REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS"

Transcription

1 Proposition technique : REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS Action réalisée en partenariat par le Pôle Emploi de Carpentras et le Comité de Bassin d Emploi Pays du Ventoux Comtat Venaissin Objectifs : Réaliser un diagnostic sur l emploi des séniors dans le bassin d emploi de Carpentras. Il s agit notamment : D identifier les besoins en formation et les freins à l emploi perçus par les seniors. Mieux connaître aussi en parallèle le point de vue des employeurs sur la catégorie des seniors et mettre en évidence les écarts de perception (sur les freins à l emploi, les atouts/faiblesses de ce public, etc.). Tester 5 à 10 préconisations concrètes (inspirées de démarches similaires en France) afin de définir les priorités d un plan d action local spécifique. Organiser un rencontre entre employeurs et demandeurs d emploi en fin d année Cible : Les demandeurs d emploi inscrits au Pôle emploi de Carpentras âgés de 50 ans ou plus. Les chefs d entreprises du bassin d emploi de Carpentras, tous secteurs d activité et toutes tailles confondues (y compris les artisans). Proposition technique pour la réalisation d une enquête auprès des seniors et des entreprises

2 La méthode de l enquête en ligne : Un sondage représentatif : la méthode consiste à interroger un échantillon représentatif de demandeurs d emplois et d entreprises du bassin d emploi de Carpentras afin d obtenir des résultats fiables et généralisables. A partir des données statistiques actuellement disponibles, nous pourrons redresser les éventuels écarts constatés à l issue de l enquête (par exemple : sous-représentation d un secteur d activité donné). Une méthode d administration aux multiples avantages : comparativement aux précédentes enquêtes réalisées par voie postale, l ing permet de réaliser des sondages nettement plus efficaces. L apport de cette méthode est très important au niveau du coût (frais postaux économisés) et du temps (pas de publipostage ni de saisies ). La phase d administration de l enquête ainsi réduite laisse plus de marge à l analyse des réponses. Un questionnaire électronique capable d enregistrer automatiquement les réponses peut-être envoyé simultanément à ces deux cibles afin de recueillir les informations suivantes : Demandeurs d emploi seniors Besoins de formations Obstacles à l emploi rencontrés Niveau de connaissance des dispositifs d aide à l emploi Profil du demandeur d emploi (expérience professionnelle, qualification, mobilité ) Chefs d entreprises Besoins en qualifications Freins à l emploi de seniors Niveau de connaissance des dispositifs d aide à l emploi Niveau d activité de l entreprise Freins au développement rencontrés Profil de l entreprise (activité, taille ) Une base de données pourra ainsi être constituée avec un objectif de 200 retours (100 demandeurs d emploi TPE/PME). Plus de 2300 demandeurs d emploi âgés 50 ans ou plus sont inscrits au Pôle Emploi de Carpentras. Sur cette cible, Pôle Emploi peut interroger directement environ 800 personnes. Un taux de retour compris entre 15 et 25% permettrait d obtenir au moins 120 réponses sur cette cible. Le CBE dispose de son côté de divers listings d entreprises (environ 2000 contacts sur les entreprises actives bassin d emploi de Carpentras) dans tous les secteurs d activité du territoire. Un taux de retour moyen de 5% permettrait d obtenir une centaine de réponses d entreprises. Le Pôle emploi de Carpentras prévoit d envoyer aussi le questionnaire à son portefeuille d entreprises afin de couvrir an maximum le tissu économique local. L enquête a pour but de compléter l approche statistique de l emploi par un apport d informations plus qualitatives. Proposition technique pour la réalisation d une enquête auprès des seniors et des entreprises

3 Trame de questionnaire : 1. Texte court (10 lignes maxi) présentant l objet de l enquête, son aspect anonyme et son utilité concrète afin d inviter les personnes à répondre. 2. Question filtre : «Vous êtes : Demandeur d emploi / Chef d entreprise / Salarié(e)» 3. Groupe de questions spécifiques pour affiner les profils : âge, ville de résidence, niveau de qualification pour les seniors et les salariés / secteur d activité, taille pour les entreprises. 4. Groupe de questions relatives aux représentations concernant l emploi des seniors (perceptions, freins, valeur ajoutée ) adressé à tous les profils. 5. Groupe de questions relatives aux pratiques des entreprises (politique de recrutement, difficultés rencontrées ) adressé uniquement aux chefs d entreprises. 6. Soumettre à l évaluation des sondés une liste de préconisations potentielles pour favoriser l emploi des séniors au niveau local : adressé à tous les profils.! Deux points de vigilance : le nombre et la complexité des questions doivent être limités. Voir exemple de questionnaire page 5 Organiser une restitution publique : L interrogation simultanée des employeurs et des demandeurs d emploi seniors par le biais de l enquête permettra d avoir des résultats exploitables immédiatement. Ces résultats pourraient être présentés et mis en débat lors d une restitution publique au cours de laquelle seraient également conviés tous les partenaires du service public de l emploi ainsi que les collectivités locales du bassin d emploi de Carpentras. Le format de la réunion pourrait s organiser de la façon suivante : Introduction et rappel des objectifs du «diagnostic senior» (15 minutes) Présentation des résultats de l enquête (30<45 minutes) Séance de questions/réponses (30 minutes) Présentation des outils existants favorisant l emploi des seniors (15<30 minutes) Séance de questions/réponses (15<30 minutes) On pourrait aussi prévoir un temps et/ou un espace mettant directement en relation les employeurs et les seniors sur les offres d emploi du moment (dédier une zone de la salle pour des entretiens directs, affichage d annonces emploi ) Deux périodes apparaissent propices à la restitution publique de cette enquête : Octobre 2014, en s appuyant sur les «48h pour l emploi» organisées par Pôle Emploi Fin novembre 2014 lors de la foire de la St Siffrein à Carpentras * Proposition technique pour la réalisation d une enquête auprès des seniors et des entreprises

4 Le contenu de cette rencontre devra être discuté et validé au plus tard en septembre. Calendrier prévisionnel : JUILLET AOUT SEPTEMBRE OCTOBRE NOVEMBRE Conception du questionnaire Tests enquête Présentation en réunion SPEL Envoi 1 er mailing Relance 1 Relance 2 Analyse des résultats Rapport d enquête Restitution publique 0 Proposition technique pour la réalisation d une enquête auprès des seniors et des entreprises

5 Structure du questionnaire en ligne : Profil Chef d ent. / Recruteur Demandeur d emploi Autre (préciser) Votre entreprise Si hors cible A propos de vous Votre fonction Taille Secteur d activité Commune STOP Si <50 ans Sexe Tranche d âge Qualification Commune Type d emploi recherché ENQUETE Les seniors et l emploi Des freins? Lesquels? Atouts des seniors? Votre politique de recrutement Critères de sélection? Difficultés rencontrées? Intention d embauche? Votre stratégie de recherche d emploi Méthode, circuits? Difficultés rencontrées? Points d adaptabilité? Pistes d action Liste de 5 à 8 préconisations Questions adressées uniquement aux employeurs Questions adressées uniquement aux demandeurs d emploi Questions adressées aux deux profils 9 Proposition technique pour la réalisation d une enquête auprès des seniors et des entreprises

6 Liste détaillée des questions : PROFIL (question «filtre»): 1. Vous êtes : Chef d entreprise / Recruteur Demandeur d emploi Autre, précisez : VOTRE ENTREPRISE : 2. Quelle est votre fonction au sein de l entreprise? Gérant(e) Associ(é) Chargé des RH Autre, précisez : 3. Quel est le secteur d activité de votre entreprise? >Code APE niveau 1 (menu déroulant) 4. Pouvez-vous préciser le code APE de l entreprise? 5. Combien de personnes travaillent actuellement au sein de l entreprise (gérants compris)? Moins de 3 3 à 9 10 à à et plus 6. Dans quelle commune est implantée votre entreprise? >Liste des communes du Vaucluse (menu déroulant) A PROPOS DE VOUS : 7. Dans quelle tranche d âge vous situez-vous? Moins de 45ans 45<50 ans 50<55ans 55ans et plus 8. Vous êtes : Un homme Une femme 9. Quel est votre niveau de qualification? Sans diplôme CAP/BEP/BEPC BAC/BT BTS BAC+2 BAC+3 ou plus 10. Dans quelle commune résidez-vous? >Liste des communes du Vaucluse (menu déroulant) 11. Quel type d emploi recherchez-vous? >Liste code Rome niveau 1 (menu déroulant) LES SENIORS ET L EMPLOI : 12. Pensez-vous qu il existe des freins à l emploi spécifiques aux séniors? Sans avis Oui, tout à fait Plutôt oui Plutôt non Non, pas du tout : Proposition technique pour la réalisation d une enquête auprès des seniors et des entreprises

7 13. Quels pourraient-être ces freins selon vous? Coût Difficulté à être managé-e Sur-dimensionnement Peur qu'il-elle ne prenne la place de son manager Difficulté d intégration dans des équipes plus jeunes Temps restant à travailler dans l entreprise Faible adaptation aux nouvelles technologies Résistance au changement Formation obsolète Manque de mobilité Santé plus fragile Faible motivation / lassitude Rigidité Manque de créativité, d imagination Manque d'initiative Autre 14. Toujours selon vous, quels sont les atouts des seniors? Expérience Autonomie Capacité de recul Expertise Plus attaché à la mission qu'au statut Goût de transmettre Capacité d'analyse et de synthèse Intelligence relationnelle Capacité à gérer des projets transversaux Disponibilité Respect de valeurs humanistes Sagesse et ouverture d'esprit Sens de l'intérêt général Capacité à motiver les équipes Sérénité Réactivité Facilité à encadrer les jeunes recrues Capacité rédactionnelle Goût du challenge Goût de l'action Prise de risque Mobilité géographique Autre VOTRE POLITIQUE DE RECRUTEMENT : 15. Lors d un recrutement, quels sont critères de sélection des candidats? Notez de 1 à 6 (1 = peu important, 6= très important) Peu important Très important Diplôme Motivation Capacité à intégrer une équipe Proximité géographique Expérience professionnelle Personnalité, bon contact lors de l entrevue Autre, précisez : 16. Rencontrez-vous des difficultés particulières pour le recrutement de seniors? Non, pas de difficultés spécifiques aux seniors Prétentions salariales trop élevées Manque de qualifications ou formations obsolètes Peu de temps à passer dans l entreprise (retraite proche) Adaptation difficile (équipe, management, outils de travail, mobilité ) Manque de mobilité géographique Santé plus fragile Autre, précisez : L Proposition technique pour la réalisation d une enquête auprès des seniors et des entreprises

8 17. Avez-vous des projets d embauche à court terme (moins d un an)? Non, aucun Je souhaite embaucher mais je ne suis pas sûr de pouvoir le faire Oui, sûrement 18. Si «oui», pouvez-vous préciser vos besoins (nombre et types de postes)? VOTRE STRATEGIE DE RECHERCHE D EMPLOI : 19. Quels outils utilisez-vous le plus souvent pour votre recherche d emploi? Notez de 1 à 6 (1 = rarement, 6= souvent) Rarement Souvent Sites internet d annonces Salons, forums Bouche à oreille Candidature spontanée 20. Rencontrez-vous des difficultés particulières dans votre recherche d emploi? Non, aucune Les employeurs ne répondent pas souvent à mes candidatures Je trouve peu d offres d emploi correspondantes à mon profil J obtiens des entretiens, mais la réponse est toujours négative J obtiens des propositions d emploi qui ne me correspondent pas (éloignement, salaire bas ) Autre, précisez : 21. Pour obtenir un emploi, seriez-vous prêt(e) à : Déménager Vous former Réduire vos prétentions salariales Changer de fonction Autre, précisez : PISTES D ACTION : 22. Parmi les mesures suivantes, indiquez celles qui, selon vous, aurait le meilleur impact sur l emploi de seniors au niveau local : Recourir plus systématiquement à la méthode de recrutement par simulation : Sans avis Peu efficace Moyennement efficace Très efficace Organiser localement un forum emploi spécifiquement dédié aux seniors : Sans avis Peu efficace Moyennement efficace Très efficace Organiser une campagne de communication appuyée sur les médias locaux : Sans avis Peu efficace Moyennement efficace Très efficace 23. Avez-vous d autres suggestions à faire sur ce point? O Proposition technique pour la réalisation d une enquête auprès des seniors et des entreprises

Bilan Journée Informatique La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/12

Bilan Journée Informatique La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/12 page 1/12 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de cette journée p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Pôle emploi p 3 c) Omniciel p 3 IV- Promotion de l évènement

Plus en détail

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client

Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Enquête auprès des acteurs économiques de la Relation Client Mission Nationale de la Relation Client / AGEFOS PME Avril 2011 Nobody s Unpredictable Fiche technique Etude et sondage effectués pour Observatoire

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI

LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI Bercy, le 9 septembre 2010 Contact presse : Cabinet de Laurent WAUQUIEZ : Nicolas DIAT - 01 53 18 43 89 Questionnaire adressé aux demandeurs

Plus en détail

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Proposer des actions innovantes et performantes d aide au retour à l emploi en faveur des salariés du Bâtiment et des Travaux Publics actuellement au chômage»

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

BILAN de la Journée Thématique BANQUE & ASSURANCE - 2011 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur Page 1/27

BILAN de la Journée Thématique BANQUE & ASSURANCE - 2011 La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur Page 1/27 Page 1/27 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de cette journée p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Le Pôle emploi p 4 c) La Fédération Bancaire Française p 4

Plus en détail

PAGESM Projet d appui à la gestion des établissements scolaires du Maroc

PAGESM Projet d appui à la gestion des établissements scolaires du Maroc PAGESM Projet d appui à la gestion des établissements scolaires du Maroc Consultation sur les pratiques en matière de sélection des directrices/directeurs d établissements scolaires du Maroc M A I 2012

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX la grande enquête EPISODE.4 ÉTAT DES LIEUX DU RECRUTEMENT SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX la grande enquête Avant-Propos Acteur majeur de l emploi en France, RegionsJob accompagne au quotidien ses utilisateurs,

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011

LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011 LE SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL ENQUÊTE SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT 2011 Enquête sur les pratiques de recrutement 2011 Mise en contexte Le Service de placement de l Université Laval

Plus en détail

Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version

Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version Questionnaire pour l étude «Emploi Jeun ESS» - 1ère version 17 décembre 2013 Le questionnaire est composé de quatre parties : - Présentation du répondant - Attentes quant à l emploi - Engagement et économie

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux!

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Vous êtes âgé(e) de 55 à 75 ans et plus? Votre avis nous intéresse! union nationale des centres communaux d action sociale (UNCCAS) porte

Plus en détail

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne

Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Observatoire Orange - Terrafemina Trouver un job grâce au numérique : les défis du marché du recrutement en ligne Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

Appel à Projets. «Favoriser l accès à la culture générale des jeunes salariés du BTP âgés de 16 à 21 Ans» Dossier de demande de subvention

Appel à Projets. «Favoriser l accès à la culture générale des jeunes salariés du BTP âgés de 16 à 21 Ans» Dossier de demande de subvention Appel à Projets «Favoriser l accès à la culture générale des jeunes salariés du BTP âgés de 16 à 21 Ans» Dossier Dossier de demande de subvention Toutes les rubriques doivent être renseignées dans le dossier.

Plus en détail

PROJET VHSM LES COMPETENCES NON TECHNIQUES DANS L'ENTREPRISE

PROJET VHSM LES COMPETENCES NON TECHNIQUES DANS L'ENTREPRISE PROJET VHSM LES COMPETENCES NON TECHNIQUES DANS L'ENTREPRISE Questionnaire sur l'évaluation des compétences non techniques à destination des employeurs et recruteurs A. Entreprises Section 1. Données de

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

OPEN a très vite intégré les réseaux sociaux dans son dispositif de recrutement afin d être en phase avec la génération de candidats recherchés.

OPEN a très vite intégré les réseaux sociaux dans son dispositif de recrutement afin d être en phase avec la génération de candidats recherchés. Avec plus de 3 000 collaborateurs, OPEN se positionne comme un acteur de la Transformation et de la Performance des Directions Informatiques des grandes entreprises. Elle figure parmi les premières Entreprises

Plus en détail

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES

FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES FICHE N 11 : ANALYSER LA COMPOSITION ET LA SÉLECTION DES CANDIDATURES REÇUES De quoi s agit-il? L examen d un CV, un entretien téléphonique ou en face à face, constituent autant d étapes qui peuvent donner

Plus en détail

L emploi des jeunes. Les résultats de l étude Avril 2015. pour

L emploi des jeunes. Les résultats de l étude Avril 2015. pour L emploi des jeunes Les résultats de l étude Avril 2015 pour Contact : Laurent Bernelas Directeur de l activité Corporate & Management Tel : 01 78 94 89 87 Mob : 07 77 94 30 21 Email : lbernelas@opinion-way.com

Plus en détail

Recruter et intégrer des seniors

Recruter et intégrer des seniors Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Enjeux Le recrutement de seniors correspond à des enjeux spécifiques pour les entreprises, que cette action relève d une politique affichée de lutte contre les

Plus en détail

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire

L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire L emploi des jeunes dans l Economie Sociale et Solidaire Synthèse Observatoire National de l ESS CNCRES Elisa Braley, responsable de l Observatoire Arnaud Matarin, chargé d études observatoire@cncres.org

Plus en détail

Enquête sur les besoins et attentes des professions libérales

Enquête sur les besoins et attentes des professions libérales Enquête sur les besoins et attentes des professions libérales Rapport n 1201382 Mai 2013 10 rue Godefroy 92800 PUTEAUX Tél. : (33) 01 57 00 58 87 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren 308 293 430

Plus en détail

Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var

Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var Enquête «emploi formation» auprès des structures agréées des services à la personne dans le Var Août 2011 Enquête «emploi formation» Raison Sociale :... Enseigne :... (Si différente de la raison sociale)

Plus en détail

La solution full web pour la gestion du recrutement!

La solution full web pour la gestion du recrutement! R H La solution full web pour la gestion du recrutement! Eudonet RH : la solution de nouvelle génération pour piloter vos recrutements EUDONET, 10 ANS D EXPERTISE Leader du CRM en mode hébergé sur le marché

Plus en détail

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors

Sommaire. Recruter et intégrer des seniors Fiche 5 Bonnes pratiques des entreprises en matière de maintien et de retour en activité professionnelle des seniors. Guide pour l action Recruter et intégrer des seniors Recruter des seniors, c est d

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010

Observatoire de l Auto-Entrepreneur. 4 e vague Novembre 2010 Observatoire de l Auto-Entrepreneur 4 e vague Novembre 2010 Contexte Presque 2 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus de 500 000 personnes s'y sont inscrites. Ce succès quantitatif

Plus en détail

baromètre RH des collectivités locales 2013

baromètre RH des collectivités locales 2013 baromètre RH des collectivités locales 2013 21 10 4 1 en partenariat avec édito publi-information La gestion des ressources humaines territoriales n a cessé de se complexifier depuis le premier «baromètre

Plus en détail

L accompagnement à 360 avec Rhesoe!

L accompagnement à 360 avec Rhesoe! L accompagnement à 360 avec Rhesoe! L Accompagnement professionnel Groupe d échange et de développement des Talents Prévention et gestion des risques psychosociaux L Accompagnement au recrutement Communication

Plus en détail

Regards croisés actifs / recruteurs : la place des réseaux sociaux professionnels sur le marché de l emploi

Regards croisés actifs / recruteurs : la place des réseaux sociaux professionnels sur le marché de l emploi Regards croisés actifs / recruteurs : la place des réseaux sociaux professionnels sur le marché de l emploi étude réalisée par l institut Harris Interactive entre le 24 septembre et le 11 octobre 2013

Plus en détail

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec

Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Recruter et sélectionner son personnel avec Emploi-Québec Coordination Direction des mesures et services aux entreprises et du placement Ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale Rédaction Direction

Plus en détail

OPTIMISER L ORGANISATION DE VOS RECRUTEMENTS

OPTIMISER L ORGANISATION DE VOS RECRUTEMENTS 1 OPTIMISER L ORGANISATION DE VOS RECRUTEMENTS Face aux rapides évolutions du contexte économique et social, les associations doivent être capable de s adapter en anticipant les évolutions (le renouvellement

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Les démarches métiers dans les universités. Chef de la mission d Analyse des Relations sociales

Les démarches métiers dans les universités. Chef de la mission d Analyse des Relations sociales Les démarches métiers dans les universités Jeudi 15 Mars 2012 Christine AFRIAT Christine AFRIAT Chef de la mission d Analyse des Relations sociales Retour sur le questionnaire «démarche métiers dans les

Plus en détail

Enquête Médecine prédictive

Enquête Médecine prédictive Enquête Médecine prédictive Mars 2015 Version n 1-BJ11234 Date : 12 mars 2015 From: Nadia AUZANNEAU/ Claire URBAN To: Karim OULD-KACI OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Tél : 01 78 94

Plus en détail

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER :

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER : 30 rue des Berceaux 62630 ETAPLES : 03 21 94 57 36 www.enseignement-prive-etaples.com Centre de Formation Continue Dispensateur de Formation N 31620218262 Dossier de Candidature BTS MANAGEMENT DES UNITÉS

Plus en détail

LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS

LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS LE BAROMÈTRE DES FEMMES MANAGERS Introduction Objectifs de l étude Les Essenti Elles, le réseau des femmes managers de BPCE S.A., a souhaité lancer un nouveau Baromètre concernant les Femmes Managers en

Plus en détail

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE

OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE OUVERTURE SUR LA DIVERSITÉ INNOVANTE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la gestion interculturelle. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com 01 77 15 67 48 #RÉSULTATS #DISPOSITIF MÉTHODOLOGIQUE LA VISION DES INVESTISSEURS (GRAND

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES PLUS DE PROSPECTS? De l étude préalable au plan d action, musclez votre organisation commerciale

Plus en détail

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES PRESTATAIRES DE SERVICES DANS LE DOMAINE TERTIAIRE

BRANCHE PROFESSIONNELLE DES PRESTATAIRES DE SERVICES DANS LE DOMAINE TERTIAIRE Rapport BRANCHE PROFESSIONNELLE DES Etude PRESTATAIRES DE SERVICES DANS LE DOMAINE TERTIAIRE Soustitre de la présentation Proposition d assistance pour la maitrise d œuvre d un rapport économique et social

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI CONTEXTE L association A.I.L.E est organisme intermédiaire de gestion de crédits européens au titre de la circulaire

Plus en détail

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne

L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes. Questionnaire complet de l enquête en ligne L Emploi des jeunes dans l ESS Annexes Questionnaire complet de l enquête en ligne Texte de présentation Le Conseil National des Chambres Régionales de l Economie Sociale et Solidaire (CNCRES) lance une

Plus en détail

ANALYSE DU SYSTÈME D INFORMATION ET DES RISQUES INFORMATIQUES

ANALYSE DU SYSTÈME D INFORMATION ET DES RISQUES INFORMATIQUES ANALYSE DU SYSTÈME D INFORMATION ET DES RISQUES INFORMATIQUES RÉFÉRENTIEL EPREUVE E6 UC61 BTS Assistante de Gestion Le métier actuel : bien au-delà du secrétariat Gérer l entreprise de manière globale

Plus en détail

Développer les relations entreprises pour favoriser les passerelles emploi. Guide méthodologique à destination des SIAE

Développer les relations entreprises pour favoriser les passerelles emploi. Guide méthodologique à destination des SIAE Développer les relations entreprises pour favoriser les passerelles emploi Guide méthodologique à destination des SIAE Guide réalisé avec le soutien d Aeris Conseil Projet soutenu par : Préambule En 2012,

Plus en détail

Ecoute et Participation 2013

Ecoute et Participation 2013 Ecoute et Participation 2013 Présentation des guides d animation collective 25 septembre 2014 Jennifer Dewilde Chargée de mission CSEF de Mons Plan 1. Quatre thèmes 2. Déroulement 3. 1 ère séance: briser

Plus en détail

PRECAIRES DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET LA RECHERCHE PUBLIQUE

PRECAIRES DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET LA RECHERCHE PUBLIQUE PRECAIRES DANS L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET LA RECHERCHE PUBLIQUE 1.2b Si votre labo/ufr/faculté/service appartient à un champ disciplinaire, précisez ce champ :.................. 1.3. Vous êtes lié-e à

Plus en détail

Les Français, leur dentiste et l accès aux soins bucco-dentaires

Les Français, leur dentiste et l accès aux soins bucco-dentaires 8 octobre 2013 Sondage auprès de 1000 personnes âgés de 18 ans et plus N 111 470 Contacts : 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 François Kraus Jean-Philippe Dubrulle Prenom.nom@ifop.com Les Français, leur

Plus en détail

Programme Bachelor Bac à Bac+3 Dossier de candidature - Février 2015

Programme Bachelor Bac à Bac+3 Dossier de candidature - Février 2015 Programme Bachelor Bac à Bac+3 Dossier de candidature - Février 2015 Candidature Candidature pour postuler en : Cochez la case de votre choix. Bachelor Business c 1 ère année c 2 ème année c 3 ème année

Plus en détail

ENQUETE Employeurs «ROME : H2903 Conduite d équipement d usinage»

ENQUETE Employeurs «ROME : H2903 Conduite d équipement d usinage» ENQUETE Employeurs «ROME : H2903 Conduite d équipement d usinage» Extraction des résultats de l enquête au 26 novembre 2014 sur le territoire de la Maison de l Emploi du Chinonais, sur la base de 10 répondants

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien

ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien ENQUETE METIER Confronter ses rêves à la réalité du quotidien La présente enquête-métier a pour objet de recueillir des informations pouvant donner en substance, une vision globale d un métier, de son

Plus en détail

La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente?

La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente? La recherche d emploi, comment l aborder de façon différente? Conseillère en emploi aux cycles supérieurs Service des stages et du placement (514) 340-4711 poste 5908 Local: C-563 guylaine.dubreuil@polymtl.ca

Plus en détail

ATELIER : Développer ses réseaux un atout pour votre recherche de stage ou d emploi

ATELIER : Développer ses réseaux un atout pour votre recherche de stage ou d emploi ATELIER : Développer ses réseaux un atout pour votre recherche de stage ou d emploi 1 Quel est l objectif? 2 Qu est-ce qu un réseau? 3 Qu est-ce qu un réseau? Ensemble de personnes qui sont en contact

Plus en détail

Juillet 2014. Outil R8 - Préparation et guide d entretien

Juillet 2014. Outil R8 - Préparation et guide d entretien Outil R8 - Préparation et guide d entretien Juillet 2014 Juillet 2014 Outil R8 - Préparation et guide d entretien PREPARER L ENTRETIEN 1. Définir les modalités de l entretien Définir précisément la procédure

Plus en détail

PEPINIERE D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE DU VAL D EUROPE. Entreprise : Activité : Création / Développement. Dirigeant(s) :

PEPINIERE D ENTREPRISE DOSSIER DE CANDIDATURE DU VAL D EUROPE. Entreprise : Activité : Création / Développement. Dirigeant(s) : PEPINIERE D ENTREPRISE DU VAL D EUROPE DOSSIER DE CANDIDATURE Entreprise : Activité : Création / Développement Dirigeant(s) : 1 PREMIERE PARTIE : LE CREATEUR ET SON PROJET 1. PRESENTATION DU CREATEUR et

Plus en détail

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France

Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Résultats du questionnaire sur les causes de rupture du contrat d apprentissage en Ile de France Étude réalisée par : la CGPME Paris Ile de France Échantillons: Dirigeants d Entreprises Échantillon de

Plus en détail

pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement

pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement pour Observatoire de la profession de conseil en recrutement Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les préoccupations à six mois des Directeurs de Ressources Humaines B

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE

QUESTIONNAIRE ENTREPRISE ENQUETE CREATION CRECHE INTERENTREPRISES QUESTIONNAIRE ENTREPRISE 1. Votre entreprise Nom... Commune :... Nom, coordonnées et fonction de la personne répondant au questionnaire : Secteur d activité :...

Plus en détail

PARCOURS MANAGEMENT ET GESTION PUBLICS

PARCOURS MANAGEMENT ET GESTION PUBLICS INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE STRASBOURG LE DEVENIR DES DIPLOMÉS 2014 MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION, MENTION ADMINISTRATION PUBLIQUE SPECIALITE CARRIERE ET ACTION PUBLIQUES PARCOURS MANAGEMENT ET GESTION

Plus en détail

ADIA accompagne ERDF et GRDF dans le recrutement de ses Alternants 2012

ADIA accompagne ERDF et GRDF dans le recrutement de ses Alternants 2012 ADIA accompagne ERDF et GRDF dans le recrutement de ses Alternants 2012 Présentation Sources/Candidats mars 2010 Adia, Qui sommes-nous? Avec son réseau national de 280 agences d emploi, Adia est votre

Plus en détail

Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action

Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action Maintenir des seniors en activité professionnelle : du diagnostic au plan d action Enjeux Fiche 1 À partir du 1 er janvier 2010, les entreprises et les établissements employant au moins 50 salariés risquent

Plus en détail

Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage. Cette enquête a été conduite avec la collaboration de

Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage. Cette enquête a été conduite avec la collaboration de Enquête francilienne 2014 Clés de succès et facteurs de rupture en contrat d apprentissage Cette enquête a été conduite avec la collaboration de SOMMAIRE Méthodologie......3 I. Profil des apprentis et

Plus en détail

Observatoire Emploi Formation de Seine-et-Marne

Observatoire Emploi Formation de Seine-et-Marne Observatoire Emploi Formation de Seine-et-Marne 11 ème enquête -Novembre 2010 Une enquête conduite par le Cabinet 1 Objectif de l enquête L objectif de l observatoire Emploi formation est d assurer un

Plus en détail

Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women. 26 Février 2015

Baromètre BCG Femmes et Conseil BCG Women. 26 Février 2015 Baromètre BCG "Femmes et Conseil" BCG Women 26 Février 2015 Contexte et méthodologie Tous les ans, le BCG invite les femmes souhaitant postuler dans le conseil à venir découvrir le métier et partager la

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006

ESSEC MS ASSURANCE - FINANCE. Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS. Monographie. Mars 2006 ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS ASSURANCE - FINANCE Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés 1) Motivations à faire le MS

Plus en détail

3 ème édition de l enquête EMPLOI. & Réseaux Sociaux

3 ème édition de l enquête EMPLOI. & Réseaux Sociaux 3 ème édition de l enquête EMPLOI & Réseaux Sociaux Résultats de l enquête effectuée du 18/06/2012 au 30/07/2012 AVANT-PROPOS La place des réseaux sociaux dans le recrutement est un des sujets les plus

Plus en détail

BTS Négociation et Relation Client

BTS Négociation et Relation Client BTS Négociation et Relation Client Contenu de la formation Présentation générale Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Négociation et Relation Client est un BTS en alternance, préparé en

Plus en détail

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux

L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux L emploi, les sites Internet et les réseaux sociaux Sondage réalisé par pour Publié le lundi 1 er juin 2015 par Méthodologie Recueil Double enquête : Echan?llon d ac:fs interrogés par Internet du 26 au

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Gestion des ressources humaines et stratégie d entreprise

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. Gestion des ressources humaines et stratégie d entreprise Présentation 3 PARTIE 1 Gestion des ressources humaines et stratégie d entreprise Chapitre 1 Qu est-ce que la GRH? 17 1 Qu est-ce que la GRH 17 2 Les activités rattachées à la GRH 18 3 Les modèles de GRH

Plus en détail

Les Français et l énergie. Baromètre vague 2 Septembre 2011

Les Français et l énergie. Baromètre vague 2 Septembre 2011 Les Français et l énergie Baromètre vague 2 Septembre 2011 AMéthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1013 personnes, représentatif de la population française âgée de 18

Plus en détail

Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents

Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents 1 Rémunération stratégique pour réussir sa conquête des talents 2 Rémunération stratégique Plan de la présentation 1- Rémunération stratégique : Notions de base Établir et maintenir une structure salariale

Plus en détail

Questions fréquemment posées par les candidats externes

Questions fréquemment posées par les candidats externes Questions fréquemment posées par les candidats externes 1. Comment puis-je créer un compte? 2. Puis-je postuler pour plus qu un poste à la fois? 3. Puis-je poser ma candidature en ligne même si le poste

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 1ère édition

DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 1ère édition DOSSIER DE CANDIDATURE 2015 1ère édition Ce concours est destiné à valoriser une bonne pratique «RSE»* «La bonne pratique en matière de Responsabilité Sociale de l Entreprise est une action dans laquelle

Plus en détail

Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client

Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Chargé de communication et de relation client Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche

Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche Voici donc un ensemble de questions piège posées par les recruteurs ainsi que nos conseils pour y répondre au mieux. Quelles sont vos principales

Plus en détail

Analyse des besoins sociaux

Analyse des besoins sociaux La commune de Le Verger réalise une analyse sur les besoins sociaux de sa population. Afin d améliorer la qualité de vie et de services sur notre commune, nous vous remercions par avance de remplir ce

Plus en détail

Marketing et communication SMART Courtage Assurances

Marketing et communication SMART Courtage Assurances Marketing et communication SMART Courtage Assurances Le présent questionnaire préalable d assurance Marketing et Communication a pour objet de réunir des informations sur vos activité commerciales Quelles

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement

ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement ÉTUDE SILVER ÉCONOMIE La préparation au vieillissement Frédéric ALBERT f.albert@institut-think www.institut-think.com 01 77 15 67 48 #RÉSULTATS #DISPOSITIF MÉTHODOLOGIQUE LA VISION DES INVESTISSEURS (GRAND

Plus en détail

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse

bretagne Les rencontres emploi du maritime - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Dossier de presse en partenariat avec Dossier de presse Les rencontres emploi du maritime bretagne 1 er salon du recrutement maritime en région - Mardi 10 mai 2011- Palais des congrès de Lorient (56) Contact presse : Alexandra

Plus en détail

Les Français et les nouveaux modes de voyage. Étude auprès des Français & des professionnels de l'assurance 2 ème Volet

Les Français et les nouveaux modes de voyage. Étude auprès des Français & des professionnels de l'assurance 2 ème Volet Les Français et les nouveaux modes de voyage Étude auprès des Français & des professionnels de l'assurance 2 ème Volet Août 2013 Un double regard : Français/ Professionnels Quelles sont les pratiques et

Plus en détail

REUSSIR SES RECRUTEMENTS

REUSSIR SES RECRUTEMENTS REUSSIR SES RECRUTEMENTS Connaître et maîtriser les bases méthodologiques du processus de recrutement Savoir utiliser les réseaux sociaux dans le recrutement DURée : 3 jours DRH, chef d entreprise, cadre,

Plus en détail

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015

Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Utilité des stages de perfectionnement à la conduite Juin 2015 Sondage réalisé par pour LEVEE D EMBARGO IMMEDIATE Objectifs et méthodologie Objectifs La Fondation BMW a mandaté l institut d études BVA

Plus en détail