R r. ε ε. Oscilloscope. Bouchon 50 Ω

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "R r. ε ε. Oscilloscope. Bouchon 50 Ω"

Transcription

1 TP ONDES DE TENSION LE LONG D'UNE LIGNE COAXIALE Objectifs : - S accoutumer à la technologie d un coaxial et à son comportement en fréquence élevée - Mettre en évidence certaines propriétés générales d une onde : réflexion, vitesses de propagation, dispersion, atténuation Préalable : modèle des constantes réparties : On utilise dans le TP deux types de câbles coaxiaux différents, notés A et B : A : rouleaux noirs : fils fins utilisés pour relier les ordinateurs en réseau ; l impédance caractéristique est 50 Ω ; l atténuation fournie par le constructeur est de 4 db / 00 m à 400 MHz ; diamètre de l âme : 0,48 mm ; diamètre extérieur du diélectrique :,50 mm ; diamètre extérieur du conducteur extérieur :,3 mm ; masse linéïque : 4 kg / km. B : petits câbles coaxiaux noirs : bien connus pour les prises de tension de l oscilloscope; l impédance caractéristique est 50 Ω ; longueur : à m selon le cas. Données communes : Cuivre : résistivité ρ Cu =,7 0-8 Ωm Polyéthylène : résistivité ρ P = 0 7 Ωm permittivité électrique relative ε r =,30 Formules : 4πε SI µ R λ = 0 ln π r Z 0 = 4. 0 Hm 7 ; µ π. ρ Cu + π R R R = 3 c = R ln µ π 0 0 ε ε r γ = πε g = ρ P 0ε r π R ln Evaluer r, γ, λ, g et Z c pour le câble A et B (mêmes notations que dans le TD) : R ln Ligne R (mm) R (mm) R 3 (mm) λ (Hm - ) γ (Fm - ) r (Ωm - ) g (Sm - ) Z c (Ω) A 0,40 0,750,5 - Montage d entrée : utilisation d un générateur d'impulsions : - Réglages : * Effectuer le montage suivant, AVANT d avoir réglé le générateur d impulsions GI : GI Petit câble B Oscilloscope Pour le réglage du générateur d impulsions GI, lire ci-après. Le câble B est un coaxial de longueur à m. Noter la présence d'un bouchon 50 Ω en parallèle sur l'oscilloscope.

2 Le générateur d'impulsions (noté GI) peut être : - soit un générateur HP 330A - soit un générateur HP 330A Agilent. Voir ci-après la notice de réglage simplifiée correspondante, et suivre strictement la procédure indiquée. Vérifier pas à pas chaque réglage à l'oscilloscope. Descriptif Utilisation du générateur de fonction HP 330A Afficheur Vue de la face avant Mise sous tension Sortie par câble coaxial 50Ω a) Mise sous tension : A la mise sous tension le générateur délivre un signal sinusoïdal de fréquence khz, de tension crête à crête 00mV et sans décalage continu (offset). Observer cette tension sur un oscilloscope avec le montage du paragraphe, et poursuivre cette observation pas à pas pour les réglages suivants. b) Choix de la forme du signal : créneau : Presser la touche : on obtient un créneau de rapport cyclique 50% par défaut. c) Choix de la fréquence : MHz : Presser Freq : la fréquence en cours est affichée. Plusieurs modes existent pour entrer une valeur numérique. Nous adoptons Enter Number : le message «ENTER NUMBER» apparaît, taper (Shift + Cancel permet d annuler le mode d entrée d une valeur numérique en cas d erreur), puis presser ^ pour avoir la bonne unité, ici MHz. La frappe de cette touche valide le choix. d) Choix de la tension crête à crête (peak to peak en anglais) : V : Presser Ampl : l amplitude en cours est affichée. Adopter Enter Number, taper puis ^ pour spécifier que l on a tapé la tension crête à crête (V pp en anglais). La frappe de cette dernière touche valide la commande. Suivre à l oscilloscope. e) Choix de la tension de décalage continu (offset en anglais) : +V : Presser Offset : la valeur de l offset en cours est affichée. Adopter Enter Number, taper (la touche ± permet d affecter un signe) puis ^ pour le choix de V DC. La frappe de cette dernière touche valide la commande. Suivre à l oscilloscope. f) Choix du rapport cyclique (% duty en anglais) : 0% : Presser Shift + %Duty (remarquer que les commandes en bleu nécessitent Shift) : la valeur en cours du rapport cyclique s affiche. Adopter Enter Number, taper 0 pour le choix de 0%. Presser Enter pour valider la commande. Suivre à l oscilloscope. g) Choix de la génération de salves (burst en anglais) : Presser Shift + Burst ; on active alors le générateur de salves par défaut : une période du signal choisi par salve avec une fréquence de 00Hz. De nombreux paramètres sont ici modifiables, la configuration par défaut nous suffira. Suivre à l oscilloscope et constater que l on a bien des impulsions rectangulaires de largeur 00ns, niveau bas : 0V, niveau haut : V (sur charge de 50Ω). Le réglage est à présent terminé. Rq : Au cas où l on souhaite désactiver le mode de génération de salves, il suffit d appuyer à nouveau sur Shift + Burst.

3 Utilisation du générateur de fonction HP 330A Agilent a) Mise sous tension Appuyer ensuite sur output (touche 0 ). Observer la tension délivrée sur un oscilloscope avec le montage du paragraphe et poursuivre cette observation pas à pas pour les réglages suivants. b) Choix de la forme du signal : impulsion : Presser le bouton Pulse (dans le pavé de boutons 8 ). Suivre à l oscilloscope. c) Choix de la fréquence : MHz : Le choix du menu Freq (indiqué en bas de l écran) se fait par les touches de fonction d utilisation des menus 7 Régler à MHz : le choix du rang se fait par les touches fléchées, le réglage des chiffres significatifs par le bouton rotatif. Suivre à l oscilloscope. d) Choix de la tension crête à crête (peak to peak en anglais) : V : Le choix du menu Ampl (indiqué en bas de l écran) se fait par les touches de fonction d utilisation des menus 7 Régler à.000 Vpp : même principe de réglage que précédemment. Suivre à l oscilloscope. e) Choix de la tension de décalage continu (offset en anglais) : +V : Sélectionner le menu Offset. Faire le réglage comme précédemment. Suivre à l oscilloscope. f) Choix de la largeur d impulsion (width en anglais) : 00 ns : Sélectionner le menu Width. Faire le réglage comme précédemment. Suivre à l oscilloscope. g) Choix de la génération de salves (burst en anglais) : Presser Burst (dans le pavé de boutons 3 ). On active alors le générateur de salves par défaut : une période du signal choisi par salve avec une fréquence de 00Hz. Vérifier à l oscilloscope que l on a bien des impulsions rectangulaires de largeur 00 ns, niveau bas : 0V, niveau haut : V (sur charge de 50Ω). Le réglage est terminé. Rq : Au cas où l on souhaite désactiver le mode de génération de salves, il suffit d appuyer à nouveau sur Burst.

4 * En fin de réglage, mesurer avec les curseurs de l'oscilloscope l amplitude A 0 et la durée τ des impulsions obtenues. - Schéma équivalent du montage d entrée : Le GI a une impédance de sortie 50 Ω. Un bouchon 50 Ω est en parallèle sur l oscilloscope. La modélisation du montage d entrée est la suivante : Y e GI 50 Ω Câble 443 B 50 Ω Impulsions d amplitude A Schéma de Thévenin du GI Bouchon Oscilloscope d ' impédance d ' entrée infinie * Déduire de ce montage l amplitude théorique des impulsions e GI en fonction de A 0. Application numérique. * En s aidant de la préparation du TP, expliquer quel est le rôle du bouchon 50 Ω. - Propagation d'impulsions : - Ligne A ouverte : * Effectuer le montage ci-dessous, avec le réglage précédent du GI : GI Ligne A Sortie de A ouverte Câble B Oscilloscope * Relever l'oscillogramme (On doit observer deux impulsions). a] Etude de la première impulsion : * Mesurer son amplitude A avec les curseurs. Justifier la modélisation suivante du montage, valable uniquement pour la première impulsion : e GI 50 Ω 50 Ω Z c = 50 Ω Première impulsion d amplitude A Ligne A Pourquoi remplace-t-on la ligne A par son impédance caractéristique Z c = 50 Ω? Déterminer la valeur théorique de A (e GI a été évalué au paragraphe ), et comparer à sa valeur expérimentale.

5 b] Etude de la deuxième impulsion : α) Atténuation : Quelle est l'origine physique de la deuxième impulsion? On montre que la réflexion en bout de ligne ouverte se fait sans perte d amplitude. Y a-t-il atténuation du signal lors de sa propagation? Quelle peut en être l origine physique? β) Caractère dispersif de la ligne : La deuxième impulsion est-elle rectangulaire, ou est-elle déformée? La propagation est à l origine de la déformation de l impulsion. On dit que le coaxial est un milieu dispersif c] Vitesse de propagation : * Mesurer avec les curseurs l'écart temporel t séparant les débuts des deux premières impulsions. En déduire une mesure de la vitesse de propagation v dans la ligne (la longueur l de la ligne est indiquée sur le rouleau). Attention : l impulsion parcourt un aller et retour de la ligne! * En déduire une évaluation expérimentale de la permittivité relative ε r du diélectrique par la relation v c 8 =, avec c 3.0 ms. ε r On distingue deux vitesses : - la vitesse de phase, correspondant à la vitesse de propagation d une onde monochromatique (c est-à-dire purement sinusoïdale) - la vitesse de groupe correspondant à la vitesse de propagation de la crête d une onde quelconque, que l on dénomme paquet d ondes (en effet, d après le théorème de Fourier, une onde quelconque est la superposition d ondes monochromatiques). * La vitesse v mesurée ici est-elle une vitesse de phase ou une vitesse de groupe? Justifier la réponse. Remarque : aux fréquences d utilisation du coaxial, vitesses de phase et de groupe ont sensiblement la même valeur. - Impédance caractéristique de la ligne coaxiale : * Conserver le montage précédent, et fermer la ligne sur un potentiomètre de 00 Ω (résistance ajustable). Régler le potentiomètre jusqu'à annuler la deuxième impulsion. Mesurer alors la valeur de la résistance. Rappel : Toujours retirer du montage une résistance que l'on mesure à l'ohmmètre. Pourquoi? Quelle grandeur a-t-on mesurée, et pourquoi?

6 3 - Propagation d'un signal sinusoïdal : Le générateur d impulsions HP 330A ou HP 330A Agilent est à présent utilisé en mode sinusoïdal de fréquence initiale 00 khz, et de valeur moyenne nulle (la valeur de l amplitude importe peu). Penser à désactiver la fonction BURST. * Effectuer le montage suivant (le générateur d impulsions est dorénavant appelé GBF) : GBF Ligne A Câble B Oscilloscope (Adaptation de la ligne A) Pourquoi adapte-t-on la ligne A? 3 - Vitesse de propagation en fonction de la fréquence : * Mesurer avec les curseurs le retard temporel t du signal de sortie par rapport à celui d'entrée, pour une fréquence variant de 00 khz à 500 khz (Prendre sept à huit points régulièrement répartis). En déduire les mesures de la vitesse de propagation v, connaissant la longueur de la ligne. S'agit-il de la vitesse de groupe ou de la vitesse de phase? * Tracer le graphe de la vitesse v en fonction de la fréquence f. ω = v k. 3 - Courbe de dispersion : On appelle courbe de dispersion, le tracé de la pulsation * Tracer la courbe de dispersion de la ligne. ω = πf en fonction du nombre d onde

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial

Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Travaux pratiques Série 2 Physique des Ondes : Propagation d ondes électrocinétiques dans un câble coaxial Objectifs du TP : Mesurer la vitesse de propagation d un signal dans un câble coaxial. Observer

Plus en détail

TP-cours n 7 : Câble coaxial

TP-cours n 7 : Câble coaxial TP-cours n 7 : Câble coaial Matériel disponible : Câble coaial enroulé de 100m, GBF Centrad, adaptateurs BNC-banane, boite à décade de résistances. I Équation de propagation dans le câble coaial I.1 Introduction

Plus en détail

Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique. Ondes II

Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique. Ondes II Préparation à l agrégation de Sciences-Physiques ENS Physique Ondes II R. Journeaux Électricité, électronique, optique (De Boeck, 1997) R. P. Feynman Cours de physique volume 2 (chapitre 24) P. Lorrain,

Plus en détail

TP3 Ligne fendue S3-Cycle 2 / Module M3205

TP3 Ligne fendue S3-Cycle 2 / Module M3205 RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP3 Ligne fendue S3-Cycle 2 / Module M3205 RT2A 2014-15 Matériel utilisé 1 Source synthétisée HM 8134 1 Charge adaptée (50 Ω) 874-W50B 1 Banc d ondes stationnaires 874 LBB

Plus en détail

Superposition de signaux sinusoïdaux

Superposition de signaux sinusoïdaux Superposition de signaux sinusoïdaux I TP interférences obtenues par la superposition de deux ondes ultrasonores...3 1 Modélisation d une courbe sous Regressi...3 2 Mesure de l amplitude de l onde résultant

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE I / Description : NC + 15 Sortie Offset 8 7 6 5 TL081 1 2 3 4 Offset Entrée Inverseuse Entrée Non inverseuse -15 Un AO est une sorte de boite noire, à l intérieur

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures

EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PC MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures SESSION 2003 PCM2007 EPEUVE SPECIFIQUE FILIEE PC MATHEMATIQUES 2 Durée : 4 heures L utilisation des calculatrices est autorisée. Les deux problèmes sont indépendants *** N.B. : Le candidat attachera la

Plus en détail

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS

Région de saturation V GS4 V GS3 V GS2 V GS1 -V DS Transistor MO - introduction à la logique Transistor MO - introduction à la logique I. PARTI THORIQU I.1. Constitution et fonctionnement du transistor MO Un transistor MO (Metal Oxyde emiconducteur) est

Plus en détail

Acoustique : Propagation et célérité des ondes

Acoustique : Propagation et célérité des ondes Acoustique 1 Acoustique : Propagation et célérité des ondes Pour ce TP une feuille de réponse est fournie lors de la séance. Les questions en caractères gras sont à préparer à l'avance. Principe Le son

Plus en détail

RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS

RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS RESEAUX & TELECOMMUNICATIONS TP4 Propagation sur une ligne S3-Cycle 2 / Module M3205 1 Matériel Générateur d'impulsions HM 8035 Générateur sinusoïdale 20 MHz HM 8032 1 Testeur Validator-NT 1 pont RLC ELC-133A

Plus en détail

Mesure de constantes universelles : c

Mesure de constantes universelles : c Manipulation Bac. Math. Constantes universelles : c 1 Mesure de constantes universelles : c 1. But de la manipulation Le but de la manipulation est la mesure de la constante universelle : valeur de la

Plus en détail

Résonateur et filtre piézoélectriques

Résonateur et filtre piézoélectriques Résonateur et filtre piézoélectriques L effet piézo-électrique est utilisé dans un grand nombre d applications comme les filtres (quartz, filtres céramiques), les transducteurs piézo-électriques (microphones,

Plus en détail

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes)

1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Séance de Spécialité n o 10 Isolation & filtrage Mots-clefs «instruments électroniques», «traitement du son» et «isolation phonique». 1 Activité documentaire : l isolation phonique (30 minutes) Un logement

Plus en détail

Générateur de fonction 80 MHz/ signaux arbitraires Agilent 33250A. Guide d utilisation

Générateur de fonction 80 MHz/ signaux arbitraires Agilent 33250A. Guide d utilisation Guide d utilisation Référence 33250-90432 (référence du jeu de manuels 33250-90422) Edition 2, mai 2002 Copyright Agilent Technologies, Inc. 2000, 2002 Tous droits réservés. Pour les informations de sécurité,

Plus en détail

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences

TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences E.N.S. de Cachan Département E.E.A. M2 FE 3 e année Physique appliquée 2011-2012 TD de Physique n o 10 : Interférences et cohérences Exercice n o 1 : Interférences à deux ondes, conditions de cohérence

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE TP N 4 page 1/8 Centres d intérêt abordés : Thématiques : CI9 Acquisition et conditionnement des informations I4 Transformation d une grandeur physique à mesurer Activités proposées : Compétences visées

Plus en détail

T.P. n 3. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 3. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe .P. n 3 polytech-instrumentation.fr 85 563 563,5 C /min à partir d un poste fixe UILISAION DES MULIMERES I. Introduction Les multimètres numériques mesurent principalement des tensions et courants alternatifs

Plus en détail

III.1 Quelques rappels théoriques sur les interférences à 2 ondes.

III.1 Quelques rappels théoriques sur les interférences à 2 ondes. III TP 3 : Intérférences à deux ondes dans le domaine hyperfréquence. 22 Introduction Le but de ce TP est d étudier le phénomène d interférences dans le domaine des ondes hyperfréquences 2. Il s agit donc

Plus en détail

Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation. Sommaire

Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation. Sommaire Metrix Mtx 3252 Notice d utilisation Sommaire 1 - Mode opératoire de l acquisition du signal 11 raccordements mise en marche de l oscilloscope...2 12 Raccordement aux points de mesure...2 13 Sélection

Plus en détail

28 ECE Evaluation des compétences expérimentales

28 ECE Evaluation des compétences expérimentales 28 ECE Evaluation des compétences expérimentales Cet exercice permet de travailler les compétences expérimentales suivantes : S approprier ; Analyser ; Réaliser ; Valider L exercice s appuie sur des ressources

Plus en détail

Lois de l électrocinétique

Lois de l électrocinétique Retour au menu! Lois de l électrocinétique 1 Courant électrique 1.1 Notion de courant n conducteur est un matériau contenant des charges libres capables de se déplacer. Dans les électrolytes les charges

Plus en détail

MODULATION D AMPLITUDE

MODULATION D AMPLITUDE T.P-cours de Physique n 3 : MODULATION D AMPLITUDE Rappel sur le rôle de la modulation. L information que l on souhaite transmettre (parole, musique, ) est constituée de signaux qui ont des fréquences

Plus en détail

Fibre optique. Kit EducOptic. Soudeuse à fibre optique X X Kit de clivage. Oscilloscope numérique X X Jarretières de fibre optique

Fibre optique. Kit EducOptic. Soudeuse à fibre optique X X Kit de clivage. Oscilloscope numérique X X Jarretières de fibre optique CARTOGRAPHIE D UN SYSTÈME À FIBRE OPTIQUE RÉFLECTOMÈTRE - SOUDEUSE U52. MISE EN ŒUVRE DU SYSTÈME 2.1. Éléments à votre disposition 2.1.1. Matériel Voir cadre 1 2.1.2. Documentation Liste du matériel U51

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

FICHE D'EXPERIENCE : CELLULE A EFFET POCKELS

FICHE D'EXPERIENCE : CELLULE A EFFET POCKELS FICHE D'EXPERIENCE : CELLULE A EFFET POCKELS I/ Matériel laser He-Ne (O.15) 2 polariseurs cellule de Pockels 2 boîtiers servant à l'alimentation : un boîtier HT et un pour la modulation (O.31) câbles BNC

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015 1 DM1 Sciences Physiques MP 20152016 Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09092015 Problème n o 1 Capteurs de proximité E3A PSI 2013 Les capteurs de proximité sont caractérisés par l absence de liaison

Plus en détail

Devoir Surveillé n 2

Devoir Surveillé n 2 Devoir Surveillé n 2 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR

TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR IUT BELFORT MONTBELIARD Dpt MESURES PHYSIQUES TP EEA 2 ème ANNEE TP 2 - MESURE DE LA VITESSE DE ROTATION D UN MOTEUR LES ETUDIANTS N AYANT PAS REALISE LA PREPARATION NE SERONT PAS ADMIS EN TP I LE MOTEUR

Plus en détail

Travaux Pratiques olivier.gallot-lavallee@grenoble.cnrs.fr http://iut-tice.ujf-grenoble.fr/tice-espaces/mph/ep-gallotlava/ Capteurs et Conditionneurs

Travaux Pratiques olivier.gallot-lavallee@grenoble.cnrs.fr http://iut-tice.ujf-grenoble.fr/tice-espaces/mph/ep-gallotlava/ Capteurs et Conditionneurs TP Capteurs et Conditionneurs (SP4 10-11) 2/9 Sommaire Sommaire... 2 TP 1. : Capteur d accélération piézoélectrique (4h)... 3 Problème 1.1. : Caractérisation fréquentielle d un accéléromètre piézoélectrique

Plus en détail

Notice de présentation et d'utilisation d'un ensemble d'appareils de mesure

Notice de présentation et d'utilisation d'un ensemble d'appareils de mesure Notice de présentation et d'utilisation d'un ensemble d'appareils de mesure A) ANALYSE FONCTIONNELLE DU SYSTEME I) Présentation de l organisation d une mesure. Une mesure se fait en 3 étapes successives.

Plus en détail

PROBLÈME 1 : Étude de l'eau en physique

PROBLÈME 1 : Étude de l'eau en physique Banque «Agro» A - 0304 PHYSIQUE Durée : 3 h 30 L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve L usage d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve Les trois problèmes sont indépendants

Plus en détail

PHYSIQUE. Lampe à incandescence et bilans thermiques. Partie I - Lampe à incandescence en régime permanent

PHYSIQUE. Lampe à incandescence et bilans thermiques. Partie I - Lampe à incandescence en régime permanent PHYSIQUE Lampe à incandescence et bilans thermiques Partie I - Lampe à incandescence en régime permanent IA - Détermination de la température du filament Le filament d une ampoule à incandescence est constitué

Plus en détail

EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction

EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction EXERCICES Optique physique 2 Michelson et diffraction O21 Interféromètre de Michelson On raisonne sur l interféromètre de Michelson réglé de telle sorte que l on observe des anneaux avec une source étendue.

Plus en détail

DUT GEII - DUT 1 TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTRONIQUE

DUT GEII - DUT 1 TRAVAUX PRATIQUES D ÉLECTRONIQUE DU GEII - DU 1 RAVAUX PRAIQUES D ÉLECRONIQUE P1: PRISE EN MAIN DU MAÉRIEL - NOIONS DE BASE Objectifs du P : 1. Connaitre le matériel utilisé lors des séances de P d électronique : Oscilloscope numérique

Plus en détail

UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE ET DU GENERATEUR DE FONCTIONS

UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE ET DU GENERATEUR DE FONCTIONS UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE ET DU GENERATEUR DE FONCTIONS I / Utilisation de l oscilloscope Tektronix TDS 1002 et du GBF GFG.8216A: 1/ Visualiser à l aide de l oscilloscope une tension sinusoïdale fournie

Plus en détail

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT.

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT. TP n 8 : obtention des spectres de signaux usuels. But du TP : ce huitième TP de BTS SE a pour but l'étude de la manière d'obtenir le spectre d'un signal sinusoïdal et carré avec un rapport cyclique variable.

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR. Sommaire Général

GUIDE DE L UTILISATEUR. Sommaire Général Sommaire Général Démarrer.... L écran Isis.... La boite à outils... 3 Quelques actions... 5. Sélectionner un composant... 5. Désélectionner un composant... 5.3 Sélectionner une zone de composants... 5.4

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

La tension u 2(t) est en... u(t) =

La tension u 2(t) est en... u(t) = Exercice n 1 : Pour les oscillogrammes suivants, établir l'expression de u(t) : Oscillogramme n 1 : Voie 1: 5V/div, Voie 2:... V/div Time : 2 ms/div Oscillogramme n 2 : U MAX = U = T = f = ω = u(0) = déphasage

Plus en détail

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge Force centrifuge I- Introduction Dans ce TP, nous étudions la force centrifuge exerçant sur un corps, résultant de la rotation autour d un axe défini. Dans un premier temps, l étude de la force en fonction

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur

Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur Thomas SICARD Aurélien DUMAINE Séance du 8 juin 00 Rapport de Travaux Pratiques Manipulation Oscilloscope à mémoire, décharge dʼun condensateur I. Exercice préparatoire On sait que En effet on a : T =

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

B31+B32 - Lignes. Ces grandeurs dépendent de la longueur l de la ligne : ce sont des grandeurs dites "réparties".

B31+B32 - Lignes. Ces grandeurs dépendent de la longueur l de la ligne : ce sont des grandeurs dites réparties. G. Pinson - Physique Appliquée Lignes B31+B32-TP / 1 B31+B32 - Lignes But : on veut transmettre des données numériques sous forme d'impulsions binaires dans une ligne, en veillant à minimiser les perturbations

Plus en détail

Diaphonie. Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban. Cyrille Gautier Patricia Grassin

Diaphonie. Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban. Cyrille Gautier Patricia Grassin Diaphonie Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban Cyrille Gautier Patricia Grassin Objectifs : Plan de l étude 1. Mettre en évidence les phénomènes de couplage entre pistes 2. Description

Plus en détail

Son et modes propres de vibration

Son et modes propres de vibration TP DE PHYSQIUE N 6 SPECIALITE TS 1/6 SON ET MODES PROPRES DE VIBRATION Objectifs TP de physique N 6 Son et modes propres de vibration Connaître les deux conditions pour qu un instrument de musique produise

Plus en détail

Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002

Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002 Notice d utilisation de l oscilloscope numérique Tektronix TDS 2002 Frédéric ROGER http://www.margo.ssi.free.fr Page 1/6 1/ Description 4 5 2 3 1 1/ Réglages verticaux 1.1 Les molettes permettent de positionner

Plus en détail

Étalonnage d une sonde thermocouple Fer - Cuivre Mesure d une température

Étalonnage d une sonde thermocouple Fer - Cuivre Mesure d une température TP relation tension - température aux bornes d un thermocouple Page 1 / 5 Lycée Professionnel Beau-Frêne 2009 / 2010 Étalonnage d une sonde thermocouple Fer - Cuivre Mesure d une température Objectifs

Plus en détail

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande :

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : TP OSILLATE A PONT DE WIEN I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : = 10 kω; = 22 nf éaliser le montage a] Mesure de la fréquence centrale

Plus en détail

Caractérisation de mélangeurs

Caractérisation de mélangeurs Caractérisation de mélangeurs Un mélangeur est un dispositif qui utilise la non-linéarité de diodes ou de transistors pour réaliser une multiplication : e(t) x(t) = K.e(t).e 0 (t) e 0 (t) Puisqu il multiplie

Plus en détail

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES TRANSDUCTEURS

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES TRANSDUCTEURS PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DES TRANSDUCTEURS I DEFINITIONS 1 Exemple E x O X B V Le potentiomètre convertit une grandeur d entrée mécanique, la distance x en une grandeur de sortie électrique, la tension

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Mécanique...2 I.Mise en équations...2 II.Résolution...4 III.Vérifications...4 IV.Aspects énergétiques...4 Optique...5 I.Interférences

Plus en détail

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS

EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS ANNÉE 2013 EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DANS LES ECOLES D OFFICIERS CSEA 2013 ÉPREUVE DE PHYSIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 1 - L usage de la calculatrice est autorisé ; - Les exercices sont indépendants

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES. SUJET EI. ExAO

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES. SUJET EI. ExAO Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EI. ExAO Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une fiche

Plus en détail

Propagation d une onde dans un câble coaxial.

Propagation d une onde dans un câble coaxial. 1 Présentation Propagation d une onde dans un câble coaxial. Comme nous l avons vu précédemment, c est la circulation des électrons dans un conducteur qui est à la base des lois régissant l étude des circuits

Plus en détail

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique

Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Agrégation externe de mathématiques, texte d exercice diffusé en 2012 Épreuve de modélisation, option informatique Résumé : A partir du problème de la représentation des droites sur un écran d ordinateur,

Plus en détail

Défibrillateur 0.00 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06. t (s)

Défibrillateur 0.00 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06. t (s) Défibrillateur Note sur les critères d évaluation : la qualité de l expérimentation et de la réflexion seront fortement valorisées ; terminer le sujet n est pas déterminant dans la notation. La défibrillation

Plus en détail

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A.

Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé. D après l oscillogramme, B reçoit le signal avec un décalage de 6,0 divisions par rapport à A. Ondes sonores et ultrasonores - Corrigé Partie A : Ondes ultrasonores. I. Mesure de la célérité des ultrasons dans l air. A. Première méthode : émetteur en mode «salves» 1. Détermination du retard τ avec

Plus en détail

Optique géométrique et physique

Optique géométrique et physique J.Hormière / 2 Optique géométrique et physique I Un objectif de distance focale f 320 mm est constitué par un doublet (L, L 2 ) de formule 8, 5, 4 (f 8a, e 5a, f 2 4a). La lumière rencontre d abord la

Plus en détail

Vélocimétrie laser à effet Doppler

Vélocimétrie laser à effet Doppler N 782 BULLETIN DE L UNION DES PHYSICIENS 571 par Laurence PONCET Lycée A. de Tocqueville - 50100 Cherbourg 1. PRINCIPE La vélocimétrie laser à effet Doppler est basée sur le décalage de la fréquence de

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Master ISIC Introduction 1. F. Wagner. 6 * 3h de cours + 1h d'exam écrit

Master ISIC Introduction 1. F. Wagner. 6 * 3h de cours + 1h d'exam écrit Master ISIC Introduction 1 F. Wagner 6 * 3h de cours + 1h d'exam écrit Master ISIC Introduction 2 Bref Historique de l instrumentation Science relative à la conception et l utilisation rationnelle d instruments

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR MOTEURS A COMBUSTION INTERNE ETUDE DES MOTEURS - U 52 - Etude & Analyse des moteurs Session 2002 Durée : 3 heures Coefficient : 3 PRESENTATION Ce dossier est composé : De

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM

LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM LE LOGICIEL DE SIMULATION PSIM PSIM est un logiciel de simulation pour l'électrotechnique et l'électronique de puissance. Il est constitué de deux programmes : - PSIM : Dessin du schéma et simulation (Calcul

Plus en détail

TP2 Labview - Utilisation des Carte E/S USB-6361

TP2 Labview - Utilisation des Carte E/S USB-6361 TP2 Labview - Utilisation des Carte E/S USB-6361 Voir aussi doc carte USB 6361 pour les spécifications techniques. Objectifs du TP : Utiliser les cartes d'acquisitions et de commande avec Labview. Maitriser

Plus en détail

Exercices de Cosmologie

Exercices de Cosmologie Master 1 & 2 Exercices de Cosmologie Distance angulaire 1/ Dans un univers Einstein de Sitter, exprimer la distance angulaire d un objet vu à l époque t, en fonction de z puis en fonction de t, l âge actuel

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Lampe à incandescence et bilans thermiques...2 I.Lampe à incandescence en régime permanent...2 A.Détermination de la température

Plus en détail

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

Étape 1 : Fonctions simples

Étape 1 : Fonctions simples Étape 1 : Fonctions simples OBJECTIFS Être capable de : - Saisir un texte au km. - Sauvegarder un document (avec copie de sauvegarde et enregistrement automatique). - Se déplacer rapidement dans le document.

Plus en détail

TP cristaux liquides

TP cristaux liquides TP cristaux liquides Master pro Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Phénomènes de polarisation de la lumière: Étude d un afficheur à cristaux liquides Année 2008 2009 Le but de ce TP est de comprendre

Plus en détail

TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux

TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux TP 03 A : Analyse spectrale de sons musicaux Compétences exigibles : - Réaliser l analyse spectrale d un son musical et l exploiter pour en caractériser la hauteur et le timbre. Objectifs : - Enregistrer

Plus en détail

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S

ETUDE DES E VI V B I RATIO I N O S ETUDE DES VIBRATIONS 1 Chapitre I - Présentation et définitions 2 Les objectifs à atteindre: 1) Savoir décrire le modèle de l'oscillateur harmonique et savoir l'appliquer à l'étude des systèmes physiques

Plus en détail

OSCILLOSCOPES Numériques

OSCILLOSCOPES Numériques OSCILLOSCOPES Numériques La partie pratique de ce TP, effectuée en salle de TP, sera divisée en trois parties. Les deux premières parties sont consacrées respectivement au couplage et à la synchronisation

Plus en détail

G.P. DS 07 6 février 2008

G.P. DS 07 6 février 2008 DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ CONCOURS BLANC calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Modulateur optique... 2 I.Interférence à deux ondes...2 II.Étude d une séparatrice...2 III.Interférométre de Mach-Zehnder...

Plus en détail

Epreuve de physique. sept pages numérotées de 1 à 7, y compris celle-ci. L usage d une calculatrice PROGRAMMABLE EST autorisé.

Epreuve de physique. sept pages numérotées de 1 à 7, y compris celle-ci. L usage d une calculatrice PROGRAMMABLE EST autorisé. Epreuve de physique Nom : N o : Date : E2 Classes : TSM et TSV Durée : 110 min L usage d une calculatrice PROGRAMMABLE EST autorisé. Ce document comporte trois exercices présentés sur sept pages numérotées

Plus en détail

68300 SAINT-LOUIS T.P. n G. Durée : 2 H. Plan du T.P.

68300 SAINT-LOUIS T.P. n G. Durée : 2 H. Plan du T.P. CORRECTION TP AMOS Durée : 2 H. A. OBJECTIF DU T.P. A. Objectif du T.P. B. Travail demandé B.1. But B.2. Fibre optique B.3. Speckle B.4. Monochromateur B.5. CCD B.6. Pockels B.7. Piezo B.8. Diode laser

Plus en détail

Devoir Surveillé n 3

Devoir Surveillé n 3 Devoir Surveillé n 3 Les candidat(e)s veilleront à exposer leurs réponses avec clarté et rigueur, rédiger avec soin dans un français correct et reporter dans la marge les numéros des questions traitées.

Plus en détail

Fibres et télécommunications. La dispersion chromatique.

Fibres et télécommunications. La dispersion chromatique. TP A 1 Fibres et télécommunications. La dispersion chromatique. Version du 2 juillet 2013 Les questions P1 à P5 doivent être préparées avant la séance. Sommaire 1 Préparation de la séance de Travaux Pratiques........

Plus en détail

Transformée de Fourier Discrète Convolution Circulaire

Transformée de Fourier Discrète Convolution Circulaire BE Traitements Numériques des Signaux n 2 Filière SICOM 2A PHELMA-ENSE 3 Année 2015-2016 Pascal PERRIER Transformée de Fourier Discrète Convolution Circulaire 1. Analyse d un signal périodique Dans cette

Plus en détail

GELE5223 Chapitre 4 : Adaptation d impédances

GELE5223 Chapitre 4 : Adaptation d impédances GELE5223 Chapitre 4 : Adaptation d impédances Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Automne 200 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5223 Chapitre 4 Automne 200 / 44 Introduction Contenu Contenu Adaptation

Plus en détail

RAYONNEMENT THERMIQUE DU CORPS NOIR PARTIE THEORIQUE

RAYONNEMENT THERMIQUE DU CORPS NOIR PARTIE THEORIQUE RAYONNEMENT THERMIQUE DU CORPS NOIR PARTIE THEORIQUE 1 Définitions Considérons un corps porté à une température T. Ce corps émet de l'énergie par sa surface sous forme de rayonnement thermique, c estàdire

Plus en détail

TP2 Labview Utilisation des Carte E/S USB 6361

TP2 Labview Utilisation des Carte E/S USB 6361 TP2 Labview Utilisation des Carte E/S USB 6361 Voir aussi doc carte USB 6361 pour les spécifications techniques. Objectifs du TP : Utiliser les cartes d'acquisitions et de commande avec Labview. Maitriser

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

Les calculatrices sont autoris ees I.1 Traitement classique de la rotation d une mol ecule d eau Figure I.1 1/10

Les calculatrices sont autoris ees I.1 Traitement classique de la rotation d une mol ecule d eau Figure I.1 1/10 Les calculatrices sont autorisées Les deux problèmes sont indépendants. On fera l application numérique chaque fois que cela est possible, en veillant à préciser l unité et à ne donner que les chiffres

Plus en détail

Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales

Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales CORRECTION EXERCICES TS 1/5 ONDES PROGRESSIVES SINUSOÏDALES Correction des exercices sur les ondes progressives sinusoïdales Correction de l exercice 1 : le téléphone pot de yaourt A A PROPOS DES ONDES

Plus en détail

TS1 - DST de Physique-Chimie 04/11/2013-2 h

TS1 - DST de Physique-Chimie 04/11/2013-2 h NOM : PRÉNOM : CLASSE : TS1 - DST de Physique-Chimie 04/11/2013-2 h COMPETENCES EVALUEES (A = acquis ; E = en cours d acquisition ; N = non acquis) Ex1 Ex2 Ex3 Rédiger et présenter son devoir. Restituer

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

1 ) Métropole STLB 2015

1 ) Métropole STLB 2015 1 ) Métropole STLB 2015 Partie A : détermination de la vitesse du véhicule Procès-verbal des enquêteurs : L accident s est produit sur une portion de route départementale goudronnée dont la vitesse est

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES D OPTOELECTRONIQUE

TRAVAUX PRATIQUES D OPTOELECTRONIQUE TVUX PTIQUES D OPTOELECTONIQUE L optoélectronique est l ensemble des techniques permettant de transmettre des informations à l aide d ondes électromagnétiques dont les longueurs d onde sont proches de

Plus en détail

Les diagrammes de Bode

Les diagrammes de Bode Physique appliquée Les diagrammes de Bode Edwin H. Armstrong Sommaire 1- Courbe de réponse en fréquence d un système 2- Intérêt de la courbe de réponse 3- Relevé expérimental à l oscilloscope 4- Relevé

Plus en détail

2 Le champ électrostatique E

2 Le champ électrostatique E Licence 3 Sciences de la Terre, de l Univers et de l Environnement Université Joseph-Fourier : Outil Physique et Géophysique 2 Le champ électrostatique E k Daniel.Brito@ujf-grenoble.fr E MAISON DES GÉOSCIENCES

Plus en détail

Titre du module : VIGIPRINT OFPPT/DRIF/CDC HABILLEMENT 263

Titre du module : VIGIPRINT OFPPT/DRIF/CDC HABILLEMENT 263 VIGIPRINT OFPPT/DRIF/CDC HABILLEMENT 263 I- Présentation Le logiciel VigiPrint permet la saisie et la gestion de lots de tracés destinés à un ensemble de traceurs, imprimantes et petits découpeurs laser

Plus en détail

Un amplificateur, à transistors bipolaires, à 3 étages

Un amplificateur, à transistors bipolaires, à 3 étages Un prolongement du livre «Comprendre l électronique par la simulation» par S. Dusausay Page 1 sur 4 Un amplificateur, à transistors bipolaires, à 3 étages dusausay@polytech.univ-montp2.fr Fidèle à l esprit

Plus en détail

PADT Pupitre d appel à dalle tactile

PADT Pupitre d appel à dalle tactile Manuel Installateur EN 04_PADT V1.0 PADT Pupitre d appel à dalle tactile MANUEL INSTALLATEUR MANUEL UTILISATEUR Grenoble : 34, avenue de l Europe ZA de Font-Ratel 38640 CLAIX Tél. 04 76 99 26 30 Fax 04

Plus en détail

ÉCOLE POLYTECHNIQUE Promotion 2009. CONTRÔLE DU COURS DE PHYSIQUE PHY311 Lundi 12 juillet 2010, durée : 2 heures

ÉCOLE POLYTECHNIQUE Promotion 2009. CONTRÔLE DU COURS DE PHYSIQUE PHY311 Lundi 12 juillet 2010, durée : 2 heures ÉCOE POYTECHNIQUE Promotion 2009 CONTRÔE DU COURS DE PHYSIQUE PHY311 undi 12 juillet 2010, durée : 2 heures Documents autorisés : cours, recueil de problèmes, copies des diapositives, notes de PC Indiquer

Plus en détail

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP est une initiation à l analyse de Fourier. Nous verrons notamment comment une analyse spectrale permet de remonter à la courbe de réponse d un filtre électrique.

Plus en détail

RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UN BATIMENT 1. CI3 : Mettre en oeuvre un outil de simulation.

RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UN BATIMENT 1. CI3 : Mettre en oeuvre un outil de simulation. RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UN BATIMENT 1 CI3 : Mettre en oeuvre un outil de simulation. À l issue de ce TP de ce Centre d Intérêt, les compétences acquises doivent vous permettre plus particulièrement

Plus en détail

CITOFONIA VIDEOCITOFONIA TVCC TELEFONIA NOTICE. d installation et de programmation des Platines UAD 4000, UAD 4001 et UAD 4011

CITOFONIA VIDEOCITOFONIA TVCC TELEFONIA NOTICE. d installation et de programmation des Platines UAD 4000, UAD 4001 et UAD 4011 CITOFONIA VIDEOCITOFONIA TVCC TELEFONIA NOTICE d installation et de programmation des Platines UAD 4000, UAD 4001 et UAD 4011 1 F I TABLE 1. PRESENTATION / DESCRIPTION... 2 2. PRINCIPE D UTILISATION DE

Plus en détail

Transistor bipolaire

Transistor bipolaire Transistor bipolaire I. Introduction : Le transistor fait partie des composants que l'on retrouve sans exception dans toutes les applications de l'électronique. Amplification de tension, amplification

Plus en détail