Le Lien. Juillet Notre recrutement médical p Une œuvre d art au CHSLD Sainte-Anne p.3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Lien. Juillet 2014. Notre recrutement médical p.18-19. Une œuvre d art au CHSLD Sainte-Anne p.3"

Transcription

1 Le Lien Prenez le pouls avec le journal interne du CSSS d Antoine-Labelle Année 10, numéro 3 Notre recrutement médical p Madame Francine Laroche, directrice générale du CSSS d Antoine-Labelle est heureuse d annoncer que les années 2014 et 2015 sont excellentes en termes de recrutement médical. Juillet 2014 Une œuvre d art au CHSLD Sainte-Anne p.3 À lire également dans cette édition: Mot de la Directrice générale 2 Soirée reconnaissance, remplie de plaisir et d honneur p De l écoute à la compassion, une coordonnatrice dévouée pour les résidents et les usagers du CSSS d Antoine-Labelle 3 La planification stratégique, le compte à rebours est lancé 9 Le conseil multidisciplinaire vous présente 11 Programme Zéro M.O.I 16 Prévision de chaleur intense 22 «Tous ensemble, pour ajouter de la santé et du mieux-être dans nos communautés»

2 Le mot de la Directrice générale Enfin l été est au rendez-vous avec les vacances qui débutent dans l ensemble de nos installations, vacances bien méritées pour le personnel. Le temps n est pas propice pour amorcer de grands projets mais plutôt pour permettre un temps de réflexion et surtout de ressourcement personnel. Encore cette année, nous avons dû déployer de grands efforts pour atteindre l équilibre budgétaire. Les équipes de gestion, le personnel, les médecins et les bénévoles ont tous apporté leur contribution pour respecter les budgets et nous sommes très fiers d annoncer que l équilibre budgétaire a été maintenu pour une troisième année consécutive. Une belle réussite qui mérite d être soulignée mais qui demandera le maintien de la même rigueur dans l avenir, cet équilibre demeurant toujours très précaire et étant soumis à beaucoup d éléments impondérables. D ailleurs, dans cette optique, le C.A. a adopté la planification stratégique afin d assurer une plus grande cohérence entre les différents programmes, une meilleure coordination des équipes et pour mieux répondre aux besoins de la population. Merci encore aux quelques 250 participants qui se sont prêtés à l exercice et qui nous permettent d être plus près des préoccupations actuelles de la MRC d Antoine-Labelle. Un lancement officiel de la planification stratégique est prévu le 18 septembre prochain. Cette planification sera présentée lors de la tournée des équipes par la Directrice générale pour être ensuite actualisée dans l ensemble de l établissement. Nous avons la préoccupation constante d améliorer le remplacement des ressources humaines en période estivale et lors des départs à la retraite. Cette année, le projet Club-école, porte d entrée pour la relève, a permis l embauche de 45 étudiants. Ils pourront cumuler une expérience de travail qualifiante et ainsi prendre un premier contact avec le CSSS. En plus des étudiants, nous accueillons 22 nouvelles candidat(e)s à la profession d infirmier(e)s. Elles débutent leur carrière au CSSS et sont réparties dans les différentes installations en venant prêter main forte aux équipes en place. Depuis mai dernier, nous pouvons compter sur une Infirmière Praticienne Spécialisée. Nous tenons à adresser nos félicitations à madame Elyse Bonneau qui est la première IPS diplômée au CSSS d Antoine-Labelle. En plus de compter sur l arrivée de nouveaux médecins sur le territoire, viennent de s ajouter six nouveaux résidents qui complètent l équipe de douze médecins à l Unité de Médecine Familiale des Hautes-Laurentides. Beaucoup d efforts déployés de la part de l UMF qui sont maintenant remplis de succès! Nous sommes très fiers de pouvoir compter sur cette relève de qualité qui s ajoute au personnel régulier pour nous permettre de poursuivre notre mission auprès de la population de la MRC d Antoine-Labelle. En terminant, je vous souhaite de prendre ce temps de pause mérité pour réaliser de nouveaux projets personnels, passer du temps de qualité avec vos proches ou tout simplement de prendre du temps pour vous! Bonne vacances, Francine Laroche Directrice générale Page 2

3 De l écoute à la compassion, Une coordonnatrice dévouée pour les résidents et les usagers du CSSS d Antoine-Labelle Depuis 1998, le CSSS d Antoine-Labelle peut compter sur les loyaux services de madame Ginette Vermette à la coordination du comité des usagers et des résidents du CSSS d Antoine-Labelle, un rôle très important pour la satisfaction de la clientèle. Une œuvre d art au CHSLD Sainte-Anne Principalement, ses fonctions, avec l aide des membres du comité des usagers, sont de renseigner la clientèle sur leurs droits et leurs obligations, de promouvoir l'amélioration de la qualité de leurs conditions de vie et évaluer leur degré de satisfaction à l'égard des services obtenus de l'établissement. La défense des droits et des intérêts collectifs des usagers sont au cœur du travail de Ginette Vermette. Elle accompagne et assiste, sur demande, un usager dans toute En mars dernier, une œuvre d art a été réalisée sur les portes de l unité prothétique du CHSLD Sainte-Anne afin de les camoufler à la clientèle qui fait de l errance. démarche qu'il entreprend y compris lorsqu'il désire porter une plainte. «Lorsqu une personne me contacte pour me signaler un mécontentement, dans la majorité des cas, les échanges entre le plaignant ou les personnes impliquées permettent de résoudre le problème ce qui permet d éviter de déposer une plainte officielle», explique madame Vermette. Tout le travail relationnel établi avec les résidents ont permis au comité de développer au fil du temps une crédibilité auprès de toutes les instances de l organisation. C est, entre autres, grâce au savoir-être, à l accueil des gens et à la grande capacité d écoute de la coordonnatrice. «Je suis très fière de l étroite collaboration que nous avons développé avec l établissement. Madame Laroche, directrice générale du CSSS est principalement la cause de cette belle relation», affirme la coordonnatrice. Josée Leduc, travailleuse sociale et Josée Ringuette, technicienne en loisirs, sont les instigatrices de cette belle initiative et ont fait appel à madame Lou Gilbert et madame Jocelyne Lavoie qui ont concocté cette œuvre d art. En seulement 4 jours de travail sous des toiles, ces artistes ont réussi ce chef d œuvre qui représente bien les ponts couverts. Jocelyne Lavoie, artiste Lou Gilbert, artiste peintre D autres projets sont à venir, des idées de reproduire la vielle gare pourraient voir le jour ultérieurement. Page 3

4 Une 2 e dégustation au CHSLD Sainte-Anne Le 12 juin dernier, s est tenue une deuxième dégustation de choix de menus pour la clientèle du CHSLD Sainte-Anne. Un groupe d une vingtaine de résidents était invité à cette dégustation afin de choisir les menus qui leurs seront offerts cet été. Cette initiative a encore fait des heureux qui ont eu la chance de fraterniser avec les organisateurs, des membres de la direction et du personnel tout en dégustant de délicieux plats préparés en collaboration avec l équipe de nutritionniste et de cuisiniers de l établissement. Les participants ont eu l occasion de se prononcer et de donner leur avis sur le goût, la texture et l assaisonnement des plats proposés. Page 4

5 Rapport annuel Bravo à tous, un équilibre budgétaire encore cette année Nous vous invitons à consulter le rapport annuel directement sur le site web dans la section Documentation. Les états financiers s y retrouvent également. Page 5

6 Un cinquième succès Pour une cinquième année, la direction des ressources humaines du CSSS d Antoine-Labelle a répété l expérience en offrant au personnel le BBQ DRH qui s est déroulé du 19 juin au 10 juillet. Des diners et des soupers ont été servis aux employés de jour et de soir et des boites à lunch ont été distribuées au personnel de nuit. Cet événement qui souligne le début des vacances permet de remercier chacun pour son travail remarquable. Plus de 630 employés étaient au rendez-vous dans les différentes installations. En plus de prendre un bon repas, les participants ont profité de l occasion d échanger entre eux et passer un agréable moment. Cette activité fortement appréciée fût une réussite! Un merci tout spécial aux équipes d hygiène et salubrité, du service alimentaire ainsi que des installations matérielles qui ont contribué encore une fois au succès de cette activité! Page 6

7 Les besoins en sang sont constants Beau temps mauvais temps Saviez-vous que 1000 dons de sang sont nécessaires par jour pour maintenir la réserve de sang à un niveau optimal et répondre aux besoins des malades dans les hôpitaux? Avec les vacances, plus de gens sur les routes et la demande en produits sanguins risque de s accroître. Chez nous, une collecte est organisée en collaboration avec le Club Richelieu La Lauriermontoise et la Sûreté du Québec à la section SANG (Est-ce que je peux donner du sang?) au site web d Héma-Québec au Saviez-vous vous qu un don de sang peut sauver jusqu à 4 vies! le lundi 14 juillet, entre 13h15 et 20h à l Église Cœur-Immaculé-de-Marie à Mont-Laurier. L objectif de cette collecte est de 260 donneurs. Vous désirez vérifier votre admissibilité avant de faire votre don, nous vous invitons à communiquer avec le Service à la clientèle-donneurs au ou Un agenda personnalisé est en élaboration Le CSSS d Antoine-Labelle vous offrira cet automne un nouveau modèle L équipe des communications est actuellement en processus de mise en page d un tout nouveau modèle d agenda adapté pour vous. Vous pourrez en commander cet automne. Nous vous aviserons lorsqu ils seront prêts. Page 7

8 Le LEAN au quotidien Les 5 et 6 mai derniers, une formation sur la gestion de la performance au quotidien a été offerte aux gestionnaires dans le cadre du déploiement de l Approche LEAN. Loin de se limiter à des projets, le potentiel d amélioration continue réside d abord et avant tout dans le travail d équipe et près des opérations, soit là où se crée de la valeur pour le client. C est dans cet esprit que Denis Lagacé, professeur titulaire de l UQTR est venu aborder avec les gestionnaires du CSSS les notions de LEAN leadership, de la gestion du changement et des caucus d équipe. Qu est-ce qu un caucus? Normalement utilisé dans le langage sportif, le caucus implique un arrêt de jeu où l équipe fait rapidement le point et réaligne sa stratégie afin de se donner toutes les chances possibles de remporter la victoire. Au CSSS d Antoine-Labelle, les caucus constituent une nouvelle pratique qui sera graduellement implantée dans les équipes en Il s agit ni plus ni moins d une rencontre d équipe d une durée de 15 minutes, réalisée à une fréquence variable, selon la réalité de chaque équipe. Les caucus visent à structurer la résolution de problème. Partant d un indicateur à améliorer ou d un objectif précis, le personnel est ainsi appelé à trouver des idées pouvant être mises en place par leur équipe afin de solutionner les irritants et d apporter des améliorations dans leurs services. L Approche LEAN ne se limite pas à réaliser d imposants projets. Il s agit d une culture managériale en amélioration continue reposant sur l écoute des clients et du personnel. Le tout, favorisant l alignement de nos actions sur des objectifs précis, rattachés à la planification stratégique. Mylène Perrier, BA Comm. MBA, conseillère aux communications et à l amélioration continue Page 8

9 La planification stratégique, le compte à rebours est lancé Suite aux consultations qui se sont tenues en février dernier, les portraits de chaque groupe consulté ont été consolidés. À la lumière des résultats de ces consultations, le comité de la planification stratégique a pu prendre le recul nécessaire pour établir un énoncé de vision, déterminer les valeurs à retenir, formuler les enjeux et les orientations stratégiques à prioriser d ici L équipe de direction a également travaillé ensemble à établir pour chaque enjeu retenu, des objectifs stratégiques comportant un indicateur à suivre et une cible visée pour La rédaction et le design du document final sont en cours, de même que l élaboration du plan de communication. Demeurez à l affût! Le lancement officiel de la planification stratégique aura lieu après la période estivale. Mylène Perrier, BA Comm. MBA, conseillère aux communications et à l amélioration continue Le nouveau modèle de note infirmière au dossier Depuis le 13 mai dernier, l'unité de médecine du CSRR utilise un tout nouveau modèle de note infirmière au dossier piloté et éventuellement validé par celui-ci. Le nouveau modèle est le fruit de nombreuses consultations avec des membres de cette unité et d'une équipe de projet LEAN. de qualité. Les suites de ce projet visent également à poursuivre les efforts d'harmonisation de nos pratiques en matière de rédaction des notes infirmières et à contribuer à la continuité des soins. Une formation a été donnée aux membres de l'équipe qui l'utilise depuis plusieurs semaine et se disent satisfaits de ce nouveau modèle. Le taux de consultation de la note infirmière a considérablement augmenté depuis et l'équipe du projet s'en réjouit. Avec ce projet, le CSSS s'inscrit dans la tendance du réseau en éliminant les notes cochées et encourage des notes narratives Page 9

10 La pensée de l édition L arc-en ciel De tout temps, la beauté de l arc-enciel a fasciné les hommes, qui ont mis longtemps à comprendre comment de si belles couleurs pouvaient se matérialiser dans le ciel. La lumière du soleil, en traversant des gouttes de pluie en suspension dans l air, est d abord réfractée, puis réfléchie vers l arrière des gouttes. Lorsqu un échange avec une personne semble se heurter à des façons de voir différentes, il est utile d adopter son point de vue pour comprendre comment elle voit la réalité. Opti-Route la requête électronique est en place Depuis le 22 avril dernier, le personnel de toutes les unités de soins a accès à la requête électronique Opti-Route afin de remplir électroniquement les demandes de transport pour ses clients. Ils ont aussi accès aux demandes en cours de traitement de leur unité afin de visualiser le statut de leur demande. Lors de la formation qui a été offerte aux personnes ressources de chaque équipe, les participants étaient satisfaits de la convivialité de l'application. Nous tenons à les remercier chaleureusement pour leurs questions et leurs commentaires qui ont mené à un nombre appréciable d'améliorations qui seront Page 10 C est l image formée par la diffusion de la lumière sur ces gouttes de pluie que nous voyons sous forme d arc-enciel. Un arc-en-ciel est toujours à l opposé du soleil. Pour le voir, il faut être en ligne avec le soleil et le centre du cercle dont fait partie l arcen-ciel. C est pourquoi il est impossible de se trouver au pied d un arc-en-ciel. Aussi impressionnant qu il soit, ce majestueux phénomène naturel est donc une simple illusion d optique; l arc-en-ciel n existe qu en fonction de la position de celui qui l observe. Une personne faisant face au soleil ne verra absolument rien. actualisées lors de la prochaine mise à jour de l'application. Résultats: Depuis le 13 janvier, ce sont 1234 demandes qui ont été traitées par l'équipe d'opti-route. Parmi ces demandes, 11,30% ont été des transports jumelés. La proportion de taxis sur l'ensemble des types de transport utilisés est passée en tête avec un taux de 36%. Malgré une réduction estimées à 9% du coût moyen par transport, la hausse du volume des transports fait en sorte que le respect du budget alloué demeure encore un grand défi. Développements à venir: Le comité d'implantation se penche actuellement sur la possibilité de développer un module qui faciliterait De même, la réalité est perçue différemment par chacun en fonction de son point de vue. Alors qu une personne peut affirmer avec certitude qu une certaine chose existe, une autre, ne le percevant pas ou le percevant autrement, le niera avec tout autant de conviction. Lorsqu un échange avec une personne semble se heurter à des façons de voir différentes, il est utile d adopter son point de vue pour comprendre comment elle voit la réalité. Il devient ainsi beaucoup plus facile d arriver à une position commune. Auteur: Jocelyn Pinet la prise de rendez-vous à l'intérieur de plages horaires compatibles au jumelage des transports. En effet, un nombre considérable de jumelages additionnels pourraient être effectués si un ajustement des heures de certains rendez-vous était possible.

11 Le conseil multidisciplinaire vous présente Le kinésiologue Un kinésiologue est un professionnel de la santé, spécialiste de l activité physique qui utilise le mouvement du corps humain à des fins de prévention, de traitement et de performance. Dans le cadre du CSSS, mon travail consiste à faire de la prévention et de la promotion de la santé. Les rencontres que j ai avec les clients/ participants se font généralement en groupe et très rarement en individuel. Pour certains programmes, je me déplace directement dans les municipalités tandis que parfois, les rencontres se font dans les points de service du CSSS. Les deux principaux programmes où je suis impliquée sont: le programme P.I.E.D, un programme pour la prévention des chutes chez les personnes âgées vivant à domicile et le programme SMASH, un programme de service de motivation aux saine habitudes de vie. Je suis aussi appelée à travailler avec les groupes de diabète et à faire des activités ponctuelles pour répondre à certains besoins. En tant que kinésiologue, j enseigne et je fais la promotion des saines habitudes de vie et les bénéfices d avoir un mode de vie physiquement actif, mais je fais aussi beaucoup plus que cela. Un spécialiste de l activité physique est souvent amené à essayer Membres du CM de coller la théorie à la pratique. Il essaie que cela soit le plus proche possible de la réalité du client. J essaie de connaître le plus possible mes Les deux principaux programmes où je suis impliquée est le programme P.I.E.D., un programme pour la prévention des chutes chez les personnes âgées vivant à domicile et le programme SMASH, un programme de service de motivation aux saine habitudes de vie. participants ou clients pour les guider vers une direction qui est possible pour eux en tenant compte de leurs facteurs facilitants ainsi que leurs barrières à chacun tout en conservant la formule groupe qui aide beaucoup pour la motivation. De plus, une des missions du kinésiologue est que les clients/ participants arrivent à l autodétermination et qu ils adoptent un mode de vie physiquement actif sur une base régulière et à long terme. C est pourquoi, il n est pas rare de voir des clients/ participants apprendre la persévérance et le dépassement de ses limites, car ce n est pas toujours facile de vouloir faire un changement d habitudes de vie. Un des éléments clé que j enseigne beaucoup est de trouver une activité physique qui nous convient et que nous allons aimer faire et vouloir en faire toujours un peu plus. Étant moi-même une adepte de l activité physique, c est un travail que j adore et qui me passionne. Lorsque les gens me disent qu ils ont trouvé une activité physique qu ils aiment, qu ils la pratiquent pour le plaisir et non plus par obligation, c est la plus belle récompense que je peux avoir dans mon travail! Josiane Laramé, kinésiologue Page 11

12 Soirée reconnaissance Remplie de plaisir et d honneur Félicita Page 12

13 tions! Page 13

14 Nos récipiendaires Jean-Pierre St-Louis Amélioration de la qualité des soins et des services Maurice Longpré Éminence professionnelle Gaétane Bellemare, à titre posthume Amélioration de la sécurité des usagers Josée Pressé Engagement et esprit d équipe Équipe Opti-Route Coup de cœur Jean-François Gagnon Coup de cœur Les nommés et les récipiendaires Page 14

15 Capsule OMÉGA La grille du potentiel de dangerosité (GPD) est un module de la formation Oméga de base qui sert à mesurer le degré de dangerosité manifesté par le client, à guider l intervenant dans le choix de l intervention appropriée et à avoir un langage commun entre les intervenants. Pour être sur la grille, la personne en escalade d agressivité doit être en relation interpersonnelle. 9 niveaux distincts sont décrits selon la situation observée. Les 3 niveaux inférieurs (tension émotive, collaboration conditionnelle et réfractaire) sont reliés à des incidents sans confrontation. Les 5 niveaux supérieurs (intimidation psychologique, résistance active, agression physique, assaut grave et menace exceptionnelle) sont reliés à des incidents avec confrontation c est-à-dire où la charge émotive est plus grande et la distance psychologique plus difficile à maintenir. Le niveau charnière (situé entre les niveaux 3 et 4) est le niveau destructeur. L incident en sera un avec ou sans confrontation selon l objet (qui lui appartient ou non) que la personne détruit. Sur la grille chacun des niveaux est décrit et le type d intervention approprié. L intervention est choisie en anticipant, observant et jaugeant la situation en cours en Les 5 niveaux supérieurs (intimidation psychologique, résistance active, agression physique, assaut grave et menace exceptionnelle) sont reliés à des incidents avec confrontation, c est-à -dire où la charge émotive est plus grande et la distance psychologique plus difficile à maintenir. tenant compte des valeurs de respect, professionnalisme, responsabilisation et sécurité. Il faut aussi appliquer les principes de base pour assurer notre sécurité et celle des autres en se protégeant, en évaluant, en prévoyant, en prenant le temps nécessaire et en se centrant sur la personne. Au bas de la grille, au niveau 1, un client en tension émotive présente de l anxiété, des pleurs, ou est en retrait. L intervention appropriée est de l écouter, le rassurer, c est-à-dire faire de la pacification. Au niveau 2, un client qui est en collaboration conditionnelle, il dit «oui, mais à la condition que» L intervention appropriée est d évaluer l argumentation et de favoriser l entente mutuelle. Il y a aussi lieu de faire de la pacification. Car la pacification est une approche simple et efficace qui aide à résoudre la situation de crise d agressivité ou de crise aiguë (et non l accélérer) par une approche centrée sur le vécu de la personne. Dans la prochaine édition du journal interne, nous verrons d autres niveaux de la grille du potentiel d agressivité. Vos formatrices Oméga, Maryane Burinato et France Denis Camp de vacances pour les proches aidants! Inscription jusqu au 18 juillet 2014 Marie-Claude Longpré poste 227 Activités de plein air, conférence, ressourcement, détente et plaisir garanti! Page 15

16 Programme Zéro M.O.I. Afin de limiter au maximum le recours à la maind œuvre indépendante (M.O.I.) qui exerce une pression financière importante sur l établissement, un volet supplémentaire au programme de reconnaissance Zéro M.O.I. est proposé au personnel infirmier flexible face à son horaire de travail. Le personnel infirmier titulaire d un poste dont l horaire est de JOUR ou de SOIR qui acceptera une modification d horaire vers le quart de nuit, recevra 50 points Zéro M.O.I. par quart de travail effectué de nuit conséquemment à cette modification. Cet incitatif est offert indépendamment de la rémunération que la personne recevra selon les termes prévus à la convention collective (temps supplémentaire, s il y a lieu). Une fois la période visée terminée, une analyse des quarts de travail effectués la nuit suivant une modification d horaire sera effectuée afin de déterminer le nombre de points auxquels vous aurez droit. Par la suite, ces points seront transférés en dollars et remis sous forme de carte-cadeau Visa prépayée. Il est à noter qu un point équivaudra à un dollar Saviez-vous que? Politiques et procédures (1 point = 1 $). Si vous êtes infirmiers et que vous souhaitez bénéficier du programme Zéro M.O.I., vous devez vous inscrire d ici le 6 septembre Voici les deux façons de procéder : Écrire à (s.v.p. indiquez Programme Zéro M.O.I. en objet/sujet) en prenant soin de mentionner votre nom complet et numéro d employé. Laisser un message au poste 4203 en mentionnant votre nom, numéro d employé, numéro de téléphone, en épelant votre adresse courriel et en spécifiant votre intérêt pour le volet «Bascule de nuit». (L adresse courriel n est pas obligatoire.) Si vous désirez davantage d information, n hésitez pas à contacter madame Caroline Sigouin au poste Gale commune : procédures à appliquer révisée le 15 mai Prenez note que cette procédure est disponible sur la bibliothèque virtuelle au T:\Bibliothèque virtuelle\politiques et Procédures\X-Soins et services à la clientèle. Le formulaire AH-223 (déclaration incidents-accidents) des outils ont été mis à votre disposition sur le Tous\SISSS afin de vous familiariser avec les changements apportés par le MSSS. Déclarations des fraudes Pour connaître les différents types de fraude, un tableau descriptif se retrouve dans la Bibliothèque virtuelle. T:\Bibliothèque virtuelle\politiques et procédures\g8 Législation et affaires juridique Joignez-vous à nos 595 adeptes et suivez-nous pour ne rien manquer! Page 16

17 Mois de Santé, Sécurité Suivi des activités Les membres du CPSST remercient l ensemble des participants aux activités organisées dans le cadre du mois de Santé, Sécurité! Héro en trente Pause-café CPSST CHML - CSRR - CLSC- CHSLD Le prix du Défi action prévention 2014 est décerné au programme santé physique du département de l urgence à Mont-Laurier pour la réfection d une porte automatique Bravo! Conférence avec Monsieur Michel Juteau Mineur, accidenté du travail, athlète olympique et conférencier Conférence Se créer une qualité de vie au travail! Page 17

18 Notre recrutement médical Le bonheur d annoncer de bonnes nouvelles Madame Francine Laroche, directrice générale du CSSS d Antoine-Labelle est heureuse d annoncer que les années 2014 et 2015 sont excellentes en termes de recrutement médical. En effet, de nouvelles ressources s ajouteront à notre équipe de médecins dès cet été. Nous pourrons compter sur les services du Dr Pierre-Paul Larochelle, issu de l UMF des Hautes-Laurentides; il pratiquera aux urgences de Rivière-Rouge et de Mont -Laurier. Il en va de même pour Dre Marie-Claude Surprenant qui, en plus du service des urgences dans nos deux sites, entend étendre sa pratique aux soins intensifs au cours de Dre France Durand-Sannino, médecin français, installera sa pratique à Rivière-Rouge aux services de l urgence, de l hospitalisation et fera de la prise en charge de patients au GMF de la Rouge. Dre Stéphanie Simard arrivera en décembre 2014; elle pratiquera à l urgence de Rivière-Rouge et fera de la prise en charge de patients à Mont-Laurier. Dre Julie-Anne Chapleau fera quant à elle de l obstétrique ainsi que de la prise en charge à Mont-Laurier. Dre Laurence Deslauriers Enfin, pour 2014, le CSSS d Antoine -Labelle est très fier d accueillir Dre Laurence Deslauriers, qui est originaire de la région; elle fera de l hospitalisation à Mont-Laurier, de la prise en charge au GMF de la Lièvre et elle a un intérêt marqué pour l enseignement à l UMF. Nous avons également eu le bonheur de recruter au sein de notre UMF six (6) nouveaux médecins-résidents qui seront présents à nos différents points de services. L UMF des Hautes-Laurentides est, on le rappelle, reliée à l Université de Montréal et reçoit des médecins en fin de formation qui ont choisi de faire de la médecine familiale le fondement de leur pratique. Ces médecinsrésidents seront avec nous pour une période minimale de deux ans. Il s agit des docteurs Marie- Pierre Codsi, Paola Lagos, Mylène Juneau, Marie-Luce De Varennes, David Chesda Bun et Marlène Drouin. Deux d entre eux nous ont déjà signifié leur réel intérêt à s installer avec nous en permanence, au terme de leur résidence. Pour ce qui est de l année 2015, il y a déjà cinq (5) candidats(es) qui ont formellement déposé leur candidature et sollicité un poste au CSSS d Antoine- Labelle. Il s agit du Dre Alexandra Dubé qui installera sa pratique en CHSLD et en soins à domicile à Mont-Laurier, du Dr Christophe Gauthier qui pratiquera aux services de l urgence et de l hospitalisation à Rivière-Rouge, du Dr Patrick Archambault qui répartira son temps de pratique entre les services d urgence de Rivière-Rouge et de Mont-Laurier et qui fera également de la chirurgie mineure, du Dre Marie-Michelle Gionet-Pes qui fera de l hospitalisation et de la prise en charge, à nos deux sites et du Dre Dre Nathalie Després Nathalie Després qui fera de l hospitalisation et de la prise en charge de patients en cabinet. Dre Marlène Drouin Dre Marie-Luce Varennes Dre Marie- Pierre Codsi Dre Paola Lagos Dre Mylène Juneau Dr David Chesda Bun Page 18

19 FLASH Révision du CODE ORANGE 2014 Qu il s agisse d un accident routier, d un accident industriel, d un accident d aéronef, de l évacuation d un autre établissement, nous sommes préparés à desservir la clientèle en tout temps, et ce, tout Mesures d urgence particulièrement pendant les premières minutes suivant la réception d un avis de sinistre externe. «Nous sommes prêts!» (recrutement médical suite) Nous continuons à travailler sur d autres candidatures pour l année 2015 et nous avons déjà des candidatures prévues pour La directrice générale, les membres du conseil d administration et du comité de direction désirent remercier et féliciter tous les membres du personnel qui ont contribué à ce succès et, plus particulièrement, monsieur Patrice Deslauriers, agent recruteur, pour son travail remarquable! Tous ont à cœur la mission du CSSS d Antoine-Labelle, soit d offrir les meilleurs soins de santé à l ensemble de la population de la région. Page 19

20 Programme de reconnaissance de l assiduité au travail période estivale 2014 La saison estivale est une période de pointe au niveau de la prise des vacances. Cette réalité fait en sorte de modifier significativement la composition des équipes de base. De plus, les absences de dernière minute et la pénurie de personnel ne font qu ajouter à cette période intense de l année. Ainsi, au cours de l été 2014, soit entre le 15 juin et le 6 septembre 2014, l organisation désire reconnaître l assiduité au travail afin de minimiser au maximum les impacts négatifs des absences de dernière minute et de la pénurie de personnel. Selon les modalités établies, des prix en guise de reconnaissance seront offerts par l entremise de tirages au sort parmi les employés qui respecteront leur disponibilité au travail. PRÉSENCE AU TRAVAIL Les personnes ayant été entièrement présentes au cours de la période de paie précédente au tirage seront admissibles à cette mesure incitative. Qu est-ce qui sera considéré comme une présence au travail? Respect de l horaire régulier Les libérations syndicales La participation à un comité de travail La formation ponctuelle Les congés de préretraite Les congés fériés suivants : (F13, F01, F02) Les vacances fractionnées dans le cadre des horaires 7/7 Les reprises de temps de 3 h et moins. Qu est-ce qui sera considéré comme une absence au travail? Les absences suivantes annuleront l admissibilité à la mesure, pour la période de paie donnée. Maladie personnelle Accident de travail Assurance salaire Congé mobile Congés sociaux conventionnés (sauf décès) Vacances prévues au calendrier Congé parental Congé sans solde Reprise de temps de plus de 3 h Participation aux tirages L employé ayant été entièrement présent, en fonction de son poste / assignation et de sa disponibilité, sera admissible au tirage pour la période de paie visée. Par conséquent, tout refus de travailler en regard de sa disponibilité de base entraînera le retrait de sa participation au tirage pour la période de paie concernée. Prix offerts Les prix remis seront d une valeur de 50 dollars offerts sous forme d une carte-cadeau Visa prépayée. Cette carte-cadeau pourra être utilisée chez tous les détaillants acceptant la carte de crédit Visa. Page 20

L indice. Numéro 3, septembre 2014

L indice. Numéro 3, septembre 2014 Numéro 3, septembre 014 Comprendre Partager Améliorer Plan d action LEAN - Volet II Avec le support du MSSS et la subvention LEAN volet II de 500 000$, le CSSS d Antoine-Labelle a la chance d accélérer

Plus en détail

Congé pour obligations familiales, congé de maladie et congé de force majeure : Comment s y retrouver?

Congé pour obligations familiales, congé de maladie et congé de force majeure : Comment s y retrouver? V O L U M E X X X V I I N U M É R O 8 L E 2 4 M A R S 2 0 1 5 D A N S C E N U M É R O : Demande de changement de champ 2 pour les enseignants inscrits sur la liste de priorité La retraite progressive 3

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-008. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-008. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Accueil et intégration du nouveau personnel et du personnel en période d essai NUMÉRO : DRH-008 EN VIGUEUR : Le

Plus en détail

Biographie des présentateurs

Biographie des présentateurs Biographie des présentateurs Jean- François Robert: Ingénieur en informa4que de forma4on (Université de Sherbrooke) depuis 2001 Maîtrise en ges4on de projet à l UQAR depuis 2014 Conseiller cadre en ges4on

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

Amendements n os 124 et 128

Amendements n os 124 et 128 223 À l intention des médecins omnipraticiens 12 décembre 2012 Amendements n os 124 et 128 Annexe XXI Reconnaissance de l efficience Introduction La Régie vous présente les changements apportés à votre

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Danielle Graveline Sylvia Poisson-Hodgins

Danielle Graveline Sylvia Poisson-Hodgins PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU PONTIAC TENUE LE LUNDI 16 JANVIER 2012, À 17H30, À LA SALLE DU CONSEIL, AU CLSC, MANSFIELD

Plus en détail

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes.

Le genre féminin utilisé dans ce document désigne aussi bien les femmes que les hommes. Programme d intéressement pour l implantation du rôle de l infirmière praticienne spécialisée Modalités d application 15-919-04W RÉDACTION Direction des soins infirmiers Direction générale des services

Plus en détail

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT)

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) MARS 2011 Conseil québécois des ressources humaines en tourisme 1 AVANT-PROPOS Ce guide d implantation s adresse spécifiquement

Plus en détail

Sur la photo : M mes Sonia Mongrain, agente à l affectation, Béatrice Héon Fréchette, directrice générale et Ginette Tremblay, commis comptable.

Sur la photo : M mes Sonia Mongrain, agente à l affectation, Béatrice Héon Fréchette, directrice générale et Ginette Tremblay, commis comptable. Portrait d une coopérative membre de la CDR L Interville, coop de solidarité en soins et services - 12 ans d existence - Ce fût un honneur pour moi de rencontrer M me Béatrice Héon Fréchette, directrice

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 PRÉSENCES : INVITÉS : 2581 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 18 MARS 2015 SÉANCE 506-15 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie

MOORE, France, secrétaire d assemblée. GUAY, M. Jean-Marc ROBERGE, Mme Gaétane ROY, Mme Julie PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION SPÉCIALE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DES ETCHEMINS, TENUE LE 17 JUILLET 2014, À 18 H 30, AU CENTRE ADMINISTRATIF (SALLE DE RÉUNION

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels

Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Rencontre générale des employés Rencontre de suivi concernant les défis organisationnels Le 19 mars 2013 1 Cette rencontre se veut interactive donc une opportunité d échanges employés-direction sur les

Plus en détail

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015

CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 CAAPTIVANT Le bulletin du CAAP-AT numéro 2 Édition de septembre 2015 Déjà, la routine d automne a repris sa place Pour la majorité d entre nous, le travail, l école, la garderie ont recommencé de façon

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree

Pour retourner un exemplaire papier du questionnaire de sondage. Par la poste : Par télécopie : 416 922-7538 Tricia Kindree À l écoute des personnes touchées par la SP Sondage à l intention des proches d une personne qui est atteinte de SP ou qui a reçu un diagnostic de SCI et des aidants non rémunérés d une personne qui est

Plus en détail

Une. expertise. à partager

Une. expertise. à partager Une expertise à partager Programmation 2012-2013 Table des matières 27 novembre 2012 Le trouble du comportement chez l adulte présentant une déficience physique : notions de base 13 et 14 décembre 2012

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ

GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ ÉQUITABLES POUR ÉTUDIANTS APERÇU DU PROGRAMME Le Programme d emplois d été équitables pour étudiants (PEEEE) du gouvernement du Nunavut (GN) offre aux

Plus en détail

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR

Gabie Paré Jean-Marc Sauvé SECRÉTAIRE DE ORDRE DU JOUR PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE L OUTAOUAIS TENUE LE JEUDI 26 FÉVRIER 2009 À 18 HEURES PRÉSENCES : ABSENCES : PERSONNES-

Plus en détail

Formation continue Programmation 2013-2014. Modalités d inscription

Formation continue Programmation 2013-2014. Modalités d inscription Formation continue Programmation 2013-2014 Modalités d inscription Pour chaque formation, une date limite d inscription est indiquée. Elle correspond à la date limite au-delà de laquelle la formation ne

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE

CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 268 rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 7, Numéro 2 Janvier 2014 CRÉDIT D IMPÔT ÉCORÉNOV INSTALLATION SEPTIQUE Revenu Québec a mis en place un crédit

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 PRÉSENCES : ABSENCE MOTIVÉE : INVITÉS :

CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 PRÉSENCES : ABSENCE MOTIVÉE : INVITÉS : 2535 CONSEIL D ADMINISTRATION DU 19 MARS 2014 SÉANCE 500-14 Procès-verbal d une séance ORDINAIRE du conseil d administration du Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie - Centre-du-Québec,

Plus en détail

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie.

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. La supervision des stagiaires Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. Coordonnatrices de stage Joanne Cardinal 120 Université/University(14002)

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05 1. OBJECTIF Promouvoir le développement professionnel et personnel pour que chacun contribue à l atteinte des objectifs organisationnels, à l amélioration continue de la qualité et de l efficacité des

Plus en détail

La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence

La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence La Clinique Archimède L infirmière, un levier d excellence Accessibilité Gestion de temps efficiente Sans rendez-vous planifié Utilisation optimale des ressources Autosoins Projet préparé par : Clinique

Plus en détail

Optez pour un recrutement stratégique!

Optez pour un recrutement stratégique! Le mercredi 8 avril 2015 Hilton Bonaventure 900, rue de la Gauchetière Ouest, Montréal PORTAILRH.ORG/RDV LE RENDEZ-VOUS ANNUEL DES SPÉCIALISTES DU RECRUTEMENT Optez pour un recrutement stratégique! Le

Plus en détail

Le Transcol. Mot de l équipe. Bulletin d information. Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé. Table des matières

Le Transcol. Mot de l équipe. Bulletin d information. Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé. Table des matières Bulletin d information Le Transcol Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé Table des matières Info-Route Vous déménagez? Les services de transports collectif durant l été Horaire d

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP

Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP Table des matières Chapitre I : Énoncé de principes : 1. Préambule. 3 2. Programme de perfectionnement et de développement carrière...

Plus en détail

Stages de mai à août 2001

Stages de mai à août 2001 Alternance travail-études dans le cadre du DEC en Technologie de conception en électronique Stages de mai à août 2001 Avant-Propos La formule de l alternance travail-études (ATE) est une méthode de formation

Plus en détail

Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire

Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire Dossier de presse... Plan canicule en Saône-et-Loire Mercredi 1er juillet 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Mâcon, le 30 juin 2015 Fortes chaleurs dans le département de Saône-et-Loire Déclenchement du niveau

Plus en détail

Pour les stages en sciences infirmières

Pour les stages en sciences infirmières Pour les stages en sciences infirmières Présenté à Madame Francine Blackburn Coordonnatrice du développement de la mission universitaire Madame Nicole Montminy, Conseillère clinicienne en soins infirmiers,

Plus en détail

CA-80-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE

CA-80-01 VÉRIFICATION DU QUORUM ET OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE PROCÈS-VERBAL DE LA QUATRE-VINGTIÈME (80 E ) ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DU SUD DE LANAUDIÈRE TENUE LE MARDI 24 MAI 2011 À 19 H À L AUDITORIUM

Plus en détail

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer.

Plan Canicule. En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Plan Canicule Fiche 3.2 : Les travailleurs En été, les périodes de canicule sont particulièrement propices aux coups de chaleur et plusieurs facteurs peuvent y contribuer. Facteurs environnementaux Ensoleillement

Plus en détail

Pier Bouchard et Mylène Savoie

Pier Bouchard et Mylène Savoie GROUPE DE RECHERCHE ET D INNOVATION SUR GROUPE DE RECHERCHE ET D INNOVATION L ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ SUR L ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ Pratiques et innovations possibles en faveur de

Plus en détail

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ PERSONNEL DE SOUTIEN (ADMINISTRATIF, TECHNIQUE, PARATECHNIQUE ET MANUEL) Veuillez prendre note que ce document est à titre de référence. Votre convention collective prévaut sur

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER Production Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

Édition du mois d octobre 2015

Édition du mois d octobre 2015 Édition du mois d octobre 2015 PHOTO Nous finirons par y arriver! La photo de votre enfant sera prise ce mercredi, soit le 7 octobre. PREMIÈRE COMMUNICATION AUX PARENTS Vous recevrez dans la semaine du

Plus en détail

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec!

Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! 16 juin 2006 Volume 2, N o 7 Journée exceptionnelle à l Hôpital Laval : trois transplantations cardiaques en 24 heures, une première au Québec! L Hôpital Laval, institut universitaire de cardiologie et

Plus en détail

Protocole d intervention en milieu scolaire pour les élèves atteints de diabète de type1 Formulaires à faire remplir par les parents

Protocole d intervention en milieu scolaire pour les élèves atteints de diabète de type1 Formulaires à faire remplir par les parents SERVICES DE SANTÉ ET MÉDECINE UNIVERSITAIRE Protocole d intervention en milieu scolaire pour les élèves atteints de diabète de type1 Formulaires à faire remplir par les parents CONCEPTION ET RÉDACTION

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 BONNE ANNÉE SCOLAIRE! Bonjour chers parents, Le service de garde de l Académie Louis-Pasteur est un endroit chaleureux et dynamique où les enfants sont encadrés par des

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

Caisse qui se passe. Nous souhaitons à tous nos membres: BONNES VACANCES! À ne pas manquer

Caisse qui se passe. Nous souhaitons à tous nos membres: BONNES VACANCES! À ne pas manquer Juin 2011 Caisse qui se passe Le magazine des membres de la Caisse Desjardins du Sud de Lotbinière Nous souhaitons à tous nos membres: BONNES VACANCES! À ne pas manquer 2 Un mot de votre DG 3 Du sang neuf

Plus en détail

Au service de sa communauté

Au service de sa communauté Au service de sa communauté Plus qu un lieu d hébergement et de soins de longue durée, c est un milieu de vie chaleureux où il fait bon vivre Le Centre d hébergement d Ormstown Bienvenue! Il nous fait

Plus en détail

TERRAIN DE JEUX 2012

TERRAIN DE JEUX 2012 TERRAIN DE JEUX 2012 Guide du parent 2 juillet au 16 août 2012 Informations aux parents C est avec grand plaisir que nous vous accueillons pour l été 2012. Encore une fois, tout a été mis en œuvre pour

Plus en détail

Utiliser les outils de gestion du temps 1

Utiliser les outils de gestion du temps 1 Utiliser les outils de gestion du temps 1 «À force de remettre à plus tard, la vie nous dépasse», Lucius Sénèque Un horaire de travail hebdomadaire vous permettra de trouver le temps d étude nécessaire

Plus en détail

Plan. stratégique 2015-2020

Plan. stratégique 2015-2020 Plan stratégique 2015-2020 Table des matières 1 2 3 5 Mot du recteur par intérim Mission Vision Valeurs Enjeu 1 Leadership et positionnement Enjeu 2 Études et formations distinctives 7 9 11 13 Enjeu 3

Plus en détail

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles

Génération 2.0. Félicitations! Journée des professionnelles 4 e édition Génération 2.0 Dernièrement, en lisant un article dans L Actualité du mois de mars concernant les 18-30 ans, j ai constaté qu en général, les jeunes d aujourd hui sont conscients de leur rareté

Plus en détail

Québec, le 24 février 2015. Cher patient, Chère patiente,

Québec, le 24 février 2015. Cher patient, Chère patiente, Québec, le 24 février 2015 Cher patient, Chère patiente, Bien que nous ayons introduit dans nos approches thérapeutiques l idée de la prévention de la maladie, il semble qu une erreur subsiste et obscurcisse

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

canada Guide d implémentation de la politique de rémunération Juillet 2009

canada Guide d implémentation de la politique de rémunération Juillet 2009 canada Guide d implémentation de la politique de rémunération Juillet 2009 TABLE DES MATIÈRES IMPLÉMENTATION DE LA POLITIQUE DE RÉMUNÉRATIONS: PRISE EN CHARGE, RESPONSABILITÉ ET DIRECTIONS Introduction

Plus en détail

POLITIQUE D INCLUSIO N DES

POLITIQUE D INCLUSIO N DES C E N T R E D E L A P E T I T E E N F A N C E L E S B O U R G E O N S - S O L E I L POLITIQUE D INCLUSIO N DES ENFANTS AYA NT DES BE SOINS PARTICULIERS É LA BORÉ PAR M ARIE JOSÉE LE LIÈVRE E T SOPHIE LE

Plus en détail

Politique de soutien financier pour les organismes reconnus

Politique de soutien financier pour les organismes reconnus Politique de soutien financier pour les organismes reconnus 2015-2017 Division de la culture, du loisir et de la vie communautaire Table des matières 1. Contexte... 1 2. Le fondement... 3 2.1. Le Cadre

Plus en détail

Commission de la santé et de la sécurité du travail

Commission de la santé et de la sécurité du travail Madame, Monsieur, Nous vous remercions d accueillir un de nos stagiaires en stage dans votre entreprise. Le rôle des entreprises est primordial dans la formation des futurs travailleurs. Elles participent

Plus en détail

PRÉAMBULE INTRODUCTION

PRÉAMBULE INTRODUCTION PRÉAMBULE La Lettre d entente no 245 est en vigueur depuis le 1 er novembre 2011 et son application a suscité maintes questions qui ont amené les parties négociantes à revoir de nouveau certaines dispositions

Plus en détail

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs

GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat. Au service de la réussite de chacun. Commission scolaire des Draveurs Commission scolaire des Draveurs GUIDE DU NOUVEL EMPLOYÉ Personnel enseignant régulier et à contrat Au service de la réussite de chacun N.B. Dans le présent texte, le générique masculin est utilisé sans

Plus en détail

Prévention et paritarisme : une excellente tablée! Colloque annuel de l ASSTSAS 29 et 30 avril 2015

Prévention et paritarisme : une excellente tablée! Colloque annuel de l ASSTSAS 29 et 30 avril 2015 Prévention de la violence Julie Bastien, conseillère cadre clinique Sophie Bernard, psychoéducatrice et formatrice Oméga Nathalie Parent, éducatrice et formatrice Oméga Hôpital Rivière des Prairies Dans

Plus en détail

«Intervention face aux comportements agressifs» PHOTO

«Intervention face aux comportements agressifs» PHOTO «Intervention face aux comportements agressifs» PHOTO APSAM 2003-2004 Nous tenons à remercier les personnes suivantes qui, par leurs connaissances et leur expérience, ont permis d orienter la formation

Plus en détail

Le jeudi 2 octobre 2014. Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015

Le jeudi 2 octobre 2014. Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 «Commencez à changer en vous ce que vous voulez changer autour de vous» Le jeudi 2 octobre 2014 Chers parents, NOUVEAU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 2014-2015 Lors de l assemblée générale du 17 septembre dernier,

Plus en détail

Travaux d égouts en voie d être terminés

Travaux d égouts en voie d être terminés Issoudun, Ensemble avec Fierté Bureau Municipal 314 rue Principale Tél. : 418-728-2006 Volume 8, Numéro 8 Juillet 2015 Travaux d égouts en voie d être terminés Chers citoyens, Notre réseau d égouts est

Plus en détail

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION DE L AGENCE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DE LANAUDIÈRE À L ÉGARD DE L INTÉGRATION DES PERSONNES HANDICAPÉES Mise à jour au 28 février 2013 Véronique Bibeau, Conseillère en gestion

Plus en détail

Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix

Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix Contenu 03 04 06 08 13 Introduction: Est-ce le moment? Un contexte propice à la discussion Une amorce positive à la discussion

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014

Plan d action municipal triennal Comité municipal «Ma santé en valeur» de Grenville-sur-la-Rouge 2012-2014 Objectifs Doter la municipalité de Grenville-sur-la-Rouge de mesures permettant de diminuer l exposition des citoyens à la fumée secondaire et de motiver les fumeurs à abandonner le tabagisme. Résultats

Plus en détail

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC

LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC LA MISSION DE L APER EST DE REPRÉSENTER ET DE DÉFENDRE LES DROITS DU PERSONNEL D ENCADREMENT DU RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX DU QUÉBEC SOUTIEN, DÉVELOPPEMENT, REPRÉSENTATION L APER EST LA

Plus en détail

Présentation Stratégie de prévention des chutes. CSSS Antoine Labelle Juin 2010

Présentation Stratégie de prévention des chutes. CSSS Antoine Labelle Juin 2010 Présentation Stratégie de prévention des chutes CSSS Antoine Labelle Juin 2010 1 L équipe de la présentation : Nathalie Maurais, directrice des soins infirmiers Mireille Beaulieu, conseillère cadre à la

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

Nadia Lazzari Dodeler Doctorante Uqam Attirer et maintenir sa main d œuvre grâce à la performance RH, le cas des établissements de santé.

Nadia Lazzari Dodeler Doctorante Uqam Attirer et maintenir sa main d œuvre grâce à la performance RH, le cas des établissements de santé. Nadia Lazzari Dodeler Doctorante Uqam Attirer et maintenir sa main d œuvre grâce à la performance RH, le cas des établissements de santé. ARUC GATS Montréal le 07 octobre 2011 Les établissements de santé

Plus en détail

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1

AQR. Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 AQR Rapport Annuel Association Québécoise de Racquetball 2014-2015 1 Rapport du président 2014-2015 En 2014-2015, l Association Québécoise de Racquetball peut dire encore une fois, mission accomplie pour

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Service de garde École Madeleine-de-Verchères

Service de garde École Madeleine-de-Verchères Service de garde École Madeleine-de-Verchères Réglementation 2012-2013 5975,rue Cartier 6017, rue Cartier Montréal (Québec) (514) 596-4977 (514) 596-4985 H2G 2V4 Christine Benoit, directrice Diane Gallant

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES SERVICE DE GARDE ÉCOLE INSTITUTIONNELLE JACQUES-CARTIER-SAINT-DENYS-GARNEAU 2015-2016

INFORMATIONS GÉNÉRALES SERVICE DE GARDE ÉCOLE INSTITUTIONNELLE JACQUES-CARTIER-SAINT-DENYS-GARNEAU 2015-2016 INFORMATIONS GÉNÉRALES SERVICE DE GARDE ÉCOLE INSTITUTIONNELLE JACQUES-CARTIER-SAINT-DENYS-GARNEAU 2015-2016 DOCUMENT À CONSERVER sgarde.jcartier@cscapitale.qc.ca 418-686-4040 poste 3214 Bienvenue au service

Plus en détail

Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI) ÉDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLES (ÉFP) Outil en ligne du projet ÉFP. Guide.

Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI) ÉDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLES (ÉFP) Outil en ligne du projet ÉFP. Guide. (OCASI) ÉDUCATION ET FORMATION PROFESSIONNELLES (ÉFP) Outil en ligne du projet ÉFP Guide Préparé par Beverly Lawrence-Dennis 2010-2011 Table des matières Objectif... 3 Inscription... 4 Remplir votre profil...

Plus en détail

»»»»»»»» » ACTES DU RENDEZ-VOUS. le 4 mai 2010. Alma, Rendez-vous des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre

»»»»»»»» » ACTES DU RENDEZ-VOUS. le 4 mai 2010. Alma, Rendez-vous des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre Organisé par la Chambre de commerce et d industrie Lac-Saint-Jean-Est en partenariat avec la Fédération des chambres de commerce

Plus en détail

Visioconférence (3 h 15)

Visioconférence (3 h 15) Site Site Site Site Formations continues 2010 2011 Consultez notre site Internet pour obtenir : la liste des formations, la description des contenus et le formulaire d inscription ATTENTION Nouvelle plage

Plus en détail

SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS

SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS SOUTIEN À L IMPLANTATION DU PROGRAMME DE PROMOTION DES SIÈGES D AUTO DANS UN CONTINUUM DE SERVICES INTÉGRÉS pour les CSSS qui ont retenu les cibles 6.4 et 6.5 du Plan d action régional (PAR) dans leur

Plus en détail

ALLOCATION DES RESSOURCES

ALLOCATION DES RESSOURCES ALLOCATION DES RESSOURCES À L ENSEIGNEMENT 2015-2016 ENTENTES PRÉALABLES Version adoptée LE 9 AVRIL 2015 ANNEXE A RÈGLES DE RÉPARTITION DES ALLOCATIONS POUR LA COORDINATION DÉPARTEMENTALE ET LA COORDINATION

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU MARDI 27 SEPTEMBRE 2005 À 19 h15

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU MARDI 27 SEPTEMBRE 2005 À 19 h15 École Fernand-Seguin 10050, avenue Durham Montréal Québec H2C 2G4 Téléphone : 596.5200 Télécopieur : 596.7352 Site Web : csdm.qc.ca/fseguin Courriel : fseguin@csdm.qc.ca COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION RÉGULIÈRE

Plus en détail

SMA³D : Soins médicaux aigus aux aînés à domicile : une alternative à l hospitalisation

SMA³D : Soins médicaux aigus aux aînés à domicile : une alternative à l hospitalisation FORMULAIRE DE PRÉSENTATION DU RAPPORT FINAL PROJET LEGG TITRE DU PROJET SMA³D : Soins médicaux aigus aux aînés à domicile : une alternative à l hospitalisation NOM(S) DE(S) L ÉTABLISSEMENT(S) CONCERNÉ(S)

Plus en détail

VOCATION DE LA RÉSIDENCE OUTREMONT Auberge de Charme pour Aînés

VOCATION DE LA RÉSIDENCE OUTREMONT Auberge de Charme pour Aînés VOCATION DE LA RÉSIDENCE OUTREMONT Auberge de Charme pour Aînés Madame, Monsieur, La Résidence Outremont se spécialise dans le service à la clientèle personnalisé qui est au cœur de ses préoccupations

Plus en détail

POUR LES MESURES «PRIORITÉ JEUNESSE», «ACTION COMMUNAUTAIRE INTERSECTORIELLE» ET «PROMOTION DE LA SANTÉ ET PRÉVENTION DES TOXICOMANIES»

POUR LES MESURES «PRIORITÉ JEUNESSE», «ACTION COMMUNAUTAIRE INTERSECTORIELLE» ET «PROMOTION DE LA SANTÉ ET PRÉVENTION DES TOXICOMANIES» POUR LES MESURES «PRIORITÉ JEUNESSE», «ACTION COMMUNAUTAIRE INTERSECTORIELLE» ET «PROMOTION DE LA SANTÉ ET PRÉVENTION DES TOXICOMANIES» Année 2010-2011 Répondante pour les organismes de Saint-Laurent A/S

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

Numéro 10 Le 22 mai 2014 DATES À RETENIR

Numéro 10 Le 22 mai 2014 DATES À RETENIR Numéro 10 Le 22 mai 2014 DATES À RETENIR 26 mai Sortie au Site traditionnel Huron pour les élèves de 3 e année Accueil des futurs élèves du préscolaire Les élèves du préscolaire de cette année seront alors

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil

DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil DOCUMENT D'INFORMATION À L'INTENTION DES EMPLOYEURS Technologie du génie civil Pour toute demande d information, veuillez contacter : Thierry de Rouville Conseiller ATE 418 589-5707 / 1 800-463-2030, poste

Plus en détail

DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS

DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS DIX MODULES DE FORMATION OFFERTS POUR TOUT SAVOIR SUR L ALIMENTATION DES ENFANTS DE 2 À 5 ANS Guide des formations conçues par Extenso, le Centre de référence en nutrition de l Université de Montréal,

Plus en détail

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet.

Juin 2013. De gauche à droite: Liliane Leboeuf_Laurette Gagnon_Claude Drouin_Pauline Crevier _Marcel Audet et Michel Goulet. Infos de chez-nous! Juin 2013 Sommaire 1-Gala Reconnaissance -Années de fidélité 2-Des gens de chez-nous -Page centrale: Photos 3-Fête des bénévoles -Anniversaires du mois -Promotion 4-Recrutement -Formation

Plus en détail

Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur

Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur Les sports et les loisirs apportent de nombreux avantages aux enfants et peuvent être une manière amusante et agréable de faire de l activité physique. Cependant,

Plus en détail

Nous remercions le comité «Halloween» de l école qui a organisé les activités de cette journée spéciale pour les enfants.

Nous remercions le comité «Halloween» de l école qui a organisé les activités de cette journée spéciale pour les enfants. Numéro du 14 novembre-2014 RÉSULTATS DE LA CAMPAGNE «BIEN ATTACHÉ» POUR NOTRE ÉCOLE Santé publique a compilé les résultats de sa visite à notre école le 23 septembre dernier. Il s agissait de faire une

Plus en détail

SERVICE DE GARDE ÉCOLE L ARPÈGE. 649 St-Joseph Ste-Julie (Qc) J3E 1W8

SERVICE DE GARDE ÉCOLE L ARPÈGE. 649 St-Joseph Ste-Julie (Qc) J3E 1W8 SERVICE DE GARDE ÉCOLE L ARPÈGE 649 St-Joseph Ste-Julie (Qc) J3E 1W8 Cadre de référence sur les modalités de fonctionnement du service de garde 2015-2016 Technicienne : Myriam Jodoin Service de garde 450

Plus en détail

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval

Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Présentation Comité des usagers du CSSS de Laval Conseil d administration 29 mai 2013 RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS ET BILAN FINANCIER 2012-2013 1 Mot du Président Il est important de souligner l équipe extraordinaire

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

CONTRAT DE SERVICE POUR UNE CONSULTATION MÉDICALE

CONTRAT DE SERVICE POUR UNE CONSULTATION MÉDICALE Veuillez lire au complet ce contrat de service avant de l accepter et de confirmer votre réservation. Nous vous suggérons de l imprimer et d en conserver une copie. CONTRAT DE SERVICE POUR UNE CONSULTATION

Plus en détail

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault.

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault. PROCÈS-VERBAL de la première (09-01) assemblée régulière de l année 2009 du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 janvier 2009, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski.

Plus en détail

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE

PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE PRIX RÉSIDENCE ARTISTIQUE EN ARTS DE LA SCÈNE CENTRE DES ARTS DE LA SCÈNE JEAN-BESRÉ SHERBROOKE Appel de projets 2014 CONSIGNES AUX DEMANDEURS DE RÉSIDENCE Veuillez, s il vous plaît : remplir le formulaire

Plus en détail