Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo"

Transcription

1 Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo

2 SOMMAIRE 1. Mot d accueil 2. La situation sur le pays de Saint- Malo 3. La loi du 5 mars Les personnes concernées par les mesures d'accompagnement ou de protection 5. Du repérage à la mesure d accompagnement ou de protection 6. Les acteurs du pays de Saint- Malo 7. Débat / Echanges 2

3 LA SITUATION SUR LE PAYS DE SAINT- MALO

4 QUELQUES CHIFFRES : En France Nombre de personnes protégées : en 2011 (Assises Nationales Février 2012) Nombre de demandes nouvelles : En 2007 : (rapport sénat ) En 2012 : (rapport sénat ) En Ille et Vilaine Nombre de personnes protégées : Personnes en

5 QUELQUES CHIFFRES : Sur le Pays de Saint-Malo Nombre de personnes protégée en 2012 : 2134 personnes Nombre de nouvelles demandes en 2012 : 332 personnes Nombre de nouvelles demandes au 15/11/2013 : 301 personnes Nombre de mesures gérées par un mandataire (au 1er sept.2013) : 1414 personnes Nombre approximatif de mesures gérés par la famille : 720 personnes 5

6 Les personnes concernées par une mesure Constat - Parité hommes/ femmes dans les mesures - + de 70% des mesures concernent des personnes de + de 50 ans - Les personnes protégées habitent + - Saint Malo Agglomération Dol de Bretagne Cote Emeraude Bretagne Romantique Baie de Mont St Michel

7 LA LOI DU 5 MARS 2007 LOI n du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) 7

8 LE RÔLE DU PARQUET 8

9 LA LOI DU 5 MARS 2007 Les principes de la loi : La protection judiciaire doit être: Subsidiaire: à tout autre dispositif de droit commun Proportionnelle: adaptée aux besoins de protection de la personne Nécessaire : médicalement constatée (Art 428 CC) 9

10 Les apports de la loi : LA LOI DU 5 MARS 2007 L'affirmation des droits de la personne protégée: (le respect de ses choix de vie, de lieu de vie, de relations personnelles, de ses souhaits de déplacements, droit de vote.) Ø Le respect des capacités de la personne (mesure individualisée, distinction protection de la personne/protection des biens ) Ø La priorité donnée à une intervention familiale (subrogé tuteur ou curateur, co-tuteur ou co-curateur.) Ø La durée limitée de la mesure et sa révision (Échéance au 31 décembre 2013 pour les mesures prononcées avant 1 janvier 2009) 10

11 LES PERSONNES CONCERNÉES PAR LES MESURES D'ACCOMPAGNEMENT et de PROTECTION 11

12 Des personnes majeures QUI SONT LES PERSONNES CONCERNÉES? Qui rencontrent des difficultés de gestion de leurs prestations sociales si bien que leur santé ou leur sécurité est menacée (MASP) ou compromise (MAJ) Mesures d accompagnement Un contrat d accompagnement est signé entre la personne, le Conseil Général et le service en charge de l exercice de la mesure 12

13 QUI SONT LES PERSONNES CONCERNÉES? Des personnes majeures qui ne peuvent plus totalement ou partiellement, faire preuve de discernement ou exprimer leur volonté Mesures de protection judiciaires 13

14 DU REPÉRAGE À LA MESURE DE PROTECTION 14

15 Du r epér age à la mesur e de pr otection QUI PEUT DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION? Ø Ø La personne concernée La famille ou les proches la demande est faite directement auprès du juge des tutelles 15

16 Du r epér age à la mesur e de pr ot ect ion QUI PEUT DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION? ØLes professionnels ou tout autre personne intervenant auprès de la personne adulte la demande est adressée au Procureur de la République 16

17 PROTECTION JURIDIQUE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE (Ar t. 477 à 494 du Code Civil ) Source : Service-public.fr Les objectifs : Le mandat de protection future permet : à à une personne (mandant) de désigner à l'avance la ou les personnes (mandataires) qu'elle souhaite voir être chargées de veiller sur sa personne et/ou sur tout ou partie de son patrimoine, pour le jour où elle ne serait plus en état, physique ou mental, de le faire seule. à aux parents d un enfant handicapé de désigner une ou plusieurs personnes de confiance pour assumer la protection de leur enfant le jour où ils ne seront plus aptes. 17

18 PROTECTION JURIDIQUE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE (Ar t. 477 à 494 du Code Civil) Conditions du mandant : Ø Les deux parents ou le dernier vivant des père et mère, être capable, exercer l autorité parentale sur leur enfant mineur ou assumer la charge matérielle et affective de leur enfant majeur. Ø La loi permet que le mandat peut être établi chez un notaire ou sous seing privé. 18

19 PROTECTION JURIDIQUE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE (Ar t. 477 à 494 du Code Civil) Ø Ø Ø Le mandat prend effet dès lors qu il est établi que le mandant ne peut plus pourvoir seul à ses intérêts. Le mandataire doit produire au greffe du tribunal d instance le Mandat et un certificat médical établi par un médecin inscrit. Le greffier vise le mandat et date la prise d effet puis restitue le mandat au mandataire. 19

20 Du r epér age à la mesur e de pr otection LES MESURES DE PROTECTION Sauvegarde de justice : Ø protection provisoire (art 432 cc) Ø Avec mandat spécial: le mandataire réalise le mandat personnalisé confié par le juge des tutelles 20

21 Du r epér age à la mesur e de pr otection LES MESURES DE PROTECTION Curatelle : Assistance, contrôle ØCuratelle simple (art 468 code civil): Les actes à caractère patrimonial sont signés par la personne protégée et le curateur Ø Curatelle renforcée (art. 472 code civil) : De plus, le curateur perçoit et affecte les revenus de la personne protégée 21

22 Du r epér age à la mesur e de pr otection LES MESURES DE PROTECTION Tutelle : représentation Ø Ø (473 Code Civil) Le tuteur remplace la personne pour : signer tous les documents au nom de la personne protégée (accord du juge des tutelles pour certains actes à caractère patrimonial ou personnel) percevoir les revenus de la personne protégée, établir son budget, régler ses factures, suivre son dossier administratif.. 22

23 Du r epér age à la mesur e de pr otection LES INTERVENTIONS LIEES A LA MESURE DE PROTECTION Au plan administratif Suivi de la situation administrative de la personne protégée Au plan patrimonial et juridique : Gestion du patrimoine dans l intérêt de la personne protégée Défense des intérêts de la personne protégée devant les services juridiques ou de justice Au plan financier Gestion des revenus en lien avec les besoins et les choix de la personne protégée Respect de ses obligations financières Au plan personnel Conseil Respect des choix de vie de la pers. protégée Assistance ou représentation pour certains actes (art 459 cc) 23

24 Du r epér age à la mesur e de pr otection LA DEMANDE DE MESURE DE PROTECTION Quelles sont les pièces nécessaires à la demande? Ø Un certificat médical établi par un médecin inscrit sur la liste tenue à jour par le procureur (coût non remboursé) Ø Un dossier administratif transmis au demandeur par le greffe du juge des tutelles et à lui renvoyer complété. sans ces pièces la demande n est pas recevable 24

25 Du r epér age à la mesur e de pr otection LA DEMANDE DE MESURE DE PROTECTION Quelles sont les étapes de l instruction de la demande? Ø Ø Ø L étude par le juge des tutelles des pièces transmises Le recueil d informations auprès des proches par le juge des tutelles L audition par le juge des tutelles de la personne à protéger et du proche qui a fait la demande 25

26 Du r epér age à la mesur e de pr otection LA DEMANDE DE MESURE DE PROTECTION Quelle est la décision? Ø Mise sous protection : Ø Degré et durée de la protection, conditions d exercice : priorité donnée à la famille Non lieu à mesure La personne protégée ou l intervenant désigné peut faire appel dans les 15 jours suivant la réception de la décision. 26

27 Du r epér age à la mesur e de pr otection LA DEMANDE DE MESURE DE PROTECTION Une mesure peut-elle évoluer? Ø Allégement ou aggravation Ø Changement d intervenant Une mesure peut-elle s arrêter? Ø Quand la protection n est plus nécessaire 27

28 LES ACTEURS DU PAYS DE SAINT MALO 28

29 les familles ou proches QUI EXERCE UNE MESURE SUR LE PAYS DE SAINT MALO? l'exercice des mesures Les mandataires judiciaires à la protection des majeurs (MJPM) 29

30 INFORMATION ET SOUTIEN DES FAMILLES APPELÉES À EXERCER OU EN CHARGE D UNE MESURE DE PROTECTION article du CASF et Décret du 30 décembre Les personnes bénéficient à leur demande d une information délivrée par un service spécialement habilité. La liste de ces structures est établie par le parquet après avis des Tribunaux d Instance du département. Le Dispositif de soutien aux tuteurs familiaux 35 est le seul habilité sur notre département. Contenu du soutien: information personnalisée ou collective, aide et soutien technique pas de constitution d archives nominatives, impartialité et neutralité de l information délivrée. 30

31 INFORMATION ET SOUTIEN DES FAMILLES APPELÉES À EXERCER OU EN CHARGE D UNE MESURE DE PROTECTION Un Numéro de téléphone unique : Un Site internet Des Permanences départementales accueil mensuel à St Malo et Combourg. Cf dépliants. Des informations collectives animées par les professionnels du STF. Accueil gratuit et confidentiel 31

32 Juge des tutelles LES ACTEURS EN COMPLEMENTARITE AVEC. Majeurs et proches Organismes sociaux et assurances (CAF, MSA, CPAM, Mutuelle, MDPH, Impôts ) Mandataire judiciaire à la protection des majeurs Fournisseurs Majeurs : service à domicile, bailleurs Etablissements et services médico-sociaux et associations Protections juridiques (notaires, avocats) Banques et organismes financiers 32

33 Juge des tutelles LES ACTEURS EN COMPLEMENTARITE AVEC. Majeurs et proches Organismes sociaux et assurances (CAF, MSA, CPAM, Mutuelle, MDPH, Impôts ) Mandataire judiciaire à la protection des majeurs Fournisseurs Majeurs : service à domicile, bailleurs Etablissement s et services médicosociaux et associations Protections juridiques (notaires, avocats) Banques et organismes financiers 33

Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo

Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo Protection juridique Tutelle Curatelle (LOI n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs) Pays de Saint Malo SOMMAIRE 1. Mot d accueil 2. La situation sur le pays de

Plus en détail

Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs

Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs Présentation de la loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs 1 Toute personne est légalement reconnue «capable» de tous les actes de la vie civile à 18 ans. Quoique majeures,

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Conseil général CIDPA CLIC départemental 72 CIDPA CLIC départemental 03/2009 - Sept. 2010-09/2011 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Le mandat de protection future est une mesure conventionnelle par laquelle

Plus en détail

Protection des majeurs vulnérables

Protection des majeurs vulnérables Protection des majeurs vulnérables Frédérique CLAUDOT Maître de Conférence des Universités Praticien Hospitalier Service de Médecine Légale et Droit de la Santé Faculté de Médecine Légale Responsable des

Plus en détail

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits

1. Rappel sur le principe de la capacité. . Tout majeur dispose en principe de ses droits Nathalie DEGELDER Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs et coordinatrice du Service Régional d Information et de Soutien aux Tuteurs Familiaux vous présente le Thème Protéger un membre de sa

Plus en détail

et ne font pas l'objet d'une mesure de curatelle ou de tutelle. qui ne font pas l'objet d'une mesure de curatelle ou de tutelle

et ne font pas l'objet d'une mesure de curatelle ou de tutelle. qui ne font pas l'objet d'une mesure de curatelle ou de tutelle Mandat de protection future Mise à jour le 22.06.2012 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) et Union Nationale des Associations Familiales (Unaf) Principe Personnes concernées

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION p. 1/8 Cette notice d information a été réalisée, conformément à l article D. 471-7 du code de l action sociale et des familles, afin de vous informer sur le fonctionnement de l association et de vous

Plus en détail

La protection juridique du jeune majeur

La protection juridique du jeune majeur La protection juridique du jeune majeur Alexandra GREVIN Avocat à la Cour PARIS Journées D étude CRAIF, 7 Et 8 Mars 2014 Choix difficile, lourd. Mon objectif, aujourd hui : Vous informer, vous donner des

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du code civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles»

La Protection Juridique. Personnes Majeures. des. «Maison pour les Familles» La Protection Juridique des Personnes Majeures «Maison pour les Familles» Les Mesures de Protection? Qui protéger et pourquoi Un adulte doit être capable de pourvoir à ses propres intérêts et exercer les

Plus en détail

1 Les mesures de gestion du budget des prestations sociales et d accompagnement social :...3

1 Les mesures de gestion du budget des prestations sociales et d accompagnement social :...3 Tutelle, curatelle et autres mesures : La protection des majeurs vulnérables Loi du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs Applicable au 1er janvier 2009 1 Les mesures de gestion

Plus en détail

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR :

FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS CE QU IL FAUT SAVOIR : FICHE 2 : INFORMATIONS DESTINEES AUX FAMILLES ET AUX JEUNES ACCUEILLIS A L INSTITUT MEDICO-EDUCATIF LES ECUREUILS LES MESURES DE PROTECTION CE QU IL FAUT SAVOIR : POUR QUI? Les mesures sont principalement

Plus en détail

MESURES DE PROTECTION:

MESURES DE PROTECTION: MESURES DE PROTECTION: LA MISE SOUS TUTELLE OU CURATELLE Prof. Jean-Pierre Kahn Service de Psychiatrie et Psychologie Clinique CHU de NANCY Hôpitaux de Brabois Journée Nationale Prader Willi France Dombasle

Plus en détail

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE

LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE Selon le code civil (art. 1984), le mandat est l acte par lequel une personne, le mandant, donne à une autre, le mandataire, le pouvoir de faire quelque chose en son nom.

Plus en détail

Lettre d actualité juridique

Lettre d actualité juridique Lettre d actualité juridique Mai - Juin 2009 Tutelle-Curatelle I. Les effets de la curatelle et de la tutelle quant à la protection de la personne Vous trouverez en annexe un tableau traitant des droits

Plus en détail

GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE

GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE GUIDE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE DEMANDER UNE MESURE DE PROTECTION D'UNE PERSONNE MAJEURE Vous souhaitez solliciter l ouverture d une mesure de protection judiciaire, avant de faire cette démarche,

Plus en détail

www.amelis-services.com

www.amelis-services.com www.amelis-services.com » Le guide que vous tenez entre les mains est le premier d une collection que l organisme Cap Retraite s apprête à éditer. Nous poursuivons ainsi notre vocation d accompagnement

Plus en détail

LES MANDATS SUCCESSORAUX

LES MANDATS SUCCESSORAUX Promotion Jacques de Maleville du MASTER II DE DROIT NOTARIAL sous la direction de Philippe Delmas Saint-Hilaire Professeur à l Université Montesquieu Bordeaux IV Bordeaux, janvier 2013 LES MANDATS SUCCESSORAUX

Plus en détail

La Protection des majeurs

La Protection des majeurs La Protection des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs Les mesures de protection juridique des majeurs sont définies dans le cadre de la loi du 5/03/2007 portant réforme de la protection

Plus en détail

Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ)

Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ) Mesures d accompagnement social et budgétaire (MASP et MAJ) Les mesures d accompagnement social et budgétaire, prévues dans le cadre de la réforme de la protection juridique des majeurs, sont destinées

Plus en détail

La protection juridique des majeurs 1 ère partie

La protection juridique des majeurs 1 ère partie La protection juridique des majeurs 1 ère partie On estime aujourd hui à 850 000 le nombre de majeurs sous protection (handicapés mentaux, exclus de la vie et personnes âgées). L allongement de la durée

Plus en détail

09/04/14. Antibes, le 22 mars 2014. Conférence. Le mandat de protection future pour autrui. Adapei des AlpesMaritimes

09/04/14. Antibes, le 22 mars 2014. Conférence. Le mandat de protection future pour autrui. Adapei des AlpesMaritimes 09/04/14 Antibes, le 22 mars 2014 Conférence Adapei des AlpesMaritimes AFTC Adapei AM Le mandat de protection future pour autrui 1. Définition et périmètre d application 1. 2. 2. 3. 3. Dans quel cas faut-il

Plus en détail

protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5

protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5 protection future protection future Le champ d application du mandat de protection future...4 Les formes du mandat de protection future...5 La mise en œuvre du mandat de protection future...6 Le contrôle

Plus en détail

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION

LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION LES ACTEURS ET LES MESURES DE PROTECTION Les acteurs : Le juge des tutelles : magistrat du siège, il est d abord un juge d instance chargé à ce titre d autres fonctions (juge civil pour contentieux général

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SOLIDARITÉS

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SOLIDARITÉS SOLIDARITÉS ETABLISSEMENTS SOCIAUX ET MÉDICO-SOCIAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT MINISTÈRE

Plus en détail

Qu en est-il de la mesure de protection juridique au service des personnes vulnérables?

Qu en est-il de la mesure de protection juridique au service des personnes vulnérables? Dossier de presse 29 sept. 2009 Qu en est-il de la mesure de protection juridique au service des personnes vulnérables? Contact presse : Vincent MARCHAND Tél. : 02.96.68.16.80 Page 1 sur 18 SOMMAIRE DOSSIER

Plus en détail

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique

Guide. pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Guide pour mieux comprendre ma mesure de protection juridique Je m appelle Christel Prado. Je suis présidente de l Unapei. L Unapei est une association nationale qui défend, les droits des personnes handicapées

Plus en détail

29/03/14. Mareil-Marly, le 29 mars 2014. Conférence

29/03/14. Mareil-Marly, le 29 mars 2014. Conférence 29/03/14 Mareil-Marly, le 29 mars 2014 Conférence Adapei des AlpesMaritimes AFTC Adapei 78 La protection juridique de la personne vulnérable : de la mise en œuvre à la transmission de la protection Programme

Plus en détail

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2

Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 Département de Seine-Maritime Direction de l Action Sociale et de l Insertion Service Accompagnement Cahier des charges Mesure d Accompagnement Social personnalisé (MASP) de niveau 2 1 Mars 2015 Sommaire

Plus en détail

Les mesures de protection juridique

Les mesures de protection juridique Les mesures de protection juridique Les mesures pré-judiciaires LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE : Permet d organiser à l avance la protection de sa personne et/ou de ses biens pour le cas où elle ne serait

Plus en détail

Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens

Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens Mesure de protection judiciaire de la personne et des biens Art. 492 et suivants du Code Civil Maître Sandrine Valvekens: Avocat au Barreau de Bruxelles Création d un statut unique pour toutes les personnes

Plus en détail

BP 80046 59587 Bondues cedex. colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr. Projet de Charte déontologique

BP 80046 59587 Bondues cedex. colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr. Projet de Charte déontologique BP 80046 59587 Bondues cedex colloque-deontologie@mjpm-npdc.fr www.mjpm-npdc.fr Projet de Charte déontologique Charte de Déontologie Préambule Les présentes dispositions s appliquent aux membres de la

Plus en détail

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil)

Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) Requête aux fins d ouverture d une mesure de protection juridique (articles 425 et suivants du Code Civil) présentée à par : Votre identité Monsieur ou Madame le Juge des Tutelles TRIBUNAL D INSTANCE 27

Plus en détail

BOFIP-GCP-14-0005 du 03/03/2014

BOFIP-GCP-14-0005 du 03/03/2014 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES BOFIP-GCP-14-0005 du 03/03/2014 NOR : BUDE1404824J Instruction du 7 février 2014 MODALITES DE GESTION PAR LES COMPTABLES PUBLICS DES FONDS ET DEPOTS DES PERSONNES

Plus en détail

Cette gestion se trouve compliquée :

Cette gestion se trouve compliquée : Compte rendu de la rencontre échanges «Assurer l avenir d une personne en situation de handicap et de sa famille» Animée par Pascal CARAES, Conseiller en Gestion et Patrimoine Jeudi 25 Février 2016 - Locminé

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-136 QPC du 17 juin 2011 Fédération nationale des associations tutélaires et autres

Commentaire. Décision n 2011-136 QPC du 17 juin 2011 Fédération nationale des associations tutélaires et autres Commentaire Décision n 2011-136 QPC du 17 juin 2011 Fédération nationale des associations tutélaires et autres (Financement des diligences exceptionnelles accomplies par les mandataires judiciaires à la

Plus en détail

Lettre d actualité juridique Mars 2009. Tutelle, Curatelle

Lettre d actualité juridique Mars 2009. Tutelle, Curatelle Lettre d actualité juridique Mars 2009 Tutelle, Curatelle I. Communication de la circulaire «justice» Emanant de la direction des affaires civiles et du sceau du ministère de la justice, une imposante

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS ANJEU-TC juin 2008-1 - PETIT GUIDE PRATIQUE LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS Dès 18 ans, le jeune est légalement capable de tous les actes de la vie civile et ses parents ne peuvent plus agir pour son

Plus en détail

Pour ce faire, vous devez compléter la requête jointe et produire un avis médical émanant :

Pour ce faire, vous devez compléter la requête jointe et produire un avis médical émanant : Nantes Service de la Protection des majeurs N R.G.: Madame, Monsieur, Vous êtes tuteur ou curateur de M. X, majeur protégé. La loi du 5 mars 2007 modifie le régime de protection des majeurs. Elle impose

Plus en détail

Droit de la protection de l adulte

Droit de la protection de l adulte 26 CHAPITRE 3 Droit de la protection de l adulte A l issue de longs travaux préparatoires, le droit de la protection de l adulte (art. 360 à 456 CC 21 ) a été adopté par les Chambres fédérales le 19 décembre

Plus en détail

LA PROTECTION JURIDIQUE DE LA PERSONNE ------------ Centre de Formation du Barreau. 1 ère partie ------------

LA PROTECTION JURIDIQUE DE LA PERSONNE ------------ Centre de Formation du Barreau. 1 ère partie ------------ LA PROTECTION JURIDIQUE DE LA PERSONNE ------------ Centre de Formation du Barreau 1 ère partie ------------ Intervention de M-H. ISERN-RÉAL Avocat au Barreau de PARIS Spécialiste en droit des personnes

Plus en détail

COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II

COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II TRAVAUX DES COMMISSIONS OUVERTES COMMISSION OUVERTE DE LA FAMILLE SOUS-COMMISSION MAJEURS VULNÉRABLES II Auteur : Marie-Helene Isern-Real Date : mercredi 4 mars 2009 LES NOUVEAUX POUVOIRS DU JUGE DES TUTELLES

Plus en détail

TUTELLES ET MESURES DE PROTECTION DES MAJEURS

TUTELLES ET MESURES DE PROTECTION DES MAJEURS TUTELLES ET MESURES DE PROTECTION DES MAJEURS Guide à l usage de tous Ordre des Avocats Barreau de Lyon C O N S E I L L Y O N N A I S Pour le Respect des Droits 1 Réédition Juin 2011 SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

L'ACCOMPAGNEMENT DES MAJEURS PROTÉGÉS EN ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SANITAIREs ET MÉDICO-SOCIAux

L'ACCOMPAGNEMENT DES MAJEURS PROTÉGÉS EN ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SANITAIREs ET MÉDICO-SOCIAux L'ACCOMPAGNEMENT DES MAJEURS PROTÉGÉS EN ÉTABLISSEMENTS ET SERVICES SANITAIREs ET MÉDICO-SOCIAux GUIDE DE BONNES PRATIQUES destiné aux professionnels des établissements et services sanitaires et médico-sociaux

Plus en détail

Mandataire judiciaire et Délégué aux Prestations Familiales. Le mandataire judiciaire

Mandataire judiciaire et Délégué aux Prestations Familiales. Le mandataire judiciaire Le mandataire judiciaire Le métier Le mandataire judiciaire à la protection des majeurs, métier institué par la loi du 5 mars 2007, remplace la fonction de tuteur aux majeurs protégés, de délégué à la

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD

NOTICE D INFORMATION ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD ASSOCIATION TUTELAIRE DES MAJEURS PROTEGES DE MONTBELIARD NOTICE D INFORMATION ATMP - Valvert 2 3 rue Armand Bloch - 25200 MONTBELIARD Tél : 03-81-98-32-27 Fax : 03-81-98-33-18 E-mail : atmp.montbeliard@orange.fr

Plus en détail

SAUVEGARDE DE JUSTICE, CURATELLE, TUTELLE : MODE D EMPLOI

SAUVEGARDE DE JUSTICE, CURATELLE, TUTELLE : MODE D EMPLOI SAUVEGARDE DE JUSTICE, CURATELLE, TUTELLE : MODE D EMPLOI RÉUNION ETHIQUE, LEGISLATION ET NEUROLOGIE FEDERATION DE NEUROLOGIE DU LANGUEDOC ROUSSILLON CARCASSONNE 11 & 12 JUIN 2010 MARIE-EVE BANQ AVOCAT

Plus en détail

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables

Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables Procédure relative à la protection juridique des majeurs vulnérables 1/ Objet et domaine d application date de mise à jour : 31 juillet 2012 - harmoniser les pratiques et améliorer la coordination entre

Plus en détail

Protection juridique des personnes

Protection juridique des personnes Protection juridique des personnes Mode d emploi Docteur Marie-France Maugourd De nouvelles dispositions depuis 2007 Une loi datant de 1968..Nouvelle loi du 5 mars 2007 sur la protection juridique des

Plus en détail

La réforme de la protection juridique des majeurs. L habilitation des opérateurs tutélaires

La réforme de la protection juridique des majeurs. L habilitation des opérateurs tutélaires La réforme de la protection juridique des majeurs L habilitation des opérateurs tutélaires 1 Les évolutions apportées par la loi Des règles d organisation de l activité tutélaire communes à l ensemble

Plus en détail

Les Mesures de Protection

Les Mesures de Protection Les Mesures de Protection Après la loi du 5 mars 2007 Au siège de l ATIP Pour le Collège des Sections des PBP Par le Pôle Protection juridique et Projet de vie des Majeurs 17/01/2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE SIMPLE

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE SIMPLE TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs 40, Avenue Camille Pujol - BP 35847-31506 TOULOUSE CEDEX 5 Téléphone : 05.34.31.79.60 Fax : 05.34.31.79.77 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR

Plus en détail

Protection juridique des majeurs

Protection juridique des majeurs Mesures de protection juridique Protection juridique des majeurs destinées aux personnes présentant une altération des facultés mentales ou corporelles ne leur permettant pas de pourvoir seules à leurs

Plus en détail

Droits des enfants. Fiche 8. Juridictions de droit commun pour les mineurs

Droits des enfants. Fiche 8. Juridictions de droit commun pour les mineurs Fiche 8. DROITS DES ENFANTS Droits des enfants Les principes énoncés dans le cadre international des droits de l'homme s'appliquent à la fois aux enfants et aux adultes. Les enfants sont explicitement

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION TUTELLE

NOTICE D INFORMATION TUTELLE TRIBUNAL D INSTANCE DE TOURS 35/39 rue Edouard Vaillant CS 54335 37043 TOURS CEDEX 1 02.47.60.27.58 NOTICE D INFORMATION TUTELLE Vous venez d être nommé(e) tuteur d une personne placée sous tutelle. Vous

Plus en détail

Politique relative à l ouverture des régimes de protection

Politique relative à l ouverture des régimes de protection PRO-094 Politique relative à l ouverture des régimes de protection Direction des politiques et du développement Approuvée par le Codir le 14 décembre 2011 Date d entrée en vigueur partielle le 31 décembre

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

Le rôle des acteurs de l adoption dans une situation d échec d adoption

Le rôle des acteurs de l adoption dans une situation d échec d adoption DIRECTION GENERALE DE LA COHESION SOCIALE Sous-directionde l enfance et de la famille Le rôle des acteurs de l adoption dans une situation d échec d adoption Colloque de la Mission de l adoption internationale

Plus en détail

guide pratique Les aides légales PDF Create! 5 Trial à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne www.nuance.com

guide pratique Les aides légales PDF Create! 5 Trial à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne www.nuance.com guide pratique Les aides légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne es légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne Les aides légales à la gestion du patrimoine

Plus en détail

Les aides légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne

Les aides légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne guide pratique Les aides légales à la gestion du patrimoine et à la protection de la personne MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA FONCTION PUBLIQUE SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DES AÎNÉS eslégalesà

Plus en détail

Emetteur (s) Direction des politiques familiale et sociale DLV2S/Pôle solidarités Barbora BRLAYOVA Tél. : 01 45 65 67 29

Emetteur (s) Direction des politiques familiale et sociale DLV2S/Pôle solidarités Barbora BRLAYOVA Tél. : 01 45 65 67 29 Caisse nationale des allocations familiales Paris, le 16/11/2011 C - n 2011-017 Emetteur (s) Direction des politiques familiale et sociale DLV2S/Pôle solidarités Barbora BRLAYOVA Tél. : 01 45 65 67 29

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES relatif à l appel à projet visant à autoriser un service mandataire judiciaire à la protection des majeurs dans le Morbihan

CAHIER DES CHARGES relatif à l appel à projet visant à autoriser un service mandataire judiciaire à la protection des majeurs dans le Morbihan Direction départementale de la cohésion sociale Département des politiques d Inclusion et d Insertion CAHIER DES CHARGES relatif à l appel à projet visant à autoriser un service mandataire judiciaire à

Plus en détail

REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE D UNE MESURE DE PROTECTION

REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE D UNE MESURE DE PROTECTION TRIBUNAL D INSTANCE de TOULOUSE Service de la Protection des majeurs 40, Avenue Camille Pujol - BP 35847-31506 TOULOUSE CEDEX 5 Téléphone : 05.34.31.79.60 Fax : 05.34.31.79.77 REQUÊTE EN VUE DE L OUVERTURE

Plus en détail

FORMATION PREPARATOIRE AU CERTIFICAT NATIONAL DE COMPETENCE DE MANDATAIRE JUDICIAIRE

FORMATION PREPARATOIRE AU CERTIFICAT NATIONAL DE COMPETENCE DE MANDATAIRE JUDICIAIRE FORMATION PREPARATOIRE AU CERTIFICAT NATIONAL DE COMPETENCE DE MANDATAIRE JUDICIAIRE MENTION «MESURE JUDICIAIRE A LA PROTECTION DES MAJEURS» (MJPM) Enseignement théorique : 300 heures dont 66 heures obligatoires

Plus en détail

CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TRIBUNAL ADMINISTRATIF, COUR ADMINISTRATIVE D APPEL ET CONSEIL D ETAT

CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TRIBUNAL ADMINISTRATIF, COUR ADMINISTRATIVE D APPEL ET CONSEIL D ETAT Guide pratique MDPH Partie 3 Fiche n IV-3 CNSA - DGAS Version 1 Décembre 2008 CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TRIBUNAL ADMINISTRATIF, COUR ADMINISTRATIVE D APPEL ET CONSEIL D ETAT Plan : 1. Quelles

Plus en détail

REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION

REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION REQUETE AU JUGE DES TUTELLES EN VUE DE L INSTAURATION D UNE MESURE DE PROTECTION IDENTITE DU REQUERANT (Celui qui fait la demande) NOM DE FAMILLE : NOM D USAGE : PRENOMS : DATE ET LIEU DE NAISSANCE : NATIONALITE

Plus en détail

FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009

FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009 FRANCE ALZHEIMER L. A. LE 10 JUIN 2009 4, rue Désiré Colombe : 02 40 12 19 19 44100 NANTES e-mail : alzheimer44@sfr.fr C. R. DE LA CONFERENCE DU 15/05/2009 A LA MEDIATHEQUE JULES VALLES animée par le Dr

Plus en détail

L administration provisoire de biens KESSEKSSA?

L administration provisoire de biens KESSEKSSA? L administration provisoire de biens KESSEKSSA? Suite à la modification du régime de protection des personnes majeures à dater du 1 er septembre 2014, nous vous proposons une adaptation du contenu textuel

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. (Pages 1563 à 1792.)

TABLE DES MATIÈRES. (Pages 1563 à 1792.) TABLE DES MATIÈRES (Pages 1563 à 1792.) Abus de confiance. Éléments constitutifs. Mise en demeure. I, 1734 Abus de confiance. Nature. Moment de la réalisation. I, 1734 Accident du travail. Réparation.

Plus en détail

protection juridique

protection juridique ATMP 14 ASSOCIATION TUTÉLAIRE DES MAJEURS PROTÉGÉS DU CALVADOS Flickr protection juridique des majeurs Résumé des principales dispositions de la loi du 5 mars 2007. La protection des majeurs est instaurée

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION

NOTICE D'INFORMATION 04 Union Départementale des Associations Familiales des Alpes de Haute-Provence NOTICE D'INFORMATION 39 Boulevard Victor Hugo Le Florilège 04000 DIGNE LES BAINS 1/14 Présentation du dispositif de protection

Plus en détail

Protection juridique des Majeurs

Protection juridique des Majeurs Protection juridique des Majeurs Activité 2011 Assemblée Générale du 15 mai 2012 ASMI OMSR Association de Santé Mentale de l Isère - Office Médico-Social de Réadaptation 12 rue des Pies 38360 Sassenage

Plus en détail

Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées

Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées Fiche 4 Les soins aux personnes majeures protégées La maladie, le handicap ou un accident peuvent altérer vos facultés intellectuelles ou physiques - ou celles d un de vos proches - et vous rendre incapable

Plus en détail

La réforme relative à la protection juridique des majeurs a été opérée par la loi nº 2007-308

La réforme relative à la protection juridique des majeurs a été opérée par la loi nº 2007-308 LA PROMOTION MAURICE COZIAN DU MASTER II DE DROIT NOTARIAL sous la direction de Philippe Delmas Saint-Hilaire Professeur à l Université Montesquieu Bordeaux IV présente LA PROTECTION JURIDIQUE DES MAJEURS

Plus en détail

CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TCI, CNITAAT ET COUR DE CASSATION

CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TCI, CNITAAT ET COUR DE CASSATION Guide pratique MDPH Partie 3 Fiche n IV-2 CNSA - DGAS Version 1 Décembre 2008 CONTENTIEUX DES DECISIONS DE LA CDAPH : TCI, CNITAAT ET COUR DE CASSATION Plan : 1. Quelles sont les décisions concernées?...

Plus en détail

Mandat de protection future

Mandat de protection future N 13592*02 LE MANDAT DE PROTECTION FUTURE NE PEUT PRENDRE EFFET QUE LORSQU IL EST ETABLI QUE LE MANDANT NE PEUT PLUS POURVOIR SEUL A SES INTERETS Mandat de protection future (Articles 477 à 488 et 492

Plus en détail

Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes

Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes Page 1/15 Instructions destinées au greffe pour la mise en œuvre des dispositions instituant le juge délégué aux victimes Application du décret n 2007-1605 du 13 novembre 2007 Page 2/15 Table des Matières

Plus en détail

Projet No 43/2016-1 27 mai 2016

Projet No 43/2016-1 27 mai 2016 Projet No 43/2016-1 27 mai 2016 Droit de famille Texte du projet Projet de loi instituant le juge aux affaires familiales, portant réforme du divorce et de l autorité parentale et portant modification:

Plus en détail

Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015. Synthèse

Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015. Synthèse 1 Recueil commenté des normes et des recommandations applicables aux SSIAD Mai 2015 Les SSIAD sont des services médico-sociaux relevant du CASF (art. L. 312-1, 6 et 7, CASF). Les SSIAD contribuent au maintien

Plus en détail

Convention de téléassistance

Convention de téléassistance Convention de téléassistance Référence de la convention : SAP / 2015 /. SECAD Service communautaire d accompagnement à domicile 15 rue Crech Uguen 22810 BELLE-ISLE-EN-TERRE Tél. 02 96 43 30 68 Fax 02 96

Plus en détail

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010

L aide sociale départementale aux adultes. Le Conseil général vous guide. Edition 2010 Edition 2010 Informations pratiques - L aide sociale aux adultes Le Conseil général vous guide L aide sociale départementale aux adultes La marche à suivre Edition 2010 www.somme.fr L aide sociale aux

Plus en détail

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche.

NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE. Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent ou d un proche. TUTELLES MAJEURS Adresse internet : www.ti-toulouse.justice.fr Standard T.I. : 05.34.31.79.79 NOTICE à L USAGE D UN CURATEUR CURATELLE RENFORCÉE Vous venez d être désigné en qualité de curateur d un parent

Plus en détail

N 1957 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 1957 ASSEMBLÉE NATIONALE N 1957 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 21 mai 2014. TEXTE DE LA COMMISSION DES LOIS CONSTITUTIONNELLES,

Plus en détail

Les protections juridiques des personnes en institution

Les protections juridiques des personnes en institution Les protections juridiques des personnes en institution Florence Livinec, Jean-François Ravaud, Alain Letourmy - Cermès Les protections juridiques concernent aujourd hui un très grand nombre de personnes

Plus en détail

REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR

REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR TRIBUNAL D INSTANCE DE CHARTRES REQUÊTE AU JUGE DES TUTELLES AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR La personne à protéger NOM de jeune fille NOM Prénoms Date de naissance et lieu de naissance nationalité

Plus en détail

Ça peut arriver à tout le monde

Ça peut arriver à tout le monde Page 1 sur 6 Ça peut arriver à tout le monde La perspective de perdre la capacité de décider soi-même n est réjouissante pour personne. Pourtant, nul n'est à l'abri d'un accident grave ou d une maladie

Plus en détail

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer PO 3.2.2 version n 1 page1/5 Unité d onco-hématologie pédiatrique Procédure de recueil de consentements du donneur Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer Date d application : 1/12/2007

Plus en détail

! EN TOUTE HYPOTHESE : lorsque le tuteur / curateur est l époux du majeur protégé, il est impératif de demander au Juge des tutelles la

! EN TOUTE HYPOTHESE : lorsque le tuteur / curateur est l époux du majeur protégé, il est impératif de demander au Juge des tutelles la LE DIVORCE DE LA PERSONNE PROTEGEE Quel type de divorce est possible lorsqu un époux est placé sous mesure de protection? Article 229 et 249-4 C.Civ Sauvegarde de justice Curatelle Tutelle Divorce par

Plus en détail

NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR

NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR COUR D APPEL D AMIENS TRIBUNAL D INSTANCE D AMIENS NOTICE A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT D'ETABLIR UNE REQUÊTE AUX FINS DE PROTECTION D'UN MAJEUR Vous sollicitez l ouverture d une mesure de protection judiciaire,

Plus en détail

Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants

Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants Chroniques notariales vol. 57 Table des matières Chapitre 1. Les aliments : Obligation d entretien, de formation et d éducation des enfants....................................... 19 Section 1. Contenu

Plus en détail

Les missions de Protection de l Enfance

Les missions de Protection de l Enfance Les missions de Protection de l Enfance Sous l autorité du Président du Conseil Général, l Aide Sociale à l Enfance intervient en faveur de l enfance et des familles (art. R. 221-2 du Code de l Action

Plus en détail

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS

Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Projet soutenu par l ARS dans le cadre de la démocratie sanitaire Mieux appréhender le fonctionnement, les pouvoirs et missions du CVS Mercredi 25 juin 2014 Sommaire : 1. Le cadre légal et réglementaire

Plus en détail

COMPTE DE GESTION ANNUEL

COMPTE DE GESTION ANNUEL COMPTE DE GESTION ANNUEL DOSSIER N : MAJEUR PROTÉGÉ : ( à compléter) NOTICE En votre qualité de personne chargée de la mesure de protection, vous devez remettre chaque année un compte de gestion au greffier

Plus en détail

Le schéma est le suivant : Si une altération des facultés de la personne est médicalement constatée

Le schéma est le suivant : Si une altération des facultés de la personne est médicalement constatée NOTICE D INFORMATION Le juge des tutelles vient de prendre une mesure de protection à votre égard qu il a confiée à l association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et dite «MSA Tutelles 27» dont l

Plus en détail

(Article L.471.6 du Code de l Action Sociale et des Familles et Décret N 2008-1556 du 31.12.2008)

(Article L.471.6 du Code de l Action Sociale et des Familles et Décret N 2008-1556 du 31.12.2008) Notice d information (Article L.471.6 du Code de l Action Sociale et des Familles et Décret N 2008-1556 du 31.12.2008) La protection juridique des majeurs La loi n 2007-308 du 5 mars 2007 a changé le dispositif

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Circulaire du 25 mars 2015 de présentation de l article 28 de la loi n 2011-939 du 10 août 2011 relative à la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et le jugement des mineurs

Plus en détail

Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Mention Mesure Judiciaire à la Protection des Majeurs PROGRAMME 2015-2016

Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Mention Mesure Judiciaire à la Protection des Majeurs PROGRAMME 2015-2016 Mandataire Judiciaire à la Protection des Majeurs Mention Mesure Judiciaire à la Protection des Majeurs PROGRAMME 2015-2016 Du 5 novembre 2015 au 8 décembre 2016 (le calendrier des modules sera établi

Plus en détail

CARTE NATIONALE D IDENTITÉ SÉCURISÉE

CARTE NATIONALE D IDENTITÉ SÉCURISÉE DIRECTION DE LA CITOYENNETÉ AFFAIRES GÉNÉRALES CARTE NATIONALE D IDENTITÉ SÉCURISÉE Pour déposer vos demandes de carte nationale d identité, vous serez accueillis uniquement sur rendez-vous du lundi au

Plus en détail

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018

APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 APPEL A PROJETS Mesures d accompagnement social personnalisé (MASP) 2016-2018 La loi n 2007-308 du 5 mars 2007 portant réforme de la protection juridique des majeurs dispose que «toute personne majeure

Plus en détail

N 3116 ASSEMBLÉE NATIONALE LETTRE RECTIFICATIVE

N 3116 ASSEMBLÉE NATIONALE LETTRE RECTIFICATIVE N 3116 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 26 janvier 2011. LETTRE RECTIFICATIVE au projet de loi (n 2494) relatif

Plus en détail