Le contrat de sous-traitance industrielle PROMECA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le contrat de sous-traitance industrielle PROMECA"

Transcription

1 1

2 Le contrat de sous-traitance industrielle Plan 1 La définition juridique du contrat de sous-traitance industrielle sous-traitance et contrat d entreprise sous-traitance et contrat de vente sous-traitance et contrat de mandat sous-traitance et contrat de travail sous-traitance et contrat d entraide les lois nationales sur la sous-traitance 2 La recherche d un équilibre dans le contrat de sous-traitance 3 Les obligations du sous-traitant 4 Les obligations du donneur d ordre 2

3 Contrat de sous-traitance et contrat d entreprise Contrat par lequel une personne s engage envers une autre à faire un travail Le contrat de sous-traitance est une forme particulière du contrat d entreprise 3

4 Vocabulaire Externalisation Sous-traitance de capacité Sous-traitance de spécialité Sous-traitance industrielle Travail à façon Sous-traitance en chaîne Partenariat 4

5 Utiliser le bon vocabulaire celui qui commande le travail client final, donneur d ordre initial, le bénéficiaire mais pas «acheteur» en droit strict celui qui exécute le travail l entrepreneur, le prestataire, le «sous-traitant», le «fournisseur» le sous-traitant a des conditions générales «d affaires», «d entreprise», de «soustraitance» mais pas de «vente»! 5

6 Chaîne de contrats d entreprise ou sous-traitance en cascade Donneur d ordre initial, client final ou maître d ouvrage L'entrepreneur donneur d'ordre - maître d'oeuvre sous-traitant de rang 1 Le sous-traitant de rang 2 Le sous-traitant de rang 3 6

7 Contrat d entreprise ordinaire Le donneur d ordre Le sous-traitant 7

8 Contrat d entreprise et contrat de vente Entreprise obligation de faire obligation principale : mettre à disposition un outil de production longue suite d obligations Vente obligation de donner obligation principale : livrer un produit préexistant ou dont le modèle préexiste 8

9 Rôles respectifs des parties dans la vente et le contrat d entreprise VENTE Le vendeur décide de la conception, la fabrication, la commercialisation, le prix Le client paye CONTRAT D ENTREPRISE Le client donneur d ordre décide de - la conception - la fabrication - la réception - la commercialisation - le payement Le sous-traitant conseille, exécute, livre 9

10 Entreprise la part du service est prépondérante même si elle apparaît sous la forme de facturation d un produit même si le prix ne reflète pas le service Le service constitue l essence du contrat Vente l objet livré constitue la part majeure du prix Le service accessoire à la vente (maintenance) est assimilé à la vente ou constitue un contrat distinct 10

11 Entreprise Vente transfert de propriété à la réception juridique du produit transfert de propriété dès la conclusion ou à la livraison selon les pays Convention de Rome sur les obligations contractuelles loi du lieu d exécution de la prestation spécifique Convention de Vienne sur la vente internationale loi du vendeur 11

12 Moment de l exigibilité de la TVA Sous-traitance sans livraison produit Signature du contrat Fabrication du produit Exécution d un service «Livraison» d un produit avec ou sans service Réception juridique du travail TVA exigible Encaissement du prix TVA exigible 12

13 Entreprise Vente clientèle déterminée au seul donneur d ordre pour le produit clientèle indéterminée vente de chose future et contrat de fourniture 13

14 Critère distinctif du contrat d entreprise le produit livré est spécifique France, RFA, Hollande etc. le client est «maître» du produit nature, délai, lieu le prix n est pas toujours déterminé avant la conclusion le produit livré est «catalogue» le fournisseur est «maître du produit» le prix doit être déterminable avant la conclusion 14

15 Entreprise Vente le fournisseur obéit mais régime des garanties souple validité des clauses limitatives le fournisseur décide du produit mais sa responsabilité est très forte clauses limitatives possibles entre professionnels mais mal acceptées 15

16 Entreprise Le sous-traitant est la partie faible Vente Le vendeur est la partie forte Législation protectrice du sous-traitant loi de 1975 en France loi de 1998 en Italie, Belgique, Luxembourg, Espagne loi allemande de 1976 Législation protectrice des clients 16

17 Utilisez-vous des conditions générales? A votre avis, vos contrats sont-ils des contrats de vente ou d entreprise? 17

18 Contrat de sous-traitance et convention d entraide Le contrat d entreprise doit être rémunéré Les services non rémunérés relèvent d une convention d entraide accessoire au contrat Pas d obligation de résultat pour le travail bénévole, sauf faute grave 18

19 Quelle est la part de services dans votre prestations? Quels services facturez-vous? A votre avis, quel est votre responsabilité dans l exécution de ces services? 19

20 Contrat de sous-traitance et contrat de mandat Mandat : une partie (le mandataire) s oblige à accomplir un ou plusieurs actes juridiques pour compte de l autre (mandant) Mandat donné au sous-traitant pour acheter de la matière acheter un composant donner un travail à un autre fournisseur imposé par le client Le donneur d ordre est directement engagé par les actes du mandataire 20

21 Donneur d ordre Donneur d ordre mandataire Contrat d entreprise Sous-traitant de rang 1 Contrat d entreprise Contrat d entreprise Sous-traitant de rang 1 mandataire Sous-traitant de rang 2 Chaîne de contrats de sous-traitance Sous traitant de rang 2 Effet du mandat 21

22 Contrat de sous-traitance et contrat de travail Indépendance du sous-traitant Importance du respect des obligations sociales par le soustraitant qui se déplace dans un autre État 22

23 Intervenez-vous sur le site de vos clients? Si oui, en pratique, qui dirige votre personnel? 23

24 Les lois nationales sur la sous-traitance France Belgique Luxembourg Espagne Protection du paiement du sous-traitant 24

25 Lien contractuel et ordre normal des paiements Donneur d ordre initial Sous traitant de rang 1 Action directe en paiement du soustraitant dans les chaînes de contrats d entreprise Incident de paiement Sous-traitant de rang 2 Sous-traitant de rang 3 Lois française belge, luxembourgeoise espagnole 25

26 Travaillez vous dans une chaîne de contrats? Connaissez-vous le donneur d ordre initial? Avez-vous des garanties de paiement? 26

27 Loi italienne de 1998 Ne concerne que la sous-traitance travaillant sur les plans et techniques du donneur d ordre Loi très complète contrat écrit délais de paiement obligatoires protection contre les abus 27

28 2 L équilibre du contrat de soustraitance 2.1 Les abus 2.2 La négociation loyale du contrat 2.3 Le contrat international 28

29 Les abus 2.1 La prévention des abus Imputation unilatérale de débit Transfert illicite des droits de propriété intellectuelle Obligation de payer en fin d année une somme sans contrepartie Modification unilatérale du contrat Obligation faite par le donneur de changer de client en cours de contrat Utilité du recours au droit 29

30 Estimez-vous être victime d abus? Si oui, lesquels? 30

31 2.2 La négociation loyale du contrat de sous-traitance L obligation de bonne foi notion juridique de bonne foi sanctions traduction concrète de la bonne foi 31

32 Les pourparlers préliminaires Importance juridique des pourparlers loyauté des pourparlers échec des pourparlers obligation des parties après l échec des pourparlers 32

33 Le devis Engagement unilatéral du sous-traitant Préciser sa durée En général gratuit 33

34 L'étude technique Véritable contrat (contrat d entreprise) préparatoire au contrat principal Normalement payant si le contrat principal n est pas conclu Si le contrat principal n est pas conclu, le sous-traitant conserve l étude Contrefaçon, parasitisme, concurrence déloyale du détournement des études 34

35 Comment négociez vous vos études? Protégez-vous votre savoir-faire? Déposez vous des brevets? 35

36 Le moment de la formation du contrat La rencontre des conditions générales d affaires du sous-traitant et du donneur d ordre 36

37 1 Consultation du donneur d ordre 2 Réponse du sous-traitant 3 Acceptation de la réponse Le contrat est conclu 37

38 Le donneur d ordre 1 consulte 3 accepte la réponse avec réserve Le sous-traitant 2 répond 4 accepte les réserves Le contrat est conclu sur la base des dernières propositions du donneur d ordre avant l acceptation 38

39 Conclusion du contrat Le contrat se forme sur la base de la dernière proposition avant l acceptation Théorie du «last shot» 39

40 Dans votre entreprise, quels sont les documents constituant le contrat? Conservez vous les télécopies, les s? Comment est organisée la négociation du contrat? 40

41 Les formes du contrat Les mentions obligatoires la loi italienne La valeur des transmissions électroniques Directive 1999/93/CE du 13 décembre 1999, sur un cadre communautaire pour les signatures électroniques 41

42 La détermination du prix Non nécessairement déterminée au moment de la conclusion Loyauté du prix prise en compte des services développement du produit logistique 42

43 2.3 Le contrat international Un élément de rattachement avec l étranger Le donneur d ordre ou le sous-traitant est domicilié à l étranger Une chaîne de contrat n est pas entièrement internationale si deux contractants sont dans le même pays 43

44 Contrat de sous-traitance international Donneur d ordre Sous-traitant 44

45 Donneur d ordre allemand Contrat international Contrat national Sous-traitant de rang 1 - français Sous-traitant de rang 2 - français Contrat international Sous-traitant de rang 3 - Italien 45

46 Les conventions internationales Convention de Vienne pour la vente internationale Convention de Rome pour la sous-traitance en l absence de clause spécifique choix de la loi du lieu d exécution de la prestation caractéristique site du sous-traitant ou du donneur d ordre Convention de Bruxelles pour le tribunal tribunal du domicile de la partie attaquée ou du lieu d exécution du contrat 46

47 Les contrats types ORGALIME Fourniture de composants fabriqués sur demande (SC 96) Conditions de transformation en série (SP99) 47

48 3 Les obligations du sous-traitant Exécuter le travail personnellement Exécuter le travail loyalement Conseiller le donneur d ordre Exécuter le travail dans les règles de l art Respecter les délais Respecter le cahier des charges Assumer la responsabilité juridique de l inexécution Assumer les défauts de sécurité du produit Conserver les biens du donneur d ordre 48

49 Exécuter le travail personnellement Notion d intuitu personnae Dispositions particulières de certaines lois France : présentation du sous-traitant Italie : limitation de la sous-traitance à 50% du contrat 49

50 Vos donneurs d ordre acceptent-ils que vous sous-traitiez? À quelles conditions? Considérez-vous que vos clients vous ont choisi pour votre spécialité ou votre capacité? 50

51 Exécuter le travail loyalement La confidentialité pourparlers exécution du travail publicité, foires-exposition L exclusivité Communication de la Commission du 18 décembre

52 Quelles sont les restrictions que vous imposent les donneurs d ordre dans l exécution du travail? 52

53 Exécuter le travail loyalement Respecter les droits de propriété intellectuelle obligation de vigilance sur la provenance des plans ne pas utiliser des techniques couvertes par le droit de propriété intellectuelle des tiers au profit du sous-traitant 53

54 Avez-vous prévu des clauses vous garantissant sur les droits des tiers? 54

55 Conseiller le donneur d ordre Une obligation accessoire différence entre contrat d étude et d assistance technique et contrat de soustraitance Contenu de l obligation de conseil proportionnalité de l obligation préciser le cahier des charges utilité, efficacité, légalité du travail demandé 55

56 Conseiller le donneur d ordre Les conséquences du conseil quand le donneur d ordre le suit responsabilité du sous-traitant dans le cas contraire transfert de risque vers le donneur d ordre risque grave pour la sécurité des personnes les règles de l art et les dispositions légales relatives à la sécurité des personnes ont une valeur juridique supérieure à l engagement souscrit dans le contrat 56

57 Quels types de conseils estimez-vous normal de donner au donneur d ordre? Dans quelles circonstances refuseriezvous d exécuter le travail demandé? 57

58 Exécuter le travail dans les règles du métier Les règles de l art La réglementation Les normes 58

59 La loi Les règles de l art Obligations imposées sans accord du sous-traitant Sous-traitant Obligations acceptées dans le contrat 59

60 Vos fabrications tombent-elles sous le coup de législations particulières? Lesquelles? Les produits de vos clients sont-ils réglementés? Comment? 60

61 Respecter les règles de l art Notion de règles de l art techniques actuelles, proportionnées, accessibles aux professionnels se constate par codification ou expertise Caractère impératif Distinction avec les normes techniques Rôle croissant dans la législation 61

62 Respecter la réglementation du produit La réglementation s applique directement au sous-traitant La réglementation s applique au donneur d ordre Les situations complexes le critère de la maîtrise d œuvre Le fait de ne pas être responsable au titre de loi du produit n élimine pas pour autant la responsabilité civile et pénale du sous-traitant 62

63 Le produit fini est réglementé Responsabilité réglementaire du vendeur! Sous-traitant Donneur d ordre, distributeur 63

64 Le composant est réglementé Responsabilité réglementaire du sous-traitant! Sous-traitant Donneur d ordre, distributeur 64

65 Situation complexe Qui est le maître d œuvre?? Sous-traitant Donneur d ordre 65

66 Respecter les normes Notion Les normes techniques sont volontaires Le sous-traitant doit respecter la norme si elle est imposé par un texte réglementaire ou une disposition du contrat Utilité pour simplifier le dialogue technique 66

67 Connaissez vous les normes techniques correspondant à votre activité? Le respect des normes est-il mentionné dans le contrat? Si oui, comment? 67

68 Respecter les délais Une obligation importante le délai doit être respecté scrupuleusement les retards non imputables au soustraitant les clauses pénales La pratique des commandes ouvertes une pratique douteuse 68

69 Les retards de livraison vous sontils toujours imputables? Si non, expliquez Quel est le montant des pénalités de retard qui vous sont ordinairement imposées? 69

70 Respecter les exigences techniques du cahier des charges Obligation de résultat et obligation de moyen distinction existence d un aléa dans l exécution du contrat modulation en fonction des circonstances 70

71 Garantir les défauts de conformité du produit Notion de défaut le donneur d ordre assume la conception le sous-traitant la conformité au cahier des charges identifier l origine du défaut Défauts apparents et défauts cachés prise en compte de la spécialité du donneur d ordre 71

72 Assumer la responsabilité juridique de l'inexécution du contrat La garantie prévue dans le contrat notion de responsabilité contractuelle notion de garantie contractuelle automaticité définition des limites 72

73 La responsabilité contractuelle Donneur d ordre Sous-traitant de rang 1 Sous-traitant de rang 2 Contrat Contrat Contrat Ordre des actions en responsabilité Sous-traitant de rang 3 73

74 Avant le contentieux Nul ne peut se faire justice soit-même Le donneur d ordre ne peut imposer au sous-traitant de payer pour des nonconformités non-démontrées Droit de suspendre les paiements Jeu d une clause de résolution contractuelle 74

75 Le contentieux Notion de responsabilité contractuelle Preuve à la charge du donneur d ordre Exécution forcée du contrat si réaliste Dommages et intérêts Modulation par le juge de la sanction en fonction de la gravité 75

76 Limitations et exonération de la responsabilité contractuelle du sous-traitant La force majeure standard juridique dans les droits romanistes à définir avec précision dans le contrat dans les droits de common-law Les changements de circonstance non prise en compte généralement sauf clause de «hardship) La faute du donneur d ordre erreur dans le cahier des charges immixtion etc.. La faute d autrui 76

77 Les clauses limitatives de responsabilité Validité Limites et abus des clauses limitatives 77

78 Assumer la responsabilité juridique des défauts de sécurité du produit L obligation de sécurité découlant du contrat La responsabilité civile du fait des produits défectueux Solidarité de principe du donneur d ordre et du sous-traitant Notion d action récursoire Exception à la solidarité 78

79 Responsabilité du fait des produits défectueux Donneur d ordre et sous-traitant solidaires! Produit fini Victime Sous-traitant Donneur d ordre 79

80 Les actions récursoires Donneur d ordre Actions en responsabilité Sous-traitant de rang 1 Sous-traitant de rang 2 Sous-traitant de rang 3 Solidarité 80

81 Responsabilité du fait des produits défectueux Le donneur d ordre est seul responsable Faute de conception Faute d intégration Victime Sous-traitant Sous- Donneur d ordre 81

82 Conserver les biens du donneur d ordre Equipements et outillages Machines Matières premières Produits en cours de fabrication 82

83 4 Les obligations du donneur d ordre 4.1 Le choix du sous-traitant 4.2 La décision de l objet du contrat et la validation des choix 4.3 La collaboration avec le soustraitant 4.4 Le respect des droits de propriété intellectuelle 4.5 La prise de livraison au moment fixé 4.6 Le paiement du prix Le contrat de sous-traitance industrielle 83

84 4.1 Bien choisir le sous-traitant Obligation d évaluer le sous-traitant Sélectionner le sous-traitant 84

85 4.2 Bien définir l objet du contrat Décider de l objet et valider les choix Le cahier des charges Prototypes et échantillons initiaux Développement du produit Stockage et services logistiques Contrôle 85

86 4.3 La collaboration avec le sous-traitant Coopération technique User sagement de la position de force du donneur d ordre 86

87 4.4 Le respect des droits de propriété intellectuelle Notion de propriété intellectuelle Qui détient les droits? Comment se transfèrent les droits? 87

88 4.5 La prise de livraison au moment fixé Obligation de retirer les produits à la date convenue dans le contrat Importance des «incoterms» 88

89 4.6. Le paiement du prix Importance des délais de paiement en sous-traitance Causes légitimes permettant aux donneurs d ordre de différer le paiement 89

90 La directive sur les retards de paiement Objectifs de la directive Le droit à des intérêts, conditions Le taux d intérêt Le délai de 30 jours si le contrat ne mentionne rien Liberté de fixer les délais sauf abus La référence aux usages et la lutte contre les conditions d achat abusives 90

91 Délai de paiement non mentionné dans le contrat Article 3.1 de la directive 30 jours Sous-traitant Réception du produit Paiement Donneur d ordre 91

92 Délai de paiement mentionné dans le contrat Article 3 60 jours de la directive 60 jours Soustraitant Réception du produit Paiement Donneur d ordre 92

93 Retard de paiement Intérêts automatiques 60 jours!! Taux directeur BCE + 7 points! 60 jours convenus!! 95 jours!! Sous-traitant Paiement 93

94 Délai de paiement mentionné dans le contrat Abus! Article 3.3 de la directive 240 jours 240 jours! 94

95 - Importance de l amélioration des relations «Donneurs d ordre / Soustraitants» - Utilité de la maîtrise des aspects juridiques pour une relation économique saine 95

sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse:

sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse: sia Contrat de sous-mandat N o 1012/4 (Règlement SIA 112 Modèle de prestations) 2001 Concernant le projet: le mandant nom/adresse: confie au mandataire 1 nom/adresse: le mandat décrit dans le présent contrat:

Plus en détail

TVA Modifications fiscales pour les véhicules de fonction de salariés résidant à l étranger. INFO Janvier 2014

TVA Modifications fiscales pour les véhicules de fonction de salariés résidant à l étranger. INFO Janvier 2014 INFO Janvier 2014 TVA Modifications fiscales pour les véhicules de fonction de salariés résidant à l étranger Depuis le 30/06/2013, la détermination du lieu de référence a changé pour la location de longue

Plus en détail

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES

COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES COMMUNE DE FERNEY-VOLTAIRE CAHIER DES CHARGES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES DE PRESTATIONS DE SERVICES JURIDIQUES : CONSEIL ET REPRESENTATION EN JUSTICE Article 1 - Objet du contrat 1-1 Présentation Le

Plus en détail

L agent commercial en Allemagne

L agent commercial en Allemagne 1 L agent commercial en Allemagne Introduction Le statut juridique de l agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HGB) aux Articles 84 à 92c.

Plus en détail

Informaticiens indépendants N/ : 11-012469

Informaticiens indépendants N/ : 11-012469 Direction générale de la législation, des enquêtes et du registraire des entreprises Direction principale des lois sur les impôts Québec, le 9 mai 2012 Monsieur Adrian Dafinei Président du conseil d administration

Plus en détail

Donner forme à vos projets Conditions générales de ventes

Donner forme à vos projets Conditions générales de ventes 1. DISPOSITIONS GENERALES Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les droits et obligations de la société MyDRAFT et du donneur d ordre ci-après dénommé le «Client» dans le

Plus en détail

Doc. : Th-Franchise A 4 Bruxelles, le 16.3.2001 MH/RHdG/JP A V I S. concernant LES CONTRATS DE COLLABORATION COMMERCIALE (LA FRANCHISE) ***

Doc. : Th-Franchise A 4 Bruxelles, le 16.3.2001 MH/RHdG/JP A V I S. concernant LES CONTRATS DE COLLABORATION COMMERCIALE (LA FRANCHISE) *** Doc. : Th-Franchise A 4 Bruxelles, le 16.3.2001 MH/RHdG/JP A V I S concernant LES CONTRATS DE COLLABORATION COMMERCIALE (LA FRANCHISE) *** 2 Après avoir consulté la commission permanente «Politique générale

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE PREAMBULE L'agence POINT CARDINAL est une agence de création de packaging, de marque, d'identité visuelle et d'édition. L'agence POINT CARDINAL peut aussi accompagner ponctuellement

Plus en détail

Jmplaw.eu. E-commerce en Allemagne. Atouts et opportunités pour les PME françaises

Jmplaw.eu. E-commerce en Allemagne. Atouts et opportunités pour les PME françaises E-commerce en Allemagne Atouts et opportunités pour les PME françaises Jean-Marc Puech -Cabinet jmplaw Droit des affaires & Droits NTIC Internet Télécommunication Informatique, Données personnelles - 59

Plus en détail

CLASSEMENT DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES. CONDITIONS DE LA PRESTATION v3

CLASSEMENT DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES. CONDITIONS DE LA PRESTATION v3 CLASSEMENT DES HEBERGEMENTS TOURISTIQUES CONDITIONS DE LA PRESTATION v3 2 Madame, Monsieur, La réforme du classement des hébergements touristiques marchands concerne tous les types d hébergements touristiques.

Plus en détail

CHAPITRE I : GENERALITES

CHAPITRE I : GENERALITES N Pirae, le Cahier des clauses administratives particulières «Acquisition et mise en œuvre d'un progiciel de gestion des ressources humaines, des prestations et des mises à jour inhérentes pour les modules

Plus en détail

B. Le formalisme du contrat de sous-traitance

B. Le formalisme du contrat de sous-traitance LE REGIME JURIDIQUE DE LA SOUS-TRAITANCE EN ITALIE Textes de référence :! Loi n 192 du 18 juin 1998 sur la sous-traitance dans les activités de production (en annexe) Table des matières A. Notion juridique

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques de la sous-traitance dans les activités informatique, électronique, conseil en ingénierie D O S S I E R D E P R E S S E

Guide des bonnes pratiques de la sous-traitance dans les activités informatique, électronique, conseil en ingénierie D O S S I E R D E P R E S S E Guide des bonnes pratiques de la sous-traitance dans les activités informatique, électronique, conseil en ingénierie D O S S I E R D E P R E S S E Conférence de presse 22 Juin 2010 Sommaire P2/3 Communiqué

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT (C.G.A.) DU CIRAD Mise à jour du 11 février 2015 Chapitre I : Dispositions communes Article 1 Champ d application des présentes conditions Les présentes Conditions Générales

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE POUR LA FRANCE modèle applicable aux industries des lampes, luminaires, candélabres, auxiliaires, et services associés à ces matériels destinés à l éclairage Toute commande

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE MEDIAKOD

CONDITIONS GENERALES DE MEDIAKOD I. PREAMBULES : a) CONDITIONS GENERALES DE MEDIAKOD Nos conditions générales étant de stricte application, le co-contractant ne pourra les modifier unilatéralement et il ne pourra y être dérogé que par

Plus en détail

Magenta Société d Avocats www.magenta-legal.com

Magenta Société d Avocats www.magenta-legal.com Magenta Société d Avocats www.magenta-legal.com LOI HAMON : NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES 6 mars 2014 Vincent JAUNET, Avocat associé Magenta Société d Avocats www.magenta-legal.com Sommaire

Plus en détail

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE ÉLECTRONIQUE

GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE ÉLECTRONIQUE GUIDE POUR L'ÉLABORATION D'UN CONTRAT DE SOUS-TRAITANCE ÉLECTRONIQUE 20, RUE DU PARC BP 1425 29104 QUIMPER CEDEX TEL +33 (0)2 98 95 17 20 FAX +33 (0)2 98 64 32 78 www.snese.com SIEGE SOCIAL : 7 BOULEVARD

Plus en détail

SARL RDLM ASSOCIES - AGENCE RACINE CONDITIONS GENERALES DE VENTE

SARL RDLM ASSOCIES - AGENCE RACINE CONDITIONS GENERALES DE VENTE SARL RDLM ASSOCIES - AGENCE RACINE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Article 1 Objet Les présentes conditions générales de vente régissent les relations contractuelles entre le client et la société à responsabilité

Plus en détail

CONTRAT DE LICENCE DE LOGICIEL (Concession d un droit d utilisation)

CONTRAT DE LICENCE DE LOGICIEL (Concession d un droit d utilisation) CONTRAT DE LICENCE DE LOGICIEL (Concession d un droit d utilisation) ENTRE LES SOUSSIGNES SERVICES soft Eurl Dont le Siège social est : 1 er Groupe, Bt B Place du 1 er Mai Alger Ci après dénommer «LE PRESTATAIRE»

Plus en détail

Droit du commerce électronique

Droit du commerce électronique Droit du commerce électronique Auteur(s) : Céline Castets-Renard Présentation(s) : Maître de conférences de droit privé, HDR, Université de Toulouse I CapitoleCo-directrice du Master 2 Droit et informatique

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT 1. APPLICATION DES CONDITIONS GENERALES - DEFINITIONS - CLAUSES GENERALES BRIDGESTONE France 1.1 Tous achats de biens, marchandises, équipements et matériels et de services

Plus en détail

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S.

Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. CGV Conditions Générales (CGV) de la société Mercateo France S.A.S. 1 Domaine d application et objet 2 Parties contractantes 3 Conclusion du Contrat 4 Informations relatives aux produits, prix, disponibilité

Plus en détail

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE DANS LE BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS

CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE DANS LE BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS CHARTE DE BONNES PRATIQUES DE LA SOUS-TRAITANCE DANS LE BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS Cette charte, proposée par : * la Chambre de Métiers et de l Artisanat des Pyrénées-Orientales, * les services de l Etat,

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE :

CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : CONDITIONS GÉNÉRALES D ACHAT IDVERDE : Article 1 Champ d application Toute commande passée par IDVERDE (ci-après dénommée «l Acheteur») auprès d un fournisseur de Biens ou d un prestataire de Services

Plus en détail

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE SECTION 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES (p. 2-3) 1. But 2. Portée 3. Objectifs 4. Définitions TABLE DES MATIÈRES SECTION II OBLIGATIONS DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle

Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle Charte du fournisseur SICAE-OISE dans le cadre de ses relations avec la clientèle professionnelle Préambule SICAE-OISE, dont le siège est situé à Compiègne, est fournisseur historique d électricité auprès

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES

MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES CIRCULAIRE N 2005-100 /FAE/SFE/AC DU 1 ER MARS 2005 RELATIVE AUX MEDECINS, AVOCATS ET AUTRES PERSONNES EXTERIEURES AU SERVICE PUBLIC CONSULAIRE NOR : MAEF0410068C 1. La

Plus en détail

Prénom Agissant en mon nom personnel Au nom et pour le compte de la Société.. Dont le siège social est fixé à...

Prénom Agissant en mon nom personnel Au nom et pour le compte de la Société.. Dont le siège social est fixé à... COMMUNE D ALLAIRE FOURNITURE DE LIVRES POUR LA MEDIATHEQUE ANNÉES 2011-2012 Lot 4 : Romans policiers ACTE D ENGAGEMENT Date du marché : Montant du marché : Compris entre 400,00 TTC et 500,00 TTC par an

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Article 1 Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de défnir les droits et obligations de l AGENCE KARIBOO (le FOURNISSEUR), et de ses CLIENTS. Seules

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes

Conditions Générales de Ventes Conditions Générales de Ventes Les présentes conditions générales sont relatives à l utilisation du Site web www.izzyworld.eu et à la vente des produits de la société à responsabilité limitée CTC Craft,

Plus en détail

Conditions générales d Adon Production SA (CG Adon) état 10.2009

Conditions générales d Adon Production SA (CG Adon) état 10.2009 Conditions générales d Adon Production SA (CG Adon) état 10.2009 1 Conclusion de contrat Un contrat entre le client et Adon Production SA (ci-après: «Adon») prend effet par la confirmation de commande

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 : CHAMP D'APPLICATION - DÉFINITION Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent à toutes les prestations de services conclues

Plus en détail

Conditions Générales de Vente du Site www.buyeco.ch

Conditions Générales de Vente du Site www.buyeco.ch Conditions Générales de Vente du Site www.buyeco.ch 1. OBJET Les présentes Conditions Générales de Vente (ci-après les «CGV») définissent les relations juridiques entre l utilisateur et BUYECO Sàrl (ci-après

Plus en détail

Conditions générales de licence de logiciel

Conditions générales de licence de logiciel Conditions générales de licence de logiciel 1. Préambule MAÏDOTEC est titulaire des droits de propriété intellectuelle et de commercialisation sur le logiciel décrit dans les conditions particulières associées

Plus en détail

La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance

La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance La sécurisation des conditions d exécution du contrat de sous-traitance Livret à destination des encadrants présents sur le terrain Pourquoi ce livret? La spécificité des entreprises de l industrie des

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Article 2099... 81 Introduction... 82 1. Absence de lien de subordination... 83 A. L absence de subordination juridique...

TABLE DES MATIÈRES. Article 2099... 81 Introduction... 82 1. Absence de lien de subordination... 83 A. L absence de subordination juridique... 24350_V_Karim.book Page xiii Wednesday, November 30, 2011 8:32 AM TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE HUITIÈME Du contrat d entreprise ou de service..... 1 SECTION I De la nature et de l étendue du contrat..........

Plus en détail

LOI HAMON DU 17 MARS 2014 : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES

LOI HAMON DU 17 MARS 2014 : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES LOI HAMON DU 17 MARS 2014 : DE NOUVELLES OBLIGATIONS POUR LES ENTREPRISES Le 27.01.15 La loi du 17 mars 2014 relative à la consommation, dite «Loi Hamon» 1, contient de nouvelles dispositions relatives

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2015-1033 du 20 août 2015 relative au règlement extrajudiciaire des litiges de consommation

Plus en détail

Les nouvelles obligations en matière d e-commerce

Les nouvelles obligations en matière d e-commerce Loi dite Hamon relative à la Consommation Les nouvelles obligations en matière d e-commerce Loi n 2014-344 du 17 mars 2014 parue au JO n 65 du 18 mars 2014 Mardi 10 juin 2014 1 Loi «Hamon» : les nouvelles

Plus en détail

Aspects réglementaires de la sous-traitance, de la cotraitance et du travail illégal dans le droit des chantiers

Aspects réglementaires de la sous-traitance, de la cotraitance et du travail illégal dans le droit des chantiers A s s o c i a t i o n d e s R e s p o n s a b l e s d e S e r v i c e s G é n é r a u x F a c i l i t i e s M a n a g e r s A s s o c i a t i o n Aspects réglementaires de la sous-traitance, de la cotraitance

Plus en détail

1 er janvier 2015. Conditions générales relatives aux achats informatiques

1 er janvier 2015. Conditions générales relatives aux achats informatiques 1 er janvier 2015 Conditions générales relatives aux achats informatiques CG relatives aux achats informatiques 2 1 Champ d application 1.1 Les présentes conditions générales (CG) règlent la conclusion,

Plus en détail

L encadrement juridique du Cloud computing

L encadrement juridique du Cloud computing L encadrement juridique du Cloud computing Héloïse Deliquiet, avocat associé, FIDAL Sophie Guicherd, doctorante en droit, Grenoble II H.D., S.G. - ADIRA 16.05.2013 1 I. Le cadre juridique et le fonctionnement

Plus en détail

GLOSSAIRE MARCHÉS PUBLICS (Code des marchés publics issu du décret n 2006-975 du 1 er août 2006)

GLOSSAIRE MARCHÉS PUBLICS (Code des marchés publics issu du décret n 2006-975 du 1 er août 2006) GLOSSAIRE MARCHÉS PUBLICS (Code des marchés publics issu du décret n 2006-975 du 1 er août 2006) AAPC Avis d Appel Public à la Concurrence (synonyme = avis de marché) : avis publié par l administration

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DU CONTRAT DE VENTE : CONDITIONS DE VALIDITÉ, TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ, OBLIGATIONS DU VENDEUR ET DE L'ACHETEUR

CARACTÉRISTIQUES DU CONTRAT DE VENTE : CONDITIONS DE VALIDITÉ, TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ, OBLIGATIONS DU VENDEUR ET DE L'ACHETEUR CARACTÉRISTIQUES DU CONTRAT DE VENTE : CONDITIONS DE VALIDITÉ, TRANSFERT DE PROPRIÉTÉ, OBLIGATIONS DU VENDEUR ET DE L'ACHETEUR Le contrat de vente Introduction Le contrat de vente est régi par le Titre

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT. Marché n 2014/05. (Passé selon la procédure adaptée de l article 28 du code des marchés publics) FOURNITURE DE GAZ NATUREL

ACTE D ENGAGEMENT. Marché n 2014/05. (Passé selon la procédure adaptée de l article 28 du code des marchés publics) FOURNITURE DE GAZ NATUREL ACTE D ENGAGEMENT Marché n 2014/05 (Passé selon la procédure adaptée de l article 28 du code des marchés publics) FOURNITURE DE GAZ NATUREL Dossier suivi par Christophe DOLLET Nature du marché Fourniture

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées CGV, sont conclues entre :

Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées CGV, sont conclues entre : Article 1 Champs d application Les présentes Conditions Générales de Vente, ci-après dénommées CGV, sont conclues entre : La société FLORENT, S.A.S., société d enseignement culturel, élisant domicile au

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. IHU Strasbourg. Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. IHU Strasbourg. Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES IHU Strasbourg Institut Hospitalo Universitaire de Strasbourg CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Objet du marché ASSISTANCE JURIDIQUE Marché passé selon une procédure

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE - SOUS-TRAITANTS -

CONDITIONS GENERALES DE VENTE - SOUS-TRAITANTS - CONDITIONS GENERALES DE VENTE - SOUS-TRAITANTS - PREAMBULE La société ANDCO est une Société par Actions Simplifiées ayant pour activité la mise en relation de transporteurs, logisticiens, et plus généralement

Plus en détail

FACTURES MENTIONS OBLIGATOIRES PRECAUTIONS A PRENDRE-

FACTURES MENTIONS OBLIGATOIRES PRECAUTIONS A PRENDRE- MISE EN PLACE ADMINISTRATIVE Le Puy en Velay, le 18 novembre 2015 Afin de vous aider à prendre connaissance des obligations qui vous incombent en qualité de chef d entreprise, nous avons repris ci-dessous

Plus en détail

ARTICLE 03 - MODIFICATION OU ANNULATION D UNE COMMANDE SPECIALE

ARTICLE 03 - MODIFICATION OU ANNULATION D UNE COMMANDE SPECIALE CONDITIONS GENERALES DE VENTE SOCIETE «Xtremelashes France by CPE Cosmétique» ARTICLE 01 - APPLICATION DES CONDITIONS GENERALES DE VENTE - OPPOSABILITE DES CONDITIONS GENERALE DE VENTE Les présentes Conditions

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DU SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DU SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DU SERVICE 25 AVRIL 2016 Société Réunionnaise du Radiotéléphone Siège social 21, rue Pierre Aubert ZI du Chaudron 97490 Sainte-Clotilde SCS au capital de 3 375 165 Euros.

Plus en détail

DOCUMENT. Conditions de vente

DOCUMENT. Conditions de vente IDEST Communication SA DOCUMENT DOC-F-7.5.1.2-Conditions de vente- FR.docx Date d application : 11/04/2016 Conditions de vente TABLE DES MATIÈRES 1.1. GÉNÉRALITÉS... 2 1.2. OFFRES... 2 1.3. COMMANDE...

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES

CONDITIONS GENERALES CONDITIONS GENERALES 1. INTRODUCTION 1.1 Le Cabinet s engage à assurer la prestation des services dans la plus grande diligence professionnelle, en respectant les attentes légitimes du Client, ainsi que

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION COMMUNE DE HIERES-SUR-AMBY MARCHE DE SERVICES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) Objet du marché LOCATION ET MAINTENANCE DE QUATRE COPIEURS AVEC RACHAT DES CONTRATS EXISTANTS Remise des offres Date limite

Plus en détail

Conditions générales de vente applicables à partir du 1 er janvier 2008 Achat d espaces publicitaires

Conditions générales de vente applicables à partir du 1 er janvier 2008 Achat d espaces publicitaires Conditions générales de vente applicables à partir du 1 er janvier 2008 Achat d espaces publicitaires Article 1 Application et opposabilité des conditions générales. Les présentes conditions générales

Plus en détail

Article 4 Durée du marché

Article 4 Durée du marché Article 1 - Objet du Marché Le présent MAPA a pour objet : la fourniture et la fabrication de mobilier ci-après désigné "matériel" l exécution des prestations associées : - de livraison, - de déchargement,

Plus en détail

CONVENTION d adhésion au service. GOVROAM de Belnet

CONVENTION d adhésion au service. GOVROAM de Belnet CONVENTION d adhésion au service GOVROAM de Belnet ENTRE : Le réseau télématique belge de la recherche, Belnet, Service de l État à Gestion Séparée, créé au sein de la Politique Scientifique Fédérale 231,

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT NOTICE EXPLICATIVE

MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT NOTICE EXPLICATIVE MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT NOTICE EXPLICATIVE DC3 NOTICE Le formulaire DC3 peut être utilisé dans le cadre

Plus en détail

L ouverture d un compte dans une banque suisse. L Association suisse des banquiers répond aux questions les plus fréquemment posées

L ouverture d un compte dans une banque suisse. L Association suisse des banquiers répond aux questions les plus fréquemment posées L ouverture d un compte dans une banque suisse L Association suisse des banquiers répond aux questions les plus fréquemment posées L ouverture d un compte dans une banque suisse L Association suisse des

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE et de SERVICES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE et de SERVICES CONDITIONS GENERALES DE VENTE et de SERVICES ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions générales de vente ont pour objet, d une part, d informer tout éventuel consommateur sur les conditions et modalités

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT. Marché n 2015/01. (Passé selon la procédure adaptée de l article 28 du code des marchés publics)

ACTE D ENGAGEMENT. Marché n 2015/01. (Passé selon la procédure adaptée de l article 28 du code des marchés publics) ACTE D ENGAGEMENT Marché n 2015/01 (Passé selon la procédure adaptée de l article 28 du code des marchés publics) ACQUISITION D UN VEHICULE 100% ELECTRIQUE UTILITAIRE LEGER Dossier suivi par Christophe

Plus en détail

Conditions Générales de Vente AFFIPERF

Conditions Générales de Vente AFFIPERF Conditions Générales de Vente AFFIPERF Article 1. 1.1 Champ d application Les présentes conditions générales de vente (ci-après «Conditions Générales») s appliquent à toutes les offres, propositions, commandes

Plus en détail

Conditions Générales d achat de Biens ou de Services des Sociétés Shell en France Edition mars 2010

Conditions Générales d achat de Biens ou de Services des Sociétés Shell en France Edition mars 2010 Généralités Les présentes Conditions s appliquent dans les relations contractuelles entre Shell et le Vendeur, qui pourraient être sous forme, notamment, d un bon d achat ou d un ordre de travail («le

Plus en détail

Les délais de livraison

Les délais de livraison Les délais de livraison I-Délai de livraison en cas de vente directe en magasin On distingue selon que le bien ou la prestation de service à un coût inférieur, égal ou supérieur à 500. A-Prix supérieur

Plus en détail

Fédération du BTP des Alpes Maritimes Nice la Plaine 1 CS 63304-06206 NICE CEDEX 3 04.92.29.85. 04.92.29.85.86 LA GARANTIE DE PAIEMENT

Fédération du BTP des Alpes Maritimes Nice la Plaine 1 CS 63304-06206 NICE CEDEX 3 04.92.29.85. 04.92.29.85.86 LA GARANTIE DE PAIEMENT Fédération du BTP des Alpes Maritimes Nice la Plaine 1 CS 63304-06206 NICE CEDEX 3 04.92.29.85. 04.92.29.85.86 LA GARANTIE DE PAIEMENT PRESENTATION La loi du 10 juin 1994 a ajouté un article 1799-1 au

Plus en détail

Les impayés : prévention et recouvrement

Les impayés : prévention et recouvrement Les impayés : prévention et recouvrement Conférence organisée à la Chambre des Métiers, le jeudi 10 octobre 2013. 1 Introduction Le nombre d impayés est de plus en plus important... Le mois de septembre

Plus en détail

Conditions générales de livraison et de paiement de la société FRUTELIA & Letellier GmbH

Conditions générales de livraison et de paiement de la société FRUTELIA & Letellier GmbH Conditions générales de livraison et de paiement de la société FRUTELIA & Letellier GmbH I. Domaine d application 1. Les conditions de vente telle que figurant ci-après sont applicables à tous les contrats

Plus en détail

05-81-24-02-93 06-71-14-20-76 SIREN : 809 083 876 R.C.S

05-81-24-02-93 06-71-14-20-76 SIREN : 809 083 876 R.C.S CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente (ci après «CGV») sont applicables à l ensemble des prestations conclues entre LE VOITURISTE et le Client à compter du 02/02/2015.

Plus en détail

Deux pratiques abusives actuelles : le paiement retardé et le paiement trop rapide

Deux pratiques abusives actuelles : le paiement retardé et le paiement trop rapide Note thématique Juridique/Paiements (délais, retards, moyens ) 12/06/2002 Deux pratiques abusives actuelles : le paiement retardé et le paiement trop rapide On peut observer actuellement un développement

Plus en détail

Contrat de services de rédaction professionnelle

Contrat de services de rédaction professionnelle Contrat de services de rédaction professionnelle Désignation des parties Dans le présent contrat, le «client» désigne (nom) (adresse) Dans le présent contrat, le «rédacteur» désigne (nom) (adresse) Désignation

Plus en détail

Vade-mecum à l usage des petites et moyennes entreprises (TPE/PME)

Vade-mecum à l usage des petites et moyennes entreprises (TPE/PME) Ed. Resp. : Hervé Champagne, fonctionnaire chargé de l information Province du Brabant Wallon, Bâtiment Archimède - Bloc D, Avenue Einstein 2 à 1300 Wavre 13 octobre 2014 Pourquoi ne participeriez-vous

Plus en détail

Pour une meilleure compréhension des présentes conditions générales de vente la société ITL sera nommée «ITL» et son cocontractant «le Client».

Pour une meilleure compréhension des présentes conditions générales de vente la société ITL sera nommée «ITL» et son cocontractant «le Client». ARTICLE 1. PREAMBULE ET DEFINITIONS La société ITL est spécialisée dans la location de fichiers d adresses postales, le traitement et l hébergement de fichiers d adresses et l édition de logiciels. Pour

Plus en détail

Code de déontologie de l USPI Genève- Edition 2004. Code de déontologie de l USPI Genève

Code de déontologie de l USPI Genève- Edition 2004. Code de déontologie de l USPI Genève Code de déontologie de l USPI Genève Edition 2004 1 PREAMBULE 3 REGLES GENERALES 3 RELATIONS AVEC LE PUBLIC 3-4 RELATIONS AVEC LA CLIENTELE 4-5 RELATIONS AVEC LES CONFRERES 5-7 2 Code de déontologie de

Plus en détail

Ets VIELLEVOYE SA Division TOLFER CONDITIONS GENERALES de VENTE

Ets VIELLEVOYE SA Division TOLFER CONDITIONS GENERALES de VENTE Ets VIELLEVOYE Division TOLFER CONDITIONS GENERALES de VENTE Applicables à partir du 01 janvier 2016 1 Article 1 : Champ d application Ces conditions générales de vente (CGV) s appliquent à tous les produits

Plus en détail

Conditions générales de location

Conditions générales de location Conditions générales de location Applicables à compter du 01/11/2011 ARTICLE 1. Champ d application 1.1 Partie Les présentes conditions générales sont applicables entre : TRAVELLERPAD, SAS au capital de

Plus en détail

Le financement court terme des TPE

Le financement court terme des TPE JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) 2 Ce guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire,

Plus en détail

1. Généralités. 2. Devis et tarifs. 3. Commande

1. Généralités. 2. Devis et tarifs. 3. Commande 1. Généralités Les présentes conditions générales s appliquent de plein droit à toute vente de produits Architecture du Bois - Terrasse Grad ou à toute installation de produits Architecture du Bois - Terrasse

Plus en détail

CONJOINT (à préciser si celui ci est également propriétaire) Date et lieu de naissance :...

CONJOINT (à préciser si celui ci est également propriétaire) Date et lieu de naissance :... MANDAT «EXPERT» NON EXCLUSIF DE VENTE Loi du 7 mai 1946 instituant l Ordre des géomètres-experts, décret du 31 mai 1996 portant règlement de la profession et code des devoirs professionnels N au registre

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX DIRECTION DES SERVICES TECHNIQUES Service des Marchés Publics 3 Place Roger Delthil Tél: 0563046363 TRAVAUX DE PEINTURES ROUTIERES Date et heure limites de réception des offres

Plus en détail

CONTRAT DE REVENDEUR

CONTRAT DE REVENDEUR Après lecture du document veuillez remplir la première page, parapher chaque page et signer la dernière page Envoyez par fax au +33 (0) 1 43 58 03 40 - Par courrier à Advisto SAS 51 boulevard de Strasbourg

Plus en détail

Principes d intervention et de facturation Bours & Associés. A.- Application des principes de facturation et d intervention.

Principes d intervention et de facturation Bours & Associés. A.- Application des principes de facturation et d intervention. Albert Dominique Lejeune Michel Delnoy Xavier Thiébaut Vanessa Veriter Avocats associés Adeline Römer Delphine Grisard Céline Genin Bénédicte Biemar Martin Lauwers Charlotte Beaujean Alexandre Pirson Muriel

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS

POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS POLITIQUE D ACQUISITION EN BIENS, EN SERVICES ET EN TRAVAUX DE CONSTRUCTION DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES AFFLUENTS 1. OBJET La présente politique a pour but de préciser l encadrement de l acquisition

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître de l Ouvrage : CENTRE HOSPITALIER DE PERIGUEUX 80, avenue Georges Pompidou CS 61205 Opération : CHAMBRE FROIDE BATIMENT N 25 RENOVATION DU MONTE CHARGE MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX SUIVANT «PROCEDURE

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE

POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE POLITIQUE D INTÉGRITÉ EN RECHERCHE Référer à la : SECTION I PRÉAMBULE Préambule 1. La Politique d intégrité en recherche (ci-après appelée la «présente politique») découle de la Politique institutionnelle

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : 2 - OUVERTURE DE COMPTE 3 - COMMANDES 4 - ARTICLES DANS/HORS CATALOGUE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : 2 - OUVERTURE DE COMPTE 3 - COMMANDES 4 - ARTICLES DANS/HORS CATALOGUE CONDITIONS GENERALES DE VENTE B TO B 1 - PRINCIPES : Les ventes sont soumises aux présentes CGV qui prévalent sur toutes conditions d achat, sauf dérogation préalable et écrites de SEA2. Elles ne sauraient

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Du contrat d entreprise ou de service... 1

TABLE DES MATIÈRES. Du contrat d entreprise ou de service... 1 TABLE DES MATIÈRES chapitre huitième Du contrat d entreprise ou de service... 1 section I De la nature et de l étendue du contrat... 1 Article 2098... 1 1. Définition et caractéristiques du contrat d entreprise

Plus en détail

GUIDE DE LA COMMANDE PUBLIQUE. QUELQUES CONSEILS à DESTINATION DES ENTREPRISES POUR RéPONDRE AUX MARCHéS PUBLICS. + d infos www.carcassonne-agglo.

GUIDE DE LA COMMANDE PUBLIQUE. QUELQUES CONSEILS à DESTINATION DES ENTREPRISES POUR RéPONDRE AUX MARCHéS PUBLICS. + d infos www.carcassonne-agglo. GUIDE DE LA COMMANDE PUBLIQUE QUELQUES CONSEILS à DESTINATION DES ENTREPRISES POUR RéPONDRE AUX MARCHéS PUBLICS + d infos www.carcassonne-agglo.fr Qui sont les acheteurs publics et qu achètent-ils? Il

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU CONTRAT DE MANDAT DE RECHERCHE DE LA SARL ELECTRO CLIM POUR LES VEHICULES NEUFS

CONDITIONS GENERALES DU CONTRAT DE MANDAT DE RECHERCHE DE LA SARL ELECTRO CLIM POUR LES VEHICULES NEUFS CONDITIONS GENERALES DU CONTRAT DE MANDAT DE RECHERCHE DE LA SARL ELECTRO CLIM POUR LES VEHICULES NEUFS CES CONDITIONS DOIVENT ÊTRE LUES INTEGRALEMENT ET RETOURNEES SIGNEES ET PARAPHEES A CHAQUE PAGE.

Plus en détail

Convention de base Convention Opérations sur marge Convention Options et Contrats à terme

Convention de base Convention Opérations sur marge Convention Options et Contrats à terme Convention de base Convention Opérations sur marge Convention Options et Contrats à terme Partie 1: Convention de base Les Parties 1. Le(s) soussigné(s) du «Formulaire d ouverture de compte LYNX»; ci-après

Plus en détail

Comment lutter efficacement contre les mauvais payeurs et améliorer la transparence?

Comment lutter efficacement contre les mauvais payeurs et améliorer la transparence? Comment lutter efficacement contre les mauvais payeurs et améliorer la transparence? Présentation de Maître Jean-Paul NOESEN 1, Rue du Saint Esprit Luxembourg 00352 27 47 020 L-1475 Luxembourg w Info@noesen.lu

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (article 28 du Code des marchés publics) Entretien du linge pour le CREPS d Ile-de-France

Marché à procédure adaptée (article 28 du Code des marchés publics) Entretien du linge pour le CREPS d Ile-de-France MINISTERE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Marché à procédure adaptée (article 28 du Code des marchés publics) Entretien du linge pour le CREPS d Ile-de-France Cahier des clauses administratives

Plus en détail

Conditions générales d'achat

Conditions générales d'achat Conditions générales d'achat Groupe Aimé Pouly est une marque qui regroupe les entités juridiques suivantes : POULY TRADITION S.A CHE-105.973.488 TVA Rue du Pré-Bouvier 31 1242 Satigny A. POLLI S.A. CHE-105.765.240

Plus en détail

Lot 8 / Fournitures et matériels de stratification

Lot 8 / Fournitures et matériels de stratification ACADEMIE DE POITIERS Marché publique de fournitures de produits de stratification Lot 8 / stratification Service coordonnateur : Intendance Lycée Professionnel ROMPSAY Rue de PERIGNY 17000 LA ROCHELLE

Plus en détail

Conditions générales de vente des produits vendus sur PIQO.FR, MYPIQO.COM et PIQOSTORE.COM

Conditions générales de vente des produits vendus sur PIQO.FR, MYPIQO.COM et PIQOSTORE.COM Association PIQO FOUNDATION 22 Rue Marc Riquier 58000 Nevers France piqo@piqo.fr déclarée sous le n W583002508 en Préfecture de la Nièvre Conditions générales de vente des produits vendus sur PIQO.FR,

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre

CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Article 2 : Promotion et offre CONDITIONS GENERALES Article 1 : Champ d application Ces conditions générales sont applicables aux contrats d organisation et d intermédiaire de voyages, tels que définis par la loi du 16 février 1994

Plus en détail

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation

L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Chapitre 8 L influence d un progiciel de gestion sur le système d information d une organisation Notions Processus : nature et présentation Progiciels de gestion dans les métiers de l organisation : approche

Plus en détail

LIGUE NATIONALE DE CYCLISME. Conditions générales de vente des produits vendus sur Ligue Nationale de Cyclisme.fr

LIGUE NATIONALE DE CYCLISME. Conditions générales de vente des produits vendus sur Ligue Nationale de Cyclisme.fr LIGUE NATIONALE DE CYCLISME Association Loi 1901 Siège social : 38, rue du Surmelin 75020 PARIS N de téléphone 01 43 61 61 90 Adresse du courrier électronique contact@lncpro.fr Conditions générales de

Plus en détail

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales

Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Thème 1 Contrôle et traitement comptable des opérations commerciales Je fais le point 1. Les différents documents commerciaux Le devis Le devis correspond à une proposition faite à un client, à sa demande.

Plus en détail