L'intelligence économique un enjeu majeur pour les entreprises

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'intelligence économique un enjeu majeur pour les entreprises"

Transcription

1 L'intelligence économique un enjeu majeur pour les entreprises Mise en œuvre d un dispositif d intelligence économique Thierry FERRARI - ADIT [ 1 ]

2 Un concept en évolution intelligence territoriale intelligence économique veille stratégique veille technologique information sci. et tech. documentation ADIT [ 2 ]

3 Intelligence économique : définition (1993) L intelligence économique (IE) est l ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement, de distribution et de protection de l information obtenue légalement, utile aux acteurs économiques en vue de la mise en œuvre de leurs stratégies individuelles et collectives ADIT [ 3 ]

4 Définition de l intelligence économique ADIT [ 4 ]

5 Intelligence économique et PME - Des besoins nombreux et de plus en plus étendus : géographiques, de natures très diverses, discernement de l information dans de grandes masses d information, crises économiques et ruptures technologiques - Pas ou peu de moyens internes : accès à peu de sources d informations, barrières linguistiques, pas de méthodes, ni d outils ADIT [ 5 ]

6 Intelligence économique et PME Types de besoins(exemples) : Analyse de concurrents (stratégie, notoriété, solvabilité ) Repérage de personnes clés (notoriété, réseaux d influence ) Caractéristiques des marchés (taille, tendances, attentes ) Recherche de clients potentiels, de nouveaux fournisseurs Analyse de produits concurrents (avantages/inconvénients ) Caractéristiques techniques (performances, ergonomie ) Contraintes liées à des normes et réglementations Suivi d appels d offre, d appels à projets, de donneurs d ordre Validation des savoir-faire et qualification de partenaires potentiels Analyse comparée de prix pratiqués Analyse des moyens commerciaux utilisés par les concurrents Caractéristiques de sources de financement potentielles Suivi des évolutions technologiques et des travaux de recherche Suivi des cessions / transmissions / créations d entreprises Identification et suivi de technologies, matériaux de substitution Identification et analyse d expertise ADIT [ 6 ]

7 Intelligence économique et PME Exemples de missions de renseignement réalisées pour les PME : Technologies des membranes d étanchéité de toitures avec cellules photovoltaïques incorporée Modalité d exportation de l eau de source vers le Vietnam Renseignements sur la notoriété et l existence d entreprises marocaines d huile d Argan Marché de la semelle de pantoufle à mémoire de forme Etat l art des produits de substitutions à la paraffine ADIT [ 7 ]

8 Intelligence économique et PME Exemples de missions d alertes demandées par des PME (suite) : Suivi des appels d offre pour le marché de la dépollution des sols en Roumanie Suivi des évolutions des matériaux composites pour le ferroviaire Suivi des évolutions des techniques d impression numérique sur le textile (nouveaux procédés, nouvelles encres ) ADIT [ 8 ]

9 Intelligence économique et PME Exemples de résultats obtenus pour les PME suite aux missions : 9 appels d offre (multimédia) emportés sur 10 grâce à une meilleure connaissance des concurrents et 150 k / an de contrats supplémentaires Un marché de 10 M au Maghreb (ferroviaire) Progression du CA à l export de 5 % grâce à la diffusion vers de nouveaux pays (biotechno.) Augmentation de la marge (nouveaux fournisseurs, marchés à plus forte VA) (nautisme) Lancement d un nouveau projet innovant (valorisation des produits de la mer) ADIT [ 9 ]

10 Intelligence économique et PME Exemples de résultats obtenus pour les PME suite aux missions (suite) : Ouverture de nouveaux magasins (agro-alimentaire) Diminution de l impact sur l environnement (moins de matières premières, moins de rebus, moins de rejets, moins de consommation d énergie ) (mécanique) Mise en demeure d un concurrent malveillant Optimisation de la politique tarifaire grâce à la connaissance des tarifs des concurrents (photovoltaïque) ADIT [ 10 ]

11 Sécurité économique et PME L'Entreprise, pour remplir sa mission, diffuse de plus en plus d'informations, à : ses employés, ses actionnaires, ses clients, ses fournisseurs, ses prestataires de services, ses prospects, à l administration, à la presse, à des auditeurs externes, à des visiteurs Cette information représente une valeur, un bien, un patrimoine, au même titre que sa compétence technique, son organisation, sa stratégie ADIT [ 11 ]

12 Sécurité économique et PME Cartographie des vulnérabilités majeures de l entreprise (20 vecteurs de risques) : Salariés, stagiaires, intérimaires Partenaires (sous-traitants, fournisseurs, clients ) Sociétés de service Marchés visés Système d information Cibles (sur quoi porte le danger) Savoir-faire de l entreprise, secrets de fabrication Informations sensibles et stratégiques que détient l entreprise Données de l entreprise (fichiers fournisseurs et clients, info financières) Brevets et modèles Site Internet ADIT [ 12 ]

13 Sécurité économique et PME Dangers (conséquences pour l entreprise) Contre-façon «Piratage» d informations, diffusion hors entreprise Perte de CA, de clients, de parts de marché Débauchage Vol et effraction Ruptures d approvisionnement Atteinte à l image Espionnage économique et industriel. Déstabilisation financière. Sinistre informatique ADIT [ 13 ]

14 Influences et PME Mission d agences de relations publiques pour transformer son image ou répliquer à des atteintes à l image Opérations de lobbying auprès d institutions productrices de normes, de donneurs d ordre et d organisations internationales Intégration de réseaux («think tanks», universités, ONG ) pour enrichir le tissu relationnel ADIT [ 14 ]

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012

Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Innovation et valorisation industrielle : quelles informations pour quels enjeux? 21 septembre 2012 Plan 1. Pourquoi l intelligence économique? 2. Intelligence économique pour innover et valoriser 3. Comment

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

ANNEXE I Référentiels du diplôme

ANNEXE I Référentiels du diplôme ANNEXE I Référentiels du diplôme Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Savoirs associés Unités constitutives du référentiel de certification Management des unités commerciales

Plus en détail

COMMERCIAL PUBLICITÉ

COMMERCIAL PUBLICITÉ Activités commerciales publicitaires COMMERCIAL PUBLICITÉ Le ou la commercial(e) Publicité a pour fonction essentielle de prospecter et rencontrer les annonceurs, les agences média et les agences de publicité,

Plus en détail

Guide pédagogique. Jacques BREILLAT. Directeur pédagogique Professeur associé Université de Bordeaux

Guide pédagogique. Jacques BREILLAT. Directeur pédagogique Professeur associé Université de Bordeaux Guide pédagogique Master 2 professionnel Intelligence économique et management des organisations IAE de Bordeaux Jacques BREILLAT Directeur pédagogique Professeur associé Université de Bordeaux 1 Contenu

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

- que certains des signataires appliquent d ores et déjà tout ou partie des principes de la charte ;

- que certains des signataires appliquent d ores et déjà tout ou partie des principes de la charte ; PREAMBULE L étude des dossiers soumis à la Médiation du crédit depuis sa création en novembre 2008 a révélé un certain nombre de difficultés dans la relation des PME avec leurs grands clients, donneurs

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis. 04 avril 2012

Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis. 04 avril 2012 Présentation Cellule opérationnelle d Intelligence Economique ADIT / CGPME Seine-Saint-Denis 04 avril 2012 1 Cellule opérationnelle d intelligence économique Les intervenants : Avec le soutien : En partenariat

Plus en détail

INFORMATION STRATEGIQUE INTELLIGENCE ECONOMIQUE. Levier de compétitivité pour les entreprises

INFORMATION STRATEGIQUE INTELLIGENCE ECONOMIQUE. Levier de compétitivité pour les entreprises INFORMATION STRATEGIQUE INTELLIGENCE ECONOMIQUE Levier de compétitivité pour les entreprises Direccte - 15/04/2013 Les missions d un CRIE en région Sensibiliser le tissu économique régional, public et

Plus en détail

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne

Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Les outils pour décider ensemble : nouveau territoires, nouveaux paradigmes Analyse d un processus de décision collective : le cas d une charte de transport collaboratif pour les IAA en Bretagne Jacques

Plus en détail

SAVOIRS ASSOCIES. S1 Etude et veille commerciale internationales

SAVOIRS ASSOCIES. S1 Etude et veille commerciale internationales SAVOIRS ASSOCIES Savoirs S1 Etude et veille commerciale internationales Limites de connaissances S11. Marketing international S11.1 La démarche marketing Concept de marketing, objectifs, évolution S11.2

Plus en détail

AUTODIAGNOSTIC INTELLIGENCE ECONOMIQUE

AUTODIAGNOSTIC INTELLIGENCE ECONOMIQUE AUTODIAGNOSTIC INTELLIGENCE ECONOMIQUE L'intelligence économique, dans son acception la plus classique, consiste à collecter, analyser, valoriser, diffuser et protéger l'information stratégique, afin de

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Vendeur(se) solutions multimédia

Vendeur(se) solutions multimédia Vendeur(se) solutions multimédia Commercialisation Vendeur(se) conseil en magasin / multimédia Vendeur(se) système multimédia Vendeur régional Vendeur(se) réseaux domestiques / multimédia / communication

Plus en détail

La propriété intellectuelle, une opportunité pour les PME. Le 21 mars 2016 Alexandre CRUQUENAIRE Gérard PITANCE Thomas DUQUESNE

La propriété intellectuelle, une opportunité pour les PME. Le 21 mars 2016 Alexandre CRUQUENAIRE Gérard PITANCE Thomas DUQUESNE La propriété intellectuelle, une opportunité pour les PME Le 21 mars 2016 Alexandre CRUQUENAIRE Gérard PITANCE Thomas DUQUESNE Stûv, en quelques mots 30 ans d expérience 12.000 foyers/an 25 M turnover

Plus en détail

Domaines de Qualification ISQ-OPQCM

Domaines de Qualification ISQ-OPQCM Domaines de Qualification ISQ-OPQCM ISQ-OPQCM déc 2010 Domaines de Qualification Le cabinet conseil postulant doit choisir un ou plusieurs domaine(s) de qualification parmi les 17 domaines suivants : 1

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

38 ème Assemblée Générale annuelle de la FANAF à OUAGADOUGOU du 17 au 21 Février 2014

38 ème Assemblée Générale annuelle de la FANAF à OUAGADOUGOU du 17 au 21 Février 2014 38 ème Assemblée Générale annuelle de la FANAF à OUAGADOUGOU du 17 au 21 Février 2014 Thème : «L intelligence économique et les sociétés d assurances» Par: Mr Lucien Jr NTAMAG Consultant Sénior-Directeur

Plus en détail

GESTION DES ALERTES PAR UNE PROFESSION. Le cas de l ANIA

GESTION DES ALERTES PAR UNE PROFESSION. Le cas de l ANIA GESTION DES ALERTES PAR UNE PROFESSION Le cas de l ANIA 22 Novembre 2012 1 Sommaire Présentation de l ANIA Procédures de gestion des alertes Cas pratique 2 Présentation de l ANIA 3 L ANIA Les IAA en France

Plus en détail

L intelligence économique au service de la veille stratégique

L intelligence économique au service de la veille stratégique L intelligence économique au service de la veille stratégique Thème de l intervention de Monsieur Tawfik MOULINE, Directeur Général de l Institut Royal des Etudes Stratégiques (IRES) à la journée organisée

Plus en détail

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes.

Proposés à un tarif préférentiel, les six produits disponibles ont été revus au 1 er janvier 2016 pour mieux répondre à vos attentes. Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne, toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Ressources APIE. l immatériel

Ressources APIE. l immatériel Ressources de l immatériel APIE Agence du patrimoine immatériel de l État Développer une stratégie de valorisation des savoir-faire publics, au service de la modernisation de l action publique et de l

Plus en détail

PME / PMI Gagnez en compétitivité

PME / PMI Gagnez en compétitivité PME / PMI Gagnez en compétitivité STRATÉGIE DE L ENTREPRISE > STRATÉGIE PME Cible : Dirigeants d entreprises de production ou de services à l industrie, prioritairement celles de plus de 20 salariés. Objectif

Plus en détail

La veille à la CMA74

La veille à la CMA74 La veille à la CMA74 Retour sur une expérimentation pour l Artisanat Annecy, le 20 septembre 2007 Séverine Verguet, Chef de projet Veille Informative Virginie Fleury, Chargée de mission Veille http://www.cm-annecy.fr

Plus en détail

Risques d entreprise et systèmes d information

Risques d entreprise et systèmes d information Risques d entreprise et systèmes d information Denis KESSLER Président de SCOR 7 ième symposium de la Gouvernance des systèmes d information Paris, 16 juin 2009 Introduction L entreprise est de plus en

Plus en détail

FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande

FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande INSTITUT FRANCAIS DE FINLANDE FICHE DU POSTE OCCUPÉ PAR :.. ÉTABLISSEMENT OU SERVICE D AFFECTATION: Institut français de Finlande Fiche révisable à tout moment en fonction des nécessités de service. Type

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

AUTO-TEST D'INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

AUTO-TEST D'INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE Plaquette auto test IE_Mise en page 1 0/0/011 0:1 Page DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI AUTO-TEST D'INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE L intelligence

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

Devenez un expert de la relation commerciale Programme de formation certifiante

Devenez un expert de la relation commerciale Programme de formation certifiante I S T C PARIS ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET MARKETING Devenez un expert de la relation commerciale Programme de formation certifiante Praxion, 35 ans d expérience en conception et en animation de programmes

Plus en détail

LABEL «RELATIONS FOURNISSEUR RESPONSABLES»

LABEL «RELATIONS FOURNISSEUR RESPONSABLES» LABEL «RELATIONS FOURNISSEUR RESPONSABLES» Référentiel d objectifs d évaluation de la Charte des relations inter-entreprises 1/9 VALIDEE LE 08/02/2013/ V2 DOMAINE : RELATIONS DURABLES ET EQUILIBREES ENTRE

Plus en détail

Dossier type de dépôt

Dossier type de dépôt Dossier type de dépôt Phase de présélection : Dans un premier temps, les partenaires sont invités à constituer et à déposer en ligne un DOSSIER DE CANDIDATURE, synthèse des différents éléments constitutifs

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

LE PRINTEMPS DES DESIGNERS. 20 mars 2014

LE PRINTEMPS DES DESIGNERS. 20 mars 2014 LE PRINTEMPS DES DESIGNERS 20 mars 2014 ORDRE DU JOUR - La Fédi - Nouveau site internet - Les Designers intégrés - Programme 2014 LA FÉDI Membres bénévoles Missions représentatives des besoins des professionnels

Plus en détail

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN

380 CONSEILLERS SOLIDARITÉ QUI TRAITENT 600 000 DEMANDES DE TRAVAILLEURS SOCIAUX PAR AN EN 2014, EDF A VERSÉ 22,5 MILLIONS D EUROS AU FONDS DE SOLIDARITÉ LOGEMENT, ET 195 000 FAMILLES ONT BÉNÉFICIÉ D UNE AIDE. 56 250 COLLECTIVITÉS CLIENTES D EDF 1 000 INTERLOCUTEURS A L ECOUTE 380 CONSEILLERS

Plus en détail

www.export.midipyrenees.fr

www.export.midipyrenees.fr Note de presse www.export.midipyrenees.fr La plateforme numérique d accompagnement des entreprises de Midi-Pyrénées à l international Lancement officiel vendredi 22 février 2013 Toulouse Service de presse

Plus en détail

Innovation et partenariats Tarbes, le 12 décembre 2012

Innovation et partenariats Tarbes, le 12 décembre 2012 Innovation et partenariats Tarbes, le 12 décembre 2012 Partenariat et innovation collaborative PROGRAMME Partenariat et innovation collaborative? Témoignages d entreprises :! Patrick Lesgards, GUILLAUME

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement

CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement CQPM 0215 Préventeur Santé Sécurité Environnement Salariés ou futurs salariés des entreprises qui auront pour missions d animer et/ou participer à la mise en œuvre de la politique prévention, sécurité,

Plus en détail

Nos énergies. a votre service

Nos énergies. a votre service Nos énergies a votre service Notre histoire en 5 dates clés 2004 2011 2014 2015 2016 Ouverture du marché du gaz et de l électricité Entreprises, professionnels et collectivités locales sont concernés Création

Plus en détail

La Gestion de Production au sein de l'entreprise

La Gestion de Production au sein de l'entreprise La Gestion de Production au sein de l'entreprise Cet article permet de situer le rôle de la Gestion de Production au sein de l'entreprise, de comprendre son impact et d'identifier les points clés permettant

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales

BTS Management des Unités Commerciales BTS Management des Unités Commerciales Contenu de la formation Présentation générale Au centre de formation des Monts du Lyonnais, le BTS Management des Unités Commerciales est un BTS en alternance, préparé

Plus en détail

Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête

Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête Pôle d Intelligence Logistique Europe du Sud La logistique en 2008 dans le Nord Isère Synthèse d enquête Une enquête EPIDA - CCI Nord Isère pour le PIL es Enquête sur les usines logistiques destinée à

Plus en détail

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1

- 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 - 06 - LA GESTION DE LA PRODUCTION : PARTIE 1 Objectif(s) : o o Pré requis : o o o Contraintes de production, Optimisation de la gestion de la production. Coût de production, Production sous contraintes,

Plus en détail

CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés. 24 points 3 points. 4 points.

CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés. 24 points 3 points. 4 points. CORRIGÉ LES BONBONS BARNIER Proposition de barème sur 70 points Questions à traiter Travaux demandés Dossier 1 LA MISE EN PLACE DES VISITES D ENTREPRISE 1.1 Pourquoi peut-on dire que les visites d entreprise

Plus en détail

NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE INFORMATION CONCURRENTIELLE, NORMALISATION & PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Les entreprises sont confrontées à un environnement de plus en plus complexe, en constante évolution et incertain. Les pressions sont

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC

DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC DOSSIER DE PRESSE CRÉATION DU CTIPC Janvier 2016 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Décembre 2015 LA CRÉATION DU CTIPC Le PEP se réjouit de la ratification par Emmanuel Macron, Ministre de l Economie et des Finances,

Plus en détail

Structure commerciale idéale en fonction de votre réalité et de vos objectifs d affaires

Structure commerciale idéale en fonction de votre réalité et de vos objectifs d affaires Structure commerciale idéale en fonction de votre réalité et de vos objectifs d affaires Présenté par Monsieur Georges Poulin, Associé Altitude Conseil 17 février 2016 1 L objectif Permettre aux participants,

Plus en détail

www.universite-lyon.fr/lst Yannick TOCQUET Chargé de Valorisation Logiciels

www.universite-lyon.fr/lst Yannick TOCQUET Chargé de Valorisation Logiciels Yannick TOCQUET Chargé de Valorisation Logiciels Plan Missions et activités de Lyon Science Transfert Protection et valorisation des logiciels Maturation de projets logiciels Qui sommes nous? Lyon Science

Plus en détail

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République,

Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce. Le Président de la République, Décret n 2011-399 du 16 novembre 2011 portant organisation du Ministère du Commerce Le Président de la République, Sur Vu Vu Vu Vu rapport du Ministre du Commerce la Constitution; le décret n 2010-01 du

Plus en détail

BAROMETRE RSE PACA. Résultats publiés en février 2015

BAROMETRE RSE PACA. Résultats publiés en février 2015 Où en sont les PME de Paca en matière de RSE? Réponses dans le dispositif régional d autoévaluation de la performance durable (économique, environnementale, sociale/sociétale) Résultats publiés en février

Plus en détail

BILAN TRIMESTRIEL DE LA STRATEGIE DE PROTECTION DE LA MARQUE PEFC 31 décembre 2014

BILAN TRIMESTRIEL DE LA STRATEGIE DE PROTECTION DE LA MARQUE PEFC 31 décembre 2014 10-1-1 BILAN TRIMESTRIEL DE LA STRATEGIE DE PROTECTION DE LA MARQUE PEFC 31 décembre 2014 CONTEXTE ET ENJEUX Avec plus de 3100 entreprises certifiées en France, la marque PEFC continue à gagner en visibilité

Plus en détail

Comment aborder la question de la transition énergétique? Illustration régionale du scénario facteur 4 de GrDF en Franche-Comté

Comment aborder la question de la transition énergétique? Illustration régionale du scénario facteur 4 de GrDF en Franche-Comté ATELIER DECRYPTAGEO 2015 Comment aborder la question de la transition énergétique? Illustration régionale du scénario facteur 4 de GrDF en Franche-Comté 10 juin 2015 Présentation de GrDF et de son scénario

Plus en détail

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale

Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale Gestion Commerciale, 01 La chaîne commerciale 1 La gestion commerciale 1.1 Les origines de la gescom et la GesProd La concurrence acharnée et l'incertitude économique au niveau mondial imposent aux entreprises

Plus en détail

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ Objectifs Doter le territoire d une offre de formation interentreprises adaptée

Plus en détail

Parc Orsay Université 18 rue Jean Rostand contact@wavesoft.fr. Contactez-nous au 0 810 001 274 * *Numéro azur, prix d un appel local

Parc Orsay Université 18 rue Jean Rostand contact@wavesoft.fr. Contactez-nous au 0 810 001 274 * *Numéro azur, prix d un appel local Ce document vous présente l organisation et le plan des journées de formation nécessaires pour obtenir les agréments «WaveSoft Partenaire Certifié» et «WaveSoft Partenaire Expert» et «WaveSoft Partenaire

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Etude. du metier de responsable clientele

Etude. du metier de responsable clientele Etude du metier de responsable clientele decembre 2008 Sommaire Creation de l observatoire Outils de l observatoire prospectif des metiers et des qualifications... [ 3 ] Rappel des objectifs Logique de

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise

Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise Les fonctions et leur évolution 2. Le diagnostic par les fonctions jscilien@u-paris10.fr Ce diagnostic interne consiste à passer en revue les fonctions principales d une entreprise L analyse se fonde sur

Plus en détail

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable

Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Mise en œuvre de la Charte européenne du tourisme durable Lot 2 : expertises ponctuelles marketing stratégique et opérationnel, promotion et commercialisation touristiques Réalisation de missions ponctuelles

Plus en détail

DROME. Ce dossier a pour vocation de faire comprendre tout l'intérêt de votre projet au jury ARTINOV.

DROME. Ce dossier a pour vocation de faire comprendre tout l'intérêt de votre projet au jury ARTINOV. DROME Titre du projet : Nom de l'entreprise : Nom du chef d'entreprise : Ce dossier a pour vocation de faire comprendre tout l'intérêt de votre projet au jury ARTINOV. Nous vous invitons à le remplir le

Plus en détail

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE

CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE CHARTE POUR UN APPROVISIONNEMENT DURABLE DE LA RESTAURATION COLLECTIVE JURASSIENNE "APPROVISIONNEMENT DE LA RESTAURATION COLLECTIVE DANS LE JURA PAR DES PRODUITS AGRICOLES ET AGROALIMENTAIRES LOCAUX" PREAMBULE

Plus en détail

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE

UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE UN SAVOIR-FAIRE RECONNU DES MARCHÉS PUBLICS, AU SERVICE DE VOTRE CROISSANCE Les relations institutionnelles : un enjeu stratégique Les marchés publics : la nécessité d une approche spécifique Secteur privé

Plus en détail

Guide du maître d apprentissage et de l apprenti

Guide du maître d apprentissage et de l apprenti Génie climatique efficacité énergétique sanitaire énergies renouvelables froid conditionnement d air pompes à chaleur Guide du maître d apprentissage et de l apprenti Apprenti technico-commercial spécialité

Plus en détail

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071

PROTOCOLE SOMMAIRE 20 AVRIL 2012 I - DÉVELOPPER DES RÉSEAUX ET DES RELAIS PAGE 071 PROTOCOLE ENTRE LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS ET LE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LA PROMOTION DE L ESPRIT DE DÉFENSE 20 AVRIL

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise des formations inter-entreprises

Plus en détail

du Cnam des Pays de la Loire

du Cnam des Pays de la Loire 2011-2014 Axes stratégiques du Cnam des Pays de la Loire Servir les hommes et l économie du territoire Le processus de détermination des axes stratégiques de l Association s est élaboré de mars à septembre

Plus en détail

PLASTURGIE. Mission en Italie à l occasion du Salon COSMOPACK. Turin, Milan, Bologne 6-7 mars 2013. soutient l action d ERAI

PLASTURGIE. Mission en Italie à l occasion du Salon COSMOPACK. Turin, Milan, Bologne 6-7 mars 2013. soutient l action d ERAI PLASTURGIE Mission en Italie à l occasion du Salon COSMOPACK Turin, Milan, Bologne 6-7 mars 2013 CONTEXTE L Italie, aujourd hui c est : Plus de 60 millions d habitants 7 ème puissance économique mondiale

Plus en détail

La fidélisation client

La fidélisation client La fidélisation client Auteur : Jean-Marc Lehu - Universitaire français conseil en marketing et communication Volume : 480 pages Date de parution : octobre 1999 Editeur : éditions d organisation INTERET(S)

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2015

COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2015 COMMUNICATION SUR LE PROGRES 2015 RENOUVELLEMENT DE NOTRE ENGAGEMENT Depuis janvier 2006, ESPUNA SAS a décidé d adhérer au Global Compact et d en honorer les valeurs. Nos initiatives issues de ces valeurs

Plus en détail

VALORISATION DES PATRIMOINES PUBLICS. Les Notaires de France au service des collectivités. Expertise immobilière

VALORISATION DES PATRIMOINES PUBLICS. Les Notaires de France au service des collectivités. Expertise immobilière VALORISATION DES PATRIMOINES PUBLICS Les Notaires de France au service des collectivités Expertise immobilière Mise en vente aux enchères et en Immo-Interactif Analyse statistique des marchés immobiliers

Plus en détail

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire

Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Cartographie de compétences : conception d un plan d affaire Processus Activité Attitudes / comportements Capacités Connaissances Définition de l idée Utilise des méthodes et des techniques d évaluation

Plus en détail

Devenir responsable marketing - cycle certifiant

Devenir responsable marketing - cycle certifiant 13 Jours Devenir responsable marketing - cycle certifiant dans MARKETING - METIERS DU MARKETING Objectifs de la formation Comprendre les enjeux de la stratégie marketing Acquérir la démarche et les réflexes

Plus en détail

TRANSPORTS TERRESTRES

TRANSPORTS TERRESTRES TRANSPORTS TERRESTRES JEUDI 19 MAI - VALENCIENNES APPEL A PROJETS RESEAU SATT PRESENTATION Le TechnoMarket de mai 2016 se tiendra à Valenciennes et aura pour thème les Transports terrestres concernant

Plus en détail

A - Quatre stratégies de sous-traitance

A - Quatre stratégies de sous-traitance Enjeux du secteur Les nouveaux enjeux de la sous-traitance A - Quatre stratégies de sous-traitance B - Des exigences spécifiques selon les clients C - Trois critères de positionnement des activités des

Plus en détail

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015

DOSSIER VEILLE. SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique. Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 DOSSIER VEILLE SOURCES - Bonne pratique en matière d intelligence économique - Introduction à la veille - Guide du routard Lucie NAAOUTCHOUE Janvier 2015 SOMMAIRE I - Définition et objectifs de la «veille»

Plus en détail

Valorisez votre offre et savoir-faire!

Valorisez votre offre et savoir-faire! Valorisez votre offre et savoir-faire! 20 novembre 2013 Ingrédients: 1. Présentez qui vous êtes Je m appelle Je suis (votre métier) Spécialisée dans 2. Présentez ce que vous faites Décrivez en une phrase

Plus en détail

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S

FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S FICHE ACTIONS POSSON PACKAGING S.A.S ACTIONS GLOBALES Communication avec l ensemble des salariés via un réseau intranet ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Une démarche de progrès continu validée par les certifications

Plus en détail

INNOVATION. Gautier renforce son outil industriel pour rester Made in France. Une marque française à la conquête du monde DOSSIER DE PRESSE

INNOVATION. Gautier renforce son outil industriel pour rester Made in France. Une marque française à la conquête du monde DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Une marque française à la conquête du monde 55 ans d expertise et de savoir-faire. 950 salariés. 140 millions de chiffre d affaires en 2014. 8000 meubles sortent chaque jour des usines

Plus en détail

Promouvoir les savoir faire de nos PME dans l industrie

Promouvoir les savoir faire de nos PME dans l industrie Promouvoir les savoir faire de nos PME dans l industrie Janvier 2016 Sommaire Qui sommes-nous? Notre valeur ajoutée Missions et Objectifs Pourquoi travailler avec nous? Références Nous contacter Notre

Plus en détail

Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique

Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique Chapitre 2 Le Commercial au sein du Système d'information mercatique NRC - Gestion de Clientèle - 1ère année Document Étudiant Jean-Alain LARREUR 1.0 Table des matières Introduction 3 I - Le système d'information

Plus en détail

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS

ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Session 2008 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE DE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 4 Le sujet comporte 5 pages numérotées

Plus en détail

B ETUDES ET VEILLES COMMERCIALES

B ETUDES ET VEILLES COMMERCIALES B ETUDES ET VEILLES COMMERCIALES 1) PRÉSENTATION DU MARKETING INTERNATIONAL APPROCHE STRATÉGIQUE DE L ENTREPRISE À L INTERNATIONAL DÉFINITION Ensemble des actions qui consistent à détecter les besoins

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «BONNES PRATIQUES ET CLES DE REUSSITE» DE L HOTELLERIE EN OUTRE MER MINISTERE DES OUTRE-MER - ATOUT FRANCE

CAHIER DES CHARGES «BONNES PRATIQUES ET CLES DE REUSSITE» DE L HOTELLERIE EN OUTRE MER MINISTERE DES OUTRE-MER - ATOUT FRANCE CAHIER DES CHARGES «BONNES PRATIQUES ET CLES DE REUSSITE» DE L HOTELLERIE EN OUTRE MER MINISTERE DES OUTRE-MER - ATOUT FRANCE 1. CONTEXTE GLOBAL Dans le cadre d une Convention signée avec le Ministère

Plus en détail

Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle

Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle Vers une Intelligence Economique & Stratégique IES Opérationnelle 1 Préambule Sun Tzu dit: Un général qui s expose sans nécessité, comme le ferait un simple soldat, qui semble chercher les dangers et la

Plus en détail

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997)

ANNEXE I. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES (arrêté du 3 septembre 1997) L hôtellerie-restauration, au sens large du terme, regroupe l ensemble des activités qui répondent aux besoins de la clientèle

Plus en détail

FUTURMASTER OPTIMISATION DES STOCKS. Pour vos appels d offre. 2 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

FUTURMASTER OPTIMISATION DES STOCKS. Pour vos appels d offre. 2 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Mars 2009 Pour vos appels d offre PTIMISATI DES STCKS 2 e ÉDITI FUTURMASTER SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort QUESTIAIRE EDITEURS DE LGICIELS D PTIMISATI DES STCKS 1.

Plus en détail

Contribution du GMPV-FFB

Contribution du GMPV-FFB Contribution du GMPV-FFB Consultation sur l évolution des mécanismes de soutien aux installations sous obligation d achat Février 2014 GMPV-FFB : Groupement des Métiers du Photovoltaïque de la Fédération

Plus en détail

Appui à la filière automobile dans les Vosges AUTOESSOR CCI88. Réunion du 3 mars 2009 Fournier SA

Appui à la filière automobile dans les Vosges AUTOESSOR CCI88. Réunion du 3 mars 2009 Fournier SA AUTOESSOR CCI88 Réunion du 3 mars 2009 Fournier SA Constat réalisé par E&Y Les attentes des Rangs 1 : Plus de compétitivité (coûts, performance) Plus de compétences (management, commercial, international)

Plus en détail

votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe EPAILLARD

votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe EPAILLARD Intelligence Économique CCI de Saumur : mode - 29 avril d emploi 2006 L intelligence Intelligence économique économique au cœur : de votre entreprise mode d emploi CCI de Saumur - 29 avril 2006 Philippe

Plus en détail

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures)

UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS. A - Management. 1. Évolution des modèles d organisation (15 heures) UE 3 - MANAGEMENT ET CONTRÔLE DE GESTION Niveau M : 180 heures - 20 ECTS NB : les deux sous-parties de ce programme sont présentées séparément mais la compétence à acquérir doit permettre de réaliser une

Plus en détail

GPAO Plus. Le logiciel de gestion de production

GPAO Plus. Le logiciel de gestion de production GPAO Plus Le logiciel de gestion de production Codial GPAO est spécialement destiné aux PME-PMI ayant un process de fabrication dans leur activité. Facile à mettre en œuvre, Codial GPAO offre une grande

Plus en détail

La participation au Trophée des Audacieuses

La participation au Trophée des Audacieuses Réglement du concours A ÉDITION 2013 Article 1 : Objet et catégories du Trophée A La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs

Plus en détail

TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie

TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie TITRE : Intelligence et veille géopolitique pour l industrie KEYWORDS : SYSTEMX, étude de marché, géopolitique, intelligence économique, recherche d information, visualisation de données, traitement automatique

Plus en détail

UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises

UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises UBIFRANCE, l Agence française pour le développement international des entreprises Une agence engagée aux cotés des entreprises pour leur réussite à l international Notre mission : Faciliter l'export En

Plus en détail

Pierre A. Letartre, MBA, PhD. Professeur titulaire Faculté des sciences de l administration Université Laval, Québec, Canada. Pierre Letartre 2000 1

Pierre A. Letartre, MBA, PhD. Professeur titulaire Faculté des sciences de l administration Université Laval, Québec, Canada. Pierre Letartre 2000 1 Enjeux stratégiques de l impartition de services immobiliers Conférence 3e colloque annuel de l Association des gestionnaires de parcs immobiliers en milieu institutionnel Montréal, 27 et 28 septembre

Plus en détail

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS

PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS 10 PRINCIPES D ACTIONS POUR LES ACHETEURS PUBLICS L ACCÈS DES PME À LA COMMANDE PUBLIQUE L accès des PME à la commande publique est une priorité gouvernementale. C est également un des objectifs assigné

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail