Quel avenir pour le plastique? Par les élèves de 3 3 du collège Robert et Sonia Delaunay de Gray

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quel avenir pour le plastique? Par les élèves de 3 3 du collège Robert et Sonia Delaunay de Gray"

Transcription

1 Quel avenir pour le plastique? Par les élèves de 3 3 du collège Robert et Sonia Delaunay de Gray Introduction Du produit de consommation courante aux technologies de pointe, le plastique est omniprésent. Matières synthétiques créées à partir d une résine de base (appelée polymère) à laquelle on ajoute adjuvants et additifs, on ne saurait envisager notre vie sans les plastiques. Née de la volonté de préserver l environnement lors d un concours récompensant celui qui parviendrait à remplacer l ivoire des éléphants des boules de billard, cette matière s est, en cent ans, imposée dans notre quotidien à un point tel qu on peut se demander comment on faisait avant. Innovation majeure du XXème siècle, le plastique est étroitement lié à la société de consommation. Cependant, avec la prise de conscience écologique des années 80, on a commencé à s interroger sur cette matière, ses avantages, ses inconvénients. Mais a-t-on raison de stigmatiser le plastique? Dans quelle mesure est-il cause de pollution? Que ferons-nous lorsqu il n y aura plus de pétrole? Et quelle est la véritable part de la plasturgie dans la diminution des réserves d or noir? Mais surtout, quelles solutions devons-nous trouver pour garantir un avenir pérenne aux plastiques? Nous nous demanderons tout d abord si les critiques adressées au plastique sont fondées, puis nous nous pencherons sur deux enjeux majeurs du XXIème siècle : le recyclage et le développement de bioplastiques. Et enfin, nous nous interrogerons sur les principes à respecter pour continuer à produire du plastique tout en respectant l environnement. 1) Le plastique, une matière si fantastique? a. Une piètre image Depuis le choc pétrolier de 1973, l image du plastique s est ternie dans l'opinion commune ; ainsi, on l'appelle parfois familièrement ''plastoc''. Ce surnom péjoratif est dû à la fragilité de certains objets en plastique (comme les couverts de pique-nique, les pinces à linge, les jouets, les gobelets ) et à leur durée de vie brève alors que s est ouverte, avec la prise de conscience des limites des ressources naturelles, la chasse au gaspillage. Bien que le plastique ait été conçu pour être durable, il est devenu synonyme de jetable. En effet, nous utilisons quotidiennement et jetons, sans même y penser, beaucoup d'objets comme les bouteilles, les rasoirs et stylos Bic, les emballages Sans compter les sacs plastiques, cause de pollution visuelle lorsqu on les jette dans la nature. Les innovations techniques ont permis de produire plus et à moindre coût, donc de démocratiser de nombreux objets auparavant uniquement accessibles aux plus aisés. On pensera par exemple au nylon qui a remplacé en 1938 les poils de sanglier des brosses à dents ou encore la soie des collants et a immédiatement connu un grand succès. Depuis les années soixante et l apparition de la société de consommation, nous sommes de plus en plus incités à la surconsommation, on a tendance à acheter et jeter sans scrupule toutes les nouveautés sensées faciliter, agrémenter notre quotidien. Et à force de chercher à baisser les prix de revient des marchandises tout en augmentant les bénéfices, on a diminué la qualité des objets produits, d où les critiques concernant la solidité du plastique, matière devenue victime de son succès. Et surtout, principale critique, le plastique est fabriqué à partir du pétrole. Or, il s agit d une énergie fossile : c est un liquide d'origine naturelle, une huile minérale composée d'une multitude de composés organiques, essentiellement des hydrocarbures, piégés dans des formations géologiques particulières. Le pétrole n est donc pas une énergie renouvelable, cette ressource est épuisable, et on peut se demander ce qui se passera dans les années à venir, lorsqu il n y en aura plus. 1

2 b. pourtant injustifiée Pourtant, contrairement à ce que l on pourrait penser, plastique n est pas forcément synonyme de mauvaise qualité. Il faut arrêter d associer cette matière uniquement aux objets de couleurs vives que l on trouve dans les grandes surfaces. En effet, il existe différents plastiques qui ont chacun des qualités physiques non négligeables. Nous pouvons faire ce que nous voulons avec cette matière, comme l indique son étymologie : «πλαστικος» signifie malléable, propre au modelage. Il n y a pas UN mais DES plastiques. Le plastique qui ramollit sous l'effet de la chaleur, devient souple et durcit à nouveau quand on le refroidit se nomme le thermoplastique, celui qui est une sorte de mousse blanche compacte inflammable et combustible est le polystyrène ; le polycarbonate est un matériau qui présente d'excellentes propriétés mécaniques et une bonne résistance thermique jusqu'à 120 C : on l utilise pour la fabrication des casques de moto ou des boucliers de police. Le polychlorure de vinyle PCV, quant à lui, peut être rigide ou souple selon les additifs qu'on lui joint. Pour les fibres textiles synthétiques, on utilise le polyester insaturé (c'est le résultat de la réaction de condensation entre différents polyacides et glycols), pour les semelles de chaussures ou les pneus, on utilise l'élastomère qui a les mêmes qualités que le caoutchouc. Et c est n est là qu une partie de tous les plastiques qui existent. Le plastique possède la capacité d'absorber les chocs ; cette propriété est utilisée dans la fabrication des skis, ou des raquettes de tennis pour réduire les vibrations des chocs. En outre, le plastique est une matière biodégradable particulièrement bien tolérée par le corps et qui peut se stériliser. On l'utilise donc en médecine pour les prothèses auditives, les valves d'aorte, les cristallins artificiels, Et comme produire des objets en plastique est simple et peu onéreux, on peut se permettre de fabriquer des seringues, des poches de sang, des gants à usage unique, ce qui permet de limiter les risques infectieux pour les patients. Ainsi, le jetable ne doit pas avoir qu une image négative puisqu il permet de sauver des vies. Et alors que beaucoup accusent le plastique d être responsable de la diminution des réserves de pétrole, il faut savoir que nous n utilisons que 4% des ressources pétrolières pour produire du plastique. Comparée aux transports qui en utilisent 45% et au chauffage/électricité qui en utilisent 42%, la consommation de la plasturgie doit être relativisée. On s aperçoit donc que le plastique n est pas que cette matière associée à l idée de «bon marché» et à la consommation de pétrole. Les plastiques ont des propriétés physiques qui les rendent irremplaçables. Mais cela ne doit pas nous empêcher de nous questionner sur leur utilisation, leur recyclage et leur pérennité. 2) Les enjeux-phares du début du XXIème siècle a. Plastique, déchets et recyclage Actuellement, les principales questions soulevées par le plastique sont la gestion des déchets et le problème de l épuisement des ressources en pétrole. On associe souvent le plastique, principalement à cause des objets jetables, aux idées de consommation, gaspillage et pollution visuelle. Cependant, accuser le plastique de faire augmenter le volume des déchets, c est oublier que cette matière est recyclable. Le recyclage est le procédé de traitement des déchets (déchets industriels ou ordures ménagères ) qui permet de réintroduire, dans le cycle de production d un produit, des matériaux qui composaient un produit similaire arrivé en fin de vie ou des résidus de fabrication. Il permet donc la réduction du volume de déchets, et, par là-même, la pollution qu ils causeraient (certains matériaux mettent des décennies, voire des siècles, pour se dégrader) tout en garantissant la préservation des ressources naturelles, puisque la matière recyclée est utilisée à la place de celle qu on aurait dû extraire. Mais dans les faits, qu en est-il réellement de cette belle idée? En vérité, seuls deux types de plastiques sont recyclables : le PET, qui constitue les bouteilles transparentes ou colorées et le PEHD, qui constitue les bouteilles opaques (lait ou lessive). Tous les autres plastiques (film plastique, barquettes alimentaires, pots de yaourt, jouets, etc.) doivent être jetés avec les ordures ménagères résiduelles, en attendant une solution 2

3 meilleure. Ils ne sont pas recyclés, mais tout de même valorisés : ils sont brûlés dans les usines d incinération pour produire de l énergie, on parle alors de «revalorisation énergétique». Ainsi, selon l entreprise pétrolière Total, brûler un sac plastique permet de faire briller une ampoule de 60 Watts pendant 10 minutes. Mais revenons au recyclage et prenons l exemple des flacons et bouteilles recyclables. Les objets jetés dans les bennes de tri sélectif sont apportés par un camion spécial dans un centre de tri où les plastiques recyclables sont séparés des autres déchets recyclables (papier, carton, aluminium) et compactés en gros cubes appelés «balles». Celles-ci sont ensuite acheminées vers des usines de régénération, où leur contenu sera broyé, réduit en paillettes et plongé dans de l'eau. Sachant que le PET coule et que le PEHD flotte, il est ainsi facile de séparer le plastique des bouteilles de celui des bouchons. Puis, ces polymères sont envoyés dans les usines de recyclage afin de fabriquer de nouveaux produits. Ainsi, le PET est d'un usage courant dans l'industrie textile : il devient du PET fibre que l on retrouve dans les vêtements en polyester comme les anoraks ou encore dans les pulls en laine polaire. Quant au PEHD, il permet de fabriquer des bacs à fleurs, des tuyaux, des bidons d'huile de moteur, des poubelles, des bancs de jardin, etc. Néanmoins, il faut savoir que le plastique recyclé présente souvent des performances techniques inférieures à celles du plastique vierge. De ce fait, pour les contenants alimentaires surtout, il faut utiliser plus de matière recyclée pour obtenir un objet aussi résistant. L objet est donc plus lourd et plus énergivore durant son transport. La production mondiale en 2008 a atteint environ 200 milliards de bouteilles en PET. Or, 75 % ne sont pas recyclées. Pourtant, des pays comme la Suisse frôlent les 100 % de recyclage des bouteilles en plastique. La France, elle, se situe aux alentours de 45 %, et ce taux progresse régulièrement. Le recyclage est une solution intéressante pour la gestion des déchets ; mais pour être véritablement efficace, il faut que chaque consommateur s investisse et trie ses déchets. Mais même avec de la bonne volonté, il reste le problème du coût. En effet, le coût écologique de fonctionnement des usines de régénération et de recyclage est parfois plus important que celui de la destruction des déchets. On comprend aisément que dans les pays émergents ces aspects environnementaux soient laissés de côté, ce qui n est pas sans poser problème car parallèlement à l augmentation de leur niveau de vie, ils consomment de plus en plus et produisent donc davantage de déchets. Réduire les inégalités Nord / Sud en matière de développement durable devra donc être au cœur des politiques environnementales du XXIème siècle. b. Les bioplastiques, LA solution? Peut-on faire du plastique sans utiliser de pétrole? C est sans doute là l autre question fondamentale qu il faut se poser pour envisager l avenir des matières plastiques. Les bioplastiques apparaissent alors comme une piste féconde. Le terme «bioplastique» signifie que la matière plastique est, soit issue de ressources renouvelables végétales, soit biodégradable, soit les deux. Par conséquent, tous les bioplastiques ne sont pas biodégradables et tous ne proviennent pas de végétaux. On pensera par exemple à la Poly qui est biodégradable mais d origine pétrochimique. L intérêt essentiel des bioplastiques appelés aussi «agro plastiques» provient essentiellement de leur caractère renouvelable. Les bioplastiques sont composés de polymères obtenus grâce à un procédé chimique qui transforme le glucose du maïs, de la patate douce, du blé, ou encore de la canne à sucre en plastique. Une fois que la première transformation a été effectuée et que l on a obtenu des granules de bioplastique, l utilisation de ceux-ci demande peu de changement par rapport à celle des paillettes issues de la pétrochimie. On retrouve donc les bioplastiques dans de nombreux domaines : les emballages (sacs poubelle pour les déchets ménagers, sacs de caisse, films alimentaires, bouteilles, emballages de fruits et légumes, barquettes ), l automobile, l électronique (coques de téléphone portable, boîtiers d ordinateurs ), produits d hygiène (cotontige, couches culottes, ), la pharmacie (gélules, ). Cependant, la généralisation des bioplastique soulève quelques interrogations et réserves. Tout d abord, les agro plastiques coûtent plus cher à fabriquer. Un bio polymère peut coûter jusqu à 3,5 fois plus qu un polymère standard. Cet écart dû à la complexité du processus de transformation se répercute sur le prix de revient des produits finis, et le consommateur préfèrera certainement acheter un objet moins cher issu de la 3

4 filière pétrochimique. D autre part, les qualités des bioplastiques sont moindres en comparaison de celles des plastiques fabriqués à partir du pétrole : les bioplastiques sont moins résistants, moins isolants, se déforment plus rapidement et à plus basse température. En outre, on utilise des engrais et pesticides pour la culture des plantes qui fourniront l amidon. Et quant au mode de fabrication des bioplastiques, il est très gourmand en énergies non renouvelables ou polluantes (fioul, charbon, nucléaire, ), ce qui nous invite à interroger et peut-être relativiser leur intérêt écologique. Prenons l exemple des sacs de courses à base de bioplastique. Une étude publiée par le Guardian a montré que ces sacs pourraient augmenter les émissions de gaz à effet de serre, soit parce qu ils nécessitent des températures plus élevées pour se décomposer soit parce qu ils ne peuvent pas être recyclés et finissent dans les décharges anglo-saxonnes, où ils se décomposent par anaérobie en libérant du méthane, gaz à effet de serre 23 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. Enfin, lorsque l on aborde la question des bioplastiques, il ne faut pas seulement questionner l aspect environnemental du développement durable mais aussi s intéresser à sa dimension sociale. Le développement durable est «un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.» et qui accorde plus à ceux qui ont moins. On peut donc se demander si, avec l essor de la population mondiale, il est très pertinent de consacrer un nombre de plus en plus important de cultures à la production de plastique et s il ne vaudrait mieux pas utiliser ces ressources pour nourrir les hommes. Certes, le recyclage et les bioplastiques sont des solutions intéressantes pour économiser la matière première du plastique. Cependant, il ne faut pas négliger les questions soulevées et s interroger sur la pérennité de telles solutions à l échelle mondiale. 3) Pour une conception, une utilisation et une consommation intelligentes des matières plastiques a. Plastique, protection de l environnement et développement durable En matière de préservation de l environnement, les matières plastiques possèdent des qualités qui les rendent irremplaçables, que l on pense aux plastiques se substituant aux matières premières issues d espèces en voie d extinction ou encore aux pales d éoliennes et autres panneaux solaires. Dans le domaine du bâtiment, le plastique est un matériau qui fait économiser plus qu il n a consommé lors de sa production. 4 mois d utilisation en isolation de murs extérieurs suffisent à récupérer l énergie nécessaire à la fabrication des panneaux en plastique et les économies d énergie réalisées pendant toute leur vie sont d environ 150 fois l énergie nécessaire à leur production. Les évolutions technologiques permettent d alléger les plastiques tout en les rendant plus résistants et adaptables. Sans emballages, la manutention en vrac et le stockage défectueux conduisent à de nombreuses pertes (surtout dans le domaine alimentaire), et le plastique, matière solide en dépit de sa légèreté, permet de réduire le poids des produits, ce qui permet des économies de carburant pour les camions qui les transportent. L exemple des pots de yaourt est assez éloquent : un pot en plastique ne représente que 3,56 % du poids du produit alors que dans le cas d un pot en verre, ce chiffre se monte à 36 %. Et alors que le carton est souvent perçu comme beaucoup plus écologique que le plastique, il faut savoir que ses procédés de production sont très gourmands en énergie et assez polluants : un verre en plastique nécessite 3,2 g de pétrole alors qu un verre en carton demande 4,1 g et coûte deux fois plus cher. Le plastique est indispensable aux technologies exploitant les énergies renouvelables. Grâce à lui, on peut économiser des matières premières naturelles et moins polluer. Alors que l écologie stigmatise le gaspillage, il ne faut pas oublier que les plastiques permettent d épargner les ressources naturelles pour les générations futures. Pour faire du développement durable une réalité et pas simplement une idée abstraite, on ne peut pas se passer des plastiques : toutes les innovations techniques citées précédemment ont pour but de répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. 4

5 b. «Science sans conscience n est que ruine de l âme» (Rabelais) Un avenir sans plastique est inenvisageable, aussi est-il nécessaire de penser la conception des objets en plastique et leur consommation de la manière la plus intelligente possible. Pour ne plus entendre que le plastique est dangereux, comme avec le scandale du bisphénol A contenu dans certains biberons, un principe doit être systématiquement appliqué : le principe de précaution. Lorsque l on ne connaît pas les risques liés à un produit, il faut s abstenir de l utiliser. Provenant du droit de l environnement et du droit de la santé, ce principe formulé pour la première fois dans la déclaration de Rio en 1992 stipule que : «En cas de risque de dommages graves ou irréversibles, l'absence de certitude scientifique absolue ne doit pas servir de prétexte pour remettre à plus tard l'adoption de mesures effectives visant à prévenir la dégradation de l'environnement.». Le principe de précaution repose sur des valeurs éthiques et économiques : il est bon de se soucier précocement de risques hypothétiques de dommages graves dans le but de les prévenir, et de donner des directions à l action de prévention, avec des mesures effectives et proportionnées. Il ne vise pas à montrer davantage de prudence dans la prévention, voire à devenir précautionneux, mais à se saisir de façon précoce du risque dans le but de se prémunir des conséquences possibles d un sinistre, comme on le fait dans un contrat d assurance. Ainsi, lorsque l Inserm a pratiqué des tests sur une marque de biberons et découvert qu ils contenaient du bisphénol A, cette marque a été immédiatement retirée de la vente. Enfin, pour produire de manière intelligente, il convient de développer l éco-conception. Puisque tout produit génère, à un moment ou un autre de son existence, des impacts négatifs sur son environnement, il est nécessaire de s interroger en amont de la fabrication du produit pour réduire ces impacts tout en conservant la qualité d usage des produits. L éco-conception consiste à mieux maîtriser les risques et les coûts liés au cycle de vie des produits, tout en anticipant les attentes naissantes des donneurs d'ordre ou des consommateurs favorables à une meilleure prise en compte de l'environnement. L éco-conception fait également de l'environnement un facteur nouveau de dynamisation et de créativité lors des processus de création et de conception de produit. Cette approche globale prend en compte toutes les étapes du cycle de vie d un produit : extraction des matières premières, production, distribution, utilisation puis traitement en fin de vie. L écoconception, dans son souci de respect de l environnement, combine trois stratégies : une stratégie d optimisation du service rendu par le produit, une stratégie de préservation des ressources, de recyclage, d économie d énergie, et une stratégie de réduction des pollutions, des déchets et des nuisances. Un des exemples les plus frappants est celui de l automobile où l utilisation de matières plastiques dans les voitures a augmenté de 114% ces 20 dernières années. Privées de plastiques, les voitures actuelles pèseraient au moins 200Kg de plus, ce qui entraînerait une surconsommation de près de 750L de carburant par véhicule pour Km parcourus. Le plastique a ainsi fait économiser l équivalent de 120 millions de tonnes de pétrole (10% de la consommation énergétique totale de l Europe des 25 en 2002). En outre, on peut aussi, dans le domaine des transports, citer l exemple de l A380, construit à 22 % en plastique, ce qui permet une économie de 15 % de kérosène. Vivre sans plastique, ce serait donc se priver d une matière aux qualités indéniables. Il faut donc, au lieu de chercher à le remplacer à tout prix, apprendre à l utiliser intelligemment, seulement lorsque c est nécessaire et en respectant le principe de précaution. Conclusion Matériaux du troisième millénaire, les plastiques sont partenaires de tous les défis technologiques et progrès de notre époque. Nous en apprécions chaque jour les performances aussi bien dans notre vie courante que dans les secteurs de pointe. On ne peut imaginer notre monde sans plastique. Aussi, pour lui offrir un avenir pérenne, faut-il envisager la conception, la fabrication et l utilisation des objets en plastique de manière raisonnée et raisonnable. Il convient donc que chaque acteur, du chercheur au consommateur, agisse de manière responsable en s interrogeant sur les conséquences de ses actes, car comme l a dit avec beaucoup de justesse Hugo Verlomme, «ce n est pas le plastique, c est ce que l on fait avec, ce sont la bêtise et l absence de respect qui tuent le plus.» 5

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

Les plastiques en débats

Les plastiques en débats 2012 Les plastiques en débats 3 2 Collège de la Comté 63270 Vic-le-Comte Avertissement préalable : nous ne possédons pas Adobe Writer et l enregistrement de notre travail réalisé sous Word puis enregistré

Plus en détail

Les plastiques en débat 2014

Les plastiques en débat 2014 Les plastiques en débat 2014 Pratique Léger Astucieux Solide Transformable Indispensable Qualifié Utile Esthétique 3eD_college_LES_CAMPELIERES Collège Les Campelières 121 Chemin Campelières 06250 Mougins

Plus en détail

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique

Les Déchets Z animés. Livret pédagogique Les Déchets Z animés Livret pédagogique Le livret pédagogique est un support complémentaire qui invite les écoliers et les enseignants à mettre en pratique leurs connaissances acquises lors de la découverte

Plus en détail

Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN

Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN L impact du plastique sur l environnement et la santé Classe de 3eB du Collège Pierre Mendès-France de Lillebonne, Seine-Maritime (76) Professeur : Mme LE GUEN Sommaire Introduction I. Petite histoire

Plus en détail

apport volontaire le guide du tri Le tri, c est pour la vie. www.unispourletri.com

apport volontaire le guide du tri Le tri, c est pour la vie. www.unispourletri.com apport volontaire le guide du tri Le tri, la vie. www.unispourletri.com emballages papier-carton 1 boîte à chaussures = 3 boîtes de céréales recyclées. 1 tonne de briques alimentaires recyclées fait économiser

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue».

Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue». 1 L Eau Vue de l espace, la terre ressemble à une sphère bleue car elle est presque totalement recouverte d eau : on l appelle donc «la planète bleue». Parmi toute cette eau, seule une petite partie n

Plus en détail

Tri sélectif des déchets. Guide pratique

Tri sélectif des déchets. Guide pratique Tri sélectif des déchets Guide pratique guide pratique Tri sélectif des déchets Le tri sélectif, pourquoi? En 80 ans, nous avons multiplié notre production de déchets par 6. Si on accumulait les déchets

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Ces trente dernières années, on a dilapidé 30% des ressources naturelles du globe.

Ces trente dernières années, on a dilapidé 30% des ressources naturelles du globe. Pourquoi trier? Le geste de tri permet de réaliser un coup double : réaliser des économies d énergie considérables et par la même occasion, préserver des ressources naturelles précieuses. Effet de serre,

Plus en détail

Quels emballages exactement?

Quels emballages exactement? Quels emballages exactement? Pour les bouteilles et les flacons en plastique Sont autorisés Les bouteilles de boissons transparentes ou opaques Les flacons de produits d entretien Les flacons de lessive

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

Notre solution pour pallier le manque de pétrole : Le plastique patate

Notre solution pour pallier le manque de pétrole : Le plastique patate Notre solution pour pallier le manque de pétrole : Le plastique patate ~ Réalisé par Charlot t e, Dorine, Coleen, Kelly, Lucie et Lisa ~ 3 B du Collège Charles de Gaulle à La Coquille 1) Les différents

Plus en détail

Les plastiques en Débat

Les plastiques en Débat Les plastiques en Débat Que pensez-vous de l impact des plastiques sur notre environnement? Plutôt positif! Néfaste! Et si on lançait un vrai débat! Collège Raymond GUEUX 70700 GY Le Débat Depuis son invention

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES

L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 1 Octobre 2010 L ECO CONCEPTION 1 L ECO-CONCEPTION DANS LES PME ET PMI ENJEUX, OPPORTUNITES ET PRIORITES Développement durable et éco-conception

Plus en détail

Guide de l éco agent. Les bonnes pratiques du Tri au bureau

Guide de l éco agent. Les bonnes pratiques du Tri au bureau Guide de l éco agent Les bonnes pratiques du Tri au bureau Avril 2013 LOGOS, LABELS ET PICTOGRAMMES : comment s y retrouver? Cercle de Moebius : Cette boucle signifie que le produit, ou son emballage est

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

Territoire. Ses missions. Contact. Retrouvez-nous sur www.syndicat-emeraude.com

Territoire. Ses missions. Contact. Retrouvez-nous sur www.syndicat-emeraude.com Territoire Le Syndicat Emeraude est composé de 17 communes de la vallée de Montmorency représentant une population de 255 000 habitants.. Saint-Prix Montlignon Andilly Eaubonne Soisy- sous- Montmorency

Plus en détail

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide

Tri des déchets Avec Triafer. Suivez le Guide Tri des déchets Avec Triafer Suivez le Guide Édito Des équipements pour bien trier Madame, Monsieur, La mise en place de la collecte sélective en porte à porte est un moyen de recycler davantage nos déchets.

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS

LE RECYCLAGE DES MATÉRIAUX QUESTIONS QUESTIONS Technologie A l'issue de cette activité, tu devras être capable de : Décrire la capacité de recyclage d un matériau. Tu dois recopier les questions posées sur une feuille de cours et y répondre

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS

LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS UN DOUTE? UNE QUESTION? LE DEVENIR DES EMBALLAGES TRIÉS LA COLLECTE DES SACS ET DES BACS JAUNES : Les agents de collecte ramassent une fois par semaine les sacs et bacs jaunes. Seuls les emballages et

Plus en détail

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens 1 2 le recyclage, vie des ou la deuxième emballages Janvier 2001 SOMMAIRE Je trie, donc je suis Vraies et fausses idées sur le

Plus en détail

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en Réduisons la quantité de nos déchets! Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en COMMENT ET POURQUOI Pour recevoir votre équipement, téléphonez au TRIER SES DÉCHETS? LE TRI

Plus en détail

Professeurs : Mlle Singery et M. Pranio. Un peu d'histoire. La fabrication du plastique à partir du pétrole

Professeurs : Mlle Singery et M. Pranio. Un peu d'histoire. La fabrication du plastique à partir du pétrole Professeurs : Mlle Singery et M. Pranio Un peu d'histoire Les premières matières plastiques ont été inventées à la fin du 19è siècle. C'est lors d'un concours organisé par Phelan and Collander, dans les

Plus en détail

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie L industrie cimentière belge L industrie cimentière est constituée de trois sociétés: CBR, CCB et Holcim. Son chiffre d affaires s élève à environ 480 millions d euros et elle dispose d un effectif de

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY p r é s e n t e LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY 1 SOMMAIRE 1. Je choisis les transports en commun........................... 5 2. Je privilégie le covoiturage.......................................

Plus en détail

LES PLASTIQUES EN DEBAT

LES PLASTIQUES EN DEBAT LES PLASTIQUES EN DEBAT Sensibilisés par plusieurs reportages successifs (journaux et télévision en novembre et décembre 2010), nous nous sommes plutôt penché sur les problèmes que posent l utilisation

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

À la maison. - Des achats responsables. J'évite le jetable

À la maison. - Des achats responsables. J'évite le jetable À la maison - Des achats responsables J'évite le jetable Eviter le papier essuie-tout et les lingettes à usage unique. Même si les lingettes de nettoyage ménager permettent de faire des économies d'eau

Plus en détail

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris).

Trace sur ton cahier de sciences un tableau pour écrire le nom des objets en face du container correspondant (vert, bleu ou gris). Les matériaux Je trie les déchets JE DÉCOUVRE QU EST-CE QU UN DÉCHET? Un déchet est tout ce dont on ne se sert plus et dont on se débarrasse. Les déchets peuvent être solides ou liquides, même gazeux.

Plus en détail

Jeu des 7 familles de déchets

Jeu des 7 familles de déchets Jeu des 7 familles de déchets + Toi aussi deviens un super-héros de l environnement! Ensemble Trions bien Recyclons mieux Découvre en t amusant les gestes simples du tri et du recyclage et deviens, toi

Plus en détail

À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL

À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL À THIAIS, LE TRI C EST ESSENTIEL TOUT SAVOIR SUR LE TRI SÉLECTIF COMBATTRE LES IDÉES REÇUES À THIAIS, L ENVIRONNEMENT, C EST ESSENTIEL TEXTES Service de la Communication Hôtel de Ville de Thiais BP 141-94321

Plus en détail

Les Sacs Biodégradables

Les Sacs Biodégradables Les Sacs Biodégradables Introduction: De nos jours, l utilisation des sacs plastiques est très fréquente, notamment dans le commerce ou encore pour l usage personnel (sacs poubelles ) mais cela n est pas

Plus en détail

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits

L'EMBALLAGE. 1/ L'emballage protège ce qu'il vend. 2/ L'emballage regroupe les produits L'EMBALLAGE Nous allons poursuivre l'étude du thermomètre électronique, en nous intéressant à son emballage. Dans un premier temps, nous allons nous intéresser aux emballages en général, pour pouvoir ensuite

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Expositions disponibles au Sytevom

Expositions disponibles au Sytevom Expositions disponibles au Sytevom 7 expositions sont mises à disposition gracieusement à toutes personnes (collectivités, écoles, associations ) : - Les hommes et leurs déchets, un nouvel état d esprit

Plus en détail

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES FONCTIONS D UN EMBALLAGE... 4 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LE

Plus en détail

Recyclage et valorisation énergétique. Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII

Recyclage et valorisation énergétique. Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII Recyclage et valorisation énergétique Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII Plus de 500 kg de déchets ménagers : c est ce que produit chaque année un habitant de la région parisienne! Entre 1993 et

Plus en détail

Avant de jeter, pensons aux dons!

Avant de jeter, pensons aux dons! Un produit usagé ou un déchet Acide Aérosol (non vidé) Aérosol vide Amiante Ampoule à filament Ampoule basse conso. Ampoule halogène Annuaire Appareil chauffage Appareil électroménager Appareil électronique

Plus en détail

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Guide du locataire éco-responsable Pour avoir les bons,conservez ce guide à portée de main Sommaire Cher(e) Locataire, Les énergies... 4 à 6 Consommations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 2011 NOTRE MÉTIER, NOS MISSIONS, NOS ENGAGEMENTS. Tour d horizon de la société LAMESCH

DOSSIER DE PRESSE - 2011 NOTRE MÉTIER, NOS MISSIONS, NOS ENGAGEMENTS. Tour d horizon de la société LAMESCH DOSSIER DE PRESSE - 2011 NOTRE MÉTIER, NOS MISSIONS, NOS ENGAGEMENTS. Tour d horizon de la société LAMESCH 2 SOMMAIRE QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ : FAISONS CONNAISSANCE p.4 NOTRE MÉTIER

Plus en détail

Guide pratique du tri

Guide pratique du tri Guide pratique du tri EN CENTRE-VILLE À recycler ou pas? Aujourd hui, les bonnes idées gagnent à être récupérées. Montpellier Agglomération, l un des premiers établissements intercommunaux en France à

Plus en détail

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt La démarche NégaWatt Sobriété = Moins Efficacité = Mieux Renouvelable = Autrement Source : www.negawatt.org Rappels : schéma général Ressources

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

L'identifiction des plastiques

L'identifiction des plastiques L'identifiction des plastiques Il exsite plusieurs sortes de plastiques. Certains peuvent être recyclés, d'autres pas. Comment identifier les différents plastiques? Nous allons réaliser six tests pour

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité :

FICHE TECHNIQUE. Intitulé du métier ou de l activité : FICHE TECHNIQUE Intitulé du métier ou de l activité : Récupération et broyage des produits en plastiques Codification NAA : DN 37.20 Codification ONS: 37.20 Codification Agriculture : / Codification Artisanat

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

Réduisons nos déchets :

Réduisons nos déchets : Réduisons nos : 1 kg de produit par habitant et par jour! Les quantités de produits en France augmentent de 1% chaque année. 2005 Les des ménages représentent 22 % de la totalité des produits. 1960 160

Plus en détail

FICHE 1. De sources. en ressources! TITRE :

FICHE 1. De sources. en ressources! TITRE : FICHE 1 De sources en ressources! TITRE : FICHE 1 >>> Tu rapportes, on recycle!...ça va pas la tête? Au contraire, ça va très bien. Mais sais-tu que rapporter pour recycler, ça peut servir à te couvrir

Plus en détail

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué?

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué? Page 1/7 QUELS MATÉRIAUX COMPOSENT UN OBJET TECHNIQUE? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I DÉCHETS 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 31 octobre 1998 portant application de la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES

10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES 10 GESTES SIMPLES POUR ALLÉGER NOS POUBELLES www.pas-si-bete.fr A5_8PAGES_GESTES.indd 1 07/10/2014 15:11 RÉDUIRE NOS DÉCHETS, POURQUOI? Il y a 40 ans, nos parents produisaient deux fois moins de déchets

Plus en détail

GUIDE. PRATIQUE DU Trier, c est ma nature!

GUIDE. PRATIQUE DU Trier, c est ma nature! GUIDE PRATIQUE DU Trier, c est ma nature! Réduisons nos déchets! Chacun d entre nous jette en moyenne 390 kg de déchets par an dans les poubelles et containers de tri auxquels s ajoutent les 200 kg qui

Plus en détail

guide Ensemble, faisons du tri une seconde nature GENTILLY FRESNES LE KREMLIN-BICÊTRE L HAŸ-LES-ROSES VILLEJUIF service déchets service déchets

guide Ensemble, faisons du tri une seconde nature GENTILLY FRESNES LE KREMLIN-BICÊTRE L HAŸ-LES-ROSES VILLEJUIF service déchets service déchets guide tri du Ensemble, faisons du tri une seconde nature service déchets service déchets 01 41 24 22 80 01 41 24 22 80 ARCUEIL CACHAN GENTILLY service déchets 01 41 24 22 80 FRESNES LE KREMLIN-BICÊTRE

Plus en détail

DU BON TRI GUIDE PRATIQUE. Bien trier, c est bien recycler! emballages recyclables. verre. papier. Pays de

DU BON TRI GUIDE PRATIQUE. Bien trier, c est bien recycler! emballages recyclables. verre. papier. Pays de GUIDE PRATIQUE DU BON TRI Bois Communauté de Communes du Pays de Pont-Château - Saint Gildas des LAIT emballages recyclables verre Bien trier, c est bien recycler! LAIT LAI T papier LAIT Pays de Pont-Château

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U P A Y S D E L ' A R B R E S L E. L ' A r b r e s l e. B e s s e n a y. B i b o s t.

C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S D U P A Y S D E L ' A R B R E S L E. L ' A r b r e s l e. B e s s e n a y. B i b o s t. C O M M U N A U T É D E C O M M U N E S P a y s d e l ' A r b r e s l e L ' A r b r e s l e B e s s e n a y B i b o s t B u l l y C h e v i n a y C o u r z i e u D o m m a r t i n E v e u x F l e u r i

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Composition du comité du jury Charte de l Éco-partenaire Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Concours de l éco-exposant Préambule Le Décastar 2015 organisé par l ADEM s est engagé, comme

Plus en détail

UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES

UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES www.sita.fr UNE LIGNE DE TRI INNOVANTE À RÉGÈNE ATLANTIQUE POUR REDONNER VIE AUX PLASTIQUES SITA, LEADER DE LA VALORISATION DES DÉCHETS 17 JUIN 2014 DOSSIERDEPRESSE contact PRESSE SITA FRANCE Françoise

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Le plastique aujourd'hui

Le plastique aujourd'hui Le recyclage du Réduction des matières Le aujourd'hui Bios Fabrication du Le recyclage du Après le tri effectué par les habitants, les bouteilles sont envoyées dans un centre de tri où elles sont triées

Plus en détail

Trier ses déchets organiques. Guide pratique pour le tri des déchets de cuisine et de jardin

Trier ses déchets organiques. Guide pratique pour le tri des déchets de cuisine et de jardin Trier ses déchets organiques Guide pratique pour le tri des déchets de cuisine et de jardin Pourquoi trier les déchets? Chaque Genevois produit plus de 450 kg de déchets ménagers par an. Aujourd hui, plus

Plus en détail

EDD : Education au développement durable Je trie mes déchets :

EDD : Education au développement durable Je trie mes déchets : Objectifs : EDD : Education au développement durable Je trie mes déchets : Mots clés : Activité préparatoire Activité de découverte Séance 1 Niveau CP-CE1 Connaitre le sens du mot «déchet», identifier

Plus en détail

Un Bioplastique : Le MATER-BI

Un Bioplastique : Le MATER-BI Un Bioplastique : Le MATER-BI 1 1989 DÉBUT DU PROJET THE LIVING CHEMISTRY Objectifs du projet : A - Intégrer Agriculture, Chimie et Environnement B - Créer de Nouveaux Matériaux : Issus de ressources renouvelables

Plus en détail

(dossier de presse) la boite rose se met au vert

(dossier de presse) la boite rose se met au vert (dossier de presse) la boite rose se met au vert Oser le sucre pour le sucre Face à la raréfaction des ressources pétrolières, aux impacts environnementaux et à l évolution des attentes consommateurs,

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente

LE CARNET DE L ELEVE. La Maison du Développement Durable présente La Maison du Développement Durable présente LE CARNET DE L ELEVE La Maison du Développement Durable est une réalisation d Objectif D. 15, rue André Del Sarte - 75018 Paris Ils t accompagnent pendant toute

Plus en détail

Les plastiques c'est aussi bio!

Les plastiques c'est aussi bio! Collège Plan du Loup 35 allée Alban Vistel 69110 St Foy Lès Lyon Coudeville Emeric Contamin Paul 3 2 Les plastiques c'est aussi bio! Voyage dans le monde des bio-plastiques Information importante avant

Plus en détail

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE!

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE! NOM DE L ÉLÈVE NIVEAU: NOM DU TITULAIRE DE CLASE Message destiné aux élèves et à leurs parents Dans le cadre du thème du projet-école, Sauver la terre j apprends à le faire, nous vous invitons, tes parents

Plus en détail

ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE

ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE PLAN: I. L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE 1) Production du pétrole 2) Consommation du pétrole

Plus en détail

LE CONTRAT DE CIVILITE

LE CONTRAT DE CIVILITE Logo LMCU PROJET LE CONTRAT DE CIVILITE Un contrat : pourquoi faire? Parce que la gestion des déchets est une responsabilité partagée : Particuliers, entreprises, commerçants, administrations ou collectivités,

Plus en détail

6Donner vos anciens. 5Utilisez. 8Réparez vos appareils : 7Préférez les cabas. 9Achetez en vrac : 10 au gaspillage. 1Limitez les emballages :

6Donner vos anciens. 5Utilisez. 8Réparez vos appareils : 7Préférez les cabas. 9Achetez en vrac : 10 au gaspillage. 1Limitez les emballages : 1Limitez les emballages : 26 Kg de déchets en moins*! Direction de la Communication Montpellier Agglomération - 10/2013 NE PAS JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE. 3 Produisez votre compost : 40 Kg de déchets en

Plus en détail

Verre, papier, métaux... Foire aux questions. Le bac roulant, un jeu d enfant. Trousse d information de votre nouveau bac de recyclage

Verre, papier, métaux... Foire aux questions. Le bac roulant, un jeu d enfant. Trousse d information de votre nouveau bac de recyclage Ville de Montréal, 000413-3874 (06-10) Foire aux questions Que faire du petit bac de recyclage? Si vous n'utilisez plus votre petit bac au moment de la collecte sélective des matières recyclables, pensez

Plus en détail

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET?

Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Comment agir sur le bilan environnemental d une bouteille PET? Décembre 2010 En 2009, Eco-Emballages, ELIPSO et Valorplast se sont associés pour conduire une étude d évaluation des impacts environnementaux

Plus en détail

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS guide du tri ( NE PAS ) JETER COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS www.agglo-soissonnais.com Les équipements pour mes déchets A mon domicile BAC VERT Pots en verre Bouteilles et canettes en verre Bocaux en verre

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par

Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par Des supports respectueux pour toutes les technologies d impression numérique... Une éco démarche voulue et créée par I. L engagement Une éco-responsabilité assumée "A ujourd hui, le constat écologique

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

Le verre : un emballage qui se recycle! Le tri des déchets est une grande chaîne qui commence dans

Le verre : un emballage qui se recycle! Le tri des déchets est une grande chaîne qui commence dans Syndicat pour la collecte et le traitement des ordures ménagères n 15 Lettre d information du Syndicat TRI-OR MAI 2006 Vous n avez pas de bacs de tri? Vous venez d emménager? au Contactez l Equipe de Tri-or

Plus en détail

Le pétrole et ses transformations

Le pétrole et ses transformations Le pétrole et ses transformations 3 Objectifs Connaître les produits dérivés du pétrole. Connaître la chaîne de transformation : du puits de pétrole à la pompe à essence. Prendre conscience des nombreuses

Plus en détail

Les déchets recyclables doivent en effet être jetés en vrac (pas dans un sac) dans le bac à couvercle jaune.

Les déchets recyclables doivent en effet être jetés en vrac (pas dans un sac) dans le bac à couvercle jaune. Le bac à couvercle vert c est le bac des déchets ménagers non triés car non recyclables. C est aussi le bac à utiliser en cas de doute sur le caractère recyclable des déchets. Après avoir effectué le tri

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE

LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE Le recyclage des matières premières consiste à reconvertir des déchets de manière à les utiliser en matières secondaires réutilisables dans le processus de

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

Attitude éco-citoyenne USEP

Attitude éco-citoyenne USEP Attitude éco-citoyenne USEP Saison 2010-2011 Idées pour un bon pique-nique éco-citoyen USEP Tous convaincus que nos gestes quotidiens ont un impact sur notre environnement, nous avons toujours des difficultés

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE.

L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE. L ECO- CONCEPTION : EXPLOITER L INNOVATION ET LA COMPETITIVITE. INTRODUCTION L éco- conception est une approche structurée prenant en compte le critère environnemental lors de la conception ou de la re-

Plus en détail

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes

Mode d emploi. Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes Mode d emploi Moins de déchets, 10 gestes pour transformer nos habitudes 10 «petits» gestes pour réduire nos déchets Réduire ses déchets c est avant tout mieux consommer Le meilleur déchet est celui qui

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail