Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre h30 16h30

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Troisième COPIL PAERPA. Mardi 16 décembre 2014 14h30 16h30"

Transcription

1 Troisième COPIL PAERPA Mardi 16 décembre h30 16h30 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre 2014

2 Ordre du jour Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Les actions PAERPA 1. Conventionnements et évaluation 2. Point d étape : Etat d avancement des actions / Septembre 2014 Janvier Prochaines actions / Janvier 2015 Juin 2015 Questions diverses Agenda Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

3 Introduction Gilles Echardour, Délégué territorial de Paris Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

4 Une concrétisation qui s amorce, au niveau territorial et national Une attention de plus en plus forte portée au projet Innovation et partenariat au cœur de ce programme Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

5 Les actions PAERPA 1. Conventionnement et évaluation Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

6 Conventions PAERPA Lettre d accord de Thomas Fatôme (DSS) du 21 novembre 2014 pour l emploi des crédits du FIR PAERPA au vu de la feuille de route des actions Conventions en cours de signature Activité physique Formations ASG Diététicien en EHPAD CTA, Conventions en cours de finalisation Groupe hospitalier Saint Louis Lariboisière Fernand Widal (AP-HP) Etablissements SSR Hôpital Maison Blanche Autres établissements, Importance des annexes : indicateurs à suivre et faire remonter Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

7 Evaluation PAERPA 50 indicateurs dont 10 nationaux travaillés au niveau national + ajout d indicateurs spécifiques PAERPA Paris Evaluation des actions : remontée régulière des indicateurs prévus dans les annexes des conventions - Indicateurs de mise en œuvre - Indicateurs de résultat Evaluation nationale d impact du programme PAERPA : IRDES et DREES - Vise à mesurer la part des effets imputables aux actions PAERPA dans les résultats observés - Travail de standardisation des territoires afin de pouvoir les comparer au niveau national : Atlas PAERPA (fin 1er semestre 2015) Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

8 Les actions PAERPA 2. Point d étape Septembre 2014 Janvier 2015 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

9 PA à domicile 1.a Le parcours des personnes âgées 5 Coordonner les acteurs à domicile 4.a Prévenir la perte d autonomie / la sur-dépendance Repérer PA en difficulté Signaler Analyser Evaluer Diagnostiquer Identifier les besoins et définir un plan d actions orienter adresser Prendre en charge 1.b 2 3 PA en EHPAD ou EHPA 4.b Coordonner les acteurs en structures Ruptures si ressources : Non connues Non suffisantes Non accessibles Non coordonnées Non formées / outillées Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

10 Deux actions transversales du parcours Mettre en place et déployer la Coordination territoriale d'appui (CTA) (18 et 11) Prévenir la perte d autonomie / la sur-dépendance Repérer PA en difficulté Signaler Analyser Evaluer Diagnostiquer Identifier les besoins et définir un plan d actions orienter adresser Prendre en charge 10

11 FOCUS sur la Coordination territoriale d appui (11 et 18) Renseignement sur l offre du territoire Appui à la prise en charge d une personne âgée Orientation et évaluation Hospitalisations (entrées et sorties) Plan personnalisé de santé (PPS) Repérage d une difficulté à domicile Calendrier : Recrutements en cours Outillage SI Installation des locaux Communication o o Usagers / aidants Professionnels libéraux o Hôpital / établissements de santé o Acteurs de la prise en charge (SSIAD, SAAD, SPASAAD, EHPAD, associations, Pompiers, services sociaux, ) o Acteurs de proximité (bailleurs sociaux, gardiens, commerçants, ) o Grand public 11

12 POLE D ACCUEIL 2 secrétaires POLE MEDICAL Un gériatre Une IDE coordinatrice Un psychologue Ergothérapeutes Liaison directe avec l équipe mobile de psychiatrie du sujet âgé (Maison Blanche) 1 psychiatre 1 IDE psychiatrique POLE MEDICO- SOCIAL 1 encadrante 4 coordinateurs médico-sociaux Mail (demande de rappel) 9h à 19h du lundi au vendredi Astreinte téléphonique de 9h à 13h le samedi Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

13 La coordination territoriale d appui (CTA) Soutien et appui dans la prise en charge de vos patients âgés de plus de 75 ans, sans se substituer aux professionnels qui interviennent auprès de ces personnes Travail collaboratif ARS / DASES / CASVP / URA Intégration et coordination plus poussées et plus outillées Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

14 1.a Prévenir la perte d autonomie à domicile Mettre en place un outil support à l harmonisation des pratiques (7) Mettre en place une plateforme de publication des actions de prévention du territoire (1) Rencontres en cours avec les acteurs pour définir le positionnement et le périmètre de l outil 1ère réunion de travail : 27 janvier 2015 V1 au 2ème semestre Recruter un temps de diététicien en SSIAD SAAD SPASAD (23) - Financer la formation à la fonction d assistant de soins en gérontologie (ASG) en SSIAD SAAD SPASAD (20) Appels à candidatures conjoints ARS / Conseil Général Calendrier : janvier mars 2015 Info à compléter MS/SL/CG Prévenir la perte d autonomie / la sur-dépendance Repérer PA en difficulté Signaler Analyser Evaluer Diagnostiquer Identifier les besoins et définir un plan d actions orienter adresser Prendre en charge 14

15 FOCUS sur l outil support à l harmonisation des pratiques (7) 4 réunions de travail Mise en place d un Comité technique pour la maitrise du contenu des informations Calendrier : mise en service au 1 er semestre 2015 Accord pour lancer la construction de la V1 Représentation au Comité technique : identification des participants et du responsable 15

16 1.b Prévenir la sur-dépendance en EHPAD Développer l'activité physique en EHPAD (25) Intervention de Siel Bleu dans les 10 EHPAD du territoire Deux séances par semaine par EHPAD Trois activités proposées : Gym Alzheimer, Gym Equilibre, Gym autour de la table Calendrier : action démarrée le 3 novembre dernier Prévenir la perte d autonomie / la sur-dépendance Repérer PA en difficulté Signaler Analyser Evaluer Diagnostiquer Identifier les besoins et définir un plan d actions orienter adresser Prendre en charge 16

17 2. Repérer une personne âgée en risque de perte d autonomie et la signaler Former les professionnels du domicile et de proximité / Sensibiliser les aidants et l entourage aux critères de fragilité et aux difficultés du domicile (26, 3, 9) Groupe de travail qui va se mettre en place avec les acteurs en charge de cette question Action en lien avec la CTA + formations PAERPA Cinq «clignotants» importants : o Sensation subjective d épuisement rapporté par la personne elle-même o Perte de poids o Difficultés pour se déplacer o Pertes de mémoire o Troubles de l humeur (plus triste, plus distante, agressive) Calendrier : 1 er semestre 2015 Prévenir la perte d autonomie / la sur-dépendance Repérer PA en difficulté Signaler Analyser Evaluer Diagnostiquer Identifier les besoins et définir un plan d actions orienter adresser Prendre en charge 17

18 3. Définir un plan d action répondant aux besoins évalués par les professionnels Déployer le Plan personnalisé de santé (PPS) (35) ROR Geronto (5) Rappel : outil opérationnel Travail sur l harmonisation au niveau régional sur les descriptions des missions et des acteurs Des modifications seront apportées à l outil : V2 en cours Rencontres avec les représentants des professionnels de santé libéraux pour les intégrer (Ordres, URPS) Favoriser les usages de la messagerie sécurisée (10) Identification des usages en cours Prévenir la perte d autonomie / la sur-dépendance Repérer PA en difficulté Signaler Analyser Evaluer Diagnostiquer Identifier les besoins et définir un plan d actions orienter adresser Prendre en charge 18

19 FOCUS sur le Plan personnalisé de santé (PPS) (35) Action en partenariat avec l Assurance maladie : o Communication auprès des professionnels de santé (PAERPA / CTA / PPS) - Deux rencontres prévues par professionnel de santé - Formation des Délégués Assurance Maladie (DAM) o Rémunération des professionnels participant à l élaboration du PPS (création d une lettre-clé) Le processus d élaboration du PPS est en cours de finalisation Calendrier : février / mars 2015 Image PPS 19

20 4.a Mieux prendre en charge à domicile Développer un outil de coordination entre professionnels autour du domicile (2, 3, 4, 9, 41) Créer des places de SSIAD renforcées (27) Renforcement de 20 places d un SSIAD du territoire (ADIAM) Déployer une équipe mobile de psychiatrie du sujet âgé (31) Action mise en œuvre par l hôpital Maison Blanche : visite à domicile par le CMP ou déplacement par l équipe (psychiatre et IDE) dans les 48 heures Filtre de la CTA Désignation d un binôme référent Psychiatre/IDE sur les quatre CMP du territoire pour troubles psychiatriques des personnes âgées Prévenir la perte d autonomie / la sur-dépendance Repérer PA en difficulté Signaler Analyser Evaluer Diagnostiquer Identifier les besoins et définir un plan d actions orienter adresser Prendre en charge 20

21 FOCUS sur l outil de coordination (2, 3, 4, 9, 41) Identification de trois grandes fonctionnalités : V1 Annuaire patient (contacts utiles de la personne) Outil d alerte pour signaler tout aléa affectant l organisation des soins Partage des plages d interventions Groupe de travail / 4 réunions Calendrier : juin 2015 Accord pour lancer la construction de la V1 21

22 4.b Mieux prendre en charge en EHPAD Via trajectoire Former à la fonction d assistant de soins en gérontologie les AS, AMP et AVS (23) Financer l intervention d un diététicien libéral auprès des personnes âgées (20) Déployer une équipe mobile de psychiatrie du sujet âgé (31) Déployer des postes de travail réservés aux médecins traitants à usage de prescription (15) Réflexion autour d une collaboration facilitée médecin traitant / medco / équipe soignante / EMGE Calendrier : Rencontre de chaque EHPAD et des médecins traitants Solutions envisageables proposées fin mars Renforcer la prise en charge de nuit et le week-end par des IDE d astreinte (24) Astreintes téléphoniques avec déplacements en cas de nécessité Autres options envisagées (SSIAD, infirmiers libéraux de nuit) Prévenir la perte d autonomie / la sur-dépendance Repérer PA en difficulté Signaler Analyser Evaluer Diagnostiquer Identifier les besoins et définir un plan d actions orienter adresser Prendre en charge 22

23 5. Les «transitions» critiques du parcours Poursuivre et généraliser les actions menées sur la gestion des sorties Repérage à l admission d un patient (questionnaire pré-pps) + Lien avec la CTA pour les sorties d hospitalisation difficiles - Travail avec les services de gériatrie, orthopédie, neurochirurgie (Lariboisière) et urologie (Saint-Louis) Mise en œuvre du PRADO populationnel (Assurance maladie) Généralisation du compte-rendu de sortie d hospitalisation à la sortie (CRH) Développer l'hébergement temporaire (HT) en sortie d'hospitalisation MC (29, 32) 12 places d hébergement temporaire financées (8 par la DSS, 4 par l ARS) Lien avec les établissements de santé et la CTA Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

24 Questionnaire de repérage à l hôpital Grille HAS utilisée pour le repérage à l hôpital des personnes âgées de plus de 75 ans en perte d autonomie avant l hospitalisation ou à risque de perte d autonomie induite par l hospitalisation Intégrée au dossier médical informatisé du patient 24

25 Résumé : Prochaines échéances majeures à venir (court terme) Signature des conventions / Poursuite des actions déjà enclenchées Ouverture de la CTA (CLIC / DASES / CASVP / URA) Démarches vers les professionnels de santé libéraux Appels à candidature SSIAD SAAD SPASAD Groupe de travail sur le repérage de la fragilité et les actions à mettre en œuvre (associations / CTA / ) Installation de l équipe mobile psychiatrique du sujet âgé (Maison Blanche) Poursuite des travaux menés avec les établissements de santé, notamment sur l entrée et la sortie d hospitalisation (GH / établissements SSR) Mise en place de l hébergement temporaire en sortie d hospitalisation (EHPAD / établissements de santé) Mise en ligne de la plateforme de documents de référence 25

26 Les actions PAERPA 3. Prochaines actions Janvier 2015 Juin 2015 Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

27 Formations PAERPA Démarche MAIA Développement de l ETP PAERPA (46) 4 thèmes identifiés par la HAS comme prioritaires dans le cadre de PAERPA o Poly médication o Chutes o Nutrition o Dépression Cahier des charges HAS Travail sur le recours à la HAD en EHPAD (30) Construire les outils d'analyse d'un parcours Télémédecine Groupes Médicaments et Traitement des données Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

28 Questions diverses Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

29 Agenda 27 janvier 2015 Premier Comité d orientation PAERPA, présidé par Monsieur Claude Evin Mairie du 19 ème arrondissement Fin mars 2015 : DATE A PROPOSER Quatrième Comité de pilotage PAERPA Troisième COPIL PAERPA 16 décembre

30 Merci pour votre attention Site Internet PAERPA 30

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 4 «Gérer la fragilité en EHPAD» 2 ème séance mardi 22 avril 2014 1 Synthèse du 1 er atelier / objectifs de la 2 nde séance Fin 1ères séances des ateliers Paerpa / début des 2èmes

Plus en détail

PAERPA PARIS. Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX

PAERPA PARIS. Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX PAERPA PARIS Congrès SSR Ajaccio 17 juin 2014 XX/XX/XX Sommaire Le territoire PAERPA: quelques éléments Le parcours et les partenaires Présentation des actions PAERPA PARIS 2 Le territoire PAERPA PARIS:

Plus en détail

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca

Filières et réseaux de gériatrie. Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Filières et réseaux de gériatrie Circulaire du 18 mars 2002 Plan solidarité grand âge Plans Alzheimer Dr Spivac Hopital Broca Population âgée en forte augmentation Augmentation de l espérance de vie à

Plus en détail

Quel message voulez-vous diffuser?

Quel message voulez-vous diffuser? Présentation Comité consultatif et stratégique Expérimentation PAERPA LORRAINE Mise en place de la coordination Territoriale d appui (CTA) Quel message voulez-vous diffuser? Lundi 24 novembre 2014 La Coordination

Plus en détail

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30

Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Compte-rendu du 2 ème BUREAU TACTIQUE PAERPA-MAIA Le 11 février 2014, à Tours 14h30 Participants : cf. annexe 1 Mme Estel QUERAL, chef de projet PAERPA, ouvre la séance en remerciant l ensemble des partenaires

Plus en détail

4 ème réunion PAERPA EHPAD

4 ème réunion PAERPA EHPAD 4 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 16 avril 2015 14h30 17h Délégation territoriale de Paris 1 Cartographie des EHPAD PAERPA (9-10-19) En attente carte stagiaire géographe 2 Ordre du jour 1. Actions déployées

Plus en détail

Réunion des EHPAD 2 ème rencontre. 3 novembre 2014 EHPAD Herold

Réunion des EHPAD 2 ème rencontre. 3 novembre 2014 EHPAD Herold Réunion des EHPAD 2 ème rencontre 3 novembre 2014 EHPAD Herold Ordre du jour Résumé des échanges de la première réunion / Rappel des objectifs Déclinaison des sept actions à mettre en œuvre dans un délai

Plus en détail

Expérimentation PAERPA Lorraine 3 ème comité stratégique

Expérimentation PAERPA Lorraine 3 ème comité stratégique Expérimentation PAERPA Lorraine 3 ème comité stratégique 24 novembre 2014 (14h-15h30) ARS LORRAINE 24 novembre2014 1 Ordre du jour Introduction : M. d Harcourt, Mme Pilot, Mme Debord Evolution de la gouvernance

Plus en détail

Note créée le 20/03/2014

Note créée le 20/03/2014 Note créée le 20/03/2014 Les expérimentations PAERPA SOMMAIRE A. Le contexte B. Les objectifs C. La mise en œuvre D. Les modalités de financement E. Les dispositifs de coordination F. L évaluation G. Les

Plus en détail

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014

PAERPA 9-10-19. Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 PAERPA 9-10-19 Atelier 5 «SI, coordination et amélioration des conditions de travail des professionnels» mardi 29 avril 2014 1 Sommaire Présentation PAERPA Site projet PAERPA Besoins SI qui ont émergé

Plus en détail

Les outils SI au service du parcours de santé

Les outils SI au service du parcours de santé Les outils SI au service du parcours de santé (atelier 3) Emilie DELAGE, Sage-Femme coordinatrice de réseau de périnatalité 92 Sud Isabelle LEROUX, Directrice de projet au GCS-DSISIF Aurélie MISME, Médecin

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES

APPEL A CANDIDATURES APPEL A CANDIDATURES POUR LE FINANCEMENT DE PRESTATIONS PAR UN DIETETICIEN EN SAAD, SSIAD ET SPASAD INTERVENANT DANS LES 9 ème, 10 ème et / ou 19 ème ARRONDISSEMENTS DE PARIS (Territoire PAERPA) CAHIER

Plus en détail

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux

Cahier des charges. Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Cahier des charges Expérimentation de tutorat des étudiants en soins infirmiers dans les cabinets d infirmiers libéraux Sommaire I. Contexte et objectifs de l expérimentation...3 II. Critères d éligibilité...3

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF

Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Madame Laureen WELSCHBILLIG Chef de projet Système d Information de Santé ARS IDF Système d information MAIA et stratégie régionale Journée MAIA Paris 11 mai 2015 Hôtel de Ville de Paris Systèmes d Information

Plus en détail

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS

Appel à candidature. Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie. Document n ARS/AAC/DAMS Appel à candidature Plateformes de services médico-sociaux en faveur des personnes âgées en risque de perte d autonomie Document n ARS/AAC/DAMS Contexte Les besoins à satisfaire et les orientations du

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Compte-rendu Premier Comité de Pilotage PAERPA Délégation territoriale de Paris - 27 mai 2014 Présents : - Caroline Kiaya, Responsable, Espace 19 Santé Médiation - Claire Bal dit

Plus en détail

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF

PAERPA 9-10-19_ARS-IDF PAERPA 9-10-19_ARS-IDF Compte-rendu Deuxième Comité de Pilotage PAERPA Délégation territoriale de Paris 25 septembre 2014 Présents : - Caroline Kiaya, Responsable, Espace 19 Santé Médiation - Claire Bal

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE

CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE CHARTE DU RESEAU DE CANCEROLOGIE PEDIATRIQUE D AQUITAINE RESILIAENCE (Recherche, Enseignement, Soins, Information, Lutte et Initiatives pour les Adolescents et les ENfants atteints de CancEr). 1. CARACTERISTIQUES

Plus en détail

L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes

L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes L enjeu du partage d information dans la coordination des parcours de santé complexes Dr Eric KILEDJIAN Chef de projet Territoire de Soins Numérique, organisations et systèmes d information Directeur de

Plus en détail

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées

Les sorties d hospitalisation des personnes âgées 28 Les sorties d hospitalisation des personnes âgées Méthodologie 1) Enquête exploratoire (février 2006 à janvier 2007) sur le retour à domicile des personnes âgées après hospitalisation 2) Analyse - Bilan

Plus en détail

5 ème réunion PAERPA EHPAD. Jeudi 24 septembre 2015 14h30 17h

5 ème réunion PAERPA EHPAD. Jeudi 24 septembre 2015 14h30 17h 5 ème réunion PAERPA EHPAD Jeudi 24 septembre 2015 14h30 17h 1 Formations à la fonction d ASG Action 20 Nombre de professionnels (AS, AMP, AVS) en cours de formation : 7 Nombre de professionnels (AS, AMP,

Plus en détail

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA

PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA PRESENTATION «PARCOURS DE SANTE DE LA PERSONNE ÂGEE DANS LE VITRYAT» Jeudi 01 octobre 2015 Eric CLOZET, Jean-Philippe MAURELET ARS CA Ordre du jour Rappels du contexte et de la phase diagnostic Présentation

Plus en détail

Journée présentation TSN

Journée présentation TSN Journée présentation TSN Bourgogne (e-ticss) aux industriels 23 décembre 2014 1 Déroulé de la réunion Contexte et principaux objectifs de TSN : Augmenter la qualité de la prise en charge perçue par les

Plus en détail

Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015

Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015 Dr Corinne PLESSIS EHPAD «Les Pommeris» VALLIERES LES GRANDES et MDPH Dr Séverine DURIN EHPAD du Pays Vendômois et CH VENDOME Médecin Coordonnateur en EHPAD Le 6 Juin 2015 Dr PLESSIS - Dr DURIN Journée

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans

Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans Feuille de route 2014 Personnes âgées de plus de 75 ans Version du 20 février 2014 Enjeux pour Enjeux le territoire Enjeux Le vieillissement de la population, accentué par l'arrivée à l'âge de la retraite

Plus en détail

Atelier de retour d expérience n 2

Atelier de retour d expérience n 2 Atelier de retour d expérience n 2 Amélioration du service rendu aux personnes âgées en perte d'autonomie et optimisation de l'organisation de l'offre de soins et de services Béatrice Lorrain Pilote MAIA

Plus en détail

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques Pôle Handicap Neurologique Ile De France L outil des réseaux neurologiques L état des lieux (1) Les réseaux de santé neurologiques et les expérimentations en Ile de France Les Réseaux neurologiques: Missions

Plus en détail

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie

Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie Le RESPA, c est quoi? Réseau de Santé Personnes âgées de la Loire à la Vie 1 UN PROJET PORTÉ PAR 3 CLIC Février 2007 : début de la réflexion à l initiative de 3 CLIC. 2007 : financement d un accompagnement

Plus en détail

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE

NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE janvier 2014 Décembre 2015 NOTE DE CONTEXTE SECTORIELLE En bref Le Centre de ressources DLA (CRDLA) du champ social, médico-social et santé propose aux acteurs de l acccompagnement des structures une série

Plus en détail

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation

Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Accompagner le changement dans le secteur médicosociale: Rôle et place de la formation Journées allocation de ressources 3 et 4 avril 2014 La CNSA, en bref Établissement public créé par la loi du 30 juin

Plus en détail

MAIA d Antibes Juan-Les

MAIA d Antibes Juan-Les Ordre du jour MAIA d Antibes Juan-Les Les-Pins Table de concertation Tactique mardi 18 février f 14 1) Introduction 2) Actualisation de l offre 4) Guichet Intégré 5) Présentation des missions d un centre

Plus en détail

Rapport d Orientation Budgétaire

Rapport d Orientation Budgétaire Rapport d Orientation Budgétaire Cahier des Charges : Allocation des Crédits Non Reconductibles 2013 Contexte Dans son projet régional de santé, l ARS Rhône-Alpes a rédigé un plan d action afin d adapter

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT

PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT PRÉPARER LE RETOUR AU DOMICILE DU PATIENT : VOLET SOCIAL, VOLET SOIGNANT FORMATION RÉGIONALE DES AIDES SOIGNANTES VENDREDI 20 MARS 2015 Florine MAGRIN Assistante sociale CHRU Besançon Odile ROMANET Cadre

Plus en détail

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent

SYNTHESE. AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui le concernent PLAN NATIONAL 2015-2018 pour le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie SYNTHESE RAPPEL DES 4 AXES AXE 1. Informer le patient, lui permettre d être au cœur des décisions qui

Plus en détail

Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012

Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012 Uzès 21.9.2009 Actualité sur le 3e Plan Alzheimer 2008-2012 Dr Denise STRUBEL Centre de Gérontologie CHU Nîmes Le 3e plan Alzheimer (2008-2012) Proposition de 44 mesures selon 11 objectifs et 3 axes Axe

Plus en détail

Plateforme d accompagnement et de répit Alzheimer JUILLET 2012

Plateforme d accompagnement et de répit Alzheimer JUILLET 2012 Plateforme d accompagnement et de répit Alzheimer JUILLET 2012 o Association d entraide Anne de Melun : EHPAD, EHPA et Accueil de Jour o Hôpital intercommunal du Baugeois Vallée : service de soins de suite

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL SSIAD

LIVRET D ACCUEIL SSIAD Centre Hospitalier LE FAOUET 36, rue des Bergères 56320 LE FAOUET Tél.: 02 97 23 35 18 Standard : 02 97 23 08 99 LIVRET D ACCUEIL SSIAD SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Page1/8 SOMMAIRE I. Organisation

Plus en détail

Service de Soins Infirmiers A Domicile LIVRET D ACCUEIL DE L USAGER. Hôpital de Banon Route de Forcalquier BP 7 04150 BANON 04 92 73 21 00

Service de Soins Infirmiers A Domicile LIVRET D ACCUEIL DE L USAGER. Hôpital de Banon Route de Forcalquier BP 7 04150 BANON 04 92 73 21 00 Service de Soins Infirmiers A Domicile LIVRET D ACCUEIL DE L USAGER Hôpital de Banon Route de Forcalquier BP 7 04150 BANON 04 92 73 21 00 Vous avez fait appel au Service de Soins Infirmiers à Domicile

Plus en détail

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012

Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées. Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le Schéma Départemental en faveur des Personnes Agées Réunion de lancement de la démarche d Actualisation 29 mars 2012 Le schéma: outil de planification Document opposable, adopté pour 5 ans par le Conseil

Plus en détail

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA

Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie PAERPA Le Comité National de pilotage des parcours de santé des Personnes Âgées En Risque de Perte d Autonomie a été installé en avril 2013 et les projets

Plus en détail

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE

L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE L HOSPITALISATION A DOMICILE EN ILE DE FRANCE ASSOCIATION PARTICIPANT AU SERVICE PUBLIC HOSPITALIER 15 Quai de Dion Bouton 92816 PUTEAUX Cedex www.santeservice.asso.fr Qu est-ce que l hospitalisation à

Plus en détail

Service Hospitalo-universitaire Psymobile et Centre de Prévention du Suicide

Service Hospitalo-universitaire Psymobile et Centre de Prévention du Suicide Service Hospitalo-universitaire Psymobile et Centre de Prévention du Suicide Dr Michèle Pacaut-Troncin Centre hospitalier Le Vinatier Pôle ouest Psymobile et centre de prévention du suicide michele.pacaut-troncin@ch-le-vinatier.fr

Plus en détail

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par

117a6 ANNEXE 6. Entre - Nom de l ES (établissement de santé), représenté par. Et - Nom de l EHPAD, représenté par ANNEXE 6 CONVENTION TYPE RELATIVE AUX MODALITES DE COOPERATION ENTRE UN ETABLISSEMENT DE SANTE ET UN ETABLISSEMENT D HEBERGEMENT POUR PERSONNES AGEES DEPENDANTES DANS LE CADRE D UNE FILIERE DE SOINS GERIATRIQUES

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES POLES D ACTIVITES ET DE SOINS ADAPTES (PASA) ET UNITES D HEBERGEMENT RENFORCE (UHR) QU EST-CE QU UN PASA?

QUESTIONS-REPONSES POLES D ACTIVITES ET DE SOINS ADAPTES (PASA) ET UNITES D HEBERGEMENT RENFORCE (UHR) QU EST-CE QU UN PASA? QUESTIONS-REPONSES POLES D ACTIVITES ET DE SOINS ADAPTES (PASA) ET UNITES D HEBERGEMENT RENFORCE (UHR) 1 Quelle population est accueillie en PASA? QU EST-CE QU UN PASA? Chaque jour, le PASA accueille un

Plus en détail

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014

Le DMP pour les EHPAD De la Vienne. Poitiers 03 Avril 2014 Le DMP pour les EHPAD De la Vienne Poitiers 03 Avril 2014 Sommaire Le GCS Esanté Poitou-Charentes Focus sur le DMP Le DMP en Poitou-Charentes L utilisation du DMP en EHPAD L accompagnement des EHPAD Réunion

Plus en détail

LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA

LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA LE POSITIONNEMENT DES TUTELLES À L ÉCHELLE TERRITORIALE : LE CAS DE L EXPÉRIMENTATION PAERPA Colloque Management hospitalier Mercredi 24 juin 2015 E.Duchange, A.Pruvot, P.Pichereau, MD Lussier, Anap Agence

Plus en détail

LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A

LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A LE CISS NORD-PAS-DE-CALAIS PREND A NOUVEAU POSITION SUR LA PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES EN REGION (SYSTEME DES GARDES LIBERALES-PDSA) MARS 2013 HISTORIQUE Depuis quelques années les associations du

Plus en détail

Séminaire Gérontologie sociale et coordination en EHPAD

Séminaire Gérontologie sociale et coordination en EHPAD Séminaire Gérontologie sociale et coordination en EHPAD Attentes et relations entre le département et les EHPAD et USLD 20 mars 2014 1 Véronique COLIN responsable du service OARES, direction PA/PH, CG35

Plus en détail

AVIS D APPELS A PROJETS

AVIS D APPELS A PROJETS AVIS D APPELS A PROJETS Dans le cadre de la mise en œuvre du programme régional et interdépartemental d accompagnement des handicaps et de la perte d autonomie 010-013 et des orientations du plan Solidarité

Plus en détail

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE

Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE Le Centre Hospitalier de VICHY RECRUTE Un responsable budgétaire et financier, adjoint au Directeur des Affaires Financières Poste Rattaché au Directeur adjoint en charge des finances, des admissions et

Plus en détail

IMAD. Nouveautés Version Automne 2015

IMAD. Nouveautés Version Automne 2015 IMAD Nouveautés Version Automne 2015 HISTORIQUE DES REVISIONS Date Version Description Auteur 06/11/2015 0.1 Rédaction Alex DI FABIO TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION... 4 2. FONCTIONS TRANVERSES... 4

Plus en détail

Dossier de demande de financement des expérimentations de services polyvalents d aide et de soins à domicile (SPASAD)

Dossier de demande de financement des expérimentations de services polyvalents d aide et de soins à domicile (SPASAD) Dossier de demande de financement des expérimentations de services polyvalents d aide et de soins à domicile (SPASAD) La Loi n 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l adaptation de la société au vieillissement

Plus en détail

Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires?

Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires? & ORGANISATION DES PARCOURS POINTS CLÉS SOLUTIONS Comment repérer la fragilité en soins ambulatoires? Le repérage précoce de la fragilité chez les personnes âgées a pour objectif d identifier les déterminants

Plus en détail

Accompagnement des personnes âgées à domicile:

Accompagnement des personnes âgées à domicile: Accompagnement des personnes âgées à domicile: Réseaux de santé gérontologiques et centres locaux d information et de coordination gérontologiques, deux acteurs complémentaires et incontournables IFSI

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures

Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Liste des actions et activités soumises à l appel à candidatures Action 1 : Améliorer l accessibilité à l offre de soins pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap isolées notamment

Plus en détail

SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES

SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES SCHEMA GERONTOLOGIQUE: BILAN ET PERSPECTIVES 1 Schéma gérontologique de l Hérault 2013-2015 Eléments de contexte Ce schéma est calé sur la durée du schéma des personnes handicapées qui vient à échéance

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE INAUGURATION DES LOCAUX DE L UNITE TRANSVERSALE D EDUCATION THERAPEUTIQUE AU CENTRE HOSPITALIER DE BETHUNE PRESENTATION DE l UTEP En juillet 2003, l Hôpital s est doté d une Unité

Plus en détail

PLAN REGIONAL SPORT SANTE BIEN ETRE

PLAN REGIONAL SPORT SANTE BIEN ETRE Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la cohésion sociale du Centre PLAN REGIONAL SPORT SANTE BIEN ETRE Mardi 17 novembre 2015 Descartes Journée thématique Sport Santé - ANDIISS Centre 23

Plus en détail

Lien hôpital ville. - douleur chronique

Lien hôpital ville. - douleur chronique Lien hôpital ville - douleur chronique 1 ere année Cette labellisation vise à distinguer des expériences exemplaires et des projets innovants traduisant l'engagement dans la promotion des droits des patients.

Plus en détail

ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79)

ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79) PLAN D ACTION 2012 ASSOCIATION GERONTOLOGIQUE DE GATINE (CLIC DE GATINE & RESEAU DE SANTE NORD DEUX-SEVRES & MAIA 79) Association Gérontologique de Gâtine (CLIC de Gâtine & Réseau de santé Nord Deux-Sèvres

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE D'HOSPITALISATION A DOMICILE

REGLEMENT INTERIEUR SERVICE D'HOSPITALISATION A DOMICILE REGLEMENT INTERIEUR SERVICE D'HOSPITALISATION A DOMICILE Préambule Ce règlement intérieur définit les conditions d'organisation et de fonctionnement du service d'hospitalisation à domicile. Il précise

Plus en détail

MODÈLE DE PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ

MODÈLE DE PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ Modèle de plan personnalisé de santé (PPS) MODÈLE DE PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ Chaque PPS est composé d un recto-verso, et d une check-list de problèmes en annexe: * Recto : un formulaire de recueil d

Plus en détail

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité

Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Parcours de santé des personnes âgées en situation de fragilité Personnes âgées en risque de perte d autonomie (PAERPA) Claude JEANDEL Pôle de gérontologie CHU Montpellier Université Montpellier Inserm

Plus en détail

Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser?

Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser? Le circuit du médicament en EHPAD : Quelles actions pour le sécuriser? 4 e journée coordination et management en EHPAD 26 mars 2015 - Nantes 1 Elise Rochais Pharmacien OMEDIT Pays de la Loire L OMEDIT

Plus en détail

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé

Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Rencontre Inter-Régionale organisée par l ASIP Santé Télémédecine: Point sur les travaux relatifs aux expérimentations (Art.36 LFSS 2014) Jeudi 2 octobre 2014 SOMMAIRE 1. Enjeux et constats 2. Les expérimentations

Plus en détail

Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins. Journée régionale CJC 15 septembre 2015

Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins. Journée régionale CJC 15 septembre 2015 Le dispositif CJC à la Réunion et son inscription dans l offre de soins Journée régionale CJC 15 septembre 2015 2 La politique de santé en matière d addictions à la Réunion Les orientations régionales

Plus en détail

Filière de soins. Chapitre 21. Points essentiels F. DUQUESNE

Filière de soins. Chapitre 21. Points essentiels F. DUQUESNE Chapitre 21 Filière de soins F. DUQUESNE Points essentiels Une filière de soins est la trajectoire de soins empruntée par le patient. Un réseau de soins est une offre multidisciplinaire coordonnée et organisée

Plus en détail

Préparation de la campagne de contractualisation 2013-2018 en Ile-de-France

Préparation de la campagne de contractualisation 2013-2018 en Ile-de-France Préparation de la campagne de contractualisation 2013-2018 en Ile-de-France Etat des réflexions et travaux pour partage et discussion avec les membres du Comité de pilotage Comité de pilotage CPOM 18 septembre

Plus en détail

Rapport d étape n 2 MAIA. ARS ILE DE FRANCE ESSONNE Dispositif MAIA porté par AGE Centre Est Essonne 03/2014

Rapport d étape n 2 MAIA. ARS ILE DE FRANCE ESSONNE Dispositif MAIA porté par AGE Centre Est Essonne 03/2014 Rapport d étape n 2 MAIA ARS ILE DE FRANCE ESSONNE Dispositif MAIA porté par AGE Centre Est Essonne 03/2014 Présentation générale du document à destination des pilotes MAIA Ce support a été développé pour

Plus en détail

RECRUTE POLE READAPTATION & GERIATRIE

RECRUTE POLE READAPTATION & GERIATRIE RECRUTE 1 ERGOTHERAPEUTE POUR SON UNITE DE SSR A ORIENTATION NEUROLOGIE (FILIERE UNV) POLE READAPTATION & GERIATRIE Pièce jointe : Fiche de Poste Renseignements à : Monsieur Gilles FOURNIER Cadre de Supérieur

Plus en détail

Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015. Synthèse

Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015. Synthèse 1 Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015 Les SSIAD sont des services médico-sociaux relevant du CASF (art. L. 312-1, 6 et 7, CASF). Les SSIAD contribuent au maintien

Plus en détail

L ACCUEIL DE JOUR «L ARC EN CIEL» EHPAD GIBLAINE - CREHEN

L ACCUEIL DE JOUR «L ARC EN CIEL» EHPAD GIBLAINE - CREHEN 1 MAJ 3 juillet 2015 L ACCUEIL DE JOUR «L ARC EN CIEL» EHPAD GIBLAINE - CREHEN CONTRAT D ACCUEIL I. POPULATION ACCUEILLIE ET OBJECTIFS DE L ACCUEIL DE JOUR II. III. IV. FONCTIONNEMENT DU SERVICE DUREE

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Missions du Médecin Coordonnateur en EHPAD

Missions du Médecin Coordonnateur en EHPAD Missions du Médecin Coordonnateur en EHPAD Capacité de Gérontologie, 29 novembre 2012 Docteur Denis SORIANO, gériatre coordonnateur n Un cadre supérieur, salarié, chargé d une mission d organisation, de

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE. Sous-direction des affaires financières et de la modernisation

DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE. Sous-direction des affaires financières et de la modernisation DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Sous-direction des affaires financières et de la modernisation Modalités d élaboration des dispositions réglementaires, budgétaires et comptables, en application

Plus en détail

Rôle et missions du médecin coordonnateur en EHPAD

Rôle et missions du médecin coordonnateur en EHPAD c1 Rôle et missions du médecin coordonnateur en EHPAD Capacité de Gériatrie Dr Corinne HAGLON DUCHEMIN 17 Février 2014 Diapositive 1 c1 clientleger; 12/02/2014 Décrets et Fonction du médecin coordonnateur

Plus en détail

Rapport final D Evaluation externe

Rapport final D Evaluation externe 54760 FAULX N finess : 540009479 Rapport final D Evaluation externe Evaluation externe Selon la méthodologie EVA-CNEH Pré-visite : 8 Août et 12 septembre2014 Visite : 24, 25 et 26 septembre 2014 106 /

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ (PPS) POUR LES PERSONNES À RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE (PAERPA)

MODE D EMPLOI DU PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ (PPS) POUR LES PERSONNES À RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE (PAERPA) MODE D EMPLOI DU PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ (PPS) POUR LES PERSONNES À RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE (PAERPA) Mars 2014 PLAN PERSONNALISÉ DE SANTÉ (PPS) POUR LES PERSONNES À RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE (PAERPA)

Plus en détail

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE

FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE FICHE 1 IDENTIFICATION ET DESCRIPTION DU SERVICE, UNITE OU POLE INTITULE Intitulé du service, de l unité : EHPAD Marcel Jacquelinet Pôle : Personnes âgées Adresse postale :65 route de Dijon 21604 LONGVIC

Plus en détail

L Evolution des métiers au service de la Stratégie Nationale de Santé (SNS) Eléments quantitatifs & MISSIONS

L Evolution des métiers au service de la Stratégie Nationale de Santé (SNS) Eléments quantitatifs & MISSIONS Cartographie des métiers en région Franche Comté 1 er AVRIL 2014 L Evolution des métiers au service de la Stratégie Nationale de Santé (SNS) ORGANISATION Eléments quantitatifs & MISSIONS Evolution : la

Plus en détail

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées 10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées Une part de plus en plus importante de l activité hospitalière concerne la prise en charge des personnes âgées La patientèle âgée concentre une

Plus en détail

Journée DES Santé Publique 15.12.2014

Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Sommaire 1. Pathologies concernées par le plan des MND 2. Plan Alzheimer 2008-2012 1. Présentation 2. Évaluation 3. Retour d expérience 3. Plan Maladies Neuro-Dégénératives

Plus en détail

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer)

QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES MAIA (Maisons pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer) Le cahier des charges national a pour objet de définir les dispositifs MAIA (maison

Plus en détail

Groupe de travail Améliorer la fluidité des parcours

Groupe de travail Améliorer la fluidité des parcours Groupe de travail Améliorer la fluidité des parcours Vendredi 31 Mai 2013 Présents : Mme Cadet Charlène, accueil de jour Bois d Olive, Père Favron, Mr Carrafa Fabien, CIAS, Mme Demile Corine, SMAPA, Mr

Plus en détail

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale

Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Direction générale de la cohésion sociale Service des politiques sociales et médico-sociales Sous-direction de l autonomie des personnes handicapées

Plus en détail

REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE

REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE REFERENTIEL ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES HANDICAPEES VIEILLISSANTES ACCOMPAGNEES PAR UNE STRUCTURE MEDICO-SOCIALE INTRODUCTION AU REFERENTIEL L accompagnement de l avancée en âge des personnes handicapées

Plus en détail

LA CLÉ DE VOTRE RÉUSSITE Labellisé «MÉTIERS DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL»

LA CLÉ DE VOTRE RÉUSSITE Labellisé «MÉTIERS DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL» DOSSIER D INSCRIPTION ASSISTANT DE SOINS EN GERONTOLOGIE Merci de bien vouloir compléter ce dossier avec soin et précision. Madame Monsieur Nom usuel... Nom de naissance... Prénom... Pièce à joindre :

Plus en détail

Synthèse de la 11ème Rencontre nationale du Groupe Réseaux SFGG : Evolution des Réseaux de santé Personnes Agées

Synthèse de la 11ème Rencontre nationale du Groupe Réseaux SFGG : Evolution des Réseaux de santé Personnes Agées Synthèse de la 11ème Rencontre nationale du Groupe Réseaux SFGG : Evolution des Réseaux de santé Personnes Agées Dr Eliane ABRAHAM Groupe Réseaux SFGG Réseau de santé Personnes Agées Coordination en appui

Plus en détail

Réseau de cancérologie Paris sud et ouest : Géographie

Réseau de cancérologie Paris sud et ouest : Géographie LE RÉSEAU DE CANCÉROLOGIE DE PARIS SUD OUEST et LE RÉSEAU ENSEMBLE 12 juin 2009 Réseau de cancérologie Paris sud et ouest : Géographie Les étapes de la création Cadre juridique : Groupement de Coopération

Plus en détail

2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS. Version finale validée par le Comité de pilotage

2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS. Version finale validée par le Comité de pilotage 2013-2015 PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE FICHES ACTIONS Version finale validée par le Comité de pilotage Objectif ❶ Formalisation du réseau Sport Santé Bien-être en confortant son rôle de structure ressource

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1

CE QU IL FAUT SAVOIR. Janvier 2012 1 QUESTIONS-REPONSES SUR LE CAHIER DES CHARGES «EXPERIMENTATION DE NOUVEAUX MODES D ORGANISATIONS DES SOINS DESTINES A OPTIMISER LES PARCOURS DE SOINS DES PERSONNES AGEES EN RISQUE DE PERTE D AUTONOMIE»

Plus en détail

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé

2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Atelier n 11 Monter un parcours de soins sur une approche territoriale ciblée 2 ans du Pôle Autonomie Santé Information en Essonne : Un GCSMS au service d un projet coopératif de santé Françoise ELLIEN,

Plus en détail

Equipe Spécialisée Alzheimer Règlement de Fonctionnement

Equipe Spécialisée Alzheimer Règlement de Fonctionnement Equipe Spécialisée Alzheimer Règlement de Fonctionnement 13/14 Sommaire 1. Dispositions générales... 4 1.1. Présentation de l Equipe Spécialisée Alzheimer (ESA)... 4 1.2. Missions de l ESA... 4 1.3. Financement...

Plus en détail

État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire

État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire 2014 État des lieux des médecins coordonnateurs d EHPAD en zones fragiles dans la région des Pays de la Loire Avec le soutien de l ARS Pays de la Loire et le financement du FIR REMERCIEMENTS L URPS Médecins

Plus en détail