Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entre 2 cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte"

Transcription

1 Entre cultures qui rapportent, choisissez une culture qui apporte

2 gamme 4 problématiques 4 solutions 4 ENTRE CULTURES DE PRODUCTION, I-SOL APPORTE À LA TERRE DES ÉLÉMENTS NUTRITIFS QUI AMÉLIORENT LA QUALITÉ DU SOL, PERMETTANT D ÉCONOMISER DES INTRANTS TOUT EN RÉPONDANT À LA RÉGLEMENTATION ACTUELLE. Réglementaire Répond aux exigences de la directive Nitrate. Mélange éligible SIE Agronomique Fixe les éléments nutritifs (N,P, K). Struture le sol. Améliore la vie microbienne du sol. Réduction de la population de nématodes Réduction de la pression adventices Source de nectar Lutte contre l érosion. Limite le parasitisme. Accompagne les nouvelles techniques d implantations. Economique Réduit le poste fertilisation. Valorisation en fourragères. Facilite le travail du sol. Environnementale Préserve la biodiversité. Piège le carbone atmosphérique. Améliore la qualité de l eau.

3 Couverts grandes cultures La gamme I-SOL couverts grandes cultures se positionne entre deux cultures de vente. Purs ou associés, ce sont de véritables outils agronomiques. Ils ont de multiples effets bénéfiques : Ils couvrent physiquement le sol pendant l automne / l hiver, Ils entretiennent la vie du sol, Ils absorbent le surplus d azote, Ce sont des réservoirs à biodiversité. Ils contribuent à l amélioration de la fertilité des sols. Ils permettent de contrôler adventices, ravageurs et maladies. Ils peuvent entraîner une augmentation visible des rendements. ESPÈCE ESPÈCES PURES VARIÉTÉ DOSE kg/ha MOUTARDE CLASSIQUE TRÈS TARDIVE VERTE 8 à 5 MOUTARDE CLASSIQUE TARDIVE CADOR 8 à 5 MOUTARDE ANTI-NÉMATODE TARDIVE CARLINE 8 à 5 MOUTARDE ANTI-NÉMATODE TRÈS TARDIVE SIBELIUS 8 à 5 RADIS CLASSIQUE IRIS 5 à 0 5 RADIS ANTI-NÉMATODE MERCATOR / CANAVARO 5 à 0 5 RADIS ANTI-NÉMATODE double résistance DOUBLET / CARWOODI 5 à 0 5 PHACÉLIE AVOINE STRIGOSA PRATEX / AMAZONE 5 5 SEIGLE FORESTIER CONDT. en kg NAVETTE CARLINDA 0 5 ESPÈCES À ASSOCIER En association LENTILLE ANICIA 5 à 0 5 TRÈFLE INCARNAT CARMINA / CAMAURO 5 à 0 0 TRÈFLE D'ALEXANDRIE - 5 à 0 0 VESCE DE PRINTEMPS CANDY / CARAVELLE 0 à 5 5 MÉLANGES Possibilité de conditionnement en BIG BAG AVOINE PRATEX + VESCE DE PRINTEMPS CANDY I-SOL MIX 5 5 PHACÉLIE + AVOINE PRATEX + VESCE DE PRINTEMPS CANDY + MOUTARDE CARLINE PHACÉLIE + LENTILLE ANICIA + MOUTARDE CARLINE + VESCE DE PRINTEMPS CARAVELLE I-SOL RUSTIK 5 à 0 5 I-SOL CÉRÉAL 5 à 0 5 TRÈFLE D ALEXANDRIE + PHACÉLIE + + VESCE DE PRINTEMPS CARAVELLE + MOUTARDE CARLINE I-SOL AZOTE 5 à 0 5 MOUTARDE ANTI-NÉMATODE CARLINE + TRÈFLE D ALEXANDRIE I-SOL PACK 0 5 SARRASIN + TRÈFLE D ALEXANDRIE I-SOL DIRECT 5 5 AVOINE PRATEX + VESCE DE PRINTEMPS CARAVELLE + RADIS ANTI-NEMATODE MERCATOR I-SOL MAX 5 à 0 5 SEIGLE + AVOINE PRATEX I-SOL HIVER 5 5 MOUTARDE CARLINE + RADIS ANTI-NEMATODE MERCATOR I-SOL STRUCTURE 0 5 AVOINE PRATEX + PHACELIE I-SOL BLUEFIELD 5 5 Semences de France Fourragères & Gazons est aussi en mesure de répondre à vos demandes spécifiques

4 Cultures dérobées La gamme I-SOL cultures dérobées se positionne entre deux cultures principales. Pures ou en mélanges, les cultures dérobées ont le même rôle qu un CIPAN. Leur intérêt est de produire une grande quantité de biomasse en peu de temps pour être récoltée et valorisée en fourrage. ESPÈCE VARIÉTÉ DOSE kg/ha CONDT. en kg ESPÈCES PURES COLZA FOURRAGER WILMA 8 à 0 0 CHOU FOURRAGER POLYCAUL / PROTEOR à 4 NAVETTE CARLINDA 0 5 RGI FLAVIA / SPINEA / BENDIX 0 à 5 0 et 5 MOHA Type BIGARRÉ 5 5 AVOINE STRIGOSA PRATEX / AMAZONE 50 5 ESPÈCES À ASSOCIER TRÈFLE INCARNAT CARMINA / CAMAURO 0 à 5 0 TRÈFLE D'ALEXANDRIE - 0 à 5 0 TRÈFLE DE PERSE TRÈFLE SQUAROSUM - 0 à 5 0 TRÈFLE MICHELI BORDER 5 0 VESCE DE PRINTEMPS CANDY / CARAVELLE 0 à 40 5 VESCE VELUE GOLIATH 0 à 5 5 MÉLANGE DE TRÈFLES ANNUELS ADDITRÈFLES FLASH ADDITRÈFLES HIVERNANT 0 à 5 0 POIS FOURRAGER ARKTA / PICAR 0 5 MÉLANGES En association Possibilité de conditionnement en BIG BAG RGI SPINEA + TRÈFLE DE MICHELI BORDER MÉLIOS N'RGI 5 5 RGI SPINEA + TRÈFLE DE MICHELI BORDER + TRÈFLE INCARNAT CARMINA + TRÈFLE SQUAROSUM MÉLIOS N'RGI MAX 5 5 RGI SPINEA + TRÈFLE INCARNAT CARMINA + TRÈFLE SQUAROSUM MÉLIOS N RGI PRO 5 5 MOHA + TRÈFLE D'ALEXANDRIE I-SOL ESTIVAL 0 à 5 5 AVOINE PRATEX + VESCE DE PRINTEMPS CANDY I-SOL MIX 50 à 60 5 Semences de France Fourragères & Gazons est aussi en mesure de répondre à vos demandes spécifiques 4

5 Couverts faunistiques La gamme I-SOL couverts faunistiques a pour but de favoriser la biodiversité et l abondance du gibier. Les espèces ont été choisies pour leur potentiel grainier et, afin d apporter de la nourriture pour le petit et grand gibier. Les couverts faunistiques offrent à la faune sauvage un abri naturel efficace contre les prédateurs et le climat. Ils couvrent rapidement le sol, ce qui concurrence le développement des adventices et limite les risques de ruissellements et d érosions. ESPÈCE ESPÈCES PURES VARIÉTÉ DOSE kg/ha CONDT. en kg MAÏS GRAIN CHASSE - doses /ha graines SORGHO GRAIN SORGHO FOURRAGER SUDAL 5 5 SARRASIN - 40 à 50 0 et 5 COLZA type WILMA 8 à 0 0 LUZERNE ASMARA 5 0 MILLET Type SUNRISE 0 5 ESPÈCES À ASSOCIER CHOU FOURRAGER POLYCAUL / PROTEOR à 4 MÉLANGES Possibilité de conditionnement en BIG BAG SARRASIN + MILLET + MOHA + VESCE + SORGHO GRAIN En association I-SOL ST HUBERT 40 0 RGA + TRÈFLE PERSE + TRÈFLE VIOLET + PHACÉLIE I-SOL PROCHASSE 0 à 5 0 Semences de France Fourragères & Gazons est aussi en mesure de répondre à vos demandes spécifiques 5

6 Couverts mellifères La gamme I-SOL couverts mellifères est composée d espèces choisies pour leur potentiel nectarifère important. La floraison très étalée des mélanges permet de fournir aux abeilles une offre alimentaire durable et de qualité en pollen et nectar. ESPÈCE ESPÈCES PURES OU À ASSOCIER VARIÉTÉ DOSE kg/ha PHACÉLIE - 8 à 0 0 TRÈFLE VIOLET - 5 à 0 0 TRÈFLE INCARNAT CARMINA / CAMAURO 0 à 5 0 TRÈFLE DE PERSE - 5 à 0 0 TRÈFLE D ALEXANDRIE - 5 à 0 0 TRÈFLE SQUAROSUM - 0 à 5 0 TRÈFLE HYBRIDE - 0 à 5 0 TRÈFLE MICHELI BORDER 0 0 TRÈFLE BLANC SAINFOIN EN COSSE Type double coupe 00 à 0 5 VESCE COMMUNE CANDY 50 5 LUZERNE ASMARA / SALSA 5 0 LOTIER MÉLILOT - 5 à 0 5 MÉLANGES PHACÉLIE + SAINFOIN + TRÈFLE PERSE + MÉLILOT + TRÈFLE VIOLET CONDT. en kg I-SOL PRONECTAR 0 0 FLEURS PLURI-ANNUELLES I-SOL ARLEQUIN à 5 FLEURS ANNUELLES HAUTES (60 À 0 CM) I-SOL CASCABEL à 5 FLEURS ANNUELLES BASSES (50 À 60 CM) I-SOL CHANCELOR à 5 Semences de France Fourragères & Gazons est aussi en mesure de répondre à vos demandes spécifiques 6

7 Outil d Aide à la Décision Couverts Grandes cultures Le choix d une espèce ou d un mélange passe par la prise en compte du précédent, de la culture suivante et de la rotation. Une bonne rotation limitera d éventuels problèmes de parasitismes. Sélectionnez la culture précédente Sélectionnez la culture suivante Trouvez la solution Couvert Grande Culture qui vous convient CULTURE SUIVANTE CULTURE PRÉCÉDENTE Hiver Céréales à paille Printemps Maïs grain Tournesol Betterave Protéagineux Pomme de terre Moutarde Moutarde Moutarde* Céréales à paille Protéagineux I-SOL DIRECT Moutarde très tardive Moutarde très tardive Moutarde très tardive Radis Phacélie Navette Radis Phacélie Navette Phacélie Radis* Phacélie Navette I-SOL MIX I-SOL CÉRÉAL I-SOL RUSTIK I-SOL AZOTE I-SOL PACK I-SOL STRUCTURE Phacélie Radis* Pratex Navette Maïs grain Betterave Pomme de terre Tournesol Seigle forestier I-SOL HIVER Possibilité de semis sous-couvert pour Maïs et Tournesol La réglementation sur les légumineuses dans les couverts intercultures pouvant varier d un département à l autre, se référer à l arrêté préfectoral. Vert = Très efficace Orange = Efficacité moyenne Rouge = Possible, mais non adapté *anti nématode 7

8 Cultures dérobées Une culture dérobée a besoin de à 4 mois pour produire beaucoup de biomasse. Selon les rotations, certaines seront plus adaptées que d autres. La conduite de la parcelle (date de semis, date de récolte, herbicides.) aidera à préciser son choix. Sélectionnez la culture précédente Sélectionnez la culture suivante Trouvez la solution Culture dérobée qui vous convient CULTURE SUIVANTE CULTURE PRÉCÉDENTE Céréales à paille Hiver Printemps Protéagineux Betterave fourragère Maïs Sorgho Tournesol Prairie Céréales à paille Protéagineux Moha I-SOL ESTIVAL RGI alternatif Moha RGI alternatif Avoine Moha RGI Avoine MÉLIOS N RGI RGI Avoine RGI Avoine Moha I-SOL ESTIVAL MÉLIOS N RGI MAX I-SOL MIX MÉLIOS N RGI PRO Maïs et sorgho ensilage Possibilité de semis sous-couvert MÉLIOS RGI N RGI Possibilité de semis sous-couvert Maïs grain Betterave fourragère Tournesol La réglementation sur les légumineuses dans les couverts intercultures pouvant varier d un département à l autre, se référer à l arrêté préfectoral. Vert = Très efficace Possibilité de semis sous-couvert Orange = Efficacité moyenne Possibilité de semis sous-couvert

Demandez votre catalogue Fourragères auprès de votre interlocuteur Caussade Semences habituel ou sur notre site Internet www.caussade-semences.

Demandez votre catalogue Fourragères auprès de votre interlocuteur Caussade Semences habituel ou sur notre site Internet www.caussade-semences. Au-delà de l aspect réglementaire, implanter une culture intermédiaire présente de nombreux intérêts. Cette interculture doit être raisonnée comme un investissement pour la future culture «de ressource».

Plus en détail

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17

Colza d hiver «associé» : technique et intérêts. Vincent Trotin CA17 Colza d hiver «associé» : technique et intérêts Vincent Trotin CA17 Le colza associé : une technique innovante pour réduire engrais et phytos Principe : semis simultané du colza d hiver + couvert gélif

Plus en détail

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins

Couverture des sols en interculture Choisir et conduire un couvert adapté à ses besoins Note technique n 25 Mai 2012 L opération de conseil Agr Eau Madon, co-financée par l Agence de l Eau Rhin Meuse et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations et des conseils en faveur de

Plus en détail

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges

Sur nos captages... cultivons l eau des Vosges Inconvénient Avantages Fiche n 29 Septembre 2012 Cette fiche technique, co-financée par l Agence de l Eau Rhin-Meuse, le Conseil Général des Vosges et le CASDAR, est destinée à vous apporter des informations

Plus en détail

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires

Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Caractéristiques des principales cultures intermédiaires Références disponibles pour la région Poitou-Charentes Réalisé à partir : - des essais conduits en Poitou-Charentes 2000-2008 - résultats de simulation

Plus en détail

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN

Couverts DN et SIE. la Zone Vulnérable. groupes cultures juillet 2015. campagne 2014-2015. ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN Couverts DN et SIE groupes cultures juillet 2015 la Zone Vulnérable campagne 2014-2015 ZAR ZAR = Zone Action Renforcée = pour partie anciennes ZPPN 1 la Zone Vulnérable Projet d extension : Bassin Seine

Plus en détail

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson

Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Démonstration d implantation des engrais verts après moisson Mercredi 2 juillet 2014 14 h - Ittenheim Edouard Cholley Félix Meyer Gérald Huber Introduction Voir les couverts végétaux, comme un outil agronomique

Plus en détail

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires?

Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Mieux gérer l interculture pour un bénéfice agronomique et environnemental Légumineuses, comment les utiliser comme cultures intermédiaires? Synthèse des travaux menés par la Chambre Régionale d Agriculture

Plus en détail

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015

Choisissez le couvert qui vous convient! Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Guide sur les couverts végétaux en interculture longue* Édition de décembre 2015 Choisissez le couvert qui vous convient! * Interculture longue : période culturale entre une culture d'hiver et une culture

Plus en détail

Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015

Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015 Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015 Le point au 07/10/2014 Présence de surfaces d intérêt écologique Obligationque les SIE représentent

Plus en détail

Comment choisir les espèces?

Comment choisir les espèces? 16 Disposer d un gazon en adéquation avec l environnement pédo-climatique, avec l utilisation de la prairie (pâturage et/ou fauche), sa durée, et le type de bovins (lait ou viande) sont des éléments à

Plus en détail

Couverts associés au colza Premiers résultats

Couverts associés au colza Premiers résultats Le 29 juillet 21 Couverts associés au colza Premiers résultats AVERTISSEMENT LA NOTE QUI SUIT CORRESPOND AUX PREMIERS RESULTATS PARTIELS DE DEUX ANNEES D ESSAIS REALISES EN SEMIS DIRECT DANS UN CONTEXTE

Plus en détail

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol

LES ENGRAIS VERTS. Un outil pour le bon fonctionnement du sol LES ENGRAIS VERTS Un outil pour le bon fonctionnement du sol Un engrais vert est un couvert végétal constitué d une ou plusieurs espèces, de croissance généralement rapide, cultivé pour être incorporé

Plus en détail

Production de la biomasse végétale

Production de la biomasse végétale 4 Production de la biomasse végétale Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture

Plus en détail

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION

Hiver. Destruction par le gel et / ou chimique MINERALISATION QU EST-CE QU UNE PLANTE COMPAGNE? C est un couvert végétal semé en association avec une culture principale afin d améliorer son comportement agronomique et sa rentabilité. Initialement travaillés sur la

Plus en détail

Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine

Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine GUIDE PRATIQUE POUR LES AGRICULTEURS JUIN 2012 Couverture du sol en interculture : Choisir un couvert adapté à ses besoins Bilan de 10 années d expérimentation en Lorraine Pourquoi implanter un couvert?

Plus en détail

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013

Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Journées portes ouvertes ECOPHYTO 18-11-2013 Principe: Favoriser la biodiversité fonctionnelle sur l exploitation -Impact très souvent sous estimé de la faune auxiliaire naturellement présente -Importance

Plus en détail

Cultures intermédiaires

Cultures intermédiaires Pourquoi implanter un couvert? Couverts, intercultures, dérobées, engrais verts, CIPAN Tous ces termes sont proches et se distinguent par la finalité de la couverture végétale mise en place sur la parcelle.

Plus en détail

Chambre d Agriculture des Vosges. Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie

Chambre d Agriculture des Vosges. Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Chambre d Agriculture des Vosges Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Autoproduire des protéines sur mon exploitation, Un pas vers plus d autonomie Une culture

Plus en détail

Françoise Vertès, Marie-Hélène Jeuffroy, Eric Justes Pascal Thiébeau, Michael Corson, INRA. Légumineuses et agriculture durable

Françoise Vertès, Marie-Hélène Jeuffroy, Eric Justes Pascal Thiébeau, Michael Corson, INRA. Légumineuses et agriculture durable Connaître et maximiser les bénéfices environnementaux liés à l azote chez les légumineuses, à l échelle de la culture, de la rotation et de l exploitation. Françoise Vertès, Marie-Hélène Jeuffroy, Eric

Plus en détail

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005

Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques. 21 et 23 février 2005 Adoption de méthodes alternatives de culture des plantes fourragères pour réduire l effet des variations climatiques 21 et 23 février 2005 Marc F. Clément, agronome Qui a bonnes plantes a bonnes vaches!

Plus en détail

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28

ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 ferti-pratiques Le potassium Élément le plus mobilisé par les plantes fiche n 28 Le potassium, régulateur et anti-stress des plantes Le potassium circule dans la plante sous la forme du cation + tel qu

Plus en détail

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE

DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE. «Eau, Nitrate et Agriculture durable» POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE DOSSIER PEDAGOGIQUE ATELIER D ÉVEIL SCIENTIFIQUE POUR L ÉCOLE FONDAMENTALE «Eau, Nitrate et Agriculture durable» SYNTHESE DE L ATELIER L utilisation des nitrates : Synthèse Résume les différentes situations

Plus en détail

RAPPORT DE RECHERCHE

RAPPORT DE RECHERCHE IMPACT AGRONOMIQUE ET ÉCONOMIQUE DES LÉGUMINEUSES DANS LES ROTATIONS AGRICOLES RAPPORT DE RECHERCHE Demandeur : Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) Chercheurs : Adrien

Plus en détail

COMPTE RENDU Journée formation

COMPTE RENDU Journée formation COMPTE RENDU Journée formation Agriculture de conservation des sols Profils de sol 1. Vincent Etchebarne à St Jean le Vieux prairie 2. Alain Claverie à Behasque sol nu / couverts multiples 3. Bernard Hourquebie

Plus en détail

Essai colza en système de cultures innovant

Essai colza en système de cultures innovant Essai colza en système de cultures innovant Compte-rendu d essais Année 2010-2011 COURTOIS Nicolas Avec la collaboration de M. BOSSON Christophe, exploitant à Aire-la-Ville Sommaire 1. Présentation...

Plus en détail

DIRECTIVE NITRATES : LES CONTRAINTES SUR LA GESTION DE L INTERCULTURE

DIRECTIVE NITRATES : LES CONTRAINTES SUR LA GESTION DE L INTERCULTURE CHOISIR ET REUSSIR SON COUVERT VEGETAL PENDANT L INTERCULTURE EN AB Cameline (S.Minette, CRA PC) Moutarde, phacélie, avoine, trèfles mais aussi, sarrasin, navette, lentille, moha Tous ces couverts végétaux

Plus en détail

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie

ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie ACTION N 1 Itinéraires techniques du colza en agrobiologie Maître d œuvre : Chambres d Agriculture de Bretagne Partenaires : INRA, Cetiom, CRA des Pays de la Loire, Union Eolys, semenciers Durée du programme

Plus en détail

Journée technique GC AB Essai système de culture

Journée technique GC AB Essai système de culture Journée technique GC AB Essai système de culture Contexte Contexte V. Salou 2011 2012 2013 2014 Constat : la production de céréales et de protéagineux bio est déficitaire de 30% en Bretagne Conception

Plus en détail

SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal

SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal SDSCV Semis Direct Sous Couvert Végétal de nouveaux systèmes de cultures pour une moindre dépendance aux engrais minéraux de synthèse 1 er bilan des expérimentations menées par ARVALIS augmenter les effets

Plus en détail

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin

Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Soja et mais semé dans du seigle roulé, orge semé dans le sarrasin Objectif. Il y a 4 ans je m installait dans une ferme de 100Ha. Apres 2 ans observant l'état si pauvre et usé de la terre, j ai devenu

Plus en détail

«Les mélanges de semences pour prairies et le Label France Prairie» Salon de l Herbe à Nouvoitou, le 3 juin 2015

«Les mélanges de semences pour prairies et le Label France Prairie» Salon de l Herbe à Nouvoitou, le 3 juin 2015 Conférence «Les mélanges de semences pour prairies et le Label France Prairie» Salon de l Herbe à Nouvoitou, le 3 juin 2015 Pascale PELLETIER, ARVALIS - Institut du végétal 36 Michel STRAËBLER, GNIS 75

Plus en détail

Les implantations. Ensilage céréales. Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre

Les implantations. Ensilage céréales. Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Ensilage céréales Les implantations Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Betterave Choux fourrager RGI alternatif Sorgho fourr Sorgho sucr Moha Millet perlé fourrager Colza fourrager Radis fourrager

Plus en détail

Fourragères porte-graine : Implantation sous couverts ou en associations Intérêt et contraintes. Christian Etourneau Vendôme, le 3/12/10

Fourragères porte-graine : Implantation sous couverts ou en associations Intérêt et contraintes. Christian Etourneau Vendôme, le 3/12/10 Fourragères porte-graine : Implantation sous couverts ou en associations Intérêt et contraintes Christian Etourneau Vendôme, le 3/12/10 Contexte actuel en production de semences fourragères Une agriculture

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN

NOTICE EXPLICATIVE. Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN NOTICE EXPLICATIVE Bilan global de fertilisation azotée : Bilan CORPEN Ce bilan global de la fertilisation azotée est obligatoire pour toute exploitation située en zone vulnérable et qui a contractualisé

Plus en détail

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons :

Quelle que soit la taille de la ferme, l utilisation d engrais verts en maraîchage biologique est indispensable pour plusieurs raisons : MODULE 5 CHAPITRE 9 Engrais verts SOMMAIRE 1. Choix de l espèce 2 2. Doses de semis 5 3. Mélanges intéressants en fonction de la période de semis 5 3.1 Engrais vert avant la culture principale 5 3.2 Engrais

Plus en détail

A chaque situation, Un couvert végétal adapté

A chaque situation, Un couvert végétal adapté Guide Technique 2015 A chaque situation, Un couvert végétal adapté CIPAN à cycle court gélif CIPAN à cycle intermédiaire peu gélives LEGUMINEUSES à cycle long peu gélives Associations d espèces à cycle

Plus en détail

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou :

Après-midi technique à l EARL de la Rue. Tournesol. A Bretoncelles, le lundi 3 juin 2013. - le Mildiou : - le Mildiou : - le Sclérotinia : Semer sur des parcelles bien ressuyées Eviter les mouillères Détruire les repousses Arracher manuellement toute plante contaminée prévenir la DRAAF < 01/07 en cas d attaque

Plus en détail

Conduite du colza en Bretagne

Conduite du colza en Bretagne Conduite du colza en Bretagne Saint Gouéno, 16 juin 2011 Réalisé par JL.Giteau, A.Guillermou, L.Quéré, JP.Turlin (CA Bretagne), J.Raimbault (Cetiom) Place du colza dans nos systèmes de production Surfaces

Plus en détail

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB

Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB Les prairies multi-espèces produisent plus que le RGA - TB + 1,5 t MS/ha sur 3 essais Y compris sur sols profonds Rendement annuel (T MS/ha) 11 9 8 7 6 5 4 3 4,2 5,7 8,4,1 3,8 5,2 Essai 1 Essai 2 Essai

Plus en détail

Couverts végétaux. Couverts végétaux. De multiples avantages

Couverts végétaux. Couverts végétaux. De multiples avantages Couverts végétaux Couverts végétaux De multiples avantages Protège le sol contre l'érosion Moins d impact des gouttes de pluie. Réduction du ruissellement. Favorise la vie microbienne par les apports de

Plus en détail

Agriculture en systèmes naturels

Agriculture en systèmes naturels Agriculture en systèmes naturels Mélanges de cultivars, cultures-abris et cultures intercalaires - blé de printemps biologique Contexte Blé avec avoine comme culture associée La production de céréales

Plus en détail

Bien choisir. . les cultures dérobées OPTABIOM

Bien choisir. . les cultures dérobées OPTABIOM OPTABIOM Comment ce guide a-t-il été construit? Les cultures figurant dans ce guide ont été choisies car elles semblent adaptées à la production de biomasse en dérobée en Picardie et car elles ont fait

Plus en détail

Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes

Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes Agriculture intégrée Valoriser l agronomie pour des systèmes plus autonomes Guide pratique 2013 Guide pratique 2013 Avant-propos Ce guide est construit pour répondre d une façon nouvelle aux enjeux d

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

Systèmes de culture associés à l utilisation de couverts végétaux permanents

Systèmes de culture associés à l utilisation de couverts végétaux permanents Systèmes de culture associés à l utilisation de couverts végétaux permanents Quelle faisabilité pour ces systèmes de culture innovants? 1 21 décembre 2009 Grégory Véricel Plan Introduction I. Principes

Plus en détail

Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher.

Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher. {{Et voici les notes de Guillaume Bodovillé}} Un petit compte-rendu d'un tour de plaine chez Sylvain et Jérôme Rétif, en Loir et Cher. Sylvain et Jérôme exploitent 270 ha en propre et 50 ha à façon. Sur

Plus en détail

Pratique de Couverts : Réalisé avec le soutien financier de :

Pratique de Couverts : Réalisé avec le soutien financier de : Réalisé avec le soutien financier de : Rencontre bout de champ levée de culture après couverts végétaux trèfles et luzerne - 18 juin 2014 Couverts de trèfles et luzerne Comparaison de sarrasins (semis

Plus en détail

DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE

DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE DES INTERCULTURES À UTILISATION FOURRAGERE TERRES d'avenir Les intercultures peuvent permettre un apport de fourrage complémentaire pour les exploitations d élevage. Un groupe de travail Chambre d Agriculture,

Plus en détail

Les fourrages annuels : intérêts et principes culturaux de base

Les fourrages annuels : intérêts et principes culturaux de base Nature et Progrès Document Biodoc n 9 Association d agriculture (nouvelle édition avril 2006) écologique de l Orne Joseph Pousset Groupement régional d agriculture (tous droits de reproduction réservés)

Plus en détail

2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE)

2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE) 2ème critère : les surfaces d intérêt écologique (SIE) Principe : Votre exploitation doit maintenir ou établir des surfaces d intérêt écologique (SIE) sur l équivalent de 5 % de sa surface en terres arables.

Plus en détail

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs

Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Protection des abeilles et des insectes pollinisateurs Des alliées pour nos cultures La pollinisation améliore quantité et qualité des récoltes, Elle concerne 70% des espèces cultivées pour la consommation

Plus en détail

David, agriculteur en Dordogne

David, agriculteur en Dordogne David, agriculteur en Dordogne David, âgé de 32 ans, s est associé avec ses parents sur une exploitation où il élève 160 vaches. Il a, depuis ces 5 dernières années, changé ses habitudes de travail : il

Plus en détail

Fourrages et tourteaux. Optimiser l'alimentation de ses troupeaux PRAIRIES MAÏS DÉROBÉES COPRODUITS OLÉO- PROTÉAGINEUX SEPTEMBRE 2012

Fourrages et tourteaux. Optimiser l'alimentation de ses troupeaux PRAIRIES MAÏS DÉROBÉES COPRODUITS OLÉO- PROTÉAGINEUX SEPTEMBRE 2012 SEPTEMBRE 2012 PRAIRIES Luzerne : limiter les mauvaises herbes p. 3 Ravageurs : une lutte surtout agronomique p. 6 MAÏS Tasser et protéger le silo pour éviter l'entrée d'air p. 8 Ajuster la ration des

Plus en détail

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019

ProConseil PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 PROGRAMME DE MAINTIEN DE LA FERTILITE DES SOLS DU CANTON DE VAUD 2014-2019 Partenaires Département de l économie Service de l agriculture Direction générale de l environnement Géologie, sols et déchets

Plus en détail

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures

Colza Culture 4.6.11. Généralités. Types de sol. Préparation du sol. Rotation des cultures Colza Culture 4.6.11 Généralités Plante oléagineuse (40 à 42% d huile dans la graine). Famille des crucifères. Culture adaptée aux zones plutôt fraîches (jusqu à 800 m d altitude environ). Bonne couverture

Plus en détail

AGIR 1248 INRA/INPT & UE

AGIR 1248 INRA/INPT & UE Conception et évaluation expérimentale de prototypes de systèmes de culture à très bas niveaux d intrants Application en systèmes pluvial et irrigué du SO Eric Justes, Didier Raffaillac, Grégory Véricel,

Plus en détail

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent!

Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Maintenir ses marges, tout en limitant l usage des intrants, des pistes existent! Les essais présentés dans ce document font état des références actuellement disponibles sur les systèmes économes en intrants

Plus en détail

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager

Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Quelques conseils avant de réaliser son plan de potager Avant de passer au plan de jardin, voici quelques éléments importants à prendre en compte Le choix du sol Le sol a un rôle important pour les plantes.

Plus en détail

Le ray-grass d'italie non alternatif* (Lolium multiflorum) * Non alternatif : qui n'épie pas l'année du semis

Le ray-grass d'italie non alternatif* (Lolium multiflorum) * Non alternatif : qui n'épie pas l'année du semis Le ray-grass d'italie non alternatif* (Lolium multiflorum) * Non alternatif : qui n'épie pas l'année du semis 18 à 24 mois Diploïde (2n) : 20 à 30 kg/ha Tétraploïde (4n) : 30 à 40 kg/ha Très rapide Photo

Plus en détail

Quelques éléments sur la culture «naturelle» du colza

Quelques éléments sur la culture «naturelle» du colza Nature et Progrès Document Biodoc n 12 Association d agriculture (nouvelle édition janvier 2007) écologique de l Orne (AGRECO) Joseph Pousset Groupement régional d agriculture réservés) (tous droits de

Plus en détail

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012

Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables. Notice explicative. Les essentiels. Octobre 2012 Programme d actions à mettre en œuvre en zones vulnérables Notice explicative Octobre 2012 Les essentiels Depuis le 1 er septembre 2012, un nouveau programme d actions national s applique sur la totalité

Plus en détail

L objectif de la formation : «Sortir de la journée avec des idées claires, des solutions à ses problèmes». Sommaire :

L objectif de la formation : «Sortir de la journée avec des idées claires, des solutions à ses problèmes». Sommaire : Formation «Intégrer des couverts végétaux dans mes systèmes locaux» avec l intervention de Matthieu ARCHAMBEAUD, spécialiste en agro-écologie et conservation des sols L Alpad a organisé le jeudi 8 octobre

Plus en détail

Adapter les techniques d implantation à chaque situation

Adapter les techniques d implantation à chaque situation Adapter les techniques d implantation à chaque situation Jérôme LABREUCHE Damien BRUN Pôle Agro-équipement Les techniques d implantation ont souvent un impact limité sur le rendement Les techniques d implantation

Plus en détail

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols

CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY. Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols CANALISATION DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL ARC DE DIERREY Barèmes d indemnisation des dommages causés aux cultures et aux sols Canalisation CUVILLY (60) VOISINES (52) page 1 SOMMAIRE Pages 1 Indemnités pour

Plus en détail

Programme RotAB. Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques

Programme RotAB. Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques Programme RotAB Connaître, caractériser et évaluer les rotations en systèmes de grandes cultures biologiques Rotations en grandes cultures biologiques sans élevage 8 fermes-types, 11 rotations Repères

Plus en détail

Particuliers, enseignants et animateurs découvrez toute la collection des guides Milgraines sur le site semencemag.fr

Particuliers, enseignants et animateurs découvrez toute la collection des guides Milgraines sur le site semencemag.fr Particuliers, enseignants et animateurs découvrez toute la collection des guides Milgraines sur le site semencemag.fr www.semencemag.fr La série des guides Milgraines pour apprendre à reconnaître : des

Plus en détail

Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux

Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux Ordonnance du DFE sur le régime douanier préférentiel accordé aux aliments pour animaux et aux oléagineux du 7 décembre 1998 Le Département fédéral de l économie, vu l art. 20, al. 6, de la loi sur l agriculture

Plus en détail

Les couverts végétaux en interculture entre céréale et tournesol. Vincent LECOMTE - CETIOM

Les couverts végétaux en interculture entre céréale et tournesol. Vincent LECOMTE - CETIOM Les couverts végétaux en interculture entre céréale et tournesol Vincent LECOMTE - CETIOM Sommaire Couverts végétaux et réglementation état des lieux régional Spécificité des sols argileux Effet des couverts

Plus en détail

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON

LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN. Témoignage de Jean-Paul SAMSON LE SEMOIR À DISQUES : UN OUTIL OPPORTUN Témoignage de Jean-Paul SAMSON 1 Jean Paul SAMSON Lorry-Mardigny (57) 1.3 UTH Types de sol principaux : 75% argilo-calcaire 20% argilo-limoneux SAU 137 ha orge hiver

Plus en détail

ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE

ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE ENGRAIS VERTS : POURQUOI ET COMMENT FAIRE SYLVIE THIBAUDEAU, A GRONOME CLUB AGROENVIRONNEMENTAL DU BASSIN LA GUERRE ST-ANICET RACINES ET RHIZOSPHÈRE Rhizosphère : zone qui entoure les racines des plantes

Plus en détail

uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain;

uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain; MAI Grandes Cultures Céréales d hiver Blé dur, blé tendre uirrigation en cas de sécheresse: apport à la floraison; formation du grain; upoursuite des traitements phytosanitaires: se référer au calendrier

Plus en détail

Les couverts végétaux, ce n est pas que réglementaire! GVA de Barenton, Mortain et Le Teilleul

Les couverts végétaux, ce n est pas que réglementaire! GVA de Barenton, Mortain et Le Teilleul Les couverts végétaux, ce n est pas que réglementaire! GVA de Barenton, Mortain et Le Teilleul Le 24/02/11 à ND du Touchet et Ferrières (Sud Manche) A l initiative des Groupements de Vulgarisation Agricole

Plus en détail

ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES

ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES JARDINONS NATURE FICHE N 12 ROTATION DES CULTURES & ASSOCIATIONS DES PLANTES .01 La rotation des cultures et l utilisation de la complémentarité des plantes sont des moyens naturels qui permettent de réduire

Plus en détail

GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG

GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG Journée Prosensols 22 novembre 2012 Vincent TOMIS - Annie DUPARQUE GESTION DE L ÉTAT ORGANIQUE DES SOLS AVEC SIMEOS-AMG Vincent Tomis Agro-Transfert RT Contexte Projet GCEOS : GESTION ET CONSERVATION DE

Plus en détail

Intercultures et production de fourrages

Intercultures et production de fourrages Mini-conférence Sommet de l Elevage 5 octobre 2012 Intercultures et production de fourrages Cultures dérobées ou «soudure» : les espèces les plus utilisées périodes de croissance exploitations fourrages

Plus en détail

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal

Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal GUIDE PRATIQUE DE L'ÉLEVEUR Produire avec de l'herbe Du sol à l'animal avril 2011 BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE SOMMAIRE Paroles d éleveurs 4 Quelle place donner à l herbe Le choix d un système fourrager 8

Plus en détail

COUVERT CARACTÉRISTIQUES VÉGÉTAL PENDANT L INTERCULTURE EN AB : DES ESPÈCES LES ÉTAPES DE LA MÉTHODE DE CHOIX DU COUVERT VÉGÉTAL SOMMAIRE :

COUVERT CARACTÉRISTIQUES VÉGÉTAL PENDANT L INTERCULTURE EN AB : DES ESPÈCES LES ÉTAPES DE LA MÉTHODE DE CHOIX DU COUVERT VÉGÉTAL SOMMAIRE : COUVERT VÉGÉTAL PENDANT L INTERCULTURE EN EN AB : CARACTÉRISTIQUES DES ESPÈCES Cameline (S.Minette) Ceci est un recueil d une quarantaine de fiches espèces de couverts végétaux utilisés en interculture

Plus en détail

Tarifs valables jusqu à la sortie du prochain catalogue de fourragères, et suivant les disponibilités.

Tarifs valables jusqu à la sortie du prochain catalogue de fourragères, et suivant les disponibilités. CORAB Centr Atlantique 40 F avenue de Rochefort 17400 SAI JEAN D ANGELY Tél : 05.46.32.00.20 Fax : 05.46.32.00.30 Mail : infos@corab.org Conseils : Marc au 06-19-52-28-47 HT adhérents CORAB/Enlèvements

Plus en détail

Tech Infos Grandes Cultures Bio

Tech Infos Grandes Cultures Bio Tech Infos Grandes Cultures Bio N 9 / janvier 2015 Evaluer les systèmes en grandes cultures biologiques Résultats de 4 années d essais à La Saussaye L ESSAI EN BREF Afin d évaluer la faisabilité technique,

Plus en détail

Les petites légumineuses

Les petites légumineuses Mini-conférence Sommet de l Elevage Octobre 2012 Les petites légumineuses Une multitude d espèces pour toutes les situations Profitez de l effet «légumineuse» Pourquoi implanter des légumineuses? - Pour

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

Assolement, valorisation et besoins de la CORAB :

Assolement, valorisation et besoins de la CORAB : 15 juillet 2011 Assolement, valorisation et besoins de la CORAB : Nous donnons rendez-vous à tous les adhérents le 6 septembre à St Jean d Angely pour notre réunion annuelle sur les emblavements 2011-2012.

Plus en détail

DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions

DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions DIRECTIVE NITRATES ZONE VULNERABLE 4ème Programme d Actions Novembre 2010 CHAMBRE D AGRICULTURE 47 4ème Programme d Actions ZONE VULNERABLE Quelle zone? 93 communes 2466 exploitations 94425 ha 4ème Programme

Plus en détail

L AGRO-ECOLOGIE AU BURKINA FASO : technologies mises au point par l INERA-Burkina Faso

L AGRO-ECOLOGIE AU BURKINA FASO : technologies mises au point par l INERA-Burkina Faso L AGRO-ECOLOGIE AU BURKINA FASO : technologies mises au point par l INERA-Burkina Faso Kambiré Sami Hyacinthe Somé Léopold Ouagadougou le 15 février 2013 Les cordons pierreux 2 Les bandes enherbées 3 Conservation

Plus en détail

Quels autres services environnementaux peut-on attendre?

Quels autres services environnementaux peut-on attendre? 1 Quels autres services environnementaux peut-on attendre? Une réduction des transferts de nitrates par drainage à Ludelange Expérimentation Bougies Poreuses à Ludelange (57) (comparaison SDSC/Labour)

Plus en détail

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France

Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France Association Française pour la Production Fourragère Préconisations agronomiques pour les mélanges de semences pour prairies en France - 2014 - PRÉAMBULE Les préconisations fournies ici constituent un guide

Plus en détail

Aéroport de Marseille Provence

Aéroport de Marseille Provence Compte rendu de visite du 22 mars 2016 : Piste 2 zone sud Semis implanté depuis l automne 2013 avec le mélange Top Mix Aéro N 1 Bande de 50 m de chaque côté de la piste sur une longueur de 2000 m Présence

Plus en détail

PCAE. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016)

PCAE. INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016) Toutes filières PCAE INVESTISSEMENTS ELIGIBLES (Opérations 4.1 et 4.4 du PDR Centre Val de Loire pour les appels à projets 2016) Thème Critères Types d investissements concernés Observations Diagnostics

Plus en détail

Fertiliser le maïs autrement

Fertiliser le maïs autrement Fertiliser le maïs autrement Dans un contexte de renchérissement des ressources en azote organique et de recherche de plus d autonomie, les agriculteurs biologiques picards et leurs conseillers au sein

Plus en détail

GUIDE D ÉPANDAGE ANTI-LIMACES TOUTES CULTURES RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC SLUXX

GUIDE D ÉPANDAGE ANTI-LIMACES TOUTES CULTURES RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC SLUXX RÉUSSIR SA PROTECTION AVEC 1. PRIVILÉGIER LES APPLICATIONS PRÉVENTIVES DE AU SEMIS DE LA CULTURE >>> Toutes cultures > Epandage en plein : 5 à 7 kg/ha selon pression > Localisé sur la raie de semis Maïs

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2807 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 141 110 3022 juillet mai 2009 2013 S o m m a i r e Règlement

Plus en détail

Guide Technique 2016

Guide Technique 2016 Guide Technique 2016 Installation rapide Tallage exceptionnel Adapté aux semis tardifs Excellente résistance au froid Poursuit sa croissance même à basse température Développement ultra-rapide au printemps

Plus en détail

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba

Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba synthèse Engazonnement hivernal Moutarde blanche - Brassicacées Sinapsis alba Caractéristiques de la moutarde : Brassicacée 1, sélectionnée pour sa capacité à produire du fourrage. Système racinaire pivotant

Plus en détail

VIVACES PLURIANNUELLES GRAB HN GRAB HN GRAB HN GRAB HN

VIVACES PLURIANNUELLES GRAB HN GRAB HN GRAB HN GRAB HN VIVACES PLURIANNUELLES LF VIVACES ET PLURIANNUELLES CHARDON DES CHAMPS CIRSIUM ARVENSE AUTRE NOM : CIRSE DES CHAMPS Famille des Astéracées RÉPARTITION, FRÉQUENCE ET DENSITÉ EN FRANCE don des champs Adventice

Plus en détail

Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines

Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines Guide Technique 2015 Récolte ensilage immature ou Grains riches en protéines Pour s affranchir du risque de sécheresse estivale OBJECTIF Cette pratique sécurise les stocks fourragers en diversifiant les

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli

ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli ENQUÊTE SUR LES FERMES, NOVEMBRE 2002 Manitoba, Saskatchewan, Alberta et Colombie-Britannique CONFIDENTIEL une fois rempli SQC/AGR-450-60063 Cette enquête est menée en vertu de la Loi sur la statistique,

Plus en détail

AGRIFAUNE moutarde, avoine rude, phacélie 10%moutarde AN 80%avoine rude 10%phacélie sacherie 25 kg

AGRIFAUNE moutarde, avoine rude, phacélie 10%moutarde AN 80%avoine rude 10%phacélie sacherie 25 kg AGRIFAUNE moutarde, avoine rude, phacélie 10%moutarde AN 80%avoine rude 10%phacélie sacherie 25 kg s agronomiques : Couverture rapide du sol Restitution d azote à la culture suivante Production de biomasse

Plus en détail

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée

Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Bilan de 3 années de références Chambres d Agriculture de Poitou-Charentes et de Vendée Décembre 2012 SOMMAIRE I. IMPLICATION DES CHAMBRES D AGRICULTURE DE POITOU-CHARENTES DANS L ETUDE DU COLZA ASSOCIE

Plus en détail

Essais des couverts végétaux 2012 à Grangeneuve

Essais des couverts végétaux 2012 à Grangeneuve Landwirtschaftliches Institut des Kantons Freiburg LIG Essais des couverts végétaux 2012 à Résultats Direction des institutions, de l agriculture et des forêts DIAF Direktion der Institutionen und der

Plus en détail