DEVOIR COMMUN 4ème TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DEVOIR COMMUN 4ème TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES)"

Transcription

1 ACADEMIE DE NICE Collège VILLENEUVE DEVOIR COMMUN 4ème FRANÇAIS Année 2011 Session : Avril SUJET TEXTE A CONSERVER PENDANT TOUTE LA DUREE DE L EPREUVE DE FRANÇAIS (PREMIERE ET DEUXIEME PARTIES) L USAGE DU DICTIONNAIRE EST AUTORISE POUR LA DEUXIEME PARTIE SEULEMENT. PREMIERE PARTIE

2 Au cours d une soirée, le jeune Baron Xavier de la V. raconte une aventure étonnante qu il a vécue. Parti se reposer en Bretagne, chez un de ses amis, l abbé Maucombe, il passe sa première nuit dans le presbytère et est réveillé par trois petits coups secs frappés à sa porte En un clin d œil, je fus au milieu de la chambre. Ma première impression, en même temps que celle de froid aux pieds, fut celle d une vive lumière. La pleine lune brillait, en face de la fenêtre, au-dessus de l église, et, à travers les rideaux blancs, découpait son angle de flamme déserte et pâle sur le parquet. Il était bien minuit. Mes idées étaient morbides. Qu était-ce donc? L ombre était extraordinaire. Comme je m approchais de la porte, une tache de braise, partie du trou de la serrure, vint errer sur ma main et sur ma manche. Il y avait quelqu un derrière la porte : on avait réellement frappé. Cependant, à deux pas du loquet, je m arrêtai court. Une chose me paraissait surprenante : la nature de la tache qui courait sur ma main. C était une lueur glacée, sanglante, n éclairant pas. D autre part, comment se faisait-il que je ne voyais aucune ligne de lueur sous la porte, dans le corridor? Mais, en vérité, ce qui sortait ainsi du trou de la serrure me causait l impression du regard phosphorique 1 d un hibou! A ce moment, l heure sonna, dehors, à l église, dans le vent nocturne. - Qui est là? demandai-je à voix basse. La lueur s éteignit, j allais m approcher Mais la porte s ouvrit largement, lentement, silencieusement. En face de moi, dans le corridor, se tenait, debout, une forme haute et noire. [ ] Je fermai les yeux pour ne pas voir cela. [ ] Alors et avec un râle d angoisse, car les forces me trahissaient pour crier je repoussai la porte de mes deux mains crispées et étendues et je donnai un violent tour de clef, frénétique 2 et les cheveux dressés! Chose singulière, il me sembla que tout cela ne faisait aucun bruit. C était plus que l organisme n en pouvait supporter. Je m éveillai. J étais assis sur mon séant 3, dans mon lit, les bras tendus devant moi ; j étais glacé, le front trempé de sueur ; mon cœur frappait contre les parois de ma poitrine de gros coups sombres. - Ah! me dis-je, le songe horrible! [ ] Je résolus de boire un verre d eau froide pour me remettre tout à fait et je descendis du lit. En passant devant la fenêtre, je remarquai une chose : la lune était exactement pareille à celle de mon songe, bien que je ne l eusse pas vue avant de me mettre au lit ; et, en allant, la bougie à la main, examiner la serrure de la porte, je constatai qu un tour de clef avait été donné en dedans, ce que je n avais point fait avant mon sommeil. Villiers de L Isle-Adam, «L intersigne», in Contes Cruels, Phosphorique : capable de devenir lumineux dans l obscurité. 2 Frénétique : qui agit avec intensité et même violence. 3 Séant : postérieur, fessier.

3 I Le récit et son cadre QUESTIONS 1. a. Qui est le narrateur du récit? b. Quel est le statut du narrateur? Justifiez en relevant des mots précis du texte. 2. a. Où et quand se déroule le récit? Relevez un indice de lieu et un indice de temps. b. Quelle atmosphère est mise en place par ce cadre spatio-temporel? Expliquez votre réponse. 3. a. Dans les lignes 3 à 5, identifiez le temps employé : «brillait», «découpait». b. Quelle est sa valeur? II L apparition de l étrange 4. De la ligne 1 à la ligne 16, relevez trois mots appartenant au champ lexical des cinq sens. 5. Lignes 9 à 20 : a. Relevez deux pronoms et un nom qui montrent que le narrateur ignore qui a frappé à la porte. b. Quel type de phrase utilisé dans cette partie du texte renforce ce sentiment de doute? Citez un exemple précis. 6. Ligne 18 : «Mais la porte s ouvrit largement, lentement, silencieusement.» a. Quelle est la classe grammaticale des mots soulignés? b. Identifiez la figure de style utilisée dans cette phrase. c. Quel effet produit-elle? III L installation du doute 7. Lignes 21 à 28 : a. Quel sentiment éprouve le narrateur? Justifiez en relevant deux termes. b. Quelles sont les manifestations physiques de son état? Justifiez en relevant deux expressions. 8. Indiquez les deux hypothèses qui expliquent l incident raconté par le narrateur. Justifiez votre réponse en vous appuyant sur des indices tirés du texte. 9. Quel est donc le registre de ce texte? REECRITURE (4 points) Réécrivez les lignes 25 (de «Je m éveillais ) à 27 (à «sombres») en utilisant la troisième personne du singulier «il».

4 ACADEMIE DE NICE Collège VILLENEUVE DEVOIR COMMUN 4ème FRANÇAIS Année 2011 Session : Avril SUJET L USAGE DU DICTIONNAIRE EST AUTORISE POUR LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE RÉDACTION Vous ferez le portrait de la créature ou de l être effrayant qui apparaît cette nuit-là au jeune Baron. Vous utiliserez en guise de phrase d introduction cet extrait du texte «En face de moi, dans le corridor, se tenait, debout, une forme haute et noire.» puis imaginerez une description organisée. Critères d évaluation : - Cohérence avec le texte source (cadre, personnage, effet recherché ) - Organisation, progression du portrait - Utilisation d expansions du nom - Texte rédigé sous forme de paragraphes - Emploi et maîtrise des temps du récit - Expression et orthographe correctes - Texte de vingt lignes au minimum

5 CORRIGE DEVOIR COMMUN 4 ème QUESTIONS I Le récit et son cadre 1. a. Le narrateur du récit est le Baron Xavier de la V. b. Le statut du narrateur est interne/intérieur au récit/le narrateur est un personnage du récit : «je», «ma», «mes», «m» 2. a. L action a lieu en pleine nuit «minuit» dans une des «chambres» d un presbytère. b. L isolement du narrateur, seul dans une chambre, le lieu du presbytère et l heure choisie concourent à créer une atmosphère inquiétante, à mettre en place un climat de tension. 3. a. Les verbes cités sont conjugués à l imparfait de l indicatif. b. Il a ici une valeur descriptive. II L apparition de l étrange 4. Les mots appartenant au champ lexical des cinq sens sont «froid», «lumière», «brillait», «pâle», «ombre», «glacée», «n éclairant pas», «voyais», «lueur», «phosphorique», «sonna». 5. a. pronoms possibles : «quelqu un», «on», «cela» ; noms : «forme», «chose». b. Le doute est renforcé par l emploi de phrases interrogatives ex : «comment se faisait-il que je ne voyais aucune ligne de lueur sous la porte, dans le corridor?», «qui est là?». 6. a. Les mots soulignés sont des adverbes. b. deux réponses acceptées : accumulation/énumération. c. Cette figure de style crée une attente /suspens qui renforce le sentiment d angoisse déjà présent. III L installation du doute 7. a. Le narrateur est terrifié (peur, horreur, terreur) : «angoisse», «horrible». b. Le corps entier du narrateur est envahi par la peur : «le front trempé», «glacé», «mon cœur frappait», «deux mains crispées et étendues», «cheveux dressés». 8. Attendre des élèves qu ils mettent en évidence une hypothèse rationnelle («horrible songe») et une hypothèse irrationnelle (il a bel et bien été victime d une apparition macabre en pleine nuit : «un tour de clef avait été donné»). 9. Il s agit d une nouvelle fantastique. REECRITURE Il s éveillait. Il était assis sur son séant, dans son lit, les bras tendus devant lui ; il était glacé, le front trempé de sueur ; son cœur frappait contre les parois de sa poitrine de gros coups sombres. (-0.5 par erreur de transformation ; par erreur de copie ; toutes les 4 erreurs de ponctuation ou accentuation).

6 Critères d évaluation rédaction- devoir commun 4ème Cohérence avec le texte source (cadre, / 3 personnage ) Organisation du portrait (évolution, connecteurs ) / 2 Utilisation d expansions du nom (variété ) / 2 Respect de l effet recherché : personnage effrayant, / 2 registre fantastique Texte rédigé sous forme de paragraphes / 1 Emploi et maîtrise des temps du récit / 2 Expression correcte (syntaxe, ponctuation) / 3 Orthographe correcte / 2 Utilisation d un vocabulaire précis et varié / 2 Production d un texte d un minimum de 20 lignes / 1

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010

SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE MON PROJET D ORIENTATION. Année 2009-2010 L Y C E E Rue du général Decaen 95120 ERMONT Téléphone : 0130727422 Télécopie : 0130725348 Année 2009-2010 SECONDE 7 MES COMPETENCES EN SECONDE PILIER 1 : MAITRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE PILIER 2 : PRATIQUE

Plus en détail

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie

Participez à la réussite scolaire de votre enfant. Littératie Participez à la réussite scolaire de votre enfant Littératie La langue parlée Une mère lit une histoire à son enfant et lui demande d imaginer la fin du récit. Un père écrit un petit message à son enfant

Plus en détail

Troisième temps : réinvestissement. Premier temps : découverte. Deuxième temps : exercices. www.lerobert.com

Troisième temps : réinvestissement. Premier temps : découverte. Deuxième temps : exercices. www.lerobert.com Cycle 3 fiche n 1 LA PEUR L acquisition du vocabulaire est aujourd hui l un des points clés des programmes et fait l objet de séances régulières avec les élèves. L objectif est de leur permettre d une

Plus en détail

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER

Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Lycée français de San Salvador ECHANGER-S EXPRIMER Compétences devant être acquise en Objectifs et compétences P1 P3 P5 1. prendre l initiative de poser des questions ou d exprimer son point de vue. Participer

Plus en détail

LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. la là l as / l a

LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes. la là l as / l a GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES LA HOMOPHONES LÀ L AS / L A 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes la là l as / l a la : déterminant défini féminin singulier. Il fait partie d un GN

Plus en détail

Nantas. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5

Nantas. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : NANTAS 1 / 5 Nantas Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges La chambre que Nantas habitait depuis son arrivée de Marseille se trouvait

Plus en détail

ENAF en classe hétérogène : proposition d adaptation des activités proposées par un manuel scolaire (Français 6 ème )

ENAF en classe hétérogène : proposition d adaptation des activités proposées par un manuel scolaire (Français 6 ème ) ENAF en classe hétérogène : proposition d adaptation des activités proposées par un manuel scolaire (Français 6 ème ) Préalables : L ENAF doit posséder un dictionnaire bilingue et un guide de conjugaison

Plus en détail

Enfance et adolescence

Enfance et adolescence SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : ENFANCE ET ADOLESCENCE 1 / 5 Enfance et adolescence Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges Lev Nikolaïevitch Petrovitch Tolstoï,

Plus en détail

Le Poisson. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 TEXTE INTEGRAL

Le Poisson. Fleurs d encre 3 e Chapitre 1. Petites histoires à lire entre les lignes SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 TEXTE INTEGRAL SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 1 : LE POISSON 1 / 5 Le Poisson Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges TEXTE INTEGRAL Dans la mythologie antique, Narcisse est un personnage

Plus en détail

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :.

NOM/PRENOM... CLASSE : 4 e.. REMARQUES :. DEVOIR A LA MAISON Séquence 3 Faire parler des personnages (12/10) NOM/PRENOM..... CLASSE : 4 e.. SOIN :.. / 0,5 NOTE :.. REMARQUES :.. I. Lecture et compréhension. Lis le texte ci-dessous et réponds aux

Plus en détail

BREVET BLANC FEVRIER 2010 FRANÇAIS

BREVET BLANC FEVRIER 2010 FRANÇAIS BREVET BLANC FEVRIER 2010 FRANÇAIS (Le texte-support est à conserver durant toute la durée de l épreuve) Amélie NOTHOMB Stupeurs et tremblements Editions Albin Michel, 1999. La compagnie Yuminoto 1 5 10

Plus en détail

LA PRODUCTION D ÉCRITS

LA PRODUCTION D ÉCRITS LA PRODUCTION D ÉCRITS AU CYCLE 3 Sevin Laëtitia CPC EPS - Circonscription d ALBI - Jeudi 21 mars 2013 Collège J.Jaurès 1- Comment construire une programmation en production d écrits? 2- Comment relier

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Cauchemar. Première vision

Cauchemar. Première vision Première vision Cauchemar Je prenais mon déjeuner lorsque j entendis ma mère s exclamer : «Dépêche-toi, on va être en retard, chéri! -J arrive, je finis de préparer la valise! cria mon père.» Moi, je me

Plus en détail

Un hôte bizarre. La nuit était chaude, et j'avais laissé ouverte la fenêtre donnant sur le parc.

Un hôte bizarre. La nuit était chaude, et j'avais laissé ouverte la fenêtre donnant sur le parc. Département De La Langue Française EB9 Examen Diagnostique 2 Un hôte bizarre Le narrateur a été invité par le comte Szémioth. Le soir de son arrivée, il ne voit pas son hôte, qui a une migraine, après

Plus en détail

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL

COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL COMMENT CORRIGER UN TRAVAIL La méthode de correction expliquée ici s applique à la correction des erreurs de français signalées dans un texte. L étudiant, à travers la correction de son travail, doit être

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET FRANÇAIS PREMIÈRE PARTIE : Questions-réécriture Durée : 1 HEURE 30 (partie 1) 1 HEURE 30 (partie 2)

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET FRANÇAIS PREMIÈRE PARTIE : Questions-réécriture Durée : 1 HEURE 30 (partie 1) 1 HEURE 30 (partie 2) SESSION JUIN 2014 Repère : 14DNBGENFRQIN1 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET FRANÇAIS PREMIÈRE PARTIE : Questions-réécriture Durée : 1 HEURE 30 (partie 1) 1 HEURE 30 (partie 2) Coefficient : 2 DIPLÔME NATIONAL

Plus en détail

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE

Langues CIIP 2010 DEUXIÈME CYCLE Langues VISÉES PRIORITAIRES Maîtriser la lecture et l écriture et développer la capacité de comprendre et de s exprimer à l oral et à l écrit en français. Découvrir les mécanismes de la langue et de la

Plus en détail

C'EST L'HALLOWE'EN Par Wendy Maxwell

C'EST L'HALLOWE'EN Par Wendy Maxwell C'EST L'HALLOWE'EN Par Wendy Maxwell Les Personnages: Le narrateur Le fantôme Marie La sorcière Le serpent Le hibou La madame Le squelette La chauve-souris SCÈNE 1 (Dans la maison de Marie. Elle met son

Plus en détail

être compris de notre entourage.

être compris de notre entourage. La Nature des Mots Puisque nous communiquons avec nos semblables à l aide du langage, nous utilisons des mots. Ceux-ci servent à exprimer nos idées de façon à être compris de notre entourage. Cependant,

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

1. FAUTES DE COHERENCE ET COHESION TEXTUELLE

1. FAUTES DE COHERENCE ET COHESION TEXTUELLE La pédagogie de l erreur : corriger et remédier JEAN-MICHEL DUCROT Coordinateur de programmes pédagogiques à Alep-Syrie, responsable du Centre de Documentation Pédagogique d'alep, Jean-Michel Ducrot est

Plus en détail

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2)

Trame de restitution des ateliers menés en classe IEN Landivisiau 2011. Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) Conception d une séquence de lecture (CP au CM2) ECOLE : Saint Thégonnec Niveau de classe : CE1 ENSEIGNANTE : Hélène Griffon A- Choix de l item travaillé (programmes 2008) Lire silencieusement un texte

Plus en détail

CANEVAS LES ÂGES DE LA VIE Stage 3.2 - FLE

CANEVAS LES ÂGES DE LA VIE Stage 3.2 - FLE CANEVAS LES ÂGES DE LA VIE Stage 3.2 - FLE 1. Titre de la séquence & Informations pratiques : Titre : «Les âges de la vie» Public : niveau UF3, pour adultes, en promotion sociale (ISFCE) Temps : 2 x 3

Plus en détail

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14)

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) 5 10 15 20 25 30 Au-dehors, même à travers le carreau de la fenêtre fermée, le monde paraissait froid. Dans la rue, de petits remous de vent faisaient tourner

Plus en détail

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS

EVALUATION NIVEAU A1 ANGLAIS EVALUATION NIVEAU A1 du cadre Européen Commun de Référence pour les Langues. ANGLAIS Diocèse de NICE 2009 2010 INTRODUCTION Ces évaluations ont été conçues par le groupe des enseignants personnes ressources

Plus en détail

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim.

Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Celui qui pouvait être Guerrino, avec son pardessus beige et ses yeux bleus, avait à nouveau disparu. Je commençais à avoir faim. Entre-temps, je m étais enfilé le deuxième paquet de crackers que j avais

Plus en détail

La Vénus d Ille. de Prosper Mérimée. Clefs d analyse

La Vénus d Ille. de Prosper Mérimée. Clefs d analyse La Vénus d Ille de Prosper Mérimée Clefs d analyse La Vénus d Ille Clefs d analyse Clefs d analyse : ligne 277 à 342 (p. 33 à 35) Action et personnages 1. Quels sont les indices qui nous montrent qu'une

Plus en détail

BREVET BLANC. AVRIL 2012. COLLEGE DE LA MONTAGNE.

BREVET BLANC. AVRIL 2012. COLLEGE DE LA MONTAGNE. BREVET BLANC. AVRIL 2012. COLLEGE DE LA MONTAGNE. Julien Sorel, fils d un bûcheron, se distingue très tôt par son intelligence. M. de Rênal, maire de la ville de Verrières, décide de le choisir pour devenir

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS. Séries Technologique et Professionnelle. Coefficient : 2 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2010 FRANÇAIS Séries Technologique et Professionnelle Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (5 points) 1 h 15 - Dictée (5 points)

Plus en détail

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler.

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler. L apparition Nous étions tous autour d un feu. Moi et mes amis nous nous amusions beaucoup à nous raconter des histoires et des petites anecdotes qui nous étaient arrivées. Et voilà que mon tour arriva

Plus en détail

FRA-3032-2 H-R-1 PRÉ-TEST I COMPRÉHENSION EN LECTURE QUESTIONNAIRE. Document préparé par Gaétane Genier

FRA-3032-2 H-R-1 PRÉ-TEST I COMPRÉHENSION EN LECTURE QUESTIONNAIRE. Document préparé par Gaétane Genier Commission scolaire des Hautes-Rivières Les services de l enseignement Éducation des adultes et Formation professionnelle FRA-303- H-R-1 PRÉ-TEST I COMPRÉHENSION EN LECTURE QUESTIONNAIRE Document préparé

Plus en détail

PROJET CYBERPLUME. Dictée n 3. Fiche enseignant n 1

PROJET CYBERPLUME. Dictée n 3. Fiche enseignant n 1 PROJET CYBERPLUME Dictée n 3 Fiche enseignant n 1 Lieu : salle informatique ou dans la classe si l école est en possession d une classe numérique Le matériel nécessaire : Un ordinateur par élève - photocopies

Plus en détail

ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE

ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE ACTIVITÉ DE CRÉATION LITTÉRAIRE Point de départ : Le roman Tous mes amis sont des superhéros de Andrew Kaufman, paru aux éditions Alto. But : Demander aux participants de se créer un alter ego superhéros

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Fiche pédagogique. Extrait du roman de Le Clezio Étoile errante, une photocopie de fiche par élève

Fiche pédagogique. Extrait du roman de Le Clezio Étoile errante, une photocopie de fiche par élève Fiche pédagogique Thème : Activités à partir de la lecture d un extrait d un roman Objectifs pédagogiques : Compréhension écrite, pratique de la grammaire, enrichissement du vocabulaire ; travail individuel

Plus en détail

La petite fille qui voulait attraper le soleil

La petite fille qui voulait attraper le soleil La petite fille qui voulait attraper le soleil Un beau matin, une fillette fût réveillée par un drôle de petit rayon de soleil, qui rentra dans sa chambre, lui caressa la joue et vint lui chatouiller le

Plus en détail

Ma catastrophe adorée

Ma catastrophe adorée Mathieu Lindon Ma catastrophe adorée P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e «L amour, vous savez, grâce auquel échouent les conspirations des méchants, par qui les héros vivent leurs plus belles

Plus en détail

Orthographe n 54. Total 83 points. A.D.O. : Je n'eus que le temps de sauter et de me coller contre un chêne. Vocabulaire + questions sur les textes

Orthographe n 54. Total 83 points. A.D.O. : Je n'eus que le temps de sauter et de me coller contre un chêne. Vocabulaire + questions sur les textes Orthographe n 54 Semaine -1 Copie texte 1 A.D.O. : Je n'eus que le temps de sauter et de me coller contre un chêne. Vocabulaire + questions sur les textes Semaine 1 Copie texte 2 Préparation Semaine 2

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

C1 C2 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Diplomkurse DALF C1/C2

C1 C2 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Diplomkurse DALF C1/C2 C1 C2 FRANZÖSISCH EINSTUFUNGSTEST Diplomkurse DALF C1/C2 Nos tests nous permettent d évaluer vos connaissances de français selon les critères du Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR)

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2016 FRANÇAIS. Série générale. Coefficient : 2. - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2016 FRANÇAIS. Série générale. Coefficient : 2. - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10 DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2016 REPERE : 16GENFRQME1 FRANÇAIS Série générale Coefficient : 2 Première partie : 1 h 30 - Questions (15 points) et réécriture (4 points) 1 h 10 - Dictée (6 points)

Plus en détail

Ne mange pas la consigne!

Ne mange pas la consigne! Ne mange pas la consigne! À partir de 5 ans (si un adulte lit les défis). Cartes utilisées : les 12 cartes Défis «Ne mange pas la consigne!», les cartes Crayonmonstres, les 16 cartes Consigne-Monstre et

Plus en détail

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal

Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal Eléments pour aborder le nom et le groupe nominal 1. Rappels des programmes 2008 Rappels des connaissances et compétences que les élèves doivent maîtriser Grammaire : Au cycle 2 : 1. identification du

Plus en détail

DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL VERSION B

DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL VERSION B DOCUMENT PRÉPARATOIRE TEST DE FRANÇAIS ÉCRIT SEL VERSION B CODE LINGUISTIQUE RÉDACTION Création : Mars 2005 Dernière révision : Mai2008 Table des matières Renseignements généraux. page 3 I. Première partie

Plus en détail

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur

TEXTES LIRE ECRIRE. Savoir repérer des effets : Réconter pour décrire ou pour émouvoir Raconter pour faire rêver Raconter pour faire peur NOUVEAUX PROGRAMMES Objectifs de la classe de 6 e : tableaux récapitulatifs Lecture : Compétences et applications Textes issus de l héritage antique - La Bible - Homère, L Odyssée - Virgile, L Énéide -

Plus en détail

Positionnement en anglais avant d entrer en formation de niveau V Secteur industriel

Positionnement en anglais avant d entrer en formation de niveau V Secteur industriel Positionnement en anglais avant d entrer en formation de niveau V Secteur industriel Objectifs Identifier les informations essentielles d un document écrit à caractère professionnel Repérer les structures

Plus en détail

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015

Tous que j avais. Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Tous que j avais Français 9, Andrew Cheung (Chapitre 1 & 2) et Jon Parkinson (Chapitre 3 & 4) Le 21 avril 2015 Table de matières Chapitre 1(la prise) 1 Chapitre 2(la vente).2 Chapitre 3(la punition)..3

Plus en détail

RECITS D AVENTURES. Janvier 2011. Emmanuelle LAISI

RECITS D AVENTURES. Janvier 2011. Emmanuelle LAISI RECITS D AVENTURES Emmanuelle LAISI Janvier 2011 Travail réalisé à partir d une séquence proposée à des élèves de cinquième, intitulée «récits d'aventures» et figurant dans le manuel Fleurs d'encre (Hachette

Plus en détail

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE

Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Circonscription de Saint Avertin Mission maternelle Mme Gourin, I.E.N Saint Avertin mai 2008 S APPROPRIER LE LANGAGE Le langage à l école maternelle et son développement doivent être envisagés sous trois

Plus en détail

Antidote HD débutant

Antidote HD débutant Antidote HD débutant Table des matières 1. Réglages selon nos besoins de soutien... 2 2. Barre d outils... 4 3. Position du curseur... 4 4. Démarrer Antidote... 5 5. Correction de texte... 6 5.1. Les indications

Plus en détail

FR207: FRENCH GRAMMAR AND COMPOSITION

FR207: FRENCH GRAMMAR AND COMPOSITION University of Illinois at Urbana-Champaign Department of French FR207: FRENCH GRAMMAR AND COMPOSITION Section X- Printemps, 2006 Le lundi, mercredi, vendredi de 12 h 00 à 12 h 50, 1038 FLB Instructeur:

Plus en détail

La sorcière. 2001, Juan Manuel Torres-Moreno

La sorcière. 2001, Juan Manuel Torres-Moreno La sorcière 2001, Juan Manuel Torres-Moreno Marcel a rêvé d une rue d une ville d autrui. Une rue distante, éloignée du bruit du centre-ville. Avec de grandes maisons, des jardins obscurs et remplis de

Plus en détail

SÉQUENCE 4 : «Combats d idées» (L argumentation)

SÉQUENCE 4 : «Combats d idées» (L argumentation) SÉQUENCE 4 : «Combats d idées» (L argumentation) Objectif général : Savoir décrypter un discours argumentatif Introduction : Qu est-ce que l argumentation? - Quand on veut prouver ce qu on dit - Idée raisons

Plus en détail

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre

Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012. TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre Susana Artero - C1 ECRIT / Code cours FR 2491 PE 5 : Dans les forêts de Sibérie - mai 2012 TÂCHE : Page du Journal après réception de la lettre En partant de Sibérie, j avais considéré mon journal fini.

Plus en détail

ces ses c est s est sais / sait

ces ses c est s est sais / sait GRAMMATICAUX DE CATÉGORIES DIFFÉRENTES CES HOMOPHONES SES C EST S EST SAIS / SAIT 1 Homophones grammaticaux de catégories différentes ces ses c est s est sais / sait ces : déterminant démonstratif pluriel

Plus en détail

Table des matières. Vue d ensemble... 1. Directives à l enseignant... 3. Critères de notation... 7. Français 5 e année i Guide de l enseignant

Table des matières. Vue d ensemble... 1. Directives à l enseignant... 3. Critères de notation... 7. Français 5 e année i Guide de l enseignant Table des matières Vue d ensemble... 1 Directives à l enseignant... 3 Critères de notation... 7 Français 5 e année i Guide de l enseignant Vue d ensemble Description du projet Écriture Domaine Projet

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Déterminants possessifs

Déterminants possessifs POSSESSIFS MATÉRIEL POUR ALLOPHONES 1 Déterminants Déterminants référents Déterminants possessifs Le déterminant possessif indique une relation d appartenance, de possession, de parenté, d origine, etc.,

Plus en détail

Exemple d une lecture analytique fondée sur le lexique en 1 ère bac pro

Exemple d une lecture analytique fondée sur le lexique en 1 ère bac pro Exemple d une lecture analytique fondée sur le lexique en 1 ère bac pro Entretien d un père avec ses enfants DIDEROT, 1771 V. Springer - LPO Le Corbusier 1 Le travail présenté se fonde sur trois extraits

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION L ouvrage «Jeux coopératifs pour bâtir la paix» propose 300 jeux et sports coopératifs sans perdant ni gagnant! Il invite à disputer 7 parties correspondant

Plus en détail

Utiliser les unités grammaticales et lexicales

Utiliser les unités grammaticales et lexicales Utiliser les unités grammaticales et lexicales 1 Activité 16 : Utiliser le dictionnaire des synonymes pour assurer le développement harmonieux du texte ORGANISATION TACHE D ECRITURE Retravailler un texte

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.»

«Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit des termes est le plus grand.» Recherche d un problème ouvert en classe de seconde Le produit maximum Stéphane Millet Lycée d Andrézieu-Bouthéon «Parmi les décompositions additives d un entier naturel, trouver celle(s) dont le produit

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 2 Jeunesse et sports Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction

Plus en détail

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles

Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles Etude de la langue Situations courtes au Cycle 2 et mise en lien avec les compétences des 3 cycles NB : Pour chaque niveau, les connaissances et compétences acquises dans la classe antérieure sont à consolider.

Plus en détail

apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un

apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un apprentissage et obtenu mon certificat avec mention. À la remise des diplômes, j ai reçu un bon de deux cents francs, remis en mains propres par un politicien, moment immortalisé par les photographes.

Plus en détail

Examen d admission en cours de scolarité. dans l école publique 2013-2014. Nom : Prénom : Admission en 10 e VP FRANÇAIS

Examen d admission en cours de scolarité. dans l école publique 2013-2014. Nom : Prénom : Admission en 10 e VP FRANÇAIS Examen d admission en cours de scolarité dans l école publique 2013-2014 Nom : Prénom : Admission en 10 e VP FRANÇAIS Durée Matériel à disposition 120 minutes Le Robert junior Axes Thématiques Compréhension

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre :

Deux exemples de paragraphes, donnés en contre-point l un de l autre : Un exemple d utilisation des TICE en classe : Correction de devoir appuyée sur la projection au TBI de paragraphes écrits par les élèves. Outils informatiques utilisés : - ordinateur et scanner à la maison

Plus en détail

DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre

DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre Jeu des nains Compétences visées : DECOUVRIR LE MONDE: Logique et propriétés Novembre 1/7 Identifie des propriétés Nomme les propriétés (couleurs, vêtements) pédagogique : 5 élèves autonomie groupes de

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin.

cœur ; les objets que je distingue mal dans l ombre du soir me donnent une envie folle de me sauver. J ai peur la nuit, enfin. Réécriture Réécriture Réécriture La nouvelle fantastique Au XIX ème siècle, un genre nouveau naît et se développe : la nouvelle fantastique. La nouvelle est un récit bref, présentant des personnages peu

Plus en détail

TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS

TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : BIODIVERSITÉ ET PARENTÉS ENTRE LES VERTÉBRÉS classe : 2 durée : 60 minutes Manipuler et expérimenter.

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture

Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Améliorer l'orthographe par la mise en place d'un codage des erreurs et d'une aide à la relecture Plan 1 Constats et rappels 2 Objectifs 3 Rappels des textes officiels 4 Présentation de la typologie et

Plus en détail

ALLER. 1. Informations générales sur le logiciel. logiciels libres

ALLER. 1. Informations générales sur le logiciel. logiciels libres ALLER Apprentissage de La Lecture et de l Ecriture en Réseau 1. Informations générales sur le logiciel Auteur : l équipe de developpement Le Terrier d AbulÉdu Version : 2.2.2 Licence : GPL Date de parution

Plus en détail

Orthographe n 34. Total 63 points. Semaine -1 Copie texte 1. Vocabulaire + questions sur les textes. Semaine 1 Copie texte 2 Préparation

Orthographe n 34. Total 63 points. Semaine -1 Copie texte 1. Vocabulaire + questions sur les textes. Semaine 1 Copie texte 2 Préparation Semaine -1 Copie texte 1 A.D.O. Ce premier massage fut suivi d un shampooing à l huile. Vocabulaire + questions sur les textes Semaine 1 Copie texte 2 Préparation Semaine 2 Copie texte 3 Dictée : contact

Plus en détail

CORRIGE DNB FRANÇAIS PONDICHERY 2015 QUESTIONS : 15 POINTS QUESTIONS + REECRITURE

CORRIGE DNB FRANÇAIS PONDICHERY 2015 QUESTIONS : 15 POINTS QUESTIONS + REECRITURE CORRIGE DNB FRANÇAIS PONDICHERY 2015 QUESTIONS + REECRITURE QUESTIONS : 15 POINTS 1. a. La ville de Détroit semble sinistre et pauvre. Elle est décrite à l aide d un comparatif d égalité «aussi lugubre

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS ACADÉMIE DE STRASBOURG COLLÈGE FRANÇOIS TRUFFAUT CLASSE DE 3 e Entreprise BREVET DES COLLÈGES SÉRIE PROFESSIONNELLE ÉPREUVE D ENTRAÎNEMENT ÉPREUVE DE FRANÇAIS TEXTE D ÉTUDE Alex, un adolescent sans histoire,

Plus en détail

Français Analyse de textes

Français Analyse de textes Français Analyse de textes Leçon No 0 Concepts de base Communication, énonciation, discours (C) Charles Marca Cours programme 3 e (Physique) Page 1 Objectifs pédagogiquesp Comprendre les concepts de base

Plus en détail

L essentiel sur. Le passécomposé. & L imparfait. Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS

L essentiel sur. Le passécomposé. & L imparfait. Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS L essentiel sur Le passécomposé & L imparfait Ernst Ludwig KIRCHNER DAVOS s utilise pour raconter une action passée. Il se forme avec être ou avoir au présent + le participe passé Manger J ai mangé Tu

Plus en détail

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle

Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Résultats d apprentissage spécifiques Indicateurs de rendement Exemples de référentiels Français maternelle Document d appui en littératie septembre 2015 Dans ce document, le genre masculin est utilisé

Plus en détail

Présentation de PHOTOS

Présentation de PHOTOS Mesures de Contraintes Pour me présenter, je suis Alban LANGLOIS, je suis infirmier, je viens des soins somatiques (et ceci a son importance, à mes yeux, pour l expression de mon ressenti) et je suis membre

Plus en détail

Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016

Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016 COLLEGE LE PETIT PRINCE Gignac la Nerthe Parcours de Découverte des Métiers et des Formations - Troisième Séquence d observation en milieu professionnel «Stage en entreprise» Année scolaire 2015 / 2016

Plus en détail

Libérez-vous d une relation toxique au travail!

Libérez-vous d une relation toxique au travail! Libérez-vous d une relation toxique au travail! Permettez-moi de vous poser ces trois questions : Travaillez-vous avec une personne qui vous fait souvent sortir de vos gonds et qui siphonne votre enthousiasme,

Plus en détail

FICHE D INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS OBTENUS À L ÉPREUVE UNIFORME DE FRANÇAIS

FICHE D INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS OBTENUS À L ÉPREUVE UNIFORME DE FRANÇAIS FICHE D INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS OBTENUS À L ÉPREUVE UNIFORME DE FRANÇAIS Direction de l enseignement collégial Direction générale des affaires universitaires et collégiales Ministère de l Éducation,

Plus en détail

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE

L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L ORTHOGRAPHE GRAMMATICALE L orthographe est l une des plus grandes difficultés de la langue française. Voici un petit mémo de tous les accords principaux à savoir et à appliquer. I. ACCORD DE L ATTRIBUT

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie

Eléments de programmation d une séquence sur la pratique de la photographie «Quoi qu elle donne à voir et quelle que soit sa manière, une photo est toujours invisible : ce n est pas elle qu on voit» Roland Barthes «Photographier me permet de me souvenir, de fouiller dans ma mémoire,

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités. BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS SESSION 2015 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Toutes spécialités BREVET DES MÉTIERS D ART Toutes spécialités ÉPREUVE DE FRANÇAIS - ÉPREUVE DU MERCREDI 17 JUIN 2015 - (L usage du dictionnaire et de la calculatrice

Plus en détail

LE CONCOURS D ART ORATOIRE Le Concours d art oratoire est parainné par Canadian Parents for French

LE CONCOURS D ART ORATOIRE Le Concours d art oratoire est parainné par Canadian Parents for French LE CONCOURS D ART ORATOIRE Le Concours d art oratoire est parainné par Canadian Parents for French Pour vaincre: le trac, la nervosité, les jambes molles, les mains tremblantes, la bouche sèche, les battements

Plus en détail

FRANÇAIS 3010W sample syllabus

FRANÇAIS 3010W sample syllabus FRANÇAIS 3010W sample syllabus 1 Semaine 1 2 Programme INTRODUCTION - Présentation du cours (voir description du cours sur BB) - Création de groupes de travail pour La Nouvelle Collective - Questionnaire

Plus en détail

Mots à savoir orthographier

Mots à savoir orthographier Mots à savoir orthographier Les mots en caractères gras noirs font partie des échelons 12 à 15 de l échelle Dubois-Buyse (mots dont l orthographe doit être connue par un élève de ). Noms féminins : peur,

Plus en détail

Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel

Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 3 La grippe Jour Activités Déroulement Matériel Lecture et compréhension de l histoire - Victor est-il un enfant ou un adulte? -Qu'est-ce qui indique que

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : Thème : Les relations père-fille Après une mise en route sur le titre et l affiche, les apprenants découvriront les personnages

Plus en détail