KMnarcazw.html

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "http://plus.lapresse.ca/screens/461e-d128-53444255-83d8-5737ac1c606d%7cfl- KMnarcazw.html"

Transcription

1 STÉPHANIE MORIN LaPresse KMnarcazw.html Bien choisir comment se déplacer Avec l arrivée des compagnies aériennes à bas prix les fameux «low cost», les voyageurs au budget serré peuvent désormais se déplacer plus rapidement d une ville à l autre. Mais ces vols à prix coupés ne sont pas la panacée. Survol des possibilités. AVION Ryanair ou Wizz Air en Europe. Air Asia ou SpiceJet en Asie. Jetstar en Australie. Allegiant ou JetBlue aux États-Unis. Les compagnies aériennes à bas prix se multiplient, et ce, aux quatre coins du monde. Le principe d affaires est simple : limiter au maximum les services aux voyageurs pour sabrer les dépenses. Si les billets sont offerts à des prix souvent alléchants, de nombreux frais supplémentaires peuvent faire exploser les coûts du voyage. Par exemple, ces petites compagnies aériennes facturent souvent les bagages mis en soute. Les coûts peuvent varier entre 15 et 115 $ par segment de vol. Des frais autour de 15 $ souvent peuvent aussi être exigés pour s enregistrer directement au comptoir plutôt qu en ligne. Or, l enregistrement en ligne n est pas toujours offert à ceux qui doivent déposer un bagage en soute. Une double raison de voyager léger. «Il faut aussi savoir que plusieurs compagnies low cost atterrissent et décollent dans de petites aérogares, souvent excentrées, explique Catherine Dionne. Il faut donc tenir compte des coûts et du temps nécessaire pour se rendre à cette aérogare.» TRAIN Jadis moyen par excellence de sillonner l Europe, le train reste une bonne option, même si les déplacements sont plus longs qu en avion. Les gares sont souvent situées au cœur des villes et les voitures sont assez confortables pour qu on y voyage de nuit ce qui permet d économiser le prix d une chambre d hôtel. Plusieurs laissez-passer ferroviaires sont proposés pour explorer l Europe. Ces billets n étant pas offerts aux citoyens européens, il faut les acheter avant le départ du Canada. Ces laissez-passer permettent de voyager dans un ou plusieurs pays, pour un nombre défini de jours. Leur prix varie en conséquence. Des exemples? Cinq jours de déplacement en France, à répartir au choix au cours d un séjour d un mois : 274 $ (en deuxième classe pour un jeune de moins de 25 ans). Dix jours de déplacement en Italie et dans trois pays limitrophes : 605 $. Ou encore 908 $ pour 15 jours de déplacement, utilisables au cours d un séjour de deux mois en Europe. Est-ce véritablement plus économique que des billets achetés à la pièce? Oui, si on compte faire plus de trois jours de déplacement pendant le séjour, estime Mélanie Alberic, gestionnaire au marketing pour Rail Europe. Catherine Dionne estime de son

2 côté que les détenteurs de laissez-passer paient entre 30 et 80 $ par jour de transport, selon la formule choisie. C est un tarif très acceptable. Mais il y a un hic. Certains trains, comme les TGV, nécessitent des réservations. En période de pointe, comme l été, les trains internationaux peuvent aussi être pleins. Il faut tenir compte du risque de rester sur le quai. Le conseil de Mélanie Alberic : réserver un siège plusieurs jours à l avance pour les déplacements qu on ne veut absolument pas manquer. Et si le hasard des rencontres faisait changer les plans du voyage? «Il est possible de modifier sa réservation. On perdra seulement les frais de réservation.» Ces frais varient, selon les pays, entre 12 et 19 $ par billet. Pour explorer le Canada, VIA Rail propose la carte Canrailpass, qui offre 7 allers simples sur tout le réseau canadien, à réaliser sur une période de 21 jours. Prix pour la saison haute : 907 $. AUTOCAR Moins confortable que le train et souvent moins rapide, l autocar reste le moyen de transport organisé le plus économique. Aux États-Unis, où le réseau ferroviaire est cruellement limité, l autocar supplante de loin le train. Les sociétés sont nombreuses et offrent souvent des rabais, mais aucune ne propose de laissez-passer semblable aux cartes ferroviaires européennes. En Australie, toutefois, Greyhound propose des laissez-passer qui permettent de faire un ou plusieurs arrêts entre deux destinations présélectionnées. En Europe, Busabout propose 3 boucles différentes, qui traversent 34 grandes villes dans 9 pays d Europe (dont la France, l Espagne et l Italie). Les voyageurs peuvent descendre aux arrêts prévus et rester à destination aussi longtemps qu ils le souhaitent. «Des départs se font tous les deux jours, de mai à octobre, explique Catherine Dionne. Les chauffeurs servent aussi de guides et peuvent répondre aux questions des voyageurs.» Le bémol : les trajets doivent se faire dans le sens prévu pour le trajet (impossible de revenir sur ses pas). Vendu 745 $ pour une boucle (1535 $ pour les trois), le laissez-passer est valide de mai à octobre et doit être acheté avant le départ du Canada. Pour les voyageurs qui passent par l Europe de l Ouest, le réseau IDBUS propose depuis 2012 plusieurs trajets longue distance en autocar (avec wi-fi gratuit) à des prix mini : 35 euros pour un aller simple Marseille-Milan ou Amsterdam-Paris. Surtout, il ne faut pas négliger les systèmes de transports publics des pays visités. Les billets d autobus, vendus quelques dollars, sont valides pour quelques heures parfois et peuvent permettre de faire une excursion d une journée à peu de frais. COVOITURAGE Si les voyages «sur le pouce» exercent toujours un attrait particulier chez les plus aventuriers, certains préféreront utiliser des réseaux de covoiturage plus organisés, qui garantissent un minimum de qualité (et de sécurité).

3 En Europe, le réseau Carpooling permet de mettre en contact 5,2 millions d utilisateurs, tant passagers que conducteurs. Plus de trajets sont proposés dans plusieurs pays européens et les prix sont fixés par les conducteurs. Aux États-Unis, RideJoy et Zimride offrent des services semblables.

4 STÉPHANIE MORIN LaPresse Kf6ByqSI1.html Choisir où se poser pour une nuitée Après le transport, c est l hébergement qui entame le plus les économies du voyageur. Certaines formules, très économiques, permettent de bonifier le voyage en favorisant les rencontres avec d autres voyageurs. Exemples. AUBERGES DE JEUNESSE Avec 4000 auberges sur la planète, le réseau Hostelling International est sans doute le plus célèbre auprès des globe-trotters. Pourquoi? Une place au dortoir ne coûte que quelques dollars, on peut cuisiner ses repas sur place et les grands espaces communs deviennent chaque soir des lieux de rencontre privilégiés entre voyageurs venus du monde entier. De plus, plusieurs activités et visites guidées sont organisées. Bref, c est l endroit parfait pour trouver des compagnons de voyage supplémentaires. Autre avantage, selon Jean-Richard Boucher, de Voyages Campus : les auberges de jeunesse doivent respecter certaines normes de sécurité et de propreté pour être membres du réseau. Cela étant dit, plusieurs auberges indépendantes proposent des chambres et des services de qualité comparable, parfois moins chers. Et aucune carte de membre n est exigée. Avant de faire son choix, il faut considérer l emplacement de l auberge (certaines sont très excentrées), la politique pour les dortoirs (mixtes ou non) et les suppléments à payer (on exige parfois que le voyageur fournisse son oreiller et ses draps). Dans les villes très fréquentées, comme Paris ou Rome, les dortoirs se remplissent vite, surtout le week-end. Une réservation, quelques jours à l avance, peut s avérer utile. Un conseil de Catherine Dionne : avant le départ, réserver sa première nuit à l hôtel, voire planifier une correspondance vers l hôtel. «En Asie, par exemple, on atterrit avec un gros décalage horaire, parfois tard le soir, en ayant le mot touriste écrit au milieu du front. Personne ne veut chercher un hôtel à Delhi, en pleine nuit, dans le quartier des backpackers» COUCHSURFING Personne n est mieux placé qu un voyageur pour accueillir (et héberger) un autre voyageur. C est sans doute ce qui explique la grande popularité du couchsurfing auprès des jeunes (mais pas seulement) globe-trotters.

5 Par le truchement d un site internet, les voyageurs entrent en contact avec des hôtes prêts à les accueillir et à leur faire découvrir leur ville. Marie-Pier Grenier rentre tout juste d un voyage de six mois en solo aux États-Unis. Six mois pendant lesquels elle n a dormi que deux fois dans des auberges de jeunesse ; elle a passé toutes les autres nuits sur les canapés de membres de la cybercommunauté des couchsurfers. Six mois à dormir sans débourser un sou? Pas vraiment. «C est bien de laisser quelque chose aux gens qui nous hébergent, de les inviter à dîner, de leur payer une bière, dit la voyageuse de 26 ans. Grosso modo, ça m a coûté 20 $ par nuit.» En contrepartie, les couchsurfers itinérants rencontrent des gens la plupart du temps, des voyageurs entre deux voyages qui partagent leurs bonnes adresses, voire leur servent de guides, pour voir la ville autrement. «Faire de couchsurfing, ce n est pas comme dormir dans un B & B, lance Evens Lévesque, qui a testé le concept à Madagascar, en Italie et au Mexique. Il faut vouloir entrer en contact avec les gens, discuter. Mais on tisse des liens d amitié qui peuvent durer longtemps.» Le couchsurfing peut toutefois devenir contraignant si on en fait son principal mode d hébergement. Puisque les séjours ne peuvent excéder trois jours, il faut sans cesse retourner sur le site internet pour lancer une nouvelle demande, vérifier si un hôte s est manifesté. Bref, chercher un réseau internet plusieurs fois dans une journée. «C est un peu stressant, admet Marie-Pier Grenier. Mais on l oublie vite. On se retrouve vraiment à vivre au jour le jour.» Autre difficulté pour le couchsurfer débutant : les hôtes acceptent ou non un visiteur en se basant sur les références de ce dernier, compilées sur le site internet. Or, l absence de références peut poser problème. Pour augmenter les chances de réponses positives, Marie-Pier Grenier suggère de vivre une première expérience à proximité, à Montréal ou à Québec, par exemple. Si tout se passe bien, les hôtes ajouteront un bon commentaire à la fiche, un sésame qui pourra ensuite ouvrir plus de portes. Un dernier mot à l intention des voyageurs homosexuels : le site indique clairement les hôtes qui acceptent les conjoints de même sexe. WWOOF ET AUTRES Autre façon de voir du pays autrement : le WWOOF, acronyme de World-Wide Opportunities on Organic Farms. Ce réseau, né au début des années 70 en Angleterre, permet à des voyageurs de travailler bénévolement dans des fermes biologiques en échange du gîte et du couvert. Voyageurs et producteurs passent par les sites internet des organisations nationales de «wwoofing» pour trouver qui des fermes où se poser, qui des voyageurs à accueillir.

6 Pour avoir accès aux fermes participantes au pays, WWOOF Canada exige des frais de 45 $. Maude McCarthy Aubut a vécu des expériences de «wwoofing» en Nouvelle-Zélande («le paradis des " wwoofers "», dit-elle), au Mexique et au Costa Rica. «Lorsque je voyage, j aime m imprégner de la culture du pays et connaître des gens sur place. En plus, je suis une adepte de l alimentation bio. Le " wwoofing " répond à tous ces besoins.» Horticultrice de formation, la femme de 30 ans a aidé à entretenir les potagers de ses hôtes, mais a aussi construit des bâtiments et créé des jardins ornementaux. Elle a travaillé parfois quatre heures par jour, parfois six, avec un, deux ou trois jours de congé par semaine. En échange, ses hôtes lui ont offert l hébergement (parfois rustique) et les repas (toujours frugaux). Faut-il, comme elle, connaître les végétaux sur le bout des doigts pour tenter l expérience du «wwoofing»? «Pas forcément. Il y a plusieurs travaux à faire dans une ferme : de la construction, garder des enfants, faire à manger» Elle prévient, toutefois : «Le " wwoofing " n est pas pour tout le monde. Il ne faut pas avoir peur de mettre la main à la pâte. Une ferme, ce n est pas un tout-inclus! Il faut être débrouillard, sociable. Et travaillant. Ce n est pas rien d accueillir des " wwoofers " chez soi : il faut que notre travail aide les producteurs.» Pour une première expérience de «wwoofing», Maude McCarthy Aubut suggère un séjour de cinq à sept jours dans une ferme. Elle conseille aussi de poser quelques questions avant de s engager auprès d un hôte. En quoi consiste la tâche à faire? À quoi ressemble l hébergement offert? (Peu importe la réponse, elle suggère d apporter une tente, au cas où.) Y aura-t-il d autres «wwoofers» sur place et, si oui, combien? (Un trop grand nombre de «wwoofers» limite les contacts avec les hôtes.) Les réseaux Helpx et Work Away proposent des concepts comparables au «wwoofing», mais ne se limitent pas aux fermes biologiques. Les tâches à accomplir sont plus variées. Les voyageurs offrent leur aide dans des auberges, des ranchs, des cafés ou des théâtres en échange de l hébergement et des repas.

7 Marie-Ève Morasse LaPresse Des cartes et des rabais Pour faire des économies à l autre bout du monde, les étudiants peuvent se munir de cartes reconnues presque partout. Exemples. CARTES ISIC ET IYTC Toutes deux vendues 20 $, les cartes ISIC (International Student Identity Card) et IYTC (International Youth Travel Card) s adressent soit aux étudiants à temps plein sans limite d âge, soit aux jeunes de moins de 26 ans. Toutes deux sont reconnues dans plusieurs pays et proposent des rabais intéressants sur l hébergement, les forfaits voyages ou les billets d avion. Mieux vaut toutefois vérifier quels rabais sont consentis dans le pays où l on se rend, puisque les bonnes offres varient beaucoup d un endroit à l autre. Fait à noter, les détenteurs de ces cartes ont accès à un numéro d urgence qu ils peuvent composer à toute heure du jour s ils ont besoin d être dirigés vers des services de voyage juridiques ou de santé. CARTE HOSTELLING INTERNATIONAL La carte du réseau international des auberges de jeunesse offre à ses détenteurs des rabais d environ 10 % dans les 4000 auberges membres. Mais même si un voyageur n a pas l intention de séjourner en auberge, la carte offerte à 35 $ pour les adultes pourrait être profitable. En effet, certaines entreprises consentent des rabais intéressants à ses détenteurs. C est le cas de Greyhound, qui offre 25 % de rabais aux membres du réseau Hostelling International. Dans certains pays, ils bénéficient également de rabais sur des excursions touristiques, dans certains restaurants et commerces.

8 Violaine Ballivy LaPresse Dix conseils pour minimiser les mésaventures 1. VISER PETIT Un gros sac à dos, c est peut-être pratique parce qu on y met beaucoup de choses, mais c est aussi drôlement encombrant s il est trop plein. Assurez-vous que votre bagage vous permet de vous déplacer rapidement en ayant les mains libres et que vous êtes capables de le soulever seul. Pendant la journée, retenez qu un sac en bandoulière est plus difficile à atteindre pour un voleur qu un sac porté sur l épaule. Passez une sangle autour de vos jambes, ou votre chaise, lorsque vous êtes au restaurant, dans une gare, etc. 2. PHOTOGRAPHIER PRUDEMMENT Tout ce qui vous passe devant les yeux n est pas nécessairement bon à être pris en photo : dans certains pays, mieux vaut éviter de pointer son appareil sur les sites sécuritaires, comme les postes-frontière, les postes de police ou les contrôles à l aéroport. 3. SE PROTÉGER Voyager, c est faire des rencontres. Pensez à apporter des préservatifs. Ils sont difficiles à trouver dans certaines régions d Afrique et d Asie, et ceux qu on trouve sont souvent périmés ou de qualité douteuse. 4. RÉSERVER UNE NUIT Partir à l aventure, c est très bien, mais faites-le le lendemain de votre arrivée. Réservez votre première nuit d hôtel pour ne pas être pris au dépourvu si votre avion a du retard, et coincé pour chercher, à la nuit tombée, un hôtel correct dans une ville que vous ne connaissez pas du tout. 5. COPIER Faites des copies de vos documents de voyage passeport, visa, polices d assurance, cartes bancaires, que vous laisserez à une personne ressource à la maison, facile à joindre, de même qu à votre compagnon de voyage. Conservez aussi, dans un courriel, ces informations pour y avoir accès par l internet. Enfin, gardez une photocopie de votre passeport dans votre portefeuille, conseille Jennifer Doré Dallas, du blogue de voyages Moi, mes souliers «Beaucoup d auberges vous demanderont une copie de votre passeport pour vous inscrire. Donnez la photocopie plutôt que l original pour éviter d avoir à le sortir et de risquer de l égarer.» 6. VERROUILLER

9 Vérifiez, dès que vous entrez dans votre chambre d hôtel, que les serrures de la porte d entrée, des fenêtres et du balcon (s il y a lieu) fonctionnent bien. Sinon, exigez tout de suite de changer de chambre : ce ne sera plus le moment de le faire à 23 h, quand l hôtel affichera complet. 7. CONSULTER Vous prenez des médicaments régulièrement? Demandez à votre médecin ou à votre pharmacien de vous écrire leur nom générique, plutôt que commercial, et leur usage détaillé, au cas où vous auriez besoin d une nouvelle prescription ou qu un douanier trouve votre cargaison suspecte. Pensez aussi à faire inscrire les interactions possibles avec d autres médicaments, au cas où l on vous en prescrirait de nouveau à la suite d une infection. 8. FAUSSER LES PISTES Déjouez les pickpockets en gardant un «faux» portefeuille sur vous, dans lequel vous ne conserverez qu un minimum d argent et quelques cartes fidélité sans intérêt : s il le trouve, le voleur ne cherchera pas plus loin dans votre sac le «vrai», mieux dissimulé. Vous pourrez ainsi payer vos petits achats de la journée billets de bus, café, sandwich, etc. sans prendre le risque de sortir votre portefeuille. Mais en prévision du pire, dissimulez toujours quelques billets dans le fond de votre chaussure (sous la semelle, si possible, pour éviter les odeurs!) ou dans votre soutien-gorge, histoire de pouvoir, à tout le moins, retourner à votre chambre d hôtel et faire des appels à votre institution bancaire en cas de mésaventure. 9. CACHER VOTRE NOM Identifiez vos bagages, mais en utilisant des étiquettes à bagages avec un rabat pour éviter qu une personne malintentionnée ne puisse lire vos noms et coordonnées et vous accoster comme s il vous connaissait ou connaissait votre quartier, un membre de votre famille, etc. 10. FAIRE COMME À LA MAISON Accepteriez-vous de faire du scooter sans porter un casque à Montréal? D embarquer à sept dans une voiture sans mettre de ceinture? Laisseriez-vous votre cocktail sans surveillance dans un bar? Ne faites pas en voyage ce que vous ne feriez pas à la maison. Maintenez, au minimum, le même degré de vigilance. Sources : Caroline s Rainbow Foundation, Bureau of Consular Affairs, U.S. Department of State, Suzy Lamplugh Trust, Voyage.gc.ca., Moimesouliers.org

10 Violaine Ballivy LaPresse Gadgets utiles pour un voyage sûr Équipez-vous pour faire face à toutes les situations inattendues ou presque! UN CADENAS Pour décourager un peu les voleurs à la tire, Jennifer Doré Dallas recommande l achat d un petit mousqueton pour fixer les curseurs des fermetures Éclair de son sac. Le défaire sera peut-être l étape de trop pour le voleur. Quant aux filets métalliques qui englobent le sac, Jennifer Doré Dallas les trouve trop lourds et encombrants, en plus d attirer inutilement l attention des voleurs. «Utilisez de petits cadenas pour éviter les vols à l intérieur de votre sac, mais n oubliez pas que si quelqu un veut avoir accès à vos biens, il trouvera un moyen. Limitez plutôt les objets de valeur qui s y trouvent et réservez des auberges de jeunesse qui ont des casiers personnels.» Et pensez à opter pour un cadenas certifié TSA (Travel Sentry Approved), que les douaniers peuvent ouvrir à l aide de passe-partout au lieu de les sectionner. Cadenas super-léger : 10 $ POCHETTE INVISIBLE Une pochette invisible ventrale, c est bien tant qu elle est bien invisible, qu elle ne crée pas une grosse bosse suspecte sur l abdomen. Si c est le cas, recourir à un portefeuille dissimulé sur la jambe n est pas une mauvaise idée, à condition de porter des pantalons, bien sûr. Choisissez un modèle bloquant la radio-identification (RFID, Radio Frequency Identification) des puces de vos cartes de crédit, passeport, etc. Pendant la journée, ne laissez vos documents de voyage dans votre chambre d hôtel que s il y a un coffre de sécurité. La nuit, si vous dormez en dortoir, glissez votre pochette au fond de votre sac de couchage ou portez votre ceinture, si elle ne vous incommode pas trop. Ceinture Eagle Creek RFID blocker : 30 $ ÉTUI DE PROTECTION RFID Protégez des voleurs d identité l information contenue sur vos cartes à puces avec ce petit étui capable de bloquer la radio-identification (RFID, Radio Frequency identification). Mince comme une feuille de papier, il se glisse ni vu ni connu dans le portefeuille ou votre poche ventrale, s ils n offrent pas déjà cette protection. 5,99 $ pour deux étuis

11 ENVELOPPE IMPERMÉABLE POUR TÉLÉPHONE Cette poche en plastique épais avec fermeture à rabats permet de garder au sec son téléphone cellulaire, tout en continuant à l utiliser au besoin pour envoyer des textos, prendre une photo, etc. Et pas besoin de faire de la plongée pour en avoir besoin : il suffit d être surpris, au cours d une balade à vélo, par un gros orage pour se féliciter d avoir fait cet achat. Et l on ne parle même pas des sorties à la plage Sac imperméable : 13,99 $ DRAP D AUBERGE Le drap d auberge n est pas essentiel, mais c est peut-être ce qui fera la différence entre une bonne nuit de sommeil et une nuit blanche quand vous débarquerez dans une chambre à la propreté douteuse, ce qui est plus que probable en voyageant avec un budget mini! Comptez 30 $ pour sa version en coton, et autour de 80 $ pour celui en soie, beaucoup plus léger. Drap : entre 30 $ et 80 $ UNE LAMPE DE POCHE La lampe de poche n est pas à réserver aux campeurs. En ville aussi, elle permet de mieux retrouver son chemin, le soir, au retour du restaurant. Le modèle d igekkos est équipé en prime d une recharge portable pour les téléphones cellulaires, ultrapratique si l on compte utiliser ce dernier pour prendre des photos pendant la journée. Il n y a rien de plus frustrant que de rater un cliché à cause d une pile à plat. Des modèles plus volumineux permettent aussi de recharger une tablette électronique. Lampe de poche : 29,99 $ ALARME POUR LA PORTE Pour les hôtels dont la sécurité ne vous semble pas optimale, traînez l une de ces alarmes de voyage miniatures qui s installent directement sur le cadre et la poignée de porte et se déclenchent dès qu une personne essaie de pénétrer dans la chambre. Efficace pour effrayer l intrus et alerter le personnel de l hôtel. Alarme : 18,99 $ TROUSSE DE SÉCURITÉ D URGENCE Une panoplie de pansements, des compresses, des serviettes antiseptiques, des gants : cette trousse minuscule contient tout le nécessaire pour soigner les petits bobos qui surviendront nécessairement à force de bourlinguer de ville en ville, de pays en pays, avec un sac lourd sur le dos. Trousse ultralégère : 19 $ Objets vendus, entre autres, chez Jet-Setter.

12 APPLICATION TRAVEL SAFE Fondée par les parents d une jeune Britannique tuée pendant son premier grand voyage, sac au dos, la Fondation Caroline s Rainbow offre, gratuitement, une application recensant les numéros d urgence (ambulances, pompiers, policiers, etc.) de tous les pays du globe. Les coordonnées des hôpitaux, des offices de tourisme, des aéroports et des stations de train y sont aussi, de même que plusieurs conseils de base propres aux réalités des régions visitées et quelques textes d actualité récents. Gratuit.

13 Marie-Eve Morasse LaPresse 6695ac1c606a%7Clv2OPSVsK5QR.html Incontournable Skype En plus de proposer des conversations audio ou vidéo entre appareils, l application Skype permet de faire des interurbains vers des téléphones fixes ou mobiles à des coûts dérisoires. Un crédit de 10 $ suffit amplement pour parler des heures durant, qu on soit en Chine ou aux États-Unis.

14 STÉPHANIE MORIN LaPresse KXo4WPpDD.html L art de magasiner son billet d avion On n est pas encore parti, mais déjà le budget est décimé C est souvent l impression qu ont les voyageurs lorsque vient le temps d acheter les billets d avion. Le hic : la meilleure aubaine sur l internet n est pas forcément la meilleure option pour les voyageurs au long cours. Avant de passer à la caisse, surtout virtuelle, la vigilance s impose. Quelques aspects auxquels prêter attention pour de meilleures économies et éviter les surprises désagréables. ACHETER TÔT Une des plus grandes erreurs que commettent les voyageurs? Attendre la dernière minute pour acheter les billets d avion dans l espoir de voir surgir l aubaine du siècle. «Les occasions de dernière minute, ça n existe plus, lance Jean-Richard Boucher, directeur du développement des affaires au Québec pour Voyages Campus. Oui, il y a parfois de super aubaines, par exemple pour remplir un vol qui n est pas plein, mais il ne faut vraiment pas compter là-dessus. Surtout que ces billets au rabais sont vendus avec des conditions très strictes, notamment pour la date de retour et les modifications possibles.» Si les prix des billets d avion fluctuent selon une loi de l offre et de la demande impossible à prévoir avec exactitude, certaines tendances sont observées. Ainsi, une enquête réalisée récemment par le site CheapAir révèle que les billets d a vion vers l Europe sont, en moyenne, à leur prix le plus bas 151 jours avant le décollage. L enquête portait sur les vols au départ des États-Unis, mais on peut supposer que les résultats sont semblables au Canada. «Pour les vols vers les États-Unis, les meilleurs prix sont offerts pour les billets achetés 21 jours ou plus avant le départ», ajoute Catherine Dionne, conseillère chez Voyages Campus. Bref, le prix d un billet d avion a beaucoup plus de chances de grimper que de diminuer dans les jours qui précèdent le départ. Quand le prix demandé cadre avec le budget, mieux vaut ne pas attendre, car plus les vols se remplissent vite, plus la facture des retardataires est salée. Outre leur prix réduit, ces billets comptent plusieurs avantages intéressants, do nt les frais minimes de changement de date de retour et la pénalité moins coûteuse pour une annulation.

15 PRÉVOIR LES CHANGEMENTS L époque des billets ouverts, sans date de retour fixée au préalable, est révolue. Aujourd hui, les voyageurs au long cours choisissent une date de retour approximative et prévoient le budget nécessaire pour faire un changement de date. Avant d acheter le billet d avion, il faut donc s assurer que ce changement est possible et, si oui, à quel prix. Selon Catherine Dionne, les frais de changement varient entre 75 et 400 $, selon le transporteur et la ville de départ. «En moyenne, les compagnies exigent des frais de base de 250 $ pour faire un changement de date. Par contre, le voyageur devra débourser davantage si les places encore libres sur le vol choisi sont d une catégorie tarifaire supérieure.» Les décisions coup de tête, du genre «je veux rentrer demain», peuvent aussi coûter une fortune. Le voyageur prendra le siège qui reste, pas forcément le siège le moins cher Chez Air Transat, d ailleurs, les changements de date ne sont permis que 14 jours et plus avant le vol de retour. Bref, il n y a pas de recette secrète : pour minimiser les coûts, il faut plus tôt que tard choisir une date de retour. Et s y tenir autant que possible. SONGER AU RETOUR Plusieurs voyageurs québécois désireux de sillonner l Europe optent pour un vol allerretour entre Montréal et Paris, convaincus que c est le meilleur et le seul moyen d économiser. Faux, dit Catherine Dionne. «Les voyageurs oublient dans leurs calculs les coûts pour revenir à Paris à la fin du voyage. En choisissant à l avance leur ville de retour, ils pourraient rentrer directement au Québec, sans repasser par Paris. Le billet d avion leur coûtera peut-être 100 $ de plus, mais ils économiseront peut-être 200 euros de train.» La conseillère en voyage admet toutefois que pour celui qui veut voyager sans savoir où ses semelles le porteront, Paris reste une excellente option. Les liaisons aériennes ou ferroviaires entre Paris et les autres villes d Europe sont en effet fréquentes. Mais cette liberté a un prix. ÉVITER LES CASSE-TÊTE Sur papier, certains bons plans semblent sans faille. Dans la réalité, ils peuvent occasionner de grands ennuis. Et coûter une fortune. Un exemple? Acheter un billet aller simple en se disant qu on trouvera un billet de retour au moment voulu. «Une mauvaise idée, dans presque 100 % des scénarios», dit Catherine Dionne. Les billets aller simple sont souvent très chers (plus qu un aller-retour parfois) et, en haute saison, il est possible qu aucun siège ne soit libre avant plusieurs jours.

16 Autre mauvaise idée : acheter deux billets séparément, sans prévoir suffisamment de temps entre les deux vols. Exemple : acheter un billet Montréal-Paris avec Air Transat puis un Paris-Rome avec Alitalia. Si une grève, une tempête ou un bris mécanique provoque un retard suffisant pour rater la correspondance, le deuxième billet est perdu. Ni Alitalia ni Air Transat n assumeront la responsabilité du vol raté. Mieux vaut donc prévoir un minimum de 24 heures (voire 48 heures) entre les deux vols. Ou opter plutôt pour un billet Montréal-Rome avec escale. Il sera peut-être plus cher, mais en cas de pépin, le voyageur est protégé. La durée de validité des billets d avion peut de plus donner des maux de tête aux globetrotters mal informés. Chaque billet remis est valide pour une durée déterminée, en général un, trois, six ou douze mois. Au-delà de cette période, le billet est périmé. Impossible, donc, de reporter le retour à une date excédant la période de validité. Le hic : les billets à prix très bas ont souvent une période de validité très courte Des voyageurs insouciants oublient aussi parfois que les durées de séjour en territoire étranger ont des limites. En Europe, par exemple, un citoyen canadien ne peut pas passer plus de 90 jours sur le territoire sans détenir un visa de travail. Visa qui doit impérativement être obtenu avant le départ. Aux États-Unis, le séjour des voyageurs canadiens ne doit pas dépasser six mois consécutifs. Pour prolonger le séjour, il faut faire la demande aux services d immigration américains. COMPARER, COMPARER ET COMPARER ENCORE Bref, le prix n est qu un des aspects à considérer avant d acheter le billet d avion pour la grande aventure. L important est de bien comparer les différentes offres, en tenant compte de toutes les données. Et pour ce faire, il ne faut pas hésiter à varier les sources : internet et agences de voyages (notez le pluriel). La flexibilité favorise aussi les bonnes affaires. Décoller un mardi coûte moins cher qu un samedi. Voyager en basse saison et éviter les jours fériés est aussi une façon assurée d économiser.

17 Nathaëlle Morissette LaPresse Le casse-tête de l argent Petites coupures, devises étrangères, carte prépayée, de débit ou de crédit, dollars américains. La gestion de l argent en voyage peut devenir un véritable casse-tête. Mais avec la multiplication des guichets automatiques, même dans les coins les plus reculés du monde, nul besoin de traîner toute sa fortune avec soi «Le grand miracle aujourd hui, ce sont les guichets automatiques, souligne Robert Bérubé, président de l agence Les Routes du monde. Il n y a plus de bout du monde.» Évidemment, les voyageurs doivent être vigilants et vérifier quelques détails importants. Il faut s assurer que le guichet utilisé dans une rue fréquentée de Mexico ou à proximité d un marché public en Équateur fasse partie d un réseau international comme Plus, The Exchange ou Cirrus, par exemple (en fonction de l institution financière). Habituellement, le logo qui apparaît souvent au verso de la carte est placé bien en vue sur le guichet. Mieux vaut retirer l équivalent de 200 $ à chaque transaction, suggère Yannick Gervais, président-fondateur des Aventuriers voyageurs, un organisme qui donne notamment des conférences sur les voyages auprès des jeunes. Avec cette somme dans son bas de laine, on évite d avoir à retirer de l argent tous les jours et on paie moins de frais. DÉBIT, CRÉDIT OU CARTE PRÉPAYÉE? Les voyageurs ont maintenant le choix de faire des transactions avec plusieurs types de cartes : crédit, débit ou prépayée. «C est toujours mieux d être capable de subvenir à ses besoins avec un mode de paiement électronique», indique Caroline Lavallée, directrice principale, gestion de l offre, paiement et financement à la consommation chez Desjardins. Pour les jeunes voyageurs qui ont déjà une carte de crédit, celle-ci peut s avérer être un excellent outil de voyage. Il est possible de verser une somme sur le compte de sa carte de crédit, puis de l utiliser de la même façon qu une carte de débit, en payant moins de frais, souligne Jean-Richard Boucher, directeur du développement des affaires pour le Québec de Voyages Campus. «On paie alors le taux de change du jour», ajoute-t-il. L avantage d une carte Visa ou MasterCard en comparaison à une simple carte de guichet, c est qu elle peut servir de moyen de paiement dans les commerces à l étranger (restaurants, boutiques) et pour faire des réservations en ligne. La carte prépayée permet également de faire le même type de transaction que les cartes de crédit. Comment fonctionne-t-elle? «Chez Desjardins, il s agit d une carte qui

18 fonctionne comme une carte de débit, pour retirer de l argent qui appartient à son propriétaire, mais qui fonctionne sur le réseau Visa», explique Mme Lavallée. Elle possède donc un numéro qui permet de réserver ses billets de train, d avion ou encore une chambre d hôtel sur l internet. Et elle est également acceptée dans bon nombre de commerces. Ce produit a été spécialement conçu pour les jeunes voyageurs. Il est même possible pour les parents de déposer de l argent dans le compte, en cas de pépin. DEVISES ÉTRANGÈRES En utilisant ces modes de paiement, nul besoin de partir à la recherche de nuevo sol (Pérou) ou encore de roubles (Russie) avant le départ. Les voyageurs peuvent se procurer des devises étrangères une fois sur place. «Il ne faut pas oublier que plus on change de devises, plus on paie des frais», tient à rappeler M. Boucher. Malgré tout, avant de boucler ses valises, il est toujours bon d avoir quelques billets sur soi, idéalement des dollars américains, acceptés presque partout dans le monde. «Je conseille toujours aux jeunes qui partent plusieurs mois d avoir sur eux 300 $ ou 400 $ US bien enveloppés dans un Ziploc, raconte Robert Bérubé. Il arrive que, dans certains pays, il faille se procurer un visa à l aéroport payable en argent américain seulement.» Au-delà de l argent à avoir chaque jour en poche, M. Bérubé insiste sur l importance de prévoir son budget avant de partir, histoire de ne pas se retrouver sans le sou au milieu du voyage et de devoir appeler à la maison pour une avance de fonds.

19 Hugo Americi Violaine Ballivy La Presse Fondateur des maisons de thé Camellia Sinensis, une PME qui emploie aujourd hui 50 personnes. LaPresse Le voyage forme la jeunesse et la carrière LE PREMIER VOYAGE Hugo Americi a opté pour une virée classique lorsqu il s est envolé après le cégep avec un ami pour son premier voyage, sac au dos. France, Italie, Suisse et Amsterdam sont au programme, sauf qu avec un budget de 25 $ par jour, le tandem réalise vite qu il ne s amusera pas beaucoup en Suisse où l achat d un pain rogne à lui seul près du quart de son budget. Les amis mettent alors le cap sur la République tchèque sur la base de simples recommandations de voyageurs croisés sur la route. LE DÉCLIC À Prague, une jeune femme entraîne Hugo Americi, au détour d une ruelle, dans une petite maison de thé loin des sentiers battus par les touristes. C est le coup de foudre. À son retour, Hugo Americi lui cherchera un équivalent à Montréal, en vain : on boit plutôt le thé à l anglaise, ici. Son projet d ouvrir un bar se transforme donc en maison de thé d inspiration asiatique, où l ambiance est au recueillement. Tout un changement! Il ouvrira la première succursale de Camellia Sinensis trois ans plus tard. SON MEILLEUR SOUVENIR Hugo Americi et son ami ont eu de la chance quand ils ont levé le pouce pour la première fois : non seulement la femme qui les embarque propose de les loger chez elle, à Cannes, mais elle leur fait aussi visiter la région, leur offre le couvert et les emmène au restaurant. Mieux : quand, après trois jours, son mari va les reconduire près d une bretelle d autoroute où ils comptent faire de l autostop, il prend la peine de repasser en soirée pour s assurer qu ils n y sont plus. «Il nous avait apporté deux bières froides!», se rappelle Hugo Americi. On a encore dormi et mangé chez eux» avant de repartir, cette fois pour de bon, le lendemain.

20 L ERREUR À NE PLUS REFAIRE Essayer de tout voir : «Si je repartais, je visiterais moins de villes, mais j y resterais plus longtemps pour mieux les découvrir. Visiter Carcassonne en une journée, c est bien, mais y passer deux ou trois jours, ça doit être mieux.»

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

Visa : le guide complet!

Visa : le guide complet! Visa : le guide complet! Ce qu il faut savoir sur les visas avant de partir! Si tu as des questions, hésites pas! Bonne lecture, Fabrice Les pages suivantes sont extraites du Kit Passeport Grand Voyageur,

Plus en détail

Aide-mémoire de 30 choses à faire en vue d un grand départ :

Aide-mémoire de 30 choses à faire en vue d un grand départ : Aide-mémoire de 30 choses à faire en vue d un grand départ : Formalité 1. Passeport: Assurez-vous de la validité de votre passeport. Plusieurs pays demandent à ce qu il soit valable 6 mois après la date

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Sommaire. 1. Vie pratique...2. 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3 1.5. Stage...3 1.6. Vie quotidienne...

Sommaire. 1. Vie pratique...2. 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3 1.5. Stage...3 1.6. Vie quotidienne... Université Pierre Mendès France Rapport de fin de séjour / Stage de fin d études Canada, Ontario 11 Sommaire 1. Vie pratique...2 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

Semestre d étude à l Université de Limerick

Semestre d étude à l Université de Limerick Camille DESTOMBES Rapport fin de séjour Semestre d étude à l Université de Limerick Année 2013-2014 J ai passé le semestre d automne 2013-2014 dans l université de Limerick dans le sud-ouest de l Irlande

Plus en détail

Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but

Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but Ce qu il faut savoir avant de partir : faire respecter vos droits, c est notre but Cinq millions de supporters sont attendus pour l Euro 2008 cet été. Malheureusement certains d entre eux risquent de rencontrer

Plus en détail

Assistance médicale globale. Assistance à l échelle internationale pour les voyageurs qui ont besoin de soins médicaux urgents.

Assistance médicale globale. Assistance à l échelle internationale pour les voyageurs qui ont besoin de soins médicaux urgents. Assistance médicale globale Assistance à l échelle internationale pour les voyageurs qui ont besoin de soins médicaux urgents. En quoi consiste l Assistance médicale globale? Dans le cadre d une entente

Plus en détail

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Etudiante en L3 psychologie à l UPMF de Grenoble Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Introduction : Je suis étudiante en L3

Plus en détail

Assurance Protection-Voyage

Assurance Protection-Voyage En cas d urgence, appelez immédiatement Assistance aux Assurés Inc. 1 800 222-9978 (sans frais des États-Unis et du Canada) 001 800 514-1889 (sans frais du Mexique) 905 816-2562 (frais virés de partout

Plus en détail

Foire aux questions (FAQ) Programme de Sciences humaines, Profil Globe-trotter

Foire aux questions (FAQ) Programme de Sciences humaines, Profil Globe-trotter Foire aux questions (FAQ) Programme de Sciences humaines, Profil Globe-trotter CHILI - Les études à l Université Viña del Mar (UVM) Durant quelle période la session à l UVM se déroule-t-elle? Le séjour

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation :

Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : Rapport de fin de séjour Mobilité en formation : A. Vie pratique : J ai effectué mon Master 1 de droit public en Erasmus à Copenhague d août 2009 à fin mai 2010. Logement : Accès au logement : J ai pu

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

Carte Entreprise VISA Desjardins

Carte Entreprise VISA Desjardins Carte Entreprise VISA Desjardins Table des matières Les services inclus 4 Assistance Voyage Desjardins 5 Assistance Affaires Desjardins 6 Billetterie à la carte VISA Desjardins 7 Avances d argent 7 Facturation

Plus en détail

Assistance médicale globale. Assistance à l échelle internationale pour les voyageurs qui ont besoin de soins médicaux urgents.

Assistance médicale globale. Assistance à l échelle internationale pour les voyageurs qui ont besoin de soins médicaux urgents. Assistance médicale globale Assistance à l échelle internationale pour les voyageurs qui ont besoin de soins médicaux urgents. En quoi consiste l Assistance médicale globale? Grâce à une entente avec une

Plus en détail

BILLET D AVION. Petit guide pour éviter les mauvaises surprises

BILLET D AVION. Petit guide pour éviter les mauvaises surprises BILLET D AVION Petit guide pour éviter les mauvaises surprises Vous avez choisi de partir avec WEP. Il est fort probable que vous devrez voyager en avion. Pour la plupart des programmes proposés par WEP

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à l étranger

Rapport de fin de séjour à l étranger Rapport de fin de séjour à l étranger Dates du stage : 14/04/10 au 13/06/10 Société : Groupe Turcotte 317 rue Racine, Granby, QC J2G3B6 INTRODUCTION Effectuant des études dans le domaine des ressources

Plus en détail

SWAP. Vacances-travail 2013-14. Grande-Bretagne Irlande États-Unis Nouvelle-Zélande Australie Allemagne Autriche Afrique du Sud Chine Thaïlande Japon

SWAP. Vacances-travail 2013-14. Grande-Bretagne Irlande États-Unis Nouvelle-Zélande Australie Allemagne Autriche Afrique du Sud Chine Thaïlande Japon SWAP Vacances-travail 2013-14 Irlande États-Unis Nouvelle-Zélande Australie Allemagne Autriche Afrique du Sud Chine Thaïlande Japon swap.ca SWAP EST UN ORGANISME À BUT NON LUCRATIF DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE

Plus en détail

Conseils pratiques pour le stage à Dublin

Conseils pratiques pour le stage à Dublin Conseils pratiques pour le stage à Dublin Ces conseils sont basés sur l expérience des 9 instits partis en avril 2008 à Dublin. Ne soyez donc pas surpris si vous constatez des différences entre notre expérience

Plus en détail

Stage été 2011- Atlanta, Etats-Unis

Stage été 2011- Atlanta, Etats-Unis Stage été 2011- Atlanta, Etats-Unis I- Introduction Dans le cadre de mes études à l école de commerce de Saint-Etienne, et pour la validation de ma première année, je devais effectuer un stage de 10 semaines

Plus en détail

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne

Professions indépendantes. Votre carte Vitale. et votre carte Européenne Professions indépendantes Votre carte Vitale et votre carte Européenne Edition 2014 AIDE VOTRE POUR CARTE VITALE UNE COMPLÉMENTAIRE SANTÉ ET TIERS PAYANT SOCIAL La carte Vitale est une carte à puce dont

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

Avantages collectifs. Guide des soins d urgence à l étranger

Avantages collectifs. Guide des soins d urgence à l étranger Avantages collectifs Guide des soins d urgence à l étranger MD MD Conservez la présente brochure et une copie de votre carte d assistance en cas d urgence médicale en voyage avec votre passeport. Ainsi,

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Australie / Sydney 2010 IUT2 Grenoble Département Technique de Commercialisation A/ Vie pratique -Logement- Les logements sont très chers en Australie et plus particulièrement

Plus en détail

L assurance est là pour protéger votre famille

L assurance est là pour protéger votre famille Assurance L assurance est là pour protéger votre famille Vous avez travaillé fort pour venir vous établir ici et commencer une nouvelle vie. L assurance met vos proches et vos biens à l abri des pertes

Plus en détail

partout dans le monde, avec vous! Brochure d information sur l Assurance voyage Desjardins assurance voyage

partout dans le monde, avec vous! Brochure d information sur l Assurance voyage Desjardins assurance voyage partout dans le monde, avec vous! Brochure d information sur l Assurance voyage Desjardins assurance voyage Table des matières Pourquoi choisir l Assurance voyage Desjardins... 2 Testez vos connaissances...

Plus en détail

ème Rencontre Mondiale des Familles Philadelphie

ème Rencontre Mondiale des Familles Philadelphie 8 ème ème Rencontre Mondiale des Familles Philadelphie Congrès + Rassemblement des Familles + Messe Papale 21 au 28 septembre 2015 Prix Spécial : 1150* $ / pers. (en chambre double) *Prix valable pour

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS VOCABULAIRE LES VACANCES ET LES VOYAGES

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCÉS VOCABULAIRE LES VACANCES ET LES VOYAGES 1 VOCABULAIRE LES VACANCES ET LES VOYAGES 2 VACANCES ET VOYAGES Avoir, prendre des vacances ["les vacances" = toujours au pluriel] Nous aurons des vacances dans deux semaines. Les vacances de la Toussaint,

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC. L amour est notre mission : la famille pleinement vivante

8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC. L amour est notre mission : la famille pleinement vivante 8ème Rencontre Mondiale des Familles - PHILADELPHIE DIOCÈSE DE QUÉBEC L amour est notre mission : la famille pleinement vivante Itinéraire FORFAIT #1 : PROGRAMME COMPLET (CONGRÈS ET RASSEMBLEMENT) Jour

Plus en détail

ETUDIERENFORMATION PROFESSIONNELLE ETVIVREAUQUEBEC

ETUDIERENFORMATION PROFESSIONNELLE ETVIVREAUQUEBEC ETUDIERENFORMATION PROFESSIONNELLE ETVIVREAUQUEBEC OSEZ VIVRE LE Québec Faites de vos études une expérience inoubliable : venez étudier au Québec! Un milieu d études des plus stimulants s offre à vous,

Plus en détail

La question financière. www.guidesulysse.com

La question financière. www.guidesulysse.com 1 La question financière Connaître le coût des études à Montréal, faire un budget efficace et réaliste, trouver des moyens pour financer ses études et comprendre les conséquences de l endettement, voilà

Plus en détail

VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT

VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT VOYAGE ASSISTANCE LA GARANTIE QUI VOUS SUIT PARTOUT Que vous voyagiez pour le travail ou pour le plaisir, votre Régime d assurance collective des chambres de commerce MC est toujours là pour vous. L assurance

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE

Partir en toute. assurance PARTOUT DANS LE MONDE Partir en toute assurance PARTOUT DANS LE MONDE L information contenue dans ce document l est à titre indicatif et n engage en rien la responsabilité de la Société de l assurance automobile du Québec.

Plus en détail

Comment se préparer en vue d un voyage à l extérieur du pays?

Comment se préparer en vue d un voyage à l extérieur du pays? 1 Comment se préparer en vue d un voyage à l extérieur du pays? Remerciements L AJEFO remercie le Ministère des affaires étrangères et Commerce International pour nous avoir fourni l information pour cette

Plus en détail

nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO

nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO nouveau Le Guide de survie de l étudiant de BMO À lire absolument si vous commencez la vie d étudiant. C est le temps d essayer de nouvelles choses. Même le chou frisé. Quelqu un doit garder un œil sur

Plus en détail

Programmes de travail et de bénévolat à l étranger

Programmes de travail et de bénévolat à l étranger Programmes de travail et de bénévolat à l étranger Emplois d été Échange étudiants YMCA Le programme Emplois d'été Échanges étudiants du YMCA est un programme national unique en son genre qui permet à

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS 1. INTRODUCTION La présente politique sur les déplacements énonce les objectifs, principes et procédures appliquées par la Fondation Pierre Elliott Trudeau (la «Fondation»)

Plus en détail

Fédération des Associations Étudiantes en Médecine du Québec

Fédération des Associations Étudiantes en Médecine du Québec Fédération des Associations Étudiantes en Médecine du Québec Le document suivant se veut être une référence pour toute personne intéressée à effectuer un stage à l'étranger. Nous y donnons des conseils

Plus en détail

Assistance-voyage en cas d urgence

Assistance-voyage en cas d urgence Assistance-voyage en cas d urgence ASSURANCE COLLECTIVE Assistance-voyage en cas d urgence Une urgence médicale est toujours possible pendant un voyage au Canada ou à l étranger. L assistance-voyage en

Plus en détail

nowbirds Escapade Migrateur L assurance voyage spécialement conçue pour les longs séjours à l étranger. www.april-international.ca

nowbirds Escapade Migrateur L assurance voyage spécialement conçue pour les longs séjours à l étranger. www.april-international.ca [LA MOBILITÉ] PARTICULIERS nowbirds L assurance voyage spécialement conçue pour les longs séjours à l étranger. www.april-international.ca Changer l image de l assurance. [SNOWBIRDS] L assurance voyage

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org. gratuit

La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org. gratuit La Cimade IDF 46 bd des Batignolles 75017 PARIS 01 40 08 05 34 www.lacimade.org gratuit Comment préparer votre dossier? 1 Gardez les documents ou courriers à votre nom. Ils vous serviront à prouver votre

Plus en détail

EUR15-0902FRBE-11-01 11/06/2013 12:53 Page i. Eurocare

EUR15-0902FRBE-11-01 11/06/2013 12:53 Page i. Eurocare 11/06/2013 12:53 Page i Eurocare 11/06/2013 12:53 Page ii Un problème avec votre Toyota? Contactez Eurocare! Vous êtes en Belgique, formez le n gratuit 0800-12022 Vous êtes à l étranger*, formez le +32-2-773

Plus en détail

Me passer de ma voiture? Impossible!

Me passer de ma voiture? Impossible! Me passer de ma voiture? Impossible! Avec le Pack Ma Mobilité, partez l esprit tranquille en France comme à l étranger et allez au bout de vos projets quoi qu il arrive. Aller au bout de mes projets en

Plus en détail

AQUARIUS Stages Nouvelle-Zélande

AQUARIUS Stages Nouvelle-Zélande AQUARIUS Stages Nouvelle-Zélande Un stage en entreprise pour faire vos premiers pas dans le monde du travail, pour valider vos études, pour enrichir votre CV la Nouvelle-Zélande vous permet d allier une

Plus en détail

MOBILITÉ INTERNATIONALE RESPONSABILITÉS DE

MOBILITÉ INTERNATIONALE RESPONSABILITÉS DE MOBILITÉ INTERNATIONALE RESPONSABILITÉS DE L ÉTUDIANT * Veuillez prendre note que tous les formulaires et documents doivent être retournés au Service de la mobilité internationale trois semaines avant

Plus en détail

Canada. RPSP Bulletin d information. Réfugiés parrainés par le secteur privé. Réinstallation des réfugiés au

Canada. RPSP Bulletin d information. Réfugiés parrainés par le secteur privé. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés parrainés par le secteur privé Canada Réinstallation des réfugiés au RPSP Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

FORMULAIRE DE DÉCLARATION (Vous devez obligatoirement cocher chacune des cases ci-dessous.)

FORMULAIRE DE DÉCLARATION (Vous devez obligatoirement cocher chacune des cases ci-dessous.) PROTÉGÉ B (une fois rempli) FORMULAIRE DE DÉCLARATION (Vous devez obligatoirement cocher chacune des cases ci-dessous.) Je m engage à avoir et conserver une assurance médicale tous risques et ce pour toute

Plus en détail

Bourse Explora : Rapport de fin de séjour

Bourse Explora : Rapport de fin de séjour Bourse Explora : Rapport de fin de séjour Destination : Australie Université : University of the Sunshine Coast (Queensland) Année : Janvier 2012 Décembre 2012 Une année au pays des kangourous A la suite

Plus en détail

Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation

Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation Règles d'autorisation et de remboursement des frais de voyage et de représentation Mise à jour le : 29 mai 2006 Table des matières 1. Portée... 1 2. Entrée en vigueur... 1 3. Dispositions générales...

Plus en détail

Laurence BELLON laurence.bellon@grenoble-em.com. Grenoble Ecole de Management. Echange universitaire à :

Laurence BELLON laurence.bellon@grenoble-em.com. Grenoble Ecole de Management. Echange universitaire à : Laurence BELLON laurence.bellon@grenoble-em.com Grenoble Ecole de Management Echange universitaire à : Memorial University of Newfoundland (St. John s, NL, Canada) Janvier à Avril 2011 Entre janvier et

Plus en détail

BIENVENUE AU QUÉBEC Information utile pour préparer votre arrivée

BIENVENUE AU QUÉBEC Information utile pour préparer votre arrivée BIENVENUE AU QUÉBEC Information utile pour préparer votre arrivée IMMIGRATION CANADA À votre arrivée, vous devrez passer les douanes canadiennes et présenter à l agent d immigration les documents obligatoires

Plus en détail

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Perspectives sur la concurrence à court terme Troisième trimestre de 2011 À l intention de la Commission canadienne du tourisme

Plus en détail

Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir.

Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir. WestJet World Elite MasterCard RBC GUIDE DES AVANTAGES Votre nouvelle carte vous aide à y parvenir. Bienvenue à WestJet World Elite MasterCard RBC Il sera plus abordable que jamais de réserver vos prochains

Plus en détail

(La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous «Définitions».)

(La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous «Définitions».) Société canadienne de la sclérose en plaques Procédures applicables aux déplacements et aux frais de déplacement (La définition des termes suivis d un astérisque (*) se trouve à la fin du document, sous

Plus en détail

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci

MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE. Partier en vacances sans souci MOYENS DE PAIEMENT POUR LE VOYAGE Partier en vacances sans souci De belles vacances pour tous Longtemps, seuls les classes sociales aisées pouvaient s offrir le luxe de voyager, voire de prendre des vacances.

Plus en détail

Bien utiliser la carte bancaire

Bien utiliser la carte bancaire Bien utiliser la carte bancaire Sécurisée et pratique, la carte permet de retirer de l argent et de payer ses achats. C est le moyen de paiement le plus utilisé en France. Voici quelques conseils d utilisation.

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Université d accueil : Centria University, Ylivieska, Finlande DUETI Industrial Management A) La vie pratique 1- Le logement Je logeais dans une résidence où la plupart des étudiants

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES www.forces.gc.ca/assistance VOTRE QUALITÉ DE VIE EST IMPORTANTE! Évidemment, vous désirez profiter d une bonne qualité de vie. Et vous avez parfaitement raison! Toutefois,

Plus en détail

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Les conditions de sécurité à l étranger sont très variables d un pays à l autre et peuvent être très éloignées de celles rencontrées en France. Il est donc

Plus en détail

Assistance voyage Plus. Bien connaître vos protections

Assistance voyage Plus. Bien connaître vos protections Assistance voyage Plus Bien connaître vos protections Table des matières 01 Vous planifiez un voyage? 02 Comment pouvons-nous vous aider? 05 Avant de partir? Assistance voyage d urgence partout dans le

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

PLATINE. Guide des avantages

PLATINE. Guide des avantages PLATINE Guide des avantages Voici la carte Visa Platine Nous vous invitons à profiter du pouvoir d achat accru, de la commodité d effectuer vos achats dans le monde entier et des économies exclusives que

Plus en détail

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA

SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Adrian LAMBLIN SEMESTRE D ETUDE A MONASH UNIVERSITY SUNWAY MALAYSIA Bonjour à tous, Je m appelle Adrian et je reviens de Malaisie où j ai effectué un semestre d étude à Monash University Malaysia qui fut

Plus en détail

Voyage en Chine au mois de Novembre 2013

Voyage en Chine au mois de Novembre 2013 Voyage en Chine au mois de Novembre 2013 Note importante!! : Lors de la remise de vos documents, veuillez vérifier soigneusement les noms, dates de départ etc. S il y a une erreur, veuillez SVP nous en

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA

REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA REGARDS SUR L ÉDUCATION 2013 : POINTS SAILLANTS POUR LE CANADA Regards sur l éducation est un rapport annuel publié par l Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et portant sur

Plus en détail

OR Guide des avantages

OR Guide des avantages OR Guide des avantages Voici la carte Visa Or Nous vous invitons à profiter du pouvoir d achat accru, de la commodité d effectuer vos achats dans le monde entier et des économies exclusives que vous offre

Plus en détail

Canada DBV Bulletin d information

Canada DBV Bulletin d information Programme mixte des réfugiés désignés par un bureau des visas Réinstallation des réfugiés au Canada DBV Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

GUIDE D INFORMATION. Programmes d échanges d étudiants du. Bureau de coopération interuniversitaire (BCI)

GUIDE D INFORMATION. Programmes d échanges d étudiants du. Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) GUIDE D INFORMATION Programmes d échanges d étudiants du Bureau de coopération interuniversitaire (BCI) Ces programmes d échanges permettent aux étudiants inscrits dans un programme de baccalauréat, maîtrise

Plus en détail

Italie CONGRÈS INTERNATIONAL DES ADHÉRENTS DU MOUVEMENT FOCOLARI. Du 29 février au 08 mars 2016 9 jours & 7 nuits

Italie CONGRÈS INTERNATIONAL DES ADHÉRENTS DU MOUVEMENT FOCOLARI. Du 29 février au 08 mars 2016 9 jours & 7 nuits Italie CONGRÈS INTERNATIONAL DES ADHÉRENTS DU MOUVEMENT FOCOLARI Du 29 février au 08 mars 2016 9 jours & 7 nuits Itinéraire Jour 1 Lundi 29 février 2016 DÉPART DE MONTRÉAL VOL VERS ROME Rendez-vous en

Plus en détail

Politique de remboursement. des frais de déplacement. des bénévoles. et des membres du personnel

Politique de remboursement. des frais de déplacement. des bénévoles. et des membres du personnel Page 1 de 16 Politique de remboursement des frais de déplacement des bénévoles et des membres du personnel Approuvée par le Comité d audit de CPA Canada Le 6 mars 2013 TABLE DES MATIÈRES POLITIQUES FINANCIÈRES

Plus en détail

Maroc&autrement&2014!

Maroc&autrement&2014! ! Maroc&autrement&2014! Bâtir!ensemble!un!monde!meilleur! Projet!de!voyage!pour!la!relâche!2014! Organisateur!:!Guillaume!Paré! Accompagnatrice!:!Geneviève!Dumas! Maroc autrement 2014 Bâtir ensemble un

Plus en détail

ASSURANCE COLLECTIVE. Votre garantie d assistance voyage

ASSURANCE COLLECTIVE. Votre garantie d assistance voyage ASSURANCE COLLECTIVE Votre garantie d assistance voyage Votre garantie d assistance voyage Vous serez heureux d apprendre que votre garantie d assurance maladie complémentaire vous permet de bénéficier

Plus en détail

Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient

Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient Chine Visa Tourisme www.visafirst.com Cher voyageur, Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient : Les informations sur les documents

Plus en détail

Rencontre d orientation prédépart. Programmes d échanges d étudiants 2010-2011

Rencontre d orientation prédépart. Programmes d échanges d étudiants 2010-2011 Rencontre d orientation prédépart Programmes d échanges d étudiants 2010-2011 Objectifs de la rencontre Une occasion de se réunir et de faire le point sur votre participation en programme d échanges d

Plus en détail

POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION

POLITIQUE DE FRAIS DE DÉPLACEMENT ET DE REPRÉSENTATION Adoptée au Comité exécutif du 26 mai 2015 Résolution n o 61-CE-2014-2015 Service des ressources financières Entrera en vigueur à la signature des prochaines conventions collectives POLITIQUE DE FRAIS DE

Plus en détail

Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages

Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages GUIDE DES AVANTAGES Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages BIENVENUE! PRÉPAREZ-VOUS À UTILISER VOTRE CARTE AVEC UNE PARFAITE TRANQUILLITÉ D ESPRIT. Vous venez de

Plus en détail

GUIDE DES AVANTAGES. Visa Infinite British Airways RBC. Préparez-vous au décollage

GUIDE DES AVANTAGES. Visa Infinite British Airways RBC. Préparez-vous au décollage GUIDE DES AVANTAGES Visa Infinite British Airways RBC Préparez-vous au décollage Laissez vos attentes s élever Bienvenue dans le monde palpitant de la carte Visa Infinite British Airways RBC. Cette carte

Plus en détail

1. Le dépôt du dossier de visa s effectue personnellement par le demandeur de visa ou par son représentant légal.

1. Le dépôt du dossier de visa s effectue personnellement par le demandeur de visa ou par son représentant légal. FORMALITES D'OBTENTION D'UN VISA AFFAIRE, ETUDE OU HUMANITAIRE (pour des séjours dont la durée n excède pas 90 jours par période de 180 jours) I. PARTIE GENERALE 1. Le dépôt du dossier de visa s effectue

Plus en détail

D ASSURANCE MÉDICAMENTS

D ASSURANCE MÉDICAMENTS La consultation de ce document au moyen de technologies d adaptation informatique peut être problématique. Pour un contenu accessible, visitez les pages équivalentes de notre site. DOCUMENT À CONSERVER

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONCOURS «HOLA BARCELONA!»

RÈGLEMENTS DU CONCOURS «HOLA BARCELONA!» RÈGLEMENTS DU CONCOURS «HOLA BARCELONA!» Du lundi 12 janvier au vendredi 23 janvier 2009 1. 2 MODES DE PARTICIPATION Internet et par téléphone Pour participer au concours «HOLA BARCELONA!» vous devez écouter

Plus en détail

Je connais mon régime d assurance

Je connais mon régime d assurance Je connais mon régime d assurance 1- François a pris sa retraite il y a quelques années (avant l âge de 65 ans). Puisque son épouse, plus jeune, travaillait toujours et que l entreprise lui offrait un

Plus en détail

Le STAGE PROFESSIONNEL La mobilité étudiante QUEBEC. Réseau Québec Page 1. Avec le réseau tout devient facile!!!

Le STAGE PROFESSIONNEL La mobilité étudiante QUEBEC. Réseau Québec Page 1. Avec le réseau tout devient facile!!! Le STAGE PROFESSIONNEL La mobilité étudiante au au QUEBEC Décembre 2012 Réseau Québec Page 1 Avec le réseau tout devient facile!!! Note liminaire Les informations que vous trouverez dans le document «Le

Plus en détail

Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé

Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé Assistance-voyage mondiale et service de conseils-santé ManuAssistance Assistance-voyage mondiale Votre couverture collective vous suit partout Lorsque vous voyagez au Canada ou dans un autre pays, vous

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo ra

Rapport de fin de séjour Explo ra Rapport de fin de séjour Explo ra Échange Master Ressources Humaines Université Laval, Québec, Canada Septembre 2012 - Avril 2013 A vie pratique Logement J ai cherché un logement sur internet (1 mois avant

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR RAPPORT DE FIN DE SEJOUR Marina MARQUE Elève ingénieure INSA de LYON Département Génie Energétique et Environnement Type de stage : Stage en laboratoire universitaire, Projet d initiation à la recherche

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail