DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie. CM3.1 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie. CM3.1 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR"

Transcription

1 DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie CM3.1 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR Adrien Six Phnom Penh Université Pierre et Marie Curie septembre

2 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR 1. Structure et polymorphisme du CMH 2. Rôle du CMH: greffe & cytotoxicité 3. Présentation antigénique par le CMH 4. Structure du complexe TCR-CD3 5. Conclusion 2

3 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR 1. Structure et polymorphisme du CMH 2. Rôle du CMH: greffe & cytotoxicité 3. Présentation antigénique par le CMH 4. Structure du complexe TCR-CD3 5. Conclusion 3

4 Complexe majeur d histocompatibilité Complexe génétique codant les molécules du CMH de classes I et II présentation antigénique de peptides aux lymphocytes T Expression cellulaire: CMH I CMH II expression ~ubiquitaire dendritiques, macrophages, B (APC) Fort degré de polymorphisme Rôle dominant en transplantation rejet de greffe MHC de classe III: molécules du complément, TNFα et lymphotoxine 4

5 Le complexe HLA 5

6 Le complexe H-2 6

7 Définition des haplotypes du CMH Haplotype: combinaison d allèles au locus du CMH 7

8 Polymorphisme allélique du CMH 8

9 Expression codominante du CMH 9

10 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR 1. Structure et polymorphisme du CMH 2. Rôle du CMH: greffe & cytotoxicité 3. Présentation antigénique par le CMH 4. Structure du complexe TCR-CD3 5. Conclusion 10

11 Le CMH contrôle le rejet de greffe 11

12 Le CMH contrôle les réponses cellulaires 12

13 Le CMH contrôle les réponses cellulaires 13

14 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR 1. Structure et polymorphisme du CMH 2. Rôle du CMH: greffe & cytotoxicité 3. Présentation antigénique par le CMH 4. Structure du complexe TCR-CD3 5. Conclusion 14

15 Rappel de biologie cellulaire 15

16 Les molécules de CMH fixent des peptides 16

17 La présentation antigénique 17

18 La présentation antigénique Voie exogène Voie endogène 18

19 La voie de présentation endogène 19

20 La voie de présentation exogène 20

21 Structure des molécules du CMH 21

22 Nature des peptides liés au CMH Domaine de fixation α1/α2 α1/β1 Nature de la poche fermée ouverte Taille des peptides 8-10 aa aa Résidus d ancrage aux extrémités tout au long Nature du peptide structure étirée aux extrem. structure étirée arche au centre à plat au fond 22

23 Conformation des peptides MHC I 23

24 Résidus d ancrage peptidique MHC I 24

25 Conformation des peptides MHC II 25

26 Résidus d ancrage peptidique MHC II Peptides HEL H-2A k (13-28 aa) Peptides DR17 (12-20 aa) 26

27 Polymorphisme et présentation peptidique 27

28 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR 1. Structure et polymorphisme du CMH 2. Rôle du CMH: greffe & cytotoxicité 3. Présentation antigénique par le CMH 4. Structure du complexe TCR-CD3 5. Conclusion 28

29 Les lymphocytes B et T caractérisés par leur récepteur spécifique d antigène 29

30 Identification du récepteur T (TCR) Supposé être un variant d anticorps: Structure similaire Formes membranaires et solubles Sécrétion importante Essai de purification de récepteur mais Anticorps monoclonaux contre le TCR montre une expression membranaire exclusive et faible (1983) 30

31 Lymphocytes T αβ et γδ Les lymphocytes T comprennent deux populations : PBL Lymphocytes T αβ -> TCRαβ 90-99% Lymphocytes T γδ -> TCRγδ 1-10% 31

32 Le complexe TCR CD3 Hétérodimère de chaînes α et β (ou γ et δ) Chaque chaîne comprend une région constante et une région variable Les régions variables portent le site de liaison au complexe peptide-cmh Le TCR est associé aux molécules de transduction du signal CD3 (ITAM) 32

33 Reconnaissance par le TCRαβ A l inverse des anticorps qui reconnaissent les protéines natives, le TCR reconnaît des petits peptides produits de dégradation des protéines présentés par les molécules du CMH Pendant leur différenciation dans le thymus, les lymphocytes T sont éduqués pour reconnaître les molécules du CMH de l organisme restriction par le CMH Lymphocytes T périphériques: Auxiliaires CD4+ CMH de classe II Cytotoxiques CD8+ CMH de classe I 33

34 APC Restriction par le CMH CMH Self TCR T cell Activation APC Non-Self T cell APC Self T cell 34

35 La reconnaissance TCR/CMH/Peptide 35

36 Liaison CD4/CMH II & CD8/CMH I 36

37 Le complexe TCR/CMH/Peptide CMH I CMH II 37

38 Reconnaissance par le TCRγδ Intermédiaire entre anticorps et TCRαβ en structure et fonction Reconnaît l antigène de différentes manières: reconnaissance restreinte par le CMH présentation par des molécules du CMH non classiques (class Ib, CD1) reconnaissance directe de l antigène reconnaissance d antigènes non-peptidiques (lipides, glycolipides, phospholipides) 38

39 Structure et polymorphisme du CMH; Présentation de l antigène au TCR 1. Structure et polymorphisme du CMH 2. Rôle du CMH: greffe & cytotoxicité 3. Présentation antigénique par le CMH 4. Structure du complexe TCR-CD3 5. Conclusion 39

40 CMH I CMH II 40

41 41

42 42

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B

Différenciation lymphocytaire T & B. Différenciation lymphocytaire T & B. Théorie de la sélection clonale (1) Différenciation lymphocytaire T & B DES de Biologie Médicale Enseignement d Immunologie Différenciation lymphocytaire T & B CM5.1 Différenciation lymphocytaire T & B Adrien Six (adrien.six@upmc.fr) Phnom Penh Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

LA REPONSE ALLOGENIQUE. C. René -2011

LA REPONSE ALLOGENIQUE. C. René -2011 LA REPONSE ALLOGENIQUE C. René -2011 Les Lois de la transplantation Rôle des lymphocytes T Transfert de l immunité par les cellules T Infiltrat de cellules mononuclées disposé en manchons péri-vasculaire:

Plus en détail

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr

Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène. Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr Captation, Apprêtement et Présentation de l antigène Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.fr 1 Cellules Présentatrices d Antigène (CPA) Cellules dendritiques Monocytes / Macrophages Lymphocytes

Plus en détail

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA 16/11/12 TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA Chantal GAUTREAU LABORATOIRE HLA S E R V I C E D I M M U N O L O G I E E T D H I S T O C O M PAT I B I L I T É, A P - H P, HÔPITAL SAINT LOUIS, PARIS,

Plus en détail

leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation

leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation Les protéines peuvent être classées sur la base de: leur solubilité dans des solutions salines leur forme leur fonction biologique leur mobilité électrophorétique ou leur coefficient de sédimentation leur

Plus en détail

Immunologie Travaux dirigés

Immunologie Travaux dirigés Université Mohammed V-Agdal - Rabat Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 6 Module : Biochimie et Immunologie Élément : Immunologie Immunologie Travaux dirigés 1- De l Immunité innée à l immunité adaptative

Plus en détail

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques

IMMUNOLOGIE. La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T. Informations scientifiques IMMUNOLOGIE La spécificité des immunoglobulines et des récepteurs T Informations scientifiques L infection par le VIH entraîne des réactions immunitaires de l organisme qui se traduisent par la production

Plus en détail

: motifs moléculaires inducteurs d une d réponse

: motifs moléculaires inducteurs d une d réponse «Antigènes, nes, haptènes : motifs moléculaires inducteurs d une d réponse immune» F. Bérard Inserm U851 - Service d Immunologie Clinique CHU Lyon-Sud Jeudi 5 novembre 2009 16h-18h 18h Antigènes = substances

Plus en détail

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité

CMH I / CMH II. Les complexes majeurs d histocompatibilité CMH I / CMH II Les complexes majeurs d histocompatibilité Réponse immunitaire immunité innée : non-spécifique Cellules NK Granulocytes Macrophages Cellules dendritiques Inflammation locale Phagocytose

Plus en détail

Les immunoglobulines et leurs fonctions. Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009

Les immunoglobulines et leurs fonctions. Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009 Les immunoglobulines et leurs fonctions Marie-Nathalie Kolopp-Sarda MCU-PH Laboratoire d Immunologie Centre de Biologie Lyon Sud Octobre 2009 IMMUNOGLOBULINES ET FONCTION ANTICORPS Définition Les immunoglobulines

Plus en détail

Immunologie de la grossesse

Immunologie de la grossesse Immunologie de la grossesse LI UE8S : Unité fœtoplacentaire Dr ANDRÉ Gwenaëlle 1 Introduction Immunité Ensemble des mécanismes permettant Reconnaître et tolérer «le soi» Reconnaître et rejeter «le non

Plus en détail

Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes

Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes Développement des cellules de l'immunité spécifique = développement des lymphocytes 1. Origine des lymphocytes - les lymphocytes proviennent d'une cellule souche hématopoïétique multipotentielle (= totipotente)

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers

Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers Anatomie fonctionnelle des lymphocytes Dr Sébastien Lepers MSBM / 29.11.2001 Immunité Ensemble des mécanismes biologiques permettant à un organisme pluricellulaire de maintenir la cohérence des cellules

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE

Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE Chapitre 7 : IMMUNOLOGIE (*) Introduction Définition : SYSTEME IMMUNITAIRE (SI) : C est un ensemble d organes, de cellules et de tissus dont la fonction est la défense du corps humain, c est à dire le

Plus en détail

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014

Vieillissement immunitaire et risque infectieux. Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Vieillissement immunitaire et risque infectieux Dr F.Rachidi-Berjamy Capacité de gériatrie 23 Mai 2014 Introduction L immunité = la résistance aux maladies, et spécifiquement infectieuses La physiologie

Plus en détail

LES FACTEURS GÉNÉTIQUES : LES MOLÉCULES HLA ET LES MOLÉCULES APPARENTÉES. Les données fondamentales 03

LES FACTEURS GÉNÉTIQUES : LES MOLÉCULES HLA ET LES MOLÉCULES APPARENTÉES. Les données fondamentales 03 Chapitre 8 LES FACTEURS GÉNÉTIQUES : LES MOLÉCULES HLA ET LES MOLÉCULES APPARENTÉES SOMMAIRE 1 ère partie Les données fondamentales 03 1. Comment étudier la génétique des maladies humaines? 03 Arguments

Plus en détail

Complexe Majeur d Histocompatibilité

Complexe Majeur d Histocompatibilité Complexe Majeur d Histocompatibilité Hélène Moins-Teisserenc Laboratoire d Immunologie et d Histocompatibilité, INSERM U662 Hôpital Saint-Louis helene.moins@univ-paris-diderot.fr Reconnaissance antigénique

Plus en détail

- Les antigènes de transplantation et le lymphocyte T répondeur - Quelles sont les cellules présentant efficacement l antigène?

- Les antigènes de transplantation et le lymphocyte T répondeur - Quelles sont les cellules présentant efficacement l antigène? Mécanismes du rejet - Les antigènes de transplantation et le lymphocyte T répondeur - Quelles sont les cellules présentant efficacement l antigène? - Les cellules présentant l antigène proviennent elles

Plus en détail

Question 2 : Décrivez deux fonctions effectrices des anticorps. Illustrez par un schéma.

Question 2 : Décrivez deux fonctions effectrices des anticorps. Illustrez par un schéma. Bio II - Ex. IV Question 1 : Lors d une réponse inflammatoire (ex. blessure de la peau avec une aiguille souillée par des bactéries), A) préciser les rôles respectifs des neutrophiles, des mastocytes,

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

CHAPITRE 1 : LE SIDA UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE INTRODUCTION Les défenses immunitaires sont capables d identifier et d éliminer les cellules et molécules étrangères à l organisme ou celles qui le sont devenues comme les cellules cancéreuses. Les macrophages

Plus en détail

PROJET DE FUSION ENTRE OSE PHARMA ET EFFIMUNE CRÉATION D OSE IMMUNOTHERAPEUTICS

PROJET DE FUSION ENTRE OSE PHARMA ET EFFIMUNE CRÉATION D OSE IMMUNOTHERAPEUTICS PROJET DE FUSION ENTRE OSE PHARMA ET EFFIMUNE CRÉATION D OSE IMMUNOTHERAPEUTICS UN ACTEUR DE RÉFÉRENCE EN IMMUNOTHÉRAPIE D ACTIVATION ET DE RÉGULATION Février 2016 2 AVERTISSEMENT Informations importantes

Plus en détail

Chapitre II L immunité adaptative

Chapitre II L immunité adaptative Chapitre II L immunité adaptative 1 -I -La réponse adaptative humorale 1) Exemple du virus de la grippe 2 2) Les caractéristiques de cette réponse 3 Conclusion L immunité adaptative n est pas immédiate

Plus en détail

Origine, différenciation et répertoire lymphocytaire T

Origine, différenciation et répertoire lymphocytaire T Origine, différenciation et répertoire lymphocytaire T Guy Gorochov, Jean Daniel Lelièvre, Gilles Thibault, Antoine Toubert I-Introduction... 2 II-Le récepteur T pour l antigène (T-cell receptor ou TCR)...

Plus en détail

Le complexe majeur d histocompatibilité humain (HLA).

Le complexe majeur d histocompatibilité humain (HLA). Le complexe majeur d histocompatibilité humain (HLA). Polymorphisme et présentation des antigènes aux lymphocytes T. Myriam Labalette, Siamak Bahram, Marie Christine Béné I.Introduction... 2 II-Le complexe

Plus en détail

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse

Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Réponses aux pathogènes, immunité anti-infectieuse Ghislaine Sterkers et Marie-Anne Gougerot-Pocidalo I-Introduction... 2 II-Systèmes immunitaires impliqués dans la défense anti-infectieuse... 3 II-1.Immunité

Plus en détail

Titre de la présentation: Le complexe majeur d histocompatibilité. Nom de l auteur: Hermann Emmanuel Date: novembre 2007

Titre de la présentation: Le complexe majeur d histocompatibilité. Nom de l auteur: Hermann Emmanuel Date: novembre 2007 Titre de la présentation: Le complexe majeur d histocompatibilité Nom de l auteur: Hermann Emmanuel Date: novembre 2007 Le système immunitaire Distinction du non-soi et du soi Rejet du non-soi Tolérance

Plus en détail

Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie. Cours d Immunologie

Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie. Cours d Immunologie Filière SVI Semestre 4 (S4) Module de Biologie Humaine - M 16 - Élément d Immunologie-Hématologie Cours d Immunologie Introduction à l immunité spécifique Pr. Saaïd AMZAZI 2006-2007 Laboratoire de Biochimie

Plus en détail

Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions

Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions DESC d Immunologie Clinique et Allergologie 2014 Module 0 «Immunologie» Cellules présentatrices d'antigènes et allergie : phénotype, propriétés, fonctions Circulation et domiciliation des cellules immunitaires

Plus en détail

FICHES REVISION UE 2

FICHES REVISION UE 2 FICHES REVISION UE 2 «Ce document est la propriété du TAM. Toute autorisation totale ou partielle sans son autorisation sera passible de poursuites selon les articles. L. 335-2 et 335-3 du Code de la Propriété

Plus en détail

Le Système Immunitaire

Le Système Immunitaire Formation des Maîtres de l UPMC : Agrégation interne Notions Complémentaires en IMMUNOLOGIE Maître de Conférences Université Pierre & Marie Curie (Paris VI) Centre de Recherche des Cordeliers INSERM UMRS

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les biotéhrapies

Ce qu il faut savoir sur les biotéhrapies Ce qu il faut savoir sur les biotéhrapies Samy Slimani 1,2 1 CHU Benflis Touhami, Batna 2 Université Hadj Lakhdar, Batna 20 ème Congrès de la SAMI 17 mai 2014 Plan C est quoi une biothérapie? Biothérapies

Plus en détail

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T

Les bases de la transduction du signal des lymphocytes T Frédéric VELY frederic.vely@ap-hm.fr MCU-PH Laboratoire d Immunologie - Hôpital de la Conception Lab of NK cells and Innate Immunity - Centre d Immunologie de Marseille-Luminy Les bases de la transduction

Plus en détail

Techniques d études des réponses immunitaires

Techniques d études des réponses immunitaires Techniques d études des réponses immunitaires I. Principes (d après Hernandes-Fuentes M. P. et al. (2003) J. Immunol. Methods 196:247 ; éléments du polycopié de TP : The 2 nd PSU International Teaching

Plus en détail

Bases de la réponse immunitaire Introduction aux concepts fondamentaux de l immunologie

Bases de la réponse immunitaire Introduction aux concepts fondamentaux de l immunologie Bases de la réponse immunitaire Introduction aux concepts fondamentaux de l immunologie Adrien Six (adrien.six@upmc.fr) Université Pierre et Marie Curie février 2008 1. Introduction 2. Composants cellulaires

Plus en détail

RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE CELLULAIRE

RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE CELLULAIRE FACULTE DE MEDECINE DE BLIDA RÉPONSE IMMUNITAIRE SPÉCIFIQUE CELLULAIRE Dr BOUDJELLA M.L Cours d immunologie ANNEE 2011-2012 I- INTRODUCTION : -Ce terme s applique dans les réactions immunitaires dans lesquelles

Plus en détail

Anticorps anti-hla en transplantation rénale

Anticorps anti-hla en transplantation rénale Anticorps anti-hla en transplantation rénale Caroline Suberbielle Laboratoire d'immuno-histocompatibilité Hôpital St Louis Paris Définitions Patient «naïf» Patient sans événement immunisant Homme ou enfant

Plus en détail

Le rejet aigu cellulaire

Le rejet aigu cellulaire Le rejet aigu cellulaire CUEN: 3/12/2013 Philippe Grimbert Plan Les antigènes de transplantation Le mécanisme du rejet L incidence et les outils du diagnostique Le traitement 1 Rejet aigu cellulaire Représente

Plus en détail

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi

Table des matières. Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi Table des matières v Remerciements, x Avant-Propos, xi Abréviations, xii Guide de l utilisateur, xvi 1 L immunité innée, 1 Les obstacles externes à l infection, 1 Les cellules phagocytaires tuent les micro-organismes,

Plus en détail

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407.

II. Les lymphocytes T cytotoxiques (T8) : agents du maintien de l'intégrité des populations cellulaires Doc 1 page 396. exercice 3 page 407. PB : Comment sont éliminées les cellules reconnues comme étrangères. (infectées, cancéreuses, greffées.) L'organisme dispose d'autres moyens de défense que les anticorps pour se débarasser d'un intrus.

Plus en détail

LES BASES GENETIQUES DE LA SEP

LES BASES GENETIQUES DE LA SEP LES BASES GENETIQUES DE LA SEP Deux hypothèses sont possibles. Ou bien la SEP est liée à une anomalie génétique unique directement responsable de la maladie (dans ce cas il existe un gène de la SEP) ou

Plus en détail

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE

CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE CHAP 11 : L'IMUNITE ADAPTATIVE I/ La réponse adaptative humorale La contamination de l organisme par un agent infectieux (ou une molécule étrangère) entraîne l apparition d anticorps dans le sérum : on

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Electrophorèse.

TD de Biochimie 4 : Electrophorèse. TD de Biochimie 4 : Electrophorèse. Synthèse de l expérience 1 Les questions posées durant l expérience 1 Exposé sur les méthodes de séparation des molécules : Paramètres de séparation Méthodes : l électrophorèse

Plus en détail

Chapitre 2: Les mécanismes de

Chapitre 2: Les mécanismes de Chapitre 2: Les mécanismes de l immunité I-Les anticorps: agents du maintien de l intégrité du milieu extracellulaire 1- La réaction antigène- anticorps et l élimination du complexe immun Les anticorps:

Plus en détail

Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire

Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire Cibles et mécanismes d action des thérapeutiques cellulaires visant à moduler le système immunitaire Pierre Tiberghien, Olivier Adotevi, François Lemoine, Jean François Moreau, Salima Hacein-Bey I. Introduction...

Plus en détail

Maladies auto-immunes

Maladies auto-immunes Lésions tissulaires & auto-anticorps par LT spécifiques du soi Sclérose en plaques MBP : Myelin Basic Protein/PLP : ProteoLipid Protein/MOG : Myelin Oligodendrocyte Glycoprotein! Dégradation de la myéline

Plus en détail

Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015. Le Système HLA. Dr M.Messatfa

Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015. Le Système HLA. Dr M.Messatfa Faculté de Médecine de Mostaganem Cours immunologie fondamentale 22/11/2015 Le Système HLA Dr M.Messatfa m_immuno@yahoo.fr Introduction Les corps étrangers reconnus par le système immunitaire sont appelés

Plus en détail

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques.

L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Introduction : L'apport de l'étude des génomes : les innovations génétiques. Au sein du vivant, les espèces se différencient les unes des autres par l existence de gènes différents. Au sein d une espèce,

Plus en détail

[CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE

[CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE 3éme ANNEE FACULTE DE MEDECINE D ALGER.DEPARTEMENT DE MEDECINE.CYCLE GRADUE. COMITE PEDAGOGIQUE IMMUNOLOGIE [CAHIER MODULE IMMUNOLOGIE] Dans ce cahier vous trouverez les informations relatives au module

Plus en détail

Les protéines fibreuses:

Les protéines fibreuses: D- Hiérarchie dans la conformation des protéines Les protéines fibreuses: Le collagène: Le derme de la peau est formé d'un dense treillis de fibres de collagène La kératine : Les ongles, la couche cornée

Plus en détail

Lymphocytes T et TCR

Lymphocytes T et TCR UE : Immunopathologie et immunointervention Physiologie Date : 18/10/11 Promo : PCEM2 Plage horaire : 18h - 20h Enseignant : Pr JF Moreau Ronéistes : Moreau Charlotte carlota40@hotmail.fr Basset Guillaume

Plus en détail

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic

Techniques Immunologiques appliquées au diagnostic Département de Biologie Laboratoire de Biochimie - Immunologie Université Mohammed V-Agdal Faculté des Sciences Filière SVI Semestre 4 (S4) 2004-2005 Module de Biologie Humaine M 16.1 Élément d Immunologie

Plus en détail

sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2

sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2 sylvain.dubucquoi@chru lille.fr sylvain.dubucquoi@univ lille2.fr Université Lille Nord de France, Faculté de Médecine de Lille 2 Institut d Immunologie, CHRU de Lille 5 L 20 50x 10 9 leucocytes (Globules

Plus en détail

Coopération fonctionnelle entre le récepteur de l IL-7 (IL- 7R) et l intégrine α2β1 dans l activation des Th17

Coopération fonctionnelle entre le récepteur de l IL-7 (IL- 7R) et l intégrine α2β1 dans l activation des Th17 Coopération fonctionnelle entre le récepteur de l IL-7 (IL- 7R) et l intégrine α2β1 dans l activation des Th17 Mémoire Claudie Arseneault Maîtrise en Microbiologie-Immunologie Maître ès sciences (M.Sc.)

Plus en détail

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée - I - Approche globale des réactions immunitaires Mécanismes de défense de l organisme en réponse à la pénétration de microorganismes

Plus en détail

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé

Correction des exercices d'immunologie. 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé TS-Thème 6 : immunologie N. Pidancier 2010-2011 Correction des exercices d'immunologie 1- Exercice 5 p. 360 Informations/ connaissances importantes à noter au brouillon à la lecture de l'énoncé ''la souris

Plus en détail

La sclérose en plaques

La sclérose en plaques LT Mφ La sclérose en plaques une maladie auto-immune? LT Système immunitaire Mφ Facteurs génétiques étiques SEP Facteurs environnementaux nementaux Données épidémiologiques 60.000 patients en France Sujets

Plus en détail

Parasites Bactéries. Pathogène à multiplication. extracellulaire. Pathogène à multiplication. intracellulaire. Virus

Parasites Bactéries. Pathogène à multiplication. extracellulaire. Pathogène à multiplication. intracellulaire. Virus sylvain.dubucquoi@chru-lille.fr Facteurs de croissance et vasculogenèse Th17 Treg Organiser une réponse immunitaire adaptée Éviter une réponse inappropriée Parasites Bactéries Th2 Th1 Agressions «intérieures»

Plus en détail

7 FONCTIONS USUELLES. 1 Parité d une fonction. 2 Fonctions affines

7 FONCTIONS USUELLES. 1 Parité d une fonction. 2 Fonctions affines Cours 7 FONCTIONS USUELLES Parité d une fonction Définition Soit f une fonction définie sur un ensemble D. On dit que f est paire si : { D est symétrique par rapport à 0 Pour tout x D, f ( x) = f (x) On

Plus en détail

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines 10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines Deux sources principales de lipides pour l organisme : Exogènes : via l intestin Endogènes : via le foie Les lipides circulent dans le sang en association

Plus en détail

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2)

Coline Plé IPL. Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines. Structure de l IgE (1) Structure de l IgE : Fragments Fab et Fc (2) Les Immunoglobulines de type E (IgE) Classes d Immunoglobulines 1. Structure 2. Synthèse 3. Récepteurs 4. Fonctions Division des Immunoglobulines en 5 classes en fonction de leurs propriétés structurales

Plus en détail

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ

CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ CHAPITRE 5.3 : LES ACTEURS DE L IMMUNITÉ Les mécanismes de reconnaissance et d élimination des molécules du non soi font intervenir un système diffus d organes, de tissus, de cellules et de molécules qui

Plus en détail

Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs. L Sailler Service de Médecine Interne

Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs. L Sailler Service de Médecine Interne Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs L Sailler Service de Médecine Interne définitions Immunomodulateurs: Modifie la réponse immune de l organisme sans majorer le risque infectieux ou tumoral

Plus en détail

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES

CPA CELLULES PRÉSENTATRICES D ALLERGÈNES Michèle RAFFARD Allergologue - Institut Pasteur - mraffard@free.fr Certificat d Immuno-Allergologie Clinique (CIAC) Association Franco Vietnamienne de Pneumologie (AFVP) Hôpital Universitaire de HCMV 3/5

Plus en détail

Professeur François BERGER

Professeur François BERGER UE2 : Biologie cellulaire Chapitre 1 : L apoptose ou mort cellulaire programmée Professeur François BERGER Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Plan

Plus en détail

TRANSPLANTATION HEPATIQUE

TRANSPLANTATION HEPATIQUE TRANSPLANTATION HEPATIQUE Dr Maryvonnick Carmagnat Laboratoire Régional d Histocompatibilité Hôpital Saint Louis, Paris Le 08/04/2015 Généralités Complexe Majeur d Histocompatibilité Découverte Propriétés

Plus en détail

BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE

BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE Dr Cécile BORDES, MCU-PH Laboratoire d Immunologie Université Victor Segalen, CHU Pellegrin Bordeaux BASES IMMUNOLOGIQUES DE L HYPERSENSIBILITE LIEE AUX IgE Objectifs Présenter les bases physiopathologiques

Plus en détail

Paradigme Th1/Treg dans l athérosclérose des patients transplantés rénaux

Paradigme Th1/Treg dans l athérosclérose des patients transplantés rénaux Paradigme Th1/Treg dans l athérosclérose des patients transplantés rénaux Bamoulid J, Courivaud C, Deschamps M, Ferrand Ch, Chalopin JM, Tiberghien P, Saas Ph, Ducloux D Néphrologie CHU Besançon INSERM

Plus en détail

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène

Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Mécanismes d'action de l'immunothérapie spécifique de l allergène Cyrille Hoarau, Frédéric Bérard I-Introduction... 2 II-Principe et modalités de l'immunothérapie spécifique de l'allergène... 2 II-1.Principe

Plus en détail

Thérapie cellulaire en oncohématologie

Thérapie cellulaire en oncohématologie Thérapie cellulaire en oncohématologie Etat des lieux et perspectives Unité U917/SITI-TC MICA UE9 11 octobre 2013 Karin Tarte karin.tarte@univ-rennes1.fr Thérapie Cellulaire et oncohémato l Deux grandes

Plus en détail

Les principes du fonctionnement du système immunitaire

Les principes du fonctionnement du système immunitaire Les principes du fonctionnement du système immunitaire Pierre Aucouturier pierre.aucouturier@inserm.fr S102CYCLEVIE.16PA Vendredi 22 mars 2013, 15h-17h Les fonctions du système immunitaire Protéger des

Plus en détail

Le monde des bio-puces

Le monde des bio-puces Le monde des bio-puces D1 Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription Epissage Traduction ADN ARNpm ARNm Protéines Génome Transcriptome Protéome D2 Puces à ADN Techniques de génomique fonctionnelle

Plus en détail

ABSENCE DE MEMOIRE IMMUNOLOGIQUE

ABSENCE DE MEMOIRE IMMUNOLOGIQUE Immunite innee Ancienne chez tous les organismes multicellulaires Rapide premiere ligne de defense Immediate pas besoin d activation prealable Forte Elimine la majorite des pathogenes / microorganismes

Plus en détail

Régulation de la réponse immunitaire par les molécules HLA

Régulation de la réponse immunitaire par les molécules HLA Régulation de la réponse immunitaire par les molécules HLA G Sterkers, D Zeliszewski, A Eljaatari-Corbin To cite this version: G Sterkers, D Zeliszewski, A Eljaatari-Corbin. Régulation de la réponse immunitaire

Plus en détail

Les anticorps monoclonaux Des médicaments commes les autres?

Les anticorps monoclonaux Des médicaments commes les autres? Les anticorps monoclonaux Des médicaments commes les autres? Pr. Gilles Paintaud Université et CHRU de Tours EA 3853 IPGA Immuno-Pharmaco- Génétique des Anticorps thérapeutiques Equipe 7 UMR CNRS Pharmacologie

Plus en détail

Différenciation des répertoires de lymphocytes B et T. Université Pierre et Marie Curie 1 er mars 2007

Différenciation des répertoires de lymphocytes B et T. Université Pierre et Marie Curie 1 er mars 2007 Différenciation des répertoires de lymphocytes B et T Adrien Six IF2007 IF-IIc&IId Université Pierre et Marie Curie 1 er mars 2007 1 Différenciation des répertoires de lymphocytes B et T 1. Introduction

Plus en détail

Différenciation des répertoires de lymphocytes B et T

Différenciation des répertoires de lymphocytes B et T Différenciation des répertoires de lymphocytes B et T Différenciation des répertoires de lymphocytes B et T 1. Introduction 2. Moyens d étude des populations lymphocytaires 3. Développement lymphocytaire

Plus en détail

Les étapes de la réaction inflammatoire

Les étapes de la réaction inflammatoire Réaction inflammatoire 2. Détection par les cellules sentinelles PRR Motif moléculaire Agent (bactérie) Phagocytose des agents Macrophage Leucocyte (cellule dendritique) 3. Libération de messages chimiques

Plus en détail

Lignée lymphocytaire

Lignée lymphocytaire Lignée lymphocytaire I-INTRODUCTION : LES LYMPHOCYTES: Support cellulaire de la défense immunitaire spécifique 25 40 % des globules blancs dans le sang périphérique Moins de 20 % dans le myélogramme. 3

Plus en détail

Ingénierie des protéines

Ingénierie des protéines Ingénierie des protéines Stéphane Delbecq EA 4558 Vaccination antiparasitaire Laboratoire de Biologie Cellulaire et Moléculaire Faculté de Pharmacie - Montpellier Rappel: transcription et traduction Universalité

Plus en détail

Le soi et l autre l. Compatibilité et incompatibilité immunologiques

Le soi et l autre l. Compatibilité et incompatibilité immunologiques Année 2008-2009 Professeur Philippe Kourilsky Chaire d Immunologie Moléculaire Le soi et l autre l : Compatibilité et incompatibilité immunologiques Amphithéâtre Maurice Halbwachs 1 Chaire d Immunologie

Plus en détail

PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T

PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T M. Butte et al Immunity 2007 DOI 10.1016 PD-L1 interagit spécifiquement avec la molécule de costimulation B7-1 pour inhiber la réponse de la cellule T 1 Généralités L'activation du lymphocyte est due à

Plus en détail

Reconnaissance de l'antigène par un anticorps

Reconnaissance de l'antigène par un anticorps Reconnaissance de l'antigène par un anticorps Antigène natif Immunoglobuline Reconnaissance de l'antigène par le lymphocyte T Antigène T cell receptor (TCR) Lymphocytes T Molécules de reconnaissance (TCR)

Plus en détail

Spécialité Immunologie

Spécialité Immunologie Présentation Spécialité Immunologie MASTER Sciences et Technologies Mention Biologie Moléculaire et Cellulaire Spécialité Immunologie Université Pierre et Marie Curie - Paris 6 Mars 2007 Public concerné

Plus en détail

Déficit en inhibiteur de la C1 estérase

Déficit en inhibiteur de la C1 estérase L'œdème angioneurotique (OAN) Déficit en inhibiteur de la C1 estérase Clinique :!Oedèmes récidivants des extrémités, de la face et des muqueuses Spontanés Sans rougeur Sans prurit Crises douloureuses abdominales

Plus en détail

Maladies auto-immunes (MAI)

Maladies auto-immunes (MAI) 23.09.2013 CLAUDE Marjorie L3 Immunopathologie et Immunointervention Dr DESPLAT-JEGO 6 pages Maladies auto-immunes (MAI) Plan A. Notions de base I. Le soi, le non-soi II. La réaction immunitaire III. Antigènes

Plus en détail

Jonctions Intercellulaires et Adhérence. Les intégrines. Jonctions Intercellulaires et Adhérence L2 - Février 2006. Cours 2 p1

Jonctions Intercellulaires et Adhérence. Les intégrines. Jonctions Intercellulaires et Adhérence L2 - Février 2006. Cours 2 p1 Jonctions Intercellulaires et Adhérence Les intégrines 1- Jonctions étanches 2- Jonctions d'ancrage 2.1- ancrage cellule - cellule par les cadhérines 2.2- ancrage cellule - matrice par les intégrines 2.3-

Plus en détail

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction

LES LYMPHOCYTES T. Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction Introduction Caractéristiques Ontogenèse Activation Fonction INTRODUCTION Lymphocytes B Lymphocytes NK Lymphocytes T - Les lymphocytes constituent une population cellulaire hétérogènes - Les lymphocytes

Plus en détail

Sommaire. Concepts de base en immunologie

Sommaire. Concepts de base en immunologie xi Sommaire Partie I Concepts de base en immunologie Chapitre 1 Les concepts de base en immunologie 1 Chapitre 2 L immunité innée 39 Partie II Chapitre 1 La reconnaissance des antigènes La reconnaissance

Plus en détail

Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli

Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli Coopération cellulaire et réponses effectrices Laurence Guglielmi laurence.guglielmi@univ-montp1.frli l i@ i 1 Activation des lymphocytes T DC immature capture de l Ag dans les tissus cellule T activée

Plus en détail

Immunité et Vieillissement

Immunité et Vieillissement Immunité et Vieillissement Laurence Guglielmi Institut de Génétique Humaine CNRS UPR1142, Montpellier «Lentivirus et Transfert de Gènes» Directeur d'équipe : Pr. Pierre Corbeau IMMUNOSENESCENCE Détérioration

Plus en détail

Introduction à l immunologie

Introduction à l immunologie Université Abderrahmane Mira Bejaïa Faculté de médecine Introduction à l immunologie Dr Chouikh Année universitaire 2015/2016 Plan du cours : I. Définition de l immunologie. II. Le système immunitaire.

Plus en détail

Les métaux lourds, un facteur de déclenchement de la SEP?

Les métaux lourds, un facteur de déclenchement de la SEP? Symposium organisé par l association Compostelle ça marche 2 et 3 novembre 2013 Les métaux lourds, un facteur de déclenchement de la SEP? Réflexion sur les métaux lourds, et soins homéopathiques et phytothérapeutiques

Plus en détail

14/12/2014. Antoine Durrbach Le Kremlin Bicetre. Slide courtesy of Dr. Meier-Kriesche

14/12/2014. Antoine Durrbach Le Kremlin Bicetre. Slide courtesy of Dr. Meier-Kriesche Antoine Durrbach Le Kremlin Bicetre Slide courtesy of Dr. Meier-Kriesche 1 Molécule (Anticorps, Protéine de Fusion) dirigée contre un ou des antigènes lymphocytaires et modifiant l activité du système

Plus en détail

1. A propos des populations thymiques CD44+, CD25- donner la (les) réponse(s) exacte(s) :

1. A propos des populations thymiques CD44+, CD25- donner la (les) réponse(s) exacte(s) : 1. A propos des populations thymiques CD44+, CD25- donner la (les) réponse(s) exacte(s) : A- Elles sont situées sous la capsule thymique B- Les cellules sont triples négatives (CD4-, CD8- TCR-) C- Elles

Plus en détail

L hétérogénéité des populations microbiennes affecte l efficience des bioprocédés

L hétérogénéité des populations microbiennes affecte l efficience des bioprocédés L hétérogénéité des populations microbiennes affecte l efficience des bioprocédés Mise en ligne de la cytométrie en flux pour l optimisation des bioprocédés Frank Delvigne Université de Liège, Gembloux

Plus en détail

Professeur Joël LUNARDI

Professeur Joël LUNARDI Biochimie - Biologie moléculaire Chapitre 9 : Applications médicales Professeur Joël LUNARDI MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007 Faculté de Médecine de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 9. APPLICATIONS

Plus en détail

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes.

Examen de Mi-d'année. Exercice I: L albinisme et ses causes. Class: 3 ème. Secondaire (S.V.) Matière: Biologie Exercice I: L albinisme et ses causes. Examen de Mi-d'année Points: 20 pts. Durée: 180 min. (4.5 pts.) L albinisme résulte d un manque général de la pigmentation

Plus en détail

Principe des Tests Statistiques

Principe des Tests Statistiques Principe des Tests Statistiques Vocabulaire & Notions Générales Marc AUBRY Plateforme Transcriptome Biogenouest Rennes Askatu Les Étapes d un Test Statistique Question scientifique Choix d un test statistique

Plus en détail