Les fiches techniques du CCAH Juin La scolarité des enfants en situation de handicap

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les fiches techniques du CCAH Juin 2012. La scolarité des enfants en situation de handicap"

Transcription

1 Les fiches techniques du CCAH Juin 2012 La scolarité des enfants en situation de handicap

2 QUE DIT LA LOI? La scolarité des enfants en situation de handicap La loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées affirme le droit pour chacun à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile, à un parcours scolaire continu et adapté. Deux principes découlent de cette loi: l'accessibilité (accès à tout pour tous) et la compensation (mesures individuelles rétablissant l'égalité des droits et des chances). Ainsi, dès l'âge de 3 ans, si leur famille en fait la demande, les enfants handicapés peuvent théoriquement être inscrits à l'école publique. Chaque enfant bénéficie d un Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS), élaboré par l équipe pluridisciplinaire de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) sur la base de ses besoins, de ses souhaits et de ceux de sa famille. C est sur la base de ce PPS que la Commission des Droits et de l Autonomie se prononce sur l orientation de l élève et sur les éventuels dispositifs d accompagnement. LE DISPOSITIF EXISTANT Un enfant peut au cours de son parcours passer d un mode de scolarisation à un autre voire combiner plusieurs dispositifs en fonction de l évolution de ses besoins. On constate ainsi une augmentation de la scolarité partagée entre le milieu spécialisé et le milieu ordinaire, en particulier pour les élèves souffrant de troubles du psychisme. Scolarisation individuelle Les enfants sont scolarisés en milieu ordinaire, parfois avec l appui d Auxiliaires de Vie Scolaire et de matériel adapté. Scolarisation collective À l'école : les classes pour l'inclusion scolaire (CLIS) proposent aux élèves ne pouvant pas bénéficier d une scolarisation individuelle un enseignement adapté. Au collège et au lycée : les unités localisées pour l'inclusion scolaire (ULIS) permettent d accueillir un petit groupe d élève souffrant du même type de trouble/besoin. Les projets des CLIS et ULIS sont intégrés au projet d école/établissement, et les enfants partagent des plages de scolarisation avec les autres élèves. Ces classes dépendent du Ministère de l Education Nationale. Scolarisation en établissement médico-social Dans les cas où la situation de l'enfant l'exige, l'orientation vers un établissement médico-social permet de lui offrir une prise en charge scolaire, éducative et thérapeutique adaptée. Ces établissements dépendent du ministère des Affaires Sociales et de la Santé. Le ministère de l'education Nationale met des enseignants à leur disposition : - Institut d Education Motrice (IEM) - Institut Médico-Educatif (IME) (Instituts Médico-Pédagogique (IMP) + Instituts Médico-Professionnel (IMPRO)) - Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique (ITEP). Services spécialisés Les Service d Education Spécialisée et de Soins à Domicile (SESSAD) interviennent auprès d élèves scolarisés en milieu ordinaire ou dans un dispositif d'intégration collective et offrent un accompagnement médical, scolaire et éducatif. Ils sont complétés par les Services de Soutien à l Education Familiale et à l Intégration Scolaire (SSEFIS) pour le handicap auditif et les Services d Aide à l Acquisition de l Autonomie et à l Intégration Scolaire (S3AIS) pour le handicap visuel. Enseignement à distance Le Centre national d enseignement à distance (Cned) assure le service public de l enseignement à distance et peut mettre en place l intervention d un enseignant répétiteur. Le cas des enfants hospitalisés ou convalescents Un enseignant peut être détaché au sein de l établissement sanitaire et un Service d Aide Pédagogique à Domicile (SAPAD) peut être mis en place par le Cned ; enfin certaines associations proposent la mise à disposition d un enseignant relevant de l Education Nationale à domicile. 2

3 Aménagements des conditions de passation des épreuves des examens et concours Des dispositions sont prévues pour permettre aux élèves handicapés de se présenter aux examens et concours: installation matérielle, utilisation de matériel informatique, aide humaine, adaptation dans la présentation des sujets QUELQUES CHIFFRES 1 Cinq ans après sa mise en application effective, la loi du 11 février 2005 a permis une augmentation très importante de la scolarisation des enfants handicapés, qu elle soit collective, dans les dispositifs adaptés, et surtout individuelle en milieu ordinaire. Le nombre d enfants handicapés scolarisés en milieu ordinaire a augmenté d un tiers depuis 2005 A la rentrée 2010, enfants étaient scolarisés soit de plus qu à la rentrée 2005 (+33 % entre 2005 et 2010). La part des élèves handicapés dans la population scolaire en milieu ordinaire s est donc accrue, passant de 1,3 en 2005 à 1,7 % en La scolarisation des élèves handicapés continue de concerner essentiellement le 1 er degré. Depuis 2006, l accroissement global, de l ordre de élèves par an, traduit l augmentation de la scolarisation d élèves porteurs de certains types de handicaps (troubles cognitifs et intellectuels, troubles psychiques, troubles du langage et de la parole ). Si l on y ajoute les enfants accueillis dans les établissements médico-sociaux ou hospitaliers et scolarisés, environ élèves handicapés seraient scolarisés en 2009, dont 71 % en milieu ordinaire (contre 66 % en 2005). La scolarisation en milieu ordinaire varie selon la déficience dont sont atteints les enfants La grande majorité des élèves handicapés présentent des troubles intellectuels et cognitifs ou psychiques (62,4 % ) ; les premiers sont en augmentation sensible et constituent près de la moitié des élèves handicapés dans le premier degré (48 %), un peu plus du tiers des élèves handicapés dans le second degré (36 %) et la majorité des élèves des établissements médico-sociaux (54 %). Le nombre d enfants autistes scolarisés dépasse les La proportion importante d élèves souffrant de troubles du comportement et de difficultés dans les apprentissages («dys») accroît les difficultés d évaluation du handicap des enfants scolarisés. Ces troubles revêtent différentes formes et degrés de gravité et touchent entre 5 et 7 % des enfants soit environ enfants d âge scolaire ou encore 1,5 enfant par classe. L école est le lieu d expression de ces troubles ; pourtant ils y sont d une manière générale encore mal détectés et mal traités. La scolarisation des enfants porteurs d un handicap moteur a augmenté de 46,7% entre 2007 et Evolution du nombre d élèves selon le type de handicap entre 2007 et 2010 Handicap Intellectuelcognitif psychique troubles des apprentissages (dys) moteur viscéral visuel auditif plusieurs troubles associés Nd % ,3 % 19,3 % 13,7 % 7,5 % 6,5 % 2,8 % 4,5 % 6,4 % 2 % 100 % % % 17,4 % 13,3 % 8,8 % Nd 2,3 % 3,7 % 5 % 4,4 % 100 % Nd : non disponible 1 Source : Rapport de M. Paul Blanc relatif à la scolarisation des enfants handicapés Présidence de la République Le nombre d enfants handicapés non scolarisés reste important et les inégalités territoriales fortes L évaluation du nombre d enfants handicapés non scolarisés est délicate. Néanmoins, on peut estimer qu il y aurait enfants âgés de 6 à 16 ans non scolarisés, dont restants à domicile, en attente d une solution. Les autres sont accueillis en établissements et bénéficient d un soutien éducatif. autres Total A noter : les PASS (pôles d accompagnement à la scolarité des élèves sourds) permettent d appuyer la scolarisation des enfants sourds et malentendants en milieu ordinaire. 3

4 LES ENJEUX ET LES PISTES DE PROGRES Si l effort financier en faveur de la scolarisation des enfants handicapés est passé de 755 millions en 2007 à 1.3 milliards d euros en 2010, l école peine à répondre de manière pertinente aux besoins des enfants handicapés. Les récents rapports sur la question apportent un certain nombre de recommandations. Les questions autour des Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS). Ils assistent l élève dans certains gestes de la vie quotidienne, l accès aux apprentissages, la vie sociale et la mise en œuvre du PPS. Les AVS individuels (AVS-i, en classe ordinaire) et collectifs (AVS-Co, en CLIS/Ulis) sont employés par l Education nationale et dans une moindre mesure par des associations conventionnées. Une demande croissante en AVS-i de la part des familles et le déficit de formation des équipes éducatives face à des classes hétérogènes ont généré un recours à ce dispositif en hausse constante depuis Le ministère de l Éducation nationale a alors adapté le statut des assistants d éducation et eu recours largement à des contrats aidés. Se posent alors les problèmes : - du manque de formation, - d une précarisation contreproductive dans la recherche d une continuité d accompagnement, - de l autonomisation plus difficile de l enfant et de son inclusion scolaire, - d une réponse efficace des pouvoirs publics à une demande en constante augmentation. Recommandations : Développer la fonction d AVS collectif en milieu ordinaire dès la rentrée 2011, en remplacement des contrats aidés. Clarifier ce qui relève de l'aide humaine individuelle, et ce qui relève du développement de ressources collectives de l'éducation nationale. Renforcer la formation des enseignants sur le dépistage précoce du handicap, notamment de certaines difficultés type «dys» (dyspraxie, dyslexie ), en lien avec la médecine scolaire. Développer la formation des enseignants sur la gestion des différences à l école, créer des réseaux de professeurs ressource et former les assistants de scolarisation (créés en 2011) et AVS. Poursuivre la scolarisation collective (CLIS/ULIS). Le problème de l évaluation : Les MDPH font face à des demandes croissantes mais la faiblesse et l hétérogénéité des moyens et des outils d évaluation ont pour conséquences des évaluations insuffisantes et l inégalité de traitement des enfants en fonction des moyens dont disposent les MDPH. Améliorer l évaluation des besoins de l enfant sur la base d un référentiel spécifique afin de mieux cibler les besoins. La diminution du nombre de postes d adaptation (RASED 2, SEGPA 3 ) (-11 %) : un nombre important d enfants handicapés (10 %) est scolarisé dans ces classes adaptées. De plus, compte tenu de l augmentation des troubles du comportement et des apprentissages, les postes de l adaptation sont essentiels. Le manque de matériel adapté : si des crédits ministériels sont alloués chaque année depuis 2001 à leur réalisation, les matériels adaptés font défaut. Il peut s agir de matériel informatique (clavier braille, logiciel spécifique, dictaphone) mais aussi de matériel d ergonomie. Ils sont prêtés par l Etat qui en est le propriétaire et leur attribution est décidée par la CDAPH. En ce qui concerne les manuels scolaires, les élèves se heurtent à des difficultés de la part des établissements scolaires et des éditeurs (exception au droit d'auteur très restrictive). Le passage au numérique est un enjeu fondamental dans cette adaptation. Développer les matériels adaptés et mettre en place un groupe de travail sur les manuels scolaires. Le manque de coopération entre établissements ordinaires et secteur médico-social Mettre en œuvre le décret sur la coopération entre secteur médico-social et éducation nationale. Restructurer l offre médico-sociale afin d obtenir une meilleure répartition géographique. Le transport adapté : c est un enjeu majeur dans la scolarisation d un enfant, or le système (obligatoirement pris en charge par le département) manque souvent de souplesse et de disponibilité. Examiner précisément les difficultés et le coût que représenterait un meilleur niveau de prise en charge. Le problème de l accessibilité des bâtiments scolaires et des équipements culturels et sportifs Obtenir des collectivités territoriales, propriétaires des infrastructures, la mise aux normes avant février A noter L ONISEP propose un moteur de recherche permettant de rechercher un établissement scolaire «handi-accueillant» : 2 Réseau d'aides spécialisées aux élèves en difficulté 3 Sections d'enseignement général et professionnel adapté 4

5 POUR ALLER PLUS LOIN - Rapport de M. Paul Blanc sur la scolarisation des enfants handicapés Présidence de la République (2011) - Rapport du CNCPH - Section 3 : éducation, scolarité, enseignement supérieur, coopération, éducation ordinaire /éducation adaptée (2010) : - Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés MAIF et Ministère de l Education Nationale, de la Jeunesse et de la vie Associative (2012) : 5

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés 2012 Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos La scolarisation des élèves handicapés constitue une priorité nationale. Dans ce domaine, des progrès considérables ont

Plus en détail

Juin 2015. De la rentrée 2006 à la rentrée 2014 Scolarisation en milieu ordinaire et en unités d enseignements. Conseiller technique ASH

Juin 2015. De la rentrée 2006 à la rentrée 2014 Scolarisation en milieu ordinaire et en unités d enseignements. Conseiller technique ASH Juin 2015 La scolarisation des élèves en situation de handicap, 10 ans après la loi pour l égalité des droits et des chances De la rentrée 2006 à la rentrée 2014 Scolarisation en milieu ordinaire et en

Plus en détail

«Quel chemin pour la scolarisation de mon enfant?» GUIDE PRATIQUE. «École et Handicap»

«Quel chemin pour la scolarisation de mon enfant?» GUIDE PRATIQUE. «École et Handicap» «Quel chemin pour la scolarisation de mon enfant?» GUIDE PRATIQUE «École et Handicap» Edition 2011 GUIDE PRATIQUE «École et Handicap» Quel chemin pour la scolarisation de mon enfant? Ce Guide est à destination

Plus en détail

Guide pour la. des enfants et adolescents. ministère éducation nationale

Guide pour la. des enfants et adolescents. ministère éducation nationale Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés ministère éducation nationale SOMMAIRE page 3 Avant-propos page 5 La maison départementale des personnes handicapées : un lieu unique d

Plus en détail

A AAH Allocation aux Adultes Handicapés

A AAH Allocation aux Adultes Handicapés A AAH Allocation aux Adultes Handicapés AAMIPI ACTP ADAPEI ADEPEDA ADSEA AEEH AEMO AES AGEFIPH AIS ALF ALS AMP ANAES ANCE AP APA APAD APAJH APE APEA APEI APF ARAPI ARH AS ASE ASH ASP ASR AT Association

Plus en détail

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @...

NOM et Prénom du responsable 2 de l élève : Adresse :.. Téléphone : Mobile : Mail : @... Sco Scolarisation Maison Départementale des Personnes Handicapées 16 Rue Albert Einstein BP 10635 53000 LAVAL Éléments relatifs à un parcours de scolarisation et/ou de formation : support de recueil d

Plus en détail

La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades

La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades. La scolarisation des enfants malades Enseignement National DES DIU de Médecine Physique et de Réadaptation Module : Pratique de la MPR et Réadaptation Ce qu il va falloir retenir! V Gautheron Bordeaux Janvier 2012 MDPH - PAI PIA ESS PPS IA

Plus en détail

GLOSSAIRE DES SIGLES POUR LES BEP/ASH

GLOSSAIRE DES SIGLES POUR LES BEP/ASH GLOSSAIRE DES SIGLES POUR LES BEP/ASH (Besoins Educatifs Particuliers/Adaptation Scolaire et scolarisation des élèves en situation de Handicap) ACSE Agence nationale pour la Cohésion Sociale et l Egalité

Plus en détail

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés

Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Guide pour la scolarisation des enfants et adolescents handicapés Avant-propos Une nouvelle loi, de nouveaux principes La loi du 11 février 2005 relative à l égalité des droits et des chances, la participation

Plus en détail

L enfant handicapé : orientation et prise en charge

L enfant handicapé : orientation et prise en charge 1 ère partie : modules transdisciplinaires - Module 4 : Handicap. Incapacité. Dépendance - Objectif 51 : L enfant handicapé : orientation et prise en charge Rédaction : C Aussilloux, A Baghdadli - Actualisation

Plus en détail

LISTE DE SIGLES. Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la scolarisation des élèves en Situation de Handicap

LISTE DE SIGLES. Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la scolarisation des élèves en Situation de Handicap LISTE DE SIGLES 2CA-SH Certificat Complémentaire pour les enseignements Adaptés et la scolarisation des élèves en Situation de Handicap AAH Allocation aux Adultes Handicapés ACTP Allocation Compensatrice

Plus en détail

LES SIGLES I - LA PEEP II - L'EDUCATION NATIONALE

LES SIGLES I - LA PEEP II - L'EDUCATION NATIONALE LES SIGLES I - LA PEEP A D A G A P E C A G P J D G P J L PEEP/AGRI PEEP/SUP U FA P E U F E P E A Association Départementale Assemblée Générale Association de Parents d'elèves Conseil d'administration Grand

Plus en détail

Dominique LAGRANGE Directeur MDPH64. ESEN 30 novembre 2011

Dominique LAGRANGE Directeur MDPH64. ESEN 30 novembre 2011 Dominique LAGRANGE Directeur MDPH64 ESEN 30 novembre 2011 Pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Rapport thématique sur la politique du handicap

Plus en détail

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.

Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae. Institut Médico-Educatif La Roseraie 5, rue du Capitaine Michel - 59000 Lille Tél. 03.20.52.24.06 - Fax : 03.20.53.34.17 - ime@epdsae.fr www.epdsae.fr L Institut Médico-Educatif La Roseraie est un établissement

Plus en détail

Enseignement spécialisé

Enseignement spécialisé Enseignement spécialisé 1 1. Définitions du handicap Dans la prise en charge globale d'un enfant on distingue généralement trois champs d'intervention : l'éducatif (renvoyant à l'éducation spécialisée),

Plus en détail

AUVERGNE. Rentrée 2013. ministère de l Éducation nationale ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche. C Jérôme Pallé/Onisep

AUVERGNE. Rentrée 2013. ministère de l Éducation nationale ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche. C Jérôme Pallé/Onisep AUVERGNE Rentrée 2013 Scolariser les publics à besoins éducatifs particuliers C Jérôme Pallé/Onisep ministère de l Éducation nationale ministère de l Enseignement supérieur et de la Recherche Éditorial

Plus en détail

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE

TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE TROUBLES D APPRENTISSAGE ET ÉCOLE QUEL DISPOSITIF POUR QUEL ENFANT? OCTOBRE 2014 JEAN DEVRIES IEN ASH 1 PLAN DE L INTERVENTION Service ASH 1 > Qu importe le diagnostic. 2 > Prendre en compte la diversité

Plus en détail

ADAPTATION ET SCOLARISATION DES ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP. Département des LANDES.

ADAPTATION ET SCOLARISATION DES ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP. Département des LANDES. ADAPTATION ET SCOLARISATION DES ELEVES EN SITUATION DE HANDICAP. Département des LANDES. Quelques données nationales: Ecole inclusive: à cette rentrée, 320 000 élèves en S.H soit 2 % de la population scolaire

Plus en détail

Quatrième partie. L orientation scolaire : les grands principes

Quatrième partie. L orientation scolaire : les grands principes Quatrième partie L orientation scolaire : les grands principes 83 La loi du 11 février 2005 donne priorité à l inscription de l enfant ou adolescent handicapé en milieu ordinaire, dans l école le plus

Plus en détail

scolarisation des élèves handicapés

scolarisation des élèves handicapés scolarisation des élèves handicapés du secondaire au supérieur : Les clés pour réussir Tour d'horizon des dispositifs de scolarisation Plus de 200 adresses dans l'académie de Grenoble www.onisep.fr/grenoble

Plus en détail

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE

S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE S ONDAGE SUR LA SCOLARIS ATION E N MILIE U ORDINAIRE DES ENFANTS E N S ITUATION DE HANDICAP EN ELEMENTAIRE ET AU COLLEGE - Sondage de l'institut CSA - - Note des principaux enseignements - N 1001198 Février

Plus en détail

Accompagner un élève déficient auditif. Avril 2009 ASH 04

Accompagner un élève déficient auditif. Avril 2009 ASH 04 Accompagner un élève déficient auditif Avril 2009 ASH 04 1 Les différents types de déficiences d auditives La déficience auditive se caractérise par l absence, la diminution ou la déformation de la perception

Plus en détail

Accessibilité pour tous et Handicap

Accessibilité pour tous et Handicap 1 Présentation Qu est-ce que l accessibilité? Quelques chiffres La scolarisation des élèves handicapés Les différentes formes de handicap Les solutions adaptées 2 Qu est-ce que l accessibilité? Accès à

Plus en détail

ADAPTATION SCOLAIRE et SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES. Livret de l auxiliaire de vie scolaire

ADAPTATION SCOLAIRE et SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES. Livret de l auxiliaire de vie scolaire ADAPTATION SCOLAIRE et SCOLARISATION des ELEVES HANDICAPES Livret de l auxiliaire de vie scolaire Année 2009-2010 année scolaire 2009-2010 Livret d accueil des auxiliaires de vie scolaire Sommaire Introduction

Plus en détail

ULIS LP Eiffel Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire

ULIS LP Eiffel Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire ULIS LP Eiffel Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire MF Lagoguey coordonnatrice ULIS Eiffel Reims 1 Les missions de L ULIS LP Formation et Insertion L ULIS s inscrit dans le projet de formation et

Plus en détail

A.A.H. A.C.T.P. A.E.M.O. A.E.S. A.E.E.H. A.I.S. A.L.S. A.N.A.E.S. A.P. A.R.H. A.S.E. A.S.H. A.T.E. A.T.S.E.M. A.V.S. A.V.S-co A.V.S-i A.V.U.

A.A.H. A.C.T.P. A.E.M.O. A.E.S. A.E.E.H. A.I.S. A.L.S. A.N.A.E.S. A.P. A.R.H. A.S.E. A.S.H. A.T.E. A.T.S.E.M. A.V.S. A.V.S-co A.V.S-i A.V.U. 94 LISTE DE SIGLES A.A.H. A.C.T.P. A.E.M.O. A.E.S. A.E.E.H. A.I.S. A.L.S. A.N.A.E.S. A.P. A.R.H. A.S.E. A.S.H. A.T.E. A.T.S.E.M. A.V.S. A.V.S-co A.V.S-i A.V.U. B.O.E.N. C.A.A.P.S.A.I.S. Allocation aux

Plus en détail

Scolariser un élève handicapé ou atteint d une maladie invalidante Document 1

Scolariser un élève handicapé ou atteint d une maladie invalidante Document 1 Scolariser un élève handicapé ou atteint d une maladie invalidante Document 1 L accueil et la scolarisation de tout enfant handicapé est désormais la loi commune de toutes les écoles et de tous les établissements

Plus en détail

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1

Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Accompagner les apprentissages d un l élève handicapé scolarisé individuellement dans une classe «ordinaire» 2013 ASH 06 1 Critères efficaces dans la relation d aide «Empathie, disponible, attentif, attentionné,

Plus en détail

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale

Livret. Maison. handicapées. Maison. de prestations. des personnes. départementale Livret de prestations Maison départementale des personnes handicapées Vous informer, vous orienter, évaluer vos besoins, suivre vos prestations Maison départementale des personnes handicapées PYRÉNÉES-ATLANTIQUES

Plus en détail

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS

Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Comment remplir une demande d AVS Remplir les dossiers administratifs quand on a un enfant autiste et TED (3) : demander une AVS Intégration était le maître mot de la loi de 75, scolarisation est ce lui

Plus en détail

GUIDE DE SCOLARISATION D UN ENFANT TED OU AUTISTE

GUIDE DE SCOLARISATION D UN ENFANT TED OU AUTISTE GUIDE DE SCOLARISATION D UN ENFANT TED OU AUTISTE 51 rue Léon Frot 75011 Paris Tél: 01 47 00 47 83 - Fax: 01 43 73 64 49 info@vaincrelautisme.org ww.vaincrelautisme.org 1 DONNONS ET AGISSONS ENSEMBLE CE

Plus en détail

Troubles «dys» de l enfant. Guide ressources pour les parents

Troubles «dys» de l enfant. Guide ressources pour les parents Troubles «dys» de l enfant Guide ressources pour les parents Troubles «dys» de l enfant Guide ressources pour les parents Direction de la collection Thanh Le Luong Édition Jeanne Herr Institut national

Plus en détail

Sommaire page 2. Préambule et modalités d attribution d un auxiliaire de vie scolaire page 3

Sommaire page 2. Préambule et modalités d attribution d un auxiliaire de vie scolaire page 3 Auxiliaire de Vie Scolaire - Guide pratique à l usage des écoles et établissements scolaires Personnalisation des Parcours Scolaires et de la Scolarisation des élèves handicapés Inspection académique Eure-et-Loir

Plus en détail

enpratique Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-et-Marne

enpratique Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-et-Marne LaMDPHdeSeine et Marne enpratique Maison Départementale des Personnes Handicapées de Seine-et-Marne Avril 2012 2 PREAMBULE Ce guide s adresse en priorité aux professionnels exerçant une mission d accueil

Plus en détail

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire?

Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? Epilepsies : Parents, enseignants, comment accompagner l enfant pour éviter l échec scolaire? L épilepsie concerne plus de 500 000 personnes en France, dont la moitié sont des enfants ou des adolescents.

Plus en détail

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012

ASH-63. Livret d accueil. année scolaire 2011-2012 ASH-63 Livret d accueil de l auxiliaire de vie scolaire année scolaire 2011-2012 Inspection académique du Puy-de-Dôme Cité Administrative - rue Pélissier Circonscription ASH Bâtiment P - 5 ème étage -

Plus en détail

Soutien scolaire & Accompagnement éducatif

Soutien scolaire & Accompagnement éducatif Soutien scolaire & Accompagnement éducatif Les dispositifs Les dispositifs de soutien scolaire, et l'accompagnement éducatif dans les territoires prioritaires et son éventuel impact sur l'offre périscolaire

Plus en détail

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie

Compensation. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Compensation Aide ou ensemble d aides de toute nature apportées à une personne subissant des altérations substantielles et durables de son état physique, intellectuel

Plus en détail

EN GUISE D INTRODUCTION

EN GUISE D INTRODUCTION EN GUISE D INTRODUCTION "Nous sommes ce que le regard des autres fait de nous. Quand le regard des autres nous méprise, nous devenons méprisables. Et quand le regard des autres nous rend merveilleux, eh

Plus en détail

Quels accompagnements pour l inclusion scolaire des jeunes sourds?

Quels accompagnements pour l inclusion scolaire des jeunes sourds? Quels accompagnements pour l inclusion scolaire des jeunes sourds? Association LE FiL D ARIANE Juin 2013 1 Elisabeth MANTEAU-SÉPULCHRE, directrice adjointe du SESSAD Denis COULON, enseignant spécialisé

Plus en détail

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine

La plateforme de propositions de la FNASEPH. Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine La plateforme de propositions de la FNASEPH Le Grenelle de la formation et de l accès à la vie sociale des Jeunes Handicapés Mercredi 25 janvier 2012 Université de Paris Dauphine De la scolarisation aux

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs PARticuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves :

quel plan pour qui? Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : Répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves : quel plan pour qui? _ Le projet d accueil individualisé (PAI) _ Le projet personnalisé de scolarisation (PPS) _ Le plan d accompagnement personnalisé

Plus en détail

GUIDE DE L AVS AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE. sous contrat AED ASSISTANT D ÉDUCATION

GUIDE DE L AVS AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE. sous contrat AED ASSISTANT D ÉDUCATION GUIDE DE L AVS AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE sous contrat AED ASSISTANT D ÉDUCATION Mai 2013 SOMMAIRE FONCTION... 2 1. PLACE DE L ASSISTANT D ÉDUCATION AUXILIAIRE DE VIE SCOLAIRE... 2 2. LES MISSIONS DE L

Plus en détail

Enquête qualitative auprès des Services et établissements médico-éducatifs

Enquête qualitative auprès des Services et établissements médico-éducatifs Enquête qualitative auprès des Services et établissements médico-éducatifs Étude contributive à l élaboration du volet «enfants» du schéma départemental en faveur des Mai 2008 CEDIAS - Délégation ANCREAI

Plus en détail

INTRODUCTION. Dossier de Presse. Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013

INTRODUCTION. Dossier de Presse. Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013 Dossier de Presse Vendredi 31 août 2012 Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013 RENTREE 2012 85 623 élèves attendus pour les premier et second degrés, (soit 3 637 de plus

Plus en détail

Un dossier bien rempli et complet facilitera le traitement de votre demande.

Un dossier bien rempli et complet facilitera le traitement de votre demande. NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE DE DEMANDE ET DE SES ANNEXES auprès de LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES (MDPH) Présentation du formulaire de demande (s) Ce document, utilisable pour

Plus en détail

L INSERTION PROFESSIONNELLE

L INSERTION PROFESSIONNELLE L INSERTION PROFESSIONNELLE 22/10/2013 MDPH 59 1 mdph59 Le Référent Insertion Professionnelle LES MISSIONS Interface entre la MDPH et le SPE (Service Public de l Emploi) Rôle d expertise en matière d évaluation

Plus en détail

- Evaluation de la situation sur dossier ou à domicile (vous pouvez être amené à rencontrer différents professionnels)

- Evaluation de la situation sur dossier ou à domicile (vous pouvez être amené à rencontrer différents professionnels) Maison Départementale des Personnes Handicapées du Haut-Rhin CG 68 - Direction de la Communication - Dessins réalisés par des usagers des établissements pour personnes handicapées du Haut-Rhin Qu est-ce

Plus en détail

PRESENTATION DE LA MDPH

PRESENTATION DE LA MDPH PRESENTATION DE LA MDPH 1) LA LOI HANDICAP DU 11/02/2005 La loi handicap de 2005 (la précédente remonte à 1975) a révolutionné tant les institutions dans leur fonctionnement, que l accueil des élèves dans

Plus en détail

72, route des Eyssagnières BP 332 05006 Gap Cedex. Tél : 04 92 51 86 69 Fax : 04 92 53 38 74 Courriel : Ime@adsea05.fr imeiimesessad@adsea05.

72, route des Eyssagnières BP 332 05006 Gap Cedex. Tél : 04 92 51 86 69 Fax : 04 92 53 38 74 Courriel : Ime@adsea05.fr imeiimesessad@adsea05. 72, route des Eyssagnières BP 332 05006 Gap Cedex Tél : 04 92 51 86 69 Fax : 04 92 53 38 74 Courriel : Ime@adsea05.fr imeiimesessad@adsea05.fr L'Institut Médico Educatif du Bois de Saint Jean est géré

Plus en détail

AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE ASSISTANTS DE SCOLARISATION (sous contrat d assistant d éducation) LIVRET D ACCUEIL

AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE ASSISTANTS DE SCOLARISATION (sous contrat d assistant d éducation) LIVRET D ACCUEIL AUXILIAIRES DE VIE SCOLAIRE ASSISTANTS DE SCOLARISATION (sous contrat d assistant d éducation) LIVRET D ACCUEIL Octobre 2011 SOMMAIRE 1 Place de l assistant d éducation auxiliaire de vie scolaire 2 Les

Plus en détail

Droit des personnes handicapées

Droit des personnes handicapées Droit des personnes handicapées 2015 1, rue Eugène-et-Armand-Peugeot 92856 RUEIL- MALMAISON Cedex Auteur Lisiane FRICOTTÉ est juriste en protection sociale et droits de l homme. Forte d une expérience

Plus en détail

L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire

L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire juillet 2009 L'accueil de l'élève handicapé dans un établissement ordinaire Rectorat 3, boulevard de Lesseps Versailles www.ac-versailles.fr GROUPE ACADÉMIQUE EPS ET HANDICAP COMMUNICATION L'accueil de

Plus en détail

EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE

EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE EVALUATION DE L AUTONOMIE DE L ELEVE L élève est-il accompagné OUI NON Si, oui, ouverture de droit jusqu au : Nombre d heures allouées : Niveau de classe actuelle : année suivante : Temps de scolarisation

Plus en détail

questions/réponses sur les DYS

questions/réponses sur les DYS D Y S L E X I E, D Y S P H A S I E, D Y S P R A X I E, Les DYS, un handicap émergeant? La Dysphasie trouble du langage oral? La Dyspraxie, trouble de la coordination du geste? La Dyslexie, trouble du langage

Plus en détail

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture

Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Prévention, observation et repérage des difficultés en lecture Si l esprit qui dit non sait pourquoi il dit non, il a déjà les moyens de définir son prochain oui.» Pierre Gréco Implications pédagogiques

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. DU FORMULAIRE DE DEMANDE(S) auprès de LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DE PARIS (MDPH75)

NOTICE EXPLICATIVE. DU FORMULAIRE DE DEMANDE(S) auprès de LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DE PARIS (MDPH75) «Nous sommes là pour vous aider!» NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE DE DEMANDE(S) auprès de LA MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES DE PARIS (MDPH75) La Maison Départementale des Personnes Handicapées,

Plus en détail

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE

LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE Document à destination des personnels de l enseignement supérieur. Mieux appréhender l arrivée d un(e) étudiant(e) en situation de handicap. LES TROUBLES DE LA PAROLE ET DU LANGAGE 1 Fiche pratique «Handicap»

Plus en détail

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 :

SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : SITUATION PROFESSIONNELLE N 11 : Vous êtes en PFMP à l ESAT (Etablissement et Service d Aide par le Travail) l EPI sur Avignon. Vous êtes en relation avec des jeunes adultes handicapés provenant de structures

Plus en détail

EDITORIAL. Lettre de l académie de Bordeaux. La scolarisation des élèves en situation de handicap. N 16 - janvier 2015. www.ac-bordeaux.

EDITORIAL. Lettre de l académie de Bordeaux. La scolarisation des élèves en situation de handicap. N 16 - janvier 2015. www.ac-bordeaux. Lettre de l académie de Bordeaux N 16 - janvier 2015 En prescrivant le passage de l obligation éducative à l obligation de scolarisation pour les enfants en situation de handicap, la loi du 11 février

Plus en détail

LES PREMIERES DEMARCHES

LES PREMIERES DEMARCHES LES DEMARCHES SOMMAIRE 1. Les premières démarches après le diagnostic 2. La maison départementale des personnes handicapées 3. La rééducation: Le choix entre libéraux et les institutions 4. Les aides 5.

Plus en détail

Bilan général sur la loi Handicap de 2005

Bilan général sur la loi Handicap de 2005 Audition de l Unisda au Sénat Application de la loi Handicap de 2005 2 Mai 2012 Bilan général sur la loi Handicap de 2005 La loi 2005-102 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la

Plus en détail

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM

Les métiers et formations du secteur social et médico-social. Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM Les métiers et formations du secteur social et médico-social Jeudi 20 mai 2010 IRTS/ERREFOM 1 SOMMAIRE Le secteur social et médico-social en France - Les chiffres clés - Les établissements et services

Plus en détail

ÉVALUATION A L ÂGE DE 7 ANS

ÉVALUATION A L ÂGE DE 7 ANS ÉVALUATION A L ÂGE DE 7 ANS Feuillet blanc à destination du réseau Feuillet rose à conserver par le médecin qui a fait l examen Feuillet bleu reste dans le classeur de l enfant N inclusion Nom de l enfant

Plus en détail

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Enfants/Jeunes (0-20 ans)

Formulaire de demande(s) auprès de la MDPH Enfants/Jeunes (0-20 ans) Tampon dateur de la Formulaire de demande(s) auprès de la Enfants/Jeunes (0-20 ans) Vous formulez une demande auprès de la pour votre enfant Nom de naissance : I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I

Plus en détail

MEMOIRE. En vue de l'obtention du Certificat de Capacité d'orthophonie présenté par : Odile BRU et Marlène COME. soutenu publiquement en juin 2013 :

MEMOIRE. En vue de l'obtention du Certificat de Capacité d'orthophonie présenté par : Odile BRU et Marlène COME. soutenu publiquement en juin 2013 : Institut d'orthophonie Gabriel DECROIX MEMOIRE En vue de l'obtention du Certificat de Capacité d'orthophonie présenté par : Odile BRU et Marlène COME soutenu publiquement en juin 2013 : guidespratiquesavs.fr

Plus en détail

de l aide à l autonomie

de l aide à l autonomie 214 Les chiffres clés de l aide à l autonomie La cinquième édition des Chiffres clés de l aide à l autonomie met à la disposition des acteurs et des décideurs du secteur médicosocial les données disponibles

Plus en détail

DU MONDE DE L ENFANCE À L ÂGE ADULTE

DU MONDE DE L ENFANCE À L ÂGE ADULTE DU MONDE DE L ENFANCE À L ÂGE ADULTE Droits, démarches, adresses pouvant être utiles aux personnes handicapées et leur famille Ce guide est destiné aux familles des enfants, adolescents et adultes accueillis

Plus en détail

Éducation et formation

Éducation et formation Éducation et formation La ville de Suresnes a signé le 7 novembre 2001 la «Charte Ville- Handicap» avec les associations de la Plate-forme Inter Associative des Personnes Handicapées des Hauts-de-Seine.

Plus en détail

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap

Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Questionnaire à l attention des parents d enfant(s) en situation de handicap Ce questionnaire s inscrit dans le cadre d une démarche de travail collectif des services de la ville en charge de l accueil

Plus en détail

ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS

ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS ARS et Conseils généraux de Bretagne Prestations d études et d analyses de l organisation de la prise en charge des personnes avec TED dans les ESSMS Synthèse des questionnaires destinés aux établissements

Plus en détail

FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs!

FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs! FOURNISSEURS ET PRESTATAIRES DE SERVICES Matériels, aides techniques : venez choisir vos interlocuteurs! Vous trouverez dans cette rubrique une large sélection d entreprises spécialisées dans les secteurs

Plus en détail

Les enfants autistes ont besoin d apprendre comme les autres

Les enfants autistes ont besoin d apprendre comme les autres LJ Corporate. Crédits photo : Fotolia - J.B. Mariou - D.R. Nos associations militent pour un accompagnement éducatif et comportemental précoce des personnes autistes, afin de les aider à progresser et

Plus en détail

Pour l École de l égalité, Intégration des élèves handicapés

Pour l École de l égalité, Intégration des élèves handicapés novembre 2007 Secrétariat National à la Santé Pour l École de l égalité, Intégration des élèves handicapés Sommaire Introduction 3 I. Les accessibilités 4 a. Les moyens matériels 4 b. Les moyens humains

Plus en détail

Guide pratique. des prestations et orientations MLPH. de la. Les Actions Solidaires

Guide pratique. des prestations et orientations MLPH. de la. Les Actions Solidaires Guide pratique des prestations et orientations de la Les Actions Solidaires MLPH Sommaire La MLPH p. 4 La CDAPH p. 6 Les allocations et ressources L Allocation aux adultes handicapés Le complément de ressources

Plus en détail

Aider les élèves à besoins éducatifs particuliers à réussir leurs études secondaires et secondaires techniques :

Aider les élèves à besoins éducatifs particuliers à réussir leurs études secondaires et secondaires techniques : LE GOUVERNEMENT DU GRAND-DUCHÉ DE LUXEMBOURG Ministère de l'éducation nationale et de la Formation professionnelle Dossier de presse Aider les élèves à besoins éducatifs particuliers à réussir leurs études

Plus en détail

LA FORMATION PRE PROFESSIONNELLE DES JEUNES HANDICAPES EN ILE-DE-FRANCE ( )

LA FORMATION PRE PROFESSIONNELLE DES JEUNES HANDICAPES EN ILE-DE-FRANCE ( ) LA FORMATION PRE PROFESSIONNELLE DES JEUNES HANDICAPES EN ILE-DE-FRANCE ( ) Étude commanditée par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociale d Ile-de-France Jean-Yves Barreyre & Clotilde

Plus en détail

NOMENCLATURES ET FICHES DE POSTE SPECIFIQUES

NOMENCLATURES ET FICHES DE POSTE SPECIFIQUES NOMENCLATURES ET FICHES DE POSTE SPECIFIQUES POUR L ANNEE SCOLAIRE 2015/2016 REFERENCE N 1 Animateur-Formateur TICE de circonscription Les animateurs formateurs TICE exercent sur deux ou trois circonscriptions

Plus en détail

Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies. 2. L accueil préscolaire. et la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap

Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies. 2. L accueil préscolaire. et la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap Le Conseil Général du Bas-Rhin au de vos vies Vivre son handicap dans le Bas-Rhin 2. L accueil préscolaire et la scolarisation des enfants et adolescents en situation de handicap 1 Ce guide a pour objectif

Plus en détail

APPROCHE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU SUIVI DE L ACTIVITÉ DES SESSAD DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE

APPROCHE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU SUIVI DE L ACTIVITÉ DES SESSAD DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE APPROCHE QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DU SUIVI DE L ACTIVITÉ DES SESSAD DE LA RÉGION PAYS DE LA LOIRE MARS 2013 «Le Sillon de Bretagne» 8 av. Thébaudières CP 30406-44804 SAINT-HERBLAIN CEDEX Tél. : 02 28

Plus en détail

Auxiliaire de Vie Scolaire

Auxiliaire de Vie Scolaire Auxiliaire de Vie Scolaire Livret d accueil et d information Circonscription Bobigny II ASH Pôle ressource de Seine Saint Denis Académie de Créteil 2 Sommaire Les fonctions : généralités Les fonctions

Plus en détail

Projet pédagogique de l'unité d'enseignement T.E.D.* Année scolaire 2014-2015

Projet pédagogique de l'unité d'enseignement T.E.D.* Année scolaire 2014-2015 Projet pédagogique de l'unité d'enseignement T.E.D.* Année scolaire 2014-2015 École maternelle Henri Grenier Ville de St Nicolas lez Arras S.E.S.S.A.D*. Pinocchio d'arras Circonscriptions de l Éducation

Plus en détail

SIGLES USUELS Adaptation Scolaire et Scolarisation des Elèves Handicapés

SIGLES USUELS Adaptation Scolaire et Scolarisation des Elèves Handicapés GLOSSAIRE DES SIGLES USUELS A.S.H. SIGLES USUELS Adaptation Scolaire et Scolarisation des Elèves Handicapés A AAH Allocation aux Adultes Handicapés AAMIPI Association d Aides Matérielle et Intellectuelle

Plus en détail

Qualité de vie des Franciliens de 60 ans ou plus : agir sur les limitations physiques

Qualité de vie des Franciliens de 60 ans ou plus : agir sur les limitations physiques 20 Qualité de vie des personnes âgées Qualité de vie des Franciliens de 60 : agir sur les limitations physiques A l heure où «la révolution de la longévité» est engagée se pose avec acuité la question

Plus en détail

SIGLES. dispositif pour la vie autonome

SIGLES. dispositif pour la vie autonome SIGLES AAH allocation adulte handicapé ACE activité clinique en extension ACFP allocation compensatrice pour frais professionnels ACTP allocation compensatrice pour tierce personne ADMR aide à domicile

Plus en détail

Rentrée scolaire 2014 2015. Note de service n 2

Rentrée scolaire 2014 2015. Note de service n 2 Rentrée scolaire 2014 2015 Note de service n 2 Mieux aider et accompagner les élèves qui en ont le plus besoin : aide spécialisée, inclusion et enseignement adapté Textes de référence : - circulaire n

Plus en détail

L ÉCOLE INCLUSIVE : Une dynamique qui s amplifie en faveur des élèves et des étudiants en situation de handicap

L ÉCOLE INCLUSIVE : Une dynamique qui s amplifie en faveur des élèves et des étudiants en situation de handicap L ÉCOLE INCLUSIVE L ÉCOLE INCLUSIVE : Une dynamique qui s amplifie en faveur des élèves et des étudiants en situation de handicap Élèves et étudiants en situation de handicap LES CHIFFRES CLÉS - RENTRÉE

Plus en détail

17 mesures pour un «plan DYS»

17 mesures pour un «plan DYS» 17 mesures pour un «plan DYS» Troubles DYS : proposition d une intervention interministérielle pour le repérage, le diagnostic et l accompagnement des enfants et des adultes DYS Mettre en cohérence l action

Plus en détail

Accessibilité. Mots-clés de l aide à l autonomie

Accessibilité. Mots-clés de l aide à l autonomie Mots-clés de l aide à l autonomie Accessibilité L accessibilité désigne «la conception de produits, d équipements, de programmes et de services qui puissent être utilisés par tous, dans la mesure du possible,

Plus en détail

CHARTE DYSLEXIE. en faveur des élèves du secondaire présentant des troubles spécifiques du langage écrit. Collège Grégoire de Tours Marlenheim 2012

CHARTE DYSLEXIE. en faveur des élèves du secondaire présentant des troubles spécifiques du langage écrit. Collège Grégoire de Tours Marlenheim 2012 CHARTE DYSLEXIE en faveur des élèves du secondaire présentant des troubles spécifiques du langage écrit Collège Grégoire de Tours Marlenheim 2012 Préambule Les élèves présentant des troubles du langage

Plus en détail

Votre avis est essentiel!

Votre avis est essentiel! M E S U R E D E L A S AT I S F AC T I O N D E S U S AG E R S D E L A M D P H - Maisons Départementales des Personnes Handicapées - Votre avis est essentiel! La MDPH a un réel besoin de retours sur son

Plus en détail

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME

PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME PLAN REGIONAL D ACTION POUR L AUTISME SYNTHESE DES PROPOSITIONS D ACTIONS DU GROUPE 2 Version 2 intégrant propositions du COPIL du 30/01/2014 (actions 10 à 15) «FACILITER LA MISE EN ŒUVRE DU PARCOURS DE

Plus en détail

La loi du 11 février 2005 pour l égalité

La loi du 11 février 2005 pour l égalité Éditorial FRANCK HAMON La loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances des personnes handicapées constitue une avancée considérable pour les personnes concernées par la maladie ou l

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE DIJON

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE DIJON CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE DIJON Centre Référent des Troubles Spécifiques de l Apprentissage du Langage Oral et Ecrit Hôpital d Enfants 3 ème étage 14 rue Paul Gaffarel BP 77908 21079 DIJON cedex

Plus en détail

LE GUIDE DES AIDES ET DES SERVICES LA SAVOIE. POUR LA VIE.

LE GUIDE DES AIDES ET DES SERVICES LA SAVOIE. POUR LA VIE. PERSONNES HANDICAPÉES LE GUIDE DES AIDES ET DES SERVICES LA SAVOIE. POUR LA VIE. SOMMAIRE 04 Handicap et personnes handicapées en Savoie : quelques repères 06 MDPH : mode d emploi 08 Faire reconnaître

Plus en détail

Schéma. départemental. 2011-2015 pour l inclusion et la citoyenneté des personnes en situation de handicap

Schéma. départemental. 2011-2015 pour l inclusion et la citoyenneté des personnes en situation de handicap Sommaire P4 P7 P7 P9 P12 P15 P15 1] Introduction 2] Bilan du dernier schéma pour l égalite des droits et des chances, la participation et la handicapée [2.1] Favoriser l accès à la cité [2.2] Favoriser

Plus en détail

Les critères d attribution tiennent compte des éléments suivants :

Les critères d attribution tiennent compte des éléments suivants : Critères d'attribution du matériel adapté pour les élèves en situation de scolarisés dans le département de la Somme Selon les circulaires n 2001-061 du 5 avril 2001, n 2001-221 du 29 octobre 2001, venant

Plus en détail

L accessibilité numérique. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes

L accessibilité numérique. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes L accessibilité numérique Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes L accessibilité est la facilité d accès à un lieu, un service ou un produit. Disposer d une bonne accessibilité

Plus en détail

2013 p13 6- Le schéma départemental 6.1 Contexte p14 6.2 Méthode d élaboration p14 6.3 Pilotage et suivi des actions p15

2013 p13 6- Le schéma départemental 6.1 Contexte p14 6.2 Méthode d élaboration p14 6.3 Pilotage et suivi des actions p15 PLAN DETAILLE Contexte politique et juridique 1- La politique du handicap 1.1 Définition juridique du handicap p4 1.2 Compensation et accessibilité : les piliers de la loi de 2005 p4 1.3 Maisons départementales

Plus en détail