DECORGLASS SGG. Gamme de verres imprimés clairs et teintés SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DECORGLASS SGG. Gamme de verres imprimés clairs et teintés SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN"

Transcription

1 SGG DECORGLASS Gamme de verres imprimés clairs et teintés SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN

2 SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN SGG DECORGLASS NOUVEAU! Intemporels ou classiques, une diversité de motifs, de textures et de couleurs pour des espaces lumineux et intimes Applications Les vitrages de la gamme SGG DECORGLASS permettent de préserver l'intimité tout en laissant passer la lumière. Ils s'adaptent à de nombreuses applications intérieures ou extérieures et s'utilisent pour l'aménagement des espaces résidentiels, tertiaires ou commerciaux. Aménagement Cloisons, cloisonnettes, portes, parois ou cabines de douche, garde-corps, marches d escalier, dalles de sols. Mobilier Tables, étagères, meubles, mobilier de bureau, comptoirs d accueil, portes de placards. Application extérieure Fenêtres, portes d entrée, revêtements de façade, mobiliers urbains, séparations de balcon. Avantages Collection étendue SGG DECORGLASS offre de nombreux motifs qui s adaptent aux ambiances classiques, intemporelles ou modernes. Lumière et intimité SGG DECORGLASS assure un apport important de lumière naturelle. Selon le motif, la vision à travers le vitrage est plus ou moins atténuée et garantit un niveau d intimité modulable. Cette caractéristique variable est définie par le coefficient d écran visuel (CEV). Description SGG DECORGLASS est une collection de vitrages translucides à motifs imprimés en relief. Obtenus par un laminage de la coulée de verre entre deux cylindres, ces verres imprimés peuvent être clairs ou teintés en jaune ou en bronze. Constitués d une face lisse et d une face gravée (sauf SGG SR LISTRAL L : 2 faces imprimées), les vitrages existent en plusieurs épaisseurs. Nouveautés SGG PIXARENA, un modèle exclusif pour une esthétique plus moderne. Tout en finesse et en brillance, SGG PIXARENA modernise de manière élégante le motif granité traditionnel SGG ARENA C. Monté en double vitrage avec un verre à couches performant, SGG PIXARENA est la solution pour les pièces bien isolées, lumineuses et à l abri des regards indiscrets (CEV 4 iden-tique à celui de SGG ARENA C). SGG PIXARENA s adapte aussi à la décoration intérieure. Intégré à une façade de meuble, il voile avec finesse la vision des objets à l intérieur comme un verre maté à l acide, la brillance en plus! SGG ARENA C, trois nouvelles possibilités. - Grandes dimensions SGG ARENA C est dorénavant disponible en 20 x 3210 mm pour faciliter son stockage et augmenter les rendements de découpe. - Verre feuilleté de sécurité Dans ces mêmes dimensions, SGG ARENA C est proposé en verre feuilleté de sécurité - SGG STADIP ARENA C et - SGG STADIP PROTECT ARENA C. - Forte épaisseur SGG ARENA C existe maintenant en épaisseur 10 mm. Cette épaisseur est idéale pour la fabrication de portes ou de parois de douche de grandes dimensions mais aussi pour l amélioration des performances acoustiques des doubles vitrages translucides. 2 SGG DECORGLASS

3 SGG PIXARENA, motif tout en finesse et en brillance vient étoffer la gamme SGG DECORGLASS. 3 SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN

4 SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN La collection des verres imprimés translucides SGG DECORGLASS SGG ALTDEUTSCH K Clair - Jaune - Bronze - Ép. 4 mm - CEV 9 SGG ANTIQUE Clair - Jaune - Ép. 4 mm - CEV 9 SGG ARENA C Clair - Ép mm - CEV 4 SGG STADIP PROTECT ARENA C Clair - Ép. 9 (44.2) mm - CEV 4 SGG DIAMANTÉ Clair - Ép. 5 mm - CEV 3 SGG ESTRIADO Clair - Ép. 4 mm - CEV 8 SGG KATHEDRAL MIN Clair -Jaune - Ép. 4 mm - CEV 7 NOUVEAU! NOUVEAU! NOUVEAU! SGG KRALIKA Clair - Ép. 4 mm - CEV 2 SGG KYOTO Clair - Ép. 4 mm - CEV 2 SGG SR LISTRAL L Clair 2 faces imprimées - Ép mm - CEV 4 SGG LISTRAL M Clair - Ép. 4 mm - CEV 5 4 SGG DECORGLASS

5 SGG LISTRAL N Clair - Ép. 4 mm - CEV 5 SGG MARIS Clair - Ép. 4-6 mm - CEV 6 SGG MARTELÉ Clair - Ép. 4 mm - CEV 6 SGG MONUMENTAL M Clair - Jaune - Ép. 4 mm - CEV 3 SGG PIXARENA Clair - Ép. 4 mm - CEV 4 SGG THELA Clair - Ép. 4-6 mm - CEV 7 SGG WATERDROP Clair - Ép. 4 mm - CEV 1 SGG WIRED ARENA C 1/2 Clair - Jaune - Bronze - Ép. 6 mm CEV 4 NOUVEAU! NOUVEAU! NOUVEAU! SGG WIRED 1/2 Clair - Ép. 6 mm - CEV 7 SGG WIRED M 1 Clair - Ép. 6 mm - CEV 6 5 SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN

6 SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN * NOUVEAU! Verres imprimés translucides Nom Coef. Position de la face Écran Ép. Couleur Dimensions imprimée dans (mm) (mm) Visuel 1 le vitrage isolant 2 SGG ALTDEUTSCH K 9 4 Clair 2 5 x SGG ALTDEUTSCH K 9 4 Bronze x 1 6 1, 2, 3, 4 SGG ALTDEUTSCH K 9 4 Jaune x 1 6 SGG ANTIQUE 9 4 Clair x 1 6 SGG ANTIQUE 9 4 Jaune x 1 6 1, 2, 3, 4 SGG ARENA C 4 3 Clair x SGG ARENA C * 4 4 Clair x x 2 0 1, 2, 3, 4 SGG ARENA C 4 6 Clair x SGG ARENA C * 4 10 Clair x SGG DIAMANTE 3 5 Clair x 1 6 1, 2, 3, 4 SGG ESTRIADO 8 4 Clair 2 5 x , 4 SGG KATHEDRAL MIN 7 4 Clair 2 5 x SGG KATHEDRAL MIN 7 4 Jaune x 1 6 1, 2, 3, 4 SGG KRALIKA 2 4 Clair x 1 6 1, 2, 3, 4 SGG KYOTO * 2 4 Clair 2 5 x , 2, 3, 4 SGG LISTRAL M 5 4 Clair 2 5 x SGG LISTRAL N 5 4 Clair 2 5 x SGG MARTELE 6 4 Clair x , 2, 3, 4 SGG MONUMENTAL M 3 4 Clair 2 5 x SGG MONUMENTAL M 3 4 Jaune x 1 6 1, 2, 3, 4 SGG PIXARENA * 4 4 Clair x , 2, 3, 4 SGG WATERDROP 1 4 Clair 2 5 x , 4 Nom Verres imprimés translucides : qualité optimisée pour la trempe et l assemblage en verre feuilleté Coef. Position de la face écran Ép. Dimensions Couleur imprimée dans visuel (mm) (mm) 1 le vitrage isolant 2 SGG SR ARENA C 4 4 Clair SGG SR ARENA C 4 6 Clair x 2 0 SGG SR LISTRAL L 4 6 Clair 2 5 x x x 2 0 1, 2, 3, 4 SGG SR LISTRAL L 4 8 Clair 2 5 x 2 0 1, 2, 3, 4 SGG SR LISTRAL L 4 10 Clair 2 5 x 2 0 SGG MARIS 6 4 Clair x SGG MARIS 6 6 Clair x SGG THELA 7 4 Clair x SGG THELA 7 6 Clair x , 2, 3, 4 1, 2, 3, 4 Nom Verres armés 1 Définition du Coefficient d Écran Visuel (CEV) : voir page 7. 2 Pour les doubles vitrages incluant la face imprimée orientée vers l intérieur de la cavité (face 2 ou 3), liste des motifs validés par CEKAL. 6 SGG DECORGLASS Coef. Position de la face écran Ép. Dimensions Couleur imprimée dans visuel (mm) (mm) 1 le vitrage isolant 2 SGG WIRED ½ 7 6 Clair x SGG WIRED ARENA C ½ 4 6 Clair x SGG WIRED ARENA C ½ 4 6 Jaune 2 0 x SGG WIRED ARENA C ½ 4 6 Bronze 2 0 x 2 5 SGG WIRED M 1 * 6 6 Clair Verre feuilleté de sécurité imprimé x x Coef. Ép. Position de la face Dimensions Nom écran (mm) Couleur imprimée dans visuel (mm) 1 Composition le vitrage isolant 2 SGG STADIP PROTECT 9 4 ARENA C * 44.2 SGG STADIP ARENA C * Clair x 2 0 Clair x 2 0 1, 2, 3, 4

7 Transformations Selon les modèles, les verres SGG DECORGLASS peuvent être : assemblés en double vitrage ; assemblés en vitrages feuilletés de sécurité (1) SGG STADIP ou SGG STADIP PROTECT (protection renforcée) ; assemblés en vitrages feuilletés de sécurité, acoustiques (1) SGG STADIP SILENCE (isolation acoustique) ; trempés ou émaillés (2) (Sécurité) ; façonnés, bombés, argentés, laqués ou sablés. Mise en œuvre Découpe Tous les verres imprimés ont un sens. Afin d obtenir un résultat esthétique uniforme, il est nécessaire de respecter le sens des vitrages lors de la découpe, puis de les juxtaposer dans le même sens. Assemblage Le positionnement de la face imprimée du verre dans un double vitrage tiendra compte du tableau page 6. Pour faciliter son entretien, il est conseillé de placer la face imprimée en face 2, 3 ou 4 du double vitrage. Pose La pose des verres armés de la gamme SGG WIRED au-dessus d une source de chaleur est fortement déconseillée. Dans le cas d une installation dans un environnement humide ou subissant une pollution atmosphérique importante, les bords du vitrage SGG WIRED devront être protégés. Norme et réglementation La qualité de SGG DECORGLASS est conforme à la norme EN pour les verres imprimés et EN pour les verres imprimés armés. SGG DECORGLASS doit être posé conformément aux normes de sécurité et à la règlementation en vigueur. Caractéristiques techniques Transmission lumineuse La transmission lumineuse des verres imprimés SGG DECORGLASS clairs est comprise entre 80 et 90% selon le motif et l épaisseur. La vision à travers le vitrage peut, quant à elle, être modulée de quasiment transparent à occultant. Face 1 Face 3 Extérieur Exemple : face imprimée en face 2. Face 4 Intérieur Coefficient d Écran Visuel (CEV) Le coefficient d écran visuel est un critère établi et déposé par Saint-Gobain Glass. Il permet de classer de 1 à 10 le niveau de translucidité des vitrages : 1 est le niveau le plus occultant et 10 le niveau le plus transparent. Il est basé sur la reconnaissance d un même objet placé derrière les différents vitrages de la gamme SGG DECORGLASS, à une distance toujours équivalente et sous un éclairage similaire. SGG THELA (1) Face gravée orientée vers l extérieur de l assemblage. Pour SGG SR ARENA C, SGG THELA et SGG MARIS, l assemblage en verre feuilleté de sécurité avec intercalaire PVB est possible. Pour les autres motifs, des essais préalables sont préconisés. Nous consulter. (2) SGG SR LISTRAL L, SGG SR ARENA C, SGG THELA, SGG MARIS. Ces modèles subissent des contrôles qualité supplémentaires au durant leur production pour améliorer les rendements au cours de la trempe. SGG WATERDROP - Coefficient d écran visuel : 1 SGG ANTIQUE - Coefficient d écran visuel : 9 7 SAINT-GOBAIN GLASS DESIGN

8 Photos : Couverture : Saint-Gobain Glass Pages intérieures : Chédal-Vulvérick-Desmier, Décors : Arcasa, Conran Shop, Contempora, Intérieurs d aujourd hui, Haworth, Lagostore, Protis. Paris. Distributeur Patrick Chédal - Saint-Gobain Glass France - RCS Nanterre B G4-DOC0002/ Sous réserve de modifications Saint-Gobain Glass France Département Marketing BP Thourotte cedex

9 Vitrages feuilletés de sécurité SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT Protection contre les risques de blessures, les chutes dans le vide, l effraction et le vandalisme PROTECT

10 Vitrages feuilletés de sécurité SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT Les verres feuilletés et la sécurité. Les vitrages de protection s imposent pour satisfaire un besoin de sécurité ou se conformer aux exigences des normes constructives des ouvrages et respecter les réglementations en vigueur. Dans l habitat, associer le confort visuel apporté par la lumière naturelle, aux solutions de protection est essentiel. Dans les bâtiments tertiaires, tels que les bureaux, les solutions verrières de sécurité doivent intégrer l aspect esthétique des façades. Répondre à des besoins et à des exigences La fonction de protection au niveau des vitrages est obtenue par l assemblage de deux ou plusieurs feuilles de verre et de film(s) intercalaire(s) en butyral de polyvinyle (PVB). Dans la gamme des produits GLASSOLUTIONS, on distingue : les vitrages SGG STADIP avec un film intercalaire PVB d une épaisseur nominale de 0,38 mm. les vitrages SGG STADIP PROTECT avec deux ou plusieurs films PVB de 0,38 mm. Suivant le nombre et l épaisseur de chacun des constituants verriers et celui de films intercalaires PVB, on obtient des verres feuilletés aux caractéristiques et performances différentes pour répondre à des besoins de protection spécifiques. Les composants verriers peuvent être : des verres clair SGG PLANILUX, extraclair SGG DIAMANT ou teintés SGG PARSOL des verres des gammes de contrôle solaire SGG COOL-LITE ou SGG ANTELIO des verres de la gamme ITR (Isolation Thermique Renforcée) : SGG PLANITHERM ou SGG PLANISTAR des verres imprimés des gammes SGG DECORGLASS et SGG MASTERGLASS le verre maté SGG SATINOVO MATE le verre antireflet SGG VISION-LITE le verre autonettoyant SGG BIOCLEAN. Bon à savoir Transparence L utilisation du verre extra-clair SGG DIAMANT apporte au vitrage feuilleté une transparence de premier ordre, particulièrement appropriée aux vitrages SGG STADIP PROTECT de forte épaisseur. Cet effet de transparence est encore renforcé par l utilisation d un verre antireflet SGG VISION-LITE. Vitrage isolant Pour assurer l isolation thermique d une paroi vitrée, tous les verres SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT peuvent être assemblés en vitrage isolant. Bris de verre En cas de bris d un vitrage feuilleté, le ou les intercalaires PVB maintiennent une grande partie des fragments de verre. Dans le cas d une mise en œuvre conventionnelle, avec prise en feuillure sur quatre côtés, la résistance résiduelle et le maintien du vitrage sont assurés dans l attente du remplacement. Ultraviolets Les vitrages des gammes SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT filtrent la majorité du rayonnement ultraviolet. Ils participent à la protection des objets contre la décoloration (rideaux, tapis, tissus, objets dans les vitrines de magasin, etc.) due, en grande partie, aux UV du rayonnement solaire. Acoustique et intimité SGG STADIP SILENCE et SGG STADIP OPALE obtiennent les mêmes performances et le même classement suivant la norme EN que SGG STADIP ou SGG STADIP PROTECT de composition équivalente avec PVB classique. page 2

11 Vitrages feuilletés de sécurité SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT Les solutions adaptées à chaque risque. Les vitrages SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT s utilisent dans les bâtiments résidentiels et tertiaires (établissements d enseignement, locaux sportifs, Établissements Recevant du Public, etc.) et dans de nombreux cas visés par la réglementation de sécurité contre les risques d incendie et de panique. Risque de blessures en cas de heurt La protection contre le risque de heurt est déjà obligatoire dans les véhicules automobiles (pare-brise) et dans les Établissements Recevant du Public (écoles, musées, etc.). Elle trouve aussi sa pleine justification dans l'habitat. En cas de bris du vitrage, une grande partie des fragments de verre reste collée à l intercalaire PVB, ce qui limite le risque de blessures. Le vitrage SGG STADIP se maintient en place. L espace reste clos. Applications - Fenêtres, portes-fenêtres, vérandas - Portes vitrées intérieures et parties fixes attenantes, oculus de portes - Cloisons intérieures, faux plafonds, mobilier, etc. - Parties communes des bâtiments d'habitation Composition du vitrage feuilleté* L épaisseur des composants verriers est définie suivant la dimension du vitrage et son exposition aux charges climatiques. Au moins un intercalaire PVB de 0,38 mm d épaisseur. * Voir tableau ci-contre. Risque de chute de verre (toitures et verrières) La protection des personnes contre le risque de blessures, dû à la chute de fragments de verre en cas de bris du vitrage en toiture, est obtenue par l utilisation de vitrages feuilletés SGG STADIP. Ces vitrages pourront, dans une certaine mesure, arrêter la chute d un objet sur la toiture. Selon leur niveau de performances, les vitrages feuilletés de sécurité SGG STADIP permettent la mise en conformité des ouvrages avec la réglementation imposée aux produits de couverture. Applications - Vérandas - Auvents, marquises - Verrières, puits de lumière, etc. Composition du vitrage feuilleté L épaisseur des composants verriers dépend de la dimension du vitrage et de son exposition aux charges climatiques. Il comporte au moins un film intercalaire PVB de 0,38 mm d épaisseur. Il obtient le classement 2B2 selon la norme EN Dans le cas d un double ou d un triple vitrage, le verre feuilleté SGG STADIP sera positionné du côté intérieur du bâtiment. SGG STADIP Ép. Poids mm kg/m Risque de chute de personnes dans le vide Un dimensionnement exact, une mise en œuvre appropriée et des supports conformes aux réglementations et aux exigences en vigueur permettent aux vitrages SGG STADIP PROTECT: - d assurer une stabilité résiduelle en cas de bris; - de retenir la personne à l origine de la casse du vitrage et d éviter sa chute dans le vide. Applications - Allèges - Garde-corps et rampants d escalier - Cloisons vitrées contigües à un vide - Vitrages inclinés, etc. Composition du vitrage feuilleté L épaisseur des composants verriers dépend de la dimension du vitrage. Il comporte au moins deux films intercalaires PVB de 0,38 mm d épaisseur. Il obtient le classement 1B1 selon la norme EN SGG STADIP Ép. Poids Surface PROTECT mm kg/m 2 maxi/m 2 * S 0, ,5< S 2, < S 4, ,5< S 6,0 * Norme NF P Annexe A ( ), voir NF P Prise en feuillure du vitrage de 15 à mm sur 4 côtés. page 3

12 Protection contre le vandalisme et l effraction Pour assurer la sécurité des personnes et celle des biens d'un logement, les vitrages feuilletés intégrés dans une menuiserie adaptée peuvent constituer de véritables éléments de dissuasion et retarder les malfaiteurs dans leur action. Dans ce cas, la résistance du verre feuilleté augmente le temps de réaction nécessaire pour donner l alerte. Ces vitrages réduisent la nécessité de fermer les volets lors d'une absence de courte durée. Les vitrages feuilletés de la gamme SGG STADIP PROTECT répondent de manière croissante à cette attente. Ils ont été soumis aux tests décrits dans la norme EN 6. L importance du risque et les exigences des compagnies d assurances déterminent le niveau de protection à obtenir. Applications - Vitrines, meubles-vitrines, etc. - Fenêtres, portes-fenêtres, vérandas Composition du vitrage feuilleté Les niveaux de performances les plus couramment retenus sont les classes P2A et P5A selon la norme EN 6. Pour les applications citées, selon les risques et la valeur des biens à protéger, le niveau de protection sera choisi de P5A à P8B suivant la norme EN 6. SGG STADIP Classe Ép. Poids PROTECT EN 6 mm kg/m P1A P2A P3A P4A SP 510 P5A SP 512 * P5A SP 514 * P5A SP 518 * P5A SP 615B P6B SP 722 P7B SP 827 P8B page 4

13 Vitrages feuilletés de sécurité SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT Normes de classement des verres feuilletés. La norme EN (essais de choc pendulaire) permet de classer les verres selon leur résistance et leur mode de casse. Elle définit trois modes de bris (mode B dans le cas du verre feuilleté). Dans la pratique, les verres SGG STADIP sont classés 2B2 et les verres SGG STADIP PROTECT sont classés 1B1. La norme EN 6 (essais de résistance à l impact de billes d acier et essais à la hache) permet de classer les vitrages destinés à la protection contre le vandalisme et l effraction. Elle définit 8 degrés croissants de protection: classes P1A à P8B. Norme EN 6 (vitrages retardateurs d effraction) Classe EN Descriptif du test Chute de billes Hauteur de la chute P1A 3 impacts 1,5 m P2A 3 impacts 3,0 m P3A 3 impacts 6,0 m P4A 3 impacts 9,0 m P5A 3 3 impacts 9,0 m Coups de marteau et de hache P6B 30 à coups P7B 51 à 70 coups P8B Plus de 70 coups Éléments réglementaires : Les produits des gammes SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT sont conformes aux normes EN 143 et EN Ces produits sont marqués. page 5

14 Vitrages feuilletés de sécurité SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT Dénomination des verres feuilletés de sécurité. SGG STADIP 44.1 et SGG STADIP SILENCE = un verre de 4 mm 4 = un verre de 4 mm 1 = un intercalaire PVB de 0,38 mm ou PVB acoustique SGG STADIP PROTECT = un verre de 6 mm 4 = un verre de 4 mm 2 = deux intercalaires PVB de 0,38 mm Un ou plusieurs films PVB Deux ou plusieurs feuilles de verre Composants des verres feuilletés SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT. Les marques mentionnées dans cette brochure sont soit déposées soit enregistrées par Saint-Gobain. Gamme Les produits repris dans les tableaux des pages précédentes sont les plus souvent utilisés. Pour d autres compositions ou produits, nous consulter. Dimensions de fabrication : Les verres SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT des classes P1A à P6B sont fabriqués par Saint-Gobain Glass et sont disponibles en dimensions maximales mm. Les autres produits sont transformés par les sites GLASSOLUTIONS. Nous consulter. Mise en œuvre Tous les produits sont mis en œuvre suivant la norme NF DTU 39 et les prescriptions particulières de pose. Pour assurer une protection renforcée contre le vandalisme ou l effraction, les vitrages SGG STADIP PROTECT devront être associés à des châssis aux performances appropriées. Patrick Chédal - Saint-Gobain Glass Solutions France - RCS Nanterre S4DC003-01/ Sous réserve de modifications. Distributeur Les Miroirs 18, avenue d Alsace 920 COURBEVOIE

15 SGG STADIP SILENCE Verre feuilleté acoustique et de sécurité CONFORT

16 SGG STADIP SILENCE Le bruit est la perception par l ouïe des vibrations ou des ondes qui se propagent dans l air ou dans un solide (par exemple, un mur ou une fenêtre). Il s agit de minuscules modifications dans la pression de l air, enregistrées et transmises par le tympan. définissent l intensité du bruit : ils indiquent si le bruit est faible ou fort (niveau sonore ou volume). 0 db correspond au seuil d audition, 1 db au seuil de douleur. Dans le calcul en db, 1 plus 1 ne fait pas 2! - deux sources sonores de db donnent un total de 53 db ; - une multiplication du bruit par 2 entraîne une augmentation du niveau sonore de 3 db ; - pour augmenter le niveau sonore de 10 db, il faut multiplier les sources de bruit par 10 ; exprimées en Hertz, déterminent la nature du bruit : son grave ou son aigu. Le bruit se compose de différentes fréquences. La fréquence est le nombre de vibrations par seconde. Plus les vibrations par seconde sont nombreuses, plus le son est aigu (hautes fréquences). Les sons graves (basses fréquences) sont moins bien perçus par l oreille humaine. Les fréquences importantes pour l acoustique du bâtiment sont comprises entre 100 et Hz. Dans cette zone, les façades et cloisons de séparation doivent offrir une isolation suffisante. La perception de l ouïe n est pas linéaire : - une diminution de 1 db n est quasiment pas perceptible ; - une diminution de 3 db est perceptible ; - une diminution de 5 db est perçue comme une amélioration notable ; - une diminution de 10 db est ressentie comme une division du bruit par deux. L Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande un niveau de bruit ambiant inférieur à db, pour un repos nocturne convenable. Le seuil de danger acoustique est fixé à 90 db. Au-delà de 105 db, des pertes irréparables de l audition peuvent se produire. Le seuil de douleur acoustique est fixé à 1 db. Au-delà, le bruit devient intolérable, provoquant d extrêmes douleurs et des pertes d audition. En France, 80 % du bruit provient des transports. Environ zones bâties sont exposées à un niveau sonore très bruyant, supérieur à 70 db. Dans 800 d entre elles, les habitants ressentent une gêne non seulement forte le jour mais également très forte la nuit, ce qui affecte leur sommeil. Le bruit est responsable de : - 11 % des accidents du travail ; - 15 % des journées de travail perdues ; - % des internements psychiatriques % des Français disent être gênés par le bruit ; - 87 % le considèrent comme une nuisance rédhibitoire à la définition de leur logement idéal (devant l absence d espaces verts et la pollution) ; - 39 % le jugent responsable du stress. page 2

17 SGG STADIP SILENCE La loi des masses s applique aux parois simples: plaque métallique, béton, maçonnerie, et simple vitrage. Elle stipule que plus le verre est épais, donc lourd, plus le bruit transmis est faible. À épaisseur constante, le bruit transmis diminue lorsque l on passe des basses (sons graves) aux hautes fréquences (sons aigus), jusqu à une valeur précise : la fréquence critique. À cette fréquence, le verre atténue moins facilement le son et l on obtient un pic sonore. Il est possible de diminuer légèrement ce pic gênant en utilisant du verre feuilleté : l intercalaire PVB, placé entre les deux verres, joue le rôle «d amortisseur» pour le bruit. Avec le verre feuilleté SGG STADIP SILENCE, un intercalaire spécialement adapté, le PVB «Silence», est utilisé. On élimine alors presque totalement le pic sonore autour de la fréquence critique, contrairement au verre feuilleté ordinaire où ce pic sonore reste encore gênant. - Atténue mieux le bruit au fur et à mesure que le son devient aigu. Au niveau de la fréquence critique, le son est gênant car moins bien atténué Isolation Isolation acoustique acoustique (db) (db) Fréquence critique Schéma 2 théorique Verre plus épais épaisseur intermédiaire - Arrête Verre globalement moins épais mieux le bruit ; - Léger avantage dû au pic sonore qui se déplace vers des fréquences plus basses moins bien perçues par l oreille Schéma théorique Schéma Verre théorique plus épais épaisseur intermédiaire Verre moins plus épais épais épaisseur intermédiaire Verre moins épais Isolation Isolation acoustique acoustique (db) (db) Fréquence critique Fréquence critique Avec intercalaire PVB normal : STADIP Schéma réel (mesures en laboratoire) Le pic au niveau de la fréquence Schéma 10 mm réel (mesures en laboratoire) critique est 8 mm un peu diminué mais 410 mm mm reste très 8 mm gênant. 4 mm Le résultat est très proche de celui d un verre non feuilleté d épaisseur équivalente ; - Avec PVB «Silence» : SGG STADIP SILENCE Le pic de résonance disparaît : c est la solution idéale. Isolation Isolation acoustique acoustique (db) (db) Feuilleté SGG Fréquence STADIP SILENCE (Hz) Feuilleté STADIP Feuilleté Simple vitrage SGG STADIP SILENCE Feuilleté STADIP Simple vitrage Isolation Isolation acoustique acoustique (db) (db) Schéma réel (mesures en laboratoire) 10 mm 8 mm 4 mm Feuilleté SGG STADIP SILENCE Feuilleté STADIP Simple vitrage page 3

18 SGG STADIP SILENCE L espace d air ou de gaz à l intérieur du vitrage isolant se comporte comme un ressort. Deux masses, les deux verres du vitrage isolant, sont séparées par un espace d air ou de gaz qui agit comme un ressort en amortissant les vibrations sonores. Le double vitrage présente une fréquence de résonance, à laquelle le système vibre spontanément et produit un pic sonore, situé au niveau des basses fréquences. Plus cette fréquence de résonance est basse, moins l oreille y est sensible. Le vitrage isolant présente deux fréquences critiques : une pour chaque verre (voir simple vitrage). Si le double vitrage est symétrique, le pic de bruit est plus fort pour cet ensemble que pour chaque verre pris séparément. Les performances acoustiques du verre ne sont pas influencées par : - le remplissage d un vitrage isolant avec du gaz argon pour renforcer l isolation thermique ; - le dépôt sur l un des verres d une couche de contrôle solaire ou d isolation thermique ; - la trempe du verre ; - la position des deux verres, qu ils soient placés côté intérieur ou extérieur du vitrage isolant. fenêtres sont déterminées par le vitrage mais aussi par le type de châssis, l assemblage, les volets et la mise en oeuvre de l ensemble. Un vitrage acoustique se monte donc obligatoirement dans un châssis performant et bien posé. L espace d air ou de gaz à l intérieur du vitrage isolant se comporte comme un ressort. Dans le cas d un vitrage isolant asymétrique (deux verres d épaisseurs différentes), il y a deux pics de bruit, mais Double vitrage symétrique plus faibles que L espace pour d air chaque ou de gaz Simple vitrage verre pris à l intérieur séparément. du vitrage isolant se comporte comme Le pic sonore proche des fréquences un ressort. critiques disparaît si l on utilise du verre feuilleté acoustique SGG Fréquence STADIP critique Double vitrage symétrique SILENCE. Simple vitrage - Atténue moins le bruit qu un simple vitrage dont l épaisseur Fréquence critique est égale à la somme des deux Fréquence de résonance verres du vitrage isolant ; Présente un pic Fréquence de résonance (Hz) masse-ressort-masse aux basses fréquences ; - Présente un pic sonore élevé aux hautes fréquences car la fréquence critique des deux feuilles de Fréquence critique simple vitrage est identique. Double vitrage symétrique Simple vitrage Fréquence de résonance Double vitrage 1000 symétrique Fréquence Simple (Hz) vitrage Fréquence de résonance L espace d air ou de gaz à l intérieur du vitrage isolant se comporte comme un ressort. Fréquence de résonance Fréquence critique lation acoustique (db) - Performance supérieure à celle d un double vitrage symétrique ; - L e pic de résonance masse-ressort-masse est moins grand et se déplace vers des fréquences plus basses, ce qui est plus favorable ; - A ux hautes fréquences, présence de deux pics sonores moins élevés parce que les fréquences critiques des différentes épaisseurs de verre ne sont pas identiques. - Feuilleté normal SGG STADIP : Double les pics vitrage sonores asymétrique Fréquence aux hautes (Hz) Double vitrage symétrique fréquences sont diminués mais restent très gênants ; - Feuilleté Double acoustique vitrage avec feuilleté SGG STADIP SILENCE SGG STADIP Double vitrage asymétrique : les pics sonores aux hautes fréquences disparaissent. C est la solution optimale. 1 Double vitrage asymétrique avec feuilleté SGG Double STADIP vitrage SILENCE symétrique Double vitrage Fréquence asymétrique (Hz) Double vitrage avec feuilleté SGG STADIP SILENCE Double vitrage asymétrique Double vitrage asymétrique Double vitrage symétrique Double vitrage asymétrique Double vitrage symétrique page 4

19 SGG STADIP SILENCE Description SGG STADIP SILENCE est un verre feuilleté acoustique et de sécurité. Il est composé de deux ou plusieurs feuilles de verres assemblées au moyen d un ou plusieurs intercalaires de butyral de polyvinyle acoustique : le PVB acoustique ou PVB Silence. Composants de SGG STADIP SILENCE Applications PVB Silence Verre feuilleté SGG STADIP SILENCE SGG STADIP SILENCE peut-être utilisé en simple vitrage ou en vitrage isolant, dans l habitat ou les bâtiments non résidentiels. SGG STADIP SILENCE, monté en vitrage isolant, permet d atténuer fortement le bruit extérieur en zones bruyantes (artères commerçantes, périphériques, proximité de gares, d aéroports, etc.). SGG STADIP SILENCE atténue fortement le bruit d impact de la pluie et de la grêle sur les fenêtres et vitrages isolants montés en toiture. SGG STADIP SILENCE, utilisé en simple vitrage, convient particulièrement pour la réalisation de parois vitrées dans les bureaux, salles de réunions et cabines d interprètes. SGG STADIP SILENCE présente des performances acoustiques supérieures à celles du vitrage SGG STADIP ou SGG STADIP PROTECT de composition équivalente, assemblé avec un PVB classique. SGG STADIP SILENCE présente une résistance mécanique et des performances de sécurité identiques à celles de SGG STADIP ou SGG STADIP PROTECT de même composition. En cas de bris du vitrage, les fragments de verre restent collés à l intercalaire PVB Silence, ce qui réduit les risques de blessures. SGG STADIP SILENCE est proposé dans les mêmes compositions que celles des autres produits de la gamme SGG STADIP et SGG STADIP PROTECT. À composition équivalente (épaisseur de verre et nombre d intercalaires PVB identiques), un vitrage SGG STADIP SILENCE a les mêmes performances de sécurité que celles du vitrage SGG STADIP ou SGG STADIP PROTECT correspondant. Exemple : SGG STADIP SILENCE 44.2 Si et SGG STADIP PROTECT 44.2 sont tous deux classés P2A suivant la norme EN 6. SGG STADIP SILENCE se transforme comme un verre feuilleté classique de composition équivalente. Les vitrages SGG STADIP SILENCE répondent à la norme EN 143 et reçoivent le marquage CE. page 5

20 SGG STADIP SILENCE Les mesures acoustiques en laboratoire aident les fabricants et les maîtres d oeuvre à sélectionner les produits en réponse aux exigences des maîtres d ouvrage. Elles leur permettent de vérifier que les produits répondent bien au cahier des charges des certifications et labels en vigueur sur le marché de la construction. Le Laboratoire Acoustique du CRDC Centre de Recherche et de Développement de Chantereine de Saint-Gobain Glass (Oise, 60) est accrédité par le Cofrac dans la catégorie Essais. Il réalise des mesures d indices d affaiblissement acoustique des vitrages, fenêtres et portes-fenêtres, conformément aux prescriptions des normes NF EN ISO 1-1, 1-3 et EN ISO 717. w européenne EN Un même indice peut correspondre à différentes w presque toujours négatifs. Les marques mentionnées dans cette brochure sont soit déposées, soit enregistrées par Saint-Gobain. R w (db) R w (db) RA (db) SGG RA (db) RA tr (db) RA tr (db) Composition (mm*) Ép. (mm) 32 SGG STADIP SILENCE 33.1Si SGG STADIP SILENCE 44.1Si SGG STADIP SILENCE 55.1Si SGG STADIP SILENCE 66.1Si SGG STADIP SILENCE 88.2Si Verre 1 SGG STADIP SILENCE Si SGG STADIP SILENCE Si w tr w ayant beaucoup de basses fréquences tr. SGG w (C; Ctr) = 37 ( 1 ; 3) donne w tr = w + Ctr = 37 3 = 34. Intercalaire 1 Composition (mm*) Verre R w (db) Intercalaire 2 RA (db) RA tr (db) Verre 3 Composition (mm*) Verre 1 Interclaire Ép. totale (mm) Si Si Si Si Si Si 51 Verre 2 Ép. (mm) Si Si Si Si Si Si Si Si Si Si Si Si Si SI Si 52 Comparaison avec un double vitrage ordinaire Création Muchimuchi - Saint-Gobain Glass Solutions France RCS Nanterre S2-3DC003-1/ Sous réserve de modifications Distributeur 18, avenue d Alsace 920 COURBEVOIE

GUIDE DE CHOIX DES VITRAGES

GUIDE DE CHOIX DES VITRAGES GUIDE DE CHOIX DES VITRAGES Façade Aménagement Décoration SAINT-GOBAIN GLASS CLIMAT VITRAGES POUR LA FAÇADE Transmission lumineuse (TL) Réflexion lumineuse extérieure (RL ext ) Facteur solaire (g) 100

Plus en détail

Bien choisir vos vitrages de façades

Bien choisir vos vitrages de façades Bien choisir vos vitrages de façades Appuyez-vous sur des spécialistes! 4 Choisissez le verre selon son esthétique et ses possibilités de transformation! 5 Sélectionnez un vitrage aux performances adaptées!

Plus en détail

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE

ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE ANNEXE 2 L ACOUSTIQUE LE BRUIT DÉFINITION Niveaux de l ambiance sonore résultant des activités Bruit admissible et confort à l intérieur L ISOLATION ACOUSTIQUE L INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE PONDÉRÉ

Plus en détail

MEMENTO. L avenir de l habitat. Depuis 1665. SAINT-GOBAIN GLASS FRANCE

MEMENTO. L avenir de l habitat. Depuis 1665. SAINT-GOBAIN GLASS FRANCE MEMENTO L avenir de l habitat. Depuis 1665. SAINT-GOBAIN GLASS FRANCE Tour D2, Paris La Défense, France Architecte : Anthony Béchu et Tom Sheehan Tous droits de reproduction, de traduction et d adaptation

Plus en détail

Vitrage simple V.E.A. SGG POINT S. Composants de baie, vitrages. Vu pour enregistrement le 23 février 2009

Vitrage simple V.E.A. SGG POINT S. Composants de baie, vitrages. Vu pour enregistrement le 23 février 2009 Avis Technique 6/08-1819 Annule et remplace l Avis Technique 6/04-1529 Vitrage simple V.E.A. Vitrage extérieur attaché Glazing Verglasing SGG POINT S Titulaire : SAINT GOBAIN GLASS SOLUTIONS France Les

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire

Prothésistes dentaires. Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Prothésistes dentaires Aide au cahier des charges d un nouveau laboratoire Carsat Centre Ouest Assurance des risques professionnels 37, avenue du Président René Coty 87048 LIMOGES CEDEX LOCAUX DE TRAVAIL

Plus en détail

«Tous les sons sont-ils audibles»

«Tous les sons sont-ils audibles» Chapitre 6 - ACOUSTIQUE 1 «Tous les sons sont-ils audibles» I. Activités 1. Différents sons et leur visualisation sur un oscilloscope : Un son a besoin d'un milieu matériel pour se propager. Ce milieu

Plus en détail

Origines. Données techniques 0104

Origines. Données techniques 0104 vitrages hautes performances Origines Données techniques 0104 Demande de documentation INTERPANE Vitrage France Mégazone de Moselle Est Parc d'activité de Farébersviller F 57455 Seingbouse Tél: +33 (0)

Plus en détail

Référence Avis Technique 6/12-2032. Vitrage simple V.E.A. POINT S. SAINT GOBAIN GLASS SOLUTIONS France Les Miroirs FR-92096 La Défense Cedex

Référence Avis Technique 6/12-2032. Vitrage simple V.E.A. POINT S. SAINT GOBAIN GLASS SOLUTIONS France Les Miroirs FR-92096 La Défense Cedex Avis Techniue Référence Avis Techniue 6/12-2032 Annule et remplace l Avis Techniue 6/08-1819 Vitrage simple V.E.A. Vitrage extérieur attaché Glazing Verglasing POINT S Titulaire : SAINT GOBAIN GLASS SOLUTIONS

Plus en détail

Doublages thermo-acoustiques Placostil

Doublages thermo-acoustiques Placostil 01 Doublages sur ossature métallique Placostil Doublages thermo-acoustiques Placostil Description Les doublages Placostil renforcent les caractéristiques thermiques et acoustiques des parois auxquelles

Plus en détail

Version du 17 octobre 2011. Le bruit

Version du 17 octobre 2011. Le bruit Version du 17 octobre 2011 Le bruit Bruit et BTP Etat des lieux Surdité professionnelle : handicap irréversible SUMMER 2003 : 25% des salariés victimes du bruit Maladies professionnelles (tableau N 42)

Plus en détail

Cloisons de distribution Caroplatre

Cloisons de distribution Caroplatre 04 Cloisons de distribution en carreaux de plâtre Cloisons de distribution Caroplatre Description Les carreaux de plâtre Caroplatre sont des éléments en plâtre 100% naturel fabriqués en usine. Leur coloration

Plus en détail

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant.

mémo santé du bâtiment Chef d entreprise artisanales Le bruit est un son désagréable et gênant. L'alliée de votre réussite mémo santé Chef d entreprise artisanale ATTENTION! LE BRUIT REND SOURD! Entreprises artisanales du bâtiment Le bruit est un son désagréable et gênant. Le son est le résultat

Plus en détail

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014

Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO <jiayin.gao@univ-paris3.fr> 20 mars 2014 Communication parlée L2F01 TD 7 Phonétique acoustique (1) Jiayin GAO 20 mars 2014 La phonétique acoustique La phonétique acoustique étudie les propriétés physiques du signal

Plus en détail

2.- Fiche «menuisiers d intérieur»

2.- Fiche «menuisiers d intérieur» 1 2.- Fiche «menuisiers d intérieur» Le menuisier intervient dans des travaux visant une isolation aux bruits aériens, une isolation aux bruits de chocs ou une correction acoustique de locaux et parfois

Plus en détail

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques

Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Enquête publique sur les changements climatiques -------- Compléments aux graphiques Les résultats de l enquête sont analysés d après le nombre de variables explicatives pouvant influencer le comportement,

Plus en détail

Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver

Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver > Isole des bruits de musique, TV, rires, cris, ronflements, toux, machine à laver L ESA, un matériau révolutionnaire hautes performances (Brevet n 9711656) Efficacité testée par le CSTB * *Centre Scientifique

Plus en détail

Le bruit. Le bruit Page 1 sur 10

Le bruit. Le bruit Page 1 sur 10 Le bruit Le bruit Page 1 sur 10 Introduction Les ambiances de travail (bruits, éclairage, ambiance thermique ) sont des éléments essentiels pour une bonne exécution d une tâche, tant leur impact sur l

Plus en détail

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention

Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Réduire le bruit au travail : des solutions de prévention 29 octobre 2008 Notions d acoustique contexte réglementaire et solutions de prévention Hubert FINCK Ingénieur Conseil Les enjeux Le bruit concerne

Plus en détail

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison

isolons mieux. Parlons peu Multimax 30 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison Parlons peu isolons mieux. Multimax 0 Les solutions gain de place pour toute la maison L isolation de toute la maison En rénovation, Multimax 0 permet d optimiser efficacité thermique et espace habitable

Plus en détail

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction

B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.- Performances acoustiques de divers éléments de construction B2.1.- Caractéristiques d absorption B2.1.1.- Coefficients d absorption de surfaces couvertes par différents éléments Maçonnerie et enduits

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot n 03 Menuiseries Aluminium - Serrurerie Sté d ARCHITECTURE BOITTE Agence de

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

Construisons en aluminium pour les générations futures

Construisons en aluminium pour les générations futures Construisons en aluminium pour les générations futures La Haute Qualité Environnementale avec l aluminium Les qualités de l aluminium (résistance, légèreté, malléabilité, recyclabilité ) répondent aux

Plus en détail

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT

CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE. Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Edms 335722 CERN CODE DE SÉCURITÉ SAFETY CODE A 8 Publié par: Le Directeur général Date de publication: 1993 Original: français PROTECTION CONTRE LE BRUIT Table des matières 1 Base juridique 2 Objet 3

Plus en détail

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE

RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE Bureau Alpes Contrôles bac.bourg@alpes-controles.fr - RAPPORT D ENQUETE DE TECHNIQUE NOUVELLE REFERENCE: BT120018 indice 0 NOM DU PROCEDE: MODULES PHOTOVOLTAIQUES ASSOCIES EN POSE PORTRAIT OU PAYSAGE:

Plus en détail

Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.*

Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.* Accessibilité ERP Guide des obligations liées à l accessibilité des personnes handicapées dans les bâtiments ERP existants.* *Application de l arrêté du 21 mars 2007, de l arrêté du 1er août 2006 et de

Plus en détail

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers.

Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Duo Tech System Mur, révolutionnez vos chantiers. Sommaire Placoplatre : L innovation au cœur des enjeux. Découvrez notre dernière révolution technologique : Duo' Tech System Mur. La révolution de la contre-cloison

Plus en détail

Aménagement d'un point Multi-services

Aménagement d'un point Multi-services 1 MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Aménagement d'un point Multi-services (marché n 10.054 T) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) LOT N 2 SERRURERIE 2 SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE... 3 1.1

Plus en détail

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint

Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Descriptif pour un chalet KUBIO 39m2 Ref : KUBIO 39.1 CH (ST ou DE) Une chambre Toit plat. Bardage bois peint Le chalet est conçu selon les techniques utilisées pour les maisons à ossature en bois. DIMENSIONS

Plus en détail

Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique

Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique LEED Canada pour les nouvelles constructions et les rénovations importantes 2009 Prelco offre

Plus en détail

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier :

Composants de menuiserie Escaliers Définition : Escalier : Types d escaliers : Rôle d un escalier : Composants de menuiserie Escaliers Definition Caractéristiques Références normatives Spécifications Marquage C.E Acquis environnementaux Définition : Escalier : Ouvrage de menuiserie constitué de gradins

Plus en détail

Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur

Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur Le marquage CE est avant tout un principe de protection du consommateur il ne faut pas le confondre avec les différentes obligations : les justificatifs pour crédits d impôts et pour les marchés publics

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

VII. TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES PERFORMANCES. 1 Introduction 542 2 Tableaux récapitulatifs 544

VII. TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES PERFORMANCES. 1 Introduction 542 2 Tableaux récapitulatifs 544 VII. TABLEAUX RÉCAPITULATIFS DES PERFORMANCES 1 Introduction 542 2 Tableaux récapitulatifs 544 2.1 Planibel clair, Clearvision, Linea Azzurra 545 2.2 Planibel coloré 546 2.3 Thermobel 546 2.4 Thermobel

Plus en détail

Ecophon Advantage A 20 mm

Ecophon Advantage A 20 mm Ecophon Advantage A 20 Pour des applications nécessitant un plafond suspendu facile à installer et à démonter, tout en répondant aux conditions fonctionnelles de base. Ecophon Advantage A se pose sur ossature

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 03 14 Le maçon à son poste de travail Partie 2 : la protection face au vide La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les chantiers du bâtiment (maison

Plus en détail

TOUS LES VERRES DE SÉCURITÉ UNIGLAS SAFE sont contrôlés et certifiés. Nous savons ce qui est important. La sécurité est notre priorité.

TOUS LES VERRES DE SÉCURITÉ UNIGLAS SAFE sont contrôlés et certifiés. Nous savons ce qui est important. La sécurité est notre priorité. Le verre et la sécurité Le verre et la sécurité Les catégories de sécurité De très grands vitrages ne sont pas seulement des éléments de décoration pour l architecture moderne des grandes villes, ils créent

Plus en détail

MENUISERIES PVC FENÊTRES ET PORTES-FENÊTRES A LA FRANCAISE, OSCILLO-BATTANTES ET A SOUFFLET SOFTLINE 70 MD

MENUISERIES PVC FENÊTRES ET PORTES-FENÊTRES A LA FRANCAISE, OSCILLO-BATTANTES ET A SOUFFLET SOFTLINE 70 MD MENUISERIES PVC FENÊTRES ET PORTES-FENÊTRES A A FRANCAISE, OSCIO-BATTANTES ET A SOUFFET SOFTINE 70 MD e CSTB atteste que les produits, mentionnés en annexe, sont conformes à des caractéristiques décrites

Plus en détail

La modularité des espaces de bureaux

La modularité des espaces de bureaux La modularité des espaces de bureau Marie Laure COCOUAL ALHYANGE ACOUSTIQUE - 6, Cité de l ameublement 75011 PARIS mcocoual@alhyange.com A partir d'un bref état des lieu des normes et certifications (mise

Plus en détail

CERTIFICAT FENETRES PVC A LA FRANCAISE ET OSCILLO-BATTANTES ODACE

CERTIFICAT FENETRES PVC A LA FRANCAISE ET OSCILLO-BATTANTES ODACE CERTIFICAT FENETRES PVC A LA FRANCAISE ET OSCILLO-BATTANTES ODACE Le CSTB atteste que les produits, mentionnés en annexe, sont conformes à des caractéristiques décrites dans le référentiel de certification

Plus en détail

LA GAMME DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE

LA GAMME DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE LA GAMME Détecteurs spécifiques Détecteurs de monoxyde Détecteurs de fumée DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE Thermoptek ST-625-FRT DÉTECTEUR AVERTISSEUR AUTONOME DE FUMÉE Interconnectable sans fil

Plus en détail

Les enjeux. 20 % de déperditions d énergie en moins l hiver* L enjeu «Énergie» L enjeu «Lumière»

Les enjeux. 20 % de déperditions d énergie en moins l hiver* L enjeu «Énergie» L enjeu «Lumière» Les enjeux L enjeu «Énergie» 20 % de déperditions d énergie en moins l hiver (par rapport à une fenêtre Tout Confort 2012)*. 2 fois moins de déperditions d énergie en remplacement d une fenêtre de plus

Plus en détail

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE

VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE le climat et l'environnement du bâtiment Pourquoi ventiler? VENTILATION POUR LE CONFORT D ETE La ventilation consiste à renouveler l air d une pièce ou d un bâtiment. Elle agit directement sur la température

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE POINTE Nos procédés de production permettent de satisfaire les demandes de nos clients les plus exigeantes.

TECHNOLOGIE DE POINTE Nos procédés de production permettent de satisfaire les demandes de nos clients les plus exigeantes. Garde-corps Un savoir-faire sur mesure La confiance de nos clients nous engage à concevoir des produits de qualité. Du bureau d études à la production, tous nos services collaborent dans une dynamique

Plus en détail

FENETRES ET PORTES-FENETRES PVC A LA FRANCAISE ET OSCILLO-BATTANTES REHAU S729

FENETRES ET PORTES-FENETRES PVC A LA FRANCAISE ET OSCILLO-BATTANTES REHAU S729 FENETRES ET PORTES-FENETRES PVC A LA FRANCAISE ET OSCILLO-BATTANTES REHAU S729 Le CSTB atteste que les produits, mentionnés en annexe, sont conformes à des caractéristiques décrites dans le référentiel

Plus en détail

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers

Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER. Laure Delaporte ConstruirAcier. Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc Schaffner Ateliers SCHAFFNER Laure Delaporte ConstruirAcier Jérémy Trouart Union des Métalliers Jean-Marc SCHAFFNER des Ateliers SCHAFFNER chef de file du GT4 Jérémy TROUART de l Union des Métalliers

Plus en détail

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur

Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Mur Hybride, bien plus qu un simple mur Correction des ponts thermiques Maçonnerie de type a RT 2012 Mur Hybride R = 1,45 Pose rapide Porotherm GF R20 Th+ Mur Hybride énergie économie écologie émotion

Plus en détail

Gamme portes. Bienvenue à la maison

Gamme portes. Bienvenue à la maison Gamme portes Bienvenue à la maison Un système ingénieux pour une pose rapide et facile porte cloison Mousse polyuréthane cloison Ébrasement Coupe ébrasement Mousse polyuréthane (non fournie) pour réaliser

Plus en détail

Ecophon Super G Plus A

Ecophon Super G Plus A Ecophon Super G Plus A Destiné aux plafonds de salles de sports, et aux environnements similaires comportant des risques d impacts mécaniques très forts. Ecophon Super G Plus A se compose d un système

Plus en détail

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules

Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Re-Certification 2012 Programme complet > 8 modules Amiante : Formation répondant aux critères de compétence obligatoires dans le cadre de la certification (NF EN ISO 17024) D P E : Formation répondant

Plus en détail

Ecophon Master Rigid. Confort acoustique dans les établissements scolaires

Ecophon Master Rigid. Confort acoustique dans les établissements scolaires Ecophon Master Rigid Confort acoustique dans les établissements scolaires 1 Le son dans la nature pour créer des espaces d apprentissage agréables Pendant plusieurs milliers d'années, l ouïe de l être

Plus en détail

Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement

Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement Des solutions acoustiques simples et efficaces pour tout le logement L acoustique : une attente majeure pour les Français. Le bruit concerne tout le monde, il est omniprésent dans votre vie. Les bruits

Plus en détail

SURFACES ET EFFECTIFS

SURFACES ET EFFECTIFS 2,91 m 3,50 m 6 m 3,50 m 3,50 m 5,80 m 3,50 m 3 m 3,50 m rue des Sablons COUPE RESTRUCTURATION D'UN ENSEMBLE IMMOBILIER 29-31 rue des Sablons - Impasse des prêtres 75016 PARIS COMMERCIALISATION COUPE COMMERCIALISATION

Plus en détail

Et la ventilation créa l eau chaude

Et la ventilation créa l eau chaude VENTILATION DOUBLE EFFET VMC BBC + CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE Les P r o d u i t s 75 % D ÉCONOMIES SUR LA CONSOMMATION LIÉE À L EAU CHAUDE CHAUFFAGE DE L EAU JUSQU À 62 C AVEC LA POMPE À CHALEUR 10 %

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

ACOUPHEN ENVIRONNEMENT GROUPEMENT COORDONNE PAR LA COMMUNE DE MONTESSON ETUDE REALISEE POUR LE COMPTE DU : RAPPORT D ETUDE RA-080001-07-A

ACOUPHEN ENVIRONNEMENT GROUPEMENT COORDONNE PAR LA COMMUNE DE MONTESSON ETUDE REALISEE POUR LE COMPTE DU : RAPPORT D ETUDE RA-080001-07-A MANAGEMENT DE L SONORE WWW.ACOUPHEN-.COM CONTACT@ACOUPHEN-.COM SIEGE SOCIAL LYON CAMPUS DE LA DOUA 66, BD NIELS BOHR B.P. 52132 69603 VILLEURBANNE CEDEX TEL / 33 (0)4 72 69 01 22 FAX / 33 (0)4 72 44 04

Plus en détail

ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION

ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION ESCALIERS LES ESCALIERS BÉTON NOUVELLE GÉNÉRATION C O N S T R U I R E U N A V E N I R E N B É T O N CONSTRUIRE UN AVENIR EN BÉTON Des escaliers façon SORIBA Un choix en béton Plus que la performance, notre

Plus en détail

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public

NORMES FRANÇAISES. I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public NORMES FRANÇAISES I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation et établissements recevant du public II. Garde-corps pour terrasses techniques inaccessibles au public I. Garde-corps pour bâtiments d'habitation

Plus en détail

Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé. > Étude réalisée en collaboration avec

Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé. > Étude réalisée en collaboration avec Pôle éducatif et culturel d Andelnans. Bien concevoir l acoustique des locaux accueillant les enfants pour préserver leur santé > Étude réalisée en collaboration avec Préambule Sommaire Les agressions

Plus en détail

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p.

solutions et confort d été Inertie thermique Logements Paris École de chimie Bibliothèque et archives municipales Montpellier p. solutions B É T O N Inertie thermique et confort d été UNE TROP FORTE CHALEUR À L INTÉRIEUR D UNE HABITATION EST UN Logements Paris FACTEUR D INCONFORT IMPORTANT.SI CELA EST SOUVENT VÉCU COMME UNE FATALITÉ,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Mairie de BRAILLANS 9 rue de la mairie 25640 BRAILLANS 03 81 57 93 30 Email : mairie.braillans@orange.fr MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Selon la procédure adaptée CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Palieris. Palieris G 351. Bloc-porte blindé. An ASSA ABLOY Group company. Conforme à la NOUVELLE CERTIFICATION a2p Blocs-Portes Bloc-porte a2p BP 1

Palieris. Palieris G 351. Bloc-porte blindé. An ASSA ABLOY Group company. Conforme à la NOUVELLE CERTIFICATION a2p Blocs-Portes Bloc-porte a2p BP 1 Palieris Bloc-porte blindé Palieris G 351 Modèle présenté : avec option entrebâilleur manuel Conforme à la NOUVELLE CERTIFICATION a2p Blocs-Portes Bloc-porte a2p BP 1 An ASSA ABLOY Group company Bloc-porte

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive

A apposer sur tout produit mis sur le marché européen. A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive Le marquage proprement dit A apposer sur tout produit mis sur le marché européen A la fois un symbole, une déclaration et une attestation de conformité à une Directive N est pas une marque de qualité Obligatoire!

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES SEPTEMBRE 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS 53 CHEMIN SALINIE 31100 TULOUSE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE LA RESIDENCE ET EQUIPEMENT DES APPARTEMENTS Le mode constructif a été défini sous le contrôle d un bureau de vérification technique

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 21 HYGIENE ET SÉCURITÉ JUIN 2001 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène et de Sécurité Correspondant académique à la sécurité Tel : 02 38 79 46 64 Secrétariat

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Menuiseries extérieures : comment choisir? Bruxelles Environnement EN RÉNOVATION, CONSERVATION, RESTAURATION ET AMÉLIORATION DES CHÂSSIS Dispositifs et éléments du choix durable

Plus en détail

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE

P.L.U. Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Commune du Département de l'oise P.L.U Plan Local d'urbanisme PRESCRIPTION D'ISOLEMENT ACOUSTIQUE AU VOISINAGE DES INFRASTRUCTURES TERRESTRES DOCUMENT OPPOSABLE Document Établi le 20 septembre 2013 Le

Plus en détail

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses.

Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Powerdeck, le panneau performant d isolation thermique support d étanchéité pour toitures terrasses. Sur bac acier, bois ou dérivés du bois. isolation thermique support d étanchéité sur bac acier ou bois

Plus en détail

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité.

Garde-corps. bfu bpa upi. Base: norme sia 358. Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. bfu bpa upi Mb 9401 Garde-corps Base: norme sia 358 Les bâtiments doivent répondre à un besoin humain fondamental, celui de se sentir en sécurité. Habitations, magasins, bâtiments administratifs, écoles

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS

Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Bien concevoir son projet de SALLE DE BAINS Une salle de bains bien pensée...... Lapeyre vous aide à la réaliser Un projet bien préparé, c est la clé de la réussite. Avant de rencontrer un conseiller LAPEYRE,

Plus en détail

4.03 ERP REVÊTEMENTS. Principe général. Revêtements muraux des locaux et dégagements. Plafonds et plafonds suspendus des locaux et dégagements

4.03 ERP REVÊTEMENTS. Principe général. Revêtements muraux des locaux et dégagements. Plafonds et plafonds suspendus des locaux et dégagements Arrêté du 25 juin 1980 modifié A R T I C L E S AM 2 À AM 8 AMÉNAGEMENTS INTÉRIEURS DÉCORATION ET MOBILIER F I C H E 4.03 ERP LIVRE II TITRE I CHAPITRE III SECTION I ART. AM2 Principe général D une façon

Plus en détail

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès!

Devenez Expert Tertiaire Somfy. Et engagez vous sur la voie du succès! Devenez Expert Tertiaire Somfy Et engagez vous sur la voie du succès! Valorisez votre savoir-faire et vos compétences avec l appui des chargés d affaires tertiaire Somfy qui s engagent à vos côtés. Votre

Plus en détail

Salles de bains PMR *

Salles de bains PMR * solutions accessibilité Salles de bains PMR * * Personne à Mobilité Réduite Bandes d éveil de vigilance Escaliers carrelés www.desvres.com solutions accessibilite EXIgENCES ET CONTRaINTES Projections d

Plus en détail

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES

PRÉGYMÉTALTM. Mise en œuvre CONTRE-CLOISONS PRINCIPES DE POSE POINTS SINGULIERS ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES PRÉGYMÉTALTM Mise en œuvre Caractéristiques techniques pages 90 à 9 PRINCIPES DE POSE A POINTS SINGULIERS 7 A 0 ACCROCHAGES & FIXATIONS LOCAUX HUMIDES LOCAUX TRÈS HUMIDES TRAÇAGE ET POSE DES RAILS CONTRE-CLOISONS

Plus en détail

LOCAUX COMMUNS CREATION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES ESQUISSE N 2 RDC R+1 R+2 R+3 TOTAL Accueil 47 473 m2 Bureau administration 15 Local repro/archives 12 Petite salle de réunion 35 Salle de conférence

Plus en détail

M u r s e n m a ç o n n e r i e

M u r s e n m a ç o n n e r i e M u r s e n m a ç o n n e r i e d e t e r r e c u i t e Isolation acoustique Murs en maçonnerie de terre cuite: isolation acoustique TABLE DES MATIERES 1 1 Introduction 5 2 Le bruit 7 2.1. Qu est-ce que

Plus en détail

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau

DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau DTUs & Documents d'aide à la maintenance et à la conception des installations intérieur de distribution d eau olivier.correc@cstb.fr Nouveaux Documents Techniques Unifiés DTU 60.1 Plomberie sanitaire pour

Plus en détail

DuPont SentryGlas de meilleures performances à moindre coût Dipl.-Ing. Ingo Stelzer, DuPont Deutschland, Neu-Isenburg/Allemagne

DuPont SentryGlas de meilleures performances à moindre coût Dipl.-Ing. Ingo Stelzer, DuPont Deutschland, Neu-Isenburg/Allemagne DuPont SentryGlas de meilleures performances à moindre coût Dipl.-Ing. Ingo Stelzer, DuPont Deutschland, Neu-Isenburg/Allemagne Le verre de sécurité feuilleté avec les intercalaires de hautes performances

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

ACTIV HOME. Confort et bien-être, naturellement, tout simplement, toute l année. www.bubendorff.com LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES ACTIV HOME LAMES ORIENTABLES MARS 2012 *selon conditions de garanties commerciales en vigueur sur le site internet www.bubendorff.com, hors marque Nelto. * Confort et bien-être, ACTIV HOME /LAMES ORIENTABLES

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES

NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES NOTICE D ACCESSIBILITE AUX PERSONNES HANDICAPEES ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC RENSEIGNEMENTS GENERAUX COMMUNE DE MONSEGUR (33) DESIGNATION PRECISE DU PROJET MAITRE D OUVRAGE EQUIPE DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

> Siège et usine. > Show room. > Centre d usinage. > Assistance. > Découpe numérique

> Siège et usine. > Show room. > Centre d usinage. > Assistance. > Découpe numérique Présent sur le marché du bloc-porte métallique depuis 1994, AIR EQUIP, aujourd hui DOORTAL, s est rapidement développée grâce à l alliance réussie de la qualité et de l innovation. Dès l origine, la robustesse,

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains

GSE AIR SYSTEM V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains AÉROVOLTAÏQUE V3.0 L indépendance énergétique à portée de mains Photos non contractuelles www.gseintegration.com L'alliance des économies d'énergie et du confort thermique Édito L énergie solaire est indispensable

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Présentation renouveau école Georges Pamart

Présentation renouveau école Georges Pamart MAIRIE DE QUERENAING DEPARTEMENT DU NORD REPUBLIQUE FRANCAISE LIBERTE EGALITE FRATERNITE Arrondissement de Valenciennes - Canton de Valenciennes Sud www.querenaing.fr Présentation renouveau école Georges

Plus en détail

MONTRABÉ. Résidence LIZZI SQUARE. construit au cœur des villes

MONTRABÉ. Résidence LIZZI SQUARE. construit au cœur des villes MONTRABÉ Résidence LIZZI SQUARE construit au cœur des villes "Une belle opération que la résidence Lizzi Square. Un terrain qui se prête à une architecture en cascade épousant au mieux ce versant dégagé

Plus en détail

et protection Une nouvelle référence : design, confort The Power to Protect Your World*

et protection Une nouvelle référence : design, confort The Power to Protect Your World* 3M Département Solutions pour la Protection Individuelle 3M Peltor Série X Une nouvelle référence : design, confort et protection SM The Power to Protect Your World* 1765.indd 1 NOUS VIVONS DANS UN MONDE

Plus en détail

Acoustique et thermique

Acoustique et thermique Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule 2. Étude de systèmes constructifs 29 Chapitre 3 Acoustique et thermique 1. Préambule Les bonnes solutions thermiques n améliorent pas forcément l acoustique!

Plus en détail

Ergonomie et Prévention des risques professionnels

Ergonomie et Prévention des risques professionnels Ergonomie et Prévention des risques professionnels Catalogue des formations AVISErgonomique Laurent AVISSE Laurent AVISSE Ergonome Consultant 29, Rue de Montbazon 37 300 JOUE-LES-TOURS Tél : 06 09 44 30

Plus en détail

Colle époxydique multi usages, à 2 composants

Colle époxydique multi usages, à 2 composants Notice Produit Edition 20 01 2014 Numéro 9.11 Version n 2013-310 01 04 02 03 001 0 000144 Colle époxydique multi usages, à 2 composants Description est une colle structurale thixotrope à 2 composants,

Plus en détail