Coopérative Les Lunetiers Réunis de Morez 30 J

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Coopérative Les Lunetiers Réunis de Morez 30 J"

Transcription

1 Coopérative Les Lunetiers Réunis de Morez 30 J REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE Établi par JEAN-LOUIS VAUCHEZ Rédacteur chef territorial Sous la direction de Patricia GUYARD Directrice des Archives départementales du Jura Montmorot Février

2 INTRODUCTION Notice historique C est le 2 février 1908 que fut créée cette société coopérative anonyme à personnel et capital variables «Les Lunetiers Réunis», de Morez. Elle avait pour objet la fabrication et la vente de tous les articles de lunetterie et d optique, ainsi que la production des objets et articles similaires, et l institution de tout service de solidarité qu elle jugeait bon d entreprendre, sur simple décision de l assemblée générale. Pour être admis comme associé, il fallait exercer une profession permettant d être occupé par la société, et être agréé, après demande écrite, par le Conseil d administration. La société était administrée par un conseil composé de trois membres, dont le directeur, tous nommés par l assemblée générale des sociétaires. Il était renouvelable par tiers chaque année. Les Lunetiers Réunis exportaient principalement dans les pays d Europe du Nord - Suède, Norvège, Finlande, Danemark -, mais aussi en Suisse, en Allemagne, aux Pays Bas, en Belgique. Dès 1962, des pourparlers eurent lieu pour une éventuelle fusion avec la coopérative Le Diamant. Ceux-ci se soldèrent par des échecs successifs qui aboutirent fatalement à l abandon du projet. Depuis plusieurs années, Les Lunetiers Réunis rencontraient des difficultés sur des questions de direction, notamment par une tentative qui s avéra négative et faillit entraîner la Coopérative à sa perte. En 1975, de nouveaux contacts reprirent pour envisager à nouveau cette fusion, parce que Le Diamant, qui avait accepté du travail à façon pour une maison de lunetterie de la région de Morez, pensa qu il pouvait être avantageux pour lui de développer cette activité en fusionnant avec Les Lunetiers Réunis. Un accord fut conclu en assemblée générale, le 29 mai 1975, entre les deux coopératives et leurs directeurs, Pierre Monnier et Louis Paget 1. Par cette fusion à la Coopérative Le Diamant, la société Les Lunetiers Réunis fut dissoute le 31 décembre Mais en 1979, pour des raisons financières qui se dégradaient rapidement, Le Diamant cessa la fabrication de lunettes de cet atelier de Morez. Les archives Quelques liasses des archives de cette coopérative ouvrière de production avaient été transférées, lors de sa dissolution, dans les locaux de la coopérative Le Diamant, attributaire de son actif. C est pour cela qu une partie des archives, mélangées avec celles du Diamant, furent intégrées à la sous-série 29 J en tant que Coopérative absorbée par celle du Diamant, avant que le fonds des Lunetiers Réunis ne soit traité. On retrouvera donc des 1 Voir également la cote des archives du Diamant, 29 J

3 documents de la coopérative Les Lunetiers Réunis dans la sous-série 29 J, sous les cotes 29 J , correspondant à la période de fusion des deux coopératives. Un certain nombre d archives - imprimés vierges, documents nationaux et généraux sans importance, enveloppes vides, brouillons, et tous les documents comptables distribués en x exemplaires aux administrateurs - ont été éliminés ; ce qui représente 0,45 ml de documents pour 1,80 ml d archives conservées une fois triées et classées. 3

4 CONSTITUTION DE LA COOPERATIVE Statuts de la Société coopérative 30 J 1 Statuts J 2 Modifications des statuts, 1910, 1918, 1935,1938, 1940, 1951, 1969, Actes de la société et sociétaires 30 J 3 Listes de souscription au capital et des versements effectués, 1908, J 4 Enregistrements de la Société au tribunal de commerce, Demande d inscription modificative de la Société Les Lunetiers Réunis au registre du commerce, Acte de projet et accord de fusion 2 avec la société Le Diamant, Actionnaires Actionnaires de la Coopérative 30 J 5 Acquisition d actions, Listes des bénéficiaires d intérêts, Intérêts versés au capital par certains actionnaires, Bulletins nominatifs de souscription d actions, Liste des actionnaires, Remboursement des actions, Les Lunetiers Réunis actionnaires à d autres sociétés 30 J 6 Souscriptions d actions à d autres sociétés LES CONSEILS Conseil d'administration 30 J 7 Rapports du Conseil d administration J 8 Registre de présence au conseil d administration J 9 Procès-verbaux du Conseil d administration Se reporter également à la rubrique Relation extérieure, correspondance de la Direction générale pour le projet de fusion. 4

5 30 J 10 Compte-rendu du commissaire aux comptes aux membres du Conseil d administration, Note du commissaire aux comptes au président, Rapports du commissaire aux comptes au conseil d administration, Administrateurs 30 J 11 Liste des administrateurs et dates de nominations, Démissions et nominations d administrateurs, Assemblée générale 30 J 12-13* Délibérations de l Assemblée générale et procès-verbaux du Conseil d administration J J J 14 Procès-verbaux de l assemblée générale J 15 Extraits de délibérations des assemblées générales, 1920, Feuilles d émargement à l assemblée générale, 1929, Cahier des comptes-rendus de l assemblée générale, J 16 Rapports présentés à l assemblée générale par le commissaire aux comptes DIRECTION GENERALE Administration 30 J 17 Attribution des pleins pouvoirs au directeur-administrateur délégué, Règlement intérieur de la Coopérative, s.d. Correspondance de René Dalloz, directeur du Diamant, à Louis Paget des Lunetiers Réunis, Envoi d un courrier au représentant Buffard pour sa mauvaise gestion, Recherche d un directeur pour Les Lunetiers Réunis : rapports de MM. Fleuret et Roger Gouverneur, Voir également les registres des délibérations de l assemblée générale (30 J 12-13*) où sont enregistrés les P V du Conseil d administration. 4 Ces registres se télescopent entre les délibérations de l assemblée générale et le conseil d administration. 5

6 Relation extérieure, correspondance 30 J 18 Notes confidentielles communiquées au directeur par le commissaire aux comptes, , J 19 Correspondances adressées au directeur, Correspondance du député Arsène Gros, 1939, et du député Baud au sujet de l occupation par les Allemands de l École d optique et de mécanique à Morez, Correspondance entre la direction et le personnel, 1927, 1939, J 20 Correspondance envoyée par la Coopérative Le Diamant au directeur au sujet du projet de la fusion DOMAINE États des bâtiments de la Coopérative Titres anciens 30 J 21 Actes divers anciens concernant directement ou indirectement Les Lunetiers Réunis.- Établissement d un barrage pour le partage des eaux de Villedieu, 1825 ; vente par les associés Bourgeois-Girod, négociants, à Claude Angélique Bourgeois de Morez, d une maison et ateliers, ; audience entre Marie Adèle Durafourg et Julien Regard, négociant à Morez, au sujet d une servitude de passage, 1893 ; servitude sur une conduite d eau, 1895, Ventes, acquisitions d immeubles 30 J 22 Acquisition d une maison par Les Lunetiers Réunis, Vente par Les Lunetiers Réunis d un immeuble d habitation, Déclarations pour une réévaluation cadastrale, Plan parcellaire des immeubles à vendre et plans de répartition par lot, estimation, Vente d un immeuble à la SARL Lunetterie Thévenin et la Sté Galvanoplastie Benoit-Gonin à Morez, Vente d un terrain à la ville de Morez, Baux 30 J 23 Location d un atelier à Morez, 1912, Location au club de natation à Morez d un bassin, servant à l alimentation de la roue hydraulique s.d [1930] [1930] 5 Se reporter également à la rubrique Actes de la société et sociétaires pour le projet de fusion. 6

7 Travaux 30 J 24 Projet d exhaussement d un immeuble renfermant les ateliers des coopératives Les Lunetiers Réunis et ceux du Diamant à Morez, deux plans Bâtiments des ouvriers, garanties des risques des bâtiments 30 J 25 Décompte des surfaces et des prix des loyers, Demande de modification d un logement par un ouvrier, Obtention d une subvention pour la réfection de la toiture, Estimation des bâtiments pour une garantie des risques, Contrats d assurances des bâtiments et du matériel, MATERIEL D'EXPLOITATION 30 J 26 Inventaire du matériel. s.d [1977] APPROVISIONNEMENTS ET FABRICATION 30 J 27 Brevets d invention d une charnière pour lunettes et son procédé de montage, 1925 (croquis), et pour le perfectionnement apporté à la construction des lunettes, J 28* - 30* Inventaire des matières premières et des lunettes en cours de fabrication. 1925, J J J J États des lots fabriqués 30 J 31 Estimation des lots réalisés par les ouvriers, , (deux cahiers) J 32 Estimation des lots réalisés pour les clients J 33 Éléments de comparaison des stocks, Tarifs de fabrication, , Ce registre se chevauche avec le précédent. 7

8 SERVICE FINANCIER Prêts 30 J 34* Registre des prêteurs et des intérêts remboursés J 35 Montants des intérêts prêteurs 7 annuels, et remboursements de prêts, J 36 Demande de subvention et de prêt, refus, Emprunt auprès des Ateliers coopératifs des lapidaires de Septmoncel, Fiscalité 30 J 37 Déclarations d impôts sur les sociétés J 38 Déclarations d impôts sur les revenus J 39 Déclaration d impôts sur les bénéfices, Déclaration du chiffre d affaires et chiffres comparés, COMPTABILITE Comptabilité générale 8 30 J 40 Livre journal J Bilans J J J 43 Bilans et comptes d exploitation 10, J 44 Bilans simplifiés, J 45 Présentation du bilan de Questionnaire envoyé par la Centrale de bilans, Analyse des bilans par la S.C.O.P, Analyse 7 Ces sommes étaient prêtées à la Coopérative par les employés. 8 Il manque le grand livre précisé dans la liste des livres de comptabilité. 9 Bilans et annexes. 10 A ces bilans sont joints des comptes d exploitation, des frais à payer et des frais généraux, des pertes et profits. 8

9 sur l évolution des bilans et des comptes d exploitation, J 46 Rapports du commissaire aux comptes, , , Comptabilité de détails Journaux comptables 30 J 47* Journal des achats J 48* Journal des ventes J 49* Comptes des fournisseurs J 50* Comptes clients J 51* Comptes des dépenses J 52* Comptes des recettes et dépenses J 53* Journal de caisse J 54* - 57* Journaux de banques J 54 Banque Populaire et banque Clément, J 55 Banque Clément 12, J 56 BNCI et BNP, J 57 CCP, Facturation 30 J Factures adressées aux clients J J 58 1 er semestre. 30 J 59 2 e semestre. 11 Vu le peu de documents comptables, tous les journaux de banques ont été conservés. 12 Voir également les archives de la Banque Clément répertoriées aux Archives départementales du Jura sous la cote 126 J. Cette banque privée de Morez fonctionna de 1869 à

10 30 J J 60 1 er semestre. 30 J 61 2 e semestre. 30 J J J J J 66 Factures classées dans l ordre alphabétique des clients et des fournisseurs confondus J 67 Factures d exportation pour le Pérou VENTE ET SERVICES COMMERCIAUX Correspondance commerciale à l exportation 30 J 68 Correspondance avec le représentant J. Maury pour les commandes au Pérou J 69 Correspondance active et passive avec différents pays Recrutement, état du personnel PERSONNEL 30 J 70* Enregistrement des entrées et sorties du personnel J 71 Déclaration des professions de la société avec effectif, Liste des salariés employés, J 72 Contrat avec le représentant Preux, 1933, et déclaration du représentant Georges Vuaillat, Etat des congés attribués à chaque employé, Agrément de Louis Paget comme opticien lunetier, Régime de retraite du représentant Julien Buffard, Salaires 30 J 73* - 76* Livres de payes

11 30 J 73* J 74* J 75* J 76* J 77 Fiches des salaires des employés dans l ordre alphabétique J 78 Déclarations des salaires à la Caisse régionale de la Sécurité sociale, Déclarations des traitements et salaires aux Contributions directes, Déclaration des salaires de Mme Brunet, Etat nominatif et journal des salaires, Affaires sociales 30 J 79 Déclarations d accidents J 80 Création d une caisse sociale et d une caisse de retraite, Création et fonctionnement d une caisse de retraite et de prévoyance, Contrat d assurances pour les personnes salariées, J 81 Déclarations et demandes d exonération de la taxe d apprentissage, Bordereaux des cotisations sociales à l URSSAF, STATISTIQUES ET RENSEIGNEMENTS COMMERCIAUX 30 J 82 Renseignements statistiques sur la coopérative pour , 1952, Carte des migrations des travailleurs en Franche-Comté, Rapport sur le chiffre d affaires de la Chambre syndicale de lunetterie de Morez, J 83 Carnets à souche de demandes de renseignements commerciaux 13, Renseignements donnés pour le fichier des exportateurs du Jura, DOCUMENTATION 30 J 84 Publications des changements d administrateurs des Lunetiers Réunis dans les annonces légales du journal l Indépendant du Haut-Jura Les demandes de renseignements n ont quasiment pas été reportées sur la souche des carnets. 11

12 30 J 85* Rapports des congrès nationaux de la Confédération générale des S.C.O.P. 30 J 86* Le mouvement coopératif de production dans la nouvelle organisation économique et sociale, par Raymond Froideval, Les coopératives ouvrières de production de France, Ce qu un coopérateur doit savoir, par Louis Maigret, 1947, Entretiens sur la coopération ouvrière de production, par Florimond Gisclon, La coopération ouvrière de production, par Antoine Antoni, Nécessité et moyens d une politique du sociétariat, extrait du XXI e Congrès national,

Tableau de tri des archives des associations

Tableau de tri des archives des associations Tableau de tri des archives des associations *Durée d utilité l association : la durée de conservation de documents dans les locaux de l association avant sort final. La durée d utilité commence à la clôture

Plus en détail

256 J. M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime)

256 J. M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SEINE-MARITIME 256 J M.R.I.F.E.N. 76 (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l Education Nationale de Seine-Maritime) Répertoire numérique détaillé Etabli

Plus en détail

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES TABLEAU D ARCHIVAGE GESTION DU PERSONNEL

DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES TABLEAU D ARCHIVAGE GESTION DU PERSONNEL DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES TABLEAU D ARCHIVAGE GESTION DU PERSONNEL Dossiers des agents titulaires 90 ans à compter de la date de naissance

Plus en détail

Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42)

Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42) Page 1 of 6 Série S Syndicats intercommunaux et fonds d'archives privées contemporains 8S Association Développement Economique Formation (DEF42) Sommaire Statuts, correspondance, assurances () - 8 S 2

Plus en détail

Archives de la société LUCAS ET JUDAS 1919-1981 55 J 1-59

Archives de la société LUCAS ET JUDAS 1919-1981 55 J 1-59 Archives de la société LUCAS ET JUDAS 1919-1981 55 J 1-59 Répertoire numérique détaillé réalisé par Pascal RORRES, Stagiaire de l Ecole du Patrimoine, sous la direction d Agnès MAGNIEN, directrice des

Plus en détail

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951)

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES 233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) Répertoire numérique détaillé établi par Lolita GEORGEL étudiante en master 1 Sciences

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL MUTUELLE DE L'INSEE

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL MUTUELLE DE L'INSEE ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL MUTUELLE DE L'INSEE 2011 032 INTRODUCTION Activités Mouvement mutualiste Présentation de l entrée Ce fonds est entré aux Archives nationales du monde du travail

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Société des aciers comprimés AGP Société des fours à coke de Douai 96 AQ INTRODUCTION Activités métallurgie Présentation de l entrée Ce fonds est entré en décembre

Plus en détail

44 J École nationale des Arts décoratifs (E.N.A.D.)

44 J École nationale des Arts décoratifs (E.N.A.D.) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA HAUTE-VIENNE 44 J École nationale des Arts décoratifs (E.N.A.D.) (1880-1974) Répertoire numérique Par M.-C. Desroche Fouquet Révisé le 04.05.2015 Limoges 1998 1 Sommaire

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS :

CONSERVATION DES DOCUMENTS : CONSERVATION DES DOCUMENTS : Cette brochure réalisée par Dominique MATHELIE GUINLET, COJC Bordeaux. Edition Septembre 2014 Le réseau JURIS DEFI c est : Des professionnels du droit à votre écoute : Avocats

Plus en détail

Les missions de l expert-comptable

Les missions de l expert-comptable Les modalités d exercice de la profession 85 Les missions de l expert-comptable Missions comptables Missions d assurance sur les comptes complets historiques Audit d états financiers contractuel Examen

Plus en détail

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné.

Contrat de Syndic. représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale en date du nomination du soussigné. Contrat de Syndic Entre les soussignés 1 - LE SYNDICAT DES COPROPRIETAIRES Le Syndicat des copropriétaires de l'immeuble sis à : représenté aux fins des présentes par le Président de l'assemblée générale

Plus en détail

Section des Archives économiques. SCHLUMBERGER et Cie 114 AQ

Section des Archives économiques. SCHLUMBERGER et Cie 114 AQ A R C H I V E S N A T I O N A L E S Section des Archives économiques SCHLUMBERGER et Cie 114 AQ 2003 057 Introduction Dates extrêmes : 1919 1957. Origine : contrat de dépôt révocable de Neuflize, Schlumberger

Plus en détail

SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DES COMPTABLES DE LA VILLE DU MANS

SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DES COMPTABLES DE LA VILLE DU MANS ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SARTHE Sous-série 32 J SOCIETE DE SECOURS MUTUEL DES COMPTABLES DE LA VILLE DU MANS Répertoire numérique par M. TERMEAU et C. GUENERIE 1992 La société de secours mutuels

Plus en détail

H dépôt 42. Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé

H dépôt 42. Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES H dépôt 42 Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé établi par Brigitte CHOSSENOT

Plus en détail

Répertoire numérique de la sous-série 176 J

Répertoire numérique de la sous-série 176 J C O N S E I L G E N E R A L D ' I N D R E - E T - L O I R E Répertoire numérique de la sous-série 176 J FONDS MRIFEN Mutuelle retraite des instituteurs et fonctionnaires de l Education nationale 1954-2006

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL 1989 003 CREPELLE ET CIE CREPELLE ET CIE 1989 003 ACTIVITE : PRODUCTION D'EQUIPEMENT INDUSTRIEL Historique La société, fondée par M. Le Gavrian, a d'abord construit

Plus en détail

ÉPARGNE SALARIALE Cas de déblocage anticipé

ÉPARGNE SALARIALE Cas de déblocage anticipé ET INSTALLATION D UNE ACTIVITÉ NON SALARIÉE par l épargnant, son conjoint ou la personne qui lui est liée par un PACS ou l un de ses enfants majeurs caractéristiques Le déblocage, total ou partiel, intervient

Plus en détail

ÉPARGNE SALARIALE CAS DE DÉBLOCAGE ANTICIPÉ

ÉPARGNE SALARIALE CAS DE DÉBLOCAGE ANTICIPÉ CRÉATION OU REPRISE D UNE ENTREPRISE ET INSTALLATION D UNE ACTIVITÉ NON SALARIÉE par l épargnant, son conjoint ou la personne qui lui est liée par un PACS ou l un de ses enfants majeurs Dispositifs concernés

Plus en détail

Ce que les élus vont trouver dans la BDES

Ce que les élus vont trouver dans la BDES Ce que les élus vont trouver dans la BDES La BDES doit être le support de la consultation sur la stratégie de l entreprise. Elle doit réunir d ici fin 2016 toutes les informations soumises jusque-là de

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Le Soleil et l'aigle, assurances 145 AQ

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Le Soleil et l'aigle, assurances 145 AQ ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Le Soleil et l'aigle, assurances 145 AQ INTRODUCTION Activités assurances Présentation de l entrée Ce fonds est transféré aux Archives nationales site de Paris en

Plus en détail

1 - Les bonnes règles du classement des documents papier

1 - Les bonnes règles du classement des documents papier Dans cette FICHE PRATIQUE, retrouvez : 1. Les bonnes règles du classement des documents papier 2. Les bonnes règles du classement informatique 3. Les durées légales d archivage 1 - Les bonnes règles du

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES DE CALAIS

ARCHIVES MUNICIPALES DE CALAIS ARCHIVES MUNICIPALES DE CALAIS Répertoire numérique détaillé du fonds Maxime DANZEL et Cie, fabricant de tulles et dentelles (Calais, Nord-Pas-de-Calais) 10 S 1-41 INTRODUCTION Référence : FR AC62193 /

Plus en détail

Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer

Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer I - Comptes établis avec le cahier de comptabilité 1. Calculer la situation générale (colonne 14). 2. Totaliser les

Plus en détail

Recueil de délais de conservation

Recueil de délais de conservation Recueil de délais de conservation ABLE DES MAIÈRES Présentation du recueil... 3 1.0 Administration Générale... 4 CDCBM Recueil de délais de conservation 2 2.0 Gestion des ressources financières.. 8 3.0

Plus en détail

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants :

Sa mission est de défendre les intérêts de la copropriété en respectant la loi et les règlements dans les domaines de gestion principaux suivants : Projet de cahier de charges pour la mission de Syndic Le Syndic est le mandataire du syndicat des copropriétaires c'est-à-dire qu il est la personne qui représente le syndicat et agit en son nom. Il assure

Plus en détail

Plan de classification (archives)

Plan de classification (archives) 1.00 Gestion du Centre 1.01 Réunions de direction 1.02 Comité de Régie interne 1.03 Normes et barèmes 1.04 Décision du Conseil des ministres 1.05 Règlement de régie interne 1.06 Plan de développement et

Plus en détail

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes

Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et. déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes DIPLOME D EXPERTISE COMPTABLE Session de novembre 2010 Epreuve n 1 : Réglementation professionnelle et déontologie de l expert-comptable et du commissaire aux comptes Durée : 1 heure Aucune documentation

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z

ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z Inventaire réalisé par Carole Thuiliere, archiviste aux Archives Municipales de Beaune Janvier 2013 INTRODUCTION Ce fonds

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS

PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS 1200-00 GESTION ADMINISTRATIVE DU MUSÉE PLAN DE CLASSIFICATION DES DOCUMENTS 1100-00 GESTION DES DOCUMENTS CONSTITUTIFS 1110-00 HISTORIQUE DU MUSÉE 1111-00 Historique 1120-00 LÉGISLATION ET RÈGLEMENTATION

Plus en détail

PROCEDURE DE DEPÔT DE DOSSIER Interreg IV A France-Suisse

PROCEDURE DE DEPÔT DE DOSSIER Interreg IV A France-Suisse PROCEDURE DE DEPÔT DE DOSSIER Interreg IV A France-Suisse Avant toute démarche, envoyez au Secrétariat Technique Conjoint (STC) une fiche de présentation succincte de votre projet de coopération transfrontalière,

Plus en détail

Les démarches et les obligations pour la bonne 12/02/2014

Les démarches et les obligations pour la bonne 12/02/2014 Les démarches et les obligations pour la bonne gestion d une association 12/02/2014 LES MISSIONS DE PROFESSION SPORT 78 La mise à disposition d éducateurs ou d animateurs et l animation d une bourse d

Plus en détail

Archives de la fédération AEFTI

Archives de la fédération AEFTI Archives de la fédération AEFTI Répertoire méthodique en collaboration avec Génériques 2 Fédération AEFTI (Association pour l'enseignement et la Formation des Travailleurs Immigrés et leurs familles) L

Plus en détail

Musée Guimet de Lyon 1700-1968. 4 T 209 282 (complément au répertoire publié 4 T) Muséum d histoire naturelle de Lyon

Musée Guimet de Lyon 1700-1968. 4 T 209 282 (complément au répertoire publié 4 T) Muséum d histoire naturelle de Lyon Musée Guimet de Lyon 700-968 4 T 209 282 (complément au répertoire publié 4 T) Muséum d histoire naturelle de Lyon SOMMAIRE HISTORIQUE...4 T 209-24 HISTORIQUE D ENSEMBLE...4 T 209-23 EMILE GUIMET ET LE

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA CREUSE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA CREUSE Tableau de gestion des archives PRESENTATION DU TABLEAU DE GESTION...3 A QUOI SERVENT LES ARCHIVES?...4

Plus en détail

Quand peut-on se débarrasser d'un document?

Quand peut-on se débarrasser d'un document? Quand peut-on se débarrasser d'un document? En principe, quand toute contestation à son sujet est devenue impossible, c'est-à-dire quand le délai de prescription est dépassé. Mais ces délais sont très

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUNICIPALE Afin que votre demande puisse être traitée dans les meilleures conditions, nous vous prions de bien vouloir lire attentivement cette fiche. DATE LIMITE DE DEPOT

Plus en détail

APPROBATIONS GRILLE D APPLICATION PREPARER UNE FICHE DE PAIE. Fonctions Noms Date Signatures. Documents en relation avec la procédure

APPROBATIONS GRILLE D APPLICATION PREPARER UNE FICHE DE PAIE. Fonctions Noms Date Signatures. Documents en relation avec la procédure Page : 1/5 APPROBATIONS Fonctions Noms Date Signatures Rédacteur Hervé Dubois 08/03/2013 Pilote du processus Hervé Dubois 08/03/2013 Direction Alain Thomas 11/03/2013 Responsable Qualité Anne Gascoin 11/03/2013

Plus en détail

72 J. Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933)

72 J. Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 72 J Fonds de la société scolaire de secours mutuels et de retraite de la circonscription d Aydoilles (1833-1933) Répertoire numérique détaillé établi par Mireille-Bénédicte

Plus en détail

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL 1999 007 DEFFRENNES-DUPLOUY

CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL 1999 007 DEFFRENNES-DUPLOUY CENTRE DES ARCHIVES DU MONDE DU TRAVAIL 1999 007 DEFFRENNES-DUPLOUY INTRODUCTION ACTIVITE : textile Présentation de l'entrée Ce fonds est entré en 1999 au Centre des archives du monde du travail. Il s'agit

Plus en détail

ADMINISTRATION ET ORGANISATION CrÄation de l association : ProcÄs-verbal de l assemblçe gçnçrale constitutive C 0 Lettre de convocation C 0 Liste des dirigeants nommçs É titre provisoire C 0 Statuts de

Plus en détail

Syndicat général des travailleurs de la pierre du département de la Seine - CGT 1868-1985 320 J 1-27

Syndicat général des travailleurs de la pierre du département de la Seine - CGT 1868-1985 320 J 1-27 Syndicat général des travailleurs de la pierre du département de la Seine - CGT 1868-1985 320 J 1-27 Répertoire réalisé par Naïla Kebbati sous la direction de Guillaume Nahon, directeur des Archives départementales

Plus en détail

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS COMMERCIAUX

DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS COMMERCIAUX DÉLAIS DE CONSERVATION DES DOCUMENTS COMMERCIAUX Les documents, émis ou reçus par une entreprise dans l exercice de son activité, doivent être conservés pendant des durées déterminées, essentiellement

Plus en détail

La structure et ses obligations juridiques

La structure et ses obligations juridiques FORMALITES-ENREGISTREMENT DE L ENTREPRISE Lors de la création de l entreprise, le Centre de Formalité des Entreprises (CFE) à la CCI, transmet votre déclaration d activité à différents organismes : - à

Plus en détail

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires

10.B. Les obligations légales et réglementaires. 1. Gestion des documents de l entreprise. A. Les affichages obligatoires Les obligations légales et réglementaires 1. Gestion des documents de l entreprise A. Les affichages obligatoires L affichage est un élément essentiel de la communication dans l entreprise et cela peut

Plus en détail

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget?

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? Sommaire 1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? 3. Quels outils? 4. Quelle fiscalité? 5. Quels documents conserver? Introduction

Plus en détail

ARCHIVES DE LA VILLE D ANGERS PHOTO-CLUB DE L ANJOU. Don Henri MARTEAU. Répertoire numérique détaillé de la sous-série 10 J

ARCHIVES DE LA VILLE D ANGERS PHOTO-CLUB DE L ANJOU. Don Henri MARTEAU. Répertoire numérique détaillé de la sous-série 10 J ARCHIVES DE LA VILLE D ANGERS PHOTO-CLUB DE L ANJOU Don Henri MARTEAU Répertoire numérique détaillé de la sous-série 10 J Par Pascal PÉNOT Stagiaire Sous la direction de M. Sylvain BERTOLDI Archiviste-Paléographe

Plus en détail

- 136 AQ - Société diverses filiales de Gaz de France

- 136 AQ - Société diverses filiales de Gaz de France - 136 AQ - Société diverses filiales de Gaz de France Origine : versement de Gaz de France (Archives publiques) Date d'entrée aux Archives : 1974 (n 2499), 1977 (n 2694) Dates extrêmes : 1872-1967 Composition

Plus en détail

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI

CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI CREER UNE ASSOCIATION : MODE D EMPLOI Selon l'article 2 de la loi de 1901, les associations peuvent «se former librement sans autorisation ni déclaration». Pour exister officiellement, il convient néanmoins

Plus en détail

BUDGET PAR NATURES 3 CHARGES 216'822'728.00 214'364'397.00 234'330'503.61

BUDGET PAR NATURES 3 CHARGES 216'822'728.00 214'364'397.00 234'330'503.61 Page : 1/6 3 CHARGES 216'822'728.00 214'364'397.00 234'330'503.61 30 CHARGES DU PERSONNEL 55'089'420.00 54'397'660.00 56'350'025.50 300 Autorités et commissions 1'190'970.00 1'136'880.00 1'131'364.15 301

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

La fiscalité des meublés de tourisme. Serge THOMAS - CERFRANCE

La fiscalité des meublés de tourisme. Serge THOMAS - CERFRANCE 1 La fiscalité des meublés de tourisme Serge THOMAS - CERFRANCE 2 Définition fiscale du Loueur de Meublés TRAITEMENT FISCAL Non professionnelle Location meublée Professionnelle 3 Définition fiscale du

Plus en détail

SOMMAIRE I. FAITS MARQUANTS... 3 II. REGLES ET METHODES COMPTABLES... 4 III.PRESENTATION DU BILAN (ACTIF ET PASSIF)... 5

SOMMAIRE I. FAITS MARQUANTS... 3 II. REGLES ET METHODES COMPTABLES... 4 III.PRESENTATION DU BILAN (ACTIF ET PASSIF)... 5 SOMMAIRE I. FAITS MARQUANTS... 3 II. REGLES ET METHODES COMPTABLES... 4 III.PRESENTATION DU BILAN (ACTIF ET PASSIF)... 5 IV.PRESENTATION DU COMPTE DE RESULTAT... 7 1. Détail du bilan - ACTIF... 9 2. Détail

Plus en détail

Cahier des Charges. Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire. Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS

Cahier des Charges. Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire. Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS Cahier des Charges Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS Projet : Appel d offres Syndic Préambule En date du 20 novembre dernier a eu

Plus en détail

L argent et la comptabilité de la coopérative

L argent et la comptabilité de la coopérative Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique Association départementale OCCE des Bouches-du-Rhône, 1, boulevard de la Liberté 13001 MARSEILLE Tel : 04 91 12 60

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

Obligations règlementaires

Obligations règlementaires Obligations règlementaires Domaines de règlementation Il existe plusieurs domaines de règlementation : Règlementation associative Règlementation fédérale Règlementation sociale Règlementation sportive

Plus en détail

Votre résidence fiscale est en France

Votre résidence fiscale est en France Votre résidence fiscale est en France B8 Impôt sur la fortune (Mise à jour 30 août 2011) En France, l impôt sur la fortune, appelé Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), est un impôt qui frappe le patrimoine.

Plus en détail

Vous faites garder votre enfant à votre domicile

Vous faites garder votre enfant à votre domicile d emprisonnement quiconque se rend (y compris conjoint collaborateur) (y compris conjoint collaborateur) Pour ce trimestre civil : si vous êtes salarié(e), joignez la photocopie de vos bulletins de salaire

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

Les archives du Syndicat de copropriété

Les archives du Syndicat de copropriété ARCNA FORMATION adhérents 2014 - YV N 10 Les archives du Syndicat de copropriété Les règles juridiques en copropriété Article 33: (Décret N 86-768 du 9 juin 1986) Le syndic détient les archives du syndicat

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL LE SOLEIL L'AIGLE COMPAGNIE GÉNÉRALE DE RÉASSURANCE 117 AQ

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL LE SOLEIL L'AIGLE COMPAGNIE GÉNÉRALE DE RÉASSURANCE 117 AQ ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL LE SOLEIL L'AIGLE COMPAGNIE GÉNÉRALE DE RÉASSURANCE 117 AQ INTRODUCTION Activités assurances Présentation de l entrée Ce fonds est transféré aux Archives nationales

Plus en détail

ASSISTANCE ET PREVOYANCE SOCIETES DE SECOURS MUTUELS (1808-1931)

ASSISTANCE ET PREVOYANCE SOCIETES DE SECOURS MUTUELS (1808-1931) 6Q ASSISTANCE ET PREVOYANCE SOCIETES DE SECOURS MUTUELS (1808-1931) rchives Municipales de Beaune, 6Q 3/2 3/ : cachet figurant sur un mandat de paiement Archives Archives municipales de Beaune Inventaire

Plus en détail

Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus

Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus Document n 1 : Le budget familial Les dépenses et les revenus Recopiez la définition du mot «budget» du dictionnaire : Voici les définitions des trois catégories de dépenses possibles : -Dépenses courantes

Plus en détail

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG SOMMAIRE 1. L'ENTREPRISE 2. DESCRIPTION DU PROJET 3. DIAGNOSTIC DE L'ENTREPRISE 4. PLAN DE FINANCEMENT 5. PLAN D'EXPLOITATION PREVISIONNEL

Plus en détail

Ecole Universitaire de Management

Ecole Universitaire de Management Promotion 2010/2011 Sites : Clermont-Ferrand et Vichy LISTES D'EMPLOIS Ecole Universitaire de Management Sommaire : Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance... p2 Licence professionnelle

Plus en détail

Les statuts Les démarches Les aides La protection

Les statuts Les démarches Les aides La protection LES GUIDES PRATIQUES POUR TOUS Extrait de la publication Indépendant Indé pendant auto-entrepreneur, eirl Le guide guide pratique Les statuts Les démarches Les aides La protection 20 12 La fiscalité Indépendant

Plus en détail

21 AP - Usine Boussieu Impression sur tissus

21 AP - Usine Boussieu Impression sur tissus 21 AP - Usine Boussieu Impression sur tissus Société d Impressions et Nouveautés (SIN) 10 rue Saint-Polycarpe à Lyon (1 er ) (01) Société d Impressions et Nouveautés (SIN)-Lyon.-Modification des statuts

Plus en détail

Nous souhaitons vous préciser par la présente les conditions de notre intervention.

Nous souhaitons vous préciser par la présente les conditions de notre intervention. Toulouse, le 15 mars 2008 SARL Nos réf... Messieurs, Vous avez souhaité nous confier le traitement comptable des données sociales de votre entreprise. La mission qui nous est confiée comprend l élaboration

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION Mairie Balaruc les Bains Document modèle, à ne remplir que si votre document personnel ne correspond pas aux comptes demandés DEMANDE DE SUBVENTION EXERCICE 2014 ANNEXE N 2 - BUDGET PREVISIONNEL - Exercice

Plus en détail

Dossier de demande de subvention sur projet Année 2016

Dossier de demande de subvention sur projet Année 2016 Dossier de demande de subvention sur projet Année 2016 TOUT DOSSIER INCOMPLET NE POURRA ETRE PRIS EN COMPTE Vous remplissez ce dossier pour demander une subvention spécifique à un projet (manifestation,

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION Logos des autres financeurs N à compléter Mise à jour : le 28/09/07 FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION AIDE AUX INVESTISSEMENTS IMMATERIELS DES ENTREPRISES D EXPLOITATION FORESTIERE Avant de remplir cette

Plus en détail

Lavans-Vuillafans. Premier inventaire. Dépôt de 1974

Lavans-Vuillafans. Premier inventaire. Dépôt de 1974 Lavans-Vuillafans Les archives de la commune de Lavans-Vuillafans ont fait l objet de deux inventaires différents correspondant à deux dépôts successifs. Ils sont ici présentés à la suite l un de l autre

Plus en détail

Archives départementales des Côtes-d'Armor FONDS DES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES - Supplément (1 T 1361-1476) - ÉCOLES PRIMAIRES SAINT-THÉLO 1 T 1361 Registres d'appels journaliers de l'école de garçons 1911-1928

Plus en détail

HENRI GIROD SA CENTRE JURASSIEN D'ARCHIVES ET DE RECHERCHES ECONOMIQUES (CEJARE) SAINT-IMIER INVENTAIRE DU FONDS

HENRI GIROD SA CENTRE JURASSIEN D'ARCHIVES ET DE RECHERCHES ECONOMIQUES (CEJARE) SAINT-IMIER INVENTAIRE DU FONDS CH CEJARE 010-GIR entreprise décolletage Court 1899-2002 CENTRE JURASSIEN D'ARCHIVES ET DE RECHERCHES ECONOMIQUES (CEJARE) SAINT-IMIER * * * INVENTAIRE DU FONDS HENRI GIROD SA (n ISIL du CEJARE : CH-001534-8)

Plus en détail

STATUTS. «ADASP des YVELINES»

STATUTS. «ADASP des YVELINES» STATUTS «ADASP des YVELINES» ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES 1977-2010 ARCHIVES DES AFFAIRES SOCIALES DE LA COMMUNE

MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES 1977-2010 ARCHIVES DES AFFAIRES SOCIALES DE LA COMMUNE MAIRIE DE L ÎLE D YEU (VENDEE) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE DES ARCHIVES DES AFFAIRES SOCIALES DE LA COMMUNE 1977-2010 Réalisé par Anne-Gaëlle Cusey et Rémy Galinat Février 2013 1 Introduction Archives

Plus en détail

Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier

Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier CH MDI CONC K Associations 1868-2001 Mémoires d Ici Centre de recherche et de documentation du Jura bernois Saint-Imier Fonds État au 13 décembre 2010 ASSOCIATIONS K/CONC A. INVENTAIRE SOMMAIRE 1 Administration

Plus en détail

INTRODUCTION. Entré sous le numéro 3442 le 29 octobre 1999, le fonds MARLIN (1906-1999), réparti en 84 articles (4,10 m.l.), porte la cote 107 J.

INTRODUCTION. Entré sous le numéro 3442 le 29 octobre 1999, le fonds MARLIN (1906-1999), réparti en 84 articles (4,10 m.l.), porte la cote 107 J. 107 J Fonds MARLIN INTRODUCTION Fondée en 1885, la société A. MARLIN fabriquait des appareils de pesage et de levage, des installations complètes de chais et de caves (bascules, gerbeuses, pressoirs,

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux 2012

Etats Comptables et Fiscaux 2012 Etats Comptables et Fiscaux 2012 Assemblée Générale 2013 BILAN 2012 Bilan Actif RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) 31/12/2012 Net (N-1) 31/12/2011 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELE IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE DE LA POLYNESIE FRANCAISE --------- NOR : DIM9902042DL DELIBERATION N 2000-16 APF DU 27 JANVIER 2000 ------------------------------------------------------------ prise pour l application de la

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015

Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015 Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015 Cocher la case correspondant à votre situation : Première demande : Renouvellement d une demande NOM DE L ASSOCIATION :

Plus en détail

Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes. Entreprise CALAMAR

Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes. Entreprise CALAMAR Module 712 TD Enregistrement Comptables des Activités Courantes Entreprise CALAMAR Ce cas fait partie d une ressource qui comprend plusieurs situations simples destinées à la formation en gestion d étudiants

Plus en détail

Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale

Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale CHAMBRE NATIONALE DES NOTAIRES Règlement pour l organisation de la comptabilité notariale Adopté par l assemblée générale de la Chambre nationale des notaires le 9 octobre 2001 et modifié par les assemblées

Plus en détail

République Centrafricaine. Possession, détention, exploitation et commerce de l or et des diamants bruts

République Centrafricaine. Possession, détention, exploitation et commerce de l or et des diamants bruts Possession, détention, exploitation et commerce de l or et des diamants bruts [NB - Ordonnance n 83.024 du 15 mars 1983 fixant les conditions de possession et de détention et réglementant l exploitation

Plus en détail

Roland Grunder Administrateur et conseiller en entreprise

Roland Grunder Administrateur et conseiller en entreprise Roland Grunder Administrateur et conseiller en entreprise 1. Avantages/inconvénients des principales structures juridiques 2. Modalités de création (SA, Sàrl, Succursale) 3. Modalités de transmission 4.

Plus en détail

Girardin Industriel «Portefeuille Industrie des Tropiques» Un produit sécurité de défiscalisation haut de gamme.

Girardin Industriel «Portefeuille Industrie des Tropiques» Un produit sécurité de défiscalisation haut de gamme. Girardin Industriel «Portefeuille Industrie des Tropiques» Un produit sécurité de défiscalisation haut de gamme. Sommaire Page (s) Qui sommes nous? 3 La loi Girardin Industriel 4 Notre produit : Portefeuille

Plus en détail

Direction des Archives départementales de la Creuse, version du 26 mai 2015 ACTION SOCIALE

Direction des Archives départementales de la Creuse, version du 26 mai 2015 ACTION SOCIALE Direction des Archives départementales de la reuse, version du 26 mai 2015 ATION SOIALE Textes de référence : - ode général des collectivités territoriales ; - ode de l'action sociale et des familles ;

Plus en détail

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr

Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL. TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr LA GESTION COMPTABLE DU CABINET MEDICAL Docteur Marc HECKLER 48 Avenue du Maréchal Foch 54200 TOUL TEL: 03 83 43 17 61 Email: m.heckler@wanadoo.fr 18/05/2008 Docteur Marc HECKLER 1 18/05/2008 Docteur Marc

Plus en détail

Finalités des traitements Lexique 2

Finalités des traitements Lexique 2 A. BUTS GENERAUX A1.01 Administration du personnel et des collaborateurs externes La gestion administrative du personnel. L administration des salaires, traitements, rémunérations, commissions et autres

Plus en détail

39 J Chambre professionnelle des maîtres émailleurs de Limoges

39 J Chambre professionnelle des maîtres émailleurs de Limoges ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA HAUTE-VIENNE 39 J Chambre professionnelle des maîtres émailleurs de Limoges (1937-1993) Répertoire numérique Par Françoise Bourdillaud, documentaliste et Annie Desvalois,

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE

STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE STATUTS DE l ASSOCIATION DES ECOLES D ETUDES POLITIQUES DU CONSEIL DE L EUROPE TITRE I : CONSTITUTION, OBJET, SIEGE ET DUREE DE L ASSOCIATION Article 1. Nom et siège - Il est créé une association dénommée

Plus en détail

PIERRE DESCAMPS (1929-2013) CADRE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE SECRÉTAIRE DU COMITÉ RÉGIONAL NORD-PAS-DE-CALAIS D'HISTOIRE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

PIERRE DESCAMPS (1929-2013) CADRE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE SECRÉTAIRE DU COMITÉ RÉGIONAL NORD-PAS-DE-CALAIS D'HISTOIRE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL PIERRE DESCAMPS (1929-2013) CADRE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE SECRÉTAIRE DU COMITÉ RÉGIONAL NORD-PAS-DE-CALAIS D'HISTOIRE DE LA SÉCURITÉ SOCIALE 2002 081 INTRODUCTION

Plus en détail

IV. Exemple de statuts d une asbl à vocation artistique

IV. Exemple de statuts d une asbl à vocation artistique IV. Exemple de statuts d une asbl à vocation artistique Article 1 L association est dénommée., association sans but lucratif. Article 2 Son siège social est établi au + adresse, dans l arrondissement judiciaire

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION Article 1.1 : Dénomination Il est formé entre les soussignés adhérents aux présents statuts une Association régie par

Plus en détail

CONTRAT DE SYNDIC N : COPROPRIÉTÉ

CONTRAT DE SYNDIC N : COPROPRIÉTÉ SARL IMMO EXPRESS COPROPRIÉTÉ 128, Rue du Chevaleret - 75013 PARIS TEL: 01.45.70.73.72 FAX : 01.45.70.96.99 RCP ASSURANCE DU SUD RCS PARIS B 445 207 657 NAF 703 A Gestion garantie par CNP CAUTION 1 100

Plus en détail

ASSOCIATIONS ANNÉE NOM DE... L ASSOCIATION... DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

ASSOCIATIONS ANNÉE NOM DE... L ASSOCIATION... DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE... L ASSOCIATION... ASSOCIATIONS DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ANNÉE Service sports - vie associative Maison des associations et de l économie sociale et solidaire 29 av. du Maquis de l Oisans

Plus en détail

Formation Chef comptable spécialiste PAIE

Formation Chef comptable spécialiste PAIE Formation Chef comptable spécialiste PAIE Comptabilité générale - 100h Mise à niveau / FACULTATIF Les principes fondamentaux de la comptabilité générale Objectif de la comptabilité et exercice de la profession

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations

Plus en détail

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL -

GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL - GARANTIE DES LOYERS IMPAYES DETERIORATIONS IMMOBILIERES ET PROTECTION JURIDIQUE QUESTIONNAIRE D ADHESION - BAILLEUR INDIVIDUEL - ASSUREURS **-** MGARD - Société anonyme au capital de 11 000 000. Entreprise

Plus en détail