Jean-Luc Darrigol. Tous les moyens naturels pour vaincre. La constipation. Hygiène vitale. Aliments stimulant le transit. Plantes médicinales

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jean-Luc Darrigol. Tous les moyens naturels pour vaincre. La constipation. Hygiène vitale. Aliments stimulant le transit. Plantes médicinales"

Transcription

1 Jean-Luc Darrigol Tous les moyens naturels pour vaincre La constipation Hygiène vitale o Aliments stimulant le transit o Plantes médicinales o Compléments alimentaires

2 Le tube digestif : anatomie et physiologie La constipation étant une pathologie concernant le tube digestif, il est souhaitable de mieux connaître celui-ci : comment est-il constitué et comment fonctionne-t-il? La bouche La bouche est la partie supérieure du tube digestif, limitée en avant par les lèvres et en arrière par le pharynx, carrefour des voies digestives et respiratoires. Elle est constituée d un vestibule comprenant les gencives et les dents, d une cavité avec un plancher musculaire sur lequel s insère la langue et d un palais formé par la face interne des joues. La bouche est tapissée d une muqueuse qui comprend plusieurs glandes salivaires : les parotides, les sousmaxillaires et les sublinguales. Dans la bouche, les aliments sont broyés par les dents et dilacérés par la mastication. Simultanément, les aliments sont imprégnés de salive, laquelle contient une enzyme importante, la ptyaline, qui transforme l amidon en sucres simples. Nous sécrétons environ un litre et demi de salive par jour, ce qui montre l importance de ce premier épisode digestif. Quand les aliments mastiqués et imprégnés de

3 salive arrivent dans le pharynx, des récepteurs tactiles commandent l obturation de celui-ci par l épiglotte (évitant aux aliments de faire fausse route). Alors s opère le relâchement de l anneau musculaire qui contrôle l accès à l œsophage. L œsophage L œsophage, fragment du tube digestif reliant la bouche à l estomac, est un simple tuyau d environ 25 cm muni à sa base d un sphincter nommé cardia qui empêche le reflux des aliments vers le haut. Dans l œsophage, le bol alimentaire ne fait que passer, sa fonction étant purement mécanique, depuis la déglutition jusqu à l arrivée dans l estomac où le voyage est sans retour (sauf accident). L estomac L estomac est la partie dilatée du tube digestif, sous forme d une poche reliée en aval au duodénum par le pylore, lequel est muni d un sphincter et d une valvule qui commandent la vidange gastrique en s ouvrant de façon intermittente. La constipation L estomac met un temps inégal pour se vider. L évacuation d un repas varie de 6 heures pour un repas normal à 12 heures pour un repas copieux et gras. Elle commence environ trois quarts d heure après la déglutition des premiers aliments, le chyme alimentaire passant à travers le pylore sous forme de jets. 4

4 L estomac a une double fonction digestive : o mécanique : de puissantes contractions musculaires broient les aliments, les particules alimentaires étant hachées, malaxées, écrasées ; o chimique : la muqueuse qui tapisse la paroi interne de l estomac sécrète le suc gastrique comprenant de l acide chlorhydrique et de la pepsine. Simultanément, l estomac sécrète un épais mucus le protégeant contre l acide chlorhydrique. Paradoxalement, à la sortie de l estomac, la digestion n est que très grossièrement amorcée. L essentiel reste à faire, dans l intestin. L intestin grêle L intestin grêle est le plus long segment du tube digestif puisqu il mesure environ 5 m de long. Il comprend trois parties. Le duodénum La première partie du grêle est la plus courte, une trentaine de centimètres. C est dans le duodénum qu émergent le canal cholédoque par lequel se déverse la bile en provenance du foie (environ un demi-litre par jour) et les deux canaux pancréatiques contenant le suc pancréatique (environ un litre par jour). Le tube digestif : anatomie et physiologie 5

5 Quand le chyme alimentaire arrive dans le duodénum, celui-ci se contracte, provoquant la sécrétion de deux hormones (la sécrétine et la cholécystokinine) qui déclenchent à leur tour le déversement des jets de bile et de suc pancréatique. La bile, produite par le foie et stockée par la vésicule biliaire, contient à la fois des sels biliaires et des pigments, dont la biliburine issue de la dégradation de l hémoglobine par le foie et qui colore en brun les selles. La bile est un détergent qui solubilise les graisses grâce à ses enzymes, les lipases. C est pourquoi les hépatiques, insuffisants biliaires, ont du mal à digérer les aliments trop gras. Le suc pancréatique, lui, possède un équipement enzymatique complet qui permet la dégradation des protéines, des glucides et des lipides. La bile et le pancréas élèvent le ph du chyme alimentaire (très acide à sa sortie de l estomac), ce qui le neutralise. Le jéjunum La constipation Le duodénum se prolonge par un boyau d environ 3 m de long et 3,5 cm de large qui forme des anses sinueuses. La paroi externe du jéjunum comprend deux couches de fibres musculaires qui provoquent des ondes de contraction lentes faisant progresser le bol alimentaire. Sa paroi interne est une muqueuse comprenant des plis et des replis en forme de doigts de gant, villosités qui forment une surface 600 fois plus importante que celle de la paroi elle-même. 6

6 Cette muqueuse de l intestin grêle est l interface nutritive de l organisme : les molécules des nutriments issus de la digestion des aliments pénètrent dans le cytoplasme des cellules de la muqueuse intestinale grâce au phénomène d osmose qui rend les membranes de ces cellules perméables. Ensuite, les capillaires qui irriguent les villosités de la muqueuse captent ces nutriments. Ceux-ci se rassemblent dans les veines jéjunales et iliaques jusqu à la veine porte qui les conduit au foie, véritable centre de redistribution nutritif pour tout l organisme en fonction des besoins spécifiques et ponctuels. L iléon Le jéjunum se rétrécit dans sa partie terminale pour constituer un second boyau nommé iléon, un peu plus court, environ 2 m, et un peu plus étroit, environ 2,5 cm. L iléon se termine par la valvule de Bauhin qui est une soupape empêchant le bol alimentaire de refluer depuis le côlon jusqu au grêle. Dans l intestin grêle s opère donc la partie essentielle de la digestion, la bouche et l estomac n ayant que très sommairement amorcé le travail. Les protéines sont fragmentées en éléments toujours plus petits (peptides et acides aminés) grâce à des enzymes protéolytiques comme les peptidases. Mais cette dégradation protéique n est jamais vraiment totale, surtout chez les gros mangeurs de viande. Environ 15 % de la masse des protéines ne sont pas assimilées au niveau de l intestin grêle et se retrouvent en aval dans le côlon où il y a alors un réel problème : aucun enzyme protéolytique n étant sécrété au niveau Le tube digestif : anatomie et physiologie 7

7 du côlon, les protéines non digérées en amont dans l intestin grêle seront un facteur putréfiant toxique. En cas de stagnation des matières dans le côlon, quand on est constipé, les résidus protéiques provoquent alors des putréfactions nocives. Comme les protéines, les lipides sont métabolisés au niveau de l intestin grêle sous l action d enzymes (les lipases) qui les fractionnent en nutriments assimilables : les acides gras et le glycérol. Les glucides, quant à eux, sont fractionnés en molécules simples assimilables sous l action d enzymes dénommés d après la substance qu ils réduisent. Ainsi, pour prendre un exemple, la lactase réduit le lactose en glucose et en galactose. Pourtant, certains glucides ne sont pas digérés au niveau de l intestin grêle. Ce sont la cellulose, l hémicellulose et la lignine, qui forment ce que l on appelle les fibres végétales. La cellulose, la plus connue, est une très longue chaîne moléculaire qui résiste à toute hydrolyse par les enzymes glucidiques. N étant pas fractionnées dans l intestin grêle, on retrouve les fibres végétales intactes dans le côlon. Nous développerons longuement dans le chapitre sur la diététique l intérêt qu il y a pour une personne constipée à consommer en quantité des aliments riches en fibres (céréales complètes, légumes et fruits). La constipation 8

8 Table des matières Le tube digestif : anatomie et physiologie... 3 La bouche... 3 L œsophage... 4 L estomac... 4 L intestin grêle... 5 Le côlon... 9 La constipation Le ralentissement du transit Les stigmates des constipés Les constipations occasionnelles Les constipations fonctionnelles chroniques Les affections induites par la constipation La diverticulite La péritonite L appendicite Les hémorroïdes Cas particulier : les conséquences du vieillissement, facteurs de constipation La nécessité d une réforme alimentaire Les céréales complètes Les légumes Les fruits Autres aliments bénéfiques Quelques conseils utiles Le respect d une certaine hygiène Les bonnes habitudes La respiration abdominale L automassage abdominal La gymnastique abdominale L hydrothérapie L exercice physique... 45

9 Plantes médicinales stimulant le transit intestinal Aloe vera Pissenlit Rhubarbe Séné Fenouil Boldo Carvi Cumin Compléments alimentaires à fonction laxative Bifidobacterium bifidum et Lactobacillus acidophilus Son d avoine Inuline Pectine Manne... 74

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

Ingestion Digestion Absorption Élimination

Ingestion Digestion Absorption Élimination Ingestion Digestion Absorption Élimination Ingestion(humaine) Dans la bouche la nourriture est dégradé physiquement par les dents et dégradé chimiquement par la salive La salive est un mélange d eau et

Plus en détail

CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF

CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF CHAPITRE X - L APPAREIL DIGESTIF Pour fournir l énergie nécessaire au fonctionnement de toutes nos cellules, de tous nos tissus et tous nos organes, il faut absorber des aliments contenant les GPL utiles

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

La digestion ou le devenir des aliments ingérés

La digestion ou le devenir des aliments ingérés La digestion ou le devenir des aliments ingérés La digestion est la transformation par l organisme des aliments (eau, molécules organiques et minérales) en éléments plus petits, les nutriments, par un

Plus en détail

LA DIGESTION. fiche Dl : signification de la digestion

LA DIGESTION. fiche Dl : signification de la digestion LA DIGESTION 1. A QUOI SERT L'APPAREIL DIGESTIF? fiche Dl : signification de la digestion L'appareil digestif a un triple rôle : 1 - digérer = réduire les aliments en de très fines particules (de la bouche

Plus en détail

1. L appareil digestif chez l homme.

1. L appareil digestif chez l homme. 1. L appareil digestif chez l homme. Beaucoup d êtres vivants nous entourent, tous se caractérisent par des propriétés et des caractères communs. comme la nutrition le transport la respiration l excrétion

Plus en détail

PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé

PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé PARTIE 6 : Le fonctionnement du corps humain et la santé L APPAREIL DIGESTIF Exercice 1 : Le voyage des aliments (1 item) Un texte qui explique le voyage des aliments dans le corps a été mis dans le désordre.

Plus en détail

La digestion. Informations pour l enseignant

La digestion. Informations pour l enseignant La digestion Informations pour l enseignant Pour fonctionner, notre organisme a besoin d énergie. Celle-ci est fournie par l alimentation. Cependant, les aliments que nous consommons, pour la plupart composés

Plus en détail

A votre avis, que deviennent les aliments que nous mangeons? Par où passent-ils? Comment descendent-ils?

A votre avis, que deviennent les aliments que nous mangeons? Par où passent-ils? Comment descendent-ils? OBJECTIFS : Etablir le trajet des aliments de la bouche à l anus et nommer les différents organes de la digestion Constater que dans le tube digestif les aliments se liquéfient Comprendre que les aliments

Plus en détail

Le trajet des aliments dans l appareil digestif.

Le trajet des aliments dans l appareil digestif. La digestion. La digestion, c est la transformation des aliments en nutriments assimilables par l organisme. Dans le tube digestif, les aliments subissent une série de dégradations mécaniques et chimiques

Plus en détail

Chapitre 12 Digestion

Chapitre 12 Digestion Chapitre 12 Digestion 1. Digestion des glucides 2. Digestion des lipides 3. Digestion des protéines La digestion est la transformation des aliments en molécules capables de passer de la lumière du tube

Plus en détail

1 But de la manipulation

1 But de la manipulation LA DIGESTION ENZYMATIQUE La digestion consiste essentiellement en une transformation chimique que subissent les aliments ingérés sous l'action d'enzymes sécrétés par les glandes digestives. Ces phénomènes

Plus en détail

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments.

Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Chapitre 3 : La satisfaction des besoins des organes en nutriments. Nous savons que nos organes utilisent le dioxygène, mais aussi les nutriments contenus dans le sang, pour fabriquer l énergie dont ils

Plus en détail

Document-élève 2 : Quels sont les organes que vous connaissez? Nommez-les.

Document-élève 2 : Quels sont les organes que vous connaissez? Nommez-les. Document-élève 1 : Sur cette silhouette, dessinez le chemin de la nourriture. Document-élève 2 : Quels sont les organes que vous connaissez? Nommez-les. Sciences Le système digestif Objectifs : Support

Plus en détail

Séquence : La digestion

Séquence : La digestion Séquence : La digestion Objectifs généraux : Amener l élève à Faire les liens entre les savoirs acquis lors des séquences sur la circulation sanguine et la respiration et ceux présents dans cette séquence.

Plus en détail

Les combinaisons alimentaires. Fascicule n o 108

Les combinaisons alimentaires. Fascicule n o 108 Les combinaisons alimentaires Fascicule n o 108 Une meilleure digestion par la simplification des repas C est en expérimentant une chose qu on arrive à se rendre compte de sa justesse ou de sa fausseté.

Plus en détail

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un

29- Les chaines alimentaires commence toujours par un. et se termine par un Fiche de révision fin d'année 4 eme primaire Complète les phrases suivantes: 1- L'absorption des aliments digère à lieu à travers. 2- Les amidons sont digères par 3- La.. est la transformation des aliments.

Plus en détail

Séquence 6. Avant de continuer plus avant, rappelons le problème scientifique posé lors de la séance précédente :

Séquence 6. Avant de continuer plus avant, rappelons le problème scientifique posé lors de la séance précédente : Sommaire Séquence 6 Avant de continuer plus avant, rappelons le problème scientifique posé lors de la séance précédente : Comment expliquer l approvisionnement des organes en nutriments par le sang? Tu

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

LES ASPECTS MEDICAUX DE L ALIMENTATION CHEZ LA PERSONNE POLYHANDICAPEE

LES ASPECTS MEDICAUX DE L ALIMENTATION CHEZ LA PERSONNE POLYHANDICAPEE 31 août au 2 septembre 2009 6ème Congrès suisse de pédagogie spécialisée à l'uni Tobler, Berne Ouvrir l horizon Standardisation et différenciation en pédagogie spécialisée LES ASPECTS MEDICAUX DE L ALIMENTATION

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de première série sciences et technologies de laboratoire Chimie, biochimie, sciences du vivant Thème 2 Évaluation sommative

Plus en détail

Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale

Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale Institut de santé globale Claude Hamel Formation professionnelle En santé digestive et hygiène intestinale Plan de cours Fondement et historique Histoire et grands courants de la pensée digestive. Impact

Plus en détail

LA DIGESTION CHAPITRE 4. Bol alimentaire. Chyme. Fèces, selles CARACTERISTIQUES GENERALES

LA DIGESTION CHAPITRE 4. Bol alimentaire. Chyme. Fèces, selles CARACTERISTIQUES GENERALES CHAPITRE 4 LA DIGESTION App digestif = tube (tractus gastro-intestinal GI) (4.5m de long) lumière = milieu extérieur Contenant 10 9 bactéries + organes glandulaires (enzymes + hormones) BUT: transformer

Plus en détail

Leçon 5 : Instituteur

Leçon 5 : Instituteur Leçon 5 : Instituteur Semaine : 2 DISCIPLINE : Eveil ETAPE DU PROJET : «Je me prépare au cross» SOUS-ETAPE ABORDEE : «J apprends comment me nourrir pour réaliser une course en endurance» COMPETENCE TRANSVERSALE

Plus en détail

Premier élément du tube digestif

Premier élément du tube digestif Premier élément du tube digestif Mastication et insalivation (denture, muqueuses et ATM) - Formation du bol alimentaire - stimule la sécrétion de salive et de suc gastrique - prolonge le contact des aliments

Plus en détail

Chapitre 3 : la digestion

Chapitre 3 : la digestion Chapitre 3 : la digestion INTRODUCTION : Les organes prélèvent en permanence du glucose et du dioxygène dans le sang pour leur fonctionnement. Le dioxygène est apporté (dans le sang) par la respiration.

Plus en détail

Digestion - Contrôles digestifs Notes de cours D.J.A. GAMET

Digestion - Contrôles digestifs Notes de cours D.J.A. GAMET Digestion - Contrôles digestifs Notes de cours D.J.A. GAMET (Université de Technologie de Compiègne) (UMR 7338 CNRS) Digestion - Contrôles digestifs Fonction digestive : Ensemble des phénomènes mécaniques

Plus en détail

Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011

Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011 Réalisé par Eva MILESI Diététicienne Nutritionniste DE Juin 2011 Buccal Œsophage Estomac Intestin grêle Colon Portion ano-rectale Mais aussi, nous observons des atteintes: Musculaires, rénales, pancréatico-biliaire,

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

L ES E S GLUCIDES. a) Oses Les oses sont de petites molécules de glucides comprenant entre 12 et 24 atomes. Ce sont des molécules non hydrolysables.

L ES E S GLUCIDES. a) Oses Les oses sont de petites molécules de glucides comprenant entre 12 et 24 atomes. Ce sont des molécules non hydrolysables. L ES E S GLUCIDES. Introduction : Source de glucides? Plusieurs aliments d origine différente contiennent des glucides : Sucre, fruits, lait, pain, pâte, riz, légumes secs Rôle? Leur rôle est d apporter

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Les propriétés des fibres alimentaires

Les propriétés des fibres alimentaires Naturellement en bonne santé Les propriétés des fibres alimentaires 2 Impressum Auteur: Dr rer. nat. Claudia Reinke, MedSciences, Schützenmattstrasse 1, 4051 Bâle Rédaction: Biotan SA, Blegistrasse 13,

Plus en détail

3. La digestion : vue d'ensemble

3. La digestion : vue d'ensemble 3. La digestion : vue d'ensemble L'action d'ingestion des aliments fait intervenir la bouche et ses annexes (lèvres, bec, langue, dents ). Dans la bouche, les aliments sont imbibés de salive qui est la

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

Fonction digestive. et maladies neuromusculaires REPÈRES AVRIL 2010 SAVOIR ET COMPRENDRE

Fonction digestive. et maladies neuromusculaires REPÈRES AVRIL 2010 SAVOIR ET COMPRENDRE AFM / L. Audinet Shutterstock AFM / L. Audinet Fonction digestive et maladies neuromusculaires AVRIL 2010 Dans les maladies neuromusculaires, la fonction digestive peut être perturbée par l atteinte des

Plus en détail

LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES

LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES LA DIGESTION EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. Etude des dents Plusieurs séquences de classe peuvent être organisées sur ce sujet. 1. A quoi servent les dents? Croquer une pomme et préciser ce qui se

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

SANITAIRE ET SOCIAL ALIMENTATION CAP

SANITAIRE ET SOCIAL ALIMENTATION CAP SANITAIRE ET SOCIAL NUTRITION ALIMENTATION CAP Petite enfance Formation initiale (scolaire ou apprentissage) Formation continue VAE (Validation des Acquis de l Expérience) Assitance maternelle Docteur

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

L APPAREIL DIGESTIF 1.CONCEPT FONCTIONNELS DE BASE

L APPAREIL DIGESTIF 1.CONCEPT FONCTIONNELS DE BASE 1.CONCEPT FONCTIONNELS DE BASE L APPAREIL DIGESTIF La complexité du corps contient à l obligation de l homéostasie : l effort est fournie par l organisme pour maintenir l équilibre du milieu interne :

Plus en détail

Modélisation de la digestion dans l intestin grêle

Modélisation de la digestion dans l intestin grêle Modélisation de la digestion dans l intestin grêle G. Barles 1 C. Georgelin 1 P. Lescoat 2 J-R. Licois 1 1 Féderation Denis Poisson FR 2964 Laboratoire de Mathématiques et Physique Théorique UMR 6083 Université

Plus en détail

mon carnet d experiences scientifiques

mon carnet d experiences scientifiques prénom Date Fiche n 3 mon carnet d experiences scientifiques le système digestif Fiche n 3 b expérience 1: la salive Jus de citron ou vinaigre sujet De recherche : Avoir l eau à la bouche, ça existe vraiment?

Plus en détail

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES

ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE. Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES ÉPREUVE EXTERNE COMMUNE CEB2014 ÉVEIL - INITIATION SCIENTIFIQUE Livret 4 Mardi 17 juin FRANÇAIS FRANÇAIS SAVOIR ÉCOUTER SAVOIR SAVOIR ÉCRIRE ÉCOUTER SAVOIR ÉCRIRE FRANÇAIS MATHÉMATIQUES SAVOIR ÉCOUTER

Plus en détail

Table des Matières DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Info Prof. Synthèse de l animation. Fiches d exploitation. Corrigés des fiches élèves

Table des Matières DOSSIER PÉDAGOGIQUE. Info Prof. Synthèse de l animation. Fiches d exploitation. Corrigés des fiches élèves DOSSIER PÉDAGOGIQUE L'appareil digestif Table des Matières Fiches élèves Fiches professeur Synthèse de l animation Info Prof Fiches d exploitation Exercice - Le mot mystère Exercice - Les familles d aliments

Plus en détail

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES

Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Chapitre 1. MILIEU INTERIEUR ET FLUX DE LIQUIDES Exercice A :Une faible absorption des acides aminés (anorexie, dénutrition, problème métabolique etc.) ne permet pas à l organisme de renouveler et de conserver

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

Os Hyoïde. Cartilage thyroïde. Cartilage Cricoïde. Cartilage Trachéal. S ouvre à la déglutition et à l expiration

Os Hyoïde. Cartilage thyroïde. Cartilage Cricoïde. Cartilage Trachéal. S ouvre à la déglutition et à l expiration MUSCULEUSE OESOPHAGIENNE : 1/3 supérieur : Musculeuse striée longitudinale (Paroi) + S.S.O 1/3 moyen : Musculeuse striée externe longitudinale + circulaire lisse interne 1/3 inférieur : Musculeuse circulaire

Plus en détail

Pouvoir sucrant par rapport à celui du saccharose: 75 Index glycémique: 100

Pouvoir sucrant par rapport à celui du saccharose: 75 Index glycémique: 100 Glucides transparent complémentaire 1 Les monosaccharides Les monosaccharides (= glucides simples) sont les glucides les plus simples et sont également les éléments constitutifs des glucides à longue chaîne.

Plus en détail

FORMATION INTERMÉDIAIRE BIO 2011 CAHIER 2 ET CORRIGÉ

FORMATION INTERMÉDIAIRE BIO 2011 CAHIER 2 ET CORRIGÉ FORMATION INTERMÉDIAIRE BIO 011 ET CORRIGÉ BIO 011 TABLE DES MATIÈRES 91-03 I 1.0 INTRODUCTION... 1.0 L'ANATOMIE DU SYSTÈME DIGESTIF....1 Le tube digestif... 4. Les glandes digestives... 5 Exercice 1...

Plus en détail

COMMENT UTILISER LE FILS DENTAIRE?

COMMENT UTILISER LE FILS DENTAIRE? QU EST-CE QU UN BROSSAGE MINUTIEUX Un brossage minutieux matin et soir vous protège efficacement contre les caries et les maladies parodontales. Dans tous les cas, c est l action mécanique de la brosse

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité en échangeant de l'information.

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale,

La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, LES «ANNEXES» DE LA CAVITE ORALE La Langue La langue, constituant la majeure partie de la partie inférieure de la cavité orale, occupe l espace dans cette cavité orale, dans la concavité de l arche mandibulaire,

Plus en détail

Pourquoi manger? Que deviennent les aliments?

Pourquoi manger? Que deviennent les aliments? Chapitre 1. L homme se nourrit pour vivre Activité 1 Pourquoi mangestu pour vivre? Pourquoi manger? Que deviennent les aliments? C Lis et observe ces quatorze documents : 1 Après une grève de la faim,

Plus en détail

Pourquoi une alimentation sèche?

Pourquoi une alimentation sèche? Pourquoi une alimentation sèche? Best Choice Super Premium est une nourriture extrudée. Ce procédé de fabrication rend Best Choice parfaitement assimilable et digestible. On peut nourrir proprement, la

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

Diarrhée, vomissements, constipation ou quand l appareil digestif fait des siennes!

Diarrhée, vomissements, constipation ou quand l appareil digestif fait des siennes! Diarrhée, vomissements, constipation ou quand l appareil digestif fait des siennes! Dr Vet Grégory Casseleux Royal Canin Gammes Professionnelles Responsable Technique FR 30670 Aimargues La digestion se

Plus en détail

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.)

DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) DIGESTION IN VITRO (Faure-Rabasse S.) classe : 5 ème durée : 55 minutes Contexte : La partie «digestion des aliments et le devenir des Nutriments» commence avec la mise en place de cette tâche. En introduction

Plus en détail

FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE

FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE Fiches abc-aide-soignante 1 FICHES ABC-AIDE-SOIGNANTE Fiches abc-aide-soignante 2 SOMMAIRE Présentation du corps humain...3 L'appareil digestif...5 L'appareil respiratoire...7 L'appareil cardio-vasculaire...8

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Comment prévenir le cancer. Page 20

Comment prévenir le cancer. Page 20 Comment prévenir le cancer Page 20 TABLE DES MATIÈRES Comment prévenir le cancer? 3 Qu est-ce que le cancer? 4 Qu est-ce qui cause le cancer? 4 LES RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION DU CANCER 1. Maintenir

Plus en détail

Un régime alimentaire professionnel supplément pour la promotion de la santé digestive optimale

Un régime alimentaire professionnel supplément pour la promotion de la santé digestive optimale Un régime alimentaire professionnel supplément pour la promotion de la santé digestive optimale Le concept unique de Multi-Energies SOQI Débloquer et approvisionner Fournit de l'énergie potentielle négative

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl)

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis!

LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis! LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis! 1.Banane : idées reçues négatives mais fausses! 2. Banane : idées reçues positives et vraies! 3. La banane face aux autres fruits, ça apporte

Plus en détail

Livret de l agriculture. L ALIMENTATION DE LA VACHE LAITIERE Physiologie et Besoins

Livret de l agriculture. L ALIMENTATION DE LA VACHE LAITIERE Physiologie et Besoins Livret de l agriculture L ALIMENTATION DE LA VACHE LAITIERE Physiologie et Besoins Christine CUVELIER*, Jean-Luc HORNICK*, Yves BECKERS*, Eric FROIDMONT**, Emilie KNAPP*, Louis ISTASSE*, Isabelle DUFRASNE*

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR DUPHALAC FRUIT 10 g / 15 ml sirop Lactulose Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament car elle contient des informations importantes

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

Le meilleur pour nos amis à 4 pattes!

Le meilleur pour nos amis à 4 pattes! Le meilleur pour nos amis à 4 pattes! Pâtés Croquettes Compléments alimentaires * * Depuis 1872, les hommes et les entreprises du monde entier font confiance au TÜV Rheinland Group. Les experts du TÜV

Plus en détail

Marie-Laure André. L index glycémique Le guide minceur et santé

Marie-Laure André. L index glycémique Le guide minceur et santé Marie-Laure André L index glycémique Le guide minceur et santé Dans la même collection du même auteur : Les Additifs alimentaires, 2013 Dans la même collection : Alimentation : les bons choix, René Longet,

Plus en détail

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013

TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 TUTORAT UE 5 2012-2013 Anatomie Correction Séance n 6 Semaine du 11/03/2013 Appareil respiratoire-organogénèse de l appareil digestif Cours du Pr. PRUDHOMME Séance préparée par Anissa BARAKAT, Caroline

Plus en détail

Les barotraumatismes

Les barotraumatismes Les barotraumatismes Il y a différents types d accidents qui peuvent arriver en plongée, et il est important de savoir comment les éviter. En premier lieu, nous allons aborder les accidents barotraumatiques

Plus en détail

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide.

La carie dentaire. Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. La carie dentaire Halte au grignotage! Chaque fois que tu manges, les bactéries transforment les sucres en acide. Cet acide peut ronger et abîmer l émail de tes dents. Si cette attaque par l acide se renouvelle

Plus en détail

Que deviennent les aliments

Que deviennent les aliments Que deviennent les aliments que nous mangeons? cycle 3 Figure 1 Pour tout organisme vivant, se nourrir est un besoin fondamental. L alimentation humaine, thème interdisciplinaire par excellence, revêt

Plus en détail

de bonnes dents pour bébé

de bonnes dents pour bébé l atelier santé ville présente avec le soutien de de bonnes dents pour bébé Conseils bucco-dentaires aux parents de jeunes enfants www.la-crea.fr l apparition des premières dents Les dents permettent la

Plus en détail

LE SOIN DE BOUCHE. Journée mondiale des Soins Palliatifs MERCREDI 15 OCTOBRE 2014 M-J BOURGADE A. GUYOMARD IDE/EMSC/CHUM

LE SOIN DE BOUCHE. Journée mondiale des Soins Palliatifs MERCREDI 15 OCTOBRE 2014 M-J BOURGADE A. GUYOMARD IDE/EMSC/CHUM LE SOIN DE BOUCHE Journée mondiale des Soins Palliatifs MERCREDI 15 OCTOBRE 2014 M-J BOURGADE A. GUYOMARD IDE/EMSC/CHUM 1 Définition Objectifs Représentations Intentionnalité dans le soin Objectifs poursuivis

Plus en détail

La composition nutritionnelle. des pains français

La composition nutritionnelle. des pains français Sommaire > Pourquoi cette étude? P.2 > Protocole d étude P.2 > Résumé des résultats et commentaires P.4 > Un apport calorique homogène > Une source intéressante de protéines végétales > L atout des glucides

Plus en détail

Régimes pauvre en résidus, pauvre en fibre et enrichi en fibres

Régimes pauvre en résidus, pauvre en fibre et enrichi en fibres Régimes pauvre en résidus, pauvre en fibre et enrichi en fibres I) Rappel sur le rôle des fibres alimentaires végétales : Il s agit de glucides non assimilables. 1) Définition et classification des FAV

Plus en détail

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr

EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr LA CURE VITALE EN VENTE SUR LA BOUTIQUE TCB «TENDANCE COSMETIQUE BIO» http://www.tendance-cosmetique-bio.fr Méthode de détoxination (détoxication) et d amincissement avec le SIROP VITAL MADAL BAL! La Cure

Plus en détail

les protéines et le fonctionnement des cellules

les protéines et le fonctionnement des cellules les protéines et le fonctionnement des cellules marcel.dellanoce@free.fr 1 / 9 marcel.dellanoce@free.fr les protéines et le fonctionnement des cellules 1 assurer la structure et l'organisation des tissus

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION. (Oqali) Synthèse

OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION. (Oqali) Synthèse OBSERVATOIRE DE LA QUALITE DE L ALIMENTATION (Oqali) ETUDE DU SECTEUR DES CEREALES POUR LE PETIT-DEJEUNER 2008 Synthèse CONTEXTE En 2007, une étude de faisabilité a été initiée pour la mise en place de

Plus en détail

Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre

Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre 1 2 Notre corps est la créature la plus divine sur la planète Terre (transcription de notre programme audio, téléchargeable sur le blog) Bonjour, Je suis Emmanuelle LABAT du blog formationquantique, qui

Plus en détail

Troubles d ingestion, de digestion, d absorption et d élimination

Troubles d ingestion, de digestion, d absorption et d élimination Chapter.indd 250 4/10/11 5:46 PM PARTIE 10 Troubles d ingestion, de digestion, d absorption et d élimination CHAPITRE Évaluation clinique Système gastro-intestinal......... 252 CHAPITRE 54 Interventions

Plus en détail

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE

E.I.A CARDIO : BIOLOGIE E.I.A CARDIO : BIOLOGIE A SAVOIR ABSOLUMENT( ou pas ) - La formule de Friedewald et ses conditions d application - Les différentes classes de dyslipidémie - Les différents facteurs de risques cardiovasculaires

Plus en détail

La langue blanche La mauvaise haleine Traitements

La langue blanche La mauvaise haleine Traitements 1 La langue blanche La mauvaise haleine Traitements 2 La mauvaise haleine La mauvaise haleine, que l'on appelle aussi halitose, est une pathologie qui peut avoir plusieurs origines : - Une origine digestive

Plus en détail

D o s s i e r D e P r e s s e N o v e m b r e 2 0 0 7

D o s s i e r D e P r e s s e N o v e m b r e 2 0 0 7 D o s s i e r D e P r e s s e N o v e m b r e 2 0 0 7 Enfin des preuves scientifiques! 1 ère étude clinique française prouvant l efficacité d un mélange de souches probiotiques sur les symptômes associés

Plus en détail

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique.

ANATOMIE (30 points) Toute légende est à reporter dans l ordre numérique. SESSION 2002 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE HUMAINES Durée : 4 heures Coefficient : 3 (Anatomie : 1.5 et physiologie : 1.5) 1- La région abdominale (15 points) L usage de la calculatrice est interdite ANATOMIE

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre )

NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre ) NUTRITION ET PLONGEE (en hivers entre autre ) PRINCIPES Ca se prépare. Quand? Tout au long de sa vie Bien sur, on ne peut manger n importe comment en général, se réveiller le jour de son super weekend

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie

Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or. Prévention. Le partenaire santé qui vous change la vie Hygiène bucco-dentaire Les 5 règles d'or Document non contractuel / MOD.3321/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Histoire «dent» parler simplement!

Plus en détail

La constipation occasionnelle chez l adulte

La constipation occasionnelle chez l adulte Laconstipationoccasionnellechezl adulte Laconstipationsedéfinitparladiminutiondelafréquencedessellesendessousde3parsemaine. Cette définition ne constitue pas une règle absolue, la fréquence des selles

Plus en détail

Manger des fruits avec l estomac vide

Manger des fruits avec l estomac vide Le fruit est un aliment idéal, il nécessite un minimum d'énergie pour être digéré et donne à votre corps un maximum en retour. C est le seul aliment qui fait travailler le cerveau Les fruits sont principalement

Plus en détail