Les biens culturels :

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les biens culturels :"

Transcription

1 Imagerie scientifique Jean-Marc Vallet & Odile Guillon Journée «Contrôle non destructif» Paris - 6 octobre 2011

2 Les biens culturels : - Caractère unique et précieux - Notion d ancienneté, de vieillissement - Fragilité des surfaces surtout s il y a des problèmes de conservation importants Avoir le maximum de connaissances sur place, surtout lorsqu ils ne peuvent être mobiles Limiter voire éviter les prélèvements Techniques portables non destructives et sans contact choix dépendant en partie de la nature du bien culturel étudié Quelles techniques utiliser pour l étude des peintures sur tout support?

3 Etude pour la conservation des biens culturels Exemple des peintures murales Associer Étude documentaire Cartographie des figures d altérations/ constat d état visuel à : Approche analytique des matériaux et de l environnement Système analytique performant sur site (LIBS) Mesures de l environnement Approches indirectes des réponses des matériaux à différentes sollicitations Imagerie scientifique Thermographie infra rouge Relevé tridimensionnel des surfaces(/volumes) peintes

4 Qu'est-ce qu'une peinture? Un décor sur une roche, un mur de pierre, de brique, un mur de béton, de bois, de toile etc. Un décor très ancien Ou très récent! Fresque Mur de béton à Turin (2009) Photo J.-M. Vallet Rhinocéros - Grotte Chauvet av. J. C. - J. Clottes et alii (1995), C. R. Ac. Sc. Tiré de :

5 Différentes techniques de peinture Peinture à l huile Polychromie Fresque Peinture à la détrempe Détail de la légende de la Sainte Croix Agnolo Gaddi ( ) Chapelle Santa Croce, Florence Détail retable du maître autel cathédrale de Perpignan (C. Perret ( 1621) débuté en 1618) photos J.-M. Vallet-cicrp Peinture sur poutre -(XIVe siècle) - Château de Capestang (10)

6 Techniques non destructives pour l observation et les mesures sur site Relevé photogrammétrique par scanner photo L. de Luca MAP-GAMSAU Analyses par spectroscopie de fluorescence X photo J.-M. Vallet-cicrp peintures de Matteo Giovannetti (1355) - Chartreuse du Val de Bénédiction - Villeneuve-lès-Avignon (30)

7 L imagerie scientifique Imagerie : Sous rayonnement UV infra rouge Thermographie IR De l ordre de quelques millimètres De l ordre de la centaine de micromètres De l ordre de quelques dizaines de micromètres IMAGERIE DE FLUORESCENCE D UV (0,32-0,40 µm) IMAGERIE IR (0,75-1,20 µm) THERMOGRAPHIE IR (2,00-15,00 µm) support Peinture originale Repeint IMAGERIE avec lumière tangentielle

8 peintures de Matteo Giovannetti (1355) Chartreuse du Val de Bénédiction Villeneuve-lès-Avignon (30) photo O. Guillon-cicrp photo J.-M. Vallet-cicrp

9 DOSSIER D'IMAGERIE SCIENTIFIQUE "dit classique" Exécuté avant toutes interventions sur l'œuvre Ce dossier comprend les prises de vue suivantes ophotographie en Lumière directe ou lumière blanche (face et revers) ophotographie en Lumière rasante et Semi rasante ophotographie de Fluorescence d'ultraviolet ophotographie dans l'infrarouge odétails Pour certaines œuvres ola Radiographie

10 DOSSIER D'IMAGERIE SCIENTIFIQUE matériel utilisé Chambre 4X5 inch Moyen format numérique 39M de pixels

11 Lumière sur Maitre des Palanquins (XV e ) L'arrestation du Christ Collection Musées de Menton (06) Huile sur bois 1,30 x 0,88 m

12 Photographie en Lumière Directe couleur Un constat de l état de l œuvre Cette image doit être le plus proche possible de l'original Ne pas cacher les imperfections Tension de la toile Déchirure Brillance et matité

13 Photographie en Lumière Directe noir & blanc Un constat de l état de l œuvre L'image noir et blanc permet une meilleure lecture du "graphisme" de l'œuvre La comparaison des images est plus facile

14 Photographie en Lumière Semi Rasante En couleur Cette image accuse le relief tout en conservant des couleurs de la couche picturale Elle est la plus proche de ce qui est perçu par l'œil

15 Photographie en Lumière Semi Rasante Lumière directe Lumière semi rasante

16 Photographie en Lumière Semi Rasante Lumière directe Lumière semi rasante

17 Photographie en Lumière Semi Rasante autre exemple en peinture murale Lumière semi rasante peintures de Matteo Giovannetti (1355) Chartreuse du Val de Bénédiction Villeneuve-lès-Avignon (30)

18 Photographie en Lumière Rasante Généralement en noir et blanc Mise en évidence du relief de l'œuvre Accidents du support Aspérités de la couche picturale craquelures soulèvements empâtement Elle peut être de gauche, de droite, du haut et/ou du bas

19 Photographie en Lumière Rasante Lumière rasante de droite Lumière rasante du haut

20 Photographie de Fluorescence d'ultraviolet Visualisation des variations de nature de la couche de surface. La lumière violette émise par les "tubes de lumière noire" provoque la fluorescence de certains corps chimiques Le vernis de surface émet une forte fluorescence généralement jaune laiteuse Les zones plus ou moins sombres voire noires révèlent les interventions posées sur le vernis Cet examen permet de distinguer en autres les restaurations superficielles

21 Photographie de Fluorescence d'ultraviolet UV N&B argentique numérisé UV numérique couleur

22 Photographie de Fluorescence d'ultraviolet autre exemple en peinture murale peintures de Matteo Giovannetti (1355) Chartreuse du Val de Bénédiction Villeneuve-lès-Avignon (30) Lumière Directe UV numérique couleur

23 Photographie de Fluorescence d'ultraviolet autre exemple en peinture murale Lumière Directe UV numérique couleur peintures de Matteo Giovannetti (1355) Chartreuse du Val de Bénédiction -Villeneuve-lès-Avignon (30)

24 Photographie dans l'infrarouge Le terme infrarouge désigne le rayonnement du spectre au-delàdu visible En noir et blanc Visualisation des couches sous-jacentes de la peinture Mise en valeur de certains dessins préparatoires au fusain ou au graphite, repentirs Mise en valeur des accidents profonds non visibles en lumière directe Meilleure lecture des œuvres obscurcies ou délavées On la reconnaît àson côté"ouaté"; diffus

25 Photographie dans l'infrarouge Lumière directe couleur Lumière directe N&B Infrarouge Dessins préparatoires plus apparents Changement de composition

26 Photographie dans l'infrarouge Lumière directe couleur Lumière directe N&B Infrarouge

27 Photographie dans l'infrarouge autre exemple en peinture murale Lumière directe Infrarouge "Colorisation" du décor au pochoir peintures de Matteo Giovannetti (1355) -Chartreuse du Val de Bénédiction -Villeneuve-lès-Avignon (30)

28 Photographie en Lumière Directe du revers Un constat de l état de l œuvre Renseignement sur le parcours de l'œuvre (étiquette exposition ou transporteurs) Texte autographe Essai de couleur

29 Photographie en Lumière Directe du revers

30 Photographie de détails Ils sont choisis par le conservateur le restaurateur le photographe En fonction des problématiques Ils sont Iconographiques

31 Photographie de détails Ils sont choisis par le conservateur Le scientifique chargé de l'étude de conservation le restaurateur le photographe En fonction des problématiques Ils sont Iconographiques Techniques Altérations

32 Photographie de détails Ils sont choisis par le conservateur Le scientifique chargé de l'étude de conservation le restaurateur le photographe En fonction des problématiques Ils sont Iconographiques Techniques Altérations

33 Photographie de détails Ils sont choisis par le conservateur Le scientifique chargé de l'étude de conservation le restaurateur le photographe En fonction des problématiques Ils sont Iconographiques Techniques Altérations Touche du peintre ou méthode d'exécution

34 Lumière sur Anonyme romain Pietà Musée Fabre - Montpellier (34) Huile sur toile 1,36 x 0,96 m photo radio O. Guillon - cicrp

35 Photographie en Lumière Directe couleur Un constat de l état de l œuvre Cette image doit être le plus proche possible de l'original Ne pas cacher les imperfections Tension de la toile Déchirure Brillance et matité

36 Radiographie La radiographie est une image obtenue par transmission àtravers l'ensemble de l'épaisseur de l'œuvre. Un faisceau de rayons X traverse l œuvre dont les constituants absorbent plus ou moins les radiations en fonction de leur composition chimique. Les matériaux les plus denses arrêtent le rayonnement et apparaissent en clair sur la radiographie (support bois, châssis, clous et certains pigments), tandis que les matériaux les plus légers apparaissent plus sombres. Des compositions sous-jacentes réalisées avec des matières picturales denses se visualisent clairement à la radiographie. Photo radio O. Guillon - cicrp

37 Radiographie Photo radio O. Guillon - cicrp

38 merci pour votre attention Palmier briqueterie des Milles Photo J.-M. Vallet - cicrp

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Milan, 23/02/2011 Nr. 2AN-7752 Résultats des analyses scientifiques effectuées sur le tableau peint sur toile (cm 65 x 49) reproduit

Plus en détail

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques

Chapitre 1 Ondes électromagnétiques Chapitre 1 Ondes électromagnétiques 1. Formules 2. Dualité onde-particule 3. Les types d ondes électromagnétiques 4. La thermoluminescence 5. Les applications des ondes électromagnétiques 6. Application

Plus en détail

DOSSIER DE RESTAURATION CONSERVATION

DOSSIER DE RESTAURATION CONSERVATION DOSSIER DE RESTAURATION CONSERVATION AULAGNON Sandrine Maitrise de Sciences et Techniques, Paris Sorbonne Ch de la cressonnière 83 210 Solliès-pont 04.94.33.77.95 ou 06.03.43.72.17 «Portrait d Olivier

Plus en détail

Techniques d analyses d œuvres d art

Techniques d analyses d œuvres d art Rappels : Pour espérer réussir à faire une conversion il est indispensable de connaître le tableau de multiples et sous multiples suivant : Gm Mm km m mm µm nm Pour convertir des centimètres en kilomètres,

Plus en détail

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes

Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Laboratorio Scientifico del MUSEO D ARTE E SCIENZA di Gottfried Matthaes Milan, 23/02/2011 Nr. 2AN-7753 Résultats des analyses scientifiques effectuées sur le tableau peint sur cuivre (cm 52 x 41) reproduit

Plus en détail

Analyse chimique de matériau sur site au service de l experbse et du diagnosbc

Analyse chimique de matériau sur site au service de l experbse et du diagnosbc Analyse chimique de matériau sur site au service de l experbse et du diagnosbc Fabrice SURMA Une émanabon du 1 Le projet est né au CRITT Matériaux Alsace: Projet LIBS au CRITT en 2007 AcquisiBon des premiers

Plus en détail

TP4 : Etude de solutions colorées

TP4 : Etude de solutions colorées TP4 : Etude de solutions colorées Objectifs Comprendre le principe de la spectrophotométrie Comprendre le problème posé par les peintures photodégradables On dispose d une solution magenta de permanganate

Plus en détail

3.1.1 Image numérique et image analogique.

3.1.1 Image numérique et image analogique. PLAN 3.1.1 Image numérique et image analogique 3.1.2 Résolution 3.1.3 Niveaux de gris 3.1.4 L'image numérique : un tableau d'entiers 3.1.1 Image numérique et image analogique. Image numérique se dit digital

Plus en détail

Les peintures murales de la villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer (06)

Les peintures murales de la villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer (06) Les peintures murales de la villa Kérylos à Beaulieu-sur-Mer (06) Étude préalable à la restauration, suivi de la restauration La demande d intervention adressée au par la conservation régionale des monuments

Plus en détail

DOSSIER DE TRAITEMENT. Bannières de procession

DOSSIER DE TRAITEMENT. Bannières de procession DOSSIER DE TRAITEMENT Bannières de procession I -Descriptif des œuvres : - Sujet : chaque bannière, double-face, est présentée comme étant un tableau. * bannière A : face 1 représentant Saint Privat, face

Plus en détail

RAPPORT DE TRAITEMENT

RAPPORT DE TRAITEMENT RAPPORT DE TRAITEMENT CONSERVATION RESTAURATION DE : «MARIE MADELEINE» EGLISE SAINT ETIENNE DE FOUGERE(49) JUIN - AOUT 2008 Elisabeth KOLTZ, Atelier de conservation - restauration d œuvres peintes 15,

Plus en détail

Chapitre «Couleur des objets»

Chapitre «Couleur des objets» Lycée Joliot Curie à 7 PHYSIQUE - Chapitre II Classe de 1 ère S Chapitre «Couleur des objets» La sensation de couleur que nous avons en regardant un objet dépend de nombreux paramètres. Elle dépend, entre

Plus en détail

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme

Avertissement. Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Avertissement Cette présentation ne prétend pas détenir la seule vérité en matière d histogramme Si vous fouillez un peu dans votre appareil photo, vous êtes surement déjà tombé sur un graphique un peu

Plus en détail

TP1 : Ombres et couleurs - Correction

TP1 : Ombres et couleurs - Correction TP1 : Ombres et couleurs - Correction I II II.1 Obtention de lumières colorées à partir de la lumière blanche Mélangeons les lumières colorées Expériences II.1.1 II.1.2 II.2 Utilisation de lumières rouge,

Plus en détail

Contrôle non destructif par méthodes optiques infrarouges. par Jean - Luc Bodnar

Contrôle non destructif par méthodes optiques infrarouges. par Jean - Luc Bodnar Paris Mesurexpo 2011 Jeudi 6 octobre 2011 Contrôle non destructif par méthodes optiques infrarouges par Jean - Luc Bodnar Groupe de Recherche En Sciences pour l Ingénieur (GRESPI) UFR Sciences Exactes

Plus en détail

Restauration du tableau «Baptême du Christ» Eglise de Bellegarde

Restauration du tableau «Baptême du Christ» Eglise de Bellegarde Le sauvetage de ce tableau s inscrit dans un programme de restauration de tableaux de l église mis en œuvre par la Commune. Ce programme comprend la restauration des tableaux suivants: - Représentation

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité

Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité Le contrôle par thermographie sur les chapes d'étanchéité Club OA du 1er juin 2010 Catherine Courtecuisse Jean-Marie Degaugue LRPC Lille Groupe Contrôles extérieurs et surveillance des OA Source présentation:

Plus en détail

Peintre en décor mural

Peintre en décor mural Peintre en décor mural Trompe-l œil, fresque, toiles Patricia GUILLAUME 19 Terrasse du Goberté 86320 Civaux Tel : 05 49 84 02 67 Mobile : 06 83 66 72 36 patricia.guillaume86@orange.fr www.patricia-guillaume.com

Plus en détail

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine rue du Palais Trévoux Dossier IM01000652 réalisé en 1991 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Jourdan

Plus en détail

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge

Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge Analyses thermiques par Thermographie Infra Rouge INTRODUCTION L'objectif de ce TP consiste à se familiariser avec l'utilisation d'une caméra Infra-rouge et d'en définir les domaines d'utilisation à travers

Plus en détail

Retour d expérience Bâtiments Basse Consommation : thermographie infrarouge

Retour d expérience Bâtiments Basse Consommation : thermographie infrarouge Retour d expérience Bâtiments Basse Consommation : thermographie infrarouge Intervenant : Bruno PUYFOULHOUX Service : DDT 23 Date : 6 novembre 2014 Introduction Dans l étude Retour d Expérience Bâtiments

Plus en détail

Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications. par Jean - Luc Bodnar

Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications. par Jean - Luc Bodnar Journée Green Testing Saint Louis 22 novembre 2012 Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications par Jean - Luc Bodnar Groupe de Recherche En Sciences

Plus en détail

Retouche Photo. I/ Téléchargement et Installation. Bazillier Maud-Animatrice Cyberbase

Retouche Photo. I/ Téléchargement et Installation. Bazillier Maud-Animatrice Cyberbase Retouche Photo PhotoFiltre est un logiciel de retouche d images. Il permet d effectuer des réglages simples sur une image et de lui appliquer un large éventail de filtres. Son utilisation simple et intuitive

Plus en détail

ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES

ONDES ÉLECTROMAGNÉTIQUES 1. Vitesse de la lumière 1.1 Formules 1.2 Valeurs 2. Dualité onde-corpuscule 3. Types d ondes électromagnétiques et applications 4. Utilisation des rayons 4.1 La lumière visible 4.2 Les ultra-violets 4.3

Plus en détail

Correction ex feuille Etoiles-Spectres.

Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Correction ex feuille Etoiles-Spectres. Exercice n 1 1 )Signification UV et IR UV : Ultraviolet (λ < 400 nm) IR : Infrarouge (λ > 800 nm) 2 )Domaines des longueurs d onde UV : 10 nm < λ < 400 nm IR : 800

Plus en détail

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé

Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé. Spectre observé 3. Obtention de Lumières colorées xpliquons comment agissent les filtres 1. Je manipule Le matériel Spectroscope, écran blanc, lampes colorées. (6 lumières colorées rouge, verte, bleue jaune, cyan et magenta).

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde.

A chaque couleur dans l'air correspond une longueur d'onde. CC4 LA SPECTROPHOTOMÉTRIE I) POURQUOI UNE SUBSTANCE EST -ELLE COLORÉE? 1 ) La lumière blanche 2 ) Solutions colorées II)LE SPECTROPHOTOMÈTRE 1 ) Le spectrophotomètre 2 ) Facteurs dont dépend l'absorbance

Plus en détail

Ac vité pédagogique Etude d un tableau. grâce aux ondes électromagné ques Lycée Service Éduca on

Ac vité pédagogique Etude d un tableau. grâce aux ondes électromagné ques Lycée Service Éduca on avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.universcience.fr Ac vité pédagogique Etude d un tableau grâce aux ondes électromagné ques Lycée Service Éduca on Chloé LAVIGNOTTE Science et art Analyser une

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Le CALCIN est du carbonate de calcium de formule CaCO 3

Le CALCIN est du carbonate de calcium de formule CaCO 3 1-L origine de l aspect ciré des fresques de Pompéi a) Quelle est le nom et la formule chimique du calcin qui se forme à la surface des fresques? Ecrire l équation-bilan de la formation de cette couche

Plus en détail

Chapitre 4 - Lumière et couleur

Chapitre 4 - Lumière et couleur Choix pédagogiques Chapitre 4 - Lumière et couleur Manuel pages 64 à 77 Ce chapitre reprend les notions introduites au collège et en classe de seconde sur les sources de lumières monochromatiques et polychromatiques.

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés)

Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Chapitre 2 Couleur des objets (17 exercices corrigés) Exercice 6 page 40 1. Au niveau de la rétine de l œil humain, on trouve des cellules nerveuses en cônes et en bâtonnets. Ce sont les cellules en cônes

Plus en détail

Manuel d aide www.aixpoz.com

Manuel d aide www.aixpoz.com Manuel d aide www.aixpoz.com Introduction AIXPOZ est un système de création de sites Internet «galerie photo» à destination de toute personne souhaitant exposer des images sur Internet. Que vous soyez

Plus en détail

Déroulement de la formation

Déroulement de la formation Notes de cours Traitement de l image Marc Bernier Déroulement de la formation 1. Les différents formats d image. 2. Présentation de quelques applications Adobe Air. 3. Redimensionnement d une ou plusieurs

Plus en détail

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène?

Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? Chapitre 2 : LA COULEUR DES CORPS Les couleurs embellissent notre environnement. La couleur d un objet change avec la lumière utilisée pour l éclairer. Comment expliquer ce phénomène? 1-) La lumière blanche.

Plus en détail

Technique de base du dessin

Technique de base du dessin «Paysage en lumière» Fiche technique Contexte culturel Technique de base de dessin Il existe de nombreux systèmes permettant aux artistes de représenter sur une surface plane en deux dimensions l espace

Plus en détail

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux

PHOTOGRAPHIE Fondamentaux PHOTOGRAPHIE Fondamentaux Août 2009 ETYMOLOGIE Le terme photographie vient du grec photo signifiant lumière, clarté et de graphie, peindre, dessiner, écrire. Ainsi, au sens littéral, la photographie est

Plus en détail

La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique

La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure d Optique Présentation réalisée par des étudiants de SupOptique : Jean-Baptiste Frossard, Julien Saby,, Thierry Lautier Encadrés par : Marc Bondiou La caméra bolométrique des Travaux Pratiques de l Ecole Supérieure

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

LA MICROSCOPIE A FORCE ATOMIQUE (AFM)

LA MICROSCOPIE A FORCE ATOMIQUE (AFM) LA MICROSCOPIE A FORCE ATOMIQUE (AFM) L utilisation première de l AFM a été l analyse topographique tridimensionnelle des surfaces, avec une très haute résolution pouvant aller jusqu à la résolution atomique.

Plus en détail

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée

La couleur à l œuvre. Correction du Parcours élèves. Lycée La couleur à l œuvre Correction du Parcours élèves Lycée Département éducation formation Avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris www.palais-decouverte.fr 1 LA COULEUR, FILLE DE LA LUMIERE Quelle est la

Plus en détail

Programme du module de formation photo. Réseau «Bienvenue à la ferme» 5 et 18 octobre 2010

Programme du module de formation photo. Réseau «Bienvenue à la ferme» 5 et 18 octobre 2010 Programme du module de formation photo Réseau «Bienvenue à la ferme» 5 et 18 octobre 2010 Proxi PYJ 7 rue de la cadoire 22 190 Plérin Téléphone : 06 98 83 34 91 pyjouyaux@free.fr 1 Utilisation d un appareil

Plus en détail

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS

Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Chapitre 2 LUMIÈRES COLORÉES ET COULEUR DES OBJETS Compétence(s) requise(s) : Les sources de lumières, primaires et secondaires. La propagation rectiligne de la lumière et les faisceaux de lumière. Objectif(s)

Plus en détail

Paysages du Val Lamartinien. Printemps, été, automne, hiver Juillet 2015-Juillet2016

Paysages du Val Lamartinien. Printemps, été, automne, hiver Juillet 2015-Juillet2016 3 ème CONCOURS PHOTO DES AMIS DU VIEUX BERZÉ Paysages du Val Lamartinien. Printemps, été, automne, hiver Juillet 2015-Juillet2016 LE CONCOURS EN BREF L organisateur : les Amis du Vieux Berzé (art1 du règlement

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS

LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LES CARACTERISTIQUES DES FERMETURES ET STORES DANS LA RT2012 Dans la performance thermique et lumineuse des parois vitrées, les fermetures et les stores jouent le rôle de régulateur des entrées et sorties

Plus en détail

45 Rue Terrusse Conservation Restauration d Œuvres Peintes. Collaborateur des Musées de France Atelier + Fax : 04 91 92 52 02 G.S.M.

45 Rue Terrusse Conservation Restauration d Œuvres Peintes. Collaborateur des Musées de France Atelier + Fax : 04 91 92 52 02 G.S.M. a t e l i e r L a Z u L u M 45 Rue Terrusse Conservation Restauration d Œuvres Peintes. 13005 Marseille Entreprise artisanale en nom propre, Courriel : lazulum@lazulum.com agréée par les Monuments Historiques.

Plus en détail

UTILISATION DE XnView

UTILISATION DE XnView UTILISATION DE XnView 1.1. Installer XnView Nous allons copier sur votre clef USB le logiciel portable aucune installation ne sera nécessaire sur l ordinateur. 1.2. Lancer XnView Un clic sur l icône Xnview.exe

Plus en détail

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD

Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD Physique-chimie 1L1 Chap 3 Arts et couleurs CORRIGE DU TD 1) Quelles sont les couleurs primaires de la synthèse additive. 2) Recopier et compléter le schéma ci-dessous. 1)- Couleurs primaires de la synthèse

Plus en détail

II. LA LUMIERE BLANCHE

II. LA LUMIERE BLANCHE CHAPITRE 3 COULEURS ET ARTS I. LA, COULEUR. DE. LA.. MATIERE La couleur d'un matériau ou d'un objet dépend de : - sa matière, par les colorants et pigments qu'elle contient; - la lumière qui l'éclaire.

Plus en détail

Paint.NET Fiche n 3. Table des matières

Paint.NET Fiche n 3. Table des matières Paint.NET Fiche n 3 Table des matières Paint.NET Fiche n 3...1 1- Redimensionner...1 2- Recadrer...2 3- Enlever un élément gênant...2 4- Éclaircir une partie de l'image...3 5- Éclaircir une sélection complexe...3

Plus en détail

VISUALISATION ET MESURE THERMIQUE DES EXEMPLE

VISUALISATION ET MESURE THERMIQUE DES EXEMPLE RAPPORT DE THERMOGRAPHITTHERMOGRAPHIE AERIENNE VISUALISATION ET MESURE THERMIQUE DES EXEMPLE RAPPORT TYPE RECHERCHE DEPERDITIONS THERMIQUES A l attention de Monsieur Accompagnateur : M. Opérateur : M.

Plus en détail

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus

1S2 Écran plat. Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo. Notions et contenus FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S2 Écran plat Type d'activité Utilisation d un logiciel de simulation / Exploitation d une vidéo Notions et contenus Synthèse additive. Vision des couleurs

Plus en détail

Résonance Acoustique BF Spectroscopie US

Résonance Acoustique BF Spectroscopie US Résonance Acoustique BF Spectroscopie US Eric Auguste CRESCENZO Théorie de la résonance acoustique BF Sous l effet d un choc, une pièce se met à vibrer selon plusieurs modes de vibrations et de façon indépendante

Plus en détail

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances

Une déco réussie... 1 - Définir son style - Sortir des magasins habituels - Sélectionner des magazines - Créer des planches tendances http://elagone.fr Une déco réussie... Une décoration d intérieur réussie, c est une décoration avec un mixte de matériaux, de matières différentes et d associations de couleurs. Mais surtout n oublions

Plus en détail

Présentation de l outil de visualisation cartographique

Présentation de l outil de visualisation cartographique Présentation de l outil de visualisation cartographique L outil de visualisation cartographique permet : - D afficher les stations de mesure du bassin Artois-Picardie - De sélectionner les stations d intérêt

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 4 Les lampes au quotidien Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL,

Plus en détail

Thermographie aérienne de la commune d Andenne. Déperditions de chaleur par les toitures. Projet coordonné par le BEP

Thermographie aérienne de la commune d Andenne. Déperditions de chaleur par les toitures. Projet coordonné par le BEP Thermographie aérienne de la commune d Andenne Projet coordonné par le BEP Auteurs: Marie Wénin Yann Goulem Cartographie réalisée par Déperditions de chaleur par les toitures Qu est ce que la thermographie

Plus en détail

TP 2 Organisation structurale de la rétine

TP 2 Organisation structurale de la rétine TP 2 Organisation structurale de la rétine Problème : Quelles sont les caractéristiques des différentes régions de la rétine? Activité 1 : Observation microscopique d une coupe de rétine 1- A partir du

Plus en détail

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015

Expression de la Concession et de l Opposition in. La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 04/06/2015 1 Expression de la Concession et de l Opposition in La photographie scientifique Par Gérard BETTON (PUF, 1975) 2 Concession /Opposition Compléter avec un des mots ou expressions suivantes : au lieu de

Plus en détail

Techniques de prises de vues

Techniques de prises de vues 3 Techniques de prises de vues TECHNIQUES DE PRISES DE VUES Mieux vaut une image juste que juste une image Cette petite phrase résume la difficulté à laquelle est confronté le filmeur qui désire se professionnaliser,

Plus en détail

Chapitre 1 Lumières et couleurs.

Chapitre 1 Lumières et couleurs. Chapitre 1 Lumières et couleurs. Items Connaissances Acquis Composition de la lumière blanche. Action d un filtre sur la lumière blanche. Synthèse additive. Couleur perçue lorsqu on observe un objet. Lumière

Plus en détail

Les éventails. Fiche technique. Animateur. Faire. Préparation du matériel. Organisation. Réalisation (2 heures) Matériel. Par Claudine Sablé

Les éventails. Fiche technique. Animateur. Faire. Préparation du matériel. Organisation. Réalisation (2 heures) Matériel. Par Claudine Sablé Destinataire Animateur Public À partir de 8 ans Thème Faire Les éventails Fiche technique Par Claudine Sablé Des éventails colorés qui permettent d aborder le pliage et différentes techniques graphiques

Plus en détail

Patinoire épinal - Architectes Bouillon-Bouthier. Muralys. Et tout devient possible!

Patinoire épinal - Architectes Bouillon-Bouthier. Muralys. Et tout devient possible! Patinoire épinal - Architectes Bouillon-Bouthier Muralys Et tout devient possible! Muralys Passez du rêve à la réalité! Véritable révolution technologique et esthétique dans le monde de l architecture,

Plus en détail

Initiation à la photographie sous marine

Initiation à la photographie sous marine 1. Présentation de l appareil photo 2. La photo sous marine 3. Traitement numérique Présentation de l appareil photo 1. Les différents type d appareil photo 2. Description d un appareil photo 3. Les différents

Plus en détail

PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES

PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES Niveau : Débutant COURS PHOTOSHOP PHOTOSHOP CORRECTIONS SIMPLES INTRODUCTION Dans ce chapitre, après une introduction sur les histogrammes, nous apprendrons les méthodes les plus simples pour améliorer

Plus en détail

La Photographie Principes G.Loichot

La Photographie Principes G.Loichot La Photographie Principes G.Loichot Introduction La principale chose à laquelle il faut penser en photographie, c est à la lumière. C est elle qui traverse l objectif et qui vient «s écraser» sur le capteur

Plus en détail

Thème : Lumière et Tapisserie

Thème : Lumière et Tapisserie Groupe Date.. Thème : Lumière et Tapisserie Indice n 1 : une tapisserie bien abîmée Lors de notre dernière sortie à la Cité de la Tapisserie, nous avons réalisé la manipulation photographiée ci-contre.

Plus en détail

Réflexion sur les matériaux et leurs caractéristiques. Manipulations, expérimentations, assemblage, fabrication d un objet

Réflexion sur les matériaux et leurs caractéristiques. Manipulations, expérimentations, assemblage, fabrication d un objet Seconde A - Culture et Créa Design 2010/2011 I. Gadoin, E. Tual - Lycée François Mansart Micro projet 1 : des matériaux, un outil Réflexion sur les matériaux et leurs caractéristiques. Manipulations, expérimentations,

Plus en détail

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE»

Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» Musée Ingres - Montauban «ESPRIT DE FAMILLE» 14 avril 12 juin 2016 Michel Juillard, Esprit de famille, acrylique sur toile. S.d. Dossier pédagogique à destination des enseignants. Adresse : 19 rue de l

Plus en détail

La version 11 de PaperPort s est enrichie de nombreuses fonctions qui vont vous aider à gérer encore plus efficacement l ensemble de vos documents.

La version 11 de PaperPort s est enrichie de nombreuses fonctions qui vont vous aider à gérer encore plus efficacement l ensemble de vos documents. Bienvenue! ScanSoft PaperPort est un logiciel de gestion documentaire qui vous permet de numériser, d organiser, de consulter, de manipuler et de partager vos documents papier et vos fichiers numériques

Plus en détail

Guide d accueil : Initiation à la course d orientation

Guide d accueil : Initiation à la course d orientation Guide d accueil : Initiation à la course d orientation L objectif de la discipline est de parcourir un circuit matérialisé par des balises, que le participant doit découvrir par l itinéraire de son choix,

Plus en détail

Pistone Letters & Artwork

Pistone Letters & Artwork Pistone Letters & Artwork Dossier d information presse Exposition d arts graphiques graffiti lettres peinture présentée aux ateliers Sarah Lang 19A, rue de Molsheim à Strasbourg Série-K Du 25 février au

Plus en détail

Le circuit de l eau domestique

Le circuit de l eau domestique 7 Le circuit de l eau domestique L approvisionnement en eau, autrefois et aujourd hui On pourra utiliser les ressources documentaires du CDI ou celles d internet 1. Réalisation de dossiers documentaires

Plus en détail

Application et méthodologie d acquisition d images

Application et méthodologie d acquisition d images Application et méthodologie d acquisition d images Application industrielle et acquisition de l image 2 Imagerie industrielle est utilisée comme outil de contrôle et de gestion augmentation flexibilité

Plus en détail

2 faces installation visuelle interactive

2 faces installation visuelle interactive 2 faces installation visuelle interactive 2 faces est une installation interactive où le spectateur interagit avec l'image. Celle-ci est composée de 2 visages de profils dessinés par des courbes générées

Plus en détail

Travaux dirigés d analyse d image

Travaux dirigés d analyse d image Travaux dirigés d analyse d image A partir du cours de Claude Kergomard, ENS Paris. http://www.geographie.ens.fr/img/file/kergomard/teledetection/cteledetection.pdf Partie A. Etude d une image NOASS 14-AVHRR

Plus en détail

Drôles de trames! Exposition du 4 mars au 8 mai 2016 Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains Livret jeune public

Drôles de trames! Exposition du 4 mars au 8 mai 2016 Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains Livret jeune public Drôles de trames! Exposition du 4 mars au 8 mai 2016 Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains Livret jeune public Drôles de trames... Drôle de titre pour une exposition! Tu découvriras ici

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

Une carte postale coloriée à la main de la première école publique de Cobalt, circa 1906

Une carte postale coloriée à la main de la première école publique de Cobalt, circa 1906 1 re leçon : Reproduire une carte postale coloriée à la main Une carte postale coloriée à la main de la première école publique de Cobalt, circa 1906 Matière Une occasion d apprentissage pluridisciplinaire

Plus en détail

Attention Danger! Attention à vos yeux! Notre étoile le SOLEIL. Les conseils indispensables pour observer le Soleil en toute sécurité

Attention Danger! Attention à vos yeux! Notre étoile le SOLEIL. Les conseils indispensables pour observer le Soleil en toute sécurité Livret préparé par le collectif ASTRO-OISE Pourquoi faut-il se protéger les yeux lorsqu on regarde le Soleil? - Le Soleil émet un rayonnement visible et invisible d une puissance totale énorme : 400 millions

Plus en détail

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe :

DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30. Nom / Prénom : Classe : Nom / Prénom : Classe : DST de Sciences physiques - 1ère S - 2h30 TELEPHONE INTERDIT CALCULATRICE AUTORISEE I- Les étoiles : Compétences : Lire un graphique - Effectuer un calcul - Raisonner - Argumenter

Plus en détail

EXPOSITION GOTTFRIED SALZMANN Du 2 mai au 14 juin Au centre d'art de la métairie Bruyère

EXPOSITION GOTTFRIED SALZMANN Du 2 mai au 14 juin Au centre d'art de la métairie Bruyère EXPOSITION GOTTFRIED SALZMANN Du 2 mai au 14 juin Au centre d'art de la métairie Bruyère Possibilité de réaliser, en parallèle de la visite de l'exposition, un atelier de gravure. Pour tous renseignements

Plus en détail

Commission maternelle

Commission maternelle Commission maternelle février 2012 1 Jeux d orientation : exemples d activités pour une rencontre Choisir un site avec des points remarquables, prendre les photos le plus près possible de l activité pour

Plus en détail

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche?

La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? La Composition de la lumière De quoi est composée la lumière Blanche? Introduction de dossier : Newton, dans sa vision de la blancheur de la lumière solaire résultant de toutes les 3 couleurs primaire

Plus en détail

S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S

S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S S AV O I R - F A I R E & T E C H N O L O G I E S Verres CORRECTEURS photochromiques POLARISANTS Younger Optics présente Drivewear, le verre correcteur conçu pour moduler et améliorer la perception du porteur

Plus en détail

Photo Studio Terrasson. Conseils pour la numérisation et l envoi de vos photos à restaurer

Photo Studio Terrasson. Conseils pour la numérisation et l envoi de vos photos à restaurer Photo Studio Terrasson Conseils pour la numérisation et l envoi de vos photos à restaurer Pour réaliser un travail de restauration, de photomontage ou de retouche l étape essentielle est la numérisation

Plus en détail

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique

Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique Approche documentaire n 1 : autour de l appareil photographique numérique But : «En comparant des images produites par un appareil photographique numérique, discuter l influence de la focale, de la durée

Plus en détail

WIS 3.0: LOGICIEL EUROPEEN GRATUIT POUR LE CALCUL DES PROPRIETES THERMIQUES ET OPTIQUES DES FENETRES

WIS 3.0: LOGICIEL EUROPEEN GRATUIT POUR LE CALCUL DES PROPRIETES THERMIQUES ET OPTIQUES DES FENETRES WIS 3.0: LOGICIEL EUROPEEN GRATUIT POUR LE CALCUL DES PROPRIETES THERMIQUES ET OPTIQUES DES FENETRES INTRODUCTION WIS 3.0 constitue un logiciel avancé, basé sur des normes européennes et conçu pour assister

Plus en détail

PRESENTATION DE L ASSOCIATION ATELIERS JEUNESSE - EVEIL ARTISTIQUE ET RECREATIF

PRESENTATION DE L ASSOCIATION ATELIERS JEUNESSE - EVEIL ARTISTIQUE ET RECREATIF PRESENTATION DE L ASSOCIATION ATELIERS JEUNESSE - EVEIL ARTISTIQUE ET RECREATIF Skinjackin en quelques mots Le Skinjackin est un regroupement de peintres, illustrateurs, tatoueurs, graffeurs et graphistes,

Plus en détail

Synoptique présences & absences

Synoptique présences & absences Guide Reference Livre 18 Gestion des ressources humaines Sécurité, contrôle des accès Vidéo surveillance via Internet Gestion d activités, Affichage d informations Distribution d heure synchronisée Audit,

Plus en détail

POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique. Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe.

POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique. Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe. POELAERT Mauranne POTIER Elise 4 ème pédiatrique Pathologie chirurgicale : amplificateur de brillance. Travail de groupe. Professeur : Mr Erpicum Année scolaire 2014-2015 1 Table des matières Définition

Plus en détail

LE SOLEIL. Un danger pour la santé. Léa Fagard & Chloë Laurent.

LE SOLEIL. Un danger pour la santé. Léa Fagard & Chloë Laurent. LE SOLEIL Un danger pour la santé Léa Fagard & Chloë Laurent. SOMMAIRE I. Composition du rayonnement solaire II. Certains rayons sont nuisibles 1. Cancer de la peau 2. Le bronzage : une réaction de défense

Plus en détail

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.1 Pixels et niveaux de gris

3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.1 Pixels et niveaux de gris 3. Qu'est-ce qu'une image numérique? 3.1 Pixels et niveaux de gris PLAN 3.1.1 Image numérique et image analogique 3.1.2 Résolution 3.1.3 Niveaux de gris 3.1.4 L'image numérique : un tableau d'entiers 3.1.1

Plus en détail

Rénover la chapelle des rues

Rénover la chapelle des rues Rénover la chapelle des rues Les propositions de l association «Ensemble pour l environnement et le patrimoine à St Thomas». 3. Organisation des tâches 3. Organisation des tâches Rénover la chapelle des

Plus en détail

Conseils professionnels pour la photo sur toile

Conseils professionnels pour la photo sur toile Conseils professionnels pour la photo sur toile Obtenez les meilleurs résultats pour votre photo sur toile en tant que photographe professionnel XXLPIX 2013 Pour photographes professionnels uniquement

Plus en détail