Sicard et Attias pour un barreau pénal digne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sicard et Attias pour un barreau pénal digne"

Transcription

1 Sicard et Attias pour un barreau pénal digne Anne MOREAUX - publié le 19 mai Actualité [1] Envoyer par mail [2] Imprimer Pour leur 8e Bar à Idées, les jeunes avocats du mouvement «BAI» (bousculer-animer-innover), au service du duo Sicard/Attias qui se présente aux élections du bâtonnat, ont invité d'illustres professionnels, notamment Maître Henri Leclerc, pour débattre de l'avenir du barreau pénal «qui porte chrome-extension://iooicodkiihhpojmmeghjclgihfjdjhj/front/in_isolation/reformat.html 1/5

2 l'étendard du barreau tout entier» selon Dominique Attias. C est en présence de la présidente de la 31ème chambre correctionnelle, Evelyne Sire- Marin, du célèbre avocat pénaliste Henri Leclerc, et d Alexia Gavini, ancienne secrétaire de la Conférence, que Dominique Attias et Frédérique Sicard ont pu débattre et proposer les mesures phares de leur programme concernant le barreau pénal parisien. En ce n est pas une mince affaire, car les avocats dévoués qui forment «cette défense pénale, la plus humaine et la plus difficile» selon Dominique Attias, exercent parfois dans «des conditions indignes». Les candidats, pour qui le mantra est «libres pour servir», se disent à l écoute de leurs confrères, prêts à tout pour améliorer leurs conditions d exercice. «Pour nous, ce qui est extrêmement important est de rendre à l ordre ses racines démocratiques» scande Frédéric Sicard. Ce duo souhaite que les avocats parisiens puissent savoir que leurs élus sont là pour porter leurs volontés et défendre leurs statuts. Ils mettent ainsi en avant le dialogue avec leurs pairs, mais aussi avec les autres professions juridiques. Précisément, une de leurs propositions est de mettre en place une procédure de liaison entre les avocats et les magistrats, en particulier dans le domaine pénal. Cette idée a d ailleurs reçue un accueil très favorable du public, mais surtout de la magistrate Evelyne Sire-Marin, qui exerce depuis des années en correctionnelle. Des réunions auraient lieu entre les avocats correspondant du barreau, les magistrats et les greffiers qui travaillent dans la même chambre pour mieux se connaître, favoriser le dialogue et fluidifier les procédures. «Ensemble, il faut qu on trouve des solutions pour pouvoir faire notre métier le mieux possible» insiste Dominique Attias. chrome-extension://iooicodkiihhpojmmeghjclgihfjdjhj/front/in_isolation/reformat.html 2/5

3 D autres mesures phares ont été présentées comme l instauration d une défense personnalisée «cousue main». A l image de ce que Dominique Attias a mis en place pour la justice des mineurs au Tribunal pour enfants. Ainsi, un même avocat doit pouvoir suivre et défendre son client pendant toute la durée de la procédure, jusqu à l exécution de la peine. La première proposition annoncée par le binôme semblait très attendue. De fait, la suppression du seuil des sept ans pour pouvoir défendre des clients en comparution immédiate a été applaudie par l assistance, car compétence et technicité ne riment pas avec expérience. En témoigne la présence d Alexia Gavini, jeune femme ancienne secrétaire de la Conférence, qui a assuré pendant un an la mission principale de la Conférence : la défense pénale d urgence, celle des plus démunis. Celle-ci dénonce «les conditions d interventions extrêmement précaires en comparution immédiate avec une inégalité des armes flagrante avec l accusation» qui a eu 48 heures pour ficeler son dossier, alors que l avocat commis d office n a qu une petite demi-heure, sans parler de la faible indemnité perçue. «Le rôle de l avocat dans ce cas là est d être une vigie, le garant des droits de la défense» souligne cette jeune avocate, qui exerce finalement un «service public de la défense pénale d urgence». Sur la question de la rémunération du barreau pénal, les candidats s en remettent à leurs confrères. «Vous voterez pour choisir ce que vous préférez, le forfait ou au dossier, c est vous qui êtes sur le terrain. C est vous qui recevez les sommes qui sont largement insuffisantes.» chrome-extension://iooicodkiihhpojmmeghjclgihfjdjhj/front/in_isolation/reformat.html 3/5

4 Dominique Attias a toutefois poursuivi en saluant l effort du bâtonnier Pierre-Olivier Sur quant à la rémunération des permanences pénales. Effort, que le binôme veut poursuivre. Néanmoins, la tentation de l effet d annonce a été magistralement évitée. Pas de langue de bois avec Sicard et Attias, ils n ont fait aucunes promesses qu ils ne peuvent pas tenir car ils n ont pas les chiffres du budget pour le moment. Frédéric Sicard s est seulement engagé à tout faire pour améliorer le dialogue et le financement du barreau, en constitutionnalisant la notion d accès au droit. Pour Maître Henri Leclerc «rien n a changé!» en ce qui concerne la défense, sauf qu heureusement la place de l avocat dans la procédure pénale n a pas cessé d augmenter. Pour celui qui a commencé à plaider il y a plus de soixante ans, «la défense pénale c est d abord le maniement du droit pénal et de sa procédure». La plus grande évolution, selon lui, est l apparition du contrôle de la procédure pénale par l avocat. De chrome-extension://iooicodkiihhpojmmeghjclgihfjdjhj/front/in_isolation/reformat.html 4/5

5 fait, le rôle de l avocat s est accru tant au niveau de la comparution immédiate («en flag» pour Me Leclerc), qu en instruction ou en garde-à-vue. Par ailleurs, l innovation du siècle en droit pénal est l apparition de la preuve scientifique. «Nous savons qu aujourd hui énormément d affaires pénales reposent sur la preuve scientifique. L avocat ne peut pas laisser à vau-l eau la preuve scientifique comme si elle était entièrement entre les mains des policiers et des experts. Aujourd hui, il faut qu il se donne lui-même des compétences scientifiques.» Enfin, en ce qui concerne l audience, Henri Leclerc pense que les choses évoluent vers davantage de contradictoire. «Dans l avenir le caractère contradictoire des débats va surement s accentuer, et l avocat sera certainement amené à beaucoup plus fournir de contrepreuves et d expertises.» Le célèbre pénaliste a conclu ses propos en disant que le pénal est une vraie spécialité, une vocation, «ce n est pas quelque chose que l on fait en plus», ce qui pose le problème de la rémunération et de la formation continue. «Une difficulté considérable naît du fait que la grande majorité des personnes qui sont défendues au pénal n ont pas les moyens d assurer leur défense, pour des raisons sociales.» Endosser le coût de l exercice du barreau pénal est donc très difficile. «La compétence doit donc s accompagner d un équilibre économique», et Maître Henri Leclerc appelle à une réflexion sur ce sujet. Links chrome-extension://iooicodkiihhpojmmeghjclgihfjdjhj/front/in_isolation/reformat.html 5/5

Frédéric Sicard et Dominique Attias : «Nous avons choisi de nous placer sous le double auspice de la liberté et du service»

Frédéric Sicard et Dominique Attias : «Nous avons choisi de nous placer sous le double auspice de la liberté et du service» Frédéric Sicard et Dominique Attias : «Nous avons choisi de nous placer sous le double auspice de la liberté et du service» [1] Dominique Attias et Frédéric Sicard se présentent sous l étendard «Libres

Plus en détail

BELLEY TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE TRIBUNAL DE POLICE. Audience solennelle du Mercredi 30 janvier 2008. Données statistiques 2007. Tribunal de police

BELLEY TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE TRIBUNAL DE POLICE. Audience solennelle du Mercredi 30 janvier 2008. Données statistiques 2007. Tribunal de police TRIBUNAL DE POLICE Tribunal de police tribunal de police Jugements Ordonnances pénales Belley 99 78-21,2% 22 6-72,7% TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE Juridiction de proximité BELLEY Jugements Ordonnances pénales

Plus en détail

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318 FICHE 19 Références LEXIQUE JURIDIQUE A ACTE EXTRA-JUDICIAIRE Acte établi généralement par un huissier. Par exemple, un commandement de payer. ACTION EN JUSTICE Pouvoir de saisir la justice. ACTION PUBLIQUE

Plus en détail

CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise. TRAVAUX du 4 e étage

CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise. TRAVAUX du 4 e étage Activité de la cour d'appel 27 CRÉATION DE DEUX GROUPES DE TRAVAIL : Justice et Médias et Justice-Entreprise Jean-Claude MAGENDIE, premier président de la Cour d appel de Paris et Maître Paul LOMBARD,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de Cassation Chambre criminelle Audience publique du 26 janvier 2005 Rejet N de pourvoi : 04-84805 Inédit Président : M. COTTE REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA COUR DE CASSATION,

Plus en détail

--- filiation ignorée, de sexe masculin, Français, esthéticien, situation familiale ignorée, jamais condamné demeurant.

--- filiation ignorée, de sexe masculin, Français, esthéticien, situation familiale ignorée, jamais condamné demeurant. LA COUR D'APPEL DE DIJON CHAMBRE CORRECTIONNELLE a prononcé publiquement le MERCREDI27 JUIN 2001 sur appel d'un jugement rendu le 16 Juin 2000 par le Tribunal Correctionnel de Dijon. l'arrêt suivant: ---

Plus en détail

Conditions générales et Tarif de Maître BECK. Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014

Conditions générales et Tarif de Maître BECK. Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014 Conditions générales et Tarif de Maître BECK Tous les montants sont majorés de la TVA de 21 % à dater du 1er Janvier 2014 1. L avocat BECK travaille au mieux des intérêts du client sur base des présentes

Plus en détail

FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT -

FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT - FORMATION INITIALE - STAGE AVOCAT - DOSSIER DE PRESSE 8 juin 2010 Contacts presse : Stéphanie DUPERIE, assistante des relations presse / stephanie.duperie@justice.fr 05 56 00 10 38 Claire KELLER, Chef

Plus en détail

Benoit Chabert & Philip Cohen

Benoit Chabert & Philip Cohen Benoit Chabert & Philip Cohen Candidats au Bâtonnat 2016 Élections des 23 et 25 JUIN Benoit Chabert Candidat au Bâtonnat Né le 2 novembre 1963 à Boulogne Billancourt Père de Jeanne (17 ans), Etienne (15

Plus en détail

La procédure de fixation de l honoraire

La procédure de fixation de l honoraire Session de formation Dijon 22, 23 et 24 novembre 2012 La procédure de fixation de l honoraire Rapport de M. le Bâtonnier Bruno ZILLIG Bâtonnier du Barreau de Nancy INTRODUCTION L avocat français bénéficie,

Plus en détail

LA CARAVANE DES DROITS DE L HOMME ORGANISEE PAR LE BARREAU DU TOGO L ASSOCIATION LA VOIE DE LA JUSTICE 6-11 DECEMBRE 2009

LA CARAVANE DES DROITS DE L HOMME ORGANISEE PAR LE BARREAU DU TOGO L ASSOCIATION LA VOIE DE LA JUSTICE 6-11 DECEMBRE 2009 LA CARAVANE DES DROITS DE L HOMME ORGANISEE PAR LE BARREAU DU TOGO ET L ASSOCIATION LA VOIE DE LA JUSTICE 6-11 DECEMBRE 2009 1 Le barreau du Togo et l association «la Voie de la Justice» ont organisé une

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE

VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE Audience solennelle du Mardi 3 Janvier 29 Données statistiques 35, boulevard Gambetta BP 474 69665 PRÉSENTATION DU RESSORT Population : TRIBUNAL DE POLICE

Plus en détail

Concertation sur la réforme de la procédure pénale

Concertation sur la réforme de la procédure pénale N 16 0à Avri l 2010 Concertation sur la réforme de la procédure pénale Synthèse des analyses et propositions de l Institut pour la Justice sur l avant-projet gouvernemental Résumé L Institut pour la Justice

Plus en détail

Séance de rentrée de l École du Barreau de Paris. Jean-Louis DEBRÉ Président du Conseil constitutionnel. Paris 3 janvier 2011

Séance de rentrée de l École du Barreau de Paris. Jean-Louis DEBRÉ Président du Conseil constitutionnel. Paris 3 janvier 2011 Séance de rentrée de l École du Barreau de Paris Jean-Louis DEBRÉ Président du Conseil constitutionnel Paris 3 janvier 2011 Monsieur le Bâtonnier, Monsieur le Directeur, Chers amis, Depuis le 1 er mars

Plus en détail

COUR D APPEL DE BRUXELLES 26 MAI 2010

COUR D APPEL DE BRUXELLES 26 MAI 2010 COUR D APPEL DE BRUXELLES 26 MAI 2010 PP. 26.05.2010. N de l arrêt : 747 N du parquet : 197.M.08 N du greffe ; 2008BC1374 14 ème chambre, siégeant en matière correctionnelle, après en avoir délibéré, rend

Plus en détail

loi macron spécial Calendrier de la loi «Macron» 21 juillet 2015 - N 34 Introduction

loi macron spécial Calendrier de la loi «Macron» 21 juillet 2015 - N 34 Introduction 21 juillet 2015 - N 34 spécial loi macron Introduction L Assemblée nationale a adopté définitivement le projet de loi Macron le 10 juillet, après un nouveau recours du gouvernement à l article 49-3. Le

Plus en détail

COUR PENALE INTERNATIONALE

COUR PENALE INTERNATIONALE ICC-01/04-01/06-917 30-05-2007 1/10 EO PT COUR PENALE INTERNATIONALE Original : Français No : Date de dépôt : 29 mai 2007 LA CHAMBRE PRELIMINAIRE 1 Composée comme suit : M. le Juge Claude Jorda Mme la

Plus en détail

MARS 2009. Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité

MARS 2009. Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité MARS 2009 Accès au droit et aide juridictionnelle Notre engagement pour une défense de qualité Pratique de l aide juridictionnelle Annexe XIV du réglement intérieur du barreau de Paris L avocat a le devoir

Plus en détail

Être juge au Maroc et en Espagne.

Être juge au Maroc et en Espagne. Fundación CIDOB - Calle Elisabets, 12-08001 Barcelona, España - Tel. (+34) 93 302 6495 - Fax. (+34) 93 302 6495 - info@cidob.org Être juge au Maroc et en Espagne. Vérité matérielle et garanties dans le

Plus en détail

Lettre recommandée avec AR : N 1A 091 493 8417 0. Adresse Mail : sec.pg.ca-toulouse@justice.fr

Lettre recommandée avec AR : N 1A 091 493 8417 0. Adresse Mail : sec.pg.ca-toulouse@justice.fr Monsieur LABORIE André Le 11 février 2014 2 rue de la Forge 31650 Saint Orens Courrier transfert Tél : 06-14-29-21-74. Tél : 06-16-15-23-45. Mail : laboriandr@yahoo.fr http://www.lamafiajudiciaire.org

Plus en détail

LIBERTE DE L HONORAIRE DE L AVOCAT : CETTE LIBERTE DOIT- ELLE ETRE TOTALE?

LIBERTE DE L HONORAIRE DE L AVOCAT : CETTE LIBERTE DOIT- ELLE ETRE TOTALE? UIA LIBERTE DE L HONORAIRE DE L AVOCAT : CETTE LIBERTE DOIT- ELLE ETRE TOTALE? Le combat pour la liberté de l honoraire va-t-il en sens inverse de la philosophie de la liberté de la défense? D une manière

Plus en détail

Fiche pratique n 9 : Les honoraires d avocat (18/01/10)

Fiche pratique n 9 : Les honoraires d avocat (18/01/10) Fiche pratique n 9 : Les honoraires d avocat (18/01/10) La profession d'avocat est une profession réglementée dont les modalités d'organisation et de fonctionnement sont strictement définies par la loi

Plus en détail

L organisation du système judiciaire français et sa place dans le système institutionnel

L organisation du système judiciaire français et sa place dans le système institutionnel L organisation du système judiciaire français et sa place dans le système institutionnel 1 ère partie : le cadre A) Le système institutionnel : La constitution La France est dotée d une constitution portant

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

JUGEMENT CORRECTIONNEL CONTRADITOERE

JUGEMENT CORRECTIONNEL CONTRADITOERE Cour d'appel de Nancy Tribunal de Grande Instance de Nancy Jugement du : 11/04/2013 CHAMBRE JUGE UNIQUE ROUTE-NA Nô minute : N parquet : Plaidé le 21/03/2013 Délibéré le 11/04/2013 JUGEMENT CORRECTIONNEL

Plus en détail

OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE

OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE 1 OBSERVATIONS SUR LA DERNIERE REFORME DE LA PROCEDURE CIVILE Le Décret n 2010-1165 du 1er octobre 2010 relatif à la conciliation et à la procédure orale en matière civile, commerciale et sociale est entré

Plus en détail

Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD

Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD Fédération des Employés et Cadres Force Ouvrière Section fédérale des OSDD LETTRE CIRCULAIRE N 13/11/2008 Paris, le 5 novembre 2008 Aux Délégués Syndicaux Mutualité Aux Secrétaires de Syndicats OSDD Chers

Plus en détail

JUGEMENT CORRECTIONNEL

JUGEMENT CORRECTIONNEL Cour d'appel de Grenoble Tribunal de Grande Instance de Grenoble Jugement du : 23/04/2012 2ème chambre correctionnelle - Audience collégiale N minute : 1072-SB N parquet : 11215000040 Plaidé le 01/03/2012

Plus en détail

Diplôme Universitaire Avocat Généraliste

Diplôme Universitaire Avocat Généraliste Diplôme Universitaire Avocat Généraliste Ouverture de la formation Diplôme ouvert en formation continue. Ouvert aux avocats inscrits au tableau. Durée 4 séminaires de 30h, à effectuer au maximum sur 4

Plus en détail

TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PERPIGNAN CITATION A PREVENU DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL

TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PERPIGNAN CITATION A PREVENU DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL 1 TRIBUNAL CORRECTIONNEL DE PERPIGNAN CITATION A PREVENU DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL L AN DEUX MILLE QUATORZE ET LE A la demande de : Monsieur Jean-Pierre CEVAER-VISONNEAU, Avocat au Barreau des Pyrénées-Orientales,

Plus en détail

Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site

Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site Maître Laetitia CANTOIS AVOCAT au Barreau de Caen 6 rue Samuel Bochard 14000 CAEN Tel : 02,31,23,96,26 Port : 06,87,193,293 Fax : 02,31,23,96,26 Site internet: www,avocat-cantois,fr Mail : avocat_cantois@yahoo.fr

Plus en détail

Le Livret du Citoyen

Le Livret du Citoyen Le Livret du Citoyen Bienvenue à l âge de la majorité! Vous venez d avoir 18 ans et à l occasion de la remise de votre carte d électeur, l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes

Plus en détail

LOI Loi n 91-647 du 10 juillet 1991 relative à l aide juridique NOR: JUSX9100049L. Version consolidée au 27 janvier 2016

LOI Loi n 91-647 du 10 juillet 1991 relative à l aide juridique NOR: JUSX9100049L. Version consolidée au 27 janvier 2016 Le 27 janvier 2016 LOI Loi n 91-647 du 10 juillet 1991 relative à l aide juridique NOR: JUSX9100049L Version consolidée au 27 janvier 2016 Article 1 Modifié par LOI n 2014-1654 du 29 décembre 2014 - art.

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes victime Vous pouvez, en tant que victime d une infraction, déposer une plainte

Plus en détail

The Advocates Society

The Advocates Society The Advocates Society PROMOTING EXCELLENCE IN ADVOCACY Observations concernant le de l assurance-automobile de l Ontario Date : Le 24 août 2012 Soumis au : Groupe de travail antifraude de l assurance automobile

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire SG/SADJPV du 1er mars 2010 relative à la présentation du principe de continuité de l aide juridictionnelle en cas d examen de la question prioritaire de constitutionnalité par le Conseil d Etat,

Plus en détail

135.61. Tarif. des frais judiciaires en matière pénale. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 12 décembre 1969

135.61. Tarif. des frais judiciaires en matière pénale. Le Conseil d Etat du canton de Fribourg. Arrête : du 12 décembre 1969 5.6 Tarif du décembre 969 des frais judiciaires en matière pénale Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu les articles al. et de la loi du novembre 949 d organisation judiciaire ; Vu les articles 8,

Plus en détail

Procédure pénale. Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut

Procédure pénale. Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut Procédure pénale Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut Corrigé : Dissertation Le jugement de la personne poursuivie en son absence Indications de méthodologie : Sur la

Plus en détail

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 25 mai 2005. PROPOSITION DE LOI abrogeant l article 434-7-2 du code

Plus en détail

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure»

Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique «Recours médical» et «Mesures de protection de la personne majeure» Contrat d Assurance Collectif de Protection Juridique souscrit par la Mutuelle familiale auprès de Matmut Protection Juridique Notice d information Assistance Juridique «Vie Privée» Protection Juridique

Plus en détail

à l égard du comité central d entreprise

à l égard du comité central d entreprise V La convention d accompagnement des CE Nos engagements à l égard du comité central d entreprise - P1 Droit syndical - Plan de restructuration - Temps de travail - Règlement intérieur - Droit de grève

Plus en détail

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-179 QPC du 29 septembre 2011 Mme Marie-Claude A. (Conseil de discipline des avocats)

Commentaire. Décision n 2011-179 QPC du 29 septembre 2011 Mme Marie-Claude A. (Conseil de discipline des avocats) Commentaire Décision n 2011-179 QPC du 29 septembre 2011 Mme Marie-Claude A. (Conseil de discipline des avocats) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 12 juillet 2011 par la première chambre civile

Plus en détail

ACCUSATOIRE ACTION CIVILE AMNISTIE APPEL ARRET ASSIGNATION ASTREINTE AUDIENCE AVOCAT AVOUE AYANT CAUSE

ACCUSATOIRE ACTION CIVILE AMNISTIE APPEL ARRET ASSIGNATION ASTREINTE AUDIENCE AVOCAT AVOUE AYANT CAUSE A ACCUSATOIRE désigne une procédure dans laquelle les parties ont l initiative du procès et de son déroulement (* à rapprocher d INQUISITOIRE qui désigne une procédure conduite à l initiative d une l autorité

Plus en détail

TEL / 01 48 96 14 48 SITE / www.jdsavocats.com EMAIL / cabinet@jdsavocats.com. Cabinet certifié Qualité ISO 9001

TEL / 01 48 96 14 48 SITE / www.jdsavocats.com EMAIL / cabinet@jdsavocats.com. Cabinet certifié Qualité ISO 9001 NOTICE D INFORMATION LA CONVENTION D accompagnement / Notice d information - P1 Droit syndical - Plan de restructuration - Temps de travail - Règlement intérieur - Droit de grève - Égalité de traitement

Plus en détail

Numéro du rôle : 5172. Arrêt n 41/2012 du 8 mars 2012 A R R E T

Numéro du rôle : 5172. Arrêt n 41/2012 du 8 mars 2012 A R R E T Numéro du rôle : 5172 Arrêt n 41/2012 du 8 mars 2012 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 621 du Code d instruction criminelle, posée par la chambre des mises en accusation

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES Facturation en application du temps passé

CONVENTION D HONORAIRES Facturation en application du temps passé CONVENTION D HONORAIRES Facturation en application du temps passé Entre : Monsieur LE CLIENT Né le à,, de nationalité, Demeurant, Ci-après dénommé «le Client», De première part, Et : Maître Antoine CHRISTIN

Plus en détail

Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat

Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat Les enjeux contemporains de la formation au droit à l ENM : développer les compétences fondamentales du magistrat - Depuis 1958, date de création du concours d accès à l Ecole de la magistrature, le mode

Plus en détail

Maître de cérémonie. Avocat (20 minutes)

Maître de cérémonie. Avocat (20 minutes) PROPOSITIONS CONCERNANT LE CONTENU DES INTERVENTIONS DANS LE CADRE DU PROJET «PETITES CRÉANCES» Maître de cérémonie Introduction : o Présentation des participants; Notre avocate et «Maître de cérémonie»,

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES Facturation forfaitaire

CONVENTION D HONORAIRES Facturation forfaitaire CONVENTION D HONORAIRES Facturation forfaitaire Entre : Monsieur LE CLIENT Né le à,, de nationalité, Demeurant, Ci-après dénommé «le Client», De première part, Et : Maître Antoine CHRISTIN Avocat au Barreau

Plus en détail

Sous l angle des pratiques et des usages, nous avons pu dresser certains constats et formuler quelques souhaits que nous vous soumettons ci-après.

Sous l angle des pratiques et des usages, nous avons pu dresser certains constats et formuler quelques souhaits que nous vous soumettons ci-après. Contribution écrite du Comité d Action Juridique (CAJ) Rhône-Alpes Au groupe de travail sur «les juridictions du XXI èmes siècle» 14 octobre 2013 Le Comité d Action Juridique est une association loi 1901

Plus en détail

PROTOCOLE. Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe. Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice,

PROTOCOLE. Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe. Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice, PROTOCOLE Entre le Barreau de Paris, le Tribunal de Commerce et le Greffe Le Barreau de Paris, représenté par son Bâtonnier en exercice, Le Tribunal de commerce de Paris, représenté par son Président en

Plus en détail

République française. Tribunal de Grande Instance de Paris

République française. Tribunal de Grande Instance de Paris République française Au nom du Peuple français Tribunal de Grande Instance de Paris 28eme chambre N d'affaire : Jugement du : 27 septembre 2010, 9h n : 3 NATURE DES INFRACTIONS : CONDUITE DE VEHICULE SOUS

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE de GRENOBLE

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE de GRENOBLE TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE de GRENOBLE CONTRADICTOIRE JUGEMENT CORRECTIONNEL D : 18 MARS 2002 N' de Jugement - 1057/MP6JC N de Parquet :0116577 A l'audience du TRIBUNAL CORRECTIONNEL, au Palais de Justice

Plus en détail

PROTOCOLE DE MISE EN OEUVRE DE LA COMMUNICATION ELECTRONIQUE ENTRE LES AVOCATS ET LES CHAMBRES CIVILES DE LA COUR D APPEL DE LYON

PROTOCOLE DE MISE EN OEUVRE DE LA COMMUNICATION ELECTRONIQUE ENTRE LES AVOCATS ET LES CHAMBRES CIVILES DE LA COUR D APPEL DE LYON PROTOCOLE DE MISE EN OEUVRE DE LA COMMUNICATION ELECTRONIQUE ENTRE LES AVOCATS ET LES CHAMBRES CIVILES DE LA COUR D APPEL DE LYON La cour d appel de Lyon représentée par son premier président et son procureur

Plus en détail

CONSEIL CONSULTATIF DES PROCUREURS EUROPEENS (CCPE)

CONSEIL CONSULTATIF DES PROCUREURS EUROPEENS (CCPE) Strasbourg, 7 février 2012 CCPE(2011)7 CONSEIL CONSULTATIF DES PROCUREURS EUROPEENS (CCPE) Questionnaire en vue de l élaboration de l Avis n o 7 sur la gestion des moyens des ministères publics 1 SECTION

Plus en détail

Les juridictions. A) Les juridictions civiles :

Les juridictions. A) Les juridictions civiles : Les juridictions. Tribunaux = Magistrats Ils ont une compétence d attribution (on ne peut pas s adresser à n importe quel tribunal pour n importe quelle affaire. Le droit privé (ordre judiciaire) de 1

Plus en détail

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF CARTA EUROPEA avec le soutien de la Commission Européenne et des barreaux des Programmes EUROMED DROIT et EURODROIT SUD EST MEDITERRANEE Siège social Maison de l Europe à Montpellier Adresse administrative

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RESUME

RAPPORT DE STAGE ET RESUME RAPPORT DE STAGE ET RESUME Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

Avocat de permanence (art. 8A LPAv)

Avocat de permanence (art. 8A LPAv) Avocat de permanence (art. 8A LPAv) VADEMECUM 1 Table des matières PREAMBULE... 2 I. FONCTIONNEMENT DU SERVICE DE PERMANENCE... 3 1. Compétence... 3 2. Mission et gestion du service de permanence... 3

Plus en détail

Directeur : Madame Elisabeth JOLY-SIBUET, Maître de conférences

Directeur : Madame Elisabeth JOLY-SIBUET, Maître de conférences Année 2007-2008 Faculté de droit de l Université Jean Moulin Lyon 3 Master : Droit Privé Sciences Criminelles Master 2 Professionnel Professions Judiciaires Directeur : Madame Elisabeth JOLY-SIBUET, Maître

Plus en détail

CONVENTION D HONORAIRES

CONVENTION D HONORAIRES CONVENTION D HONORAIRES Le, à Evere, au cabinet de l avocat Olivier DUPONT, sis rue Frans Pepermans, n 14, Entre Et ci-après dénommés conjointement «le client», Maître Olivier DUPONT, dont le cabinet est

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE

CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE Académie de Grenoble Cour d Appel de Grenoble Logo CONVENTION DE PARTENARIAT EDUCATION NATIONALE JUSTICE Le succès de la première convention de collaboration signée le 1 er septembre 1994 invite les partenaires

Plus en détail

ORDONNANCE-LOI 79-028 du 28 septembre 1979 portant organisation du barreau, du corps des défenseurs judiciaires et du corps des mandataires de l État.

ORDONNANCE-LOI 79-028 du 28 septembre 1979 portant organisation du barreau, du corps des défenseurs judiciaires et du corps des mandataires de l État. ORDONNANCE-LOI 79-028 du 28 septembre 1979 portant organisation du barreau, du corps des défenseurs judiciaires et du corps des mandataires de l État. Table TITRE Ier DES AVOCATS CHAPITRE 1 er DISPOSITIONS

Plus en détail

Consultation des avocats de Paris

Consultation des avocats de Paris Consultation des avocats de Paris Sondage Ifop pour l Ordre des avocats de Paris Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr

) Découvrez les métiers de la Justice. Informez-vous sur www.justice.gouv.fr ) Découvrez les métiers de la Justice Informez-vous sur www.justice.gouv.fr PENITENTIAIRE Sommaire SOMMAIRE Magistrat............................................................. p. 4, 5 Greffier en chef......................................................

Plus en détail

US ET COUTUMES DE L ORDRE DES AVOCATS

US ET COUTUMES DE L ORDRE DES AVOCATS US ET COUTUMES DE L ORDRE DES AVOCATS I. PRINCIPES 1. Le privilège souverain de l avocat réside en son indépendance absolue, notamment à l égard de son client. Cette indépendance doit être comprise comme

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Premier «Festival du film judiciaire de Laval» (sous réserve de toutes modifications) L AVOCAT Si «Nul n est censé ignorer la loi», force est de constater que le citoyen ne peut connaître

Plus en détail

Ouverture de la Maison de Justice et de Droit

Ouverture de la Maison de Justice et de Droit Dossier de presse Le 7 septembre 2015 Ouverture de la Maison de Justice et de Droit Noyal- Sommaire Ouverture d une Maison de Justice et du Droit à page 3 Les intervenants page 4 Retour sur l historique

Plus en détail

LA DEFENSE DEVANT LES JURIDICTIONS PENALES INTERNATIONALES

LA DEFENSE DEVANT LES JURIDICTIONS PENALES INTERNATIONALES LA DEFENSE DEVANT LES JURIDICTIONS PENALES INTERNATIONALES PAR François ROUX Depuis Nuremberg jusqu au Tribunal spécial pour le Liban, la défense devant les tribunaux pénaux internationaux a subi une évolution

Plus en détail

Sensibiliser l opinion publique sur le phénomène d enfants en situation de rue et plaider pour le respect des droits de l enfant.

Sensibiliser l opinion publique sur le phénomène d enfants en situation de rue et plaider pour le respect des droits de l enfant. Le Service d Accompagnement, de Formation, d Intégration et de Réhabilitation de l Enfant (SAFIRE) est une ONG qui a pour vocation de venir en aide aux enfants en situation de rue de la République de Maurice.

Plus en détail

STATUTS DE LA FEDERATION DU COMMERCE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE (en abrégé FC2A)

STATUTS DE LA FEDERATION DU COMMERCE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE (en abrégé FC2A) STATUTS DE LA FEDERATION DU COMMERCE AGRICOLE ET AGROALIMENTAIRE (en abrégé FC2A) Article 1 : Constitution - dénomination 1/10 Entre les fédérations d entreprises du commerce des bétails et viandes, des

Plus en détail

chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Procédures disciplinaires : le memento CHRONIQUE JURIDIQUE

chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Procédures disciplinaires : le memento CHRONIQUE JURIDIQUE CHRONIQUE JURIDIQUE chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Lors de notre congrès de Lille, une motion a été proposée par la commission «métier» sur les

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de Cassation Chambre criminelle Audience publique du 6 avril 2005 Rejet Irrecevabilité N de pourvoi : 00-80418 Inédit Président : M. COTTE REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS LA COUR DE

Plus en détail

Coalition pour la Cour pénale internationale (CCPI) Questionnaire pour les candidats judiciaires à la CPI Élections de décembre 2011

Coalition pour la Cour pénale internationale (CCPI) Questionnaire pour les candidats judiciaires à la CPI Élections de décembre 2011 Conscients des restrictions auxquelles sont soumis les juges de la CPI concernant les commentaires extrajudiciaires qui pourraient affecter l indépendance mentionnée à l article 40 du Statut de Rome et

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006)

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) Circulaires de la Direction des affaires criminelles Signalisation des circulaires du 1 er avril au 30 juin 2006 Circulaire

Plus en détail

Sous la direction de Mme Herrero

Sous la direction de Mme Herrero RAPPORT DE STAGE CABINET D AVOCATS MAITRE RODOLPHE Sous la direction de Mme Herrero Nora Allioui Janvier 2015 RAPPORT DE STAGE CABINET D AVOCATS MAITRE RODOLPHE http://www.rodolpheavocats.fr/ Je tiens

Plus en détail

Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes

Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes Page 1/15 Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes Application du décret n 2007-1605 du 13 novembre 2007 Page 2/15 Table des Matières

Plus en détail

Institut d études Judiciaires

Institut d études Judiciaires Institut d études Judiciaires Année universitaire 01/013 MASTER «Droit privé et sciences criminelles» SECONDE ANNEE (M) MENTION PROFESSIONNELLE «PROFESSIONS JUDICIAIRES» Responsables de la formation E.

Plus en détail

Projet de loi n o 59. Présentation. Présenté par Madame Stéphanie Vallée Ministre de la Justice

Projet de loi n o 59. Présentation. Présenté par Madame Stéphanie Vallée Ministre de la Justice PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 59 Loi édictant la Loi concernant la prévention et la lutte contre les discours haineux et les discours incitant à la violence et apportant

Plus en détail

Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de

Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de formation professionnelle est doté d'un conseil d'administration

Plus en détail

ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982

ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982 ANNEXE B LOI CONSTITUTIONNELLE DE 1982 PARTIE I CHARTE CANADIENNE DES DROITS ET LIBERTÉS Attendu que le Canada est fondé sur des principes qui reconnaissent la suprématie de Dieu et la primauté du droit

Plus en détail

DEMANDEUR AU RECOURS : représenté par Jacqueline DUFOURNET, avocat général DEFENDEUR AU RECOURS :

DEMANDEUR AU RECOURS : représenté par Jacqueline DUFOURNET, avocat général DEFENDEUR AU RECOURS : 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE LYON AUDIENCE SOLENNELLE ARRET DU 18 Avril 2013 R.G : 12/06282 Décision déférée à la Cour : Conseil de discipline de l Ordre des avocats

Plus en détail

JUGEMENT CORRECTIONNEL DU 31 OCTOBRE 2001

JUGEMENT CORRECTIONNEL DU 31 OCTOBRE 2001 TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE LYON JUGEMENT CORRECTIONNEL DU 31 OCTOBRE 2001 N de jugement :6265 11 ème chambre N de parquet : 9980186 ENTRE Monsieur le Procureur de la République près ce Tribunal, demandeur

Plus en détail

HAUT-COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS PALAIS DES NATIONS 1211 GENEVA 10, SWITZERLAND

HAUT-COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS PALAIS DES NATIONS 1211 GENEVA 10, SWITZERLAND HAUT-COMMISSARIAT AUX DROITS DE L HOMME OFFICE OF THE HIGH COMMISSIONER FOR HUMAN RIGHTS PALAIS DES NATIONS 1211 GENEVA 10, SWITZERLAND Mandat de la Rapporteuse spéciale sur l indépendance des juges et

Plus en détail

L E S R É G I M E S CHANGER D ÉTABLISSEMENT

L E S R É G I M E S CHANGER D ÉTABLISSEMENT 2 Les transferts et changements d affectation CHANGER D ÉTABLISSEMENT Un changement d affectation est une décision de transférer un détenu dans un autre établissement. Le transfert est la conduite de la

Plus en détail

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 VISION TRIENNALE 2015 2016 2017 Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 MESSAGE DE LA JUGE EN CHEF La Cour du Québec prend régulièrement un temps d arrêt pour réfléchir aux actions à poursuivre

Plus en détail

La chambre du conseil de la Cour d'appel du Grand-Duché de Luxembourg a rendu le douze février deux mille quatorze l'arrêt qui suit:

La chambre du conseil de la Cour d'appel du Grand-Duché de Luxembourg a rendu le douze février deux mille quatorze l'arrêt qui suit: Arrêt n 102/14 Ch.c.C. du 12 février 2014. (Not. : 22032/99/CD) La chambre du conseil de la Cour d'appel du Grand-Duché de Luxembourg a rendu le douze février deux mille quatorze l'arrêt qui suit: Vu les

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

Déclaration de la directrice des poursuites criminelles et pénales, Me Annick Murphy. Le 16 octobre 2015

Déclaration de la directrice des poursuites criminelles et pénales, Me Annick Murphy. Le 16 octobre 2015 La version prononcée fait foi. Déclaration de la directrice des poursuites criminelles et pénales, Me Annick Murphy Le 16 octobre 2015 Mesdames et messieurs, bonjour et merci d avoir répondu à l invitation.

Plus en détail

République française. Tribunal de Grande Instance de Paris

République française. Tribunal de Grande Instance de Paris Ministère Public Extra 1«de»«* mlmtujt» **m ts n n j?e o u lf,b u n a î Gs'snds in sta n c e d e PARIS û République française Au nom du Peuple français Tribunal de Grande Instance de Paris 23eme chambre

Plus en détail

Numéro du rôle : 3360. Arrêt n 179/2005 du 7 décembre 2005 A R R E T

Numéro du rôle : 3360. Arrêt n 179/2005 du 7 décembre 2005 A R R E T Numéro du rôle : 3360 Arrêt n 179/2005 du 7 décembre 2005 A R R E T En cause : le recours en annulation des articles 302 et 308 (marchés publics) de la loiprogramme du 9 juillet 2004, introduit par C.

Plus en détail

Responsabilité Médicale Comment éviter le risque de mise en cause judiciaire?

Responsabilité Médicale Comment éviter le risque de mise en cause judiciaire? Responsabilité Médicale Comment éviter le risque de mise en cause judiciaire? Bernard LIVAREK Assises du CNCH 22 novembre 2012 La responsabilité médicale est d ordre CONTRACTUEL: Arrêt MERCIER (1936) Il

Plus en détail

EN DIRE et DU CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX ~ Madame le Bâtonnier, Monsieur le Bâtonnier,

EN DIRE et DU CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX ~ Madame le Bâtonnier, Monsieur le Bâtonnier, N 7 LE 17 JANVIER 2002 EN DIRE et DU CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX ~ SOMMAIRE EDITORIAL Madame le Bâtonnier, Monsieur le Bâtonnier, Je tiens à vous rendre compte du déroulement de la réunion qui s'est

Plus en détail

Le secret professionnel est donc reconnu comme Droit et devoir fondamental et primordial de l Avocat.»

Le secret professionnel est donc reconnu comme Droit et devoir fondamental et primordial de l Avocat.» 1 FBE MADRID Me Dominique ATTIAS 23-25/9/10 Avocat Membre du Conseil de l Ordre du Barreau de Paris (France) AFFAIRE ANDRE et autres contre FRANCE REQUETE N 18630/03 ARRET CEDH DU 24.7.2008 «Le secret

Plus en détail

PROGRAMME PEDAGOGIQUE DE LA FORMATION GERER LES RISQUES DU PERMIS DE CONDUIRE AU SEIN DE L ENTREPRISE

PROGRAMME PEDAGOGIQUE DE LA FORMATION GERER LES RISQUES DU PERMIS DE CONDUIRE AU SEIN DE L ENTREPRISE 15, rue du Puits Mauger 35000 RENNES Tél : 02 99 78 30 80 Fax : 02 22 44 18 30 contact@pellen-avocat-rennes.fr 18, place de la gare 35 000 RENNES Tél : 02 99 69 39 78 Fax : 02.22.44.90.45 contact@larabakhosavocat-rennes.com

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES ------ SIXIEME CHAMBRE ------ PREMIERE SECTION ------ Arrêt n 59668 FONDS DE FINANCEMENT DE LA PROTECTION COMPLEMENTAIRE DE LA COUVERTURE UNIVERSELLE DU RISQUE MALADIE (FONDS CMU) Exercices

Plus en détail

Règlement sur les dépens et indemnités alloués devant le Tribunal pénal fédéral

Règlement sur les dépens et indemnités alloués devant le Tribunal pénal fédéral Règlement sur les dépens et indemnités alloués devant le Tribunal pénal fédéral 173.711.31 du 26 septembre 2006 (Etat le 21 novembre 2006) Le Tribunal pénal fédéral, vu l art. 15, al. 1, let. b, de la

Plus en détail