Affaire n : ET00239 Document n ET00239/ GE IND 0. INDICE Date établi vérifié modification NB pages

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Affaire n : ET00239 Document n ET00239/ GE IND 0. INDICE Date établi vérifié modification NB pages"

Transcription

1 FRANCE MAISON PASSIVE LOT N 5 LIEU-DIT «PETARD» CINTEGABELLE (31) ETUDE GEOTECHNIQUE DE CONCEPTION MISSION G2 PHASE AVP DOSSIER N ET00239 Affaire n : ET00239 Document n ET00239/ GE IND 0 INDICE Date établi vérifié modification NB pages 0 22/04/2016 K. SIERRA B.ESSONO 1 ère version 13+6 annexes A B

2 PAGE 0 A B C PAGE A B C 1 x 26 2 x 27 3 x 28 4 x 29 5 x 30 6 x 31 7 x 32 8 x 33 9 x x x x x x x x x x x DIFFUSION DU DOCUMENT Société/intervenant Destinataire Adresse/mèl SSMP/Entreprise de forage M DEVIERS orange.fr ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 2 / 19

3 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 1. PREAMBULE Cadre de l étude Intervenants Documents transmis 4 2. MISSION 4 3. PRESENTATION DU SITE-ENQUÊTE BIBLIOGRAPHIQUE État des lieux et topographie du site Géologie locale Enquête documentaire-risques naturels Sismicité 6 4. DESCRIPTION DE L AVANT PROJET Description des ouvrages Terrassements 6 5. PROGRAMME D INVESTIGATIONS Implantation et nivellement Programme de reconnaissance 7 6. SYNTHESE GEOTECHNIQUES Synthèse lithologique Synthèse géomécanique Synthèse hydrogéologique 8 7. PRINCIPE DE FONDATIONS PROPOSE, TERRASSEMENTS Traficabilité et Terrassabilité Drainage Systèmes de fondations envisageables Sujétions concernant la conception Précautions de mise en œuvre des fondations RESUME DE L ETUDE CONDITIONS D UTILISATION DU RAPPORT ENCHAINEMENT DES MISSIONS D INGENIERIE 13 ANNEXES 14 Annexe 1 : Plans de localisation et du projet 14 Annexe 2 : Plans des sondages et du projet 15 Annexe 3: Coupes des sondages 17 Annexe 4: vue du site 19 ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 3 / 19

4 1. PREAMBULE 1.1. Cadre de l étude Dans le cadre du projet de construction d une maison passive sur le lot 5 au lieu-dit «Pétard», BESF a été missionné pour réaliser une étude géotechnique d avant-projet des fondations de la susdite construction située sur la commune de CINTEGABELLE (31). 1.2 Intervenants Noms représentant Maitre d ouvrage France MAISON PASSIVE M. AGUESSE Entreprise de forage SSMP M DEVIERS 1.3. Documents transmis Plan de masse et coupe du projet, 1/150 et 1/100 - PCMI2 et PCMI3; Plan RDC, 1/100 (APS-02) du 04/03/2016 ; Plan R+1 (APS-03) du 04/03/2016 ; Vues façades (APS-04) du 04/03/2016 ; Plan de composition 1/500 (PA8.c) DU 29/07/2013 ; Plan topographique, 1/500 (PA3) du 29/07/2013 ; Plan des voiries, 1/500 (PA8.b) du 29/07/2013 ; Plans des réseaux, 1/500 (PA8.c) du 29/07/ MISSION La mission respecte les termes du contrat référencé n ET00239, reçu le 11/04/2016. Il s agit d une mission de type G2 AVP au sens de la norme NFP94500 de novembre La mission consiste à : Déterminer le contexte géotechnique du site, relever les niveaux d eau dans les forages, définir les possibilités de fondations en précisant les niveaux d ancrages, une estimation des contraintes aux états ultimes (ELU) et services (ELS) et des tassements correspondants, traiter les niveaux bas du bâtiment, fournir les recommandations relatives aux terrassements, établir un bilan des risques liés à l insertion du projet sur la parcelle, ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 4 / 19

5 Hors mission : le régime hydrogéologique du site (fréquence et débit des venues d eau, niveau de plus hautes eaux...) l étude de pollution les zones inaccessibles du projet l historique du site l étude d assainissement des eaux usées/pluviales la recherche de cavité/cave/karst 3. PRESENTATION DU SITE-ENQUÊTE BIBLIOGRAPHIQUE 3.1. État des lieux et topographie du site La zone d étude se trouve au lot n 5 du lotissement «CAPVERT» situé au lieu-dit «Pétard» sur la commune de CINTEGABELLE (31). La présente étude concerne le lot n 5 qui se situe à cheval entre les parcelles cadastrales n 74 et 153. Une ancienne grange et un poulailler occupaient la partie sud du futur projet. Le terrain du projet est relativement plat, avec quelque légère irrégularité superficielle. Le site se trouve dans un talweg. L altimétrie moyenne du site selon la carte IGN est de +203 m NGF Géologie locale D après la carte géologique au 1/ ème éditée par le BRGM, feuille de SAVERDUN, émise par le BRGM, le terrain d étude est situé au sein des alluvions des basses plaines de l Ariège notées Fz1. Elles sont composées d une couche caillouteuse d environ 5 /6 m d épaisseur, contenant des lentilles sableuses peu épaisses surmontées par des limons d inondations. Cette formation repose sur les marnes et molasses du Stampien supérieur et de l Aquitanien comprenant parfois des bancs calcaires (g3-2c). Extrait de carte géologique du BRGM Source BRGM-site infoterre ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 5 / 19

6 3.3. Enquête documentaire-risques naturels D après les données disponibles sur les sites du BRGM, mipygeo.fr et prim.net, le site se situe : en zone d aléa faible vis-à-vis du risque de retrait/gonflement, selon le Ministère de l'écologie et du Développement Durable, BRGM en zone «très faible» vis-à-vis du risque de remontée de nappe, en dehors de la zone inondable. Par ailleurs, la commune a fait l objet d un plan de prévention (PPRn), de 9 arrêtés de catastrophe naturelle pour des inondations, coulées de boue et de 3 arrêtés liés aux mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse Sismicité La commune de CINTEGABELLE (31) se situe dans une zone de sismicité très faible (1) selon le Ministère de l'écologie et du Développement Durable. La réglementation sismique ne concerne par cette zone. 4. DESCRIPTION DE L AVANT PROJET 4.1. Description des ouvrages Projet Une maison individuelle de type R+1 sans sous-sol avec des panneaux photovoltaïques + 2 pergolas de 21 et 25 m² Emprise au sol du projet 11.5 m x 7.5 m 74 m² Structure Cote du niveau RDC Ossature bois Situé vers +0.10/ terrain naturel 4.2. Terrassements Compte tenu de la topographie du site et des cotes du projet le terrassement sera limité à un simple décapage des sols superficiels. ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 6 / 19

7 5. PROGRAMME D INVESTIGATIONS 5.1. Implantation et nivellement L implantation des sondages qui figure en annexe 2 a été réalisée par SSMP en accord avec le bureau d études BESF. L altimétrie des points de sondages, correspond à celle du terrain au moment des investigations en avril Programme de reconnaissance Le tableau ci-après récapitule la liste des sondages et essais associés, réalisés sur site. Les coupes de sondages ainsi que les diagrammes sont insérés en annexe 3 Nom de sondage Nature (profondeur) Essais in situ et au laboratoire / Objectifs SP1 1 sondage pressiométrique à la tarière (10.5m) 4 essais pressiométriques, suivant la norme NF P T1 1 sondage géologique à la tarière (4.5 m) Identification visuelle de la nature des sols 6. SYNTHESE GEOTECHNIQUES 6.1. Synthèse lithologique La succession lithologique suivante a été mise en évidence au droit des sondages réalisés : Des limons argileux : de couleur marron foncé sur une épaisseur d environ 0.30 m, ces limons sont dans un état hydrique légèrement humide et de consistance molle à plastique ; Remarque : notons que la présence de remblais de façon localisés est prévisible dans le contexte du site (site ayant abrité une ancienne grange récemment démolie). Des graviers dans une matrice argileuse à argilo-sableuse : de couleur marron grisâtre, légèrement humides, présents jusqu à 1.1 à 1.2 m/tn. Les caractéristiques mécaniques relevées au sein de cet horizon indiquent un sol de compacité moyenne avec : E M 22 MPa Pl* 1.5 MPa Des graves et graviers sableuses : c est un faciès grisâtre, dans un état hydrique moyennement humide. Ce faciès a une épaisseur de l ordre de 1.30 m. Les caractéristiques mécaniques de ce faciès indiquent des sols de bonne compacité, avec : E M 58 MPa Pl* 2.8 MPa Des sables plus ou moins graveleux : de couleur grisâtre, dans un état hydrique moyennement humide à humide. Ce faciès est présent jusqu à 5.30 m/tn. Cet horizon présente des caractéristiques mécaniques faible avec : E M 5 MPa ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 7 / 19

8 Pl* MPa Des argiles marneuses finement sableuses : jusqu à 7.8 m de profondeur, c est un faciès de consistance plastique au sommet et moyenne à la base. Les caractéristiques mécaniques enregistrées sont : E M 17 MPa ; Pl* 1.18 MPa. au-delà des calcaires marneux indurés jusqu à la profondeur d arrêt des sondages soit 10.5 m de profondeur. Rappels : - EM : module pressiométrique Ménard ; - Pl* : pression limite nette Synthèse géomécanique Nature des sols Limon argileux Formation Profondeur de la base (m) E M (MPa) Pressiomètre P l* (MPa) 0.3 Non significative Des graviers dans une matrice argileuse à argilo-sableuse Alluvions des basses 1.1 à Des graves et graviers sableux plaines de l Ariège 2.4 à Des sables plus ou moins graveleux Des argiles marneuses finement sableuses Molasses altérées Calcaires marneux Molasses très compactes > 10.5 (1) (1) : nous n avons pas réalisé d essai pressiometrique dans cette couche. α 6.3. Synthèse hydrogéologique Lors de notre intervention en date du 15/04/2016, deux niveaux d eau en fin de forage, ont relevés à différentes profondeurs dans les sondages SP1 et T1 (voir tableau ci-dessous) : Sondage Niveau d eau (m)/tn SP1 2.8 T1 2.5 Ce sont des niveaux à priori stabilisés et qui peuvent correspondre au niveau de la nappe phréatique. Notons que ce type de nappe connaît des fluctuations en fonction des conditions météorologiques et des saisons. Elles ne peuvent être exactement appréciées que sur la base d'un suivi piézométrique de longue durée. ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 8 / 19

9 7. PRINCIPE DE FONDATIONS PROPOSE, TERRASSEMENTS 7.1. Traficabilité et Terrassabilité Compte tenu de la nature des sols rencontrés, les travaux de terrassent ne poseront pas de problème d exécution. Néanmoins en cas d intempéries, des précautions devront être prises pour garantir la circulation d engins de chantier (piste en matériaux d apport, géotextile ). Notons que la présence de vestiges d anciennes constructions pourra nécessiter l usage d engins spécifique (BRH, éclateur ) 7.2. Drainage En phase chantier : Un pompage provisoire pourra s avérer nécessaire (eau à 2.8m de profondeur au moment des sondages). En phase définitive: Les eaux de toiture devront être : - collectées par des gouttières étanches munies de raccords souples pour accepter des déformations prévisibles ; - raccordés à un réseau pérenne Systèmes de fondations envisageables Deux solutions sont proposées : - Solution 1 : pieux vissés. Cette solution est abordée à la demande du maitre d ouvrage «FRANCE MAISON PASSIVE» dans le cadre de la faisabilité des fondations de la construction tel que prévue. - Solution 2 : fondations superficielles ancrées dans les graviers argilo-sableuses. SOLUTION 1 : PIEUX VISSÉS La faisabilité de cette solution technique reste à la seule responsabilité du bureau d étude interne à l entreprise qui exécute ce type de fondations. SOLUTION 2 : FONDATION SUPERFICIELLES Type de fondations : Fondations de type semelles filantes ou isolés. Ancrage dans la couche porteuse : 0.30 m dans les graviers argilo-sableuses. Encastrement (ancrage compris) : à partir de 0.60 m de profondeur par rapport au terrain naturel. ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 9 / 19

10 Etat limite de sollicitations E.L.S E.L.U Sollicitations admissibles (MPa) 0.2 MPa (2 bars) 0.3Mpa (3 bars) 7.4. Sujétions concernant la conception - Les tassements seront négligeables pour ce type de construction, sous réserve de l'homogénéité du sol d'assise, pour la contrainte à l'els définie ci-dessus. - Tout sol mou ou vestige de fondation sera purgé et remplacé par un béton maigre ou similaire pour éviter des phénomènes de points durs sous l ouvrage Précautions de mise en œuvre des fondations Afin d éviter tout remaniement des sols d assise, les fondations devront être coulées immédiatement à l ouverture des fouilles. D éventuels vestiges d anciennes fondations (grange/poulailler) devront être purgés et remplacés par un béton de rattrapage. Par ailleurs des risques de faux refus des pieux vissés ne sont pas à exclure. Dans ce cas des avant-trous seront prévisibles. Il est demandé de respecter la règle de 3H/2V relative aux arêtes de fondations décalées en niveaux. Les poches molles ou remblayées devront être curées avant le bétonnage. Il est demandé de respecter un ancrage minimal de 0.30 m dans la couche d assise. Les anciens éléments de maçonnerie ou blocs devront être purgés. Les gros éléments devront être purgés afin d'éviter la création de points durs. Il faudra s assurer que les fondations sont ancrées dans la même couche de sol en nature et en résistance. Pour une protection contre le gel, une profondeur minimale des assises par rapport au niveau extérieur fini sera au moins égale à 60 cm, pour une altitude de site se trouvant vers la cote 203 NGF. ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 10 / 19

11 8. RESUME DE L ETUDE Géomorphologie Géologie Terrassements Le projet s inscrit partiellement sur une zone ayant abrité un ancien poulailler/grange dont l emprise réelle n est pas connue à ce stade de l étude. Sous une faible couche de limons argileux, on trouve des graviers argilo-sableux, puis à partir de 1.1/1.2 m/tn des graves et graviers sableux gris, compacts. Ils reposent sur des sables +/- graveleux lâches jusqu à 5.30 m de profondeur. Les molasses altérées présentent une épaisseur d environ 2.5m, et le substratum très compact à induré a été trouvé à partir de 7.80m de profondeur. Après décapage des limons argileux, la plateforme sera constituée de graviers argileux à argilo-sableuses peu sensibles à l eau. Néanmoins la circulation des engins devra être assurée par temps défavorable. Une ancienne grange et un poulailler étaient présents sur le site aussi d éventuels anciens éléments de maçonnerie et blocs peuvent être présents et devront être purgés. Deux solutions sont proposées : Fondations Effet de remodelage du site Dallage sismicité Solution 1 : pieux vissés. Cette solution est abordée à la demande du Maître d ouvrage. la faisabilité de cette solution reste à la responsabilité du bureau d étude interne à l entreprise qui exécute ce type de fondations ; Solution 2 : Fondations superficielles de type semelles filantes isolées encastrées à partir de 0.60 m de profondeur sous le terrain naturel au moment des sondages dans les graviers argilo-sableux. La contrainte admissible aux ELS sous les fondations sera limitée à 0.2 MPa (20 t/m²). La parcelle ayant abrité d anciennes constructions (grange/poulailler), des vestiges de ces anciennes occupations pourront être rencontrées en phase chantier Sur vide sanitaire, Zone 1, risque très faible Phase travaux : un pompage provisoire pourra être nécessaire Gestion des eaux Phase définitive : - un drainage périphériques pourra être mis en place pour la collecte des eaux de toute nature Risques naturels Un PPR retrait ou gonflement étant en vigueur sur la commune, les prescriptions sont indissociables aux systèmes de fondations Les ingénieurs de BESF se tiennent à votre disposition pour vous apporter son assistance technique avant, pendant et après la réalisation de votre projet. ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 11 / 19

12 9. CONDITIONS D UTILISATION DU RAPPORT 1. compte tenu du caractère ponctuel des sondages géotechniques, le présent rapport ne permet pas de lever toutes les incertitudes à l échelle du site. 2. Le présent rapport et ses annexes constituent un tout indissociable. Il devient la propriété du payeur après le règlement de la totalité de la commande. Tout usage en dehors de ce cadre ne saurait engager l entreprise BESF. 3. Toute modification d implantation ou de nature du projet devra être soumise à l appréciation de BESF qui jugera de la nécessité de modifier ou pas les conclusions de ce rapport. 4. BESF devra être alerté immédiatement en cas de découverte d éléments nouveaux à l ouverture des fouilles. Dans le cas contraire, d éventuelles adaptations ne sauraient engager sa responsabilité. 5. L exploitation de ce rapport doit être limitée à l étendu de notre mission (G2 Avp), conformément à norme NFP de novembre la présente étude ne peut en aucun cas prétendre donner des indications sur des questions d assainissements individuels des eaux ou de voiries ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 12 / 19

13 10. ENCHAINEMENT DES MISSIONS D INGENIERIE ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 13 / 19

14 ANNEXES Annexe 1 : Plans de localisation et du projet Source IGN Lot 5 Photographie aérienne du site, source : google Earth X= Coordonnées Lambert II étendu Y= Z= 203 m projet ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 14 / 19

15 Annexe 2 : Plans des sondages et du projet ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 15 / 19

16 ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 16 / 19

17 Annexe 3: Coupes des sondages ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 17 / 19

18 ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 18 / 19

19 Annexe 4: vue du site ET00239 version du 22/04/2016 Villa France Maison Passive 19 / 19

BORDEREAU D ENVOI MAIL

BORDEREAU D ENVOI MAIL Mme et M. LAZZARO 15, Rue du Bioche 32810 MONTAUT LES CRENEAUX A Montauban, Le mercredi 13 novembre 2013 Objet : Rapport d étude de sols Dossier Réf. : S 1310 20 BORDEREAU D ENVOI MAIL Madame, Monsieur,

Plus en détail

BORDEREAU D ENVOI MAIL

BORDEREAU D ENVOI MAIL M. Thierry SECHAO 1, Impasse Daniel Sorano A Montauban, Le vendredi 11 mai 2012 Objet : Rapport d étude de sols Dossier Réf. : S-1204-13 BORDEREAU D ENVOI MAIL Monsieur, Veuillez trouver ci-joint le rapport

Plus en détail

MISSION GEOTECHNIQUE G2 AVP ETUDE D AVANT-PROJET CLIENT : MSA ARDECHE DROME LOIRE

MISSION GEOTECHNIQUE G2 AVP ETUDE D AVANT-PROJET CLIENT : MSA ARDECHE DROME LOIRE MISSION GEOTECHNIQUE G2 AVP ETUDE D AVANT-PROJET CLIENT : MSA ARDECHE DROME LOIRE PROJET : CONSTRUCTION D UN BÂTIMENT DE BUREAUX ADRESSE : ZI DU FORUM- D 182 VILLE : FEURS (42) Dossier Indice Version Date

Plus en détail

Présentation des investigations et études géotechniques

Présentation des investigations et études géotechniques Journée technique du CFMS Groupe de Travail "Fondations d éoliennes" Présentation des investigations et études géotechniques Frédéric DURAND Journée du 20 octobre 2009 1 Sommaire Préambule sur les modules

Plus en détail

LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ETUDE DE SOL 59890 / QUESNOY SUR DEULE

LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE ETUDE DE SOL 59890 / QUESNOY SUR DEULE 1/22 Agence Nord - Picardie SEPIA Rue Gutenberg 12, Avenue du Général Leclerc ZI du Château 94700 MAISONS ALFORT 62220 CARVIN Tél : 01.41.79.19.40 Fax : 01.41.79.19.48 Tél. : 03 91 83 38 30 Fax : 03 91

Plus en détail

Fondations et infrastructures. Plusieurs types de pathologies liés à une mauvaise gestion des interfaces peuvent affecter l ouvrage.

Fondations et infrastructures. Plusieurs types de pathologies liés à une mauvaise gestion des interfaces peuvent affecter l ouvrage. Fondations et infrastructures A.2 1/5 Fondations et sol Domaine d application Cette fiche vise à établir les principales interfaces entre le sol et les fondations pour les bâtiments collectifs et tertiaires.

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT DE FONDATIONS MIXTES SUR PIEUX BATTUS POUR UNE CENTRALE ELECTRIQUE A GAZ EN TUNISIE

DIMENSIONNEMENT DE FONDATIONS MIXTES SUR PIEUX BATTUS POUR UNE CENTRALE ELECTRIQUE A GAZ EN TUNISIE TERRASOL Rhône Alpes c/o Setec Immeuble l Orient 10 place charles Béraudier 69428 Lyon Cedex 3 France Tél. : +33 4 27 85 49 35 Fax : +33 4 27 85 49 36 Mèl : lyon@terrasol.com Site internet : www.terrasol.com

Plus en détail

ETUDE DE SOL. Mission G11 (bâtiments) Mission G12 (voiries) (Norme NF P 94-500) Dossier E08RS1829

ETUDE DE SOL. Mission G11 (bâtiments) Mission G12 (voiries) (Norme NF P 94-500) Dossier E08RS1829 ETUDE DE SOL Etude géotechnique préliminaire ZAC de Montbeugny Toulon sur Allier et Yzeure Création d une plate forme logistique multimodale 03340 MONTBEUGNY Mission G11 (bâtiments) Mission G12 (voiries)

Plus en détail

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013

Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Etude de diagnostic hydrogéologique du sous sol de Clamart Quartiers Schneider et Centre ville MAI 2013 Zones d étude et problématiques Quartiers concernés par l étude 1. Centre ville 2. Schneider Quartier

Plus en détail

ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE

ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE ETUDE DE SOL: OBJECTIFS ET FICHE PRATIQUE Objectif d'une étude de sol sur site L'objectif d'une étude de sol d'avant projet de construction (étude géotechnique G12.) est de définir ta contrainte ou portance

Plus en détail

Fondations & soubassements

Fondations & soubassements Fondations & soubassements Henri RENAUD Deuxième édition 2010 Groupe Eyrolles, 2002, 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12786-7 S o m m a i r e F o n d a t i o n s p a r s e m e l l e s...

Plus en détail

Demi-Journée CFMS 14 Mars 2007 «Colonnes ballastées»

Demi-Journée CFMS 14 Mars 2007 «Colonnes ballastées» Demi-Journée CFMS 14 Mars 2007 «Colonnes ballastées» Le point de vue du Contrôleur Technique Patrick BERTHELOT patrick.berthelot@fr.bureauveritas.com Dans l intérêt des entreprises et des Hommes Le contrôle

Plus en détail

Prise en compte des cavités naturelles ou anthropiques pour le dimensionnement des fondations

Prise en compte des cavités naturelles ou anthropiques pour le dimensionnement des fondations Journée technique du CFMS Groupe de Travail "Fondations d éoliennes" Prise en compte des cavités naturelles ou anthropiques pour le dimensionnement des fondations (ANTEA - Thierry PIRRION) 1 Sommaire 1.

Plus en détail

SOLS MEUBLES : SOLS FINS ARGILEUX COHÉRENTS

SOLS MEUBLES : SOLS FINS ARGILEUX COHÉRENTS INFORMATIONS TECHNIQUES T 1 Mutuelle des architectes français assurances OCTOBRE1996 SOLS MEUBLES : SOLS FINS ARGILEUX COHÉRENTS 1 - INTRODUCTION Ces sols fins argileux cohérents sont caractérisés par

Plus en détail

SONDAGE A LA PELLE MECANIQUE PM01 sondage OBJET EXTENSION STATION D EPURATION DU VABRE OPERATEUR D. VINCONT X LIEU 83 - BRIGNOLES MACHINE TRACTO-PELLE Y CLIENT REGIE DES EAUX DU PAYS BRIGNOLAIS GODET (cm)

Plus en détail

MR.12-0255 Pièce n 001 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA THIERACHE D AUMALE

MR.12-0255 Pièce n 001 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA THIERACHE D AUMALE Reims Tél. 03 26 82 13 00 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA THIERACHE D AUMALE MR.12-0255 Pièce n 001 WASSIGNY (02) Espace dédié au télétravail, à la téléconférence et à la téléformation Rue Maillard Etude

Plus en détail

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique

Bureau d'études de sols et structures Spécialiste dans le génie parasismique DEMANDE DE DEVIS Demande à transmettre à contact@be-gph.fr N : Reçu : Demandeur : Coordonnées du PROJET : Vous êtes : Particulier Professionnel (3) Nom Prénom* adresse du (1) Raison sociale : projet* Nom

Plus en détail

Mise aux normes de la STEP de Vongy (74)

Mise aux normes de la STEP de Vongy (74) Mise aux normes de la STEP de Vongy (74) Construction d un bassin d orage en site sensible O. Pal / F. Durand Journée technique CFMS 24/10/07 1 Mise aux normes de la station d épuration de Thonon (74),

Plus en détail

Communauté de l Agglomération Annécienne 46, avenue des Iles BP 90270 74007 ANNECY Cedex

Communauté de l Agglomération Annécienne 46, avenue des Iles BP 90270 74007 ANNECY Cedex Page 1 sur 27 Fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du Conseil, de l'ingénierie et du Numérique Communauté de l Agglomération Annécienne 46, avenue des Iles BP 90270 74007

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE Direction la prévention des pollutions et des risques Paris, le 14 mai 2008 Sous-direction de la prévention

Plus en détail

I. SOMMAIRE DE L ETUDE... 3 II. MISSION DE FONDASOL DANS LE CADRE DE L INTERVENTION... 4 III. ANALYSE GEOTECHNIQUE DU SITE... 5

I. SOMMAIRE DE L ETUDE... 3 II. MISSION DE FONDASOL DANS LE CADRE DE L INTERVENTION... 4 III. ANALYSE GEOTECHNIQUE DU SITE... 5 RAPPORT AN 09.233 ST SEBASTIEN SUR LOIRE maison de la petite enfance 2/37 FEUILLE DE MISE A JOUR Page/Rév 1 e édition A B C D Page/Rév 1 X 51 2 X 52 3 X 53 4 X 54 5 X 55 6 X 56 7 X 57 8 X 58 9 X 59 10

Plus en détail

Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau

Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau Pour l identification des captages d eau souterraine : le code BSS, code national du point d eau Qu est ce qu un code BSS? Le code BSS correspond au code national du dossier de l ouvrage souterrain au

Plus en détail

Le Mans - Tél. 02 43 87 53 64. AMA14.192 Pièce n 001. YVRÉ L ÉVÊQUE (72) Centre commercial Étude géotechnique G2-AVP

Le Mans - Tél. 02 43 87 53 64. AMA14.192 Pièce n 001. YVRÉ L ÉVÊQUE (72) Centre commercial Étude géotechnique G2-AVP Le Mans - Tél. 02 43 87 53 64 AMA14.192 Pièce n 001 YVRÉ L ÉVÊQUE (72) Centre commercial Étude géotechnique G2-AVP Suivi des modifications et mises à jour Rév. Date Nb pages Modifications Rédacteur Nom,

Plus en détail

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les terrassements Le terrassement : désigne l ensemble des opérations de mise en forme d un terrain liées à l édification d une construction (nivellement du sol, fouille pour l exécution des fondations,

Plus en détail

Pathologies des FONDATIONS

Pathologies des FONDATIONS Pathologies des FONDATIONS Module #2: Résistance structurale Excavation par Michel F. Coallier (2006) 1 Exigences de résistance r structurale: : (CNB 95-9.4) La partie 9 du CNB ne spécifie pas des exigences

Plus en détail

Cours de Structures en béton

Cours de Structures en béton Cours de Structures en béton Chapitre 12 DETAILS DE CONSTRUCTION Section 12.3 Les murs 12.3.1 Le mur extérieur en béton armé 12.3.2 Le mur extérieur en maçonnerie traditionnelle 12.3.3 Le mur extérieur

Plus en détail

LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques

LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques LES NAPPES A EXCROISSANCES DE PAROIS ENTERREES (N.E.P.E.) Fonctions et caractéristiques Le présent document a été établi à l initiative de l ANEPE Association des Nappes à Excroissances pour Parois Enterrées

Plus en détail

Améliorations et renforcements de sol à l arrière des quais

Améliorations et renforcements de sol à l arrière des quais 3ème Conférence Magrébine en Ingénierie Géotechnique CMIG 2013 Améliorations et renforcements de sol à l arrière des quais Thierry Hermges Serge Lambert Karim Boudersa www.keller-france.com Keller Fondations

Plus en détail

PRECONISATIONS EN MATIERE DE CONSTRUCTION SUR DES TERRAINS LIES AU PHENOMENE DE RETRAIT-GONFLEMENT DES ARGILES

PRECONISATIONS EN MATIERE DE CONSTRUCTION SUR DES TERRAINS LIES AU PHENOMENE DE RETRAIT-GONFLEMENT DES ARGILES PRECONISATIONS EN MATIERE DE CONSTRUCTION SUR DES TERRAINS LIES AU PHENOMENE DE RETRAITGONFLEMENT DES ARGILES Les aléas : Niveau d'aléa Définition Nul ou négligeable Zones sur lesquelles la carte n'indique

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY REHABILITATION DES BASSINS ET CONSTRUCTION D UN BATIMENT POUR LA PISCINE INTERCOMMUNALE DOSSIER EXECUTION (EXE) DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES (DCE)

Plus en détail

ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES. 18 Décembre 2013

ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES. 18 Décembre 2013 ANNEXE 3 RAPPORT D ETUDES AGRO-PEDOLOGIQUES 18 Décembre 2013 Etablissement Public Paris-Saclay ARTELIA ZAC du Moulon Délimitation, cartographie et caractérisation pédologique des zones humides Rapport

Plus en détail

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 GENERALITES... 2

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 GENERALITES... 2 Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 Travaux d aménagement de bureaux Lot n 02 Démolitions extérieures Gros-œuvre Au siège de la MSA LORRAINE à VANDOEUVRE (54500) SOMMAIRE 1 GENERALITES...

Plus en détail

EA.14-0179 Pièce n 001 VILLE DE GARGAS. GARGAS (84400) Réhabilitation de «La Ferme des Argiles» Etude de projet G2-PRO. Montfavet Tél.

EA.14-0179 Pièce n 001 VILLE DE GARGAS. GARGAS (84400) Réhabilitation de «La Ferme des Argiles» Etude de projet G2-PRO. Montfavet Tél. Montfavet Tél. 04 90 31 23 96 VILLE DE GARGAS EA.14-0179 Pièce n 001 GARGAS (84400) Réhabilitation de «La Ferme des Argiles» Etude de projet G2-PRO EA.14.0179 Pièce n 1 - Indice n 0 PAGE 1/22 Rév. Date

Plus en détail

Augmentation de la portance des pieux existants du Data Center à Pantin Serge Lambert

Augmentation de la portance des pieux existants du Data Center à Pantin Serge Lambert Augmentation de la portance des pieux existants du Data Center à Pantin Serge Lambert www.keller-france.com Keller Fondations Spéciales 1 Présentation du projet Avenue du Général Leclerc Data Center de

Plus en détail

Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne

Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne Les risques liés aux cavités L exemple de la région parisienne Anne-Marie Prunier Leparmentier Inspection générale des Carrières 4 avril 2013 CFGI SGF - CNAM 1/45 Sommaire I. Des incidents à la création

Plus en détail

Sécheresse géotechnique et construction, retours d expérience

Sécheresse géotechnique et construction, retours d expérience Sécheresse géotechnique et construction, retours d expérience CFMS, CFGI 18 janvier 2007 Catherine Jacquard Sommaire pathologie des constructions: Méthodologie d étude Etude statistique de la pathologie:études

Plus en détail

Commune d'annet-sur-marne

Commune d'annet-sur-marne PREFECTURE DE SEINE ET MARNE DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L'EQUIPEMENT PROJET SERVICE ETUDES ET PROSPECTIVE Commune d'annet-sur-marne ------------- Plan de Prévention des Risques Naturels prévisibles (PPR)

Plus en détail

COPIL PPRN RG. Comité de pilotage pour l'élaboration des PPRN de retrait et gonflement des sols argileux. Réunion de lancement 06/04/2012

COPIL PPRN RG. Comité de pilotage pour l'élaboration des PPRN de retrait et gonflement des sols argileux. Réunion de lancement 06/04/2012 COPIL PPRN RG Comité de pilotage pour l'élaboration des PPRN de retrait et gonflement des sols argileux Réunion de lancement 06/04/2012 www.developpement-durable.gouv.fr Ordre du jour Connaissance et cartographie

Plus en détail

Géotechnique appliquée au BTP

Géotechnique appliquée au BTP Géotechnique appliquée au BTP Pierre Martin Groupe Eyrolles, 2008, ISBN : 978-2-212-12271-8 5 L ÉTUDE GÉOTECHNIQUE Le but pratique de l étude géotechnique est de permettre l adaptation spécifique de l

Plus en détail

TUBES PVC assainissement SOTRALYS

TUBES PVC assainissement SOTRALYS Application Les tubes PVC SOTRALYS CR4 et CR8 sont utilisés pour les réseaux PVC d'assainissement gravitaire, les eaux vannes et eaux pluviales. Présentation > Tubes en PVC-U à parois structurées, coloris

Plus en détail

DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement. Rubrique 1110

DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement. Rubrique 1110 Novembre 2014 Direction Départementale des Territoires de l Isère Service Environnement DECLARATION SIMPLIFIEE valant dossier d incidence au titre de l article R.214-32 du Code de l Environnement Rubrique

Plus en détail

DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL

DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL DEMANDE DE BRANCHEMENT DEVERSEMENT DES EAUX USEES DOMESTIQUES ET/OU PLUVIALES AU RESEAU D ASSAINISSEMENT COMMUNAL JE SOUSSIGNE (NOM, PRENOM) : ADRESSE (1) : CODE POSTAL : VILLE : N TELEPHONE : / / / /

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

PROSPECTION GEOPHYSIQUE POUR L ORPHELINAT CHILDREN S HOME. Sano Khokana Népal

PROSPECTION GEOPHYSIQUE POUR L ORPHELINAT CHILDREN S HOME. Sano Khokana Népal PROSPECTION GEOPHYSIQUE POUR L ORPHELINAT CHILDREN S HOME Sano Khokana Népal S.A.R.L GEOGEOPHY Jean-Marc Ragot FONDATION SOGREAH Les Taureaux Nord RAPPORT 10/03/686 26300 Besayes Mars 2010 Tel/Fax/rep

Plus en détail

Assainissement Non Collectif

Assainissement Non Collectif AMÉNAGEMENT Assainissement Non Collectif Étude de définition de filière DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT SERVICE EAU ET ASSAINISSEMENT 2 3 B IDENTIFICATION DE LA PARCELLE. ÉTUDE DE DEFINITION DE FILIERE D

Plus en détail

ESSAIS DE CHARGEMENT DYNAMIQUES ET STATIQUES POUR FONDATIONS PROFONDES A L INES

ESSAIS DE CHARGEMENT DYNAMIQUES ET STATIQUES POUR FONDATIONS PROFONDES A L INES ESSAIS DE CHAGEMENT DYNAMIQUES ET STATIQUES POU FONDATIONS POFONDES A L INES Dynamic load testing and static compression test on fondation pile at the INES Jérôme GIPPON 1, aphaël DE TOUY 2 1 FANKI FONDATION

Plus en détail

L implantation des piézomètres devra être réalisée par un hydrogéologue.

L implantation des piézomètres devra être réalisée par un hydrogéologue. Création ou réhabilitation de piézomètres pour le suivi de la nappe de la Têt dans le cadre de la surveillance de la station d épuration et d un bassin d orage Cadre de la prestation La Communauté d Agglomération

Plus en détail

Avant d aller à la recherche d un terrain

Avant d aller à la recherche d un terrain Choisir un terrain Bien choisir un terrain pour construire une maison solide Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité de la construction.

Plus en détail

Le traitement de sol.

Le traitement de sol. Le traitement de sol. 1 ) Intro : Pourquoi un traitement à la chaux? Les sols fins ont naturellement une qualité médiocre qui empêche de les utiliser en l état. Ils peuvent gonfler, devenir plastique en

Plus en détail

Le présent document annule et remplace le cahier des charges du DTU 13.1 «Travaux de fondations superficielles» de février 1968.

Le présent document annule et remplace le cahier des charges du DTU 13.1 «Travaux de fondations superficielles» de février 1968. Document Technique Unifié ISBN ISBN 2-86891-116-1 DTU 13.11 mars 1988 DTU P 11-211 fondations superficielles cahier des clauses techniques Le présent document annule et remplace le cahier des charges du

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 ECOLE SPECIALE DES TRAVAUX PUBLICS PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 AUTEUR : GABILLAT Arnaud PACAUD Fabien BUSSUTIL Clothilde TAN Vincent B3 1 IMPLANTATION DU PROJET Programme : Réalisation

Plus en détail

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN

CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE SOUTERRAIN REPUBLIQUE FRANCAISE - PREFECTURE DE LA DROME A retourner à : DDT/Service Eau Forêt Espaces Naturels 4 place Laënnec BP 1013 26015 VALENCE CEDEX 04.81.66.81.90 CREATION DE FORAGE, PUITS, SONDAGE OU OUVRAGE

Plus en détail

DIAGnostics. NOUS CONTACTER 01 60 42 42 42 www.uretek.fr uretek@uretek.fr SYSTÈMES EXPANSIFS POUR LA CONSOLIDATION DES SOLS

DIAGnostics. NOUS CONTACTER 01 60 42 42 42 www.uretek.fr uretek@uretek.fr SYSTÈMES EXPANSIFS POUR LA CONSOLIDATION DES SOLS DIAGnostics Numéro 8 Octobre 2010 NOUS CONTACTER 01 60 42 42 42 www.uretek.fr uretek@uretek.fr Métro, injections, stabilisation 2 Parking aérien 4 6 Des assises solides et pour longtemps! SYSTÈMES EXPANSIFS

Plus en détail

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince

Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC) Ministère de la Planification et de la Coopération Externe (MPCE) Aléa sismique et microzonage de l agglomération de Port-au-Prince Le

Plus en détail

PROSPECTION ELECTRIQUE DANS LA REGION DE MAHALEOTSE-TOLIARY Ramanantsoa A. 1, Rasoamiaramanana R. 1, Rasolondrazao L. 1

PROSPECTION ELECTRIQUE DANS LA REGION DE MAHALEOTSE-TOLIARY Ramanantsoa A. 1, Rasoamiaramanana R. 1, Rasolondrazao L. 1 Résumé PROSPECTION ELECTRIQUE DANS LA REGION DE MAHALEOTSE-TOLIARY Ramanantsoa A. 1, Rasoamiaramanana R. 1, Rasolondrazao L. 1 Nous avons effectué une campagne géophysique en juillet 1999, dans la région

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA QUALITE DES PLATES-FORMES FERROVIAIRES : CAS DU RACCORDEMENT D UNE LIGNE NOUVELLE A GRANDE VITESSE SUR UNE LIGNE CLASSIQUE ANCIENNE

DIAGNOSTIC DE LA QUALITE DES PLATES-FORMES FERROVIAIRES : CAS DU RACCORDEMENT D UNE LIGNE NOUVELLE A GRANDE VITESSE SUR UNE LIGNE CLASSIQUE ANCIENNE DIAGNOSTIC DE LA QUALITE DES PLATES-FORMES FERROVIAIRES : CAS DU RACCORDEMENT D UNE LIGNE NOUVELLE A GRANDE VITESSE SUR UNE LIGNE CLASSIQUE ANCIENNE RAILWAY TRACK QUALITY ASSESSMENT: CASE STUDY OF A NEW

Plus en détail

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007.

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007. Communauté de Communes du Pays Foyen 2, Rue Georges Clémenceau BP 74 33220 PINEUILH Compagnie Générale des Eaux 58 Bis, Rue INGRES 33220 PINEUILH Tél : 0811 902 903 MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine

Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine Avis sur la remontée d eau à Vaudreching (57) Lorraine Mars 2010 Fourniguet G. Étude réalisée dans le cadre des opérations de Service public du BRGM 10EAUG16 «Appui à l exercice de la police des eaux».

Plus en détail

Étude de définition de filière

Étude de définition de filière AMÉNAGEMENT CÔTES D ARMOR A Assainissement non collectif Étude de définition de filière Cahier des charges pour l habitat individuel ( 20 eh) DIRECTION ENVIRONNEMENT Votre Conseil général l aménagement,

Plus en détail

26110 NYONS - Téléphone : Le 66 et le 988 à NYONS

26110 NYONS - Téléphone : Le 66 et le 988 à NYONS MAIRIE DE NYONS 26110 NYONS - Téléphone : Le 66 et le 988 à NYONS SONDAGE DE RECONNAISSANCE EN VUE DE L'IMPLANTATION DU NOUVEAU CIMETIERE DANS LE QUARTIER DE LA ROCHETTE - NYONS [26] par J. PUTALLAZ BUREAU

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

Réalisation d une fouille profonde dans une géologie complexe le long d une ligne ferroviaire en service

Réalisation d une fouille profonde dans une géologie complexe le long d une ligne ferroviaire en service Flexible thinking, reliable results Réalisation d une fouille profonde dans une géologie complexe le long d une ligne ferroviaire en service Maekelberg Wim Lejeune Colombine TUC Rail s.a. 22-02-2013 Table

Plus en détail

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25 Informations générales Fiche déclarative pour examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collective Service Public de l Assainissement Collectif spanc@gde-guadeloupe.com

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Date d arrivée : N de dossier: Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail

Plan de Prévention des Risques Naturels (PPR)

Plan de Prévention des Risques Naturels (PPR) DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DU VAL-D'OISE Plan de Prévention des Risques Naturels (PPR) Glissement de terrain Retrait-gonflement des sols argileux Version pour avis des personnes et organismes

Plus en détail

Technologie du bâtiment Gros œuvre

Technologie du bâtiment Gros œuvre C Le terrain est le support destiné à recevoir l ouvrage à construire, c est-à-dire, dans ce cours, le bâtiment à construire. Autant le bâtiment peut répondre à des volontés précises et à des exigences

Plus en détail

L assureur et l entreprise face à la prise de risques dans les grands projets. DIRECTION DES MARCHÉS ET RISQUES IARD 13 octobre 2010 1

L assureur et l entreprise face à la prise de risques dans les grands projets. DIRECTION DES MARCHÉS ET RISQUES IARD 13 octobre 2010 1 L assureur et l entreprise face à la prise de risques dans les grands projets DIRECTION DES MARCHÉS ET RISQUES IARD 13 octobre 2010 1 L assureur et l entreprise face à la prise de risques dans les grands

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement LES CARACTÉRISTIQUES DU SOL ET DE LA PARCELLE Maggy HOVERTIN MATRIciel Objectifs de la présentation Définir

Plus en détail

Travaux d aménagement de trois (3) galeries drainantes dans la région d Ali Sabieh

Travaux d aménagement de trois (3) galeries drainantes dans la région d Ali Sabieh Travaux d aménagement de trois (3) galeries drainantes dans la région d Ali Sabieh Lot No 1 : Aménagement de deux galeries drainantes dans la zone de Dhourreh Lot No 2 : Aménagement d une galerie drainante

Plus en détail

PRÉVISION DE LA CAPACITÉ PORTANTE ET DU TASSEMENT D UN PIEU FORÉ ISP 5 PRESSIO 2005

PRÉVISION DE LA CAPACITÉ PORTANTE ET DU TASSEMENT D UN PIEU FORÉ ISP 5 PRESSIO 2005 PRÉVISION DE L CPCITÉ PORTNTE ET DU TSSEMENT D UN PIEU FORÉ ISP 5 PRESSIO 2005 Jacky D. Razafindrabe 1, Voahanginirina. J. Ramasiarinoro 2, Lala ndrianaivo 3 1 Laboratoire National des Travaux Publics

Plus en détail

Effets du phénomène de retrait-gonflement des argiles et techniques de protection

Effets du phénomène de retrait-gonflement des argiles et techniques de protection Effets du phénomène de retrait-gonflement des argiles et techniques de protection A. BRACH et S. HAUSSARD CETE de Lyon - DLAutun 6 avril 2012 Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDTL Ministère de l'écologie,

Plus en détail

PENETRATION STATIQUE DANS LES GRAVIERS SABLEUX DENSES,LA MOLASSE ET LES MARNES COMPACTES.

PENETRATION STATIQUE DANS LES GRAVIERS SABLEUX DENSES,LA MOLASSE ET LES MARNES COMPACTES. PENETRATION STATIQUE DANS LES GRAVIERS SABLEUX DENSES,LA MOLASSE ET LES MARNES COMPACTES. STATIC PENETRATION IN DENSE GRAVEL, WEAK SANDSTONE AND IN MARLS Michel PETIT MAIRE 1, Benjamin GARDAVAUD 2 1 Société

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

HOSPICES CIVILS DE LYON. 3, Quai des Celestina 69002 LYON Téléphone (78) 38.13.50

HOSPICES CIVILS DE LYON. 3, Quai des Celestina 69002 LYON Téléphone (78) 38.13.50 HOSPICES CIVILS DE LYON CONSEIL GÉNÉRAL D'ADMINISTRATION 3, Quai des Celestina 69002 LYON Téléphone (78) 38.13.50 CONSTRUCTION DU FUTUR SIEGE ADMINISTRATIF DES HOSPICES CIVILS DE LYON [691 PHASE 1 ÉTUDE

Plus en détail

Systèmes de soutènement

Systèmes de soutènement FrankiFoundations Belgium Systèmes de soutènement Synthèse des techniques approche b Ir M.Bottiau FrankiFoundations Belgium DeputyGeneral M ABEF President Systèmes de soutènement Dimensionnement: en cours

Plus en détail

POUTRELLES EN BÉTON L AVIS DE L EXPERT

POUTRELLES EN BÉTON L AVIS DE L EXPERT Pour s affranchir de la nature du sol : argileux, sujet aux gonflements, dilatations, retraits Consulter impérativement le PPRn (plan de Prévention des Risques naturels) en mairie. Pour pouvoir s adapter

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Service Pubic d Assaiisseet Cectif Cuaut de Cues des Prtes du aie rad Le Bourg 72610 CHERISAY Tél : 02.33.32.86.82 EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement Vincent Rouch Lrpc de Strasbourg 11 mars 2009 Les Présentations du Laboratoire de Strasbourg Les contrôles obligatoires sur les réseaux d assainissement

Plus en détail

Fondation sur pieux et fondation mixte

Fondation sur pieux et fondation mixte Journée technique du CFMS Groupe de Travail "Fondations d éoliennes" Fondation sur pieux et fondation mixte Journée du 20 octobre 2009 1 Sommaire «Fondation sur pieux et fondation mixte» 1/. Fondation

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES Cuve à enterrer 1600 L Cuve à enterrer 2650 L Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation,

Plus en détail

COMMENT CHOISIR UNE FILIERE?

COMMENT CHOISIR UNE FILIERE? Plusieurs paramètres sont à considérer avant de choisir et dimensionner le dispositif d assainissement : L aptitude du sol : perméabilité, hauteur et nature de la couche rocheuse, niveau de remontée de

Plus en détail

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL

BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL BUREAU DE RECHERCHES GÉOLOGIQUES ET MINIÈRES SERVICE GÉOLOGIQUE NATIONAL B.P. 6009-45060 Orléans Cedex - Tél.: (38) 63.80.01 ANALYSE DES DONNEES GEOLOGIQUES ET HYDROGECLOGIQUES RELATIVES AUX DEPOTS D'HYDROCARBURES

Plus en détail

A- GENERALITES p.3. B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3. I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p.

A- GENERALITES p.3. B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3. I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p. 1 A- GENERALITES p.3 B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3 I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p.4 C- DIMINUTION DES EFFORTS APPORTES PAR UN REMBLAI ALLEGE p.4 I- EFFORT

Plus en détail

Comportement des fondations d ouvrages sur les sols mous de Béjaia renforcés par des colonnes ballastées

Comportement des fondations d ouvrages sur les sols mous de Béjaia renforcés par des colonnes ballastées Comportement des fondations d ouvrages sur les sols mous de Béjaia renforcés par des colonnes ballastées Bahar R.* Laboratoire de Géomatériaux, Environnement et Aménagement, Université Mouloud Mammeri

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris. Note technique et règlement de la consultation

Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris. Note technique et règlement de la consultation Démolition de l ancienne station d épuration situé Les Prés Couris Note technique et règlement de la consultation 1. Présentation 1.1) Localisation Le site étudié est localisé dans le secteur sud-ouest

Plus en détail

LES EFFETS DE LA SECHERESSE SUR LES CHAUSSEES A FAIBLE TRAFIC DANS LA REGION CENTRE

LES EFFETS DE LA SECHERESSE SUR LES CHAUSSEES A FAIBLE TRAFIC DANS LA REGION CENTRE Journées Nationales de Géotechnique et de Géologie de l'ingénieur - JNGG' 6 Lyon (France) LES EFFETS DE LA SECHERESSE SUR LES CHAUSSEES A FAIBLE TRAFIC DANS LA REGION CENTRE Yasmina BOUSSAFIR Laboratoire

Plus en détail

Brochure 10-02 F. Les procédés de vibration profonde des sols

Brochure 10-02 F. Les procédés de vibration profonde des sols Brochure 1-2 F Les procédés de vibration profonde des sols Depuis le premier vibreur Keller, breveté en 1934, Keller a sans cesse conçu de nouveaux outils, pour arriver aujourd hui à une gamme très vaste

Plus en détail

Justification des traitements anti-liquéfaction

Justification des traitements anti-liquéfaction GUIDE AFPS/CFMS «Procédés d amélioration et de renforcement de sols sous actions sismiques» Justification des traitements anti-liquéfaction Serge LAMBERT Keller Fondations Spéciales Journée Technique AFPS-CFMS

Plus en détail

MAITRE DE L'OUVRAGE : La Caisse d Epargne et de Prévoyance de Midi Pyrénées, 42 rue du Languedoc_31000 TOULOUSE ASSISTANT DU MAITRE DE L OUVRAGE :

MAITRE DE L'OUVRAGE : La Caisse d Epargne et de Prévoyance de Midi Pyrénées, 42 rue du Languedoc_31000 TOULOUSE ASSISTANT DU MAITRE DE L OUVRAGE : MAITRE DE L'OUVRAGE : La Caisse d Epargne et de Prévoyance de Midi Pyrénées, 42 rue du Languedoc_31000 TOULOUSE ASSISTANT DU MAITRE DE L OUVRAGE : ICADE Promotion 45, Bd de Strasbourg 31000 TOULOUSE Cedex

Plus en détail

1 / Un phénomène naturel et un risque sérieux pour les habitations

1 / Un phénomène naturel et un risque sérieux pour les habitations LE RETR AIT-GON FLEMENT DES ARGI LES / 1 1 / Un phénomène naturel et un risque sérieux pour les habitations On qualifie de risque géologique tout incident catastrophique engendré suite à des phénomènes

Plus en détail

LE PRéTRAITEMENT. Remarques

LE PRéTRAITEMENT. Remarques LE PRéTRAITEMENT Le prétraitement assure au mieux 0 à 0% de la dépollution des eaux usées selon deux principes : la rétention rapide des matières solides et des déchets flottants non désagrégés (pour éviter

Plus en détail

Maisons sur vide sanitaire

Maisons sur vide sanitaire Maisons sur vide sanitaire Henri Renaud Groupe Eyrolles 2008, ISBN : 978-2-212-12195-7 Sommaire Chapitre 2 Procédés de construction d un vide sanitaire 1. Vide sanitaire traditionnel réalisé avec des murs

Plus en détail

Chapitre 5 Mesures géophysiques

Chapitre 5 Mesures géophysiques Chapitre 5 Mesures géophysiques Plan 5.1 Introduction 5.2 Sismique réfraction 5.3 Prospection électrique 5.4 Radar géologique 5.1 Introduction Pour tous les projets de construction connaissance préalable

Plus en détail

COURS DE CONCEPTION ET DE CALCUL DES FONDATIONS

COURS DE CONCEPTION ET DE CALCUL DES FONDATIONS ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 COURS DE CONCEPTION ET DE CALCUL DES FONDATIONS 3EME BPC Par : EL BRAHMI Jamila Professeur à l EMI DEFINITION : Qu est ce qu une fondation? La fondation d un ouvrage est l élément

Plus en détail

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure

Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation d une campagne de sondages dans la plaine alluviale du Rhône à Péage-de-Roussillon Rapport de mesure Réalisation Nicolas Talaska, Anthony Guinchard Juin 2014 1 Table des matières 1. Contexte

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MAITRE DE L'OUVRAGE : Commune de GARENNES SUR EURE 4, Place de la Mairie 27780 GARENNES SUR EURE OBJET DU MARCHE : Assainissement en traverse Chemin

Plus en détail

Fondation filante ou continue. Béton de. fondation 350 Kg/m³. Béton de. propreté 250 Kg/m³. Fondation filante ou continue

Fondation filante ou continue. Béton de. fondation 350 Kg/m³. Béton de. propreté 250 Kg/m³. Fondation filante ou continue FONDATIONS Les fondations sont destinées à assurer la stabilité d un ouvrage sur le terrain. Elles doivent pouvoir transmettre toutes les sollicitations ( charges, surcharges, renversement, ) sur un sol

Plus en détail