1 La société civile préférable à l indivision

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 La société civile préférable à l indivision"

Transcription

1 Chapitre 1 La société civile préférable à l indivision 1. La précarité de l indivision 1. définition de l indivision - Il y a indivision lorsque plusieurs personnes,lesindivisairesoucoindivisaires,détiennentunefractiondela propriétéd unbienoud unemassedebiens.cettefractionestabstraite etn estpasmatérialiséephysiquement.l indivisairequidétientlamoitié ouletiersd unimmeubleignoredequellemoitiéoudequeltiersils agit. Chaque indivisaire est propriétaire pour sa quote-part, sans pouvoir exercerundroitprivatifsurcelle-ci.aveclesautresindivisaires,ilexerce et partage des droits concurrents sur le bien ou la masse de biens soumis à indivision. Origine de l indivision Selonsonorigine,l indivisionpeutêtrevolontaireousubie,éventuellement présumée. 21

2 L i m m o b i L i e r d e n t r e p r i s e 2. indivision volontaire - Lorsque des époux mariés en séparation de biens, ou des personnes non mariées, acquièrent ensemble un même bien. Ilestànoterquelarépartitionn estpasforcément50/50.ledirigeant d entreprisepeuttrèsbienacheterunbâtimentindustrielàhauteurde 80 % et son épouse 20 %. 3. indivision subie -Lecasleplusfréquentestceluidel indivisionsuccessoralesuiteàundécès.parexemple,desfrèresetsœursquihéritent ensembledesbiensdeleurpèreoudeleurmère,quin avaitpas,deson vivant,organisédepartagepréalable.s ils agitd unbienimmobilier,ils exerceront ensemble les mêmes droits sur ce bien. De même, des ex-époux se retrouvent en indivision post-communautaire suite à leur divorceetàladissolutiondeleurrégimematrimonialcomportantdes biens immobiliers communs. Des ex-associés se retrouvent en indivision post-sociétaire suite à la dissolution d une société. 4. indivision présumée -Laprésomptiond indivisionintervientlorsque des époux en séparation de biens ou des partenaires pacsés ne peuvent apporter la preuve de la propriété exclusive d un bien par l un d eux. Précarité indivisaire 5. Caractère temporaire -LeCodecivilfixeauxarticles815à les règles de l indivision. L article 815, alinéa 1 mérite que l on s y arrête, tantilrevêtuneimportancecapitale:«nulnepeutêtrecontraintà demeurerdansl indivisionetlepartagepeuttoujoursêtreprovoqué,àmoins qu il n y ait été sursis par jugement ou convention». Parailleurs,l article815-3prévoitqueleoulesindivisairestitulairesd au moinslesdeuxtiersdesdroitsindivispeuvent,àcettemajorité,«effectuer les actes d administration relatifs aux biens indivis». 6. éparpillement - L indivisionnepermetpas à coupsûrde«rester entre soi». En effet, si l un des indivisaires souhaite vendre sa quote-part, lesautresindivisairesaurontundroitdepréférence.danscecas,ils pourrontresterentreeux.maissicetindivisairealamauvaiseidéede décéderoudetransmettresaquote-partàsonépouseouàsonfils,tous deuxenguerreaveclerestedelafamille,iln enserapasdemême.et, rien ne peut empêcher cette situation. 22

3 L a S o c i é t é c i v i L e p r é f é r a b L e à L indivision 7. Gestion de l indivision - à défaut d organisation conventionnelle (voir ci-après), la loi fixe les modalités de gestion de l indivision : lesactes de conservations concernent tous les travaux nécessaires à la conservation du bien. Ils peuvent être décidés par un seul indivisaire ; les actes d administration comprennent la réalisation des travaux d entretien,laconclusiondesbauxd habitations,etc.depuislaloidu 26juin2006lamajoritédesdeuxtiersdesindivisairessuffitpourréaliser de tels actes ; lesactes de disposition portentsurlaconclusiondesbauxcommerciaux, (ruraux, artisanaux et industriels), la prise d hypothèque sur le bien ainsi que sa vente pure et simple. Ils nécessitent l unanimité des indivisaires. 8. indivision conventionnelle -Lorsquelesindivisairesentendent limiter la précarité et organiser un mode de gestion en désignant un ou plusieurs gérants, ils établissent par écrit une convention d indivision. Celle-cidoitêtrenotariéesiunimmeublefigureparmilesbiensobjetsde la convention. Cette convention d indivision peut être conclue pour une duréedéterminée(5ansaumaximum,éventuellementrenouvelable)ou indéterminée.mais,danscecas,lepartagepeutinterveniràtout moment, pourvu que ce ne soit pas de mauvaise foi ou à contretemps. 2. La stabilité de la société civile 9.Pérennitéetfacilitédegestion - L indivision offre «uneprimeausortant», l indivisaire pouvant engager l action en partage (art , C.civ.),mêmesicettepossibilitéestatténuéeparl établissementd une conventiond indivision.lasociétécivileoffre,aucontraire,unecertaine stabilité : lesstatuts prévoient une durée pour la société. Tantqueleterme n estpasatteint,unassociénepeutpasdemanderladissolutionjudiciairedelasociété,saufàfaireétatdejustesmotifs,lesquelsserontsoumis àl appréciationdujuge.undroitderetraitestcependantprévuparla loi ; lesassociésontlapossibilitédefixerentoutelibertélespouvoirs du gérant. Ceux-ciserontplusoumoinsétendusetpourrontaller jusqu à l aliénation des biens appartenant à la société civile. Une seule 23

4 L i m m o b i L i e r d e n t r e p r i s e limiteàcetteliberté:lesactesdugérantnedoiventpasfairedisparaître l objetsocial.ainsi,leseulactifsocialnepeutêtrevendusansleconsentement des associés. 24 Statuts de la SCI 10. acte écrit - Les statuts fixant les règles, il est normal qu ils soient écrits.étantdonnéleurimportance,leurrédactiondemandeunetrès grande rigueur. Le recours à un professionnel du droit (notaire, avocat) ou du chiffre (expert-comptable) est conseillé. Les rédacteurs disposent d une grande liberté pour les adapter aux objectifs de leurs clients. Certainspointsdemandentuneattentiontouteparticulière,notamment ceux concernant l objet social, les règles de majorité, la répartition des droits de vote, les pouvoirs du gérant. 11.objetsocial-«Toutesociétédoitavoirunobjetliciteetêtreconstituée dansl intérêtcommundesassociés»(art.1833,c.civ.).l objetsocial définitlegenred activitéquelasociétévadévelopper.deluivont dépendrelarégularitédesopérationstraitéesetl étenduedespouvoirs desgérantsàl égarddestiers.eneffet,danslesrapportsaveclestiers,le gérant n engage la société que pour les actes entrant dans l objet social. Si l onveutluidonnerlepouvoirdedisposer,c est-à-diredevendre,l acte dedispositiondoitêtreexpressémentindiquédansl objetsocial.cet objet peut être très restreint (la gestion d un seul bien précisément défini, parexemple)outrèslarge,lasociétécivilepouvantgérerunpatrimoine immobilier et/ou de valeurs mobilières : unobjet à caractère civil. Les sociétés civiles doivent poursuivre une activitécivileditl article1845.estconsidéréecommecivile,touteactivitéquin estpascommerciale.dansleurgrandemajorité,lessociétés civiles ont pour objet l acquisition et la location de biens immobiliers, la gestiond unportefeuilledevaleursmobilièresoulaprisedeparticipation dans d autres sociétés (société civile holding) ; des opérations commerciales accessoires.lasociétépeutfaire,àtitre exceptionnel,quelquesopérationscommerciales;lechiffred affairesde celles-cidoitêtreinférieurà10%duchiffred affairesglobal.attention! Lalocationdelogementsmeublésoudelocauxprofessionnelséquipésest considéréecommeuneactivitécommerciale.demême,unesociétécivile nepeutpasacheterdesbiensdanslebutdelesrevendre.àtitreexceptionnel, elle peut cependant revendre un ou plusieurs de ses biens.

5 L a S o c i é t é c i v i L e p r é f é r a b L e à L indivision 12.duréedelasociété-«La durée de la société ne peut excéder quatrevingt-dix-neuf ans»(art.1838,c.civ.).laduréedoitêtrepréciséedans lesstatuts.àl arrivéedutermefixé,lesassociés,pardécisioncollective extraordinaire, peuvent décider la prorogation de la société. La prorogationdoitinterveniravantquelasociétécivilenesoitdissouteparl arrivée du terme. 13. autres clauses -Lesstatutsdoivent,enoutre,déterminerlesapports réalisés par les associés et destinés à constituer le capital social. Ils organisentlagérance,latenuedesassembléesgénéralesd associés,l exercice dudroitdevoteparlesassociés.ilsprécisentlesconditionsdecessiondes partssociales(agrémentdetoutnouvelassocié)etderépartitiondes bénéfices et des pertes, etc. Gérance de la SCI Les associés disposent d une grande liberté en matière de pouvoirs, de désignation et de révocation du gérant ou des gérants. 14. Choix du gérant - Les statuts fixent librement les règles de désignation et de révocation du ou des gérants. Dans le silence des statuts, et s il n en a été décidé autrement par les associés lors de la désignation, les gérants sont réputés nommés pour la durée de la société. Le gérantpeutêtreunepersonnemorale.c estunesituationquel on rencontredanslesgroupesindustrielsoùl unedesholdingsestune société civile, ceci notamment pour régler des problèmes de transmission ouséparerlepouvoirdel avoir.danscecas,c estledirigeantdecette personne morale qui exerce la gérance. Attention! Silesstatutsexigentlaqualitéd associépourexercerlafonctiondegérant, un usufruitier qui ne possède pas de parts en pleine propriété ne peut théoriquementpasêtrenommégérant.ilconvientd yfaireattention,notammentencasdedonationdelanue-propriétédelatotalitédespartsd une sociétécivile.lesdonateurs,quisontlaplupartdutempslesparentset gérants,n étantplusassociés,ilspourront,danslesilencedesstatuts,être révoquésàtoutmomentparlesenfantsnuspropriétairesencasdemésentente par exemple. 25

6 L i m m o b i L i e r d e n t r e p r i s e 15.révocationdugérant - «Saufdispositioncontrairedesstatutsle gérantestrévocableparunedécisiondesassociésreprésentantplusdela moitiédespartssociales.silarévocationestdécidéesansjustemotif,ellepeut donnerlieuàdommagesintérêts.( )Saufclausecontraire,larévocation d un gérant, qu il soit associé ou non, n entraîne pas la dissolution de la société» (art. 1851, C. civ.). Lesassociéspeuventdoncrévoquerlegérants ilssontinsatisfaitsdesa gestion. Leur décision doit être justifiée. à noter que cet article commence par «sauf disposition contraire» Ilestdoncpossibledefaire ensortequelegérantsoitirrévocable.lasolutionlaplussimpleestde prévoir que le gérant sera révoqué à l unanimité des voix. En effet, s il conserveunepartenpleinepropriété,ilresteragérantaussilongtemps qu il décidera de ne pas voter sa propre révocation. Ilpourracependantêtrerévoquéjudiciairementetpourcauselégitime envertudel article1851alinéa2ducodecivil:«le gérant est également révocable par les tribunaux pour cause légitime, à la demande de tout associé».notonségalementque,sansêtrerévoqué,legérantpeutdémissionner. 16. Pouvoirs du gérant -Ilassurelagestioncourantedelasociété.Ses pouvoirsdécoulentdirectementdel objetsocial.cesontlesstatutsqui lesdéfinissent:«danslesrapportsentreassociés,legérantpeutaccomplir touslesactesdegestionquedemandel intérêtdelasociété.s ilyaplusieurs gérants,ilsexercentséparémentcespouvoirs,saufledroitquiappartientà chacundes opposeràuneopérationavantqu ellenesoitconclue.letout,à défaut de dispositions des statuts sur le mode d administration»(art.1848, C. civ.). Lesassociéspeuventdoncrestreindre,parl intermédiairedesstatuts,les pouvoirsdugérant.parexemple,lerestreindredanslemontantdes emprunts ou lui interdire de vendre sans l accord préalable des associés. àl inverse,legérantpeutêtreinvestidespouvoirslesplusétendus,toujoursdanslalimitedel objetsocial.lesstatutspeuventconférerau gérant le pouvoir de vendre tout ou partie du patrimoine immobilier. Attention cependant à rester en cohérence avec l objet social : le gérant ne peut vider la société de sa substance, par exemple en vendant l immeuble dont la gestion est l unique objet de la société. 17.Limitesauxpouvoirsdugérant-Lesdécisionsimportantesquine relèventpasdespouvoirsdugérantdoiventêtreprisesparlesassociés réunisenassemblée.ilenestdemêmepourlesactesdegestionquine 26

7 L a S o c i é t é c i v i L e p r é f é r a b L e à L indivision présentent pas un intérêt pour la société. L article 1852 du Code civil dispose : «les décisions qui excèdent les pouvoirs reconnus aux gérants sont prises selon les dispositions statutaires ou, en l absence de telles dispositions, à l unanimitédesassociés».parexemplelegérantpeutconclureuncautionnement au nom de la SCI s il est expressément prévu dans les statuts. Si tel n est pas le cas il doit être autorisé par l unanimité des associés. Assemblées d associés 18.organededécision-«Lesdécisionssontprisesparlesassociésréunis en assemblée. Les statuts peuvent aussi prévoir qu elles résulteront d une consultation écrite»(art.1853,c.civ.).l assembléedoitêtreconsidérée commeuneaideefficaceàlaréalisationdel objectifdelascietnon commeunecontrainte.«tout associé a le droit de participer aux décisions collectives» (art. 1844, C. civ.). Quipeutconvoquer?Les statuts indiquent clairement les personnes habilitées. Le plus souvent le gérant remplit cette fonction mais l article 39dudécretn du3juillet1978permetàtoutassociéde demander au gérant la convocation de celle-ci. Comment convoquer? Iln yapasderègleimpérative.sil undesassociés est une personne morale, la lettre recommandée s impose 15 jours avantladateprévue.dansdenombreusessociétésfamiliales,laforme oraleestlaplususitée.danstouslescas,laconvocationindiqueral ordre dujouretdevracomportertouslesdocumentsnécessairesàl informationdesassociésconcernantcelui-ci.lesassociésdoiventavoirenmain touslesélémentsd appréciationpourparticiperactivementaudébat.si lenombred associésestimportant,unefeuilledeprésenceserarequise; sinon,lesassociésprésentsouleursmandatairessignerontleprocèsverbal d assemblée. 19.exercicedudroitdevote - «Lesdécisionsquiexcèdentlespouvoirs reconnusauxgérantssontprisesselonlesdispositionsstatutairesou,enl absencedetellesdispositions,àl unanimitédesassociés» (art. 1852, C. civ.). Si lenombredepartsestimpérativementproportionnelauxapports,rien n empêched attribuerplusdedroitsdevoteàcertainsassociés.pource faire,ilsuffitquelesstatutsprévoientdespartsàdroitsdevotesimpleet des parts à droits de vote multiple. 27

8 L i m m o b i L i e r d e n t r e p r i s e Exemple Lesstatutsd unesociétécivileaucapitalde100000e divisé en partspeuventtrèsbienprévoirquelespartsnumérotéesde1à350auront deuxdroitsdevoteetlespartsnumérotéesde351à1000aurontundroit devote.lesparentspourrontainsidonnerlespartsnumérotéesde351à 1000(soit650partssurles1000)àleursenfantsetconserverlamajorité des droits de vote, ce qui peut s avérer utile en cas de mésentente familiale. Ledroitdevoteeststrictementpersonnel.Seull épouxquialaqualité d associévote,mêmesilespartsdépendentdelacommunauté.lemineur non émancipé ne peut pas voter. C est donc son père ou sa mère qui vote à sa place en cas d administration pure et simple, ou son tuteur dans les autres cas. Encasdepartsdémembrées,l usufruitiernevote,enprincipe,quepour l affectation des bénéfices (art. 1844, C. civ.). En cas de parts indivises, les membres de l indivision doivent désigner un mandataire choisi parmi eux ou en dehors. 28 Formalités de création de la SCI 20. énoncée des formalités - Les statuts, acte fondateur de la société, doivent être signés par tous les associés. Ils sont établis en quatre exemplaires originaux à destination du lieu du siège social, pour conservation (1exemplaire),delaformalitéd enregistrement(1exemplaire),dudépôt augreffedutribunaldecommerce(2exemplaires).aprèsenregistrement des statuts et publication d un avis de constitution dans un journal d annonceslégales,lasociétédoitêtreprésentéeàl immatriculationau greffe du tribunal de commerce. 21.statutsparactesousseingprivéouauthentique- Un acte sous seingprivéestétabliparlescocontractants,éventuellementaidéparun conseil,sousleurseulesignature.ilestplusfacilementcontestableou sourcedelitige.unacteauthentiqueestdresséetreçuparlenotaire.sa forceprobanteesttrèssupérieure(ilfaitfoijusqu àinscriptiondefaux)et ildisposedelaforceexécutoire(ils exécutesansavoirbesoind unereconnaissancejudiciaire).deplus,unacteauthentiqueestconseillédansles cas suivants : SCIetapportd unimmeuble.l établissementdesstatutsparacte notariéestpréférableencasd apportimmobilier(immeubleoudroitau

9 L a S o c i é t é c i v i L e p r é f é r a b L e à L indivision bailsupérieurà12ans)carlamutationdoitfairel objetd unepublicationaubureaudeshypothèques.sinon,ilconvientdefaireundépôtdes statuts sous seing privé au rang des minutes d un notaire afin qu il procède aux formalités de publicité foncière ; SCIavecdeshéritiers.«Iln estpasdûderapportpourlesassociations faitessansfraudeentreledéfuntetl undeseshéritiers,lorsquelesconditions en ont été réglées par un acte authentique» (art. 854, C. civ.). Cela veut dire, acontrario,quesilesstatutssontfaitsparactesousseingprivé,les enfantsquinesontpasassociésdanslascipeuvent,audécèsdesparents, demanderàceuxquisontassociéslerapportdesbénéficesqu ilsont retirésdelasci.lerapportpourra,néanmoins,êtredemandéencas d avantage pouvant porter atteinte à la part réservataire d un cohéritier ; SCI entre époux. «Lesavantagesetlibéralitésrésultantd uncontratde sociétéentreépouxnepeuventêtreannulésparcequ ilsconstitueraientdes donationsdéguisées,lorsquelesconditionsenontétérégléesparunacte authentique»(art ,c.civ.).desépouxmariéssouslerégimedela communautépeuventconstituerentreeuxunesociétécivileauseinde laquelleilsserontseulsassociés,mêmes ilsn apportentàcettesociétéque desbienscommuns.ilimportecependantquelasociéténesoitpas fictive. Le recours à l acte authentique évite la qualification de donation déguisée. 22. immatriculation - L immatriculation au registre du commerce et dessociétés(rcs)conditionnelanaissancedelapersonnalitémoraleet donc le moment où la société civile possède un patrimoine propre. à partirdecejour,lesapportsluiappartiennentréellementetchaque associés entrouvedoncdépouillé.laformalitécoûteenviron60e (hors frais d insertion de l avis de constitution dans un journal d annonces légales). La demande d immatriculation doit être déposée auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises) dont relève la société civile. Le CFE est situé auprès du greffe du tribunal de commerce (T. com.) ou bien du tribunaldegrandeinstance(tgi)statuantcommercialement.cesontles CFEquis occupentdel immatriculation(duréevariable),del insertion de l avis de constitution au BODACC (Bulletin Officiel Des Annonces Civiles et Commerciales) dansundélaidehuitjoursaprèsl immatriculation et de la déclaration d existence à l administration fiscale. Ledossieràfourniraugreffecomprenddeuxexemplairesdesstatuts timbrés et enregistrés, deux exemplaires de la décision des associés nom- 29

10 L i m m o b i L i e r d e n t r e p r i s e mantlegérant(s iln estpasnommédanslesstatuts,l impriméremplide demande d immatriculation, un justificatif de l insertion de l avis de constitution dans un journal d annonces légales, un justificatif du lieu du siègesocial.legérantdoitfourniruneattestationsurl honneurdenon condamnation à des sanctions pénales, un extrait de son casier judiciaire, unextraitd actedemariageetunecopieducontratdemariage,un extrait d acte de naissance datant de moins de trois mois. L immatriculation entraîne l attribution du numéro SIREN à neuf chiffres.letribunaldélivreunextraitkbis qui, en quelque sorte, constitue l état civil de la société. La société civile acquiert alors la personnalité morale. Un conseil Gardez deux ou trois originaux du Journal d Annonces Légales dans lequel l annonce est parue, ils seront sûrement utiles par la suite. n os 23 à 29 réservés. 30

ont établi, ainsi qu il suit, les statuts d une société par actions simplifiée devant exister entre eux.

ont établi, ainsi qu il suit, les statuts d une société par actions simplifiée devant exister entre eux. Statuts d une SAS [Avertissement : Les présents statuts sont proposés par les auteurs. Ils n ont qu un caractère indicatif. En aucun cas, il ne s agit de statuts types. Les personnes désirant rédiger les

Plus en détail

Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI

Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI Conférence PNI Mars 2014 Transmettre son patrimoine/ De la création à la disparition de la SCI De nombreuses personnes s interrogent sur la manière de transmettre leur patrimoine. La société civile immobilière

Plus en détail

STATUTS. ont établi, ainsi qu il suit, les statuts de la société civile qu il sont convenus de constituer.

STATUTS. ont établi, ainsi qu il suit, les statuts de la société civile qu il sont convenus de constituer. STATUTS Les soussignés : - (nom, prénoms, profession, domicile, inscription à l Ordre) - ont établi, ainsi qu il suit, les statuts de la société civile qu il sont convenus de constituer. Article 1er -

Plus en détail

Statuts Roche Holding SA

Statuts Roche Holding SA Statuts Roche Holding SA 4 mars 2008 I. Raison sociale, but, siège et durée de la société 1 Sous la raison sociale «Roche Holding AG» «Roche Holding SA» «Roche Holding Ltd» existe une société anonyme qui

Plus en détail

Registre des Energiologues de France STATUTS

Registre des Energiologues de France STATUTS Registre des Energiologues de France STATUTS 1. ARTICLE 1 : FORME Suite au dépôt de ces statuts à la Préfecture de la Vienne (Poitiers), il est projeté de former la présente association, à but non lucratif,

Plus en détail

REFORME DES SUCCESSIONS

REFORME DES SUCCESSIONS REFORME DES SUCCESSIONS Le projet de loi sur les successions a été adopté le 22 février 2006 par l assemblée nationale. Il sera évoqué par le Sénat dans le courant de la semaine prochaine. De manière assez

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SCI Bien gérer son patrimoine Huitième édition, 1998, 2001, 2004, 2008, 2010, 2012, 2013, 2014 ISBN : 978-2-212-55995-8

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SCI Modèles prêts à l emploi sur CD-Rom www.editions-organisation.com/livres/denos

Plus en détail

Statuts de Givaudan SA

Statuts de Givaudan SA Statuts de Givaudan SA Avril 2013 TABLE DES MATIÈRES Section 1 Raison Sociale, Siege et But... 3 Section 2 Capital... 4 Section 3 Organisation... 7 Section 4 Etablissement des Comptes et Emploi du Bénéfice...

Plus en détail

A 29 LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE. (adaptée à la petite entreprise) Avril 2014

A 29 LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE. (adaptée à la petite entreprise) Avril 2014 A 29 LA SOCIETE PAR ACTIONS SIMPLIFIEE (adaptée à la petite entreprise) Avril 2014 Pour toute précision concernant le contenu de ce document, vous pouvez contacter le service juridique à l adresse suivante

Plus en détail

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale

Autorisation d emprunt pour l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale Projet de loi (89) accordant une autorisation d emprunt de 6 00 000 F au Conseil d Etat pour financer l acquisition d actions nominatives et au porteur de la Banque cantonale de Genève et ouvrant un crédit

Plus en détail

STATUTS. «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi»

STATUTS. «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi» STATUTS «La Tortue Bleue- fonds de dotation pour l emploi» L an DEUX MILLE QUATORZE, Le 18 février, A Paris, Claire Chamarat Sophie Duval Florence de Haas Pascal Malnou Bruno Paillet Didier Saco Xavier

Plus en détail

ENTREPRENDRE EN FAMILLE

ENTREPRENDRE EN FAMILLE ENTREPRENDRE EN FAMILLE Lorsqu une personne décide de créer ou de reprendre une entreprise, le futur chef d entreprise est confronté au financement de son projet, mais aussi, à la protection de ses biens

Plus en détail

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS

FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS FONDATION CéMaVie Fondation reconnue d utilité publique Siège : Nantes (Loire-Atlantique) ------------------------------------ STATUTS I - But de la Fondation Article 1er L établissement dit CéMaVie fondé

Plus en détail

Création de SCP. Caractéristiques de la SCP. Les associés de la SCP. Capital et apports. Règles de constitution

Création de SCP. Caractéristiques de la SCP. Les associés de la SCP. Capital et apports. Règles de constitution 1 Création de SCP Caractéristiques de la SCP But des sociétés civiles... 4000 Professions réglementées... 4001 Hiérarchie des textes... 4001 Intérêt de la SCP... 4003 Régimes fiscal et social... 4003 SCP

Plus en détail

STATUTS SOCIETE EN PARTICIPATION

STATUTS SOCIETE EN PARTICIPATION STATUTS SOCIETE EN PARTICIPATION Entre les soussignés : - - M (indiquer identité et adresse) - M (indiquer identité et adresse) Il est établi, ainsi qu il suit, les statuts de la société en participation

Plus en détail

STATUTS DE L OPQIBI. Edition du 08/04/2010

STATUTS DE L OPQIBI. Edition du 08/04/2010 STATUTS DE L OPQIBI Edition du 08/04/2010 Organisme de Qualification de l Ingénierie 104, rue Réaumur - 75002 Paris Tél. : 01.55.34.96.30 - Fax : 01.42.36.51.90 - E-mail : opqibi@wanadoo.fr Site Internet

Plus en détail

SOCIETE EN PARTICIPATION

SOCIETE EN PARTICIPATION SOCIETE EN PARTICIPATION PRINCIPE : LA LIBERTE CONTRACTUELLE La société en participation est celle que les associés ont convenu de ne pas immatriculer. Aux termes de l article 1871 du Code civil, il est

Plus en détail

XXX Société à Responsabilité limitée au capital de F. 50.000 Siège Social : STATUTS

XXX Société à Responsabilité limitée au capital de F. 50.000 Siège Social : STATUTS XXX Société à Responsabilité limitée au capital de F. 50.000 Siège Social : STATUTS Avertissement : le présent modèle ne peut être utilisé que lorsque les conditions légales, réglementaires et conventionnelles

Plus en détail

31 Pacte fiscal PACTE FISCAL. Présentation du régime d exonération partielle... 2500

31 Pacte fiscal PACTE FISCAL. Présentation du régime d exonération partielle... 2500 31 Pacte fiscal Présentation du régime d exonération partielle... 2500 L engagement collectif de conservation Titres pouvant faire l objet d un pacte... 2501 Personnes physiques ou morales signataires

Plus en détail

GUIDE DE LA CRÉATION D ENTREPRISE EN SERBIE CADRE JURIDIQUE PROCÉDURE. Un partenaire fiable

GUIDE DE LA CRÉATION D ENTREPRISE EN SERBIE CADRE JURIDIQUE PROCÉDURE. Un partenaire fiable GUIDE DE LA CRÉATION D ENTREPRISE EN SERBIE CADRE JURIDIQUE PROCÉDURE Un partenaire fiable GUIDE DE LA CRÉATION D ENTREPRISE EN SERBIE CADRE JURIDIQUE PROCÉDURE BELGRADE 2014 Sommaire 1 2 INFORMATIONS

Plus en détail

Statuts de SARL à associé unique

Statuts de SARL à associé unique Statuts de SARL à associé unique MODE D EMPLOI DES STATUTS-TYPES DE SARL COMPOSÉE D UN ASSOCIÉ UNIQUE, GÉRANT DE LA SOCIÉTÉ (ENTREPRISE UNIPERSONNELLE À RESPONSABILITÉ LIMITÉE, DITE EURL) D i r e c t i

Plus en détail

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE

STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE STATUTS SANTE BTP ROUEN DIEPPE Adoptés par l assemblée générale extraordinaire du 9 novembre 2012 TITRE I CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article 1 Constitution, dénomination A l initiative des professionnels

Plus en détail

Chapitre I : La constitution de société

Chapitre I : La constitution de société Chapitre I : La constitution de société 1. Aspects généraux Il convient de rappeler que la société est un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes conviennent de mettre quelque chose en commun en

Plus en détail

FIVONDRONAN NY MPANDRAHARAHA MALAGASY FIV.MPA.MA STATUTS

FIVONDRONAN NY MPANDRAHARAHA MALAGASY FIV.MPA.MA STATUTS FIVONDRONAN NY MPANDRAHARAHA MALAGASY FIV.MPA.MA STATUTS TITRE I : Constitution Dénomination Devise - Objet Siège Durée Article 1 : Constitution Il est constitué, entre les entrepreneurs économiques privés

Plus en détail

OPERATION «ZAC DE L ETOILE» A STRASBOURG SECTEUR DAUPHINE AUSTERLITZ AVIS DE MARCHE MARCHE DE TRAVAUX

OPERATION «ZAC DE L ETOILE» A STRASBOURG SECTEUR DAUPHINE AUSTERLITZ AVIS DE MARCHE MARCHE DE TRAVAUX OPERATION «ZAC DE L ETOILE» A STRASBOURG SECTEUR DAUPHINE AUSTERLITZ AVIS DE MARCHE MARCHE DE TRAVAUX POUVOIR ADJUDICATEUR : S.E.R.S., 10, rue Oberlin BP 50011 67080 STRASBOURG CEDEX Site internet : www.sers.eu

Plus en détail

GUIDE DE REDACTION DES STATUTS

GUIDE DE REDACTION DES STATUTS GUIDE DE REDACTION DES STATUTS Ce guide a pour objectif de vous accompagner dans la rédaction des statuts de votre association sportive. Il vous permettra de comprendre les enjeux de la rédaction des statuts

Plus en détail

STATUTS ADOPTES LE 30 JANVIER 1997

STATUTS ADOPTES LE 30 JANVIER 1997 1 STATUTS ADOPTES LE 30 JANVIER 1997 I Conformément à l Article L 411-1 et suivants du Livre IV du Code du Travail, il est constitué, entre tous ceux qui adhérent ou adhéreront aux présents statuts un

Plus en détail

A 8 LA SOCIETE EN PARTICIPATION ENTRE ARTISANS. Juillet 2014

A 8 LA SOCIETE EN PARTICIPATION ENTRE ARTISANS. Juillet 2014 A 8 LA SOCIETE EN PARTICIPATION ENTRE ARTISANS Juillet 2014 Pour toute précision concernant le contenu de ce document, vous pouvez contacter le service juridique à l adresse suivante : cma.juridique@cm-alsace.fr

Plus en détail

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC

Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC Coordonné par Jean-Michel GUÉRIN, avec la collaboration de Renaud TURC LA COPROPRIÉTÉ Éditions d Organisation, 1998, 2000, 2002 De Particulier à Particulier, 1998, 2000, 2002 ISBN : 2-7081-2793-4 Le règlement

Plus en détail

STATUTS *** SOCIÉTES EN PARTICIPATION AVERTISSEMENT

STATUTS *** SOCIÉTES EN PARTICIPATION AVERTISSEMENT MAJ 27/01/2016 STATUTS *** SOCIÉTES EN PARTICIPATION AVERTISSEMENT Ce document est proposé comme modèle pouvant servir de base aux vétérinaires qu il s agit de compléter et adapter à leur situation dans

Plus en détail

SOCIETE EN PARTICIPATION

SOCIETE EN PARTICIPATION SOCIETE EN PARTICIPATION 02/03/2015 La société en participation est une société que les associés ont convenu de ne pas immatriculer. Elle n a pas la personnalité morale et n est pas soumise à publicité

Plus en détail

MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N. Spécialiste de l Arrière Pays depuis 1990

MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N. Spécialiste de l Arrière Pays depuis 1990 MANDAT DE VENTE AVEC/ SANS EXCLUSIVITE N (article 6 loi N 70-9 du 2 janvier 1970 et articles 72 et suivants du décret N 72-678 du 20 juillet 1972) (rémunération la charge de l Acquéreur) Spécialiste de

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE

STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE STATUTS DE L ASSOCIATION GROUPEMENT D EMPLOYEURS SPORT ANIMATION LOISIRS TOURISME DORDOGNE ARTICLE 1 : CONSTITUTION DENOMINATION Entre les adhérents aux présents statuts il est créé une association dénommée

Plus en détail

Statuts de l ASP. ASP Fondatrice, Accompagnement, développement en Soins Palliatifs

Statuts de l ASP. ASP Fondatrice, Accompagnement, développement en Soins Palliatifs Statuts de l ASP Création : Dépôt légal 13 décembre 1984 Journal officiel du 2 janvier 1985 Modifications des statuts approuvées par l Assemblée générale des 17 mai 1999, 06 mai 2003, 17 mai 2005 et 22

Plus en détail

STATUTS. Art.3. L'année sociale de l'association commence le 1er juin et se termine le 31 mai de chaque année.

STATUTS. Art.3. L'année sociale de l'association commence le 1er juin et se termine le 31 mai de chaque année. ACCUEIL DES FRANÇAISES À BRUXELLES a.s.b.l. STATUTS Titre 1er. Dénomination, siège, durée, but Article 1er. Il existe une association sans but lucratif sous la dénomination «Accueil des Françaises à Bruxelles

Plus en détail

Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM, ADRESSE ET POINT DE CONTACT Nom officiel : Ville de Montélimar Adresse postale : Hôtel de Ville, Place

Plus en détail

LOI N 2001 / 020 DU 18 DECEMBRE 2001 PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LOI N 2001 / 020 DU 18 DECEMBRE 2001 PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE LOI N 2001 / 020 DU 18 DECEMBRE 2001 PORTANT ORGANISATION DE LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER L Assemblée Nationale a délibéré et adopté, Le Président de la République

Plus en détail

KLEPIERRE S T A T U T S

KLEPIERRE S T A T U T S KLEPIERRE Siège social : 21, avenue Kléber - 75116 PARIS 780 152 914 RCS PARIS S T A T U T S Mis à jour par décision du Président du Directoire du 21 mai 2012 S T A T U T S TITRE I FORME - OBJET - DENOMINATION

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION

STATUTS DE L'ASSOCIATION STATUTS DE L'ASSOCIATION Énergie Partagée PREAMBULE Les membres Fondateurs de l'association Énergie Partagée ont constaté leur accord unanime sur les impasses auxquelles conduisent les pratiques contemporaines

Plus en détail

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER.

Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. Union Professionnelle des Loueurs de Matériel de Chemin de Fer, en abrégé LOMATFER. NOUVEAUX STATUTS Dénomination et siège Article 1 Il est constitué une association professionnelle régie par la loi du

Plus en détail

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE ------- NOR : SAE0400401DL DELIBERATION N 2004-55 APF DU 11 MARS 2004 portant réglementation du registre du commerce et des sociétés. L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE

Plus en détail

ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR

ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR ENTREPRENEUR L ENTREPRENEUR www.notaires.paris-idf.fr L ENTREPRENEUR Le notaire a toujours été le conseil privilégié de l entrepreneur. Il apporte une aide à tous les stades de la vie de l entreprise :

Plus en détail

Les professionnels de l immobilier

Les professionnels de l immobilier PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 23 Chapitre 2 La réglementation des activités de l immobilier 27 Les métiers de l immobilier Le secteur de l immobilier

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LOTISSEMENT LA PLAINE DE GRAUBIELLE A ROQUESERIERE

STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LOTISSEMENT LA PLAINE DE GRAUBIELLE A ROQUESERIERE 1 STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LOTISSEMENT LA PLAINE DE GRAUBIELLE A ROQUESERIERE Titre 1 - Formation ARTICLE 1 : FORMATION Il est formé une Association syndicale libre régie par l ordonnance n 2004-632

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «société d assurance rattachée à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de Préambule - Raison sociale

Plus en détail

VITROPOLE. Association des Pôles d Activités de l Anjoly et des Estroublans

VITROPOLE. Association des Pôles d Activités de l Anjoly et des Estroublans VITROPOLE Association des Pôles d Activités de l Anjoly et des Estroublans Association Syndicale Libre régie par la loi du 21 juin 1865 et les lois qui l ont modifiée STATUTS Mise à jour Assemblée Générale

Plus en détail

LOI N 88-04 du 16 JUIN 1988 FIXANT LE STATUT DE LA COPROPRIETE DES IMMEUBLES BATIS

LOI N 88-04 du 16 JUIN 1988 FIXANT LE STATUT DE LA COPROPRIETE DES IMMEUBLES BATIS LOI N 88-04 du 16 JUIN 1988 FIXANT LE STATUT DE LA COPROPRIETE DES IMMEUBLES BATIS Le développement «horizontal» de Dakar a considérablement réduit au cours de ces dernières années l espace susceptible

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mis à jour le 4 mars 2015 PREAMBULE Le conseil d administration d ARKEMA (la «Société») a arrêté le présent règlement intérieur contenant le recueil des

Plus en détail

ﻝﻭﻷﺍ ﺏﺎـــﺒﻟﺍ ﻝﻭﻷﺍ ﻞﺼﻔﻟﺍ ﺔﻣﺎﻋ ﻡﺎﻜﺣﺃ ـ ﻩﺍﺪﻣﻭ ﺔﻴﻌﻤﳉﺍ ﻞﻤﻋ ﺓ ﺪﻣ ـ ﺮﻘﳌﺍ ـ

ﻝﻭﻷﺍ ﺏﺎـــﺒﻟﺍ ﻝﻭﻷﺍ ﻞﺼﻔﻟﺍ ﺔﻣﺎﻋ ﻡﺎﻜﺣﺃ ـ ﻩﺍﺪﻣﻭ ﺔﻴﻌﻤﳉﺍ ﻞﻤﻋ ﺓ ﺪﻣ ـ ﺮﻘﳌﺍ ـ الجمهورية الجزاي رية الديمقراطية الشعبية وزارة الداخلية والجماعات المحلية القانون الا ساسي النموذجي للجمعيات ﻣﻼﺣﻈﺔ : ﺗﻀﻊ ﻣﺼﺎﻟﺢ وزارة اﻟﺪاﺧﻠﯿﺔ واﻟﺠﻤﺎﻋﺎت اﻟﻤﺤﻠﯿﺔ ھﺬا اﻟﻘﺎﻧﻮن اﻷﺳﺎﺳﻲ اﻟﻨﻤﻮذﺟﻲ ﺗﺤﺖ ﺗﺼﺮف اﻟﻤﻮاﻃﻨﯿﻦ

Plus en détail

Les conférences du Comment réussir la création de son entreprise?

Les conférences du Comment réussir la création de son entreprise? Les conférences du Comment réussir la création de son entreprise? Aspects Juridiques 18 juin 2012 Le choix de la forme juridique Entreprise individuelle Auto-Entrepreneur EIRL (Entreprise Individuelle

Plus en détail

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS

ASSOCIATION METEO LOR STATUTS Page 1 sur 10 ASSOCIATION METEO LOR STATUTS ARTICLE 1er - CONSTITUTION - DUREE. Conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901, il est fondé le 20 avril 2013 une

Plus en détail

Table des matières. Préambule... 7. Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire... 9

Table des matières. Préambule... 7. Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire... 9 Table des matières Préambule............................ 7 Chapitre 1 Le régime matrimonial primaire................ 9 Devoir de secours entre époux (art. 213)........................ 10 1. Frais funéraires

Plus en détail

FORMATION TERTIAIRE DROIT DES SOCIETES COMMERCIALES ET DU GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE NOTE DE COURS

FORMATION TERTIAIRE DROIT DES SOCIETES COMMERCIALES ET DU GROUPEMENT D INTERET ECONOMIQUE NOTE DE COURS 1 NOTE DE COURS ORGANISATIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA SA ET DE LA SARL SECTION 2 : ORGANISATIONS ET FONCTIONNEMENT DE LA SA ET DE LA SARL Six principaux points seront successivement abordés : - L organe

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Selon le code civil (art. 1984), le mandat est l acte par lequel une personne, le mandant, donne à une autre, le mandataire, le pouvoir de faire quelque chose en son nom.

Plus en détail

LA LOCATION-GERANCE : UN BON INSTRUMENT DE TRANSMISSION

LA LOCATION-GERANCE : UN BON INSTRUMENT DE TRANSMISSION FICHE PRATIQUE : LA LOCATION-GERANCE : UN BON INSTRUMENT DE TRANSMISSION La location-gérance (appelée également «gérance libre») est un contrat par lequel le propriétaire d un fonds de commerce (ou artisanal)

Plus en détail

Immobilier d entreprise et modes de détention

Immobilier d entreprise et modes de détention Dossier spécial Patrimoine immobilier Immobilier d entreprise et modes de détention Il y a plusieurs façons de détenir l immobilier de l entreprise. Il peut être compris dans le patrimoine privé du chef

Plus en détail

Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901

Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901 Exemple de statuts pour la constitution d une association à but non lucratif, régie par la loi du 1er Juillet 1901 proposé par la Fédération Française d Airsoft version 1.0 du 14 décembre 2015 Licence

Plus en détail

Les modèles de courriers et correspondances

Les modèles de courriers et correspondances Les modèles de courriers et correspondances CONSTITUTION DE SOCIETES Modèle de Statuts de SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle) à direction collégiale L information juridique est élaborée

Plus en détail

Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Ville de Montélimar AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE SI : POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM, ADRESSE ET POINT DE CONTACT Nom officiel : Ville de Montélimar Adresse postale : Hôtel de Ville, Place Emile

Plus en détail

Les nouveaux mandats

Les nouveaux mandats Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

Modèle de déclaration d affectation du patrimoine par un entrepreneur individuel à responsabilité limitée

Modèle de déclaration d affectation du patrimoine par un entrepreneur individuel à responsabilité limitée Modèle de déclaration d affectation du patrimoine par un entrepreneur individuel à responsabilité limitée I. Renseignements généraux Nom :... Nom d usage :... Prénom :... Né(e) le :... A :... Domicile

Plus en détail

LA LIQUIDATION JUDICIAIRE

LA LIQUIDATION JUDICIAIRE 1.9 DÉFINITION Procédure destinée à mettre fin à l activité de l entreprise ou à réaliser le patrimoine du débiteur par une cession globale ou séparée de ses droits et de ses biens. JURIDICTION COMPÉTENTE

Plus en détail

Vaudoise Assurances Holding SA Statuts

Vaudoise Assurances Holding SA Statuts 1 Vaudoise Assurances Holding SA Statuts Vaudoise Assurances Holding SA Statuts I. Raison sociale But Durée Siège Raison sociale et siège, durée Art. 1 Il existe sous la raison sociale VAUDOISE ASSURANCES

Plus en détail

La société en participation

La société en participation La société en participation La société en participation n est pas une société comme les autres. C est une société simple et souple. C est du moins, ce qui apparaitra à travers l étude de ses caractéristiques

Plus en détail

FONDATION SAINT JEAN DE DIEU

FONDATION SAINT JEAN DE DIEU STATUTS FONDATION SAINT JEAN DE DIEU PRÉAMBULE La Fondation Saint Jean de Dieu a pour objet de poursuivre une œuvre âgée de plus de quatre siècles en France, fondée sur l inspiration originelle de Saint

Plus en détail

TRANSFERT DE SIEGE UNIQUEMENT DANS LES ALPES-MARITIMES (RM ou RM/RCS)

TRANSFERT DE SIEGE UNIQUEMENT DANS LES ALPES-MARITIMES (RM ou RM/RCS) CENTRE DE FORMALITES DES ENTREPRISES (Articles R.12-1 et suivants du Code de Commerce) TRANSFERT DE SIEGE UNIQUEMENT DANS LES ALPES-MARITIMES (RM ou RM/RCS) EN CAS D INSCRIPTION AU RCS, FOURNIR TOUS LES

Plus en détail

Le travailleur indépendant

Le travailleur indépendant Le travailleur indépendant Fiche 1 Objectifs Prérequis Mots-clefs 1. Identifier les différents régimes juridiques d exercice d une activité professionnelle 2. Analyser les conditions d accès à une profession

Plus en détail

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980)

SANTE AU TRAVAIL STATUTS. Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) SANTE AU TRAVAIL STATUTS Association Interentreprises de Santé au Travail du Grand Lyon (Association déclarée J.O. du 21 janvier 1980) Service Interentreprises de Santé au Travail 100 rue du 4 août 1789

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Conseil général CIDPA CLIC départemental 72 CIDPA CLIC départemental 03/2009 - Sept. 2010-09/2011 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Le mandat de protection future est une mesure conventionnelle par laquelle

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT D INTERET PUBLIC (G.I.P.) FONDS DE SOLIDARITE LOGEMENT

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT D INTERET PUBLIC (G.I.P.) FONDS DE SOLIDARITE LOGEMENT CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT D INTERET PUBLIC (G.I.P.) FONDS DE SOLIDARITE LOGEMENT Il est constitué entre : - le Conseil Général représenté par le vice-président chargé du développement social,

Plus en détail

PA 12 STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LIBRE DES PROPRIETAIRES DU LOTISSEMENT LE MANOIR DE COMMIS. Commune de CASTELMAUROU

PA 12 STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LIBRE DES PROPRIETAIRES DU LOTISSEMENT LE MANOIR DE COMMIS. Commune de CASTELMAUROU PA 12 STATUTS DE L'ASSOCIATION SYNDICALE LIBRE DES PROPRIETAIRES DU LOTISSEMENT LE MANOIR DE COMMIS Commune de CASTELMAUROU ARTICLE l : FORMATION Par le fait de la signature de l'acte d'acquisition les

Plus en détail

VILLE DE MONTELIMAR AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

VILLE DE MONTELIMAR AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE VILLE DE MONTELIMAR AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Section I : Pouvoir adjudicateur I.1) Nom, adresses et point(s) de contact Nom officiel : Commune de Montélimar Adresse postale : Hôtel de Ville,

Plus en détail

STATUTS DE ZWAHLEN & MAYR SA (projet soumis à l approbation de l AG du 29.4.2015)

STATUTS DE ZWAHLEN & MAYR SA (projet soumis à l approbation de l AG du 29.4.2015) STATUTS DE ZWAHLEN & MAYR SA (projet soumis à l approbation de l AG du 29.4.2015) Statuts (ancien texte) Statuts (nouveau texte proposé) Article premier : Raison sociale 1.1 Sous la raison sociale «Zwahlen

Plus en détail

Assemblée générale du 24 avril 2014

Assemblée générale du 24 avril 2014 S t a t u t s Assemblée générale du 24 avril 2014 TITRE I CONSTITUTION - FORME DÉNOMINATION - SIÈGE SOCIAL ACTIONNARIAT - OBJET - REPRÉSENTATION CIRCONSCRIPTION - DURÉE Société anonyme coopérative de crédit

Plus en détail

MODELE DE STATUTS TYPES DES GROUPEMENTS AGRICOLES D'EXPLOITATION EN COMMUN PREAMBULE

MODELE DE STATUTS TYPES DES GROUPEMENTS AGRICOLES D'EXPLOITATION EN COMMUN PREAMBULE MODELE DE STATUTS TYPES DES GROUPEMENTS AGRICOLES D'EXPLOITATION EN COMMUN PREAMBULE Par acte sous seing privé Entre : A. M(me)...né(e) le...à...demeurant à...époux(se) de Mme(M)... marié(e) le...à...sans

Plus en détail

VILLE DE MONTELIMAR AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues :

VILLE DE MONTELIMAR AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE. Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues : SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR VILLE DE MONTELIMAR AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE I.1) NOM, ADRESSE ET POINT DE CONTACT Nom officiel : VILLE DE MONTELIMAR Adresse postale : Hôtel de Ville, Place

Plus en détail

ASSOCIATION REGIONALE DES EXPERTS-COMPTABLES AGRICOLES

ASSOCIATION REGIONALE DES EXPERTS-COMPTABLES AGRICOLES ASSOCIATION REGIONALE DES EXPERTS-COMPTABLES AGRICOLES DE PICARDIE-ARDENNES Association déclarée Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS Article 1 : Forme Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Cessation d activité. Cessation d activité : les procédures à suivre

Cessation d activité. Cessation d activité : les procédures à suivre Cessation d activité Cessation d activité : les procédures à suivre Adie Conseil Cessation d activité Introduction Cette fiche récapitule les formalités de cessation pour les cas les plus fréquemment rencontrés

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU

CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU CONTRAT DE LOCATION DE TERRAIN NU Entre les soussignés : Monsieur, Madame Né (e) le.. 19. à et demeurant à B.P : Téléphone. Ci-après dénommé «Le Bailleur», d une part, Monsieur, Madame Né (e) le 19. à..

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache. Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache. Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar Introduction à l étude des aspects juridiques de la S.A Objectifs : Présenter

Plus en détail

Droit des sociétés : L actualité législative 2014/2015

Droit des sociétés : L actualité législative 2014/2015 Droit des sociétés : L actualité législative 2014/2015 Nouveautés issues de la Loi 2014-856 du 31/07/2014 dite «loi Hamon» et Décret 2014-1254 du 28/10/2014) L obligation d information périodique triennale

Plus en détail

------------ ------------ la Loi n 2010/022 du 21 décembre 2010 relative à la copropriété des immeubles; DECRETE : CHAPITRE I

------------ ------------ la Loi n 2010/022 du 21 décembre 2010 relative à la copropriété des immeubles; DECRETE : CHAPITRE I REPUBLIQUE DU CAMEROUN PAIX TRAVAIL PATRIE ------------ ------------ DECRET N 2011/1132/ PM DU 11 MAI 2011 Fixant les conditions d accès et d exercice de la profession de syndic de copropriété.- LE PREMIER

Plus en détail

OXYLIOM RDC Société à Responsabilité Limitée (SARL)

OXYLIOM RDC Société à Responsabilité Limitée (SARL) 1 OXYLIOM RDC Société à Responsabilité Limitée (SARL) ENTRE LES SOUSSIGNES : STATUTS 1. Monsieur EKANDA ODIMBA Martin, né à Kananga, le 24/04/1971, de nationalité congolaise, résidant à Kinshasa au n 53/D,

Plus en détail

Propriétaire d un local commercial doit-on conclure un bail commercial ou un bail professionnel?

Propriétaire d un local commercial doit-on conclure un bail commercial ou un bail professionnel? Propriétaire d un local commercial doit-on conclure un bail commercial ou un bail professionnel? En réalité, tout dépend de l activité du locataire. Si ce locataire est un professionnel libéral, le bail

Plus en détail

Loi modifiant la loi concernant la constitution de la Fondation immobilière de la Ville d'onex (11494) PA 453.00 PA 453.01

Loi modifiant la loi concernant la constitution de la Fondation immobilière de la Ville d'onex (11494) PA 453.00 PA 453.01 Loi modifiant la loi concernant la constitution de la Fondation immobilière de la Ville d'onex (11494) PA 453.00 du 14 novembre 2014 Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève, vu l'article

Plus en détail

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS

Service de Santé au Travail du Bâtiment. 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne STATUTS Service de Santé au Travail du Bâtiment Et des Travaux Publics de la Loire 19 rue de l Apprentissage 42000 Saint-Etienne La Santé au Travail 42 LOIRE STATUTS TITRE I - CONSTITUTION OBJET SIEGE DUREE Article

Plus en détail

STATUTS I - BUT DE LA FONDATION D'ENTREPRISE

STATUTS I - BUT DE LA FONDATION D'ENTREPRISE FONDATION D'ENTREPRISE GENAVIE Fondation d'entreprise régie par la loi n 90-559 du 4 juillet 1990 Siège social : Centre hospitalier de NANTES (Loire-Atlantique) ----------------------------------- STATUTS

Plus en détail

MODÈLE DE STATUTS DE SOCIETE CIVILE DE MOYENS

MODÈLE DE STATUTS DE SOCIETE CIVILE DE MOYENS MODÈLE DE STATUTS DE SOCIETE CIVILE DE MOYENS Communication du contrat en deux exemplaires au conseil départemental (art. L. 4113-9 du code de la Santé publique). ENTRE LES SOUSSIGNÉS : (Nom - Prénom -

Plus en détail

Réseau des Arts à Bruxelles RAB Statuts de l association : proposition de modifications (AG 10/03/16)

Réseau des Arts à Bruxelles RAB Statuts de l association : proposition de modifications (AG 10/03/16) Réseau des Arts à Bruxelles RAB Statuts de l association : proposition de modifications (AG 10/03/16) Art. 9. Cotisations Les membres effectifs et adhérents sont tenus de payer une cotisation annuelle

Plus en détail

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX COPORATION DE DÉVELOPPEMENT DU PARC INDUSTRIEL DE LANORAIE TABLE DES MATIÈRES DISPOSITIONS GÉNÉRALES Dénomination sociale page 4 Nature page 4 Mission page 4 Objets page 4 Investissements

Plus en détail

STATUTS. Article 1 : Constitution

STATUTS. Article 1 : Constitution STATUTS Article 1 : Constitution Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhèreront ultérieurement une Association régie par les articles 21 à 79 du Code Civil Local découlant

Plus en détail

Dons et déductions fiscales

Dons et déductions fiscales FICHE PRATI QUE Dons et déductions fiscales En tant que personne morale, toute association ou fondation sans but lucratif peut recevoir des dons en nature ou en espèce. Les donateurs se montrent toutefois

Plus en détail

DECLARATION 21/06/2016. AU 06 Exercice des activités notariales

DECLARATION 21/06/2016. AU 06 Exercice des activités notariales DECLARATION 21/06/2016 AU 06 Exercice des activités notariales EXERCICE DES ACTIVITÉS NOTARIALES (Déclaration N 06 ) L autorisation unique n AU-006 concerne les traitements mis en œuvre par les offices

Plus en détail

CONTRAT CONSTITUTIF DE GROUPEMENT

CONTRAT CONSTITUTIF DE GROUPEMENT CONTRAT CONSTITUTIF DE GROUPEMENT Les Soussignés : La société. Société à responsabilité Limitée au capital de.. dhs dont le siège social est au. Immatriculée au registre du Commerce de Casablanca sous

Plus en détail

Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS

Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS Exemple de statuts pour une SASU proposé par STATUTS Préambule Le soussigné : - M. ou Mme XXXXXX (Indiquer le nom, prénoms et domicile). Il a été arrêté et convenu ce qui suit : Article 1. Forme La société

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 7 G-7-06 N 126 du 27 JUILLET 2006 MUTATIONS A TITRE GRATUIT DONATIONS PASSIF ASSIETTE DU DROIT DE DONATION. (C.G.I., art. 776 bis et L.P.F., art.

Plus en détail

MINISTERE DE LA JUSTICE LUXEMBOURG ASSOCIATIONS ET FONDATIONS SANS BUT LUCRATIF

MINISTERE DE LA JUSTICE LUXEMBOURG ASSOCIATIONS ET FONDATIONS SANS BUT LUCRATIF MINISTERE DE LA JUSTICE LUXEMBOURG ASSOCIATIONS ET FONDATIONS SANS BUT LUCRATIF 2009 Loi du 21 avril 1928 sur les associations et les fondations sans but lucratif Mém. 1928, 521 et 773 mod. L. 22 février

Plus en détail

THEME N 8 LES SOCIETES COMMERCIALES

THEME N 8 LES SOCIETES COMMERCIALES THEME N 8 LES SOCIETES COMMERCIALES Au Maroc, les principales structures juridiques sont: * La Personne physique * La Société en commandite simple * La Société en commandite par actions * La Société en

Plus en détail

Contrat Type. A.S.B.L. - Statuts

Contrat Type. A.S.B.L. - Statuts http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net A.S.B.L. - Statuts Auteur: Me François Collon, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous informer

Plus en détail