I. Spectroscopie UV - visible

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "I. Spectroscopie UV - visible"

Transcription

1 hap. A5 Spectres UV visible et I I. Spectroscopie UV - visible 1- ouleurs et solutions La lumière blanche contient toutes les radiations visibles dont les couleurs s'étendent du rouge au violet. - le vert et le magenta sont des couleurs complémentaires car leur superposition donne du blanc ; le bleu et le jaune sont des couleurs complémentaires ; le rouge et le cyan sont des couleurs complémentaires. Des couleurs sont complémentaires si leur superposition donne du blanc. éalisons le spectre d'absorption d'une solution de permanganate de potassium : on envoie sur cette solution le spectre de la lumière blanche et on observe quelles sont les radiations absorbées. La couleur perçue est la couleur complémentaire de la couleur absorbée. ouleurs complémentaires Spectre de l ion permanganate 2- Grandeurs données par le spectrophotomètre. I - La transmittance est définie par : T = ou T = I est l intensité lumineuse, est le flux lumineux. Elle s'exprime en pourcentage et n'a pas d'unité. Elle est peu utilisée. I 0 I L absorbance : définie par : A = - log (T) = log I Elle s'exprime sans unité. Il s'agit d'une échelle logarithmique. Le tableau ci-après regroupe quelques valeurs. Absorbance A I 0 / I I I 0 I 0 / 10 I 0 / 100 Le tableau montre que lorsque A = 2, l'échantillon ne laisse passer qu un centième de la lumière incidente. Quand A augmente d'une unité, l'intensité lumineuse transmise est divisée par 10. Les appareils courants sont limités à une absorbance maximale égale à 2. Pour les appareils usuels, les domaines de longueur d onde vont de 200 à 380 nm dans l UV et de 380 à 780 nm dans le domaine visible. Page 1 sur 5

2 3- Loi de Beer Lambert a. Facteurs influant sur l absorbance - Le solvant peut absorber partiellement la radiation de longueur d'onde choisie. Si l'on veut connaître l'absorbance de l'espèce colorée dissoute dans le solvant, indépendamment du solvant lui-même, il est nécessaire d'effectuer un réglage du zéro, une mesure «à blanc» avec le solvant seul. - La longueur d'onde : lorsqu on trace l absorbance en fonction de la longueur d onde pour une solution de permanganate de potassium par exemple, la courbe passe par des maximums aux alentours de max = 530 nm (dans le vert). L'absorbance est alors maximale : c'est à cette longueur d'onde que la sensibilité du spectrophotomètre est la plus grande et qu'il fournit les mesures les plus précises. - L épaisseur de solution traversée n réalise le spectre de la lumière blanche grâce à un rétroprojecteur et un réseau. n verse dans deux béchers identiques des hauteurs différentes d'une même solution de permanganate de potassium. n place les deux béchers au-dessus de la fente, puis on observe les bandes d'absorption dans le spectre correspondant à chacun des béchers. n constate que la bande d'absorption est d'autant plus foncée que l'épaisseur de solution traversée est importante. Une étude plus précise montre que l'absorbance A est proportionnelle à l'épaisseur l de la solution : A = K 1 l. - oncentration de l'espèce colorée La longueur d'onde choisie,, correspond au maximum d'absorbance de l'espèce colorée : pour la solution aqueuse de permanganate de potassium, max = 530 nm. n mesure ensuite l'absorbance de solutions de permanganate de potassium de plus en plus concentrées. Les mesures obtenues permettent de tracer la courbe de l'absorbance en fonction de la concentration, * A = f (c). Pour des solutions suffisamment diluées, l'absorbance est proportionnelle à la concentration de l'espèce colorée A = K 2 c. L absorbance d'une solution dépend de la longueur d'onde de la radiation, de l'épaisseur de la solution traversée et de sa concentration. b. Enoncé La loi de Beer-Lambert relie l'absorbance de la solution à la concentration de l'espèce absorbante : A =. l. où l est l'épaisseur de la cuve traversée par le faisceau lumineux et le coefficient d'absorption molaire (dépend de la substance, de la longueur d onde et du solvant), avec : en L. mol -1.cm -1 ; l en cm ; en mol.l -1 ; A sans unité. Le couple ( max ; max) caractérise une espèce chimique dissoute dans un solvant donné à une température donnée. c. Limites de validité. La relation n'est vraie que dans certaines conditions : - la lumière doit être monochromatique - la concentration ne doit pas être trop grande - la solution doit être homogène (pas de précipité, ni de formation de gaz) - le soluté ne doit pas donner lieu à des réactions sous l'effet de la lumière incidente - le soluté ne doit pas donner d'associations variables avec le solvant. 4- hromophores Un chromophore est un groupement d'atomes comportant une ou plusieurs doubles liaisons, et formant avec le reste de la molécule une séquence de doubles liaisons conjuguées, c'est-à-dire une alternance de doubles et de simples liaisons. Il est responsable d une absorption caractéristique donnée dans des tables. Page 2 sur 5

3 Plus une molécule comporte de doubles liaisons conjuguées, plus les radiations absorbées ont de grandes longueurs d onde II. appels de nomenclature en chimie organique Nous adopterons la nomenclature systématique qui applique les règles fixées par l IUPA (Union Internationale de chimie pure et appliquée) 1- Les alcanes a) Les alcanes non cycliques Formule générale : n H 2n+2 Exemple : 3-éthylpentane aractéristique : Liaisons simples 2 H H 2 H H 2 Nomenclature : alcane Le préfixe tiens compte du nombre de carbone de la chaine carbonée la plus longue. 1 : méth, 2 : éth, 3 : prop, 4 : but, 5 : pent, 6 : hex, 7 : hept, 8 : oct, 9 : non, 10 : déc, b) Les groupes alkyls Ils se composent comme les alcanes avec un hydrogène de moins pour permettre une liaison avec la chaine carbonée, la terminaison est yl quand ils sont dans un nom de molécule et yle quand ils sont seuls c) Les alcanes cycliques Avec un cycle la formule générale est n H 2n on compte le nombre de dans le cycle et on ajoute cyclo devant le préfixe 2- Les alcènes H Formule générale : n H 2n Exemple : 3 H H 2 aractéristique : Une liaison double = 2,3-diméthylbut-1-ène Nomenclature : alcène n cherche la chaine carbonée la plus longue qui contient la double liaison et on donne un numéro, le plus petit possible, indiquant la position de la double liaison. Si la molécule contient deux ou plusieurs doubles liaisons, la terminaison ène est précédée d un. 3- Les composés oxygénés a) Les alcools. Formule générale : H ou n H 2n+1 H Exemple : 4,4 diméthylpentan-2-ol Groupe fonctionnel : Hydroxyle H Nomenclature : alcanol lasse des alcools : primaire secondaire tertiaire H 2 H 1 H H 2 2 H H 2 H H Si la molécule contient deux ou plusieurs fonctions alcool, la terminaison ol est précédée d un 1 3 Page 3 sur 5

4 b) Les aldéhydes et les cétones Groupe fonctionnel : arbonyle = Pour les aldéhydes c est une fonction de «bout de chaîne» Formule générale : Exemple : 2-méthylpropanal H H Nomenclature : alcanal 3 H H H 3 Si la molécule contient deux ou plusieurs fonctions aldéhyde, la terminaison al est précédée d un Formule générale : Exemple : pentan-2-one ' Nomenclature : alcanone H 2 H 2 c) Les acides carboxyliques. Formule générale : H ou 2 H Exemple : acide 3-méthylbutanoïque H H 2 Groupe fonctionnel : arboxyle H H 3 H Nomenclature : acide alcanoïque Si la molécule contient deux ou plusieurs fonctions acide, la terminaison oïque est précédée d un d) Les esters. Formule générale : Exemple : éthanoate de 3-méthylbutyle Groupe fonctionnel : Nomenclature : Ester alcanoate d alkyle H 2 H 2 H 4 4- Amines et amides Amines. Groupe fonctionnel : Amine Types d amines : primaire secondaire tertiaire NH 2 NH N Nomenclature : alcanamine N-alkylalcanamine N-alkylN-alkylalcanamine ou alkylamine N-alkylalkylamine N-alkylN-alkylalkylamine Exemples : éthylamine éthylméthylamine triéthylamine H 2 NH 2 NH H 2 ( H 2 ) 3 N Page 4 sur 5

5 Amides. Groupe fonctionnel : Amide Types d amides : Nomenclature : alcanamide N-alkylalcanamide N-alkyl N-alkylalcanamide Exemples : éthanamide N-éthylpropanamide N-éthyl N-méthylpropanamide NH 2 III. La spectroscopie infra rouge La spectroscopie infrarouge est l étude de l absorption des espèces organiques pour des rayonnements de longueurs d onde comprise entre 800 et 1000 nm 1- Principe Quelque soit l état physique, les atomes d une molécule vibrent. Les mouvements de vibration interne peuvent correspondre à une élongation longitudinale ou à une déformation angulaire. Quand un échantillon est soumis à un rayonnement infra rouge (I) certaines liaisons absorbent de l énergie pour changer de fréquence de vibration et créer ainsi une bande dans le spectre. 2- Spectres I NH 2 Le spectre I d une espèce est le tracé de la transmittance T (en %) en fonction du nombre d onde = 1/ (en cm -1 ). Dans un spectre infrarouge on distingue deux zones principales : > > 1400 cm -1 il y a des bandes caractéristiques des liaisons -H, N-H, -H, = et = > > 500 cm -1 cette zone est plus complexe, propre à un composé donné, on l appelle souvent «empreinte digitale» 3-Mise en évidence de la liaison Hydrogène L allure d un spectre est modifié par la présence de liaisons hydrogènes entre les molécules, lorsque la solution devient plus concentrée, les liaisons hydrogène peuvent se former et modifier le spectre, la bande devient plus large et se décale vers des plus petits. H 2 N H 2 H 5 NH 1 2 H 5 N 1 2 H 2 N Page 5 sur 5

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge

Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Chapitre 5 Analyse spectrale Spectroscopie UV Visible Et Spectroscopie infrarouge Comment identifier la structure d une molécule à partir de ses différents spectres? Introduction : La spectroscopie est

Plus en détail

Spectres UV-visible IR

Spectres UV-visible IR Spectres UV-visible IR I. Molécules organiques VOIR TP II. Spectroscopie d absorption 1. Spectroscopie UV-visible a. Principe Dans un spectrophotomètre, on fait passer une radiation électromagnétique à

Plus en détail

1 Le flux lumineux. C'est aussi cette énergie, transportée par le faisceau lumineux, qui impressionne la rétine et provoque le mécanisme de la vision.

1 Le flux lumineux. C'est aussi cette énergie, transportée par le faisceau lumineux, qui impressionne la rétine et provoque le mécanisme de la vision. Photométrie Nous allons voir dans ce chapitre comment les phénomènes d'émission et d'absorption de lumière par les atomes ou les molécules peuvent être utilisés pour le dosage de certaines solutions les

Plus en détail

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse

TS II.3 Spectroscopie infrarouge Synthèse Spectroscopie infrarouge Sommaiire -I- Comment se présente un spectre IR? -----------------------------------2 -II- Quelles sont les informations apportées par un spectre IR? -----------------4 1. Spectre

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie?

Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie? Chapitre B1 : Comment effectuer un dosage par spectrophotométrie? TP : La bouillie bordelaise : Dosage par étalonnage. Document 1 : la spectroscopie UV-visible Une espèce chimique est susceptible d interagir

Plus en détail

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE

CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE CHAPITRE 6 : SPECTROSCOPIE U.V. VISIBLE Lycée International des Pontonniers Novembre 2015 I. Généralités 1. Spectre d absorption - Lorsqu elle traverse une substance autre que l air ou le vide, la lumière

Plus en détail

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi

Spectrophotométrie d absorption. http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie d absorption http://www.youtube.com/watch?v=ximapwz5wsi Spectrophotométrie Usage de la lumière pour mesurer une concentration Basée sur l absorption des radiations lumineuses L absorption

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. topologique ; ligne brisée b. double c. hydroxyle d. amines e. longueur d'onde ; coefficient 2. QCM a. 3-méthylbutan-2-one. b. Carbonyle.

Plus en détail

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE :

AP7 SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE : P7 SPETROSOPIE UV-VISILE : Données : Spectre de la lumière blanche : (ci-contre) ercle chromatique : (ci-contre) Deux couleurs diamétralement opposées sont complémentaires. Loi de eer-lambert : Soit une

Plus en détail

I- Spectres UV-visible

I- Spectres UV-visible Objectif : Comprendre comment l étude de spectre donne des informations sur les composés chimiques. I- Spectres UV-visible 1. Activité 1 p 88 Matériel : B : un spectrophotomètre et ses cuves ; une solution

Plus en détail

Thème : Les ondes. Lentille convergente Biprisme Solution colorée Ecran. (Cette expérience peut-être réalisée sur rétroprojecteur).

Thème : Les ondes. Lentille convergente Biprisme Solution colorée Ecran. (Cette expérience peut-être réalisée sur rétroprojecteur). TS-Physique-chimie Compétences. Partie : bserver Thème : Les ondes TP n 6 Analyse spectrale UV-Visible-IR Caractériser une espèce colorée ; Exploiter un spectre UV-visible ; Exploiter un spectre IR pour

Plus en détail

Spectroscopie infra-rouge

Spectroscopie infra-rouge Chimie organique 8 : Spectroscopie infra-rouge Jusqu au début du XX ème siècle, l identification de molécules organiques constituait un lourd travail. Les grosses molécules étaient d abord fragmentées

Plus en détail

Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie

Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie Une nouvelle technique d'analyse : La spectrophotométrie Par spectrophotométrie on peut : - déterminer la concentration d'une espèce chimique colorée en solution à partir de l'absorbance. - suivre la cinétique

Plus en détail

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction

TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction TP 1 : Spectrophotométrie UV-visible - Correction Objectifs : Comprendre le principe de fonctionnement d un spectrophotomètre. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour caractériser une espèce colorée.

Plus en détail

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Objectifs : Connaître et appliquer les règles de nomenclature des composés en chimie organique. Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le

Plus en détail

CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE

CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE CHAPITRE 13- ANALYSE SPECTROSCOPIQUE 1-Les Objectifs du chapitre. Ce que je dois connaître Définition de absorbance, transmittance, nombre d'onde. La loi de Beer-Lambert notions de déplacement chimique

Plus en détail

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale

Terminale S Chapitre 4 Observer : ondes et matière. Analyse spectrale Analyse spectrale 1 Spectroscopie UV-visible 1.1 Présentation des spectres UV-visible La spectroscopie est l étude quantitative des interactions entre la lumière et la matière. Lorsque la lumière traverse

Plus en détail

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible

Introduction à la spectroscopie UV-Visible. 1. Présentation. 2. Principe de la spectroscopie UV - Visible Introduction à la spectroscopie UV-Visible Article rédigé par Antoine Eloi (Professeur Agrégé de Chimie en Classes Préparatoires BCPST), édité par Nicolas Lévy (Responsable Editorial de CultureSciences-Chimie).

Plus en détail

Complément - Chapitre 5 Spectroscopie

Complément - Chapitre 5 Spectroscopie Complément - Chapitre 5 Spectroscopie Spectroscopie dans l ultraviolet et le visible La région du visible du spectre électromagnétique correspond à la lumière dont les longueurs d onde varient environ

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie

TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie TP : Détermination de la concentration en glucose d une boisson de réhydratation Deuxième Partie Rappel : Lorsque l on chauffe un mélange d une solution de glucose et d une solution d acide 3,5- dinitrosalycilique

Plus en détail

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE

Observer TP Analyse spectrale ANALYSE SPECTRALE OBJECTIFS ANALYSE SPECTRALE Préparation d une solution par dilution, réalisation d un spectre uv- visible et interprétation Utilisation des spectres IR I ) SPECTRE UV-VISIBLE Cette spectroscopie fait intervenir

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur

ANALYSE SPECTRALE. monochromateur ht ANALYSE SPECTRALE Une espèce chimique est susceptible d interagir avec un rayonnement électromagnétique. L étude de l intensité du rayonnement (absorbé ou réémis) en fonction des longueurs d ode s appelle

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 I. Domaines d étude de ces deux techniques. Thème : Analyse spectrale. Partie : Spectroscopie Cours 9 : Spectroscopie I.R et R.M.N http://actions.maisondelachimie.com/outils_pedagogiques.html I.R. :

Plus en détail

Spectroscopie UV - visible

Spectroscopie UV - visible Spectroscopie UV - visible ACTIVITES 6 Activité de découverte 2 : Spectre et couleur Le «vert malachite» est un colorant organique de synthèse. La teinte de ses solutions (document 1) ressemble à celle

Plus en détail

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée

CORRIGE. Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT EXP Spectroscopie UV-Visible CORRIGE Objectifs : Exploiter des spectres UV-visible pour caractériser et doser une espèce colorée Problématique : Un sirop

Plus en détail

Séquence 2. Spectroscopies. Sommaire

Séquence 2. Spectroscopies. Sommaire Séquence 2 Spectroscopies Problématique L imagerie par résonance magnétique (IRM) est une technique utilisée dans le domaine médical permettant de reconstruire une image en 2 ou 3 dimensions de tissus

Plus en détail

Didier Christophe. Grégoire Brian. Groupe C 3

Didier Christophe. Grégoire Brian. Groupe C 3 Didier Christophe Grégoire Brian Groupe C 3 Compte-rendu Spectroscopie TP n 1 : Monochromateurs A. Outils de diffraction l Plusieurs méthodes de diffraction sont possibles : q Par une fente : On fait traverser

Plus en détail

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR)

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) 1 Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Pour déterminer la formule développée d une molécule, on peut utiliser diverses méthodes : Des méthodes chimiques

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

I. Spectroscopie UV-visible

I. Spectroscopie UV-visible CHAPITRE N 8 PARTIE A SPECTRE UV-VISIBLE ET SPECTRE INFRAROUGE TS I. Spectroscopie UV-visible 1. Introduction à la spectroscopie La spectroscopie est une technique d analyse de la matière basée sur l étude

Plus en détail

Chapitre 2 Chimie organique

Chapitre 2 Chimie organique Chapitre 2 Chimie organique Analyses spectroscopiques Plan du chapitre Objectifs du chapitre I. Analyse fonctionnelle organique 1. Principe des spectroscopies moléculaires d absorption a) Niveaux d énergie

Plus en détail

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Le domaine UV-visible s'étend environ de 800 à 10 nm. visible : 800 nm (rouge) - 400 nm (indigo) proche-uv : 400 nm - 200

Plus en détail

Analyse spectrale. Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible?

Analyse spectrale. Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible? 8h Analyse spectrale Comment identifier la structure d'une molécule à partir de ses différents spectres? 1) Comment interpréter un spectre UVvisible? T.P. : Tracé et analyse de spectres UV-visible 1) Spectroscopie

Plus en détail

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques

Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) Connaître la nomenclature des molécules organiques Déterminer la structure des molécules par spectroscopie (IR, RMN et UV) PLAN 1 Connaître la nomenclature des molécules organiques A) Je sais représenter des molécules Les molécules organiques sont composées

Plus en détail

Chimie Analytique I: Chapitre 15 La spectroscopie UV-VIS

Chimie Analytique I: Chapitre 15 La spectroscopie UV-VIS Chimie Analytique I: Chapitre 15 La spectroscopie UV-VIS 15.1 Les espèces absorbantes Afin d'observer une transition électronique soit dans l'uv soit dans le visible, il faut que la molécule possède des

Plus en détail

2. Spectrophotométrie moléculaire appliquée aux biomolécules

2. Spectrophotométrie moléculaire appliquée aux biomolécules 2. Spectrophotométrie moléculaire appliquée aux biomolécules Spectrophotométrie d absorption UV-vis Fluorimétrie Spectroscopie infrarouge 61 2.1 Principes de la spectrophotométrie d absorption UV-vis La

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

Résumé de cours : Spectres Infrarouge

Résumé de cours : Spectres Infrarouge Résumé de cours : Spectres Infrarouge I. Introduction : Le rayonnement infrarouge (IR), invisible à l œil nu, est situé dans domaine de longueur d onde supérieur à 800 nm. Lorsqu un échantillon est traversé

Plus en détail

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014)

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Exercice 1 : Etude de l acide lactique (6,5 pts) La formule semi-développée de l acide lactique est la suivante : 1.1. Étude

Plus en détail

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait

Sous-thèmes : Dosages par titrage. Autour du lait Classe : 1 ère STL Enseignement : Physique et chimie en laboratoire THEMES du programme : Analyse physico-chimiques Chimie : enjeux sociétaux, économique et environnementaux Sous-thèmes : Dosages par titrage

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Spectroscopie UV-Visible. Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr

Spectroscopie UV-Visible. Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr Spectroscopie UV-Visible Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr Spectroscopie d absorption UV-Visible I. Introduction. Spectroscopie : Etude

Plus en détail

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm).

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectrophotométrie Spectrophotométrie La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectre d'absorption

Plus en détail

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777)

Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) 1ère S Meine Flüssigkeit ist gefärbt*, comme disaient August Beer (1825-1863) et Johann Heinrich Lambert (1728-1777) Objectif : pratiquer une démarche expérimentale pour déterminer la concentration d une

Plus en détail

Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION

Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION Corrigé TP8:DOSAGE par SPECTROPHOTOMÉTRIE d une ESPÈCE COLORÉE en SOLUTION Compétences attendues (ce que je dois savoir ( ) ou savoir faire) : 7.5 Élaborer et réaliser un protocole de préparation d une

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF)

SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF) SPECTROSCOPIE INFRAROUGE A TRANSFORMEE DE FOURIER (IRTF) Introduction La Spectroscopie Infrarouge à Transformée de Fourier (ou FTIR : Fourier Transformed InfraRed spectroscopy) est basée sur l'absorption

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR

TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR TP N 3 : SPECTROSCOPIES UV-VISIBLE ET IR S'approprier Analyser Réaliser Valider Communiquer Avec les progrès des techniques, l analyse qualitative organique est de moins en moins en utilisée car elle nécessite

Plus en détail

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 4. Lumière et couleur. Exercices d application. 5 minutes chrono!

Exercices. Sirius 1 re S - Livre du professeur Chapitre 4. Lumière et couleur. Exercices d application. 5 minutes chrono! Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. produit b. polychromatique c. longueur d onde d. supérieure e. trichromatique f. cônes g. thermique h. Wien 2. QCM a. peut être

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert

Couleur des objets. Voici les spectres de quelques lumières obtenues grâce à des spots rouge, vert et bleu : Spot bleu Spot vert Séance n 2 Couleur des objets Une couleur spectrale correspond à une lumière dont le spectre ne présente qu une seule couleur. Il existe 6 couleurs spectrales : rouge, orangé, jaune, vert, bleu, violet.

Plus en détail

Pour stocker davantage d'informations sur un disque, les scientifiques travaillent sur la mise au point d'un laser ultra violet.

Pour stocker davantage d'informations sur un disque, les scientifiques travaillent sur la mise au point d'un laser ultra violet. nom : TS 6 CONTRÔLE DE SCIENCES PHYSIQUES 14/11/11 Lors de la correction il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie Les réponses seront justifiées et données sous forme littérale

Plus en détail

Exercices supplémentaires en spectroscopie

Exercices supplémentaires en spectroscopie Exercices supplémentaires en spectroscopie 1 Exercices supplémentaires Question 1 Vous voulez faire une analyse multicomposants des trois produits suivants. 1- Sure le graphique qui suit, tracez de manière

Plus en détail

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes.

Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide du nombre d onde correspondant ; détermination des groupes. Thème : Analyse spectrale Infra-Rouge 1/16 Type de ressources : - Des pistes d activités - Des spectres IR illustrant les notions du programme Notions et contenus : Identification de liaisons à l aide

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL

ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL ETUDE DU BLEU DE BROMOTHYMOL Capacité(s) contextualisée(s) mise(s) en jeu durant l'activité : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour déterminer une constante d'acidité. I. But Déterminer la constante

Plus en détail

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES

EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES TS 1-2-3 DS n 3 12 /12/2013 EXERCICE 1 : LES INTERFERENCES LUMINEUSES Un dispositif à fentes d Young est utilisé pour réaliser des interférences lumineuses à partir de la lumière rouge d un laser S du

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

Spectroscopies. Chapitre 11.1 : spectroscopie infrarouge. Cours de chimie de première période de PCSI. Chapitre 11.2 : spectroscopie R.M.

Spectroscopies. Chapitre 11.1 : spectroscopie infrarouge. Cours de chimie de première période de PCSI. Chapitre 11.2 : spectroscopie R.M. Spectroscopies Chapitre 11.1 : spectroscopie infrarouge Chapitre 11.2 : spectroscopie R.M.N Cours de chimie de première période de PCSI 1 Aide à l élucidation des structures des molécules Le Plan du cours

Plus en détail

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur?

OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? OBSERVER Couleurs et images Comment l œil fonctionne-t-il? D où vient la lumière colorée? Comment créer de la couleur? Notions et contenus Compétences attendues Couleur, vision et image Couleur des objets.

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE:

COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: TEISSIER Thomas MADET Nicolas Licence IUP SIAL Université de Créteil-Paris XII COMPTE-RENDU DE TP DE SPECTROPHOTOMETRIE: UV-visible Année universitaire 2003/2004 Sommaire. I. SPECTRE D EMISSION DE LA LAMPE

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

101 Adoptée : 12 mai 1981

101 Adoptée : 12 mai 1981 LIGNE DIRECTRICE DE L OCDE POUR LES ESSAIS DE PRODUITS CHIMIQUES 101 Adoptée : 12 mai 1981 «Spectres d'absorption UV-VIS» (Méthode spectrophotométrique) 1. I N T R O D U C T I O N I n f o r m a t i o n

Plus en détail

Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation

Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation Un.5/6 LA lumière des étoiles évaluation Classe : Nom : sujet A Note : appréciation: Question n 1 : Relier chaque spectre à la légende qui lui correspond : a. Spectre émis par une étoile rouge b. Spectre

Plus en détail

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE XIX èmes LYMPIADES DE LA CIMIE Chimie et Beauté ACADEMIE D AIX-MARSEILLE Mercredi 5 Février 2003 PRTCLE Ne pas inscrire de Nom sur les feuilles mais le numéro d anonymat. XIXe lympiades de la Chimie, année

Plus en détail

SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE 1 CHAPITRE I SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Dans une molécule, les transitions électroniques ont lieu dans la région de l ultraviolet (400-10 nm environ) et du visible

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE P1S2 Chimie ACTIVITE n 5 DETERMINATION DE LA CONCENTRATION D UNE SOLUTION COLOREE Le colorant «bleu brillant FCF», ou E133, est un colorant artificiel (de formule C 37 H 34 N 2 Na 2 O 9 S 3 ) qui a longtemps

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin

Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 2011 Cinétique chimique. Exercice I Fermentation dans le vin Soutien TS, séance n o 3 du 18 octobre 011 Cinétique chimique Exercice I Fermentation dans le vin «Le vin est une boisson provenant exclusivement de la fermentation du raison frais ou du jus de raison

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LA RT2012 Dans la performance thermique et lumineuse des parois vitrées, les fermetures et les stores jouent le rôle de régulateur des entrées et sorties

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : Terminale S Section linguistique : toutes Matière : Physique et Chimie Obligatoire Langue d enseignement : français Nom de l ensei gnant : GOULARD Hélène Nombre

Plus en détail

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47 SOMMAIRE REMISE A NIVEAU-NOTIONS NOTIONS DE BASE... p.7 REMISE A NIVEAU PHYSIQUE-CHIMIE-N 1 : STRUCTURE DE LA MATIERE. p.8 I. Structure atomique... p.8 II. La répartition électronique et représentation

Plus en détail

Chimie Analytique I: Chapitre 14 Introduction aux méthodes spectroscopiques

Chimie Analytique I: Chapitre 14 Introduction aux méthodes spectroscopiques Chimie Analytique I: Chapitre 14 Introduction aux méthodes spectroscopiques 14.1 Molécule: Quelles libertés? Pour une molécule possédant N atomes, il existe 3N degrés de liberté (de mouvement). C'est dans

Plus en détail

Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires

Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires PC Marcelin Berthelot Devoir surveillé 2 12 octobre 2013 : Chimie des solutions Chimie organique PCSI Diagrammes binaires Devoirs 1. Diagramme binaire solide-liquide or-argent (CCP 2013) Le diagramme binaire

Plus en détail

APPLICATION DE LA SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE

APPLICATION DE LA SPECTROSCOPIE UV-VISIBLE 1 HAPITRE II APPLIATIN DE LA SPETRSPIE UV-VISIBLE A -ANALYSE QUALITATIVE Le spectre UV ou visible ne permet pas l identification d un produit mais celle du groupement chromophore qu il contient. I HYDRARBURES

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE CHIMIE. Durée : 4 heures

SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE CHIMIE. Durée : 4 heures SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE CHIMIE Durée : 4 heures L usage des calculatrices électroniques de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement,

Plus en détail

Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S. Cours n 5 «Analyse spectrale»

Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S. Cours n 5 «Analyse spectrale» Lycée Joliot Curie à 7 CHIMIE - Chapitre V Classe de Ter S Cours n 5 «Analyse spectrale» Les compétences à acquérir - Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le cas des alcool, aldéhyde,

Plus en détail

Chapitre 3 : Nomenclature. Marine PEUCHMAUR

Chapitre 3 : Nomenclature. Marine PEUCHMAUR Chapitre : Nomenclature Marine PEUCHMAUR UE : Chimie Chimie rganique Année universitaire 0/0 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. . Méthode pour nommer un composé organique. Nommer

Plus en détail

La molécule de vanilline possède plusieurs groupes caractéristiques. Après avoir recopié la formule de la molécule sur votre copie, entourer et

La molécule de vanilline possède plusieurs groupes caractéristiques. Après avoir recopié la formule de la molécule sur votre copie, entourer et BAC S LA VANILLE La vanille est le fruit d'une orchidée grimpante, le vanillier, qui a besoin d'un climat tropical chaud et humide pour se développer. On la cultive à Madagascar, à Tahiti, à La Réunion,

Plus en détail

Chapitre 5 : chimie et spectroscopie

Chapitre 5 : chimie et spectroscopie 1. omment mer les composés organiques? 1.1. Les alcanes hapitre 5 : chimie et spectroscopie Un alcane est un hydrocarbure dont la molécule ne comporte que des liaisons covalentes simples. n dit que la

Plus en détail

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe :

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe : Nom / Prénom : Classe : DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30 TELEPHONE INTERDIT CALCULATRICE AUTORISEE I- Les étoiles : Compétences : Lire un graphique - Effectuer un calcul - Raisonner - Argumenter

Plus en détail

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures

Sujet. calculatrice: autorisée durée: 4 heures DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Spectrophotomètre à réseau...2 I.Loi de Beer et Lambert... 2 II.Diffraction par une, puis par deux fentes rectangulaires... 3

Plus en détail

SPECTROPHOTOMETRE CAPTEUR CCD

SPECTROPHOTOMETRE CAPTEUR CCD MICRELEC 4 PLACE ABEL LEBLANC 77120 COULOMMIERS Tel : (16-1) 64.65.04.50 Fax : (16-1) 64.03.41.47 SPECTROPHOTOMETRE v a v CAPTEUR CCD VERSION ORPHY G.T.S.c LOGICIEL CCDORPHY Marque déposée de la société

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers

Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Activité Documentaire A01 Les rayonnements de l univers Document 1: L'astronomie de l'invisible Les astronomes s'intéressent beaucoup aux rayonnements électromagnétiques appartenant aux domaines non visibles.

Plus en détail