Votre liste de rêves à réaliser! Des rêves peu ordinaires. Faits saillants du Sénat. Le gène de l enseignement? Hiver 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Votre liste de rêves à réaliser! Des rêves peu ordinaires. Faits saillants du Sénat. Le gène de l enseignement? Hiver 2014"

Transcription

1 Hiver 2014 le magazine des enseignantes et enseignants retraités de l ontario Votre liste de rêves à réaliser! Des rêves peu ordinaires Faits saillants du Sénat Le gène de l enseignement?

2 22 EN MANCHETTE : Réaliser des rêves peu ordinaires Photo : Hiver 2014 Volume 13 Numéro 4 Éditeur Les Enseignantes et Enseignants Retraités de l Ontario / The Retired Teachers of Ontario Rédacteur en chef Simon Leibovitz Rédactrice principale Kimberly Brathwaite Rédactrice adjointe Susannah Maxcy Rédactrice d info : santé Lori MacDonald-Blundon Rédactrices adjointes d info : santé Eliza Ives et Clara Rodriguez Production-conseillère Elizabeth Gjerek Conception graphique Chris Simeon Impression et distribution Harmony Printing Limited Traduction Claude Forand Renaissance est une publication trimestrielle à l intention des membres d ERO/RTO conçue pour leur fournir de l information sur des questions d intérêt particulier pour la communauté des éducatrices et éducateurs retraités. Les opinions présentées dans les articles soumis sont celles des auteures et auteurs et ne sont pas forcément le reflet de la position officielle d ERO/RTO. Nous acceptons les lettres à la rédaction, les propositions d articles, ainsi que les photos et illustrations, envoyées de préférence à Nous nous réservons le droit de modifier les textes et les photos reçus. Les images ou photos numérisées doivent être à haute définition (min. 5 po x 7 po 300 ppp). Agente de publicité Susannah Maxcy Envoyer les demandes à La publication d une annonce dans Renaissance ne veut pas dire que le produit ou service présenté est reconnu par ERO/RTO. Renaissance is also available in English. If you would like to receive your copy of the magazine in English, please contact the Provincial Office. ARTICLES DE FOND 26 Arrêtez de rêver de voyages. Partez! 30 La vie commence à 60 ans! couverture Le Conseil de direction provincial d ERO/RTO. À l avant : Martin Higgs, 1 er vice-président, Martha Foster, 2 e vice-présidente. À l arrière : Mark Tinkess, membre du Conseil, June Szeman, présidente, David Kendall, membre du Conseil, Norbert Boudreau, président sortant PHOTO : Joseph Michael Photography RUBRIQUES 1 Mot de la rédaction 1 Lettres 2 Message de la présidente 3 Le directeur général fait le point 4 Faits saillants du Sénat 6 Rapports des comités au Sénat 9 Mon premier Sénat 10 La Fondation ERO/RTO 12 Agenda de poche 2016 nous sollicitons vos créations artistiques 14 Appel de propositions pour Renaissance CHRONIQUES 16 Hommage à nos doyennes et doyens 18 Le monde techno 34 Info : santé 46 Notes de lecture 48 Annonces classées 49 Retrouvailles 18, chemin Spadina, bureau 300 Toronto (Ontario) M5R 2S7 t: téléc: tf: ERO/RTO est réparti en 48 districts et compte membres. Conseil de direction provincial June Szeman, présidente Norbert Boudreau, président sortant Martin Higgs, premier vice-président Martha Foster, deuxième vice-présidente David Kendall, membre du Conseil Mark Tinkess, membre du Conseil VOUS DÉMÉNAGEZ? Si vous déménagez ou si vous changez d adresse postale ou de courrier électronique, veuillez en aviser la Section réservée aux membres à ou le

3 Mot de la rédaction Lettres Rubriques En contexte D après la version en ligne du dictionnaire Merriam- Webster, l origine de l expression anglaise bucket list date de 2006, ce qui paraît incroyable étant donné que ces termes semblent être passés dans l usage depuis beaucoup plus longtemps. L expression fut popularisée en 2007 dans le film du même nom (en France sous le titre Sans plus attendre et au Québec Maintenant ou jamais). Le film mettait en vedette Jack Nicholson et Morgan Freeman, deux hommes en phase terminale qui prennent la route avec le but de réaliser leurs vieux rêves avant de mourir. Le grand dictionnaire terminologique du gouvernement du Canada (Termium) traduit bucket list par «liste du cœur» soit une liste personnelle de choses à accomplir, de rêves à réaliser ou d expériences à vivre avant de mourir. Une réponse qui, évidemment, m a amené à poursuivre mes recherches. J ai donc consulté l autorité actuelle sur à peu près n importe quoi : Wikipédia! To kick the bucket est une expression anglaise qui peut être considérée comme un euphémisme ou un terme d argot, et qui signifie «mourir» (Wikipédia nous informe que la définition est tirée du dictionnaire en anglais moderne Oxford Advanced Dictionary). Les origines ne sont donc pas claires, mais plusieurs suppositions ont été avancées, toutes plus macabres les unes que les autres. Âmes sensibles, abstenez-vous de lire le prochain paragraphe L une de ces hypothèses réfère à une exécution ou à un suicide, alors que la personne avec la corde autour du cou se trouve debout sur une caisse ou une chaudière. La mort survient après que cette personne ou son bourreau donne un coup de pied dans la caisse ou la chaudière (bucket). Une autre explication fait référence à l abattage des porcs : l animal est suspendu la tête en bas à une poutre (a bucket) et en se débattant donne des coups de patte dans ladite poutre. D autres renvoient au folklore des Caraïbes et de l Afrique, avec des expressions datant d aussi loin que les années 1680 et utilisant à la fois les termes «mort» et «donner des coups de pied». Plus près de nous, une pièce du répertoire de jazz classique intitulée Old Man Mose, enregistrée par Louis Armstrong et d autres au cours des années 1920 et 1930, raconte que Old Man Mose is dead and that he kicked the bucket. Dans les décennies qui suivirent (mais avant la référence au film de 2007 indiquée plus haut), un succès de la musique reggae parlait de Long Shot kick the bucket, en référence à la mort d un cheval. Quelle que soit l origine de kicking the bucket, l expression bucket list qui en a dérivé semble s être désormais imposée dans la langue populaire. Il existe une foule de sites Web fournissant des idées et des suggestions d activités diverses à faire «avant d accrocher ses patins pour de bon», comme on dit, et inspirées de ce que d autres ont fait ou prévoient faire. Visitez notamment les sites : lists/all_lists; En français, on trouve aussi : En ce qui me concerne, ma liste de rêves à réaliser est très personnelle. J admire toutefois les membres qui ont ouvert leur cœur, leur esprit et leur âme afin de partager avec nous leurs listes personnelles. Dans les faits, je ne possède pas de telle liste, peut-être parce que je n ai pas encore vraiment pensé aussi loin dans mon avenir. C est possiblement l influence des membres de ma famille, tant vivants que décédés récemment (ou depuis longtemps), qui n ont pas (ou n avaient pas) de liste de rêves à réaliser parce qu ils vivent (ou vivaient) à fond chaque journée en l appréciant pleinement. C est aussi ma devise que j essaie d appliquer chaque jour. Simon Leibovitz, Lettres J ai beaucoup apprécié la présentation en couleur et les excellents articles sur les voyages. Ayant eu l occasion de faire le tour du monde, je continue de m intéresser à ce domaine. Cependant, en raison du défi que représente mon handicap, je ne peux plus voyager. Votre article sur Eldercare était lui aussi très intéressant. Merci. Marion Da Silva district 39, Peel Le magazine d automne était particulièrement intéressant et bien illustré. Pour la première fois, je n ai pas eu la tentation d en arracher des pages en guise de références. J ai plutôt inséré le document au complet dans ma filière santé, car il est rempli d informations pertinentes et variées qui me seront utiles pour les années à venir. Merci de nous renseigner sur des sujets de l heure dans une langue simple et accessible à tous. Je vous lis avec un intérêt renouvelé. Jacqueline Desjardins district 27, Ottawa-Carleton DEMANDE DE LETTRES N oubliez pas que les lettres à la rédaction sont toujours les bienvenues. Nous aimerions recevoir vos commentaires sur les articles et le contenu de Renaissance. Dites-nous ce que vous pensez de Renaissance et comment nous pouvons l améliorer. Veuillez envoyer vos lettres à Hiver

4 Rubriques Message de la présidente Votre nouvelle présidente d ERO/RTO Le plaisir d être au service des membres par June Szeman, district 40, Brant J aimerais tout d abord profiter de cette occasion pour vous dire à quel point je suis heureuse d avoir été élue comme votre présidente provinciale. Je considère qu il s agit d un honneur et d un privilège de représenter les plus de membres d ERO/RTO. En collaboration avec les autres membres du Conseil de direction provincial, je peux vous assurer que je ferai mon possible pour servir au mieux vos intérêts. Nous sommes très fiers de notre organisme, et ce avec raison. Nous offrons à nos membres des régimes collectifs d assurance santé à prix abordable. Nous sommes un réseau direct entre collègues retraités de l éducation, par l entremise de nos 48 districts dont vous faites partie intégrante en planifiant différentes activités sur le plan local et en y prenant part. De concert avec Johnson Inc., nous offrons des ateliers de planification de la retraite (APR), afin d aider celles et ceux qui envisagent cette étape de la vie très gratifiante à prendre une décision judicieuse. Nous imposons le poids de notre organisme à la défense des intérêts des aînés; nous appuyons les enseignantes et les enseignants en poste et faisons connaître les enjeux qui nous concernent tous pour bien vieillir. Sur le plan provincial, ERO/RTO verse $ aux initiatives du Projet Au service d autrui dans nos districts; nous investissons dans la formation des futurs enseignants au moyen de bourses d études totalisant $ et nous faisons un don annuel de $ à un organisme caritatif choisi par nos districts. En horticulture, June a appris dans son cours d arrangement floral que la gypsophile paniculée est aussi appelée «oeillet d amour». De plus, nous appuyons la Fondation ERO/RTO qui a contribué par dotation à la création d une Chaire de médecine gériatrique à l Université de Toronto. Nos dons permettront de mener des recherches qui profiteront à tous les aînés. Notre Fondation continuera de jouer un rôle philanthropique. Sur le plan local, nos membres dans les districts et les unités contribuent aussi aux projets communautaires et se portent bénévoles dans de nombreux secteurs qui profitent à leurs milieux de vie respectifs. Je salue vos efforts et vous incite à continuer à déployer le même zèle et la même ferveur que vous démontrez actuellement. Dans nos différentes communautés, nous pouvons affirmer avec raison qu ERO/RTO est «À votre service pour le soin de votre avenir». De quoi sont faits les rêves Les acteurs Jack Nicholson et Morgan Freeman ont rendu célèbre l expression anglaise bucket list dans leur film intitulé Sans plus attendre (NDT : le titre de la version québécoise était Maintenant ou jamais). Dans ce film, nos deux compères s entraident à avoir du plaisir et à participer à des activités qu il leur reste, d après eux, à accomplir avant d entamer le dernier chapitre de leur vie. Qu est-ce qui figurerait sur votre liste personnelle de choses à accomplir? Avez-vous parfois l impression que la vie passe trop vite et qu il reste encore beaucoup trop de voyages à faire, de livres à lire, de films à voir, de choses à apprendre, d aventures à vivre et de petits plats à essayer? En d autres mots, qu il y a encore «des endroits et des gens à découvrir». Je connais plusieurs personnes qui ont une «liste de rêves non encore réalisés», et qui mettent une coche devant chaque rêve assouvi. Malgré tout, il faut être réaliste : il existe certains rêves pour lesquels la date de préemption est passée, par exemple devenir millionnaire. Par contre, je Suite à la page 42 photo : sakhorn, shutterstock 2 Renaissance

5 Le directeur général fait le point Rubriques À la poubelle, la liste? Ne pas avoir de liste de rêves à réaliser donne parfois des résultats étonnants par Harold Brathwaite On dit souvent que la sagesse vient avec l âge, et le peu que j ai appris lors de ma «première» retraite il y a 12 ans suggère que faire des projets ou prévoir des endroits à visiter ne fonctionne pas vraiment pour moi. J admire les gens qui sont assez disciplinés pour se constituer une liste de rêves à réaliser et la mener à bien. À ma première retraite du Conseil scolaire de Peel en 2002, j avais dressé la liste d une bonne demi-douzaine de projets à réaliser. Nul besoin de vous les mentionner, puisque aucun ne s est matérialisé. De la négligence? Un manque de discipline? Peut-être... L évidence suggère cependant que la vie m a présenté des occasions que je n avais jamais envisagées, et je m estime chanceux de les avoir saisies à bras le corps. Un long apprentissage Mon bref passage dans l équipe de transition du Premier ministre Dalton McGuinty en 2003 lorsqu il a pris le pouvoir m a permis de découvrir les nombreux défis auxquels doit faire face tout nouveau gouvernement qui administre une province aussi vaste et diversifiée que la nôtre. Ce fut aussi très intéressant de faire partie d un groupe de gens influents issus de divers horizons, désireux d atteindre un consensus et de conseiller le gouvernement sur les priorités pour les cent premiers jours au pouvoir tout en gardant un œil sur un avenir plus lointain. Mon mandat de deux ans au Collège Seneca entrepris en janvier 2003 incluait la coprésidence d un comité de projet chargé d établir un nouveau campus à Markham. Ce fut une expérience fascinante que de comprendre le fonctionnement du financement d un collège, en comparaison avec celui d un conseil scolaire ou d une université. Étant donné que je n avais aucune ambition de devenir président de collège, j ai constaté que les gens étaient beaucoup plus enclins à partager leurs opinions avec moi. Mon emploi à ERO/RTO depuis septembre 2004 m a apporté beaucoup plus de satisfaction que tous les projets que j avais notés sur ma liste de rêves à réaliser avant ma retraite. J en ai appris davantage que tout ce que j avais pu imaginer sur les sujets du vieillissement, des soins de santé, des assurances, et sur les «jeux de coulisses» en politique. J ai visité plus d endroits en Ontario que je n avais pensé possible et ai rencontré davantage de gens de toutes les couches de la société que lors de ma carrière précédente. Je connais beaucoup mieux notre province et notre pays maintenant, parce qu il s agissait d un prérequis pour accomplir mon travail. Rien de cela n aurait pu faire partie d une liste de projets de rêve à la retraite... Un chez-soi inattendu J en suis venu à la conclusion que la chance, l expérience due au pur hasard, les relations humaines et le goût d apprendre ont eu beaucoup plus de poids dans ma vie jusqu ici que tout projet planifié et bien pensé que j aurais pu formuler. L un des premiers livres que j ai lus pendant ma jeunesse à la Barbade s intitulait People and Homes in Many Lands. Après cette lecture, le seul endroit qu il me tentait de visiter était Fiji. Au moment de terminer l équivalent de la 13 e année, mes goûts s étaient étendus à l Angleterre, l Italie, la Suisse et le Cambodge, ce dernier pays pour voir le célèbre temple d Angkor Wat. Le Canada ne figurait pas sur ma liste à l époque, parce que tout ce que j en savais se rapportait au froid, à la glace, à la drave sur les rivières menant aux moulins à scie, et aux Esquimaux vivant dans des igloos. Ma lecture de Candide de Voltaire, aussi en 13 e année, m avait laissé une impression peu flatteuse du Canada avec «Quelques arpents de neige». Oui, le Canada est mon chez-moi depuis 46 ans, et je m estime chanceux parce que c est une rencontre fortuite avec un Canadien, Wilf Lenz, à Lyon en France, et l incitation d un ami jamaïcain que j avais connu pendant mes études universitaires, Winston Morrison, qui m ont amené au Canada et fait abandonner mes projets d étudier le droit en Angleterre ou, éventuellement, de retourner en France. Mes projets Alors, qu est-ce qui m attend après le mois de juillet, après ERO/RTO? Pour être franc, j espère m adonner à des activités que j adore la pêche, écouter de la musique et voyager, peu importe quand et où les occasions se présentent. Peut-être au Japon, ou au Brésil, au Pérou et en Argentine, ou en Australie, le seul continent que je n ai pas encore visité. Ce qui en ferait un voyage de rêve serait que ma conjointe et mes filles m accompagnent. D ici là, voyons ce que la chance me réserve... Hiver

6 Rubriques Faits saillants du Sénat Faits saillants du Sénat Les anciennes présidentes et anciens présidents d ERO/RTO ont été honorés au banquet du Sénat d automne. Ils sont venus d aussi près que de la région torontoise et d aussi loin que de la Colombie-Britannique. À l arrière (à gauche) : Ron Poste, Jim Sparrow, Margaret Couture, Jim Baker, Ron Stephen, Brian Kenny, Arnold Hull. À l avant : Norbert Boudreau, Helen Biales, Leo Normandeau, Joan Murphy, Eldred Cook, Bill Courtney, Muriel Hill et Val Alcook-Carter. Prix du membre émérite Chaque année, les districts sont invités à soumettre les noms de membres qui ont accumulé des années de service exemplaire au niveau provincial et du district. Les récipiendaires du Prix de membre émérite pour 2014 sont : Thérèse Caron, district 5, Cochrane & Temiskaming, qui a siégé à la direction du district à titre de présidente, vice-présidente, présidente du comité de bienfaisance et rédactrice du bulletin d information. Dans ce dernier rôle, Thérèse a instauré et publié pendant sept années consécutives le bulletin d information du district, Contact. Elle s est aussi impliquée activement dans les ateliers de planification de la retraite de la FEO en tant que présentatrice francophone au nom d ERO/RTO, en plus de siéger au Comité provincial des services aux membres. Dick Duffin, district 34, York Region, qui, grâce à son expertise en informatique et en communications acquise pendant ses années comme enseignant et directeur d école, a révolutionné le format du bulletin d information du district, notamment en recourant aux photographies, en plus de créer le site Web du district. Toujours enthousiaste et très sociable, Dick a aussi siégé au comité provincial des communications. Pendant son mandat de trois ans, il a forgé des liens (par courriel) avec 80 rédacteurs de bulletins d information et webmestres, afin de leur fournir de l information et un soutien personnalisé. Cliff Huber, district 2, Thunder Bay, a occupé divers rôles, mais toujours avec enthousiasme et dynamisme : président du comité d action politique du district au cours des huit dernières années (membre pendant 12 ans); membre du comité pour les aînés de Thunder Bay; et membre du comité du Centre d éducation et de recherche sur le vieillissement et la santé à l Université Lakehead. Cliff a aussi siégé à titre de membre et de président au Comité provincial de mobilisation politique, où il a organisé et présenté des ateliers provinciaux. Élection du nouveau Conseil de direction provincial Les membres élus du nouveau Conseil de direction provincial pour sont entrés en fonction le 1 er novembre, à l exception du président sortant dont la nomination devient automatique après l élection du nouveau président. Le nouveau Conseil de direction provincial se compose comme suit : Présidente June Szeman district 40, Brant Président sortant Norbert Boudreau district 27, Ottawa-Carleton Premier vice-président Martin Higgs district 36, Peterborough Deuxième vice-présidente Martha Foster district 41, Elgin Membre du Conseil David Kendall district 20, Frontenac, Lennox & Addington Membre du Conseil Mark Tinkess district 35, Dryden 4 Renaissance

7 Faits saillants du Sénat Rubriques Une pause pendant les discussions affairées du Sénat. De g. à dr. : Norbert Boudreau, président, Richard Moore, président d assemblée, Leo Normandeau, président sortant, et Harold Brathwaite, directeur général. Retraite à la présidence d assemblée Après avoir occupé ses fonctions pendant 11 ans et présidé plus de 20 Sénats, Richard Moore prend sa retraite de la présidence d assemblée. Membre du district 5, Cochrane-Temiskaming, Richard a siégé au comité provincial sur les Statuts et règlements pendant cette période, et à ce titre a occupé l une des présidences d assemblée. Ses années de bons et loyaux services ont été soulignées lors du Sénat d automne. Présentation par la présidente de la FEO Rian McLaughlin, la toute nouvelle présidente de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l Ontario, et seule personne à avoir occupé ces fonctions à deux reprises, a transmis au Sénat les salutations de la FEO et fait part à l assemblée de certaines informations sur les retraites et sur l Ordre des enseignantes et des enseignants de l Ontario. M me McLaughlin a rappelé aux membres une initiative concernant la santé mentale des enfants et des adolescents, mise de l avant par la FEO, et qu elle avait présentée lors de sa première visite au Sénat il y a près de quatre ans. Elle a déclaré : «Je sais que certains districts d ERO/RTO ont, depuis, travaillé sur les enjeux liés à la santé mentale avec des partenaires communautaires pour éviter de condamner et plutôt comprendre des enjeux intemporels qui nous toucheront tous de près, un jour ou l autre. Je suis aussi heureuse de vous informer que, grâce au travail de la FEO et de plusieurs partenaires en province, la Coalition pour la santé mentale des enfants et des adolescents a été mise sur pied et qu elle rassemble depuis trois ans de plus en plus d appuis et de partenaires. Plus de 40 organismes sont impliqués, tant les gouvernements provincial et fédéral, des conseils scolaires, des associations de policiers, toutes les fédérations, des associations de conseillers scolaires, des agences communautaires, des hôpitaux, et la liste se poursuit.» Des membres s amusent avec des accessoires au kiosque de photo d ERO/RTO. De g. à dr. : Gemma Monaco, district 13, Hamilton-Wentworth, Haldimand, les trois déléguées du district 15, Halton, Moira-Jane Plexman, Penny Hambly et Carolyn Hilton, ainsi que Maria Hubbard, district 13, Hamilton-Wentworth, Haldimand. Suzanne Poudrette-Gagnon, district 45, EstaRIO, participe à la performance du magicien Dan Trommater lors du souper-banquet au Sénat. Budget ERO/RTO pour 2015 Le Sénat a approuvé le budget de fonctionnement pour 2015, tel que préparé par les cadres et recommandé par le Conseil de direction provincial. Comme toujours, le principe sous-jacent à la préparation du budget est de chercher à améliorer la qualité des services aux membres tout en contrôlant les dépenses. Le budget total approuvé pour 2015 s élève à 7,4 millions de dollars. TOUTES LES PHOTOS du Sénat par Susannah Maxcy. Hiver

8 Rubriques Rapports des comités au Sénat Comité des communications par Laurie Fountain, président Le comité continue d appuyer les districts et d explorer de nouveaux modes de communication, tout en respectant son mandat d aider le plus possible les représentants des districts chargés des communications avec nos membres. Nous continuerons de fournir notre appui aux webmestres, aux éditeurs de bulletins d information et aux président(e)s des communications dans les districts. En organisant des ateliers de perfectionnement professionnel, nous continuerons de nous familiariser avec les méthodes émergentes de communications, tout en améliorant notre compréhension des outils traditionnels de communication de masse. Les membres du comité continuent de travailler étroitement avec le personnel des technologies de l information (TI) d ERO/RTO, afin d encourager et de soutenir les webmestres dans les districts. Grâce à cette collaboration avec le personnel des TI, lorsque des versions nouvelles ou mises à niveau de solutions de conception Web apparaissent, nous pouvons aider les webmestres en organisant des ateliers et en fournissant un soutien interactif à distance ainsi que des ressources en format papier et électronique. Le comité a organisé et animé en juin dernier un atelier sur les communications, principalement à l intention des éditeurs de bulletins d information. En plus des deux conférenciers principaux, tous les membres du Comité des communications ont dirigé des ateliers. Le comité a aussi préparé des lignes directrices sur les bulletins d information, disponibles à la section du site Web réservée aux membres (www.rto-ero.org/communications). De même, le comité est sur le point de diffuser un guide sur les tarifs préférentiels offerts par Postes Canada pour les gros volumes, afin de réduire les frais d envoi. Mieux connu sous l acronyme de sa 2 e version, RE-Net2 s est avéré un outil très précieux dans le partage de documents trop volumineux pour être envoyés par courriel; cette ressource propose également un forum de discussion sur différents sujets. Nous incitons les éditeurs de bulletins d information, ainsi que les webmestres des districts et les membres de comités, à contacter le président du Comité des communications afin d organiser l accès à cette ressource. Comité des services de santé et des assurances par Mark Tinkess, président Le mandat du Comité des services de santé et des assurances est de fournir un régime collectif d assurance santé rentable, de qualité supérieure et compétitif, afin de répondre aux besoins de la majorité des membres. Au cours de l année, les priorités du comité ont été les suivantes : surveiller le programme de formation révisé des membres du comité; examiner le manuel de politique de gouvernance des membres; planifier et organiser l atelier annuel à l intention des représentants santé des districts et des unités; examiner et améliorer les communications avec les souscripteurs des régimes, les représentants santé dans les districts, ainsi qu avec la direction des districts; et mettre en place des initiatives en mesure de maintenir et d améliorer notre position concurrentielle sur le marché. La Financière Manuvie a procédé à l examen des réclamations et des procédures administratives de Johnson Inc., lequel visait à assurer : que les contrôles adéquats sont en place relativement à la gestion des affaires courantes et nouvelles; que les dossiers sur l adhésion des membres sont exacts et que la couverture pour les membres-souscripteurs est maintenue et mise à jour comme il se doit; que les contrôles adéquats sont en place pour assurer le paiement exact des demandes de règlement; que le codage du système de paiement des réclamations de Johnson correspond au contrat du promoteur du régime; que des contrôles financiers adéquats sont en place concernant l entreposage des stocks de chèques, l émission des chèques, la conciliation bancaire et la sauvegarde appropriée, etc.; que des pratiques d embauche et des programmes de formation appropriés sont en place; que la remise exacte des primes est effectuée pour tous les régimes du plan; que la validation des services et des ententes est en place pour les tiers fournisseurs; qu une évaluation du risque pour la sécurité est effectuée. Lors de sa réunion de septembre 2014, le comité a obtenu les résultats de cet examen. À l heure actuelle, la grande majorité des réclamations pour médicaments, soins dentaires, soins de la vue, physiothérapie, chiropractie, massothérapie, naturopathie et acupuncture peut être soumise électroniquement par le fournisseur de soins du patient. Cette façon de procéder réduit les frais pour les patients. Au cours du dernier trimestre de 2014, Johnson permettra aux membres de soumettre et de faire approuver leurs réclamations directement en ligne. Les membres pourront continuer de soumettre des réclamations en format papier, mais ce changement reflète l évolution de l industrie de l assurance santé vers une administration davantage axée sur les communications électroniques. 6 Renaissance

9 Rapports des comités au Sénat Rubriques Comité des statuts et règlements par Leo Normandeau, président Conformément à son mandat, le Comité des statuts et règlements reçoit des propositions de modifications des statuts, règlements et lignes directrices émises par le Sénat, le Conseil de direction provincial, les districts, les comités directeurs, les comités permanents et les comités directeurs. Le comité peut lancer des propositions de modification des statuts, règlements et lignes directrices. De plus, le comité prépare des résolutions pouvant avoir un impact sur les statuts, règlements et lignes directrices. Ses membres occupent aussi la présidence d assemblée lors des Sénats et siègent au Comité des résolutions du Sénat. Le comité s est réuni en février, avril et septembre, pour procéder à ce qui suit : examen de six des constitutions des districts reçues par le comité; examen des résolutions adoptées lors du Sénat annuel de 2013 et du Sénat du printemps 2014; examen du résumé des évaluations du Sénat du printemps 2014; examen de sujets à l ordre du jour du Sénat annuel de 2014 et, au besoin, exercice du rôle de conseiller auprès du Conseil de direction provincial; en collaboration avec le Conseil de direction provincial, examen de l ordre du jour et du contenu des réunions du Sénat d automne 2014 afin de s y préparer efficacement. Comité des enjeux de la retraite et des rentes par David Cornwall, président Le Comité des enjeux de la retraite et des rentes a tenu deux rencontres depuis le Sénat du printemps. Plusieurs fiches de renseignements ont été mises à jour cette année, incluant la création de deux nouvelles : C-14 sur le sommeil ainsi que H9 sur la confidentialité et la sécurité en ligne. C est un processus continu qui se poursuivra en Le comité continue d examiner des façons de recourir aux webinaires comme outils de diffusion de l information dans les districts. Afin de profiter des structures déjà en place, nous examinons la possibilité que les districts et les particuliers puissent recourir au matériel vidéo déjà disponible sur le site Web du Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l Ontario (RREO). Nous espérons pouvoir fournir des informations directes à nos représentants des districts afin qu ils puissent accéder à des renseignements utiles sur le site. Le comité a tenu en juin sa réunion dans les locaux du RREO et les membres ont été invités à en faire le tour. Nous avons aussi été informés des récentes innovations en informatique, incluant l application pour appareil mobile qui compile le nombre de journées de travail des enseignants occasionnels. À l un des étages consacrés aux investissements, nous avons appris de quelle façon les spécialistes procèdent, depuis le stade de recherche initial jusqu à l achat. Ce processus comprend divers mécanismes de contrôle qui assurent l intégrité du régime. À l étage des services aux clients, nous avons découvert pourquoi le RREO est tellement bien noté par ses bénéficiaires. Son personnel est très qualifié, très instruit, et très motivé. Le comité a demandé la tenue, en septembre 2015, d un atelier pour ses représentants dans les districts. S il est approuvé par le Sénat, l atelier portera sur les rentes. Le comité a l intention de fournir aux représentants les moyens de comprendre et d appuyer les régimes de retraite à prestations déterminées. Cet atelier portera plus spécifiquement sur le RREO et sur d autres régimes ontariens de retraite en général. Comité du Projet Au service d autrui par Norm Renaud, président Avant leur réunion de septembre, les membres du comité ont individuellement examiné et évalué chaque demande de subvention au Projet Au service d autrui. Le comité au complet a revu chaque demande et déterminé le montant d argent à allouer à chacune. Dans certains cas, nous avons évalué qu une somme inférieure au montant demandé pourrait néanmoins s avérer une aide appréciée, tout en permettant de subventionner davantage de projets. Cette année, nous avons alloué une somme totale de $ à l appui, en tout ou en partie, de 31 des 33 projets soumis à notre comité. Les membres ont été fort impressionnés par la diversité des projets que les districts ont choisi d appuyer. Nous encourageons vivement les districts à diffuser les résultats auprès de leurs membres et à recourir à ces informations comme incitatif pour entamer l examen des prochains projets. À la réunion de septembre, le Comité du Projet Au service d autrui a entrepris de réexaminer et de mettre à jour le formulaire de demande actuel. Dès que cette étape de révision sera terminée, le nouveau formulaire sera affiché sur le site Web d ERO/RTO. Lorsque vous ferez une demande pour appuyer votre prochain projet, assurez-vous d utiliser le formulaire à jour. Dans le cas contraire, votre demande de subvention sera rejetée. Hiver

10 Rubriques Rapports des comités au Sénat Comité de mobilisation politique par Dale Burley, président Depuis le Sénat du printemps, les membres du Comité de mobilisation politique ont continué d examiner et de surveiller différents enjeux ayant un impact réel ou éventuel sur les membres d ERO/RTO et leurs familles. Parmi ces enjeux : le Partenariat transpacifique, l Accord économique et commercial global (AECG), la maltraitance des aînés, les organismes génétiquement modifiés (OGM), la région des lacs expérimentaux, les réseaux locaux d intégration des services de santé (RLISS), l assurance automobile, les coûts de l énergie et les régimes de retraite. Étant donné l envergure nationale de la décision de Postes Canada de mettre fin à son service de livraison porte-à-porte du courrier, ce dossier a été transmis à l Association canadienne des enseignantes et enseignants retraités (ACER-CART). Le Partenariat transpacifique vise la création d une vaste zone de libre-échange économique pour 12 pays limitrophes de cette région. Il est intéressant de noter que la Chine n en ferait pas partie. Plusieurs obstacles demeurent cependant avant la conclusion de l entente : l environnement, la tarification commerciale, la réglementation s appliquant aux entreprises étatiques, la propriété intellectuelle, ainsi que l agriculture. Pour en savoir davantage sur l AECG avec l Union européenne, reportez-vous au document d information publié dans la section du site Web d ERO/RTO réservée aux membres, après le Sénat du printemps Selon nos informations, les négociations ont, depuis, atteint l étape finale. Les fromagers canadiens, entre autres groupes, sont inquiets de l impact de cette entente sur leur production et leurs marchés. À la suite d une motion du Sénat du printemps renvoyée au comité chargé d examiner l étiquetage par les gouvernements provinciaux et le fédéral des produits alimentaires génétiquement modifiés, un rapport complet a été préparé par un membre du comité et examiné lors de la réunion de septembre. Ce rapport comporte plusieurs pages de recherches et de commentaires sur cette question, et a été utilisé lors de la réunion du comité afin d informer les membres du comité et de fournir le contexte aux discussions additionnelles. Lors du Sénat, un résumé de deux pages sur le rapport a été diffusé. Comité des services aux membres par Joanne Weeks, présidente Le Comité des services aux membres est actif au chapitre de la bienfaisance, du recrutement, des ateliers de planification de la retraite (APR) et des voyages. Nous offrons un soutien aux membres actuels, tout en visant à intéresser de nouveaux membres potentiels. Cette année, notre objectif principal a été de préparer la tenue de notre récent atelier de recrutement provincial. Le thème de l atelier était «Avec nous, vous êtes gagnants». Tant le comité que le personnel du bureau provincial ont été en mesure de partager de nombreuses ressources des districts et du bureau provincial. L atelier était centré sur les initiatives de marketing. Nous avons voulu faire connaître les nombreuses raisons pour lesquelles il est utile et intéressant d adhérer à Les enseignantes et les enseignants retraités de l Ontario/The Retired Teachers of Ontario. Lors de l atelier, les districts ont eu l occasion de mettre en commun leurs pratiques d excellence, tout en apprenant comment procéder pour recruter les différents membres potentiels. Nous avons eu le plaisir d accueillir deux conférenciers très bien informés, Trish Krause et Terry Fallis, qui ont partagé leur expertise en marketing et en relations publiques. Des membres du comité ainsi que du personnel du bureau provincial ont aussi fait des présentations en tables rondes sur les plus récentes actualités concernant ERO/RTO. Pour terminer cet atelier, nous avons aussi présenté les régimes collectifs d ERO/RTO et la trousse de recrutement, et un panel a offert un exposé sur des initiatives des districts. Les comités de bienfaisance dans les districts et les unités font un travail exceptionnel d aide et de compassion pour autrui. Les bénévoles continuent de s occuper des membres et en particulier de celles et ceux incapables de prendre part aux activités d ERO/RTO. Nous soulignons le travail des comités locaux par l envoi de cartes de remerciements et d appels téléphoniques. Nous félicitons ces membres et les encourageons à continuer ce travail essentiel dans leurs communautés. Nos lignes directrices sur la bienfaisance ont été modifiées depuis le Sénat du printemps. Les APR d ERO/RTO constituent un excellent outil en vue du recrutement éventuel de membres titulaires et associés. Nous remercions les districts qui organisent ces ateliers pour ces membres potentiels. En 2014, 29 districts ont présenté en tout 33 ateliers, en français et en anglais. Suite à la page 42 8 Renaissance

11 Mon premier Sénat Rubriques Impressions d une observatrice au Sénat d ERO/RTO par Gwen Scriven, district 23, North York Photo : Susannah Maxcy J ai eu la chance de faire partie, à titre d observatrice, de la délégation du district 23, North York, au Sénat d automne. Après m être impliquée comme trésorière ces dernières années à l échelon du district, j avais hâte d en apprendre davantage sur le fonctionnement d ERO/RTO au niveau provincial. Que se passe-t-il lors d un Sénat? Et pourquoi? Dans les faits, mon implication a commencé quelques semaines avant la tenue de l événement, avec l arrivée d un colis contenant plus de 200 pages de documents portant sur ce Sénat. Sans me décourager, j ai entrepris la lecture de toutes ces pages, sans nécessairement tout comprendre. La semaine précédant le Sénat, nous avons assisté à une rencontre préparatoire au cours de laquelle Gwen Scriven (à l extrême un membre du Conseil de direction provincial nous a présenté les principaux enjeux droite) lors de son premier qui seraient débattus. Le début de la sagesse La veille de l événement, les nouveaux Sénat avec d autres membres du district Sénateurs et les observateurs ont eu droit à une séance d orientation. Il s agissait en fait d un 23, North York. De cours intensif sur les procédures parlementaires et le déroulement des débats. g. à dr., Jan Siegel, Le fait de connaître les enjeux importants et le déroulement de la réunion m a permis Margaret Lato, de me sentir prête pour le Sénat le mardi et le mercredi. À titre de nouvelle observatrice, j ai Courtney Doldron et Maureen été impressionnée de la façon efficace et ordonnée dont s est déroulé le Sénat d ERO/RTO. Les Capotosto. motions étaient présentées au nom des districts, débattues, puis mises au vote. Elles portaient sur une grande variété de sujets, et notamment sur les sommes versées aux districts, l utilisation des fonds de prévoyance, les excursions organisées par les districts, les directives sur les frais de déplacement, les avantages médicaux ainsi que les enjeux liés à la rente. Certaines motions ont fait l objet de débats plus animés que d autres, mais toujours dans l intérêt supérieur de l organisme et de ses membres. Un budget équilibré de plus de 7 millions de dollars a été présenté et adopté par les Sénateurs. Par la suite, ce furent les élections au Conseil de direction provincial pour 2015, puis la présentation des rapports du Conseil de direction provincial ainsi que des comités permanents : Services de santé et des assurances, Vérification, Projet Au service d autrui, Mobilisation politique, Services aux membres, Enjeux de la retraite et des rentes, Communications. Des activités sociales nous ont fourni l occasion d entrer en contact avec des représentants venus de partout en province. Ces échanges permettent d avoir une bonne idée des activités que les autres districts organisent pour leurs membres. Un bon repas et un bon esprit de camaraderie que demander de plus? À la fin de ces deux journées intenses, j ai constaté que ERO/RTO peut compter sur un groupe de bénévoles exceptionnellement dévoués, qui consacrent beaucoup d heures à travailler dans l intérêt supérieur des membres. Presque tous les participants au Sénat étaient des bénévoles et l événement était organisé par le personnel du bureau provincial d ERO/RTO. Je retiens de ma participation une meilleure compréhension des nombreuses facettes d ERO/RTO qui composent l ensemble de notre organisme ainsi que de l impact de celui-ci sur les membres et au-delà. Assister au Sénat fut pour moi une expérience très agréable et enrichissante. J incite les autres membres à s impliquer, tant au niveau du district que provincial. Merci de m avoir donné cette occasion. Hiver

12 Rubriques La Fondation ERO/RTO La Fondation ERO/RTO et maintenant? par Yolanda Bronstein, directrice de la promotion et de la collecte de fonds, Fondation ERO/RTO E n quelques mots beaucoup de choses! Lors de la mise en place de la Fondation en 2011, plusieurs objectifs ont été énoncés (en langage juridique on parlerait de «mission») et notamment : Mettre en place une Chaire de gériatrie Appuyer la recherche en gériatrie et en gérontologie dans des institutions postsecondaires Appuyer des projets et groupes communautaires qui favorisent la qualité de vie des aînés Nous commençons à peine à réaliser l impact que la Fondation ERO/RTO peut avoir sur notre objectif premier : améliorer la qualité de vie des aînés. Nouveau personnel Je suis très heureuse de me présenter à vous, à titre de nouvelle directrice de la promotion et de la collecte de fonds pour la Fondation ERO/RTO. Cette occasion de m impliquer m a intéressée immédiatement, en raison de la mission et de la vision urgentes et uniques en soi de la Fondation : laisser un legs personnel durable afin d améliorer la qualité de vie des aînés au Canada. J ai très hâte de travailler avec vous, avec les membres et avec nos donateurs, afin de réaliser concrètement cette vision. C est une période très intéressante pour la Fondation, alors que nous misons sur l intérêt suscité par notre première campagne importante de collecte de fonds la Chaire de gériatrie pour envisager l avenir en répondant aux autres objectifs de la Fondation. Depuis septembre, beaucoup d activités ont eu lieu. J aimerais notamment souligner ce qui suit : Sondage Au début d octobre, un sondage en français et en anglais a été envoyé à plus de donateurs et membres en vue d obtenir leurs commentaires sur les autres objectifs que devrait viser la Fondation. Le sondage a été envoyé par courriel (72 %) et par la poste (28 %). Les membres ont été sélectionnés au hasard, et chaque district était représenté par courriel et par courrier. À la fin novembre, le conseil d administration de la Fondation a examiné les résultats de ce sondage, lesquels permettront de définir la prochaine phase de collecte de fonds et de subventions. Vous pourrez prendre connaissance des faits saillants du sondage ainsi que des décisions du conseil d administration dans le prochain numéro de Renaissance. Membres du conseil d administration Le 25 septembre dernier, nous avons contacté la présidence de tous les districts, ainsi que les représentants de la Fondation dans les districts, afin de solliciter des candidatures additionnelles pour siéger au conseil d administration de la Fondation. Ce délai a été prolongé Yolanda Bronstein et Joanne Murphy, présidente, Implication des districts, devant le kiosque de la Fondation lors du Sénat d automne. jusqu au 31 octobre. Lorsque vous lirez cet article, le conseil d administration de la Fondation sera en voie de revoir les dossiers de candidatures et de prendre sa décision. Lors du Sénat d automne, le conseil d administration de la Fondation comptait les membres suivants : Valerie Mah présidente, Harold Brathwaite secrétaire, June Szeman, Norbert Boudreau, Martin Higgs ainsi que Joanne Murphy. La parole est à nos donateurs La Fondation tient à remercier les donateurs et les membres d ERO/RTO pour leur soutien et leur générosité. Dans cette section (qui reviendra périodiquement), nous comptons faire place à des témoignages de donateurs et formuler des mots d encouragement. La Fondation de bienfaisance joue un rôle primordial dans notre société. Elle poursuit l objectif de tous les éducateurs à la retraite qui connaissent l importance d apprendre tout au long de la vie, notamment en se préoccupant du sort des plus vulnérables et des plus marginalisés dans notre société. M. A. Hubbard, district 13, Hamilton-Wentworth & Haldiman Pour faire un don Téléphonez à Yolanda : poste 245 ou Par courriel : Par la poste : Veuillez adresser vos dons à l ordre de la «Fondation ERO/RTO» , chemin Spadina, Toronto (Ontario) M5R 2S7 En ligne : Chercher à améliorer la qualité de vie des aînés au Canada. Photo : Susannah Maxcy 10 Renaissance

13 Des destinations à ne pas manquer Des expériences inoubliables Commencez à réaliser vos rêves. Voyages Merit peut vous aider à découvrir le monde, un rêve à la fois. Économisez 200 $ par couple Vacances cosmos 2015 en Amérique du sud * À NE PAS MANQUER AU BRÉSIL ET EN ARGENTINE De Rio de Janeiro à Buenos Aires Lieux visités : Rio de Janeiro Buenos Aires Corcovado Vue des côtés brésilien et argentin des chutes d Iguazu Cimetière de Recoleta Spectacle de tango $ * par pers. 9 jours Départs en 2015 du 25 janv. au 28 juin Liste des voyages de rêve Voir les impressionnantes chutes d Iguazu du côté brésilien et du côté argentin Découvrir le sensuel tango à Buenos Aires DÉCOUVERTE DU BRÉSIL, DE L ARGENTINE ET DU CHILI De Rio de Janeiro à Santiago Lieux visités : Rio de Janeiro Buenos Aires Santiago Corcovado Vue des côtés brésilien et argentin des chutes d Iguazu Cimetière de Recoleta Spectacle de tango $ * par pers. 12 jours Départs en 2015 du 22 fév. au 28 juin Prendre un train écologique ouvert aux quatre vents dans la jungle tropicale Explorer Santiago, une ville moderne et raffinée INOUBLIABLE AMÉRIQUE DU SUD De Rio de Janeiro à Lima Lieux visités : Rio de Janeiro Buenos Aires Lima Cusco Corcovado Vue des côtés brésilien et argentin des chutes d Iguazu Cimetière de Recoleta Spectacle de tango Vallée sacrée Machu Picchu Lac Titicaca $ * par pers. 19 jours Départs en 2015 du 22 fév. au 28 juin Visiter Buenos Aires, «le Paris de l Amérique du Sud», avec ses cafés et ses charmantes boutiques Faire le voyage jusqu au merveilleux lac Titicaca, un lac où les îles flottent Pour des expériences de vacances sur mesure exclusivement pour les membres d ERO/RTO, visitez erovoyage.ca ou appelez le Prix en $ CAD, par pers., portion terrestre seulement, en occupation double, aux dates de départ indiquées, et incluant la remise applicable de 100 $ par personne. Autres forfaits/dates disponibles en Vols internationaux, vols intra-vacances et assurance voyage en sus. Doit fournir le code «RTO2014» pour être valide lors de la réservation. *Réservez des vacances Cosmos 2015 en Amérique du Sud pour obtenir une remise de 100 $ par personne. La réservation doit être effectuée (avec dépôt) et la remise appliquée entre le 29 déc et le 10 fév pour voyager en Offre en fonction des places disponibles et pouvant être retirée en tout temps. Offre pouvant être combinée à toute autre promotion Cosmos, y compris l avantage Journeys Club pour voyageurs réguliers, le cas échéant. S applique seulement aux nouvelles réservations pour Offre non applicable aux réservations déjà existantes. Des pénalités entières seront appliquées en cas d annulation. D autres restrictions pourraient s appliquer. QC Permis du Québec Entreprise canadienne

14 Rubriques Agenda de poche 2016 : nous sollicitons vos photos et créations artistiques L an dernier, nous avons demandé pour la première fois à nos membres de soumettre leurs photos ou créations artistiques afin d illustrer la couverture de l agenda de poche annuel. Leur qualité était telle que vos œuvres ont été très bien accueillies. Nous avons donc décidé cette année encore de solliciter VOTRE collaboration. Nous nous intéressons à vos photos ou créations artistiques personnelles portant de préférence sur un thème abstrait ou lié à la nature. Les photos et créations artistiques qui ne seront pas retenues pour la couverture de l agenda de poche pourraient quand même être publiées dans Renaissance, dans l édition électronique de Liaison (bulletin d information provincial), ou encore sur notre site Web, notre page Facebook ou Twitter, le nom de l auteur étant bien évidemment mentionné. Toutes les soumissions artistiques doivent provenir seulement de membres titulaires ou associés d ERO/RTO. Soumission de vos créations artistiques : Si vous souhaitez partager une création artistique ou une photographie, veuillez la soumettre d ici le 20 mars 2015 en incluant votre nom au complet, votre numéro de membre, les noms et numéro du district. Par courriel : envoyez votre œuvre numérique, accompagnée de l information requise ci-dessus, à Par la poste : envoyez votre œuvre imprimée, accompagnée de l information requise ci-dessus, à Les enseignantes et enseignants retraités de l Ontario, Sujet : Couverture de l agenda de poche, 18 chemin Spadina, bureau 300, Toronto (Ontario) M5R 2S7. Pour toute question, contactez-nous au , ou par courriel à Veuillez respecter les spécifications ci-dessous : l 3 La taille de la création artistique soumise doit être proportionnelle aux dimensions de la couverture de l agenda de poche (4,125 po de largeur sur 7 po de longueur). l 3 Un espace de 3,5 po de largeur sur 2 po de longueur doit être réservé pour le texte et le logo. l 3 Une soumission artistique originale ou électronique peut être envoyée. l 3 ERO/RTO n assume aucune responsabilité en cas de dommage à une soumission originale ou de sa perte. À noter que les soumissions originales ne seront pas retournées. l 3 Lorsqu une soumission est retenue, son auteur doit signer une renonciation afin de permettre à ERO/RTO d utiliser ladite soumission pour la couverture de l agenda de poche. l 3 Les soumissions numériques peuvent être envoyées dans l un des formats de fichiers suivants : JPG, EPS, AI, ou PDF (haute résolution seulement). Aucun autre format de fichier ne sera accepté. Toute soumission numérique doit avoir une résolution minimale de 300 PDI en format final (4,125 po de largeur sur 7 po de longueur). Les images numériques plus petites ne seront pas acceptées. l 3 Si la soumission artistique ne répond pas aux spécifications requises, ERO/RTO se réserve le droit de la modifier sans l approbation préalable de son auteur. l 3 L artiste ou le photographe de la soumission retenue recevra un ensemble cadeau de marchandise ERO/RTO en guise d appréciation, et sa contribution sera reconnue. 2016? Pocket Planner Agenda de poche VOTRE CRÉATION ARTISTIQUE ICI Depuis 1968 Since Renaissance

15 Rubriques Du nouveau à la boutique en ligne d ERO/RTO Vous pouvez faire tous vos achats d articles ERO/RTO en un seul endroit au moyen d un service de magasinage exhaustif en ligne. Il est très simple d utiliser la nouvelle boutique. Il vous suffit de cliquer sur le produit désiré, sur la quantité requise et (si vous commandez des vêtements) d indiquer la couleur et la taille selon le cas. Ensuite, entrez votre adresse de courriel puis créez un mot de passe, et le tour est joué! Lors de vos visites subséquentes à la boutique, vous n aurez qu à entrer votre adresse de courriel et votre mot de passe. La boutique accepte les paiements par carte de crédit et ceux-ci sont sécurisés par un pare-feu. En d autres mots, ils sont très sécuritaires. Par ailleurs, si vous préférez recevoir une facture, vous pouvez le préciser sur le site de Souvenir Canada. L expédition est simple : les frais s élèvent à 5,50 $ pour un article et à 9,50 $ pour deux articles ou plus. La livraison prend généralement de quatre à cinq jours ouvrables, étant donné que nous conservons des stocks suffisants de la plupart de nos produits. Nouveaux articles Nous avons ajouté quelques nouveaux articles, et notamment des portefeuilles pour hommes et femmes avec protection de l identification par radiofréquence (RFID). La RFID est la puce qui contient vos informations personnelles et financières sur vos cartes de guichet et de crédit. Ces portefeuilles sont munis d une enveloppe qui protège les informations contenues dans vos cartes. Cette technologie est de plus en plus demandée. Par le passé, beaucoup de membres ont acheté les versions des portefeuilles adaptées aux deux sexes. Étant donné leur popularité, nous offrons maintenant la version pour hommes à 20,90 $ et celle pour femmes à 30,95 $. La boutique vous offre aussi désormais les populaires agendas de poche ERO/RTO. Tous les membres de l organisme reçoivent un agenda de poche gratuit, mais en raison de sa grande popularité, il est souvent donné en cadeau à la famille et aux amis, ou certaines personnes préfèrent en posséder deux. Les agendas sont offerts avec le choix de deux couvertures, l une représentant des chaises Muskoka sur un quai, et l autre une vieille école de rang. Ces deux œuvres magnifiques ont été créées par des membres d ERO/RTO. Le coût est de 3 $ l unité, frais d envoi inclus. Pour visiter la boutique en ligne, allez sur le site ERORTO ou Alors n hésitez plus, et rendez-vous sur notre site amélioré! Nous remercions les membres d ERO/RTO de leur encouragement et recevons toujours leurs commentaires avec intérêt. Hiver

16 Rubriques Renaissance Avec les numéros thématiques de Renaissance, nous visons à aborder les sujets qui intéressent nos membres. À quelles questions et tendances accordez-vous de l importance? Quels sujets et thèmes aimeriez-vous voir traités dans Renaissance? Faites-nous savoir quels sont les thèmes sur lesquels nous devrions mettre l accent dans les futurs numéros de notre magazine. Appel de propositions! Demandez notre nouveau Guide pour les collaborateurs à Été 2015 automne 2015 En harmonie avec la nature Cultiver son jardin et élever des animaux, par exemple des poules pour les œufs ou des chèvres pour le lait, était le mode de vie qui avait cours avant l arrivée des grandes chaînes d épicerie. Ce style de vie redevient populaire, tout comme l intérêt pour l agriculture locale et les marchés publics. Beaucoup de gens aiment également faire pousser des fleurs, des arbustes et des arbres. Les recherches démontrent que le jardinage et l élevage d animaux de ferme offrent de nombreux avantages pour la santé et l environnement. Faites-nous part de vos expériences et de vos connaissances dans ce domaine. Pistes de réflexion : Pourquoi faites-vous du jardinage/ prenez-vous soin d animaux? Quels en sont les avantages? Quelles sont les conséquences sur votre vie? Échéance : le 20 février Être «jeune de cœur» Avez-vous déjà songé que vous pouvez faire tout ce que vous voulez, peu importe votre âge? Dans ce numéro de Renaissance, nous allons aborder l âgisme et les obstacles auxquels font souvent face nos membres. De même, nous allons voir comment vos actions peuvent suggérer des façons de briser les stéréotypes associés à l âgisme. En tant qu adultes plus âgés, vous possédez des connaissances et une expérience incommensurables, et nous aimerions connaître comment vous les mettez en pratique. Peut-être avez-vous déjà organisé un cours de mise en forme, ou des activités sociales pour votre communauté; ou encore, il vous est possiblement arrivé d exercer des pressions afin d obtenir de meilleurs traitements pour les aînés, ou même d enseigner à vos petits-enfants ou aux jeunes gens à respecter le troisième âge. Faites-nous parvenir vos témoignages. Pistes de réflexion : Qu est-ce qu être «jeune de cœur» signifie pour vous? Échéance : le 8 mai Propositions d articles demandées pour les chroniques Hommage à nos doyennes et doyens et Souvenirs de l enseignement. Connaissez-vous un membre spécial d ERO/RTO âgé(e) de plus de 90 ans qui a connu une belle carrière en éducation et qui vit pleinement sa vie? Avez-vous des souvenirs de votre propre carrière d enseignant(e) que vous aimeriez partager avec nous? Si vous avez répondu OUI à l une ou l autre de ces questions, envoyez-nous une proposition d article (200 mots au maximum) décrivant le sujet qui vous intéresse à Comment participer À titre de membre d ERO/RTO, vous êtes invité à nous faire parvenir un APERÇU (300 mots au maximum) de votre proposition d article, en indiquant les expériences et les opinions que vous désirez partager, en plus de toute photographie ou création artistique s y rattachant. Le comité éditorial examinera les propositions d articles avant chaque numéro. Les membres dont les propositions auront été retenues seront contactés, soit pour rédiger l article ou faire l objet d une entrevue qui paraîtra dans Renaissance. Si vous désirez recevoir notre Guide pour les collaborateurs ou faire parvenir vos propositions d articles, vos photos ou créations artistiques, envoyez un courriel à ou téléphonez au , poste 224. Assurez-vous d indiquer vos nom et numéro de membre, ainsi que le nom et le numéro de votre district, dans vos courriels. Veuillez prendre note que nous ne pouvons garantir que les écrits et illustrations seront publiés tels que reçus. Nous nous efforcerons d inclure le plus grand nombre possible de points de vue des membres. Envoyez-nous vos plus belles photos Nous aimerions utiliser vos plus belles photos dans des numéros futurs de Renaissance, Liaison (le bulletin provincial), sur le site Web d ERO/RTO, notre page Facebook et dans d autres produits promotionnels au profit de l organisme. Toutes les photos soumises devraient être numérisées avec une résolution de 300 ppp (fichier d au moins 1,2 Mo) et mesurer au moins 12,5 cm sur 17,7 cm (5 po sur 7 po). 14 Renaissance

17 Rubriques ABONNEZ-VOUS À e-renaissance Obtenez votre exemplaire de Renaissance par voie électronique et lisez confortablement le numéro sur votre ordinateur ou appareil mobile. Scanner Code QR pour voir numéro actuel Nouveau! Vous pourrez maintenant lire la version électronique de Renaissance sur vos lecteurs de livres numériques (comme Barnes & Noble Nook, Kobo, etc.) ainsi que sur vos tablettes et appareils mobiles sans fil Apple et Android. Vous pourrez aussi lire Renaissance en ligne en format EPUB, n importe où! Envoyez votre nom, le nom et le numéro de votre district, votre numéro de membre et votre adresse de courriel actuelle à et inscrivez-vous pour commencer à recevoir Renaissance en ligne. Afin de recevoir le lien pour accéder au prochain numéro du printemps, veuillez envoyer votre courriel avant le 2 mars «Excellente idée que de pouvoir télécharger le magazine sur mon Kobo. C est une amélioration très pratique!» Linda Taberner, district 28, Region of Durham L assurance Soins de longue durée est souscrite auprès de La Compagnie d Assurance- Vie Manufacturers (Financière Manuvie) et est administrée par Johnson Inc. Des critères d admissibilité, des restrictions et exclusions pourraient s appliquer. Dans toutes les situations, le libellé officiel du contrat prévaudra. MVM Hiver

18 Chroniques Hommage à nos doyennes et doyens La piqûre de l ça se transmet! La famille Borthwick à l occasion du 50 e anniversaire de mariage de John et Ruth, le 26 août De g. à dr. : Cathy, John Junior, Ruth, John et Barbara. John posant fièrement dans son uniforme de l Aviation royale canadienne en Les armoiries de l école secondaire Delta, où John a enseigné pendant de nombreuses années. Photo de famille lors du mariage de John Junior en De g. à dr. : Cathy, Ruth, John, Barbara et John Junior. Toutes les photos gracieuseté de Cathy Borthwick, District 14, Niagara; image de fond : Phase4Studios, shutterstock 16 Renaissance

19 enseignement, Hommage à nos doyennes et doyens Chroniques John et Vivianne Borthwick ont inspiré leur famille et d anciens élèves à suivre leurs traces par Cathy Borthwick, district 14, Niagara, fille de John et Ruth John Walter Borthwick, district 13, Hamilton-Wentworth, Haldimand est devenu enseignant après avoir servi dans l Aviation royale canadienne pendant la Deuxième Guerre mondiale. Après l obtention de son diplôme de l Université McMaster en 1948, John a enseigné au secondaire à Hamilton, en Ontario. Tout en enseignant, il a obtenu en 1954 un deuxième diplôme, un baccalauréat en pédagogie, soit l équivalent actuel d une maîtrise en éducation. Dans le cas de John, on pourrait modifier légèrement le vieil adage en disant «tel (grand-) père, tel fils!» puisque son grand-père Walter J. Ferguson a œuvré pendant 47 ans en éducation, dont 25 à titre de directeur de l école publique de Caledonia, et que sa tante Kathleen Spooner a enseigné en Ontario et en Chine. Au service de l éducation Au cours des années, John a enseigné l histoire, la géographie, les religions du monde, l économie et l anglais au Central Collegiate Institute, de même qu à l école secondaire Delta dans le Conseil scolaire de Hamilton. Il a aussi dirigé le programme de cours du soir à l école Delta pendant plusieurs années. Pendant ses années d enseignement, John a aussi contribué à la formation des Cadets royaux de l Armée canadienne, où il a même obtenu le rang de capitaine. Également très intéressé par les activités de la Fédération des enseignantes enseignants des écoles secondaires de l Ontario, il a assumé la présidence de la section locale. Fait à noter dans cette carrière exigeante, John n a raté qu une seule journée d école pendant ses 34 années d enseignement! En août dernier, John a célébré ses 90 ans. D anciens élèves ont contacté cet enseignant du secondaire pour lui transmettre leurs meilleurs voeux et l informer qu eux aussi étaient devenus enseignants, en raison de son influence et de son inspiration. Sa femme, Ruth Borthwick (née Mitchell), elle aussi diplômée de McMaster en 1947, profite de sa retraite avec lui. Ruth a enseigné au primaire à Hamilton, à une époque où beaucoup de femmes n avaient pas de diplôme d enseignement lorsqu elles débutaient leur carrière. Elle se souvient de sa première classe qui comptait 41 élèves turbulents de première année au centre-ville d Hamilton. C est tout un contraste avec le ratio actuel de 20 élèves par enseignant. John et Ruth se sont rencontrés à McMaster lorsque tous deux étudiaient l histoire. À la bibliothèque, il avait mis la main sur tous les ouvrages à propos du Cardinal Wolsey, leur sujet d étude. Ruth a retracé les livres et John. Vous devinez la suite! Après 64 ans de mariage, leur amour de l histoire ne les a jamais quittés. Tous deux ont occupé la présidence (bénévole) de la Société d histoire de Burlington et aidé à préparer plusieurs livres sur l histoire locale. La publication d un ouvrage et d un DVD sur Brant Inn, un lieu de divertissement bien connu dans les années 1940 et 1950 à Burlington, a exigé plusieurs années de recherches intenses et soutenues. Tel père, telles filles (et tel fils!) Il est assez rare que tous les enfants choisissent la même carrière que leurs parents, mais ça a été le cas dans la famille Borthwick. Tant John que Ruth ont transmis leur amour de l enseignement à leurs trois enfants. L aînée, Barbara, a pris sa retraite du Conseil scolaire du district de Halton après avoir enseigné au primaire et en éducation spécialisée pendant plusieurs années. Leur deuxième fille, Cathy, a elle aussi suivi la trace de ses parents. Elle a enseigné de la première à la huitième année ainsi qu en éducation spécialisée dans la région du Niagara. En juin dernier, le benjamin de la famille Borthwick, John Jr., a pris à son tour sa retraite après avoir principalement enseigné au niveau intermédiaire et donné le programme d éducation en plein air dans la région de Durham. Son épouse Vivianne continue d enseigner au niveau secondaire, au conseil scolaire du district de Durham. Les deux filles de Suite à la page 42 Hiver

20 Chroniques Le monde techno organis Bien avec l aide de gadgets élec par Jamie Morris, district 18, Haliburton, Kawartha Lakes Pendant nos années d enseignement, nous menions tous des vies affairées et très organisées. La journée s organisait autour des sonneries de la cloche, des emplois du temps et du calendrier. Maintenant que nous sommes à la retraite, notre famille, le bénévolat, peut-être une deuxième carrière et certainement, nos rêves à réaliser nous tiennent tout aussi occupés. Cependant, nos horaires sont moins rigides qu à l époque de l enseignement, ce qui peut présenter de nouveaux défis pour certains d entre nous. Par bonheur, il existe de nombreux gadgets électroniques gratuits et très simples à utiliser, qui peuvent vite devenir nos «assistants personnels» en organisant notre vie, en nous fournissant des rappels et même en nous flattant! Dans les faits, il existe des centaines de milliers d applications pour les appareils Apple et Android. Le choix est ahurissant et certaines risquent même de vous compliquer la vie à la retraite, au lieu de la simplifier. Je vais donc vous faire part de quelques recommandations. Toutes ces applications sont disponibles gratuitement sur itunes ou Google Play, et peuvent être chargées sur des téléphones intelligents, des tablettes ou des ordinateurs portables, en version Apple ou Android. Réunions virtuelles Supposons que vous désiriez réunir votre famille éparpillée sur la planète pour discuter d un voyage de rêve en Islande, ou bien organiser une réunion de votre groupe d Amnistie Internationale ou simplement bavarder autour d un café virtuel. L application qui vous convient s appelle Doodle (www.doodle.com). Il vous suffit d entrer la date, l heure et l endroit prévus. Doodle met ces informations sous forme de sondage et l envoie à vos parents et amis. Vous êtes tenu informé de la réponse de chacun et tous peuvent voir la réponse des autres. Lorsque le consensus est atteint, il vous suffit d envoyer un courriel à vos amis. C est une façon beaucoup plus simple de contacter chacun et de coordonner les réponses. Calendriers, listes de tâches et rappels Beaucoup d entre nous ont recours à Gmail, à Google Maps et au moteur de recherche de Google. Trois autres applications Google valent aussi la peine d être mieux connues : Google Calendar (calendrier), Google Tasks (tâches) et Google Now (maintenant). Google Calendar est la réponse numérique aux agendas et calendriers traditionnels. Vous pouvez créer plusieurs calendriers (peut-être un pour un projet particulier, un autre pour vos activités financières ou encore pour les fêtes de famille) et y ajouter des notes. Vous pouvez consulter le calendrier en format d une journée, de quatre jours, d une semaine ou d un mois à la fois. En quelques clics de souris, vous pouvez envoyer des invitations 18 Renaissance

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

Adaptation de l organigramme à des clubs de diverses importances. Avantages de l organigramme modèle. Clubs à effectif limité

Adaptation de l organigramme à des clubs de diverses importances. Avantages de l organigramme modèle. Clubs à effectif limité 1 Organisation d un club Organigramme du club Description des fonctions des officiers et autres responsables désignés Activités des comités du club Méthode de travail des comités Rapports des comités Une

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et

SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016. 1 re étape Lisez les lignes directrices pour connaître l objet de la bourse, les candidats et LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE MISE EN CANDIDATURE SERVICE DES PRIX Bourse John-G.-Diefenbaker 2016 Veuillez suivre les trois étapes suivantes pour soumettre une candidature à cette bourse : 1 re

Plus en détail

Bureau d assurance voyage inc.

Bureau d assurance voyage inc. Bureau d assurance voyage inc. Assurance voyage médicale 2014-2015 Plusieurs nouvelles prestations y compris une option sans franchise! Proposition en ligne disponible 24/7 Avez-vous pensé souscrire l

Plus en détail

Caisse d économie des employés en Télécommunication

Caisse d économie des employés en Télécommunication Caisse d économie des employés en Télécommunication 1 HOMMAGES Hommage à M. Michel Laberge, ex-président du Conseil d administration de la Caisse d économie Desjardins des employés en Télécommunication

Plus en détail

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES

PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES PROSPÉRITÉ ET INCLUSION RECOMMANDATIONS PRÉSENTÉES AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SOCIÉTÉ CANADIENNE DE LA SCLÉROSE EN PLAQUES LE 15 AOÛT 2007 Société canadienne de la sclérose en plaques 175, rue Bloor

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre les maladies graves Assurance invalidité De la soumission de la proposition à

Plus en détail

de l entreprise Cahier de presse

de l entreprise Cahier de presse Cahier de presse de l entreprise À propos de Fonds d éducation Héritage Inc. Fonds d éducation Héritage est l un des principaux fournisseurs de régimes d épargne-études en gestion commune au Canada. La

Plus en détail

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle

Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Guide du processus Guide pour le traitement des affaires nouvelles d assurance individuelle Assurance-vie Assurance contre le risque de maladie grave Assurance invalidité De la soumission de la proposition

Plus en détail

Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada

Bourse d études de l Ontario pour les étudiants sourds fréquentant un établissement postsecondaire à l extérieur du Canada Direction de l aide financière aux étudiantes et étudiants Ministère de la Formation et des Collèges et Universités Régime d aide financière aux étudiantes et étudiants de l Ontario Bourse d études de

Plus en détail

Que couvre l Assurance comptes clients?

Que couvre l Assurance comptes clients? GUIDE DE VOTRE ASSURANCE COMPTES CLIENTS PETITES ENTREPRISES Nous vous remercions d avoir assuré vos comptes clients auprès d EDC. Vous pouvez maintenant offrir du crédit à vos clients tout en vous protégeant

Plus en détail

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA FRANÇAIS PROSPECTUS INTERNATIONAL LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA International LETHBRIDGE COLLEGE Lethbridge College, le plus important collège communautaire subventionné par l État, est ouvert depuis 1957.

Plus en détail

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance.

Recommandez Sunrise. Un partenaire de confiance. Recommandez Sunrise Un partenaire de confiance. Soins de longue durée et soins pour personnes semi-autonomes Soins pour personnes souffrant de l Alzheimer ou éprouvant des troubles de la mémoire Soins

Plus en détail

Cadre pancanadien d assurance de la qualité pour l évaluation des diplômes d études internationaux

Cadre pancanadien d assurance de la qualité pour l évaluation des diplômes d études internationaux TABLE DES MATIÈRES Message du président Rapport EDI / XML Sommet des données PESC Mise à jour CPCAT Un lien vers l AUCC Perspectives d emploi pour les membres Cadre pancanadien d assurance de la qualité

Plus en détail

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique

Veuillez transmettre vos soumissions et vos questions à : M me Maria Policelli Directrice de politique CCRRA Le 30 mars 2004 Madame, Monsieur, Au nom du Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA), je suis heureux de vous annoncer la publication d un document de consultation

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES.

LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES. LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE POUR LE PROGRAMME DE BOURSE D ÉTUDES. Renseignements d ordre général Établie depuis 1880, Johnson Inc. est une société d assurance et d avantages sociaux des

Plus en détail

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS GUIDE DE L UTILISATEUR (DEMANDES ET PROJETS) AVRIL 2014 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 4 Le saviez-vous?... 4 Les SELSC comportent trois modules :...

Plus en détail

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation

Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Éducation permanente obligatoire pour le secteur des courtiers en hypothèques de l Ontario : Une proposition pour consultation Commission des services financiers de l Ontario Le 17 décembre 2010 Table

Plus en détail

Profitez de la vie. L'expérience à votre service

Profitez de la vie. L'expérience à votre service Profitez de la vie. Profitez de la vie en adhérant à un régime qui agira lorsque vous ou vos proches en aurez besoin. L'expérience à votre service Profitez de la vie. ENCON vous protège. Le Régime d assurance-vie

Plus en détail

Module sur la rédaction des demandes de financement de projet

Module sur la rédaction des demandes de financement de projet Module sur la rédaction des demandes de financement de projet Introduction Le module de rédaction des demandes de financement a été conçu pour être utilisé par une personne ou un groupe dans le but de

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca 1 Vous aimeriez participer à la rédaction du en partageant sur différents sujets liés à votre domaine d études et/ou votre expérience du monde du travail? Un sujet de société vous préoccupe? Communiquez

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday. (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth)

Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday. (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth) Prix de la bourse commémorative communautaire Kim Halliday (Une division de la bourse commémorative Ron Smyth) Le comité du fonds de la bourse commémorative Ronald P. Smyth et Centraide de la région du

Plus en détail

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire

«Prenez vos finances. «Comment vais-je arriver. en main.» à payer mes comptes?» Prendre soin de soi. À quoi s attendre. Que faire Prendre soin de soi À quoi s attendre Que vous travailliez à l extérieur de la maison ou que vous soyez parent au foyer, le cancer du sein pourrait nuire à votre capacité de travailler, ce qui aura inévitablement

Plus en détail

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président Année 10 Numéro 36 Octobre 2014 Message du président Fernand Gaudet, président La semaine de la coopération (3 e semaine d octobre) fut une belle occasion pour le mouvement coopératif de démontrer à l

Plus en détail

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs RÉSUMÉ ET OBJECTIFS Résumé Dans la perspective des DIC, le Canada est divisé en diverses régions basées selon la taille et le nombre de membres. Les régions peuvent être aussi vastes qu une province entière,

Plus en détail

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au

Canada. Bulletin d information. Réfugiés pris en charge par le gouvernement. Réinstallation des réfugiés au Réfugiés pris en charge par le gouvernement Canada Réinstallation des réfugiés au Bulletin d information Vous souhaitez vous réinstaller au Canada et votre demande a fait l objet d un examen initial par

Plus en détail

NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR

NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR Bulletin de la Section de Québec Septembre 2012 NOUVEAUX REPRÉSENTANTS DES RETRAITÉS AU CIRR Suite aux élections qui ont été tenues au cours des dernières semaines, Michel Doyon est devenu le représentant

Plus en détail

FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012

FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012 FAQ LES ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX ET L IMPÔT SERVICE DE SOUTIEN À LA DÉCLARATION DE REVENUS 2012 Ce document ne contient que des informations générales sur les étudiants internationaux et l impôt. Pour

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

L endettement chez les jeunes Rapport final

L endettement chez les jeunes Rapport final L endettement chez les jeunes Rapport final Résultats du sondage pour le secteur d Alma L école secondaire Séminaire Marie-Reine-du-Clergé ainsi que le Collège d Alma Remis au : Service budgétaire de Lac-

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011

APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 APRHQ Rapport annuel de la présidence Année 2010-2011 Montréal, Québec 19 octobre 2011 C est avec plaisir que je vous présente le rapport d activités de l APRHQ pour l année qui s est terminée le 31 août

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee)

le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) le cycle de certification des écoécoles émérites (ccee) Qu est-ce que le cycle de certification des ÉcoÉcoles émérites? Le CCEE est un cycle de certification de deux ans, soit une année d engagement et

Plus en détail

Autorité : Selon le règlement de Synchro Canada, nos 2-4-5 Réunion générale spéciale :

Autorité : Selon le règlement de Synchro Canada, nos 2-4-5 Réunion générale spéciale : RÉUNION SPÉCIALE DES MEMBRES DE SYNCHRO CANADA par CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE Le 28 janvier 2007, 20 heures HNE Élections des membres du Conseil d administration par vote postal Autorité : Selon le règlement

Plus en détail

PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme PATINAGE

PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme PATINAGE DESCRIPTION DES TÂCHES DES MEMBRES DU CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSIDENT... 1 SECRÉTAIRE... 2 TRÉSORIER... 3 Directeur de la REVUE ANNUELLE... 4 Directeur du programme STAR... 5 Directeur du programme

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Annexe 1 : Modèles de plans de transition

Annexe 1 : Modèles de plans de transition 35 Annexe 1 : Modèles de plans de transition Les quatre modèles de plans de transition ci-après sont fondés sur des cas fictifs, qui ont été conçus uniquement à titre d illustration. Les trois premiers

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds RÉSOLUTION 87-07 C.E. Date d adoption : 20 mars 2007 16 avril 2014 En vigueur : 21 mars 2007 16 avril 2014 À réviser avant : OBJECTIF 1. Préciser les modalités rattachées à la sollicitation et à la collecte

Plus en détail

OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA GUIDE DE TRANSMISSION WEB 2014. oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 20$ 40$ 80$ 50 $ 30$ WEBGUIDE-14

OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA GUIDE DE TRANSMISSION WEB 2014. oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 20$ 40$ 80$ 50 $ 30$ WEBGUIDE-14 7 GUIDE DE TRANSMISSION WEB 204 OBLIGATIONS D ÉPARGNE DU CANADA oec.gc.ca PROGRAMME D ÉPARGNE-SALAIRE 40$ 5$ 30$ 0$ 20$ 80$ 70$ 0$ Pourquoi épargnez-vous? 50 $ 40$ 20 0$ 80$ 4 20$ 7 7 $ $ $ $ $ $ $ $ $

Plus en détail

Les Bâtisseuses. Trousse de levées de fonds Conseils pratiques

Les Bâtisseuses. Trousse de levées de fonds Conseils pratiques Les Bâtisseuses 2015 Trousse de levées de fonds Conseils pratiques La collecte de fonds est importante pour HHQ puisqu elle relève le profil de l organisation. Elle fait connaître nos programmes et nous

Plus en détail

Formulaire de demande de produits spéciaux

Formulaire de demande de produits spéciaux Formulaire de demande de produits spéciaux HPIC HPIC est un organisme d action humanitaire et de développement international sans but lucratif qui promeut la santé et donne de l espoir aux populations

Plus en détail

RAPPORT ANN UE L 2014-2015

RAPPORT ANN UE L 2014-2015 RAPPORT ANN UE L 2014-2015 TABLE DES MATIÈRES Mots du président et de la direction... 4 Historique... Mission... Territoire... Présentation de l équipe... 5 6 6 7 Les bénévoles experts Processus d action

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011)

FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011) FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011) I. QUESTIONS D ORDRE GÉNÉRAL 1. Quand le plan de réorganisation a-t-il été confirmé? Le

Plus en détail

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant

Services financiers collectifs. Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices Guide du participant 1 Services financiers collectifs Régime de participation différée aux bénéfices RBC Votre employeur a

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro

Magazine. Manion. Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements. Dans ce numéro Magazine Manion [Type text] VOLUME 1, NUMÉRO 2 AVRIL 2014 Dans ce numéro 1 Un mot sur les sociétés d assurance et la technologie des règlements 2 Comprendre les régimes d assurance pour urgences médicales

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT 2015

GUIDE DU PARTICIPANT 2015 GUIDE DU PARTICIPANT 2015 Courir pour Leucan, un défi relevé de saveur! 1 TABLE DES MATIÈRES Qu est-ce que Courir pour Leucan? 3 Qui sont les participants? 3 Options de participation Défis individuels

Plus en détail

Proposition Choix protection-santé

Proposition Choix protection-santé Proposition Choix protection-santé Écrire lisiblement en CARACTÈRES D IMPRIMERIE Réservé à la FSL : Numéro d identification Dans la présente proposition, le mot «vous» désigne, selon le contexte, la personne

Plus en détail

Gouvernance d'iaspm-canada Termes de référence pour les membres du comité exécutif

Gouvernance d'iaspm-canada Termes de référence pour les membres du comité exécutif Gouvernance d'iaspm-canada Termes de référence pour les membres du comité exécutif Table des matières Président/e...2 Secrétaire / Trésorier/ière...4 Coordonnateur/trice des communications...5 Coordonnateur/trice

Plus en détail

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012

Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Saguenay - Lac-Saint-Jean ANNÉE SCOLAIRE 2011-2012 Préparé par le comité régional du développement de Jeunes Entreprises - Jean-Michel Gobeil, agent de sensibilisation à l entrepreneuriat jeunesse - Chrystelle

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale

Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Liste de vérification de la mise en œuvre d une équipe de santé familiale Juillet 2009 Version 2.0 Table des matières Introduction...3

Plus en détail

Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones

Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones Financement des études postsecondaires et régimes d épargne pour les étudiants autochtones Par Domenic Natale, vice-président, Services aux Autochtones, Services fiduciaires, Gestion de patrimoine TD Fier

Plus en détail

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX B o u r s e d é t u d e s HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Le gouvernement de l Ontario a créé la Bourse d études Hilary M. Weston pour rendre hommage au mandat de l honorable Hilary M. Weston comme

Plus en détail

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite Prospectus de commandite de Santé arc-en-ciel Ontario Survol de la conférence La conférence biennale de Santé arc-en-ciel Ontario (SAO) est la seule au Canada à se consacrer à la santé et au bien-être

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014 Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance Adoptées le 11 décembre 2014 Le conseil d administration (le «conseil») de Restaurant Brands International

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

QUESTIONS QUE L ON POSE SOUVENT

QUESTIONS QUE L ON POSE SOUVENT QUESTIONS QUE L ON POSE SOUVENT En plus de la lecture de cette section, veuillez télécharger et lire attentivement la Demande pour l évaluation des Evaluations de Certificats et Diplômes Académiques Etrangers.

Plus en détail

l Assemblée générale annuelle du Conseil des gouverneurs de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l Ontario

l Assemblée générale annuelle du Conseil des gouverneurs de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l Ontario Allocution prononcée à l occasion de l Assemblée générale annuelle du Conseil des gouverneurs de la Fédération des enseignantes et des enseignants de l Ontario par Eileen Mercier Présidente du conseil

Plus en détail

Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario et Règlement «Normes d accessibilité pour les services à la clientèle»

Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario et Règlement «Normes d accessibilité pour les services à la clientèle» Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario et Règlement «Normes d accessibilité pour les services à la clientèle» Ontario East Municipal Conference, le 16 septembre 2009

Plus en détail

LES AVANTAGES SOCIAUX

LES AVANTAGES SOCIAUX LES AVANTAGES SOCIAUX LIENS RAPIDES Le Régime collectif d'avantages sociaux d"ero/rto Qui est admissible aux protections? Quand puis-je souscrire? Comment puis-je souscrire? Les primes mensuelles Le régime

Plus en détail

Lignes directrices pour l'attribution de subventions de projets FONDS JOSÉE 2015

Lignes directrices pour l'attribution de subventions de projets FONDS JOSÉE 2015 1 Lignes directrices pour l'attribution de subventions de projets FONDS JOSÉE 2015 La Fondation de musicothérapie du Canada (FMC) a créé un fonds spécial en hommage à Josée Préfontaine pour souligner les

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale

Mes droits parentaux et le Régime québécois d assurance parentale Quebec Provincial Association of Teachers L Association provinciale des enseignantes et enseignants du Québec (RQAP) et le Régime québécois d assurance parentale Mes droits Ce guide destiné au personnel

Plus en détail

Ce guide n est pas un contrat. Les modalités exactes de votre couverture sont stipulées dans votre contrat.

Ce guide n est pas un contrat. Les modalités exactes de votre couverture sont stipulées dans votre contrat. Guide d information Le présent guide d information a été conçu pour répondre à vos questions sur l administration de votre régime d assurance soins médicaux et soins dentaires. Il vous explique notamment

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS

LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS LE GUIDE COMPLET DES SÉMINAIRES POUR LES CLIENTS La croissance de votre entreprise dépend du succès que vous remporterez dans trois domaines d activité précis : 1. les recommandations de clients; 2. les

Plus en détail

Règles concernant les avantages accessoires du secteur parapublic

Règles concernant les avantages accessoires du secteur parapublic Règles concernant les avantages accessoires du secteur parapublic Apprenez-en davantage au sujet de la Directive applicable aux avantages accessoires du secteur parapublic. Au sujet de la Directive applicable

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

501 Lien de parenté. 504 Adresse postale. 505 Ville. 508 Numéro de téléphone

501 Lien de parenté. 504 Adresse postale. 505 Ville. 508 Numéro de téléphone Innovation et Études supérieures Demande d aide financière aux étudiants :fformulaire valable pour les programmes commençant entre le 1 er août 2008 et le 31 juillet 2009. ÉCRIRE À L ENCRE ET EN LETTRES

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS

POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS POLITIQUES EN MATIÈRE DE GARDE D ENFANTS Règlement 22(1) La demande de licence pour fournir et offrir des services de garderie familiale comporte les éléments suivants : (b.1) une copie du code de conduite

Plus en détail

Foire aux questions : grève et lockout

Foire aux questions : grève et lockout Foire aux questions : grève et lockout 1 Aucun syndicat responsable ne débute une ronde de négociations collectives dans l intention d aller en grève (ou de se voir imposer un lockout). Toutefois, l APUO

Plus en détail

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent

Étude de cas n o 2. L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance. Des solutions qui cliquent Vers une meilleure Étude retraite de cas n o 2 Des solutions qui cliquent Étude de cas n o 2 L épargne-retraite de Maria produit un revenu à vie optimal et offre des possibilités de croissance À l intention

Plus en détail

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant

Services financiers collectifs. Comptes de placement collectifs Guide du participant Services financiers collectifs Comptes de placement collectifs Guide du participant 1 Services financiers collectifs Compte de placement collectif Choix Royal Votre employeur a mis en place un compte de

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017 Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007-2017 APERÇU

Plus en détail

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION PRÉSENCES Sont présents : TRADUCTION PROCÈS-VERBAL ABRÉGÉ DU CONSEIL D ADMINISTRATION Sylvie Bélanger JoAnne Beninger Collin Bourgeois *Cynthia Désormiers Priscille Desjardins Howard Longfellow Léo Malette

Plus en détail

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent enfant enlevé par l autre parent En cas d urgence, COMPOSEZ LE 911. Premières étapes à faire immédiatement Cette liste de contrôle vous aidera à rassembler toute l information utile aux corps policiers.

Plus en détail

Barème de frais des produits et services

Barème de frais des produits et services Barème de frais des produits et services Le 4 mai 2015 Barème de frais des produits et services Sommaire Comptes bancaires 4 Compte de chèques 4 Compte Mérite 6 Compte Élan 7 Compte Épargne Privilège 8

Plus en détail

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA)

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) ASSOCIATION CANADIENNE DE SÉCURITÉ AGRICOLE (ACSA) Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) LIGNES DIRECTRICES pour la préparation du rapport final du projet

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Devenir un gestionnaire de personnes

Devenir un gestionnaire de personnes Devenir un gestionnaire de personnes SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Déterminer vos besoins Trouver les bonnes personnes Conserver les bons employés SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Le passage de personne d

Plus en détail

Concours 25 000 $ de prix en argent offerts par le Programme d assurance automobile et habitation CIBC (le «Concours»)

Concours 25 000 $ de prix en argent offerts par le Programme d assurance automobile et habitation CIBC (le «Concours») Concours 25 000 $ de prix en argent offerts par le Programme d assurance automobile et habitation CIBC (le «Concours») EN PRENANT PART AU CONCOURS, CHAQUE PARTICIPANT ACCEPTE D ÊTRE LIÉ PAR LE RÈGLEMENT

Plus en détail