Synthèses et exemples des techniques anti-copie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Synthèses et exemples des techniques anti-copie"

Transcription

1 Synthèses et exemples des techniques anti-copie I. Sommaire I. Sommaire...1 II. Principes...3 III. Techniques simples...3 III.1 Mots latents...3 III.2 Techniques standards...3 III.3 Encres réactives UV ou encres aveugles...3 III.4 Apposition d un TAG...3 III.5 Qualité du support...4 IV. Sécurisations avancées...4 IV.1 Marques optiquement variables ou MOV...4 IV.2 Bandes enregistrées...5 IV.2.1 Bande magnétique...5 IV.2.2 Bande optique...6 IV.3 Cachet...7 IV.3.1 Cachet à encre...7 IV.3.2 Cachet sec...7 IV.4 Films de sécurité...8 IV.4.1 Film de sécurité doté de caractéristiques UV...8 IV.5 Code-barres / Code-barres à deux dimensions...9 IV.6 Effet d'inclinaison...11 IV.7 Les encres spéciales...11 IV.7.1 Encre anti-stokes...11 IV.7.2 Encre fluorescente...11 IV.7.3 Encre fugitive...12 IV.7.4 Encre iridescente...13 IV.7.5 Encre iridescente fluorescente...14 IV.7.6 Encre iridescente photochrome...14 IV.7.7 Encre optiquement variable...15 IV.7.8 Encre phosphorescente...16 IV.7.9 Encre photochrome...17 IV.7.10 Encre saignante...18 IV.7.11 Encre thermochrome...18 IV.7.12 Bronzage...19 IV.7.13 Couleurs métamères...19 IV.7.14 Pigment métallique...19 IV.8 Estampage à chaud...20 IV.9 Support sécurisé...21 IV.9.1 Filigrane...21 IV.9.2 Fibres colorées...24 IV.9.3 Fibres synthétiques...25 IV.9.4 hi-lites...25 IV.9.5 PC (polycarbonate)...27 IV.10 Support sans azurant optique...28 IV.11 Fil de sécurité...28 IV.11.1 Fil de couture fluorescent...30 IV.11.2 Fil de sécurité fluorescent Page 1/67

2 IV.12 Film de sécurité...31 IV.12.1 Surimpression du film de sécurité...31 IV.12.2 Gaufrage du film de sécurité...33 IV.12.3 Film de sécurité intégré par reliure...34 IV.12.4 Film iridescent...35 IV.12.5 Film rétroréfléchissant...35 IV.13 Gaufrage...37 IV.14 Gravure laser...38 IV.15 Guillochis/motifs de lignes fines...39 IV.16 Hologramme...40 IV.17 Image brouillée (codée, "scrambled")...41 IV.18 Image laser variable...41 IV.19 Image latente...42 IV.20 Impression à aiguilles...43 IV.21 Impression au stencil...44 IV.22 Impression de fond...45 IV.23 Impression en taille douce...46 IV.24 Impression irisée...48 IV.25 Impression simultanée...48 IV.26 Indice de collationnement / numérotation flottante...50 IV.27 Intégration des données biographiques / de la photo / de la signature...52 IV.28 Kinégramme (Kinegram )...56 IV.29 Lumière rasante...58 IV.30 Mention répétée...59 IV.31 Mini-impressionmicro-impressionet nano-impression...61 IV.32 Motif antinumérisation/anticopie...62 IV.33 Numéro de série...62 IV.33.1 Numéro de série fluorescent...63 IV.33.2 Perforage à l'aiguille...63 IV.33.3 Numéro de série perforé au laser...64 IV.34 Structures et motifs fins perforés au laser (incisions de sécurité)...64 IV.34.1 Perforation laser avec effet d'inclinaison...65 IV.35 Police de caractères particulière Page 2/67

3 II. Principes Protéger des documents est une question régulièrement posée. Que se soit pour une billetterie de quartier ou un passeport, le principe est toujours le même, seul l ampleur des moyens utilisés varie. Ce principe consiste à utiliser des techniques dites rares ou peu usitée qui rendront le document reconnaissable ou handicaperons le faussaire non doté d outils de fabrication similaire. Afin de vous donner des idées, vous trouverez ci-après un descriptif de technique, rangées par ordre de prix croissant et de niveau de sécurité. III. Techniques simples III.1 Mots latents Cette technique est utilisée au niveau de la photogravure. Par des variations de trames, on écrit des mots sur le document imprimé. Ces mots sont visibles sur la plaque offset, mais disparaissent sur l imprimé grâce à l engraissement du point de trame Ils réapparaissent à la photocopie. Il faut réaliser des essais en fonction du papier et de la machine pour trouver le bon réglage III.2 Techniques standards Ce que je regroupe sous le nom «techniques standards», est tout simplement le fait d utiliser des procédés de fabrication standards pour sécuriser des documents. Cela inclut : o l usage de vernis en réserve, o l usage d une numérotation de contrôle, o l application d un gommage, o une dorure, o l utilisation d encres métalliques plus brillantes, o etc. Tous ces éléments sont non reproductibles à la photocopieuse. Ils sont néanmoins accessibles dans la plupart des imprimeries. III.3 Encres réactives UV ou encres aveugles Ce sont des encres invisibles qui réagissent aux UV et au flash des photocopieurs, faisant apparaître un texte. Le spécialiste du genre est Petrel : Vous trouverez un bon récap des encres sur A titre de mise en concurrence, Sicpa et Brancher fabriquent aussi ce genre d encre. III.4 Apposition d un TAG Page 3/67

4 Apposition sur le document d un élément anti-fraude comme un hologramme ou une étiquette équipée d un dispositif anti-copie et anti-arrachage (étiquettes réactives, RFID, codages spéciaux) Certains logiciels permettent également de générer des tracés très compliqués comportant ou non un codage, qui sont difficiles à photocopier et reproduire (lignes très fines qui s inter-croisent dans tous les sens). Ces objets sont également sensibles à l impression. Exemple (extrait publicitaire) : «Secuseal 1.0 d Agfa est composée d un ensemble de plug-ins destinés à Adobe Illustrator et qui peuvent être utilisés avec tous les flux de production de conception standard. Elle permet aux concepteurs d ajouter des éléments de sécurité à toute conception imprimée. Secuseal a été créé à l attention des concepteurs et imprimeurs qui souhaitent offrir à leurs clients des mesures d impression plus sécurisées. Parmi les clients préoccupés par la sécurité en matière d emballage et d étiquetage, on retrouve notamment les fabricants de produits de luxe ou pharmaceutiques, de documents officiels, de cartes d identité et d autres produits de marque. Les modules de sécurité de :Secuseal sont en mesure de créer des arrière-plans compliqués ou de convertir des images en motifs au trait d une grande complexité. Il existe quatre modules dans l ensemble de plug-ins. Chacun d eux permet la mise en œuvre directe d une mesure de sécurité spécifique sur une conception imprimée. Avec :Secuseal, les mesures anti-contrefaçon d images imprimées seront plus faciles à mettre en place, plus fiables et les imitations seront plus facilement reconnaissables. Le niveau de sécurité de chaque projet peut être déterminé par le concepteur et les plug-ins sont protégés par mot de passe.» III.5 Qualité du support Le plus simple pour commencer à sécuriser un document est sans nul doute de choisir un support d impression reconnaissable. Il existe diverses sortes de papier dit de sécurité. Ces papiers contiennent des pigments et fibres qui réagissent au flash du photocopieur. Cette solution peut être très onéreuse pour toutes les productions en volume. IV. Sécurisations avancées Au delà de ces techniques classiques ou l intégration d une puce, il reste la pléiade de techniques utilisées pour sécuriser les documents officiels comme les cartes d identité. Elles présentent toutes l inconvénient d être chères, mais l intérêt d être «artisanales» car peu usitées. En voici un récapitulatif issu d une circulaire sur la sécurisation des papiers d identité européens, qui ne sont ni plu ni moins qu une déclinaison des techniques simples. En fonction du niveau de sécurité demandé par le client à vous de piocher des idées. IV.1 Marques optiquement variables ou MOV Ce terme désigne tout élément de sécurité qui varie en fonction des conditions d'observation et/ou d'éclairage Le changement d'apparence correspondant est réversible, prévisible et reproductible. On distingue les types de MOV suivants: Page 4/67

5 1. Procédés dont la variation de couleur est fondée sur des effets d interférences de la lumière liés à la présence de couches fines : o encre optiquement variable o film iridescent o encre iridescente 2. Matériaux/structures aux caractéristiques réfléchissantes variables: o film rétroréfléchissant o effet d'inclinaison 3. Structures diffractives changeant d'apparence selon l'inclinaison (DOVID): Les DOVID comportent des réseaux de diffraction (généralement sous forme de reliefs de surface) qui sont capables de modifier la lumière par diffraction. Cette technique permet de créer différents effets, par exemple des images à deux ou trois dimensions ou des effets cinématiques et de variation de couleur. Les DOVID diffèrent par la méthode utilisée pour la création des structures des réseaux de diffraction, par la résolution de l'image obtenue, la brillance et les possibilités d'animation de cette image. Dans le domaine des passeport, ils sont généralement connus sous leurs noms de marque respectifs. o Hologramme o DOVID générés par ordinateur: Kinégramme (Kinegram ), Identigramme (Identigram ), o Hologramme matriciel, Exelgram, Movigram (177), Pixelgram (079), Stereogram (178). Les différentes techniques sont reprises ci-après. IV.2 IV.2.1 Bandes enregistrées Bande magnétique C est une fine bande à piste magnétique qui est fixée sur une carte plastique et sert à enregistrer des données Page 5/67

6 IV.2.2 Bande optique C est un dispositif d'enregistrement lisible par laser, doté d'une capacité d'enregistrement relativement élevée (jusqu'à 4 MB). Il est possible d'y stocker plusieurs fichiers de données, y compris des images à haute résolution. Par ailleurs, des éléments visuels, tels qu'une microphoto/micro-image, des motifs de sécurité et une MOV marque optiquement variable peuvent être visualisés aux fins d'une authentification rapide de la carte. Italie: carte d'identité (verso) Page 6/67

7 IV.3 IV.3.1 Cachet Cachet à encre C est un transfert d'encre liquide au moyen d'un cachet, par exemple pour l'authentification d'un document ou d'une photo du titulaire fixée par une méthode conventionnelle (collage, par exemple). IV.3.2 Cachet sec C est une impression en relief obtenue au moyen d'un sceau ou d'un cachet, par exemple pour assurer l'authentification d'un document ou de la photo du titulaire fixée par une méthode conventionnelle (collage, par exemple). Une machine à gaufrer consiste généralement en une presse (manuelle) et en deux matrices (l'une en relief et l'autre en creux). Grâce aux différences de profondeur de la matrice en creux (gravée) et de la matrice en relief (qui en est le pendant inversé exact), le matériau gaufré est déformé de manière à ce que l'impression forme un relief au dessus de la surface. Voir Gaufrage Page 7/67

8 Belgique Carte d'identité française IV.4 Films de sécurité IV.4.1 Film de sécurité doté de caractéristiques UV Ce marqueur de sécurité se réalise avec une surimpression fluorescente formant des éléments de sécurité imprimés sur des films de sécurité. Ils sont généralement situés au verso (sur la face interne) du film de sécurité ou entre la couche d'adhésif et le film de sécurité, protégeant ainsi le document contre l'usure et la manipulation. Belgique: passeport - caractéristique UV du film: surimpression fluorescente multicolore Page 8/67

9 Allemagne: carte d'identité - caractéristique UV du film de sécurité: aigles réagissant en jaune = surimpression fluorescente IV.5 Code-barres / Code-barres à deux dimensions Cette rubrique regroupe tous les motifs à lecture automatique. Typiquement, les codes-barres stockent des informations en faisant varier la largeur de lignes imprimées parallèles (les barres) et les espaces qui les séparent, en vue d'une lecture optique automatisée. Les codes barres peuvent être standards ou utiliser des polices et un encodage qui vous sont propres. Un code-barres peut stocker des données sur deux dimensions, doublant le volume d information, tout en introduisant une complexité supplémentaire : Passeport islandais: code-barres à une dimension indiquant le numéro de série Page 9/67

10 Passeport letton: codebarres à deux dimensions Slovaquie: carte d'identité - impression en couleurs métamères sur la face arrière (au verso); cliché de droite: impression observée à travers un filtre rouge Page 10/67

11 IV.6 Effet d'inclinaison Cela consiste à imprimer une image ou des caractères qui deviennent visibles/lisibles ou dont l'apparence change lorsque le document est incliné. Voir en particulier pour des effets d'inclinaison spéciaux : o image latente o perforation laser avec effet d'inclinaison o image laser variable. IV.7 IV.7.1 Les encres spéciales Encre anti-stokes C est une encre de sécurité contenant un composant qui réagit dans la partie visible du spectre lorsqu'il est exposé à une lumière infrarouge dont la longueur d'onde est proche de 900 nm. L'observation de cette réaction requiert un équipement spécial. Parfois aussi appelée "encre up-convert". IV.7.2 Encre fluorescente C est une encre contenant des substances fluorescentes (pigments) et servant à imprimer du texte ou des motifs. Ce type d'encre est visible en lumière normale et réagit sous exposition aux UV. La réaction (fluorescence) est une émission de lumière de très courte durée (ne dépassant pas 10 8 seconde). À ne pas confondre avec la surimpression fluorescente, et l encre phosphorescente Page 11/67

12 Passeport portugais: impression de fond en lumière normale. Passeport portugais: encre fluorescente; la partie brune de l'impression de fond réagit en vert. IV.7.3 Encre fugitive Type d'encre soluble qui se dissout en présence d'eau ou de certains solvants; lorsqu'elle y est exposée, cette encre fait disparaître ou blanchir certaines parties de l'impression de sécurité. À ne pas confondre avec l'encre saignante Page 12/67

13 Passeport du Royaume-Uni IV.7.4 Encre iridescente Les encres iridescentes ou à effet de perle contiennent des pigments transparents consistant en une fine pellicule de petites écailles de mica. Ces encres provoquent des interférences avec la lumière incidente. Il en résulte des effets de scintillement brillants et nacrés, avec variation des couleurs lorsque l'angle d'observation ou d'éclairage est modifié Page 13/67

14 Passeport français: encre iridescente IV.7.5 Encre iridescente fluorescente Encre iridescente qui réagit dans le spectre visible lorsqu'elle est exposée aux UV. IV.7.6 Encre iridescente photochrome C est une combinaison des deux caractéristiques suivantes : o Encre iridescente o Encre photochrome Page 14/67

15 IV.7.7 Encre optiquement variable Encre d'impression contenant des pigments optiquement variables soumis à d'importantes variations chromatiques en fonction de l'angle d'observation ou d'éclairage. L'encre optiquement variable consiste en des écailles microscopiques multicouches baignant dans un milieu d'encre transparente. Les écailles de pigments sont des dispositifs optiques microscopiques à sélection de longueur d'onde (filtres interférentiels). Les encres optiquement variables sont utilisées pour la taille douce et la sérigraphie. Visa allemand selon le modèle type de l'ue Page 15/67

16 Carte d'identité hongroise Passeport de la République tchèque: encre optiquement variable Encre optiquement variable (on notera ici le changement de couleur dans la partie droite de l'image:) IV.7.8 Encre phosphorescente Encre contenant des composants qui émettent une lumière après exposition à une lumière de longueur d'onde particulière (lumière normale ou UV). Les matériaux phosphorescents continuent à émettre de la lumière après l'excitation (pour une durée allant de 10-8 seconde à plusieurs secondes, voire plusieurs heures), alors que dans le cas de la fluorescence, l'émission de lumière est de très courte durée et ne dépasse pas 10-8 seconde ( encre fluorescente) Page 16/67

17 IV.7.9 Encre photochrome Les encres photochromes changent de couleur sous exposition aux UV. Lorsque l'exposition aux UV cesse, le changement de couleur reste observable pendant un certain temps avant que la couleur ne reprenne son aspect d'origine. Exemples: passeport estonien, passeport maltais (depuis novembre 2000). Passeport estonien: surimpression du film de sécurité avec de l'encre iridescente photochrome Après exposition aux UV, la surimpression iridescente de teinte verdâtre reste en bleu pendant un certain temps Page 17/67

18 IV.7.10 Encre saignante Encre de sécurité contenant des colorants qui, sous l'action d'un solvant, imprègnent le support papier ("saignent autour de la partie imprimée ou à travers le support") de manière à ce que toute tentative d'effacement mécanique cause des dommages visibles au document. À ne pas confondre avec l'encre fugitive. Numéro de série imprimé à l'encre saignante Une partie de l'encre du numéro a saigné à travers le support papier et peut être observée au verso. IV.7.11 Encre thermochrome Encre spéciale dont la couleur varie de manière réversible en fonction de la température Page 18/67

19 IV.7.12 Bronzage Une poudre métallique (constituée de bronze) est appliquée sur la surface d'impression avant que l'encre spéciale n'ait eu le temps de sécher. En séchant rapidement, l'encre fixe les paillettes de métal à la surface du support. Il en résulte un effet métallique au niveau de la surface d'impression. IV.7.13 Couleurs métamères Paire de couleurs (chimiquement distinctes) que l'on peut à peine distinguer sous un type d'éclairage déterminé, mais qui forment un contraste bien visible lorsqu'elles sont observées sous un autre type de lumière ou à travers un filtre, en général de couleur rouge. Les systèmes de reproduction en quadrichromie (impression offset, imprimantes couleurs, imprimantes à jet d'encre etc.) ne permettent pas de copier les effets métamères. Soit les couleurs métamères donnent des reproductions en quadrichromie identiques (avec disparition totale de l'effet métamère), soit elles sont reproduites en deux couleurs distinctes (alors que les couleurs métamères apparaissent quasi identiques en lumière normale), ce qui rend manifeste la reproduction. IV.7.14 Pigment métallique Les pigments métalliques tels que l'aluminium et le bronze sont utilisés comme composants des encres d'imprimerie et servent à obtenir des surfaces présentant un aspect de brillant métallique. L'encre métallique n'est pas une encre de sécurité au sens strict, tout imprimeur commercial pouvant se la procurer librement. Il s'agit néanmoins d'une encre anticopie typique, étant donné qu'une copie (y compris une copie réalisée par une imprimante de bureau) ne peut reproduire l'effet d'origine Page 19/67

20 Estonie: passeport - armoiries en encre métallique dorée sur la couverture (face interne - début de livret) IV.8 Estampage à chaud Technique d'impression au cours de laquelle une feuille métallisée est transférée sur un support d'estampage à chaud; on peut la considérer comme une variante de la typographie. Les principales différences entre l'estampage à chaud et la typographie résident dans le remplacement, pour l'impression, de l'encre visqueuse par une feuille métallisée et dans le chauffage indirect du moule d'impression. Sous l'effet conjoint de la température et de la pression, une couche de métal se détache de la feuille là où la matrice d'estampage possède des parties en relief et est ensuite transférée vers le support pour y être intégrée de manière permanente et indélébile. L'estampage à chaud a notamment tendance à être utilisé: Pour imprimer des textes et des motifs sur la couverture d'un passeport (exemples: dorure,argenture L'estampage à chaud est également utilisé pour l'application des éléments de sécurité suivants: hologramme et kinégramme (kinegram ) Page 20/67

21 Passeport belge IV.9 IV.9.1 Support sécurisé Filigrane Image, texte ou motif de caractères intégré au papier au cours de la fabrication par déplacement des fibres de papier, ce qui a pour effet de faire varier l'épaisseur du papier. Les filigranes peuvent être observés en lumière transmise. Quand l'épaisseur du filigrane est moindre que celle du reste du papier, il laisse passer plus de luminosité et l'image est plus claire; quand son épaisseur est plus importante, l'image obtenue est plus sombre. Le filigrane ne devrait pas être visible sous exposition aux UV. La lumière transmise est la lumière qui traverse l'objet observé (ici une page du document). En pratique, l'objet à observer est placé entre l'œil (ou l'appareil photo) et la source lumineuse Page 21/67

22 On distingue plusieurs types de filigranes: IV Filigrane à ton simple Il peut être clair ou sombre. Filigrane à ton simple (sombre) Filigrane à ton simple (clair) Filigrane (électrotype) IV Filigrane à deux tons Comporte des parties à la fois claires et sombres Page 22/67

23 Passeport bulgare Laissez-passer français IV Filigrane multiton Parfois aussi appelé filigrane à moule cylindrique ("cylinder mould watermark" en anglais) Page 23/67

24 Passeport belge IV.9.2 Fibres colorées Il s'agit de fibres de sécurité de plusieurs couleurs qui sont mélangées dans la pâte à papier au cours du processus de fabrication de celui-ci, de manière à les intégrer au support papier à des emplacements aléatoires et à des profondeurs variées. La couleur rend les fibres clairement visibles dans le papier; on peut aisément les observer à l'œil nu. À ne pas confondre avec les fibres synthétiques. Présence de fibres rouges dans le papier Page 24/67

25 Cliché pris en lumière transmise IV.9.3 Fibres synthétiques Les fibres synthétiques constituent le principal composant de certains papiers spéciaux; ces fibres rendent le papier particulièrement solide et résistant (exemple: ancien permis de conduire allemand [rose et plié]). À ne pas confondre avec les fibres colorées qui n'ont aucune influence sur les propriétés mécaniques du papier. IV.9.4 hi-lites Particules fluorescentes de très petites dimensions présentes dans le papier (visibles sous exposition aux UV); ces particules sont mélangées dans la pâte à papier au cours du processus de fabrication du papier et servent d'élément de sécurité. Ils se présentent sous forme de fibres ou de planchettes Page 25/67

26 IV Fibres fluorescentes Il s'agit de fibres aux propriétés fluorescentes (visibles sous exposition aux UV) qui sont mélangées dans la pâte à papier au cours du processus de fabrication du papier et servent ainsi d'élément de sécurité. Passeport islandais: fibres fluorescentes IV Planchettes Petits disques colorés intégrés (ou dispersés) dans le papier au cours de sa fabrication. Les planchettes sont intégrées de la même manière que les fibres colorées. Les planchettes peuvent être métalliques ou transparentes; elles peuvent également réagir sous exposition aux UV, ou être constituées d'une substance iridescente produisant des changements de couleur Page 26/67

27 Planchettes et fibres colorées IV Planchettes fluorescentes Planchettes (petits disques colorés) aux propriétés fluorescentes (visibles sous exposition aux UV) qui sont mélangées dans la pâte à papier au cours du processus de fabrication du papier et servent d'élément de sécurité. Les planchettes fluorescentes peuvent être visibles ou invisibles en lumière normale. IV.9.5 PC (polycarbonate) Le polycarbonate (PC) est un polymère thermoplastique possédant d'excellentes caractéristiques en matière de résistance. Lorsque le polycarbonate sert de support de documents (pages ou cartes de données biographiques), plusieurs couches en sont fondues à haute température Page 27/67

28 L'emploi du polycarbonate comme support de documents sécurisés permet l'intégration d'un grand nombre d'éléments de sécurité particuliers, par exemple en personnalisant le document au moyen des éléments suivants: gravure laser, photographie secondaire (fantôme) obtenue par perforation laser et image laser variable. IV.10 Support sans azurant optique Ce papier ne contient pas d'azurants optiques et reste donc foncé sous exposition aux UV. Toutefois, on peut aussi utiliser dans les passeports un support papier avec azurants optiques (mais on n'y fait pas appel très souvent). Les azurants optiques sont des substances qui sont incorporées dans la pâte à papier (composée surtout de fibres de bois) au cours du processus de fabrication, de manière à renforcer l'apparence de blancheur du papier. La présence d'azurants optiques peut être détectée grâce à leur réaction de fluorescence bleuâtre sous exposition aux UV. Support sans azurants optiques Support avec azurants optiques IV.11 Fil de sécurité Bande (en plastique, en métal ou constituée d'un autre matériau) incorporée au support au cours du processus de fabrication, de manière à lui conférer des caractéristiques de sécurité supplémentaires. Il existe toute une série de fils de sécurité, allant de bandes de film colorées micro-imprimées, réalisées en polymère ou recouvertes de métal, à des fils de grande sophistication dotés de propriétés en matière de lecture automatique Page 28/67

29 Passeport de la République tchèque: fil de sécurité comportant une micro-impression négative en lumière transmise Le fil de sécurité peut être complètement intégré au support ou en déborder partiellement en donnant l'apparence de petites fenêtres; c'est pour cette raison qu'on le désigne parfois sous l'appellation de fil fenêtré: Page 29/67

30 IV.11.1 Fil de couture fluorescent Fil (unique ou pouvant être formé de plusieurs brins entrelacés) servant à assembler les pages d'un cahier; ce fil réagit en une ou plusieurs couleurs sous exposition auxuv. Passeport diplomatique lituanien IV.11.2 Fil de sécurité fluorescent Fine bande constituée de plastique, de métal ou d'un autre matériau, intégrée ou partiellement intégrée au support au cours du processus de fabrication du papier; cette bande réagit sous exposition aux UV. La réaction ainsi obtenue peut aussi être multicolore Page 30/67

31 Passeport italien IV.12 Film de sécurité Film plastique apposé sur la page des données biographiques par pression (film collé à sec) et/ou par un procédé thermique (film collé à chaud) afin de protéger contre la falsification les champs de saisie des données. Les films de sécurité peuvent contenir des éléments de sécurité spécifiques qui ne sont normalement pas disponibles sur le marché. IV.12.1 Surimpression du film de sécurité Éléments de sécurité qui sont généralement imprimés au verso (sur la face interne) du film de sécurité ou entre la couche d'adhésif et le film de sécurité, protégeant le document contre l'usure et la manipulation. Les surimpressions de films de sécurité sont généralement réalisées par sérigraphie, héliogravure ou impression flexographique Page 31/67

32 Royaume-Uni: passeport Pologne: passeport Page 32/67

33 L héliogravure est aussi utilisée pour la surimpression du film de sécurité: Page des données biographiques d'un passeport letton: gros plan de la surimpression du film de sécurité IV.12.2 Gaufrage du film de sécurité Éléments du film de sécurité perceptibles au toucher, par exemple des motifs complexes de guillochis ou des micro-impressions, qui sont intégrés au film de sécurité par gaufrage. Belgique: carte d'identité Page 33/67

34 Suède: passeport - gaufrage du film de sécurité avec micro-impression Allemagne: passeport - gaufrage du film de sécurité avec micro-impression IV.12.3 Film de sécurité intégré par reliure Dans de nombreux passeports, la photographie du titulaire et les données biographiques sont protégées par un film de sécurité transparent. Afin d'empêcher toute manipulation, le film de sécurité est intégré par reliure au cahier qui constitue le passeport. Une bande de ce film forme une marge étroite (onglet) sur l'autre moitié du bi feuillet Page 34/67

35 Espagne: passeport film de sécurité intégré par reliure, formant une marge (onglet) sur l'autre moitié du bi feuillet IV.12.4 Film iridescent Film de sécurité aux propriétés iridescentes produisant des effets brillants et nacrés, avec variation des couleurs lorsque l'angle d'observation ou d'éclairage est modifié. IV.12.5 Film rétroréfléchissant Une image invisible à l'œil nu est intégrée au film de sécurité et apparaît sous exposition à une lumière coaxiale grâce à l'utilisation d'un dispositif optique spécial. Une lumière coaxiale correspond au cas d'une lumière qui traverse un système optique parallèlement à l'axe optique (un rétroréflecteur par exemple) ou à une situation dans laquelle la direction de l'éclairage est parallèle à celle de l'observation Page 35/67

36 "Page of document (security laminate)" = Page du document (film de sécurité) "Document examiner" = Personne examinant le document "Semi-transparent mirror" = Source lumineuse / angle d'incidence de la lumière Miroir semi-transparent Rétroréflecteurs Page 36/67

37 Passeport néerlandais exposé à la lumière normale (image de gauche) et à une lumière coaxiale (image de droite) IV.13 Gaufrage Parfois aussi appelé "blind embossing" en anglais. Il concerne l'impression incolore d'images ou de texte en relief. Dans le gaufrage des lettres, des motifs ou d'autres dessins sont gaufrés à haute pression. Mission des Nations Unies au Kosovo (MINUK): passeport Page 37/67

38 IV.14 Gravure laser Gravure d'images et de textes sur des films ou des cartes en plastique au moyen d'un laser. Dans le procédé de gravure laser, les données sont inscrites par le noircissement (la carbonisation) de feuilles sensibles au laser ( PVC ou PC sensibilisé). La profondeur des effets laser peut être définie. Les variantes techniques utilisées sont les suivantes: Gravure interne (au niveau de certaines couches): noircissement dans les couches internes à travers des feuilles de revêtement transparentes (non sensibles au laser) Exemples: o Allemagne: permis de conduire (prénom, date et lieu d'émission, signature) o Suisse: carte d'identité (nom, prénom) Allemagne: permis de conduire Page 38/67

39 Finlande: carte d'identité - gravure laser Gravure en relief (à effet tactile) Exemples: o Allemagne: permis de conduire (nom, date et lieu de naissance, numéro de série, catégories de permis de conduire) o Suisse: carte d'identité (date de naissance au recto, par exemple) Allemagne: permis de conduire - gravure laser perceptible au toucher (numéro de série) Suisse: carte d'identité - gravure laser perceptible au toucher (date de naissance) IV.15 Guillochis/motifs de lignes fines Tracés fins (complexes) constitués de lignes continues entrelacées formant des motifs géométriques. L'impression de sécurité figure des motifs guillochés ou d'autres motifs de lignes fines, de manière à mieux faire obstacle à toute tentative de recréation ou de reproduction. Ces motifs sont souvent combinés à l' impression irisée Page 39/67

RADIORPLUS SPÉCIALITÉS

RADIORPLUS SPÉCIALITÉS RADIORPLUS high transfer Encre métallique à haute brillance pour l offset feuille 871 872 873 874 L encre RADIORPLUS high transfer est une encre métallique destinée à l offset feuille conventionnel. Elle

Plus en détail

Guide de préparation de données pour print24

Guide de préparation de données pour print24 Guide de préparation de données pour print24 Conditions générales 2 Autocollants 2 Rognage supplémentaire 2 Enveloppes 2 Magazines avec reliure collé 3 Flyers pliés 4 L'encrage 4 Calendrier 4 Epaisseur

Plus en détail

COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION S2. du 12 juin 2009

COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION S2. du 12 juin 2009 COMMISSION ADMINISTRATIVE POUR LA COORDINATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SOCIALE DÉCISION S2 du 12 juin 2009 concernant les caractéristiques techniques de la carte européenne d assurance maladie (Texte

Plus en détail

CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2009-14

CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2009-14 Tunis, le 24 juillet 2009 CIRCULAIRE AUX BANQUES ET AUX INTERMEDIAIRES AGREES N 2009-14 O B J E T : Mise en circulation d un nouveau billet de banque de cinquante dinars type 2008. ******* LE GOUVERNEUR

Plus en détail

Les procédés d impression

Les procédés d impression Si, depuis le XVe siècle, de nombreux procédés d impression ont été inventés, mis au point, développés, pour enfin coexister et connaître souvent des progressions parallèles, c est bien que chacun d eux

Plus en détail

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009

Traitement numérique de l'image. Raphaël Isdant - 2009 Traitement numérique de l'image 1/ L'IMAGE NUMÉRIQUE : COMPOSITION ET CARACTÉRISTIQUES 1.1 - Le pixel: Une image numérique est constituée d'un ensemble de points appelés pixels (abréviation de PICture

Plus en détail

HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression

HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression HP Color LaserJet MFP série CM1312 Guide du papier et des supports d'impression Copyright et licence 2008 Copyright Hewlett-Packard Development Company, L.P. Il est interdit de reproduire, adapter ou traduire

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ARTISANAT ET MÉTIERS D ART OPTION COMMUNICATION VISUELLE PLURIMEDIA E1 : ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ARTISANAT ET MÉTIERS D ART OPTION COMMUNICATION VISUELLE PLURIMEDIA E1 : ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ARTISANAT ET MÉTIERS D ART OPTION COMMUNICATION VISUELLE PLURIMEDIA E : ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE SOUS-ÉPREUVE E - UNITÉ ÉTUDE D UN PRODUIT DE COMMUNICATION Ce corrigé

Plus en détail

Spécifications techniques

Spécifications techniques Spécifications techniques Quels éléments sont vérifiés à réception de vos fichiers Résolution OUI Fond perdu OUI Taux d'encrage OUI Espace colorimétrique OUI Format OUI Orthographe, erreurs de ponctuation

Plus en détail

Exporter (2) Ouvrir/Enregistrer Importer/Exporter (3)

Exporter (2) Ouvrir/Enregistrer Importer/Exporter (3) Formats de fichier Une des choses la plus difficile est de passer d'un logiciel à l'autre. Ils sont parfois plus ou moins compatibles. Certains logiciels «préfèrent» certains formats de fichier. Le tableau

Plus en détail

Impression de sécurité et protection des marques. Des solutions de sécurité innovatrices adaptées à vos besoins personnels

Impression de sécurité et protection des marques. Des solutions de sécurité innovatrices adaptées à vos besoins personnels Impression de sécurité et protection des marques Des solutions de sécurité innovatrices adaptées à vos besoins personnels 1 2 Original ou copie? Sauriez-vous reconnaître immédiatement si un chèque, un

Plus en détail

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE

TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE TUTORIEL D IMPRESSION EN SERIGRAPHIE Les étapes essentielles: Œuvre > Numérisation > Film > Ecran > Impression - 1 : NUMERISATION DE L OEUVRE A IMPRIMER: Soit l image a été créée directement sur un ordinateur

Plus en détail

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique.

Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Haute Ecole de la Ville de Liège. Institut Supérieur d Enseignement Technologique. Laboratoire Electronique Méthodologie. Jamart Jean-François. - 1 - La fabrication d un circuit imprimé. SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6)

RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6) RETOUCHE D IMAGES AVEC PHOTOFILTRE (V. 6) PhotoFiltre est un logiciel gratuit qui permet d effectuer quelques retouches de base aux photos venant d appareils photo numériques ou scannées. On peut le télécharger

Plus en détail

Comment sélectionner le meilleur papier thermique direct pour votre application mobile U N L I V R E B L A N C Z E B R A

Comment sélectionner le meilleur papier thermique direct pour votre application mobile U N L I V R E B L A N C Z E B R A Comment sélectionner le meilleur papier thermique direct pour votre application mobile U N L I V R E B L A N C Z E B R A Copyrights 2009 ZIH Corp. Zebra et la représentation de la tête de zèbre sont des

Plus en détail

Les encres spéciales

Les encres spéciales THEME : Les encres spéciales 1) Qu'est ce qu'une encre? 2) Les différentes familles d'encres. 2.1 - Les encres classiques. 2.2 - Les encres spéciales. 3) Ce qu il est possible de faire, quelques exemples.

Plus en détail

DIFFRACTion des ondes

DIFFRACTion des ondes DIFFRACTion des ondes I DIFFRACTION DES ONDES PAR LA CUVE À ONDES Lorsqu'une onde plane traverse un trou, elle se transforme en onde circulaire. On dit que l'onde plane est diffractée par le trou. Ce phénomène

Plus en détail

Chargement des supports

Chargement des supports Chargement des supports Ce chapitre contient : «Supports pris en charge», page 2-2 «Chargement des supports dans le bac 1», page 2-8 «Chargement de supports dans les bacs 2, 3 et 4», page 2-14 Copyright

Plus en détail

RDP : Voir ou conduire

RDP : Voir ou conduire 1S Thème : Observer RDP : Voir ou conduire DESCRIPTIF DE SUJET DESTINE AU PROFESSEUR Objectif Compétences exigibles du B.O. Initier les élèves de première S à la démarche de résolution de problème telle

Plus en détail

Musée temporaire. Le jeu

Musée temporaire. Le jeu Musée temporaire Le jeu Bienvenue à la Banque nationale de Belgique! La Banque nationale de Belgique n est pas une banque comme les autres Par exemple, tu ne peux pas y ouvrir de compte bancaire : seules

Plus en détail

Création d'étiquettes de disques à l'aide de LightScribe

Création d'étiquettes de disques à l'aide de LightScribe Création d'étiquettes de disques à l'aide de LightScribe Référence du document : 383416-051 Février 2005 2005 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Les informations contenues dans ce document peuvent

Plus en détail

Comment créer des GIF animés en dix étapes?

Comment créer des GIF animés en dix étapes? Comment créer des GIF animés en dix étapes? Tutoriel GIF Movie Gear Septembre 2002 Rédigé par :Visicom Média inc. 1 TABLE DES MATIERES PRÉSENTATION DE GIF MOVIE GEAR... 2 BARRE DE MENUS... 2 BARRE D'OUTILS

Plus en détail

Fluorescent ou phosphorescent?

Fluorescent ou phosphorescent? Fluorescent ou phosphorescent? On entend régulièrement ces deux termes, et on ne se préoccupe pas souvent de la différence entre les deux. Cela nous semble tellement complexe que nous préférons rester

Plus en détail

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM

FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM FICHE D'INVENTAIRE (Fiche pratique n 1) Les normes internationales du CIDOC/ ICOM Le Comité international pour la documentation (CIDOC) a travaillé plusieurs années au sein de l'icom pour arrêter les données

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE

PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE PRINCIPE MICROSCOPIE CONFOCALE Un microscope confocal est un système pour lequel l'illumination et la détection sont limités à un même volume de taille réduite (1). L'image confocale (ou coupe optique)

Plus en détail

Le prospectus. 1 Prospectus- ISA Mercatique directe

Le prospectus. 1 Prospectus- ISA Mercatique directe Le prospectus 1 Le prospectus : un outil destiné à vendre une offre (produit, service...) 1.Points à définir Offre principale Budget Lieux de distribution Mode de distribution Design 2. Utiliser la méthode

Plus en détail

10 années d expérience, anciens tampographes, nous maîtrisons toutes ces techniques

10 années d expérience, anciens tampographes, nous maîtrisons toutes ces techniques NOS TECHNIQUES DE MARQUAGES 10 années d expérience, anciens tampographes, nous maîtrisons toutes ces techniques Le marquage est l'un des éléments clés de votre opération de communication. Il doit être

Plus en détail

Dossier table tactile - 11/04/2010

Dossier table tactile - 11/04/2010 Dossier table tactile - 11/04/2010 Intro Je vais brièvement exposer dans ce document: Ce que j'ai fait, comment je l'ai fait, combien ça m'a couté, et combien de temps j'ai mis à fabriquer, dans le cadre

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE STD ARTS APPLIQUÉS SESSION 2014 ÉPREUVE : PHYSIQUE-CHIMIE Durée : 2 heures Coefficient : 2 La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée. La clarté

Plus en détail

Le code à barres EAN 13 mes premiers pas...

Le code à barres EAN 13 mes premiers pas... Le code à barres EAN 13 mes premiers pas... k étape 1 Vous venez d adhérer à GS1 France, Vous souhaitez connaître les démarches à suivre pour mettre en place un code à barres sur vos emballages. Ce guide

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

DD 4450. Duplicopieur numérique DD 4450 B/W

DD 4450. Duplicopieur numérique DD 4450 B/W DD 4450 Duplicopieur numérique DD 4450 130 B/W Duplicopie numérique de qualité supérieure Le duplicopieur numérique DD 4450 A3 N&B est un modèle milieu de gamme offrant une performance optimale à un prix

Plus en détail

Bienvenue à la Banque nationale de Belgique!

Bienvenue à la Banque nationale de Belgique! Bienvenue à la Banque nationale de Belgique! La Banque nationale de Belgique n est pas une banque comme les autres Par exemple, tu ne peux pas y ouvrir de compte bancaire : seules les autres banques y

Plus en détail

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets. Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN ê Europâisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 036 058 A1 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 80420035.0 Int. Cl.3: B 60 J 1/20 Date de dépôt:

Plus en détail

D 155 Annex 16, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification

D 155 Annex 16, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Annex 16, page 1 CIB Révision WG Projet de définition Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Proposition consolidée du rapporteur Date : 16 février

Plus en détail

CE QUE NOUS FAISONS:

CE QUE NOUS FAISONS: CONSEILS PAO CONSEILS PAO Pour que vos fichiers graphiques soient imprimés sans problème et exactement comme vous le souhaitez, nous vous remercions de lire ce petit guide de la PAO. Le but de ce guide

Plus en détail

Videojet permet la personnalisation et l'adressage d'envois postaux à des cadences élevées chez PackPost

Videojet permet la personnalisation et l'adressage d'envois postaux à des cadences élevées chez PackPost Jet d'encre graphique Témoignage client de PackPost Videojet permet la personnalisation et l'adressage d'envois postaux à des cadences élevées chez PackPost Implanté dans le Buckinghamshire, au Royaume-

Plus en détail

D 155 Annex 20, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification

D 155 Annex 20, page 1. Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Annex 20, page 1 CIB Révision WG Projet de définition Projet : D155 Sous-classe : B42D Office européen des brevets, Direction de la Classification Proposition consolidée du rapporteur Date : 04 mai 2012

Plus en détail

Référentiel des Pièces d Identité acceptées dans les bureaux de poste pour effectuer des opérations bancaires REFERENTIEL DES PIECES D IDENTITE

Référentiel des Pièces d Identité acceptées dans les bureaux de poste pour effectuer des opérations bancaires REFERENTIEL DES PIECES D IDENTITE DOMAINE BANCAIRE REFERENTIEL DES PIECES D IDENTITE ACCEPTEES DANS LES BUREAUX DE POSTE V.13 1/15 dernière mise à jour : 29/05/2007 A l attention des utilisateurs en bureaux de poste Le présent référentiel

Plus en détail

Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur

Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur Adobe Illustrator Logiciel de dessin vectoriel et de Cartographie Assistée par Ordinateur I- Ouverture d une nouvelle feuille de travail Fichier / Nouveau (ou ctrl + N) Indiquer dans la fenêtre qui s ouvre

Plus en détail

Pass IN la solution de gestion des identités numériques pour les entreprises. Simplifier Sécuriser Connecter Innover

Pass IN la solution de gestion des identités numériques pour les entreprises. Simplifier Sécuriser Connecter Innover Pass IN la solution de gestion des identités numériques pour les entreprises Simplifier Sécuriser Connecter Innover Nouveauté : une carte professionnelle multiservices Services RFID (accès physiques à

Plus en détail

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker

Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation. avec windows Movie Maker Réaliser un diaporama sonorisé ou un film d'animation avec windows Movie Maker Ce logiciel est disponible sur tous les ordinateurs installés avec windows XP, vista... Le logiciel est livré avec. Pour windows

Plus en détail

Manuel MSDS+ Système de programmes pour l'impression et la gestion des fiches de données de sécurité. DR-software GmbH

Manuel MSDS+ Système de programmes pour l'impression et la gestion des fiches de données de sécurité. DR-software GmbH Manuel MSDS+ Système de programmes pour l'impression et la gestion des fiches de données de sécurité DR-software GmbH Table des matières INSTALLATION ET ACTUALISATION 1 INSTALLATION DU PROGRAMME... 2 INSTALLATION

Plus en détail

Comment créer votre propre lampes LED

Comment créer votre propre lampes LED Comment créer votre propre lampes LED Intro Un tutorial pour faire fabriqué des ampoules LED comme à l usine. Après de nombreuses tentatives pour faire toutes sortes de conversions LED, j ai enfin trouvé

Plus en détail

Les nouveaux billets canadiens en polymère

Les nouveaux billets canadiens en polymère Les nouveaux billets canadiens en polymère Sûrs Durables Novateurs MANUEL DE L EMPLOYÉ GUIDE DE VÉRIFICATION DES BILLETS DE BANQUE CANADIENS www.banqueducanada.ca/billets 3-EH/ME (05-11) Pour obtenir gratuitement

Plus en détail

GUIDE Word (version débutante) Version 2013

GUIDE Word (version débutante) Version 2013 Table des matières GUIDE Word (version débutante) Version 2013 1. Créer un nouveau document Word... 2 2. Modifier un document Word... 2 3 La fenêtre Word.... 2 4. Les rubans... 3 5. Enregistrer du texte...

Plus en détail

Création d'un diaporama

Création d'un diaporama S JOLLY décembre2010 - v3 Création d'un diaporama avec IMPRESS 3.0 Création d'un diaporama - Utilisation du logiciel IMPRESS / Open Office 3.0 - page 1 Sommaire 1 PRÉSENTATION...3 2 DÉMARRER IMPRESS...4

Plus en détail

COLORSOURCE I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES DANS LES INDUSTRIES GRAPHIQUES

COLORSOURCE I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES DANS LES INDUSTRIES GRAPHIQUES 27 rue Pierre-Brossolette 91430 IGNY Tél. / Fax : +33 (0) 1 69 41 01 62 Mobile : +33 (0) 6 24 54 10 13 Email : info@color-source.net http://www.colorsource.fr I.C.C. ET LA REDEFINITION DES RELATIONS CONTRACTUELLES

Plus en détail

Bienvenue à. Fichier Easistart. Visite rapide

Bienvenue à. Fichier Easistart. Visite rapide Bienvenue à Fichier Easistart Visite rapide On peut trouver ce fichier en cliquant Fichier, Ouvrir, Exemples, Easistart. Ne plus montrer ce fichier. Menu de visite rapide Sélectionnez une option ci-dessous

Plus en détail

3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle

3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle 3.5.1 Introduction 3.5.2 Principe 3.5.3 Avantages et Inconvénients 3.5.4 Applications 3.5.5 Logiciels sur Internet PLAN 3.5.1 Introduction: image bitmap versus image vectorielle Lorsque l'on affiche une

Plus en détail

GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS MANIPULANT DES ESPÈCES Découvrez le nouveau billet de 10 euros

GUIDE DESTINÉ AUX PROFESSIONNELS MANIPULANT DES ESPÈCES Découvrez le nouveau billet de 10 euros : PRÉPAREZ-VOUS! : LES SIGNES DE SÉCURITÉ du nouveau billet de 10 euros l ordre croissant. Elle a commencé, en 01, par le billet de euros et se poursuivra, le septembre 01, avec le billet de 10 euros.

Plus en détail

Carte Familles nombreuses

Carte Familles nombreuses logo quadri n Carré Noir le 13-12 - 2004 Carte Familles nombreuses DE QUOI S AGIT-IL? 1 La carte Familles nombreuses vous permet d obtenir des avantages tarifaires ou autres chez certains commerçants affichant

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

3 Les périphériques: les disques

3 Les périphériques: les disques 3 Les périphériques: les disques Tu dois devenir capable de : Savoir 1. Comparer un disque d'ordinateur et une cassette audio ou vidéo en montrant les ressemblances et les différences ; 2. Expliquer ce

Plus en détail

TS 32 Stockage de données sur un CD

TS 32 Stockage de données sur un CD FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 32 Stockage de données sur un CD Type d'activité Activité documentaire Tâche complexe Notions et contenus Stockage optique Écriture et lecture des données

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE)

CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) Mars 2006 MAT/SF CAHIER DES CHARGES ETIQUETTES MP06-EU (FORMAT ODETTE) CAHIER DES CHARGES : ETIQUETTE MP06-EU (format ODETTE) Sommaire 1. Objet... 2 2. Domaine d'application... 2 3. Type de supports d'étiquettes

Plus en détail

VALISE ID SHIELD PRESENTATION NOVEMBRE 2014. Premier modèle 2010 (32 kg) Modèle actuel 2013 (12 kg)

VALISE ID SHIELD PRESENTATION NOVEMBRE 2014. Premier modèle 2010 (32 kg) Modèle actuel 2013 (12 kg) VALISE ID SHIELD PRESENTATION NOVEMBRE 2014 Premier modèle 2010 (32 kg) Modèle actuel 2013 (12 kg) I. HARDWARE L équipement est actuellement constitué par une valise légère (baptisée IDELITE), dotée de

Plus en détail

Impression numérique (Xerox DocuColor 242)

Impression numérique (Xerox DocuColor 242) Tarifs 2011 Impression numérique (Xerox DocuColor 242) Les tarifs suivant s entendent HT, départ atelier, 30% réglé à la commande, le solde à la livraison. Facturation par tranche indivisible de 1, 3,

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de l'utilitaire d'installation de caméra Avigilon

Guide de l'utilisateur de l'utilitaire d'installation de caméra Avigilon Guide de l'utilisateur de l'utilitaire d'installation de caméra Avigilon Version 4.10 PDF-CIT-D-Rev1_FR Copyright 2011 Avigilon. Tous droits réservés. Les informations présentées sont sujettes à modification

Plus en détail

Création de PDF et généralités pour optimiser vos fichiers

Création de PDF et généralités pour optimiser vos fichiers Création de PDF et généralités pour optimiser vos fichiers Pourquoi l envoi de PDF? Les outils de production actuels sont des outils de gestion et de production de contenu pré-presse à base de PDF et JDF

Plus en détail

"La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston

La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs Walter Scott Houston "La collimation est la première cause de mauvaises images dans les instruments amateurs" Walter Scott Houston F.Defrenne Juin 2009 Qu est-ce que la collimation en fait? «Newton»? Mais mon télescope est

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

# 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD

# 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD Services internes 1. PERSONNES ASSURÉES # 1. PERSONNES ASSURÉES 1.1 PERSONNES VISÉES PAR L'ACCORD Cet accord vise tous les résidents canadiens qui reçoivent des services internes dans un établissement

Plus en détail

DU RÉGIME INTERNATIONAL)?

DU RÉGIME INTERNATIONAL)? POSTE AUX LETTRES 1 En quoi consiste le service Poste aux lettres (États-Unis et du régime international)?.............. 1 2 Articles non admissibles.................................................................

Plus en détail

modélisation solide et dessin technique

modélisation solide et dessin technique CHAPITRE 1 modélisation solide et dessin technique Les sciences graphiques regroupent un ensemble de techniques graphiques utilisées quotidiennement par les ingénieurs pour exprimer des idées, concevoir

Plus en détail

1. L ENTREPRISE 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE 2.2. REALISATION DE L AUDIT

1. L ENTREPRISE 2. CARACTERISTIQUES ET DEROULEMENT DE LA PRESTATION CHARTE QUALITE 2.1. DEMARCHE VOLONTAIRE 2.2. REALISATION DE L AUDIT REGLEMENT DU DISPOSITIF CHARTE QUALITE 1. L ENTREPRISE Cette prestation est réservée à toute personne physique ou morale immatriculée au Répertoire des Métiers, quelle que soit la forme juridique que revêt

Plus en détail

Techniques d impression

Techniques d impression Techniques d impression ou Comment reconnaître les faux La lithographie ci-dessous a servi à illustrer l article sur les techniques d impression. La partie reproduite, fortement agrandie, en bas de la

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

Tutoriel : logiciel de présentation Openoffice Impress

Tutoriel : logiciel de présentation Openoffice Impress Tutoriel : logiciel de présentation Openoffice Impress Le logiciel de présentation permet de construire une suite de pages (diapositives) contenant différents objets : du texte, de l'image, du son. - L'apparition

Plus en détail

Traçabilité des produits et opportunités marché

Traçabilité des produits et opportunités marché DIGITAL IMAGING DIGITAL SOLUTIONS FOR FOR BRAND PRODUCT PROTECTION AUTHENTICATION AND DOCUMENT SECURITY Micronarc - Events 13 sept. 2011 Traçabilité des produits et opportunités marché Roland Meylan Corporate

Plus en détail

L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP

L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP L'AFFICHAGE AFFICHES, PANNEAUX, ROLL-UP F4 89,5 x 128 cm SYSTÈMES DISPLAYS A0 84,1 x 118,9 cm B1 70 x 100 cm A1 59,4 x 84,1 cm B2 50 x 70 cm A2 42 x 59,4 cm PLOT 100 G ÉCO RECYCLÉ 125 G INTÉRIEUR POSTER

Plus en détail

Cours Excel : les bases (bases, texte)

Cours Excel : les bases (bases, texte) Cours Excel : les bases (bases, texte) La leçon 1 est une leçon de base qui vous permettra de débuter avec Excel, elle sera fort utile pour les prochaines leçons. Remarque : à chaque fois qu il est demandé

Plus en détail

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX

Nom : Prénom :. Date :..Classe : 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX 2 TECHNIQUES DE MODIFICATION DE LA COULEUR DES CHEVEUX Objectif : Indiquer les règles de base de colorimétrie en coiffure (échelle de tons, reflets) LA COLORIMETRIE Du soleil nous parvient la lumière du

Plus en détail

Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire

Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire Utiliser le logiciel Photofiltre Sommaire 1. Quelques mots sur l image 2. Obtenir des images numériques 3. Le tableau de bord de logiciel PhotoFiltre 4. Acquérir une image 5. Enregistrer une image 6. Redimensionner

Plus en détail

PREPARATION DES FICHIERS POUR L IMPRESSION

PREPARATION DES FICHIERS POUR L IMPRESSION GUIDE TECHNIQUE STUDIO VEOPRINT PREPARATION DES FICHIERS POUR L IMPRESSION Dernière mise à jour le 18 mars 2014. 01 FORMAT DES FICHIERS Nous vous recommandons de nous transmettre des fichiers au format

Plus en détail

Notre projet est de réaliser un document

Notre projet est de réaliser un document Un quatre-pages avec Writer Guy Veyssière Notre projet est de réaliser un document constitué de quatre pages au format A5 sur une feuille de papier au format A4 recto-verso, afin d'obtenir un livret en

Plus en détail

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège)

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Thème SANTE SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Acquis du collège : une tension alternative périodique (comme celle du secteur) est une tension qui se répète à l'identique

Plus en détail

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010

Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Infolettre #18 : Les graphiques avec Excel 2010 Table des matières Introduction... 1 Hourra! Le retour du double-clic... 1 Modifier le graphique... 4 Onglet Création... 4 L onglet Disposition... 7 Onglet

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Session découverte La Gestion des photos avec Windows Vista / Windows 7 et le traitements d images numériques 1 Généralités sur le jargon de l image numérique

Plus en détail

Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires

Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires Gyptone, l'absorption acoustique avec perforations modulaires Les plaques Gyptone sont fabriquées à base d'une plaque de plâtre de grande qualité. Ces plaques Gyproc sont perforées en usine au départ d'un

Plus en détail

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa

Cette notice a été réalisée pour vous aider à compléter votre déclaration. Nous sommes là pour vous aider. Pour nous contacter : cerfa Nous sommes là pour vous aider Déclaration en vue de la répartition entre les parents des trimestres d assurance retraite attribués pour chaque enfant né ou adopté Cette notice a été réalisée pour vous

Plus en détail

Présentation assistée par ordinateur

Présentation assistée par ordinateur Présentation assistée par ordinateur (PowerPoint) Guide d élaboration à l intention des conférenciers Colloque sur la sécurité civile et incendie Résumé Taille et disposition o 20 diapositives au maximum

Plus en détail

Utilisation de XnView

Utilisation de XnView http://www.rakforgeron.fr 27/02/2015 Utilisation de XnView Les photos d'actes généalogiques, les scans de documents réalisés par vous, ou vos saisies d'écran de documents téléchargés sur Internet, au-delà

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

6 PRINCIPE DE CO-SIGNATURES

6 PRINCIPE DE CO-SIGNATURES 6 PRINCIPE DE CO-SIGNATURES 6.1 Entre deux émetteurs du réseau Sur un document contractuel, les logos ont une largeur de 30 mm. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté - Égalité - Fraternité ASSEMBLÉE PERMANENTE

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

Ac vité pédagogique Etude d un tableau. grâce aux ondes électromagné ques Lycée Service Éduca on

Ac vité pédagogique Etude d un tableau. grâce aux ondes électromagné ques Lycée Service Éduca on avenue Franklin D. Roosevelt 75008 Paris www.universcience.fr Ac vité pédagogique Etude d un tableau grâce aux ondes électromagné ques Lycée Service Éduca on Chloé LAVIGNOTTE Science et art Analyser une

Plus en détail

Les imprimantes, les solutions de stockage

Les imprimantes, les solutions de stockage Club Informatique ont-bruno Les imprimantes, les solutions de stockage Types, Configuration, partage en réseau, Cloud et autres sujets Youssef Tijani Club Informatique ont-bruno 1 ère partie Les imprimantes,

Plus en détail

IMPRIMEURS, VALORISEZ VOTRE EXPERTISE

IMPRIMEURS, VALORISEZ VOTRE EXPERTISE IMPRIMEURS, VALORISEZ VOTRE EXPERTISE SUR L ÉCO-CONTRIBUTION. POURQUOI ACCOMPAGNER VOS CLIENTS? En tant qu imprimeur, vous avez un rôle essentiel à jouer auprès de vos clients dans le domaine de l éco-contribution.

Plus en détail

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction :

Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4ème Maths 3+Tech 1 Introduction : Cours Physique Interaction onde-matière classe : 4 ème Maths 3+Tech I- Introduction : En laissant l œil semi-ouvert lors de la réception de la lumière on observe des annaux alternativement brillants et

Plus en détail

Prise en main du logiciel. Smart BOARD Notebook 10

Prise en main du logiciel. Smart BOARD Notebook 10 Prise en main du logiciel Smart BOARD Notebook 10 1. Introduction : Le logiciel Smart BOARD est utilisable avec les tableaux blancs interactifs de la gamme SMART. Toutefois, il n'est pas nécessaire d'avoir

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

MINI-CATALOGUE Cachets EPREUVE GRATUITE. en 24 heures!

MINI-CATALOGUE Cachets EPREUVE GRATUITE. en 24 heures! MINI-CATALOGUE Cachets EPREUVE GRATUITE en 24 heures! Printer Line La gamme des timbres à encrage automatique la plus étendue Du petit et maniable, au grand et fonctionnel; Colop vous offre la possibilité

Plus en détail

Pour une meilleure lisibilité :

Pour une meilleure lisibilité : Pour une meilleure lisibilité : lignes directrices d accessibilité Des imprimés faciles à lire INCA s est donné pour mandat de façonner un Canada meilleur, un pays exempt d obstacles, au sein duquel tous

Plus en détail

Partager ses photos sur Internet

Partager ses photos sur Internet Partager ses photos sur Internet À peine transférées sur l ordinateur, les photos des vacances sont déjà accessibles sur le Net. Des logiciels disponibles sur de nombreux sites Web permettent d effectuer

Plus en détail

Guide d informations Belgique. Manuel pour acceptation sur site

Guide d informations Belgique. Manuel pour acceptation sur site Guide d informations Belgique Manuel pour acceptation sur site Table des matières 1. Acceptation en ligne avec une caisse 6 automatique certifiée EMV 1.1 Consignes d acceptation des cartes de paiement

Plus en détail

LECTEURS / VÉRIFICATEURS DE DOCUMENTS SÉCURISÉS série 7004 à 7034

LECTEURS / VÉRIFICATEURS DE DOCUMENTS SÉCURISÉS série 7004 à 7034 Série Regula 70x4 LECTEURS - VÉRIFICATEURS DE DOCUMENTS SÉCURISÉS LECTEURS / VÉRIFICATEURS DE DOCUMENTS SÉCURISÉS série 7004 à 7034 Ce scanneur multi-spectral effectue la lecture de la zone MRZ des documents

Plus en détail

sur rendez-vous du lundi au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y

sur rendez-vous du lundi au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y du lundi sur rendez-vous au vendredi 9 h 18 h s h i r l e y 01 42 72 94 47 s h i r l e y@imprimeriedumarais.fr T.1 Couverture en papier de création rouge. Impression argent offset. Intérieur : carte double,

Plus en détail

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence

L ORDINATEUR. Les composants. La carte mère. Le processeur. Fréquence L ORDINATEUR Les composants La carte mère Elle se trouve au centre de l'ordinateur et connecte tous les composants PC. La carte mère contient les connexions pour le processeur, la mémoire et les unités

Plus en détail