Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles"

Transcription

1 Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles Rapport Final Projet B00891 Convention 2012 sur le thème «santé et sécurité des Travailleurs en forêt» entre le Ministère de l Agriculture et de la Forêt (SG/SAFSL/SDTPS) et l Institut Technologique FCBA Chef de projet : Équipe projet : Maryse BIGOT Philippe RUCH Théo JOUVE Octobre

2 SOMMAIRE 1. Introduction : contexte et objectif Analyse de la problématique visibilité en forêt Apports théoriques sur la définition de la visibilité La conspicuité ou probabilité d être vu La norme des vêtements à haute visibilité EN-471 (futur EN ISO 20471) L environnement de travail dans le milieu forestier La forêt : du vert, mais pas seulement De multiples acteurs et des situations variées Le vêtement au service de la visibilité La signalisation visuelle des opérateurs dans des secteurs d activités autres que les travaux forestiers Les interventions sur la voie publique : les vêtements à haute visibilité, une obligation réglementaire Se rendre visible sur la voie : exemple de la SNCF Les interventions au sol sur un aérodrome Les services de secours et d incendie : la visibilité, une priorité La chasse : se rendre visible, une nécessité La signalisation visuelle des opérateurs forestiers : retour d expériences dans divers pays Allemagne Suisse Belgique Royaume Uni Nouvelle Zélande France Conclusion/recommandations ANNEXES...24 Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

3 1. Introduction : contexte et objectif La couleur traditionnelle du forestier est le vert souvent de type kaki. On ne peut espérer meilleure couleur pour se confondre ou être en harmonie avec l environnement dans lequel on travaille. L outil le plus communément utilisé par les opérateurs manuels, est la tronçonneuse. Pour la retrouver aisément, après l avoir posée, les fabricants ont depuis fort longtemps adopté des couleurs vives, l orange étant largement dominant. On repère donc facilement l outil mais qu en est-il des intervenants sur un chantier forestier? Le décret n du 17 décembre relatif aux règles d hygiène et de sécurité sur les chantiers forestiers et sylvicoles impose dorénavant que «tous les travailleurs qui évoluent sur un chantier forestier ou sylvicole en activité sont équipés d un casque de protection de la tête, de chaussures ou de bottes de sécurité, adaptées au terrain et d un vêtement ou d un accessoire de couleur vive permettant aux autres opérateurs de les voir» (Extrait de l art R ). Il est précisé pour les conducteurs d engins que «le port du vêtement ou de l accessoire de signalisation de couleur vive ne s impose qu en dehors de la cabine» (Extrait de l Art. R ). La norme NF EN 471 de mars 2008 spécifie les exigences que doivent respecter les vêtements de signalisation à haute visibilité. Elle sera prochainement remplacée et un projet de norme PR NF EN ISO a été diffusé en Dans ce projet de norme, les vêtements ont comme «but de signaler visuellement la présence de l utilisateur, afin de le détecter et de bien le voir dans des situations à haut risque, dans toutes les conditions de luminosité, de jour et de nuit dans la lumière des phares d un véhicule.» Il est clairement précisé qu il s agit de situations jugées à «haut risque» avec un usager de la route. Elle ne s applique pas dans le cas de «risque modéré» (situation dans laquelle est employée la notion de «visibilité améliorée») ni lorsque le «risque est faible» (il est alors question simplement de «visibilité»). La question de la pertinence de cette norme pour les travaux en milieu forestier se pose. Cette étude a comme objectif d apporter des éléments de réflexion sur la signalisation des opérateurs évoluant sur des chantiers forestiers. La prise en compte des caractéristiques de l environnement de travail est à ce titre fondamentale. Les retours d expérience (en France mais également à l étranger) et les pratiques dans d autres secteurs d activité (la chasse en particulier) en matière de visibilité apporteront un éclairage intéressant sur le sujet, en identifiant les solutions mises en œuvre, tant au niveau du choix des vêtements et accessoires que des coloris retenus. 1 Ministère de l Agriculture, de l alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l aménagement du territoire ; Décret n du 17 décembre 2010 relatif aux règles d hygiène et de sécurité sur les chantiers forestiers et sylvicoles ; 2010 ; 6p. 2 CEN-AFNOR ; PR NF EN ISO ; Vêtements de signalisation à haute visibilité ; 2011 ; 24p. Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

4 2. Analyse de la problématique visibilité en forêt 2.1 Apports théoriques sur la définition de la visibilité La conspicuité ou probabilité d être vu La PR NF EN ISO définit la conspicuité comme étant «la propriété qui fait qu un objet attire immédiatement l attention visuellement. Cette propriété est particulièrement importante dans les environnements complexes où des objets sont visuellement en concurrence. La conspicuité est déterminée par le contraste de luminance, le contraste de couleur, le motif et la conception de l objet, ainsi que ses caractéristiques de mouvement par rapport à l environnement ambiant dans lequel il est visible». La conspicuité est donc la probabilité qu à un objet, dans un environnement donné, d être perçu de l observateur. Probabilité d être vu? Figure 1: La probabilité d être perçu dans un environnement complexe En d autres termes, un opérateur est facilement repéré à partir du moment, où il existe un contraste entre lui et l environnement dans lequel il évolue. Ce contraste est une différence, entre l indice de réflexion de la lumière de l élément à repérer (c'est-à-dire l opérateur) et l indice de réflexion de la lumière de son environnement (le contexte forestier). Pour obtenir un bon contraste, on peut, pour des vêtements, agir sur deux caractéristiques : la couleur : le contraste peut être recherché d une manière chromatique, au moyen d une différence de couleur entre le vêtement et son environnement, la luminance : qui est communément appelée la luminosité, c'est-à-dire la lumière réfléchie par un matériau ou un objet vers l observateur. Le contraste de luminance est la différence de lumière émise par le vêtement et son environnement. Elle est particulièrement augmentée pour des vêtements avec des couleurs fluorescentes et des matières rétrofléchissantes. Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

5 Les couleurs fluorescentes : certains colorants et pigments ont la propriété d émettre de la lumière après en avoir absorbé. Cette émission est appelée fluorescence et sa couleur dépend de la nature de la molécule. À la couleur habituelle par absorption se superpose la couleur de la fluorescence, raison pour laquelle un objet fluorescent apparaît d'une couleur très lumineuse. Les couleurs fluorescentes les plus répandues dans les vêtements de travail sont le jaune fluo, l orange fluo et le rouge fluo. Dans les vêtements de sport féminin, existent également des articles de couleur rose fluo, très visibles. Photo 1 : Contrastes de couleur et de luminance par le port d une veste d un casque orange fluorescents L intérêt des couleurs fluorescentes pour la signalisation est évident : être beaucoup plus visible de jour et dans les conditions de moindre luminosité : crépuscule, lever du jour, temps couvert La rétroréflexion correspond au phénomène de renvoi de la lumière vers sa source. Les matières rétroréfléchissantes semblent plus brillantes aux yeux d un observateur situé à proximité de la source initiale (par exemple le conducteur de l engin). Photo 2 : Bandes rétroréfléchissantes du gilet qui renvoient la lumière Les matières rétroréfléchissantes améliorent considérablement la visibilité nocturne en présence d une source lumineuse (phares d un engin). Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

6 2.1.2 La NF EN 471 et la PR NF EN ISO des vêtements à haute visibilité Bien qu elles ne s appliquent que pour les vêtements de signalisation à utiliser dans les situations jugées à haut risque, il est intéressant d en extraire les principales exigences afin de déterminer si celles-ci peuvent être pertinentes dans le cadre des chantiers forestiers. Ces normes définissent «trois classes de vêtements en fonction de trois surfaces minimales différentes de matières rétroréfléchissantes, fluorescentes et/ou caractéristiques combinées. Chacune de ces classes confère un degré différent de conspicuité, la classe 3 étant la classe offrant, de jour comme de nuit, le plus haut degré de conspicuité dans la plupart des environnements en milieux urbain et rural. Il convient que les utilisateurs choisissent la classe de performance requise après une évaluation des risques relatifs au lieu/à la situation nécessitant le type de protection apporté par les vêtements». Les caractéristiques de couleur et de surface rapportées dans ce paragraphe sont les mêmes entre l actuelle NF EN 471 et le projet de futur norme. Matière Vêtement de Vêtement de Vêtement de classe 3 classe 2 classe 1 Matière de base 0,80 0,50 0,14 Matière rétroréfléchissante 0,20 0,13 0,10 Matière à caractéristiques combinées - - 0,20 Tableau 1: Surfaces minimales exigées de matière visible en m 2 La matière de base est une matière fluorescente de couleur, destinée à être fortement perceptible. Au moins 50+/-10 % de la surface minimale de matière de base visible doit se trouver à l avant du vêtement. Les couleurs de cette matière de base, dont les coordonnées chromatiques et le facteur de luminance sont clairement définis dans la norme, sont au nombre de trois : le jaune fluorescent l orange-rouge fluorescent le rouge fluorescent. La matière rétroréfléchissante doit également répondre à des caractéristiques bien précises. La matière à caractéristiques combinées présente à la fois des propriétés de fluorescence et de rétroréflexion. Les vêtements sont identifiés par un pictogramme, une veste de sécurité à côté de laquelle figurent une ou deux valeurs. La première valeur (supérieure) indique la classe du vêtement (de 1 la moins visible à 3 la plus visible). La deuxième valeur indique la qualité de la bande réfléchissante (valeur 1 à 2 la plus élevée). S agissant d équipements de protection individuelle (EPI), ils sont marqués CE. X Photo 3 : Pictogramme Haute Visibilité Y Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

7 Les différentes catégories de vêtements suivantes sont identifiées : vêtements couvrant uniquement le torse, par exemple les gilets ou les chasubles, vêtements couvrant le torse et les bras, par exemple les vestes et les tee-shirts, vêtements couvrant les jambes, par exemple les pantalons et les salopettes, vêtements couvrant le torse et les jambes, par exemple les combinaisons sans manche. vêtements couvrant le torse, les bras et les jambes, par exemple les combinaisons avec des manches. Les vêtements à haute visibilité au sens de la norme haute visibilité (actuelle EN 471 et projet de norme PR EN ISO/DIS 20471) sont fluos (jaune, orange ou rouge) et possèdent des bandes rétroréfléchissantes. La norme définit les surfaces minimales de ces éléments de signalisation sur les vêtements. Ils sont considérés comme des EPI. 2.2 L environnement de travail dans le milieu forestier La forêt : du vert, mais pas seulement L environnement ambiant dans lequel évolue l opérateur se caractérise d une part par sa variabilité dans l espace (un chantier de dépressage dans une régénération naturelle de feuillus est un environnement bien différent d une coupe d éclaircie dans une plantation de résineux) et dans le temps (la couleur du sous-étage et la luminosité dans une chênaie avec un sous-étage de charme varie considérablement en fonction des différentes saisons). Les couleurs les plus fréquentes, sont les verts (du vert tendre au printemps à des verts plus foncés au cours de l été), les bruns (voire des bruns orange ternes) en passant par les jaunes à l automne. La couleur rouge de certains végétaux à l automne est nettement moins répandue que le jaune. En cas de neige, le blanc est bien sûr dominant. Une autre caractéristique de l environnement ambiant est la faible luminosité notamment durant les saisons automnales et hivernales : brouillard (ou brume), pluie et/ou durée de journée réduite. Il est très courant que les engins travaillent en partie de nuit à la lueur des phares, notamment durant les périodes hivernales. Par ailleurs, il a été constaté, dans le cadre d une étude réalisée sur la mécanisation des jeunes peuplements feuillus, que les pilotes de machine de bûcheronnage distinguaient nettement mieux les arbres marqués à la peinture rose. En effet, les peintures rouge et orange perdent beaucoup en intensité si la période entre le martelage et le début du chantier dure plusieurs mois 3. Le vert domine durant la saison de végétation et toute l année dans les taillis de chênes verts. 3 E. Ulrich et Al ; ONF-FCBA ; Mécanisation des premières éclaircies dans les peuplements feuillus à l ONF ; à paraître Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

8 L automne : le jaune remplace le vert Tons de gris et de bruns dans cette hêtraie durant la saison hivernale Brume en zone de montagne Sous étage en zone méditerranéenne Faible luminosité dans ce peuplement dense La blancheur de la neige Photo 4: Exemples d environnements forestiers Lors de l évaluation des risques, il faut analyser l environnement de travail également sous l aspect chromatique sur toute la saison de travail. Les couleurs les plus fréquentes sont les verts, les bruns et dans une moindre mesure les jaunes. Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

9 2.2.2 De multiples acteurs et des situations variées Les personnes qui interviennent sur les chantiers forestiers peuvent être classées en 4 groupes : les opérateurs manuels réalisant des travaux de type bûcheronnage, débroussaillage et autres travaux sylvicoles y compris les câblistes, les pilotes de machine (machines de bûcheronnage, de débardage, déchiqueteuses, tracteurs de type agricoles, câbles mat ), le personnel d encadrement (technicien, commis de coupe, responsable de chantier ), les visiteurs. Elles évoluent : seules (pilote de machine de bûcheronnage ), ou bien simultanément : de façon organisée (équipes de bûcherons ou d ouvriers sylviculteurs, bûcheron + engin sur des chantiers d exploitation de chablis ou de câblage d arbre de bordure ) ou de manière inopinée (visite du technicien sur un chantier en cours de réalisation ). Machine de bûcheronnage et porteur sur une coupe rase d un taillis de châtaignier Bûcheron et débusqueur dans le cadre d un chantier de câblage d arbres de bordure Deux bûcherons sur chantier Un technicien et un bûcheron Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

10 Travail de nuit Visite de chantiers Photo 5 : Exemples d acteurs et de situation de travail Lors de l évaluation des risques, il faut penser aux différentes catégories de personnes susceptibles d intervenir et prendre en compte la diversité des situations qui peuvent être rencontrées au cours de l année. 2.3 Le vêtement au service de la visibilité Aujourd hui, seuls les vêtements permettent aux opérateurs de se rendre visibles de manière efficace à un coût raisonnable sur un chantier forestier. Signalons qu il existe d autres moyens de détection/signalisation non adaptés aujourd hui à un usage forestier. Les sauveteurs en mer et les pompiers utilisent des caméras thermiques qui enregistrent les différents rayonnements infrarouges émis par les corps, qui varient en fonction de leur température. Un tel équipement pourrait, pourquoi pas, dans le futur, équiper les engins et permettre de détecter la présence d opérateurs dans la zone de travail. Les signaux sonores ou lumineux ne présentent pas l ergonomie nécessaire à une utilisation fonctionnelle et acceptable par les travailleurs. Les opérateurs en forêt portent différents vêtements en fonction de la nature des travaux à effectuer et de la saison. On peut distinguer 3 zones qui ont un intérêt pour la visibilité : la tête avec le port du casque obligatoire pour tous les intervenants ; le torse et les bras. En fonction des conditions météorologiques et du travail réalisé, l opérateur porte un vêtement à manches courtes ou à manches longues. La gamme est assez étendue depuis le simple tee-shirt jusqu aux vestes de chantier en passant par la veste de pluie et le gilet de type routier ; les jambes. Les bûcherons sont concernés par le port d un pantalon de protection pour les utilisateurs de scie à chaîne. Les fabricants d équipements forestiers (casques et vêtements) proposent dans leur gamme des vêtements de couleurs vives à côté des traditionnelles couleurs «vertes». Les vestes sont très souvent proposées en bi-couleur (vert ou bleu associées à une couleur vive ou deux couleurs vives). Les pantalons intégrant des couleurs vives sont également proposés par les fabricants. Les vêtements à haute visibilité au sens de la norme haute visibilité sont également proposés mais le choix est moindre. Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

11 Tee-shirt de 20 à 40 Veste de travail : vaste gamme de 30 à 300 en fonction des caractéristiques de confort, de protection Gilet haute visibilité : de 3 à 10 Pantalon de protection : de 40 à plus de 250 Photo 6 : Exemples de vêtements techniques extraits de catalogues de divers fabricants et fourchettes de prix observées Le gilet de sécurité haute visibilité est devenu un accessoire de signalisation très largement répandu puisqu il est devenu obligatoire à bord des véhicules (voir aussi paragraphe 3.1). En effet, en cas d'arrêt d'urgence, l'automobiliste doit revêtir le gilet qui doit se trouver à bord du véhicule. Il est considéré comme un équipement de protection individuelle de classe 2. La grande majorité des gilets sont jaunes fluo mais il existe également des modèles orange fluo. Il existe des modèles plus ou moins sophistiqués : fermeture éclair ou par bande velcro, avec ou sans poches, taille unique ou plusieurs tailles Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

12 3. La signalisation visuelle des opérateurs dans des secteurs d activités autres que les travaux forestiers 3.1 Les interventions sur la voie publique : les vêtements à haute visibilité, une obligation réglementaire Les personnes qui effectuent des travaux sur la voie publique sont exposées à un risque réel et permanent. Il convient donc de les rendre le plus visible possible, aussi bien de jour que de nuit, afin d éviter tout risque de collision. La législation impose que «toute personne intervenant à pied sur le domaine routier à l occasion d un chantier ou d un danger temporaire doit revêtir un vêtement de signalisation à haute visibilité de classe 2 ou 3, conforme aux spécifications de la norme NF EN 471» 4. Les travaux principalement concernés sont les chantiers sur voirie, les services de ramassage d ordures, les services de secours et de police, les services des autoroutes et les transports routiers. Le personnel évoluant sur un chantier forestier à proximité d une route ou d une voie ferrée et qui potentiellement pourrait se trouver sur la voie se doit de porter des vêtements à haute visibilité. 3.2 Se rendre visible sur la voie : exemple de la SNCF A la SNCF, le personnel travaillant sur les voies doit se rendre visible, notamment des conducteurs de train pour éviter toute collision. Le port d un gilet haute visibilité est de ce fait obligatoire. La SNCF avait d abord opté pour la couleur jaune fluo mais il s avère que l orange fluo est nettement plus visible et va de ce fait remplacer le jaune. Photo 7 : Visibilité des agents travaillant sur la voie (orange fluo, jaune fluo) et des passagers sur le quai. 4 Code de la route, Livre 1, Huitième partie, Article 134 Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

13 Photo 8 : Zoom de la même photo Photo 9 : Le gilet orange fluo avec bandes rétroréfléchissantes adopté par la SNCF. La SNCF a opté pour le port de vêtements à haute visibilité pour le personnel intervenant sur la voie. La couleur orange fluo est préférée au jaune fluo. Ces vêtements sont considérés comme des EPI. 3.3 Les interventions au sol sur un aérodrome Dans le secteur de l aéronautique, le personnel au sol intervenant dans les zones de circulation doit se rendre visible également pour éviter les collisions. L AON, agence de normalisation de l OTAN (Organisation du Traité de l Atlantique Nord), définit dans la STANAG (Standard Agreement) 3117 relative aux «Signaux de circulation des aéronefs au sol» pour le personnel au sol, les mesures suivantes : «Les nations participantes sont convenues que pour le guidage des aéronefs au sol, les règles suivantes s'appliqueront : b. Le personnel chargé des signaux de circulation au sol devrait porter une tenue distinctive (de préférence d'une couleur fluorescente internationale orange ou jaune) sauf lorsque les conditions opérationnelles l'empêchent.» 5 5 OTAN ; Bureau de normalisation militaire air du comité militaire ; STANAG 3117FS Signaux de circulation des aéronefs au sol ; 2007 ; 36p. Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

14 3.4 Les services de secours et d incendie : la visibilité, une priorité «Le 29 novembre 2002, cinq pompiers volontaires trouvaient la mort sur l'a7, au niveau de Loriol (Drôme). Alors qu'ils intervenaient, de nuit, sur un premier accident, ils avaient été fauchés par un automobiliste. Si la vitesse excessive du chauffard était largement en cause, l'absence de visibilité des soldats du feu la nuit avait été également évoquée. Les pompiers du Vaucluse avaient alors décidé d'ajouter deux bandes réfléchissantes sur leur tenue. Cette fois, elles sont élargies et le fluo (visibilité diurne) apparaît pour la première fois.» 6. C est notamment ce type d évènement dramatique qui a fait évoluer les tenues des pompiers. En effet, la couleur traditionnelle est le bleu sombre (la moins salissante) et progressivement des bandes rétroréfléchissantes ont été intégrées. Photo 10 : Veste feu de pompiers du SDIS 21, bandes rétroréfléchissantes bicouleurs en silhouettage en H, haute visibilité. Certains Services Départementaux d Incendies et de Secours ont même abandonné la couleur bleu sombre au profit de tenues haute visibilité à couleur orange ou jaune (Marins pompiers de Marseille, SDIS71, SDIS84 ). Les casques sont également intégrés dans cette réflexion (des casques fluos avec des bandes rétrofléchissantes). Photo 11 : Casques feux de forêts du SDIS 21 ; du blanc à l orange fluo avec des bandes rétroréfléchissantes, couleurs liées au grade du pompier 6 Publié le 16 mars 2012 sur le site du journal La Provence Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

15 Lors d intervention sur la voie publique, le port d un gilet haute visibilité de type routier est obligatoire. Les services de secours et d incendie ont opté pour des vêtements à haute visibilité : a minima des bandes à matières combinées. Des tenues orange ou jaune avec bandes rétroréfléchissantes ont été choisies récemment par certains SDIS. Le casque, avec bandes rétroréfléchissantes, est également pris en compte dans la signalisation. Tous ces éléments sont considérés comme des EPI. 3.5 La chasse : se rendre visible, une nécessité Se confondre avec son environnement a pendant fort longtemps été une des préoccupations majeures du chasseur. Il était inconcevable de porter des vêtements de couleurs vives. Aujourd hui bien au contraire, se rendre visible des autres chasseurs et usagers est une nécessité dans un certain nombre d actes de chasse, pour diminuer le risque d accidents de chasse. Dans le mémento de la sécurité des chasseurs et des usagers, édité par la Fédération Nationale des Chasseurs, il est mentionné que «le port de vêtements ou de pièces de vêtements type fluo est recommandé» 7. Le mot d ordre du petit livret de la chasse 2012 édité également par la Fédération Nationale de la Chasse et largement diffusé dans le monde de la chasse est «Chassez en toute sécurité!». «Vive le fluo! porter un vêtement fluo lors des chasses en groupe est gage de sécurité! Bien que ce ne soit pas quantifiable, il est certain que la généralisation du fluo à la chasse contribue à la baisse du nombre d accidents» 8. A chaque page de ce livret, figure des chasseurs portant des vêtements ou accessoires fluo, toujours orange : Le choix de la couleur s est porté sur l orange fluo car : le vert fluo peut se confondre avec les jeunes pousses de l année, le jaune fluo se confond avec les feuilles d automne, et le rouge fluo est synonyme d accident. Il est important de signaler que les mammifères distinguent mal les couleurs. Ce n est pas le cas des oiseaux. Par contre, les bandes rétroréfléchissantes ne conviennent pas aux chasseurs parce que le gibier les voit. 7 Le mémento de la sécurité des chasseurs et des usagers. Fédération Nationale des Chasseurs. Dépliant 2p. ; cf. annexe 1 8 Chassez en toute sécurité. Petit Livret vert Fédération Nationale des Chasseurs p. Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

16 Photo 12 : Vêtements de chasse : à côté des traditionnelles tenues de camouflage, les désormais traditionnelles tenues fluo Les brassards sont considérés comme insuffisants en termes de visibilité car leur surface est réduite et ils disparaissent trop facilement dans les plis de la veste. La casquette fluo est d autant plus efficace qu elle est associée à un vêtement fluo. C est au niveau départemental que sont prises concrètement les décisions en matière de «visibilité» dans le cadre du Schéma Départemental de la Chasse. Ce dernier est issu de la loi «Chasse» du 26 juillet Il clarifie la politique cynégétique départementale et constitue ainsi la feuille de route de la Fédération des Chasseurs du département pour les six ans à venir et il doit être approuvé par le Préfet. Il existe ainsi des variations d un département à l autre en fonction des contextes locaux et des dates de révision de ces schémas départementaux. Néanmoins, le port d un gilet ou d une veste fluo est obligatoire lors des battues aux grands gibiers, acte de chasse le plus accidentogène. Il est à noter que le degré de précision varie d un département à l autre : la couleur n est pas toujours clairement identifiée et il est parfois utilisé le terme de haute visibilité. Département Période Extrait concernant la visibilité SD Doubs Le port du gilet ou de la veste orange fluorescent est obligatoire pour toute chasse à tir (arme à feu ou arc) à l exception de la chasse individuelle à l affût ou à l approche du grand gibier et de la chasse à poste fixe des oiseaux. Cette mesure de sécurité s applique également à toute personne accompagnant un chasseur en action de chasse. SD Isère SD Yonne Les consignes de sécurité pour toutes les chasses collectives du grand gibier (hors chamois et mouflon) : Le port d un équipement fluorescent visible est obligatoire pour tous les participants (postés, traqueurs et auxiliaires). Le port d un équipement fluorescent de haute visibilité, à savoir d un gilet ou d un baudrier fluorescent, est obligatoire pour les chasseurs, leurs accompagnateurs et les traqueurs au cours des battues au grand gibier. Tableau 2 : extraits de schémas départementaux de la chasse La chasse a opté, lorsqu il est nécessaire de se rendre visible, pour le port de vêtement de couleur fluorescent orange sans bandes rétroréfléchissantes, de préférence des vestes ou gilets. Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

17 4. La signalisation visuelle des opérateurs forestiers : retour d expériences dans divers pays 4.1 Allemagne Le KWF (Kuratorium für Waldarbeit und Forsttechnik) est le centre technique allemand qui a en charge les études et recherche dans le secteur des travaux forestiers. Il a réalisé des travaux sur la visibilité des vêtements en forêt. Ces travaux ont permis d aboutir à une série de recommandations que le KWF utilise aujourd hui comme exigences pour délivrer le label «KWF Profi» pour les vestes de travail (Cf. annexe 2). Il s agit, pour les exigences uniquement sur la visibilité, de : la «couleur de signalisation» (Signalfarbe en allemand). Elle doit correspondre aux exigences définies dans la EN 471 avec une particularité : le jaune fluo ne peut être employé que s il est associé à une des deux autres couleurs de la norme ; la surface de la «couleur de signalisation». Celle-ci doit, pour la zone la plus grande, représenter au moins 1/3 de la surface du vêtement (face avant et face arrière) et couvrir le haut du bras a minima, voire le bras entier. Ce sont en effet les bras qui bougent le plus, et permettent ainsi de repérer plus facilement une personne en mouvement ; l absence d exigences sur la rétroréflexion. Le KWF recommande également que les casques soient de couleurs vives. Ils constituent la partie haute de l opérateur et participent de ce fait à la visibilité de l opérateur. Les règles en matière de travaux forestiers définies par la Deutsche Gesetzliche Versicherung 9 (assurance légale allemande) exigent clairement le port de vêtements aux «couleurs de signalisation» pour les chantiers de bûcheronnage manuel. Toute personne devant se rendre sur un chantier de bûcheronnage mécanisé doit porter un vêtement de couleurs vives pour qu on puisse la voir. Les recommandations du KWF concernant la visibilité des vestes forestières diffèrent des exigences de la norme EN 471 en termes de couleurs (2 retenues sur les 3 de la norme), d exigences de surface et de localisation de la zone colorée ainsi que par l absence d exigences en matière de rétroréflexion. 4.2 Suisse En 1991 déjà, la commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail définissait dans la liste des EPI valables pour les travaux forestiers, que «lorsque les travailleurs risquent de se mettre mutuellement en danger, ils porteront des habits de couleur bien visible» 10. Dans les commentaires de cette mesure, est précisé que «cette exigence est remplie, par exemple, par le port d une veste dont les épaules, un tiers du devant et la moitié du dos sont d une couleur bien visible». Il n y a pas d obligations en termes de couleurs mais les Suisses s appuient beaucoup sur les résultats obtenus par le KWF. L orange fluo est la couleur la plus répandue. Dans la pratique, les bûcherons sont équipés avec des vestes de couleurs vives (bicolores jaune et orange fluo souvent). En matière de tee-shirt, le port de vêtements de couleurs vives est moins fréquent. 9 Deutsche Gesetzliche Versicherung ; Waldarbeit; BGR/GUV R 2114; 2009; 80 p. 10 Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail ; Directive n 2134 ; 1991 ; 36p. ; cf. annexe 3 Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

18 La SUVA, entreprise de droit public d assurance contre les conséquences des accidents et des maladies professionnelles, édite de nombreux documents de prévention à l attention des professionnels de la forêt. Il est à signaler qu une attention particulière est apportée au choix des photos et les opérateurs apparaissent toujours avec des vêtements aux couleurs bien vives (cf. photo 13 ci-dessous et annexe 4). Photo 13 : Page de couverture du document «Dix règles vitales pour le travail en forêt» 11, EPI Nombre requis Casque avec protège-ouïe, protège-face et couvre-nuque 1 Coquilles de protection pour travaux bruyants sans casque ni protège-face 1 Veste de travail de couleur bien visible 2 Pantalon de travail avec protection contre les coupures 2 Gants de travail, qualité selon l usage et le type 2 Chaussures solides avec des semelles antidérapantes 2 Bottes forestières avec calotte d acier, semelles antidérapantes et protection contre les coupures Imperméable : veste de couleur bien visible et pantalon ou jambières 1 Tableau 3 : Equipement des apprentis et des nouveaux collaborateurs 12 Dans le kit du nouveau collaborateur, la visibilité est obtenue par le port de vestes de travail ou d une veste imperméable de couleur bien visible. La rétroréflexion n est pas mentionnée. En Suisse, le port de vêtements avec des couleurs «bien visibles» est une obligation ancienne. Il n y pas d exigences particulières en matière de couleurs, ni de rétroréflexion pour les opérations au sein des massifs forestiers. L accent est mis sur les vêtements du haut du corps SUVA ; Dix règles vitales pour le travail en forêt ; 2012 ; 14p. ; cf. annexe 4 12 SUVA ; Equipement de protection individuel du personnel forestier ; Exemple de calcul des coûts ; 2006 ; 4 p. ; cf. annexe 5 Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

19 4.3 Belgique Dans le secteur de l exploitation forestière, l employeur doit délivrer des moyens de protection à ses salariés. Il n y a, à ce jour, pas d exigence en matière de visibilité, ni de discussion sur le sujet. Toutefois, il existe un «fonds de sécurité d existence des exploitations forestières» dit «Fonds Forestier» qui distribue en prenant à sa charge un colis EPI pour les ouvriers dont les salaires bruts sont inférieurs à un certain montant. Dans ce colis figure pour le bûcheron 1 gilet fluorescent (cf. tableau 4) et pour les conducteurs 2 tee-shirts fluorescents sans qu il soit précisé de couleur spécifique. Cependant, ces vêtements fluo ne sont, en règle générale, pas portés. Désignation Bûcheron Pantalon de sécurité 1 / an Chaussures 2 paires/ an Gilet fluorescent 1 / an Gants 2 paires / an Boîte de secours 1 / an Bottes de sécurité 1 paire tous les 2 ans Vêtement de pluie 1 tous les 2 ans Casque avec visière et coquille intégrées Fourni au départ et remplacé lorsqu il est endommagé Tableau 4 : Contenu du colis EPI des salariés bûcherons en Belgique 13 Pour les travaux sylvicoles, il n y a pas de Fonds Forestier. Par ailleurs, les travailleurs indépendants ne sont soumis à aucune obligation en matière d EPI. 4.4 Royaume Uni Il n y a pas de loi qui impose l utilisation de vêtements visibles. Cependant la Forestry Commission (qui a en charge la gestion des forêts publiques) exige que toute personne, évoluant sur un chantier avec des engins, porte un vêtement à haute visibilité conforme à la norme vêtement à haute visibilité (par exemple sous forme d un gilet). En général les bûcherons portent des vestes de couleurs vives. La couleur orange fluo a tendance à prendre la place du jaune fluo en raison de sa meilleure visibilité. 4.5 Nouvelle Zélande Il existe un guide 14 qui spécifie les exigences minimales pour les vêtements haute visibilité à utiliser sur chantier forestier. Il est intéressant de remarquer que les néo-zélandais font une distinction entre les opérations forestières réalisées exclusivement de jour et celles réalisées de jour et/ou de nuit. Pour les vêtements de jour, deux couleurs sont retenues pour les vêtements : orange fluorescent et jaune fluorescent. La surface minimale de la zone de couleur doit être de 600 cm 2 sur le haut de la face avant et également de 600 cm 2 sur le haut de la face arrière. Pour les vêtements jour/nuit, il faut rajouter des surfaces de matières rétro réfléchissantes d au minimum 150 cm 2 sur le haut de la face avant et idem pour le haut de la face arrière. 13 Convention collective de travail du 22 juin 2009 relative à l équipement de protection individuelle n :94275/CO/ ; 2009 ; 5p. ; cf. annexe 6 14 Forest owner association; NZ Forestry guidelines for high visibility clothing 2012 update 4p. NZFOA registration n 12345; cf. annexe 7 Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

20 4.6 France Huit entreprises du secteur des travaux forestiers ont été interrogées dans le cadre de cette étude, sur les mesures mises en œuvre dans le domaine de la visibilité des opérateurs sur chantiers. Il s agit d entreprises intervenant dans les travaux d exploitation forestière (5), dans les travaux de débroussaillement DFCI (1) et dans les travaux sylvicoles et d exploitation forestière (2). Les zones géographiques couvrent les zones de montagne (Alpes, Pyrénées, Massif Central), les zones de feuillus et de résineux (du sud-ouest de la France au nord-est en passant par la zone méditerranéenne). Mesures prises : casque Couleur Nombre d entreprises Orange rouge 5 Jaune 1 Variable orange ou jaune ou blanc 2 Tableau 5 : couleur des casques des entreprises interviewées Remarques : une entreprise a volontairement abandonné le casque de couleur verte au profit de la couleur rouge en raison d une meilleure visibilité ; des casques de couleurs différentes sont parfois employés pour différencier le statut des personnes sur un chantier (par ex. jaune pour les opérateurs et blanc pour les visiteurs) ; les différences de couleur sont utilisées par une entreprise pour la gestion du renouvellement des casques (durée d utilisation limitée). haut du corps La grande majorité des entreprises (7) s est équipée de vestes à haute visibilité et toutes font usage du gilet à haute visibilité de type routier. Le décret de 2010 a généralement été le déclencheur. Certaines entreprises avaient toutefois pris des décisions en matière de signalisation bien auparavant. Une entreprise utilise des tee-shirts à haute visibilité et trois autres fournissent des tee-shirts ou polos de couleurs vives. En cas de travaux en bord de route, les opérateurs revêtent des gilets à haute visibilité. Remarques : La veste ne peut être portée en permanence. Selon la saison ou le type d activités, l opérateur porte un vêtement léger à manches courtes ou longues selon la situation. Il faut donc penser à toutes les situations. Le gilet à haute visibilité est l accessoire de signalisation le plus répandu en raison notamment de son faible coût. Il fait partie de l équipement obligatoire du véhicule et est donc généralement facilement disponible. Il faut toutefois veiller, s il est préféré au tee-shirt, à ce qu il soit fonctionnel : bonne adaptation à la morphologie de l opérateur (choix de la taille), système de fermeture efficace pour éviter de flotter et bonne résistance aux déchirements. Son manque d esthétisme lui est parfois reproché. Trois entreprises n ont pas d exigences particulières en matière de couleurs visibles et les gilets sont généralement de couleur jaune (couleur la plus répandue au niveau des gilets). Cinq entreprises ont délibérément opté pour les couleurs orange ou rouge pour leur efficacité en Les équipements individuels de signalisation visuelle pour les opérateurs des chantiers forestiers et sylvicoles- projet B00891 FCBA/MAAPRAT SDTPS - octobre

Normes CE Equipements de Protection Individuelle

Normes CE Equipements de Protection Individuelle E. P. I D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N Normes CE Equipements de Protection Individuelle Normes CE EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Définitions : E.P.I : Tout dispositif ou moyen destiné

Plus en détail

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion

Parcage. Bases légales. Office des ponts et chaussées du canton de Berne. Tiefbauamt des Kantons Bern. Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Tiefbauamt des Kantons Bern Bau-, Verkehrsund Energiedirektion Office des ponts et chaussées du canton de Berne Direction des travaux publics, des transports et de l'énergie Tâches spéciales Technique

Plus en détail

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite

ACADEMIE DE VERSAILLES Année scolaire 2010-2011 GROUPE DE TRAVAIL ACADEMIQUE : Entraîner, évaluer l expression écrite COMPTE RENDU D EXPERIMENTATION Domaine de travail : Entraînement à l expression écrite à la maison à partir de notes recueillies en classe. Révision et remédiation individualisée de chaque production écrite

Plus en détail

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf

Réserve Personnelle. Persönliche Reserve. Emprunter et épargner en fonction de vos besoins. Leihen und sparen je nach Bedarf crédit épargne Réserve Personnelle Emprunter et épargner en fonction de vos besoins Persönliche Reserve Leihen und sparen je nach Bedarf Réserve Personnelle Vous voulez disposer à tout moment des moyens

Plus en détail

LE TRAVAIL EN HAUTEUR

LE TRAVAIL EN HAUTEUR F I C H E P R E V E N T I O N N 0 2 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE TRAVAIL EN HAUTEUR STATISTIQUES Avec près d une centaine d agent victime de chutes de hauteur durant les 5 dernières années dans les

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden?

Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Wie können meine Abschlüsse in Frankreich anerkannt werden? Trotz der mittlerweile in Kraft getretenen europäischen Regelungen der beruflichen Anerkennung von Ausbildungen und Hochschuldiplomen, liegt

Plus en détail

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau.

Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung. im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik und im Strassenbau. Unternehmen L entreprise Wir sind ein Team mit langjähriger internationaler Erfahrung in der Entwicklung und Herstellung von Reinigungsfahrzeugen im Flughafenbereich sowie auf dem Gebiet der Kommunaltechnik

Plus en détail

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg

I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES. Fleuret/filles et Fleuret/garçons. le 4 mai 2014 à Luxembourg I N V I T A T I O N TOURNOI INTERNATIONAL DES JEUNES Fleuret/filles et Fleuret/garçons le 4 mai 2014 à Luxembourg Organisateur: Lieu de la compétition: Armes: Cercle Grand-Ducal d'escrime Luxembourg (CGDEL)

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Fachgruppe BiG Positionspapier Nr 5 Stammdaten Übergangslösung für Produkte die kein GS1 GTIN zugeordnet haben Hintergrund Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

30 km/h dans les quartiers résidentiels

30 km/h dans les quartiers résidentiels bfu bpa upi Mb 0206 km/h dans les quartiers résidentiels Le bpa est favorable aux zones dans les rues de quartier. Pourquoi? Les zones à l heure permettent d augmenter la sécurité et la qualité de l habitat

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Tout reproduction, même partielle, n est autorisée qu avec l accord de l IAS/CMS CRS.

Tout reproduction, même partielle, n est autorisée qu avec l accord de l IAS/CMS CRS. Directives pour I équipement individuel de protection du personnel engagé dans des activités de service sanitaire (directives sur l équipement vestimentaire) II.97-200 L Interassociation de Sauvetage (IAS),

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen der NKG Lehrabschlussprüfungen 2006 für Kauffrau/Kaufmann Erweiterte Grundbildung (E-Profil) Französisch Leseverständnis Schriftliche Produktion Serie 1/3

Plus en détail

Les textes et règlements

Les textes et règlements Réglementation applicable aux chapiteaux, tentes et Note : cette fiche est extraite pour l essentiel de l ouvrage «Organiser un événement artistique dans l espace public : Guide des bons usages», édité

Plus en détail

Protection EPI, Equipements individuels

Protection EPI, Equipements individuels Protection EPI, Equipements individuels SECURITE ANTI CHUTE Réf: 12150 Longe polyamide 12 mm Longueur 1,50 m Réf: 15020 Cordage polyamide 15 mm Longueur 20 m Réf: 15030 Cordage polyamide 15 mm Longueur

Plus en détail

La réglementation et les obligations qui en découlent

La réglementation et les obligations qui en découlent Accessibilité en milieu urbain La réglementation et les obligations qui en découlent Actualités : les BEV La norme Afnor NF P 98-351 relative aux caractéristiques et essais des dispositifs podotactiles

Plus en détail

CATALOGUE COLLECTION - GAMMES RISQUES & MULTIRISQUES. Édition 2014-2015 GROUPE. DMD France LE VETEMENT PROFESSIONNEL REFLET DE VOTRE IMAGE DE MARQUE

CATALOGUE COLLECTION - GAMMES RISQUES & MULTIRISQUES. Édition 2014-2015 GROUPE. DMD France LE VETEMENT PROFESSIONNEL REFLET DE VOTRE IMAGE DE MARQUE CATALOGUE COLLECTION - GAMMES RISQUES & MULTIRISQUES Édition 2014-2015 GROUPE DMD France LE VETEMENT PROFESSIONNEL REFLET DE VOTRE IMAGE DE MARQUE LES GAMMES RISQUES & MULTIRISQUES Une offre d EPI toujours

Plus en détail

1S9 Balances des blancs

1S9 Balances des blancs FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S9 Balances des blancs Type d'activité Étude documentaire Notions et contenus Compétences attendues Couleurs des corps chauffés. Loi de Wien. Synthèse additive.

Plus en détail

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise

INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise ARIEL RICHARD-ARLAUD INTRANET: outil de Knowledge management au sein de l entreprise Ariel Richard-Arlaud I. Le Knowledge management L avènement de la technologie INTERNET bouleverse les habitudes et mentalités:

Plus en détail

PROTECTION DU CORPS INfORmaTIONS TEChNIqUES

PROTECTION DU CORPS INfORmaTIONS TEChNIqUES PROTECTION DU CORPS INfORmaTIONS TEChNIqUES Destinés essentiellement à protéger contre les salissures, les vêtements de travail permettent également de valoriser l image des entreprises (personnalisation

Plus en détail

2013 /14. appréciez la différence www.landi.ch

2013 /14. appréciez la différence www.landi.ch 2013 /14 Habits travail et pour les loisirs appréciez la différence www.landi.ch 39. 90 LE HIT Veste de bûcheron Veste tout-temps résistante. Extérieur 100 % polyester, doublure intérieure en fourrure

Plus en détail

Tenue PCi VD 15. Directive N 4.002.15

Tenue PCi VD 15. Directive N 4.002.15 Directive N 4.002.15 Edition du 01.08.2015 Généralités But La présente directive règle le port de la tenue de la Protection civile vaudoise (ciaprès «tenue PCi VD 15»). Elle est destinée à chaque astreint

Plus en détail

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE I LA SECURITE ACTIVE / PASSIVE ET LES AIDES A LA CONDUITE 1 Définitions * Sécurité active : ensemble des éléments liés au véhicule ainsi qu'aux gens et à l'environnement

Plus en détail

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton

SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010. Exclusivement par Internet sur le site de Swiss Badminton -2- SWISS MASTER SERIES D YVERDON-LES BAINS les 30 avril, 1er et 2 mai 2010 Organisateur Directeur du tournoi Badminton Club Yverdon-les-Bains, www.badmintonyverdon.ch Rosalba Dumartheray, 078 711 66 92,

Plus en détail

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I.

Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés S.D.I. Le Code du Travail, les E.R.P., Autres Décrets & Arrêtés Le Code du Travail R 232-1-13: La signalisation relative à la sécurité et à la santé au travail doit être conforme à des modalités déterminés par

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES POUR LES TRAVAUX SUR CHANTIERS FORESTIERS DIRECCTE. Picardie

OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES POUR LES TRAVAUX SUR CHANTIERS FORESTIERS DIRECCTE. Picardie DIrection Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi DIRECCTE Picardie & OBLIGATIONS REGLEMENTAIRES POUR LES TRAVAUX SUR CHANTIERS FORESTIERS MINISTÈRE

Plus en détail

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers

Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Ergonomie, Confort et Sécurité des passagers Claude MARIN-LAMELLET Marie-Christine CHEVALIER PFI Innovations dans les transports guidés urbains et régionaux Séminaire du 17/10/2006 Ergonomie, Confort et

Plus en détail

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2. Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN

Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2. Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN Hintergrund Fachgruppe BiG Positionspapier Nr. 2 Partneridentifikation: Einsatz der Global Location Number GLN Die Fachgruppe Beschaffung im Gesundheitswesen (BiG) setzt sich aus namhaften Schweizer Spitälern

Plus en détail

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle :

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Personnes ayant une diversité fonctionnelle physique Personnes ayant une diversité fonctionnelle

Plus en détail

A. Description du Produit

A. Description du Produit A. Description du Produit Le SUPERTOOTH DISCO est un haut parleur Bluetooth multimédia qui peut être connecté grâce à une liaison sans ordinateur équipé de la technologie Bluetooth. Une fois connecté,

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Mercredi 13 mai 2015 Question 1 A Tout dépassement est interdit aux traversées de voies ferrées non munies de barrières ou de demi-barrières.

Plus en détail

On y va! A1. Hinweis für Testende. Einstufungstest. Testaufgaben 1 bis 18: 26 Punkte oder mehr u On y va! A1, Leçon 4

On y va! A1. Hinweis für Testende. Einstufungstest. Testaufgaben 1 bis 18: 26 Punkte oder mehr u On y va! A1, Leçon 4 On y va! A1 Einstufungstest Hinweis für Testende Dieser Test hilft Ihnen, neue Kursteilnehmer/innen mit Vorkenntnissen in Ihr Kurssystem einzustufen. Er besteht aus den Aufgabenblättern, einem gesonderten

Plus en détail

Réponses aux questions

Réponses aux questions Concours de projets d aménagement urbain Place des Augustins à Genève Prix Evariste Mertens 2014 Réponses aux questions Les questions sont retranscrites ici telles qu elles ont été posées, c est à dire

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS

ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ENQUÊTE SUR LA PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS Cette étude a été réalisée auprès de six entreprises de transport urbain de voyageurs, sur le territoire de la CINOR, sur la base des déclarations des

Plus en détail

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement

Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement Messages clefs de la Société Suisse des Officiers (SSO) à la Développement de l armée (DEVA) Saint-Gall, 23 septembre 2014 La Société Suisse des Officiers (SSO) est toujours convaincu que l armée suisse

Plus en détail

Les règles de priorités:

Les règles de priorités: Les règles de priorités: Remarques générales Lors du franchissement d une intersection, l automobiliste doit : Ralentir en côntrôlant son rétroviseur intérieur. S assurer que la route est libre. Observer

Plus en détail

Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton

Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton Schnellverschlusskupplungen in Messing Accouplements rapides en laiton Typ 02 M3, Schlauch 2-3 mm NW 1,5 Kv 0,053 181 Type 02 M3, tuyaux 2-3 mm DN 1,5 Kv 0.053 Typ 20 M5 1 /8, Schlauch 3 6 mm NW 2,7 Kv

Plus en détail

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE

LA GAMME BRIO. KAUFEL Systèmes de sécurité KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL, NOTRE EXPERTISE A VOTRE SERVICE KAUFEL Systèmes de sécurité LA GAMME BRIO UNE GAMME UNIQUE POUR TOUTES VOS APPLICATIONS Des hommes, des produits et des références pour vous accompagner dans vos

Plus en détail

reco Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole R.452

reco Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole R.452 reco du comité technique national des commerces non alimentaires Chargement, transport et déchargement de combustibles solides, fioul domestique et gazole Pour vous aider à prévenir les accidents, des

Plus en détail

DÉPARTEMENT SERVICE-TOITURES COORDONNÉES DISTRIBUTEURS MAISONS MODÈLES OFFRE DE PRIX REMARQUE. 2 www.monier.be

DÉPARTEMENT SERVICE-TOITURES COORDONNÉES DISTRIBUTEURS MAISONS MODÈLES OFFRE DE PRIX REMARQUE. 2 www.monier.be TUILES GRAND MOULE COORDONNÉES MONIER ROOF PRODUCTS Belgium s.a. Lokerenveldstraat 57, 9300 Alost T. 053 72 96 72 F. 053 72 96 69 info.be@monier.com www.monier.be BE 0447 085 965 RPR DENDERMONDE DÉPARTEMENT

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS

Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS Vorschlag für den Studienverlauf im Doppelmaster ICBS-LEA Programme d Etudes pour le double Master LEA-ICBS 1. Semester = Wintersemester in Passau Semestre 1 = Semestre d Hiver/Semestre impair à Passau

Plus en détail

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N i1007 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le. PROPOSITION DE LOI visant à renforcer la protection et la sécurité

Plus en détail

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur

Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Le remplacement d un tube fluo T8 par un tube LED dans les écoles : la synthèse pour le directeur Un tube fluo de 1.500 mm et de 58 W consomme 68 W avec son ballast. Dans certains cas, il pourrait être

Plus en détail

VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE EN CHARGE INFERIEUR A 3,5 TONNES (TYPE ORIGINAL) -----------------------

VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE EN CHARGE INFERIEUR A 3,5 TONNES (TYPE ORIGINAL) ----------------------- Direction Régionale de l=industrie, de la Recherche et de l=environnement PAYS DE LA LOIRE Division Techniques Industrielles et Qualité VOUS VOULEZ CONSTRUIRE UNE REMORQUE ROUTIERE D'UN POIDS TOTAL AUTORISE

Plus en détail

L accessibilité. Qui sommes-nous?

L accessibilité. Qui sommes-nous? Accessibilité Qui sommes-nous? Fondée en 1966, GRADUS est aujourd hui reconnu comme le leader dans la fabrication d accessoires et de produits de finition pour les revêtements de sols et murs. Grâce à

Plus en détail

Signalisation temporaire de chantier. Performance des organisations - Santé au travail. Groupe Sofaxis

Signalisation temporaire de chantier. Performance des organisations - Santé au travail. Groupe Sofaxis Signalisation temporaire de chantier Performance des organisations - Santé au travail Groupe Sofaxis Signalisation temporaire de chantier Sommaire 5 7 9 13 19 21 32 38 41 45 La signalisation temporaire

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

Standards Swissdec. Ce qu'il convient d'observer en matière de lien Internet en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec.

Standards Swissdec. Ce qu'il convient d'observer en matière de lien Internet en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec. Standards Swissdec Ce qu'il convient d'observer en matière de lien en relation avec une comptabilité salariale certifiée swissdec. Version 20100909 Edition 14.04.2015 Access Communication L'acheminement

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15 Art. R. 233-16 Art. R. 233-17 Art. R. 233-18

CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15 Art. R. 233-16 Art. R. 233-17 Art. R. 233-18 CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15.- Les éléments mobiles de transmission d'énergie ou de mouvements des équipements de travail présentant des risques de contact mécanique pouvant entraîner des accidents doivent

Plus en détail

Amendements à la Convention sur la circulation routière

Amendements à la Convention sur la circulation routière BGBl. III - Ausgegeben am 23. April 2014 - Nr. 80 1 von 12 Amendements à la Convention sur la circulation routière A. Amendements au texte principal de la Convention ARTICLE 1 (Définitions) Insérer un

Plus en détail

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier

Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Groupe de travail sur les transports actifs et alternatifs Sécurité des cyclistes Le commentaire de Vélo Québec sur les recommandations à privilégier Les notes qui suivent font suite aux travaux du Groupe

Plus en détail

Vous roulez à. le radar préventif. de jour comme de nuit. haute-résistance

Vous roulez à. le radar préventif. de jour comme de nuit. haute-résistance SensibiliseZ vos conducteurs MesUREZ leurs COMPORTEMENTS Fabrication française robuste Conception innovante : assemblage par sertissage d une tôle Alu-zinc ultra robuste et d un profil d entourage triple

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010

Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010 Statistiques d usage des applicateurs enregistrés auprès de PME-vital de juillet 2004 à janvier 2010 Enregistrement Totale 3766 100.0% Entreprise 1382 36.7% Prestataire de services 689 18.3% Personne à

Plus en détail

Conseil Accompagnement Matériel

Conseil Accompagnement Matériel Conseil Accompagnement Matériel L équipe EMS Consulting composée d experts du terrain, vous accompagne dans toutes les phases de votre projet d équipement de matériel d urgence. Equiper votre organisation

Plus en détail

Opérations de chargement et déchargement. Protocole de sécurité

Opérations de chargement et déchargement. Protocole de sécurité Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Rhône-Alpes Département Risques professionnels 8-10, rue du Nord - 69225 VILLEURBANNE Cedex 04 72 65

Plus en détail

AUFZIEHSERVICE SERVICE DE LAMINAGE

AUFZIEHSERVICE SERVICE DE LAMINAGE SEVICE DE LAMINAGE Gratis-Fax 0800 300 444 Telefon 071 913 94 94 Online bestellen www.wilerrahmen.ch 2015 359 SEVICE DE LAMINAGE 360 2015 Fax gratuit 0800 300 444 Téléphone 071 913 94 94 Commande en ligne

Plus en détail

printed by www.klv.ch

printed by www.klv.ch Zentralkommission für die Lehrabschlussprüfungen des Verkaufspersonals im Detailhandel Lehrabschlussprüfungen für Detailhandelsangestellte 2006 Französisch Leseverständnis und gelenkte Sprachproduktion

Plus en détail

DISPOSITIF 123 B : AIDE A L EQUIPEMENT DES ENTREPRISES DE MOBILISATION DES PRODUITS FORESTIERS

DISPOSITIF 123 B : AIDE A L EQUIPEMENT DES ENTREPRISES DE MOBILISATION DES PRODUITS FORESTIERS AXE 1. AMELIORER LA COMPETITIVITE DES SECTEURS AGRICOLES ET SYLVICOLES Objectif : Mesures visant à restructurer et à développer le capital physique ainsi qu à promouvoir l innovation DISPOSITIF 123 B :

Plus en détail

Collection de photos échantillons

Collection de photos échantillons Collection de photos échantillons SB-800/600 Entrez dans le monde passionnant du Système d Eclairage Créatif de Nikon avec le SB-800/600. Les numéros de page se rapportent aux explications dans le manuel

Plus en détail

Données générales à propos de l Estonie

Données générales à propos de l Estonie Données générales à propos de l Estonie Nom complet: République d Estonie Surface: 45,227 km² Capitale: Tallinn Autres grandes villes: Tartu, Narva et Pärnu Division régionale: il y a 15 comtés, 33 villes

Plus en détail

Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions

Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions extérieures. Lorsque les conditions sont rudes... Les villes,

Plus en détail

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007

Commune X. Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Commune X Quelles nouvelles exigences pour l accessibilité de la voirie? Les prescriptions techniques de l arrêté du 15 janvier 2007 Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée Les cheminements

Plus en détail

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION :

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION : 1. REGLEMENTATION : Décret n 65-48 du 8 janvier 1965 modifié portant règlement d'administration publique pour l'exécution des dispositions de la partie IV du Code du travail en ce qui concerne les mesures

Plus en détail

Mémento. pour partir en montagne l été en. sécurité. www.sports.gouv.fr

Mémento. pour partir en montagne l été en. sécurité. www.sports.gouv.fr Mémento pour partir en montagne l été en sécurité www.sports.gouv.fr Avant une sortie Choisissez une activité à votre mesure. Choisissez votre itinéraire en fonction de vos capacités (ne pas se surestimer,

Plus en détail

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT

L'ACCÈS AU SITE ET AU BÂTIMENT 2 2.1 REPÉRAGE ET SIGNALÉTIQUE À L ENTRÉE DU SITE PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ Le site où se situent le ou les ERP doit pouvoir être repéré le plus en amont possible. Ce repérage se fait notamment

Plus en détail

Anmeldung / Inscription

Anmeldung / Inscription BERNEXPO AG Telefon +41 31 340 11 11 Suisse Public Fax +41 31 340 11 44 Mingerstrasse 6 E-Mail suissepublic@bernexpo.ch Postfach Internet www.suissepublic.ch 3000 Bern 22 Anmeldung / Inscription Anmeldefrist

Plus en détail

Description: voitures camions motos

Description: voitures camions motos Listing de produits pour la Catégorie: avions voitures camions motos: avions voitures camions motos Description: voitures camions motos jouets / papeterie» avions voitures camions motos date de génération:

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER

RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER RECOMMANDATIONS POUR LA CONCEPTION DE FOSSES DE VISITE POUR VEHICULES ROUTIERS ET ENGINS DE CHANTIER Adoptée par le Comité Technique National des industries de la Métallurgie (CTN A) le 09 octobre 2012,

Plus en détail

Portier Vidéo Surveillance

Portier Vidéo Surveillance Portier Vidéo Surveillance 1 Réf. 102212 Notice d installation et d utilisation INTRODUCTION : Ce vidéophone est un appareil qui associe un interphone et un système vidéo d une grande facilité d installation

Plus en détail

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten,

Die Fotografie als Lebensgefühl, mit all ihren Facetten und Ausdrucksmöglichkeiten, PORTFOLIO Claus Rose Photography as a way of living, with all its aspects and opportunities for expression, became my passion at an early stage. In particular the magic of nude photography, which lends

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr twitter.com/routeplussure Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex DSCR - AVRIL 2013 -

Plus en détail

L escalier extérieur, le jardin et le balcon

L escalier extérieur, le jardin et le balcon L escalier extérieur, le jardin et le balcon Les marches Glissantes, irrégulières ou en pierres disjointes, les marches de l escalier extérieur représentent un risque important de chute. Entretenez l escalier

Plus en détail

Galerie de photos échantillons SB-910

Galerie de photos échantillons SB-910 Galerie de photos échantillons SB-910 Ce livret présente différentes techniques du flash SB-910 et des exemples de photographies. 1 Fr Franchissez un cap dans l univers de l éclairage créatif Révélez les

Plus en détail

Trittschallelemente. Lw*=16 db. Schall-Isostep HT-V: Allgemeines/Elément insonorisant Isostep HT-V, Généralités

Trittschallelemente. Lw*=16 db. Schall-Isostep HT-V: Allgemeines/Elément insonorisant Isostep HT-V, Généralités Schall-Isostep HT-V: Allgemeines/Elément insonorisant Isostep HT-V, Généralités Schallschutzelement für Treppenläufe/Elément insonorisant pour volées d escaliers Hohe Trittschallminderung Résistance élevée

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

GUIDE D ACHAT PATRULL. Produits sécurité enfant et maison

GUIDE D ACHAT PATRULL. Produits sécurité enfant et maison GUIDE D ACHAT PATRULL Produits sécurité enfant et maison Une vie plus sûre à la maison À la maison plus que n importe où ailleurs, sécurité rime avec tranquillité. C est pourquoi nous avons développé la

Plus en détail

Guide de montage Système d alarme pour moto Type 338A/998A

Guide de montage Système d alarme pour moto Type 338A/998A Guide de montage Système d alarme pour moto Type 338A/998A ARTICLE 75998 Vor Inbetriebnahme Bedienungsanleitung und Sicherheitshinweise lesen und beachten Read and follow the operating instructions and

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Instruction d application pour plafonds de cave Knauf Insulation Quick White plaque isolante pour plafonds

Instruction d application pour plafonds de cave Knauf Insulation Quick White plaque isolante pour plafonds Instruction d application pour plafonds de cave Knauf Insulation Quick White plaque isolante pour plafonds (Montage collé ou fixation mécanique) Informations générales Supports pour fixation collée: Béton

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

MEMENTO FEUX DE FORETS DOCUMENT DE FORMATION

MEMENTO FEUX DE FORETS DOCUMENT DE FORMATION MEMENTO FEUX DE FORETS DOCUMENT DE FORMATION Document réalisé par les SDIS 67-68 Validation en commission pédagogique le 29 Novembre 2011 SOMMAIRE 1 La sécurité en feux de forêts : - La sécurité individuelle

Plus en détail

Caméras réseau thermiques Axis. Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles.

Caméras réseau thermiques Axis. Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles. Caméras réseau thermiques Axis. Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles. Tout ce que vous attendez des caméras thermiques sans oublier les fonctions Axis standard.

Plus en détail

Commission nationale Culture et Handicap

Commission nationale Culture et Handicap Commission nationale Culture et Handicap Mission Cité des sciences et de l industrie musée du quai Branly Mars 2003 - mars 2004 Sous-groupe de travail «Alarmes visuelles et information en temps réel des

Plus en détail

Monaco s engage contre la déforestation

Monaco s engage contre la déforestation Compte rendu des deux réunions sur l élaboration de la Charte sur le Bois en Principauté Contexte des réunions Deux réunions de travail ont été organisées le jeudi 1 er juin et le mercredi 6 juin 2011

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision

NOTICE D UTILISATION. Masque de soudage protecteur de vision NOTICE D UTILISATION Masque de soudage protecteur de vision Attention : Lire attentivement le présent manuel dans son intégralité avant d utiliser le masque de soudage. Table des matières GUIDE DE L UTILISATEUR

Plus en détail

DOCUMENTATION TECHNIQUE

DOCUMENTATION TECHNIQUE DOCUMENTATION TECHNIQUE PANNEAU INDICATEUR DE VITESSE Les atouts du Panneau Indicateur de vitesse SENSIBILISEZ LES CONDUCTEURS AU RESPECT DE LA VITESSE Un produit Simple et Efficace Détection, affichage

Plus en détail

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E)

Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel d installation et de maintenance (serrures LR128 E) Manuel comprenant : Installation de la gâche GV et GVR :............................................ page 2 Position et réglage du shunt - Cales

Plus en détail

Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Avantages Caractéristiques générales 17m 7 arrêts 400 Kg 5 personnes 700 x 625mm

Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Avantages Caractéristiques générales 17m 7 arrêts 400 Kg 5 personnes 700 x 625mm Nous fabriquons sur mesure selon vos besoins Ascenseur privatif vertical ayant une vitesse jusqu à 0,15 m/s, conçu pour le transport de passagers aux différents niveaux d un immeuble (résidences individuelles,

Plus en détail

Motorleistungssteigerung / Tuning moteurs

Motorleistungssteigerung / Tuning moteurs Motorleistungssteigerung / Tuning s ugmentation de puissance Leistung BT entspr. ca. Puissance BT TV 8,0 % incluse Caddy, Caddy 4-Motion (Typ 2K) 1VD 246 1.9 TDI BJB 3VD 382 1VD5 02 1VD5 17 3VD7 25 a 3VD7

Plus en détail