Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 STYLE PROFESSIONNEL M(me) Prénom NOM Employeur Date Cette synthèse est confidentielle et ne peut être diffusée sans l accord de la personne évaluée. EXTRAIT DE 17 PAGES SUR 42 AU TOTAL RAPPORT DE SYNTHÈSE SM64 1

2 VOS OBSERVATEURS Vous bénéficiez d'une Evaluation 360 qui va vous donner l'opportunité de mieux comprendre les attentes de votre entourage professionnel et de bien cerner les atouts sur lesquels vous pouvez compter. Voici pour mémoire les observateurs que vous avez sollicités pour participer à votre évaluation et qui ont répondu à vos questionnaires. Nous précisons également le nombre de ceux qui ont indiqué des axes à développer en priorité. En effet, il arrive qu'un observateur omette de compléter cette information ; les chiffres indiqués prennent en compte cette éventualité. Nombre d'observateurs ayant répondu aux questionnaires : 10 Nombre d'observateurs ayant indiqué des priorités: : 9 NOM GROUPE Observateur hiérarchique (noms fictifs) J. Seraix n-1 H. Dumont n+1 M. Collange n-1 I. Marielle n+1 JH. Fauvret n C. Gérieux n P. Gavras n AM. Herout n-1 F. Deniset n-1 Ph. Caro n Les personnes qui ont complété les questionnaires sont réparties en quatre groupes : - vous-même (désigné(e) par «Auto-évaluation») - vos supérieurs hiérarchiques (appelés n+1) - vos collègues, pairs de même niveau, ou vos autres relations de travail (appelés n) - vos collaborateurs (appelés n-1) 2

3 INTRODUCTION et Méthodologie SOMMAIRE 360 FACTEURS Repérage des écarts par facteurs avec l'ensemble des observateurs p. 6 Palmarès des facteurs par l'ensemble des observateurs / par groupe d'observateurs pp. 7 & 9 Vos 4 Styles : Style Relationnel, Style de Travail, Style Personnel, Style de Management p. 8 Principaux écarts par facteurs entre chaque groupe d'observateurs p. 10 COMPETENCES Repérage des écarts par compétences p. 11 Palmarès des compétences pp VOS DIX POINTS FORTS VOS DIX POINTS D EFFORTS VOS DIX AXES PRIORITAIRES CONCLUSION et préparation de votre entretien de synthèse ANNEXES VOTRE SYNTHESE pp FACTEURS p. 18 pp STYLE RELATIONNEL p. 21 STYLE DE TRAVAIL p. 26 STYLE PERSONNEL p. 31 STYLE DE MANAGEMENT p

4 INTRODUCTION ET MÉTHODOLOGIE Votre évaluation 360 vous permet d apprécier l écart entre la perception que vous avez de vos compétences et celle qu en ont l ensemble de vos Observateurs. Elle est un outil puissant pour préciser les atouts que vos interlocuteurs vous reconnaissent et repérer de façon sélective vos axes d'amélioration. Elle permet de bâtir un plan de développement précis et efficace. Notre prestation offre non seulement une comparaison entre votre auto évaluation et celle de la moyenne de tous les observateurs, mais aussi avec chaque groupe d observateurs. Pour chacune des 64 compétences évaluées, deux notes ont été attribuées : - le niveau de maîtrise actuel. Le niveau de maîtrise maximum est de 6, le minimum est 1. - la priorité qu il vous est conseillé d accorder au développement de cette compétence. Vous saurez le pourcentage de vos observateurs qui vous indiquent telle compétence comme un axe à développer en priorité. Toutes les moyennes sont calculées de manière à accorder le même poids à chaque observateur. Ainsi, le calcul des moyennes est établi à partir de l'addition des réponses une par une. Seuil d'alerte des écarts (sur-éval) 10% Seuil d'alerte des écarts (sous-éval) -10% Seuil d'alerte priorités 30% Les listes de vos atouts, de vos points d amélioration et l analyse de vos axes de développement prioritaires ont été établies à partir de la moyenne des réponses de vos observateurs. Un support vous est proposé à la fin du document pour y noter ce que vous retenez de cet exercice. Bonne lecture! 4

5 64 COMPÉTENCES 4 Styles x 4 Facteurs x 4 Compétences F Notre questionnaire permet de décrire et d évaluer votre profil professionnel sous 64 compétences, regroupées en quatre styles : - votre STYLE RELATIONNEL SR Le comportement que vous adoptez au sein du groupe - votre STYLE DE TRAVAIL ST La façon dont vous abordez les missions qui vous sont confiées - votre STYLE PERSONNEL Votre caractère et votre potentiel d évolution - votre STYLE DE MANAGEMENT SM Votre capacité à manager des collaborateurs Chacun de ces 4 Styles est découpé en 4 Facteurs, qui sont eux-mêmes explorés sous la forme de 4 Compétences. STYLE RELATIONNEL Sociabilité Etc Etc Etc STYLE PERSONNEL Mobilité d'esprit et potentiel Etc Etc Etc STYLE DE TRAVAIL Réflexion et conception Etc Etc Etc STYLE DE MANAGEMENT Leadership Etc Etc Etc NB. Le repère à l'angle supérieur droit de chaque page vous permet d'identifier rapidement le thème traité : Facteurs (F), Style relationnel (SR), de travail (ST), personnel () ou de management (SM). 5

6 COMPARAISON DES FACTEURS AVEC L'ENSEMBLE DES OBSERVATEURS Ce radar permet de repérer par facteur les écarts éventuels entre l auto-évaluation et la perception des observateurs, avec un maximum à 6. Les étiquettes ont été effacées pour préserver notre. Disponibles sur demande. Moy. Obs. 6 Auto éval F PRINCIPAUX ECARTS (+1 point) FACTEURS EN SUR-EVALUATION FACTEURS EN SOUS-EVALUATION Retrouvez les détails en annexe page 19. Prise en compte de () -2,725 Mise en œuvre et () 2,225 Leadership () Mobilité d'esprit et potentiel -1,575 0,65 Gestion stratégique -1,3 0,375 6

7 PALMARÈS DES FACTEURS PAR L'ENSEMBLE DES OBSERVATEURS Vous trouverez ici la liste des Facteurs, classés par niveau décroissant, selon l estimation de l'ensemble de vos observateurs. Un facteur inférieur à 4 est un point de vigilance. La zone en jaune représente la zone de confort, lorsque le niveau octroyé par les observateurs indique une moyenne supérieure à 4. F FACTEURS EN VERT : Vos atouts (> 4) EN NOIR : Points à développer (< 4) STYLE SM ST ST ST SM ST SR MOY OBS. 5,3 5,0 4,9 4,8 4,7 4,6 4,3 4,2 SR 3,9 SM 3,7 SR 3,6 SM 3,2 SR 2, ,3 5,0 4,9 4,8 4,7 4,6 4,3 4,2 3,9 3,7 3,6 3,2 2,5 Légende : SR Style relationnel Style personnel ST Style de travail SM Style de management 7

8 Etiquettes effacées, disponibles sur demande. VOS 4 STYLES ET 16 FACTEURS F PAR GROUPES D'OBSERVATEURS Ces schémas permettent de repérer les écarts éventuels entre l auto-évaluation et la perception des observateurs, classés par groupes. Cette représentation permet de repérer les différences entre les attentes de chacun, variables selon la relation hiérarchique qui vous lie (détails annexe 20). VOTRE STYLE RELATIONNEL VOTRE STYLE DE TRAVAIL 6,0 5,0 2,0 5,3 3,6 4,7 5,5 4,5 5,3 2,5 3,1 1,9 4,3 4,6 6,0 5,0 2,0 4,8 5,0 4,9 4,7 4,7 2,5 4,7 5,3 4,8 4,8 4,8 4,6 1,0 1,0 0,0 0,0 VOTRE STYLE PERSONNEL VOTRE STYLE DE MANAGEMENT 6,0 5,0 3,8 4,3 4,5 5,8 5,8 5,2 5,5 4,9 3,8 3,6 3,8 4,1 6,0 5,0 4,8 4,1 4,7 Auto-éval n+1 n n-1 5,4 5,2 5,3 4,9 5,0 4,9 4,6 4,2 4,3 3,8 3,4 2,0 2,0 1,0 1,0 0,0 0,0 8

9 LES CINQ PREMIERS FACTEURS PALMARÈS DES FACTEURS PAR GROUPES D'OBSERVATEURS Vous trouverez ici les facteurs évalués selon chaque groupe d'interlocuteurs. Notez que plus la compétence concernée est complexe, plus il est difficile d'y obtenir un niveau satisfaisant. L'annexe page 20 vous donne une représentation plus détaillée de ces résultats. F Groupe n+1 Style Groupe n Style Groupe n-1 Style 5,8 5,2 5,2 SM 5,4 SM 4,9 SM 5,3 SM 4,9 4,7 SM ST 5,0 ST 4,7 ST ST LES CINQ DERNIERS FACTEURS Groupe n+1 Style Groupe n Style Groupe n-1 Style 2,5 SR 3,1 SR 1,9 SR 3,4 SM 3,8 SM 3,6 ST 4,1 3,6 SR 4,2 SM SR SR ST 9

10 PRINCIPAUX ECARTS DE PERCEPTION SUR LES FACTEURS F PAR GROUPE D'OBSERVATEURS Vous lirez ici les cinq principaux écarts de perception entre votre propre estimation et celle de vos observateurs classés par groupe. Seuls les écarts supérieurs à 0,7 point sont significatifs d'une sur-évaluation. Si l'écart est négatif, votre perception est à l'inverse en sous-évaluation. Vous trouverez tous les détails en annexe page 20. Groupe n+1 Ecart Style Groupe n Ecart Style Groupe n-1 Ecart Style -2,8 SR -2,1 SR -3,3 SR -1,6 SR -1,0 SR -1,1 SR -0,6 SM -0,9 SR -0,6-0,5 ST -0,8 ST -0,6 SR -0,4-0,7 ST -0,4 Légende : SR Style relationnel Style personnel ST Style de travail SM Style de management 10

11 Respecte () S'implique () Est rigoureux () Est () A le sens de () Résout () Planifie () Tient () A le souci () Est () PALMARÈS DE VOS COMPETENCES VOS DIX POINTS FORTS Vous trouverez ici la liste de vos dix meilleures compétences, classées par niveau décroissant, selon l estimation de vos observateurs. C COMPETENCE STYLE NIVEAU d'après obs. Respecte () 5,7 5,7 S'implique () 5,7 5,7 Est rigoureux () ST 5,6 5,6 Est () 5,4 5,4 A le sens de () 5,3 5,3 Résout () SM 5,2 5,2 Planifie () SM 5,2 5,2 Tient () A le souci () Est () Légende : SR Style relationnel Style personnel ST Style de travail SM Style de management 11

12 PALMARÈS DE VOS COMPETENCES VOS DIX POINTS D EFFORTS C Vous trouverez ici la liste de vos dix points d amélioration, classés par niveau croissant, selon l estimation de vos observateurs. COMPETENCE STYLE NIVEAU d'après obs SR 2,3 2,3 SR 2,5 2,5 SR 2,5 2,5 SR 2,8 2,8 SM 2,9 2,9 SR SR SM 3,1 SM 3,1 3,1 3,1 Légende : SR Style relationnel Style personnel ST Style de travail SM Style de management 12

13 Sait () Est sensibilisé(e) à () Consulte () Contrôle () Sait () Organise () Sait témoigner de () Manifeste de () Sait () Est capable de () PALMARÈS DE VOS PRIORITES LES AXES DE DEVELOPPEMENT A PRIVILEGIER C Vous trouverez ici la liste des axes de développement que vos Observateurs vous ont suggéré de développer en priorité. Ils y figurent par ordre décroissant de la proportion d observateurs ayant indiqué le développement de cette compétence comme prioritaire. Il arrive qu'un observateur omette d'indiquer des Priorités. Le chiffre indiqué prend en compte cette éventualité. La colonne Priorité indique la proportion d observateurs parmi ceux ayant répondu qui vous invitent à axer vos efforts sur cette compétence. Vous serez peut-être étonné(e) d'y trouver des points avec des niveaux satisfaisants. Une lecture précise par observateur vous permettra de mieux comprendre cette indication. Vous trouverez des détails par style en annexe pages 21 (SR), 26 (ST), 31 () et 36 (SM). COMPETENCE STYLE NIVEAU d'après obs. PRIORIT E 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Sait () SR 2,5 89% 89% Est sensibilisé(e) à () SR 2,5 78% 78% Consulte () SR 2,3 78% 78% Contrôle () 67% 67% Sait () SM 3,7 44% 44% Organise () ST 3,9 33% 33% Sait témoigner de () ST 3,4 33% 33% Manifeste de () 3,6 33% 33% Sait () SM 3,1 33% 33% Est capable de () 3,9 33% 33% Légende : SR Style relationnel ST Style de travail Style personnel SM Style de management 13

14 CONCLUSION Cet outil a été élaboré pour vous permettre de repérer rapidement les enseignements essentiels à tirer de cette évaluation. Vous y trouvez en effet : - le repérage des éventuels écarts entre votre propre perception et celle de vos interlocuteurs professionnels, qui vous donne l opportunité de mieux comprendre les attentes des autres, variables selon la relation hiérarchique qui vous lie ; - la liste de vos atouts sur lesquels vous appuyer, avec une confiance en votre capital professionnel renforcée grâce à la confirmation obtenue auprès de vos observateurs ; - la détection des points d amélioration sur lesquels porter vos efforts de développement. Leur sélection précise et restreinte, grâce au critère de priorité apporté par vos interlocuteurs professionnels, vous permet de vous concentrer sur un nombre limité de compétences à améliorer. Si certaines réponses vous étonnent, rappelez-vous qu une évaluation n indique pas votre valeur : les observateurs qui ont répondu à ce questionnaire ont exprimé leur perception à un moment donné de votre parcours professionnel, en fonction des attentes qu ils estiment légitime d avoir au niveau de poste que vous occupez. Nous les avons invités à s exprimer avec mesure mais sans concession, dans un état d esprit constructif et non de jugement. Cet exercice requiert une forte implication de la part de vos observateurs, notamment pour répondre aux Questions ouvertes. Pensez à les en remercier et, surtout, à partager avec eux quelques éléments des réflexions qu ils ont suscitées. Ces moments de dialogues permettent un décryptage commenté des résultats chiffrés. Notre prestation encourage fortement ces temps d échanges et de commentaires, afin de lever les malentendus ou de mieux cerner les attentes de vos partenaires professionnels. Allez rencontrer et échanger avec vos observateurs sur leurs réponses. C est, de notre point de vue, ce qui fait toute la richesse de cette démarche. 14

15 ANNEXES FACTEURS F COMPETENCES C STYLE RELATIONNEL SR STYLE DE TRAVAIL ST STYLE PERSONNEL STYLE DE MANAGEMENT SM

16 STYLE RELATIONNEL SR Ce tableau reprend toutes les réponses obtenues. Si un observateur a choisi l'anonymat, sa colonne de réponses est effacée, ainsi que celle d'un autre collègue, mais leurs données sont conservées dans le calcul des moyennes. STYLE RELATIONNEL Groupe de l'observateur SOCIABILITE Est d'un... () Crée des () Sait éviter () Fait preuve de () ECHANGES ET COMMUNICATION Fait des () Partage () Sait () Travaille () PRISE EN COMPTE DES AUTRES Consulte () Sait () Participe () Est sensibilisé(e) à () CONVICTION ET CHARISME Est un élément () Aime () Entreprend () S'adresse () STYLE RELATIONNEL I. Marielle H. Dumont C. Gérieux J. Seraix M. Collange P. Gavras JH. Fauvret AM. Herout F. Deniset PH. Caro Moy. Obs. Moyennes par groupes d'observateurs n+1 n+1 n n-1 n-1 n n n-1 n-1 n Moy n+1 n n-1 Auto 2,5 4,3 5,3 3,8 4,3 3,8 4,5 3,6 4,7 5, ,6 3,5 4,8 5, ,4 5,0 4,5 4, ,5 2,5 3, ,6 3,5 4,8 5,0 5 3,8 3,8 4,3 5,0 3,8 5,5 3,8 4,3 4,2 4,5 5, ,9 3,5 5,3 5, ,5 4,5 4, ,0 3,8 3, ,5 4,5 4,5 4,5 5 2,8 2,3 2,3 2,0 1,8 5,5 2,3 2,3 1,8 2,5 2,5 2,5 3,1 1,9 5, ,3 2,5 2,8 1, ,5 1, ,8 2,5 3,5 2, ,5 2,0 3,3 2,0 5 2,8 3,3 4,3 3,5 3,8 3,5 5,0 3,5 3,3 3,5 3,6 4,6 4, ,8 3,5 4,5 4, ,5 3,8 4, ,6 6,0 5,0 5, ,1 4,3 4,5 3 2,9 3,3 3,7 3,4 3,9 4,1 4,3 3,3 3,3 3,7 3,6 3,6 4,1 3,9 Auto éval 16

17 STYLE DE TRAVAIL Ce schéma en radar vous permet de repérer les écarts de perception sur les Compétences avec la moyenne des Observateurs. Les étiquettes ont été effacées pour protéger notre. Disponibles sur demande. ST 6,0 5,0 Auto-éval Moy Obs. 2,0 1,0 0,0 17

Exemple 360. Questionnaire Leadership Thomas. Personnel & Confidentiel

Exemple 360. Questionnaire Leadership Thomas. Personnel & Confidentiel Feed-back 360 Exemple 360 Questionnaire Leadership Thomas Personnel & Confidentiel Introduction Comment lire votre rapport Feed-back 360? Moyenne par compétence Représentation graphique des 5 meilleures

Plus en détail

MNG360 Rapport 360. de M. John DOE

MNG360 Rapport 360. de M. John DOE MNG360 Rapport 360 de M. John DOE Evaluation réalisée MNG360 Date de création vendredi 19 juin 2009 12:23 Date de début vendredi 19 juin 2009 12:31 Date de fin vendredi 19 juin 2009 12:45 Temps de passation

Plus en détail

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI

EVALUATION 360 MODE D EMPLOI EVALUATION 60 MODE D EMPLOI NARRATIF EVALUATION 60 Définition L entretien annuel d appréciation est la méthode la plus répandue actuellement. Or, une autre pratique se développe, il s agit de l évaluation

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE Collège Denecourt de Bois Le Roi 3 ème STAGE DE DÉCOUVERTE D UN MILIEU PROFESSIONNEL (SÉQUENCES D OBSERVATION) RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE La règle

Plus en détail

Profil Odyssée 360 MCM RAPPORT. Mme A. Stéphanie. 02 Mai 2011. Profil Odyssée 360 MCM - RAPPORT Mme A. Stéphanie - 02/05/2011. www.ecpa.fr P.

Profil Odyssée 360 MCM RAPPORT. Mme A. Stéphanie. 02 Mai 2011. Profil Odyssée 360 MCM - RAPPORT Mme A. Stéphanie - 02/05/2011. www.ecpa.fr P. Profil Odyssée 360 MCM RAPPORT Mme A. Stéphanie 02 Mai 2011 Ce rapport est confidentiel et ne doit pas être remis à des personnes non autorisées. www.ecpa.fr P.1 Sommaire Liste des personnes ayant contribué

Plus en détail

Le développement de vos actions de management en 360

Le développement de vos actions de management en 360 Le développement de vos actions de management en 30 Vos données Nom : Démonstration Prénom : Rapport 4UP 30 Niveau de management choisi : Manager de production Questionnaire initié : 2013-03-2 1:28:21

Plus en détail

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011

Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 Etude relative aux rapports des présidents sur les procédures de contrôle interne et de gestion des risques pour l exercice 2011 SOMMAIRE Synthèse et Conclusion... 1 Introduction... 4 1. La description

Plus en détail

RAPPORT SPECIMEN. Rapport individuel 360 feedback. Sylvain PONS. Les personnes mentionnées dans ce rapport sont des personnes fictives.

RAPPORT SPECIMEN. Rapport individuel 360 feedback. Sylvain PONS. Les personnes mentionnées dans ce rapport sont des personnes fictives. Questionnaire 360 Management Date du rapport : 10/04/2013 RAPPORT SPECIMEN Les personnes mentionnées dans ce rapport sont des personnes fictives. Elles n ont aucun lien avec des personnes existant ou ayant

Plus en détail

360 leaders : quoiet pour qui

360 leaders : quoiet pour qui 360 leaders : quoiet pour qui Un processus de feedback à la personne Pour le développement durable de son leadership Basé sur un questionnaire structuré s appuyant sur un modèle de leadership Adressé au

Plus en détail

Guide manager pour l entretien professionnel

Guide manager pour l entretien professionnel - 1/14 - Guide manager pour l entretien professionnel Le présent guide a pour objet de faciliter la mise en œuvre de l entretien professionnel et, pour cela, de rappeler pour chacune des étapes les activités

Plus en détail

Intop360. Une méthodologie originale pour identifier les compétences, lacunes et potentiels des cadres. Fiable. Valide. Cohérent. Crédible.

Intop360. Une méthodologie originale pour identifier les compétences, lacunes et potentiels des cadres. Fiable. Valide. Cohérent. Crédible. Intop360 Fiable Valide Cohérent Crédible Rapide Simple Une méthodologie originale pour identifier les compétences, lacunes et potentiels des cadres Faire évaluer vos cadres par leur entourage professionnel

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 6 Juillet 11 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Dépanneur Agence SAV

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Dépanneur Agence SAV LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Dépanneur Agence SAV EVALUATION GDI DU SALARIE Dépanneur Agence SAV NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule à l'entretien

Plus en détail

Sondage de référence 2005 sur la satisfaction des clients du CRSH

Sondage de référence 2005 sur la satisfaction des clients du CRSH Rapport Final Conseil de recherches en sciences humaines du Canada 1 Réseau C i r c u m I n c. Conseil en gestion et en recherche 74, rue du Val-Perché Gatineau (Québec) J8Z 2A6 (819)770-2423, (819)770-5196

Plus en détail

Employé administratif et comptable niveau 2

Employé administratif et comptable niveau 2 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé administratif et comptable niveau 2 EVALUATION GDI DU SALARIE Employé administratif et comptable niveau 2 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule :

Plus en détail

FORMATION MANAGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL. Une formule innovante adaptée aux besoins actuels des managers et des entreprises

FORMATION MANAGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL. Une formule innovante adaptée aux besoins actuels des managers et des entreprises FORMATION MANAGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL Une formule innovante adaptée aux besoins actuels des managers et des entreprises Le public concerné et pré requis Cette formule concerne des managers

Plus en détail

LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE

LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE LA PROCEDURE D'EVALUATION A.NA.PSY.p.e. EST LE RESULTAT D'UNE RECHERCHE CETTE RECHERCHE A ETE FINANCEE PAR Le Ministère des Affaires Sociales et de l'emploi, Direction Générale de la Santé,Sous- Direction

Plus en détail

CONNAISSEZ-VOUS LES GISEMENTS INEXPLOITES DE VOTRE POTENTIEL?

CONNAISSEZ-VOUS LES GISEMENTS INEXPLOITES DE VOTRE POTENTIEL? M O D E D E M P L O I 3 6 0 F E E D B A C K E N L I G NE La MODE D EMPLOI CONNAISSEZ-VOUS LES GISEMENTS INEXPLOITES DE VOTRE POTENTIEL? Joceline HAMON Ce mode d emploi vous aide à vous lancer dans un 360

Plus en détail

Guide d autoformation. Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet

Guide d autoformation. Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet Société pour l apprentissage à vie (SAVIE) Guide d autoformation Mon Gestionnaire de formation Un petit guide de survie devant toutes les formations individuelles sur Internet Par Dominique Leclair Québec

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL

COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL Collectivité COMPTE RENDU D ENTRETIEN PROFESSIONNEL Décret n 2010-716 du 29 juin 2010 CATEGORIE B - ANNÉE.. IDENTITÉ/SITUATION ADMINISTRATIVE Nom Prénom : Date de naissance : Grade : Catégorie hiérarchique

Plus en détail

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE DANS LE SECTEUR SANITAIRE OU MÉDICO-SOCIAL Formation permettant l obtention d un certificat professionnel CPFFP SPÉCIALISATION EN MANAGEMENT D ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

EVALUATION À 360 Demonstration MICHEL DUPONT RAPPORT PERSONNEL 360. rapport généré: 2010-01-05 http://compass360.net

EVALUATION À 360 Demonstration MICHEL DUPONT RAPPORT PERSONNEL 360. rapport généré: 2010-01-05 http://compass360.net Demonstration MIHEL DUPONT RAPPORT PERONNEL 360 rapport généré: 2010-01-05 http://compass360net TABLE DE MATIÈRE Michel Dupont Page 2 TABLE DE MATIÈRE omment utiliser votre rapport 3 GRILLE DE OMPETENE

Plus en détail

Les préoccupations des enseignants en 2014

Les préoccupations des enseignants en 2014 Les préoccupations des enseignants en 204 Une profession en quête de valorisation Date Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Politique Opinion Magalie Gérard, Directrice de clientèle

Plus en détail

Master Sales Analysis. Analyse et développement des compétences de vente

Master Sales Analysis. Analyse et développement des compétences de vente Master Sales Analysis Analyse et développement des compétences de vente L'essentiel L essentiel à propos du système MSA 360 Description résumée du système MSA 360 Le système Master Sales Analysis (MSA)

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL

Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation ENTRETIEN ANNUEL Outil : Grille d entretien annuel individuel d évaluation NOM : Prénom : Né (e) le : Fonction : Occupée depuis le : Date du précédent entretien : Date de l entretien : Entretien mené par :... ENTRETIEN

Plus en détail

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé

Etude sur l équipement des TPE / PME. en complémentaire santé Département Évaluation des Politiques Sociales Etude sur l équipement des TPE / PME en complémentaire santé Synthèse des résultats Léopold GILLES Pauline JAUNEAU Juillet 2012 1 Contexte et objectifs Dans

Plus en détail

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh?

1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? 1 Comment organiser son année civile du point de vue social/rh? «Le social et la RH, vont encore me compliquer la vie» «On ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus, il y a toujours quelque chose que

Plus en détail

Outil GC3 Support d entretien d évaluation. Octobre 2014

Outil GC3 Support d entretien d évaluation. Octobre 2014 Outil GC3 Support d entretien d évaluation Octobre 2014 ENTRETIEN D EVALUATION ANNEE : DATE DE L ENTRETIEN : Collaborateur Nom : Prénom : Poste occupé : Service: Type de contrat : Durée du travail : Classification

Plus en détail

Le service d'agenda en ligne SOGo

Le service d'agenda en ligne SOGo http://cri.univ-lille1.fr/services/agenda Le service d'agenda en ligne SOGo Version 1.0 Décembre 2009 Assistance utilisateur : http://portail.univ-lille1.fr/ rubrique Suivi demandes Sommaire Introduction

Plus en détail

Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure.

Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure. Etude du niveau stress ressenti par les salariés de plusieurs entreprises du tertiaire. Un outil de mesure. Participants : Dr Evelyne Barraud, Martine Chevillard, Marie-José Dureau Mer, Isabelle Gouget,

Plus en détail

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360

Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Analyse des compétences selon la méthode du feedback 360 Comptes rendus experts des compétences et guide de développement Paul Durand 21 Boulevard Haussmann 75009 PARIS T 01 80956881 I www.groupehumanmobility.fr

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs

QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs GUIDE ADMINISTRATIF QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs QUE PENSEZ-VOUS DE VOTRE CLUB? Un outil indispensable pour évaluer les clubs - Guide administratif Vous

Plus en détail

Simulation en santé. Outil de gestion des risques. Avril 2014. Dr MC Moll 1

Simulation en santé. Outil de gestion des risques. Avril 2014. Dr MC Moll 1 C E N T R E H O S P I T A L I E R U N I V E R S I T A I R E D ' A N G E R S Simulation en santé Outil de gestion des risques 1 La Simulation : définition 2 Le terme «simulation en santé» correspond à l

Plus en détail

Informatique et codification Niveau 3

Informatique et codification Niveau 3 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Informatique et codification Niveau 3 EVALUATION GDI DU SALARIE Informatique et codification NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien :

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

360 feedback «Benchmarks»

360 feedback «Benchmarks» 360 feedback «Benchmarks» La garantie d un coaching ciblé Pour préparer votre encadrement aux nouveaux rôles attendus des managers, Safran & Co vous propose un processus modulable, adapté aux réalités

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Service de formation sur mesure GUIDE D AUTODÉVELOPPEMENT GUIDE D AUTODÉVELOPPEMENT des compétences en communication Programme de formation en communication à l'intention

Plus en détail

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation

Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation L Institut des Affaires Publiques Formation de formateurs Conception et animation d une séquence de formation Stage international de perfectionnement pour acteurs d organisations publiques ou privées des

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Préparé par: Rose-Anne Buteau, Inf. Ph D. (c) Sylvie Garand-Rochette, M.Sc.. Monique Thibault,

Plus en détail

Atelier PSSM Namur, 23 avril 2010

Atelier PSSM Namur, 23 avril 2010 Atelier PSSM Namur, 23 avril 2010 11/05/2010 IWSM 1 Le Projet de Service de Santé Mentale = un processus dynamique Diagnostique (état des lieux) Autoévaluation Définition des objectifs et du plan d action

Plus en détail

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Hôtesse Standardiste

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Hôtesse Standardiste LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Hôtesse Standardiste EVALUATION GDI DU SALARIE Hôtesse Standardiste NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule à l'entretien

Plus en détail

Employé Logistique Qualifié niveau 2

Employé Logistique Qualifié niveau 2 LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Employé Logistique Qualifié niveau 2 EVALUATION GDI DU SALARIE Employé Logistique Qualifié niveau 2 NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien

Plus en détail

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE

EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE EXECUTIVE SUMMARY ENQUETE SUR LES SYSTEMES D'INFORMATION DECISIONNELS DANS L'ASSURANCE 21 novembre 2003 Sommaire Objectifs de l'enquête et méthodologie Tendances des SID (Systèmes d'information Décisionnels)

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier

Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion du patrimoine immobilier Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Synthèse et capitalisation des réflexions menées. Lors des conviviales 2013,

Synthèse et capitalisation des réflexions menées. Lors des conviviales 2013, Synthèse et capitalisation des réflexions menées Lors des conviviales 2013, 5 thèmes ont été identifiés comme primordiaux dans la réussite de son intégration professionnelle et sont le sujet d'ateliers

Plus en détail

Evaluation du cursus «Marketing» 2010-2011

Evaluation du cursus «Marketing» 2010-2011 Evaluation du cursus «Marketing» 2010-2011 RAPPORT FINAL DE SYNTHESE Ecole Supérieure des Affaires - Namur Comité des experts : M. Jean TONDEUR, président M. Laurent ARNONE, M. Alain PIEKAREK, M. Michel

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Création et administration de SIG de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

5. Information et accès aux moyens de paiement

5. Information et accès aux moyens de paiement 5. Information et accès aux moyens de paiement Cette dernière partie mobilise des méthodes d analyse des données, permettant de mieux comprendre comment s articulent d une part l accès aux différents services

Plus en détail

Tableau 1 : Structure du tableau des données individuelles. INDIV B i1 1 i2 2 i3 2 i4 1 i5 2 i6 2 i7 1 i8 1

Tableau 1 : Structure du tableau des données individuelles. INDIV B i1 1 i2 2 i3 2 i4 1 i5 2 i6 2 i7 1 i8 1 UN GROUPE D INDIVIDUS Un groupe d individus décrit par une variable qualitative binaire DÉCRIT PAR UNE VARIABLE QUALITATIVE BINAIRE ANALYSER UN SOUS-GROUPE COMPARER UN SOUS-GROUPE À UNE RÉFÉRENCE Mots-clés

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation 1 / 8 Découvrir le code 1 5P-6P Fiche de présentation Titre de l'activité Sous-titre Degré(s) concerné(s) Durée estimée Résumé Contexte d'utilisation de la calculatrice Contenus et compétences mathématiques

Plus en détail

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D

Cahier des charges. pour la réalisation d une étude. Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Cahier des charges pour la réalisation d une étude Articulation des programmations nationale et communautaire en faveur de la R&D Sommaire Sommaire...2 Article 1 Objet du marché...3 Article 2 Contexte...3

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE A.Idrissi REGRAGUI TAZA Maroc PLAN : I. L INSERTION SOCIALE I.1. INSERTION PROFESSIONNELLE I.1.1. LE BRAILLE CLE DU SAVOIR I.1.2. LA COMPENSATION DU HANDICAP ET LA

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

Questionnaire Entreprises et droits humains

Questionnaire Entreprises et droits humains Membres du Avec & Asset Management Questionnaire Entreprises et droits humains 1 2 Présentation des organisations Le CCFD-Terre Solidaire est la première association française de développement. Elle a

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

ICI VOUS ÊTES QUELQU'UN CENTRE HOSPITALIER DE CORNOUAILLE "VOTRE IDENTITÉ C EST VOTRE SÉCURITÉ"

ICI VOUS ÊTES QUELQU'UN CENTRE HOSPITALIER DE CORNOUAILLE VOTRE IDENTITÉ C EST VOTRE SÉCURITÉ ICI VOUS ÊTES QUELQU'UN CENTRE HOSPITALIER DE CORNOUAILLE "VOTRE IDENTITÉ C EST VOTRE SÉCURITÉ" ICI VOUS ÊTES ICI VOUS ÊTES VOUS ÊTES UNIQUE UNIQUE < L espérance de vie augmente régulièrement. Cela est

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé

Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Enquête 2014 de Manuvie / Ipsos Reid sur la prospérité et la santé Introduction Des employés engagés et productifs ont à cœur la réussite de leur employeur. Par leur attitude et leur confiance en eux,

Plus en détail

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT C onfiez votre epargne a un professionnel www.fortuneo.be POURQUOI CHOISIR LA GESTION SOUS MANDAT? Vous souhaitez INVESTIR mais vous

Plus en détail

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS Préparé pour: Madeline Bertrand Par: Sample Organization Session: Improving Interpersonal Effectiveness 22 juil. 2014 Behavioral EQ (QE comportemental),

Plus en détail

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Bénévolat Portefeuille de compétences Modes d emploi pour Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Tout bénévole Votre mode d emploi Le Portefeuille de compétences vous aide

Plus en détail

L élaboration de la fiche de poste

L élaboration de la fiche de poste L élaboration de la fiche de poste 1 Guide pratique pour l élaboration de la fiche de poste Christine SCHMELTZ-OSCABY 40 Allée Ikinoak - 64210 Guethary tél.: 06 07 51 95 97 E-mail :chrischmeltz@yahoo.fr

Plus en détail

Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse

Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse Etude ECDL 2015 : Autoévaluation et connaissances réelles en informatique de la population suisse Table des matières 1. Principaux résultats de l étude 2. Description de l étude 3. Résultats de l étude

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Facteurs humains, organisationnels et culturels de la sécurité

Facteurs humains, organisationnels et culturels de la sécurité Facteurs humains, organisationnels et culturels de la sécurité Ivan BOISSIERES - ivan.boissieres@icsi-eu.org Institut pour une Culture de Sécurité Industrielle Groupement professionnel Centrale QSE Performance

Plus en détail

Le 360 T&I Evaluations

Le 360 T&I Evaluations Le 360 T&I Evaluations Du développement personnel à la cartographie managériale Qui sommes-nous? Options RH, un cabinet de conseil spécialisé en Management des Hommes et des Organisations Depuis 14 ans,

Plus en détail

CARNET DE BORD FAEZA Parrainages 2011

CARNET DE BORD FAEZA Parrainages 2011 CARNET DE BORD FAEZA Parrainages 2011 Prénom : Nom : Téléphone : Email : Coordinatrice de l opération parrainage 2011 Malika AKKAOUI 04 78 68 58 89 malika.akkaoui@faeza.com 1 OPERATION PARRAINAGE 2011

Plus en détail

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013

Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Satisfaction des stagiaires de BRUXELLES FORMATION Résultats 2013 Cahier méthodologique, tableau récapitulatif 2009-2013 et Matrices importance/performance Mars 2014 Service Études et Statistiques Table

Plus en détail

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS

Pour diffusion immédiate. Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Nouveau sondage CROP : LES AIRES PROTÉGÉES, UNE PRIORITÉ SELON LES QUÉBÉCOIS Montréal, le 6 mars 2007 Un sondage réalisé du 28 février au 4 mars 2007 par la maison CROP

Plus en détail

«Enquête sur les pratiques de gestion et de la formation des ressources humaines

«Enquête sur les pratiques de gestion et de la formation des ressources humaines DOCUMENT 3 «Enquête sur les pratiques de gestion et de la formation des ressources humaines» Sommaire exécutif réalisé à la demande du Comité sectoriel de main- Michel Auger, consultant Octobre 2011 1

Plus en détail

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.

ENQUÊTE SALARIÉS. VIAVOICE Mieux comprendre l opinion pour agir 178 rue de Courcelles 75 017 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice. Délégation interministérielle à la Famille ENQUÊTE SALARIÉS Baromètre de l Observatoire de la parentalité en entreprise, en partenariat avec la Délégation interministérielle à la famille et l Union nationale

Plus en détail

Synthèse du questionnaire en ligne

Synthèse du questionnaire en ligne èmes Rencontres Régionales pour la Biodiversité VENDREDI SEPTEMBRE 0 Université de Caen Basse-Normandie Amphithéâtre Oresme Vers un observatoire régional de la biodiversité en Basse-Normandie Synthèse

Plus en détail

Un moyen simple d'être plus favorable aux familles Les points les plus importants du Family Score en un coup d'œil

Un moyen simple d'être plus favorable aux familles Les points les plus importants du Family Score en un coup d'œil Un moyen simple d'être plus favorable aux familles Les points les plus importants du Family Score en un coup d'œil c/o Pro Familia Suisse Marktgasse 36 Tél. 031 381 90 30 info@profamilia.ch 3011 Berne

Plus en détail

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014

Enquête sur le financement des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 des TPE-PME du MEDEF Situations, perspectives et outils de financement des TPE-PME en 2014 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Introduction Contexte Le MEDEF suit avec une grande attention la

Plus en détail

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF

10 REPÈRES «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF 10 REPÈRES POUR LA MISE EN ŒUVRE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAÎTRES QUE DE CLASSES» JUIN 2013 MEN-DGESCO 2013 Sommaire 1. LES OBJECTIFS DU DISPOSITIF 2. LES ACQUISITIONS PRIORITAIREMENT VISÉES 3. LES LIEUX

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Auto-évaluation des organisations de l hémophilie

Auto-évaluation des organisations de l hémophilie Auto-évaluation des organisations de l hémophilie Introduction À l instar de nombreuses organisations bénévoles, les organisations de patients hémophiles ont parfois du mal à subvenir aux besoins de la

Plus en détail

RAPPORT FONCTION MANAGERIALE Pierre DURAND 11/09/14 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle.

RAPPORT FONCTION MANAGERIALE Pierre DURAND 11/09/14 Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. RAPPORT FONCTION MANAGERIALE Toute l information contenue dans ce rapport est confidentielle. Gordon - Exclusive Rights ECPA. SOSIE is a trademark of ECPA in France and/or other countries. INTRODUCTION

Plus en détail

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes

PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes PHP 2 Pratique en santé publique fondée sur des données probantes But Les professionnels de la santé publique suivent de plus en plus une approche fondée sur des données probantes lorsqu il s agit de planifier,

Plus en détail

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé SP 7.4 LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé Martine Mayrand Leclerc, inf., MGSS/MHA, Ph.D. Robert

Plus en détail

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5)

ANNEXE 4. Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information. (Module 3, partie I, section 2.5) ANNEXE 4 Réaliser un diagnostic de sécurité Principales méthodes de collecte d information (Module 3, partie I, section 2.5) Dans les pages qui suivent, nous présentons neuf méthodes de collecte d information.

Plus en détail

Evelina NASONOVA. Introduction :

Evelina NASONOVA. Introduction : MEMOIRE SCHEMA DIRECTEUR DEVELOPPEMENT DURABLE POUR UNE USINE RENAULT DANS LE MONDE SOUTENU LE 21 NOVEMBRE 2006 A L ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES Evelina NASONOVA Ce travail a été réalisé au sein

Plus en détail

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e)

OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager. Assistant(e) secrétaire commercial(e) OUTILS DE GESTION ET D EVALUATION AU POSTE : Collecte/réparation/vente d électroménager Assistant(e) secrétaire commercial(e) Référentiel d activités+analyse d activités Référentiel de compétences Référentiel

Plus en détail