SEQ.ACC. 001/002 ACC. TECHNOLOGIE TASSIMCO CANADA INC DATE INFRACTION 28/07/2004 DATE OUVERTURE 25/10/2006 PLA.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "200-73-005617-066 SEQ.ACC. 001/002 ACC. TECHNOLOGIE TASSIMCO CANADA INC DATE INFRACTION 28/07/2004 DATE OUVERTURE 25/10/2006 PLA."

Transcription

1 Nom de l'utilisateur: Numéro de dossier: Plumitifs criminel et pénal :28 Numéro de dossier: Séquence d'accusé: SEQ.ACC. 001/002 ACC. TECHNOLOGIE TASSIMCO CANADA INC PLA. POIRE GENEVIEVE DATE INFRACTION 28/07/2004 DATE OUVERTURE 25/10/2006 AVO. PINSONNAULT GUY ORG. BUREAU DE LA CONCURRENCE 1 CHEF D'ACCUSATION AUTRES 01 ART.47(1)B) ET 47(2) LOI SUR LA CONCURRENCE 26/01/ :28 PEINE AMENDE $50, AVEC DELAI DE 14 JOURS SANS FRAIS 25/10/2006 SOMMATION 23/11/ :42 COMP. OFFENSE CRIMINELLE SEANCE(S): 09:42 A 09:44 SALLE JUGE: BOUILLON HELENE CHOIX: JUR. ABSOLUE JUGE COUR PROV 05/02/ :40 ORIENTATION/DECLARATION REMISE 1: DEM. DEFENSE QUAL.DE REMISE: AUTRE SEANCE(S): 09:40 A 09:42 SALLE JUGE: COUTURE HUBERT GREFFIER: SAVARD SUZANNE QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: AUTRE 02/04/ :38 ORIENTATION/DECLARATION QUAL.DE REMISE: AUTRE SEANCE(S): 09:38 A 09:39 SALLE :51 A 09:52 QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: AUTRE CHOIX: JUGE AVEC JURY DEMANDE ENQ. PRELIMINAIRE (536(4)) PRESENCE: DECLARATION (536.3) 15/06/ :22 ENQUETE PRELIMINAIRE REMISE 1: REM. DE CONS. QUAL.DE REMISE: ASSIG. TEMOINS ( ) :28:43 1/5

2 SEANCE(S): 10:22 A 10:24 SALLE :08 A 11:10 JUGE: MORAND ALAIN GREFFIER: LEVASSEUR LAURIE QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: ASSIG. TEMOINS 29/06/ :48 REMISE DEFENSE SEANCE(S): 10:48 A 10:50 SALLE DETAILS: REQUETE ACCORDEE 29/06/ :48 (2) ENQUETE PRELIMINAIRE REMISE 1: DEM. DEFENSE QUAL.DE REMISE: POUR FIXER DATE SEANCE(S): 10:48 A 10:50 SALLE /10/ :47 ENQUETE PRELIMINAIRE QUAL.DE REMISE: ASSIG. TEMOINS SEANCE(S): 09:47 A 10:59 SALLE :16 A 12:19 12:25 A 12:37 JUGE: VERDON PIERRE GREFFIER: BOLDUC ANNE QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: ASSIG. TEMOINS ACCUSE: PRESENT ET EN LIBERTE PRESENCE: 1 TEMOIN 25/10/ :47 (2) NOUVELLE OPTION SEANCE(S): 09:47 A 10:59 SALLE :16 A 12:19 12:25 A 12:37 JUGE: VERDON PIERRE GREFFIER: BOLDUC ANNE ACCUSE: PRESENT ET EN LIBERTE CHOIX: JUR. EXC. C. SUP. ART. 549 PRESENCE: PIECE(S) A CONVICTION 17/12/ :49 OUVERTURE DU TERME (ASS. CRIM) SEANCE(S): 09:49 A 09:50 SALLE JUGE: LEVESQUE JACQUES J QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: POUR FIXER DATE 21/01/ :47 OUVERTURE DU TERME (ASS. CRIM) REMISE 1: REM. DE CONS. ( ) :28:43 2/5

3 SEANCE(S): 09:47 A 09:49 SALLE GREFFIER: AUDET CLAIRE 07/04/ :56 OUVERTURE DU TERME (ASS. CRIM) SEANCE(S): 09:56 A 09:58 SALLE /06/ :49 OUVERTURE DU TERME (ASS. CRIM) REMISE 1: REM. TRIBUNAL SEANCE(S): 09:49 A 09:50 SALLE /06/ :30 DEMANDE REMISE REMISE 1: REM. DE CONS. SEANCE(S): 09:30 A 09:31 SALLE GREFFIER: RIVERIN MARIE LINE 17/06/ :30 COUR SUPERIEURE QUAL.DE REMISE: SANS ASS.TEMOIN SEANCE(S): 09:30 A 09:31 SALLE GREFFIER: RIVERIN MARIE LINE 06/10/ :00 CONFERENCE PREPARATOIRE SEANCE(S): 11:00 A 11:05 SALLE JUGE: GRENIER RICHARD GREFFIER: MORIN LOUISE 10/10/ :00 CONFERENCE PREPARATOIRE QUAL.DE REMISE: SANS ASS.TEMOIN SEANCE(S): 15:00 A 15:05 SALLE JUGE: GRENIER RICHARD GREFFIER: MORIN LOUISE 03/11/ :51 OUVERTURE DU TERME (ASS. CRIM) QUAL.DE REMISE: SANS ASS.TEMOIN SEANCE(S): 09:51 A 09:53 SALLE ( ) :28:43 3/5

4 QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: SANS ASS.TEMOINS 02/03/ :00 OUVERTURE DU TERME (ASS. CRIM) REMISE 1: REM. TRIBUNAL SEANCE(S): 10:00 A 10:01 SALLE /06/ :33 COUR SUPERIEURE QUAL.DE REMISE: ASSIG. TEMOINS SEANCE(S): 09:33 A 09:38 SALLE QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: ASSIG. TEMOINS 08/09/ :03 COUR SUPERIEURE REMISE 1: REM. DE CONS. QUAL.DE REMISE: ASSIG. TEMOINS SEANCE(S): 10:03 A 10:04 SALLE QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: ASSIG. TEMOINS 01/12/ :08 COUR SUPERIEURE QUAL.DE REMISE: ASSIG. TEMOINS SEANCE(S): 10:08 A 10:09 SALLE :02 A 15:32 QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: ASSIG. TEMOINS 02/12/ :42 COUR SUPERIEURE QUAL.DE REMISE: ASSIG. TEMOINS SEANCE(S): 09:42 A 12:35 SALLE :14 A 14:43 AVO. AC.: MASSICOTTE MICHEL 19/01/ :34 COUR SUPERIEURE QUAL.DE REMISE: POUR DISPOSER SEANCE(S): 10:34 A 10:36 SALLE AVO. AC.: MASSICOTTE MICHEL QUALIFICATIF DE REMISE PREVUE: POUR DISPOSER ( ) :28:43 4/5

5 26/01/ :28 COUR SUPERIEURE SEANCE(S): 09:28 A 09:52 SALLE JUGE: MOULIN BENOIT ORDONNANCES: INT.10A CONCUR. DECISION FINALE RENDUE FIN ( ) :28:43 5/5

Loi sur l aide juridique et sur la prestation de certains autres services juridiques (L.R.Q., c. A-14; 2010, c.12, a. 30 et a. 37)

Loi sur l aide juridique et sur la prestation de certains autres services juridiques (L.R.Q., c. A-14; 2010, c.12, a. 30 et a. 37) RÈGLEMENT CONCERNANT LE TARIF DES HONORAIRES ET LES DÉBOURS DES AVOCATS DANS LE CADRE DE LA PRESTATION DE CERTAINS SERVICES JURIDIQUES ET CONCERNANT LA PROCÉDURE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS Loi sur l aide

Plus en détail

99 21 43 Demandeur. Entreprise

99 21 43 Demandeur. Entreprise 99 21 43 BOYER, Martin Demandeur c. CASINO DE MONTRÉAL (SOCIÉTÉ DES CASINOS DU QUÉBEC INC.) Entreprise Le 18 octobre 1999, monsieur Boyer s adressait au Casino de Montréal afin que lui soient remis : «tous

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LA PROCÉDURE ET LA PREUVE... 21 TITRE II- LA CHARTE CANADIENNE : PROCÉDURE ET PRINCIPES DE BASE... 203

TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LA PROCÉDURE ET LA PREUVE... 21 TITRE II- LA CHARTE CANADIENNE : PROCÉDURE ET PRINCIPES DE BASE... 203 TABLE DES MATIÈRES TITRE I- LA PROCÉDURE ET LA PREUVE................................. 21 TITRE II- LA CHARTE CANADIENNE : PROCÉDURE ET PRINCIPES DE BASE............ 203 TITRE III- LE DROIT PÉNAL ET LES

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la justice pénale Descriptif Le module Le Service correctionnel du Canada : au cœur de la

Plus en détail

Le recours devant la Cour criminelle après une agression sexuelle L agression à CaraCtère sexuel

Le recours devant la Cour criminelle après une agression sexuelle L agression à CaraCtère sexuel AS-CC-livret3_Layout 1 13-01-24 9:10 AM Page 1 3 Le recours devant la Cour criminelle après une agression sexuelle L agression à CaraCtère sexuel AOcVF février 2013 ACS 003 Pour vérifier que vous avez

Plus en détail

COUR D APPEL. A) L appel de plein droit : marche à suivre pour l avis d appel

COUR D APPEL. A) L appel de plein droit : marche à suivre pour l avis d appel COUR D APPEL AIDE-MÉMOIRE EN MATIÈRE CRIMINELLE ET PÉNALE Mise à jour : mars 2014 Note : Ce guide, conçu pour notre clientèle qui en est à ses premières expériences en appel, n engage ni la Cour ni ses

Plus en détail

COUR TERRITORIALE DU YUKON. Enquêtes préliminaires Modifications au Code criminel en vigueur le 1 er juin 2004

COUR TERRITORIALE DU YUKON. Enquêtes préliminaires Modifications au Code criminel en vigueur le 1 er juin 2004 COUR TERRITORIALE DU YUKON DIRECTIVE DE PRATIQUE N O 4 Enquêtes préliminaires Modifications au Code criminel en vigueur le 1 er juin 2004 RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Les modifications au Code criminel portant

Plus en détail

EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES

EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES EPREUVES ET PROGRAMMES DES CONCOURS COMPLEMENTAIRES LES EPREUVES Ces concours comprennent des épreuves d admissibilité et d admission. Chacune des épreuves est notée de 0 à 20. Nature de l épreuve Admissibilité

Plus en détail

SIAVOSH VAKILIAN, appelant-défendeur c. DIRECTEUR DES POURSUITES CRIMINELLES ET PÉNALES, intimé-poursuivant. [2012] J.Q. no 13197 2012 QCCS 5736

SIAVOSH VAKILIAN, appelant-défendeur c. DIRECTEUR DES POURSUITES CRIMINELLES ET PÉNALES, intimé-poursuivant. [2012] J.Q. no 13197 2012 QCCS 5736 Page 1 Intitulé de la cause : Vakilian c. Directeur des poursuites criminelles et pénales SIAVOSH VAKILIAN, appelant-défendeur c. DIRECTEUR DES POURSUITES CRIMINELLES ET PÉNALES, intimé-poursuivant [2012]

Plus en détail

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 11 34. Date : Le 20 octobre 2006. Commissaire : Demandeur ING, COMPAGNIE D ASSURANCE

Commission d accès à l information du Québec. Dossier : 05 11 34. Date : Le 20 octobre 2006. Commissaire : Demandeur ING, COMPAGNIE D ASSURANCE Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 11 34 Date : Le 20 octobre 2006 Commissaire : M e Christiane Constant X Demandeur c. ING, COMPAGNIE D ASSURANCE Entreprise DÉCISION L OBJET DU

Plus en détail

COUR DU QUÉBEC CHAMBRE DE LA JEUNESSE MONTRÉAL RÈGLES DE FONCTIONNEMENT EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2015

COUR DU QUÉBEC CHAMBRE DE LA JEUNESSE MONTRÉAL RÈGLES DE FONCTIONNEMENT EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2015 COUR DU QUÉBEC CHAMBRE DE LA JEUNESSE MONTRÉAL RÈGLES DE FONCTIONNEMENT EN VIGUEUR LE 1 ER JANVIER 2015 1. SALLES DES COMPARUTIONS (LSJPA) ET PRATIQUE (PROTECTION) 1.1. LOI SUR LE SYSTÈME DE JUSTICE PÉNALE

Plus en détail

COUR D'APPEL Page 1 RÔLE D'AUDIENCE. Journée d'audience : 1 er décembre 2014

COUR D'APPEL Page 1 RÔLE D'AUDIENCE. Journée d'audience : 1 er décembre 2014 COUR D'APPEL Page 1 Journée d'audience : 1 er décembre 2014 1 200-09-007553-115 2012-11-09 Québec (200-17-013559-109) Procureure Générale du Québec, app. int. inc. [ T: 60 m MA: 2 + INT. INC.: 1 ] Chamberland,

Plus en détail

Table de concertation d adaptabilité du système de justice. Direction de l organisation des services

Table de concertation d adaptabilité du système de justice. Direction de l organisation des services Table de concertation d adaptabilité du système de justice Direction de l organisation des services Objectifs de la rencontre S'approprier le portrait actuel des dossiers de judiciarisation (nombre) qui

Plus en détail

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318

Références LEXIQUE JURIDIQUE A FICHE 19. Références Juridiques 318 FICHE 19 Références LEXIQUE JURIDIQUE A ACTE EXTRA-JUDICIAIRE Acte établi généralement par un huissier. Par exemple, un commandement de payer. ACTION EN JUSTICE Pouvoir de saisir la justice. ACTION PUBLIQUE

Plus en détail

Demandeur. Entreprise DÉCISION

Demandeur. Entreprise DÉCISION Dossier : 03 04 05 Date : 20031218 Commissaire : M e Michel Laporte X Demandeur c. BOURSE DE MONTRÉAL Entreprise DÉCISION L'OBJET DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE [1] Le 3 février 2003, le demandeur exige

Plus en détail

Comment se défendre devant le tribunal pénal

Comment se défendre devant le tribunal pénal Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Comment se défendre devant le tribunal pénal Si vous êtes accusé d avoir commis une infraction criminelle, une infraction contre certaines

Plus en détail

Guide pour adolescents

Guide pour adolescents Guide pour adolescents Guide pour adolescents Nous remercions le ministère de la Justice du Canada pour sa contribution financière. Nous remercions également Public Legal Education Association Saskatchewan

Plus en détail

R. c. MacKenzie, 2004 NSCA 10

R. c. MacKenzie, 2004 NSCA 10 R. c. MacKenzie, 2004 NSCA 10 Nicole MacKenzie a été accusée d avoir commis un excès de vitesse. Lorsqu elle a comparu pour l interpellation à la Cour provinciale, elle n était pas représentée par un avocat.

Plus en détail

La chambre du conseil de la Cour d'appel du Grand-Duché de Luxembourg a rendu le douze février deux mille quatorze l'arrêt qui suit:

La chambre du conseil de la Cour d'appel du Grand-Duché de Luxembourg a rendu le douze février deux mille quatorze l'arrêt qui suit: Arrêt n 102/14 Ch.c.C. du 12 février 2014. (Not. : 22032/99/CD) La chambre du conseil de la Cour d'appel du Grand-Duché de Luxembourg a rendu le douze février deux mille quatorze l'arrêt qui suit: Vu les

Plus en détail

La présente brochure vous permet de faire plus ample connaissance avec la cour d assises. À la fin de la brochure figure un lexique explicatif 1.

La présente brochure vous permet de faire plus ample connaissance avec la cour d assises. À la fin de la brochure figure un lexique explicatif 1. La cour d assises introduction Les procès d assises attirent largement l attention des médias par la gravité et souvent aussi par l atrocité des faits examinés par la cour d assises. Les gens se sentent

Plus en détail

DIRECTIVE DE PRATIQUE CONFÉRENCES PRÉPARATOIRES et AUDIENCES DE PRÉPARATION (Règle 4 des Règles de la Cour provinciale de la Nouvelle-Écosse)

DIRECTIVE DE PRATIQUE CONFÉRENCES PRÉPARATOIRES et AUDIENCES DE PRÉPARATION (Règle 4 des Règles de la Cour provinciale de la Nouvelle-Écosse) 1 DIRECTIVE DE PRATIQUE CONFÉRENCES PRÉPARATOIRES et AUDIENCES DE PRÉPARATION (Règle 4 des Règles de la Cour provinciale de la Nouvelle-Écosse) AUDIENCES DE PRÉPARATION (art. 536.4 du Code criminel) Présence

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

La Commission des services juridiques du Nunavut. Champ d application du droit criminel et politique d admissibilité

La Commission des services juridiques du Nunavut. Champ d application du droit criminel et politique d admissibilité La Commission des services juridiques du Nunavut Champ d application du droit criminel et politique d admissibilité 2014 COMMISSION DES SERVICES JURIDIQUES DU NUNAVUT C. P. 125, Gjoa Haven, Nunavut X0B

Plus en détail

Alain Dépatie Normand Héroux Jacques Séminaro. Formant quorum sous la présidence de madame Lucie Désilets. Mesdames Francine Chabot, Nicole Leblanc

Alain Dépatie Normand Héroux Jacques Séminaro. Formant quorum sous la présidence de madame Lucie Désilets. Mesdames Francine Chabot, Nicole Leblanc 1 Procès-verbal de la séance ordinaire du Comité exécutif de la Commission scolaire Marie-Victorin, tenue le 22 juin 2004 à 21 h, à la salle Flore laurentienne située au siège social de la Commission scolaire

Plus en détail

L HONORABLE LISE CÔTÉ, j.c.s.

L HONORABLE LISE CÔTÉ, j.c.s. JC 1888 COUR SUPÉ RIEUR E CANADA PROVI NCE DE QUÉBEC DISTRICT DE MONTRÉAL N : 500-36- 00 28 98-024 DATE : Le 19 déc em bre 200 2 SOUS LA PRÉSIDEN CE DE : L HONORABLE LISE CÔTÉ, j.c.s. VILLE DE MONTRÉ AL,

Plus en détail

Aux parents d une personne âgée de moins Autorisation requise du juge, 38 de 18 ans, 28 Nouvel, 42 Date, 20 Signature, 37

Aux parents d une personne âgée de moins Autorisation requise du juge, 38 de 18 ans, 28 Nouvel, 42 Date, 20 Signature, 37 INDEX ANALYTIQUE Les références renvoient aux numéros d article (un article non précédé d un sigle renvoie au Code de procédure pénale). Sigles employés : Règlement sur la forme des constats d infraction

Plus en détail

Cour suprême. simulation d un procès. Canada. Introduction génér ale. Comment réaliser une simulation de procès?

Cour suprême. simulation d un procès. Canada. Introduction génér ale. Comment réaliser une simulation de procès? simulation d un procès Introction génér ale Un procès criminel se déroule devant un juge seul, parfois assisté d un jury composé de jurés. L avocat de la défense représente l accusé, qui est présumé innocent,

Plus en détail

Le droit pénal et la non-divulgation du VIH

Le droit pénal et la non-divulgation du VIH Le droit pénal et la non-divulgation du VIH Comprendre le droit pénal canadien Les sources du droit Au Canada, les crimes sont principalement définis par le Code criminel et, dans une moindre mesure, par

Plus en détail

SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1007 MODIFIÉE PAR LE SÉNAT. tendant à la réglementation de la profession d'audioprothésiste.

SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1007 MODIFIÉE PAR LE SÉNAT. tendant à la réglementation de la profession d'audioprothésiste. PROPOSITION DE LOI adoptée 15 décembre 1966. 4 0 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1007 PROPOSITION DE LOI MODIFIÉE PAR LE SÉNAT tendant à la réglementation de la profession d'audioprothésiste.

Plus en détail

... Droits linguistiques des accusés : Partie XVII du Code criminel. Centre canadien de français juridique. Le 21 février 2013

... Droits linguistiques des accusés : Partie XVII du Code criminel. Centre canadien de français juridique. Le 21 février 2013 Centre canadien de français juridique Droits linguistiques des accusés : Partie XVII du Code criminel Le 21 février 2013................... Guy Jourdain Directeur du Service de traduction juridique Justice

Plus en détail

Questionnaire du projet Innocence

Questionnaire du projet Innocence 1 Questionnaire du projet Innocence Directives : Répondez de façon aussi détaillée que possible à chacune des questions suivantes ayant trait à votre dossier. Des réponses complètes et précises nous permettront

Plus en détail

SERVICES À L INTENTION DES Victimes d actes criminels

SERVICES À L INTENTION DES Victimes d actes criminels SERVICES À L INTENTION DES Victimes d actes criminels Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ-NB) est une organisation à but non lucratif qui cherche à fournir

Plus en détail

SÉNAT. tendant à la réglementation. de la profession d'audioprothésiste. (Texte définitif.) Le Sénat a adopté sans modification, en

SÉNAT. tendant à la réglementation. de la profession d'audioprothésiste. (Texte définitif.) Le Sénat a adopté sans modification, en PROPOSITION DE LOI adoptée le 21 décembre 1966 N 88 SÉNAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1966-1967 PROPOSITION DE LOI tendant à la réglementation de la profession d'audioprothésiste (Texte définitif) Le

Plus en détail

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de :

Intégré à leur cours de droit ou de sociologie, le présent module permettra aux participants de : Service correctionnel Canada Correctional Service Canada Droit Le système correctionnel canadien : un travail d équipe Descriptif Le module Le système correctionnel canadien : un travail d équipe permet

Plus en détail

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille

Guide des. procédures. à la Cour de. la famille. 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille Dans ce guide 1 Renseignements utiles avant d introduire une cause de droit de la famille 2 Introduire une cause de droit de la famille Requête générale Requête individuelle pour divorce seulement Requête

Plus en détail

ACCUSATOIRE ACTION CIVILE AMNISTIE APPEL ARRET ASSIGNATION ASTREINTE AUDIENCE AVOCAT AVOUE AYANT CAUSE

ACCUSATOIRE ACTION CIVILE AMNISTIE APPEL ARRET ASSIGNATION ASTREINTE AUDIENCE AVOCAT AVOUE AYANT CAUSE A ACCUSATOIRE désigne une procédure dans laquelle les parties ont l initiative du procès et de son déroulement (* à rapprocher d INQUISITOIRE qui désigne une procédure conduite à l initiative d une l autorité

Plus en détail

N ul n est censé ignorer la loi!

N ul n est censé ignorer la loi! PASSEPORT-JUSTICE III N ul n est censé ignorer la loi! Nemo censetur ignorare legem AJEFS 2010 (version française 1.0) Ce guide est une réalisation de l Association des juristes d expression française

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

UNE JOURNÉE À LA COUR

UNE JOURNÉE À LA COUR UNE JOURNÉE À LA COUR À l intention des victimes, proches et témoins d actes criminels Cette brochure a été produite par le Centre d aide aux victimes d actes criminels (CAVAC) de la Montérégie. Le contenu

Plus en détail

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES Les juridictions pénales jugent les infractions à la loi pénale. Ces infractions sont définies dans le code pénal. Il existe en France, trois types d'infractions, définies

Plus en détail

Grandes lignes du Programme de renvoi au Tribunal de la santé mentale

Grandes lignes du Programme de renvoi au Tribunal de la santé mentale Grandes lignes du Programme de renvoi au Tribunal de la santé mentale Le Programme de renvoi au Tribunal de la santé mentale est un programme volontaire axé sur le contrevenant. Il s adresse aux adultes

Plus en détail

ASSEMBLÉE SPÉCIALE DU 2013-10-01

ASSEMBLÉE SPÉCIALE DU 2013-10-01 CANADA Province de Québec M.R.C. de la Vallée-de-la-Gatineau VILLE DE MANIWAKI Procès-verbal de la séance spéciale du conseil de la Ville de Maniwaki, tenue le 1 er octobre 2013, à 19 heures, à la salle

Plus en détail

Qu est-ce que je dois faire lorsque je reçois une assignation à comparaître?

Qu est-ce que je dois faire lorsque je reçois une assignation à comparaître? Être un témoin Qu est-ce qu un témoin? Le témoin est celui à qui il est demandé de se présenter devant le tribunal pour répondre à des questions sur une affaire. Les réponses données par un témoin devant

Plus en détail

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans)

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) Leçon introductive au droit pénal des mineurs - définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) - textes régissant

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015. M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme)

Commentaire. Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015. M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme) Commentaire Décision n 2015-464 QPC du 9 avril 2015 M. Marc A. (Délit d obstacle au droit de visite en matière d urbanisme) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 11 février 2015, par la Cour de cassation

Plus en détail

- un extrait d acte de naissance ou de jugement supplétif en tenant lieu délivré depuis moins de 6 mois ;

- un extrait d acte de naissance ou de jugement supplétif en tenant lieu délivré depuis moins de 6 mois ; ARRETE N 14104/06 du 14 août 2006 Fixant le programme et les modalités du concours d entrée à l Institut de Formation Professionnelle des Avocats (J.O. n 3 048 du 28/08/06, pages 3946 à 3951) Le Garde

Plus en détail

Objet : Plainte à l endroit de l institut Philippe Pinel de Montréal et du Ministère de la Sécurité publique N/Réf. : 1004160 et 1005042

Objet : Plainte à l endroit de l institut Philippe Pinel de Montréal et du Ministère de la Sécurité publique N/Réf. : 1004160 et 1005042 Montréal, le 12 mars 2015 Monsieur Responsable de l accès aux documents Institut Philippe Pinel de Montréal 10905, boul. Henri-Bourassa E. Montréal (Québec) H1C 1H1 Monsieur Responsable ministériel Ministère

Plus en détail

Traité de droit criminel tome 2, 2 e édition

Traité de droit criminel tome 2, 2 e édition Traité de droit criminel tome 2, 2 e édition Hugues Parent On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville Montréal

Plus en détail

f) tout enregistrement audio ou vidéo, les notes ou la transcription de toute déclaration verbale faite

f) tout enregistrement audio ou vidéo, les notes ou la transcription de toute déclaration verbale faite OFFICE OF ATTORNEY GENERAL CABINET DU PROCUREUR GÉNÉRAL PUBLIC PROSECUTIONS OPERATIONAL MANUAL MANUEL DES OPÉRATIONS DE POURSUITES PUBLIQUES TYPE OF DOCUMENT TYPE DE DOCUMENT : Policy Politique CHAPTER

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Les tribunaux de la Colombie-Britannique Les tribunaux et le gouvernement Les canadiens éluent leurs gouvernements. Les gouvernements créent les lois. Les tribunaux imposent le

Plus en détail

Requête n o 8439/09. présentée par Marco Walter TINNER. contre la Suisse. introduite le 6 février 2009 EXPOSÉ DES FAITS

Requête n o 8439/09. présentée par Marco Walter TINNER. contre la Suisse. introduite le 6 février 2009 EXPOSÉ DES FAITS 21 décembre 2009 PREMIÈRE SECTION Requête n o 59301/08 présentée par Urs Friedrich TINNER contre la Suisse introduite le 14 novembre 2008 Requête n o 8439/09 présentée par Marco Walter TINNER contre la

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Décret n o 2010-148 du 16 février 2010 portant application de la loi organique n o 2009-1523 du 10 décembre 2009 relative

Plus en détail

Le vice-président constate que le quorum est atteint et déclare la séance ouverte. Il est proposé d adopter l ordre du jour tel que soumis.

Le vice-président constate que le quorum est atteint et déclare la séance ouverte. Il est proposé d adopter l ordre du jour tel que soumis. Procès-verbal de la séance extraordinaire du comité exécutif de la Ville de Longueuil, siégeant pour exercer des fonctions qui lui ont été déléguées par le conseil d'agglomération, tenue le 5 juin 2007,

Plus en détail

X X. Demandeurs. Entreprise DÉCISION DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE EN MATIÈRE D ACCÈS.

X X. Demandeurs. Entreprise DÉCISION DEMANDE D EXAMEN DE MÉSENTENTE EN MATIÈRE D ACCÈS. Commission d accès à l information du Québec Dossier : 05 10 23 Date : 31 juillet 2006 Commissaire : M e Hélène Grenier X X Demandeurs c. MELOCHE MONNEX INC. (SÉCURITÉ NATIONALE CIE D ASSURANCE) Entreprise

Plus en détail

Accueil au pouvoir judiciaire de Genève d'une délégation de greffiers des tribunaux de Tunisie

Accueil au pouvoir judiciaire de Genève d'une délégation de greffiers des tribunaux de Tunisie Accueil au pouvoir judiciaire de Genève d'une délégation de greffiers des tribunaux de Tunisie Genève, le 3 décembre 2014 11.12.2014 - Page 1 Programme de la matinée 9h00-9h45 : avec la participation de

Plus en détail

Budget du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux pour l exercice biennal 2014-2015

Budget du Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux pour l exercice biennal 2014-2015 Nations Unies A/68/491 Assemblée générale Distr. générale 27 septembre 2013 Français Original : anglais Soixante-huitième session Point 146 de l ordre du jour Financement du Mécanisme international appelé

Plus en détail

Comprendre le système de justice pénale canadien : Guide pour les victimes

Comprendre le système de justice pénale canadien : Guide pour les victimes Comprendre le système de justice pénale canadien : Guide pour les victimes Remerciements L Association des familles de personnes assassinées ou disparues, tient à remercier le Centre canadien de ressources

Plus en détail

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS par Jean-Michel ETCHEVERRY président du tribunal de grande instance de Roanne (2 février 2009) Plusieurs réformes législatives intervenues ces dernières

Plus en détail

VILLE DE LAC-MÉGANTIC RÉCLAMATIONS DU 6 JUILLET 2013 AU 31 AOÛT 2015

VILLE DE LAC-MÉGANTIC RÉCLAMATIONS DU 6 JUILLET 2013 AU 31 AOÛT 2015 Charges Dossier Demandeur Secteur Type Crédit de taxes Droits de mutation Autres formes d'aide Prêts Sous-total FALM-01 Chantal Larochelle Centre-ville Commercial - - 2 025-2 025 FALM-02 Nadeau, Suzanne

Plus en détail

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 1 VILLE DE QUÉBEC Cour municipale de la Ville de Québec

Plus en détail

- 1681 - Séance ajournée 28 mai 2013

- 1681 - Séance ajournée 28 mai 2013 - 1681 - À la séance ajournée du Conseil des commissaires de la Commission scolaire des Portages-de-l Outaouais tenue au Centre Mgr-Lucien-Beaudoin, 34, rue Binet, Gatineau (Québec), le mardi 28 mai 2013

Plus en détail

LOIS D'APPLICATION DU STATUT ITALIE

LOIS D'APPLICATION DU STATUT ITALIE LOIS D'APPLICATION DU STATUT Coopération des états membres ITALIE Dispositions relatives à la coopération avec le Tribunal international pour juger les personnes présumées responsables de violations graves

Plus en détail

Document de travail Ne pas reproduire Pour toute interprétation ou copie officielle contacter le greffe

Document de travail Ne pas reproduire Pour toute interprétation ou copie officielle contacter le greffe Document de travail Ne pas reproduire Pour toute interprétation ou copie officielle contacter le greffe PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DE L ÉRABLE VILLE DE PLESSISVILLE RÈGLEMENT 1420 SUR LES SYSTÈMES D ALARMES

Plus en détail

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité?

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? Automne 2011 QU EST-CE QU UN CERTIFICAT DE SÉCURITÉ? Créée en 1978, la procédure actuelle trouve son fondement dans la loi sur l immigration

Plus en détail

POLITIQUE N o : DPS-015 POLITIQUE SUR LE CAVIARDAGE

POLITIQUE N o : DPS-015 POLITIQUE SUR LE CAVIARDAGE 1. INTRODUCTION La loi exige que l identité des personnes ne soit pas révélée dans diverses matières (famille, protection de la jeunesse, adoption, etc.) et parfois, les décideurs ordonnent la non-publication

Plus en détail

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ;

LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL, Vu l ordonnance n 58-1067 du 7 novembre 1958 modifiée portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; Décision n 2013-331 QPC du 5 juillet 2013 (Société Numéricâble SAS et autre) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 29 avril 2013 par le Conseil d État (décision n 356976 du 29 avril 2013), dans les

Plus en détail

Original : anglais N : ICC-01/04-01/07 OA 6 Date : 9 juin 2008 LA CHAMBRE D APPEL

Original : anglais N : ICC-01/04-01/07 OA 6 Date : 9 juin 2008 LA CHAMBRE D APPEL ICC-01/04-01/07-573-tFRA 24-07-2008 1/7 VW PT OA6 Original : anglais N : ICC-01/04-01/07 OA 6 Date : 9 juin 2008 LA CHAMBRE D APPEL Composée comme suit : M. le juge Georghios M. Pikis, juge président M.

Plus en détail

COUR D'APPEL Page 1 RÔLE D'AUDIENCE. Journée d'audience : 27 et 28 octobre 2014

COUR D'APPEL Page 1 RÔLE D'AUDIENCE. Journée d'audience : 27 et 28 octobre 2014 COUR D'APPEL Page 1 Journée d'audience : 27 et 28 octobre 2014 1 200-09-007655-126 2013-08-28 Québec (200-17-006128-052) ET Ville de Québec, appelante [ T: 210 m MA: 1 + clé USB + tables des Matières +

Plus en détail

COUR D'APPEL Page 1 RÔLE D'AUDIENCE. Journée d'audience : 2 novembre 2015

COUR D'APPEL Page 1 RÔLE D'AUDIENCE. Journée d'audience : 2 novembre 2015 COUR D'APPEL Page 1 Journée d'audience : 2 novembre 2015 R E Q U Ê T E S COUR D'APPEL Page 2 Journée d'audience : 3 novembre 2015 1 200-09-008249-143 2014-10-03 Alma (160-17-000050-100) (160-17-000051-108)

Plus en détail

Les juridictions. A) Les juridictions civiles :

Les juridictions. A) Les juridictions civiles : Les juridictions. Tribunaux = Magistrats Ils ont une compétence d attribution (on ne peut pas s adresser à n importe quel tribunal pour n importe quelle affaire. Le droit privé (ordre judiciaire) de 1

Plus en détail

ACCUSÉ D UN CRIME COMMENT OBTENIR LE MEILLEUR RÉSULTAT POSSIBLE?

ACCUSÉ D UN CRIME COMMENT OBTENIR LE MEILLEUR RÉSULTAT POSSIBLE? ACCUSÉ D UN CRIME COMMENT OBTENIR LE MEILLEUR RÉSULTAT POSSIBLE? *Veuillez noter que la forme masculine utilisée dans ce livrel désigne aussi bien les femmes que les hommes. Le genre masculin est utilisé

Plus en détail

Lucie Désilets Suzanne Gagnon Colette Larose Thérèse Richard De Nitto. Alain Dépatie Normand Héroux Jacques Séminaro

Lucie Désilets Suzanne Gagnon Colette Larose Thérèse Richard De Nitto. Alain Dépatie Normand Héroux Jacques Séminaro 1 Procès-verbal de la séance ordinaire du Comité exécutif de la Commission scolaire Marie-Victorin, tenue le 23 mars 2004 à 21 h, à la salle Flore laurentienne située au siège social de la Commission scolaire

Plus en détail

Comment s y retrouver. La personne victime. dans le. processus judiciaire

Comment s y retrouver. La personne victime. dans le. processus judiciaire La personne victime dans le processus judiciaire Comment s y retrouver Définitions de différents actes criminels : Les crimes contre la personne : Voie de fait (articles 265 à 269 du Code criminel) : acte

Plus en détail

Le rôle du Service des poursuites pénales du Canada

Le rôle du Service des poursuites pénales du Canada Le rôle du pénales du Canada Me Luc Boucher, Avocat-Général Bureau de Ottawa / Gatineau APERÇU Présentation du SPPC. Mandat,Rôle et Fonction du SPPC Section du droit de la concurrence du SPPC Portrait

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006)

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) Circulaires de la Direction des affaires criminelles Signalisation des circulaires du 1 er avril au 30 juin 2006 Circulaire

Plus en détail

l arrêt qui suit : E n t r e : comparant par Maître Yves KASEL, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, et : le Ministère public

l arrêt qui suit : E n t r e : comparant par Maître Yves KASEL, avocat à la Cour, demeurant à Luxembourg, et : le Ministère public N 43 / 2014 pénal. du 11 décembre 2014. Not. 16453/13/CD Numéro 3383 du registre. La Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg, formée conformément à la loi du 7 mars 1980 sur l'organisation judiciaire,

Plus en détail

Table des matières. Titre I De la Cour d arbitrage à la Cour constitutionnelle

Table des matières. Titre I De la Cour d arbitrage à la Cour constitutionnelle Table des matières Préface 7 Ann Jacobs Postface 9 Paul Martens Introduction générale 1. Le Code d instruction criminelle 14 2. La jurisprudence de la Cour constitutionnelle 17 3. La jurisprudence de la

Plus en détail

03.460. Initiative parlementaire

03.460. Initiative parlementaire 03.460 Initiative parlementaire Procédures de la délégation des Commissions de gestion et enquêtes disciplinaires ou administratives de la Confédération menées parallèlement et sur un même objet Rapport

Plus en détail

Tribunal correctionnel de Paris Pôle Chambre N Parquet : CONCLUSIONS EN NULLITE POUR : Ayant pour avocat : EN LA PRESENCE DU MINISTERE PUBLIC

Tribunal correctionnel de Paris Pôle Chambre N Parquet : CONCLUSIONS EN NULLITE POUR : Ayant pour avocat : EN LA PRESENCE DU MINISTERE PUBLIC Tribunal correctionnel de Paris Pôle Chambre N Parquet : CONCLUSIONS EN NULLITE POUR : M. Ayant pour avocat : EN LA PRESENCE DU MINISTERE PUBLIC PLAISE AU TRIBUNAL 1. Après avoir été placé en garde à vue,

Plus en détail

CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre 2006. Une industrie à surveiller de très près!

CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre 2006. Une industrie à surveiller de très près! Secrétariat général Communiqué de presse CNW Telbec code 1 Sous embargo jusqu à 10 h 45 le 21 novembre 2006 Commerce itinérant d appareils de chauffage et de climatisation Une industrie à surveiller de

Plus en détail

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC. - et - - et - - et - - et - RAPPORT DU COMITÉ D'ENQUÊTE

CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC. - et - - et - - et - - et - RAPPORT DU COMITÉ D'ENQUÊTE CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CM-8-89-35 CONSEIL DE LA MAGISTRATURE LE MINISTRE DE LA JUSTICE DU QUÉBEC MADAME DIANE LEMIEUX, MADAME LE JUGE ANDRÉE BERGERON, LE BARREAU DE LONGUEUIL, Plaignants MONSIEUR LE

Plus en détail

chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Procédures disciplinaires : le memento CHRONIQUE JURIDIQUE

chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Procédures disciplinaires : le memento CHRONIQUE JURIDIQUE CHRONIQUE JURIDIQUE chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Lors de notre congrès de Lille, une motion a été proposée par la commission «métier» sur les

Plus en détail

RÈGLEMENT 295.1-2008 (RMU-01) MODIFIANT LE RMU-01 (295-2006) PORTANT SUR LES SYSTÈMES D ALARME

RÈGLEMENT 295.1-2008 (RMU-01) MODIFIANT LE RMU-01 (295-2006) PORTANT SUR LES SYSTÈMES D ALARME PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT 295.1-2008 (RMU-01) MODIFIANT LE RMU-01 (295-2006) PORTANT SUR LES SYSTÈMES D ALARME ATTENDU QU un avis de motion de ce règlement a été préalablement donné, soit à la séance

Plus en détail

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF CARTA EUROPEA avec le soutien de la Commission Européenne et des barreaux des Programmes EUROMED DROIT et EURODROIT SUD EST MEDITERRANEE Siège social Maison de l Europe à Montpellier Adresse administrative

Plus en détail

N o 1551 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 28 avril 1999. PROPOSITION DE LOI relative à la profession de prothésiste

Plus en détail

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca 1 PROTECTION CONTRE L EXPLOITATION Toute personne âgée ou handicapée a le droit d être protégée contre toute

Plus en détail

Guide à l intention des candidats à l inscription sur la liste des conseils de la CPI et des personnes assistant un conseil

Guide à l intention des candidats à l inscription sur la liste des conseils de la CPI et des personnes assistant un conseil Guide à l intention des candidats à l inscription sur la liste des conseils de la CPI et des personnes assistant un conseil Note à l intention des candidats : il est essentiel de bien comprendre et de

Plus en détail

Lignes directrices concernant les enregistrements audio et vidéo des médias en salle d audience

Lignes directrices concernant les enregistrements audio et vidéo des médias en salle d audience Lignes directrices concernant les enregistrements audio et vidéo des médias en salle d audience INTRODUCTION À la demande du juge en chef du Manitoba, du juge en chef de la Cour du Banc de la Reine et

Plus en détail

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI N 2345 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 25 mai 2005. PROPOSITION DE LOI abrogeant l article 434-7-2 du code

Plus en détail

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique Ville de Bures sur Yvette Vidéo-protection Charte d éthique La vidéo-protection est un outil au service de la politique de prévention et de sécurité de la Ville de Bures sur Yvette. Ses objectifs sont

Plus en détail

Procédure pénale. Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut

Procédure pénale. Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut Procédure pénale Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut Corrigé : Dissertation Le jugement de la personne poursuivie en son absence Indications de méthodologie : Sur la

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-132 QPC du 20 mai 2011. (M. Ion C.) Incapacité et interdiction d exploiter un débit de boissons

Commentaire. Décision n 2011-132 QPC du 20 mai 2011. (M. Ion C.) Incapacité et interdiction d exploiter un débit de boissons Commentaire Décision n 2011-132 QPC du 20 mai 2011 (M. Ion C.) Incapacité et interdiction d exploiter un débit de boissons Par arrêt en date du 24 mars 2011 (n 490), la troisième chambre civile de la Cour

Plus en détail

Règlement de procédure et de preuve* **

Règlement de procédure et de preuve* ** Règlement de procédure et de preuve* ** * Note explicative : Le Règlement de procédure et de preuve est un instrument d application du Statut de la Cour pénale internationale (Statut de Rome), auquel il

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION SUR L UTILISATION DES VISIOCONFÉRENCES

DOCUMENT D ORIENTATION SUR L UTILISATION DES VISIOCONFÉRENCES COUR DU QUÉBEC DOCUMENT D ORIENTATION SUR L UTILISATION DES VISIOCONFÉRENCES Compte tenu du nombre grandissant de projets pilotes prônant l utilisation accrue des visioconférences, la Cour du Québec a

Plus en détail

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs

L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945. Exposé des motifs L ORDONNANCE DU 2 FEVRIER 1945 Exposé des motifs Il est peu de problèmes aussi graves que ceux qui concernent la protection de l enfance, et parmi eux, ceux qui ont trait au sort de l enfance traduite

Plus en détail

Table des matières. L exécution effective des sanctions pécuniaires : un coup d «EPE» dans l eau? 7

Table des matières. L exécution effective des sanctions pécuniaires : un coup d «EPE» dans l eau? 7 Table des matières L exécution effective des sanctions pécuniaires : un coup d «EPE» dans l eau? 7 Damien Dillenbourg et Michaël Fernandez-Bertier Introduction 7 Section 1 Contexte de l adoption de la

Plus en détail

Garde de jour pour enfants

Garde de jour pour enfants Garde de jour pour enfants comprendre les dispositions de garde et les ordonnances de la cour criminelle ou du tribunal de la famille Contexte Les garderies ont pour principale tâche de préserver en tout

Plus en détail

5. Règlement de procédure et de preuve *+

5. Règlement de procédure et de preuve *+ 5. Règlement de procédure et de preuve *+ Table des matières Règle Chapitre 1. Dispositions générales 1. Emploi des termes... 2. Textes faisant foi... 3. Amendements... Chapitre 2. Composition et administration

Plus en détail