Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique"

Transcription

1 Guide pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

2 Je m appelle Christel Prado. Je suis présidente de l Unapei. L Unapei est une association nationale qui défend, les droits des personnes handicapées et de leur famille. L Unapei demande la citoyenneté pour toutes les personnes qui habitent en France. L Unapei veut que toutes les personnes puissent décider de leur vie. Pour prendre une décision, il faut avoir des informations accessibles. Je remercie la commission qui s occupe de la protection des majeurs à, l Unapei d avoir écrit un document accessible sur la protection des majeurs. La protection des majeurs, c est compliqué à comprendre, pour les personnes handicapées. C est aussi compliqué à comprendre pour les familles. Le guide en Facile à Lire et à Comprendre sur la protection des majeurs, va aider toute la famille à comprendre et à décider. Je remercie toutes les personnes qui ont travaillé à la validation des textes : Dolorés Pessarossi et les ateliers, «Facile à lire et à comprendre» de Nous aussi 44, de l Unapei Languedoc Roussillon et de l Adapei 69. Je souhaite que ce document soit donné à chaque personne protégée, et à la personne qui est en charge de sa protection. C est important de bien connaître pour bien décider. Page 2

3 Un outil pour comprendre ma mesure de protection et répondre à mes questions. Ma mesure de protection est une décision prise par un juge, le juge des tutelles pour m aider : à bien utiliser mon argent, à faire mes papiers, à prendre des décisions importantes. Cette mesure peut être : une sauvegarde de justice, une curatelle simple, une curatelle renforcée, une tutelle. Ma première mesure de protection est prise pour 5 ans. Le juge peut dire 10 ans. Le renouvellement de ma mesure de protection est pris pour 10 ans. Si ma situation n évolue pas le juge peut dire jusqu à 20 ans. Le Juge nomme une personne pour m aider. Cette personne sera mon curateur ou mon tuteur. Page 3

4 Sommaire 1. J ai 18 ans il y a du changement pour moi : page n 5 à page n 7 2. J ai une mesure de protection : page n 8 3. J ai une mesure de sauvegarde de justice : page n 9 à page n J ai une mesure de curatelle simple : page n 18 à page n J ai une mesure de curatelle renforcée : page n 27 à page n J ai une mesure de tutelle : page n 37 à page n 45 Page 4

5 J ai 18 ans, il y a du changement pour moi. Je suis adulte : Je suis adulte et je suis majeur. Je deviens responsable de tout ce que je fais. Mes parents ne peuvent plus prendre les décisions qui me concernent. Mais j ai des difficultés pour m occuper : de mes papiers administratifs, de ma personne, de ma santé, de mon argent, de mes loisirs, de mon travail, de mon logement, de mes besoins. Je peux avoir selon mes besoins : une sauvegarde de justice provisoirement, c est-à-dire pendant un certain temps, une curatelle simple, une curatelle renforcée, une tutelle. Page 5

6 Qui peut demander ma mesure de protection? Pour la 1 ère fois : moi-même, la personne qui vit avec moi, une personne de ma famille, les personnes qui m aident. Ensuite pour continuer ou changer ma mesure de protection : moi-même, la personne qui vit avec moi, une personne de ma famille, les personnes qui m aident, la personne qui s occupe déja de ma mesure de protection, l association tutélaire qui s occupe déjà de ma mesure de protection. Comment faire ma demande de mesure de protection? Cette demande est envoyée à un juge. Ce Juge est le Juge des Tutelles. Il faut lui expliquer pourquoi cette demande. Il faut joindre un certificat médical spécial. Ce certificat médical coûte 160. Je dois le payer avec mon argent. Comment le juge regarde ma demande et prononce ma mesure? Le Juge me rencontre pour m écouter. Je peux être accompagné par une personne de mon choix. Cette personne peut être quelqu un de ma famille. Cette personne peut aussi être un avocat. La décision du Juge s appelle «Jugement». Si je ne suis pas d accord avec la décision du juge, j envoie une lettre recommandée avec accusé de réception au juge. Cette lettre s appelle un «Recours». Si je ne peux pas écrire seul la lettre, je demande de l aide. Page 6

7 Qui va m aider et me protéger? Le Juge nomme une ou plusieurs personnes : la personne que j ai choisie, la personne qui vit avec moi et qui m aide, une personne de ma famille. Pour ces personnes, je n ai rien à payer pour cette aide. Et si personne ne peut m aider? Le Juge désigne une autre personne ou une association. Cette personne s appelle mandataire judiciaire à la protection des majeurs. Elle n appartient pas à ma famille mais elle va m aider. Je dois payer pour cette aide suivant ce que j ai comme argent. Qui vérifie mes comptes? Mon représentant légal fait les comptes. Le juge peut controler les comptes. Ma mesure de protection a-t-elle une fin? Elle se termine à la date donnée par le juge. Je peux demander au juge qu elle se termine. C est la mainlevée de la mesure de protection. C est le juge qui décide si j ai encore besoin de ma mesure de protection. Je peux demander au juge d avoir une mesure de protection moins forte. C est un allégement de mesure de protection. C est le juge qui décide si je peux changer de mesure de protection. Mon représentant légal peut m aider à demander au juge. Page 7

8 J ai une mesure de protection La mesure de protection Il y a différentes mesures de protection. Elles ne me permettent pas toutes de faire les mêmes choses. La sauvegarde de justice me laisse prendre mes décisions seul. Si ce sont de mauvaises décisions elles peuvent être annulées. La curatelle simple me permet de faire seul, tous les actes de ma vie de tous les jours mais je prends les décisions, importantes avec mon curateur. La curatelle renforcée me permet de faire seul certains actes, et les autres avec l aide de mon curateur. La tutelle me protège plus, mon tuteur m aide beaucoup. Ma protection concerne : Soit ma personne et ma santé, Soit mon argent et mes biens, Soit tout : ma personne, ma santé, mon argent et mes biens. Comment je décide? Soit seul, Soit avec mon curateur qui m aide ou qui me donne son accord, Soit avec mon tuteur qui m explique la décision à prendre. Page 8

9 J ai une mesure de sauvegarde de justice La sauvegarde de justice me laisse prendre mes décisions seul. Si ce sont des mauvaises décisions, elles peuvent être annulées. La sauvegarde de justice peut concerner un acte particulier. Elle ne peut durer qu un an. Elle peut être renouvelée une fois pour un an. Je peux être en sauvegarde de justice en attendant. Pour avoir une mesure de tutelle ou de curatelle. Mais ce n est pas une obligation. En sauvegarde de justice, je n ai pas de personne qui m aide. Sauf si le juge a prononcé un mandat spécial. Le mandat spécial, c est la décision du juge, qui nomme quelqu un pour m aider. La personne qui m aide ne peut faire, que ce qui est écrit dans la décision du juge. Page 9

10 Ma protection Je peux : Demander un rendez-vous au juge, rencontrer mon mandataire spécial si j en ai un, demander à mon mandataire spécial de venir chez moi pour parler avec lui. Par exemple si quelqu un m ennuie souvent et me menace. Je peux aussi en parler à d autres personnes. Demander à mon mandataire spécial de m expliquer ma mesure, de protection. Page 10

11 Ma vie privée Ce que je fais seul : Je suis ami avec qui je veux, je vais où je veux, si j ai un enfant, je décide pour lui, je peux avoir des relations sexuelles, Il faut que mon partenaire soit d accord, je reçois tout mon courrier chez moi, je me marie, je me pacse. Ce que je ne peux pas faire : Je ne peux pas divorcer. Page 11

12 Ma vie de tous les jours Ce que je peux faire seul En sauvegarde je peux tout faire seul. Le juge peut dire qu un mandataire spécial devra m aider, dans des actes précis. Page 12

13 Mon argent Ce que je peux faire seul : Je gère mon argent librement. Le juge peut dire qu un mandataire doit le gérer. Je peux faire un testament. Je peux accepter une succession. Si ce sont de mauvaises décisions elles pourront être annulées. Page 13

14 Mon logement Ce que je peux faire seul : Je m occupe librement de mon logement. Le juge peut dire qu un mandataire doit le gérer. Si ce sont de mauvaises décisions elles pourront être annulées. Page 14

15 Ma santé Je prends seul les décisions qui concernent ma santé. Ce que je peux faire : Je vais chez le médecin pour être soigné. Je choisis mon médecin. Le médecin doit me demander mon accord pour me soigner. Le médecin doit m expliquer mes soins. Je choisis une personne de confiance. Ce peut être la personne de mon choix. Il faut qu elle soit d accord. La personne de confiance peut venir avec moi chez le médecin. Elle peut dire ce que je veux au médecin. Je dois écrire un papier avec le nom de cette personne. Décider de ne plus prendre mes médicaments, de ne pas me soigner. Je peux en parler avec mon médecin ou avec ma personne de confiance. Je demande à lire mon dossier médical. Ma personne de confiance peut m aider. J écris mes directives anticipées. Les directives anticipées servent à dire aux médecins quoi faire, si je suis très malade et que je ne peux plus parler. Je décide de donner mes organes après ma mort. Je peux en parler avec ma personne de confiance. Ce que je ne peux pas faire : Je ne donne pas mon sang. Page 15

16 Ma citoyenneté Ce que je peux faire : Je peux voter. Je peux demander une carte d identité ou un passeport. Je peux être élu aux élections politiques. Je peux être élu au conseil à la vie sociale de mon établissement. Le conseil à la vie sociale est une réunion pour parler de l établissement. Je peux être administrateur de mon association, Un administrateur aide l association à prendre des décisions. Je peux porter plainte, par exemple si je me fais voler mes affaires. Je peux demander à mon représentant légal de venir avec moi au commissariat de police ou à la gendarmerie. Ce que je ne peux pas faire Je ne peux pas être juré au tribunal. Le juré assiste au procès d un criminel, et aide le juge à prendre une décision. Le juré est désigné parmi les gens qui n ont pas de mesure de protection. Page 16

17 J ai une mesure de curatelle simple La curatelle simple me permet de faire seul, tous les actes de ma vie de tous les jours, mais je prends les décisions importantes avec mon curateur. Mon curateur est la personne désignée par le juge pour : m aider à gérer mes économies, me conseiller pour les décisions importantes et les papiers, m aider quand je lui demande. Ma mesure de protection est prise pour 5 ans. Si ma situation le justifie le juge peut dire 10 ans maximum. Page 17

18 Ma protection Je peux : Demander un rendez-vous au juge. Rencontrer mon curateur. Demander à mon curateur de venir chez moi pour parler avec lui. Par exemple si quelqu un m ennuie souvent et me menace. Je peux aussi en parler à d autres personnes. Demander à mon curateur de m expliquer ma mesure de protection. Demander à mon curateur de m aider à écrire mon projet de vie pour la MDPH. Demander à mon curateur de m expliquer mon projet d accompagnement personnalisé. Demander à changer de curateur. C est le juge qui décide. Page 18

19 Ma vie privée Ce que je fais seul : Je suis ami avec qui je veux. Je vais où je veux. Si j ai un enfant, je décide pour lui. Je peux avoir des relations sexuelles, il faut que mon partenaire soit d accord. Je reçois tout mon courrier chez moi. Ce que je fais avec l accord de mon curateur : Je me marie. Je me PACS. Je me dépacs. Je divorce. Page 19

20 Ma vie de tous les jours Ce que je peux faire seul : Je paye toutes mes factures. Je change de travail. Je m occupe de mes papiers. Mon curateur peut m aider quand j ai des difficultés à comprendre. Je peux conduire ou passer mon permis de conduire. Je prends une assurance pour la voiture. Je paye mon assurance. Je peux avoir le téléphone et internet. Je choisis l abonnement, je signe le contrat. Je pars en vacances. Je choisis et organise mes vacances. Je peux avoir un animal, je dois m en occuper. Mon curateur ne s occupe pas de mon animal. Page 20

21 Mon argent Ce que je peux faire seul : Je dépense mon argent liquide c est-à-dire mes billets et mes pièces. Je dépense l argent de mon compte à la banque. Je prête un peu d argent liquide à un ami ou ma famille. Je dois en avoir envie, je ne peux pas prêter mes économies Je donne de l argent pour une bonne action. Je reçois chez moi mes relevés de compte, pour connaître mes dépenses et l argent que je gagne. Je demande une carte de paiement à la banque. Je peux avoir un carnet de chèques. Je prends rendez-vous à ma banque. Je fais un testament pour dire à qui je souhaite, donner ce que je possède quand je serai mort. Ce que je fais avec mon curateur : Je peux prêter une grosse somme d argent, à un ami ou ma famille. Je peux en parler à mon curateur. Je peux demander à la banque de me prêter de l argent, que je vais rembourser tous les mois. Page 21

22 Je ferme un compte courant. Je prends un contrat obsèques. Un contrat obsèques sert à payer à l avance mon enterrement. Je prends une assurance vie. Une assurance vie est un contrat, sur lequel je peux mettre mes économies, et je décide qui aura cet argent après ma mort. J accepte un héritage. Ce que je fais avec mon curateur et le juge : J ouvre un autre compte courant. J ouvre un compte épargne. Un compte épargne sert à mettre mes économies. Je gagne de l argent avec mes économies. Je ferme un compte épargne. Je change de banque. Ce que je ne peux pas faire même avec mon curateur : Je ne peux pas être à découvert sur mon compte bancaire. Etre à découvert c est utiliser plus d argent que ce que j ai sur mon compte. Je ne peux pas prêter toutes mes économies à un ami. Page 22

23 Mon logement Ce que je peux faire seul : Je choisis ma maison. Je dois avoir assez d argent pour payer le loyer. Je signe le contrat de location de ma maison. Je choisis mes meubles et objets. Tout ce qui est dans ma maison est à moi. Je prends une assurance pour ma maison. Mon curateur peut m aider si je lui demande. Ce que je peux faire avec mon curateur et le juge : J achète une maison. Je vends une maison. Page 23

24 Ma santé Je prends seul les décisions qui concernent ma santé. Mon curateur n a pas à donner son accord. Je peux autoriser mon curateur à connaître mon état de santé. Sans cette autorisation les médecins ne lui disent rien. Ce que je peux faire : Je vais chez le médecin pour être soigné. Je choisis mon médecin. Le médecin doit me demander mon accord pour me soigner. Le médecin doit m expliquer mes soins. Je choisis une personne de confiance. Ce peut être la personne de mon choix. Il faut qu elle soit d accord. La personne de confiance peut venir avec moi chez le médecin. Elle peut dire ce que je veux au médecin. Je dois écrire un papier avec le nom de cette personne. Décider de ne plus prendre mes médicaments, de ne pas me soigner. Je peux en parler avec mon médecin ou avec ma personne de, confiance. Je demande à lire mon dossier médical. Mon curateur ou ma personne de confiance peuvent m aider. J écris mes directives anticipées. Les directives anticipées servent à dire aux médecins quoi faire si je, suis très malade et que je ne peux plus parler. Page 24

25 Je décide de donner mes organes après ma mort. Je peux en parler avec mon curateur ou ma personne de confiance. Ce que je ne peux pas faire même avec mon curateur : Je ne donne pas mon sang. Page 25

26 Ma citoyenneté Ce que je peux faire : Je peux voter. Je peux demander une carte d identité ou un passeport. Je peux être élu au conseil à la vie sociale de mon établissement, Le conseil à la vie sociale est une réunion pour parler de, l établissement. Je peux être administrateur de mon association. Un administrateur aide l association à prendre des décisions. Je peux porter plainte. Par exemple si je me fais voler mes affaires. Je peux demander à mon curateur de venir avec moi au commissariat, de police ou à la gendarmerie. Ce que je ne peux pas faire même avec mon curateur : Je ne peux pas être élu aux élections politiques. Je ne peux pas être juré au tribunal. Le juré assiste au procès d un criminel, et aide le juge à prendre une décision. Le juré est désigné parmi les gens qui, n ont pas de mesure de protection. Page 26

27 J ai une mesure de curatelle renforcée La curatelle renforcée me permet de faire seul les actes de ma vie de tous les jours. Ma mesure de protection est prise pour 5 ans au maximum. Si ma situation le justifie le juge peut dire 10 ans maximum. Mon curateur est la personne désignée par le juge pour : m aider à gérer mon argent, me conseiller pour les décisions importantes et les papiers, m aider quand je lui demande. Attention : le juge peut décider que je dois faire seul certains actes, ou m interdire de faire seul certains actes. Par exemple donner l autorisation de mettre ma photo dans un journal. Page 27

28 Ma protection Je peux : Demander un rendez-vous au juge. Rencontrer mon curateur. Demander à mon curateur de venir chez moi pour parler avec lui. Par exemple si quelqu un m ennuie souvent et me menace. Je peux aussi en parler à d autres personnes. Demander à mon curateur de m expliquer ma mesure de protection. Demander à mon curateur de m aider à écrire mon projet de vie pour la MDPH. Demander à mon curateur de m expliquer mon projet d accompagnement personnalisé. Demander à changer de curateur. C est le juge qui décide. Page 28

29 Ma vie privée Ce que je fais seul: Je suis ami avec qui je veux. Je vais où je veux. Si j ai un enfant, je décide pour lui. Je peux avoir des relations sexuelles. Il faut que mon partenaire soit d accord. Je peux recevoir le courrier de mes amis et de ma famille chez moi. Ce que je fais avec l accord de mon curateur : Je me marie. Je me PACS. Je me dépacs. Je divorce. Page 29

30 Ma vie de tous les jours Ce que je peux faire seul : Je vais au travail. Je change de travail. Mon curateur peut m aider pour changer de travail. Je peux avoir un animal, je dois m en occuper. Mon curateur ne s occupe pas de mon animal. Mais je peux lui demander de l argent en plus pour, bien m occuper de lui. Je peux avoir le téléphone et internet. Mon curateur paye la facture avec mon argent. Je peux conduire ou passer mon permis de conduire. Je dois en parler avant avec mon curateur, pour savoir si je peux payer les leçons. Je pars en vacances. Mon curateur m aide pour savoir combien je peux dépenser. Il paye la facture avec mon argent. Page 30

31 Mon argent Ce que je peux faire seul : Je dépense mon argent liquide c est-à-dire, mes billets et mes pièces. Je prête un peu d argent liquide à un ami ou ma famille. Je fais un testament pour dire à qui je souhaite, donner ce que je possède quand je serai mort. Ce que je fais avec mon curateur : Je lis mes relevés de compte, pour connaître mes dépenses et l argent que je gagne. Je demande une carte de retrait à la banque. Je peux demander à la banque de me prêter de l argent, que je vais rembourser tous les mois. Je ferme un compte. Je prends rendez-vous à ma banque. Je peux prêter une grosse somme d argent à un ami ou ma famille. Je donne de l argent pour une bonne action. Je prends un contrat obsèques. Un contrat obsèques sert à payer à l avance mon enterrement. Je prends une assurance vie. Une assurance vie est un contrat, sur lequel je peux mettre mes économies, et je décide qui aura cet argent après ma mort. J accepte un héritage. Page 31

32 Ce que je fais avec mon curateur et le juge : J ouvre un compte. J ouvre un compte épargne. Un compte épargne sert à mettre mes économies. Je gagne de l argent avec mes économies. Je change de banque. Ce que je ne peux pas faire même avec mon curateur : Je ne peux pas avoir de chéquier. Je ne peux pas prêter toutes mes économies à un ami. Page 32

33 Mon logement Ce que je peux faire seul : Je choisis ma maison. Je dois avoir assez d argent pour payer le loyer. Je signe le contrat de location de ma maison. Je choisis mes meubles et objets. Tout ce qui est dans ma maison est à moi. Je prends une assurance pour ma maison. Mon curateur peut m aider si je lui demande. Ce que je peux faire avec mon curateur et le juge : J achète une maison. Je vends ma maison. Page 33

34 Ma santé Je prends seul les décisions qui concernent ma santé. Mon curateur n a pas à donner son accord. Ce que je peux faire : Je vais chez le médecin pour être soigné. Je choisis mon médecin. Le médecin doit me demander mon accord pour me soigner. Le médecin doit m expliquer mes soins. Je choisis une personne de confiance. Ce peut être la personne de mon choix. Il faut qu elle soit d accord. La personne de confiance peut venir avec moi chez le médecin. Elle peut dire ce que je veux au médecin. Je dois écrire un papier avec le nom de cette personne. Décider de ne plus prendre mes médicaments, de ne pas me soigner. Je peux en parler avec mon médecin ou avec ma personne de confiance. Je demande à lire mon dossier médical. Mon curateur ou ma personne de confiance peut m aider. Page 34

35 J écris mes directives anticipées. Les directives anticipées servent à dire aux médecins quoi faire si, je suis très malade et que je ne peux plus parler. Je décide de donner mes organes après ma mort. Je peux en parler avec mon curateur ou ma personne de confiance. Ce que je ne peux pas faire même avec mon curateur : Je ne donne pas mon sang. Page 35

36 Ma citoyenneté Ce que je peux faire : Je peux voter. Je peux demander une carte d identité ou un passeport. Je peux être élu au conseil à la vie sociale de mon établissement. Le conseil à la vie sociale est une réunion pour parler de, l établissement. Je peux être administrateur de mon association. Un administrateur aide l association à prendre des décisions. Je peux porter plainte. Par exemple si je me fais voler mes affaires. Je peux demander à mon curateur de venir avec moi au, commissariat de police ou à la gendarmerie. Ce que je ne peux pas faire même avec mon curateur : Je ne peux pas être élu aux élections politiques. Je ne peux pas être juré au tribunal. Le juré assiste au procès d un criminel, et aide le juge à prendre une décision. Le juré est désigné parmi les gens qui, n ont pas de mesure de protection. Page 36

37 J ai une mesure de tutelle La tutelle me protège beaucoup, mon tuteur m aide souvent. J ai besoin d une aide importante. Ma première mesure de protection est prise pour 5 ans. Le juge peut dire 10 ans. Le renouvellement de ma mesure de protection est pris pour 10 ans. Si ma situation n évolue pas le juge peut dire jusqu à 20 ans. Mon tuteur est la personne désignée par le juge pour : gérer mon argent, me représenter pour les décisions importantes et les papiers, m aider quand je lui demande. Attention : Le juge peut décider que je dois faire seul certains actes. Page 37

38 Ma protection Je peux : Demander un rendez-vous au juge. Rencontrer mon tuteur. Demander à mon tuteur de venir chez moi pour parler avec lui. Par exemple : si quelqu un m ennuie souvent et me menace. Je peux aussi en parler à d autres personnes. Demander à mon tuteur de m expliquer ma mesure de protection. Demander à mon tuteur de m aider à écrire mon projet de vie pour la MDPH. Demander à mon tuteur de m expliquer mon projet d accompagnement personnalisé. Demander à changer de tuteur. C est le juge qui décide. Page 38

39 Ma vie privée Ce que je fais seul : Je suis ami avec qui je veux. Je vais où je veux. Si j ai un enfant, je décide pour lui. Je peux avoir des relations sexuelles. Il faut que mon partenaire soit d accord. Je peux recevoir le courrier de mes amis et de ma famille chez moi. Ce que fait mon tuteur pour moi avec l accord du juge : Il me représente si mon mari ou ma femme souhaite divorcer. Ce que je fais avec l accord du juge et l aide de mon tuteur : Je peux me marier. Je peux me pacser, mon tuteur m aide pour la signature du PACS. Je peux décider de rompre mon PACS seul mais je dois en avertir mon tuteur. Je peux divorcer. Mon tuteur me représentera au tribunal. Ce que je ne peux pas faire même avec mon tuteur : Divorcer par consentement mutuel. Je ne peux pas me mettre d accord avec mon mari ou ma femme, pour divorcer, pour moi c est interdit par la loi. Je peux divorcer pour d autres raisons. Page 39

40 Ma vie de tous les jours Ce que je peux faire seul : Je vais au travail. Je change de travail. Mon tuteur peut m aider pour changer de travail. Je peux avoir un animal, je dois m en occuper. Mon tuteur ne s occupe pas de mon animal. Mais je peux lui demander de l argent en plus pour, bien m occuper de lui. Je peux avoir le téléphone et internet. Mon tuteur prend l abonnement. Mon tuteur paye la facture avec mon argent. Je peux conduire ou passer mon permis de conduire. Je dois en parler avant avec mon tuteur, pour savoir si je peux payer les leçons. Je pars en vacances. Mon tuteur m aide pour savoir combien je peux dépenser. Il paye la facture avec mon argent. Page 40

41 Mon argent Ce que je peux faire seul : Je dépense mon argent liquide c est-à-dire, mes billets et mes pièces. Je prête un peu d argent liquide à un ami ou la famille. Ce que je fais avec mon tuteur : Je lis mes relevés de compte pour connaitre mes dépenses, et l argent que je gagne. Je prends rendez-vous à ma banque. Je donne de l argent pour une bonne action. Ce que mon tuteur fait avec l autorisation du juge : Il ouvre un compte. Il ouvre un compte épargne. Un compte épargne sert à mettre mes économies, Je gagne de l argent avec mes économies. Il demande une carte de retrait à la banque. Il ferme un compte. Il change mon argent de banque. Si je veux prêter une grosse somme d argent à un ami ou, ma famille, mon tuteur demande l autorisation au juge. Si je veux il peut demander au juge l autorisation, à la banque de me prêter de l argent, que je vais rembourser tous les mois. Page 41

42 Il prend un contrat obsèques. Un contrat obsèques sert à payer à l avance mon enterrement. Il prend une assurance vie. Une assurance vie est un contrat, sur lequel je peux mettre mes économies, et je décide qui aura cet argent après ma mort. Il accepte un héritage pour moi. Ce que je fais avec le juge : Je fais un testament pour dire à qui je souhaite, donner ce que je possède quand je serai mort. Mon tuteur ne peut pas m aider, c est interdit par la loi. Le notaire peut m aider. Ce que je ne peux pas faire même avec mon tuteur : Je ne peux pas avoir de chéquier. Je ne peux pas prêter toutes mes économies à un ami. Page 42

43 Mon logement Ce que je peux faire seul : Je choisis ma maison. Je dois avoir assez d argent pour payer le loyer. Je choisis mes meubles et objets. Tout ce qui est dans ma maison est à moi. Ce que fait mon tuteur pour moi avec l accord du juge : Il achète une maison pour moi avec mon argent. Il vend ma maison et met mon argent sur mon compte à la banque. Il signe le contrat de location de ma maison. Il arrête mon contrat de location si je veux changer de maison. Page 43

44 Ma santé Ce que je peux faire : Je vais chez le médecin pour être soigné. Je choisis mon médecin. Décider de ne plus prendre mes médicaments, de ne pas me soigner. Je peux en parler avec mon médecin. Je demande à lire mon dossier médical. Mon tuteur peut m aider à le demander. J écris mes directives anticipées. Les directives anticipées servent à dire au médecin quoi faire, si je suis très malade et que je ne peux plus parler. Je peux donner mes organes après ma mort. Je peux en parler avec mon tuteur. C est lui qui fera les papiers après ma mort. Ce que je fais avec mon tuteur : Le médecin doit m expliquer mes soins et à mon tuteur aussi. Le médecin doit me demander mon accord pour me soigner et, à mon tuteur aussi. Si je ne suis pas d accord avec mon tuteur pour me soigner, c est le juge qui décide. Ce que je ne peux pas faire même avec mon tuteur : Je ne donne pas mon sang. Je ne peux pas avoir de personne de confiance. Ma famille ou mes amis peuvent m accompagner, chez le médecin. Page 44

45 Ma citoyenneté Ce que je peux faire : Je peux voter. Le juge peut dire que je n ai pas le droit de voter. Je peux dire à mon tuteur si je veux voter quand même. Je peux être élu au conseil à la vie sociale de mon établissement. Le conseil à la vie sociale est une réunion pour parler de, l établissement. Je peux être administrateur de mon association. Un administrateur aide l association à prendre des décisions. Je peux porter plainte. Par exemple si je me fais voler mes affaires. Je peux demander à mon tuteur de venir avec moi, au commissariat de police ou à la gendarmerie. Ce que mon tuteur fait pour moi : Il demande ma carte d identité ou mon passeport. Ce que je ne peux pas faire même avec mon tuteur : Je ne peux pas être élu aux élections politiques. Je ne peux pas être juré au tribunal. Le juré assiste au procès d un criminel, et aide le juge à prendre une décision. Le juré est désigné parmi les gens qui, n ont pas de mesure de protection. Page 45

46 Ce document est rédigé en «Facile à lire et à comprendre», méthode européenne permettant une accessibilité des informations aux personnes déficientes intellectuelles, dans tous les domaines de la vie. Ce document a été rédigé par les membres de la Commission Protection Juridique de l Unapei. L accessibilité de ce document a été vérifiée par Dolorés Pessarossi et validé par les ateliers «Facile à lire et à comprendre» de Nous aussi 44, de l Unapei Languedoc Roussillon et de l Adapei 69. European Easy-to-read Logo : Inclusion Europe. More information at Page 46

47 Page 47

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

Document réalisé avec le soutien de

Document réalisé avec le soutien de Document réalisé avec le soutien de Directeur de la publication : Cédric MAMETZ Responsable de la rédaction : Céline SIMONIN, Chargée de projets Nous Aussi Conception graphique : La Suite + Co et Lauriane

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi ce document? La Poste souhaite apporter des solutions aux besoins de chaque client.

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

INVENTAIRE ÉTABLI LE par. le tuteur le curateur le mandataire spécial l'administrateur légal MAJEUR PROTÉGÉ

INVENTAIRE ÉTABLI LE par. le tuteur le curateur le mandataire spécial l'administrateur légal MAJEUR PROTÉGÉ Tribunal d instance de Service de la Protection des majeurs Références Tribunal : DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : INVENTAIRE ÉTABLI LE par le tuteur le curateur le mandataire spécial l'administrateur légal

Plus en détail

COMPTE DE GESTION DES BIENS POUR L ANNÉE... Période de gestion du... au... LA PERSONNE PROTÉGÉE LA MESURE DE PROTECTION

COMPTE DE GESTION DES BIENS POUR L ANNÉE... Période de gestion du... au... LA PERSONNE PROTÉGÉE LA MESURE DE PROTECTION Tribunal d Instance de CHÂTEAUROUX Service Tutelles des majeurs 11 rue Paul-Louis Courier B.P. 625 36020 CHATEAUROUX CEDEX Téléphone : 02 54 53 03 11 / 13 Fax : 02 54 08 44 86 COMPTE DE GESTION DES BIENS

Plus en détail

MESURES DE PROTECTION:

MESURES DE PROTECTION: MESURES DE PROTECTION: LA MISE SOUS TUTELLE OU CURATELLE Prof. Jean-Pierre Kahn Service de Psychiatrie et Psychologie Clinique CHU de NANCY Hôpitaux de Brabois Journée Nationale Prader Willi France Dombasle

Plus en détail

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION Les acteurs : Le juge des tutelles : magistrat du siège, il est d abord un juge d instance chargé à ce titre d autres fonctions (juge civil pour contentieux général

Plus en détail

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E. Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire spéciale de M. Vincent AUBIN.

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E. Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire spéciale de M. Vincent AUBIN. COUR D APPEL DE VERSAILLES TRIBUNAL D'INSTANCE DE GONESSE Le service des tutelles majeurs N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Vous venez d être nommée administratrice légale, tutrice, curatrice, mandataire

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

4ème étage bureau 409 19 avenue du parmelan 74011 ANNECY CEDEX Tél : 04.50.33.38.03 ou 04.50.3338.05 fax : 04.50.33.38.

4ème étage bureau 409 19 avenue du parmelan 74011 ANNECY CEDEX Tél : 04.50.33.38.03 ou 04.50.3338.05 fax : 04.50.33.38. TRIBUNAL D'INSTANCE d'annecy Service de la Protection des majeurs 4ème étage bureau 409 19 avenue du parmelan 74011 ANNECY CEDEX Tél : 04.50.33.38.03 ou 04.50.3338.05 fax : 04.50.33.38.09 DOSSIER N majeur

Plus en détail

guide pratique Les aides légales PDF Create! 5 Trial à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne www.nuance.com

guide pratique Les aides légales PDF Create! 5 Trial à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne www.nuance.com guide pratique Les aides légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne es légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne Les aides légales à la gestion du patrimoine

Plus en détail

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F

F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F F I N D E M E S U R E : C O M P T E D E G E S T I O N D É F I N I T I F La mesure de protection de la personne protégée a pris fin. En application de l'article 514 du Code civil, vous devez remettre un

Plus en détail

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E

N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Destinataire : TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs DOSSIER N: MAJEUR PROTÉGÉ : N O T I C E D ' I N V E N T A I R E Vous venez d être nommé en qualité de mandataire spécial

Plus en détail

Les aides légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne

Les aides légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne guide pratique Les aides légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DES AÎNÉS eslégalesà

Plus en détail

N O T I C E. Pour les dépenses de la vie courante conservez les justificatifs qui pourraient vous être réclamés.

N O T I C E. Pour les dépenses de la vie courante conservez les justificatifs qui pourraient vous être réclamés. Destinataire : TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : N O T I C E En votre qualité de personne chargée de la mesure de protection de vous devez

Plus en détail

à conserver pour votre information

à conserver pour votre information Tribunal d instance de CHARTRES Service de la Protection des majeurs DOSSIER N : MAJEURE PROTÉGÉE : N O T I C E à conserver pour votre information En votre qualité de personne chargée d une mesure de protection

Plus en détail

protection juridique

protection juridique ATMP 14 ASSOCIATION TUTÉLAIRE DES MAJEURS PROTÉGÉS DU CALVADOS Flickr protection juridique des majeurs Résumé des principales dispositions de la loi du 5 mars 2007. La protection des majeurs est instaurée

Plus en détail

Les Mesures de Protection

Les Mesures de Protection Les Mesures de Protection Après la loi du 5 mars 2007 Au siège de l ATIP Pour le Collège des Sections des PBP Par le Pôle Protection juridique et Projet de vie des Majeurs 17/01/2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées

Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées La maladie, le handicap ou un accident peuvent altérer vos facultés intellectuelles ou physiques - ou celles d un de vos proches - et vous rendre incapable

Plus en détail

Les dispositions à prendre en cours de fonction

Les dispositions à prendre en cours de fonction TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction de Curateur dans le cadre d une curatelle dite renforcée (article 472 du code civil) Ces dispositions ne concernent

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche.

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. TUTELLES MAJEURS Adresse internet : www.ti-toulouse.justice.fr Standard T.I. : 05.34.31.79.79 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent

Plus en détail

I - Effets de la mesure de protection

I - Effets de la mesure de protection NOTICE à L USAGE du CURATEUR d un parent ou d un proche sous Curatelle simple Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. La curatelle simple est une mesure destinée à

Plus en détail

concernant la protection de la personne du majeur

concernant la protection de la personne du majeur Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Notice d information à la prise de fonction du curateur Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Obligations du curateur concernant

Plus en détail

REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION

REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION IDENTITE DU REQUERANT (Celui qui fait la demande) NOM DE FAMILLE : NOM D USAGE : PRENOMS : DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITE

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE SIMPLE

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE SIMPLE TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs 40, Avenue Camille Pujol - BP 35847-31506 TOULOUSE CEDEX 5 Téléphone : 05.34.31.79.60 Fax : 05.34.31.79.77 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR

Plus en détail

FICHE METIER DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE. Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs

FICHE METIER DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE. Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs FICHE METIER DE LA FONCTION PUBLIQUE HOSPITALIERE Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Famille : Management, gestion et aide à la décision Sous-famille : Droit / juridique Code métier : 45O20

Plus en détail

REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR

REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR TRIBUNAL D INSTANCE DE CHARTRES REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR La personne à protéger NOM de jeune fille NOM Prénoms Date de naissance et lieu de naissance nationalité

Plus en détail

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables 1/ Objet et domaine d application date de mise à jour : 31 juillet 2012 - harmoniser les pratiques et améliorer la coordination entre

Plus en détail

Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection

Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection La loi française prévoit divers dispositifs de protection juridique pour les personnes majeures dont les facultés mentales ou corporelles sont

Plus en détail

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Code de programme : Code de l état : Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Instructions : Veuillez répondre

Plus en détail

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

Protection juridique des personnes

Protection juridique des personnes Protection juridique des personnes Mode d emploi Docteur Marie-France Maugourd De nouvelles dispositions depuis 2007 Une loi datant de 1968..Nouvelle loi du 5 mars 2007 sur la protection juridique des

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Avez-vous besoin d un plan de sécurité? Guide à l intention des personnes qui se trouvent dans des relations abusives Qu est-ce qu un plan de sécurité? Il s

Plus en détail

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur

TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS. Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS Les dispositions à prendre lors de la prise de fonction du tuteur Ces dispositions ne concernent pas les renouvellements à l identique des mesures de tutelle. Par contre, si

Plus en détail

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS LES MESURES DE PROTECTION CE QU IL FAUT SAVOIR : POUR QUI? Les mesures sont principalement

Plus en détail

Un de vos proches devient inapte

Un de vos proches devient inapte Un de vos proches devient inapte Comment le protéger? Le Curateur public du Québec À la rencontre de la personne Table des matières Qu est-ce que l inaptitude?... 4 Qu est-ce que le besoin de protection?....

Plus en détail

Les paroles s envolent les écrits restent

Les paroles s envolent les écrits restent Les paroles s envolent les écrits restent COMMENT S Y RETROUVER CONCERNANT LA PROCURATION LE MANDAT EN CAS D INAPTITUDE LE TESTAMENT Avril 2008 INTRODUCTION TABLE DES MATIÈRES NTRODUCTION...... 1 DÉFINITION

Plus en détail

09/04/14. Antibes, le 22 mars 2014. Conférence. Le mandat de protection future pour autrui. Adapei des AlpesMaritimes

09/04/14. Antibes, le 22 mars 2014. Conférence. Le mandat de protection future pour autrui. Adapei des AlpesMaritimes 09/04/14 Antibes, le 22 mars 2014 Conférence Adapei des AlpesMaritimes AFTC Adapei AM Le mandat de protection future pour autrui 1. Définition et périmètre d application 1. 2. 2. 3. 3. Dans quel cas faut-il

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

MARIAGE, DIVORCE, PACS, et PROTECTION JURIDIQUE.

MARIAGE, DIVORCE, PACS, et PROTECTION JURIDIQUE. MARIAGE, DIVORCE, PACS, et PROTECTION JURIDIQUE. Si la loi du 3 janvier 1968, encore aujourd hui pierre angulaire de la protection juridique des majeurs, est restée très discrète sur la notion de protection

Plus en détail

NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR

NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR COUR D APPEL D AMIENS TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR Vous sollicitez l ouverture d une mesure de protection judiciaire,

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009

FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009 FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009 4, rue Désiré Colombe : 02 40 12 19 19 44100 NANTES e-mail : alzheimer44@sfr.fr C. R. DE LA CONFERENCE DU 15/05/2009 A LA MEDIATHEQUE JULES VALLES animée par le Dr

Plus en détail

protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5

protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5 protection future protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5 La mise en œuvre du mandat de protection future...6 Le contrôle

Plus en détail

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur ou de

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits.

NOTICE EXPLICATIVE. Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. NOTICE EXPLICATIVE Vous êtes victime de violences dans votre couple et vous vous adressez à la Police Nationale pour faire valoir vos droits. écrit. Vous allez être reçu(e) pour relater des faits qui seront

Plus en détail

LE COMPTE ANNUEL DE GESTION DE TUTELLE

LE COMPTE ANNUEL DE GESTION DE TUTELLE LE COMPTE ANNUEL DE GESTION DE TUTELLE Lorsqu une mesure de tutelle est prononcée en faveur d une personne adulte en situation de handicap, le tuteur doit présenter chaque année, au greffier en chef du

Plus en détail

ÉDITION 2013-09-04 À 2014-09-05

ÉDITION 2013-09-04 À 2014-09-05 ÉDITION 2013-09-04 À REGISTRE ÉTABLI EN VERTU DE L ARTICLE 67.3 DE LA LOI SUR L'ACCÈS AUX DOCUMENTS DES ORGANISMES PUBLICS ET SUR LA PROTECTION DES (ARTICLES 64, 65.1, 66, 67, 67.1, 67.2, 68, 68.1 et 70.1

Plus en détail

Demande d indemnisation adressée à la. Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I)

Demande d indemnisation adressée à la. Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I) Nous sommes là pour vous aider Demande d indemnisation adressée à la N 12825*03 Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions 1 (C.I.V.I) (Articles 706-3 à 706-15, R 50-1 à R 50-28 du code de procédure

Plus en détail

Curateur ou tuteur familial. Suivez le guide!

Curateur ou tuteur familial. Suivez le guide! Curateur ou tuteur familial Suivez le guide! Curateur ou tuteur familial Suivez le guide! Vous aider à protéger vos proches Une personne de votre famille ou parmi vos proches est en difficultés ; vous

Plus en détail

Les mesures de protection juridique

Les mesures de protection juridique Les mesures de protection juridique Les mesures pré-judiciaires LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE : Permet d organiser à l avance la protection de sa personne et/ou de ses biens pour le cas où elle ne serait

Plus en détail

REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE D UNE MESURE DE PROTECTION

REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE D UNE MESURE DE PROTECTION TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs 40, Avenue Camille Pujol - BP 35847-31506 TOULOUSE CEDEX 5 Téléphone : 05.34.31.79.60 Fax : 05.34.31.79.77 REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE

Plus en détail

Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex

Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex Tribunal d instance de Chartres 5, rue Mathurin Régnier CS 40013 28008 Chartres cedex Service de la protection des majeurs Permanences téléphoniques : - le lundi de : 9h00 à 12h30 et de 14h00 à 16h30 -

Plus en détail

La Protection des majeurs

La Protection des majeurs La Protection des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs sont définies dans le cadre de la loi du 5/03/2007 portant réforme de la protection

Plus en détail

Mai 2014 La protection juridique des majeurs

Mai 2014 La protection juridique des majeurs Repères théoriques Mai 2014 La protection juridique des majeurs La sauvegarde de justice Les personnes concernées Cette mesure de protection juridique vise à protéger un majeur de manière temporaire. Il

Plus en détail

A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5)

A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5) A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5) METTRE DANS CETTE POCHETTE LES PHOTOCOPIES DES DOCUMENTS SUIVANTS (et cocher à droite si vous avez bien fourni le document) DOCUMENTS À FOURNIR (photocopies)

Plus en détail

Pièces à fournir ou renseignements à donner

Pièces à fournir ou renseignements à donner Aide sociale CIAS Justificatif de ressources Attestation d accueil Autorisation de sortie du territoire Certificat d immatriculation Carte nationale (durée de validité : 10 ans) Carte d électeur Célébration

Plus en détail

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des tuteurs au mineur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur à un mineur. Le rapport

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Plan de sécurité personnel Directives à l intention des personnes victimes de relations abusives Plan de sécurité personnel Qu est-ce qu un plan de sécurité?

Plus en détail

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE

D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE Cadre réservé à l administration N DOSSIER : NOM : PRÉNOM : DATE DE DÉPOT : DATE DE DOSSIER COMPLET : DEMANDE D ALLOCATION PERSONNALISÉE D AUTONOMIE D UNE PERSONNE ÂGÉE DE SOIXANTE ANS ET PLUS A DOMICILE

Plus en détail

La protection juridique des personnes majeures

La protection juridique des personnes majeures Curatelle, tutelle D r o i t s e t d e v o i r s d e s u s a g e r s La protection juridique des personnes majeures Ce petit guide de la protection des majeurs est destiné aux patients et à leur famille,

Plus en détail

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE

FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE FACILE A LIRE ET A COMPRENDRE faci A propos de l Unapei L Unapei a été créée en 1960. L Unapei regroupe 600 associations en France. Ce sont des associations de parents et d amis de personnes handicapées

Plus en détail

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce?

Comment est-ce que je vais vivre avec ma maman et mon papa après le divorce? Pour les enfants dès 9 ans Tes parents divorcent. Quelques informations pour t aider. Impressum Edition Résultat du projet «Enfants et divorce» réalisé dans le cadre du PNR 52 sous la direction de Andrea

Plus en détail

FAQ PLATE-FORME REGIONALE PASSEPORTS ET CARTES D IDENTITE DU DEPARTEMENT DE L ARIEGE

FAQ PLATE-FORME REGIONALE PASSEPORTS ET CARTES D IDENTITE DU DEPARTEMENT DE L ARIEGE Préfecture de l Ariège JUIN 2015 Direction des libertés publiques, des collectivités locales et des affaires juridiques Plate-forme régionale Passeports et Cartes d identité du département de l Ariège

Plus en détail

p e r s o n n e l solidaire

p e r s o n n e l solidaire Le m i c r o c r é d i t p e r s o n n e l solidaire du Fonds Social Juif Unifié Dossier de demande de prêt Cachet de la structure accompagnante : FSJU Comm - Illustration : Hephez Nom et prénom de l accompagnant(e)

Plus en détail

Information DES CURATEURS (Curatelle Renforcée)

Information DES CURATEURS (Curatelle Renforcée) Commentaire [1]: 308entetead.wp d Entête de lettre avec destinataire (intégrant charte graphique) Tribunal d instance de RAMBOUILLET Service de la Protection des majeurs Information DES CURATEURS (Curatelle

Plus en détail

COMPTE DE GESTION Année :

COMPTE DE GESTION Année : COMPTE DE GESTION Année : Tribunal compétent: Régime de Protection: N R.G: Nom de la personne protégée: Adresse de la personne protégée: Type d'hébergement: Nom du représentant légal: Adresse du représentant

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

la preuve de l existence des fiançailles ; une faute dans la circonstance de la rupture (rupture tardive ou brutale) ;

la preuve de l existence des fiançailles ; une faute dans la circonstance de la rupture (rupture tardive ou brutale) ; La rupture des fiançailles Les fiançailles concrétisent pour un couple, la déclaration d intention de mariage. Le terme de fiançailles désigne la période de temps allant du jour de cette déclaration jusqu

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale...

Demander un numéro d assurance sociale... Demander un numéro d assurance sociale... Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale (NAS) pour travailler

Plus en détail

concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE)

concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE) DSJ/Avant-projet du 5..0 Loi du concernant la protection de l enfant et de l adulte (LPAE) Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu la modification du 9 décembre 008 du code civil suisse (Protection de

Plus en détail

ESAT LES PERSEDES. Dossier de candidature. 1 Date d entretien :

ESAT LES PERSEDES. Dossier de candidature. 1 Date d entretien : ... Association Pour l Accueil & le Travail des Personnes Handicapées 310 chemin des Roquelles 07170 LAVILLEDIEU Tel : 04 75 94 74 63 Fax : 04 75 94 83 62 Site Internet : apatph.fr Dossier de candidature

Plus en détail

Formulaire Mon mandat en cas d inaptitude

Formulaire Mon mandat en cas d inaptitude 1 de 8 Formulaire Mon mandat en cas d inaptitude REMPLIR EN CARACTÈRES D IMPRIMERIE Tout mot écrit au singulier comprend aussi le pluriel, et tout mot écrit au genre masculin comprend aussi le genre féminin.

Plus en détail

Papiers et factures. Combien de temps faut-t-il les conserver?

Papiers et factures. Combien de temps faut-t-il les conserver? Papiers et factures Combien de temps faut-t-il les conserver? Assurances Contrat d assurance habitation Indéfiniment En cas d aggravation, la victime peut dans certains cas se retourner contre le responsable

Plus en détail

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection GUIDE DE L AIDANT & FUTUR RÉSIDENT

+10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts. Maison de Retraite Sélection GUIDE DE L AIDANT & FUTUR RÉSIDENT Maison de Retraite Sélection GUIDE DE L AIDANT & FUTUR RÉSIDENT +10 000 ÉTABLISSEMENTS visités et évalués pour vous par nos experts EDITO Prendre la décision de quitter son chez-soi pour partir vivre en

Plus en détail

SOMMAIRE. Réalisé par le collectif : ATMP - CMBD - SPES - UDAF de Seine-Maritime

SOMMAIRE. Réalisé par le collectif : ATMP - CMBD - SPES - UDAF de Seine-Maritime SOMMAIRE 1 S ADRESSER AU JUGE DES TUTELLES 2 LES RECOURS 3 OBLIGATIONS ET RESPONSABILITES DU TUTEUR FAMILIAL 4 DISPOSITIONS À PRENDRE A L OUVERTURE D UNE MESURE 5 PROCEDURE INVENTAIRE 6 PROCEDURE ELABORATION

Plus en détail

BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE

BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE BULLETIN D ADHÉSION INDIVIDUEL SANTÉ ET PRÉVOYANCE ORIGINE ADHÉSION AGENCE CONSEILLER INFORMATION ADHÉSION INTERNET ZONE TARIFAIRE Nouvelle adhésion Modification adhésion GARANTIES RETENUES EN SANTE ADHÉRENT

Plus en détail

Informations confidentielles. Pour vos parents proches

Informations confidentielles. Pour vos parents proches Informations confidentielles Pour vos parents proches Sommaire Coordonnées 4 Prière d avertir les personnes/instances suivantes 6 Etablissements bancaires et numéros de comptes 7 Assurances 8 Dettes et

Plus en détail

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale

Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale Centre Communal d Action Sociale 01.34.90.89.73 Liste des pièces à fournir pour une demande de prise en charge des frais d hébergement en maison de retraite au titre de l aide sociale - Livret de Famille

Plus en détail

L inventaire de patrimoine et les comptes rendus de gestion

L inventaire de patrimoine et les comptes rendus de gestion L inventaire de patrimoine et les comptes rendus de gestion 1/ L inventaire de patrimoine : L inventaire est une pièce d une réelle importance qui sert de référence pour apprécier l évolution du patrimoine

Plus en détail

Foire aux questions : Particuliers et Entreprises

Foire aux questions : Particuliers et Entreprises Foire aux questions : Particuliers et Entreprises Démarches administratives pour les particuliers Je dois faire refaire mon passeport, quelle est la procédure que je dois suivre? Puis-je tout faire en

Plus en détail

Document d introduction au PMP

Document d introduction au PMP PORTAIL MAJEURS PROTEGES (PMP) Document d introduction au PMP dédié aux de logiciels de gestion de mesures de majeurs protégés Attention : Remarque importante : Le Portail Majeurs Protégés est actuellement

Plus en détail

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h (17h30 pour les retraits) Le samedi matin sur rendez-vous uniquement de 9h à 12h

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h (17h30 pour les retraits) Le samedi matin sur rendez-vous uniquement de 9h à 12h Direction de la CITOYeNNETÉ Affaires Générales PASSEPORT BIOMÉTRIQUE Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 17h (17h30 pour les retraits) Le samedi matin sur rendez-vous uniquement de 9h à 12h Les personnes

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A DOMICILE OU EN ETABLISSEMENT D UNE PERSONNE DE 60 ANS OU PLUS 1

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A DOMICILE OU EN ETABLISSEMENT D UNE PERSONNE DE 60 ANS OU PLUS 1 DOSSIER DE DEMANDE D AIDE A DOMICILE OU EN ETABLISSEMENT D UNE PERSONNE DE 60 ANS OU PLUS 1 QUEL EST VOTRE NOM 2 :.. Votre nom de jeune fille. VOTRE PRENOM :. VOTRE DATE DE NAISSANCE : VOTRE ADRESSE :

Plus en détail

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE

LISTE DES DOCUMENTS A FOURNIR A L APPUI DE VOTRE DEMANDE DE BOURSE Attention : cette liste de contrôle des documents fait partie des éléments à remettre, au même titre que le formulaire original, et la copie des pièces justificatives. S il manque des documents mentionnés

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dossier L ADAPEI du Rhône a organisé le 21 octobre dernier une soirée sur la protection juridique des majeurs. Nous avons repris les propos de Evelyne Allais, juge des Tutelles, ainsi que les principales

Plus en détail

(Article L.471.6 du Code de l Action Sociale et des Familles et Décret N 2008-1556 du 31.12.2008)

(Article L.471.6 du Code de l Action Sociale et des Familles et Décret N 2008-1556 du 31.12.2008) Notice d information (Article L.471.6 du Code de l Action Sociale et des Familles et Décret N 2008-1556 du 31.12.2008) La protection juridique des majeurs La loi n 2007-308 du 5 mars 2007 a changé le dispositif

Plus en détail

Directives relatives à la tenue des comptes de tutelle et curatelle

Directives relatives à la tenue des comptes de tutelle et curatelle Directives relatives à la tenue des comptes de tutelle et curatelle A. Entrée en fonctions d'un tuteur ou curateur de gestion et information générale à ce dernier 1. La première tâche de la personne en

Plus en détail

Mairie : Etat civil et formalités

Mairie : Etat civil et formalités Mairie : Etat civil et formalités Autorisation de sortie du territoire : délivrée par la mairie du domicile L autorisation de sortie du territoire est nécessaire pour tout mineur sans passeport personnel

Plus en détail

ANNEXE B FORMULAIRE DE RÉCLAMATION

ANNEXE B FORMULAIRE DE RÉCLAMATION ANNEXE B FORMULAIRE DE RÉCLAMATION Entente de règlement des litiges relatifs à tous les usagers en santé mentale, patients du Centre Hospitalier Régional du Suroît de Valleyfield, qui ont fait l objet

Plus en détail

Vous conseiller pour les démarches clés

Vous conseiller pour les démarches clés Vous conseiller pour les démarches clés Les principales formalités DANS LES 48 H DANS LA SEMAINE DANS LE MOIS DANS LES 6 MOIS Faire la déclaration de décès au service de l Etat Civil de la mairie pour

Plus en détail

TUTELLE et CURATELLE. Il y a eu une réforme en 2007 qui est applicable depuis le 1 janvier 2009.

TUTELLE et CURATELLE. Il y a eu une réforme en 2007 qui est applicable depuis le 1 janvier 2009. Il y a eu une réforme en 2007 qui est applicable depuis le 1 janvier 2009. Les grandes lignes des changements apportés par la loi nouvelle : Rappel de l importance du respect des libertés individuelles

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider. Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I.

Nous sommes là pour vous aider. Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I. Nous sommes là pour vous aider n 51153#03 Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I.) (Articles 706-3 à 706-15, R 50-1à R. 50-28 du code de procédure

Plus en détail

Comment faire une demande d aide à l emploi et au revenu au Manitoba

Comment faire une demande d aide à l emploi et au revenu au Manitoba Comment faire une demande d aide à l emploi et au revenu au Manitoba................... Services à la famille et Consommation Manitoba QU EST-CE QUE LE PROGRAMME D AIDE À L EMPLOI ET AU REVENU? Le Programme

Plus en détail

I - Effets de la mesure de protection :

I - Effets de la mesure de protection : NOTICE à L USAGE du TUTEUR d un parent ou d un proche sous tutelle Vous venez d être nommé en qualité de tuteur d un parent proche. La tutelle est une mesure destinée à protéger sa personne et ses biens.

Plus en détail