BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI Sommaire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN ET POURSUITE DE LA FORMATION A L ECOUTE MAI 2012. Sommaire"

Transcription

1

2 Sommaire Introduction :... 2 I- Déroulement... 2 II- Qu est-ce qui détermine la qualité d écoute?... 3 III- La reformulation... 3 Conclusion... 4 Bibliographie

3 RECit considère «l écoute» comme une capacité fondamentale dans une démarche d éducation émancipatrice. La formation à l écoute du 14 avril amorçait un cycle dédié à cette qualité car il est en effet essentiel d apprendre ou de réapprendre à s écouter et à s inscrire dans une posture d empathie pour entrer en relation avec l autre. Cette première journée de formation avait pour objectifs de développer sa capacité d écoute et de compréhension, de découvrir par l expérience les effets de l écoute de l autre et échanger autour de nos pratiques. Le bilan effectué ici reprend pour l essentiel ce qui a été dit et fait lors de cette première session de co-formation. La première partie détaille le déroulement de la journée, les ateliers effectués ; La deuxième partie est tournée plus particulièrement sur ce qui a trait à la qualité de l écoute et qui est ressorti de l atelier en petit groupe. La troisième partie reprend ce qui a été fait sur la reformulation. La journée de formation s est déroulée dans une bonne ambiance de travail, et fût riche en échanges humains. La matinée était tournée vers une réflexion sur le mot «écoute». Quel est notre perception de l écoute? Qu est-ce que l écoute? Qu est-ce qui détermine la qualité de l écoute? Pour se faire, différent temps de travail ont été organisés. La formation a débuté par la création d une carte mentale sur le mot «écoute» pour faire ressortir l ensemble des résonnances que les participants associent à ce mot. Suite à ce premier exercice, chaque participant a pu écrire sa propre définition de l écoute en choisissant deux mots antagonistes révélés par la carte mentale. Le deuxième temps de la matinée s est déroulé en petit groupe de 4/5 personnes pour une réflexion sur la qualité de l écoute. Quel contexte? Quelle attitude? Quelle ambiance? L après-midi était plus centré sur la pratique de l écoute. Un premier exercice de relaxation axé sur l écoute de son corps a démarré l après-midi, l objectif étant de porter l attention sur soi, être à l écoute de ses émotions et de son corps car l écoute de soi et aussi importante que l écoute de l autre. Le deuxième exercice de l après-midi quant à lui visait la pratique de la reformulation. L écoute est aussi liée à la compréhension de ce qui est dit, d où l importance de la reformulation comme outil de vérification de compréhension, aussi bien dans le monde professionnel que dans la vie personnelle. Cet exercice s est déroulé en petit groupe de trois. Chaque personne avait à jouer le rôle de celui qui raconte, de celui qui écoute, de celui qui observe, à tour de rôle. L observateur permettait de voir les différences entre ce qui a été dit et ce qui a été reformulé. La journée s est terminée par la lecture de Koans, courtes phrases énigmatiques, absurdes ou paradoxales, et le traditionnel «ça va t y?» de RECit qui vise à recueillir les impressions des participants sur la journée. 2

4 La qualité de l écoute passe par une pré-disposition corporelle, mentale et émotionnelle pour que le locuteur et l interlocuteur soient impliqués dans une relation d échange, pour qu ils interagissent. L écoutant fait «l effort» d écouter, il peut chercher à se mettre à la place de l autre dans une relation d empathie, afin de créer du lien. Etre disposé à écouter permet la réception d un message, et le partage d émotions. La temporalité est une donnée également importante. Pour écouter l autre, l interlocuteur ne doit pas être pressé par le temps, il doit être pleinement disposé à donner du temps au locuteur et se concentrer sur le moment présent. L interlocuteur doit être conscient de son propre état émotionnel afin de limiter les effets «miroirs», et pouvoir prendre du recul par rapport à ce qui est dit. En fonction de cet état intérieur, il décidera d ouvrir ou non la porte à la discussion, de donner du temps à l autre. L environnement extérieur permet de créer ou non un climat propice à l écoute, de créer un climat de confiance. L écouté doit pouvoir se sentir en confiance, légitime. Accepter les différences et rester en dehors de tout jugement de valeur lors de l écoute est primordial. Afin de lever les interrogations, les incompréhensions, il est essentiel de savoir reformuler et poser les bonnes questions. Il faut par ailleurs noter que plus de 80% de la communication entre individus se fait de façon non verbale. Il est important de savoir reformuler et poser des questions pour amener l autre à préciser sa pensée, pour comprendre ce que l autre dit ou veut non dire. Il faut également penser à prendre du recul par rapport à sa propre vision des choses pour éviter toute interprétation. Les gestes sont d autres paramètres à prendre en compte car très liés à l émotionnel. Ils donnent des indications supplémentaires dans la compréhension du propos, de la situation. La synchronisation des gestes s effectue quand la communication se passe bien, quand les personnes sont «en phase». Dans la reformulation, il faut être le plus proche possible de l autre. La proximité est importante. En situation réelle, on s ajuste perpétuellement au locuteur et l on prend également en compte la communication non verbale, les gestes, etc. La reformulation ne doit en aucun cas travestir le propos énoncé. Il est essentiel de faire la part des choses entre son ressenti et ce qui est dit, de prendre conscience du contexte, de respecter l autre, ses différences, ses besoins, ses références culturelles, professionnelles, etc. 3

5 La reformulation consiste à identifier les sentiments de l interlocuteur à partir de ce qu il nous dit et de ce que nous observons de son comportement puis de les simplifier en émotions «de base» pour refléter les émotions de l interlocuteur. Ce reflet permettra de renvoyer à l interlocuteur ce que nous avons compris de son message et d améliorer la qualité de la relation, à encourager la parole de chacun. La reformulation sert à vérifier, à rectifier, à nuancer ce qui a été prononcé. La journée s est donc déroulée dans une ambiance conviviale de travail, chacun a pu s exprimer et apporter ses connaissances sur «l écoute». Rappelons qu à RECit, les formations sont participatives et basées sur les apports de chacun, il est donc important que chaque participant puisse apporter ses savoirs au groupe et interagir avec les autres participants autant qu il le souhaite. A la fin de cette première journée, le souhait de continuer la formation à l écoute a été exprimé. Un besoin d expérimenter la communication non verbale, d approfondir le dialogue ou le sens des mots a été soulevé. Nous sommes actuellement en train de préparer la prochaine session de formation à l écoute qui aura lieu le samedi 8 septembre Cette formation sera plus tournée vers l art du questionnement, comment amener l autre à préciser son propos et / ou à trouver ses propres réponses. Un exercice basé sur le théâtre d improvisation sera également proposé. Je vous invite donc à y participer! 4

6 JEAN ARTAUD. L écoute attitudes et techniques. Edition Chronique sociale XAVIER CORNETTE DE ST CYR. Pratiquer la bienveillance par l écoute active et l empathie. Edition Jouvence ROGER MUCCHIELLI. L entretien de face à face : dans la relation d aide. Collection formation permanente PATRICE RAS. L art d écouter : l approche centrée sur la personne. Edition Jouvence PATRICE RAS. La communication non verbale, N 28. Edition Jouvence CARL ROGERS. Le développement de la personne. Editeur : les Presses Universitaires de Septentrion. (ISBN ) CARL ROGERS. La relation d aide et la psychothérapie. Collection art de la psychothérapie DANIEL ROHART. Carl Rogers et l action éducative. Edition Chronique sociale MARSHALL ROSENBERG. Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont les murs) : Introduction à la communication non violente. Edition la découverte 2 ème édition. ALFRED VANESSE. Ecouter l autre : Tant de chose à dire. Edition Chronique sociale 5

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement

La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement La Communication NonViolente pour les acteurs de la santé et de la Relation d Aide ou d Accompagnement Formation animée par le Dr Pascale Molho, formatrice certifiée par le Centre pour la Communication

Plus en détail

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014

Communication non-violente et médiation. Étienne Godinot 04.06.2014 Communication non-violente et médiation Étienne Godinot 04.06.2014 La communication non-violente et la médiation Sommaire 1 - La communication non-violente Qu est ce que la CNV? Définition, rôle Une démarche

Plus en détail

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue

L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue L entretien semi-dirigé du Psychologue et du Sociologue en recherche qualitative Méthodologie de la recherche qualitative dans le domaine de la santé Séminaire 28 & 30 septembre 2015 (Besançon et Dijon)

Plus en détail

Catalogue de Formations 2014

Catalogue de Formations 2014 Catalogue de Formations 2014 Bienvenue Le fil conducteur de nos formations: Optimiser l image de soi et la communication personnelle pour une meilleure relation aux autres et développer le bien-être du

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014

Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014 Formation AVS/EVS Adaptation à l Emploi 2013/2014 PRÉVENTION/GESTION DES CONFLITS J-L NIGAUD PRÉAMBULE CONFLIT : Un des modes d expression parmi d autres du «Vivre ensemble» dans tout groupe social. Système

Plus en détail

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels

L entretien infirmier. UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels L entretien infirmier UE 4.2 S3 C6 Soins Relationnels 1 Objectifs Expliquez les éléments participant au cadre d un entretien Citez les différents types d entretiens infirmiers Décrire les différentes phases

Plus en détail

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS

FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS FORMATIONS COMMUNICATION ET APTITUDES PERSONNELLES «STANDARD» POUR TOUS sommaire 1. Avoir confiance pour mieux réussir 2 2. Changement : le plus difficile des challenges à gérer! 2 3. La créativité au

Plus en détail

Argumentation. Négociation

Argumentation. Négociation Programme des séminaires Argumentation Dialogue & Débat Prise de parole en public Gestion de l image Travail de la voix Négociation Gestion des objections Media Training Manœuvres & Stratagèmes 1 Index

Plus en détail

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles

UE 3.4 S6 Initiation à la démarche de recherche UE 5.6 S6 Analyse de la qualité et traitement des données scientifiques et professionnelles UE.4 S6 Initiation à la démarche de recherche 6. Évaluation Le moment viendra où le jury mettra fin à l entretien. L épreuve étant terminée, acceptez cette limite même s il ne vous semble pas avoir fait

Plus en détail

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module)

Formation professionnelle. Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Formation professionnelle Pédagogie perceptive et accompagnement des apprentissages, du changement et des projets (par module) Module 1. Comprendre et mettre en œuvre le sens corporel interne en situation

Plus en détail

«COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1

«COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1 «COMMUNICATION NON VERBALE : GESTE ET TOUCHER EN RELATION DE SOIN» NIVEAU 1 Pour tout soignant le toucher est omniprésent, geste et toucher sont au centre de la relation avec la personne soignée : Sensibiliser

Plus en détail

Communiquer avec efficacité

Communiquer avec efficacité Communiquer avec efficacité Intégrer les processus d influence Les réactions de chacun, la capacité à intégrer, à analyser une situation, sont directement déterminées par le mode de raisonnement appris.

Plus en détail

Contrer l épuisement... S apprivoiser au stress

Contrer l épuisement... S apprivoiser au stress Contrer l épuisement... S apprivoiser au stress Textes recueillis et préparés par Serge Marquis Cahier du participant Table des matières Présentation de l animateur p. 1 Objectifs p. 2 Introduction p.

Plus en détail

L'intelligence émotionnelle Un atout pour enseigner. Atelier professionnels de l'éducation :

L'intelligence émotionnelle Un atout pour enseigner. Atelier professionnels de l'éducation : L'intelligence émotionnelle Un atout pour enseigner. Atelier professionnels de l'éducation : Samedi 27 et dimanche 28 février 2016 Gite de Briandes (34) Inscription : www.serres.site 240 130 => logement,

Plus en détail

Institut Jean-Pierre Lallemand

Institut Jean-Pierre Lallemand Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (2 e partie) (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2011-2012 Cours de

Plus en détail

CONSTRUCTION, ANIMATION ET

CONSTRUCTION, ANIMATION ET 2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D'UN ATELIER RECIT Celine Lorenz Réd. Celine Lorenz 14/06/2010 KIT A CONSTRUCTION, ANIMATION ET VALORISATION D UN ATELIER Ce kit vous permettra de réaliser

Plus en détail

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1

COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 COMMUNICATION INTERPERSONNELLE ET PRISE DE PAROLE EN PUBLIC H.M. ALAOUI 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION: ANALYSE SEMANTIQUE II. CONTENU ET ELEMENTS DE LA COMMUNICATION III. PRINCIPALES QUESTIONS A SE POSER

Plus en détail

Concevoir et animer un stage de formation

Concevoir et animer un stage de formation Nicolas Jousse Concevoir et animer un stage de formation 2 e édition L ES TECHNIQUES D ANIMATION Fiche technique n 1 Description Les binômes d entraide Les stagiaires répartis en binômes analysent et résolvent

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L EXAMEN

PRÉSENTATION DE L EXAMEN PRÉSENTATION DE L EXAMEN UN NOUVEAU DELF POUR LES SYSTÈMES SCOLAIRES Le DELF scolaire est une version du DELF 1 er degré réservée aux publics en situation scolaire. Il est mis en place à l étranger dans

Plus en détail

Comment utiliser les techniques d accroche?

Comment utiliser les techniques d accroche? Comment utiliser les techniques d accroche? A l issue de la lecture de ce support, vous serez capable de : Prendre en compte les objectifs et les composantes de la prise de contact, Mettre en place les

Plus en détail

FORMATIONS ET CALENDRIER 2014

FORMATIONS ET CALENDRIER 2014 FORMATIONS ET CALENDRIER 2014 Recruter Manager Vendre Communiquer Etre efficace ATHENA RH, fondé en 1991, vous propose des formations au sein de ses locaux de SAINT LAURENT DU VAR ou sur site en fonction

Plus en détail

Construire un référentiel de communication avec les élèves

Construire un référentiel de communication avec les élèves Construire un référentiel de communication avec les élèves Oser entrer en communication : Ø Communiquer avec les adultes et avec les autres enfants par le langage, en se faisant comprendre Ø S exprimer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE ET FORMATIONS À LA COMMUNICATION NONVIOLENTE

DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE ET FORMATIONS À LA COMMUNICATION NONVIOLENTE DOSSIER DE PRESSE CONFÉRENCE ET FORMATIONS À LA COMMUNICATION NONVIOLENTE L ASSOCIATION L Association COMMUNICATION PACIFIQUE initialement appelée Association FABER & MAZLISH PACIFIQUE a été créée en 2013

Plus en détail

Réunions et entretiens

Réunions et entretiens Réunions et entretiens Quelques conseils! Introduction Notre métier de consultant s inscrit essentiellement dans une dynamique relationnelle entre les divers acteurs de l entreprise concernés par les Systèmes

Plus en détail

LEADERSHIP ET PERFORMANCE COLLECTIVE

LEADERSHIP ET PERFORMANCE COLLECTIVE Formation inter-entreprises LEADERSHIP ET PERFORMANCE COLLECTIVE À LYON, Les 28 et 29 mai Puis 29 et 30 juin 2015 Formation inter-entreprises LEADERSHIP ET PERFORMANCE COLLECTIVE 1/ Le leadership moteur

Plus en détail

A partir de l introduction du document 1, répondez aux 2 questions suivantes.

A partir de l introduction du document 1, répondez aux 2 questions suivantes. La communication non verbale SITUATION PROFESSIONNELLE Vous effectuez votre stage dans l entreprise Cémoi de Perpignan. M. Mauve Guy, votre tuteur et responsable commercial de la région Languedoc Roussillon

Plus en détail

Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress?

Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress? Le Clown de Théâtre : Comment gérer ses émotions, ses peurs et son stress? Formation de développement personnel Nos formateurs Composé de professionnels artistiques, d enseignants et de psychologues, certains

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER

PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER PROGRESSER DANS SA FONCTION DE MANAGER 1 QUEL MANAGER JE SUIS? 2 La connaissance de soi et des autres Déterminer et comprendre quel est l impact de sa communication personnelle Prendre conscience de ses

Plus en détail

EXPOSE : La Communication Interpersonnelle

EXPOSE : La Communication Interpersonnelle EXPOSE : La Communication Interpersonnelle Introduction : Tout activité humaine est communication, elle est partout, elle est inévitable. Elle a lieu avec des individus, des groupes, des objets ; à l occasion

Plus en détail

Votre Approche Stratégique en négociation.

Votre Approche Stratégique en négociation. Votre Approche Stratégique en négociation. Association des professionnels en droit de passage et immobilier du Québec Le Collectif de services aux entreprises, CSE inc. Conférencier: Michel Couture Conception

Plus en détail

CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF

CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF Rappel du principe de l entretien semi-directif un ensemble de thèmes imposés et qui doivent être tous abordés, avec des questions ouvertes et en laissant la liberté

Plus en détail

Autobiographie de Rencontres Interculturelles

Autobiographie de Rencontres Interculturelles Autobiographie de Rencontres Interculturelles pour jeunes apprenants Division des politiques linguistiques L Autobiographie de Rencontres Interculturelles est une réponse concrète aux recommandations du

Plus en détail

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s

L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s L E C O U T E P r i n c i p e s, t e c h n i q u e s e t a t t i t u d e s Stéphane Safin Psychologue - Ergonome Lucid Group -

Plus en détail

Carl Rogers et la Relation d Aide 1

Carl Rogers et la Relation d Aide 1 Carl Rogers et la Relation d Aide 1 Il ne paraît guère possible quand il est fait référence à la «juste distance» de ne pas évoquer la «relation d aide», cadre dans lequel cette question s est posée et

Plus en détail

Protocole d intervention en situation de crise

Protocole d intervention en situation de crise Protocole d intervention en situation de crise École : Date : 20 1) Personnes répondantes au protocole Personnel régulier Substituts 2) Nom de code 3) Lieux pouvant accueillir l élève en difficulté 4)

Plus en détail

LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE

LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE LISTE DES CITATIONS SUR LA COMMUNICATION ORALE 1. Choisir un point de vue sur le langage ne suffit pas pour tenir un discours didactique sur l oral; pour passer de l analyse de l oral à son enseignement,

Plus en détail

Vente. Négociation. Service client

Vente. Négociation. Service client Vente Négociation Service client Sommaire Vente et négociation n Développez vos performances commerciales au téléphone et en face à face P. 1/4 n Déjouez les pièges des acheteurs P. 5/6 n Défendez vos

Plus en détail

M2S. Formation Communication orale. formation. Accueil physique et téléphonique Métier d assistante techniques de communication

M2S. Formation Communication orale. formation. Accueil physique et téléphonique Métier d assistante techniques de communication Formation Communication orale M2S formation Accueil physique et téléphonique Métier d assistante techniques de communication Accueil téléphonique Etre professionnel au téléphone Développer sa capacité

Plus en détail

Méthodologie qualitative

Méthodologie qualitative Méthodologie qualitative Dans une enquête, le choix d une recherche et d une analyse de type qualitatif est avant tout dicté par la problématique. C est un choix pragmatique qui a pour but de répondre

Plus en détail

FORMATION 2013 Macumba. «La relation client gagnante» Module 3. Didier RICHET. www.drr-consulting.com. Tout simplement efficace

FORMATION 2013 Macumba. «La relation client gagnante» Module 3. Didier RICHET. www.drr-consulting.com. Tout simplement efficace Tout simplement efficace www.drr-consulting.com FORMATION 2013 Macumba «La relation client gagnante» Module 3 Didier RICHET Domaine de la Salette The Orchard, Grand Bay, Mauritius Tel (+230) 263 79 18

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication Extrait de la publication Extrait de la publication SAVOIR PARLER EN PUBLIC AVEC SON CORPS Extrait de la publication Extrait de la publication JOSEPH ET CAROLINE MESSINGER SAVOIR PARLER EN PUBLIC AVEC

Plus en détail

Coach Praticien en Relation d aide

Coach Praticien en Relation d aide Coach Praticien en Relation d aide Programme complet 18 jours 126 heures Certification IEC 1 jour 8 heures Module 1 Ecoute Active, Relation d aide et Outils 3 jours Stéphane Servaux et Alain Kohn de Coaching

Plus en détail

Comment discuter de la mort

Comment discuter de la mort Chapitre 3 Comment discuter de la mort 1. Le questionnement de l enfant 2. Jusqu où aller dans la discussion? 3. La transmission par les parents de leur savoir et de leur expérience 4. Les questions majeures

Plus en détail

L étudiant sera capable de :

L étudiant sera capable de : L entretien infirmier Promotion 2014-20172017 UE 4. 2 S3 J LECLERCQ Objectifs de la séquence L étudiant sera capable de : Définir l entretien infirmier Différencier les types d entretiens infirmiers Définir

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année

Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année Année universitaire 2011-2012 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année Comment sensibiliser les élèves à l interculturel à travers l éveil aux langues du monde

Plus en détail

LES CONDITIONS DU TRAVAIL D ÉQUIPE

LES CONDITIONS DU TRAVAIL D ÉQUIPE LES CONDITIONS DU TRAVAIL D ÉQUIPE Pierre Tavernier, fondateur de AT Conseil Note Pierre Tavernier est Ingénieur de formation, conseiller en management en voie d agrément comme expert sociocratique. Pierre

Plus en détail

Communication avec ses pair-e-s

Communication avec ses pair-e-s Communication avec ses pair-e-s Atelier de formation SPPE 21 mai 2007 Nathalie Junod & Marianne Aerni Plan Argumenter Convaincre Négocier Questionner et débattre Déroulement atelier Partie théorique (I)

Plus en détail

Techniques de prise de parole en public

Techniques de prise de parole en public Techniques de prise de parole en public La prise de parole en public Objectifs Transmettre des informations, Exposer et défendre un point de vue, Confronter des opinions divergentes, etc La prise de parole

Plus en détail

Préparer et conduire un entretien semi-directif

Préparer et conduire un entretien semi-directif Préparer et conduire un entretien semi-directif Séminaire du 10 Mai 2012 Organisé par Joëlle Kivits et Laurence Guignard Intervenante: T. Godfroid I. Qu est-ce qu un entretien semi-directif? A. Les formes

Plus en détail

Pourquoi un dictionnaire commenté du coaching?

Pourquoi un dictionnaire commenté du coaching? Pourquoi un dictionnaire commenté du coaching? Le coaching peut encore être considéré comme une toute nouvelle profession. Son développement incroyable, depuis maintenant quinze ans, en fait le nouveau

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Le partage des responsabilités dans une équipe

Le partage des responsabilités dans une équipe Le partage des responsabilités dans une équipe Comment permettre à chacun d avoir des responsabilités et d être soutenu pour les mener à bien? Peut-on s appuyer sur la diversité (histoire, compétences,

Plus en détail

Annie JOLY AVOCAT Honoraire Formatrice N 82730114873

Annie JOLY AVOCAT Honoraire Formatrice N 82730114873 1/FORMATION GESTION DU STRESS PROPOSITION DE 2 FORMATIONS POUR LES AVOCATS de RHONE ALPES «Gestion du Stress» et «Mieux communiquer» Selon l' American Institute of Stress, ce problème est à l'origine de

Plus en détail

Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeure de philosophie ESPE - Université LYON 1.

Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeure de philosophie ESPE - Université LYON 1. Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeure de philosophie ESPE - Université LYON 1. DÉFINITION GÉNÉRALE. La communication est l ensemble des processus physiques et psychologiques par lesquels

Plus en détail

Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeur de philosophie ESPE - Université LYON 1.

Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeur de philosophie ESPE - Université LYON 1. Communiquer à l Ecole. Corinne ROUX-LAFAY Professeur de philosophie ESPE - Université LYON 1. DÉFINITION GÉNÉRALE. La communication est l ensemble des processus physiques et psychologiques par lesquels

Plus en détail

Les principes de la communication orale

Les principes de la communication orale Cours 2 Les principes de la communication orale LIN2512 La communication orale : fondements et didactique UQAM Christian Dumais 20 janvier 2009 Plan de la rencontre Intentions de la rencontre : Connaître

Plus en détail

Habiletés de communication

Habiletés de communication Habiletés de communication Les habiletés de communication ont été clairement identifiées comme l une des dimensions essentielles en termes d habiletés pour la pratique compétente de la médecine familiale.

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE

BIENVENUE A L ECOLE DE LA PHILANTHROPIE GUIDE D INTERVENTION DU PHILANTHROPE Préparer votre temps d échange avec les Petits Philanthropes Fondée en 2011 avec le soutien des Fondations Edmond de Rothschild, cette association se donne pour objectif

Plus en détail

Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes.

Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes. Développer vos talents de négociateur dans le cadre de négociation avec des grands comptes. Module 1 : Mieux communiquer - 2 jours Module 2 : Renforcez vos qualités de négociateur - 3 jours Négocier, est-ce

Plus en détail

Catalogue de formations - 2015-2016

Catalogue de formations - 2015-2016 Catalogue de formations - 2015-2016 Votre formatrice... 2 1. Ni hérisson, ni paillasson, ni polisson : développons notre assertivité!... 3 2. Aborder le conflit autrement... 4 3. Quels rôles jouons-nous?

Plus en détail

Appel à projets de l AFSSU pour 2011

Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Appel à projets de l AFSSU pour 2011 Titre «Au théâtre de la citoyenneté, il fait bon vivre» Auteurs 1. Référent contact Responsable du projet: Mmes Cécile Leveugle, Aude Deneuville, Ghislaine Lubaska.

Plus en détail

L enseignement des habiletés sociales 5

L enseignement des habiletés sociales 5 L enseignement des habiletés sociales 5 «la profession même d enseignant nous amène à tenter de former non seulement de bons apprenants, mais de bonnes personnes.» [Traduction] Alfie Kohn. «Caring Kids:

Plus en détail

Management Training + 33 6 23 26 36 05. info@gilldeanmanagement.com

Management Training + 33 6 23 26 36 05. info@gilldeanmanagement.com Management Training Contact + 33 6 23 26 36 05 info@gilldeanmanagement.com - +33 6 23 26 36 05 - info@gilldean-management.com Management Training Objectifs: Rôle, mission, stratégie Organisation, délégation

Plus en détail

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation

À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation STAGE FILÉ À partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation A partir de situations mathématiques, concevoir préparations, progressions, différenciation et évaluation

Plus en détail

DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1

DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1 DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 1 DROIT DE L'ENFANT français 13/06/08 19:38 Page 2 ISBN : 9954-1-4007-7 Dépôt légal : 2007/2026 Illustrations : Nathalie Logié Manche Cliparts : Pressimage,

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie

Cause Lésion. Cercle vicieux. Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Cause Lésion Renforcement DOULEUR Apprentissage Mémoire Cercle vicieux Contraction musculaire Inactivité Stress Insomnie Retentissement Affectif Pensée négative Prise en charge pluridisciplinaire Les approches

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

FORMATION CERTIFIANTE COLLABORATEUR ASSISTANT

FORMATION CERTIFIANTE COLLABORATEUR ASSISTANT FORMATION CERTIFIANTE COLLABORATEUR ASSISTANT Objectifs pédagogiques et compétences visées Positionner pleinement le rôle d assistant(e) dans l entreprise. Maîtriser le traitement de l information écrite

Plus en détail

Accueillir un enfant épileptique : Un accueil plus particulier?

Accueillir un enfant épileptique : Un accueil plus particulier? Accueillir un enfant épileptique : Un accueil plus particulier? Extraits de l'article paru dans la revue Contraste - Enfance et Handicap n 38 (2013) de l'anecamsp, aux éditions Erès Parmi les enfants accueillis

Plus en détail

Les techniques de l interview 16/06/06

Les techniques de l interview 16/06/06 Les techniques de l interview Avant l'interview Gérer la demande d un journaliste Un journaliste vous contacte ne pas traiter la demande du journaliste en temps réel demander ses coordonnées, ses délais,

Plus en détail

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris.

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. L ECOUTE ACTIVE DEFINITION L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter c est donner à l autre de

Plus en détail

Négociation: Des Positions aux Intérêts

Négociation: Des Positions aux Intérêts Négociation: Des Positions aux Intérêts Jean Gay Cemaj et Unine, Colloque du 5 décembre 2008 Plan I. Une métaphore initiale à titre de fil rouge II. De la négociation traditionnelle à la négociation «éclairée»

Plus en détail

Un Précepteur pour réconcilier les élèves avec l envie d apprendre PROJET EDUCATIF. Juillet 2015 COURS DU PONT DE PIERRE. Ecole Privée Hors Contrat

Un Précepteur pour réconcilier les élèves avec l envie d apprendre PROJET EDUCATIF. Juillet 2015 COURS DU PONT DE PIERRE. Ecole Privée Hors Contrat Un Précepteur pour réconcilier les élèves avec l envie d apprendre PROJET EDUCATIF Juillet 2015 COURS DU PONT DE PIERRE Ecole Privée Hors Contrat 11, rue de la Comète - 75007 PARIS TEL : 09 52 53 30 12

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ARMEE DE L AIR

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ARMEE DE L AIR DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES DE L ARMEE DE L AIR ÉPREUVE D ENTRETIEN CONCOURS D ADMISSION À L ÉCOLE DE L AIR Licence Option Sciences Licence Option Sciences Politiques Titres GUIDE A L USAGE DES CANDIDATS

Plus en détail

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org l association qui lutte contre la leucémie COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE KIT BÉNÉVOLES soutenir mobiliser aider la recherche médicale sur les leucémies et les maladies du sang autour des Dons

Plus en détail

1. INDICATIONS GÉNÉRALES

1. INDICATIONS GÉNÉRALES La soutenance orale de mémoire 1.Indications générales...1 2.L'exposé oral...2 2.1 Présenter le thème de votre mémoire et la population cible (utiliser le "je" au DE)...2 2.2 Motivation pour ce thème :...2

Plus en détail

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis

Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis Bonjour et bienvenue! Mieux vendre ses idées chez Viparis 1 Si je cessais un jour d avoir le trac, je ne monterais plus sur les planches. Francis Huster 2 Le cercle des poètes disparus - 1989 - film de

Plus en détail

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching

LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching AFITEP SOIREE MANAGEMENT DE PROJET LE 19 mai 2003 LE COACHING Soirée animée par la Fédération Francophone de Coaching 1 QUELQUES CHIFFRES Aujourd hui en France, on compte environ 2 000 coachs (40 000 dans

Plus en détail

La prévention des conduites de consommation à risque par la communication bienveillante

La prévention des conduites de consommation à risque par la communication bienveillante De La prévention des conduites de consommation à risque par la communication bienveillante A La formation des enseignants et enseignantes, des éducateurs et éducatrices à l estime de soi et aux Compétences

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

L'écoute bienveillante

L'écoute bienveillante L'écoute bienveillante «Entendre ne veut pas dire écouter, car l'ouïe est un sens mais l'écoute est un art» Anonyme «Lorsque nous écoutons, nous n'avons besoin ni de connaissance en psychologie, ni de

Plus en détail

TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE

TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE Michel JOSIEN TECHNIQUES DE COMMUNICATION INTERPERSONNELLE Analyse transactionnelle École de Palo Alto PNL Troisième tirage 2007 142 Savoir utiliser les techniques de communication interpersonnelle locuteur

Plus en détail

Commerce Point de vente

Commerce Point de vente Commerce Point de vente www.rmdconsultants.com APPORTER DES SOLUTIONS AUX RESEAUX DE DISTRIBUTION Plaisir d accueillir, plaisir de vendre Connaître les attentes des clients Maitriser les fondamentaux de

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET

ME LA COMMUNICATION Ch 5 LA COMMUNICATION. Michel EMERY Conseil et Formation. juin 13 MANAGEMENT ET GESTION DE PROJET 5 LA COMMUNICATION 1 5. 1 ANALYSE de la COMMUNICATION 2 LE DIT ANALYSE DE LA COMMUNICATION La formulation ( clarté, objectivité maximale ou manipulation ) L écoute (concentration et acceptation de l Autre

Plus en détail

Préparez votre débat

Préparez votre débat Préparez votre débat L enjeu éducatif d un débat sur des questions portant sur le changement climatique est principalement de permettre : - d éveiller l intérêt des élèves sur le sujet en laissant la pensée,

Plus en détail

Formation au développement des Ressources Personnelles

Formation au développement des Ressources Personnelles vous propose Formation au développement des Ressources Personnelles 16 rue Gambetta, 37210 Vouvray tel : 02 47 52 62 45 Patrice.Bouchardon@wanadoo.fr www.bouchardon.com Une formation pour optimiser son

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte

L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte L orthophonie en déficience auditive clientèle adulte Pourquoi interpeller une orthophoniste? Au service des personnes ayant une déficience physique Il est important de mentionner que le contenu de cette

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Les techniques de communication de groupe : l écoute active

Les techniques de communication de groupe : l écoute active FICHE 18 Les techniques de communication de groupe : l écoute active Les techniques de communication de groupe contribuent à améliorer la communication. Quelles sont les techniques de communication de

Plus en détail

DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?»

DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?» DE LA COMMUNICATION A LA RELATION «CE QU ECOUTER VEUT DIRE?» UVA FOREZ Nathalie Monge Rodriguez 1 PLAN DE L INTERVENTION I. Communiquer :quelques rappels théoriques. II. De la communication à la relation.

Plus en détail