composition du bureau de Jugement lors des débats et du délibéré : Monsieur Jean-Luc MARTINEZ, Président Conseiller (S)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "composition du bureau de Jugement lors des débats et du délibéré : Monsieur Jean-Luc MARTINEZ, Président Conseiller (S)"

Transcription

1 CONSEIL DE PRUD'HOMMES de VICHY RÉPUBLIQUE FRANÇAISE au nom du peuple français Section COMMERCE JUGEMENT 18/12/2014 MINUTE n : composition du bureau de Jugement lors des débats et du délibéré : Monsieur Jean-Luc MARTINEZ, Président Conseiller (S) R.G. N : F 14/ A COMMERCE Jessica RUMPLI Monsieur Vincent BERNARD, Assesseur Conseiller (S) Monsieur Giuseppe DI BELLA, Assesseur Conseiller (E) Monsieur Jean-Louis NAPPI, Assesseur Conseiller (E) Assistés lors des débats de Madame Cécile LAVEST, Greffier ENTRE : Jessica RUMPLI 1 Chemin des Vignes du Chateau Les gays ST SYLVESTRE PRAGOULIN C/ SAS PROMOTION DU PRET A PORTER exerçant sous l enseigne PIMKIE E T : PARTIE DEMANDERESSE à titre principal PARTIE DEFENDERESSE à titre reconventionnel Comparante - Assistée par Me Pierrick TRICOT (Avocat au barreau de CUSSET-VICHY) SAS PROMOTION DU PRET A PORTER exerçant sous l enseigne PIMKIE en la personne de son représentant légal 1 rue John Hadley BP VILLENEUVE D ASCQ PARTIE DEFENDERESSE à titre principal PARTIE DEMANDERESSE à titre reconventionnel Représentée par Me THIESSET pour la SELARL CAPSTAN Avocats (Avocat au barreau de LILLE) Sur demande de Madame Jessica RUMPLI, adressée par lettre recommandée en date du 24 Avril 2014, le Greffe du Conseil de Prud'hommes de VICHY a convoqué par lettre recommandée avec avis de réception doublée d'une lettre simple la SAS PROMOTION DU PRET A PORTER exerçant sous l enseigne PIMKIE et a adressé le même jour une lettre simple à Madame Jessica RUMPLI, afin que les parties comparaissent devant le Bureau de Conciliation - Section Commerce - le 22 Mai Madame Jessica RUMPLI sollicite dans sa requête introductive la requalification de son licenciement et la condamnation de l employeur aux sommes suivantes : ,88 à titre d indemnité de licenciement ,48 à titre d indemnité compensatrice de préavis - 407,24 au titre des congés payés afférents ,24 au titre de rappel de salaire sur mise à pied conservatoire - 203,62 au titre des congés payés afférents à titre de dommages et intérêts. Elle sollicite également l annulation de l avertissement qui lui a été notifié le 05/08/2013, ainsi que la somme de 500 à titre de dommages et intérêts pour préjudice subi suite à la notification d un avertissement injustifié. Enfin, elle demande l allocation d une somme de au titre de l article 700 du code de procédure civile et la condamnation de l employeur aux dépens.

2 Aucune conciliation n'étant intervenue entre les parties le 22 Mai 2014, l'affaire a été renvoyée devant le Bureau de Jugement. Les parties ont été convoquées par remise d'un bulletin avec émargement au dossier, à comparaître à l'audience du 02/10/2014, puis sur renvoi à celle du 13/11/2014. A cette date la cause ayant été appelée, les parties se sont présentées comme indiqué ci-dessus et à l'issue des débats, l'affaire a été mise en délibéré pour jugement être rendu ce jour. EXPOSE DES FAITS, MOYENS et PRETENTIONS des PARTIES Madame Jessica RUMPLI a été embauchée par contrat à durée indéterminée par la SAS PROMOTION DU PRET A PORTER exerçant sous l enseigne PIMKIE, à compter du 17/09/2007, en qualité de vendeuse. Elle a assumé les fonctions de vendeuse responsable, dés le mois de décembre 2007, différents avenants ayant été régularisés à son contrat de travail et a été promue le 01/01/2012, au poste de responsable adjointe. Madame Jessica RUMPLI précise avoir été sanctionnée par un simple avertissement le 05/08/2013 pour avoir introduit une bouteille d alcool au sein de l entreprise puis avoir été licenciée le 18/03/2014 pour des motifs similaires dont elle conteste la réalité. Dans ce contexte elle a saisi le Conseil de céans et renouvelle l ensemble des demandes formulées dans la cadre de la demande introductive dont l annulation de l avertissement du 05/08/2013. Elle estime que le premier grief fondant son licenciement, à savoir la disparition d une remise en banque, ne peut lui être directement imputable et précise avoir au plus commis une erreur matérielle lors de la remise en banque, en ne vérifiant pas, en temps voulu, la présence de cette remise du 17/12/2013. Sur le second grief, elle considère que son comportement sur la journée du 08/02/2014 ne peut pas justifier à lui seul une faute grave. Elle conteste la recevabilité des éléments de preuve fournis par l employeur, n ayant jamais été informée que le système de vidéo surveillance du Centre Commercial pouvait être utilisé afin de contrôler son activité et considère en tout état de cause que ses absences sur cette journée avaient pour but de renforcer la cohésion de son équipe et d attirer de la clientèle dans le magasin. Enfin Madame Jessica RUMPLI soutient en ce qui concerne l introduction et la consommation d alcool dans l entreprise que les accusations faites par l employeur ne reposent que sur des suspicions et qu aucun élément concret (alcootest, attestation) n est produit pour justifier la réalité et la matérialité des faits qu on lui reproche à ce titre. En réponse la SAS PROMOTION DU PRET A PORTER exerçant sous l enseigne PIMKIE conclut à titre principal au débouté de l ensemble des demandes présentées par la partie demanderesse, le licenciement pour faute grave étant largement démontré et à titre subsidiaire sollicite la réduction des dommages et intérêts. La société estime en effet, que les différents reproches sont matériellement établis et qu ils justifient pleinement le licenciement pour faute grave qui a été notifié à Madame Jessica RUMPLI. S agissant de l introduction d alcool sur le lieu de travail, elle produit des photographies prises par la responsable du magasin de bouteilles d alcool dissimulées au sein de la réserve et des toilettes du magasin et dont il est constaté la diminution, ainsi que différentes attestations démontrant la responsabilité de Madame Jessica RUMPLI. La SAS PROMOTION DU PRET A PORTER exerçant sous l enseigne PIMKIE considère que le comportement de Madame Jessica RUMPLI durant la journée du 08/02/2014 est injustifié et qu il a eu pour conséquence de désorganiser le fonctionnement du magasin et dont-elle rapporte la preuve par la production d attestations. Enfin elle souligne que les difficultés relatives à la remise en banque du 17/12/2013 ne sont pas contestées, que Madame Jessica RUMPLI a fait preuve d une négligence coupable et qu elle n a pas non plus respecté ses obligations en ne déclarant pas immédiatement le problème rencontré

3 En ce qui concerne la demande formulée par la partie demanderesse au titre de l annulation de l avertissement du 05/08/2013, la SAS PROMOTION DU PRET A PORTER exerçant sous l enseigne PIMKIE estime qu elle est de pure convenance, et qu elle a été sollicitée uniquement pour les besoins de la cause, Madame Jessica RUMPLI ayant à l époque reconnu les faits et n ayant pas contesté la sanction. Reconventionnellement la société réclame la somme de au titre de l article 700 du code de procédure civile. DISCUSSION Sur la qualification du licenciement : Attendu qu il résulte de la lettre de licenciement du 18 mars 2014 que Madame RUMPLI Jessica a été licenciée pour faute grave suite à des faits survenus entre le 17/12/13 et le 18/02/14. Attendu que la faute grave est celle qui résulte d un fait ou d un ensemble de faits imputables au salarié qui constitue une violation des obligations découlant du contrat de travail ou des relations de travail d une importance telle qu elle rend impossible le maintien du salarié dans l entreprise pendant la durée du préavis. Attendu que la lettre de licenciement qui fixe les termes du litige et est rédigée comme suit : 1- Nous disons d abord constaté que vous n avez pas effectué une remise en banque et que celuici avait disparu (en date du 17/12/13). 2- le 08/02/14 nous avons appris que vous avez dérogé aux régles et procédures qu il vous appartient de respecter et de faire respecter, notamment en ne respectant pas vos horaires de travail et en vous attribuant des pauses à répétition. 3- Nous avons découvert que vous avez introduit et consommé de l alcool en magasin entre le 12/02/14 et le 18/02/14. Attendu qu il convient d étudier l ensemble des griefs reprochés pour justifier le licenciement pour faute grave : er Sur le 1 grief la disparition de la journée du 17/12/13 : Attendu qu elle n a jamais contesté avoir rempli par erreur le bordereau de remise en banque en indiquant les journées du 17,18 et 19/12/13, constatant après coup qu il lui manquait l enveloppe correspondant à la journée du 17/12/2013 ; Attendu que Mme RUMPLI a signalé rapidement la disparition de la remise en banque de la journée du 17/12/13 en appelant sa responsable Mme MISSIER ; Attendu que son attitude démontre qu à aucun moment elle n a voulu cacher la disparition de la recette du 17/12/13, ni l erreur faite sur le bordereau de remise en banque ; Attendu que la société a déposé une plainte pour vol contre Madame RUMPLI nommément et non contre X, ce qui aurait pu permettre l audition par la police de l ensemble des salariés de la société ; Attendu que la plainte a été classée sans suite et que Madame RUMPLI a été disculpée ; Attendu qu il ressort de l entretien de la déléguée du personnel de l entreprise PIMKIE qu une autre personne avait à cette date commis des actes frauduleux ; Attendu que la société n a pas essayé d approfondir cette piste et qu elle ne pouvait reconnaître, dés lors, qu une simple erreur matérielle lors de la remise en banque de la part de Madame RUMPLI ; En conséquence aucune faute grave ne peut-être reconnue à l encontre de Madame RUMPLI pour cette simple erreur

4 ème Sur le 2 grief, et notamment les absences sur la journée du 08/02/2014 : Attendu qu il est reproché à Madame RUMPLI d avoir quitté son poste de travail à plusieurs reprises au cours de la journée du 08/02/2014, d avoir fait sa caisse à 19h56 au lieu de 19h30, de ne pas avoir rangé ou fait ranger le magasin, d avoir eu un comportement euphorique, et par voie de conséquence d avoir désorganisé le magasin ; Attendu qu afin d animer et promouvoir la journée de la Saint Valentin un photographe était installé dans le hall du centre commercial ; Attendu que Madame RUMPLI a fait des photos pour elle ainsi que pour les salariées du magasin, afin de dynamiser le magasin ; Attendu que les absences de Mme RUMPLI étaient de très courte durée et que son comportement avait notamment pour but d apporter de nouveau client au magasin PIMKIE et qu il est démontré qu au moins un client supplémentaire est venu consommer dans le dit magasin ; Attendu que pendant la période des soldes l affluence ne peut être contesté et qu il est naturel de finir à 19h56 en laissant un magasin moins bien rangé que les autres jours ; Attendu qu il est prévu dans l organisation normale du magasin, que le rangement qui n a pas pu se faire la veille, s effectue le lendemain ; En conséquence, il n est pas démontré que le comportement de Madame RUMPLI ait eu pour effet de générer une désorganisation excessive du magasin, qu ainsi aucune faute ne peut être retenue à son égard. ème Sur le 3 grief, l introduction et la consommation d alcool : Attendu que la société PIMKIE reproche à Madame RUMPLI d avoir introduit dans le magasin des bouteilles d alcool, d en avoir consommé et d avoir été dans un état d ébriété entre le 12 février 2014 et le 18 février 2014 ; Attendu que pour étayer ce grief la société PIMKIE verse aux débats des photos d une bouteille, des attestations d autres salariés et des responsables Mme MISSIER et M. AMOUROUX ; Attendu qu il ne peut se déduire de la simple production de photos que Madame RUMPLI a elle même introduit et consommé entre le 12/02/14 et le 18/02/14 des bouteilles d alcool ; Attendu que les attestations 6, 7, 8, 9, 10, 11 et 12 ( attestations des autres salariées du magasin) sont écrites de la même façon - j atteste que les bouteilles retrouvées en resserve n étaient pas à moi - qu elles soient datées du 16, du 17, du 18 et du 19 mars 2014 ; qu il semblerait dés lors qu elles aient été écrites sous la dictée d un responsable du magasin pour les besoins du licenciement ; Attendu en tout état de cause, qu il résulte de ces attestations qu aucune personne n a vu Madame RUMPLI boire ou introduire de l alcool dans le magasin, entre le 12/02/14 et le 18/02/14 ; Attendu que Monsieur AMOUROUX et Madame MISSIER, lors de l entretien préalable au cours duquel Madame RUMPLI était assistée d une déléguée du personnel, ont indiqué qu ils n avaient jamais constaté que Madame RUMPLI était en état d ébriété sur son lieu de travail et qu ils n avaient aucune preuve, simplement une forte conviction ; Attendu que l employeur a toujours la possibilité de faire procéder sur le lieu de travail à certain contrôle d alcoolémie ce qui n a pas été le cas en l espèce ; En conséquence, la preuve ni de l introduction ni de la consommation d alcool n est rapportée et le grief n est donc pas fondé

5 Attendu dans ces circonstances, qu il y a lieu de dire que Mme RUMPLI a été licenciée sans cause réelle et sérieuse et qu il convient de faire droit à sa demande de dommages et intérêts l absence de cause réelle et sérieuse du licenciement lui ayant nécessairement causé un préjudice. Sur les indemnités liées à la requalification : Attendu que le licenciement a été reconnu comme ne reposant sur aucune cause réelle et sérieuse, il convient de condamner la SAS PROMOTION DU PRET A PORTER exerçant sous l enseigne PIMKIE aux différentes indemnités sollicitées par la partie demanderesse, en retenant comme base de calcul un salaire de référence de 1 520,42 brut, soit les sommes suivantes : ,88 - net - à titre d indemnité de licenciement, ,48 - brut - à titre d indemnité compensatrice de préavis, - 304,04 - brut - au titre des congés payés afférents, ,42 - brut - au titre de rappel de salaire sur mise à pied conservatoire, - 152,04 - brut - au titre des congés payés afférents ; Attendu qu il convient de faire également droit à la demande formulée à titre de dommages et intérêts pour licenciement sans cause réelle et sérieuse à hauteur de 8 761,72 - net -. Sur l annulation de l avertissement qui lui a été notifié le 05/08/2013 : Attendu que la partie demanderesse ne justifie pas d un motif légitime pour contester l avertissement qui lui a été notifié le 05/08/2013, les faits qui lui étaient alors reprochés étant fondés et justifiés ; En conséquence, il convient de la débouter de ce chef de demande. Sur les autres demandes : Attendu que la partie demanderesse est fondée dans ses demandes, et qu elle a du pour se défendre prendre l attache d un conseil, en conséquence il convient de lui allouer la somme de 400 au titre de l article 700 du code de procédure civile et d en débouter la partie défenderesse. Attendu que la SAS PROMOTION DU PRET A PORTER excerçant sous l enseigne PIMKIE succombe, elle devra supporter la charge des entiers dépens de l instance. PAR CES MOTIFS Le BUREAU de JUGEMENT du CONSEIL de PRUD'HOMMES de VICHY, statuant publiquement, par mise à disposition, contradictoirement, en premier ressort, après en avoir délibéré conformément à la Loi : DIT le licenciement de Madame Jessica RUMPLI sans cause réelle et sérieuse ; CONDAMNE la SAS PROMOTION DU PRET A PORTER excerçant sous l enseigne PIMKIE à verser à Madame Jessica RUMPLI les sommes suivantes : - DEUX MILLE CINQ CENT QUATRE VINGT CINQ EUROS ET QUATRE VINGT HUIT CENTIMES (2 585,88 ) - net - à titre d indemnité de licenciement ; - TROIS MILLE QUARANTE EUROS ET QUARANTE HUIT CENTIMES (3 040,48 ) - brut - à titre d indemnité compensatrice de préavis ; - TROIS CENT QUATRE EUROS ET QUATRE CENTIMES (304,04 ) - brut - au titre des congés payés afférents ; - MILLE CINQ CENT VINGT EUROS ET QUARANTE DEUX CENTIMES (1 520,42 ) - brut - au titre de rappel de salaire sur mise à pied conservatoire ; - 5 -

6 - CENT CINQUANTE DEUX EUROS ET QUATRE CENTIMES (152,04 ) - brut - au titre des congés payés afférents ; - HUIT MILLE SEPT CENT SOIXANTE ET UN EUROS ET SOIXANTE DOUZE CENTIMES ( 8 761,72 ) - net - à titre de dommages et intérêts ; - QUATRE CENTS EUROS (400 ) au titre de l article 700 du code de procédure civile. DIT que des sommes ci-dessus énoncées en brut devront éventuellement être déduites les charges sociales salariales précomptées et reversées aux organismes sociaux par l employeur. DIT que les sommes nettes s entendent - net - de toutes cotisations et contributions sociales. DIT qu en application de l article R du Code du Travail le salaire de référence s élève à la somme de 1 520,42 brut. ORDONNE le licenciement étant intervenu sans cause réelle et sérieuse dans une entreprise comptant plus de 10 salariés et à l encontre d une salarié ayant plus de deux ans d ancienneté, le remboursement au Pôle Emploi Auvergne, en application des dispositions de l article L quatre du code du travail, des indemnités de chômage qui ont pu être versées à Madame Jessica RUMPLI pour une durée de six mois. DÉBOUTE les parties de leurs autres demandes. CONDAMNE la SAS PROMOTION DU PRET A PORTER excerçant sous l enseigne PIMKIE aux dépens. Ainsi jugé les jour, mois et an susdits. Et le président a signé avec le greffier. Le Greffier, Le Président, Cécile LAVEST Jean-Luc MARTINEZ - 6 -

comparant par la SELARL LOMBARDO, société d Avocat au barreau de NOUMEA, comparante par la SELARL JURISCAL, Société d Avocats au barreau de NOUMEA,

comparant par la SELARL LOMBARDO, société d Avocat au barreau de NOUMEA, comparante par la SELARL JURISCAL, Société d Avocats au barreau de NOUMEA, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 05/00191 Présidente : Mme LE TAILLANTER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 8 Septembre 2006 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEUR

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 4 juillet 2012 N de pourvoi: 11-18840 Publié au bulletin Cassation partielle M. Lacabarats, président Mme Grivel, conseiller apporteur M. Legoux,

Plus en détail

A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement

A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement A Nancy 14 novembre 2012 n 12/00388, Ch. soc., M. c/ Sté Lorraine Environnement (Extraits) Sur le licenciement : Attendu que la lettre de licenciement, qui fixe les limites du litige, doit être suffisamment

Plus en détail

Entre: appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Jean-Lou THILL de Luxembourg du 16 août 2007,

Entre: appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Jean-Lou THILL de Luxembourg du 16 août 2007, Exempt- appel en matière de droit du travail Audience publique du dix juillet deux mille huit. Numéro 32992 du rôle. Composition: Romain LUDOVICY, premier conseiller; Roger LINDEN, conseiller; Jean-Paul

Plus en détail

N 10/00199 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 10/00199 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 10/00199 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme ANDRE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Brigitte LAPORTE Jugement du 27 mars 2012 PARTIES EN CAUSE : DEMANDERESSE : Mme

Plus en détail

comparante par Maître MILLIARD, avocat au barreau de NOUMÉA,

comparante par Maître MILLIARD, avocat au barreau de NOUMÉA, TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 06/00232 Président : M. THIBAULT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Brigitte LAPORTE Jugement du 20 Avril 2007 PARTIES EN CAUSE : DEMANDERESSE : -

Plus en détail

N 10/00111 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 10/00111 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 10/00111 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme ANDRE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Brigitte LAPORTE Jugement du 27 mars 2012 PARTIES EN CAUSE : DEMANDEUR : M. X Nationalité

Plus en détail

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00481 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. THIOLET AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 4 Juin 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

N 07/00217 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/00217 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/00217 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Président : M. THIOLET AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 4 Juin 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

JUGEMENT DU CONSEIL DE PRUD'HOMMES d'amiens en date du 02 novembre 2010

JUGEMENT DU CONSEIL DE PRUD'HOMMES d'amiens en date du 02 novembre 2010 Page 1 Document 1 de 202 Cour d'appel Amiens Chambre sociale 5, cabinet B 28 Septembre 2011 N 10/04970 Monsieur Philippe BOOSCHAERT Représenté par M. VIOT Gilbert, délégué syndical ouvrier LYCEE DE LA

Plus en détail

N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/395 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats: Mickaela NIUMELE Chambre sociale Arrêt du 21 Mai 2008 PARTIES EN CAUSE

Plus en détail

SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, SCP Tiffreau, Marlange et de La Burgade, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, SCP Tiffreau, Marlange et de La Burgade, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 30/12/2014 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 16 décembre 2014 N de pourvoi: 13-15081 ECLI:FR:CCASS:2014:SO02367 Publié au bulletin Rejet M. Frouin (président), président SCP Masse-Dessen,

Plus en détail

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions,

Entre: la société à responsabilité limitée A s.à r.l., établie et ayant son siège social à L-, représentée par son gérant actuellement en fonctions, Exempt appel en matière de droit du travail Audience publique du huit octobre deux mille neuf. Numéro 33834 du rôle. Composition: Monique BETZ, président de chambre; Astrid MAAS, conseiller; Roger LINDEN,

Plus en détail

N 07/534 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/534 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/534 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 29 Octobre 2008 PARTIES DEVANT

Plus en détail

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 03/10/2012 Cour d appel de Lyon 2ème chambre Audience publique du 17 octobre 2011 N de RG: 10/04754 Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours

Plus en détail

Mme Goasguen (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président

Mme Goasguen (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président Le : 16/04/2015 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 21 janvier 2015 N de pourvoi: 13-25759 ECLI:FR:CCASS:2015:SO00093 Non publié au bulletin Cassation partielle Mme Goasguen (conseiller

Plus en détail

20 mars 2014. Mademoiselle Anne Carole E. c/ SAS Robert Half International France

20 mars 2014. Mademoiselle Anne Carole E. c/ SAS Robert Half International France Cour d'appel Paris - Pôle 06 chambre 7 20 mars 2014 Mademoiselle Anne Carole E. c/ SAS Robert Half International France Décision attaquée : Conseil de Prud hommes Paris 15 02 2012 Sources : Références

Plus en détail

Cour de cassation Chambre sociale Arrêt 10 juillet 2013

Cour de cassation Chambre sociale Arrêt 10 juillet 2013 jeudi 5 septembre 2013 Cour de cassation Chambre sociale Arrêt 10 juillet 2013 Mme X. / Vacances Carrefour DISCUSSION Sur le moyen unique Attendu, selon l arrêt attaqué (Versailles, 8 septembre 2011),

Plus en détail

SARL Y, prise en la personne de son représentant légal en exercice siège social : - 98807 NOUMEA CEDEX

SARL Y, prise en la personne de son représentant légal en exercice siège social : - 98807 NOUMEA CEDEX COUR D APPEL DE NOUMÉA N 10/00173 Président : M. MESIERE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Guylaine BOSSION Chambre sociale Arrêt du 15 Juin 2011 PARTIES DEVANT

Plus en détail

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E

R E P U B L I Q U E F R A N C A I S E SOC. PRUD'HOMMES JL COUR DE CASSATION Audience publique du 20 octobre 2010 Cassation partielle sans renvoi Mme MAZARS, conseiller doyen faisant fonction de président Pourvoi n Y 08-70.433 Arrêt n 2025

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 13/10/2011 Cour Administrative d Appel de Versailles N 08VE00008 Inédit au recueil Lebon 5ème chambre M. MOUSSARON, président M. Frédéric MARTIN, rapporteur M. DAVESNE, commissaire du gouvernement

Plus en détail

COLLEGE D ARBITRAGE DE LA COMMISSION LITIGES VOYAGES SENTENCE ARBITRALE

COLLEGE D ARBITRAGE DE LA COMMISSION LITIGES VOYAGES SENTENCE ARBITRALE COLLEGE D ARBITRAGE DE LA COMMISSION LITIGES VOYAGES SENTENCE ARBITRALE EN CAUSE Monsieur A, domicilié à xxx, DEMANDEUR comparaissant en personne MADAME B, domiciliée à xxx, Madame C, domiciliée à xxx,

Plus en détail

Entre: appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Guy ENGEL de Luxembourg du 22 mai 2008,

Entre: appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Guy ENGEL de Luxembourg du 22 mai 2008, Exempt appel en matière de droit du travail Audience publique du vingt-cinq juin deux mille neuf. Numéro 33753du rôle. Composition: Marie-Jeanne HAVE, président de chambre; Astrid MAAS, conseiller; Roger

Plus en détail

N 08/64 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 08/64 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 08/64 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 19 Novembre 2008 PARTIES DEVANT

Plus en détail

N 07/277 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 07/277 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/277 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme FONTAINE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Raymond HUYNH Chambre sociale Arrêt du 16 Juillet 2008 PARTIES DEVANT

Plus en détail

N 04/00404 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

N 04/00404 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL DU TRAVAIL DE NOUMÉA N 04/00404 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Présidente : Mme LE TAILLANTER AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier : Corinne LEROUX Jugement du 7 Avril 2006 PARTIES EN CAUSE : DEMANDERESSE

Plus en détail

Numéro du rôle : 5736. Arrêt n 137/2014 du 25 septembre 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5736. Arrêt n 137/2014 du 25 septembre 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5736 Arrêt n 137/2014 du 25 septembre 2014 A R R E T En cause : la question préjudicielle relative à l article 43 de la loi du 11 juin 1874 sur les assurances (avant son abrogation par

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, siégeant en CHAMBRE MIXTE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, siégeant en CHAMBRE MIXTE, a rendu l arrêt suivant : Le : 14/05/2014 Cour de cassation chambre mixte Audience publique du 21 mars 2014 N de pourvoi: 12-20002 12-20003 ECLI:FR:CCASS:2014:MI00278 Publié au bulletin Cassation M. Lamanda (premier président),

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE DU 30 OCTOBRE 2014

AUDIENCE PUBLIQUE DU 30 OCTOBRE 2014 KF/KV REPUBLIQUE DECÔTE D IVOIRE --------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- RG N 1508/2014 JUGEMENT CONTRADICTOIRE du 30/10/2014

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE COUR D APPEL DE NOUMÉA N 07/678 Présidente : Mme FONTAINE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Greffier lors des débats : Cécile KNOCKAERT Chambre sociale Arrêt du 20 Août 2008 PARTIES DEVANT

Plus en détail

E n t r e : appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Yves TAPELLA d Esch-sur-Alzette du 6 mai 2009,

E n t r e : appelante aux termes d un exploit de l huissier de justice Yves TAPELLA d Esch-sur-Alzette du 6 mai 2009, Exempt - appel en matière de droit du travail. Audience publique du vingt-et-un octobre deux mille dix. Numéro 34827 du rôle Présents: Edmond GERARD, président de chambre, Charles NEU, premier conseiller,

Plus en détail

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009.

Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Ordonnance du Tribunal du Travail. Rép. fisc. no 544/2009. Rendue le mardi, 10 février 2009 par Nous, Marie MACKEL, juge de paix, siégeant comme Présidente du tribunal du travail de et à LUXEMBOURG, assistée

Plus en détail

représentée par Me François DIESSE, avocat au barreau de PARIS, toque : E1676

représentée par Me François DIESSE, avocat au barreau de PARIS, toque : E1676 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 6 - Chambre 8 ARRÊT DU 11 Septembre 2014 (n, pages) Numéro d'inscription au répertoire général : S 12/04794 - MEO Décision déférée

Plus en détail

Défenderesse d autre part,

Défenderesse d autre part, REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG 834/2013 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 10 JUILLET 2013

Plus en détail

d'annuler la décision en date du 14 mars 2007 par laquelle le préfet de la Loire a refusé de lui délivrer un titre de séjour,

d'annuler la décision en date du 14 mars 2007 par laquelle le préfet de la Loire a refusé de lui délivrer un titre de séjour, TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LYON RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS N0702717 M. A X M. Pernot Conseiller Audience du 30 avril 2007 Lecture du 30 avril 2007 MD LA DEMANDE M. A X, de nationalité

Plus en détail

TRIBUNAL DU TRAVAIL DE LIEGE

TRIBUNAL DU TRAVAIL DE LIEGE N 3ème CHAMBRE JUGEMENT DU 16 DECEMBRE 2009 TRIBUNAL DU TRAVAIL DE LIEGE Répertoire N R.G. N : 349.098 EN CAUSE : S M-C ; Partie demanderesse comparaissant personnellement et assistée par Me Philippe LEVY,

Plus en détail

Monsieur TRAORE BAKARY, Président; A rendu le jugement dont la teneur suit dans la cause entre :

Monsieur TRAORE BAKARY, Président; A rendu le jugement dont la teneur suit dans la cause entre : REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 2301/2014 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 03/11/2014

Plus en détail

4eme Chambre Section 1 - Chambre sociale

4eme Chambre Section 1 - Chambre sociale Oô/12/2012 ~RRÊT ~o ~~,~~ W RG : 11/02967 CC/KP Décision déférée du 20 Mai 2011 - Conseil de Prud'hommes - Formation paritaire de SAINT GAUDENS (F1 0/001 03) M.ROUANET REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. COUR D APPEL DE PARIS Pôle 1 - Chambre 2 ARRET DU 31 OCTOBRE 2013., 6 pages)

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. COUR D APPEL DE PARIS Pôle 1 - Chambre 2 ARRET DU 31 OCTOBRE 2013., 6 pages) Grosses délivrées aux parties le : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D APPEL DE PARIS Pôle 1 - Chambre 2 ARRET DU 31 OCTOBRE 2013 (n, 6 pages) Numéro d inscription au répertoire général

Plus en détail

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ; Avec l assistance de Maître KONE SONGUI ADAMA, Greffier assermenté ;

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ; Avec l assistance de Maître KONE SONGUI ADAMA, Greffier assermenté ; REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG 635/2014 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 02/04/2014 Affaire

Plus en détail

SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen et Thouvenin, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 1 juin 2010 N de pourvoi: 09-41507 Publié au bulletin Cassation partielle Mme Collomp (président), président SCP Gatineau et Fattaccini, SCP Masse-Dessen

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE DU 04 juillet 2013. L an deux mil treize Et le quatre juillet

AUDIENCE PUBLIQUE DU 04 juillet 2013. L an deux mil treize Et le quatre juillet REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ---------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 904/2013 ------------- ORDONNANCE DU JUGE DES REFERES --------------

Plus en détail

DOCTEUR KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ;

DOCTEUR KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ; KF/KAD/OE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ------------------ TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ----------------- RG 907/2015 ----------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 14 OCTOBRE 2011 C.11.0035.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.11.0035.F T. R. N, demanderesse en cassation, représentée par Maître John Kirkpatrick, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet

Plus en détail

Cour de cassation Chambre sociale Cassation partielle 8 juin 2011 N 10-11.933 10-13.663 Bulletin 2011, V, n 143

Cour de cassation Chambre sociale Cassation partielle 8 juin 2011 N 10-11.933 10-13.663 Bulletin 2011, V, n 143 Jurisprudence Cour de cassation Chambre sociale 8 juin 2011 n 10-11.933 10-13.663 Publication : Bulletin 2011, V, n 143 Sommaire : Selon l'article L. 2411-5 du code du travail, le licenciement d'un délégué

Plus en détail

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure

17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure COUR NATIONALE DE L INCAPACITÉ ET DE LA TARIFICATION DE L ASSURANCE DES ACCIDENTS DU TRAVAIL RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 17 décembre 2013 - AT/MP-opposabilité-irrégularité de procédure L inopposabilité a pour

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 18/01/2011 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 6 janvier 2011 N de pourvoi: 09-70651 Publié au bulletin Cassation partielle M. Charruault (président), président SCP Vincent et

Plus en détail

COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015

COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS 3ème Chambre Commerciale ARRÊT N 131 R.G : 13/03708 COUR D'APPEL DE RENNES ARRÊT DU 10 MARS 2015 COMPOSITION DE LA COUR LORS DU DÉLIBÉRÉ : Monsieur Alain

Plus en détail

VU la loi n 63-156 du 23 février 1963 portant loi de finances pour 1963 ;

VU la loi n 63-156 du 23 février 1963 portant loi de finances pour 1963 ; HOPITAL LOCAL SAINT-LOUIS à SAINT-GEORGES-SUR-LOIRE Trésorerie de Saint-Georges-sur-Loire 049 024 Département de Maine et Loire Exercices : 2004 à 2008 Jugement n 2011-0016 Audience publique du 16 novembre

Plus en détail

représentée par Maître Paul SCOTTO DI CARLO, avocat au barreau d'aix-en- PROVENCE, substitué par Maître Julie HERITIER, avocat au barreau de DIJON

représentée par Maître Paul SCOTTO DI CARLO, avocat au barreau d'aix-en- PROVENCE, substitué par Maître Julie HERITIER, avocat au barreau de DIJON Cour d'appel Dijon Chambre sociale 16 Octobre 2014 N 13/00607 SARL LABORATOIRES ACI Lionel GARNIER Classement : Inédit Contentieux Judiciaire CM/FG SARL LABORATOIRES ACI C/ Lionel GARNIER RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 03 AVRIL 2015

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 03 AVRIL 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ----------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ------------------- RG 677/2015 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 03 AVRIL 2015

Plus en détail

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 30 mai 2012 N de pourvoi: 11-12274 Non publié au bulletin Rejet M. Gosselin (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président SCP

Plus en détail

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE

Jugement du 7 avril 2011. Melle X c/ M. Y EXPOSÉ DU LITIGE Tribunal de grande instance de Paris 5 ème Chambre 2 ème Section Jugement du 7 avril 2011 Melle X c/ M. Y RG n 09/15353 Références de publication : - http://www.lexbase.fr/ EXPOSÉ DU LITIGE Monsieur Y,

Plus en détail

Cour de cassation - chambre civile 3. Audience publique du 28 mars 2012. Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c.

Cour de cassation - chambre civile 3. Audience publique du 28 mars 2012. Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c. Cour de cassation - chambre civile 3 Audience publique du 28 mars 2012 Mme X..., veuve Y... et Mme Y..., épouse Z... (Mmes Y...- Z...) c./ Société civile immobilière Domaine de Champigny Décision attaquée

Plus en détail

SCP Lyon-Caen et Thiriez, SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

SCP Lyon-Caen et Thiriez, SCP Masse-Dessen, Thouvenin et Coudray, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 10/04/2014 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 26 mars 2014 N de pourvoi: 12-21136 ECLI:FR:CCASS:2014:SO00660 Publié au bulletin Cassation sans renvoi M. Lacabarats (président),

Plus en détail

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG N 1001920 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. M. Tarik B. M. Dhers Rapporteur AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG N 1001920 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. M. Tarik B. M. Dhers Rapporteur AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS N 1001920 M. Tarik B. M. Dhers Rapporteur TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE STRASBOURG M. Michel Rapporteur public Audience du 24 octobre 2013 Lecture du 14 novembre 2013 19-01-03-01-02-04 C ev RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Plus en détail

Fournisseur X République Française

Fournisseur X République Française Page 1 Cour d'appel Douai Chambre 1, section 1 6 Juin 2011 N 10/03790 Monsieur M. Fournisseur X République Française Au nom du Peuple Français COUR D'APPEL DE DOUAI CHAMBRE 1 SECTION 1 ARRÊT DU 06/06/2011

Plus en détail

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 5 décembre 2012 Rejet. M. LACABARATS, président. Arrêt n 2548 FS-P+B. Pourvoi n Y 11-17.

SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION. Audience publique du 5 décembre 2012 Rejet. M. LACABARATS, président. Arrêt n 2548 FS-P+B. Pourvoi n Y 11-17. SOC. PRUD'HOMMES COUR DE CASSATION Audience publique du 5 décembre 2012 Rejet M. LACABARATS, président Pourvoi n Y 11-17.913 Arrêt n 2548 FS-P+B LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l'arrêt suivant

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour Administrative d Appel de Marseille N 09MA00702 Inédit au recueil Lebon 4ème chambre-formation à 3 Mme FELMY, président Mme Elydia FERNANDEZ, rapporteur M. GUIDAL, rapporteur public COIN, avocat(s)

Plus en détail

SCP Lyon-Caen et Thiriez, SCP Nicolaý, de Lanouvelle et Hannotin, SCP Odent et Poulet, SCP de Chaisemartin et Courjon, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE

SCP Lyon-Caen et Thiriez, SCP Nicolaý, de Lanouvelle et Hannotin, SCP Odent et Poulet, SCP de Chaisemartin et Courjon, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE Cour de cassation chambre civile 2 Audience publique du 16 avril 2015 N de pourvoi: 13-26951 ECLI:FR:CCASS:2015:C200661 Non publié au bulletin Rejet Mme Flise (président), président SCP Lyon-Caen et Thiriez,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. LA COUR DES COMPTES a rendu l arrêt suivant : COUR DES COMPTES PREMIERE CHAMBRE PREMIERE SECTION Arrêt n 53193 DIRECTION DES SERVICES FISCAUX D AIX-EN-PROVENCE RECETTE PRINCIPALE D AIX-EN-PROVENCE SUD Exercice 1999 Rapport n 2008-514-0 Audience publique

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE COMMERCIALE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre commerciale Audience publique du 16 octobre 2012 N de pourvoi: 11-19981 Publié au bulletin Rejet M. Espel (président), président Me Jacoupy, SCP Richard, avocat(s) REPUBLIQUE

Plus en détail

Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP Potier de La Varde et Buk-Lament, avocat(s) REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 13 mars 2012 N de pourvoi: 11-12232 Publié au bulletin Cassation M. Terrier (président), président Me Foussard, SCP Hémery et Thomas-Raquin, SCP

Plus en détail

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 12 SEPTEMBRE 2011. Appelante, comparaissant par son conseil Maître Dereau, avocat à La Louvière ;

ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 12 SEPTEMBRE 2011. Appelante, comparaissant par son conseil Maître Dereau, avocat à La Louvière ; R.G. 2010/AM/333 2 ème Chambre ARRET AUDIENCE PUBLIQUE DU 12 SEPTEMBRE 2011 Contrat de travail Employé Licenciement pour motif grave. Article 578 du Code judiciaire Arrêt contradictoire, définitif. EN

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 29 janvier 2014 Rejet M. LACABARATS, président. Arrêt n o 207 FS-P+B

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E. Audience publique du 29 janvier 2014 Rejet M. LACABARATS, président. Arrêt n o 207 FS-P+B SOC. CB COUR DE CASSATION Audience publique du 29 janvier 2014 Rejet M. LACABARATS, président Pourvoi n o W 12-24.539 Arrêt n o FS-P+B R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS LA

Plus en détail

Mme Lambremon (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président

Mme Lambremon (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président Le : 16/02/2015 Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 17 décembre 2014 N de pourvoi: 13-23645 ECLI:FR:CCASS:2014:SO02387 Non publié au bulletin Cassation partielle Mme Lambremon (conseiller

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE REPUBLIQUE FRANCAISE 1 COUR NATIONALE DE LA TARIFICATION SANITAIRE ET SOCIALE Contentieux n A. 2003-060 Président : M. DURAND-VIEL Rapporteur : M. BONNET Commissaire du gouvernement : Mme CHEMLA Séance

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 21 MAI 2010 C.09.0340.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N C.09.0340.F C. A., demandeur en cassation, représenté par Maître Pierre Van Ommeslaghe, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

Docteur François KOMOIN, Président du Tribunal ; Messieurs KACOU Bredoumou Florent, René DELAFOSSE, FOLOU Ignace et SILUE Daoda, Assesseurs,

Docteur François KOMOIN, Président du Tribunal ; Messieurs KACOU Bredoumou Florent, René DELAFOSSE, FOLOU Ignace et SILUE Daoda, Assesseurs, KF/AE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 1837/13 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE du 16/01/2014

Plus en détail

Docteur François KOMOIN, Président du Tribunal ;

Docteur François KOMOIN, Président du Tribunal ; KF/AE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN --------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN --------------- RG N 1392/2013 ------------ JUGEMENT CONTRADICTOIRE du 07/11/2013

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, CHAMBRE SOCIALE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 2 décembre 2014 N de pourvoi: 13-28505 ECLI:FR:CCASS:2014:SO02245 Publié au bulletin Rejet M. Frouin (président), président Me Le Prado, SCP Vincent

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Le : 12/08/2012 Cour d appel d Aix-en-Provence 11e chambre a Audience publique du 25 septembre 2009 N de RG: 07/11318 COUR D APPEL D AIX EN PROVENCE 11o Chambre A ARRÊT AU FOND DU 25 SEPTEMBRE 2009 No

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr Fiche à jour au MATIERE : Droit du travail Auteur :Stéphanie ARIAGNO PRACCA I. Cas pratique

Plus en détail

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ;

Monsieur TRAORE BAKARY, Président ; REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ---- COUR D APPEL D ABIDJAN TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN RG 1743/2013 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 11 DECEMBRE 2013 Affaire : Madame Diagné Lydia Méry (Me Vieira

Plus en détail

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=- Chambre 1/Section 5 N/ du dossier : 13/00028. Le quatre février deux mil treize,

TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=- Chambre 1/Section 5 N/ du dossier : 13/00028. Le quatre février deux mil treize, TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE BOBIGNY -=-=-=-=-=-=-=-=-=-=- Chambre 1/Section 5 N/ du dossier : 13/00028 ORDONNANCE DE RÉFÉRÉ DU 04 FEVRIER 2013 ---------------- Le quatre février deux mil treize, Nous,

Plus en détail

Un employeur ne peut pas utiliser un enregistrement vidéo réalisé à son insu pour licencier un salarié!

Un employeur ne peut pas utiliser un enregistrement vidéo réalisé à son insu pour licencier un salarié! 1501211 IRP Un employeur ne peut pas utiliser un enregistrement vidéo réalisé à son insu pour licencier un salarié! L arrêt N 88-43120 de la Cour de Cassation du 20 novembre 1991 a indiqué que, si l employeur

Plus en détail

Cour d'appel de Bordeaux. Chambre sociale Section A

Cour d'appel de Bordeaux. Chambre sociale Section A Cour d'appel de Bordeaux. Chambre sociale Section A ARRÊT No Répertoire général : 13/01407 11 mars 2014. COUR D'APPEL DE BORDEAUX CHAMBRE SOCIALE - SECTION A -------------------------- ARRÊT DU : 11 MARS

Plus en détail

Cour de cassation de Belgique

Cour de cassation de Belgique 22 OCTOBRE 2012 S.11.0087.F/1 Cour de cassation de Belgique Arrêt N S.11.0087.F Y. C., demandeur en cassation, représenté par Maître Huguette Geinger, avocat à la Cour de cassation, dont le cabinet est

Plus en détail

COLLEGE D ARBITRAGE DE LA COMMISSION LITIGES VOYAGES SENTENCE ARBITRALE

COLLEGE D ARBITRAGE DE LA COMMISSION LITIGES VOYAGES SENTENCE ARBITRALE COLLEGE D ARBITRAGE DE LA COMMISSION LITIGES VOYAGES SENTENCE ARBITRALE EN CAUSE DE Monsieur A domicilié à xxx, DEMANDEUR comparaissant en personne Madame B, domiciliée avec le demandeur, son époux DEMANDERESSE

Plus en détail

Exempt - appel en matière de droit du travail.

Exempt - appel en matière de droit du travail. Exempt - appel en matière de droit du travail. Audience publique du vingt-six avril deux mille douze. Numéro 37191 du rôle Présents: Edmond GERARD, président de chambre, Ria LUTZ, conseiller, Brigitte

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS 21ème Chambre A (:' < S' ARRET DU 10 OCTOBRE 2007 ` (n 5, 5 pages) <

Plus en détail

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze.

Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze. N 33 / 11. du 19.5.2011. Numéro 2867 du registre. Audience publique de la Cour de cassation du Grand-Duché de Luxembourg du jeudi, dix-neuf mai deux mille onze. Composition: Marie-Paule ENGEL, présidente

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, TROISIÈME CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 16/03/2014 Cour de cassation chambre civile 3 Audience publique du 5 février 2014 N de pourvoi: 13-10174 ECLI:FR:CCASS:2014:C300128 Publié au bulletin Cassation M. Terrier (président), président Me

Plus en détail

N 1201764 REPUBLIQUE FRANÇAISE

N 1201764 REPUBLIQUE FRANÇAISE TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE LIMOGES if N 1201764 REPUBLIQUE FRANÇAISE M. S. C/ Ministre de la culture et de la communication et autre Mme Ozenne Rapporteur AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le tribunal administratif

Plus en détail

27 Juin 2012. Madame Yolande EQUI représentée par M. Jacques CRETON, délégué syndical ouvrier

27 Juin 2012. Madame Yolande EQUI représentée par M. Jacques CRETON, délégué syndical ouvrier Page 1 Document 1 de 1 Cour d'appel Reims Chambre sociale 27 Juin 2012 Confirmation N 11/02402 Madame Yolande EQUI représentée par M. Jacques CRETON, délégué syndical ouvrier SAS LES JARDINS DE SERMAIZE

Plus en détail

Le licenciement abusif

Le licenciement abusif Le licenciement abusif Plan Introduction I. Qu est ce qu un licenciement abusif? II. III. IV. Le licenciement est-il obligatoirement abusif s il n a pas précédé d avertissement? Les sanctions du licenciement

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 13 MARS 2015

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 13 MARS 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ----------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ------------------- RG 232/2015 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 13 Mars 2015

Plus en détail

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E

COUR DE CASSATION R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E SOC. FB COUR DE CASSATION Audience publique du 23 juin 2015 Rejet Mme VALLÉE, conseiller le plus ancien faisant fonction de président Pourvoi n o D 13-28.138 Arrêt n o F-D R É P U B L I Q U E F R A N Ç

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE DU 08 JANVIER 2015

AUDIENCE PUBLIQUE DU 08 JANVIER 2015 KF/AB/KV REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- RG N 2727/2014 JUGEMENT CONTRADICTOIRE Du 08/01/2015 ------------ Affaire : Monsieur N DA AMETCHI

Plus en détail

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2

TA de Paris - 21 février 2013, Mme X. n 1118574 /5-2 Le tribunal administratif de Paris annule le refus opposé à une candidate de participer aux épreuves d entrée à l Ecole Nationale de la Magistrature au regard de la condition de bonne moralité. Le 3 de

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Le : 10/01/2012 Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 5 janvier 2012 N de pourvoi: 10-16359 Publié au bulletin Rejet M. Charruault (président), président SCP Fabiani et Luc-Thaler, SCP

Plus en détail

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour d appel de Bastia ch. civile b Audience publique du 6 juillet 2011 N de RG: 10/00639 Confirme la décision déférée dans toutes ses dispositions, à l égard de toutes les parties au recours REPUBLIQUE

Plus en détail

DOCTEUR KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ;

DOCTEUR KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ; KF/AB/OE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE -------------- COUR D APPEL D ABIDJAN -------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------- RG N 2263/2014 JUGEMENT CONTRADICTOIRE du 08/01/2015 ----------------

Plus en détail

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 05 DECEMBRE 2014

AUDIENCE PUBLIQUE ORDINAIRE DU 05 DECEMBRE 2014 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ----------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ------------------- RG 2886/2014 ------------- JUGEMENT CONTRADICTOIRE DU 05 DECEMBRE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D APPEL DE PARIS Pôle 6 - Chambre 9 ARRÊT DU 27 Novembre 2013 AUDIENCE SOLENNELLE (n, 5 pages) Numéro d inscription au répertoire général : S 13/02981

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS COUR D'APPEL DE PARIS Pôle 6 - Chambre 6 ARRET DU 24 Mars 2010 (n 1, 6 pages) Numéro d'inscription au répertoire général : S 08/08498-AC Décision déférée

Plus en détail

Docteur KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ;

Docteur KOMOIN FRANCOIS, Président du Tribunal ; KF/KB/OE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE ------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN ------------------ TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN ------------------ RG 441/2015 ------------------ JUGEMENT CONTRADICTOIRE

Plus en détail

Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002. Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes

Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002. Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes Tribunal de première instance de Bruxelles Jugement du 8 juin 2005 Rôle n 2004-6775-A - Exercices d imposition 2001 et 2002 Intérêts sur un compte courant créditeur et requalification en dividendes Arrêt

Plus en détail

L an deux mil quatorze ; Et le dix-sept décembre ; Assisté de Maître BAH Stéphanie, Greffier ; -Constater la nullité de l acte de caution ;

L an deux mil quatorze ; Et le dix-sept décembre ; Assisté de Maître BAH Stéphanie, Greffier ; -Constater la nullité de l acte de caution ; REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE --------------------- COUR D APPEL D ABIDJAN -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- RG N 3378/2014 ---------------- ORDONNANCE DU JUGE D EXECUTION

Plus en détail

e--k~c1~ f~outfk 9 jit(/o APPELANTE: CHAMBRE CIVILE 1ère Chambre A SB/CM CI B ~.ito1.j/'fo"- k t\j C'\..( Cl~'i~ ~ R.G. : 06/04736

e--k~c1~ f~outfk 9 jit(/o APPELANTE: CHAMBRE CIVILE 1ère Chambre A SB/CM CI B ~.ito1.j/'fo- k t\j C'\..( Cl~'i~ ~ R.G. : 06/04736 APPELANTE: CHAMBRE CIVILE 1ère Chambre A R.G. : 06/04736 SB/CM Madame M c' épouse P. TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE PRIVAS 10 novembre 2006 30 c CI B représentée par la SCP POMIES-RICHAUD-VAJOU, avoués

Plus en détail