Année budgétaire 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Année budgétaire 2012"

Transcription

1 Année bdgétaire 2012

2 2 Avant d aller pls loin Portée sr les fonds baptismax il y a 5 ans, l Académie de la Mobilité, cellle de formation d Grope TEC, pose ajord hi n premier bilan. Strctre reconne a sein d Grope por son efficacité, l Académie s est a fil d temps positionnée à l extérier comme n acter important disposant d ne réelle expertise. En 2012, 3 rendez-vos majers étaient inscrits à l agenda de l Académie: le lancement des formations techniqes avec le programme relatif a CITEA, les formations sr la novelle gamme tarifaire d application a 1er février 2013 dans le cadre d projet TEC IT EASY ainsi qe le développement des modles de formation «électricité» et «pnematiqe». En 2013, le programme de l Académie, qi sohaite conforter sa position d opérater a service des entreprises por offrir des formations en adéqation à lers attentes, ne sera pas en reste. En effet, elle porsivra son investissement qotidien dans le Certificat d Aptitde Professionnelle (CAP) des candidats condcters et dans la formation des métiers techniqes. Elle ara également à cœr d accompagner activement la mise en œvre de projets tels qe TEC IT EASY o la livraison de novelles séries de véhicles. L Académie veillera à placer a centre de son action le maintien voire le développement des compétences d personnel en favorisant l essor des aptitdes individelles mais assi collectives. Vincent Urbain Administrater général adjoint Jean-Marc Vandenbrocke Administrater général

3 L Académie en chiffres Ce rapport d activité présente les différentes actions menées par l Académie de la Mobilité en Une appréciation qalitative complète les rapports qantitatifs des diverses activités. Par l évalation de ces actions, l Académie vise l amélioration de ler pertinence et de ler efficacité. En bref En 2012, l Académie de la Mobilité en chiffres, c est : la collaboration efficace des membres d personnel des 5 TEC ; 10 examinaters ; environ 60 formaters (internes et/o externes) ; des formations développées sr mesres por 120 métiers a sein d Grope ; 35 salles de formation ; 150 condcters formés a permis D et a CAP ; 16 modles de formations théoriqes initiales por les candidats condcters ; 9 modles agréés de formations contines por les condcters en activité ; 15 modles de formations por les atres membres d personnel ; heres de formations dispensées ; participations ax formations ; 135 sessions de formation ; 7 membres d staff. Pls d informations sont accessibles sr le site :

4 Table des matières AVANT D ALLER PLUS LOIN... 2 L ACADEMIE EN CHIFFRES En bref... 3 Table des matières... 4 Les condcters... 5 La formation initiale des condcters... 5 Les examens d obtention d permis D et d CAP... 5 La formation contine des condcters Projet Cap Sécrité Projet Tos ECO ² citoyen... 6 Les formaters et examinaters et d Grope TEC Formation contine de veille de métier Formation à la novelle gamme tarifaire Formation pédagogiqe... 7 Les contrôlers... 8 Le personnel techniqe Présentation de la novelle série de véhicles CITEA MBF et OMEGA... 9 Le management La gestion de projets Evalation globale de nos projets de formation la certification ISO Axes de travail por La formation des condcters La formation des services techniqes Le management TEC it easy Atres projets... 14

5 Les condcters La formation initiale des condcters En 2012, le Grope TEC a engagé et formé environ 170 candidats a métier de condcter. 5 Les formaters d Grope dispensent les cors théoriqes ax candidats condcters dans les salles de formation et les forment à la prise en main des véhicles et à ler condite en tote sécrité. Les examens d obtention d permis D et d CAP A terme de la formation initiale, les condcters présentent les examens théoriqes et pratiqes relatifs à l obtention de ler permis D avec CAP. Le tax de réssite global reste stable cette année avec près de 80 % des candidats condcters engagés qi obtiennent le permis D avec le CAP. Après obtention d permis, le condcter est encore accompagné drant les premiers jors d activité par n tter qi prend en charge son apprentissage final. La formation contine des condcters 1. Projet Cap Sécrité Le projet cap Sécrité, initié en jin 2009, a comme objectif de contriber à agmenter la sécrité dans nos bs en donnant ax condcters n maximm d otils de commnication por ler permettre de diminer le risqe de voir ne sitation difficile se transformer en conflit. Ce cycle de formation se décline sr 3 jornées : Commnication ; Gestion d stress ; Gestion des sitations conflictelles. Chaqe jornée est agréée par le SPF Mobilité & Transport et octroie 7 points por le maintien d CAP. En 2012, les condcters qi ont rejoint le Grope TEC ont sivi ce programme. Rapport qantitatif 402 participations soit heres de formation. Rapport qalitatif La satisfaction globale a terme de ces 3 jors de formation est de 8,58/10.

6 2. Projet tos eco 2 citoyens Un projet pilote consacré à la condite rationnelle et responsable a été mené fin Après ne phase d évalation menée en 2012, le Comité de Direction a demandé des travax complémentaires por mettre en place n système de mesre fiable de l impact de la formation. L année 2013 sera consacrée a développement informatiqe permettant ce retor d information et à la mise en place d n novea projet pilote. Néanmoins, ne cinqantaine de condcters ont déjà sivi le programme de dex jornées. 6 Rapport qantitatif 106 participations soit 848 heres de formation. Rapport qalitatif Le tax de satisfaction globale des participants est de 9,17/10. Les formaters et examinaters d Grope TEC En raison d départ à la prépension de Monsier Jean-Marie Vandendriessche, le TEC Liège a procédé a recrtement d n novel examinater. Il s agit de Monsier Pascal Hofmann. Le TEC Charleroi a également prév la relève : Messiers Philippe Delmotte et Eric Tassiax sont vens renforcer l effectif. Le TEC Hainat a également nommé Monsier Etienne Borlard. 1. Formation contine de «veille d métier» En pls de la formation initiale de ces examinaters fraîchement nommés, les examinaters en fonction ont bénéficié d ne formation sr les mises à jor d vade-mecm. Les formaters qi sont intervens dans le cadre de la formation à la condite rationnelle et responsable ont également sivi ne demi-jornée de rappel sr l tilisation de la G-cam.

7 2. Formation à la novelle gamme tarifaire Le Grope TEC a décidé de repenser la politiqe tarifaire por : a. Rendre pls lisible la strctre tarifaire de base b. Simplifier et rajenir la gamme de titres de transport disponibles c. Rationaliser les niveax de prix en apportant pls de cohérence à travers le Grope TEC L Académie, largement aidée et sotene par les membres de l éqipe projet TEC it easy, a rempli son rôle de spport a projet en assrant la formation des 300 référents et formaters (régie et loers confonds). 7 Les objectifs de cette formation sont triples : Maîtriser la novelle gamme tarifaire en s appropriant les principes : - gamme pls lisible - gamme pls jene et pls simple - nivea de prix pls cohérent Comprendre la strctre qi dépend : - de sa covertre spatiale (1-2 zones voisines, 3 zones et pls hors lignes express, tot le résea TEC) - de sa drée de validité (60 o 90 mintes, 1 jor, 3 jors, 1 mois, 1 an) - des caractéristiqes sociologiqes de son détenter (âge, profil tarifaire, ) Connaître les spports (billet, carte, abonnement, ) Rapport qantitatif 176 participations soit heres de formation. 3. Formation pédagogiqe Une formation pédagogiqe destinée ax formaters dédicacés a projet TEC it easy a été développée. Focalisée sr l animation des sessions «novelle gamme tarifaire», la formation a por objectif de donner ax formaters les otils ler permettant de : animer ne session de formation en respectant les étapes clés tiliser les spports de formation mis à disposition mettre en pratiqe les principes de base en commnication Rapport qantitatif 53 participations soit 424 heres de formation. Rapport qalitatif Le tax de satisfaction globale des participants est de 8,83/10.

8 Les contrôlers Le contrôle, à première ve, c est n geste apparemment anodin o pltôt n enchaînement de gestes : saisir n titre de transport, vérifier la réglarité de la sitation d voyager, informer le client de son éventelle irréglarité et éventellement verbaliser. Dex facters compliqent ce travail : la présence d ne collectivité de personnes et la rapidité dont doit faire preve le contrôler por ne pas retarder les clients. 8 Depis 2011, n programme de formation spécifiqe a été développé en collaboration avec le centre de formation de la Police Fédérale por permettre ax contrôlers de faire face à chacne des sitations (potentiellement) conflictelles q ils rencontrent. La formation se décline en dex thématiqes : La gestion de conflit : formation initiale de 2 jors et formation contine d n jor La maîtrise de soi o protection de l intégrité physiqe : 1 jor Otre les contrôlers, les vérificaters de titres de transport d TEC Liège ont sivi n programme similaire. Rapport qantitatif 73 participations soit 584 heres de formation. Rapport qalitatif Le tax de satisfaction globale des participants est de 9,38/10.

9 Le personnel techniqe 1. Présentation de la novelle série de véhicles CITEA Nos trois formaters techniqes ont continé à dispenser le modle de formation de 2 jors à la novelle série de véhicles CITEA. 9 Parallèlement, ils ont développé le programme de formation à l électricité et à la pnematiqe qi sera animé dès Rapport qantitatif 210 participations soit heres de formation. Rapport qalitatif Le tax de satisfaction globale des participants est de 8,98/ MBF et OMEGA Site à l adit des services techniqes réalisé en 2011, n programme de formation a démarré avec por objectif de renforcer la fiabilité de la maintenance. Initialement dispensé ax directers techniqes, le programme «MBF Maintenance par la fiabilité» a été dispensé dans ne forme adaptée ax préoccpations de l encadrement de terrain sos le nom «OMEGA Ordres de maintenance en Gestion d Actifs». Aspect particlièrement apprécié par les participants : la mixité des services. En effet, en pls des services techniqes de la SRWT et des TEC, des collaboraters d movement ont été incls dans la formation afin de les sensibiliser à la thématiqe. Rapport qantitatif 60 participations soit 960 heres de formation. Rapport qalitatif La satisfaction globale des participants était bonne

10 Le management Développée en 2011, la méthodologie de gestion de projets propre a Grope TEC a fait l objet d ne formation de 2 jors. Qelqes collaboraters ont été encore formés en La gestion de projets Rapport qantitatif 71 participations soit 568 heres de formation. Rapport qalitatif Le tax de satisfaction globale des participants est de 8,26/10.

11 Evalation globale de nos projets de formation La moyenne globale de nos évalations tos pblics confonds pet être comparée à celle de Nos scores se maintiennent voire, por certains, sont en légère agmentation. La qalité des formaters est particlièrement solignée ce qi est le résltat de notre politiqe d amélioration contine. Critères d évalation En 2009 /10 En 2010 /10 En 2011 /10 En 2012 /10 11 Critère 1 Les informations reçes préalablement à la formation étaient de qalité et en sffisance. 7,43 7,63 7,40 8,25 Critère 2 Les objectifs de la formation étaient clairs et précis. 8,49 8,39 8,19 8,86 Critère 3 Critère 4 Critère 5 Critère 6 Critère 7 Le conten de la formation correspond à mes besoins et à mes préoccpations. Le formater commniqait d ne façon claire et était attentif ax demandes d grope (explications, discors adapté ). Le matériel pédagogiqe (conten, exercices, jex de rôles, ) était adapté à la formation. L organisation (accessibilité d local, parking, pases, repas, chaffage, lminosité, ). Cette formation m a apporté des compétences tilisables dans mon travail. 7,69 7,95 8,32 8,60 9,25 8,90 9,05 9,46 8,46 8,46 8,66 8,98 8,40 8,34 8,55 8,63 8,11 8,30 8,39 8,76 Critère 8 Satisfaction générale 8,52 8,49 8,62 8, En 2009 En 2010 En 2011 En Critère 1 Critère 2 Critère 3 Critère 4 Critère 5 Critère 6 Critère 7 Critère 8

12 La certification ISO 12 L Académie a mis en place ne politiqe qalité qi a por objectif de rencontrer les besoins de nos clients par ne évalation constante de nos activités. Cette décision présente de mltiples avantages : améliorer notre organisation et évaler les progrès réalisés ; fédérer les membres d personnel qi participent à nos activités ator d n projet commn ; homogénéiser nos pratiqes en ne gardant qe les meilleres façons de faire. En décembre 2011 a terme d n adit de notre système qalité, la société AIB Vinçotte a octroyé le label ISO 9001 à l Académie de la Mobilité por ne drée de 3 ans. Ce label est somis annellement à n adit de sivi qi a été réalisé fin Les conclsions de l aditer ont permis de confirmer le label.

13 Axes de travail por Otre le maintien de programmes de formation existants, l Académie de la Mobilité va s attacher a développement de divers projets. 1. La formation des condcters Dans le cadre de la formation contine agréée des condcters, le programme spécifiqe à l éco-condite va être développé concrètement et enrichi d indicaters permettant de sivre l impact des comportements de condite. 2. La formation des services techniqes a. Les agents techniqes A la demande des directions techniqes, les formaters techniqes ont développé des programmes dédicacés à l électricité et à la pnematiqe qi seront dispensés dès Chaqe participant accèdera à n parcors de formation adapté à son profil métier. L ensemble d projet fera l objet d n encadrement par les responsables qi aront en charge la contextalisation de la formation, l information et le sivi de la démarche. b. L encadrement Por les accompagner dans ler rôle d encadrement, les responsables techniqes seront conviés à ne formation à l entretien individel en ve de préparer ses collaboraters à sivre son parcors de formation. Les responsables techniqes recevront également ne information sr le conten des formations qe les agents techniqes sivront. 3. Le management Depis 2005, le Grope TEC a entamé ne réflexion sr l organisation des Ressorces hmaines. Depis le 1er janvier 2012, la classification des fonctions a été implémentée et les phases sivantes sont planifiées (gestion des compétences, renforcement d leadership et évalation des prestations et compétences).

14 L Académie joe son rôle de spport et, en partenariat avec le service RH développement, s attache à renforcer les compétences managériales sr les 3 axes sivants : Gestion des compétences Leadership Evalation Un programme relatif à l entretien d évalation débte a printemps Les collaboraters concernés par l évalation seront invités à sivre ne formation por «se préparer à cet entretien d évalation» ; les membres d personnel assmant n rôle d évalater d n o de plsiers collaboraters bénéficieront d ne formation por «mener à bien cet entretien d évalation». Cette formation sera complétée par ne thématiqe spécifiqe à la «fixation d objectifs» por le personnel assmant n rôle d évalater de cadres TEC it easy TEC it easy est n projet visant qatre objectifs : Un novea système de perception nifié por tos les TEC Une validation systématiqe obligatoire por miex connaître l tilisation d résea Des pls por les clients afin d agmenter l attractivité d transport pblic Des canax de vente des titres de transport optimalisés Dans ce cadre, l action de l Académie va essentiellement se focaliser sr : le projet pilote a Brabant Wallon les aspects techniqes d système de perception (maintenance et entretien). 5. Atres projets L Académie assre ne veille constante des réglementations et technologies et propose des actions de formation en relation avec cette veille. Ainsi, en 2013, des réformes importantes sont attendes a nivea d permis de condire, de la réglementation relative ax marchés pblics, L Académie prévoira des actions afin de permettre ne mise à jor des compétences des personnels concernés par ces modifications.

Accompagner les familles d aujourd hui

Accompagner les familles d aujourd hui Mtalité Française et petite enfance Accompagner les familles d ajord hi ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mtalité Française en matière de petite enfance La Mtalité Française est

Plus en détail

L évaluation des risques professionnels. Guide d élaboration du document unique

L évaluation des risques professionnels. Guide d élaboration du document unique L évalation des risqes professionnels Gide d élaboration d docment niqe Évaler por prévenir La loi n 91-1414 d 31 décembre 1991, transposant la Directive Cadre Eropéenne d 12 jin 1989, a notamment introdit

Plus en détail

Guide de présentation

Guide de présentation Syndicat Centre Héralt Gide de présentation Activités et otils pédagogiqes Por sensibiliser vos élèves à la gestion des déchets, mettre en place des projets, réaliser ne visite o réserver nos otils...

Plus en détail

Ouvrir aux langues et valoriser les apprentissages

Ouvrir aux langues et valoriser les apprentissages Ovrir ax langes et valoriser les apprentissages N Conç par Francis Gollier, Anita Marchal, Corinne Marchois et Fabienne Petiard. Le point sr Les programmes de langes étrangères por l école primaire et

Plus en détail

Feuille de route pour la diversité linguistique en Europe. Une nouvelle approche des langues dans le cadre de la stratégie Europe 2020

Feuille de route pour la diversité linguistique en Europe. Une nouvelle approche des langues dans le cadre de la stratégie Europe 2020 Feille de rote por la diversité lingistiqe en Erope Une novelle approche des langes dans le cadre de la stratégie Erope 2020 Por pls d informations, visitez : www.npld.e La proposition d Résea por la promotion

Plus en détail

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements

La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS. Un nouveau service pour faciliter les paiements La DGFiP AU SERVICE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DES USAGERS TIPI Titres Payables par Internet Un novea service por faciliter les paiements Un moyen de paiement adapté à la vie qotidienne TIPI :

Plus en détail

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple

Dentaurum Boutique en ligne. www.dentaurum.fr. plus rapide plus ergonomique plus simple FR Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.fr pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.fr Votre adresse por l orthodontie, les implants et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en ligne

Plus en détail

Démarche citoyenne pour les énergies renouvelables GRESI 21. SAS Centrales villageoises du Grésivaudan. Webinaire Jeudi 16 Juin.

Démarche citoyenne pour les énergies renouvelables GRESI 21. SAS Centrales villageoises du Grésivaudan. Webinaire Jeudi 16 Juin. Démarche citoyenne por les énergies renovelables GRESI 21 SAS Centrales villageoises d Grésivadan Webinaire Jedi 16 Jin Vincent Gay Sommaire Le projet L origine et la méthode Les valers La place des collectivités

Plus en détail

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL

COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL COMMUNICATION EVENEMENTIELLE COMMUNICATION D ENTREPRISE RÉDACTIONNEL VOUS Vos avez ne image/n message à faire connaître o à développer Vos devez fidéliser vos clients Vos volez commniqer avec vos prospects,

Plus en détail

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations

Votre expert en flux documentaires et logistiques. Catalogue des formations Votre expert en flx docmentaires et logistiqes Cataloge des formations Qelles qe soient les entreprises, les salariés pevent sivre, a cors de ler vie professionnelle, des actions de formation professionnelle

Plus en détail

Référentiel de l accompagnement vers et dans le logement et de la gestion locative adaptée

Référentiel de l accompagnement vers et dans le logement et de la gestion locative adaptée Référentiel de l accompagnement vers et dans le logement et de la gestion locative adaptée Cet ovrage doble est ne co-édition de la DiHAL, (délégation à l hébergement et à l accès a logement) de la DHUP

Plus en détail

Être plus efficient pour mieux servir MTE 93 GRETA MTE 93. Manuel Qualité. Orientation et formation tout au long de la vie à l éducation nationale

Être plus efficient pour mieux servir MTE 93 GRETA MTE 93. Manuel Qualité. Orientation et formation tout au long de la vie à l éducation nationale MTE 93 Être pls efficient por miex servir GRETA MTE 93 Manel Qalité Orientation et formation tot a long de la vie à l édcation nationale P03/MQ/A/23.01.2014 SOMMAIRE I. La FORMATION CONTINUE à l EDUCATION

Plus en détail

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention Petite enfance Risqes professionnels et qalité de vie a travail dans les crèches : les pratiqes de prévention Rédaction : Emmanelle PARADIS, Chef de projet «Prévention des risqes professionnels», por CIDES

Plus en détail

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention

Risques professionnels et qualité de vie au travail dans les crèches : les pratiques de prévention Petite enfance Risqes professionnels et qalité de vie a travail dans les crèches : les pratiqes de prévention Rédaction : Emmanelle PARADIS, Chef de projet «Prévention des risqes professionnels», por CIDES

Plus en détail

Education autour de l exposition Facing time

Education autour de l exposition Facing time Edcation ator de l exposition Facing time Tot pblic Visite gidée de l exposition Facing time a msée Rops Visite gidée de l exposition Facing time à la Maison de la Cltre Visite combinée des expositions

Plus en détail

Interventions sur des machines en imprimerie L utilisation de la vitesse réduite

Interventions sur des machines en imprimerie L utilisation de la vitesse réduite Interventions sr des machines en imprimerie L tilisation de la vitesse rédite Plsiers tâches en imprimerie nécessitent des interventions avec des protecters overts, retirés o netralisés tot en ayant besoin

Plus en détail

District 1640 Normandie

District 1640 Normandie DECEMBRE 2009 Rotary International - Pblication Menselle d District 1640 District 1640 Normandie Décembre 2009 Mois de la Famille : Décembre, le mois de la Famille, notion sociétale dans la natre, de l

Plus en détail

Rôle et évolution des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation européenne

Rôle et évolution des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation européenne Rôle et évoltion des Organismes Notifiés dans le cadre de la révision de la règlementation eropéenne Catherine HOLZMANN Responsable Département Dispositifs Médicax de Diagnostic in Vitro Pôle Certification

Plus en détail

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité

Pour la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrutements de qualité Por la garde d enfants à domicile, référencez le leader incontesté des recrtements de qalité Depis 2005, Edcazen propose ax familles d enfants de 0 à 12 ans des nonos fiables recrtées selon le processs

Plus en détail

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS

itrak Éliminez vos frais mensuels de géolocalisation GPS TM Enterprise Soltion Éliminez vos frais mensels de géolocalisation GPS Offrez-vos les avantages spplémentaires d'ne soltion personnalisée par rapport à ne soltion hébergée Renforcez la sécrité des informations

Plus en détail

Demande de subsides de formation

Demande de subsides de formation Service des sbsides de formation SSF Amt für Asbildngsbeitrage ABBA Rote-Neve 7, Case postale, 1701 Friborg T +41 26 305 12 51, F +41 26 305 12 54 borses@fr.ch, www.fr.ch/ssf Demande de sbsides de formation

Plus en détail

Débuter avec Excel. Introduction

Débuter avec Excel. Introduction Débter avec Excel Introdction Dans ce chapitre Microsoft Excel 00 est n logiciel tabler qe vos povez employer dans n cadre personnel o professionnel, por sivre et analyser des ventes, créer des bdgets

Plus en détail

Document d information communal sur les

Document d information communal sur les Docment d information commnal sr les risqes majers (DICRIM) LE POULIGUEN SIGNAL D ALERTE DECLENCHÉ PAR LES AUTORITES Coper le gaz, l électricité Ne pas aller chercher les enfants à l école (les professers

Plus en détail

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités)

Séminaire: Test des logiciels embarqués Formation de deux jours avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docteur en informatique, professeur des universités) Séminaire: Test des logiciels embarqés Formation de dex jors avec Jean-François PRADAT-PEYRE (docter en informatiqe, professer des niversités) Évitez les logiciels défectex et rédisez les risqes et les

Plus en détail

GDF SUEZ, le leader de l éolien en France

GDF SUEZ, le leader de l éolien en France GDF SUEZ, le leader de l éolien en France JUILLET 2014 Dossier de presse Photographie : Le parc éolien de Manneville Crédits Photo : LA COMPAGNIE DU VENT / JULIEN GAZEAU / VALÉRY JONCHERAY 2 SOMMAIRE Introdction

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P

Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P COMMUNE DE BONSON DIAGNOSTIC DE FONCTIONNEMENT ET SCHEMA D'AMENAGEMENT DES OUVRAGES D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF - ZONAGE Cahier des Clases Techniqes Particlières C.C.T.P Direction Départementale de l Agricltre

Plus en détail

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie

Les qualifications INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES. Forage géothermique. Solaire thermique. Aérothermie et géothermie INSTALLATEURS ÉNERGIES RENOUVELABLES Les qalifications Edition jillet 2014 Solaire thermiqe Forage géothermiqe Solaire photovoltaïqe Bois énergie Aérothermie et géothermie Les énergies renovelables : des

Plus en détail

Les jumelages institutionnels du programme PHARE

Les jumelages institutionnels du programme PHARE Les jmelages instittionnels d programme PHRE La contribtion française MINISTÈRE DES FFIRES ÉTRNGÈRES Le Programme PHRE PHRE est n programme commnataire de coopération créé en 1989 qi est deven, depis la

Plus en détail

Contribution des Chambres d'agriculture à l'agro-écologie

Contribution des Chambres d'agriculture à l'agro-écologie Contribtion des Chambres d'agricltre à l'agro-écologie a Edito de Gy Vasser Président des Chambres d'agricltre (APCA) Les acters de l agricltre française ont tojors œvré por moderniser ler activité. Ainsi,

Plus en détail

L atome et la mécanique de Newton : ouverture au monde quantique

L atome et la mécanique de Newton : ouverture au monde quantique ACTIVITE- COURS PHYSIQUE N 14 TS 1/5 ATOME ET MECANIQUE DE NEWTON Activité-cors de physiqe N 14 L atome et la mécaniqe de Newton : overtre a monde qantiqe Objectifs Connaître les expressions de la force

Plus en détail

Formation. Conseil AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE TOOLS TIME QUALITY VALUE MUST TAILLE DÉVELOPPEMENT DES LOTS IMPROVEMENT PILOTAGE

Formation. Conseil AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE TOOLS TIME QUALITY VALUE MUST TAILLE DÉVELOPPEMENT DES LOTS IMPROVEMENT PILOTAGE 2012/2013 Formation. Conseil STABILISATION LIGNES D'ASSEMBLAGE TOOLS LEAN PRODUCTION THINKING GAIN DE TEMPS LOGISTIQUE AMDEC PROCESS EXAMPLE NOMENCLATURE ERGO CUSTOMER PILOTAGE IMPLANTATION TIME PRODUCTIVITÉ

Plus en détail

LOCATION. L Esplanade. Tarifs de location Démarches à suivre Conditions générales de location Conditions particulières de location.

LOCATION. L Esplanade. Tarifs de location Démarches à suivre Conditions générales de location Conditions particulières de location. LOCATION page 1/5 Tarifs de location Démarches à sivre Conditions générales de location Conditions particlières de location page 2/5 Tarifs de location Précisions concernant les horaires de location Type

Plus en détail

pour toute la famille

pour toute la famille La gamme santé solidaire por tote la famille CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ Nos sommes ne vraie mtelle à bt non lcratif. À tot moment, nos vos en donnons les preves : pas de sélection à l entrée

Plus en détail

Access Professional Edition 2.1

Access Professional Edition 2.1 Engineered Soltions Access Professional Edition 2.1 Access Professional Edition 2.1 www.boschsecrity.fr Contrôle d'accès compact s'inspirant de la gamme innovante des contrôlers AMC Bosch Vérification

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'ÉCOLOGIE, DE L'ÉNERGIE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L'AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, DE L'OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES Connaître Rédire Aménager Informer

Plus en détail

Global Votre assurance complémentaire individuelle

Global Votre assurance complémentaire individuelle Global Votre assrance complémentaire individelle Assrance de base Le minimm légal L assrance obligatoire des soins (LAMal) vos garantit ne covertre de base des frais de santé. Elle prend en charge les

Plus en détail

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113

Email Academy 2012. Florence Consultant 231 Route des Camoins 13011 Marseille Siret : 43214620700035 - N formateur : 93130994113 Email Academy 2012 L'emailing et les noveax canax internet La législation de l'emailing et des bases de données Vendre par l'emailing Améliorer la délivrabilité de ses emailing Développer son email en

Plus en détail

Facilité d'utilisation et usages des MMS sur les mobiles

Facilité d'utilisation et usages des MMS sur les mobiles Facilité d'tilisation et sages des MMS sr les mobiles Mobilité & Ubiqité 2004 Rachel Demmiex & Farid Habboche (France Télécom R&D - Lannion) Le présent docment contient des informations qi sont la propriété

Plus en détail

Halte-garderie du Faubourg

Halte-garderie du Faubourg Halte-garderie d Faborg Plan d'affaires MODÈLE Noémie Dprès 1212, d Faborg Belleville (Qébec) Z2C 4Z4 Présenté à Monsier X Caisse Poplaire de Belleville Le 13 jin 2000 T able des matières 1. Le sommaire

Plus en détail

ENTREPRISES EN DIFFICULTé LES DISPOSITIFS à votre disposition

ENTREPRISES EN DIFFICULTé LES DISPOSITIFS à votre disposition n 93-30 jin 2010 ENTREPRISES EN DIFFICULTé LES DISPOSITIFS à votre disposition Dans le contexte de crise actel, les entreprises sont de pls en pls confrontées à des difficltés de trésorerie, qi pevent,

Plus en détail

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré

Microphones d appels Cloud avec message pré-enregistrés intégré Microphones d appels Clod avec message pré-enregistrés intégré Clearly better sond Modèles PM4-SA et PM8-SA Description générale Les microphones d appels nmériqes Clod de la gamme PM-SA ont été développés

Plus en détail

PGA / 7 1er août 2015

PGA / 7 1er août 2015 PA / 7 1er août 2015 ENTRETIEN 25 à 30% des raffineries porraient fermer dans l Union eropéenne dans les 20 prochaines années, déclare a PA Francis Dsex, président de l UFIP A cort terme, le prix d éqilibre

Plus en détail

Musicothérapie. Fiches Pratiques. par Hervé Gautier / Consultant ACTIF. Les Cahiers de l'actif - N 260/261

Musicothérapie. Fiches Pratiques. par Hervé Gautier / Consultant ACTIF. Les Cahiers de l'actif - N 260/261 Msicothérapie Fiches Pratiqes Msicothérapie par Hervé Gatier / Consltant ACTIF 71 Fiches pratiqes de formation Avertissement Cet article des "fiches pratiqes de formation" n'est en acn cas n receil de

Plus en détail

Des acteurs au service des personnes âgées

Des acteurs au service des personnes âgées GUIDE C L I C Des acters a service des personnes âgées Résea de la Plate-Forme CLIC Gingamp des acters a service des personnes âgées Édito La solidarité en Côtes d Armor n est pas n vain mot. Les problématiqes

Plus en détail

] sommaire. La pollution atmosphérique

] sommaire. La pollution atmosphérique > N 3 > Septembre 2004 > Nméro thématiqe La polltion atmosphériqe "L'air est capital por la vie et joe n rôle majer dans la protection contre les rayonnements solaires néfastes (coche d'ozone) et dans

Plus en détail

16 février 2014. Le monde pourrait être entré dans une période de plus grande stabilité des prix du pétrole,

16 février 2014. Le monde pourrait être entré dans une période de plus grande stabilité des prix du pétrole, 16 février 2014 PGA / 8 ENTRETIEN Le monde porrait être entré dans ne période de pls grande stabilité des prix d pétrole, déclare a PGA Jean-Lois Schilansky, président de l UFIP Les marchés pétroliers

Plus en détail

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple

online-shop be - fr Dentaurum Boutique en ligne www.dentaurum.be plus rapide plus ergonomique plus simple online-shop be - fr Dentarm Botiqe en ligne www.dentarm.be pls rapide pls ergonomiqe pls simple shop.dentarm.be Votre adresse por l orthodontie et la prothèse dentaire sr Internet Décovrez la botiqe en

Plus en détail

Information aux citoyennes et citoyens

Information aux citoyennes et citoyens Un projet majer Votation cantonale 28 février 2016 Nechâtel Mobilité 2030 présentation de l objet PAGES 2-10 > position des autorités recommandations des partis politiques PAGES 11-12 > le texte soumis

Plus en détail

Ser vice national famille et société

Ser vice national famille et société Ser vice national famille et société Conférence des évêqes de France Jillet 2012 Département environnement et modes de vie EFFET DE SERRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES Depis qelqes décennies, diverses observations

Plus en détail

L intégrité du positionnement dans les transports terrestres

L intégrité du positionnement dans les transports terrestres L intégrité d positionnement dans les transports terrestres David Bétaille (Ifsttar/MACS) Form Photogrammétrie - Positionnement et Mesres de Déformation, ENSG, le 0 mars 01 1 Plan de la présentation 1.

Plus en détail

Bilan neuropsycho et ETP. Cindy LEMBRE, neuropsychologue Pratiques de l éducation thérapeutique : états des lieux et perspectives

Bilan neuropsycho et ETP. Cindy LEMBRE, neuropsychologue Pratiques de l éducation thérapeutique : états des lieux et perspectives Bilan neropsycho et ETP Cindy LEMBRE, neropsychologe Pratiqes de l édcation thérapetiqe : états des liex et perspectives Plan Trobles cognitifs dans la schizophrénie Le bilan cognitif La remédiation cognitive

Plus en détail

Musique jeune public. Du vinyl au numérique

Musique jeune public. Du vinyl au numérique Msiqe jene pblic D vinyl a nmériqe Alain Schneider Hervé Shbiette «Le nmériqe permet n lien direct avec les gens, et n dialoge immédiat. Chose qi n existait pas à l écote d n disqe chez soi.» Paroles d

Plus en détail

En un coup d œil Nos prestations d assurance maladie

En un coup d œil Nos prestations d assurance maladie En n cop d œil Nos prestations d assrance maladie Assrance de base Le minimm légal L assrance obligatoire des soins (LAMal) vos garantit ne covertre de base des frais de santé. Elle prend en charge les

Plus en détail

N 3 Janvier 2016. L exploitation et la diffusion des analyses des messages clients au sein des entreprises

N 3 Janvier 2016. L exploitation et la diffusion des analyses des messages clients au sein des entreprises Les blletins de la relation client N 3 Janvier 2016 L exploitation et la diffsion des analyses des messages clients a sein des entreprises En 2015, IPSOS et ERDIL ont mené conjointement ne étde nationale

Plus en détail

Pitcher en anglais. Public. Objectifs. Contexte. Avant la formation (online)

Pitcher en anglais. Public. Objectifs. Contexte. Avant la formation (online) Pitcher en anglais Pblic Créaters de startps, porters de projets innovants et professionnels de l écosystème nmériqe. Objectifs - Définir les objectifs de son pitch et les messages q il doit véhicler -

Plus en détail

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE

GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE GUIDE DU PROPRIETAIRE SOLIDAIRE En Rhône-Alpes les clés por ne location sereine et solidaire Edito «J ai n logement, qe je sohaite loer, mais je vex l assrance d ne bonne gestion par n organisme et srtot

Plus en détail

L essentiel du projet pédagogique

L essentiel du projet pédagogique COLLECTION Tip Top! Méthode de français por enfants de 9-11 ans L essentiel d projet pédagogiqe L esprit de la collection Conçe por des enfants à partir de 9 ans, la méthode Tip Top! s emploie à ler donner

Plus en détail

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins :

La complémentaire santé. des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ. adaptée à vos besoins pour faciliter votre accès aux soins : La complémentaire santé des 16-30 ans CHEZ NOUS PAS DE PROFIT SUR VOTRE SANTÉ la réponse santé adaptée à vos besoins por faciliter votre accès ax soins : avec le tiers payant por ne pls avancer vos frais

Plus en détail

] sommaire. L'Alsace, territoire "VISION'AIR" > N 34 > Septembre 2012 >

] sommaire. L'Alsace, territoire VISION'AIR > N 34 > Septembre 2012 > > N 34 > Septembre 2012 > L'Alsace, territoire "VISION'AIR" «Un de ses principax objectifs est d'aider à s'élever por miex voir, à relier por miex comprendre et à siter por miex agir»* L abotissement d

Plus en détail

At the zoo - Au zoo Collection Filou & Pixie

At the zoo - Au zoo Collection Filou & Pixie PISTES pédagogiqes At the zoo - A zoo Collection Filo & Pixie Domaine disciplinaire Nivea Fin de cycle 2 - cycle 3* ANGLAIS Tâche finale Joer à Qi est-ce? (Gess who?) Activités langagières travaillées

Plus en détail

Expériences d enseignement et de formation

Expériences d enseignement et de formation Claire EDEY GAMASSOU claire.edey-gamasso@niv-paris12.fr Maître de Conférences en Sciences de Gestion Université Paris Est/Paris 12 Val de IUT Sd Sénart-/Site de Normalienne, 31 ans, célibataire, française

Plus en détail

Journal syndical. Sommaire. Mot du président 2. Les dossiers de l heure 3. Comité d évaluation et de catégorisation des emplois 5

Journal syndical. Sommaire. Mot du président 2. Les dossiers de l heure 3. Comité d évaluation et de catégorisation des emplois 5 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot d président 2 Les dossiers de l here 3 Comité d évalation et de catégorisation des emplois 5 Comité de perfectionnement 6 Le point sr les griefs 9 Comité de retraite et

Plus en détail

performances records engouement

performances records engouement MEMORABLES performances records engoement Eventeam a été nommée Agence de billetterie officielle d Comité National Olympiqe et Sportif Français por la vente des billets et séjors en France por les Jex

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW

EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW EMC BACKUP AND RECOVERY FOR VSPEX FOR END USER COMPUTING WITH VMWARE HORIZON VIEW Version 1.2 Gide de conception et de mise en œvre H12388.2 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié

Plus en détail

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE

DOCUMENT DE RÉFÉRENCE DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2012 SOMMAIRE P.01 Message d président P.03 Profil d Grope P.04 P.06 Governance Développement Drable P.08 P.10 Données borsières Chiffres clés MESSAGE DU PRÉSIDENT Chers actionnaires,

Plus en détail

Mars 2013. Les solutions de formation Esri France

Mars 2013. Les solutions de formation Esri France Mars 2013 Les soltions de formation Esri France -1- La formation chez Esri France La formation est essentielle à la mise en œvre réssie d n système d information géographiqe (SIG). C est porqoi chez Esri

Plus en détail

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03

Guides d installation 300-012-581 Rév. 03 EMC Matériel VNXe3300 dans les environnements compatibles NEBS Gides d installation 300-012-581 Rév. 03 Les composants d système de stockage EMC VNXe3300 sivants ont passé avec sccès la site de tests de

Plus en détail

Après un été marqué par les

Après un été marqué par les sdesgide ports Sommaire Activités aqatiqes p.04 Aïkido p.05 Athlétisme p.06 Billard français p.07 Boxe française p.08 Boxe thaï p.09 Breakdance p.10 Cirqe p.11 Cyclisme p.12 Cyclotorisme p.13 Danse p.14

Plus en détail

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2

EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 EMC BACKUP AND RECOVERY OPTIONS FOR VSPEX VIRTUALIZED ORACLE 11GR2 Version 1.3 Gide de conception et de mise en œvre H12347.3 Copyright 2013-2014 EMC Corporation. Tos droits réservés. Pblié en Mai, 2014

Plus en détail

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire

Plan de formation pour l Ordonnance sur la formation professionnelle initiale réalisateur publicitaire 79614 Plan de formation por l Ordonnance sr la formation professionnelle initiale réalisater pblicitaire Partie A Compétences opérationnelles Partie B Grille horaire Partie C Procédre de qalification Partie

Plus en détail

MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA

MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE DES AGENCES BANCAIRES : UNE APPLICATION DE LA MÉTHODE DEA Ade Hbrecht, Fabienne Gerra To cite this version: Ade Hbrecht, Fabienne Gerra. MESURE DE LA PERFORMANCE GLOBALE

Plus en détail

Les solutions de formation GISMED / Esri France - 1 -

Les solutions de formation GISMED / Esri France - 1 - Les soltions de formation GISMED / Esri France - 1 - La formation chez GISMED/Esri France La formation est essentielle à la mise en œvre réssie d n système d information géographiqe (SIG). C est porqoi

Plus en détail

Dans la Dynamique Du 21 ème siècle!

Dans la Dynamique Du 21 ème siècle! A Propos de Forqex village international Jornal d informations Trimestriel N 255 - Octobre 2015 mairie@ville-forqex.fr www.ville-forqex.fr Chères Folqesiennes, chers Folqesiens, L'A propos de septembre

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONTRAT

PRÉSENTATION DU CONTRAT PRÉSENTATION DU CONTRAT 2 L ASSURANCE VIE UN FANTASTIQUE OUTIL DE GESTION PATRIMONIALE Le fait qe l assrance vie soit, depis plsiers décennies, le placement préféré des Français n est certes pas le frit

Plus en détail

La salle Rousseau-Vermette

La salle Rousseau-Vermette page 1/8 Nombre maximal de personnes admises : 175 personnes assises, 300 personnes debot Matériel disponible Matériel en option Tarifs de location Démarches à sivre Conditions générales de location Conditions

Plus en détail

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP)

Marché à procédure adaptée (Article 28 du CMP) Marché à procédre adaptée (Article 28 d CMP) Rénovation de la salle Egène DELACROIX Marché 08/203 02/05/203 Nom et adresse de l organisme acheter Chambre de Métiers et de l Artisanat d Val d Oise avene

Plus en détail

À VOS CÔTÉS QUI COMPTENT DANS LES MOMENTS RAPPORT D ACTIVITÉ 2014-2015 DEVELOPPONS ENSEMBLE L ESPRIT D EQUIPE

À VOS CÔTÉS QUI COMPTENT DANS LES MOMENTS RAPPORT D ACTIVITÉ 2014-2015 DEVELOPPONS ENSEMBLE L ESPRIT D EQUIPE À VOS CÔTÉS DANS LES MOMENTS QUI COMPTENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2014-2015 DEVELOPPONS ENSEMBLE L ESPRIT D EQUIPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE INSURANCE EST AU CŒUR DE LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DU GROUPE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE,

Plus en détail

SANS FIL SUPERVISÉE. Manuel d Installation et de Programmation

SANS FIL SUPERVISÉE. Manuel d Installation et de Programmation CONSOLE DE SÉCURITÉ SANS FIL SUPERVISÉE Manel d Installation et de Programmation www.absolalarme.com met à la disposition d pblic, via www.docalarme.com, de la docmentation techniqe dont les références,

Plus en détail

Un enjeu majeur : décrypter les codes neuronaux

Un enjeu majeur : décrypter les codes neuronaux Le cervea IRM (séqence DTI). Visalisation de la connectivité anatomiqe cérébrale. Un enje majer : décrypter les codes neronax D nerone à la cognition, d gène à la maladie, de l abeille a primate : l institt

Plus en détail

EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE MOYENNES PAR RÉGION CNAMTS - RSI - CCMSA PÉRIODE : 2007-2012 INDICATIONS TECHNIQUES

EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE MOYENNES PAR RÉGION CNAMTS - RSI - CCMSA PÉRIODE : 2007-2012 INDICATIONS TECHNIQUES C M U Fonds de financement de la protection complémentaire de la covertre niverselle d risqe maladie EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES DE LA CMU DE BASE MOYENNES PAR RÉGION PÉRIODE : 20- EFFECTIFS DES BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Journal syndical. Sommaire. nous le savons... nous le disons! Volume 11 numéro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011. Mot de la vice-présidente 2

Journal syndical. Sommaire. nous le savons... nous le disons! Volume 11 numéro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011. Mot de la vice-présidente 2 nos le savons... nos le disons! Volme 11 nméro 1510 // NOVEMBRE janvier 2009 2011 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot de la vice-présidente 2 J arriiiiive! 3 Hommage à Loise Provencher 4 Novelle chroniqe

Plus en détail

1 u. Journal syndical. Sommaire NOUS LE SAVONS... NOUS LE DISONS! Mot de la présidente 2. Position du SCFP 2051 suite au dépôt du rapport Gervais 3

1 u. Journal syndical. Sommaire NOUS LE SAVONS... NOUS LE DISONS! Mot de la présidente 2. Position du SCFP 2051 suite au dépôt du rapport Gervais 3 VOLUME VOLUME 1 NUMÉRO 1 NUMÉRO 10 / 8 JANVIER / MARS 2010 2009 Jornal syndical 2051 Sommaire Mot de la présidente 2 Position d SCFP 2051 site a dépôt d rapport Gervais 3 La table est mise 5 Novelles des

Plus en détail

VOLETS ROULANTS CAISSONS PRÉFORMÉS VENDÔMOISE DE FERMETURES. Excellente. isolation. Durable LES CAISSONS PRÉFORMÉS SONT UTILISÉS POUR ÊTRE INTÉGRÉS :

VOLETS ROULANTS CAISSONS PRÉFORMÉS VENDÔMOISE DE FERMETURES. Excellente. isolation. Durable LES CAISSONS PRÉFORMÉS SONT UTILISÉS POUR ÊTRE INTÉGRÉS : Caisson COFFRÉLITE VOLETS ROULANTS Caisson BRIQUÉLITE Les coffres de volets rolants préfabriqés sont réalisés par molage de polystyrène expansé armé dont les ailes sont revêtes de plaqes de fibragglo o

Plus en détail

Des acteurs au service des personnes âgées

Des acteurs au service des personnes âgées GUIDE C L I C Des acters a service des personnes âgées Résea d CLIC Sd Oest Côtes d Armor des acters a service des personnes âgées Édito La solidarité en Côtes d Armor n est pas n vain mot. Les problématiqes

Plus en détail

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne

Maximisation du débit des systèmes OFDM multicast dans un contexte de courant porteur en ligne MajecSTIC 2009 Avignon, France, d 6 a 8 novembre 2009 Maximisation d débit des systèmes OFDM mlticast dans n contexte de corant porter en ligne Ali Maiga, Jean-Yves Badais et Jean-François Hélard Laboratoire

Plus en détail

AutoDome - Systèmes intérieures avec caméra mobile

AutoDome - Systèmes intérieures avec caméra mobile Vidéo AtoDome - Systèmes intérieres avec caméra mobile AtoDome - Systèmes intérieres avec caméra mobile www.boschsecrity.fr Versions Jor/Nit, Coler et N/B Zoom optiqe x26 (Jor/Nit) o x18 + zoom nmériqe

Plus en détail

le livret de soins avon Trouver les indispensables de vos clientes en un clin d œil!

le livret de soins avon Trouver les indispensables de vos clientes en un clin d œil! le livret de soins avon Trover les indispensables de vos clientes en n clin d œil! Soins anti-âge hate Choisir la ligne de soins Anew Progression des signes de vieillissement 25+ 30+ Prévention Correction

Plus en détail

OSCILLATEURS COUPLÉS

OSCILLATEURS COUPLÉS TP OSCILLATEURS COUPLÉS Capacités exigibles : mtre en évidence l action d n filtre linéaire sr n signal périoqe dans les domaines fréqentiel temporel La théorie générale des oscillaters coplés n est pas

Plus en détail

Maires - Élus - Promoteurs. Des lieux de vie collectifs adaptés aux retraités : une solution attractive pour les territoires

Maires - Élus - Promoteurs. Des lieux de vie collectifs adaptés aux retraités : une solution attractive pour les territoires Maires - Éls - Promoters Des liex de vie collectifs adaptés ax retraités : ne soltion attractive por les territoires Sommaire Un logement adapté ax besoins des seniors Les différentes formles de liex de

Plus en détail

SERVICE UNIVERSITAIRE D INFORMATION ET D ORIENTATION

SERVICE UNIVERSITAIRE D INFORMATION ET D ORIENTATION SERVIE UNIVERSITAIRE D INFORMATION ET D ORIENTATION Le service niversitaire d information et d orientation vos aide à constrire votre parcors de formation et à préciser votre projet professionnel. Il vos

Plus en détail

Note synthétique sur le problème des libéralités

Note synthétique sur le problème des libéralités Note synthétiqe sr le problème des libéralités Note réalisée à partir d Rapport sr les conditions de travail illégales des jenes cherchers, remis le 6 février 2004 à madame Haigneré, ministre délégée à

Plus en détail

Edition spéciale sur... la Semaine du Respect!

Edition spéciale sur... la Semaine du Respect! - Le jornal d collège Lcie Abrac- Avril 2009 Nméro 6 Sommaire Edition spéciale sr... la Semaine d Respect! Un novea clb a collège : le Clb Scientifiqe!...p.3 Zoom sr le recylage...p.4 Le qizz d respect...p.7

Plus en détail

COMBINÉ UNIVERSEL A DENTS VIBRANTES VIBROSTAR

COMBINÉ UNIVERSEL A DENTS VIBRANTES VIBROSTAR VIBROSTAR COMBINÉ UNIVERSEL A DENTS VIBRANTES COMBINÉ UNIVERSEL A DENTS VIBRANTES VIBROSTAR Eqipement de série VIBROSTAR 4-..., 5-..., F-4-... VIBROSTAR 4- + Vibrostar F-4 = 4 rangées de dents VIBROSTAR

Plus en détail

Solidaires. Livret d'accueil. SUD Éducation Rhône. Solidaires Unitaires Démocratiques. Union syndicale. livret d'accueil. page 1

Solidaires. Livret d'accueil. SUD Éducation Rhône. Solidaires Unitaires Démocratiques. Union syndicale. livret d'accueil. page 1 Solidaires Unitaires Démocratiqes Livret d'acceil SUD Édcation SUD Édcation 10 re d Gazomètre 69003 Lyon 04 78 62 20 46 o 09 70 34 97 32 sdedc69@sd-arl.org et http://sd-arl.org Union syndicale Solidaires

Plus en détail

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110

Téléphone analogique. Guide d utilisation. Téléphone analogique à touches pour le système de communication MD110 Téléphone analogiqe Téléphone analogiqe à toches por le système de commnication MD110 Gide d tilisation Cover Page Graphic Place the graphic directly on the page, do not care abot ptting it in the text

Plus en détail

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir

Prescriptions relatives à la construction des grands emballages et aux épreuves qu ils doivent subir Chapitre 6.6 Prescriptions relatives à la constrction des grands emballages et ax épreves q ils doivent sbir 6.6.1 Généralités 6.6.1.1 Les prescriptions d présent chapitre ne s'appliqent pas : - ax emballages

Plus en détail

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau

La Communauté d Agglomération agit pour le Développement Durable. Petit guide des éco-gestes au bureau gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 1 La Commnaté d Agglomération agit por le Développement Drable Petit gide des éco-gestes a brea gide_eco:gide eco-gest 07/12/2010 10:40 Page 2 Épisement des

Plus en détail

... Ill BLUESCOPE STEEL. Fiche produits. Accessoires & Finitions. Assistance technique. Accessoires Clôture. Solution métallique. Couverture & Bardage

... Ill BLUESCOPE STEEL. Fiche produits. Accessoires & Finitions. Assistance technique. Accessoires Clôture. Solution métallique. Couverture & Bardage ... BLUSCOP STL Covertre & Bardage Accessoires ôtre Ill Accessoires & Finitions Profilé de strctre Soltion métalliqe Assistance techniqe Fiche prodits Agir dans le respect de /'environnement est ajord'hi

Plus en détail

LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Foucambert

LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Foucambert Les Actes de Lectre n, mars - Lire les recherches... LIRE LES RECHERCHES SUR LA LECTURE Jean Focambert Les partis pédagogiqes qi s affrontent ator de la lectre tentent assi de se présenter en hérats scientifiqes.

Plus en détail