Taux de natalité 33 21, 3 19 Taux de mortalité 15, 3 7, 4 7 Taux d accroissement naturel Nombre d enfants par femme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Taux de natalité 33 21, 3 19 Taux de mortalité 15, 3 7, 4 7 Taux d accroissement naturel Nombre d enfants par femme"

Transcription

1 La Chine Activité 6 «Le défi est double, ralentir la croissance démographique et réduire les inégalités de peuplement. De 1949 à 1957, la population chinoise a doublé, atteignant le milliard. Depuis les années 70, pour répondre aux besoins alimentaires d hommes de plus en plus nombreux et faciliter le développement économique, une politique antinataliste ferme a été mise en place. A partir de 1979, les objectifs sont d encourager l enfant unique et d empêcher plus de deux naissances par famille. L avortement et la contraception sont facilités, voire imposés, l âge du mariage recule, les avantages sociaux supprimés à la naissance du second enfant. Les réticences ont été les plus fortes dans les campagnes où avortement sélectif et infanticides ont été pratiqués pour conserver les chances d avoir un enfant unique de sexe mâle : cela conduit à une surmasculinité des classes jeunes.» Document 1 : Le défi démographique (Site Eric Ranguin, Internet, mai 1999) Taux de natalité 33 21, 3 19 Taux de mortalité 15, 3 7, 4 7 Taux d accroissement naturel Nombre d enfants par femme 5, 8 2, 8 2 Document 2 : Principaux indicateurs démographiques (Site Eric Ranguin, Internet, mai 1999) «Il est un phénomène moins connu : celui des millions d enfants nés hors plan. Le gros des naissances hors plan se situe donc à la campagne où vivent les trois quarts des Chinois. ( ) Beaucoup de familles rurales peuvent financer la pénalité frappant la mise au monde d enfants supplémentaires, celle surtout d un fils qui apportera plus tard son aide aux parents. Les réformes économiques ont permis à certaines couches rurales de s enrichir suffisamment pour pouvoir payer les amendes pouvant aller de à yuans, alors que le salaire moyen est de 150 yuans.» Document 3 : Les difficultés de la politique démographique chinoise (D. Stocklin, «La Chine s emballe», Le Monde, Dossiers et documents, septembre 1994) 1. Depuis quand une politique antinataliste est-elle menée en Chine? 2. Calculez le taux d accroissement naturel pour chacune des années et remplissez le tableau (document 2). 3. Quel est le but de cette politique antinataliste? 169 La géographie régionale

2 4. Quel est le modèle de la famille idéale? 5. Dans quelle partie de la société le modèle de la famille idéale a-t-il échoué? Pourquoi? Document 4 : La répartition de la population sur le territoire chinois 6. Quelle est la composition ethnique de la population chinoise? 7. Décrivez la répartition de la population sur le territoire chinois. 170 La géographie régionale

3 Document 5 : L agriculture chinoise 8. Décrivez l organisation de l espace agricole chinois. «L avion qui descend sur Shanghai donne au voyageur européen une vision qui ne peut quitter la mémoire : celle de champs «tirés au cordeau», parcellaires à l infini, miroitant de lumière, composant une mosaïque de couleurs et de reflets Envahissant les vallées, s avançant jusqu à quelques centimètres des habitations, des voies ferrées et des usines, ils paraissent ne pas vouloir laisser à la terre le moindre répit. Ils sont eux-mêmes enserrés dans un réseau géométrique d innombrables canaux d irrigation. Les habitations paraissent minuscules, regroupées en hameaux, seuls prétextes à la présence d un bouquet d arbres.» Document 6 : La campagne de Shanghai (Alain Peyrefitte, Quand la Chine s éveillera, la Terre tremblera, 1973) 171 La géographie régionale

4 Document 7 : Rizières en Chine 9. En utilisant le document 6, décrivez le paysage représenté sur le document La géographie régionale

5 «L Etat contrôle l ensemble de la production mais fait appel au secteur privé et au marché. L initiative est fortement encouragée dans les campagnes pour assurer la production alimentaire et éviter un exode rural massif. De petites entreprises familiales spécialisées se développent dans les campagnes. L enrichissement des campagnes périurbaines est sensible, s opposant aux campagnes éloignées au niveau de vie toujours très bas. L ouverture vers l extérieur revêt plusieurs aspects. Tout d abord la Chine fait appel à l étranger, aux technologies et aux capitaux des pays industriels pour moderniser l appareil de production. Elle privilégie ses voisins asiatiques, le Japon et les N.P.I.. Les stratégies de développement du littoral constituent un autre moyen. Une première étape est la création en 1980 de 4 Z.E.S. (zone économique spéciale) et l ouverture de 14 ports de commerce avec l étranger. Dans cette ouverture, les capitaux de la diaspora chinoise jouent un rôle prédominant et surtout ceux provenant de HongKong.» Document 8 : Vers une «économie socialiste de marché» (Site Eric Ranguin, Internet, mai 1999) 10. Pourquoi le modèle du développement actuel de la Chine est-il appelé économie socialiste de marché? «45 % des exportations de la Chine transitent par HongKong, et 35 % de ses importations. A l inverse, les entreprises du Territoire (HongKong) représentent les deux tiers environ des investissements étrangers en Chine, où elles emploient dans plus de fabriques 3 millions d ouvriers. En renouant, HongKong et la Chine se sont clairement distribués les rôles. HongKong apporte les capitaux, savoir-faire en management, connaissance du marché mondial. La Chine offre en revanche son immensité, son immense réservoir de main-d œuvre et ses facilités de production. HongKong peut ainsi développer dans son «arrière-pays» des productions qu elle n a jamais pu déployer sur son territoire.» Document 9 : HongKong et la Chine (P.-A. Gay, Le Monde, 22 février 1994) 173 La géographie régionale

6 Document 10 : HongKong : Territoire colonisé par les anglais, revenu à la Chine en Présentez le document Pourquoi peut-on considérer que HongKong est la «porte du marché chinois» et que la Chine est l «arrière-pays» de HongKong? «Trois ensembles régionaux se différencient de plus en plus fortement : 1) La Chine littorale de l ouverture. Elle concentre plus de 400 millions de personnes. C est la zone la plus anciennement peuplée, 3 villes géantes structurent l ensemble : Beijing (capitale), Tianjiu, Shanghai. Elle est aussi la plus industrialisée, fournissant les 2 / 3 de la production du pays : industries de base, anciennes et industries légères, plus récentes. Elle bénéficie du premier port, Shanghai. Une région secondaire autour de Guangzhou devient la zone la plus dynamique. Sa croissance repose sur les industries légères comme les vêtements, les chaussures, les téléviseurs. Son niveau de vie plus élevé attire les flux de l exode rural. 2) Une périphérie en voie d intégration. Elle constitue en quelque sorte une Chine intermédiaire, plus vaste, englobant le bassin de Sichuan. Elle reste à dominante agricole, fournissant l essentiel de la production de blé au nord et de riz au sud. Les campagnes sont fortement peuplées, ce qui constitue un frein à la modernisation. Cet ensemble régional fournit aussi la zone côtière en énergie (gisements de charbon, de pétrole) et matières premières. Quelques grandes villes, en particulier Chongqing et Wuhan, dotées de grands complexes industriels d Etat, s accroissent rapidement. 3) Une périphérie peu développée. Cet ensemble souffre de son isolement et constitue un espace de réserve. Les minorités au genre de vie pastoral sont dominantes.» Document 11 : L accroissement des contrastes régionaux (Site Eric Ranguin, Internet, mai 1999) 174 La géographie régionale

7 13. A partir du texte remplissez le tableau suivant sur les contrastes régionaux du développement : Caractéristiques du peuplement Grandes villes pôles économiques Structures de l économie Chine littorale Chine intermédiaire Périphérie Question de synthèse 14. Quels sont les freins au développement économique de la Chine? Mots clés Mots clés Chine des Hans : Diaspora : Front pionnier : les Chinois s appellent tous «les fils des Hans» en référence aux descendants des grands empereurs de la dynastie des Hans (260 av. J.-C. 220 ap. J.- C.). dispersion d une ethnie dans le monde entier. Les causes peuvent être multiples : absence de pays pour la population considérée, contrainte politique, difficultés économiques et sociales ou simplement un choix d activité et d un mode de vie différents. limite mouvante qui sépare des régions occupées ou exploitées d espaces encore inhabités mais faisant l objet de conquête. 175 La géographie régionale

8 176 La géographie régionale

La question du développement durable

La question du développement durable La question du développement durable G 1. Les enjeux du développement durable I. Etude ce cas : les transports à Fribourg Comment la municipalité de Fribourg parvient-elle à développer les transports tout

Plus en détail

Nouveaux programmes de 4 è me Géographie

Nouveaux programmes de 4 è me Géographie Nouveaux programmes de 4 è me Géographie La construction de croquis : capacités s visées et proposition de démarchesd 1. Présentation et réflexion r préalable 1.1. Qu est-ce-qu un croquis? - La carte de

Plus en détail

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON DEUXIEME PARTIE : LA REPARTITION DE LA POPULATION DANS LE MONDE

FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON DEUXIEME PARTIE : LA REPARTITION DE LA POPULATION DANS LE MONDE Une rue de Shanghai (Chine) : un espace urbain très peuplé La forêt amazonienne : un espace très faiblement peuplé FICHE DE PRESENTATION DE LA LEÇON DEUXIEME PARTIE : LA REPARTITION DE LA POPULATION DANS

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim

AGRICULTURE GUINéE. Une personne sur six dans le monde souffre de la faim. 75 % des personnes qui ont faim AGRICULTURE GUINéE La Guinée est l un des plus importants consommateurs de riz d Afrique de l Ouest avec une moyenne de 100 kg par personne et par an. Le pays est obligé d importer chaque année 300 000

Plus en détail

Thème 2 : la Chine... des Chines

Thème 2 : la Chine... des Chines Thème 2 : la Chine... des Chines Dossier 1 : La Chine dans le Monde 1) Complète la carte muette du document 1 et replace les éléments suivants 2) Complète le tableau suivant : Ville 1 Ville 2 Distance

Plus en détail

II. Les territoires dans la mondialisation

II. Les territoires dans la mondialisation Place dans le programme: II. Les territoires dans la mondialisation Thème 2: les puissances émergentes L exemple de la Chine I.Une puissance mondialisée MAIS Fil directeur (Démarche) II. émergente Les

Plus en détail

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe

Cours 1 Le développement d un territoire ultramarin : entre Union européenne et aire régionale (étude de cas) La Guadeloupe GEOGRAPHIE Thème 3 L Union européenne : dynamiques et développement des territoires (11-12 heures) Question 2 Les territoires ultramarins de l Union européenne et leur développement Cours 1 Le développement

Plus en détail

L Australie. Activité 13. Document 1 : Le relief de l Australie. 1. Expliquez l originalité de la situation géographique de l Australie.

L Australie. Activité 13. Document 1 : Le relief de l Australie. 1. Expliquez l originalité de la situation géographique de l Australie. L Australie Activité 13 Document 1 : Le relief de l Australie 1. Expliquez l originalité de la situation géographique de l Australie. 2. Quelles sont les spécificités du relief? 214 La géographie régionale

Plus en détail

B. Elle s articule autour de 3 pôles très différents:

B. Elle s articule autour de 3 pôles très différents: ASIE ORIENTALE UNE AIRE DE PUISSANCE EN EXPANSION Cette façade orientale de l Eurasie apparaît comme un espace éclaté en zones littorales, archipels et presqu îles s ouvrant largement sur l Océan Pacifique.

Plus en détail

Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin

Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin Conf Hôtel de Ville, Grand Salon Conférence «La Chine, puissance mondiale» par Zongxia Caï, Professeur, Académie des Sciences de Chine, Pékin La Chine est un pays très étendu : 5 000 km du Nord au Sud,

Plus en détail

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT

L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Stage nouveaux programmes de Terminales ES/L Florian NICOLAS L AFRIQUE : LES DEFIS DU DEVELOPPEMENT Le redressement de l Afrique, auteur inconnu Source : www.cemcis.org (DR) Comment traiter la séquence?

Plus en détail

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions

Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010. Principales conclusions Perspectives des technologies de l information de l OCDE, édition 2010 Principales conclusions Le secteur des TIC se relève de la crise économique et les marchés mondiaux des TIC se déplacent vers les

Plus en détail

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON

FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE III (GEO) : HABITER LA VILLE FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON Comment les hommes vivent-ils en ville? PLAN DU COURS : I/ UNE PLANÈTE DE PLUS EN PLUS URBAINE II/ HABITER LES VILLES DU MONDE RICHE

Plus en détail

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision.

Pau et le Grand Pau vivent plutôt bien leur éloignement aux grands centres de décision. Les enjeux du territoire Le développement de Pau, de son agglomération et maintenant du Grand Pau rappelle celui de villes, d agglomérations et d aires urbaines sensiblement comparables, avec des logiques

Plus en détail

Développement de l él

Développement de l él Développement de l él économie chinoise, la réforme r et l ouverture l sur l extl extérieur Zhang Guoqing Directeur adjoint du Bureau d Etudes d politiques du Ministère chinois du Commerce Le Développement

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de PLAN DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE 2012-2020 UN ITINÉRAIRE VERS LA CROISSANCE Chantal Ouellet Coordonnatrice Bureau de coordination du Plan de développement de l industrie touristique, Tourisme Québec,

Plus en détail

objectif : Décris et explique les enjeux de la croissance démographique de l Inde

objectif : Décris et explique les enjeux de la croissance démographique de l Inde Géographie Partie I : la question du développement durable chapitre 2 : Dynamiques de population et développement durable Introduction : courbe de la croissance de la population mondiale (1 p.212) Définitions

Plus en détail

L ASIE ORIENTALE : UNE AIRE DE PUISSANCE EN EXPANSION.

L ASIE ORIENTALE : UNE AIRE DE PUISSANCE EN EXPANSION. Introduction GEOGRAPHIE Définition de aire de puissance. Localisation La notion d aire de puissance peut être définie comme un espace géographique constitué d un ensemble d États ou de régions qui, par

Plus en détail

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement

Objectif 8. Mettre en place un partenariat mondial pour le développement 5 objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 13 Objectif Mettre en place un partenariat mondial pour le développement La crise financière mondiale et les turbulences de la zone euro continuent

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne

1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne 1 Les échanges internationaux au sein des groupes : une focalisation sur quelques produits et vers l Union européenne Boris GUANNEL, Sylvie MABILE, Claire PLATEAU (SESSI) LES ÉCHANGES INTRAGROUPE En 1999,

Plus en détail

Compte rendu de la table ronde «Transport maritime et mondialisation : toujours plus ou toujours moins?»

Compte rendu de la table ronde «Transport maritime et mondialisation : toujours plus ou toujours moins?» Compte rendu de la table ronde «Transport maritime et mondialisation : toujours plus ou toujours moins?» Par Nicolas Lelièvre, PLP Lettres-Histoire-Géographie, académie de Rouen, octobre 2009 Saint Dié

Plus en détail

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important

Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important Numéro 145 : décembre 2012 Emplois salariés dans le tourisme : un poids localement important En 2009, le tourisme en Midi-Pyrénées génère 44 000 emplois salariés, soit 4,5 % de l emploi salarié total.

Plus en détail

9-10. Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU

9-10. Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU Aménagement urbain et finances personnelles NIVEAU 9-10 Dans la présente leçon, les élèves découvriront l incidence de la croissance urbaine sur leurs finances personnelles. L étalement urbain, l utilisation

Plus en détail

Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud.

Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud. Pour la première fois, depuis 2008, Il y a plus d urbains que de ruraux. Mais la croissance urbaine a surtout lieu dans le Sud. A gauche, une ville. A droite, une ville. Pourquoi autant de différences?

Plus en détail

UNE INTERFACE NORD-SUD : L ESPACE MEDITERRANEEN

UNE INTERFACE NORD-SUD : L ESPACE MEDITERRANEEN UNE INTERFACE NORD-SUD : L ESPACE MEDITERRANEEN La ligne entre le Nord et le Sud passe par la mer Méditerranée. Mais cette limite est-elle u rupture entre deux mondes ou un espace de contacts et d échanges?

Plus en détail

L'organisation du territoire français.

L'organisation du territoire français. L'organisation du territoire français. 2 ème partie : AMÉNAGEMENT ET DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE FRANÇAIS. Thème 2 : L organisation du territoire français. Introduction. Depuis les trente dernières années,

Plus en détail

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino,

Intervention de l Honorable Gloriose Berahino, Conférence du Réseau des Femmes Parlementaires d Afrique Centrale (RFPAC) «L Accès et le contrôle des ressources par les femmes» Irlande, Dublin, 26 juin 2013 O Callaghan Alexander Hotel Intervention de

Plus en détail

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques.

Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. PRÉSENTATION Thomas Le Jouan, Chef du développement des affaires, Internet et Services Numériques. Impliqué depuis plusieurs années dans le développement des nouvelles technologies et de l Internet, mes

Plus en détail

dossier rennes de papier 58 Place Publique mars-avril 2014

dossier rennes de papier 58 Place Publique mars-avril 2014 dossier rennes de papier 58 Place Publique mars-avril 2014 rennes de papier dossier RECYCLAGE La Feuille d érable redonne vie au papier Résumé > Née il y a trente ans, l association rennaise de collecte

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

Coup d œil sur le FIDA

Coup d œil sur le FIDA Coup d œil sur le FIDA L objectif du FIDA Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a pour but d aider les femmes et les hommes ruraux pauvres à améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle,

Plus en détail

Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers

Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers LÉGUMES Les circuits courts, un débouché essentiel pour le quart des légumiers Dominique FICHE SCEES - Bureau des statistiques végétales et forestières Plus du quart des producteurs de légumes frais écoulent

Plus en détail

1. Des zones industrielles et portuaires : l'étude de cas du port de Shangaï

1. Des zones industrielles et portuaires : l'étude de cas du port de Shangaï 1. Des zones industrielles et portuaires : l'étude de cas du port de Shangaï Je fais des croquis en utilisant les règles cartographiques de base (sur une feuille à part). Ces croquis et schémas me serviront

Plus en détail

Qu'est ce que la mondialisation?

Qu'est ce que la mondialisation? Qu'est ce que la mondialisation? Doc : Photo de l usine Yue Yuen dans la ville de Gongguan (Chine). Les échanges de marchandises dans le monde Quel rôle les échanges de marchandises jouent-ils dans la

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE (Version de Janvier 2015) ABIDJAN, 18-20 MARS 2015 Union Discipline Travail Version du 220115_09h00 1 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions. Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013

Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions. Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013 Modes de vie : Renouveler le regard pour guider les décisions Rencontres territoriales du SCOTERS Mai 2013 Eléments de contexte Dans le cadre de rencontres destinées aux élus du territoire, le SCOTERS,

Plus en détail

«Les territoires limousins inégaux face à la consommation d'espace agricole»

«Les territoires limousins inégaux face à la consommation d'espace agricole» «Les territoires limousins inégaux face à la consommation d'espace agricole» Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt du Limousin Direction régionale de l environnement, de

Plus en détail

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005

Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Les enseignants, leur rémunération et leur niveau de vie, 1982-2005 Dominique Goux (1) Eric Maurin (2) Version février 2008 Docweb no 0802 Dominique Goux (1) : Professeur associée d économétrie à l Ecole

Plus en détail

Complexe Sucrier. projet de CLETC au Mali. Avril, 2010

Complexe Sucrier. projet de CLETC au Mali. Avril, 2010 Complexe Sucrier projet de CLETC au Mali Avril, 2010 Sommaire Développement et statu quo du Complexe sucrier malien Contributions du Complexe sucrier Expériences du Complexe sucrier Présentation du nouveau

Plus en détail

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Qu est-ce que le Passeport Orientation/Formation? Le passeport Orientation/Formation est un document qui vous permet de faire le point sur vos compétences

Plus en détail

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS

L ALÉNA APRÈS HUIT ANS L ALÉNA APRÈS HUIT ANS DES ASSISES POUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE L ALÉNA APRÈS HUIT ANS Des Assises Pour La Croissance Économique L ENGAGEMENT ENVERS L ALÉNA En dépit du ralentissement qu a connu l économie

Plus en détail

SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI. L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk

SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI. L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk SORTIR DE LA CRISE SANS LE FMI L exemple de l Asie au cours de deux crises récentes Jean Sanouk INTRODUCTION Les pays d Asie ont traversé deux crises d ampleur inégale: La crise dite «asiatique» de 1997-1999.

Plus en détail

Leçon 2 : LES 2 NOUVEAUX PILIERS : LA CHINE ET L INDE

Leçon 2 : LES 2 NOUVEAUX PILIERS : LA CHINE ET L INDE Leçon 2 : LES 2 NOUVEAUX PILIERS : LA CHINE ET L INDE I) La Chine : A) Les contraintes naturelles : 1) Reliefs et climats : C est un pays qui a l échelle d un continent : son territoire représente 17 fois

Plus en détail

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas

Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas Contacts Pôle Opinion - Corporate Jérôme SAINTE-MARIE / Directeur du Pôle 01 44 94 59 10 Claire PIAU / Directrice d études 01 44 94 59 08 Nicolas FERT / Chargé d études sénior 01 44 94 59 62 2 Sondage

Plus en détail

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT

SOMMAIRE EXÉCUTIF SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR PRINCIPALES FORCES ET FAIBLESSES DÉFIS ET ENJEUX ORIENTATIONS ET PISTES DE DÉVELOPPEMENT SOMMAIRE EXÉCUTIF PORTRAIT DU SECTEUR Taille et structure de l industrie Livraisons et commerce international Production Ressources humaines Recherche et développement Développement durable PRINCIPALES

Plus en détail

QUESTION DE SYNTHESE

QUESTION DE SYNTHESE QUESTION DE SYNTHESE Il est demandé au candidat : 1. de conduire le travail préparatoire qui fournit des éléments devant être utilisés dans la synthèse. 2. de répondre à la question de synthèse : - par

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

Comprendre Macao 13. Données et tendances de l économie... 27

Comprendre Macao 13. Données et tendances de l économie... 27 Sommaire Préface.......................................................................... 5 Remerciements.............................................................. 7 Comprendre Macao 13 Repères essentiels........................................................

Plus en détail

Les paysages agraires dans les pays du Sud

Les paysages agraires dans les pays du Sud Les paysages agraires dans les pays du Sud Diversités et complexité d un monde sous influences Lætitia Perrier Bruslé U102 Paysages agraires dans les pays du Sud 2009-2010 Introduction 3 séances pour 3

Plus en détail

la population noire. Le bas en rouge représente les

la population noire. Le bas en rouge représente les Haïti La partie haute du drapeau haïtien en bleu représente la population noire. Le bas en rouge représente les mulâtres tres.. Au centre, on retrouve les armoiries du pays. INFORMATIONS GENERALES Pays

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

On dénombre, en 1998, 94 300 emplois en bioalimentaire dans la ville de Montréal, soit une part de 23% des emplois de ce secteur au Québec :

On dénombre, en 1998, 94 300 emplois en bioalimentaire dans la ville de Montréal, soit une part de 23% des emplois de ce secteur au Québec : GROUPE DE TRAVAIL Définition de l industrie L industrie bioalimentaire à Montréal L industrie bioalimentaire regroupe les secteurs d activités économiques suivants : L agriculture et activités de soutien

Plus en détail

Les composantes du transport maritime en Méditerranée

Les composantes du transport maritime en Méditerranée Économie et territoire Territoire et transports Les composantes du transport maritime en Méditerranée 274 Christian Reynaud Directeur Nouveaux espaces de transport en Europe-Applications de recherche (NESTEAR),

Plus en détail

Les Etats-Unis dans la mondialisation

Les Etats-Unis dans la mondialisation Les Etats-Unis dans la mondialisation Quels rôle et place les Etats-Unis tiennent-ils dans la mondialisation? I- Au centre de l économie mondiale. 1) La première puissance économique mondiale : p. 295

Plus en détail

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché

Évaluation de l impact économique des résidences secondaires et analyse de leur mise en marché Nombre de résidences secondaires par commune en 2006 5 000 à 30 241 (73) 1 000 à 5 000 (325) 100 à 1 000 (3588) 30 à 0à 100 (9811) 30 (22816) Évaluation de l impact économique des résidences secondaires

Plus en détail

DUBLIN. Annuaire: Résumé des résultats 168

DUBLIN. Annuaire: Résumé des résultats 168 DUBLIN Dublin est la capitale de la République d'irlande et le principal centre d'affaires, commercial, financier, administratif et social du pays. On dénombrait en 1996 un peu plus de 480 000 habitants

Plus en détail

Étude de cas «Un produit mondialisé : l automobile»

Étude de cas «Un produit mondialisé : l automobile» CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN IMPRESSION DU 6 janvier 2016 Étude de cas «Un produit mondialisé : l automobile» Table des matières 1 Un produit mondialisé 2 1.1 La diffusion de l automobile dans

Plus en détail

DEUXIÈME FORUM INTERNATIONAL SUR LA CREATIVITE ET LES INVENTIONS UN AVENIR MEILLEUR POUR L HUMANITE AU 21 E SIECLE

DEUXIÈME FORUM INTERNATIONAL SUR LA CREATIVITE ET LES INVENTIONS UN AVENIR MEILLEUR POUR L HUMANITE AU 21 E SIECLE ORIGINAL : anglais DATE : mai 2002 F OFFICE D ÉTAT DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECUELLE DE LA RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DEUXIÈME FORUM INTERNATIONAL SUR

Plus en détail

LES DÉRIVES DES BANQUES UNIVERSELLES

LES DÉRIVES DES BANQUES UNIVERSELLES LES DÉRIVES DES BANQUES UNIVERSELLES Par Nathalie Pipart, chargée d études à PAC L institution bancaire telle que nous la connaissons aujourd hui n a pas toujours opéré et été bâtie sur le même modèle.

Plus en détail

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL

FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL FICHE 18 : L ESPACE ECONOMIQUE EURO-REGIONAL 1. L AQUITAINE Une région en croissance La région Aquitaine s inscrit depuis la fin des années quatre-vingt-dix dans le peloton de tête des régions françaises

Plus en détail

Dix-huit leçons sur la société industrielle

Dix-huit leçons sur la société industrielle Dix-huit leçons sur la société industrielle Fiche 70 RAYMOND ARON Cet ouvrage (Gallimard, 1962, 375 p.) est la reprise de cours professés en Sorbonne en 1955 et 1956. Les quatre premières leçons présentent

Plus en détail

La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine

La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine La démocratisation de l enseignement supérieur en Chine Université du Hebei L enseignement supérieur chinois se transforme au rythme du développement économique depuis une vingtaine d années. D une façon

Plus en détail

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE

DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE DÉBAT NATIONAL SUR LA TRANSITION ÉNERGETIQUE CONTRIBUTIONS PRÉLIMINAIRES DE LA FF3C AUX RÉFLEXIONS DU GROUPE DE CONTACT DES ENTREPRISES DE L ÉNERGIE Préambule La distribution d énergies hors réseaux (carburants

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Nord-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE

LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE Ministère de l Economie et des Finances Direction Générale de la Compétitivité, de l'industrie et des Services LES POLITIQUES DE RELANCE ET DE RECENTRAGE EN CHINE QUELLE PLACE POUR LES INVESTISSEURS ETRANGERS?

Plus en détail

majoritairement occupés par des femmes

majoritairement occupés par des femmes e ins e part naires n o 3 - Novembre 2008 REUNION Direction du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la Réunion économie sociale en 2006 20 000 emplois majoritairement occupés par

Plus en détail

Thème 1 : Clé de lecture d'un monde complexe. Chapitre 1 : Des cartes pour comprendre le monde

Thème 1 : Clé de lecture d'un monde complexe. Chapitre 1 : Des cartes pour comprendre le monde Thème 1 : Clé de lecture d'un monde complexe Chapitre 1 : Des cartes pour comprendre le monde Les premières cartes sont celles de navigation de la mer Méditerranée, elles sont très approximatives car la

Plus en détail

Faire compter les votes dans nos milieux de vie

Faire compter les votes dans nos milieux de vie Faire compter les votes dans nos milieux de vie Les personnes à faible revenu sont moins portées à voter. Par conséquent, les élus sont moins portés à les écouter et à écouter les gens de leurs communautés.

Plus en détail

LA NOUVELLE-ZELANDE. 1. Présentation

LA NOUVELLE-ZELANDE. 1. Présentation LA NOUVELLE-ZELANDE 1. Présentation Pour une superficie de 68.680 km², le pays ne compte qu environ 6 millions d habitants ce qui fait que la densité est extrêmement faible avec 15,5 hab/km². La capitale,

Plus en détail

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE»

STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020. Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» STRATÉGIE NATIONALE POUR LA BIODIVERSITÉ 2011-2020 Appel à projets «PROJETS INNOVANTS DANS LE DOMAINE DE L INGENIERIE ECOLOGIQUE» 1- Contexte et objet de l appel à projets La France, en tant que Partie

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores Page 336 TABLEAU 9-1 Une appréciation de la performance économique du Japon Accroissement du volume du PIB Accroissement du

Plus en détail

Des conditions de travail décentes

Des conditions de travail décentes LISTE D IDEÉS POUR LE PLAN DE DEVELOPPEMENT FAIRTRADE POUR LES ORGANISATIONS DE PETITS PRODUCTEURS Toutes les organisations sont différentes et auront des priorités ainsi que des stratégies de développement

Plus en détail

Les principales causes d échec d une création d entreprise

Les principales causes d échec d une création d entreprise CHAPITRE 1 Les principales causes d échec d une création d entreprise Introduction «[ ] Échouer, c est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente [ ]» Henry Ford Depuis ces dix dernières

Plus en détail

STRATÉGIES DE TERRITOIRE. Résultats définitifs du questionnaire 9 septembre 2009

STRATÉGIES DE TERRITOIRE. Résultats définitifs du questionnaire 9 septembre 2009 STRATÉGIES DE TERRITOIRE Résultats définitifs du questionnaire 9 septembre 2009 1. LES RÉPONDANTS AGE Moins de 30 ans (27%) 70 De 30 ans et à 49 plus ans (6%) (31%) De 50 à 69 ans (34%) GENRE Hommes (60%)

Plus en détail

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 14 JUILLET 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION. visant à soutenir le développement du secteur des drones en Wallonie

PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 14 JUILLET 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION. visant à soutenir le développement du secteur des drones en Wallonie 258 (2014-2015) N 1 258 (2014-2015) N 1 PARLEMENT WALLON SESSION 2014-2015 14 JUILLET 2015 PROPOSITION DE RÉSOLUTION visant à soutenir le développement du secteur des drones en Wallonie déposée par Mme

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

Sommaire. Aperçu de l influence de la défavorisation sur la mortalité et l espérance de vie. Septembre 2009. Avant-propos... 3

Sommaire. Aperçu de l influence de la défavorisation sur la mortalité et l espérance de vie. Septembre 2009. Avant-propos... 3 Septembre 2009 Sommaire Avant-propos... 3 Précisions méthodologiques... 4 Qu est-ce que l indice de défavorisation matérielle et sociale?...4 Limites dans l interprétation des résultats... 5 Résultats...

Plus en détail

L entretien et l aménagement des jardins et terrasses en 2013

L entretien et l aménagement des jardins et terrasses en 2013 L entretien et l aménagement des jardins et terrasses en 2013 1 Sommaire 1 Introduction 1.1 Contexte et objectifs de l étude 4 1.2 Quels sont les taux possession de jardins et terrasses? 8 3 2 Synthèse

Plus en détail

Phase de «décumulation» : quelle approche?

Phase de «décumulation» : quelle approche? Phase de «décumulation» : quelle approche? Avril 2012 Forum International d Epargne Retraite Allocation Globale & ALM Les différents étapes de l épargne 2 Phase de restitution En phase de restitution,

Plus en détail

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières

Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Rapport de la Banque Mondiale sur le développement dans le monde : le monde du travail dans une économie sans frontières Février 1996

Plus en détail

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical

Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical Aile profession libérale de l Union des classes moyennes Statistiques Indépendants et Professions libérales 2010 Focus sur les secteurs médical et paramédical PL statistiques2010 BD20111114 I. Travailleurs

Plus en détail

Des fruits pour l Asie

Des fruits pour l Asie Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 5, 26 oct.07 Des fruits pour l Asie - Fiche pédagogique collège - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des activités

Plus en détail

La diversité de l Asie et de l Afrique

La diversité de l Asie et de l Afrique s É ance+ Fiches d activités pour les élèves Le Premier cri GÉOGRAPHIE - ACTIVITÉ + 3 ACTIVITE 3 La diversité de l Asie et de l Afrique 1 NIVEAUX 6 e / 5 e / 3 e / 2 de OBJECTIFS - étudier les paysages

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DU NOUVEAU BRUNSWICK

S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DU NOUVEAU BRUNSWICK S ETABLIR DANS LA PROVINCE CANADIENNE DU NOUVEAU BRUNSWICK 1/6 Située sur la côte Est du pays, la province du Nouveau Brunswick s étend sur 73 500 km² et compte 749968 habitants (estimation au 1 juillet

Plus en détail

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques

Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Plateforme de recherche et d expérimentation pour le développement de l innovation dans la mobilité Nouveaux services de mobilité et systèmes de transport intelligents Quels modèles économiques? Quelle

Plus en détail

Communiqué dé préssé

Communiqué dé préssé Communiqué dé préssé Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations,

Plus en détail

L immigration des Chinois au Canada

L immigration des Chinois au Canada L immigration des Chinois au Canada Aperçu de la leçon : La leçon a pour objet d encourager les élèves à étudier des aspects de l immigration au Canada. On leur demande de naviguer sur le site Web de Statistique

Plus en détail

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013

Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Le commerce extérieur du Mozambique en 2013 Résumé En 2013, les échanges extérieurs du Mozambique se sont élevés à 12,6 Mds USD, en hausse de 7,4% par rapport à 2012. Les exportations sont principalement

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles 6 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles Orha Nord-Pas-de-Calais 54 Les Cahiers de l Orha - Avril 24 La mobilité résidentielle : parcours dominants et tendances nouvelles

Plus en détail

Comment la croissance urbaine transforme-t-elle le territoire français? I-UN TERRITOIRE URBANISE ( p214/215)

Comment la croissance urbaine transforme-t-elle le territoire français? I-UN TERRITOIRE URBANISE ( p214/215) UN TERRITOIRE SOUS INFLUENCE URBAINE p208 à 225/p238 à 253 Plan détaillé Comment la croissance urbaine transforme-t-elle le territoire français? I-UN TERRITOIRE URBANISE ( p214/215) Quels sont les aspects

Plus en détail

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION FES II- Les échanges internationaux- Evolution et instruments de mesure 2-1 Les principales évolutions du commerce international

Plus en détail