Un siècle de formation professionnelle

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un siècle de formation professionnelle"

Transcription

1 Un siècle de formation professionnelle

2 BILLET DU DIRECTEUR L Ecole Technique Ecole des Métiers de Lausanne (ETML) fête son centenaire en Durant la Première Guerre mondiale, la Ville de Lausanne crée une Ecole des métiers pour répondre à la pénurie d ouvriers qualifiés dans les entreprises de la région, tout d abord en mécanique, puis en menuiserie. Elle recrute des formateurs compétents. L excellence des formations proposées et l employabilité des jeunes formés sont rapidement reconnues. Au cours de son siècle d existence, l école est restée attentive aux besoins de l économie locale et a ouvert d autres filières de formation, tant au niveau CFC qu au niveau supérieur ES, ou encore en offrant une classe de préapprentissage. Elle a su suivre l évolution rapide de la société et des métiers en adaptant son offre de formation. La filière "mécanique - électricité" est devenue "automatique"; La "radio - TV" a été renommée "électronique". Cette dernière est à l origine du Technicum vaudois, devenu par la suite Haute Ecole d'ingénieurs de l'etat de Vaud. Aujourd hui, l ETML est une école publique, organisée et financée par le Canton de Vaud. Elle se veut à la fois à l écoute des besoins de l économie et de ceux des jeunes en formation. Elle n entre pas en concurrence avec la formation professionnelle duale, mais cherche à la soutenir et à l encourager. De nombreux échanges d apprentis ont lieu chaque année, confirmant le succès des partenariats établis avec les associations professionnelles et leurs centres de formation. 2

3 Fêter son centenaire, c est l occasion de se rappeler nos valeurs fondatrices, de célébrer l école telle qu elle est aujourd hui et de la préparer à entrer dans son deuxième siècle d existence. Venez nombreux participer à notre centenaire! Soyez encore longtemps nos partenaires pour que l école de demain continue de s adapter au contexte évolutif de notre société et qu elle reste une réponse pertinente aussi bien aux besoins de formation des jeunes qu à ceux des entreprises de notre région! Christophe Unger, directeur 3

4 PRÉSENTATION DE L ÉCOLE PRÉAPPRENTISSAGE Le préapprentissage s'adresse à des jeunes qui finissent leur scolarité obligatoire et qui n'ont pas encore toutes les compétences nécessaires pour entrer avec une forte probabilité de réussite dans une formation professionnelle initiale. Objectifs en 1 an : déterminer le métier, trouver une place de formation, compléter les connaissances scolaires pour entreprendre une formation CFC de 4 ans. EM - AUTOMATIQUE L'automatique est au centre du fonctionnement de tout processus industriel. Il s agit de construire, de mettre en service et d assurer la maintenance de robots industriels et d'installations automatisées très diverses (systèmes de mise en bouteille, d'emballage ou de montage). Le professionnel de cette branche collabore avec des spécialistes d'autres branches. EM - AUTOMOBILE L automobile forme des mécatroniciens. Ceux-ci réalisent des diagnostics sur l'ensemble du véhicule et exécutent les travaux de réparation de manière autonome. Diverses méthodes de diagnostic leur permettent d analyser les situations, de localiser, puis de réparer les dysfonctionnements mécaniques ou électriques. 4

5 EM - BOIS Nbre d élèves par section en 2016 : Etudiants ES Matu. professionnelle plein temps Le bois forme les ébénistes (dont les activités essentielles sont la création de mobilier tel que des armoires, des tables et des chaises de tous les styles ainsi que des aménagements de haute qualité pour nos habitations) et les menuisiers (dont les activités essentielles sont la réalisation d'agencements intérieurs ou extérieurs, de portes, d'éléments vitrés, de plafonds et de cloisons). Polymécaniciens Informaticiens Electroniciens Ebénistes/ Menuisiers Mécatroniciens d'automobile Automaticiens Préapprentis EM - ÉLECTRONIQUE L électronique se concentre sur le développement et la réalisation des commandes d'installations et d'appareils électroniques. Les professionnels de la branche mettent en service et dépannent des installations, mènent à bien leurs projets en collaboration étroite avec des professionnels du même ou d'autres métiers. La profession d'électronicien est suffisamment large pour permettre une évolution professionnelle dans des domaines aussi variés que l'informatique, l'automatique, les télécommunications, l'énergie, etc

6 PRÉSENTATION DE L ÉCOLE EM - INFORMATIQUE L informatique forme des professionnels travaillant à la planification, à l installation, à la mise en service et à la maintenance d installations et d applications informatiques. Ils s occupent des équipements et des logiciels de postes individuels ou reliés en réseau, des systèmes de saisie et de transmission de données et des commandes de processus. C est un métier de service qui exige une collaboration avec tous les professionnels concernés. EM - POLYMÉCANIQUE De la lunette astronomique au tournevis, la polymécanique est au cœur du monde en mouvement et de toutes les industries. En perpétuelle évolution, elle s adapte, innove et maîtrise les nouvelles technologies. L entreprise du XXIe siècle ne se conçoit qu avec une conception et une fabrication assistées par ordinateur ainsi que des machines-outils à commande numérique. MATURITÉ PROFESSIONNELLE La maturité professionnelle constitue un bagage de culture générale idéal en complément à la réussite d un apprentissage. Elle permet, après son obtention, de poursuivre des études en Hautes Ecoles spécialisées (HES). 6

7 ES - GÉNIE ÉLECTRIQUE Les techniciens en génie électrique, spécialisation électronique, conçoivent et développent des circuits électroniques d'équipements. Pour ce faire, ils analysent les fonctions requises et élaborent des montages qui utilisent les technologies les plus actuelles. ES - GÉNIE MÉCANIQUE La formation en génie mécanique permet de concevoir, de dimensionner et de mettre en fabrication des systèmes mécaniques complexes pour travailler dans les domaines tels que l'horlogerie, les machines de transfert, l'industrie des machines ou encore le domaine médical. ES - INFORMATIQUE DE GESTION L'informatique de gestion constitue l'interface entre le système d'information de l'entreprise, la gestion de l'entreprise et les technologies informatiques. Ces spécialistes peuvent donc être actifs dans des domaines très divers comme la gestion et l administration de bases de données ou l administration de parc informatique. ES - TÉLÉCOMMUNICATIONS Les techniciens en télécommunications sont confrontés en permanence à de nouvelles technologies, à des exigences de l'entreprise et à une offre de services en constante évolution. Ils participent à la mise en place et à l'exploitation de réseaux grande distance, privés et publics. 7

8 NOS DIRECTEURS, L ÉVOLUTION DES EFFECTIFS Alexis Petit-Pierre Charles Marti Mécanique Radio Radioélectricité Bois Automobile Monteurs en chauffage 8 Préapprentissage Technicum

9 ET DE NOS FORMATIONS André Genton Robert Besançon Philippe Béguelin Total EM ES Polymécanique Mécanique-électricité Mécanique-électronique Electronique radio TV Automatique Electronique Electronique audio vidéo Mécatronicien d automobile Ecole supérieure Informatique 9

10 INTERVIEWS D ÉLEVES Pourquoi avoir choisi ce métier? Pas de raisons particulières, j étais impressionné par la radio. A l école primaire, mon instituteur m a demandé ce que je voulais faire. Je lui ai dit que je voulais être radio-électricien à l Ecole des métiers. Il m a dit que je n y arriverais pas... et j ai réussi! René Altenbach A terminé l EML en 1961 comme radioélectricien Aviez-vous rencontré des difficultés dans ce métier? J ai eu beaucoup de difficultés, car mon père était boulanger-pâtissier, et, suite à des accidents survenus dans sa boulangerie, j ai dû travailler avec lui le week-end. Des fois, je me levais à 2h du matin et prenais le train à 6h à Aigle, où j habitais. Il m est arrivé de m endormir aux cours. J ai donc eu des difficultés, mais j ai réussi ma formation. Quel était votre outil de travail principal, celui que vous utilisiez le plus? L énergie en premier lieu, car s il fallait faire quelque chose, on devait rester jusqu à ce que cela fonctionne, quelle que soit l heure. Je ne comptais pas mon temps, car j ai appliqué la devise «Un c... qui marche va beaucoup plus loin qu un type bien élevé qui reste assis». Sinon, mes outils principaux étaient la lime et le multimètre, que l on avait fabriqués nous-mêmes. 10

11 Pourquoi avoir choisi ce métier? J aime bien les voitures. J aime aussi réparer les choses et voir la satisfaction des clients quand cela fonctionne. C est ce qui m a fait choisir ce métier. Pour vous, quels sont les points positifs à faire un apprentissage à l ETML? A l ETML, on nous laisse le temps de bien apprendre et d assimiler les concepts. Il n y a pas d urgence à produire et être rentable comme chez un patron. De plus, chez un patron, on ne va pas pouvoir tout pratiquer. Tout ce que l on voit en théorie, on l exerce. Je connais quelqu un qui travaille dans un garage, et il me dit que c est différent. Chez un patron, on peut voir un concept en théorie mais ne jamais le l appliquer, contrairement à l ETML où l on voit toutes les facettes du métier. Il y a aussi le fait d avoir plus de vacances que dans un garage. Inès Osorio Marques Actuellement à l ETML comme mécatronicienne d automobile Et les inconvénients? A part le fait de ne pas avoir de salaire, je ne vois pas d inconvénients. Quel est votre outil de travail principal, celui que vous utilisez le plus? Il s agit d un testeur de diagnostic pour relever les pannes des véhicules. 11

12 12 ALBUM PHOTO

13 13

14 ÉVÉNEMENTS DU 100 e 17 mars Journée officielle 24 avril 100 jeunes courent aux 10 km de Lausanne 28 avril Journée des anciens (élèves et professeurs) 18 août Journée du personnel 9 sept. Journée des élèves: sport à Vidy et soirée aux Docks : «L'ETML a un incroyable talent!» 7-19 nov. Exposition au Forum de l'hôtel-de-ville 29 nov. - 4 déc. Salon des métiers 10 déc. Portes ouvertes «spécial centenaire», clôture des festivités 14

15 SPONSORS SPONSORS L & XL Alder et Eisenhut AG ESCATEC AETL Centre Patronal Collano AG Swisport Sàrl MEM SA Feller by Schneider Electric SPONSORS M Les 20 km de Lausanne Berner AG Montagetechnik Blaser AG Swisslube Bugnard SA Fehlmann AG GINOX Food system SA Leitz Gmbh Leuba & Michel SA MW Programmation CNC Rochat SA UMV Usines Métallurgiques de Vallorbe Wetrok SA 15

16

La mission Mecaforma. la mission mecaforma

La mission Mecaforma. la mission mecaforma La mission Mecaforma MECAFORMA est un projet de valorisation de l industrie de précision suisse mis en œuvre par diverses associations professionnelles de ce secteur. MECAFORMA a pour objectif d informer

Plus en détail

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Rapport d activité 2011 1. Message du Président Durant sa 8ème année d activité, la Fondation a pu poursuivre

Plus en détail

TECHNICIEN-NE ES. Technique du bois

TECHNICIEN-NE ES. Technique du bois TECHNICIEN-NE ES Technique du bois RÉPUBLIQUE ET CANTON DE GENÈVE DÉPARTEMENT DE L INSTRUCTION PUBLIQUE ENSEIGNEMENT SECONDAIRE II POSTOBLIGATOIRE Centre de Formation Professionnelle - Construction Table

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

La formation professionnelle initiale en Suisse

La formation professionnelle initiale en Suisse La formation professionnelle initiale en Suisse Une tâche trois partenaires La formation professionnelle est une tâche qui relève : De la Confédération Des cantons Des organisations du monde du travail.

Plus en détail

ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR)

ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR) ROCARE-TIC SENEGAL ECOLE FRONT DE TERRE (Ville de DAKAR) TRANSCRIPTION DE L ENTRETIEN AVEC L ENSEIGNANT NON TIC N 1 Ce 26/01/05 Légende : En 1 : représente l enseignant non TIC N 1 C 1 : représente le

Plus en détail

APERÇU DES MULTIPLES POSSIBILITÉS DANS LES PROFESSIONS TIC

APERÇU DES MULTIPLES POSSIBILITÉS DANS LES PROFESSIONS TIC APERÇU DES MULTIPLES POSSIBILITÉS DANS LES PROFESSIONS TIC SANS TIC RIEN NE FONCTIONNE! «Peu importe qu il s agisse de la télévision, d une banque, du contrôle des feux routiers, de l atelier d un garage

Plus en détail

Rapport de la Commission des pétitions chargée d'étudier la pétition concernant la perte d'emplois des préparateurs en pharmacie

Rapport de la Commission des pétitions chargée d'étudier la pétition concernant la perte d'emplois des préparateurs en pharmacie Secrétariat du Grand Conseil P 1661-A Date de dépôt : 25 août 2008 Rapport de la Commission des pétitions chargée d'étudier la pétition concernant la perte d'emplois des préparateurs en pharmacie Rapport

Plus en détail

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI)

Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Initiative A2 : École La Relève de Saint-Elzéar Promoteur : Pierre Arsenault, responsable et gestionnaire du Centre d accès communautaire internet (CACI) Intervenante : Édith Arsenault, conseillère pédagogique

Plus en détail

Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. Emploi au niveau de la licence. Emploi non qualifié. En recherche d'un emploi

Situation générale des diplômés 2008/2009 au 1er mars 2010. Emploi au niveau de la licence. Emploi non qualifié. En recherche d'un emploi 008/009 IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Automatique et Informatique Industrielle (AI) spécialité Systèmes Industriels Automatisés et Maintenance (SIAM) parcours automatismes

Plus en détail

À propos d interaction (2)

À propos d interaction (2) fiche pédagogique FDLM N 379 / EXPLOITATION DES PAGES 26-27 PAR PAOLA BERTOCCHINI ET EDVIGE COSTANZO LES INTERACTIONS EN CLASSE DE LANGUE CONSTI- TUENT UN RÉSEAU COMPLEXE QUI CONCERNE ENSEI- GNANT ET APPRENANTS,

Plus en détail

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement»

Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» Le magazine AIRES : «Handicap mental et recrutement» N 1 Novembre 2015 Créée il y a 19 ans, la semaine européenne de l emploi des personnes handicapées a pour objectif de lutter contre les préjugés, et

Plus en détail

Revise Edexcel GCSE French Practice Exam Paper. Audio Transcript

Revise Edexcel GCSE French Practice Exam Paper. Audio Transcript Revise Edexcel GCSE French Practice Exam Paper Audio Transcript Page 111 Birthdays Listening 69 Question 1 [Grade G] Example Pierre? Mon anniversaire, c est le 12 septembre. Part 1 Joséphine? Mon anniversaire,

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Le MancheLab : un fab lab pour la Manche

Le MancheLab : un fab lab pour la Manche Saint-Lô, le 03 février 2013 Le MancheLab : un fab lab pour la Manche Le 25 juin 2013, l État, via la DGCIS (Direction Générale de la Compétitivité de l Industrie et des Services), a lancé un appel à projets

Plus en détail

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII)

Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) Maîtrise Génie électrique et informatique industrielle (GEII) La population de diplômés de l IUP Génie Informatique et Statistique est de 35 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 88,5 % (3

Plus en détail

Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg)

Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg) Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg) «J étais vraiment surpris de gagner le Prix de la réadaptation professionnelle! Ce prix est une bonne chose, il peut

Plus en détail

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux.

J ai aidé à préparer et à servir et les gens ont été très sympathiques avec moi. C est fatigant, mais avec des horaires normaux. Témoignage 1 Voici le témoignage de Kevin : J ai passé une semaine d observation au restaurant d entreprise d une grosse société qui travaille pour l espace et fabrique des satellites. Tous les midis,

Plus en détail

Se former tout au long de la vie

Se former tout au long de la vie Se former tout au long de la vie La propose : 3 langues vivantes (anglais, allemand, espagnol) Des formations générales (bac littéraire ; bac scientifique) Des formations technologiques (bac sciences et

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE Baccalauréat professionnel spécialité Technicien Menuisier Agenceur

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE Baccalauréat professionnel spécialité Technicien Menuisier Agenceur LIVRET D ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE Baccalauréat professionnel spécialité Technicien Menuisier Agenceur NOM : Prénom : SOMMAIRE Baccalauréat professionnel spécialité Technicien Menuisier Agenceur... 3

Plus en détail

Thème : Rapport de Stage LA MISE EN PLACE D UN RÉSEAU LOCAL. Réalisé par : Encadré par :

Thème : Rapport de Stage LA MISE EN PLACE D UN RÉSEAU LOCAL. Réalisé par : Encadré par : OFPPT C.F.M.O.T.I I.S.T.A T.I.C Sidi Màarouf. Rapport de Stage Thème : LA MISE EN PLACE D UN RÉSEAU LOCAL Réalisé par : Encadré par : Encadrant Etablissement : Mr ZIANE HATIM. Encadrant Entreprise : Filière

Plus en détail

Les démons de Deming

Les démons de Deming Les démons de Deming Le gourou du management pense que les entreprises américaines démotivent complètement leur personnel The Wall Street Journal, 1er juin 1990 Si vous demandez à W. Edwards Deming ce

Plus en détail

Bachelor of Science en. Électricité et systèmes de communication. Électricité et systèmes de communication

Bachelor of Science en. Électricité et systèmes de communication. Électricité et systèmes de communication Haute école spécialisée bernoise Électricité et systèmes de communication Jlcoweg 1 3400 Burgdorf Téléphone +41 34 426 68 25 office.ekt@bfh.ch ti.bfh.ch/electro Bachelor of Science en Électricité et systèmes

Plus en détail

les mandats qui leur ont été confiés de manière systématique,

les mandats qui leur ont été confiés de manière systématique, Profils professionnels des apprentissages Polymécanicien/ne Mécanicien/ne de production Praticien/ne en mécanique Polymécanicien/ne profil E et B CFC Profil de la profession Les polymécaniciens CFC fabriquent

Plus en détail

STAGE AUX ARCHIVES HISTORIQUES DE PATEK PHILIPPE SA

STAGE AUX ARCHIVES HISTORIQUES DE PATEK PHILIPPE SA STAGE AUX ARCHIVES HISTORIQUES DE PATEK PHILIPPE SA Partie A Mathieu Lourdin Responsable du stage : Mme Flavia Ramelli Cours : stage professionnel Professeure : Mme Ariane Rezzonico Août-octobre 2014 1

Plus en détail

Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES)

Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES) Réalisé par la classe de 3ème DP3 du Collège Miramaris (Miramas) COMPTE-RENDU DE LA VISITE DE L ENTREPRISE SABATIER (VITROLLES) Le car est venu nous chercher à 13h30 au collège et nous a déposé devant

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

Bienvenue! Arthur / atelier scientifique / année scolaire 2014/2015

Bienvenue! Arthur / atelier scientifique / année scolaire 2014/2015 Bienvenue! Arthur / atelier scientifique / année scolaire 2014/2015 Une offre logistique unique Horaire continu, de 7 heures 30 à 18 heures 00 y compris le mercredi après-midi. Accueil garanti pendant

Plus en détail

Programme d activités

Programme d activités Programme d activités Table des matières Les principes de bases de notre programme d activités 3 Les objectifs du service de garde en milieu scolaire 3 Un programme en harmonie 4 Le service de garde un

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants

Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants Thème : Le travail des enfants Rédaction : Yann Durand Traduction : Femmes Hommes Age IN/OUTRO X indifférent Narrateur X Env. 25 ans Abdoulaye

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Optimiser notre potentiel, ouvrir des perspectives

Optimiser notre potentiel, ouvrir des perspectives PLR.Les Libéraux-Radicaux Neuengasse 20 Case postale 6136 CH-3001 Berne T +41 (0)31 320 35 35 F +41 (0)31 320 35 00 info@plr.ch www.plr.ch Adopté par l Assemblée des délégués du 28 juin 2014 Notre but

Plus en détail

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France

Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France Sondage réalisé à l occasion du Salon des Entrepreneurs 2010 Les moins de 30 ans et l esprit d entreprise en France 21 janvier 2010 - Le Meurice Méthodologie page 2 Méthodologie Étude quantitative réalisée

Plus en détail

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΔΙΕΥΘΥΝΣΗ ΜΕΣΗΣ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗΣ ΚΡΑΤΙΚΑ ΙΝΣΤΙΤΟΥΤΑ ΕΠΙΜΟΡΦΩΣΗΣ

ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΔΙΕΥΘΥΝΣΗ ΜΕΣΗΣ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗΣ ΚΡΑΤΙΚΑ ΙΝΣΤΙΤΟΥΤΑ ΕΠΙΜΟΡΦΩΣΗΣ ΥΠΟΥΡΓΕΙΟ ΠΑΙΔΕΙΑΣ ΚΑΙ ΠΟΛΙΤΙΣΜΟΥ ΔΙΕΥΘΥΝΣΗ ΜΕΣΗΣ ΕΚΠΑΙΔΕΥΣΗΣ ΚΡΑΤΙΚΑ ΙΝΣΤΙΤΟΥΤΑ ΕΠΙΜΟΡΦΩΣΗΣ ΤΕΛΙΚΕΣ ΕΝΙΑΙΕΣ ΓΡΑΠΤΕΣ ΕΞΕΤΑΣΕΙΣ ΣΧΟΛΙΚΗ ΧΡΟΝΙΑ 2009-2010 Μάθημα: Γαλλικά Επίπεδο: 2 Ενήλικες Διάρκεια: 2 ώρες

Plus en détail

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE

VANDENBROUCKE Jimmy. RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE VANDENBROUCKE Jimmy TC1C RAPPORT DE STAGE Découverte de l entreprise CELTIC LEVAGE CELTIC LEVAGE Manutention Transfert Stockage int / ext - Transport 03 21 45 04 28 03 21 45 22 68 PRESENTATION Celtic levage

Plus en détail

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions :

Mes besoins et mes objectifs Les buts de cet outil sont de vous : Instructions : Outil Mes besoins et mes objectifs L outil Mes besoins et mes objectifs est un guide de réflexion qui contient une série de pistes et de questions à aborder en vue de préparer le transfert de votre entreprise.

Plus en détail

DONNE-TOI LES MOYENS DE TES AMBITIONS. INTÈGRE L IFA CHAUVIN. PASSION INDUSTRIE

DONNE-TOI LES MOYENS DE TES AMBITIONS. INTÈGRE L IFA CHAUVIN. PASSION INDUSTRIE DONNETOI LES MOYENS DE TES AMBITIONS. INTÈGRE L IFA CHAUVIN. PASSION INDUSTRIE L IFA CHAuVIN FOCuS CCI ParisIdF L IFA CHAUVIN fait partie du dispositif de formation de la CCI ParisÎledeFrance, qui recense

Plus en détail

Baccalauréat professionnel Systèmes Électroniques Numériques Session 2012/2013. Dossier de CCF de Prévention Santé et Environnement.

Baccalauréat professionnel Systèmes Électroniques Numériques Session 2012/2013. Dossier de CCF de Prévention Santé et Environnement. Simon VLIEGHE 17/06/1994 Lycée Colbert de Tourcoing Professeur de PSE : Mme COQUET Baccalauréat professionnel Systèmes Électroniques Numériques Session 2012/2013 Dossier de CCF de Prévention Santé et Environnement

Plus en détail

Troisième DDEC-26/01. Organigramme post-troisième BTS. IUT / Prépa TSI. Bac STI2D M.C. ENR. Vie active ET MI IPM IRIS- CPI SEN ELEEC CAP

Troisième DDEC-26/01. Organigramme post-troisième BTS. IUT / Prépa TSI. Bac STI2D M.C. ENR. Vie active ET MI IPM IRIS- CPI SEN ELEEC CAP Organigramme post-troisième Vie active M.C. ENR BTS ET MI IPM IRIS- CPI IUT / Prépa TSI Bacs professionnels Bacs technologiques CAP SEN ELEEC Bac STI2D PRO Elec CSI TISEC TMSEC MEI TU ITEC S.I.N. E.E A.C.

Plus en détail

Connecte-toi aux nouvelles technologies

Connecte-toi aux nouvelles technologies Connecte-toi aux nouvelles technologies Les métiers des TIC des métiers branchés Bien choisir Toutes les informations utiles. Cette brochure doit t orienter dans tes choix de formation. Choisir n est pas

Plus en détail

Technologues et techniciens en génie industriel et en génie de fabrication (CNP 2233)

Technologues et techniciens en génie industriel et en génie de fabrication (CNP 2233) Technologues et techniciens en génie industriel et en génie de fabrication (CNP 2233) Description de la profession Les technologues et les techniciens en génie industriel et en génie de fabrication sont

Plus en détail

Synthèse de mémoire de master

Synthèse de mémoire de master Synthèse de mémoire de master Département des sciences de l éducation Centre d enseignement et de recherche francophone des enseignant-e-s du secondaire I et II (CERF) Comment les enseignants soutiennent-ils

Plus en détail

Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis

Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis Chapitre 2 La reconnaissance et la validation des acquis Qualifications + 14 I. Obtenir une attestation de qualifications 14 Qui est concerné? 14 Comment s y prendre? 14 Quel est le coût d une procédure?

Plus en détail

Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie

Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie Brevet fédéral de Chef-fe de projet ou Chef-fe de production en menuiserie/ébénisterie Partenariat: Chef de projet - Chef de production Après l obtention du certificat fédéral de capacité, le premier stade

Plus en détail

Le système dual de la formation professionnelle de la Suisse

Le système dual de la formation professionnelle de la Suisse 1 Le système dual de la formation professionnelle de la Suisse Organisation, apports et limites Yves Chochard Atelier de l Observatoire compétences-emploi, avril 2013 2 Présentation personnelle Yves Chochard

Plus en détail

S t Aubin La Salle. BAC professionnel CAP

S t Aubin La Salle. BAC professionnel CAP BAC professionnel ELEEC - Electrotechnique, Energie, Equipements Communicants SEN - Systèmes Electroniques Numériques MT - Microtechniques PC - Plastiques et Composites TCI - Technicien en Chaudronnerie

Plus en détail

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports

ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI. Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports ROYAUME DU CAMBODGE NATION RELIGION ROI Ministère de l Éducation, de la Jeunesse et des Sports Politique sur la vision pour 2030 de l enseignement supérieur Mars 2014 Préface L enseignement supérieur joue

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

Mon BTS en 7 JOURS! Réviser est plus simple que tu le penses! Teach and Style - Apprendre autrement. 1re édition

Mon BTS en 7 JOURS! Réviser est plus simple que tu le penses! Teach and Style - Apprendre autrement. 1re édition Mon BTS en 7 JOURS! Réviser est plus simple que tu le penses! Teach and Style - Apprendre autrement 1re édition Jour 1 Rappel des objectifs: - L accès à l emploi et le choix d un régime juridique - Le

Plus en détail

Mon portefolio de compétences

Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 1 Nom prénom de l élève Année Classe Etablissement Mon portefolio de compétences portfolio de compétences 2 Les compétences que je dois avoir acquis en fin de scolarité obligatoire

Plus en détail

Définition du domaine de la GESTION

Définition du domaine de la GESTION Nom : Groupe : 51 Tu peux vouloir lire la définition ou répondre au questionnaire ou même faire les deux pour constater si ce domaine t intéresse. Définition du domaine de la GESTION La gestion est synonyme

Plus en détail

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE

GPAO : MAITRISER SA LOGISTIQUE ET SES FLUX A VALEUR AJOUTEE Dans les périodes de crise, la capacité des entreprises industrielles à maîtriser leurs modèles économiques et leur apport de valeur ajoutée est une des compétences clés. Les tensions sur les prix de revient

Plus en détail

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Qu est-ce que le Passeport Orientation/Formation? Le passeport Orientation/Formation est un document qui vous permet de faire le point sur vos compétences

Plus en détail

Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant.

Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant. Cours Molière Etablissement scolaire privé hors contrat* Etudier au Cours Molière c est l assurance d une prise en charge totale de votre enfant. * Etablissement indépendant financièrement, il n est pas

Plus en détail

Les créateurs d entreprise & la création d emplois

Les créateurs d entreprise & la création d emplois Les créateurs d entreprise & la création d emplois Un sondage exclusif mené par OpinionWay pour Sondage réalisé à l occasion du 18 ème Salon des Entrepreneurs de Paris - 2 & 3 février 2011 au Palais des

Plus en détail

Forum international de l Education physique et du Sport 4-5-6 novembre 2005 Cité Universitaire Internationale de Paris SNEP Centre EPS et Société

Forum international de l Education physique et du Sport 4-5-6 novembre 2005 Cité Universitaire Internationale de Paris SNEP Centre EPS et Société Forum international de l Education physique et du Sport 4-5-6 novembre 2005 Cité Universitaire Internationale de Paris SNEP Centre EPS et Société Thierry Tribalat AEEPS Santé et EPS Nous nous associons

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques)

SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) BOUCHENOIRE MENIN Julie TS2 SPECIALITE ISN (Initiation aux Sciences Numériques) Groupe : MIGNOT Maëlys BOUCHENOIRE MENIN Julie Projet : SURFNET 2014-2015 1. Présentation du projet, origine, but et lancement

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Rapport d activité 2010 1. Message du Président Durant sa 7ème année d activité, la Fondation a pu poursuivre

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Sondage Swisscom Business Booster. Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015

Sondage Swisscom Business Booster. Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015 Sondage Swisscom Business Booster Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015 Inhalt 2 1. Situation initiale 3 2. Objectif 4 3. Présentation de l enquête

Plus en détail

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС I. COMPRÉHENSION ORALE Texte 1 1. Pour aller en France, Maria

Plus en détail

Informations pour les exposants

Informations pour les exposants Le salon de l emploi suisse pour professions de santé du 25 au 28 octobre 2016 Messe Zurich Informations pour les exposants Trouver du personnel qualifié le plus grand défi des prestataires de services

Plus en détail

LES BÂTISSEURS DE FUTUR

LES BÂTISSEURS DE FUTUR LES BÂTISSEURS DE FUTUR «Fier(e)s d apporter notre pierre à l édifice!» «J avais la moyenne au collège, mais je n aimais pas trop rester assis sur une chaise. Je préférais apprendre en travaillant. Avoir

Plus en détail

La seule école de radio, reconnue en Métropole et dans l Océan Indien délivrant des titres professionnels

La seule école de radio, reconnue en Métropole et dans l Océan Indien délivrant des titres professionnels Studio École de France - Antenne de La Réunion La seule école de radio, reconnue en Métropole et dans l Océan Indien délivrant des titres professionnels de niveau Bac+2 1 EN PARTENARIAT AVEC Lorsque j

Plus en détail

FACTSHEET FIT FIT EN INFORMATIQUE. sur le programme d encouragement de la Fondation Hasler

FACTSHEET FIT FIT EN INFORMATIQUE. sur le programme d encouragement de la Fondation Hasler FACTSHEET FIT FIT EN INFORMATIQUE sur le programme d encouragement de la Fondation Hasler LA FONDATION HASLER Créée en 1948 par Gustav Hasler, la Fondation Hasler encourage les technologies de l information

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Ast & Fischer SA, Wabern

Ast & Fischer SA, Wabern Ast & Fischer SA, Wabern Daniel Troxler, employeur L automne passé, j ai reçu un appel téléphonique lors duquel on m a demandé si j étais intéressé à en savoir plus sur le programme d intégration «Job

Plus en détail

Les arts et le multimédia. Colloque école orientante 24 mars 2011

Les arts et le multimédia. Colloque école orientante 24 mars 2011 Les arts et le multimédia Colloque école orientante 24 mars 2011 Intentions de l atelier Informer les participants sur les programmes d arts et multimédia du secondaire Présenter quelques avenues professionnelles

Plus en détail

L entreprise : Production. La fonction Production

L entreprise : Production. La fonction Production La fonction Production Sommaire La fonction de production... 1 La gestion de la production... 2 Types de gestion des flux... 2 flux poussés... 2 flux tirés... 2 La méthode kanban... 2 flux tendus... 2

Plus en détail

Droit Examen. Examen modulaire SVF-ASFC. Durée de l'examen: 60 minutes

Droit Examen. Examen modulaire SVF-ASFC. Durée de l'examen: 60 minutes Examen modulaire SVF-ASFC Edition Automne 2010 Droit Examen Durée de l'examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: LEg, CC, CO, LRFP, LPD, Loi sur le travail et Loi sur la participation, sur support

Plus en détail

Apprentis en difficultés dans leur apprentissage et fonctionnement d'un dispositif de soutien

Apprentis en difficultés dans leur apprentissage et fonctionnement d'un dispositif de soutien Quel destin après une rupture d'apprentissage? 21 mars 2013 Apprentis en difficultés dans leur apprentissage et fonctionnement d'un dispositif de soutien François Rastoldo Service de la recherche en éducation

Plus en détail

Revue de presse du 1 er au 30 avril 2013

Revue de presse du 1 er au 30 avril 2013 25 mars 2013 : La BD «Webtrip» veut passer au papier. Le Festival Lyon BD souhaite publier la première saison de l album Webtrip en album papier. L album «Webtrip» reprendra les planches de l aventure

Plus en détail

Réception en l honneur des sportifs de haut niveau et des entreprises engagés dans le Pacte de performance. Lundi 8 juin 2015 - Matignon

Réception en l honneur des sportifs de haut niveau et des entreprises engagés dans le Pacte de performance. Lundi 8 juin 2015 - Matignon Réception en l honneur des sportifs de haut niveau et des entreprises engagés dans le Pacte de performance Lundi 8 juin 2015 - Matignon Le Pacte de performance repose sur un engagement mutuel de l État,

Plus en détail

Référentiels métiers de l'éclairage

Référentiels métiers de l'éclairage Référentiels métiers de l'éclairage S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Garant du bon déroulement technique de l éclairage d un spectacle ou d un événement, c est un technicien

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE DE L'ÉCOLE : TÂCHES ET COMPÉTENCES

LA BIBLIOTHÈQUE DE L'ÉCOLE : TÂCHES ET COMPÉTENCES LA BIBLIOTHÈQUE DE L'ÉCOLE : TÂCHES ET COMPÉTENCES Présentation «Les bibliothèques scolaires sont plus indispensables que jamais. Les écoles québécoises doivent reconnaître l'enjeu stratégique et l'importance

Plus en détail

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire).

DESS GMP. Enfin, l origine géographique est très régionale pour 76,5 % de Bretagne et 17,5 % des Pays de Loire (Loire Atlantique et Maine et Loire). DESS GMP La population de diplômés du DESS GMP est de 18 pour l année 003. Dans le cadre de l enquête 005, 94 % de cette population a répondu au questionnaire téléphonique. Une population encore très masculine

Plus en détail

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier»

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier» 2012 Taxe d apprentissage «Chefs d entreprises, entrepreneurs : vous possédez une fibre sociale et sportive, et vous souhaiteriez mettre en valeur l engagement citoyen de votre entreprise. Faites confiance

Plus en détail

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui

Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution. Professeur Mohamed Reghioui Chaîne logistique : approvisionnement, stocks, production et distribution Professeur Mohamed Reghioui Version 1 P2010 M.Reghioui - 2011 1 Informations générales sur le module Intervenant: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com)

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE

GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE Secteur Santé et Sécurité École Polytechnique Octobre 2014 GUIDE D ACCUEIL SANTÉ ET SÉCURITÉ À L ATTENTION D UN NOUVEL EMPLOYÉ INFORMATION DE BASE 1 QUE FAUT IL FAIRE EN CAS D URGENCE? 2 En cas d urgence

Plus en détail

Guide de la réussite

Guide de la réussite Guide de la réussite Demeurez concentré sur le programme: Un programme qui a fait ses preuves Un programme que tout le monde peut maîtriser Tout le monde démarre avec les mêmes étapes de réussite Optez

Plus en détail

Planificateur/trice-Electricien/ne CFC

Planificateur/trice-Electricien/ne CFC elektriker.ch elettricista.ch electriciens.ch Planificateur/trice-Electricien/ne CFC Détermination Raisonnement abstrait et logique Sens de l'organisation Esprit d'équipe Ton avenir en tant que planificateur-électricien/ne

Plus en détail

Rapport pratique. Loiseau Jean (exemple) Personne en formation Nom/Prénom. Loiseau Jean. Numéro de candidat(e) Sexe (cocher la case qui convient)

Rapport pratique. Loiseau Jean (exemple) Personne en formation Nom/Prénom. Loiseau Jean. Numéro de candidat(e) Sexe (cocher la case qui convient) Personne en formation Nom/Prénom Loiseau Jean Numéro de candidat(e) Sexe (cocher la case qui convient) Date de naissance/ Citoyenneté Entreprise formatrice Nom/Lieu Branche masculin féminin XX.XX.XXXX,

Plus en détail

MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES

MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES MAITRISE DE SOI ÉCOLE SECONDAIRE PREMIER ET DEUXIÈME CYCLES Les élèves ayant des troubles d apprentissage ou un trouble du déficit de l attention avec hyperactivité (TDA/H) ont souvent de la difficulté

Plus en détail

+ Projet. Professionnel Personnalisé. L1 Psycho Béziers 2015-2016. Semestre 2. J. Vidal. julien.vidal@ univ-montp3.fr

+ Projet. Professionnel Personnalisé. L1 Psycho Béziers 2015-2016. Semestre 2. J. Vidal. julien.vidal@ univ-montp3.fr + Projet Professionnel Personnalisé L1 Psycho Béziers 2015-2016 Semestre 2 J. Vidal julien.vidal@ univ-montp3.fr Objectif : Elaborer ses projets professionnels personnalisés + (PPP) avec le soutien d un

Plus en détail

Séance d information du 24 novembre 2015 Electricité du Bâtiment rentrée 2015-2016

Séance d information du 24 novembre 2015 Electricité du Bâtiment rentrée 2015-2016 OFPC Séance d information du 24 novembre 205 Electricité du Bâtiment rentrée 205-206. Communication de l OFPC 2. Communication du CFPC 3. Nouvelles ordonnances 205 (OFPi) 4. Rentrée 206-207 5. Divers Rampe

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

LE COLLEGE SAINT-ANATOILE

LE COLLEGE SAINT-ANATOILE 21 QUESTIONS POUR EXPLIQUER LE COLLEGE SAINT-ANATOILE TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 CE QU ON APPREND AU COLLEGE 1. Qu est-ce-que le collège? 2. Qu est-ce que l enseignement privé? 3. A quoi servent les

Plus en détail

Le Service d aide à l emploi

Le Service d aide à l emploi Le Service d aide à l emploi Un service du Centre de ressources éducatives et communautaires pour adultes (Créca) en collaboration avec le Centre local d emploi (CLE) Ahuntsic- Cartierville. Alphabétisation

Plus en détail

GreenPeak Livre Blanc Family@Home transforme la maison connectée en maison intelligente Smart Home

GreenPeak Livre Blanc Family@Home transforme la maison connectée en maison intelligente Smart Home GreenPeak Livre Blanc Family@Home transforme la maison connectée en maison intelligente Smart Home Par Cees Links Fondateur et PDG GreenPeak Technologies www.greenpeak.com Nos anciennes maisons d aujourd

Plus en détail

U F M E UNION DES FABRICANTS EXTÉRIEURES. www.ufme.fr DE MENUISERIES

U F M E UNION DES FABRICANTS EXTÉRIEURES. www.ufme.fr DE MENUISERIES U F M E UNION DES FABRICANTS DE MENUISERIES EXTÉRIEURES www.ufme.fr Aujourd hui, l UFME est la seule organisation professionnelle représentant les portes et fenêtres tous matériaux. QUI EST L UFME? Ses

Plus en détail

Choisir un mode de dialogue ou de diffusion adapté à un besoin de communication

Choisir un mode de dialogue ou de diffusion adapté à un besoin de communication 3 Fiche professeur Mettre en place de la réalité augmentée CI 10 : Gestion des informations numériques Auteur : Pascal Pujades Mai 2014 T 4.3.1 Je sais T 5.1.1 Je sais en parler T 5.3.1 Je sais T 5.3.2

Plus en détail

Examens RH. Association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs en ressources humaines

Examens RH. Association faîtière suisse pour les examens professionnels et supérieurs en ressources humaines Examens RH Assistant/e en gestion du personnel avec certificat association faîtière Spécialiste en ressources humaines avec brevet fédéral Responsable en ressources humaines avec diplôme fédéral Association

Plus en détail

"Transfert de technologie" De Bernard Vittoz (avril 2005) «L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne fait une concurrence déloyale à l Industrie».

Transfert de technologie De Bernard Vittoz (avril 2005) «L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne fait une concurrence déloyale à l Industrie». "Transfert de technologie" De Bernard Vittoz (avril 2005) «L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne fait une concurrence déloyale à l Industrie». C est en ces termes qu un conseiller national apostropha

Plus en détail

Soutien scolaire. Mode d emploi

Soutien scolaire. Mode d emploi Soutien scolaire Mode d emploi Raïssa MALU Madimba KADIMA-NZUJI Soutien scolaire Mode d emploi L Harmattan, 2011 5-7, rue de l Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr

Plus en détail

HICHAMOVIC LE PLAN. 1 Définition. 2 Nature du travail. 3 Condition du travail. 4 Vie professionnel. 5 Compétences. 6 Annonces. Hichamovic118@gmail.

HICHAMOVIC LE PLAN. 1 Définition. 2 Nature du travail. 3 Condition du travail. 4 Vie professionnel. 5 Compétences. 6 Annonces. Hichamovic118@gmail. LE PLAN 1 Définition. 2 Nature du travail. 3 Condition du travail. 4 Vie professionnel. 5 Compétences. 6 Annonces. 1. Définition Le développeur est un informaticien capable de créer de A à Z un logiciel

Plus en détail

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1.

Les Verts Réponse à la consultation. Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise. Questionnaire -standard. 1. Les Verts Réponse à la consultation Avenir de la formation professionnelle neuchâteloise Questionnaire -standard 1.1 Entreprises a. Réactiver les entreprises autorisées à former et qui ne forment pas et

Plus en détail