Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015"

Transcription

1 Cintech 360 Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015

2 Centre collégial de transfert technologique Cégep de Saint-Hyacinthe Mission: Accroître l innovation et à la compétitivité des entreprises de transformation par le support à la R&D et à la recherche consommateurs Ce qui nous distingue Équipe multidisciplinaire Laboratoires et installations de haute technologie Services intégrés «360» Recherche appliquée pour répondre aux besoins des entreprises ou du secteur

3 NOS PARTENAIRES

4 Secteurs d activité Fruits et légumes Viandes et mets préparés Jus et boissons Boulangerie et pâtisserie

5 Services principaux R & D Recherche consommateurs Développement de produits Assurance qualité Sécurité alimentaire Valorisation des résidus Recherche appliquée Évaluation sensorielle Panel d experts Étiquetage et règlementation Recettes et fiches promotionnelles

6 R & D Développement de nouveaux produits Génération d idées Développement de formulation Procédé de transformation Transfert à l échelle pilote Transfert à l usine Durée de conservation

7 R & D Amélioration de produits existants Amélioration des propriétés sensorielles et nutritives Prolongation de la durée de conservation Valeur ajoutée et naturalité Réduction des coûts de formulation Méthodes de fabrication Solutions techniques et technologiques Technologies émergentes

8 R & D Recherche appliquée Acquisition d expertise transférable Étude de faisabilité (pour l entreprise) Projets innovants Retombées sur le marché et l environnement Valorisation des résidus Source de revenu additionnel Responsabilité sociale et développement durable

9 Assurance qualité Assurance qualité et sécurité alimentaire Diagnostic qualité et mesures correctives Documentation Validation de procédé, analyse du risque microbiologique Assistance à l entreprise pour la mise en application des systèmes/mesures développés

10 Recherche consommateurs Évaluation de l acceptabilité Nouveau concept de produit Amélioration de produit ou procédé Benchmarking Changement d un ingrédient ou d un procédé (ex. réduction de sel) Extension de gamme Familiarisation et entraînement en évaluation sensorielle De l initiation à l entraînement intensif, une gamme d ateliers de formation conçus pour les entreprises

11 Nutrition & Services réglementaires Développement de recettes et fiches promotionnelles Rédaction et standardisation Valorisation d un produit/ingrédient spécifique Étiquetage et réglementation Tableau de la valeur nutritive Conformité de l étiquette Élaboration et vérification de listes d ingrédients Assistance/support réglementaire

12 Projets de développement sectoriels Valorisation de résidus de production ou de transformation Projet multi entreprises de toutes tailles Subvention fédérale + contribution des partenaires: 2,5 M$ Applications : Nouveau produit/ingrédient Réintégration dans la chaine de fabrication Source de revenus Réduction du gaspillage Retombées économiques Retombées environnementales Lumière pulsée pour des fruits et légumes à haute valeur ajoutée Projet sectoriel d innovation technologique CRSNG, valeur 3 M$/5 ans Infrastructures de recherche Partenaires : producteurs, transformateurs, fédérations Bénéfices ciblés : Retarder le vieillissement naturel Réduire la dégradation enzymatique Réduire la contamination microbienne/mycotoxines/résidus de pesticides Amélioration des qualités nutritives et organoleptiques

13 Fadia Naim, Ph.D. Directrice générale Bernard Racette, ing., chimiste Directeur R&D Produits et procédés Guillaume Boisvert, M.Sc. Chef de projet Développement des affaires Information :

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015

PRÉSENTATION. L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation. Sophie Vincent, 22 janvier 2015 PRÉSENTATION L évaluation sensorielle par les consommateurs, un outil stratégique en innovation Sophie Vincent, Spécialiste en recherche consommateurs et évaluation sensorielle 22 janvier 2015 CINTECH

Plus en détail

Journée de Restitution du Guide d Utilisation des Additifs Alimentaires dans les Boissons PME II

Journée de Restitution du Guide d Utilisation des Additifs Alimentaires dans les Boissons PME II Journée de Restitution du Guide d Utilisation des Additifs Alimentaires dans les Boissons PME II Jeudi 20 Février 2014 Le Guide d Utilisation des Additifs Alimentaires dans les Boissons Le Programme d

Plus en détail

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION

POLES DE COMPETITIVITE. et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION POLES DE COMPETITIVITE et CENTRES D INNOVATION TECHNOLOGIQUES : OBJECTIF INNOVATION Plan - Qu est-ce qu un pôle de compétitivité? - Qu est-ce qu un centre d innovation technologique? - Zoom sur Valorial

Plus en détail

Respect des règles d hygiène

Respect des règles d hygiène Respect des règles d hygiène Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité des aliments. Vérifier les

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2010-2011 Présenté au Sénat académique Juillet 2011

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2010-2011 Présenté au Sénat académique Juillet 2011 1 CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2010-2011 Présenté au Sénat académique Juillet 2011 1. BILAN a) OBJECTIFS FIXÉS EN 2010-2011 ET RÉSULTATS OBTENUS Objectifs fixés

Plus en détail

Atelier 3. Filières industrielles alimentaires et enjeux de durabilité

Atelier 3. Filières industrielles alimentaires et enjeux de durabilité Atelier 3 Filières industrielles alimentaires et enjeux de durabilité Quelques traits importants de l évolution du système industriel alimentaire Objectif premier : conserver et préserver les nutriments

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES UN CHIFFRE D AFFAIRE ANNUEL DE PRÈS DE 67MILLIONS PLUS DE 1000 EMPLOIS La transformation agroalimentaire

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Lyon Saint-Genis Laval 4, chemin des Grabelières 69230 Saint-Genis Laval 04.78.56.75.75

Plus en détail

qualtech groupe L union au service de la performance du secteur agroalimentaire

qualtech groupe L union au service de la performance du secteur agroalimentaire qualtech groupe AGROBIO A. BIO. C L union au service de la performance du secteur agroalimentaire Des laboratoires aux compétences complémentaires pour une expertise toujours plus qualitative Regroupant

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants -

ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants - ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants - La traçabilité a été et est encore aujourd hui au cœur des discussions au niveau provincial,

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2006-2007 Présenté au Sénat académique Juillet 2007

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2006-2007 Présenté au Sénat académique Juillet 2007 1 CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2006-2007 Présenté au Sénat académique Juillet 2007 1. BILAN a) OBJECTIFS FIXÉS EN 2006-2007 ET RÉSULTATS OBTENUS Objectifs fixés

Plus en détail

Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH

Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH De la sécurité alimentaire à la nutrition et la santé La sécurité alimentaire et la nutrition présentent des enjeux majeurs de santé publique et font aujourd hui

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE 1/8 COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 36-2006 Concerne : Contrôle de la composition des denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/25) Le Comité scientifique

Plus en détail

20130656_FAVV_perceptie_iVOX

20130656_FAVV_perceptie_iVOX 20130656_FAVV_perceptie_iVOX V001 Quels est le degré d importance que vous accordez aux éléments suivants? La fraîcheur de l aliment Très important Important Peu important important Un aliment sans danger

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT

PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT PARCOURS PROFESSIONNALISANT QUALITE SECURITE ENVIRONNEMENT Financement dans le cadre de la «Charte Agroalimentaire» et du programme «AGIR pour l AGROALIMENTAIRE» Le parcours proposé se découpe en 3 modules

Plus en détail

Démarquez-vous! Dossier. Profil. Cahier spécial ÉNERGIE. EN AlImENtAtIoN du QuÉbEc ONZIÈME ANNÉE V11N5

Démarquez-vous! Dossier. Profil. Cahier spécial ÉNERGIE. EN AlImENtAtIoN du QuÉbEc ONZIÈME ANNÉE V11N5 V11N5 ONZIÈME ANNÉE V11N5 Dossier Accès Aux tablettes Démarquez-vous! ACTUALiTeALiMeNTAire.CoM POSTE-PUBLICATIONS #41610548 ADRESSE DE RETOUR : 615, AV. NOTRE-DAME, SAINT-LAMBERT (QC) J4P 2K8 dossier :

Plus en détail

Prestations de services Analyses Agroalimentaire

Prestations de services Analyses Agroalimentaire Prestations de services Analyses Agroalimentaire EURL WANYLAB Laboratoire de contrôle de la qualité et de conformité Autorisé par Décision du Ministère du Commerce N 52/2011 du 12/09/2011. Ecole de formation

Plus en détail

Français Exigences de sécurité alimentaire

Français Exigences de sécurité alimentaire Français Exigences de sécurité alimentaire Mars 2013 Ce document est organisé en chapitres du cours en ligne sur la sécurité alimentaire. Il indique les différences entre le contenu du cours et les exigences

Plus en détail

Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important

Fractionnement du lait. C est ce qui est à l intérieur qui est important Fractionnement du lait C est ce qui est à l intérieur qui est important Vitalus Nutrition Inc. est un fournisseur important d ingrédients laitiers affinés et personnalisés qui approvisionne des industries

Plus en détail

Profitez de l aide financière du gouvernement!

Profitez de l aide financière du gouvernement! » LISTE DES PROGRAMMES EN AGROALIMENTAIRE Notez qu il s agit d une liste non exhaustive des programmes; d autres aides peuvent exister. Profitez de l aide financière du gouvernement! CULTIVONS L AVENIR

Plus en détail

Cette politique a été adoptée par le Conseil d administration lors d une réunion tenue le 8 juin 2010 (CA 10-05.10).

Cette politique a été adoptée par le Conseil d administration lors d une réunion tenue le 8 juin 2010 (CA 10-05.10). CAHIER DE GESTION POLITIQUE ALIMENTAIRE DU COTE 70-04-01.01 OBJET La présente politique vise à définir et à faire connaître les objectifs, la portée, les fondements, les principes et le rôle des différents

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques du don d aliments à l usage de la grande distribution et de l industrie

Guide des bonnes pratiques du don d aliments à l usage de la grande distribution et de l industrie Guide des bonnes pratiques du don d aliments à l usage de la grande distribution et de l industrie Publié par : FIAL, Fédération des Industries Alimentaires Suisses SWISSCOFEL, Association Suisse du Commerce

Plus en détail

Comment contrôler et surveiller le gluten Chantal Picard, Chef du Service de consultation LES LABORATOIRES D ANALYSES S.M. INC. Le 4 novembre 2014 Les Laboratoires d analyses S.M. Inc. Certifiés ISO 9001:2008

Plus en détail

Le BTS Sciences et Technologies des Aliments (STA)

Le BTS Sciences et Technologies des Aliments (STA) BTS Le BTS Sciences et Technologies s Aliments (STA) Qu est ce que l agroalimentaire? Définition: L'agroalimentaire désigne l'ensemble s activités transformation s produits l'agriculture stinés à l'alimentation

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

Qualité Sécurité Environnement

Qualité Sécurité Environnement Qualité Sécurité Environnement FORMATION AUDIT CONSEIL EXPERTISE >> Catalogue 2014 Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences personnalisation Formation Hygiène Alimentaire ISO 9001 : 2008...

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Notre organisation. 2. Nos produits. 3. Nos fournisseurs. 4. La qualité de nos approvisionnements

SOMMAIRE. 1. Notre organisation. 2. Nos produits. 3. Nos fournisseurs. 4. La qualité de nos approvisionnements www.sodexo.com SOMMAIRE 1. Notre organisation 2. Nos produits 3. Nos fournisseurs 4. La qualité de nos approvisionnements 1. Notre organisation Notre vision des achats La Direction des Achats de Sodexo

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

PLAN DE PARTENARIAT 2014-2015

PLAN DE PARTENARIAT 2014-2015 PLAN DE PARTENARIAT 2014-2015 LA FONDATION INITIA Fondée en 1992 sous le nom de Fondation des Gouverneurs, la Fondation Initia est un OSBL qui a comme mission d aider les entreprises en agroalimentaire

Plus en détail

PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE

PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE PRESENTATION BIO TRANSFO PAIN DE BELLEDONNE A L ENTREPRISE PAIN DE BELLEDONNE 1 / IDENTITE, HISTORIQUE ET CROISSANCE 2 / LES CIRCUITS DE DISTRIBUTION DE PAIN DE BELLEDONNE 3/ LE PAIN: ORGANISATION ET PROCESS

Plus en détail

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 0 1 SOMMAIRE Les opportunités du 12 ème plan quinquennal pour les entreprises françaises La situation des PME françaises en

Plus en détail

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale

Document d information 1. Principaux aspects de la proposition de la Commission COM (2000) 716 du point de vue de l alimentation animale Proposition de la Commission COM (2000) 716 établissant les principes généraux et les prescriptions générales du droit alimentaire, instituant l Autorité Alimentaire Européenne et fixant des procédures

Plus en détail

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP HACCP parle-t-on de l HACCP? La réglementation en matière d hygiène alimentaire a considérablement évolué ces dernières années. La compétence des professionnels dans le choix des moyens à mettre en œuvre

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON. Note. Washington, le 16 janvier 2013

AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON. Note. Washington, le 16 janvier 2013 AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON Washington, le 16 janvier 2013 Note Objet : Mise en application de la loi de modernisation de sécurité sanitaire des aliments

Plus en détail

Catalogue Audit & Conseil 2015

Catalogue Audit & Conseil 2015 Catalogue Audit & Conseil 2015 Because you care about CONSUMERS HEALTH HACCP Expertise, votre partenaire en sécurité des aliments Présentation du catalogue 3 solutions pour vous accompagner Audit : Mesure

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2012-2013 Présenté au Sénat académique Juillet 2013

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2012-2013 Présenté au Sénat académique Juillet 2013 1 CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2012-2013 Présenté au Sénat académique Juillet 2013 1. BILAN a) OBJECTIFS FIXÉS EN 2012-2013 ET RÉSULTATS OBTENUS Objectifs fixés

Plus en détail

2 E APPEL DE PROJETS GUIDE DE SOUMISSION DES DEMANDES DE FINANCEMENT

2 E APPEL DE PROJETS GUIDE DE SOUMISSION DES DEMANDES DE FINANCEMENT 2 E APPEL DE PROJETS GUIDE DE SOUMISSION DES DEMANDES DE FINANCEMENT MIS À JOUR EN NOVEMBRE 2014 Partenaire financier du CRITM : Page 0 sur 5 1. INTRODUCTION Le présent guide fournit les instructions nécessaires

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Further excellence. transparence

Further excellence. transparence sécurité qualité intégrité SÉCURITÉ Further excellence loyauté efficacité durabilité transparence LIVREZ DES PRODUITS PARMI LES MEILLEURS DE LEUR CATÉGORIE SOLUTIONS D AUDIT, DE CERTIFICATION ET DE FORMATION

Plus en détail

FAQ - guide pour l instauration d un système d autocontrôle pour les boulangeries - pâtisseries

FAQ - guide pour l instauration d un système d autocontrôle pour les boulangeries - pâtisseries PB 07 FAQ (G-026) REV 2 2009-1/16 Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire FAQ - guide pour l instauration d un système d autocontrôle pour les boulangeries - pâtisseries En vigueur à

Plus en détail

Catalogue 2012. Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise. «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr

Catalogue 2012. Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise. «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr Qualité Sécurité Catalogue 2012 Environnement Formation Audit Conseil Ingénierie Expertise «Notre équipe à votre service» www.cebios.fr Sommaire Formation : Intra/Inter/E-Learning/Visio Qualité Sécurité

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2014-2015 Présenté au Sénat académique Juillet 2015

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2014-2015 Présenté au Sénat académique Juillet 2015 1 CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2014-2015 Présenté au Sénat académique Juillet 2015 1. BILAN a) OBJECTIFS FIXÉS EN 2013-2014 ET RÉSULTATS OBTENUS Objectifs fixés

Plus en détail

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE Groupe EnvironeX SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE labenvironex.com «Des conseils et diagnostics en agroalimentaire, de la ferme à la table!» Les laboratoires du Groupe EnvironeX disposent d une solide

Plus en détail

L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM

L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM L'innovation collaborative en TI : au coeur de la mission du CRIM Françoys Labonté, ing., Directeur, développement des affaires R-D et commercialisation 1 Aperçu de la présentation Profil sommaire de l

Plus en détail

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Tous concernés! La lutte contre le gaspillage alimentaire nous concerne tous. On estime qu un quart de la nourriture produite dans le monde est jetée

Plus en détail

Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction

Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction Projet ECO-EX : Plateforme mutualisée d éco-extraction «Une vitrine de l excellence réunionnaise dans l océan indien pour la valorisaton équitable des bioressources dans les pays tropicaux» Pôle Qualitropic

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise

Environnement. Formation. Audit. Conseil. Ingénierie. Expertise Qualité Sécurité Catalogue 2013 Environnement Formation Audit Conseil Ingénierie Expertise «Nos innovations: e-learning, évaluation des compétences, plateau d activité, personnalisation» www.cebios.fr

Plus en détail

le laboratoire d'expertises et d'analyses alimentaires

le laboratoire d'expertises et d'analyses alimentaires Laboratoire accrédité (n o 131) selon les exigences ISO/CEI 17025 par le Conseil canadien des normes le laboratoire d'expertises et d'analyses alimentaires Au service de la collectivité québécoise Le Laboratoire

Plus en détail

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne

Atelier Achat Responsable. 9 décembre 2014. Initiative Bio Bretagne Atelier Achat Responsable 9 décembre 2014 Initiative Bio Bretagne Qu est ce qu Initiative Bio Bretagne? Initiative Bio Bretagne est une plate-forme, un réseau d'entreprises et d'acteurs bretons souhaitant

Plus en détail

Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014

Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014 Produits alimentaires et de consommation du Canada Proposition en vue de la préparation du budget Le 6 août 2014 Résumé L industrie des produits alimentaires et des produits de consommation est le principal

Plus en détail

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires)

Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Règlement du Parc pour le label Produit, catégorie A (produits alimentaires) Titre I Dispositions générales Article premier : Objet du présent règlement Le présent règlement est un document d application

Plus en détail

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2013-2014 Présenté au Sénat académique Juillet 2014

CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2013-2014 Présenté au Sénat académique Juillet 2014 1 CENTRE DE RECHERCHE SUR LES ALIMENTS UNIVERSITÉ DE MONCTON Rapport annuel 2013-2014 Présenté au Sénat académique Juillet 2014 1. BILAN a) OBJECTIFS FIXÉS EN 2012-2013 ET RÉSULTATS OBTENUS Objectifs fixés

Plus en détail

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS

LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS LES BESOINS EN APPROVISIONNEMENT DES CANTINES VILLE DE SAINT DENIS 1 Ordre du Jour La volonté de la Ville de Saint Denis vis-à-vis de la restauration scolaire PEG SBA La situation actuelle de l approvisionnement

Plus en détail

TECHNOLOGIES ALIMENTAIRES

TECHNOLOGIES ALIMENTAIRES FRUITS La De Lorenzo S.p.A. conçois et construit des lignes complètes pour le traitement des fruits. Lignes de préparation de purées de fruits Lignes complètes pour la préparation de purées de fruits soit

Plus en détail

Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire

Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire Les meilleures pratiques en efficacité énergétique dans le secteur alimentaire et agroalimentaire Marzouk Benali marzouk.benali@nrcan.gc.ca (450) 652-5533 Le retour du gros bon sen$ en agroalimentaire

Plus en détail

ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements Euromediterranean Network of Investment Promotion Agencies

ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements Euromediterranean Network of Investment Promotion Agencies Marketing Territorial & Promotion de l Investissement Introduction Séminaire Offres territoriales Bénédict de Saint-Laurent, AFII Juin 2003 ANIMA Réseau Euroméditerranéen d Agences de Promotion des Investissements

Plus en détail

Synthèse 5. Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. 3. Typologie des intervenants... 9

Synthèse 5. Présentation de la profession 7. 1. Définition... 7. 2. Accès à la profession... 7. 3. Typologie des intervenants... 9 Restaurant 2013-2014 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Synthèse 5 Présentation

Plus en détail

LA PLACE DE LA VIANDE DANS LA

LA PLACE DE LA VIANDE DANS LA LA PLACE DE LA VIANDE DANS LA NUTRITION HUMAINE Points de vue de professionnels de la nutrition JSMTV - Point de vue de professionnels de la nutrition Diététiciennes en restauration collective Nutritionnistes

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale

PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA. Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale PLAN D ACTION POUR ASSURER LA SALUBRITÉ DES ALIMENTS AU CANADA Renforcer notre système de la salubrité des aliments de renommée internationale www.inspection.gc.ca/alimentssalubres Balayer le code de réponse

Plus en détail

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.

GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS. Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07. GROUPE CASINO. L INTEGRATION DU DEVELOPPEMENT DURABLE DANS LE CHOIX DES PRODUITS Claudine QUENTEL et Philippe IMBERT.02.07.2007/Uniagro Sommaire ORGANISATION DU GROUPE CASINO LES PRODUITS «TERRE ET SAVEUR»

Plus en détail

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire

Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne Alimentaire Circulaire relative aux conditions d exportation en vue d être conforme aux exigences spécifiques des pays tiers au niveau des limites maximales

Plus en détail

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche Laboratoire Eau de Paris Analyses et Recherche L eau, un aliment sous contrôle public Pour Eau de Paris, approvisionner la capitale en eau, c est garantir à ses 3 millions d usagers une ressource de qualité,

Plus en détail

La sécurité alimentaire en France Risques naturels Risques organisés. Olivier SIRE

La sécurité alimentaire en France Risques naturels Risques organisés. Olivier SIRE La sécurité alimentaire en France Risques naturels Risques organisés Olivier SIRE OPEDUCA Day @ Lycée Lesage - Jeudi 22 mai 2014 Plan Introduction Quels organismes sont concernés? Quel est le cadre réglementaire?

Plus en détail

Consommation alimentaire des Français

Consommation alimentaire des Français Intervention de l Afssa au colloque «La situation nutritionnelle en France en 2007» Paris, 12 décembre 2007 Consommation alimentaire des Français les premiers résultats d une enquête d intérêt général

Plus en détail

Présentation du FQRNT

Présentation du FQRNT Fonds québécois de la recherche sur la nature et les technologies Présentation du FQRNT Paul Fortier, Ph. D., ing. Vice-président aux affaires scientifiques et aux partenariats Colloque de l ADARUQ La

Plus en détail

LA SODEPAL : Exemple de pionnière dans la sous région A.O

LA SODEPAL : Exemple de pionnière dans la sous région A.O LA SODEPAL : Exemple de pionnière dans la sous région A.O Présenté par Mme Simone ZOUNDI Secteur Privé Burkina Faso Présidente Directrice Générale de la SODEPAL Bruxelles, 17 Septembre 2015 «Les femmes

Plus en détail

Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques

Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques Faits saillants du sondage auprès de la population québécoise sur la consommation de produits biologiques Préparé par Filière biologique du Québec Lévis (Québec) Mai 2013 1. Profil des répondants Un échantillon

Plus en détail

Service aux entreprises Formation, aide technique et recherche Québec Mines

Service aux entreprises Formation, aide technique et recherche Québec Mines Service aux entreprises Formation, aide technique et recherche Québec Mines 13 novembre 2013 11 Présentation de l ITMI Institut technologique de maintenance industrielle (ITMI) Centre collégial de transfert

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Principes généraux du HACCP 0,7 UEC Mise en œuvre des programmes préalables au système HACCP 1.4 UEC 5 novembre 2014 9 février 2015 22 avril 2015 5SA1402 5SH1501 5SH1502

Plus en détail

NORME CODEX POUR LES CONCENTRÉS DE TOMATE TRAITÉS (CODEX STAN 57-1981)

NORME CODEX POUR LES CONCENTRÉS DE TOMATE TRAITÉS (CODEX STAN 57-1981) CODEX STAN 57 Page 1 de 1 NORME CODEX POUR LES CONCENTRÉS DE TOMATE TRAITÉS 1 CHAMP D APPLICATION (CODEX STAN 57-1981) La présente norme s applique au produit tel qu il est défini à la section 2 ci-dessous,

Plus en détail

FORMATION - AUDIT - CONSEIL

FORMATION - AUDIT - CONSEIL FORMATION - AUDIT - CONSEIL Le guide des bonnes pratiques d hygiène et la qualité alimentaire en restauration Maîtriser le danger allergène : une obligation réglementaire L analyse microbiologique d une

Plus en détail

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires

Journée d information Élimination des Emballages Vides de Produits Phytosanitaires Secrétariat d Etat auprès du Ministère de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement chargé de l Eau et de l Environnement Département de l Environnement Service Régional de l Environnement Souss

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 2 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES

Plus en détail

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée.

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. FOOD REEFER* sdv.com Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans

Plus en détail

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES -1- PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES SECTION 1 INTRODUCTION CAC/GL 44-2003 1. Pour de nombreux aliments, le niveau de sécurité sanitaire généralement

Plus en détail

Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés

Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés Euro Consultants Claudia Krebs - Scientific Manager - Senior Expert Dr Françoise Hebert - Project Manager Au programme de la matinée Le contexte législatif actuel

Plus en détail

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables

WT35 Les filières et systèmes agroalimentaires durables Session 1 La vision chinoise Approche du problème : une approche holistique pour résoudre la question multidimensionnelle que pose l association du développement durable et des concepts de chaînes d approvisionnement

Plus en détail

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale

Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Soutien aux projets structurants de valorisation de transfert Direction du Soutien à l innovation technologique et sociale Plan de la présentation Le secteur Recherche, innovation et science citoyenne

Plus en détail

Demande de Soumission - Transformateur

Demande de Soumission - Transformateur Demande de Soumission - Transformateur Nom de l entreprise : Prénom : Nom : Titre : Adresse : Ville : Code postal : Région : Téléphone : Télécopieur : Courriel : Site Web : Domaine d activités : *** possibilité

Plus en détail

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012

Atelier de transformation collectif Démarche projet. Fabien Valorge 13 novembre 2012 Atelier de transformation collectif Démarche projet Fabien Valorge 13 novembre 2012 Plan de la présentation Qu est ce que les Cuma viennent faire dans les circuits courts? Etapes clés d un projet d atelier

Plus en détail

CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ

CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ CHOISIR SON ABATTOIR SELON LE MARCHÉ VISÉ Patrick Tirard-Collet Conseiller en transformation alimentaire Direction de la transformation alimentaire et des marchés Plan de la présentation Principes de base

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal

Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Forum des investisseurs privés Panel : Investir dans l Agriculture et l Agrobusiness au Sénégal Groupe Consultatif 25 février 2014 Chambre de Commerce et d'industrie de région Paris Ile-de-France 27, avenue

Plus en détail

LE LAIT CANADIEN. De la ferme à la table

LE LAIT CANADIEN. De la ferme à la table LE LAIT CANADIEN De la ferme à la table Du lait tout naturellement Tellement nutritif... Avec ses 16 éléments nutritifs essentiels, le lait canadien est un aliment très nourrissant sur lequel vous pouvez

Plus en détail

Des assises solides pour des actions efficaces. Plan

Des assises solides pour des actions efficaces. Plan Des assises solides pour des actions efficaces Rencontre de réflexion sur l action régionale en matière de sécurité alimentaire 12 mars 2014 Marie-Josée Riel, M.Ss Répondante régionale - sécurité alimentaire

Plus en détail

ISO 14025 Déclarations environnementales de Type III

ISO 14025 Déclarations environnementales de Type III ISO 14025 Déclarations environnementales de Type III 7 février 2012 Maud JACQUOT Responsable opérationnel zone France La communication environnementale - ISO 14020 - Étiquettes et déclarations environnementales

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE DISTRIBUTION INTERNE CONTEXTE GÉNÉRAL Le commerce intérieur constitue une composante essentielle de l économie du Royaume.

Plus en détail

ECOTROPHELIA. Concours d éco-innovation alimentaire

ECOTROPHELIA. Concours d éco-innovation alimentaire ECOTROPHELIA Concours d éco-innovation alimentaire 1 Structure du concours 2 ECOTROPHELIA : qu est-ce que c est? Un concours d éco-innovation alimentaire Réaliser un produit alimentaire innovant de A à

Plus en détail

HACCP et hygiène. Titre du cours/durée Date N o groupe Lieu. 22 octobre 2011 5 mars 2012. La Pocatière. 22 et 29 octobre 2011 5 et 6 mars 2012

HACCP et hygiène. Titre du cours/durée Date N o groupe Lieu. 22 octobre 2011 5 mars 2012. La Pocatière. 22 et 29 octobre 2011 5 et 6 mars 2012 Hygiène et salubrité alimentaires pour manipulateurs d aliments 6 heures Cette formation mène à l obtention du certificat délivré par le MAPAQ. 22 octobre 2011 5 mars 2012 212024 212052 La Pocatière Hygiène

Plus en détail

DENREES ALIMENTAIRES REGLES DE COMPOSITION

DENREES ALIMENTAIRES REGLES DE COMPOSITION TS30 (EC)v03fr_Formulation DENREES ALIMENTAIRES REGLES DE COMPOSITION Guide Pratique n 30 : LES REGLES DE COMPOSITION DES DENREES ALIMENTAIRES Selon Ecocert Organic Standard (EOS) Ce guide ne concerne

Plus en détail

UN MOMENT À SAISIR POUR LE CANADA MÉMOIRE DE LA GRAPPE INDUSTRIELLE DE L ALUMINIUM DU QUÉBEC (GIAQ)

UN MOMENT À SAISIR POUR LE CANADA MÉMOIRE DE LA GRAPPE INDUSTRIELLE DE L ALUMINIUM DU QUÉBEC (GIAQ) UN MOMENT À SAISIR POUR LE CANADA MÉMOIRE DE LA GRAPPE INDUSTRIELLE DE L ALUMINIUM DU QUÉBEC (GIAQ) Dans le cadre de la consultation Un moment à saisir pour le Canada d Industries Canada, portant sur le

Plus en détail

CCIQ - 18 mars 2015. Page 1

CCIQ - 18 mars 2015. Page 1 CCIQ - 18 mars 2015 Page 1 Présentation Service de guide-expert expert Programmes de financement Page 2 Le Service de guide-expert du CNRC Services et conseils personnalisés Conçu afin d aider les PME

Plus en détail

Alimentation et surcharge pondérale:

Alimentation et surcharge pondérale: Alimentation et surcharge pondérale: Mesures par lesquelles les entreprises de l'industrie alimentaire suisse peuvent favoriser une alimentation plus équilibrée juin 2014 FUS/CA/MG Les axes d'action en

Plus en détail