Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Annexes. Côte-Nord Revenu des familles et des ménages Caractéristiques des ménages et des logements"

Transcription

1 Annexes

2 71 Annexe 1 Définitions A. Activité sur le marché du travail : travail à temps plein ou à temps partiel Travail à temps plein Travail contre rémunération ou à son compte, 30 heures ou plus par semaine, pour 1991 et En 1986, les recensés n avaient aucune définition précise du travail à temps plein. Travail à temps partiel Travail contre rémunération ou à son compte, moins de 30 heures par semaine, pour 1991 et En 1986, il s agissait d un emploi comportant un nombre d heures de travail inférieur au nombre normalement prévu chaque semaine pour les personnes faisant un travail similaire. B. Famille de recensement La famille de recensement peut être composée : d un couple actuellement marié (avec ou sans fils ou filles jamais mariés des deux conjoints ou de l un d eux); d un couple vivant en union libre (avec ou sans fils ou filles jamais mariés des deux partenaires ou de l un d eux); d un parent seul (peu importe son état matrimonial) demeurant avec au moins un fils ou fille jamais marié. Famille époux-épouse Famille composée de personnes de sexe opposé qui : sont légalement mariées l une à l autre et habitent le même logement; ne sont pas légalement mariées l une à l autre, mais vivent comme mari et femme dans le même logement. Membre actif Membre de la famille, âgé de 15 ans et plus, qui est sur le marché du travail, c est-à-dire qu il a un emploi ou est en chômage. C. Famille économique Groupe de deux personnes ou plus qui vivent dans le même logement et qui sont apparentées par le sang, par alliance, par union libre ou par adoption. D. Logement privé Ensemble distinct de pièces d habitation ayant une entrée privée donnant sur l extérieur ou sur un corridor, un hall, un vestibule ou un escalier commun à l intérieur. Le logement doit répondre aux trois conditions qui le rendent propre à l habitation durant toute l année : avoir une source de chauffage ou d énergie; avoir accès à une source d eau potable toute l année; fournir un espace clos permettant de s abriter des intempéries. Logement privé occupé Logement privé occupé de façon permanente par une personne ou un groupe de personnes. Le nombre de logements privés inclut ceux dont les résidents habituels sont temporairement absents le jour du recensement, mais exclut les logements collectifs (logements de nature commerciale, institutionnelle ou communautaire). Aux fins des recensements, le nombre de ménages privés s apparente au nombre de logements privés occupés, puisqu un ménage privé est constitué de toutes les personnes (autres que des résidents étrangers) qui habitent le même logement privé, qu elles soient apparentées ou non, et qui n ont pas de domicile habituel ailleurs au Canada.

3 72 E. Logement privé occupé : besoin d entretien Entretien régulier Correspond à des travaux comme la peinture, le nettoyage du système de chauffage, etc. Réparations mineures Travaux légers requis à la suite de bris mineurs : carreaux détachés ou manquants, briques descellées, bardeaux arrachés, rampes, marches ou revêtement extérieur défectueux, etc. Réparations majeures Travaux requis pour des raisons plus graves : plomberie ou installation électrique défectueuse, charpente des murs, des planchers ou des plafonds à réparer, etc. F. Logement privé occupé : coûts d habitation Loyer brut mensuel moyen Total des montants mensuels moyens versés par les ménages locataires au titre de l habitation. Comprend les paiements d électricité, d huile (mazout), de gaz, de charbon, de bois et de tout autre combustible, les paiements pour l eau et les autres services municipaux, ainsi que le loyer mensuel en argent. Principales dépenses moyennes de propriété Total des paiements mensuels moyens versés par les ménages propriétaires au titre de l habitation. Comprend les paiements d électricité, d huile (mazout), de gaz, de charbon, de bois et de tout autre combustible, les paiements pour l eau et les autres services municipaux, les paiements hypothécaires mensuels, l impôt foncier (taxes municipales et scolaires) ainsi que les frais de condominium. Sous forme de pourcentage du revenu du ménage Proportion du revenu mensuel total moyen du ménage en 1995 consacrée aux principales dépenses de propriété ou au loyer brut. G. Logement privé occupé : mode d occupation Indique si le logement est possédé ou loué par un membre du ménage, ou s il s agit d un logement de bande (dans une réserve ou un établissement indien). Logement en propriété Un logement est considéré comme «possédé» même s il n est pas entièrement payé tel un logement grevé d une hypothèque ou d une autre créance. Logement en location Un logement est classé comme «loué» même s il est donné en location sans loyer en argent ou à un loyer réduit, ou s il fait partie d une coopérative. H. Logement privé occupé : type de construction résidentielle Maison individuelle non attenante Logement individuel qui n est joint à aucun autre logement ou construction. Maison entourée d espaces libres sans aucun logement ni audessus ni en dessous. Maison jumelée Un des deux logements réunis côte à côte (ou de l arrière à l avant), mais qui n est joint à aucun autre logement ou construction. Maison en rangée Logement dans une rangée d au moins trois logements réunis côte à côte.

4 73 Appartement dans un duplex non attenant Un des deux logements superposés mais qui n est joint à aucun autre logement ou construction. Appartement dans un immeuble de cinq étages ou plus Logement dans une tour d habitation de cinq étages ou plus. Appartement dans un immeuble de moins de cinq étages Logement joint à d autres logements ou à d autres locaux commerciaux ou non résidentiels dans un immeuble de moins de cinq étages. Autre maison individuelle attenante Logement individuel qui est joint à une autre construction et qui ne se classe pas dans aucune autre catégorie. Par exemple, un logement individuel joint à un magasin. Habitation mobile Logement individuel conçu et construit pour être transporté sur son propre châssis et que l on peut déplacer sans grand délai. I. Ménages collectifs Personne ou groupe de personnes occupant un logement collectif et n ayant pas de domicile habituel ailleurs au Canada. Les données sur les ménages collectifs qui comptent uniquement des résidents étrangers ou temporaires ne sont pas présentées. Sont inclus dans la catégorie des logements collectifs, les pensions et les maisons de chambres, les hôtels, motels et maisons de chambres pour touristes, les maisons de repos, les hôpitaux, les résidences de personnel, les casernes (camps militaires), les camps de chantier, les prisons, les centres d accueil, les foyers collectifs, etc. J. Ménages privés Personne ou groupe de personnes (autres que des résidents étrangers) occupant un logement privé et n ayant pas de domicile habituel ailleurs au Canada. Ménage familial Ménage qui comprend au moins une famille de recensement. Ménage unifamilial Ménage composé d une seule famille (avec ou sans autres personnes hors famille) qui occupe un logement privé. Ménage multifamilial Ménage composé de deux familles de recensement ou plus (avec ou sans autres personnes hors famille) qui occupent le même logement privé. Ménage non familial Ménage constitué soit d une personne vivant seule dans un logement privé, soit d un groupe de deux personnes ou plus qui partagent un logement privé, mais qui ne forment pas une famille de recensement. K. Municipalité Le terme municipalité utilisé dans les tableaux a un sens général, incluant à la fois les municipalités locales, les territoires amérindiens et les territoires non organisés. Les municipalités locales sont sous la juridiction du Code municipal, de la Loi sur les cités et villes ou de la Loi sur l organisation territoriale municipale. Elles sont administrées par un conseil municipal dont les membres sont élus au suffrage universel. Pour une couverture géographique exhaustive du territoire québécois, on considère les territoires amérindiens et les territoires non organisés comme des territoires équivalents aux municipalités locales.

5 74 L. Personne hors famille Personne vivant seule ou membre d un ménage de plus d une personne, mais qui ne fait partie d aucune famille. Personne hors famille de recensement Membre d un ménage qui ne fait pas partie d une famille de recensement. Il peut s agir d une personne apparentée (beau-frère, sœur, grandmère) ou non apparentée (chambreur, colocataire ou employé) à la personne repère du ménage. Personne hors famille économique Membre d un ménage qui ne fait pas partie d une famille économique. Il s agit d une personne non apparentée (chambreur, colocataire ou employé) à la personne repère du ménage. Les personnes qui vivent seules sont toujours considérées comme des personnes hors famille de recensement et hors famille économique. Exemple de la différence entre les deux types de personne hors famille Une veuve vivant avec son fils et sa bru est considérée comme une personne hors famille, selon la définition de famille de recensement, mais fait partie de la famille économique incluant son fils et sa bru. Il y a donc plus de personnes hors famille de recensement que de personnes hors famille économique. M. Population L univers de la population du recensement de 1996 comprend les groupes d individus suivants 1 : Résidents permanents les citoyens canadiens (par naissance ou par naturalisation) et les immigrants reçus ayant un lieu habituel de résidence au Canada; les citoyens canadiens (par naissance ou par naturalisation) et les immigrants reçus qui sont à l étranger, dans une base militaire ou en mission diplomatique; les citoyens canadiens (par naissance ou par naturalisation) et les immigrants reçus qui sont en mer ou dans des ports à bord de navires marchands battant pavillon canadien. Résidents non permanents les personnes au Canada qui demandent le statut de réfugié et les membres de leur famille vivant avec elles; les personnes au Canada titulaires d un permis de séjour pour étudiant (visa pour étudiant, permis pour étudiant) et les membres de leur famille vivant avec elles; les personnes au Canada titulaires d un permis de travail et les membres de leur famille vivant avec elles; les personnes au Canada titulaires d un permis ministériel (y compris les prolongements) et les membres de leur famille vivant avec elles. L univers de la population du recensement de 1996 ne comprend pas les résidents étrangers : Résidents étrangers les représentants du gouvernement d un autre pays qui sont affectés à l ambassade, au hautcommissariat ou à toute autre mission diplomatique de ce pays au Canada et les membres de leur famille vivant avec eux; les membres des forces armées d un autre pays qui sont en poste au Canada et les membres de leur famille vivant avec eux; les résidents d un autre pays en visite au Canada temporairement (ex. : un visiteur étranger en vacances ou présent pour affaires, avec ou sans permis de visiteur). Le chiffre de la population est déterminé selon la méthode «de jure»; ceci signifie que les personnes ont été dénombrées à leur lieu de résidence habituel, c est-à-dire le logement où la personne demeure la plupart du temps, quel que soit l endroit où elles se trouvaient le jour du recensement. 1 Voir également les précisions sur la comparabilité des données d un recensement à l autre de la section Inclusion des résidents non permanents de l annexe 2-A.

6 75 N. Revenu : composition du revenu Part relative que représente chaque source de revenu ou groupe de sources de revenu, exprimée en pourcentage du revenu agrégé. Revenu d emploi Revenu total reçu au cours de l année civile précédant le recensement sous forme : de salaires et traitements, de revenu net dans une entreprise non agricole non constituée en société, de revenu net dans l exercice d une profession, de revenu net provenant d un travail autonome agricole. Transferts gouvernementaux Revenu total provenant de tous les transferts gouvernementaux versés par l administration fédérale, les provinces et les municipalités au cours de l année civile précédant le recensement. Il s agit de : la pension de la Sécurité de la vieillesse et du Supplément de revenu garanti, prestations du Régime de rentes du Québec ou du Régime de pensions du Canada, prestations d assurance-emploi, prestations fiscales fédérales pour enfants, un autre revenu provenant de sources publiques. Autres sources de revenu et plus par rapport aux seuils de faible revenu de Statistique Canada. Seuils de faible revenu Les seuils varient selon la taille de l unité familiale et le degré d urbanisation de la région qu elle habite. Sur la base des seuils de 1992, majorés en 1995 selon l indice des prix à la consommation, les unités familiales qui consacrent 54,7 % ou plus de leur revenu au titre de l alimentation, du logement et de l habillement sont considérées comme ayant un faible revenu en En ce qui concerne les recensements de 1991 et de 1986, les pourcentages de ces dépenses à partir desquels les unités familiales étaient considérées à faible revenu se chiffraient à 56,2 % pour l année 1990 et à 58,5 % pour P. Revenu : revenu moyen Revenu total moyen pondéré des ménages, des familles de recensement, des familles économiques, des personnes hors famille ou des personnes ayant soit un revenu, soit un revenu d emploi, au cours de l année précédant le recensement, soit 1995, 1990 et Pour calculer le revenu moyen d un groupe donné, il faut diviser le revenu agrégé de ce groupe par le nombre d unités (ménage, famille ou personne) comprises dans le groupe. Revenu ordinaire reçu durant l année civile précédant le recensement et qui n a pas été déclaré dans les autres catégories tel que : revenus de placement, pensions de retraite et rentes privées, autre revenu en espèces (pension alimentaire, soutien d un enfant, revenu net provenant de chambreurs, bourses d études non remboursables, prestations d assurancesalaire, etc.). O. Revenu : niveau de revenu Situation de la famille économique ou de la personne hors famille économique âgée de 15 ans

Profil de l habitation Village urbain 13 Du Plateau GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 14

Profil de l habitation Village urbain 13 Du Plateau GATINEAU PORTRAIT DE. Volume 3 cahier 14 Profil de l habitation Village urbain 13 Volume 3 cahier 14 PORTRAIT DE GATINEAU TABLE DES MATIÈRES Présentation...3 Population, ménages et logements en propriété...4 Logements en propriété...4 Âge des

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Profil sociodémographique La population > Les familles de recensement Les ménages privés > L'état matrimonial L'immigration > Les langues > Le marché du travail Le lieu de travail et le mode de transport

Plus en détail

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Grands-Monts était composée

Plus en détail

L impôt foncier résidentiel est en hausse dans

L impôt foncier résidentiel est en hausse dans Le coût de l habitation des personnes âgées Raj K. Chawla et Ted Wannell L impôt foncier résidentiel est en hausse dans nombre de municipalités canadiennes mais pour des raisons qui varient d une région

Plus en détail

Profil sociodémographique

Profil sociodémographique Édition janvier 2013 Données sociodémographiques Population Âge Sexe Accroissement naturel Familles Ménages État matrimonial Langues Photo de la page couverture : Denis Labine Ce profil sociodémographique

Plus en détail

Évaluation de l admissibilité financière aux certificats d aide juridique

Évaluation de l admissibilité financière aux certificats d aide juridique Évaluation de l admissibilité financière aux certificats d aide juridique Version 1.1 Contenu Politique... 3 Critère du revenu... 3 Critère de l actif... 4 Définition de l unité familiale... 5 Annexe A...

Plus en détail

Estimations annuelles du revenu des familles de recensement et des particuliers (Fichier des familles T1)

Estimations annuelles du revenu des familles de recensement et des particuliers (Fichier des familles T1) Estimations annuelles du revenu des familles de recensement et des particuliers (Fichier des familles T1) Données sur les familles - Guide de l utilisateur - Statistique Canada 13C0016 Division de la statistique

Plus en détail

GUIDE DU DEMANDEUR Rénovations Ontario Collectivités éloignées du Nord

GUIDE DU DEMANDEUR Rénovations Ontario Collectivités éloignées du Nord GUIDE DU DEMANDEUR Rénovations Ontario Collectivités éloignées du Nord Au sujet du programme Le volet Rénovations Ontario Collectivités éloignées du Nord du Programme d investissement dans le logement

Plus en détail

MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION

MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION MÉNAGES PRIVÉS AYANT CONSACRÉ 30 % OU PLUS DE LEUR REVENU AUX COÛTS D HABITATION Logement Définitions Cet indicateur est calculé en divisant le nombre de ménages privés qui consacrent 30 % ou plus de leur

Plus en détail

Logements de qualité à prix abordable pour les Premières Nations La SCHL votre partenaire en habitation

Logements de qualité à prix abordable pour les Premières Nations La SCHL votre partenaire en habitation Logements de qualité à prix abordable pour les Premières Nations La SCHL votre partenaire en habitation Sondage sur les besoins en logement Outil pour les gestionnaires d habitations Section 1 - Caractéristiques

Plus en détail

Activité antérieure des chômeurs

Activité antérieure des chômeurs Activité antérieure des chômeurs Chômeurs selon l activité antérieure au chômage, le groupe d âge, le sexe, Canada, province, mensuel, non désaisonnalisé Table-222 Chômeurs selon l activité antérieure

Plus en détail

Profil statistique en habitation de la ville de Montréal. Mai 2009

Profil statistique en habitation de la ville de Montréal. Mai 2009 Profil statistique en habitation de la ville de Montréal Direction de l habitation Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine habitermontreal.qc.ca Présentation La Direction de l habitation

Plus en détail

DEMANDE D ALLOCATION DE FRAIS DE CHAUFFAGE POUR LES PERSONNES À FAIBLE REVENU. Présentée au gouvernement du Nouveau-Brunswick. par

DEMANDE D ALLOCATION DE FRAIS DE CHAUFFAGE POUR LES PERSONNES À FAIBLE REVENU. Présentée au gouvernement du Nouveau-Brunswick. par DEMANDE D ALLOCATION DE FRAIS DE CHAUFFAGE POUR LES PERSONNES À FAIBLE REVENU Présentée au gouvernement du Nouveau-Brunswick par Le Front commun pour la justice sociale (FCJS) 96 avenue Norwood, pièce

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions.

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE. l assurance sociale comprend les régimes légaux d assurance maladie et pensions. RÉPUBLIQUE TCHÈQUE Nomenclature SCC Contribution compensatoire de l Etat (State Compensation Contribution) Unité monétaire Les dépenses sociales sont exprimées en millions de couronnes tchèques (CZK).

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES

POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES POLITIQUE D OCTROI DES BOURSES Dans le but d aider le plus grand nombre d élèves tout en répondant objectivement à leurs besoins réels afin que leur année scolaire ne soit pas compromise, une politique

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR 259 Région Provence-Alpes-Côte d Azur en chiffres Surendettement Données 2013 17 834 dossiers déposés 18 935 personnes surendettées a) 439 dossiers pour 100 000 habitants b)

Plus en détail

En 2011, 483 000 enfants de

En 2011, 483 000 enfants de Octobre 13 N 411 Une diversité des familles à, avec plus de foyers monoparentaux qu ailleurs et moins de familles Population A, 32 enfants de moins de 25 ans, soit 7 % des enfants parisiens, vivent dans

Plus en détail

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée

LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES. Par Chantal Lavallée LA PAUVRETÉ CHEZ LES PERSONNES HANDICAPÉES Par Chantal Lavallée Parrainage civique des MRC d Acton et des Maskoutains Août 2010 Les personnes handicapées, tout comme les familles où elles vivent, sont

Plus en détail

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada

Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada F É D É R A T I O N D E L H A B I T A T I O N C O O P É R A T I V E D U C A N A D A Ampleur des besoins impérieux de logement au Canada Rapport produit par Will Dunning Inc. pour la Fédération de l habitation

Plus en détail

IMP. 78-1/R3 Déduction du loyer de bureau, des fournitures et du salaire d un adjoint ou d un remplaçant Publication : 31 mars 2009

IMP. 78-1/R3 Déduction du loyer de bureau, des fournitures et du salaire d un adjoint ou d un remplaçant Publication : 31 mars 2009 BULLETIN D INTERPRÉTATION ET DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES CONCERNANT LES LOIS ET LES RÈGLEMENTS Impôts IMP. 78-1/R3 Déduction du loyer de bureau, des fournitures et du salaire d un adjoint ou d un remplaçant

Plus en détail

Le logement au Nunavut : un défi humain et matériel

Le logement au Nunavut : un défi humain et matériel Aperçu de la leçon Le logement au Nunavut : un défi humain et matériel Dans cette leçon, les élèves examineront les obstacles humains et matériels associés à la construction résidentielle en bois au Nunavut.

Plus en détail

Données sur l aide sociale en Ontario. A. But de la collecte des données Pour appuyer l administration des programmes d aide sociale en Ontario

Données sur l aide sociale en Ontario. A. But de la collecte des données Pour appuyer l administration des programmes d aide sociale en Ontario Données sur l aide sociale en Ontario A. But de la collecte des données Pour appuyer l administration des programmes d aide sociale en Ontario B. Aperçu des programmes d aide sociale en Ontario Les programmes

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations

Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 4 : Vocabulaire sur les relations Aperçu Dans cette activité, les élèves mettront en pratique leurs compétences linguistiques tout en faisant

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 6.3 : Logement Compétence législative Article 5 de la Loi. Articles 42 du Règlement 134/98. Exigences de vérification Les documents appropriés appuyant le niveau

Plus en détail

Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE

Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE DE FRANCE A Nom de l agent : Fonctions : FORMULAIRE DE DEMANDE D AIDE SOCIALE 1- Objet de la demande : O Allocation de solidarité O Allocation à durée déterminée O Allocation adulte ou enfant handicapé

Plus en détail

Document d information n o 5 sur les pensions

Document d information n o 5 sur les pensions Document d information n o 5 sur les pensions Il vous faudra combien d argent comme pension? Partie 5 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 Dépôt légal Novembre 2014

Plus en détail

Le logement locatif en Ontario Faits en bref compilés par le Centre ontarien de défense des droits des locataires (CODDL)

Le logement locatif en Ontario Faits en bref compilés par le Centre ontarien de défense des droits des locataires (CODDL) Ménages locataires 28,8 % des ménages en Ontario sont locataires (1 312 295 ménages locataires sur un total de 4 555 030 ménages), selon les données du recensement de Statistique Canada de 2006. 1 Plus

Plus en détail

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007

Les bénéficiaires de l APL dans le parc de logements-foyers en Ile-de-France en 2007 Cellule Technique de Réflexion et d Aide à la Décision (CTRAD) Service Commun d Action Sociale des Caisses d Allocations Familiales Les bénéficiaires de l APL d le parc de logements-foyers en Ile-de-France

Plus en détail

le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu

le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu le plan économique du québec Budget 2016-2017 régime Québécois de Soutien du revenu NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne aussi bien les femmes que les hommes. Elle n est utilisée que

Plus en détail

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est

Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR. Région économique du Nord-Est Prof i ls régionaux du Nouveau - Bru nswick FAITS SAILLANTS ET MISES À JOUR Région économique du Nord-Est Profils régionaux du Nouveau-Brunswick : Faits saillants et mises à jour Région économiques du

Plus en détail

ÉDITORIAL. Dans un contexte économique difficile, qui fragilise nombre de nos

ÉDITORIAL. Dans un contexte économique difficile, qui fragilise nombre de nos ÉDITORIAL Dans un contexte économique difficile, qui fragilise nombre de nos concitoyens, la solidarité entre les habitants et des politiques publiques en faveur de la justice sociale sont plus que jamais

Plus en détail

PERSONNES ÂGÉES DE 65 ANS ET PLUS SELON LE TYPE DE MÉNAGES

PERSONNES ÂGÉES DE 65 ANS ET PLUS SELON LE TYPE DE MÉNAGES Situation de vie PERSONNES ÂGÉES DE 65 ANS ET PLUS SELON LE TYPE DE MÉNAGES Définitions Le ménage privé se compose de «personne ou groupe de personnes (autres que des résidents étrangers) occupant un logement

Plus en détail

ÉCONOLOGIS MD CADRE NORMATIF

ÉCONOLOGIS MD CADRE NORMATIF ÉCONOLOGIS MD CADRE NORMATIF En vigueur à compter du 4 août 2010 SECTION 1 DÉFINITIONS Pour l application du présent cadre normatif, on entend par : «Agence» : l Agence de l efficacité énergétique du Québec

Plus en détail

SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013

SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013 SONDAGE SUR LES ÉTUDIANTES ET LES ÉTUDIANTS UNIVERSITAIRES À TEMPS PARTIEL 2013 Coordination et rédaction Ministère de l'éducation, de l Enseignement et de la Recherche Direction de la planification et

Plus en détail

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003)

(Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) Flash fiscal et juridique n 755 page 1 LOI DE FINANCES POUR 2004 (Loi n 2003-1311 du 30 décembre 2003 parue au JO du 31/12/2003) 1. IMPOT SUR LE REVENU (Règles générales) Barème d imposition pour 2003

Plus en détail

HABITATION QUÉBEC SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC LE LOGEMENT LOCATIF PRIVÉ AU QUÉBEC LE BULLETIN D INFORMATION DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC

HABITATION QUÉBEC SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC LE LOGEMENT LOCATIF PRIVÉ AU QUÉBEC LE BULLETIN D INFORMATION DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC HABITATION QUÉBEC LE BULLETIN D INFORMATION DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION DU QUÉBEC NUMÉRO SPÉCIAL ENTRETIENS SUR L HABITAT, HIVER 2013 LE LOGEMENT LOCATIF PRIVÉ AU QUÉBEC Depuis

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

Profil statistique en habitation de l arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Mai 2009

Profil statistique en habitation de l arrondissement du Plateau-Mont-Royal. Mai 2009 Profil statistique en habitation de l arrondissement du Plateau-Mont-Royal Direction de l habitation Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine habitermontreal.qc.ca Présentation La Direction

Plus en détail

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ...

IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL. Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / IDENTIFICATION DU CONTRIBUABLE ... ... ... Royaume du Maroc Modèle n ADP010F-10E IMPOT SUR LE REVENU DECLARATION DU REVENU GLOBAL Du / / / / / / / / / Au / / / / / / / / / Direction régionale ou (inter) préfectorale Subdivision Secteur Nom, Prénom(s)

Plus en détail

MARCHE DES VIVANTS 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE

MARCHE DES VIVANTS 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE MARCHE DES VIVANTS 2016 FORMULAIRE DE DEMANDE DE BOURSE TOUS LES RENSEIGNEMENTS CONTENUS DANS CETTE DEMANDE, Y COMPRIS LES DOCUMENTS JOINTS, SERONT TRAITÉS DE MANIÈRE STRICTEMENT CONFIDENTIELLE PAR LE

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

Villejean-Beauregard. Nord- St-Martin. Bourg-L Evèque- La Touche-Moulin du Comte. Centre. Sud-gare. Brequigny

Villejean-Beauregard. Nord- St-Martin. Bourg-L Evèque- La Touche-Moulin du Comte. Centre. Sud-gare. Brequigny LES 9 ZONES DE RENNES Quartiers de ZUS de Iris de Beauregard nord résidentielle centre étendu ouest est ligne gare nord défavorisée sud défavorisée sud résidentielle 1 ZONE NORD RÉSIDENTIELLE La zone est

Plus en détail

IMPÔT DES PARTICULIERS 2008 AIDE-MÉMOIRE

IMPÔT DES PARTICULIERS 2008 AIDE-MÉMOIRE IMPÔT DES PARTICULIERS 2008 AIDE-MÉMOIRE Agence du revenu du Canada : ARC Fédéral : F Québec : Q Sans objet : S. O. Les feuillets, les relevés, les formulaires et les autres documents que vous devez joindre

Plus en détail

Consommation et mode de vie des agriculteurs

Consommation et mode de vie des agriculteurs Consommation et mode de vie des agriculteurs Vanessa Bellamy, Claire Plateau* Les dépenses de consommation des ménages agriculteurs par unité de consommation sont voisines de celles des ouvriers ou des

Plus en détail

Le revenu des immigrants et la famille

Le revenu des immigrants et la famille Le revenu des immigrants et la famille Colleen Dempsey Direction générale de la recherche et de l évaluation Citoyenneté et Immigration Canada Tour Jean-Edmonds Sud, 18 e étage 365, avenue Laurier Ouest

Plus en détail

CHAPITRE 2. Genre, structure du ménage et conditions de vie

CHAPITRE 2. Genre, structure du ménage et conditions de vie CHAPITRE 2 Genre, structure du ménage et conditions de vie Le type de ménage dans lequel vit une personne peut avoir une influence sur son accès aux ressources, telles que la nourriture, les médicaments,

Plus en détail

Le revenu de placements des Canadiens

Le revenu de placements des Canadiens Été 1993 (Vol. 5, N o 2) numéro d'article 6 Le revenu de placements des Canadiens Jason Siroonian En 1990, plus de 9,5 millions de Canadiens, c'est-à-dire un peu plus de la moitié des déclarants fiscaux,

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement

Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement 6a, rue du Verdon 67100 STRASBOURG Téléphone : 0800 747 900 Fonds Départemental de Compensation du Handicap du Bas-Rhin Demande de Financement Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap s adresse

Plus en détail

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS)

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS) (Réservé à l administration) No du dossier : Montant accordé : $ DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE pour l année scolaire 2015-2016 1. IDENTIFICATION DE L ÉLÈVE Document confidentiel Nom de l élève : Adresse :

Plus en détail

Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999

Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999 Enquête unifiée auprès des entreprises Énoncé de la qualité des données Industrie de la construction Année de référence 1999 1. Concepts Les résultats de l'enquête de 1999 sur l'industrie de la construction

Plus en détail

LES PERSONNES HANDICAPÉES

LES PERSONNES HANDICAPÉES LES PERSONNES HANDICAPÉES - 1 - Hébergement et accompagnement de la personne handicapée Règlement départemental d aide sociale 2007 - Personnes handicapées - Personnes âgées 25 LES 1 1 - Hébergement et

Plus en détail

Vu les articles 82 à 90 de l annexe C de la Charte de la Ville de Montréal (RLRQ, chapitre C-11.4);

Vu les articles 82 à 90 de l annexe C de la Charte de la Ville de Montréal (RLRQ, chapitre C-11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT RCG 14-017 RÈGLEMENT SUR LES SUBVENTIONS RELATIVES AUX BÂTIMENTS AFFECTÉS À DES ACTIVITÉS D ÉCONOMIE SOCIALE (PROGRAMME RÉUSSIR@MONTRÉAL ÉCONOMIE SOCIALE) ET MODIFIANT LE RÈGLEMENT

Plus en détail

Annexe C Directives à l intention du conjoint

Annexe C Directives à l intention du conjoint Annexe C Directives à l intention du conjoint 2015-16 Centre de services aux étudiants 1120-2010 12th Avenue Regina, Canada S4P 0M3 306-787-5620 (Regina) 1-800-597-8278 (sans frais) 306-787-1608 (télécopieur)

Plus en détail

Laval Profil statistique. au Québec

Laval Profil statistique. au Québec Laval Profil statistique au Québec L habitation au Québec Profil statistique de l habitation Laval Réalisé par la Société d habitation du Québec Les contenus de cette publication ont été mis au point et

Plus en détail

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES

FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES FICHE DE TERRITOIRE BLANCHETTES DEMOGRAPHIE : 4365 habitants sur le territoire dont 2006 hommes et 2359 femmes. Par tranche d âge : Territoire 0 à 14 ans 15 à 29 ans 30 à 44 ans 45 à 59 ans 60 à 74 ans

Plus en détail

EFUHD 0313-0314 PERSEFU 0315-0316 NUMPERS 0317-0318 NUMADLT 0319-0320 NUMPRS65 0321-0322 NUMCHD07 0323-0324 NUMCHD11 0325-0326 NUMCHD12 0327-0328

EFUHD 0313-0314 PERSEFU 0315-0316 NUMPERS 0317-0318 NUMADLT 0319-0320 NUMPRS65 0321-0322 NUMCHD07 0323-0324 NUMCHD11 0325-0326 NUMCHD12 0327-0328 ***NOTE: Variable EIBENF position 113-120 Prestations d assurance emploi de 1973 to 1995 (Année de revenu) était auparavant appelé UIBENF position 113-120, Prestations d assurance-chômage. TITLE 'Enquête

Plus en détail

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation)

La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation) Revenu Québec www.revenu.gouv.qc.ca La TVQ, la TPS et les immeubles d habitation (construction ou rénovation) Cette publication vous est fournie uniquement à titre d information. Les renseignements qu

Plus en détail

Notice 2 Imposition des époux et de la famille

Notice 2 Imposition des époux et de la famille Notice 2 Imposition des époux et de la famille Valable pour la période fiscale 2015 Les dispositions applicables en matière de droit fiscal peuvent sensiblement différer selon la situation personnelle

Plus en détail

Revenu Montant pour personnes à charge et montant transféré par un enfant aux études

Revenu Montant pour personnes à charge et montant transféré par un enfant aux études Revenu Montant pour personnes à charge et montant transféré par un enfant aux études Annexe A - D (2009-12) Page 1 A Annexe Numéro d'autorisation A. Montant pour enfant mineur aux études postsecondaires

Plus en détail

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014

PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015. novembre 2014 PARAMÈTRES DU RÉGIME D IMPOSITION DES PARTICULIERS POUR L ANNÉE D IMPOSITION 2015 novembre 2014 4. COMPARAISON DES TAUX D INDEXATION DES RÉGIMES D IMPOSITION QUÉBÉCOIS, FÉDÉRAL ET PROVINCIAUX En 2015,

Plus en détail

Municipalité de Blue Sea Règlement 2013-025 relatif aux avertisseurs de fumée En vigueur depuis le 19 mars 2013

Municipalité de Blue Sea Règlement 2013-025 relatif aux avertisseurs de fumée En vigueur depuis le 19 mars 2013 PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE BLUE SEA RÈGLEMENT 2013-025 RÈGLEMENT RELATIF AUX AVERTISSEURS DE FUMÉE CONSIDÉRANT que depuis la commercialisation de l avertisseur de

Plus en détail

A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint

A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint A remplir par l administrateur : Date d évaluation : Date de signature Centre de service : Paiement mensuel Type de dossier: Conjoint FORMULAIRE D EVALUATION INFORMATION DÉBITEUR(RICE) Nom : Prénom : ACS

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction. Méthodologie. 1. Structure et histoire familiale. 2. Vie quotidienne. 3. Séparation / Divorce

SOMMAIRE. Introduction. Méthodologie. 1. Structure et histoire familiale. 2. Vie quotidienne. 3. Séparation / Divorce SOMMAIRE Introduction Méthodologie 1. Structure et histoire familiale 1.1 Composition des familles monoparentales 1.2. Les origines de la monoparentalité 1.3. Durée et fréquence de la monoparentalité 2.

Plus en détail

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers

Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers Étudier au Canada Visas, travail et immigration pour les étudiants étrangers www.cic.gc.ca/etudier Le Canada est doté de l un des systèmes d éducation les meilleurs et les plus respectés au monde. Chaque

Plus en détail

Cyberbulletin. Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? Alexandre Laurin et Finn Poschmann.

Cyberbulletin. Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? Alexandre Laurin et Finn Poschmann. Cyberbulletin 18 Mai 2011 CONSEIL DE COMPÉTITIVITÉ FISCALE I N D É P E N D A N T E R A I S O N N É E P E R T I N E N T E Que sont devenus les taux effectifs marginaux d imposition des Québécois? par Alexandre

Plus en détail

PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air. Écrire en lettres moulées

PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air. Écrire en lettres moulées Formulaire de demande d aide financière PROGRAMME DE CHAUFFAGE SOLAIRE Pour l installation de capteurs pour le chauffage de l air Écrire en lettres moulées Avant-propos Le présent formulaire permet la

Plus en détail

Le prisme de la pauvreté Ce qui aide à lutter contre la pauvreté

Le prisme de la pauvreté Ce qui aide à lutter contre la pauvreté Le prisme de la pauvreté Ce qui aide à lutter contre la pauvreté Publication n o 2009-15-F Le 28 octobre 2009 Revue le 17 mai 2012 Havi Echenberg Division des affaires sociales Service d information et

Plus en détail

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites

Niveau de vie des retraités selon la situation conjugale. Secrétariat général du Conseil d orientation des retraites CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 25 novembre 2015 à 9 h 30 «Structures familiales, transferts intergénérationnels, bien-être» Document N 2 Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de Sainte-Jeanne d Arc (C-16) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2014

LOI DE FINANCES POUR 2014 Note d information du mois de Janvier 2014 Nous vous adressons tous nos vœux de santé, bonheur et prospérité LOI DE FINANCES POUR 2014 FISCALITE DES PARTICULIERS Revalorisation des tranches du barème d

Plus en détail

Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au Canada : la vision du Nouveau-Brunswick

Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au Canada : la vision du Nouveau-Brunswick Le Front commun pour la justice sociale du Nouveau Brunswick, inc. (FCJS) Représenté par Auréa Cormier Conseillère provinciale du FCJS Le rôle du gouvernement fédéral dans la réduction de la pauvreté au

Plus en détail

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires

Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires SENCRL Mise à jour fédérale des projections économiques et budgétaires 12 novembre 2014 Comptables Professionnels agréés et Conseillers en gestion d entreprises Place du Canada, 1010, rue De La Gauchetière

Plus en détail

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur

GUIDE DU FORMATEUR. 3. a) Le site Internet de Statistique Canada : www.statcan.ca b) Où trouver des renseignements sur Trousse d EBA/alphabétisation du Recensement de 2006 EBA ENRICHISSEMENT GUIDE DU FORMATEUR Introduction Contenu Le Guide du formateur sur les activités d enrichissement contient des renseignements à l

Plus en détail

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1)

LA LETTRE DE EDITO. Refonte du barème de l IR. Optimisez votre Impôt sur le revenu! N 26 Mai 2015. Tranches (1) LA LETTRE DE N 26 Mai 2015 EDITO Optimisez votre Impôt sur le revenu! Nous vous proposons dans cette lettre d information les règles principales applicables pour déterminer et optimiser votre impôt sur

Plus en détail

Partie 2 - Déclaration du revenu imposable

Partie 2 - Déclaration du revenu imposable Partie 2 - Déclaration du revenu imposable 1 - Professions salariées, pensions et rentes A Traitements, salaires, indemnités, etc. de source sénégalaise Veuillez compléter les annexes A et A.1 afin d identifier

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 La fiscalité des particuliers 2015-2016 Cas pratique CAS PRATIQUE Énoncé Comme chaque année, M. et Mme FERIER vous sollicitent pour un rendez-vous. Ils souhaitent en effet procéder

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005

Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 Société d habitation et de rénovation du Manitoba ÉTATS FINANCIERS POUR L EXERCICE SE TERMINANT LE 31 MARS 2005 BILAN 31 MARS 2005 A C T I F Encaisse (note 4) 74 459 864 $ 82 151 251 $ Débiteurs et montants

Plus en détail

Définitions. Communauté d'agglomération : Communauté de communes :

Définitions. Communauté d'agglomération : Communauté de communes : Définitions Communauté d'agglomération : La communauté d'agglomération est un établissement public de coopération intercommunale regroupant plusieurs communes formant, à la date de sa création, un ensemble

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Direction générale Statistique - Statistics Belgium Statistique des permis de bâtir North Gate bureau 05.B50 Boulevard du Roi Albert II 16 1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 tél. : 02/277.61.34

Plus en détail

Les migrations polynésiennes en France

Les migrations polynésiennes en France Les migrations polynésiennes en France n mars 1999*, 13 000 personnes nées en Polynésie française résidaient en France métropolitaine. Ce nombre est en forte croissance. C est avant tout une population

Plus en détail

Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil. Version 2013

Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil. Version 2013 Comment déclarer un décès au Directeur de l état civil Version 2013 Table des matières Introduction... 5 1. La langue du formulaire utilisé et la délivrance des documents d état civil... 6 2. Le constat

Plus en détail

POUR LE DROIT AU LOGEMENT DANS LA CMM, DANS 5 ANS, 31 200 NOUVEAUX LOGEMENTS SOCIAUX!

POUR LE DROIT AU LOGEMENT DANS LA CMM, DANS 5 ANS, 31 200 NOUVEAUX LOGEMENTS SOCIAUX! FRONT D ACTION POPULAIRE EN RÉAMÉNAGEMENT URBAIN 180, boulevard René-Lévesque Est, local 105, Montréal (Québec) H2X 1N6 Téléphone : (514) 522-1010 Télécopie : (514) 527-3403 Courriel : frapru@cooptel.qc.ca

Plus en détail

ASSISTANCE JUDICIAIRE (loi du 18.8.95 et règl. gr.-duc. du 18.9.95 - Mémorial A-no 81 du 3.10.95 pages 1913 et suiv.)

ASSISTANCE JUDICIAIRE (loi du 18.8.95 et règl. gr.-duc. du 18.9.95 - Mémorial A-no 81 du 3.10.95 pages 1913 et suiv.) Au BATONNIER DE L ORDRE DES AVOCATS PALAIS DE JUSTICE à LUXEMBOURG DIEKIRCH NOM/Prénom :... ASSISTANCE JUDICIAIRE (loi du 18.8.95 et règl. gr.-duc. du 18.9.95 - Mémorial A-no 81 du 3.10.95 pages 1913 et

Plus en détail

POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE. Vers une société plus humaine

POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE. Vers une société plus humaine POUR UN LOGEMENT PLUS ACCESSIBLE Vers une société plus humaine Budget 2003-2004 Pour un logement plus accessible ISBN 2-550-40544-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2003 Date de parution :

Plus en détail

Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu

Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu Ministère du Revenu du Québec www.revenu.gouv.qc.ca Table des retenues à la source d impôt du Québec sur le revenu Document en vigueur le 1 er janvier 22 Table des matières Introduction... 3 A. Contenu...

Plus en détail

DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE - ANNEXE C

DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE - ANNEXE C DEMANDE D'AIDE FINANCIÈRE - ANNEXE C FORMULAIRE À COMPLÉTER PAR LES PARENTS (GARDIENS) DE L ÉLÈVE ET PAR L ÉLÈVE À RETOURNER À LA DIRECTION DE LA MAISON D ENSEIGNEMENT IMPORTANT : TOUTE DEMANDE DOIT ÊTRE

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P.

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P. SOMMAIRE Communiqué de presse P. 2 Introduction P. 3 Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5 Organisation du pass-foncier. P. 6 Annexes. P. 7 à 19 Accession Sociale Pass -Foncier Page 1 COMMUNIQUE

Plus en détail

Présentation aux membres du Comité permanent des ressources naturelles. État des programmes écoénergie Rénovation

Présentation aux membres du Comité permanent des ressources naturelles. État des programmes écoénergie Rénovation Présentation aux membres du Comité permanent des ressources naturelles État des programmes écoénergie Rénovation Ottawa, 29 avril 2010 Montréal et Ouest du Québec 750, boulevard Marcel-Laurin, bureau 131

Plus en détail

LE REVENU DE BASE, SOCLE D'UNE RÉVOLUTION FISCALE NÉCESSAIRE

LE REVENU DE BASE, SOCLE D'UNE RÉVOLUTION FISCALE NÉCESSAIRE LE REVENU DE BASE, SOCLE D'UNE RÉVOLUTION FISCALE NÉCESSAIRE Marc de Basquiat Août 2014 Contact : marc@de-basquiat.com 1 Revenu de base ou impôt négatif? Michel Foucault 1979 Michel Aglietta 1997 1974

Plus en détail

Guide de gestion Programme de supplément au loyer

Guide de gestion Programme de supplément au loyer Établissement du revenu considéré D 4 1 Après avoir identifié l occupant 1 et l occupant 2, il faut établir le revenu considéré du ménage afin de procéder en premier lieu au calcul du loyer de base. Définition

Plus en détail

Ce règlement sur les taxes et compensations pour l année 2012 est une continuité du budget adopté par le Conseil.

Ce règlement sur les taxes et compensations pour l année 2012 est une continuité du budget adopté par le Conseil. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SHAWINIGAN Règlement SH-391 Règlement sur les taxes et compensations pour l année 2012 Note explicative Ce règlement sur les taxes et compensations pour l année 2012 est une

Plus en détail

Jeux de hasard juillet 2009

Jeux de hasard juillet 2009 juillet 2009 Les recettes nettes tirées des loteries, des appareils de loterie vidéo (ALV), des casinos et des machines à sous à l extérieur des casinos gérés par l État ont augmenté de façon soutenue,

Plus en détail

Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée.

Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée. Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée. Les seules formalités nécessaires consistent en : 1. une demande d identification

Plus en détail

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE

SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE SAINT-LOUIS ET MILE-END À LA LOUPE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE 2001 Ce profil est appuyé par les données issues du recensement de Statistique Canada pour les années 1991, 1996 et 2001. UNE POPULATION HAUTEMENT

Plus en détail

Le surendettement des ménages 2013 183

Le surendettement des ménages 2013 183 LIMOUSIN 183 Région Limousin en chiffres Surendettement Données 2013 2 874 dossiers déposés 3 147 personnes surendettées a) 456 dossiers pour 100 000 habitants b) : 36 202 euros c) Contexte socioéconomique

Plus en détail

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires

Université de Moncton. Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Rapport d étape Étape 2 - Niveau de prestations et options à considérer Décembre 2011 Table

Plus en détail

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012

Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Nombre, répartition et migration des médecins canadiens 2012 Dépenses et main-d œuvre de la santé Notre vision De meilleures données pour de meilleures décisions : des Canadiens en meilleure santé Notre

Plus en détail