L A M A I S O N G A U D A R D

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L A M A I S O N G A U D A R D"

Transcription

1 26003-fr_210x :53 Page1 LA MAISON GAUDARD 1

2 26003-fr_210x :53 Page2 Textes François Christe, 2000 Plans Valentine Chaudet, 2000 Sources Grandjean, M., Les monuments d art et d histoire du Canton de Vaud, La ville de Lausanne, tome III, Bâle, 1979, pp Christe, F., Lausanne - Place de la Cathédrale n 6. Analyse archéologique de la maison Gaudard. Rapport préliminaire. Lausanne, 1998 (Rapport non publié déposé à l Archéologie cantonale). Suivi de la publication Carole Guinard, mudac Photo page 4 Pierre Germond, CEPV DES ORFÈVRES D ANTAN AUX BIJOUTIERS CONTEMPORAINS 4 LAUSANNE ET LA CITÉ 6 LA MAISON GAUDARD 8 EN ATTENDANT GAUDARD 10 UNE FENÊTRE GOTHIQUE 12 LES DÉCORS PEINTS 14 Graphisme, photos pages Alain Kissling / mudac, 2012

3 26003-fr_210x :53 Page4 DES ORFÈVRES D ANTAN AUX BIJOUTIERS CONTEMPORAINS Le mudac, musée de design et d arts appliqués contemporains, a emménagé dans la maison Gaudard en juin L édifice regroupe plusieurs bâtiments dont les vestiges les plus anciens remontent au XIIIe siècle. Les sources permettent d en déterminer plusieurs propriétaires et parmi ceux-ci de nombreux orfèvres : dans la rangée est, on trouve Pierre et son frère Jean qui font peutêtre construire la maison nord (en rouge sur le plan de la page 9) entre 1261 et A la fin du XIIIe siècle et jusque vers 1340, la maison est habitée par l orfèvre Perrot Dorer. Dans la rangée ouest, elle abritait, dès 1386, Mermet Périsset et sa famille, ceci jusque dans la seconde moitié du XVe siècle. Dorénavant, passé et présent se rejoignent puisqu une des salles les plus anciennes de la maison est devenue en 2012 l écrin de la collection de bijoux contemporains du musée et de la Confédération. Sonia Morel Bracelet, 2002 Fil d argent, câble intérieur en acier, Ø 125mm Collection de la Confédération Atelier de maître Etienne Delaulne orfèvre francais, 1576 Gravure sur bois tirée de Chefs-d œuvre des arts industriels - Céramique, verrerie et vitraux, émaux, métaux, orfèvrerie et bijouterie, tapisserie par P. Burty, Paris,

4 26003-fr_210x :53 Page6 LAUSANNE ET LA CITÉ L éperon naturellement fortifié de la Cité sera densément réoccupé à la fin de Le plan montre bien pourtant l intégration de la maison au tissu urbain encore l Empire romain. L habitat n excédait alors pas la cathédrale actuelle, où un ouvrage très dense de la Cité-Dessous, en tête de l îlot descendant jusqu à l ancien défendait ce flanc de la colline. Trop à l étroit, la ville va déborder dès le VIIe siècle hôpital, et flanquée à l est de deux rangées de maisons, plus étendues en amont jusqu à la falaise qui domine la vallée du Flon, donnant naissance à la Cité-Des- à l origine. La démolition progressive de ces bâtiments entre 1873 et 1939, pour sous. Cette expansion va se poursuivre avec la création des autres quartiers de assainir le quartier et faciliter la vue sur la cathédrale, ou pour permettre le per- la ville, à la Palud et au Bourg, à Saint-Laurent et au Pont, prolongés par des fau- cement de la rue au sud, dégagera ainsi artificiellement trois des façades de la bourgs le long des principaux axes routiers, jusqu à l apogée des XIIIe - XIVe siè- maison Gaudard. cles. Il n est alors possible, dans les limites contraignantes du mur d enceinte, d allouer aux habitants qu une étroite parcelle constructible, qui doit de plus jouir d un accès à la rue. Plan de Lausanne en 1838 (détail). Lithographie de Gustave Spengler d après les plans de Berney. Lausanne, Musée historique Cette expansion va s accompagner à la Cité d une décompression de l ancien tissu, avec la création ou l agrandissement de cours, de rues et de places. Le plan ci-contre, de 1838, en témoigne : le cloître au nord de la cathédrale a déjà disparu, comme les défenses et dépendances au nord de l ancien évêché pour agrandir la terrasse de la cathédrale, tout comme les ateliers d artisans établis sur la place actuelle. Cette évolution est déjà sensible devant la maison Gaudard, comme l a démontré la fouille pour le drainage de la façade nord, puisque la terrasse qui la prolonge a été établie au détriment du cimetière de la cathédrale ainsi que de petites constructions en bois. N 6

5 26003-fr_210x :53 Page8 LA MAISON GAUDARD + 1 La maison doit son nom au lieutenant baillival Gaudard, qui l a largement fait reconstruire entre 1671 et 1673, où elle prend l essentiel de son aspect actuel. La façade principale est marquée par l imposante tour d escalier centrale, qui distribue sur les deux ailes latérales, dont les façades ont été uniformisées alors. La maison s est étendue au sud-ouest par l annexion de sa voisine en 1720, puis au sud-est vers Elle abrite alors l administration cantonale, qui y mènera des travaux d entretien très lourds par endroits. Ce phénomène est bien connu également à la Cité-Dessus, où les maisons ne comportent qu un niveau sur rez, même dans celles des plus hauts dignitaires ecclésiastiques, et ce souvent jusqu au XIXe siècle. Il en va différemment à la Cité-Dessous, où, comme ici, elles vont s élever de deux niveaux sur rez dès le XIIIe siècle, puis trois autour de La typologie et la datation des bois par dendrochronologie a précisé le rythme de N * 0 * XIIIe fin XIVe début XVe fin XVe milieu XVIIe 1673: Gaudard XIXe XXe non daté Salle Gaudard cette évolution, à partir des premiers éléments des XIIe ou XIIIe siècles. Souvent L analyse archéologique menée lors de la dernière rénovation ( ) a bien fragmentaires, ils ne sont plus guère visibles que dans cette salle ainsi qu au permis de retracer l histoire de la maison sur plusieurs siècles. Le contraste entre sous-sol. La nouvelle affectation de musée a imposé en effet de neutraliser les le plan des niveaux inférieurs et supérieurs est très frappant, les premiers avec surfaces d exposition, de manière à éviter la concurrence entre vestiges archéo- un cloisonnement très dense, qui disparaît plus haut. Il s agit en effet à l origine logiques et art contemporain. de deux rangées de maisons dont la largeur n excède pas 5 m, bâties de part et d autre d un égout descendant de la Cité. Cette césure, qui va s élargissant jusqu à l escalier moderne, est encore très lisible en amont au niveau des soussols. Ces étroites parcelles, typiquement médiévales, vont être progressivement Plan des différents niveaux avec la vue de l accès à l escalier à vis de la maison du Clergé de la cathédrale 1 unifiées jusqu à former le conglomérat actuel, où les différences de niveau traduisent encore ces antécédents

6 26003-fr_210x :53 Page10 EN ATTENDANT GAUDARD Les plus anciens vestiges ont été repérés au centre de la rangée orientale ainsi qu au sud-ouest, avec une hotte de cheminée portant sur des chapiteaux gothiques, des baies jumelées ou à linteau sur coussinets. A l est, ils remontent à la fin du XIIIe ou au début du XIVe siècle, où une maison de plan carré est édifiée sur des fondations antérieures. Sa façade nord, en retrait de 4,50 m par rapport à l actuelle, s élève alors de deux niveaux sur rez. Elle sera Nombre de transformations mineures ont été repérées aux XVe et XVIe siècles, jusqu à l unification de la tête de l îlot en 1643, où un corps de bâtiment à solivage mouluré recouvre la césure de l égout, impliquant sans doute le déplacement au nord de l entrée, qui s ouvrait jusqu ici latéralement pour chacune des maisons. Le dernier gros chantier est celui de , avec la reconstruction totale des façades de l aile ouest, l édification de la tour d escalier et la couverture des différents corps de bâtiment par une charpente unique. Les encadrements de fe- * XIIIe fin XIVe début XVe fin XVe milieu XVIIe 1673: Gaudard XIXe XXe non daté Salle Gaudard déplacée en 1390, avec deux croisées ouvrant sur la cathédrale, et le noyau nêtre sont plus sobres qu à l époque gothique, la mouluration ne portant guère central rehaussé d un étage en Au sud, la maison du Clergé de la cathédrale que sur la corniche de la tour d escalier et sur l encadrement de ses portes. a été reconstruite sur plan carré en 1404, avec récupération, sur deux niveaux, de solives de Mitoyenne alors, elle ne prend jour que sur la ruelle par de Comme de règle dans un bâtiment de cette qualité, le XVIIIe siècle a dû apporter grandes croisées à coussièges, banquettes ménagées dans l épaisseur de la fa- bien plus que les lambris Régence de la pièce centrale du niveau 1. Ces éléments çade. La partie inférieure de l escalier à vis est conservée. de décor ont vraisemblablement été supprimés ailleurs à l époque administrative. Coupe transversale vers le sud du bâtiment avec l ancienne façade nord de la rangée orientale de l îlot. Revers de la façade orientale de l édifice actuel présentant des maçonneries encore médiévales. * * 10 m 10 11

7 26003-fr_210x :54 Page12 UNE FENÊTRE GOTHIQUE Cette fenêtre gothique à remplage, de la fin du XIIIe ou du début du XIVe siècle, est très rare dans l architecture privée. D autres fragments d arcs trouvés en remploi dans les maçonneries démontrent qu elle n était pas unique dans ce pâté de maisons. Elle a été transformée en porte lors de la construction de la façade à son emplacement actuel, en Restitution de la fenêtre à remplage gothique qui ornait l ancienne façade nord de la rangée orientale de l îlot m 13

8 26003-fr_210x :54 Page14 LES DÉCORS PEINTS Ce fragment de peinture murale a été prélevé en façade nord, où il décorait l encadrement de la fenêtre à croisée visible à droite, qui fait face au porche des Apôtres de la cathédrale, dont la polychromie était peut-être encore visible. Il a été préservé grâce à la construction, contre l ancienne façade, de la tour d escalier actuelle, qui l a protégée des décrépissages ultérieurs. Redécouvert lors d une restauration du bâtiment en 1925, il présente une architecture feinte en faux marbre avec décors végétaux et animaux mêlés d allégories. Ce remarquable décor Renaissance peut être attribué au peintre Humbert Mareschet, actif dans la région pendant le dernier quart du XVIe siècle. Le plafond de la salle a été mis en place en Il n a reçu son décor qu au XVIe siècle vraisemblablement, avec des losanges inscrits dans un réseau orthogonal imitant un plafond à caissons. Les motifs quadrilobés qui ajourent ce décor sont encore de tradition gothique, comme la forte mouluration de gorges entre tores des poutres de rive, préservée sur une dizaine de centimètres seulement grâce à une ancienne cloison. La gamme chromatique associe les tons anthracite, bleu et bordeaux. La restauration de ce plafond présente quatre stades différents d intervention, gradués de l état lors de la découverte sous un faux plafond jusqu à la restitution complète

9 26003-fr_210x :54 Page16

Carnet n 2 Agrandissez votre maison grâce à une surélévation Une terrasse et un séjour sur le toit

Carnet n 2 Agrandissez votre maison grâce à une surélévation Une terrasse et un séjour sur le toit Carnet n 2 Agrandissez votre maison grâce à une surélévation Une terrasse et un séjour sur le toit Avant travaux : maison et terrasse Une maison des années 1980, implantée en fond de parcelle, sur deux

Plus en détail

La maison dite Le Pigeonnier

La maison dite Le Pigeonnier Patrimoine architectural CONSEIL GÉNÉRAL DU LOT Inventaire de l architecture médiévale du Lot SAINT- PIERRE-TOIRAC La maison dite Le Pigeonnier Étude monumentale GILLES SÉRAPHIN - MARS 2008 SAINT-PIERRE-TOIRAC

Plus en détail

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie

La domus de Vieux. Maquette à construire. Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie Maquette à construire La domus de Vieux Conseil Général du Calvados Service Départemental d Archéologie 2005 Service Départemental d Archéologie du Calvados, édition 2005. Présentation de la domus de Vieux

Plus en détail

RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION

RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION 1982 : travaux d urgence ; vitraux cassés remplacés par des vitres. Pose d une serrure à la porte latérale. Branchement électrique pour éclairage

Plus en détail

2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003

2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003 2003 «Deux opérations mitoyennes achèvent la ZAC des Amandiers, Paris (XXe)» Le Moniteur, n 5194, pages 74-75, 13 juin 2003 LeMoniteur-expert - Archives http://www.lemoniteur-expert.com/archives/contenu/presse.asp?id=3&pagenumber=1

Plus en détail

Patrimoine Architectural et Archéologique

Patrimoine Architectural et Archéologique Patrimoine Architectural et Archéologique Université de Strasbourg / Master 2 Couleur, Architecture - Espace Recherche et analyse de la coloration historique et architecturale Adresse du site: 3 rue du

Plus en détail

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle.

ATELIER ATHENAÏS. Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle. ATELIER ATHENAÏS Panneau décoratif pour un lounge-bar d hôtel à Megève Dans l esprit d une décoration intérieure du XVIIIe siècle Mars 2015 SOMMAIRE Le contexte La demande du client Ma proposition Les

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

Organiser, plannifier

Organiser, plannifier Dossier HABITAT - Organiser, plannifier Organiser, plannifier 010-011 Les métiers et l organisation Situation de départ : Les travaux de la maison vont commencer, qui doit intervenir en premier, comment

Plus en détail

Laurent Fiocchi, Aurélia Bully, Sébastien Bully, Morana Čaušević-Bully. La cathédrale de

Laurent Fiocchi, Aurélia Bully, Sébastien Bully, Morana Čaušević-Bully. La cathédrale de La cathédrale de Saint-Claude (Jura), ancienne abbatiale des saints Pierre, Paul et André : étude historique de la construction et archéologie du bâti du mur gouttereau sud Laurent Fiocchi, Aurélia Bully,

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail

Ecole maternelle, dite école maternelle de Choudy

Ecole maternelle, dite école maternelle de Choudy Ecole maternelle, dite école maternelle de chemin de Gamont -Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002265 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION

LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION LE GUIDE DE LA CONSTRUCTION Fondateur de Tel : 03 81 32 01 46 Fax : 03 81 32 15 12 communication@que-du-terrain-a-batir.com Sommaire 2 Sommaire Sommaire 2 Préambule 3 1e partie : Le déroulement chronologique

Plus en détail

MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER

MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER CARBET MAISON TAILAME édifice inscrit au titre des Monuments historiques par arrêté en date du 08/12/2009 1 CARBET, Maison Taïlamé, Monument historique en chantier.

Plus en détail

Pantxica De Paepe, directrice du musée d Unterlinden à Colmar.

Pantxica De Paepe, directrice du musée d Unterlinden à Colmar. Pantxica De Paepe, directrice du musée d Unterlinden à Colmar. Accompagnée de Catherine Assemat, architecte conseil à la Direction des Musées de France, en charge du projet d extension du musée. Le musée

Plus en détail

Prix de vente : 280 000 Euros

Prix de vente : 280 000 Euros Visite du bien : 260737 Localisation : St Paul Trois Châteaux Ville proche : Montélimar Autoroute : A7 à 10 Km Aéroport : Marseille Un emplacement de premier choix pour cette villa neuve de 2013 blottie

Plus en détail

LA MAISON DU TONNELIER 28,30,31 rue Dietrich - 67210 Obernai

LA MAISON DU TONNELIER 28,30,31 rue Dietrich - 67210 Obernai LA MAISON DU TONNELIER 28,30,31 rue Dietrich - 67210 Obernai ETUDE HISTORIQUE - REPERAGE PHOTOGRAPHIQUE ANNEXE 1 AU PERMIS DE CONSTRUIRE Cliché In. Cl. Stamm 81 67 1076 P mars 2015 Marie Blumstein architecte

Plus en détail

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter

AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter AGORA 2014 Appel à idées Habiter les toits à Bordeaux Et pour compléter 1 SOMMAIRE Vues générales des toits 3 Type de charpentes, de la plus simple à la plus sophistiquée quelques coupes transversales

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

école primaire d'arc Pierre Blanche

école primaire d'arc Pierre Blanche École primaire d'arc Pierre Blanche En Clairy Pierre Blanche Arc 1600 Bourg-Saint-Maurice Dossier IA73000111 réalisé en 2000 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE L objectif de notre démarche est de disposer d éléments sur la construction de bâtiments en bois nous permettant de réaliser le panorama de l architecture contemporaine

Plus en détail

ARTIS TRADING ALG a développé un réseau de partenaires dans toute l Algérie :

ARTIS TRADING ALG a développé un réseau de partenaires dans toute l Algérie : Présentation : ARTIS TRADING ALG s est donné comme objectif de proposer à ses clients une large gamme de produits de décoration issue de l art et l artisanat Algérien. Ainsi il regroupe les compétences

Plus en détail

Maison (chalet) dit chalet Le Troll

Maison (chalet) dit chalet Le Troll Maison (chalet) dit chalet Le Troll rue des Chenus les Chenus Saint-Bon-Tarentaise Dossier IA73000014 réalisé en 1994 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel

Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel Arquèves (visite du 04/10/2013) Présents : Fr.Blary / R. Jonvel Nature du site 1 - Un cellier en pierres de taille voûté en berceau 2 - Une cave en pierres de taille voûtée en berceau 3 - Apparition d

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

PROGRAMME PREVISIONNEL DE RESTAURATION DU DECOR DU REZ DE CHAUSSEE MURS ET PLAFONDS 2006 MUSEE MASSENA NICE

PROGRAMME PREVISIONNEL DE RESTAURATION DU DECOR DU REZ DE CHAUSSEE MURS ET PLAFONDS 2006 MUSEE MASSENA NICE Annexe 1 PROGRAMME PREVISIONNEL DE RESTAURATION DU DECOR DU REZ DE CHAUSSEE ET PLAFONDS 2006 MUSEE MASSENA NICE Localisation photo Constat d état B00 Entrée ESCALIER Baguettes des marches d escalier et

Plus en détail

Immeuble-atelier, actuellement immeuble à logements

Immeuble-atelier, actuellement immeuble à logements Immeuble-atelier, actuellement immeuble à logements 33 rue du Mail Croix-Rousse Lyon 4e Dossier IA69001358 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

Maison, actuellement bureaux

Maison, actuellement bureaux Maison, actuellement bureaux 95 avenue du Grand-Port Chourdy-Pont Rouge Aix-les-Bains Dossier IA73002139 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine

Plus en détail

ROUFFIGNAC-SAINT-CERNIN-DE-REILHAC EGLISE SAINT-GERMAIN

ROUFFIGNAC-SAINT-CERNIN-DE-REILHAC EGLISE SAINT-GERMAIN Architectes du Patrimoine. dplg. Grégoire Oudin DORDOGNE ROUFFIGNAC-SAINT-CERNIN-DE-REILHAC EGLISE SAINT-GERMAIN RAPPORT DE PRESENTATION Septembre 2014 35 rue Merlin de Thionville 92150 Suresnes - T 01

Plus en détail

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades

Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades Intervention financière de la Ville de Mons dans les travaux de rénovation et d embellissement des façades 1. Une prime? Il existe sur l entité montoise de nombreux bâtiments de qualité faisant partie

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73. & Cie

DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73. & Cie DIAGNOSTIC DES SITES DU PATRIMOINE INDUSTRIEL DU VAL D'ARGENT, 2e TRANCHE CRESAT/UHA 2008 73 SITE : brasserie Mehl, puis Joly & Cie LOCALISATION : 100, r. De Lattre de Tassigny ; parcelles 978 et 2654

Plus en détail

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

Collection «INSIDE» Modèle LOFT

Collection «INSIDE» Modèle LOFT Collection «INSIDE» Modèle LOFT Qui sommes-nous? Notre spécialité: De belles maisons performantes à prix corrects! LOFT Maison de 4 chambres dont une suite parentale Un bureau Une vaste mezzanine 2 salles

Plus en détail

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002

Inventaire préliminaire des bâtiments patrimoniaux de la CSDM Pascale Beaudet et Caroline Tanguay mai 2002 A IDENTIFICATION 1. APPELLATION actuelle Jeanne-LeBer Autre(s) appellation(s) Saint-Jean 2. No. dossier 56 3. No. réf. Archives CSDM 300 / 300 4. ANNÉE de construction 1957 5. ARCHITECTE concepteur Louis

Plus en détail

Gilles Sainsaulieu Aménager les combles de sa maison ancienne

Gilles Sainsaulieu Aménager les combles de sa maison ancienne Gilles Sainsaulieu Aménager les combles de sa maison ancienne Groupe Eyrolles, 2008 ISBN : 978-2-212-12209-1 III Les travaux d aménagement / Créer un escalier intérieur Créer un escalier intérieur H 1,80

Plus en détail

Dépose du plafond des habillages muraux partie commerciale, de la cloison réserve, Du mobilier central et latéral, Vaut 3.900.00

Dépose du plafond des habillages muraux partie commerciale, de la cloison réserve, Du mobilier central et latéral, Vaut 3.900.00 les collines d ugernum 5, impasse du ciste blanc 30300- BEAUCAIRE Tél : 04.66.03.84.28- Fax : 04.66.03.84.31 E-mail : magfinitions@orange.fr - www.mag-finitions.com PANDORA 16, rue du Faubourg Montmartre

Plus en détail

SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO. Mai 2014 RESIDENCE TARATRA. Appartements résidentiels de Standing du T2 au T4

SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO. Mai 2014 RESIDENCE TARATRA. Appartements résidentiels de Standing du T2 au T4 SPI FORELLO LOTISSEMENT TAMB ATR A - TANJOMBATO - FORELLO Mai 2014 RESIDENCE TARATRA Images et Photos non contractuelles et sous réserve de modification Tous droits réservés à la SPI Forello Appartements

Plus en détail

Moulin à foulon Lemoine-Desmarets, puis Ronnet, puis banque, actuellement immeuble à logements

Moulin à foulon Lemoine-Desmarets, puis Ronnet, puis banque, actuellement immeuble à logements Moulin à foulon Lemoine-Desmarets, puis Ronnet, puis banque, actuellement immeuble à logements 2 place Turenne Sedan Dossier IA08000594 réalisé en 2007 Griot François Decrock Bruno Désignation Dénominations

Plus en détail

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE

ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE 1 ENSA Paris-Val de Seine Yvon LESCOUARC H ETUDE D UN BATIMENT EN BETON : LES BUREAUX E.D.F. A TALENCE Architecte : Norman FOSTER 2 LES BUREAUX EDF A TALENCE Ce bâtiment de bureaux conçu par l'agence de

Plus en détail

Comprendre le contexte de votre projet. Comprendre votre façade d immeuble. Composer votre projet. Quelques conseils pratiques importants

Comprendre le contexte de votre projet. Comprendre votre façade d immeuble. Composer votre projet. Quelques conseils pratiques importants Comprendre le contexte de votre projet Comprendre votre façade d immeuble Composer votre projet Quelques conseils pratiques importants Choisir vos couleurs : Gamme des tonalités commerciales Les façades

Plus en détail

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3

PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 ECOLE SPECIALE DES TRAVAUX PUBLICS PROJET DE CONSTRUCTION DOSSIER DE FAISABILITE B3 AUTEUR : GABILLAT Arnaud PACAUD Fabien BUSSUTIL Clothilde TAN Vincent B3 1 IMPLANTATION DU PROJET Programme : Réalisation

Plus en détail

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations :

5. FACADES COMMERCIALES. Généralités : Les devantures A. Obligations : 5. FACADES COMMERCIALES. REGLES Généralités : Les devantures A. Obligations : Les prescriptions sur les devantures, vitrines stores et bannes s'appliquent aux constructions anciennes et neuves dans le

Plus en détail

Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres

Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres Fiche - Patrimoine Les portes et les fenêtres Réalisé par Stéphanie Lavigne, agente technique en architecture Collaboration de Vladimir Ulman, architecte ** Le contenu de cette fiche ne peut en aucun cas

Plus en détail

Livret de visite. 7-12 ans. l e. âge du EXPOSITION. VILLENEUVE D ascq. Hall de la Bibliothèque Universitaire Centrale Lille 3

Livret de visite. 7-12 ans. l e. âge du EXPOSITION. VILLENEUVE D ascq. Hall de la Bibliothèque Universitaire Centrale Lille 3 Sur les pas des archéologues : une autre lecture de l histoire du territoire moderne s Livret de visite 7-12 ans os exp ition av l e ec uv r Bronze âge du Fer âge du Moyen Âge Déco Palé olith ique e romain

Plus en détail

Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest. Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest. Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Ville de Montréal Arrondissement Sud-Ouest Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Demande de démolition 106, rue Rose de Lima Comité de démolition du 26 janvier 2010 1 Ville

Plus en détail

UN BIDONVILLE DE MADRID: EL SALOBRAL Le plus critique en terme de MARGINALITE: 20 hectares le long d une autoroute 224 familles 318 «chabolas» des services publics inexistants: ni eau, ni électricité,

Plus en détail

CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT)

CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT) CAHORS. 318 rue du Président Wilson (LOT) BANQUE DE FRANCE Sommaire Étude Documentation Illustrations NOTE COMPLÉMENTAIRE L'édifice n'a fait l'objet d'aucune autre étude que celle de Ghislaine Legrand

Plus en détail

Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable»

Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable» Paris RP rue du Louvre : 120 ans d un édifice «transformable» Guy Lambert, historien de l architecture enseignant à l École d architecture de Bordeaux chercheur au Centre d histoire des techniques et de

Plus en détail

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce?

Devantures commerciales et enseignes. Comment mettre en valeur votre commerce? Devantures commerciales et enseignes Comment mettre en valeur votre commerce? t Votre enseigne est la signature de votre commerce L enseigne est une inscription, une forme, une image ou un signe apposé

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS Avis de motion donné le 18 janvier 2010 Adopté le 1 er février

Plus en détail

Gros œuvre. 1.1 Les fondations et les réseaux

Gros œuvre. 1.1 Les fondations et les réseaux Projet de cahier de charge Proposition pour une maison à ossature en bois à très basse consommation d énergie Cahier de charge NON définitif Adaptations possibles selon l arrivée de nouveaux matériaux

Plus en détail

Fyqptjujpo Mb!qfjouvsf!npovnfoubmf!fo!Bokpv!bv!ufnqt!ev!spj!Sfo! 6 octobre 2007-6 janvier 2008

Fyqptjujpo Mb!qfjouvsf!npovnfoubmf!fo!Bokpv!bv!ufnqt!ev!spj!Sfo! 6 octobre 2007-6 janvier 2008 Dossier de presse Collégiale Saint-Martin - Angers 6 octobre 2007-6 janvier 2008 1 2 3 1 - Cathédrale Saint-Maurice, Angers 2 - Église Saint-Martin, Champteussé-sur-Baconne 3 - Ancien couvent des Cordeliers

Plus en détail

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées

Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées 2010 Règlement concernant les zones de secteurs sauvegardés ou zones protégées erstellt im Auftrag der 4, Square Patton L-8443

Plus en détail

Immeuble dit résidence Les Gémeaux

Immeuble dit résidence Les Gémeaux Immeuble dit résidence Les Gémeaux Flaine Forêt Arâches-la-Frasse Dossier IA74000949 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ecole

Plus en détail

La Charte. Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures...

La Charte. Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures... La Charte de devantures commerciales Les enseignes Les stores et les bannes Les accès Les couleurs et les matériaux L éclairage Les accessoires mobiles Les fermetures... Le sommaire page 3. page 4. page

Plus en détail

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :...

LA CATHÉDRALE DE REIMS. NOM :... Prénom :... Classe :... LA CATHÉDRALE DE REIMS NOM :... Prénom :... Classe :... Sur les traces des constructeurs de la cathédrale : Vers 400 : l évêque Nicaise transfert la première cathédrale de Reims à l emplacement actuel

Plus en détail

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz

3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz 200 3. Ligne Eaux-Vives - Moillesulaz Se développant sur 3,991 km, la ligne des Vollandes relie Les Eaux- Vives à Annemasse en France par Moillesulaz (carte nationale 1/100000). 201 Bâtiment des voyageurs

Plus en détail

www.espacehippomene.ch

www.espacehippomene.ch www.espacehippomene.ch MYTHOLOGIE GRECQUE LA LéGENDE D HIPPOMèNE Loin dans la mythologie grecque, l histoire raconte la légende de la jeune chasseresse Atalante qui fut contrainte par son père à se marier.

Plus en détail

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine)

Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) Commune de Clichy-la-Garenne (Département des Hauts-de-Seine) R èglement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Chapitre I du Titre VIII Livre V du Code de l Environnement élaboré par

Plus en détail

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole

Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole Hôtel de voyageurs, Hôtel de la Galerie, puis Grand Hôtel de la Galerie, puis Métropole Hôtel, actuellement Hôtel Métropole 11 place Carnot 179 rue du Casino Centre historique Aix-les-Bains Dossier IA73001168

Plus en détail

EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION

EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION CONCOURS EXTERNE ET INTERNE POUR LE RECRUTEMENT D ARCHITECTES ET URBANISTES ELEVES DE L ETAT ANNEE 2011 EPREUVE N 2 : ANALYSE CRITIQUE D UN PROJET D ARCHITECTURE OU D AMENAGEMENT AVEC CONTRE-PROPOSITION

Plus en détail

PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD

PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD Mail : leonardlouisearchitecte@yahoo.fr Site Web : www.leonardlouisearchitecte.sitew.com BI-CURSUS, DESS, MATERIAUX POUR L ARCHITECTURE 2003-2004 École d

Plus en détail

Guide de la déclaration préalable

Guide de la déclaration préalable Guide de la déclaration préalable www.petit-quevilly.fr MINISTÈRE CHARGÉ DE L URBANISME 1 En cas de besoin, vous pouvez vous renseigner auprès de la mairie Dpt Commune Année N o de dossier Cachet de la

Plus en détail

Les quartiers. du cœur de Perpignan. laissez-vous conter. Perpignan. Patrimoine divers janvier - février 2015. Ville d art et d histoire

Les quartiers. du cœur de Perpignan. laissez-vous conter. Perpignan. Patrimoine divers janvier - février 2015. Ville d art et d histoire at Ville d art et d histoire Perpignan laissez-vous conter Les quartiers du cœur de Perpignan evard Anatole France Patrimoine divers janvier - février 2015 Visites-découvertes, activités familiales, conférences,

Plus en détail

Table des matières PARTIE 1 - THÉORIE. 1 Éléments du design... 1. 2 Principes de design... 19. 3 Facteurs humains... 31

Table des matières PARTIE 1 - THÉORIE. 1 Éléments du design... 1. 2 Principes de design... 19. 3 Facteurs humains... 31 Table des matières PARTIE 1 - THÉORIE 1 Éléments du design..................................... 1 1 La forme..............................................................1 A. La ligne; B. Le plan; C. Le

Plus en détail

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs

Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Le château de Versailles Architecture et décors extérieurs Les rois de France viennent régulièrement chasser à Versailles à partir du XVI ème siècle. Henri IV y amène son fils, le futur Louis XIII. Devenu

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

SERVICE DE ZONE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE COMMUNICATION. RENNES le jeudi 1er septembre 2011

SERVICE DE ZONE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE COMMUNICATION. RENNES le jeudi 1er septembre 2011 SERVICE DE ZONE DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE COMMUNICATION RENNES le jeudi 1er septembre 21 Cahier des Clauses Techniques Particulières pour la fourniture d un câblage banalisé supportant les très

Plus en détail

COMMUNE DE MOUSSON. Église dite des templiers Confortation et restauration des ruines PROGRAMME

COMMUNE DE MOUSSON. Église dite des templiers Confortation et restauration des ruines PROGRAMME COMMUNE DE MOUSSON Église dite des templiers Confortation et restauration des ruines PROGRAMME PRÉAMBULE Les ruines du château de Mousson sont classées au titre des monuments historiques par arrêté du

Plus en détail

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains

Atelier 3 Vers le programme. Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 Vers le programme Notions et définitions Présentation des terrains Atelier 3 - Ordre du jour Programmation (19h) Notions et définitions (19h15) Echanges avec la salle (19h45) Présentation des

Plus en détail

A t e l i e r B.R.I.C. A r c h i t e c t e s + U r b a n i s t e. Mai 2007

A t e l i e r B.R.I.C. A r c h i t e c t e s + U r b a n i s t e. Mai 2007 ÉTU COMMUNAUTÉ NSITÉS MÉTROPOLITAINE RÉSINTIELLES BRUTES MONTRÉAL A t e l i e r B.R.I.C. A r c h i t e c t e s + U r b a n i s t e Mai 2007 É T U D E D E V I S U A L I S A T I O N D E N S I T É S R É S

Plus en détail

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi 267 rue Marcel-Mérieux square du Professeur-Galtier rue Prosper-Chappet Lyon 7e Dossier

Plus en détail

CH-3961 Chandolin, Les Pontis

CH-3961 Chandolin, Les Pontis A VENDRE : RESTAURANT CH-3961 Chandolin, Les Pontis CHF 927'000.- Descriptif Très joli café-restaurant typique et chaleureux avec chambre d'hôtes, surface totale 189 m2 + 120 m2 (nouvel espace aménageable),

Plus en détail

CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE

CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE CASERNE NIEL Quai des Queyries à Bordeaux DIAGNOSTIC POUR LA CONSERVATION D UNE CHARPENTE METALLIQUE S O M M A I R E CHAPITRE 1 - PRÉSENTATION GÉNÉRALE... 2 CHAPITRE 2 - SÉCURITÉ DES PERSONNES VIS A VIS

Plus en détail

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée

Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Château des Ducs de Bretagne, France : l accessibilité permet la réappropriation par les habitants de Nantes du château-musée Thierry Mezerette FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation

Plus en détail

Appartements en PPE. de très bon standing spacieux et contemporains. Sélection de matériaux d excellente qualité. et isolation phonique garanties

Appartements en PPE. de très bon standing spacieux et contemporains. Sélection de matériaux d excellente qualité. et isolation phonique garanties R u e d e l a M o l i è r e - D e l é m o n t Appartements en PPE de très bon standing spacieux et contemporains Sélection de matériaux d excellente qualité et isolation phonique garanties Situé au nord-ouest

Plus en détail

chapitre I chapitre II chapitre III chapitre IV chapitre V

chapitre I chapitre II chapitre III chapitre IV chapitre V Préambule comme Amélioration thermique des Bâtiments Collectifs, acronyme pour le guide, les trois premières lettres de l'alphabet, comme un minimum à savoir dans le domaine de l amélioration énergétique

Plus en détail

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME»

Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» Prévoir ensemble l avenir de Pont-du-Château avec le «PLAN LOCAL d URBANISME» La lettre d information municipale n 7 de mars 2005 vous a présenté et expliqué le pourquoi du Plan Local d Urbanisme (PLU).

Plus en détail

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine

tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine tableau : Louis Auguste de Bourbon, duc du Maine rue du Palais Trévoux Dossier IM01000652 réalisé en 1991 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Jourdan

Plus en détail

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement

Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement Dépôt de tramways et station d'air comprimé, puis entrepôt commercial, actuellement ateliers municipaux 63 avenue de Saint-Simond Franklin Roosevelt-Lafin Aix-les-Bains Dossier IA73001367 réalisé en 2005

Plus en détail

Les biens culturels :

Les biens culturels : www.cicrp.fr Imagerie scientifique Jean-Marc Vallet & Odile Guillon Journée «Contrôle non destructif» Paris - 6 octobre 2011 Les biens culturels : - Caractère unique et précieux - Notion d ancienneté,

Plus en détail

Vous souhaitez faire découvrir Paris à vos élèves? Quelques indications sur ces sorties à la journée

Vous souhaitez faire découvrir Paris à vos élèves? Quelques indications sur ces sorties à la journée Vous souhaitez faire découvrir Paris à vos élèves? Association reconnue d utilité publique Complémentaire de l Education Nationale Organisation de séjours vacances et de classes découvertes Développer

Plus en détail

Tableau 2 Classes d emploi pour des produits, des utilisations et des expositions particulières

Tableau 2 Classes d emploi pour des produits, des utilisations et des expositions particulières Tableau 2 s pour des produits, des utilisations et des expositions particulières Liteaux Écrans pare-pluie Hors sol 3.2 9.7 contre-plaqué Liteaux sciés Écrans pare-pluie Hors sol 3.2 9.2 et 9.2.2.5 Planche

Plus en détail

Ywood Les Docks Libres à Marseille

Ywood Les Docks Libres à Marseille Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 1 Ywood Les Docks Libres à Marseille Stéphane Bouquet NEXITY / YWOOD FR-Paris, Marseille 2 Ywood Les Docks Libres à Marseille S. Bouquet 5 ème Forum International

Plus en détail

gare inférieure du téléférique des Grandes Platières

gare inférieure du téléférique des Grandes Platières Gare inférieure du téléférique des Grandes Platières Flaine Forum Magland Dossier IA74000918 réalisé en 2006 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail

ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993

ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993 ETAT DES LIEUX RAPPEL DE L ETAT DES LIEUX EFFECTUE EN JANVIER 1993 1 ETAT DES LIEUX AU PRINTEMPS 2010 Végétation Souche effondrée Végétation Parties hautes des murs effondrées Cheminées effondrées Ouverture

Plus en détail

L'habitat a t-il évolué au cours des siècles?

L'habitat a t-il évolué au cours des siècles? L'habitat a t-il évolué au cours des siècles? Préhistoire Antiquité - Moyen Age - Temps modernes - Monde contemporain Habitat nomade. Besoin : un abri vite installé pour se protéger des intempéries et

Plus en détail

Commune de Seix. Recueil de références architecturales. D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L HOTEL CONSEIL

Commune de Seix. Recueil de références architecturales. D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L HOTEL CONSEIL Commune de Seix Recueil de références architecturales CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME et de L ENVIRONNEMENT L de L ARIEGEL HOTEL du DEPARTEMENT - BP 23-09 001 FOIX CEDEX - tel-fax 05-61-02-09-50 email

Plus en détail

TECHNOLOGIE : TECHNIQUES SPECIALES

TECHNOLOGIE : TECHNIQUES SPECIALES MINISTERE DE LA COMMUNAUTÉ FRANCAISE ADMINISTRATION GÉNÉRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION TECHNOLOGIE

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Notice obligatoire en application de l Art. R 123-24 du Code de la Construction et de l Habitation pour les demandes de Permis de Construire dans les Etablissements Recevant

Plus en détail

CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS

CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS CONTAINER HABITABLE CONTAINERS SOLUTIONS Route du Camp d aviation Z.I. Sud Estuaire, 44320 Saint-Viaud - France www.container-habitable.fr Tel: +33 698 721 937 // +33 604 190 553 mail: contact@container-habitable.fr

Plus en détail

Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland

Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland Expertise sur la présence de chauves-souris Prolongement du boul. Portland 171, rue Léger ~ Sherbrooke (Québec) CANADA J1L 1M2 Tél. : 819 340-6124 ~ Fax : 819 562-7888 ~ www.genivar.com Référence à

Plus en détail

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste

oau pied MUR Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste oau pied du MUR La maison ancienne Construction, diagnostic, interventions Jean Coignet architecte urbaniste Laurent Coignet urbaniste Groupe Eyrolles, 2003-2006 Groupe Eyrolles, 2012, pour la nouvelle

Plus en détail

DOSSIER DE VENTE. Immeuble en bloc 1, Rue des Clairistes 13005 Marseille. Surface habitable : environ 190 m²

DOSSIER DE VENTE. Immeuble en bloc 1, Rue des Clairistes 13005 Marseille. Surface habitable : environ 190 m² Direction Générale Dotation non affectée Cellule de la valorisation du patrimoine DOSSIER DE VENTE Immeuble en bloc 1, Rue des Clairistes 13005 Marseille Surface habitable : environ 190 m² Personnes à

Plus en détail

Extérieur faubourg & Intérieur jardin

Extérieur faubourg & Intérieur jardin Extérieur faubourg & Intérieur jardin benjaminfleury Arch tecturbaniste 8 Logements 10 rue Berthier - Pantin Avril 2014 (@) atelier@benjaminfleury.com (http) /// www.benjaminfleury.com 214 rue Etienne

Plus en détail

PARCS CANADA ATELIERS DE LA RUE MILLS. INSPECTION DE L ATELIER No. 1

PARCS CANADA ATELIERS DE LA RUE MILLS. INSPECTION DE L ATELIER No. 1 PARCS CANADA ATELIERS DE LA RUE MILLS INSPECTION DE L ATELIER No. 1 Préparé par Rafik Matta, ing. Ingénieur principal Structure TPSGC Mai 2015 Travaux publics et services gouvernementaux Canada Works and

Plus en détail

LA GRAND-PLACE DE BRUXELLES ET SES ABORDS UN PATRIMOINE MONDIAL

LA GRAND-PLACE DE BRUXELLES ET SES ABORDS UN PATRIMOINE MONDIAL Estrategias relativas al Patrimonio Cultural Mundial. La Salvaguarda en un Mundo Globalizado: Principios, Prácticas y Perspectivas LA GRAND-PLACE DE BRUXELLES ET SES ABORDS UN PATRIMOINE MONDIAL Pascale

Plus en détail

PROJET DE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN -----------********-------------

PROJET DE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN -----------********------------- GROUPEMENT MOE PROJET DE RENOVATION DE L IMMEUBLE SIEGE DE LA BAD A ABIDJAN -----------********------------- COMPTE RENDU DES REUNIONS ETABLI PAR M CHLIOUI POUR LES LOTS 1 / 2 / 5 / 7 DU 21 / 12 / 2014

Plus en détail

Immeuble, Le Square Duvernay

Immeuble, Le Square Duvernay Immeuble, Le Square Duvernay rue Duvernay rue Comte-de-Loche Quartier de la gare Aix-les-Bains Dossier IA73002041 réalisé en 2012 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAUX SUR LA MACONNERIE

PROGRAMME DE TRAVAUX SUR LA MACONNERIE PROGRAMME DE TRAVAUX SUR LA MACONNERIE Une grande partie des désordres constatés sur les murs est due à la charpente, conjuguée à quelques problèmes de tassements différentiels (angle nord-est). De façon

Plus en détail