Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur"

Transcription

1 Perspectives d évolution du prix de l électricité: vision d un producteurfournisseur Charleroi, 25 Février 2016 Christophe Baugnet

2 CONTENTS Chapter 1 Rappel des fondamentaux: formation du prix dans un marché en concurrence parfaite Chapter 2 Métamorphose du secteur: impacts de la transition énergétique et de la crise économique sur le prix de l électricité Chapter 3 Sécurité d approvisionnement: vers une solution structurelle pour éviter la pénurie? Chapter 4 Conclusion

3 Formation du prix de marché de l électricité

4 Formation du prix dans un marché dérégulé Rappel: libéralisation du secteur de l électricité Directive européenne 86/92/CE, adoptée le 19/12/1996 «Unbundling» entre activités de production et de transport Dans un marché en concurrence parfaite: Hypothèse: absence de distorsions entre technologies Les producteurs offrent leur capacité de production sur base du coût marginal croissant (short-run marginal cost). Le prix se forme à l intersection de l offre et de la demande Energy Only Market (rémunération de la production sur base du coût variable de production) Couverture des besoins en capacité lorsque les prix sur le long terme sont suffisamment élevés pour couvrir le coût total de production, incluant les investissements (long run marginal cost) Interconnection des marchés de l électricité: amélioration de la convergence des prix sur la «plaque de cuivre» CWE (Belgique/France/Pays-Bas/Allemagne) 4

5 Dans un système avec suffisamment de capacité: empilement économique basé sur le coût marginal Coûts fixes (comprend investissement) Offpeak demand Peak demand Clearing price > cout marginal = rendement infra-marginal pour payer les coûts fixes Peak Units Clearing price < coût marginal = «missing money» Equilibre et sécurité d approvisionnement du système sont assurés Fluctuation de l offre et de la demande expliquent le profil de prix (peak/offpeak) Gas CCGT Price range Equilibre technico-économique du système: toutes les unités de la base (haut coût fixe & bas coût variable) à la pointe (bas coût fixe, haut coût variable) ont leur utilité Price [ /MWh] Coûts variables (principalement combustible) Gas OC Coal Nuclear Volume [MW] 5

6 En cas de manque de capacité, des prix plus élevés doivent attirer les investissements nécessaires Augmentation de la demande (conjoncture économique favorable) 1 Mise en service de nouvelles capacités 2 Phase-out des anciens moyens de production 3 D un système avec suffisamment de capacité /MWh Vers un système en manque de capacité 1 /MWh Peak Demand Peak Demand Manque de capacite pour satisfaire la demande 3 2 MW MW 6

7 Impact de la transition énergétique

8 «Tempête» sur le marché de l électricité : d abord, impact de la transition énergétique Après la libéralisation du secteur induisant une première métamorphose, le secteur de l énergie a subi l essor massif du renouvelable Cadre dans la réalisation de l objectif de l UE L objectif belge est au travers d un mécanisme de soutien du renouvelable (e.a. certificats verts, carbon trading) d atteindre 21% de la consommation belge d électricité à partir de sources d énergie renouvelables en 2020 Développement de l éolien et du photovoltaique en Belgique: >5000MW de production installée, soit 25% du parc belge (20.000MW) Production intermittente de 7,8 TWh en 2015 Correspond à une utilisation <20% 8

9 ensuite, impact de la crise économique Historiquement, l évolution de la demande d électricité montrait une forte corrélation avec l évolution du PNB (soit 2% par année): récession économique et stagnation depuis 2010 Conséquence de ce double phénomène: surcapacité de moyens de production, diminution structurelle des prix de l électricité et augmentation de la volatilité Les prix des commodités (surtout le charbon) ont baissé également, revenant aux niveaux prévalant en /MWh CAL+1 65 CAL+1 /MWh Jan-11 Jan-12 Jan-13 Clean gas cost TTF 50% Power BE Base Power FR Base Jan-14 Jan-15 Jan-16 Clean coal cost API2 38% Power DE Base Power NL Base 15 Jan-11 Jan-12 Jan-13 Power BE Base Power FR Base Jan-14 Jan-15 Jan-16 Power DE Base Power NL Base Source: ENGIE Electrabel 9

10 Perturbation du fonctionnement du marché Le fonctionnement du marché subit une distorsion induite par la subsidiation du renouvelable et amplifié par la récession (diminution de la demande) poussent les centrales au gaz et au charbon vers la droite de l empilement économique Les recettes issues du marché ne sont plus suffisantes pour payer les coûts fixes («missing money») Le renforcement des contraintes environnementales sur les émissions exacerbent la pression sur les unités thermiques classiques Decrease of market price 10

11 Le marché de l énergie garantit-il la sécurité d approvisionnement en Belgique? Annonce de nombreuses fermetures (ENGIE Electrabel, EDF Luminus, E.ON, ) en Belgique. La pénurie d électricité apparaît dans toute l Europe Malgré des tentatives de réduction des coûts (contrôle à distance, réduction du personnel O&M, summer cocooning, transformation en peaking unit, renégo. contrats gaz) CCGT tournent de moins en moins A l inverse des unités au charbon restant rentables, la diminution du prix du gaz n a pas été suffisante pour maintenir une marge brute («clean spark spread») suffisamment positive pour couvrir les coûts fixes CAL+1 /MWh Jan-11 Jan-12 Jan-13 CSS NL Base Jan-14 Jan-15 Jan-16 CSS BE Base Source: ENGIE Electrabel 11

12 Et le consommateur? L impact positif attendu de la libéralisation anéanti par une transition énergétique coûteuse La libéralisation ne s est pas traduite par une baisse de la facture pour le consommateur final Augmentation progressive des tarifs GRD/GRT, importance des nouvelles taxes, participation au financement du renouvelable (CV) En Wallonie, la composante énergie représente moins de 30% du coût de la facture pour le ménage moyen (NB: retour récent du nucléaire contribue à éviter l envolée du prix de l énergie en Belgique) Client résidentiel wallon, 3500 kwh/an 12

13 Sécurité d appro.: vers une solution structurelle

14 Risque de problèmes de sécurité d approvisionnement en absence de mesures spécifiques La Belgique dépend actuellement des imports (surtout en peak) En 2015: 25% de l électricité consommée a été importée (principalement des Pays-Bas), soit plus de 20TWh Le retour de Doel 3 et Tihange 2, associé à la prolongation de Doel 1 et Doel 2 participent à la sécurité d approvisionnement à court et moyen terme Certains déficits pourraient apparaître à partir de 2018/19 Source: CREG study on 2015 evolutions of E/G markets January

15 Evolution indispensable du modèle de marché: importance des moyens de flexibilité Face à l augmentation de la capacité renouvelable intermittente, il importe de disposer de moyens de flexibilité pour assurer l équilibre du système en real-time, en cas d absence du renouvelable Modèle de marché actuel rémunère seulement l énergie produite (energy only market), car basé sur le coût variable de production Nécessité d évoluer vers un modèle rémunérant la capacité NB: la réserve stratégique est une mesure temporaire, mais non structurelle, car n attirant pas de nouvelle capacité Stockage, production et gestion de la demande (DSM) participent au marché de capacité: permet de disposer de suffisamment de capacité flexible pour assurer la sécurité d approvisionnement au moindre coût 15

16 Conclusion

17 Conclusion «The energy sector has been hit by a perfect storm over the last ten years» Transition énergétique et essor massif du renouvelable (PV et éolien) Crise économique et récession Se traduit par un impact à la baisse sur le prix des principales commodities énergétique: charbon, gaz et électricité reviennent à leur niveau de prix de Les moyens de production conventionnels (principalement unités au gaz) subissent cet état de fait: l absence de rentabilité incite les producteurs à les arrêter, et ce après avoir tenté d optimiser les coûts par tous les moyens Le boom renouvelable se traduit par plus de production intermittente, et nécessite de développer des moyens de flexibilité Stockage, production flexible et gestion de la demande participeront à l équilibre du système A l instar de toute l Europe, la Belgique doit se préparer à la transition énergétique. La mise en place de «systèmes d adéquation» permettra de garder suffisamment de moyens de production pour équilibrer le système et éviter les pics de prix Engie a l ambition de devenir le leader de la transition énergétique accélérer son évolution en renforçant sa position dans les énergies renouvelables et dans les services d efficacité énergétique tout en soutenant l innovation technologique dans l énergie 17

18 Merci pour votre attention

Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand?

Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand? Evolution du marché de l électricité : Divergences et compatibilités des modèles français et allemand? Sécurité d approvisionnement en électricité : Regards croisés France-Allemagne Conférence organisée

Plus en détail

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse

Transition énergétique et mécanismes de capacité. Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030. Synthèse Étude Franco-Allemande Transition énergétique et mécanismes de capacité Une contribution au débat européen sur les perspectives à 2030 Synthèse UN PARTENARIAT INDUSTRIEL FRANCO- ALLEMAND POUR PRÉPARER

Plus en détail

ETUDE FRANCE-ALLEMAGNE

ETUDE FRANCE-ALLEMAGNE Octobre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic ETUDE FRANCE-ALLEMAGNE Note de conjoncture Avec des modes de consommation qui changent et une part croissante des énergies renouvelables,

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable

Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014. Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Conseil des ministres franco-allemand Paris, le 19 février 2014 Déclaration conjointe Energie, climat et développement durable Face à la réalité indéniable du réchauffement global, l Allemagne et la France

Plus en détail

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays.

Résolument, Electrabel qui dispose d un parc diversifié entend conforter sa place de premier producteur vert du pays. Note de presse Octobre 2015 1 La deuxième partie de 2015 marque une accélération dans la réalisation des ambitions éoliennes d Electrabel : 20 éoliennes seront en construction. Ces nouveaux mâts participent

Plus en détail

Merit-order charbon-gaz et émissions de CO2 du secteur électrique en Europe. Commission Perspectives du Réseau Mardi 6 octobre 2015

Merit-order charbon-gaz et émissions de CO2 du secteur électrique en Europe. Commission Perspectives du Réseau Mardi 6 octobre 2015 Merit-order charbon-gaz et émissions de CO2 du secteur électrique en Europe Commission Perspectives du Réseau Mardi 6 octobre 2015 Au programme Eléments de contexte Centrales électriques et émissions de

Plus en détail

Conditions Spécifiques pour la Fourniture d'électricité et/ou de gaz naturel par Electrabel sa (ci-après «ENGIE Electrabel ou le Fournisseur»)

Conditions Spécifiques pour la Fourniture d'électricité et/ou de gaz naturel par Electrabel sa (ci-après «ENGIE Electrabel ou le Fournisseur») Conditions Spécifiques pour la Fourniture d'électricité et/ou de gaz naturel par Electrabel sa (ci-après «ENGIE Electrabel ou le Fournisseur») 1. Objet Des Contrats distincts, chacun dénommé ci-après «le

Plus en détail

7 Les marchés européens de l électricité

7 Les marchés européens de l électricité 7 Les marchés européens de l électricité L intégration grandissante des énergies renouvelables sous contrat d achat (financées hors marché par le consommateur ou le contribuable), et la baisse des prix

Plus en détail

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique?

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Conférence «L actualité 214 des énergies renouvelables & du stockage énergétique» 26 mars 214 Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Bureau fédéral

Plus en détail

TRANSITION ENERGETIQUE

TRANSITION ENERGETIQUE TRANSITION ENERGETIQUE La transition énergétique concerne au plus haut point les ingénieurs et scientifiques de France (un million), tant ils sont impliqués dans la recherche, l innovation, le développement,

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE

LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE LE MARCHÉ DE L ÉNERGIE Électricité Les Rencontres du SIEDS du 6 au 16 Octobre 2014 Présentation et Contexte Tarifs réglementés Électricité Les offres de marché Se préparer à la fin des tarifs réglementés

Plus en détail

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics 29 novembre 2013 COLLOQUE La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics Par David CLARINVAL Député fédéral Bourgmestre de Bièvre Le rôle des pouvoirs publics

Plus en détail

«Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine

«Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine «Le Tournant énergétique allemand, porteur d innovations» Université Paris-Dauphine 19 juin 2014 Le Tournant énergétique : des objectifs ambitieux majoritairement partagés Sortie du nucléaire Arrêt définitif

Plus en détail

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique?

Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Quel marché de capacité pour maîtriser la pointe électrique? Zoom On Electricité Le 8 février 2012, la consommation électrique de pointe de la France a atteint un niveau record de 102

Plus en détail

La formation du prix de l'électricité verte

La formation du prix de l'électricité verte La formation du prix de l'électricité verte 9 E-SER - ENER2 - ULB A. Jacquet - EDORA 29/11/25 1 Présentation de EDORA Mise en contexte Libéralisation et structure du marché de l électricité Mécanismes

Plus en détail

Le kern adopte le plan Wathelet

Le kern adopte le plan Wathelet Staatssecretaris voor Leefmilieu, Energie, Mobiliteit en Staatshervorming Secrétaire d Etat à l'environnement, à l'energie, à la Mobilité et aux Réformes institutionnelles Melchior Wathelet Le kern adopte

Plus en détail

Rencontre avec les Collectivités

Rencontre avec les Collectivités Rencontre avec les Collectivités Groupement de Commandes Gaz Réunion d'arrondissement Septembre 2014 2 2 Groupement de Commandes Gaz La consultation des fournisseurs a été lancée le 17 juillet La consultation

Plus en détail

Des territoires en transition énergétique

Des territoires en transition énergétique Des territoires en transition énergétique Montpellier 1 er octobre 2013 Plénière Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie Quel mix énergétique pour demain? incertitudes et paradoxes Jacques

Plus en détail

Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014

Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014 LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE EN DÉBAT Séance 4 : L urgence européenne? 04 mars 2014 Le cadre européen représente un élément de plus en plus structurant pour les stratégies nationales de transition énergétique,

Plus en détail

Outils de financement des économies d'énergie dans le secteur non marchand

Outils de financement des économies d'énergie dans le secteur non marchand Outils de financement des économies d'énergie dans le secteur non marchand Libéralisation des marchés de l énergie Namur, le 16/02/2011 Nicolas FRAITURE www.summitenergy.com +32 87 341642 Agenda Présentation

Plus en détail

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN

LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN MEDELEC/ 22 ème réunion annuelle 15 Avril 2014 LE SYSTÈME ELECTRIQUE TUNISIEN Rachid Ben Daly PDG de la STEG Plan de l intervention 1- Historique de la Politique Energétique 1- Bref aperçu historique 2-

Plus en détail

Les marchés européens de l électricité

Les marchés européens de l électricité N 10 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit. Plusieurs réformes de fond sont engagées pour restaurer des signaux économiques

Plus en détail

TABLEAU DE BORD MENSUEL ELECTRICITE ET GAZ NATUREL - SEPTEMBRE 2015 -

TABLEAU DE BORD MENSUEL ELECTRICITE ET GAZ NATUREL - SEPTEMBRE 2015 - MARCHE DE GROS Source 06/2015 Evolution 07/2015 Evolution 08/2015 Evolution Consommation Energie prélevée sur réseau Elia [1] Synergrid GWh 6.109 6.098 GRD Synergrid GWh 3.817 3.782 Pas encore disponible

Plus en détail

Investir dans l éolien en Belgique

Investir dans l éolien en Belgique Investir dans l éolien en Belgique Les ambitions d ENGIE Electrabel en tant que leader de la transition énergétique Note de presse Mars 2016 L année 2016 marque une accélération dans la réalisation des

Plus en détail

NOTE (Z)140109-CDC-1299

NOTE (Z)140109-CDC-1299 Commission de Régulation de l'electricité et du Gaz Rue de l'industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ NOTE (Z)140109-CDC-1299

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives

Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives Wallonie : La vision institutionnelle Entre objectifs et perspectives LEHANCE Pascal, Attaché SPW-DGO4 Département de l Energie et du Bâtiment durable Direction de la Promotion de l Energie durable 1 Sommaire:

Plus en détail

Energy Time 2015. Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

Energy Time 2015. Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France Energy Time 2015 Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes Jean-François Daubonne Directeur Commercial France Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial o En exploitation, commercialisation

Plus en détail

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014

CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 CONTRIBUTION DES DIRIGEANTS DE GRANDS GROUPES ÉNERGÉTIQUES EUROPÉENS AU CONSEIL EUROPÉEN DES 20 ET 21 MARS 2014 La politique énergétique et climatique européenne se trouve à la croisée des chemins. Les

Plus en détail

Prise de Position: Contact Date Introduction Les surcharges existantes

Prise de Position: Contact Date Introduction Les surcharges existantes Prise de Position: Surcharges sur l électricité: situation 2015 Contact: Emilie Butaye (Fédération d l Industrie du Verre) +32 2 542 61 29 emilie.butaye@vgi-fiv.be Date: 22/09/2015 Introduction Dans ce

Plus en détail

ETUDE (F)070927-CDC-715

ETUDE (F)070927-CDC-715 Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz Rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE RÉGULATION DE L'ÉLECTRICITÉ ET DU GAZ ETUDE (F)070927-CDC-715

Plus en détail

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009

Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le régime de l électricité en France Présentation du rapport de la commission présidée par Paul Champsaur daté d avril 2009 Le gouvernement a créé une commission présidée par Paul Champsaur pour faire

Plus en détail

Le système Électrique dans la Transition Énergétique Évolution technologique, évolution du comportement Christophe KIENY. www.tenerrdis.

Le système Électrique dans la Transition Énergétique Évolution technologique, évolution du comportement Christophe KIENY. www.tenerrdis. Le système Électrique dans la Transition Énergétique Évolution technologique, évolution du comportement Christophe KIENY www.tenerrdis.fr Évolution du système électrique Evolution de la règlementation

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Le prix du carbone en Europe, une option doublement stratégique pour la transition énergétique et le financement des dépenses publiques

Le prix du carbone en Europe, une option doublement stratégique pour la transition énergétique et le financement des dépenses publiques Le prix du carbone en Europe, une option doublement stratégique pour la transition énergétique et le financement des dépenses publiques P. Criqui, CNRS-Université de Grenoble Lyon JECO 2012 P. Criqui JECO

Plus en détail

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Dominique JAMME CRE Directeur des réseaux Paris, 18 mars 2015 Bilan et perspectives du marché français en 2015 Bilan La concurrence sur le marché de détail

Plus en détail

Le Stockage d électricité. Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe

Le Stockage d électricité. Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe Le Stockage d électricité Etat des lieux des technologies, acteurs, développement, marchés & perspectives en France et Europe 1 DIFFÉRENTES FORMES D ÉNERGIES STOCKABLES ET TECHNOLOGIES PRINCIPALES Energie

Plus en détail

Concurrence sur le marché de gros de l'électricité : un long chemin à parcourir?

Concurrence sur le marché de gros de l'électricité : un long chemin à parcourir? Concurrence sur le marché de gros de l'électricité : un long chemin à parcourir? Résumé : Il existe en France une juxtaposition de différents types de prix et de tarifs ainsi qu une large divergence entre

Plus en détail

Table ronde : Nouveaux marchés, comment bien négocier son contrat d énergie?

Table ronde : Nouveaux marchés, comment bien négocier son contrat d énergie? Table ronde : Nouveaux marchés, comment bien négocier son contrat d énergie? Animation : Brigitte Sarazin H3C, Laurène Canova et Christophe Godelu CELERITE, Christine Borel AI France, Matthieu Bourgain

Plus en détail

Economiser l énergie : notre défi commun

Economiser l énergie : notre défi commun Economiser l énergie : notre défi commun L ACFCI et EDF souhaitent, à travers ce document, favoriser la prise de conscience et aider les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique. l énergie un

Plus en détail

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique

Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Université Paris Dauphine Géopolitique du gaz naturel: Choc de 2009 et évolutions possibles dans le bassin Atlantique Sophie MERITET Sophie.meritet@dauphine.fr Colloque Bresil France Energie 1 Organisation

Plus en détail

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII Prix du pétrole et activité économique Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII 1 Introduction Poids considérable du pétrole dans l économie mondiale

Plus en détail

LA SECURITEDE L APPROVISIONNEMENT ENERGETIQUE. REFLEXIONS QUANT A LA STRATEGIE ELECTRIQUE A SUIVRE CES 15 PROCHAINES ANNEES.

LA SECURITEDE L APPROVISIONNEMENT ENERGETIQUE. REFLEXIONS QUANT A LA STRATEGIE ELECTRIQUE A SUIVRE CES 15 PROCHAINES ANNEES. LA SECURITEDE L APPROVISIONNEMENT ENERGETIQUE. REFLEXIONS QUANT A LA STRATEGIE ELECTRIQUE A SUIVRE CES 15 PROCHAINES ANNEES. STRUCTURE DE L EXPOSE : 1. QUID DE LA SECURITE D APPROVISIONNEMENT ELECTRIQUE

Plus en détail

L énergie durable est à venir

L énergie durable est à venir L énergie durable est à venir MARIE C H RISTINE MARGHEM M I N I S T R E D E L É N E R G I E, D E L E N V I R O N N E M E N T E T D U D É V E LO P P E M E N T D U R A B L E C E R C L E D E WA L LO N I E,

Plus en détail

Positionner la recherche dans la dynamique politique, physique et économique du marché de l électricité à l échelle suisse et européenne.

Positionner la recherche dans la dynamique politique, physique et économique du marché de l électricité à l échelle suisse et européenne. Conférence Technoark 29.1.2016, Sierre Positionner la recherche dans la dynamique politique, physique et économique du marché de l électricité à l échelle suisse et européenne. Roger Nordmann Conseiller

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Titre du rapport. Sous titre du rapport RAPPORTS. Date. Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie 1/25

Titre du rapport. Sous titre du rapport RAPPORTS. Date. Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie 1/25 RAPPORTS Service Direction générale de xxxxxxxxxxxxx l énergie et du climat Sous service Direction de l énergie xxxxxxxxxxxx Titre du rapport Sous titre du rapport Date Ministère de l'ecologie, du Développement

Plus en détail

Le changement climatique : un défi incontournable

Le changement climatique : un défi incontournable CEP G 12/02/2009. Le changement climatique : un défi incontournable Dominique Defrise Constat Le capitalisme génère non seulement une crise financière majeure mais aussi une crise climatique. Les réponses

Plus en détail

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE CONTRIBUTIONS PRÉLIMINAIRES DE LA FF3C AUX RÉFLEXIONS DU GROUPE DE CONTACT DES ENTREPRISES DE L ÉNERGIE Préambule La distribution d énergies hors réseaux (carburants

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

L efficacité énergétique dans le modèle allemand

L efficacité énergétique dans le modèle allemand L efficacité énergétique dans le modèle allemand Institute for Sustainable Development and International Relations 41 rue du Four 75006 Paris - France www.iddri.org 16/10/2012 1 Les objectifs du tournant

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

CCE EDF. Séance du 15 Avril 2010

CCE EDF. Séance du 15 Avril 2010 CCE EDF Séance du 15 Avril 2010 Titulaire au CCE Christophe MARTIN Représentant Syndical au CCE Expert : Edouard CAHEN Séance du 15 avril 2010 Ordre du jour Retour d expérience sur le dispositif de Prérecrutement

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE?

LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE? LA CONVERGENCE FIXE-MOBILE APPELLE-T-ELLE UNE RÉGULATION SPÉCIFIQUE? Jacques STERN membre du Collège de l ARCEP 1 er décembre 2015 SOMMAIRE 1. La régulation a permis l émergence de marchés fixe et mobile

Plus en détail

PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE

PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE Novembre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic PRIX EUROPÉEN DU CO2 ET SYSTÈME ÉLECTRIQUE Note de conjoncture Donner un prix au CO2 est un axe fondamental de la stratégie européenne

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

Audition de la CRE du 23 Septembre 2004. Tarifs à Souscription. Présentation UNIDEN

Audition de la CRE du 23 Septembre 2004. Tarifs à Souscription. Présentation UNIDEN Audition de la CRE du 23 Septembre 2004 Tarifs à Souscription Présentation UNIDEN Energy Septembre 2004 PCD Commentaire sur l évolution proposée du tarif STS (1/2) Selon la formule STS actuelle (3,1,3),

Plus en détail

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie

Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie Présentation générale du secteur des énergies renouvelables en Roumanie La Roumanie se trouve au centre géographique de l Europe (dans le sud-ouest de l Europe centrale). Le pays compte 1,5 millions d

Plus en détail

La sécurité d approvisionnement en gaz

La sécurité d approvisionnement en gaz La sécurité d approvisionnement en gaz Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Convention AFG 18 mars 2014 Sophie Rémont Sous-directrice

Plus en détail

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment

Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Financement des Energies Renouvelables et des Economies d Energie dans le bâtiment Cleantuesday Paris - Financements Innovants 23 Avril 2013 KYOTHERM Société par Actions Simplifiée au Capital de 1 900

Plus en détail

Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider

Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider Libéralisation du marché de l'électricité et du gaz en Belgique : mythes ou réalités? Le point de vue d'un outsider Bruno Venanzi, Administrateur délégué Lampiris sa Table des matières 1. Présentation

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble

Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble de l ARS Retour d'expérience du management de l énergie au CHRU de Grenoble Christophe DUMONT-GIRARD 22 octobre 2015 Pôle Travaux et services techniques Service énergies sécurité technique développement

Plus en détail

4èmes Rencontres Maurice-Réunion Développement Durable et Smart City. Les défis énergétiques à l échelle d une Smart City

4èmes Rencontres Maurice-Réunion Développement Durable et Smart City. Les défis énergétiques à l échelle d une Smart City 4èmes Rencontres Maurice-Réunion Développement Durable et Smart City Les défis énergétiques à l échelle d une Smart City Présentation du groupe -Une histoire de services d utilité publique Société Générale

Plus en détail

La Commercialisation de l Ammoniac fuel-vert en Europe

La Commercialisation de l Ammoniac fuel-vert en Europe Essai La Commercialisation de l Ammoniac fuel-vert en Europe Edgar Vercruysse, Ir. UG Mai 2013 Probatex sc Avenue des Tarins 6A 1301 Bierges BELGIUM Tel: +32 (0)10417352 Fax: +32 (0)10412571 www.probatex.info

Plus en détail

ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR

ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR ETAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS D EVOLUTION SUR L ECONOMIE DES STATIONS DE TRANSFERT D ENERGIE PAR POMPAGE (STEP) La transition énergétique envisagée par les pouvoirs publics vise un développement significatif

Plus en détail

6 èmes rencontres France Hydro Electricité de Grenoble

6 èmes rencontres France Hydro Electricité de Grenoble 6 èmes rencontres France Hydro Electricité de Grenoble 9 avril 213 Grenoble Thierry Morello Directeur Général Adjoint EPEX SPOT Agenda 1. Qu est-ce que la bourse d électricité spot? 2. Comment se forment

Plus en détail

Total Energy Manager. Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager. Octobre 2012

Total Energy Manager. Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager. Octobre 2012 Total Energy Manager Du vendeur de kwh classique au Total Energy Manager Octobre 2012 Substitution des sources d énergie La transition énergétique entraîne un recul des ventes et le remplacement des sources

Plus en détail

Le marché des énergies renouvelables

Le marché des énergies renouvelables P1 SESSION 2 Le marché des énergies renouvelables par Philippe Delaisse 1 SOMMAIRE Le marché des énergies renouvelables Marché de l électricité Indice boursier en énergies vertes Certificats verts Producteurs

Plus en détail

Réduction des émissions de gaz à effet de serre: quels instruments économiques? pour quelles partitions? Françoise Thais

Réduction des émissions de gaz à effet de serre: quels instruments économiques? pour quelles partitions? Françoise Thais Réduction des émissions de gaz à effet de serre: quels instruments économiques? pour quelles partitions? Françoise Thais francoise.thais@cea.fr 1 Un prix du carbone à sa juste mesure Fournir un signal-prix

Plus en détail

Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe

Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe Gestion des capacités de production avec les nouvelles politiques énergétiques en Suisse et en Europe Forum suisse de l énergie Manifestation de session, 20 juin 2013 Michael Wider, Directeur Generation,

Plus en détail

Sixième partie: Les structures de marché et les stratégies des firmes. Remy Katshingu. Collège de Saint-Jérôme

Sixième partie: Les structures de marché et les stratégies des firmes. Remy Katshingu. Collège de Saint-Jérôme Sixième partie: Les structures de marché et les stratégies des firmes Remy Katshingu Introduction Structures de marché: Définition Les principales structures de marché Définition Les structures de marché

Plus en détail

Participaient à la séance : Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN et Yann PADOVA, commissaires.

Participaient à la séance : Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN et Yann PADOVA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 15 octobre 2015 portant proposition relative aux charges de service public liées à la fourniture de gaz naturel au tarif spécial

Plus en détail

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques La qualité d exécution des opérations d une organisation détermine son

Plus en détail

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 Communication Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 - Les charges se service public continuent d augmenter à

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB

Contribution du GMPV-FFB Contribution du GMPV-FFB Consultation sur l évolution des mécanismes de soutien aux installations sous obligation d achat Février 2014 GMPV-FFB : Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération

Plus en détail

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST

«Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST «Concevoir un projet de production d énergies renouvelables» 29 Septembre 2015 BREST Les dispositifs de soutien au développement des énergies renouvelables électriques Les dispositifs présents et futurs

Plus en détail

La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures

La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures La politique française en faveur du photovoltaïque: État des lieux et nouvelles mesures Paris, 24 juin 2009 Christophe SCHRAMM MEEDDAT/DGEC Direction de l énergie/bureau des énergies renouvelables État

Plus en détail

Note d analyse détaillée

Note d analyse détaillée Note d analyse détaillée des coûts d approvisionnement et hors approvisionnement dans les tarifs réglementés de vente de gaz naturel de Gaz Electricité de Grenoble (GEG) 19 septembre 2013 Contexte et objectifs

Plus en détail

Fin des Tarifs Réglementés de Vente gaz et électricité

Fin des Tarifs Réglementés de Vente gaz et électricité Fin des Tarifs Réglementés de Vente gaz et électricité ÉCHÉANCIER ET DÉMARCHE DE TRANSITION VERS DE NOUVEAUX CONTRATS 8 AVRIL 2014 1 - ELECTRICITÉ 1.1 Etat des lieux réglementaire national Les textes de

Plus en détail

Tous unis pour une énergie moins chère

Tous unis pour une énergie moins chère 1 Tous unis pour une énergie moins chère Bruxelles 10 mai 2012 Michael Corhay Concept Wikipower «Rendre l énergie moins chère aux citoyens en les associant à des projets collaboratifs et sensibiliser le

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

le point sur Le paradoxe européen : baisse de la consommation gazière et hausse de la consommation de charbon

le point sur Le paradoxe européen : baisse de la consommation gazière et hausse de la consommation de charbon Concurrence gaz/charbon dans le secteur électrique européen 1 Jamais le secteur électrique conventionnel européen (hors nucléaire) 2, et le gaz naturel dans ce secteur, n ont connu une telle crise. L annonce

Plus en détail

Les offres stockage de Gaz de France

Les offres stockage de Gaz de France Congrès du Gaz Paris 2007 Atelier : le Stockage en Europe Les offres stockage de Gaz de France 13 Stockages proposés en 6 Groupements de stockage Picardie (47 jours) Île de France Nord (104 jours) Nord

Plus en détail

«"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande»

«Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Workshop International Marchés mondiaux de gaz naturel : Enjeux, stratégies d acteurs et impacts Oran - ALGERIE 1 et 2 décembre 2014 «"Prix du gaz et problématique de l offre et de la demande» Benabbou

Plus en détail

CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES L ARENH - REPONSE DE L UNIDEN REPONSE DE - L UNIDEN

CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES L ARENH - REPONSE DE L UNIDEN REPONSE DE - L UNIDEN Paris, le 14 mars 2014 CONSULTATION SUR SUR LE LE DECRET FIXANT LA LA METHODOLOGIE D IDENTIFICATION DES COUTS DES COUTS DU NUCLEAIRE DU NUCLEAIRE HISTORIQUE HISTORIQUE ET DE DETERMINATION DETERMINATION

Plus en détail

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011

Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Augmentation constante de la consommation globale d énergie finale française : 168 Mtep en 2011 Une réelle prise en compte des émissions de CO2 Emergence des gaz de Schistes 1 - Les coûts : reconstruction,

Plus en détail

Evolutions des marchés de l énergie Quel modèle d efficience énergétique? Quelle stratégie d achat adopter? INTERVENTION DANS LE CADRE DE LA REUNION ENERGIE - 06 SEPTEMBRE 2013 CCI CHALONS EN CHAMPAGNE

Plus en détail

P. COUNESON DECUBE Consult

P. COUNESON DECUBE Consult : RETOUR D EXPERIENCE D UN BUREAU D ENGINEERING P. COUNESON DECUBE Consult 2. Soutiens publics au photovoltaïque : aide ou frein au développement? 3. Prise en charge des risques : par qui? 4. Comment convaincre

Plus en détail

Par Emmanuel Guillaume, Avocat, et Simon Daboussy, Associé du cabinet Baker & McKenzie Publié dans Concurrences, n 3 2014

Par Emmanuel Guillaume, Avocat, et Simon Daboussy, Associé du cabinet Baker & McKenzie Publié dans Concurrences, n 3 2014 Gaz Audit Tarifs Réglementés de Vente : La Commission de régulation de l énergie a effectué un audit des coûts d approvisionnement et hors approvisionnement servant de base au calcul de l évolution des

Plus en détail

Le point de vue du superviseur

Le point de vue du superviseur Le point de vue du superviseur LE PILOTAGE DES RISQUES À L ÈRE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE Paris, le 2 juin 2016 LE PILOTAGE DES RISQUES À L ÈRE DE LA TRANSFORMATION DIGITALE Le point de vue du superviseur

Plus en détail

Troisième Révolution Industrielle en région Nord Pas de Calais. Conférence transition énergétique 6 juin 2014 - CCI du Morbihan

Troisième Révolution Industrielle en région Nord Pas de Calais. Conférence transition énergétique 6 juin 2014 - CCI du Morbihan Troisième Révolution Industrielle en région Nord Pas de Calais Conférence transition énergétique 6 juin 2014 - CCI du Morbihan Comprendre les enjeux 1 DE LA CROISSANCE AUX CRISES PLURIELLES Quelles perspectives

Plus en détail

Partie 1 : Le nouveau rôle du marketing

Partie 1 : Le nouveau rôle du marketing Partie 1 : Le nouveau rôle du marketing Chapitre 1 : Le marketing dans l entreprise et dans l économie Plan du cours - Les fondements idéologiques du marketing. - Le rôle du marketing dans l économie.

Plus en détail

Les quotas échangeables pour la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique

Les quotas échangeables pour la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique Atelier 7 : Utiliser les mécanismes de marché pour financer la maîtrise de l énergie Les quotas échangeables pour la promotion des énergies renouvelables et de l efficacité énergétique Philippe MENANTEAU

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne

1. Les énergies renouvelables dans l approvisionnement énergétique 2. La politique européenne L économie des énergies renouvelables en France et en Europe Frédéric Lantz Professeur Chaire de modélisation économique appliquée à l environnement et aux énergies Agenda 1. Les énergies renouvelables

Plus en détail