HYGIENE B. MOERMAN 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HYGIENE B. MOERMAN 1"

Transcription

1 HYGIENE B. MOERMAN 1

2 HYGIENE Hygiène Pour prévenir des infections au cours des soins, le respect d'une hygiène irréprochable est nécessaire (but : éviter l'intrusion de micro-organismes pathogènes). Une hygiène stricte doit être appliquée à différents niveaux : praticien/bénéficiaire, bénéficiaire/praticien, matériel utilisé pour les soins, locaux. On pourrait définir l'hygiène comme étant l'ensemble des mesures destinées à prévenir l'apparition ou la propagation des maladies. On parle aussi de prophylaxie. Infection L'infection est la pénétration et le développement dans un être vivant de micro-organismes (bactéries, virus, parasites divers,...) qui peuvent provoquer des lésions en se multipliant et éventuellement en sécrétant des toxines (toxine : substance toxique élaborée par un organisme vivant, auquel elle confère son pouvoir pathogène) ou en se propageant par voie sanguine. Antisepsie Destruction des micro-organismes pathogènes (pathogène : qui engendre ou provoque une maladie) capables de provoquer des infections sur des tissus vivants comme la peau, les plaies, Antiseptique : substance utilisée pour l'antisepsie (médicament antiseptique). Désinfection Destruction (partielle) des micro-organismes d'un lieu, d'un objet. Désinfectant : produit utilisé pour la désinfection. B. MOERMAN 2

3 Asepsie (du grec sepsis, infection) L'asepsie est l'absence des micro-organismes susceptibles de générer de l'infection dans un milieu ou sur un objet. C'est aussi l'ensemble des méthodes permettant de maintenir cet état. Aseptique : qui est dans un état d'asepsie. Aseptiser : rendre aseptique, stériliser. Stérilisation Action de détruire tous les micro-organismes sur un instrument (mais aussi dans un local, dans une substance). Stériliser est un synonyme d'aseptiser. Hygiène concernant le praticien Tenue Correcte, propre. Port d'une blouse blanche en coton. Cheveux attachés. Pas de bague, pas de bracelet. Hygiène des mains Lavage des mains Il devra s'effectuer avant chaque soin, après chaque soin et après avoir touché un objet contaminé. Ce lavage doit être rigoureux : eau froide, savon antibactérien provenant d'un distributeur, rinçage abondant, essuyage des mains et fermeture d'un robinet à l'aide d'une serviette en papier (voir technique de lavage des mains en annexe). En l'absence de point d'eau, la désinfection des mains se fera avec une solution hydro-alcoolique. NB : Lors du lavage et de la désinfection fréquente des mains, la couche de protection de l'épiderme est mise à rude épreuve, ce qui rend souvent B. MOERMAN 3

4 les mains sèches. Pensez dès lors à hydrater régulièrement vos mains et le pourtour des ongles avec une crème appropriée afin qu'il n'y ait pas de voie d'entrée pour d'éventuels micro-organismes. Ongles Propres, soignés et coupés courts. Pas de faux ongles (car ils sont une source de contamination). Port des gants OBLIGATOIRE! Le fait d'en porter ne dispense pas de se laver les mains comme indiqué ci-avant. Les gants seront à usage unique et donc jetés à la fin de chaque soin et après tout contact avec un objet contaminé. Il existe plusieurs sortes de gants : En nitrile : gants non poudrés, épousant particulièrement bien la forme de la main, vivement recommandés aux personnes allergiques (praticien et bénéficiaire). En latex : gants avec ou sans poudre épousant bien la forme de la main, mais provoquant parfois des réactions allergiques. En vinyle : gants avec ou sans poudre n'épousant pas très bien la forme de la main, ce qui ne rend pas le travail aisé. Ce type de gants est déconseillé pour la pratique de soins. B. MOERMAN 4

5 Protection des voies respiratoires Le port d'un masque de protection respiratoire est obligatoire lors du fraisage des ongles ou du fraisage d'orthèses en silicone. Il empêche les projections provenant des poussières d'ongles et les projections provenant du spray du micro-moteur d'atteindre la bouche et le nez. Les projections diverses peuvent causer un asthme professionnel par l'inhalation de mycoses, virus ou micro-organismes éventuels provenant des ongles et de la peau. Il existe plusieurs modèles de masques : Le masque chirurgical de trois couches papier est le plus souvent utilisé en pédicurie médicale. L'efficacité face aux poussières n'est cependant pas prouvée. Le masque 3M 1800 a été développé et approuvé pour son utilisation dans le secteur des soins de santé. Il protège des particules volatiles et des aérosols. Une soupape se trouvant sur la partie externe du masque diminue l'effet du réchauffement et facilite le confort respiratoire. Protection des yeux Le port de lunettes de protection est conseillé pendant le soin pour se protéger d'une éventuelle projection d'un éclat d'ongle ou encore de poussières pendant le fraisage des ongles. De plus, le contact des mains contaminées avec les yeux n'est pas sans risque. B. MOERMAN 5

6 Hygiène concernant le bénéficiaire Avant de commencer les soins, disposer les pieds (en principe propres!) sur une alèse à usage unique et humidifier les avec du sérum physiologique. Après quoi, les parties à traiter seront recouvertes de compresses non tissées imbibées d'émollient. Les résidus d'émollient sur la peau pouvant causer des irritations, à la fin du soin, on «rincera» les pieds de la personne traitée avec du sérum physiologique. On les essuiera ensuite soigneusement en n'oubliant pas les espaces interdigitaux. Remarque : Il faut adapter les soins au bénéficiaire en fonction de la situation : si les pieds du bénéficiaire ne sont pas propres, il faudra l'aider à prendre un bain de pieds ou nettoyer les pieds avec une solution désinfectante (par exemple un désinfectant à base de chlorexidine). B. MOERMAN 6

7 Hygiène concernant le matériel Utilisation de matériel à usage unique (lames de bistouri, gants, alèses, émeri pour râpe...). Désinfection et stérilisation du matériel non jetable. La désinfection Méthode de désinfection manuelle du matériel pour les soins à domicile Avant les soins Chaque instrument sera désinfecté entièrement (manche inclus) avec une lingette désinfectante (cette action mécanique agit en 5 secondes et est à faire devant le bénéficiaire). Après les soins Enlever les lames de bistouri à l'aide du container à lames. Brosser les instruments avec la brosse en laiton (bien insister sur les instruments rainurés : lime de coin, rainure du manche de bistouri). Nettoyer et pré-désinfecter les instruments à l'aide d'une lingette désinfectante ou d'un spray désinfectant. Essuyer chaque instrument. Plonger ensuite les instruments pendant 10 minutes pour les désinfecter dans un bac de décontamination hermétique dans lequel on B. MOERMAN 7

8 versera de l'umonium Instruments dilué à 2,5 % (25 ml d'umonium Instruments pour 1 litre d'eau). Sécher ensuite soigneusement les instruments (sinon, il risque d'y avoir des piqûres d'oxydation) avant de les ranger dans la boite à instruments. La solution d'umonium Instruments diluée est stable 20 jours. Par contre, la quantité d'umonium Instruments versée dans le bac de décontamination sera changée après chaque journée de soins ou encore plus souvent en cas d'usages particuliers. Attention : Désinfecter des instruments sales n'a pas de sens, il faut d'abord les nettoyer et les pré-désinfecter. Le temps d'action des différents produits désinfectants repris ci-dessus est valable seulement avec les produits Umonium. En cas d'utilisation d'une autre marque de désinfectant, il faut se référer à la notice du fabricant. Le plateau à instruments sera désinfecté avec le spray désinfectant ou une lingette (en cas de trace grasse : le vaporiser avec de l'alcool). La râpe émeri sera quant à elle, nettoyée après chaque soin avec une brosse à ongles et du savon bactéricide. Si il n'y a pas de possibilité de nettoyer la râpe chez le bénéficiaire, il faut en prévoir d'autres pour les soins suivants ou demander au bénéficiaire d'avoir une râpe personnelle. NB: L'idéal est d'utiliser des râpes avec émeri à usage unique! B. MOERMAN 8

9 Méthode de désinfection mécanique pour les soins en cabinet ou après une journée de travail La désinfection doit idéalement se faire à l'aide d'appareils : Le «stérilisateur» à ultrasons : Appareil dans lequel on verse de l'umonium Instruments dilué à 2,5%. Il suffit d'y déposer les instruments et fraises brossés, nettoyés et pré-désinfectés et ensuite d'enclencher l'appareil qui produira une émission de vibrations (± ondes/seconde) ; une implosion de bulles microscopiques enlèvera la saleté des instruments. Utilisation : Remplissez le réservoir avec Umonium Instruments dilué jusqu'à maximum 2/3 du volume total (dans certains appareils, la température de la solution peut être portée à 90, ce qui contribue également à désinfecter le matériel). Placez le panier avec les instruments dans l'appareil en veillant à ce qu'ils soient complètement immergés. Enclenchez l'appareil pendant 10 minutes. Sortez le panier et rincez les instruments à l'eau froide. Laissez égoutter et essuyez correctement les instruments. La désinfection effectuée à l'aide d'un appareil ultrasonique est beaucoup plus efficace que la désinfection manuelle. La solution doit être changée après chaque journée de soins ou plus souvent en cas d'usages particuliers en n'oubliant pas de nettoyer l'intérieur de la cuve. B. MOERMAN 9

10 Bien que cet appareil porte le nom de stérilisateur, il ne stérilise pas mais désinfecte les instruments. Le «stérilisateur» à billes de verre : Appareil contenant un réservoir rempli de petites billes de verre, qui après avoir préchauffé pendant 15 minutes, atteignent une température de 250. On y dépose les pointes des instruments. Utilisation : Enclencher l'appareil et le laisser préchauffer 15 minutes. Déposer ensuite la pointe des instruments (préalablement nettoyés) dans l'appareil pendant 7 secondes ; sous l'effet de la chaleur, les billes vont vibrer et sont censées désinfecter les pinces. Attention de ne pas dépasser le temps recommandé par le fabricant sous peine d'abîmer les instruments. Les petites billes doivent être remplacées lorsqu'elles se colorent en brun. Remarque : Bien qu'encore vendu en Belgique, cet appareil n'est plus autorisé dans les autres pays européens car son efficacité n'a jamais été prouvée! L'acquisition et l'utilisation de cet appareil sont vivement déconseillées! B. MOERMAN 10

11 Le poupinel : Appareil ressemblant à un four (son nom vient de l'inventeur, le Docteur Poupinel) et fonctionnant par chaleur sèche. Utilisation : Préchauffer le four selon les prescriptions du fabricant. Placer les instruments (préalablement nettoyés) sur les plateaux prévus à cet effet. Le temps de désinfection varie en fonction de la température choisie : 160 durant 120 minutes, 170 pendant 60 minutes et 180 pendant 30 minutes. A ce temps, il faut rajouter le temps de refroidissement (30 à 60 minutes). Remarque : Cet appareil, quoique relativement efficace, n'est pas un stérilisateur mais un appareil de désinfection! L'appareil à rayons ultra-violets : Appareil à irradiations, fonctionnant par rayonnement pendant 20 minutes. Remarque : Beaucoup d'instruments en pédicurie médicale légèrement incurvés, ils ne peuvent être complètement irradiés. étant B. MOERMAN 11

12 L'acquisition et l'utilisation de cet appareil sont vivement déconseillées! La stérilisation La stérilisation des instruments et fraises ne peut se faire de manière optimale qu'à l'aide d'un autoclave. L'autoclave : appareil ressemblant à un four et fonctionnant par chaleur humide. La stérilisation se fait par de la vapeur mise sous pression. Utilisation : Mettre les instruments (préalablement nettoyés et désinfectés) dans des sachets prévus à cet usage. Déposer les sachets sur les plateaux. Enclencher l'appareil, la durée de fonctionnement varie en fonction du type d'appareil utilisé. Remarque : Cet appareil est surtout utilisé en milieu hospitalier, dans l'industrie pharmaceutique et dans les cabinets médicaux. Quoique son coût soit (malheureusement) assez élevé, c'est néanmoins le seul appareil capable de réaliser une stérilisation effective. B. MOERMAN 12

13 B. MOERMAN 13

14 Les six étapes du lavage des mains B. MOERMAN 14

Pathologie infectieuse

Pathologie infectieuse Infections nosocomiales Prévention des risques Infection Pénétration dans un organisme d'un agent étranger (bactérie, virus, champignon, parasite) capable de s'y multiplier et d'y induire des lésions pathologiques.

Plus en détail

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains

Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III. Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains Hygiène des mains en milieu de soins PARTIE III Moyens et méthodes pour préserver l hygiène des mains 1 INTRODUCTION Compliance à l hygiène des mains et sa qualité = largement tributaires : De la présence

Plus en détail

Infections liées aux soins. Guide de prévention (extraits)

Infections liées aux soins. Guide de prévention (extraits) Infections liées aux soins Guide de prévention (extraits) Technique du lavage des mains Mouiller Savonner Rincer Sécher par tamponnement Fermer le robinet avec l essuie-mains Indications du lavage des

Plus en détail

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie

PSE 2. Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados. Premiers secours en équipe. L hygiène et asepsie Premiers secours en équipe L hygiène et asepsie Service Départemental d'incendie et de Secours du Calvados hygiène et asepsie A la fin de cette partie vous serez capable d indiquer : D appliquer les règles

Plus en détail

Vernis à ongles médicamenteux flacon + Voie cutanée Adulte

Vernis à ongles médicamenteux flacon + Voie cutanée Adulte NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR AMOROLFINE ZENTIVA 5% vernis à ongles médicamenteux Vernis à ongles médicamenteux flacon + Voie cutanée Adulte Votre pharmacien vous a délivré un médicament générique.

Plus en détail

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!...

Épidémie de grippe. Définitions... 1. Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2. Incubation :... 2. Comment se protéger!... Épidémie de grippe Table des matières Définitions... 1 Les premiers symptômes de la grippe pandémique... 2 Incubation :... 2 Comment se protéger!... 2 Mouchage, éternuements, crachat, toux... 2 Éviter

Plus en détail

INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION

INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION INTRODUCTION A LA PREVENTION DE L INFECTION OBJECTIFS SPECIFIQUES : EXPLIQUER L IMPORTANCE DE LA PREVENTION DE L INFECTION DANS LES SERVICES DE SOINS. DECRIRE LE CYCLE DE L INFECTION IDENTIFIER LES MOYENS

Plus en détail

AEROSOLS NON MEDICAMENTEUX ET OXYGENOTHERAPIE MOD 3: LES SOINS PROMOTION VAN GOGH 2015-2016 Novembre 2015 S. L ENFANT Que savez-vous? IFAS ST QUENTIN 2 IFAS ST QUENTIN 3 SOMMAIRE Aérosols non médicamenteux

Plus en détail

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 95 Section 10

pulverisateur_final.qxd 14/04/05 10:44 Page 95 Section 10 Section 10 0 L équipement de protection individuelle La composition de l équipement Gants Bottes Tablier Vêtement protecteur Chapeau Lunettes Appareil de protection respiratoire Considérations diverses

Plus en détail

HYGIENE DES MAINS DES PROFESSIONNELS ET DES RESIDENTS

HYGIENE DES MAINS DES PROFESSIONNELS ET DES RESIDENTS 1. OBJECTIF Appliquer une hygiène des mains adaptée à chaque activité, afin d éviter la transmission croisée manuportée des micro-organismes. 2. DOMAINE D APPLICATION L ensemble des professionnels de,

Plus en détail

NOM CLIENT ADRESSE1 ADRESSE2 CP VILLE

NOM CLIENT ADRESSE1 ADRESSE2 CP VILLE ZAC Avenue de Satolas Green 69330 Pusignan France t: +33 (0) 472 45 36 00 f: +33 (0) 472 45 36 99 www.stryker.fr Pusignan, le 17 juin 2011. Pour diffusion : - au Correspondant Matériovigilance - au Pharmacien

Plus en détail

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé.

Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Une bonne hygiène personnelle constitue la première étape d'une bonne santé. Les habitudes telles que se laver les mains se brosser les dents aideront à éloigner les bactéries, les virus et les diverses

Plus en détail

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche

SOINS SPECIFIQUES. Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010. Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES Soins d hygiène ROULE M, Bron Janvier 2010 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection

Plus en détail

Fiche d information sur le bromure d éthidium

Fiche d information sur le bromure d éthidium Fiche de sécurité chimique #12 Fiche d information sur le bromure d éthidium Le bromure d'éthidium (BET; ethidium bromide) est généralement employé comme marqueur non radioactif pour identifier et visualiser

Plus en détail

Nettoyage et entretien

Nettoyage et entretien Nettoyage et entretien Pour que votre appareil fonctionne de façon optimale durant de nombreuses années, il nécessite des soins réguliers. Avant d'exécuter toute opération de nettoyage, éteignez et débranchez

Plus en détail

Cedium chlorhexidini 0,05%, solution pour application cutanée Digluconate de chlorhexidine

Cedium chlorhexidini 0,05%, solution pour application cutanée Digluconate de chlorhexidine Cedium chlorhexidini 0,05%, solution pour application cutanée Digluconate de chlorhexidine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE Page 1 of 8 FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. IDENTIFICATION DE LA PREPARATION ET DE LA SOCIETE. 1.1 Identification de la préparation: FINISH/ CALGONIT PROFESSIONNEL NETTOYANT MACHINE 5 LITRES 1.2 Fabricant

Plus en détail

Unité chauffante petit modèle, 6 Quart & grand, 18 Quart

Unité chauffante petit modèle, 6 Quart & grand, 18 Quart Mode d'emploi pour Unité chauffante petit modèle, 6 Quart & grand, 18 Quart table des matières Introduction dans le massage aux pierres chaudes... S. 2 Informations de sécurité importantes... S. 2 Contre-indication

Plus en détail

PRELUDE. 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise

PRELUDE. 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Référence : FDS-LEVURE Page 1 sur 5 1 Identification de la substance / préparation et de la société / entreprise Dénomination commerciale : Utilisation : Œnologie Fournisseur : Œnologie IMMELE SAS - 10,

Plus en détail

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS

Soins de bouche SOINS SPECIFIQUES 7.03. Objectifs. Technique et méthode I PRINCIPES II MATERIEL ET PRODUITS SOINS SPECIFIQUES 7.03 Soins de bouche Assurer l hygiène bucco-dentaire en favorisant bien-être et confort Eviter la mauvaise haleine Prévenir et traiter l infection : - prévenir les infections locales

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom commercial : ATLAS PROGRES MEGA BLANCHE mortier colle déformable à couche épaisse pour grès -C2ES1 Utilisation du

Plus en détail

NOTICE MINI PASTEURISATEUR FJ 16 L appareil du commerce le plus sophistiqué

NOTICE MINI PASTEURISATEUR FJ 16 L appareil du commerce le plus sophistiqué NOTICE MINI PASTEURISATEUR FJ 16 L appareil du commerce le plus sophistiqué CONSIGNES DE SÉCURITÉ 1) LIRE ATTENTIVEMENT LA NOTICE AVANT D'INSTALLER L'APPAREIL. 2) TOUJOURS REMPLIR LE PASTEURISATEUR D'EAU

Plus en détail

Fiche de données de sécurité

Fiche de données de sécurité Produit NET TONDEUSE Page 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Nom du produit Référence Utilisation commerciale Fournisseur NET TONDEUSE BNETT Aérosol lubrifiant MINERVA-OIL SAS Rue du 11

Plus en détail

"Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire"? Pasteur

Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire? Pasteur "Au lieu de s ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire"? Pasteur 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. Historique Cadre législatif Petits rappels

Plus en détail

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION

NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION NETTOYAGE ET CONDITIONNEMENT DU MATERIEL DE SOINS EN VUE DE LA STERILISATION OBJECTIFS SPECIFIQUES : ENUMERER SANS ERREUR LES ELEMENTS QUI COMPOSENT LE MATERIEL COURANT DE SOINS EXPLIQUER CHACUNE DES TECHNIQUES

Plus en détail

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU *************

MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU ************* REPUBLIQUE DU BENIN ********* MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET DE LA FORMATION TECHNIQUE ET PROFESSIONNELLE ******* DEPARTEMENT D OUEME PLATEAU ************* COMMUNE DE SEME PODJI ***********

Plus en détail

Notice d utilisation. Distributeur France :

Notice d utilisation. Distributeur France : Notice d utilisation La liberté au naturel! La coupe menstruelle LunaCup TM est une protection périodique innovante fabriquée en Finlande. Elle est facile et sûre d utilisation tout en présentant une alternative

Plus en détail

MONOPROPYLENE GLYCOL

MONOPROPYLENE GLYCOL FICHE DE DONNEES DE SECURITE MONOPROPYLENE GLYCOL SECTION 1 : IDENTIFICATION DE LA SUBSTANCE/PREPARATION ET DE LA SOCIETE/L'ENTREPRISE NOM DU PRODUIT Monopropylène Glycol No. CAS 57-55-6 No EC : 200-338-0

Plus en détail

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez

L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez «Bobologie» L enfant a de la fièvre L enfant vient de se brûler L enfant vient de chuter L enfant saigne du nez La santé de l enfant relève de la responsabilité de ses parents. Or, certains problèmes peuvent

Plus en détail

C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002. 1. Hygiène du personnel

C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002. 1. Hygiène du personnel 1. Hygiène du personnel 11 C.CLIN Ouest. Hygiène des structures d hébergement pour personnes âgées. 2002 1. HYGIÈNE DU PERSONNEL 1.1 Précautions standard 1.2 Vestiaires du personnel 1.3 Tenue du personnel

Plus en détail

Médecine préventive CdG 44. La trousse à pharmacie

Médecine préventive CdG 44. La trousse à pharmacie Médecine préventive CdG 44 La trousse à pharmacie Cette trousse est destinée aux agents de la collectivité Différents modèles peuvent être proposés : - Trousse simple ou coffre à poignée - Armoire murale

Plus en détail

Nettoyer, entretenir et rénover. Hygiène des mains. Nettoyant mains à sec

Nettoyer, entretenir et rénover. Hygiène des mains. Nettoyant mains à sec Hygiène des mains Nettoyant mains à sec Sans eau Pour le nettoyage des mains par gommage sur des lieux non équipés d'eau et d'essuiemains. Ce produit peut se mettre facilement dans une caisse à outils

Plus en détail

Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et stérilisation des inserts et limes SATELEC

Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et stérilisation des inserts et limes SATELEC Protocole de prédésinfection/nettoyage manuel et stérilisation des inserts et limes SATELEC Avertissements Ne pas utiliser de laine d acier ou des produits de nettoyage abrasifs. Éviter les solutions contenant

Plus en détail

Prévention de la transmission des agents infectieux

Prévention de la transmission des agents infectieux PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION CROISÉE DES MICRO-ORGANISMES Précautions standard et complémentaires Elisabeth Laprugne-Garcia CClin Sud-Est 29/04/2015 Prévention de la transmission des agents infectieux

Plus en détail

Respectez les règles d hygiène :

Respectez les règles d hygiène : Les modes de transmission de la maladie sont les postillons, la toux, l éternuement ainsi que par l intermédiaire des mains. C est pourquoi il faut suivre scrupuleusement les consignes d hygiène. Respectez

Plus en détail

ANNEXE III ETIQUETAGE ET NOTICE

ANNEXE III ETIQUETAGE ET NOTICE ANNEXE III ETIQUETAGE ET NOTICE 1 B. NOTICE 2 Notice : information du de l utilisateur Cetavlex,1mg/g, 5mg/g - crème Bromure de cetrimonium - Chlorhexidine gluconate Veuillez lire attentivement cette notice

Plus en détail

Directives en matières de préventions des infections nosocomiales.

Directives en matières de préventions des infections nosocomiales. Directives en matières de préventions des infections nosocomiales. MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DU MALI * * * * * Un Peuple- Un But- Une Foi SECRETARIAT GENERAL * * * * * * * * * * DIRECTION NATIONALE

Plus en détail

~Première étape~ ~Deuxième étape~

~Première étape~ ~Deuxième étape~ Notice - Kit blanchiment ATTENTION! Le blanchiment est fortement déconseillé Aux personnes allergiques à l'hydrogène ou au peroxyde de carbamide Aux femmes enceintes et aux femmes qui allaitent Aux enfants

Plus en détail

Recommandations pour la manipulation de vos verres de contact souples

Recommandations pour la manipulation de vos verres de contact souples Recommandations pour la manipulation de vos verres de contact souples Hecht Contactlinsen GmbH D-79280 Au 0483 Le fait de bien voir avec des verres de contact augmentera votre qualité de vie. Nous vous

Plus en détail

NOTICE. CURANAIL 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine

NOTICE. CURANAIL 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine NOTICE Mis à jour : 16/12/2010 Dénomination du médicament CURANAIL 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser ce médicament.

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ 1 - IDENTIFICATION DE LA PRÉPARATION ET DE LA SOCIÉTÉ Nom commercial : ATLAS SAM 150 Code article EAN : (5905400240153 ) Utilisation du produit : chape anhydrite auto-lissante

Plus en détail

Pharmacie et protocoles d urgence

Pharmacie et protocoles d urgence Pharmacie et protocoles d urgence SOMMAIRE Fiche.0 : Composition de la trousse de secours Fiche. : Soin d une petite plaie Fiche. : Soin d une petite brûlure thermique ou chimique Fiche. : Conduite à tenir

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE FICHE DE DONNEES DE SECURITE 1. DESCRIPTION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE 1.1 Référence : NORPOL PC**** Utilisation : 1.2 Fournisseur : 105 rue des Campanules 77185 LOGNES France Tél. 01.64.11.55.60 Fax

Plus en détail

DESCRIPTION DE L APPAREIL INSTALLATION CONSIGNES DE SÉCURITÉ

DESCRIPTION DE L APPAREIL INSTALLATION CONSIGNES DE SÉCURITÉ FR Lisez attentivement ce mode d emploi avant d installer et d utiliser votre appareil. Vous pourrez ainsi en tirer les meilleurs résultats et l utiliser en toute sécurité. DESCRIPTION DE L APPAREIL (voir

Plus en détail

NOTICE. CURANAIL 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine

NOTICE. CURANAIL 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine 1 sur 7 28/09/2013 09:45 NOTICE ANSM - Mis à jour le : 16/12/2010 Dénomination du médicament CURANAIL 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de

Plus en détail

Change d une couche lavable

Change d une couche lavable Change d une couche lavable (à destination des professionnelles de l EAJE) Organisation Attention, les couches lavables nécessitent des changes fréquents, ne pas dépasser 2 h : noter l'heure de change

Plus en détail

Béatrice Allain-Cadre de santé formatrice-ifsi CHGR

Béatrice Allain-Cadre de santé formatrice-ifsi CHGR Béatrice Allain-Cadre de santé formatrice-ifsi CHGR 1 «Au lieu de s ingénier àtuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire»? PASTEUR Béatrice Allain-Cadre

Plus en détail

AMOROLFINE TEVA 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine

AMOROLFINE TEVA 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine ANSM - Mis à jour le : 17/02/2015 Dénomination du médicament AMOROLFINE TEVA 5 %, vernis à ongles médicamenteux Amorolfine Encadré Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d'utiliser

Plus en détail

Notice d utilisation. Sauna facial. Référence : DOS104 Date : 17/12/2013 Version : 1.3 Langue : Français

Notice d utilisation. Sauna facial. Référence : DOS104 Date : 17/12/2013 Version : 1.3 Langue : Français Sauna facial Référence : DOS104 Date : 17/12/2013 Version : 1.3 Langue : Français 1 Merci d avoir acheté un produit de la marque Clipsonic Technology. Nous accordons une grande attention à la conception,

Plus en détail

1. Nettoyage. 1.1 Avant la première utilisation

1. Nettoyage. 1.1 Avant la première utilisation 1. Nettoyage 1.1 Avant la première utilisation Nettoyez et désinfectez les pièces ci-dessous avant d'utiliser votre tire-lait pour la première fois. Suivez les instructions de nettoyage et de désinfection

Plus en détail

5. LIQUIDES, SPRAYS, PÂTES

5. LIQUIDES, SPRAYS, PÂTES 5.1 Liquides de refroidissement FREEZCOOL est un fluide caloporteur très élaboré, prêt à l'emploi. Il contient un algicide limitant les encrassements liés au développement d'algues dans les systèmes de

Plus en détail

Après chaque transport, il faut rendre l'ambulance propre. S'amorce une chaîne d'actions à durée limitée: décontaminationnettoyage-désinfection.

Après chaque transport, il faut rendre l'ambulance propre. S'amorce une chaîne d'actions à durée limitée: décontaminationnettoyage-désinfection. Hygiène du matériel Module 3 Nettoyage Ambulance Circuits Stockage Nettoyage, désinfection Après chaque transport, il faut rendre l'ambulance propre. S'amorce une chaîne d'actions à durée limitée: décontaminationnettoyage-désinfection.

Plus en détail

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups!

Le change. Des conseils pour le bien-être de votre enfant. Attention! Oups! Hygiène Page 15 Oups! Le change Des conseils pour le bien-être de votre enfant Le savon Utilisez de l eau et du savon avec du coton hydrophile ou un gant de toilette propre pour nettoyer les fesses de

Plus en détail

LE CABINET MÉDICAL DE GYNÉCOLOGIE COMMENT RÉDUIRE LA TRANSMISSION DES AGENTS INFECTIEUX

LE CABINET MÉDICAL DE GYNÉCOLOGIE COMMENT RÉDUIRE LA TRANSMISSION DES AGENTS INFECTIEUX LE CABINET MÉDICAL DE GYNÉCOLOGIE COMMENT RÉDUIRE LA TRANSMISSION DES AGENTS INFECTIEUX Daniel BLOC PH hygiéniste CHU de Tours Tout soin délivré est à risque de complication infectieuse mais la fréquence

Plus en détail

Phrases R et S. Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses

Phrases R et S. Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses Phrases R et S Phrases R : Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses R1 Explosif à l'état sec R2 Risque d'explosion par le choc, la friction, le feu ou d'autres

Plus en détail

Ces maladies professionnelles sont évitables. LA PRÉVENTION UN BON RÉFLEXE PROFESSIONNEL. Avec la participation de :

Ces maladies professionnelles sont évitables. LA PRÉVENTION UN BON RÉFLEXE PROFESSIONNEL. Avec la participation de : INTERPROFESSIONNEL Une collection de fiches prévention à la disposition de la profession. Cette collection comporte 7 fiches : Les risques du métier Le shampooing La décoloration La coloration La permanente

Plus en détail

Désinfection, stérilisation. Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste

Désinfection, stérilisation. Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste Désinfection, stérilisation Formation élèves aides soignantes IFAS Prémontré Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste Formation élèves aidessoignants Melle Van de casteele Delphine IDE Hygiéniste

Plus en détail

Un bébétout propre BEBE NATURE. FEV/MARS 13 Bimestriel. Surface approx. (cm²) : 2756 N de page : 32. Page 1/5

Un bébétout propre BEBE NATURE. FEV/MARS 13 Bimestriel. Surface approx. (cm²) : 2756 N de page : 32. Page 1/5 Page 1/5 Un bébétout propre Les gestes que vous allez répéter tous les jours vont devenir habitudes et des réflexe pour votre enfants en grandissant. Par Rcr^ane d Anes Page 2/5 Au réveil, après le petit

Plus en détail

RÈGLES D'HYGIÈNE EN CUISINE

RÈGLES D'HYGIÈNE EN CUISINE RÈGLES D'HYGIÈNE EN CUISINE Directives pour: Economes Cuistots Personnel auxiliaire cuisine Personnel auxiliaire d'entretien par Luk Wullaert Federaal Agentschap voor de Veiligheid van de Voedselketen

Plus en détail

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures?

Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Projet Habitat-Santé Comment nettoyer et décontaminer une maison où il y a des moisissures? Les moisissures se reconnaissent par des taches souvent noires. Les cernes et les gondolements indiquent la présence

Plus en détail

Le respect des précautions standards dans la prévention du risque infectieux au domicile.

Le respect des précautions standards dans la prévention du risque infectieux au domicile. Le respect des précautions standards dans la prévention du risque infectieux au domicile. Frédérique SIESSE,infirmière libérale, Perpignan, Référente RVPCLR pôle Perpignan 1 La responsabilité de l infirmière

Plus en détail

Le laboratoire et la gestion des déchets

Le laboratoire et la gestion des déchets Chimie et développement durable Partie 1 : Chimie minérale DOC 01 Le laboratoire et la gestion des déchets http://www.udppc.asso.fr/national/attachments/article/113/article-bup-residus-reaction.pdf Une

Plus en détail

Précautions «Standard»

Précautions «Standard» Précautions «Standard» Relais Régional d Hygiène Hospitalière du Centre RHC Précautions «Standard» Définition : Précautions «Standard» : 7 recommandations générales d hygiène à appliquer pour tout patient

Plus en détail

B047000-Humidificateur Hygrometre-Notice-Artwork-01_Mise en page 1 04/07/11 17:03 Page1

B047000-Humidificateur Hygrometre-Notice-Artwork-01_Mise en page 1 04/07/11 17:03 Page1 B047000-Humidificateur Hygrometre-Notice-Artwork-01_Mise en page 1 04/07/11 17:03 Page1 8 * B047000-Humidificateur Hygrometre-Notice-Artwork-01_Mise en page 1 04/07/11 17:08 Page2 Notice d'utilisation

Plus en détail

Protocoles d échanges en DP

Protocoles d échanges en DP Protocoles d échanges en DP Réalisés par Marketing Global DP Gambro Renal Products Sommaire Prévention de l infection Page 1 PD01/03 Nettoyage et désinfection pour les échanges en DP Page 2 PD02/03 Lavage

Plus en détail

Nettoyage et entretien du véhicule

Nettoyage et entretien du véhicule Nettoyage et entretien du véhicule LAVAGE DU VEHICULE H5215 Le jet de certains systèmes de nettoyage à haute pression est suffisamment puissant pour traverser les joints des portes et des glaces et endommager

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2013 CORRIGE EPREUVE E2 B2 Epreuve scientifique et technique Etude technique de chantiers Durée : 3 heures Coefficient : 2 Les documents-réponses

Plus en détail

Conseils de puériculture

Conseils de puériculture Conseils de puériculture Service de gynécologie obstétrique, médecine fœtale et de la reproduction Hôpital mère-enfant - CHU de Nantes 3 e étage - 38 bd Jean Monnet - 44093 Nantes cedex 1 Ce livret a été

Plus en détail

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO

Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Protocoles Clinique et de Nettoyage AIR-N-GO PERIO Page 1 sur 16 Page 2 sur 16 Protocole d utilisation et de nettoyage de la buse AIR-N-GO PERIO SATELEC SOMMAIRE I - TABLEAU DE RESUME... 4 II - L UTILISATION

Plus en détail

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires

DANGER ATTENTION H315: Provoque une irritation cutanée H319: Provoque une sévère irritation des yeux H335: Peut irriter les voies respiratoires TP Chimie 1 Mesure de transfert thermique I Introduction 1 Présentation Sécurité 3 Données II Mesure de la valeur en eau du calorimètre 1 Principe Mesures 3 Incertitude de la mesure III Mesure d une enthalpie

Plus en détail

Thème Approche du monde médical

Thème Approche du monde médical La peau Structure de la peau La peau est une membrane d aspect souple et résistant. Elle est élastique et se plisse facilement. Elle recouvre totalement notre corps et elle est prolongée par des muqueuses

Plus en détail

NOTICE. BIAFINEACT, émulsion pour application cutanée Trolamine

NOTICE. BIAFINEACT, émulsion pour application cutanée Trolamine NOTICE ANSM - Mis à jour le : 28/02/2011 Dénomination du médicament BIAFINEACT, émulsion pour application cutanée Trolamine Encadré Veuillez lire attentivement cette notice avant d'utiliser ce médicament.

Plus en détail

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux

Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux Ensemble de soins qui assure la perméabilité de la canule trachéale. Les soins de trachéostomie consistent en l entretien de la canule trachéale, aux soins de la plaie trachéale, à la réfection du pansement

Plus en détail

Guide d entretien des couches lavables

Guide d entretien des couches lavables Guide d entretien des couches lavables Couches classiques, TE1 intégrales ou à poche et TE2. Vous venez d'acquérir des couches lavables ou vous l'envisagez. Afin de vous aider à langer votre enfant et

Plus en détail

Techniques de traite recommandées par le NMC

Techniques de traite recommandées par le NMC A global organization for mastitis control and milk quality Une organisation mondiale pour le contrôle de la mammite et la qualité du lait Techniques de traite recommandées par le NMC Des techniques de

Plus en détail

Skinsan scrub. Hygiène sûre pour tout le corps. Health Care. nettoyage ménageant de la peau hygiène antiseptique

Skinsan scrub. Hygiène sûre pour tout le corps. Health Care. nettoyage ménageant de la peau hygiène antiseptique Skinsan scrub Hygiène sûre pour tout le corps. nettoyage ménageant de la peau hygiène antiseptique Health Care Skinsan scrub Skinsan scrub est l hygiène antiseptique sûre et douce pour tout le corps. Skinsan

Plus en détail

4/99 NOTICE D'UTILISATION POUR LE NETTOYAGE ET LA DÉSINFECTION DES SYSTÈMES D'ASPIRATION

4/99 NOTICE D'UTILISATION POUR LE NETTOYAGE ET LA DÉSINFECTION DES SYSTÈMES D'ASPIRATION 4/99 NOTICE D'UTILISATION POUR LE NETTOYAGE ET LA DÉSINFECTION DES SYSTÈMES D'ASPIRATION 2 TABLE DES MATIÈRES Informations importantes 1. Remarques... 4 1.1 Marquage CE... 4 1.2 Généralités... 4 1.3 Consignes

Plus en détail

Fiche de Données de Sécurité

Fiche de Données de Sécurité 1. Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1 Identificateur de produit Nom du produit : Iodine, resublimed Référence de produit : GX7564 Numéro CAS : 7553-56-2 Numéro

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS DIVISION AUTONOME DE MEDECINE PREVENTIVE HOSPITALIERE MEDECINE DU PERSONNEL Directive Titre: MESURES DE SECURITE POUR L ADMINISTRATION DE SUBSTANCES CYTOTOXIQUES

Plus en détail

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur

Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de fumée et de chaleur Association d installations d'extinction à eau et d installations d évacuation de 1 Objectifs de la protection incendie La protection incendie a pour objet de préserver des intérêts divers, tels que la

Plus en détail

Fiche d'instructions

Fiche d'instructions Remplacement/entretien de la lampe UV et du manchon en quartz Modèles : Tap, Tap Plus, Home, Home Plus, Professional, Professional Plus (sauf, D, E, F, et les versions Plus et Monitored) Présentation Fiche

Plus en détail

Français. avant le premier café. sécurité. préchauffage de l appareil. description de votre machine à espresso Kenwood

Français. avant le premier café. sécurité. préchauffage de l appareil. description de votre machine à espresso Kenwood ES630 series Français sécurité Ne retirez jamais le porte-filtre pendant le cycle de préparation de café ou lorsque le bouton café ou vapeur est enfoncé : un jet de vapeur pourrait se produire et vous

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HUILE ESSENTIELLE DE CANNELLE 100% pure et naturelle

FICHE DE DONNEES DE SECURITE HUILE ESSENTIELLE DE CANNELLE 100% pure et naturelle 1. IDENTIFICATION /PREPARATION FICHE DE DONNEES DE SECURITE HUILE ESSENTIELLE DE CANNELLE 100% pure et naturelle Nom commercial : Huile essentielle de Cannelle (Cinnamomum cassia) Identification de la

Plus en détail

Le lavage des mains et son organisation. dans les entreprises alimentaires

Le lavage des mains et son organisation. dans les entreprises alimentaires Le lavage des mains et son organisation dans les entreprises alimentaires 1. Introduction 2. Emplacement du poste de lavage des mains 3. La cuvette du lavabo 4. Commande d'eau 5. Eau 6. Conditionnement

Plus en détail

METABISULFITE DE POTASSIUM

METABISULFITE DE POTASSIUM 1/6 Selon le règlement européen 1907/2006/CE METABISULFITE DE POTASSIUM 1 - Identification de la substance / du mélange et de la société / l entreprise Désignation commerciale : METABISULFITE DE POTASSIUM

Plus en détail

Jouer avec des bulles de savon géantes

Jouer avec des bulles de savon géantes Jouer avec des bulles de savon géantes - Hervé Dole - Juin 2011 - http://www.ias.u-psud.fr/dole/bulles.php - page 1/9 Jouer avec des bulles de savon géantes Hervé Dole, Orsay, 2011 http://www.ias.u-psud.fr/dole/bulles.php

Plus en détail

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux

RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME. Chapitre 1 : Le risque infectieux RISQUE INFECTIEUX ET PROTECTION DE L ORGANISME Chapitre 1 : Le risque infectieux Qu est ce qu un microbe? Comment les microbes peuvent-ils nous rendre malade? Microbe : virus et microorganismes unicellulaires

Plus en détail

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >>

LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> LES RISQUES BIOLOGIQUES DANS LA COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS >> Qui est concerné? les équipages de collecte, les agents de nettoyage des bennes, les techniciens de maintenance, toute personne

Plus en détail

Fontaine à chocolat électrique

Fontaine à chocolat électrique Fontaine à chocolat électrique Référence : DOM335 Version : 1.3 Langue : Français p. 1 Vous venez d acquérir un produit de la marque DOMOCLIP et nous vous en remercions. Nous apportons un soin particulier

Plus en détail

KIT BLUESTAR TRAINING A RECEPTION DU COLIS : CONSERVATION COMPOSITION MATERIEL NECESSAIRE

KIT BLUESTAR TRAINING A RECEPTION DU COLIS : CONSERVATION COMPOSITION MATERIEL NECESSAIRE ZA DES POUPETTES 91580 VILLENEUVE SUR AUVERS KIT BLUESTAR TRAINING : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr Ref : BLUETRAIN A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la

Plus en détail

Quizz Hygiène des mains

Quizz Hygiène des mains Quizz Hygiène des mains Question 1 En dehors des professionnels de santé, l hygiène des mains concerne : 1. le grand public 2. les résidents 3. les visiteurs 4. les intervenants externes 5. les bénévoles

Plus en détail

LES ANTISEPTIQUES ET LES DESINFECTANTS

LES ANTISEPTIQUES ET LES DESINFECTANTS LES ANTISEPTIQUES ET LES DESINFECTANTS OBJECTIFS SPECIFIQUES DEFINIR UN ANTISEPTIQUE, UN DESINFECTANT EN SE REFERANT AU COURS ; IDENTIFIER LES PRINCIPAUX ANTISEPTIQUES UTILISES DANS LES TECH- NIQUES DE

Plus en détail

PROTOCOLE D UN SHAMPOOING

PROTOCOLE D UN SHAMPOOING PROTOCOLE D UN SHAMPOOING Nom : Date : Séquence : les techniques de shampooings. Séance 1 : le protocole du shampooing simple. Objectifs : décrire et justifier les différentes opérations d un shampooing

Plus en détail

Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses»

Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses» Source : Document INRS Les Dossiers INRS «Etiquetage des substances et préparations chimiques dangereuses» Nature des risques particuliers attribués aux substances et préparations dangereuses (phrases

Plus en détail

Amalgame mercure 1. GÉNÉRALITÉS... 2

Amalgame mercure 1. GÉNÉRALITÉS... 2 Conseils prévention Santé au travail Crée le 25/07/2011 par VK Mise à jour 08/09/2011 par VK Amalgame mercure 1. GÉNÉRALITÉS... 2 2. PRÉVENTION... 2 2.1. CONCEPTION DES LOCAUX... 2 2.2. ENTRETIEN DES LOCAUX...

Plus en détail

DD10 DETERGENT ET DEGRAISSANT (404) Clover Chemicals Ltd Tel: +44 (0)1663 733 114 www.cloverchemicals.com

DD10 DETERGENT ET DEGRAISSANT (404) Clover Chemicals Ltd Tel: +44 (0)1663 733 114 www.cloverchemicals.com DD10 DETERGENT ET DEGRAISSANT (404) - Inodore - convient à l'industrie alimentaire - Exempt de phosphates - Formule neutre - s'utilise sur toutes les surfaces lavables à l'eau Produit hautement spécialisé

Plus en détail

HUILE HYDRAULIQUE 46 (Groupe 3B)

HUILE HYDRAULIQUE 46 (Groupe 3B) HUILE HYDRAULIQUE 46 (Groupe 3B) Huile hydraulique à base d'huile minérale Code produit : VLL1041 4 x 5 litres Date d'édition : Octobre 2003 VLL1043 25 litres VLL1045 205 litres 1. IDENTIFICATION DE LA

Plus en détail

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ

FICHE DE DONNÉES DE SÉCURITÉ Page: 1 Date de compilation: 07/02/2012 N révision: 1 Section 1: Identification de la substance/du mélange et de la société/l'entreprise 1.1. Identificateur de produit Nom du produit: Code stock: 5715

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE EPOXYDUR

FICHE DE DONNEES DE SECURITE EPOXYDUR Page : 1/5 1. IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Produit : Epoxydur Utilisation : Peinture Epoxy à 2 composants, destinée pour la protection des supports en béton ou en ciment à usage industriel.

Plus en détail

FICHE DE SECURITE. 1 - Identification du produit et de l entreprisefdsdqsdqdfsqfdgqgqergerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

FICHE DE SECURITE. 1 - Identification du produit et de l entreprisefdsdqsdqdfsqfdgqgqergerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr POINT CHIMIE COMPTOIRS INDUSTRIELS DU RHONE FICHE DE SECURITE 1 - Identification du produit et de l entreprisefdsdqsdqdfsqfdgqgqergerrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Identification du produit : Nom : Bisulfite de

Plus en détail