Towards a multicritaria evaluation making tool for the analysis of the environmental impacts of human settlements. PIE Aggregation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Towards a multicritaria evaluation making tool for the analysis of the environmental impacts of human settlements. PIE Aggregation"

Transcription

1 Towards a multicritaria evaluation making tool for the analysis of the environmental impacts of human settlements PIE Aggregation May 2007 Pr. Luc Adolphe ENSAT- GRECAU- FR

2 Main objectives Towards an evlauation tool of an environment situation of a human settlement according to the pressure of a transport system. Structuration of a system of indicators for each impacts, Multidomain analysis through an aggregation of the indicators Approach global multiscale synthesis Modal comparisons Technical comparisons Urban plannig options Outputs Scales Disciplinary Time Space

3 The existing sets of indicators TERM 2001, OCDE 1999, OMS 1999, RESPECT 2000, CERTU 2002 Système Année Secteur But Principal Approche / 2 Modèle TERM AEE Agence Européen Environ OCDE Transport seuls Transport seuls Evaluer politiques nationales de transport Comparaison entre états membres européens Etat de l environnement Evaluation et comparaison économique entre états OMS 1999 Large Information et évaluation des risques env. sur la santé Plans d actions Nationales d Environnement et de Santé Pré décisionnelle Politique Intégration pollutions dans politiques sectorielles DPSIR Economique Intégration pollution dans politiques économiques PSR Santé Publique Echelle Géographi que 1 National e Fréquence Echant. Modes abordés année Routier 7 Nationale année? 3 Nationale?? 10 Nombre Thèmes Thèmes abordés! Conséquences environnementales! Demande e n transport! Aménagement territorial! Accessibilité! Offre de transport! Niveau de prix! Technologie! Intégration - Gestion Nombre Indicateurs 35 (7*5)! Tendances des systèmes de transport! Interactions avec environnement 34! Aspects économiques! Qualité air! Logement! Accidents trafic! Bruit! Déchets et sols! Radiation! Eau! Aliments! Emergence chimique! Lieu de travail (dont 13 instanciés) Méthode modélisation Basé sur méthodes de calcul européennes : - Air (AutoOli, MEET..) - Bruit - Déchets (EUCars) NON Ratios simples Occupation espace Effet de coupure Pollution Eau Indicateurs monétaires Caractéristiques Le plus complet pour les relations Transport Environnement. Tient compte de l aménagement du territoire et des systèmes de prix.??? Seulement impacts susceptibles d avoir des effets sur la santé Faune, Flore, paysage, effet de serre pas abordés RESPECT 2000 Large Cadre pour la mise en place de systèmes d évaluations et de suivi des politiques environnementales des collectivités territoriales DPSEEA Opérationnelle Nuisances urbaines Locale?? 10! Air! Bruit! Cadre de vie! Déchets! Déplacement! Eau! Energie! Risques! Sol et sous-sol! Engagement mutuel pour l environnement 73?? Tableau de bord mesurant la réalisation d actions Observatoi re PDU Transport seuls Suivi de l organisation du système de transport Collectivités territoriales PER Nuisances urbaines Evaluation des actions menées pour atteindre les objectifs fixés Locale 1-5 ans? 19! Développement urbain et déplacements! Diminution de la circulation automobile! Développement des transports collectifs! Développement du transport ferroviaire! Intermodalité! Développement de la marche à pied! Développement de l usage du vélo! Stationnement des voitures! Marchandises! Plans de mobilité! Pollution atmosphérique et énergie! Bruit transports terrestres! Sécurité des déplacements! Cohésion sociale et déplacements! Accessibilité grands équipements! Qualité espaces publics! Communication, sensibilisation! Financement! Mobilité urbaine 251 (dont 71 clés) NON Tous indicateurs Très exhaustif. Bonne source pour élaborer des indicateurs plus complexes Non prise ne compte de l eau et des déchets Comparaison intervilles possibles

4 The system of indicators Lexical harrmonisation Données Descripteurs Critères Indicateurs Indices. Criteria for the construction of the set of indicators 1) Formal properties of indicators 2) Formal properties of the set of indicators Model of structuration of the set d indicateurs PSR (Pressure, State, Response) ADEME, OCDE 99, Respect 2000, DPSIR (Drive, Pressure, State, Impact, Response), Term 2001, DPSEEA Impact : Exposition (risques sur santé), Effets (gêne, morbidité, mortalité), OMS, 99

5 Evaluation aided tool of an environmental situation Decision making vs. Evaluation making Evaluation using a value-focused decision (Keeney)

6 Structuration of the objectives Hierarchy of objectives [Keeney] : 1) Objective : something that is aimed, caracterised by a decision context, an object, and a decision 2) Final objective : main and decomposable objective ; Means objective: meansto reach a final objective Maîtriser l environnement A l échelle planétaire Conserver un environnement favorable à la vie humaine Limiter l effet de serre Limiter le dérèglement climatique Protéger la couche d ozone Conserver les ressources naturelles Limiter l extinction d espèces naturelles Limiter l extinction de milieux naturels Limiter les consommations d énergies Limiter la pollution maritime Limiter la production de déchets persistants A l échelle locale Concernant les milieux naturels Limiter l appauvrissement des sols Protéger la faune Protéger la flore Préserver les paysages Limiter les bétonnages à outrance Concernant les milieux humains Concernant la santé publique Limiter les effets de la pollution de l air Des pics de pollutions De la pollution de fond Limiter les effets des accidents Limiter les effets du bruit sur la santé Concernant la qualité de vie Limiter la gêne Due aux bruits Dues aux fumées Dues aux odeurs Améliorer le paysage urbain Préserver le patrimoine culturel Respecter les quartiers «villages» Préserver les habitats des salissures Relation between final and means objectives [Rousval, 2005]. Reduced and filtered hierarchy [Rousval, 2005]

7 Example of the hierarchy of objectives of an actor Améliorer la qualité de l environnement A l échelle planétaire A l échelle locale Favorablement à la vie humaine Milieu humain Milieu naturel Effet de serre Ozone Dérèglement climatique Énergies Milieux Espèces Conserver les ressources Déchets persistants Pollution maritime Paysage Bruit Salissures Quartiers village Patrimoine culturel Odeurs Qualité de vie Gêne Fumées Santé publique Pollution de l air De fond Pics Flore Faune Paysage Bétonnage à outrance Appauvrissement des sols Bruit Accidents

8 Algebra of union of hierarchies of objectives (from KEENEY) GENERICAL STRUCTURE Actor 1 + Actor 2 + = Actor n

9 PROPAGATION OF THE WEIGHTING FACTORS IN THE HIERARCHY OF OBJECTIVES HIERARCHY OF OBJECTIVES Maîtriser l environnement A l échelle planétaire Conserver un environnement favorable à la vie humaine Limiter l effet de serre Limiter le dérèglement climatique Protéger la couche d ozone Conserver les ressources naturelles Limiter l extinction d espèces naturelles Limiter l extinction de milieux naturels Limiter les consommations d énergies Limiter la pollution maritime Limiter la production de déchets persistants A l échelle locale Concernant les milieux naturels Limiter l appauvrissement des sols Protéger la faune Protéger la flore Préserver les paysages Limiter les bétonnages à outrance Concernant les milieux humains Concernant la santé publique Limiter les effets de la pollution de l air Des pics de pollutions De la pollution de fond Limiter les effets des accidents Limiter les effets du bruit sur la santé Concernant la qualité de vie Limiter la gêne Due aux bruits Dues aux fumées Dues aux odeurs Améliorer le paysage urbain Préserver le patrimoine culturel Respecter les quartiers «villages» Préserver les habitats des salissures TO DEFINE A WEIGHT FACTOR FOR EACH INDICATOR Maîtriser l environnement 2 A l échelle planétaire 5 Conserver un environnement favorable à la vie humaine 1 Limiter l effet de serre 2 Limiter le dérèglement climatique 1 Protéger la couche d ozone 2 Conserver les ressources naturelles 1 Limiter l extinction d espèces naturelles 1 Limiter l extinction de milieux naturels 3 Limiter les consommations d énergies 1 Limiter la pollution maritime 2 Limiter la production de déchets persistants 3 A l échelle locale 0 Concernant les milieux naturels 0 Limiter l appauvrissement des sols 0 Protéger la faune 0 Protéger la flore 0 Préserver les paysages 0 Limiter les bétonnages à outrance 1 Concernant les milieux humains 7 Concernant la santé publique 1 Limiter les effets de la pollution de l air 2 Des pics de pollutions 1 De la pollution de fond 1 Limiter les effets des accidents 1 Limiter les effets du bruit sur la santé 3 Concernant la qualité de vie 3 Limiter la gêne 4 Due aux bruits 0 Dues aux fumées 1 Dues aux odeurs 1 Améliorer le paysage urbain 1 Préserver le patrimoine culturel 0 Respecter les quartiers «villages» 1 Préserver les habitats des salissures

10 PROPAGATION OF THE WEIGHTING FACTORS IN THE HIERARCHY OF OBJECTIVES TO NORMALIZE THE WEIGHTING FACTORS Maîtriser l environnement 0,40 A l échelle planétaire 0,50 Conserver un environnement favorable à la vie humaine 0,25 Limiter l effet de serre 0,50 Limiter le dérèglement climatique 0,25 Protéger la couche d ozone 0,20 Conserver les ressources naturelles 0,20 Limiter l extinction d espèces naturelles 0,20 Limiter l extinction de milieux naturels 0,60 Limiter les consommations d énergies 0,10 Limiter la pollution maritime 0,20 Limiter la production de déchets persistants 0,60 A l échelle locale 0,00 Concernant les milieux naturels 0,00 Limiter l appauvrissement des sols 0,00 Protéger la faune 0,00 Protéger la flore 0,00 Préserver les paysages 0,00 Limiter les bétonnages à outrance 1,00 Concernant les milieux humains 0,58 Concernant la santé publique 0,5 Limiter les effets de la pollution de l air 0,5 Des pics de pollutions 0,25 De la pollution de fond 0,25 Limiter les effets des accidents 0,5 Limiter les effets du bruit sur la santé 0,25 Concernant la qualité de vie 0,75 Limiter la gêne 0,8 Due aux bruits 0 Dues aux fumées 0,2 Dues aux odeurs 0,25 Améliorer le paysage urbain 0,08 Préserver le patrimoine culturel 0,00 Respecter les quartiers «villages» 0,08 Préserver les habitats des salissures TO DEDUCE THE WEIGHTING FACTORS FROM THE HIERARCHY Maîtriser l environnement 40% A l échelle planétaire 20% Conserver un environnement favorable à la vie humaine 5,0% Limiter l effet de serre 10,0% Limiter le dérèglement climatique 5,0% Protéger la couche d ozone 8% Conserver les ressources naturelles 1,6% Limiter l extinction d espèces naturelles 1,6% Limiter l extinction de milieux naturels 4,8% Limiter les consommations d énergies 4% Limiter la pollution maritime 8% Limiter la production de déchets persistants 60% A l échelle locale 0% Concernant les milieux naturels 0,0% Limiter l appauvrissement des sols 0,0% Protéger la faune 0,0% Protéger la flore 0,0% Préserver les paysages 0,0% Limiter les bétonnages à outrance 60% Concernant les milieux humains 35,0% Concernant la santé publique 17,50% Limiter les effets de la pollution de l air 8,750% Des pics de pollutions 4,375% De la pollution de fond 4,375% Limiter les effets des accidents 17,50% Limiter les effets du bruit sur la santé 15,0% Concernant la qualité de vie 11,25% Limiter la gêne 9,000% Due aux bruits 0,000% Dues aux fumées 2,250% Dues aux odeurs 3,75% Améliorer le paysage urbain 5,0% Préserver le patrimoine culturel 0,0% Respecter les quartiers «villages» 5,0% Préserver les habitats des salissures

11 Why to aggregate? Aggregation methods Simplifier Quantifier Communiquer : How to aggregate? Various types of aggregation : - combining a synthetic indicator in a given discipline - geographical or temporal aggregation - multi disciplinary aggregation Which method for aggregating? - Without aggregation - Without compensation - Complete Aggregation - Partial Aggregation

12 Famille de méthodes d agrégation Sans Agrégation Sans Compensation Agrégation Complète Agrégation Partielle Principes Hypothèses Exemples Avantages Inconvénients Domaine d application Définition de seuils binaires par critère Indice de synthèse Comparaison 2 à 2 de variantes Indice de surclassement Analyse relations de surclassement Poids dictatorial des critères principaux Commensurabilité des critères Comparabilité (préordre total) Compensation Non commensurabilité Incomparabilité (préordre partiel) Intransitivité des préférences Diagramme radar Très simple Pas d agrégation Contraintes techniques Critères exclusifs très peu nombreux (<7) Hiérarchie de critères : approches lexicographiques Notes scolaires Moyenne pondérée Fonctions d utilité (UTA) Goal Programming Electre Prométhée Simple, rapide Efficace Robuste Critères qualitatifs Insensible aux échelles Effet de seuil Pas de compensation Hypothèses contraignantes Pb d exhaustivité, Pb de représentativité Pb de légitimité (cas de la monétarisation : biais focalisation du questionnement, valeur d usage?, compensation entre domaines hétérogènes : forte subjectivité introduite Performance Forme des résultats Contraintes techniques Critères exclusifs Problématiques bien délimitées à objectif unique ou convergents (économie, logistique, militaire) Critères de nature différente. Décisions complexes (incomparabilité) Implication des décideurs

13 Comparison for the all criteria Aggregation in a unique criteria A1 A2 A3 A4 C1 C2 C3 C4 C5 C6

14 Aggregation in a unique criterion Advantages of these methods Each situation has a final evaluation You can compare it to all the others You know the difference of performance between two situations You directly answer to various problems (choice, ranking...)

15 Aggregation in a unique criterion Limits of these methods A common scale for all the criteria is not natural and easy to find The transformation functions are not easy to find or to justify

16 Aggregation in a unique criterion Limits of these methods These methods are not able to integrate incomparability situations which are a reality of the judgement of actors These methods are not able to introduce threesholds allowing to distinguish significative differences from the ones that are not Finally, these methods give more precise results than reality which generate problems of signification and of representativity

17 Electre Tri [YU, 1992] (ELimination Et Choix Traduisant la REalité)! Incomparabilty.! Overranking Concordance and discordance per criteria. Relation and structure of "flou" overrranking. Optimistic / pessimistic affectation.! Threesholds of preference for each criteria! Degree of credibility.! Ponderation of concordance indices. Advantages :! Ranking. approach! Comparison between actions and a stable reference Disadvatanges :! Lisibility et transparency.! Comparability.

18 Electre aggregation Goals :! These methods do not transform scales to find a commun dimension to all the scales! These methods are based on pair comparisons

19 Comparison of actions for all the criteria Another way to compare two actions is to represent each profil of each candidate according to each criteria : A2 A1 C1 C2 C3 C4 C5 C6

20 Electre aggregation Le surclassement : définition La situation i A1 surclasse la situation i A2 ssi La situation ti A1 est au moins aussi bonne que la situation A2 «Au moins aussi bonne que» signifie soit indifférentes, soit on préfère A1

21 Comparison of actions for all the criteria Another way to compare two actions is to represent each profil of each candidate according to each criteria : A2 A1 C1 C2 C3 C4 C5 C6

22 Electre aggregation! What is a majority of criteria?! Let's give an "ability to vote" P to each criterion! Each criterion will vote favorably with a voice V! P! Let's define a majority such as a weighting percentage necessary to fit for the overranking (ex : 70%)

23 Electre aggregation 1st condition : Majority condition The A1 action is overranking the A2 action If Total of votes V in favour ! majority Total of possible votes

24 Comparison of actions for all the criteria A2 A1 C1 C2 C3 C4 C5 C6

25 Electre aggregation 2nd condition : "lack of veto" condition The A1 action is overranking the A2 action if not any criteria can be definetively opposed to the overranking A criteria on which an actor has given a veto ability may be opposedto to the overranking whatever its weighting and the majority

26 Comparison of actions for all the criteria Veto condition: here, no veto A2 A1 C1 C2 C3 C4 C5 C6

27 Comparison of actions for all the criteria Veto condition: here, C6 avoids the overranking of A2 by A1 A2 A1 C1 C2 C3 C4 C5 C6 Veto

28 Electre aggregation Consequences of overranking! 3 options :! A1 overranks A2, but A2 is not overranked by A1 : A1 is globally prefered to A2! A1 overranks A2 and A2 overranks A1 A1 and A2 are globally indifferent! A1 is not overranking A2 and A2 is not overranking A1 A1 and A2 are globally incomparable

29 ATMO Indice ATMO Particules SO2 NO2 O3 Indice Qualificatif Couleur Moyenne des moyennes journalières Moyenne des maxima horaires 1 Très bon Vert Très bon Vert Bon Vert Bon Vert Moyen Orange Médiocre Orange Médiocre Orange Mauvais Rouge Mauvais Rouge Très mauvais Rouge en µg/m³

30 Construction of a thermometer Ten categories C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

31 Construction of a thermometer Limit profiles C1 C2 P1 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

32 Construction of a thermometer Limit profiles C1 C2 C3 C4 C5 C6 P5 C7 C8 C9 C10 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

33 Construction of a thermometer Limit profiles C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 P9 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

34 Comparison of an action to "limit" profiles Aggregation procedure C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 A1 P9 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

35 Comparison of an action to "limit" profiles Aggregation procedure C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 A1 P8 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

36 Comparison of an action to "limit" profiles Aggregation procedure C1 C2 C3 C4 C5 C6 C7 C8 C9 C10 A1 P7 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

37 Comparison of an action to "limit" profiles Aggregation procedure C1 C2 C3 C4 P6 C5 C6 C7 C8 A1 C9 C10 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

38 Comparison of an action to "limit" profiles Aggregation procedure C1 C2 C3 C4 P5 C5 C6 C7 A1 C8 C9 C10 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6

39 Comparison of an action to "limit" profiles Aggregation procedure C1 C2 C3 C4 P4 C5 C6 C7 A1 C8 C9 C10 Galance C1 C2 C3 C4 C5 C6 Veto

40 ! Results : "Communication"!"#$%"&$'()(!ousval!Ben+amin! !Aide!multicrit9re!:!l évaluation!de!l impact!des!transports!sur!l environnement>!?h9se!de!doctorat>!aniversité!paris!id! Eauphine.!Eirecteurs!de!th9se!3!Eenis!BouGssou!H!Luc!Adolphe!!!"*)+),"'-.)-''/)-."0)1,234 JaGous!Arnaud.!.200K23!Contribution!:!l évaluation!environnementale!d un!pro+et!de!transports!urbains>!némoire!de!travail!de!oin!d étude!ipja!?oulouse>!eirecteur!de!mémoire3!luc!adolphe!! 562"7)-4,"/'12/&(!3!! Pro+et!Prospective!de!l Impact!Environnemental!des!?ransports!.PIE2!3!l Aide!:!l évaluation!environnementale!des!sgst9mes!de!transport>!!apport!oinal>!?ome!2>!propositions>!200!p.>!aeene"!ip!e?j>!ruillet!2001!! Pro+et!Prospective!de!l Impact!Environnemental!des!?ransports!.PIE2!3!l Aide!:!l évaluation!environnementale!des!sgst9mes!de!transport>!!apport!oinal>!?ome!2>!propositions>!21.!pro+et!prospective!de!l Impact!Environnemental!des!?ransports!.PIE2!3!l Aide!:!l évaluation! environnementale!des!sgst9mes!de!transport>!!apport!oinal>!?ome!s>!analgse!bibliographique>!1sp.>!aeene"!ip!e?j>!nai!2001!! V!141'/("8!K!)-"1/2./'((3!! Adolphe!L.>!A!Computational!design!support!tool!Oor!Justainable!Arban!Eevelopment>!PLEA200W>!22"2K!Povembre>!Jingapour!.! Adolphe!L.>!?oXards!an!integrated!decision!process!oO!sustainable!urban!pro+ects>!JB0W>!S2"SK!Jeptembre>!Lisbonne!.! Adolphe!L.>!A!value!Oocused!decision!maYing!method!Oor!the!sustainabilitG!evaluation!oO!urban!districts>!CIJBA?>!K"Z!Jeptembre>!Lausanne!.!!ousval!B.!H!Adolphe!L.>!Aide!multicrit9re!:!l évaluation!de!l impact!des!transports!sur!l environnement!3!une!approche!par!les!ob+ectios>!ji[ee>! SV"22!Ruin>!\en9ve.

41 Results : the Impact tool Computer science specifications Modèle de données Modèle logique

42 Screenshot presenting the hierarchy structure Impact, a computer tool using Access

43 Conclusion A new methodologic framework for the environmental evaluation of transportation systems : - a method for the choice of indicators, based upon an innovative morphological and structural framework, - a method of structuration of the set of indicators based on a generical hierarchy of objectives for various actors, using avalue focused approach by Keeney, - utilisation of a multicriteria aided evaluation method to embed this set of indicators in a decision context

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013

Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb, Nadjia Benblidia, Omar Boussaid. 14 Juin 2013 Cube de textes et opérateur d'agrégation basé sur un modèle vectoriel adapté Text Cube Model and aggregation operator based on an adapted vector space model Lamia Oukid, Ounas Asfari, Fadila Bentayeb,

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS

MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT --------- FONCTIONNEMENT et GESTION des ECOSYSTEMES MARINS PEGASEAS Theme: MARINE ECOSYSTEMS DYNAMICS and MANAGEMENT: final outputs and Questions of the reports:

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199

Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE. Plan de Déplacements Urbains Rapport de Diagnostic Juin 2008. Page 1 / 199 Rapport de Diagnostic du PDU SOMMAIRE Page 1 / 199 SOMMAIRE 1. La démarche d élaboration d un... page 5 1.1. Le cadre réglementaire... 6 Les grandes lois... 6 Les objectifs assignés par la loi au PDU...

Plus en détail

Probabilistic design of wastewater treatment plants

Probabilistic design of wastewater treatment plants Probabilistic design of wastewater treatment plants Thèse Mansour Talebizadehsardari Doctorat en génie des eaux Philosophiae doctor (Ph.D.) Québec, Canada Mansour Talebizadehsardari, 2015 RÉSUMÉ Dans cette

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ;

TITRE DE LA THESE. Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie. Par. Riadh Béchir. Unité de recherche ; Laboratoire ; TITRE DE LA THESE Développement durable et lutte contre la pauvreté, Cas de la Tunisie Par Riadh Béchir Unité de recherche ; Laboratoire ; Entreprise - Economie - Environnement Economie et sociétés rurales

Plus en détail

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS

SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS SENEGAL DIAGNOSTICS DE LA GOUVERNANCE TRANSPORTS ET TRAVAUX PUBLICS FOCUS GROUPE: Sociétés Privées qui Utilisent Services de Transport Terrestre et/ou PAD Groupe A Routes et Port Les questions de Sections

Plus en détail

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques TR/06/B/P/PP/178009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2006

Plus en détail

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB

Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB AUTOMGEN 8.009 Générateur de pages WEB et serveur pour supervision accessible à partir d un navigateur WEB version 2 : support de sources vidéo, support 3D, support de l ensemble des objets IRIS 2D WEB

Plus en détail

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR

RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR RENCONTRE DES EXPERTS DES COMITÉS TECHNIQUES DE L AIPCR C4 3 CHAUSSÉES ROUTIÈRES JP. CHRISTORY LROP Paris 20 mars 2008 LES AXES DE TRAVAIL ET PRODUITS DU C 4-3 «Chaussées routières» Les séminaires chaussées

Plus en détail

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results)

Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Possible Food Assistance Indicators (at the level of Results) Comments for IT : 1. Text of predefined indicators cannot be changed by partners. Thus no variables in the predefined text. The only variables

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables. Presentation and snapshot of achieved work GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Presentation and snapshot of achieved work FLEXIPAC meeting Bertrand Cornélusse, University of Liège December 2014 1 P L

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Vincent van Steenberghe

Vincent van Steenberghe LES OUTILS D EVALUATION DES IMPACTS ECONOMIQUES DE LA TRANSITION BAS CARBONE: ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES Vincent van Steenberghe SPF Environnement- Service Changements Climatiques Congrès des Economistes

Plus en détail

SC 27/WG 5 Normes Privacy

SC 27/WG 5 Normes Privacy SC 27/WG 5 Normes Privacy Club 27001 Toulousain 12/12/2014 Lionel VODZISLAWSKY Chief Information Officer l.vodzislawsky@celtipharm.com PRE-CTPM 141212-Club27001 Toulouse normes WG5_LV L organisation de

Plus en détail

RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE

RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE RE.CO.R.D. ETUDE N 01-1009/1A SYNTHESE DE L ETUDE FRANÇAIS / ANGLAIS VALEUR DE NORMATION POUR LES INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX juillet 2002 E. LABOUZE - BIO Intelligence Service www.record-net.org OBJECTIF

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD. Systèmes d'alarme

NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD. Systèmes d'alarme NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL 60839-2-3 STANDARD Première édition First edition 1987-12 Systèmes d'alarme Partie 2: Prescriptions pour les systèmes d'alarme anti-intrusion Section trois Prescriptions

Plus en détail

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009

ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 2008/2009 ENSE3 - API/CSPI et Master Automatique - 28/29 DS Commande robuste - - 19 janvier 29 Nom Prénom Signature ATTENTION: Mettre votre nom et répondre directement sur les feuilles de l énoncé. Justifiez vos

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

Imagerie Confocale Chromatique

Imagerie Confocale Chromatique Imagerie Confocale Chromatique L imagerie confocale chromatique (Brevet STIL) ) a été inventée en 1995 et est reconnue mondialement comme une technique précise et fiable pour la mesure d épaisseur et de

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

This is a preview - click here to buy the full publication NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD. Systèmes d'alarme

This is a preview - click here to buy the full publication NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD. Systèmes d'alarme NORME CEI INTERNATIONALE IEC INTERNATIONAL STAN DARD 60839-2-5 Première édition First edition 1990-07 Systèmes d'alarme Partie 2: Prescriptions pour les systèmes d'alarme anti-intrusion Section 5 Détecteurs

Plus en détail

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français

Resolution proposed by the website working group. Available in: English - Français Resolution proposed by the website working group Available in: English - Français EN Proposers: 31 st International Conference of Data Protection and Privacy Commissioners Madrid, Spain 4 6 November 2009

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming

Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming Embedded Domain-Specific Languages using Libraries and Dynamic Metaprogramming THÈSE N O 5007 (2011) PRÉSENTÉE le 20 mai 2011 À LA FACULTÉ INFORMATIQUE ET COMMUNICATIONS LABORATOIRE DE MÉTHODES DE PROGRAMMATION

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 1 (for C/C+ grade) Question 2 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

DK6000. Quick Start Guide for Suppliers. March 2015 V1.1 0 /

DK6000. Quick Start Guide for Suppliers. March 2015 V1.1 0 / DK6000 Quick Start Guide for Suppliers March 2015 V1.1 0 / LOGIN Change the language Contact Us Your Username is Case Sensitive If you ve forgotten your password, do not try several time, just enter your

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2008-2009 ULB 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013

PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF. Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 PRÉSENTATION TRAVAIL EN COURS - APPRENTISSAGE INTERACTIF Ianis Lallemand, 21 janvier 2013 APPRENTISSAGE INTERACTIF definition Contours encore assez flous dans le champ de l apprentissage automatique. Néanmoins,

Plus en détail

Programme Intégré de Formation des Formateurs (PRIFF) Appel à candidature. Formation des enseignants PES- d anglais

Programme Intégré de Formation des Formateurs (PRIFF) Appel à candidature. Formation des enseignants PES- d anglais REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Programme Intégré de Formation des Formateurs (PRIFF) Appel à candidature Formation des enseignants PES- d anglais

Plus en détail

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference

Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference Conférence «Accords transnationaux d entreprise» «Transnational Company Agreements» Conference 13-14 novembre 2008-13th -14th Novembre 2008 Centre des Congrès, Lyon Le rôle des accords d entreprise transnationaux

Plus en détail

ARCHIVES REGULATIONS R-026-2008 In force May 1, 2008. RÈGLEMENT SUR LES ARCHIVES R-026-2008 En vigueur le 1 er mai 2008 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY

ARCHIVES REGULATIONS R-026-2008 In force May 1, 2008. RÈGLEMENT SUR LES ARCHIVES R-026-2008 En vigueur le 1 er mai 2008 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY ARCHIVES ACT LOI SUR LES ARCHIVES ARCHIVES REGULATIONS R-026-2008 In force May 1, 2008 RÈGLEMENT SUR LES ARCHIVES R-026-2008 En vigueur le 1 er mai 2008 INCLUDING AMENDMENTS MADE BY MODIFIÉ PAR This consolidation

Plus en détail

HARMONY 950. Setup Guide Guide d installation

HARMONY 950. Setup Guide Guide d installation HARMONY 950 Setup Guide Guide d installation Languages English.................... 3 Français................... 9 3 Package contents 1 3 2 4 1. Remote 2. Charging cradle 3. USB cable 4. AC Adapter 4

Plus en détail

2011-01 NOTE TECHNIQUES DES INCENDIE

2011-01 NOTE TECHNIQUES DES INCENDIE TECHNICAL INSPECTION SERVICES Department of Public Safety 460 Two Nations Crossing, Suite 100 Fredericton, NB E3A 0X9 Phone: (506) 444-4493 2011-01 FIRE TECHNOTE Fax: (506) 457-7394 NOTE TECHNIQUES DES

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

* * * * * * * * * * * * * * * * * ***

* * * * * * * * * * * * * * * * * *** RÉPONSE DE GAZ MÉTRO À UNE DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS Origine : Demande de renseignements n o 1 en date du 19 août 2010 Demandeur : Association pétrolière et gazière du Québec Référence : (i) Gaz Métro-1,Document

Plus en détail

Génie Logiciel et Gestion de Projets

Génie Logiciel et Gestion de Projets Génie Logiciel et Gestion de Projets INFO-F-407 Ragnhild Van Der Straeten 2007-2008 ULB 1 1 Génie Logiciel et Gestion de Projets Organisation 2 2 Ragnhild Van Der Straeten VUB, 4K209 Campus Etterbeek rvdstrae@vub.ac.be

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Paper Reference. Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening

Paper Reference. Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening Centre No. Candidate No. Surname Signature Paper Reference(s) 4365/01 London Examinations IGCSE French Paper 1: Listening Monday 8 November 2010 Afternoon Time: 30 minutes (+5 minutes reading time) Materials

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

Consultation PRIPs. Q. 9: Should pensions be explicitly excluded from the PRIPs initiative at this stage? Please justify or explain your answer.

Consultation PRIPs. Q. 9: Should pensions be explicitly excluded from the PRIPs initiative at this stage? Please justify or explain your answer. Consultation PRIPs Scope of the PRIPs Regime Q. 1: Should the PRIPs initiative focus on packaged investments? Please justify or explain your answer. Q. 2: Should a definition of PRIPs focus on fluctuations

Plus en détail

... Insolation and Sun Protection in Town-Planning. N.V.Obolensky, Candidate of Sciences (Eng.) NIISF, MOSCOW, U.S.S.R.

... Insolation and Sun Protection in Town-Planning. N.V.Obolensky, Candidate of Sciences (Eng.) NIISF, MOSCOW, U.S.S.R. Irr---rr--r----------------*----------------- Insolation and Sun Protection in Town-Planning.... N.V.Obolensky, Candidate of Sciences (Eng.) NIISF, MOSCOW, U.S.S.R. Summary. The results of the comprehensive

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

Des villes, des pays et des continents.

Des villes, des pays et des continents. > Des villes, des pays et des continents. Towns, countries and continents. les pays et les provinces les villes la provenance vocabulaire Vous habitez où? En Europe. Où ça, en Europe? Au Portugal. Où ça

Plus en détail

Data issues in species monitoring: where are the traps?

Data issues in species monitoring: where are the traps? Data issues in species monitoring: where are the traps? French breeding bird monitoring : Animations locales : - dealing with heterogenous data - working with multi-species multi-sites monitoring schemes

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA (Exploration Program Class Criteria Table replaced by O.I.C. 2005/190) Column 1 Column 2 Column 3 Column 4 Item Class 1 Class 2 Class 3 Activity Criteria Criteria

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards

Projet Datalift : retour d expérience sur les standards ign.fr Les outils du web Sémantique comme supports des données et métadonnées géographiques Projet Datalift : retour d expérience sur les standards Forum Décryptagéo Marne La Vallée 8 avril 2014 Bénédicte

Plus en détail

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder

Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder Médicaments approuvés : Les Canadiens veulent y avoir accès sans tarder (Ottawa, Canada Le 17 mars 2008) Selon une enquête menée récemment auprès des citoyens canadiens à l échelle nationale, la grande

Plus en détail

ADDENDUM A. Dessins et tracés des parcours

ADDENDUM A. Dessins et tracés des parcours ADDENDUM A ADDENDUM A ILLUSTRATING THE COURSE Shown here are diagrams of course shapes. The kiteboard s track is represented by a discontinuous line so that each diagram can describe courses with different

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

SA CORPORATE REFERENCE N : 2015-113. Derivatives (commodities)/ Dérivés (marchandises)

SA CORPORATE REFERENCE N : 2015-113. Derivatives (commodities)/ Dérivés (marchandises) SA CORPORATE REFERENCE N : 2015-113 Publication Date 19 November, 2015 Enforcement Date 20 November, 2015 Subject Market Delivery ports / Ports de livraison Derivatives (commodities)/ Dérivés (marchandises)

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale.

ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION. TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. ECOMM 2004 PROPOSITION D INTERVENTION TITRE DU PAPIER : De la planification stratégique au management de la mobilité : une démarche globale. AUTEUR Yamina Lamrani CERTU (Centre d Etudes sur les Réseaux,

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11

Association des Doctorants du campus STIC. Séminaires doctorants 11 Association des Doctorants du campus STIC Séminaires doctorants 11 07 mars 2007 Actes édités par l association des doctorants du campus STIC. Les travaux individuels publiés restent l unique propriété

Plus en détail

Level 3 French, 2015

Level 3 French, 2015 91546 915460 3SUPERVISOR S Level 3 French, 2015 91546 Demonstrate understanding of a variety of extended written and / or visual French texts 9.30 a.m. Wednesday 18 November 2015 Credits: Five Achievement

Plus en détail

INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE

INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INSPIRER LE MONDE, CREER LE FUTUR. INFINIMENT POINT DE VENTE OXHOO La société OXHOO, Filiale de AXLUAS au capital de 165 K, est le fruit de plus de 20

Plus en détail

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de l agriculture OFAG Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy, Federal Office

Plus en détail

Certificate of Incorporation Certificat de constitution

Certificate of Incorporation Certificat de constitution Request ID: 017562932 Province of Ontario Date Report Produced: 2015/04/27 Demande n o : Province de l Ontario Document produit le: Transaction ID: 057430690 Ministry of Government Services Time Report

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

AVOB sélectionné par Ovum

AVOB sélectionné par Ovum AVOB sélectionné par Ovum Sources : Ovum ovum.com «Selecting a PC Power Management Solution Vendor» L essentiel sur l étude Ovum AVOB sélectionné par Ovum 1 L entreprise britannique OVUM est un cabinet

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

French Three Unit Four Review

French Three Unit Four Review Name Class Period French Three Unit Four Review 1. I can discuss with other people about what to do, where to go, and when to meet (Accept or reject invitations, discuss where to go, invite someone to

Plus en détail

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ

Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ CORPORATE EVENT NOTICE: Offre contractuelle de rachat sur emprunt obligataire GDF SUEZ PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150603_04282_EUR DATE: 03/06/2015 MARCHE: EURONEXT PARIS GDF SUEZ (l' Initiateur de l'offre)

Plus en détail

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques

Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Le projet est Présentation de la Boîte à Outiles du IOMC pour la Prise de Décisions sur la Gestion de produits Chimiques Mars 2015 Programme inter-organisations pour la gestion rationnelle des produits

Plus en détail

2003 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2003

2003 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2003 200 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 200 1. When a father distributes a number of candies among his children, each child receives 15 candies and there is one left

Plus en détail

2013-01 NOTE TECHNIQUES DES INCENDIE. From: Technical Inspection Services Origine : Services d inspection technique Date: March 2013 Date : Mars 2013

2013-01 NOTE TECHNIQUES DES INCENDIE. From: Technical Inspection Services Origine : Services d inspection technique Date: March 2013 Date : Mars 2013 TECHNICAL INSPECTION SERVICES Department of Public Safety 460 Two Nations Crossing, Suite 100 Fredericton, NB E3A 0X9 Phone: (506) 444-4493 2013-01 FIRE TECHNOTE Fax: (506) 457-7394 NOTE TECHNIQUES DES

Plus en détail

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01

Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Publication IEC 61000-4-3 (Edition 3.0 2008) I-SH 01 Electromagnetic compatibility (EMC) Part 4-3: Testing and measurement techniques Radiated, radio-frequency, electromagnetic field immunity test INTERPRETATION

Plus en détail

LA FORMATION SYNDICALE DE L AFPC DANS LA RÉGION DE LA CAPITALE NATIONALE

LA FORMATION SYNDICALE DE L AFPC DANS LA RÉGION DE LA CAPITALE NATIONALE LA FORMATION SYNDICALE DE L AFPC DANS LA RÉGION DE LA CAPITALE NATIONALE Descriptifs des cours offerts à l hiver 2015 L ABC du syndicat (cours de deux jours) Ce cours est la pierre angulaire du programme

Plus en détail

Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et

Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et Les déplacements à Bron et dans l agglomération lyonnaise Tramway, vélo v, voiture : changements et permanences dans nos mobilités quotidiennes et impacts sur nos émissions de CO2 Introduction: Qu est-ce

Plus en détail

Défis de l interdisciplinarité. Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève

Défis de l interdisciplinarité. Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève Défis de l interdisciplinarité Professeur Roderick J. Lawrence Université de Genève Qu est l interdisciplinarité? Selon Jean Piaget, il y a trois modes : Echange et intégration d information Echange et

Plus en détail

Level 3 French, 2006

Level 3 French, 2006 For Supervisor s 3 9 0 5 6 1 Level 3 French, 2006 90561 Read and understand written French, containing complex language, in less familiar contexts Credits: Six 2.00 pm Wednesday 22 November 2006 Check

Plus en détail

FOURTH SESSION : "MRP & CRP"

FOURTH SESSION : MRP & CRP FOURTH SESSION : "MRP & CRP" Objectifs : Etre capable d analyser un plan directeur de fabrication (MPS). Pour cela il faut pouvoir : - exploser le plan en termes des différents composants, - Comprendre

Plus en détail

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How

The ISIA Minimum Standard. Why, What, How The ISIA Minimum Standard Why, What, How Budapest 10-11 October 2011 Vittorio CAFFI 1 Questions to address Why a Minimum Standard? Who is concerned? When has to be implemented? What is it? How can it be

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS

NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS NOTICE D UTILISATION Option USB 2-Ports USB FRANCAIS Introduction Ce supplément vous informe de l utilisation de la fonction USB qui a été installée sur votre table de mixage. Disponible avec 2 ports USB

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

Éco-conception et urbanisme 7 avril 2015

Éco-conception et urbanisme 7 avril 2015 Chaire génie civil écoconstruction 1 Saint-Nazaire Éco-conception et urbanisme 7 avril 2015 Bâtiment écologique? OU 3 Multi-étapes (cycle de vie) Multi-impacts sur l environnement 4 Changement climatique

Plus en détail

The Skill of Reading French

The Skill of Reading French The Skill of Reading French By the end of this session... ALL of you will be able to recognise words A LOT of you will be able to recognise simple phrases SOME of you will be able to translate a longer

Plus en détail

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France)

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Provence-Alpes-Côte d Azur Une Région à fortes disparités / A lot of disparities Population: 5 000 000 80% sur le littoral

Plus en détail

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE

LES NON-DITS DE L ESPACE DOMESTIQUE ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE MARSEILLE ECOLE DOCTORALE 355 - ESPACES, CULTURES, SOCIETES CIRTA CENTRE INTERDISCIPLINAIRE DE RECHERCHE SUR LES TERRITOIRES ET LEUR AMENAGEMENT LES NON-DITS

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail