Une installation photovoltaïque en tant que locataire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une installation photovoltaïque en tant que locataire"

Transcription

1 Une installation photovoltaïque en tant que locataire Analyse des différentes configurations pour l établissement d un plan d étapes nécessaires à l installation Suzanne Keignaert APERe - Gregory Neubourg APERe 0

2 Plan d'étapes d'une installation photovoltaïque en tant que locataire Version du 08/11/2013 Table des matières 1. LES DIFFÉRENTES CONFIGURATIONS POSSIBLES EN LOCATION 2 2. LA PRISE DE DÉCISION D UNE INSTALLATION ETUDE DE FAISABILITÉ TECHNIQUE CONSOMMATION ÉLECTRIQUE COÛTS DEMANDE DE DEVIS 4 3. MONTAGE DU PROJET EN TANT QUE LOCATAIRE 5 4. CONTRAT DE BAIL LES ANNEXES AU CONTRAT DE BAIL LOYER SUPPLÉMENTAIRE ASSURANCES 6 5. DEMANDE DE PERMIS D URBANISME 7 6. CHANTIER BRUXELLOIS : MISE EN PLACE DE L INSTALLATION AVANT LE CHANTIER APRÈS LE CHANTIER 8 7. AIDES FINANCIÈRES EN RBC 8 8. ANNEXE 1 : SCHÉMA DES DIFFÉRENTES ÉTAPES 9 9. ANNEXE 2 : CONTRAT TYPE SOURCES POUR ALLER PLUS LOIN : 10 Ce bref guide explique les différentes étapes nécessaires à la mise en place d une installation photovoltaïque en tant que locataire dans les petites copropriétés (< 10 logements) Les notions surlignées en gras constituent les principales actions à effectuer et sont reprises schématiquement dans la première annexe. La seconde annexe du dossier reprend la liste des documents types disponible. 1

3 1. Les différentes configurations possibles en location Plusieurs configurations (de locataires) sont possibles afin de déterminer à qui s adresse ce plan d étapes. A chaque cas, un contrat spécifique devra être mis en place entre le(s) propriétaire(s) et le(s) locataire(s) : Au-delà de 5 kva (puissance AC maximum de l onduleur), la législation n autorise pas le principe de compensation (principe du compteur qui tourne à l envers). Il est généralement peu conseillé dans des immeubles de logements de dépasser cette limite par point d injection. En cas d installation se raccordant au compteur des parties communes de l immeuble (A2 et B1), l électricité ne pourra pas être déduite des consommations d un ou plusieurs locataires mais uniquement de celle des communs. Avant tout projet de ce type, il est donc essentiel de connaître cette consommation afin de pouvoir dimensionner au mieux l installation photovoltaïque. Dans le cas d une copropriété (B), l assemblée générale devra déterminer la formule de location de la toiture en fonction de la superficie de la toiture du type de projet. 2

4 2. La prise de décision d une installation Afin d estimer le projet dans sa dimension énergétique et dans sa gestion globale, la prise de décision d une installation photovoltaïque peut se résumer selon le schéma suivant : Consommation électrique Analyse de coûts Etude de faisabilité technique 2.1. Etude de faisabilité technique Dans un premier temps se pose la question de la ressource solaire disponible sur votre bâtiment. Il faudra idéalement effectuer une étude de faisabilité technique afin d examiner 3 éléments : La superficie disponible En fonction de la superficie, on peut estimer une puissance maximale de l installation photovoltaïque. Attention de bien tenir compte des zones d ombrages La stabilité de la toiture. Une installation photovoltaïque constitue un surpoids non négligeable surtout lors d une pose sur toiture plate qui nécessite un lestage. En cas de structure en bois, il vaut mieux s assurer de la capacité de charge maximale en réalisant une petite étude de stabilité. La mise à disposition des plans de constructions facilitera le travail du bureau d étude. L état du revêtement Si le revêtement est en fin de vie, il est préférable de prévoir son remplacement avant l installation des modules photovoltaïque. Cela évitera un montage-démontage inutile. Il en va de même pour l isolation de la toiture Consommation électrique La seconde étape est celle de l analyse des consommations électriques. Celle des propriétaires/locataires et celle des communs. Elle permettra de dimensionner au mieux l installation photovoltaïque. En effet, dans le système actuel, il n y a pas d intérêt à produire plus que ce qui est consommé. Cette électricité ne sera pas valorisée tant que le système est inférieur à 5 kva (conseillé) 3

5 Consommation des propriétaires/locataires Il convient d analyser sa consommation annuelle globale disponible sur les factures des fournisseurs d énergie. Consommation des communs Si le potentiel solaire est inférieur à la consommation des communs, la solution B1 est envisageable et elle permettra de fortement diminuer les charges pour tous les locataires/propriétaires. Si le potentiel solaire est supérieur à la consommation des communs, il faut, dans ce cas, analyser si cela vaut encore la peine de connecter l installation photovoltaïque pour de faibles consommations. En principe, dès qu il y a un ascenseur, les consommations deviennent suffisantes. Dans le cas contraire, il vaut mieux privilégier les autres solutions Coûts Une fois le type et la taille du système déterminé, il est nécessaire d analyser les coûts et la rentabilité. Pour cela, le Simulateur financier (APERe: ) sera utile à votre réflexion. Plusieurs simulations seront nécessaires pour avoir des idées de prix et de rendement et ainsi vous lancez dans la demande de devis Demande de devis Afin d avoir plus de détails sur la réalisation d un tel projet, il vous faudra choisir une entreprise d installation de panneaux photovoltaïques. Une demande de devis auprès de ces différents installateurs sera nécessaire (un minimum de 3 est conseillé), afin que celui-ci examine votre toiture et sa superficie. De plus, l installateur pourra confirmer la puissance pouvant y être installée. Par la suite vous recevrez des devis vous indiquant le prix et une liste des matériaux annexes utiles à l aménagement. Vous trouverez la liste des installateurs photovoltaïques en Région de Bruxelles-Capitale: De plus, les sites et vous aideront dans votre décision. 4

6 3. Montage du projet en tant que locataire Le principe d un projet photovoltaïque en tant que locataire peut prendre différentes formes. Voici une proposition articulée autour de 4 éléments essentiels : Le(s) locataire(s) loue(nt) la toiture au(x) propriétaire(s) pendant 10 années. Un loyer est à déterminer avec le propriétaire. Le(s) locataire(s) bénéficie(nt) de la totalité de l électricité soit directement en déduction de leur consommation, soit en déduction du compteur des communs et donc en diminutions des frais de charges. Le(s) locataire(s) bénéficient de la totalité des certificats verts. Le(s) locataire cède la propriété de l installation à la fin de la 10 ème année au(x) propriétaire(s). 4. Contrat de bail Une fois la décision prise, il vous faudra, en tant que locataire, obtenir l autorisation de location du toit auprès de votre propriétaire. Cet accord donnera lieu à un avenant à votre contrat de bail ou à un contrat de bail complémentaire. Par ailleurs, comme stipulé plus haut, cette location peut constituer un loyer supplémentaire. Des négociations sont à prévoir afin de pouvoir modifier votre contrat de bail. L avenant au bail doit idéalement contenir différents éléments précis. Ci-dessous une liste permettant de structurer cet avenant. Un exemple de contrat est par ailleurs fournit en Annexe 2 Objet du contrat Définition et description de la superficie de la toiture louée Modalités des états des lieux avant et après travaux. Conditions d analyse de la stabilité de la toiture. Début durée fin Déterminer la durée du contrat, restitution de l installation. Afin d éviter de devoir passer devant un notaire, la durée du contrat doit être inférieure à 10 ans. Un contrat de 9 ans est donc idéal en stipulant dans le contrat que passé ce délai, une reconduction tacite d une année prendra cours, au terme de laquelle le locataire cédera le bien au propriétaire. Redevance Loyer- charges Définir les modalités de paiement et d adaptation du loyer, de la garantie locative Définir les obligations du preneur Obligation au niveau sécurité, entretien, gestion. Définir les obligations du bailleur En cas de travaux nécessaires, le bailleur doit informer préalablement de travaux pour minimiser les pertes de production. 5

7 Modalités d accès aux installations et à la surface Responsabilité En cas de dégâts durant les travaux ou durant le fonctionnement de l installation. Assurances Le preneur doit s engager à contracter une police d assurance couvrant l installation: incendie, dégâts des eaux, tempêtes, responsabilités Vérifiez avec le propriétaire s il ne peut pas directement intégrer la couverture de l installation dans la police d assurance du bâtiment. En effet, de nombreuses assurances intègre cela sans frais. Raccordements électriques Déterminer les compteurs à raccorder et les voies d accès des câbles. Cession et sous location, expropriation Définir les modalités en cas de cession, sous-location et expropriation. Enregistrement Le preneur s engage à enregistrer le bail Les annexes au contrat de bail Le contrat de bail comprend généralement les annexes suivantes : Une étude de stabilité de la toiture à faire réaliser par un bureau d étude spécialisé Un plan d implantation de l installation photovoltaïque Un état des lieux avant travaux Un état des lieux après travaux 4.2. Loyer supplémentaire La location de la toiture peut constituer un loyer supplémentaire. Si la propriété de l installation est transférée au propriétaire après 10 ans, ce loyer peut être relativement limité. (Exemple : 100 /an) Attention qu il est d usage de procéder à l ouverture d un compte afin de constituer une garantie locative, 4.3. Assurances Des assurances complémentaires sont également à prévoir, si elles ne sont pas prises en compte par le propriétaire : Couverture de la responsabilité civile Assurance incendie 6

8 5. Demande de permis d urbanisme Il y a lieu de vérifier avant l installation si un permis d urbanisme est nécessaire ou non. L arrêté du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale (publié au Moniteur le 13 novembre 2008) concerne tous les types de toiture et a grandement simplifié la législation. Celui -ci désigne qu'il ne faut pas demander de permis si : les panneaux sont non visibles depuis l espace public les panneaux sont placés en toiture pour autant qu ils soient incorporés dans le plan de la toiture ou fixés sur la toiture parallèlement au plan de celle-ci. Un permis de bâtir est nécessaire lorsque les panneaux sont visibles depuis l'espace publique et si les panneaux ne sont pas placés dans le même axe que le toit. Toutefois, l'installation ne peut pas présenter une saillie de plus de 30 cm ni de débordement par rapport aux limites de la toiture. De plus, un permis est nécessaire lorsque les travaux d'installation nécessitent une dérogation à un règlement urbanistique, un plan d'affectation ou un permis de lotir. Pensez à l introduire à temps! Il faut compter environ 65 jours avant qu'un avis soit émis. Pour ce faire, renseignez-vous auprès de votre commune afin de savoir si des modalités particulières sont d application (habitat classé, protégé, prescrit urbanistique particulier ). Dans le cas d un bâtiment classé ou se trouvant dans un périmètre classé, l avis de la Commission Royale des monuments et des sites reste indispensable, ce qui rallonge les délais. 6. Chantier Bruxellois : mise en place de l installation 6.1. Avant le chantier Une fois la date de l installation décidée, diverses démarches sont à effectuer avant les travaux : Réserver auprès des services de police un ou des emplacements de stationnement pour les véhicules de l installateur et, éventuellement, pour un élévateur ou une grue. Si la circulation doit être bloquée pour le levage du matériel sur la toiture, selon la catégorie de la voirie, demander une autorisation, soit auprès de la commune, soit auprès de la Commission de coordination des chantiers de la région de Bruxelles-Capitale : Demande de mandat au propriétaire afin de remplacer les compteurs SIBELGA (voir étape suivante). Selon les clauses du contrat conclu avec le propriétaire, faire un état des lieux avant travaux. 7

9 6.2. Après le chantier Une fois l installation placée, il est important de faire un état des lieux post travaux, pour détecter d éventuels dégâts au bâtiment conséquemment au chantier. Avant sa mise en service, l installation doit être réceptionnée par un organisme de contrôle électrique agréé. Pensez prévenir votre fournisseur d électricité afin qu il adapte directement votre montant de facture mensuel. 7. Aides financières en RBC Prime énergie de Bruxelles Environnement Une prime de 0.25 à 1 /Wc (max. 30% de la facture) pour les nouvelles maisons passives ou les rénovations basse-énergie. Plus d informations : /01_Gestes/09_Mes_primes/08Primes_%C3%A9nergie_2014/FORM_D2_FR_201 4_ pdf?langtype=2060 Certificats verts (CV): 2.4 CV / MWh produit pendant 10 ans Prix moyen d un CV (à Bruxelles) : 85 Temps de retour sur investissement 7 ans Calculez la rentabilité de votre installation via le simulateur financier 8

10 8. Annexe 1 : Schéma des différentes étapes Étapes à suivre lors de l'installation d'un système photovoltaïque en tant que locataire 9

11 9. Annexe 2 : Contrat type Voir document disponible online : Sources pour aller plus loin : Site de Bruxelles Environnement : Guides administratifs et techniques Plan d étapes pour les grandes installations photovoltaïques (>5 kva) (.pdf) Plan d étapes pour les petites installations photovoltaïques (<5 kva) (.pdf) Guide d entretien pour les petites installations photovoltaïques (.pdf) 10

Comment choisir les toits les plus appropriés pour une première opération

Comment choisir les toits les plus appropriés pour une première opération Centrales villageoises photovoltaïques Comment choisir les toits les plus appropriés pour une première opération 1. Les caractéristiques techniques de la toiture et du bâtiment... 1 2. Les critères susceptibles

Plus en détail

Contrat-type de bail à réhabilitation

Contrat-type de bail à réhabilitation ANNEXE 5 Contrat-type de bail à réhabilitation Entre : (dénomination sociale et adresse de la société bailleresse). Et (nom, prénom, adresse du ou des locataires) Il a été convenu ce qui suit : Objet Article

Plus en détail

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie 1. Un dispositif photovoltaïque à destination des particuliers Afin de répondre à la demande des particuliers souhaitant produire une partie de leur énergie électrique, les propriétaires titulaires d une

Plus en détail

Programme Habiter Mieux GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH

Programme Habiter Mieux GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Programme Habiter Mieux GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Conseil Développement Habitat Urbanisme A LIRE ATTENTIVEMENT 5, bd Saint-Exupéry 58000 Nevers Tél. : 03 86

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement Production renouvelable d'électricité pour logements de maximum 10 unités Gregory Neubourg APERe Objectif(s) de la présentation Connaitre les

Plus en détail

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE AVIS CD-7a16-CWaPE-158 concernant la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

Plus en détail

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André,

La SEM SEVE, représentée par Monsieur Jean-Luc DUMAY, Directeur, domicilié en cette qualité à la Mairie de chef lieu, 05100 Puy-Saint André, Convention d occupation temporaire de la toiture D un hangar technique pour le service des ordures ménagères au lieu dit «pont la lame» à Puy Saint André en vue d installer et d exploiter des panneaux

Plus en détail

Logements dégradés GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH

Logements dégradés GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Logements dégradés GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Conseil Développement Habitat Urbanisme A LIRE ATTENTIVEMENT 5, bd Saint-Exupéry 58000 Nevers Tél. : 03 86 36

Plus en détail

Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau eau solaire

Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau eau solaire Formulaire de Demande de Prime pour l installation d un chauffe-eau eau solaire SOLTHERM est le plan d'action général de développement du marché solaire thermique en Wallonie. Son objectif est de développer

Plus en détail

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE

PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE PRIME 13 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Assurez-vous de bien répondre à tous les critères imposés pour l obtention de cette prime (www.bruxellesenvironnement.be > Particuliers >

Plus en détail

Formulaire de demande de certification d une Extension d une installation photovoltaïque.

Formulaire de demande de certification d une Extension d une installation photovoltaïque. Formulaire de demande de certification d une Extension d une installation photovoltaïque. Formulaire à renvoyer, accompagné de ses annexes, à l adresse suivante : BRUGEL Avenue des Arts, 46 1000 Bruxelles

Plus en détail

BAIL DE MAISON (LONGUE DUREE) M...... domicilié à... IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT :

BAIL DE MAISON (LONGUE DUREE) M...... domicilié à... IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : BAIL DE MAISON (LONGUE DUREE) Entre les soussignés : M.. domicilié à Tél... dénommé le «Bailleur», ET M...... domicilié à Tél.. dénommé le «Preneur». IL A ETE CONVENU CE QUI SUIT : Article 1 er : Objet.

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant

Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant Transférer son installation photovoltaïque à un nouvel occupant Document pour les puissances inférieures ou égales à 250 KVA Ce guide est conçu pour vous aider à réaliser les démarches nécessaires lorsque

Plus en détail

Marché de création d une aire de jeux cour d Ecole G.DESARGUES de Vourles

Marché de création d une aire de jeux cour d Ecole G.DESARGUES de Vourles Marché de création d une aire de jeux cour d Ecole G.DESARGUES de Vourles MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES POUVOIR ADJUDICATEUR : Mairie de Vourles OBJET DU MARCHÉ : Création d une aire de jeux et dépose d

Plus en détail

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015

Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Rénovation énergétique en copropriété Etapes d un projet Décembre 2015 Introduction : Ce document vise à présenter de manière chronologique les étapes d un projet de rénovation en copropriété. Vous y trouverez

Plus en détail

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION INSTALLATIONS DE CLASSE 1C

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION INSTALLATIONS DE CLASSE 1C REGION DE BRUXELLES-CAPITALE FORMULAIRE DE DECLARATION INSTALLATIONS DE CLASSE 1C COMMUNE CONCERNÉE : CADRE I : RÉSERVÉ À L INSTITUT BRUXELLOIS POUR LA GESTION DE L ENVIRONNEMENT RÉFÉRENCE DU DOSSIER :

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU Entre les soussignés : Monsieur, Madame Né (e) le.. 19. à et demeurant à B.P : Téléphone. Ci-après dénommé «Le Bailleur», d une part, Monsieur, Madame Né (e) le 19. à..

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans son logement? L argent

Plus en détail

- qu il donne son consentement préalable et exprès pour renoncer à son droit de rétractation dans les conditions précisées ci-dessus

- qu il donne son consentement préalable et exprès pour renoncer à son droit de rétractation dans les conditions précisées ci-dessus 05/2010 Avertissement : le présent contrat ne peut être utilisé s il s agit d un contrat à distance, c est-à-dire un contrat conclu en utilisant exclusivement des techniques de communication à distance

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE

CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE CONSULTATION PAR PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : CONTRAT ANNUEL D ENTRETIEN ET DE MAINTENANCE

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03)

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans votre logement?

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION DEMANDE DE SUBVENTION Projet d installation d un système de récupération d eau de pluie Dans le cadre du programme de préservation des ressources naturelles, les particuliers qui en font la demande peuvent

Plus en détail

PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX)

PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX) PRIME 21 - CHAUFFE-EAU SOLAIRE POUR LA PRODUCTION D EAU CHAUDE SANITAIRE (ET D'EAU CHAUDE D'APPOINT POUR LE CHAUFFAGE CENTRAL DES LOCAUX) Les capteurs solaires thermiques transforment la lumière du soleil

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CERTIFICATION D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CERTIFICATION D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE FORMULAIRE DE DEMANDE DE CERTIFICATION D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE Formulaire à renvoyer, accompagné de ses annexes, à l adresse suivante : BRUGEL Avenue des Arts, 46 1000 Bruxelles Email : greenpower@brugel.be

Plus en détail

Projet d installation solaire thermique DEMANDE DE SUBVENTION

Projet d installation solaire thermique DEMANDE DE SUBVENTION Projet d installation solaire thermique DEMANDE DE SUBVENTION Dans le cadre du programme de soutien au développement des énergies renouvelables, les particuliers qui en font la demande peuvent bénéficier

Plus en détail

LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER

LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER IMMOBILIER LE PARCOURS DE VENTE LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente LES OBLIGATIONS DU VENDEUR D UN BIEN IMMOBILIER De manière générale, le vendeur

Plus en détail

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL Article 1 : Pour l application du présent règlement, il faut entendre par demandeur, toute

Plus en détail

Demande de raccordement d un programme immobilier au réseau public de distribution géré par ERDF

Demande de raccordement d un programme immobilier au réseau public de distribution géré par ERDF Direction Raccordements Demande de raccordement d un programme immobilier au réseau public de distribution géré par ERDF Identification : ERDF-FOR-RAC_14E Version : V.1.1 Nombre de pages : 11 Version Date

Plus en détail

MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté!

MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté! MES-IMMOBILIERS.COM Gérer votre copropriété en toute liberté! Version «copropriétaires gérants» Vous avez choisi de gérer vos biens immobiliers avec MES-IMMOBILIERS.COM et nous vous remercions de votre

Plus en détail

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers Les entreprises et les institutions à Bruxelles-Capitale ne manquent pas d énergie renouvelable! Geen tekort aan hernieuwbare energie voor de bedrijven en instellingen in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest!

Plus en détail

Analyse. Un raccordement. Installation. Production. Les différentes étapes d un projet photovoltaïque. Que signifie «se raccorder à ERDF»?

Analyse. Un raccordement. Installation. Production. Les différentes étapes d un projet photovoltaïque. Que signifie «se raccorder à ERDF»? Les démarches administratives interviennent tout au long de la vie de votre installation Les différentes étapes d un projet photovoltaïque Analyse Visite Terrain d un Conseiller technique Etude du terrain

Plus en détail

Le règlement collectif de dettes en pratique

Le règlement collectif de dettes en pratique Le règlement collectif de dettes en pratique Centre d Appui aux services de médiations de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale Janvier 2014 Boulevard du Jubilé, 153-155 à 1080 Bruxelles Tél : 02 217

Plus en détail

Nous vous souhaitons une bonne lecture du Manuel de l Exposant à LaboramaLux.

Nous vous souhaitons une bonne lecture du Manuel de l Exposant à LaboramaLux. Nous vous souhaitons une bonne lecture du Manuel de l Exposant à LaboramaLux. Par le biais de ce document, nous souhaitons vous procurer des informations complémentaires concernant votre participation

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Installation Photovoltaïque - Connectée au réseau

Installation Photovoltaïque - Connectée au réseau Installation Photovoltaïque - Connectée au réseau Belpower (div. de Reibel SA) 200, Avenue de Vilvorde 1000 Bruxelles Belgique Tel : +32 2 421 99 35 Fax : +32 2 421 99 12 belpower@reibel.be p 1 1. Introduction

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle page 1/5 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PCMI1. Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013

Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Le Crédit d Impôts Développement Durable 2013 Qu'est-ce que le crédit d'impôt développement durable? C'est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie

Plus en détail

(indiquer. (indiqué le nombre de chambre,..).

(indiquer. (indiqué le nombre de chambre,..). Entre les soussignés : Monsieur / Mme /Mlle (indiquer le Nom et Prénom, fonction) nationalité, domicilié ié à... BP Téléphone email.( indiqué l adresse complet du bailleur) Ci-après désigné «Le Bailleur»

Plus en détail

L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs

L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs L option tarifaire de mesurage net pour les autoproducteurs L option de mesurage net : une solution verte pour les autoproducteurs Forte de son engagement envers l environnement et le développement durable,

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE

CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE 1 CONTRAT DE LOCATION SAISONNIERE Entre les SOUSSIGNÉS Mr, Mme, Mlle Né(e) le A Epoux(se) de Demeurant à Eventuellement représenté par Ci-après dénommé LE BAILLEUR, d une part ET Mr, Mme, Mlle Né(e) le

Plus en détail

PROGRAMME D AMENAGEMENT DU LOGEMENT LIE AU MAINTIEN A DOMICILE ET A LA PERTE D AUTONOMIE GUIDE

PROGRAMME D AMENAGEMENT DU LOGEMENT LIE AU MAINTIEN A DOMICILE ET A LA PERTE D AUTONOMIE GUIDE PROGRAMME D AMENAGEMENT DU LOGEMENT LIE AU MAINTIEN A DOMICILE ET A LA PERTE D AUTONOMIE GUIDE CONNAITRE LES ETAPES DU MONTAGE DES DOSSIERS DE SUBVENTIONS ANAH Conseil Développement Habitat Urbanisme

Plus en détail

RGE. Tout savoir sur le RGE

RGE. Tout savoir sur le RGE RGE Tout savoir sur le RGE Juin 2014 Au programme : 1. Qu est ce que le RGE? 2. Qu est ce que l éco-conditionnalité des aides? 3. Faut-il se former? 4. Quel signe choisir pour mon entreprise? 5. Comment

Plus en détail

Récépissé de depôt d une déclaration préalable

Récépissé de depôt d une déclaration préalable Récépissé de depôt d une déclaration préalable MINISTÈRE CHARGÉ Madame, Monsieur, Vous avez déposé une déclaration préalable à des travaux ou aménagements non soumis à permis. Le délai d instruction de

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature BORDEAUX QUARTIER ST MICHEL 49 rue Carpenteyre PRESENTATION DU PROJET Préambule L opération du 49 rue Carpenteyre constitue un des éléments du programme développé sur cet ilot «Carpenteyre»,

Plus en détail

Date d'entrée à Vialis:... N d'affaire:. Chargé d'affaire:...

Date d'entrée à Vialis:... N d'affaire:. Chargé d'affaire:... Date d'entrée à Vialis:.... N d'affaire:. Chargé d'affaire:... DEMANDE DE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION BT POUR UNE NOUVELLE INSTALLATION DE CONSOMMATION D'ELECTRICITE D UN IMMEUBLE COLLECTIF*

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

Ce formulaire est destiné aux installations SOLWATT dont le contrôle RGIE est antérieur au 01/12/2011. Le nouveau formulaire d application pour les

Ce formulaire est destiné aux installations SOLWATT dont le contrôle RGIE est antérieur au 01/12/2011. Le nouveau formulaire d application pour les Ce formulaire est destiné aux installations SOLWATT dont le contrôle RGIE est antérieur au 01/12/2011. Le nouveau formulaire d application pour les installations dont le contrôle RGIE est postérieur au

Plus en détail

Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/3(Rev.)

Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/3(Rev.) BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 323 e session, Genève, 12-27 mars 2015 GB.323/PFA/3(Rev.) Section du programme, du budget et de l administration Segment du programme, du budget

Plus en détail

N Objet Montant Plafond. Les investissements et études éligibles pour déterminer le montant de la prime sont :

N Objet Montant Plafond. Les investissements et études éligibles pour déterminer le montant de la prime sont : PRIME ÉNERGIE D3 ÉNERGIE ÉOLIENNE, HYDRO- ÉLECTRIQUE, COMBUSTIBLE BIOMASSE, GÉOTHERMIQUE (hors cogénération) (décision du 14 juillet 2011 du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale d approbation

Plus en détail

Entre les soussignés :

Entre les soussignés : CONVENTION DE LOCATION ENTRE LE DEPARTEMENT DES YVELINES ET LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DES YVELINES APPARTEMENT SIS 40 BOULEVARD PASTEUR AU MESNIL-LE-ROI Entre les soussignés : Le

Plus en détail

Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013

Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013 Calculer l'indexation des tarifs d'achat de l'électricité photovoltaïque raccordée au réseau Mise à jour du 23 septembre 2013 Quels indices utiliser? Selon l'arrêté du 14 Janvier 2010, vous devez effectuer

Plus en détail

CONTRAT DE RACCORDEMENT AU RESEAU DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL EAN-GSRN : 5414489

CONTRAT DE RACCORDEMENT AU RESEAU DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL EAN-GSRN : 5414489 CONTRAT DE RACCORDEMENT AU RESEAU DE DISTRIBUTION DE GAZ NATUREL EAN-GSRN : 5414489 Entre : Siège social : Registre des personnes morales n Numéro de TVA : Représentée par : Ci-après nommée le Propriétaire"

Plus en détail

AVENANT AU BAIL COMMERCIAL. Proposition d un avenant type étages vides

AVENANT AU BAIL COMMERCIAL. Proposition d un avenant type étages vides AVENANT AU BAIL COMMERCIAL Proposition d un avenant type étages vides Avril 2014 Elaborée pour le compte de la Direction du Logement Bruxelles Développement Urbain Secrétaire d Etat en charge du logement

Plus en détail

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L H A B I T A T

Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec. le Diagnostic. de Performance Energétique L H A B I T A T Économies d énergie, émissions de gaz à effet de serre : évaluer son logement avec le Diagnostic de Performance Energétique L H A B I T A T être bien informés pour économiser l énergie En France, les bâtiments

Plus en détail

Réhabilitation de la toiture du Haut fourneau des Forges de Montagney

Réhabilitation de la toiture du Haut fourneau des Forges de Montagney Réhabilitation de la toiture du Haut fourneau des Forges de Montagney REHABILITATION DE LA TOITURE DU HAUT FOURNEAU DES FORGES DE MONTAGNEY (25) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure adaptée REGLEMENT DE

Plus en détail

FSMA_2012_14 du 12/06/2012

FSMA_2012_14 du 12/06/2012 Circulaire FSMA_2012_14 du 12/06/2012 Circulaire sur l assurance contre l incendie et autres périls, en ce qui concerne les risques simples, et sur le devoir d information concernant cette assurance Champ

Plus en détail

toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable

toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable toitures solaires Devenez producteur d énergie renouvelable L opération Toitures solaires est un projet développé par la Communauté d agglomération Valence Romans Sud Rhône-Alpes et un groupement d entreprises

Plus en détail

Quel loyer indiquer sur la déclaration?

Quel loyer indiquer sur la déclaration? Quel loyer indiquer sur la déclaration? Extrait de la déclaration 6660 REV Le loyer à indiquer sur la déclaration correspond au loyer annuel dû au titre de l année 2013, en excluant toutes les charges

Plus en détail

1. Quels documents sont nécessaires pour une annonce?

1. Quels documents sont nécessaires pour une annonce? Delémont, le 22 juillet 2014 /DAT /bc PANNEAUX SOLAIRES EN TOITURE - PROCÉDURE TRANSITOIRE D'ANNONCE La révision de la Loi fédérale sur l'aménagement du territoire (LAT), entrée en vigueur le 1 er mai

Plus en détail

Droits sociaux. Juillet 2015 LE BAIL

Droits sociaux. Juillet 2015 LE BAIL Droits sociaux Juillet 2015 LE BAIL LOUER UN STUDIO Tu souhaites vivre seul dans un logement? Un propriétaire refuse que tu signes le contrat de bail au motif que tu es mineur? Il refuse que tu aies un

Plus en détail

Formulaire de demande de réalisation ou de modification

Formulaire de demande de réalisation ou de modification Formulaire de demande de réalisation ou de modification au réseau public de distribution d électricité géré par Gedia pour un raccordement groupé (collectifs) Installation de consommation collective ou

Plus en détail

AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues:

AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues: AVIS D APPEL PUBLIC A CONCURRENCE CONCESSION DE TRAVAUX PUBLICS SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) Nom, adresses et point(s) de contact : Téléphone +33 534319390 Courrier électronique (e-mail): bernadette.lacoste@cr-mip.fr

Plus en détail

CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX

CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX SECTION 4.1 GENERALITES CHAPITRE IV PASSATION DES MARCHES DE TRAVAUX La procédure d attribution des marchés de travaux est basée sur la compétition entre les prestataires par appel d offres ouvert (AO)

Plus en détail

Contrat de maintenance Informatique

Contrat de maintenance Informatique Contrat de maintenance Informatique Réalisé par Info Tools Solutions : Etudes et conseils en informatique Contrat de maintenance informatique Entre les soussignées : Info Tools Solutions études et conseils

Plus en détail

ACQUÉRIR UN TERRAIN EN ZONE D ACTIVITÉS GUIDE. www.fougeres-communaute.bzh

ACQUÉRIR UN TERRAIN EN ZONE D ACTIVITÉS GUIDE. www.fougeres-communaute.bzh www.fougeres-communaute.bzh GUIDE ACQUÉRIR UN TERRAIN EN ZONE D ACTIVITÉS Vous souhaitez développer votre entreprise sur le territoire de Fougères, nous partageons le même objectif. Le rôle de Fougères

Plus en détail

> Des conseils, diagnostics techniques à la réalisation des travaux. > Une assistance pour le montage de votre demande de subvention

> Des conseils, diagnostics techniques à la réalisation des travaux. > Une assistance pour le montage de votre demande de subvention 8 Programme Local de l Habitat 2012 2017 FICHE 3 Reconquérir le parc de logements anciens avec Rénov action : vous êtes propriétaire du logement que vous occupez? Des aides avec ou sans condition de ressources

Plus en détail

Namur, le 27 février 2008

Namur, le 27 février 2008 Commission wallonne pour l Energie Procédure générale de mise en service et de certification d une installation solaire photovoltaïque de faible puissance (P 10 kwc) Mécanisme des certificats verts. Namur,

Plus en détail

AVEZ-VOUS BESOIN D UN TRANSPORT DE MALADES?

AVEZ-VOUS BESOIN D UN TRANSPORT DE MALADES? AVEZ-VOUS BESOIN D UN TRANSPORT DE MALADES? Nous intervenons dans les frais. 3 Votre santé, notre priorité! Qui entre en considération pour cette intervention? Tous les membres qui cotisent depuis au moins

Plus en détail

Nature de la modification. V5 26 Août 2015 Précisions sur le type de viabilisation souhaitée

Nature de la modification. V5 26 Août 2015 Précisions sur le type de viabilisation souhaitée Formulaire de demande de réalisation ou de modification au réseau public de distribution d électricité géré par Électricité de Strasbourg Réseaux pour un raccordement groupé (collectifs) Installation de

Plus en détail

DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical)

DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical) DEMANDE DE RACCORDEMENT ELECTRICITE Immeuble (Collectif Vertical) Veuillez compléter ce dossier et le retourner à l adresse que vous trouverez sur le site www.raccordementelec.new.fr Identification du

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES LOT 1

SPECIFICATIONS TECHNIQUES LOT 1 Annexe 1A du Cahier des Charges de l'appel d'offres n OIB.DR.2/PO/2013/032/576 "SERVICES DE TRANSPORT PAR AUTOCARS (EN/HORS BELGIQUE)" SPECIFICATIONS TECHNIQUES LOT 1 1. OBJET DU MARCHÉ (LOT 1) Le lot

Plus en détail

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION Bénéficient de la prime, tous les travaux d installation d une chaudière au gaz à condensation. Une liste de modèles de chaudières à condensation au gaz figure sur le

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 DOMICILIATION : OÙ DOMICILIER SON SIÈGE SOCIAL ET QUELLES FORMALITÉS ACCOMPLIR?

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 DOMICILIATION : OÙ DOMICILIER SON SIÈGE SOCIAL ET QUELLES FORMALITÉS ACCOMPLIR? DOMICILIATION : OÙ DOMICILIER SON SIÈGE SOCIAL ET QUELLES FORMALITÉS ACCOMPLIR? La domiciliation du siège social Introduction Comme pour les personnes physiques, la société doit avoir un domicile où elle

Plus en détail

Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes.

Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes. Conditions spécifiques Location des commutateurs, postes dédiés et dispositifs annexes. Article 1 Conditions générales applicables Les présentes conditions spécifiques relèvent des conditions générales

Plus en détail

Contrat de location. Quai de la Fosse 44000 - NANTES. T1Bis de 40 M² au RDC. Version 1.001

Contrat de location. Quai de la Fosse 44000 - NANTES. T1Bis de 40 M² au RDC. Version 1.001 .. Contrat de location.. Quai de la Fosse 44000 - NANTES.. T1Bis de 40 M² au RDC.. Version 1.001 Entre les soussignés : Propriétaire : Nom, Prénom : Adresse : Téléphone : Mail : et, Locataire (s) : Nom,

Plus en détail

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES- CAPITALE

COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES- CAPITALE COMMISSION DE REGULATION DE L'ENERGIE EN REGION DE BRUXELLES- CAPITALE AVIS BRUGEL-AVIS-20100924-100 sur l Avant-projet d'arrêté du Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale modifiant l'arrêté du

Plus en détail

CONVENTION DE CESSION DE FONDS DE COMMERCE

CONVENTION DE CESSION DE FONDS DE COMMERCE http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net CONVENTION DE CESSION DE FONDS DE COMMERCE Auteur: Me Arnaud Carlot, avocat E-mail: (Bruxelles) arnaudcarlot@skynet.be Tel / @lex4u.com 02.346.00.02 Fax:

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU

CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU CONTRAT TYPE DE LOCATION OU DE COLOCATION DE LOGEMENT NU (Soumis au titre 1 er de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre

Plus en détail

Le Diagnostic de Performance Énergétique

Le Diagnostic de Performance Énergétique L habitat Le Diagnostic de Performance Énergétique Comprendre Évaluer la consommation d énergie et les émissions de gaz à effet de serre de son logement Édition : septembre 2012 Être bien informés pour

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS

BOURSES D ÉTUDES MODE D EMPLOI DÉTAILLÉ TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS TOUTES LES PRESTATIONS PRÉVUES POUR LES BOURSIERS DU GOUVERNEMENT FRANÇAIS SOMMAIRE Allocations page 3 Frais de voyage et de transport page 4 Assurance page 5 Hébergement page 5 Titre de séjour page 6

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME

CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME Annexe 1 CONTRAT TYPE DE BAIL A FERME LES SOUSSIGNES : d une part, Domicilié(e) Agissant(e) en tant que bailleur, ci-après désigné par «le bailleur», et, d autre part, Exploitant agricole Domicilié(e)

Plus en détail

PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS

PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS PRIME 10 ISOLATION DES MURS EXTERIEURS Après la toiture, c est souvent via les murs que les déperditions de chaleur les plus importantes sont constatées. L isolation des murs n étant pas facile à mettre

Plus en détail

CTE de Tours : C. VOLKMER

CTE de Tours : C. VOLKMER Raccordement au réseau public de distribution des installations de production photovoltaïque de puissance 36 kva CTE de Tours : C. VOLKMER 2 variantes d achat Variante A dite de l achat du surplus où le

Plus en détail

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE. revue le 8 juillet 2009 et le 6 janvier 2012)

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE. revue le 8 juillet 2009 et le 6 janvier 2012) COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE COMMUNICATION CD 12c26 CWaPE (révision de la communication CD-9c30-CWaPE du 31 mars 2009, revue le 8 juillet 2009 et le 6 janvier 2012) sur l application de la compensation

Plus en détail

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL 4.6.1 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l appui d une demande de crédit pour l assainissement de l installation de chauffage du collège de Beau-Site Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi

Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi Administration communale de Flémalle Prime(s) communale(s) «Eco-Logis» Règlement et Conditions d octroi TITRE 1 DISPOSITIONS GENERALES Article 1 On entend par : Demandeur : Toute personne physique qui

Plus en détail

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération*

DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES. Etude de programmation pour Nom de l opération* DESIGNATION DU MAITRE D OUVRAGE CAHIER DES CHARGES Etude de programmation pour Nom de l opération* (Programme fonctionnel, architectural, urbanistique, technique et environnemental dans le cas d une réhabilitation)

Plus en détail

APPEL À PROJETS REGIONAL PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Fonds de Développement Régional (FEDER) Années 2010-2011

APPEL À PROJETS REGIONAL PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Fonds de Développement Régional (FEDER) Années 2010-2011 Union Européenne APPEL À PROJETS REGIONAL PHOTOVOLTAIQUE CONNECTE AU RESEAU Fonds de Développement Régional (FEDER) Années 2010-2011 L obligation de réduction des émissions de gaz à effet de serre et les

Plus en détail

PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE

PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE PROMOTION DE L AUTOPRODUCTION D ELECTRICITE PAR L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE Projet PROSOL ELEC février 2010 1 PRESENTATION DU PROJET PROSOL ELEC Introduction Le marché de l énergie solaire photovoltaïque

Plus en détail

ressources nécessaires Guy MENUT. Président du SYMIELECVAR. inférieure à 450 KW Art 5 du décret du 10 mai 2001. Dans les 2 cas, les obligations

ressources nécessaires Guy MENUT. Président du SYMIELECVAR. inférieure à 450 KW Art 5 du décret du 10 mai 2001. Dans les 2 cas, les obligations 1 Le département du Var dispose des ressources nécessaires pour être un acteur important dans le développement de la production d électricité photovoltaïque. Il nous appartient en tant qu élus, de mettre

Plus en détail

Direction des Services Techniques et de l Aménagement

Direction des Services Techniques et de l Aménagement Direction des Services Techniques et de l Aménagement AIDE A LA RENOVATION DES FACADES CAHIER DES CHARGES Version avril 2015 Documents à rendre pour l instruction du dossier : Une déclaration préalable

Plus en détail

exclusif Droits d enregistrement

exclusif Droits d enregistrement Imposition de la seconde résidence 4 Vous rêvez d un chalet dans les Ardennes où vous passeriez les vacances d été, entouré de vos enfants? Ou vous envisagez l acquisition d un petit appartement à la Côte

Plus en détail

Date d'entrée à Vialis:... N d'affaire:. Chargé d'affaire:...

Date d'entrée à Vialis:... N d'affaire:. Chargé d'affaire:... Date d'entrée à Vialis:.... N d'affaire:. Chargé d'affaire:... DEMANDE DE REALISATION, DE MODIFICATION OU DE SECTIONNEMENT DE RACCORDEMENT AU RESEAU PUBLIC DE DISTRIBUTION GAZ NATUREL POUR UNE INSTALLATION

Plus en détail

Marché à Procédure Adapté (MAPA) Cahier des Charges. LOCATION et MAINTENANCE des PHOTOCOPIEURS de la COMMUNE DU ROURET

Marché à Procédure Adapté (MAPA) Cahier des Charges. LOCATION et MAINTENANCE des PHOTOCOPIEURS de la COMMUNE DU ROURET Marché à Procédure Adapté (MAPA) Cahier des Charges LOCATION et MAINTENANCE des PHOTOCOPIEURS de la COMMUNE DU ROURET 1- Objet de la consultation : La présente consultation a pour objet la location et

Plus en détail

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge

La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Conférences U4U La situation du fonctionnaire ou agent en poste en Belgique au regard du droit belge Aspects pratiques de droit familial international Me Nathalie de Montigny Avocat au Barreau de Bruxelles

Plus en détail

Annexe 3 CONTRAT TYPE DE BAIL

Annexe 3 CONTRAT TYPE DE BAIL Annexe 3 CONTRAT TYPE DE BAIL. Entre les soussignés : a. La S.C./S.A., société immobilière de service public inscrite sous le numéro au registre des sociétés civiles ayant emprunté la forme commerciale

Plus en détail

APERÇU DES PRIMES ET SUBSIDES POUR INVESTISSEMENTS ÉCONOMISEURS D ÉNERGIE DANS LE SECTEUR RÉSIDENTIEL

APERÇU DES PRIMES ET SUBSIDES POUR INVESTISSEMENTS ÉCONOMISEURS D ÉNERGIE DANS LE SECTEUR RÉSIDENTIEL APERÇU DES PRIMES ET SUBSIDES POUR INVESTISSEMENTS ÉCONOMISEURS D ÉNERGIE DANS LE SECTEUR RÉSIDENTIEL 1. FÉDÉRAL - Depuis 2013, seul un avantage fiscal pour l'isolation des toitures reste encore en vigueur.

Plus en détail

COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE. Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996

COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE. Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996 COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996 & Modification du Conseil Municipal en date du 27 septembre 2005 1 S E R V I C E D E S E A U X -----------------------------------

Plus en détail