D~O~ IUOW np.tnaltjfl ua asltu ap utjlci

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D~O~ IUOW np.tnaltjfl ua asltu ap utjlci"

Transcription

1

2

3 8A( AZH ~p~ut1:) (;)aqynà) I~9J1UOW OOJoS n~ajnq '18g aw~a-aj1on anj '(O( I~9J1UOW ap ail!a U!~qJn 1uawaddoIaA9P np 1a UO!1B1!q~q, 1 ap a;)!ajas uo!jb1uawn;)op ap ajjua:) D~O~ IUOW np.tnaltjfl ua asltu ap utjlci

4 ~ ~?J1UOW ;)P ;)J!1:W.?~)"vr ~JOa UE;}[ ':lu;)w;)8~u;) ;).QOA;)P ro~a~,p SfnO!?J ;)W ;)! :1;) :I~oJd ;);> ~ ;)JPU10! SnOA ~ ;):lyau1snoa ;)[ ';)~muow ~I :1;);>JEd;)1 ;)W;);>uo;> fnb unw -wo;> :I;)!oJd un,p Jnmn~ S?~mqow!SUIE :luos ~?J:lUOW ;)P sp;)âm!:> S;)I :1;) 's;)?:i;>;)ds;)j:i;) S:Jsn;)!8ps;):Jd spopn:lpsu1 S;)P 'S;)illA S!OJ.L "SUOfl~;)OA S;)S 1;)?1n~;)q ~S ';)nb ( -~OIO;)? ;)SS;)q;>P ~S S;)1mA~ J;)P -JV;81;) J;)8?10Jd Jnod J!'il~,P1UOJ1, -1;)UJJ;)d fnbs;)~?1ro1s S;)I 1U;)flUO;)' Jn;)JEAU;) ;)S!W;)P mld ~ ";)J1JO snou U,nb 1U;)W;)S~d~" 1;) J!S~ld ;)1 smp ';)8~SSEd ;)P 1;) SJ;)ffi1mJ SJn;)1 -!S~ 'JE?J1UOW ;)P SU;)AO1!;) 'SnO1 ;)lqw;}ssro snou JEAOH-1UOW np ;)JV;d ;)"J ';);)U;)8n8?U ;)p S;)po!J?d S;)t18UOI doj1 ;)P nu -no;) 1;) s;)sn;)jn;)q -JEW SUOflU;)AJ;)1 -UI,P ;)J!O1~!Q~OS ;)P SJnO;) n~ 1J;)J -~OS ~ fnb s~ ';)U ~!o~~d ;)J10U ;)P xn~aofs;)p un" 1S;) fnb '~OH-1UOW np ;)JV;d ;)1 Jn;)JEA U;) ;)J11;)W ;)1> 1;) J;)AJ;)S -Ua;) ;}P 'J;)Jn~S;)J ;)P?1UOIOA;)J10U ~u~m~j~nn:>,md :lnm :I!llpEJ:I II 'srej1:?j:luow s~p P?q:> snid ~I~illA ~J:lOU ~p ~IoqmAS ~I SJ~AU~ :lu~m -~~E8u~ Un ~UJ!Jdx~ UEId '.)'J '~;)J1UOW ;>p SV;>AO1!;) S~I 1;) SI;>uuopmpsU! S;>JfC1 -;)pdojd ~;>I sno1 '1un?W1S;>!R..;>P 1;> 1UOW;>J1no,p s;>ma S;>I '~;)J1UOW ;>p ;>ma El ;>J1q;> UOP~;>;)UO;) El ;>p 1;> UOPE1111SUO;) El ;>p 1IN} ;>1'~AOll 1UOW np ;>J!O1SIqJ SUEp S!O} ;>J~!W -;>Jd El Jnod ':ts;> U,nb ;>;)JEd 1;> ';>J.!O~!J.J;>1 UOS ;>p ;>lqw;>su;>j;>p Jn;>1 -EA U;> ;>~!W ;>p 1;> UOp~AJ;>SUO;) ;>p S;>Jn1I1J SUOP;)E S;>I 1UOJ;>P~!:nb SUOPE1U;>pO S;>I ;>1llU1JO} U,nb ;>;) U;> ;>use1uow El ;>p ;>;)~;)J UO!S!A ;>un JnS ;>puo} ;>S Jn;>fEA U;> ;>SIm ;>p UEld ;>;) '2:661 ;>Jqw;>;);)P81 ;>1 ~d -!;)!UllW U;>SUo::> ;>IJEd ;)1doPV.;)~t::juow El ;)P ~AEJ!;) xn;)!u;)s;)1 'SI;)PU~!Od S;)I JOS 1;)!,Ob~o! ;)!!OPUO;) ;)pm~ ;)1UE!Jodw1 Stlld El ;)P!U;)W;)SS1!OOQE,1 ;)!u;)s~jd;)j!;)-!ol;):) ïvico}[ luout np.lnalvil ua as/ut ap uvlclop ;)S~q!uJ..s El '«J;)Jq ua» J;)!U;)S, -~Jd SOOA ;)P J1SIEld puej8 ;)1 1E,f 'SU;)AO1T;JUO;J SJ;)q:> 'S;)UÙ;)AO1T;JUO;J S;).J~q=> aj!dw np a.tl1al

5 U!lJqJn tu;)w;)dd J,;)A;lP np t;) tu;)w;)8ro;lwg,i;)p ;)Iql:suods;)~ JI:?JtUOw ;)P ;)ffia 1:1 ;)P J!tn:>;lx;) ;ltjwo:) np ;)JqW;)W ;)?WA~?JPUV ~ a~ "ô~.1'::7 '1U;)PU;)U~ snouifib S;)q:>~1 X111: UO~ ;)J:jOA '{un:>1:q:>;)jpuiof snoa '{ J;)1!AUI snoa ;)P 1;) 'UOP1:lfiUUOJ 1:S '{?nqfj1uo:> 1110 ynbs?1!jed!:>!ufiw S;)I 1;) S;)WS~fuO ~;)I 'S;)UUOSJ;)d S;)I S;)1nO1 J;)!:>J;)W;)J ;)P 'Ifiq,proofn1: ;)J11;)wnos 1:ISnOA ;)P X11;)Jn;)q sifis ;)f "sno1 SUOffil1J ~()tj snqu ;)ll;)nb1:1 '{;)unwwo:> UOP:>1:,p ;)St:q ;)un ~no1 '"JnS ~!1:W Jn;)f1:W UOJ1:f un 1S;) ;)ll;) :;)~1::IUOW El ;)P;)J!O1SJqJ ;)P S;)S -1:qdX11;)P ;}P ;)~!Wl:q:> ~ '{ "{I 1S;) J1:AOlI 1UOW np Jn;)I1:A U;) ;)s!w ;)P UOn!SOdOJd ;}l:jou ;)P ;)?:tjod 1:1 puojojd ~S;) :>JRd puej8 Sfild ;)~OU '< s~p:~j~uow S;)P ~U;)W;)q:>RUR,l.{EÂOlI.~UOW np :>JEd np 'J;)!lfi:>!1JOO U;) '~;) ;)u8e~ "'uow EI;)P J;»>U;) ~no~ ;)J!O~!JJ;)~ npjn;){ea U;) ;)S!W El Jnod UOP:>E,p UEld un,p ;)WJOJ El snos ';)S!Jd~J:lU;), ;)n;)~ ~un,p S;)!8~~EJ~S S;)I ~;) SUOp -nu;)!j S;)1 ~U;)PUO:>!fib {EAOlI ~UOW np Jn;){EA U;) ;)S!W ;)P UEId np;)s~q~ -uas ;)un ;)n~nsuo:> «.J~q Ua" 'UOp~SpO~A ~S uyu;) :1;) ~AO}l :luow qp UOpt:AJ;)SUO;) ~VSU;)AO:lT;) S;)1' :I;)SJ;)UUOpmpsuy s;)j!m?pdojd S;)I ':llmoillls;)& ;)P :1;):lUQtU;)J:jno,p S;)I -nas~1 '~?J:lUOW ;)J:jU;) :I~p1:u;):jJEd ;)T pjoq~"p :luos ;)SEqd ;)fi;)anou ;») -:1;);) ;)P S;):jJOj S;)?PT s;)"} ';)~muow 'ET ;)P ;)JTO:lsyq,I ;)P ;)fi;)anou ;}J~ ;)un ;)JAn~ n ;S;)~T;)ru;) s;)d~:i?s;);) gp UEA~:I ;)1 :I;)JJ;) W;)UUOmO;) ll,s "?1!1 ~?py ;)JWU 1U;}Y!1sn! ynb S;}SESÂEd S;}P?1nE;}q El J;}UUOP;)J {ni 1;} UOP.,. -EAJ;}SUO:J;}P;}SEUOZ un,pj;}1 P;}T 1nE} II "J;}IIE-J;}SS!1:1 ;}P S;}?UU1:,p 1;},S;}1S1:}?U S;}UU;)!5 -~ SUOPU;}AJ;}1 -U!,PS1;}JJ;} S;}I J;)I -Q~1UO:J 'J;)Jn~S;}J ;}I 1nE} n :UOP;>E, P ;}USn ;}J10U)U;}1:J'P ;}Jt:!UoW!J1ed 1;} ;}nb!soio:j? m;}jt:a ES ;}W1;UO~ '?1nE;}q ES_1;}?1!.J1:Jndod ES "SEd 1!1q!1:};}U 1;}..JfU;)A~UOS ;)P'1;)fns n~ ;)nbp -o:lsyq snsu;)suo;) un ;):lu;)s?jd;).j :1;) ;)~muow ~ ;)P :I;)!ns n~ ;)SPQ~U;) ST~w~! ;):lu~;)gtx;) snld ~I ;)q;).j~ut "?P ~I;)P nsst :ls;) Il 'SJf:l~T;)OSS~ :1;) SI;)U -uonmnsut 'xi1,~d :-!;)yunw s;)~u;)~d sou ;);)A~ uoq~:t.j;);>, -UO;)~P :1;) SU";)AO:l If;) S;)P uon~;jlns -UO;) ;)P 's;)pm?,p ;)q;).j~w?p ;):lv~:i :'.JodWT ;)un ;)JOl;) :lu;)!.a /v,(ol/ luolu np.tn8/vil U8 8S1lU 8P up/j ;)'} a)d*~jd

6

7 -;).J~PU;) 1nO1;)~mUOW El ;)P js.j1:isnld ;)P(;)1UO;) ;)1 S~ ;).J1:d np.jn;)jea U;) ;)s!1u èj ;)p 1;) UOPEA.J;)SUO;) "Jn;)JEA U;) ;)SfW ~S ;)P ;);)~;)8JnJ ;)puoj!;) s8;)i ;);) ;)P S;)U;);)~J S;)I s;)!no!!;) ;)SS;)q;)P ~I!TnpEJ! I;)Jn! -Ill;) ;)UJoW!J!~d ;)P!d;);)uo;) ;)'J.;)~E1UOW BI ;)P ;);JIO! -!J.J;)! ;)1 JnS ;)J!U;);)UO;) ;)S Ifib xn;)~ -ps;)jds3';)i np 1UE1JodW!!;);)dSB un yssnb!u;)mps~o;) 'SU;)AO!y;) S;)I sno!~ ~!mqyss;););)b uos ;)P ;)dy;)upd ;)1 ;)nb YSUYB ';)JBd np!!bj uopbi -ndodbi ;)nb S;)~BSI1 S;)P SUOPWBJ! S~.J!!BJo;)~pm,p S!U;)W~I~,P;)Jq -wou!;) ;):J!v.J~U11J:JJBJ 's;)jn!dyn;)s S;)S 'S;)nA S;)S 'S;)3'BSABd S;)S 'S;);) -Y!P~ S;)S ;)P ;)Jn:};);)!Tq;)JBJ!nI;)UY Ifib ;)!SBA snid ;)uyowy.j:jbd t;m smfp ;)~~~fia!jd ;)J,:?!treW ;)P!!J;)SUY,S Ifib I;)Jn!W ;)uyowyj!bd!ue1jodw! un~p ;)q;)!j ~S;) TBAO~!UOW ~.sunw -WO;) SJ!1;);}!qo,p JnO1nE S;}J!1JU;}1 -JEd SJn;}T ;}P 1;} s~1!tt1d!;)1ufiw ~!OJ1 S;}P 1U;}W;}!llEJ un,p 1;}!q.I ;}J!EJ 1!bp!:I1b S;}U;};)EJ S;}Td!1{fi~ xne ;}U!O1:u!J1Ed un ;)WWO;) 1;} ';}Jn;}!EW ;};)ETd ;}un ;}dn;);)o ;)JEd ;}T T;}nbnp U!;}S ne ;}X;}Tdwo;) ;}TqW;}SU;} un ;}1UlÛO;) J1!Âo~ 1UOW ;}T J;}J?P!SUO;) ;}P ~1UOTOA ;}U;};) ;}1:u!J~X;}'S1;}W -wos S!QJ1 S;}P 1d~uo;>.;)] ~I ;)p xn;)!u;) S;)I 1~U;)d;);) ;)ll1fs;).j fi,u;)w;)q;)e11e püe.js un s.mo!no1 1U;)}S;)JfUEW SU;)AO1f;) S;)I l;)nbne I;)U -UOpd;);)X;) ;)UfOWf.J1Ed un fssne 1S;) fllb ~illaei ;)p.jn;)o;) ne ~ll1f~ UW.J1:.! püe.js ;);) E ;):tmuodwj 1.J1:d;)un " - ;)P.JO;);)E UEJd;)1 -S.Ji1;)1fSfA S;)S ;)P ~1PO!Ew El 1U;).Jf11E 'S;).J~P~AI;)q S;)I 'XfO.J;) El '1;)JEq:) püe.js ;)1 'S.JO1SE:) me ;)EI;)I ;)WWO;) s;)rod spüe.js S;)11UOP JEAOll-1UPW np ;).J1:d ne ;).J!p-t{-1S;),;) ';).JfEJlldod snld El ;)P -JEd ES t{ ~nw1sse 1U;)AnOS 1S;) JE~Oll 1ÙOW ;)1'JE~.J1UOW;)P ;)IOqwAS J1:ÂOH ~uow np ;)JfO~fJ.t;)~;)[ JnS S;)?ll11SSUO!~ll11~SUT S;)P s;)~?pd :QJd S;)I ~;) s11:i1:?j:juow S;)I '~uow -;)J:jno,p :1;):lunow:ls;)ft,. ;)p~;)ma S;)[ 'J1:?J:lUOW ;)J:lU;) SUO1:1E:jJ;);)UO;) ;)P :1;) SU?PE:llllSUO;) ;)P 'S;)P~:I?,P :l1njj ~I ';)JfO:ls!q uos suep S10j ;)J~1W;)Jd El Jnod ':lu;)w;)j1:8? :ls;) Il JfU;)AE UOS :1;) Jn;)J1:A U;) ;)S1W ES ;)P xn;)fu;) S;)l ';)u8e:luow El ;)P SI;)P -U;):lOd S;)I JnS 1;)1,nbsnf ;)Spd;)J:lU;) ;)J1:qOl8 SnldEI ;)q;)jew?p El ;):lu;)s --?Jd;)J 1Iib UOPE:>mUEld ;)P xn~j -no8p Snss;);)OJd un,p :lu;)w;)ssp -noqej :ls;) <:661 ;)JqW;);)?P 8) ;)1 J1:?J:lUOW ;)p;)ma El ;)pj1:d1;)1qnw ll;)suo::> ;)1 JEd?:ldOpE J1:ÂOH :luow np Jn;)J1:A U;) ;)S1W ;)P UEld ~ aul tul.ljvq atutuo:j lvtc N juotu ai' uo!.)npoj.ui

8

9 ~ '?~m8~;}u;}:> ;}mu;}:>;)~ sjl~:>;}ds;)) S;}U!1:WOPSJn;}(;}P ~u;}w;}ddot;}a?p ;}P ~;} UO!~~Sm~n,p ;}J~!:I~w U;} ~AOll ~UOW np ;}J!O~!JJ;}~~ s;}jfe~?!jdojd S;}P su!os;}q S;}P?~!SJ~A!P ~ :?:lnm1a ~S J;)AfJ;)SUO~ '1U;)nb?suo~ ~d ':ln~} fi :I;)I;)Jn:lyn~ ;)UIOmp:a~d ;)P :lm~:ls UO~ ;)PUO} ;)na 'S!1:I1:?J:JUOW;)~ESAEd ;)fsuep ;)nof ;)II;),nb I1:~ls ;)P ;){9J ;){ ;)JPJ;;>d ;)JfEJ ~f ;)P:J\:J;)nbsfj:J;) s;)nbl~o{ 'SJn;)!~w S:lnO:l~ S;)S ;)P~J :lu;)w -;)~8?.:aS;) ~J..o~ :luow np ;)nbpo:l -SJ'q ;)n;)uuop~uo}?:i!sj;)aw ~ -Q;)? s?:jfienb S;)S :JU;)S~EJJ SUOIS -s;)jd S;):) 'S;)UElJS;)S;)P UOPESlUEQ -Jn;p ;)J~pEW U;) S;):JUE:JSUO;) SUOIS ~;)Jd S;)P 1lQns ;)U8E:JUOWE'] uopnioa~ DOS ;}P S;}Ap~3'~U S;};>~U;}. S;}I.J;}3'!.J.10;> : n;}!u;} ;}~!Xn;}a.;)US~UOW 1:I;)P ~~~wnb ~;)P?~!UU;)J?d EIJ;)Jn~~E Jnod ;)?U;):>uo" UO!~:>E,P J;)!A;)1 ~ J;)n~!~~uo;) ~u;)an;)d!~;)~m1jodw! ~uopni!~~ur~;)p ~U;)~u;)~~Jd;)J xn;) ;)J~U;),P dnp;>ne;)q ;)nb ~!E.J ;)1 '~;)J!E~ -?pdojd ~;);> ;)P ;)Jqwou~ 'I;)Jn:}~U n;)m~ np xn;)m;>;)d -S;).J ;>.n:d np s;)8~sn,p ;)8~ss!:I -u;)jdd~,p!:i;) ;)~OIO;>?t~ uop., -~piu1;p S?:I!A!1;>~ S;)P- J:!;JIJo ~.J;)nUfjuo;> :lu;)an;)d:l;) -S;)?uu1: S;)Sn;.J~UJOU;)P sind;)p :lu;).jj.:j ;>.n:d ;)Ii~ ;)u8~:luouj ~l :;>nqnd.uo':ln{oa~ DOS ;)P S!llb:>1) xn1)d!:>~d S;)l!lU 'JP-d :lu;)w;)f1)g~ :lu;)jfigy ;)~1):lUOW 1){ ;)P,S~:I~!.JdOJd S~l ;)J:lU;) :lt:!jp-u -;):jjt:d;)p:i~ :>JP-d np UO!:l1)AJ;)SUO:> ;)P;)J~!:It:W U;) S;)PUt:W;)P SJn;)1 :1;) SU;)Â~:I!:> S;)P U!:lt:Smq!SU;)S El np uo!:i~;>np?j;)p mid n~ :S;)~YJSJ;)A!P UO!:a~AJ;)s ~IB!:JOS :I;} ;}nb~olo:>? ';}nbp?q:ls;} xn~a -IU xne fnq,p,jno!ne ;}:lu;}u -!:IJ;}d ;}:ls;}j;}ll;},nb ;}~UE:jJodW! snld :lue:lne, pis~p;}:lswlo,p uopnq!j:luo:j E'J ";}J!O:lSIq.] ;}P ;}SESA~d;}p S;}:I:J;}:I!JI:JJE SpUEJS S;}P un.] '~:lswlo ï '".!I JEd njuo:jibaoh-:luow.np ;)~d np UEld;}l ;}W;}:JuO:J " fnb;}:j U;} ';}nb!jo~s!q UEld ne -UO;)c;)PSUq!1;)~ sjp 1u;)n;)dd~ ;)ma ~;)P ;)J:IU;);) n~ UO!1~n:E;) I.m;)1 :a;)};)!1;)j.m;)1'~nd np;l;' ;)~1!:aUOW ~I;)P ;).n1~j;)au;), l';)~u;)~uoj fssn~.:and:a 1S;) ;)JP-d np ;)nb~io?~.m;)fea ~I ;)P;);)U~1S!SJ;)d 1:1 ;}ll;}m:jeuopefi:lfs ES ;}PUEUqt1P SJf! 'fsod S:j:J;}dSE S;}P 8U1:J J~fW;}Jd ne ()JnSy ()nbnoqwâs UOPE)mu8fS ES 'JE~J:jUOW~P ~:jpu;}pfj ~ :j;) ;}S1:Wf,l ~ ;}df:jf:jjed JEÂO}l :juow ;YI ~~AO~-:}UOW np :J.n:d np S;):}~ S;)I s~ J;)!Jn:> -!~d U;) ';)nbfjjoio:>~mid n~ ;}Djmuow ~I ;}P SJnoJ~ S;}P ~J!uu;}J~d ~I J;}JnSSB : n;}fu;} J;}!W;}Jd IvtC9N.-1UOUt np.tnaltjtl ua a SJ Ut vi ap x na! u a sa7~

10 Le parc du Mont-Roy~ préseme plusieurs problèmes qwmettent en danger sa valeurécologïque et esthétique: érosion des sols, absence de pro~eglobalde renaturalisation et d'entretien, multiplication de ~entiers spontanés. Ses chemins et les escaliers d'accès au parc doivent êtreréparés et ses immeubles doivent être rénovés. Troisième enjeu: poursuivre et tirer parti des acquis de son histoire récente Le processus de planification de la mise en valeur duqlont Royal s'est accompagné dedémarêhes et d'interventions d:!;ns lep~c dictçes parfurgencede la situation. Ces actions ~ri;sentent ~ujourd'bu! dès ac~lû~ historiques dans le projet de nûse en valeur du mont Royal. Ce sont en particulier: la création d'un poste d~administrateur du parc du Mont-Royal, l'adoption durègieniejit 7452 sur la plantation et la protectioq des arbres, çell<; du règlement 7593 qui constitue le Site du patrimomedu mont Royal et con~ sacre l'importance du patri:. mqine bâti, la formation dela Fondation du mont Royal p'ar les ~ de la Montagne, la signatur~ par les trois mu- '" nicipalités~tles Amisd~ la Montagqe de r Aècord de collaboration pour lil.,cqnserva- ~on et la mise en valeur d~ mont Royai, la const~futiondu Comité de concertation intérimaire qui rass~mble, outré les n1embres signataires del'açcord cités précédemment, lesreprésentan~s des institutions p~ésentes sur'te ~ite du mont Royal aihsique la CUM, la consultation publique sur le ~lai1 préliminaire de mise en, valeur du mont Royal, à l'issue de rencontres de con-, c~rtations récentes, la prise en co~pte des préoccupationsdes partenaires de la Yille dans le plan ~ en valeur du rnqnt Royal. de mise Les objectifs prioritaires du plan: le partenariat, la conservation et la valorisation Le partenariat Le concept des trois $Ommets réunit les municipai1té~, les propriétaires, la CUM!et les citoyens., mais vise également à rallier les autres instances gouvernementales autour du projet de mise en valeur du mont Royal. n doit déboucher sur la formulation d'un statut juridique du mont Royal et sur la création d'un orgarnsmepour sa gestion sur la base des orientatïon~ et dupla.li d'action contenus dans ce pla.li. Ii

11 s ; S:lmAIlls s~d,:>upd s~p ~~A ~Ims )U!~))~ ~~s ~Jqmnb? )~J :uop~aj~suo:>;)p uopmu;)!j J.~Hqnd ~puopt:smqjsu;)s ;)P;):jX;)! -UO;) ;)W~W;);) SUt:p uopt:aj;)suo;). ;)P uopmu;)!.j J ;);)1\t: S;)Iqpt:dwoj s;)npu;)j ;)J!~:};) ;)J1\ynSJnod ;)S!U;)1\ -TOP ;)wspno!~);) UOP-:?J;)?J ;)P 'uont:;)np?,p ;)J~pt:w u;);)jt:dnp~;) ]t:ao~!uow np suopt:;)o1\ s;}'j.~q~b? ~;;>;> ;;>p;;>q;>,j;;>q;>;;>,j ~I ;;>p 9~?1 -IAPd ~u;;>wtu1su!..i~s;;>;;>u10w -p~~d ;;>wwo;>;;>~~~uow ~I Jp?~mq~p~;;>p xn;;>!u;;> x::n~ ;>gqnd np uo,~~smq,su;)s ~ ~;)nb~o}o;)~ n;)1t -!W np UOPEAJ;)SUO;) ;)P UOp -mu;)po:};);)ae?:lmqpedwo;).fi;)} ;)P UOI:PÙOj U;) s~uiw -1!X;) :>J:I~ :lu;)aiop S,J;)![n;)I!J1!d S;)gEsn SUIE:I.J;):) ':I~u;)d~:) 's;mbp :lsfqs;)}q.j sm;)} ;)P UOPEAJ;)SUO;) ~} ;)P ;)flmd :I~ ;).JEdnp..!;) ;)~E:lUOW ET. ;)P SUOPE;)OA S;)P ~:ltnui:luo;) E} ~SJ~8ESAEd S~U~W -~8Eu';J~,p ~.J~!~Em U~~TEd.!;)U!.Jd ;);)U~.J';JJ';J.J El ~h1psuo;) ~UU~W';J~S~O ~q;)o.jddej ~;):};)ud, " -ojd ;)nbeq:> ;)p. S;):}fW!1S;)P Jn;)f.J?:}UTJ ~n;)n :}oojn~fnb S;)J~nn:>fl.JEd SUOPU;)A;);):}UT S;)P UO!SE:>:>O:r ~!SSnE S~ 'feq -o~ UOP:>E,P UEfdun,p ;)JPE:> ;)1. SUEp S?JnSSE )UOJ~S ~;)Jn:}EU n;)~ np :}U;)w;)ss!q:>f.JU;)il :}~1U;)1.Ù;)TT~Anou;)J ;)1 ';)?JnPEl!~?mSJ;)AIP);) ~1 :>nqndun 1{ ;)m)j;)ano m~ ;)J)U;) ;)Jqmnb? un,p ;)q~;j~q:>;)j ~ )u;)sodtb! S;)ll;)UUOll -IPEJ) suop:>uolsjn;)1 ;)P ;)W;)POW )u;)w~ddol;);\?p;)i)~ '~AO~-)UOW np :>nd np ;)ll;):> J;)!Jfi:>pnd U;) '~AO~)UQW np?)~lndod El Il.lI"SSI13fJU Il.lqwnbfJ un :fj1j.l111m/ot/ 111 UOl1"Il.11JSUO3 Il.llUll.1U;)Jn :>~P U;) rnb s\jopu;)a.!;))u! S;)11;1 UOpES -JJOJEA El ;)JpE:>~;) UOPEAJ;)SUO;) ;)P ;)JT1::IJJoJJd UO!1E1U;)JJO, 1.;)~~1UOW El ;)PSP;)dSE SU!1!:I.J;):> S;).J~nn;)!1JEd SUOPU;)A.!;)1U! S;)P :red ~;).J R~WE,P 1;).J;).m~1S;).J;)P?1!SS;):>~U El ;)p nss! 1S;) UOP~SJJOJEA ;)P J!1:>;)!qo, 1 uol1tjs1.i ltjll tj1.!1~q ;)U!om -!-fj1:d nos J;)5utp ]J;) 1U~11;)m ynb no pjn~1:u ;)U!olDp11:d n1: S;)1S1:J?U 1u;)m;)J~nrt:>~d SUO!1U;?AJ;)1Ü! S;,p1;) S?1!A!1;)1: S;)P ;)~1:~uom El J;)S?1OJd~ ~U1:s!A suop;)1: S;)I 1U;)UJ :;)f1:s? ;)~no;) UO!11:AJ;)SUO;) 1:1 's~n~u -UOPW1:J:J SUOp~:>OA S~S:I~ s~nbp -~q:ls~ ~ s~nbysoio:>~ ~?:I!J1mb s~s :I!OS '~~muow ~I ~p ~I~m"~ S:lnO:l~ S~I.~1W;):l8uoI ~ J!U~:lU!EW ~:lu~nq -!J:jUO:> ~bsuofi:>~ S;)I s~:lno:l SJ~A -~~ :lu!~:i:i~n~s Jf!:>~!qo :I~::>';)~d -!:>upd UOP~:lU~!-JOJ :I~ uopnidsuij :ls~ u~ fi 'm~~au~~s!w ~S ~P:l~! 'ÜJd np ~uyspoj ~ :ls;) ~AOH :luotu npuofl~aj~suo:> ~p J!:I:>~!qO,l UOl1"IL1aSUOJ 11']

12 PI an d'action pour la mise en valeur du mont Royal La montagne Le milieu natur~l En vue de concilier l'objectif de conservation dupatnmome naturel avec les vocations récré~- 0, tives, éducatives et touri!itiques du parc du Mont-Royal, le plan prévoit l'instauration d'lin zonage qui tiendra compte de la valeur écologique, de la ftagilité tt du degré defréquentationdechacu. ne de ses zones. Ce zonage pour. tipn de philqsophies et!i'objeci:ifs fort différents, vise à : prot~ger, restaurer et mettre en valeur1esdifférehts éléments qui composent çe Pî\- trirnoinesoitles édifices, les élénientsq\li possèdent une valeur esthétique ou symbolique; tels le ~onument Georges-Étienne ou la croix, le legs de çertains plan1ftca.. teurs,la tradi~iondecertains usages; ra éventuellement servir de modèle ou être étendu à l'ensemble, du tetritoirede la monta~e. cc rééva1uert~énagemènt de Toujours sur.le modèle de ce qui est entrepris dans)e parc, le mont Royal pourrait faire l'obje( depro~esde sensibilis~tion destinés aux gestionn'4ires et aux us~gers portant sur le~ l?articwaritésetles enjeux de la conservation des différentes Zones du fi)ilieu natur~l. Il pourrait être doté de programmes de gestion des ressources naturelles concernant en particulier l'enrichissement, la restauration et l'entretien dù couvertvégétal, le maintien de l'intégrité écoiogïque de certains ffiilieux et la gestionrorestière. Le patrimoine historique La stratégie d'intervention <;tans le domaine de ce patrimoié ne, qui a été coqstituée en fqnc- certaines infrastruct\1tes en vue de leur meilleure intégra tion aux paysàges de là montagne; familiariser ~es yisiteurs avec la diversité de ces paysages; élaborer des pto~es de protection et de gestion des ressources culturelles dans le site du patrim:oitie, par exemple dans le cadre d:un partenariat entre ~epublic étje privé. L'accessibilité et les réseaux de circulation fi est propqsé d'améliorer l'accessibilitê du mortt Royal à partir dumuieu urbain et dans ce but, de réaménager certains accès d()~t les escaliers du flanc sud et de créer de nouveaux accès sut le 6

13 1.. S;)I JEd s:jj;)jjo SI;)nsJÀ SI;),~u;)~od S;)P;tTOP:>UOjU;) ~d,:>upd U!W;)q:> un ~U!SS;)P ~!BA~ P;)~SWlOî'll si13vslîvt/ SI11111 si1na si11 ';}n;}sj;}afqn ~:}mq!ss;};);)e UOS J;}:}m;)EJ Jnod ;)JY.çJ np s;}nb~~:}ej:}s s:}!ojpu;} SUW:).J;};) ~S:}U;}(U;}SEU~UJY. S;}P 'snqo:}ne S;}P :}~JJY..I jjujuj.~~~uow El ~p pm~eu ~:>Eds~,p ~~ :>JEd p~ ~ ~;J~~:>E,J1J:> ~I :>~AE J~S!UOW.JEq,sP.iA;jp 's~j!&jodw!;)~ SUO'~E~SUT,P ~WJOJ 1iI ~nos~id -w~x~ JEd ';).nqnduej ~ ~J?POW S~J:I ~u~w~ddoi~a,~p l~n~u~a~ un ~WWO;) 'uo,~~u~po ~u~::>.s~j~p, '-~~;) S~l SUEp ~~ ;)JEd~ISUEP S~~.. -m:ls1x~ S~JAn~O S~P UO'~EAJ~SUO:> ~P SUO'~;)E s~t suep ~u~w~n~'~u~ss~ ~P;)sU!,s ;)fiqnd UE,p~J~'~EW U~ UEId np 1){E.J?u?8 UO'~E~U~pO, ~ 3nQnf/l.ttl,1 ";)JRd m ~nbhdd~ UOP~A -J;)SUO;);;)P ;;)3'EUOZ ne ;;)}!snpuop -ESffl}n.r J;;)1snfE ~ :1;;)'UI:&U;;)1-1~61 ; OI~Anp ;;)nbpbjdef ;;)p Uopd;;);) -X;;),I ~ '«s;;);)nop" S;;)1!P S;)APE?J;), -~ S?1!AP;)R S;)I J~PHOSuo;:> ~;)S!A UOPU;;)AJ;;)1U!,p ;)I3'?1BJ1S El s"avs1l S"1 -J;}d Jnod J:>nn;)~du;} ';}pnoh -U;}HnUJE::> ;}J~P~AI;}q IJP :}U;}UJ;}SEU -~UJY.~J ;}I ':}!SUl:J"! ;}P UO!:}E{fi;)J!;) El ~ ;}!OA E.I ;}P s;}nbwo!j~ds;}~:} -;}UJ.t;}J ;}P S~Ond-S;};)U;}!J?d~;},p UO!:}ESfiE?J ;}P S~:}mq,ssOds;}l'pnUJ -UJOi? Ù;} 1,JOdsül:J:} JY.d ;}usmuouj, ~I;')~;}1,J;}SS;}P ;}un..p;};)eld U;} ;}SIUJ El ';)JY.d np Jn;}!J?:}~.I ~ :}U;}(U -;}UUOP~S ;}I ';}pnoh-u;)chnuje::> ;}!OAEI ;}P SUO!SU;}UJ!P S;}I JQS EJ;}1,JOd UOpEnI1:A~~J;}:}:};}j 'p~!d~:;)q;);jew El ~p 1~?U~I;)/..;)!q El ~p!unwwo;) u~ S1JOdsutJ1S~P ~n~;) ;)~A~ ~~UOW ~I.ms~nqow -b}n~j ~p ~()!~~snpnjj~sjuo{wt:q,p &J;)S J!1;)~fqoJ 1UOpUOflm~A??J ~un,p 1~fqoJ &J~J'~~U&J9w~W;}~ U!14~q;) ~I 1~ ~pnoh:u~~:> ~!OA~I 1!OS '~~~1UOW~I ~SJ~A -&J1 lfib ";)~Jn;)!Q?A n~~s?j ;)'J ';)~~:I, -uow ~1 ~ S;)w;>:1~ s;)8~sâ~d S;)P ~:lhenb ~1 J!U;):I~W ;)P:I;) S:lm:I -SIX;) S;);J~P~AT;)q S;}T ;J;);Jn~:ls;;};J;)P 'P;):I~WlO,P U1:Tdnp :I~dSUT,S u;) SJ;)PU;)S s~.j1~d ~ S~n;)ns~ S;)~?...J;)d S;)T :1;);)l1A ;;}PS:lUTods;)T;J;)SPOl -~A ;)P :1;);J;).J8~:lUT,P ;)sodo;jdu1:ld ;n ';)~~~uom ~T~ S;)W;):lUT s;)8 -~sâ~d S;)T.ms :lm:.jano,s S;)n;);) ;)nb Ts~ Uo!1:f~;J~T :1;);)ffiA ~T.ms S;)nA.pns-pJOU ~JŒ un uoi~s 1ms -J~AtJ~~IUIw~q:> un,p t;} 'p~~swyo UfW~q:> I~n~:>~.I ~~5uOIOJd ~~ ~~~ -~Idwo:> mb '~u5~~uow ~I ~P~~!E~ -UOW;}J~no ~~ ~S!E~?J~UOW s~~d s~p Jno~h~ ~mu1~:>~pu!w~9:> ~ un,p ~WJOJ ~I snos s~ddoi)a~p ~UOJ~S mbsu~n xn~ ~~ ~u5~~uow ~I ~P~Il~q:>?I 1{~umsfX~ ml):> 1{ ~pjo:>:>~ ~;)S :>~dnp ~UJ~!U1 uop -~yn:>j1:> ~p n~~s~,j ~1 'pjou :>uey

14 en Laconserva.tÎon et la mise vale~r du parc du Mont-Royal L'indispensable restauration et la valorisation du parc doivent assurer sa conservation, tout en respectant ses vocatiqns et en s'inspirant de l'approche de son premier concepteur,' L'héritage olmstédien Les qualités principales du plan d'oimsted dictent lesprincipes 'généraux d'intervention suivants : les qualités topographiques et végétales du parc ont conduit OlInsted à d~signer huit zones, qui devraient êtrereprises comme base de travail pour la rênovation du parc, eh particulier dans la recherche d'effets paysagers successifs en fonction de l'itinéraire du visiteur. Dans ce contexte, la composition des essences et le tracé des chemins pren- ~nt une grande iniportance : Ol1i1sted souhaitait donner au promeneur l'inipression de décou~ une série dèpaysa. gesnaturels au flanc d'une montagne plus escarpée que ne l'est la colline du mont Royal; la restauration des points de vue et des terrasses existants; la restauration des équipementsqui consacrent le parc Comme espace social vivaqt; lamtlltiplication des liens entre la montagne et la ville; la restauration, dans l'esprit de l'héritage olmstédien, des escaliers d';tccès à la montagne, Secteurs du parc et interveution de restauration et de conservation La stratégie d'intervention' consiste d'une part à gérer les accès etyutilisation du parc et à, coptrôler la D1wtiplication et l'existence de chemins spontanés; en particulier grâce à la mise en place d'une nouvelle signalisation dans le parc. D'autre part, un zonage du parc estêtabli selon cinq classes de priorité de conservation. Ce zonage est susceptible d'êtreaffiné en fonction des résilltats des études qui som en cours. La première classe comprend la.zone de conservation extrên:le» qui comporte le secteur de l'escarpeme~t et une zone fr:tgile de fot;êt témoin. La fréquentation y se~ très contrôlée et limitée surtout à des [ms éducatives. Une.Zone de conservation particulière» regroupt:ra les milieux présentant une valeur écologique ou un degré defragi1ité élevé, tandis qu'une.zone de transition 8

15 6 '?:l1s -J;)AIUfl ;)ru ET;)P :lu;)w;)huoioid ;)1 s~ ;)uje:luow ETSJ;)A J;)~01?1d S~;}:>Eun,p:lU;)w;)Htu?mEJ ;)pf;i 'lu;)w;)uuope:ls UOS ;)P P,JOtJ?:J1W -?J!X;)J;)P ;)?SEUEd U01:1ESm:lnJ ;}P EPO:l:>1A {EAOll IE:l1dfJHJ ;);)AE~01:l -E1:>OS?U ET ;>P 'm9:>w?:l1sj;}aiuflj ;)P S..J1:IJOdS:lU;)W;)dInb? SJn:InJS;)P, :>flqnd puejs ne?:lmqiss;):>:>e,i;)p ~UUOJ EIsnos ;)Idw;)x;) JEd ':lu;)dn:> -:> J Inb SJ;)flE:l1dsoq:l;) S;).JfE:l1SJ;)A -full S;)UfEWOP S;)P :>flqnd ne ;)Jn:J -J~4nOJ J;)fln:>!UEd U;) pu;)jdwo:> :ls;) :>UEIJ np Jn;){EAU;) ;)S1W El 'st~uuon!ppe s~u~w -~d!fib? SUES ;In~~~s ~:> ~p ~A!~ S~S!~ J~!'J.J1:j-~UU~!!';I~~8Jo~9 J1S!U~wnùow~I '!~q;) pm:,ig ~I:~illA~d uos!~ SJO!S~:) xn~ ;)~ QI J~nn;)!~d 9~ ~W~;)uo;)!~;)Jp;d np UOp~AJ;)SUO;)~P ~JTP,!pqpd Udp -mu~poj ~ ;)s!wnos!s~ ;)lla anh1isll.l11 la llt'q aul tu1.i111t! np uoll"ll.lasuo:j "1.UO!~t1JJ!P ;)P S{!fi;)S ;)P;);)EI~U;) ;)S!W El ~~ UO!~EJ~IYU!,P ~;) UO!~U;)~?J ;>p S;)Jfe,p ~YOJd ~ ;)SfUJ El'UO!~En;)EA?,p xne;>a!ue;) S;)P UO!~;);>J';JJ El nd ;)rib~paq ;):';>JnOS OS;>J ;)1;1;););)P Jn;)JEA U;) ;)SfuJ El ;)SES -!AU;>~;) S~U;)W;)n;)SS!lU S;)! JEd S';JS -ne;> s~~s~p S;)lJ;)IQJ:IUO;);)P ;)~od -OJd UEI9~l 'n;)!i ;}W'?!S!oJt U3 -E?J:>?J ~~ ~ApE:>np? UOflESm~nJJ~S -!JOAE} ~U~1EJA~P s;}?qjn1j~ds~uoz s~p ~U~W~~1:U?tU1:?J ~T ~~ s~mistx~ S?S!oq s~p UO!~EJrtEtS~J ET ~~t;i!~ -EAJ~SUO:> E'].~!~~d~ùoW-pJE~Op~ OJ~?W ~PUO!~E~S BT ~p ~~ {E~J v_~uow ~p ~!~~A!Uf1J~ sndwe:> np?~!w!xojd ET :1p 'UO!b'?t 1:T ~~ ~ma gt JnS~Jj,Jon,nb s~tq1mbjbtu;)j " S~nA! S;}P nu~~ ~~d~o:> '~U~W~~EU -?WE;PT~flU~:lOd1JoJ un ~1JOdwo:> -s~~l:>~q ÇZ ~pjn~~~~s un ~!OS -PJOU:>UB1J ~T '1JEd ~JmB,a 'S?~!;' ~!?P pns-pjou ;)JœJ);) ron~u!;):> ;)P ii!m;)q:>;)]. ~UOP'sJnO:>J:Ed9P~OJ ~T ~U;)W;)J~!1U;)Jd ju;)uu;)jd sii 1 ;)md op éj!.i~qd!.i~d gi ~ JuéJméJSgu~urn,p SIéJPUéJJOd.UOPE;)TUfiWWO;) ;)P s:mo:l S;)l :1;) S:lU;)WI:I~q S;)l 'S:lU;)W;)U -UOPE:lS S;)l :1;) S;).J!Ell1;)Jq?A S;)10A S;)l 'P~:lS~O U1W;)lf;) ;)l'qop;)e.j:i:le,p S;)IQ9 S;)I"xn~dl;)upds~;);)E S;)l pu;)jdwo;) );) S.J;)~Esn,p;}?À;)I??:llS' ;: -~;)P ;)00 ~U;);>UO;) «;)AlSU;):I~, uop -ES1ffin,p ;)UOZ»EJ 'uyua 'S;}?UUOZ -E8 S;)J1~ s~ :lu;)w;)j1:dl;)upd :I~U c -;)JdwO;) 1;) ;)?~J;)dSW UOIW:lU;ntP -?JJ;)P'S;):lSEA :lu;)w;)apel;)js10j El ~ :luosjnb S;);JEdS;) S;)I;)JAnO;> «;)AlS -Q;}P':;) UOpES1ffin, P ;)uoz» 1:1 "«UoP!S~!';}P UO!!;)UOJ ;}un ;}J~.J -UO;)Jtt;}1!nb;};)'S?8EU?~ SJn;}! ( ~;);}S S;}1!;) ;}1U~) UO!!EA.);}SUO;) ;}P ~;}!;);}S S;}1 ;}J:jU;}!U';}AnOJ!;};J ;}S S;}UOZ S;};) 'SE;> SJfi;}!Snld sma "n;}ffiw np ;}n;}jn!eu UO!!Î110A? J?y!poIU!U;}!U;}IQ!SU;}S E ;}U1Ewnq UOPU;}A.);}!U!Jt:!- S?S!oq S;}p no :q~iws UOS!1!W 1!I ';)P s~jd S;);)ti~!S s~.m:)djfl;)s S;)I 'SpJoq1!,, s!oq-snos ;);}AE s;)jqie,p SUOPE!UE1d S;)1 mpu;}jdwo;j «;}U;}Jn!EU-!W;}S

16 10 Les voies bordant le mont Royal Le plan propose deréarnéna. ger l'av~fluc: du Parc, d'arnéliorçr ses quàlité~ paysagères et les traverses piétonnes au niveau de l'avenùe du Mont"Royal, de la rue Rachel t;t de l'avenue Dul~th. ~onservation fera l'objet d'une çwded'impact. Enfm,.les interventions dan~ie parc reliées à l'utilisation ~site: audrairiage, au contrôle dè l'érqsion et au couvert forestier feront l'objet d'un programme de suivi et d'évaluations périodiques:de leurs résultats. La recotlfiguration qe l'échangeur du Parc- des Pins est également envisagée en vue d'une meilleure intégration à son contexte " urbain. Le réaménagement de l'avenue des Pins doit mettre en valeur ses qualités d'artère panol-amiqùe et de voie de ceinture sud du mont Royal, sonpatrirnoine bâti et ses éléments <;i'art décoratif. Il doit également améliorer la relation entre les boisés ~t affieurements rocheux de la montagne et l'avenue,et celle des liens avec la Ville à travers la rénovation des escaliers du Musée et Drntnniond et la signalisation des accès au parc du Mont-Royal. Enfin, les quàlités d'usage de l'avenue pour les piétons doivent être corrigées. Le,chelriin de1acôte-deineiges et l:échangeur Côte-des-Neiges- Remembrance font aussi partie des projets d'amélipration des voies bordant le parc. Certains aménagements seront soumis à de& études préàlableset tout éventuel projet d'amé-.. nagement qui pourrait c0mporter des incertitudes en matière de Le contrôle du développement urbain La gestion du développement urbain incombe à chacune des trois municipalités qui s'acçordeqt cependant à penser qu'elle doit s'accomplir dans l'esprit du concept des trois spmmets, C'est ce même esp,ritqui dicte une approche concertée avec les institution~enmatière de déve, loppement de leurs propriétés, sous la fonnedeprogrammes globaux de développement ~ouvrant la conservatiqn du milieu naturel et du patrimoine bâti, etfouverture des domaines institutionnels au ~d public. Dans le cas de Montréal, le plan directeur des arrondissements Ville-Marie, Plateau-Mont- Royal- Centre-Sud et Côte-des- Neiges -Notre-Dame-de-Grâce iriclut les dispositions visant à atteiridre les objectifs du Plan de mise en valeur du mont Royal, telle la limitation des hauteurs des futurs édifices dans l'arrondissement Ville-Marie.

17 Il.{EÂO~ :JUOW pp.m;){ea U;) ;)S!)lJ El ~ :>;)q?n() np :JU;}W~UJ;)AnO~ nptlopnq~uo:> E.I u;) PS;)J"f"F:! -popd S~;)fOJd S;)P s:>nqnd :J;) S?Apd. 'S:JUIofuo:> S:JU;)1p;):>':fEUY U;) S:J;)W -mas S!O~ S;)P :Jd;):>uo:> np;):j~j:> -ua:> uop:>npej:j EI~P ;):>UEuodWIJ ;)nbwui :JU;)Wfi:> P;):>'UYU'i!. 'UOP:JE,P SUOPEtU;)!JO S;)P?tI1tn;)J?d Ert;) UQTtS;)S ET ;)P ~th -!qms ET JfI~S ;)P t;) S;)J!1:U;}:lJEd S;)P UO!PEJ J;)S!Wl:uAp ;)P 'S?t?!Jd -QJd S;)SJ;)4!P S;)P'UOPS;)S ;)P t;) t~;);w;)ddot;)a?p jp 'UOPEAJ;)SUO:J ~P s;)nbphod S;)t J~S!UOWJEq,p IssnE S~ 'JU;)11:A ~;) ;)S!W ES ;)P UETdnpsUOpEtU;)!JO S;)T :J;),..,E;)~Ot -!Jj;)tUOS Jt'IS ';)J!1:U;):lJEd;)nbEq:J ;)P SUOP:JE S;)P?t!1WOjUO:J ET J;)Jns ~,P t!ej~s uoyss!w ET!UOP ~11:"O~ tuolunp,uops;)s ;)P;)lUSymSJO ~tn:jun JUod suopdo s;)nbt;)~b:!u;)lu;)tes? ;)SOdOJd UETd ~ ";);)9?nà np ~U;)W;)W;)Ano8 np S;)j~~s1U1W SUIl!:IJ;);) ~;) ~?J~UOW ;)P ;)~qjn?~n~unwwo:> ~I ;);)A~ stt?s ;);) ~ UOJX;)lJ?J ;)un J:}8~8u~,p ;)J -~W!J~~U! UO!~1!1J:}:>UO;) ;)P ~~!Wo:> n:~ ~uoj1~;)ûjj;)d!nbs;)~s!d s;)nbi;)nb ;)J~88ns ~;) ~AO~ ~U(jtU ~~ ;)JdoJd ;)nbw!jh! ~n~~~s un J;)J~~o:> ~p ~~mq!ssod ~T~!OA?JdmJd ~ JBÂOH }UOW op UOPS;)J' ;)p ;)WS!UBJ'.JO };) ;)ob!p!.jo( }D:Je}S

18 .les La mise en œuvre du plan d'actio~ Le plan énonce les critères <;te priorité qui doivent servir à l'élaboration du programme des mterventions et décrit lesfjrojets réalisésdans le parc du Mont-Royal et aux abords de la montagne. Plus de sept millions de dollars ont amsi été mvestis entre 1990 et 1991 pour entreprendre par exemp)e, les travaux sylvicoles du secteur du sommet, ceux <;te canalisation des eaux, le réaménagement du chemin Olmsted, du belvédèr~ du ~d chalet, la resfuuratioq<;te ce dernier et celle de la croix et de ses abords, la réfection et l'amélioration <;tes terrainsd~ sports du parc Jeanne:Mance et de l'escalier Redpath au sud de l'avenue des Pins. Les travaux envisagés pour lestrois années à venir sont: la poursuit~ des travajlx de renaturalisation du sommet; la réfection de l'entrée Peel et des escaliers Drummond et du Musée; le réaménagemeq1: de l.'escàlier du belvéd~re Camillien- Houde; l'avant-projet de l'avenue des Pins; le traitement du côté nord de l'avenue Cedar. Le plahdonne ensuite la programmation des projets de l'année 1992, soit: le contrôle de)'érosion, la consolidation du sod;11det de l'escarpement; la poursuite du réarnénagement des abords du grand chalet et du chelilin OJmsted; études préparatoires à la réfection des escaliers Trafalgar, Drummond et du Musée. 12

19 ~1 'I?nS;)UEU np S.1~!IE;)S~ S~p UOP;)~l?J ~I ~nb S;)n~:} 'SUOpU~AJ~:}UY S~S.1~A!p " S? -nqij:}:}~ md ~J:}n~,p :}UOJ?S~nOp ~p SUO!ffi1D xn~a 'xn~!\.~ S~;) " S~?UUE s~~q:>ojd S!OJi s~p SJnO;), n~ ~nop ~p SUO!ffi1D ~~nb ~p ~~Jd J~J;)~SUO;) :}!OA?Jd ~nh 'uop -~P~?P~S J~IQJ:}UO;) ~p ~J1P-:}IJoIJd.m;)~qo Jnod :}uo Ifib ;)JEd np I~Jn:} '~ÂO'H 1UOUJ np;m;)1-1:a U;) ;)syw 1:1 ;)UJ.J;)1 uqq ~J;)U;)UJ Jnodsjp,1:!:>OSS1: 1;) s~àijd '~:>Hqnd S1~;)AJ;)1U! S;)P UOP1:SffiqoùJ 1:1 ~ 1U;)~;)AP:>1: J;)d!:>pJ1:d ~ J;)nU!1UO:> ~p ~1UO10A1:S 1;) ;)J!O1fJJ;)1 UOSJnS 1U;)UJ;)p!d1:J 1;) 1U;)W;):>1::>YJ;) ~1:..P ~~J:jUOW ;)P ;)ma 1:1 ô)p~1uo10a ~1 :tifip1:j11u;)uj;)81:8u;)1;):> -~U n~mw np UOpEJR~:}s~J ~p xn~a -El:} S~p?~~~U~,,!?P ~ ~?J:}UOW ;)p~ma~ 1~Jn:}yn;):}~ I~Jn:}~u ~U!o~~d ~nb :}UE:} u~ {liâbll :}UOW np:l~!ojd np :}u~w~puol ~1 ~W -WO;)s:}~WWos STOl:} s~p :}d~:>uo;)~1.jed s~:}ifipel:}uop~sijo~a ~p :}~ {JO!! -~AJ~SUO;)~p':}~u~md ~psuop -~:}U;)IJo S~I ~WJyuO;) ~Id ~ uo!snl)uo)

20 Remerciements ~ Ville de Montréal remercie chaleureusementoutes lespersonnes et les organismes qui ont contribué à l'élaboration du Plan de tt1ise en valeur du mont Roya).

21

22

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Introduction. 1. Les engagements de McGill

Introduction. 1. Les engagements de McGill Introduction L Université McGill remercie le Conseil municipal et l Office de consultation publique de Montréal de tenir des consultations publiques sur le projet du Plan de protection et de mise en valeur

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse page 8 AGREGATIN de MATHEMATIQUES: 1991 1/5 externeanalyse concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse NTATINS ET DGFINITINS Dans tout le problème, R+ désigne l intervalle

Plus en détail

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1

Master IMEA 1 Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o 1 Master IMEA Calcul Stochastique et Finance Feuille de T.D. n o Corrigé exercices8et9 8. On considère un modèle Cox-Ross-Rubinstein de marché (B,S) à trois étapes. On suppose que S = C et que les facteurs

Plus en détail

Exercice numéro 1 - L'escalier

Exercice numéro 1 - L'escalier Exercice numéro 1 - L'escalier On peut monter un escalier une ou deux marches à la fois. La figure de droite montre un exemple. 1. De combien de façons différentes peut-on monter un escalier de une marche?

Plus en détail

GT Urbanisme GEOPAL - N 2

GT Urbanisme GEOPAL - N 2 Direct ion t errit oriale Ouest GT Urbanisme GEOPAL - N 2 18 décembre 2014 GT URBA GEOPAL GT Urbanisme GEOPAL - N 2 Présentations - Tour de table Validation CR GTUG précédent... Retour sur l'enquête «Plateformes

Plus en détail

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête

L avenir de notre ville, parlons-en. publique. Projet de. hôtel de ville. Enquête L avenir de notre ville, parlons-en Projet de > Enquête publique 5 MARS > 5 AVRIL 2012 hôtel de ville QU EST-CE QUE LE PLU? 2 3 AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE LES OBJECTIFS DU PADD (Projet d aménagement

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

Carl-Louis-Ferdinand von Lindemann (1852-1939)

Carl-Louis-Ferdinand von Lindemann (1852-1939) Par Boris Gourévitch "L'univers de Pi" http://go.to/pi314 sai1042@ensai.fr Alors ça, c'est fort... Tranches de vie Autour de Carl-Louis-Ferdinand von Lindemann (1852-1939) est transcendant!!! Carl Louis

Plus en détail

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE

EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE BOÎTE À OUTILS DU PROJET VERSION JUIN 2012 EXEMPLE DE QUESTIONNAIRE SONDAGE Sondage en ligne du QVAS PlateauEst Juin 2010 Toute forme de reproduction et de diffusion des outils du projet QVAS est encouragée

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0"- --' I... 1 1!ll.o, tr..; LIS----s

i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0- --' I... 1 1!ll.o, tr..; LIS----s -'\.:.r-r-.j.o._.-j ''-:-" '.ij.:.r-r-...).qj t d..j' J ) t.:.:-...l.-:...j \ U ~..:J ~L;s:,'_ ~:'~ Jt_ ',~u.jt cl-_1_ i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0"- --'... 1 1!ll.o, tr..; LS----s ( 2 5 J'

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

Cours d analyse numérique SMI-S4

Cours d analyse numérique SMI-S4 ours d analyse numérique SMI-S4 Introduction L objet de l analyse numérique est de concevoir et d étudier des méthodes de résolution de certains problèmes mathématiques, en général issus de problèmes réels,

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

! " # $%& '( ) # %* +, -

!  # $%& '( ) # %* +, - ! " # $%& '( ) # %* +, - 1.! "# $ % &%%'( #)*+,)#-. "/%)0123* 4%5%&!$!% 6)"7 '%%% 48-0 9::!%%% % 79;< "# 8 Ploc la lettre du haïku n 40 page 1 Décembre 2010, Association pour la promotion du haïku =%%)>

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi

Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Laisser une empreinte Devenez acteur de la restauration des plantations du canal du Midi Le canal du Midi, un patrimoine exceptionnel Une vitrine. L inscription par l Unesco en 1996 sur la liste du patrimoine

Plus en détail

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada

L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada L État du commerce électronique dans l industrie du sport au Canada Mars 2002 icongo, Inc 740, rue St Maurice, bureau 602 Montréal, (Québec) Canada H3C 1L5 Tél. : 514-866-2664 Télécopieur : 514-866-8404

Plus en détail

Triangle de Pascal dans Z/pZ avec p premier

Triangle de Pascal dans Z/pZ avec p premier Triangle de Pascal dans Z/pZ avec p premier Vincent Lefèvre (Lycée P. de Fermat, Toulouse) 1990, 1991 1 Introduction Nous allons étudier des propriétés du triangle de Pascal dans Z/pZ, p étant un nombre

Plus en détail

1/ 12 BE001 27/02/2015 - Numéro BDA: 2015-504962 Formulaire standard 2 - FR Location à long terme (60mois) d'un parc de PC de bureau (en 2 phases)

1/ 12 BE001 27/02/2015 - Numéro BDA: 2015-504962 Formulaire standard 2 - FR Location à long terme (60mois) d'un parc de PC de bureau (en 2 phases) 1/ 12 BE001 27/02/2015 - Numéro BDA: 2015-504962 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement

Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement Atelier-débats Le jeudi 26 mars 2015, à 19h Mairie du 12 ème arrondissement 2 Catherine Baratti-Elbaz Maire du 12 e arrondissement 3 Christophe Najdovski Adjoint chargé des transports, de la voirie, des

Plus en détail

de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau

de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau COORACE journée entreprendre solidaire Paris, 16 décembre 2014 de nettoyage de véhicules à la main, en mobilité et sans eau Document confidentiel : toute reproduction, copie ou utilisation sans l'autorisation

Plus en détail

f.annibale@centrhabitat.be Fax: +32 64216552 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

f.annibale@centrhabitat.be Fax: +32 64216552 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 15 BE001 13/6/2013 - Numéro BDA: 2013-512787 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable.

Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable. Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable. www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Le téléphone satellitaire ayant l'un des meilleurs rapports qualité-prix au monde Il n'a jamais

Plus en détail

Nmap (Network Mapper) Outil d exploration réseau et scanneur de ports/sécurité

Nmap (Network Mapper) Outil d exploration réseau et scanneur de ports/sécurité Nmap (Network Mapper) Outil d exploration réseau et scanneur de ports/sécurité 1. Présentation Nmap est un outil open source d'exploration réseau et d'audit de sécurité, utilisé pour scanner de grands

Plus en détail

3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL. de l'expression des besoins à la conception. Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes

3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL. de l'expression des besoins à la conception. Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

vmae@cpasstgilles.irisnet.be Fax: +32 26005467 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

vmae@cpasstgilles.irisnet.be Fax: +32 26005467 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 11 BE001 31/10/2014 - Numéro BDA: 2014-525281 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

- 2 - La Traduction - 2.1. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HAMEL

- 2 - La Traduction - 2.1. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HAMEL - - La Traduction -.. - La Traduction Spatiale Révision du PLU/Commune de HMEL Christophe Laborde, paysagiste - gence E.Sintive, Ludovic Durieux, architecte urbaniste Sept - PGE -. - La Traduction Spatiale

Plus en détail

evelyne.hinque@bozar.be Adresse du profil d acheteur (URL): https://enot.publicprocurement.be/enot-war/previewnotice.do?

evelyne.hinque@bozar.be Adresse du profil d acheteur (URL): https://enot.publicprocurement.be/enot-war/previewnotice.do? 1/ 11 BE001 13/05/2014 - Numéro BDA: 2014-510517 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

introduction Chapitre 5 Récursivité Exemples mathématiques Fonction factorielle ø est un arbre (vide) Images récursives

introduction Chapitre 5 Récursivité Exemples mathématiques Fonction factorielle ø est un arbre (vide) Images récursives introduction Chapitre 5 Images récursives http ://univ-tln.fr/~papini/sources/flocon.htm Récursivité http://www.poulain.org/fractales/index.html Image qui se contient elle-même 1 Exemples mathématiques

Plus en détail

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques?

Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? Feuillet 3 CAHIER DE CATÉCHÈSE famille Dans le noir, je l'entends qui m'appelle ÉTAPE1 Comment chercher des passages dans la Bible à partir de références bibliques? (livre, chapitre et verset) Le mot «Bible»

Plus en détail

SELLE Masse d'eau AR51

SELLE Masse d'eau AR51 SELLE Masse d'eau AR51 Présentation Générale : Superficie : 720 m² exutoire : Somme canalisée à Amiens longueur des cours d'eaux principaux : 63,27 km Population du bassin Versant 2006 : 28 211 hab Évolution

Plus en détail

04002-LOR 2004 Mars 2004

04002-LOR 2004 Mars 2004 04002-LOR 2004 LES INTERACTIONS IPSEC/DNS ---ooo--- Abstract :!! "!! $!!! "!! %$ & '( ) * + *, $ $,, $ ---ooo - - *./ 0! 1023224" 4 %- - *5 " 6 " 6 7 6 8./ 0! 1023224" 4 %6 "6 7 5 " - - * Jean-Jacques.Puig@int-evry.fr

Plus en détail

CENTRE ORGANISATEUR DU CONCOURS. MUSEUM Externe TOURS COLLECTIONS. MUSEUM Externe TOURS COLLECTIONS. MUSEUM Externe TOURS COLLECTIONS

CENTRE ORGANISATEUR DU CONCOURS. MUSEUM Externe TOURS COLLECTIONS. MUSEUM Externe TOURS COLLECTIONS. MUSEUM Externe TOURS COLLECTIONS Document publié sous réserve de modifications SSSON 2006 LST DS MPLOS ORTS AUX ONOURS TR D ATGOR B -v.1 (13/04/2006)- PRNSRPTONS T NORMATONS DTALLS SUR NTRNT : http://www.education.gouv.fr/personnel/itrf/

Plus en détail

Professeur superviseur Alain April

Professeur superviseur Alain April RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS MGL804 COMPARAISON ENTRE S3M ET ITIL V3 RÉVISION CHAPITRE 7 DU LIVRE AMÉLIORER LA MAINTENACE DO LOGICIEL IISSAM EL

Plus en détail

Notice d'exploitation

Notice d'exploitation Notice d'exploitation Equipement de Contrôle et de Signalisation incendie ECS 80-4 ECS 80-4 C ECS 80-8 ECS 80-8 C Sommaire Introduction...3 Maintenance...4 Commandes et signalisations utilisateur...6 Commandes...7

Plus en détail

Service de Securite lncendie de Montreal

Service de Securite lncendie de Montreal Service de Securite lncendie de Montreal Rapport SSD0047R - Date Heure 205/02/6 06:59 Parametres utilises : Entre Date (Heure) et Date (Heure) No Intervention No Employe - NIP 203/0 /0 00:00:00 203/2/3

Plus en détail

Pilou. Impre rie PEAU

Pilou. Impre rie PEAU M N 4 - EM VN L ENT à 2 9 IS 28 SD i fm i L l Vi 7, : 28 i bli l i P Di ii l D l : i i m L i lx i A F imi i M i i Syl mm i : S i ii l i b A A liq Ag ib i L P Pili i D i M Pi Gill i K Alb i l y S : i i

Plus en détail

Supervision, Pilotage & Administration d Application. SAP sur Power i. 2010 IBM Corporation

Supervision, Pilotage & Administration d Application. SAP sur Power i. 2010 IBM Corporation Supervision, Pilotage & Administration d Application SAP sur Power i 2010 IBM Corporation Sommaire Le contexte : une réponse à vos enjeux Le périmètre des services SAP sur iseries Détail des fonctionnalités

Plus en détail

20 Place Stéphanie Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1050. thi-achatsmp@thalys.com

20 Place Stéphanie Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1050. thi-achatsmp@thalys.com 1/ 11 BE001 26/01/2015 - Numéro BDA: 2015-501859 Formulaire standard 5 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

Indicateur universel de procédé format 96 x 48 mm ( 1 /8 DIN)

Indicateur universel de procédé format 96 x 48 mm ( 1 /8 DIN) Fiche technique SS/ F_ Indicateur universel de procédé format 96 x 8 mm ( /8 DIN) Affichage à diodes électroluminescentes haute visibilité pour une vue plus claire de l'état de votre procédé Une précision

Plus en détail

Stephane.delfosse@uclouvain.be Fax: +32 27649081. Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

Stephane.delfosse@uclouvain.be Fax: +32 27649081. Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 11 BE001 27/3/2013 - Numéro BDA: 2013-506332 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Vivaqua Adresse postale: boulevard de l'impératrice 17-19 Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1000. sd@vivaqua.be Fax: +32 25188210

Vivaqua Adresse postale: boulevard de l'impératrice 17-19 Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1000. sd@vivaqua.be Fax: +32 25188210 1/ 8 BE001 25/4/2012 - Numéro BDA: 2012-508930 Formulaire standard 5 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Société de Logements du Plateau, scrl Adresse postale: rue de l'yser, 200/002 Localité/Ville: ANS Code postal: 4430

Société de Logements du Plateau, scrl Adresse postale: rue de l'yser, 200/002 Localité/Ville: ANS Code postal: 4430 1/ 13 BE001 18/01/2011 - Numéro BDA: 2011-501063 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes.

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes. WebInfoRoute Gestion de l'information routière outil développé en partenariat avec le Conseil Général des Hautes-Alpes Sommaire L'information routière dans les Hautes-Alpes Patrouilles Viabilité hivernale

Plus en détail

E-REPUTATION ET IDENTITE

E-REPUTATION ET IDENTITE E-REPUTATION ET IDENTITE NUMERIQUE DES ORGANISATION Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables La gestion de l'identité numérique, appelée également e-réputation, constitue

Plus en détail

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni

PJ 28/12. 7 février 2012 Original : anglais. Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni PJ 28/12 7 février 2012 Original : anglais F Comité des projets/ Conseil international du Café 5 8 mars 2012 Londres, Royaume Uni Encourager l intensification de la production caféière et vivrière au moyen

Plus en détail

formation expérience professionnelle logiciels

formation expérience professionnelle logiciels DA, création, retouche numérique, éxécution, connaissance de la chaîne graphique, maîtrise de la Creative Suite CS5, de l environnement Mac, gestion d automatisation de documents (catalogues, annuaires...).

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans

PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans PROGRAMME BACHELOR BANQUE / FINANCE / ASSURANCE en 3 ans DESCRIPTION Faire le choix d un cursus en 3 ans c est opter pour une formation qui permet à l étudiant de découvrir le monde de l entreprise afin

Plus en détail

Raquette à neige. Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires. Adopté en comité directeur le 24 mai 2003. Norme d équipement

Raquette à neige. Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires. Adopté en comité directeur le 24 mai 2003. Norme d équipement Raquette à neige Normes d équipement des espaces, sites et itinéraires Adopté en comité directeur le 24 mai 2003 Norme d équipement Sommaire 1 OBJET DE CETTE NORME...3 1.1 FEDERATION FRANÇAISE DE LA MONTAGNE

Plus en détail

Tests d indépendance en analyse multivariée et tests de normalité dans les modèles ARMA

Tests d indépendance en analyse multivariée et tests de normalité dans les modèles ARMA Tests d indépendance en analyse multivariée et tests de normalité dans les modèles ARMA Soutenance de doctorat, sous la direction de Pr. Bilodeau, M. et Pr. Ducharme, G. Université de Montréal et Université

Plus en détail

Sart Tilman B35 Localité/Ville: Liège Code postal: B - 4000. administrateur.delegue@chu.ulg.ac.be Fax: +32 43667007

Sart Tilman B35 Localité/Ville: Liège Code postal: B - 4000. administrateur.delegue@chu.ulg.ac.be Fax: +32 43667007 1/ 15 BE001 14/8/2015 - Numéro BDA: 2015-521105 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

réglementation des aides d Etatd

réglementation des aides d Etatd Ingénierie nierie financière et réglementation des aides d Etatd MAV NOV 2010 Le champ de l ingl ingénierie nierie financière 1 Mécanismes participant au financement de projets des entreprises: Combler

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003

RAPPORT D'ENQUÊTE D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 EN003429 RAPPORT D'ACCIDENT DIRECTION RÉGIONALE ÎLE-DE-MONTRÉAL-1 ACCIDENT MORTEL SURVENU À UN EMPLOYEUR AU 426, RUE GAGNÉ, LASALLE LE 7 JUILLET 2003 PAUL LÉTOURNEAU, ING., INSPECTEUR TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail

Structures algébriques

Structures algébriques Structures algébriques 1. Lois de composition s Soit E un ensemble. Une loi de composition interne sur E est une application de E E dans E. Soient E et F deux ensembles. Une loi de composition externe

Plus en détail

pour les canalisations de transport 14 avril 2010-1 -

pour les canalisations de transport 14 avril 2010-1 - Arrêté multifluide du 4 août t 2006 pour les canalisations de transport 14 avril 2010-1 - Une volonté de l administration L ancien arrêté portant règlement de sécurité des ouvrages de transport de gaz

Plus en détail

Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à

Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à Quelles solutions pour des établissements de santé à consommation d énergie annuelle inférieure à 100 kwh/m²? Rapport final Convention ADEME 04 07 C0043 Référence ARMINES 41204 Référence CSTB DDD/PEB -

Plus en détail

Quelques tests de primalité

Quelques tests de primalité Quelques tests de primalité J.-M. Couveignes (merci à T. Ezome et R. Lercier) Institut de Mathématiques de Bordeaux & INRIA Bordeaux Sud-Ouest Jean-Marc.Couveignes@u-bordeaux.fr École de printemps C2 Mars

Plus en détail

ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL .,,_.,...,,... ,... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - 1ntr...,..

ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL .,,_.,...,,... ,... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - 1ntr...,.. F.A.C. D'AIDE ET DE COOPÉRATION ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL.,,_.,...,,...,..... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - ntr...,.., D'EX~CUTION DU BARRAGE DE Marché

Plus en détail

(51) Int Cl.: H04L 29/06 (2006.01) G06F 21/55 (2013.01)

(51) Int Cl.: H04L 29/06 (2006.01) G06F 21/55 (2013.01) (19) TEPZZ 8 8 4_A_T (11) EP 2 838 241 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 18.02.1 Bulletin 1/08 (1) Int Cl.: H04L 29/06 (06.01) G06F 21/ (13.01) (21) Numéro de dépôt: 141781.4

Plus en détail

IBM Cognos Enterprise

IBM Cognos Enterprise IBM Cognos Enterprise Leveraging your investment in SPSS Les défis associés à la prise de décision 1 sur 3 Business leader prend fréquemment des décisions sans les informations dont il aurait besoin 1

Plus en détail

Crédit d étude pour la construction d une unité d accueil pour écoliers (UAPE) sur le site des Ruvines à Cully

Crédit d étude pour la construction d une unité d accueil pour écoliers (UAPE) sur le site des Ruvines à Cully Commune de Bourg-en-Lavaux MUNICIPALITE Rte de Lausanne 2 Case Postale 112 1096 Cully T 021 821 04 14 F 021 821 04 00 info@b-e-l.ch www.b-e-l.ch AU CONSEIL COMMUNAL DE BOURG-EN-LAVAUX PREAVIS N 02/2015

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Fiche Technique CONTACTS. Management/Administration : Emmeline leaproductions@orange.fr 06 58 76 16 21

Fiche Technique CONTACTS. Management/Administration : Emmeline leaproductions@orange.fr 06 58 76 16 21 Fiche Technique CONTACTS Management/Administration : Emmeline leaproductions@orange.fr 06 58 76 16 21 Régisseur Général /Son : Sko/François skopin@orange.fr 06 87 70 60 74 Fiche technique Miss White &

Plus en détail

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État,

Département du Val-de-Marne. Charte départementale de partenariat sécurité routière. entre l État, Département du Val-de-Marne Charte départementale de partenariat sécurité routière entre l État, la Caisse Régionale d Assurance Maladie d Ile-de-France (CRAMIF) et la profession du transport routier de

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT MM1(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL RELEVANT EXCLUSIVEMENT DE L ARRANGEMENT DE MADRID (Règle 9 du règlement

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

RÈGLEMENTS INTÉRIEURS ET DE PROCÉDURE

RÈGLEMENTS INTÉRIEURS ET DE PROCÉDURE L 82/56 2.6.204 RÈGLEMENTS INTÉRIEURS ET DE PROCÉDURE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL DE SURVEILLANCE PRUDENTIELLE DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE LE CONSEIL DE SURVEILLANCE PRUDENTIELLE DE LA BANQUE CENTRALE

Plus en détail

L'Etat belge, représenté par Belnet, Service d'etat à gestion séparée. Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1050

L'Etat belge, représenté par Belnet, Service d'etat à gestion séparée. Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1050 1/ 11 BE001 7/8/2015 - Numéro BDA: 2015-520424 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta

Workshop Gestion de projet- IHEID- MIA- Décembre 2008 Cas Colombie Cucuta PROJET FORMATION DE LEADERS POUR LA DEMOCRATISATION ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL DANS LA MUNICIPALITE DE SAN JOSE DE CUCUTA COLOMBIE. 1. CADRE D'INSERTION DU PROJET Les conditions de vie de la population,

Plus en détail

DYNACOR: LES NOUVEAUX FORAGES AU DIAMANT PROLONGENT LE MANTO DORADO VERS LE SUD-OUEST ET DÉCOUVRENT LE NOUVEAU MANTO RAQUEL MINÉRALISÉ EN OR

DYNACOR: LES NOUVEAUX FORAGES AU DIAMANT PROLONGENT LE MANTO DORADO VERS LE SUD-OUEST ET DÉCOUVRENT LE NOUVEAU MANTO RAQUEL MINÉRALISÉ EN OR 2015 Mines d or Dynacor inc. (Dynacor) Symbole : DNG Bourse de Toronto (TSX) OTC : DNGDF Actions en circulation : 36 484 167 DYNACOR: LES NOUVEAUX FORAGES AU DIAMANT PROLONGENT LE MANTO DORADO VERS LE

Plus en détail

Viandes, poissons et crustacés

Viandes, poissons et crustacés 4C la Tannerie BP 30 055 St Julien-lès-Metz F - 57072 METZ Cedex 3 url : www.techlab.fr e-mail : techlab@techlab.fr Tél. 03 87 75 54 29 Fax 03 87 36 23 90 Viandes, poissons et crustacés Caractéristiques

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

Après la classe de Seconde

Après la classe de Seconde Après la classe de Seconde - La procédure - Débouchés des Bacs Mme SAUZON Marie Françoise Conseillère d Orientation Psychologue Centre d Information et d Orientation Lyon-Rive-Gauche 28, rue Julien 69003

Plus en détail

Le package bibleref-french

Le package bibleref-french Le package bibleref-french Maïeul Rouquette & Raphaël Pinson raphink@gmail.com 3 novembre 2014 Résumé Le package bibleref-french fournit une traduction français du package bibleref. Table des matières

Plus en détail

RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains?

RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains? AOÛT 2014 13_INT_190 RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT à l interpellation Amélie Cherbuin Comment soutenir nos ressortissants américains? Rappel de l'interpellation Suite aux accords Foreign Account Tax Compliance

Plus en détail

Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles

Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles Valentin Patilea 1 Cesar Sanchez-sellero 2 Matthieu Saumard 3 1 CREST-ENSAI et IRMAR 2 USC Espagne 3 IRMAR-INSA

Plus en détail

mark.janssens@astrid.be Fax: +32 25006710 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL):

mark.janssens@astrid.be Fax: +32 25006710 Soumission des offres et des demandes de participation par voie électronique (URL): 1/ 12 BE001 20/3/2013 - Numéro BDA: 2013-505804 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

GIAL (ASBL de la Ville de Bruxelles) Adresse postale: bd E. Jacqmain 95 Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1000

GIAL (ASBL de la Ville de Bruxelles) Adresse postale: bd E. Jacqmain 95 Localité/Ville: Bruxelles Code postal: 1000 1/ 14 BE001 20/9/2011 - Numéro BDA: 2011-520617 Formulaire standard 2 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins. Avril 2011

Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins. Avril 2011 Remplacement de 4 escaliers mécaniques en gare de Limoges Bénédictins Avril 2011 Le renouvellement du réseau, une priorité de Réseau ferré de France Le plan de rénovation du réseau national Depuis 2006,

Plus en détail

OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques

OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques Intervention du 29 Avril 2004 9 h 15 10 h 45 M. Sébastien Bahloul Chef de projet Expert Annuaire LDAP bahloul@linagora.com OpenLDAP : retour d expérience sur l industrialisation d annuaires critiques Plan

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

Tableau synthèse des actions sur 24 structures

Tableau synthèse des actions sur 24 structures 81-3711 Passerelle Est de la rue Isabey / A-520 et voies de service 177 1 - Fermeture de certaines volées d escalier au public. - Élaboration d un projet de remplacement de la passerelle partagée avec

Plus en détail

Article 133 : MAIRIE DU BOULOU

Article 133 : MAIRIE DU BOULOU Article 133 : MAIRIE DU BOULOU Article 133 : Liste des Marchés conclus en 2013 en application de l'arrêté du 26 décembre 2007 modifié par l'arrêté du 10 mars 2009 MARCHES DE TRAVAUX T R A N C H E D E 1

Plus en détail

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001

Enregistrement et transformation du son. S. Natkin Novembre 2001 Enregistrement et transformation du son S. Natkin Novembre 2001 1 Éléments d acoustique 2 Dynamique de la puissance sonore 3 Acoustique géométrique: effets de diffusion et de diffraction des ondes sonores

Plus en détail