South African-French Industrial Maintenance Strategy Symposium - 24 April Compte-rendu (JCF) -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "South African-French Industrial Maintenance Strategy Symposium - 24 April 2008 - Compte-rendu (JCF) -"

Transcription

1 South African-French Industrial Maintenance Strategy Symposium - 24 April Compte-rendu (JCF) - 1. Accueil, organisation et logistique 1.1. Ubifrance (Etablissement Publique à Caractère Industriel et Commercial - EPIC) représenté par Mme Monique Arribet, de l'agence de Marseille, était l'organisateur principal, associé à la Mission Economique de l'ambassade de France en République Sud-Africaine. Nous avons apprécié les excellentes relations entretenues, aussi bien pendant la phase préparatoire que pendant le symposium lui-même La Mission Economique de l'ambassade était principalement représentée par M. Yves de Ricaud, Ministre Conseiller pour les affaires économiques de l'ambassade de France, Christophe Bezou, attaché sectoriel. J'ai également rencontré M. Jean-Pierre Cerveau, conseiller commercial, Mme Laura Laguierce, Attaché commercial / secteur services et affaires juridiques L'AFIM que je représentais, avait été requise par Ubifrance (Mme Monique Arribet) pour prendre une part active à l'organisation de ce symposium. Notre rôle était de communiquer l'information aux adhérents de l'afim et aux professionnels français de la maintenance, par mailing et pages spécifiques sur Par ailleurs, nous étions chargés de participer à la sélection des intervenants et participants potentiels, ainsi qu'au choix des thèmes des interventions à susciter. Enfin, je devais m'exprimer à deux reprises : le 23, en français devant l'auditoire restreint des entreprises françaises (8) et les organisateurs (Mission économique et Ubifrance) ; le 24 en anglais, en séance plénière, où une cinquantaine d'entreprises sud-africaines étaient représentées par un ou plusieurs délégués (voir 5.3). Il semble que l'exécution de ces différentes taches correspondait aux attentes d'ubifrance, de la Mission Economique et des participants, français et Sud-Africains. Nous aurons probablement des commentaires plus précis et peut-être plus critiques ultérieurement La SAMA (Southern African Maintenance Association) était un partenaire privilégié de l'organisation. Son ancien Chairman M. Joe E. Amadi-Echendu, par ailleurs Professeur à l'université de Pretoria en Engineering and Technology Management, a été le "modérateur" de la séance plénière. Son professionnalisme (maintenance, engineering, stratégies industrielles), son aisance à tirer rapidement les synthèses des interventions et son didactisme, ont apporté une très forte valeur ajoutée au symposium. Etait également présente Madame Shana Liebenberg, National Administrator à qui j'ai donné les documents AFIM et la "clef" d'accès à "l'espace adhérents" du site Internet de l'afim (valable un mois). M. Steven BOSHOFF, membre du conseil de la SAMA, la représentait aussi et a exposé, le 24 avril, les méthodes d'évaluation des facteurs humains en maintenance. (voir 5.2) 1.5. Le Bureau Veritas de Johannesburg a sponsorisé la séance plénière et développé le RBI (Risk Based Inspection) Voir 5.5 Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 1/11

2 2. Entreprises françaises participantes (Voir la présentation et les coordonnées de chacune en annexe 2) Nous pouvons classer les entreprises françaises représentées en quatre catégories (selon la classification AFIM) : 2.1. (38) - Entreprises de services, organisation, conseil, études : Appave Indian ocean Bureau Veritas East & Southern Africa PPMS (People & Projects Management Services) 2.2. (22 ou 24) Equipements industriels ou de précision : Hydratight Petroseal Imasonic 2.3. (30) Services logistiques Conditionnement - Manutention SDV Logistique Internationale 2.4. (01) Pétrole, Gaz naturel (maintenance globale) SAIPEM Chacune de ces entreprises a été invitée à présenter son savoir-faire (voir 5 et programme de la journée en annexe 1). 3. Réunions d'introduction du 23 avril Nous avons assisté aux exposés liminaires suivants : 3.1. Les conseils de la mission économique. Monsieur Yves de Ricaud, Ministre Conseiller de l'ambassade de France pour les affaires économiques, a brossé un tableau réaliste de la situation en Afrique du Sud, évoquant les difficultés liées à la sécurité (voir mais aussi les ressources industrielles et commerciales d'un pays en pleine mutation, une économie dont le taux de croissance est relativement élevé (5% en 2005 et 2006), mais un difficile transfert des compétences héritées d'un passé récent discriminatoire peu favorable aux jeunes générations impatientes. Madame Laura Laguierce, attaché commerciale du secteur des services et des affaires juridiques, a précisé de nombreux points des procédures d'implantation et se tient, à plus long terme, à la disposition des entreprises souhaitant de plus amples informations personnalisées L'intervention de M. Alain Larousse CEO Air Liquide LTD était destinée à faire part de l'expérience d'une société industrielle française en Afrique du sud. Même si l'échantillon n'était pas tout à fait représentatif des préoccupations de la délégation française ciblant des produits et services liés à la maintenance, l'air Liquide présentait l'avantage d'avoir été confronté aux arcanes d'un pays cherchant encore pour employer les termes de M. Yves de Ricaud à "ranimer les structures bureaucratiques". Les conseils d'un "ancien" ont donc été fort appréciés par les candidats à l'implantation de leur business. M. Larousse a fait savoir qu'il n'avait pas encore reçu d'offre globale de maintenance mais qu'il était prêt à étudier celle(s) qui lui seraient présenté(es) L'intervention AFIM (JCF) : Le thème choisi était "Le processus d'implication des prestataires de maintenance dans le Life Cycle Cost (LCC)". Il n'avait d'autre intérêt que de souligner la nécessité impérieuse pour les entreprises d'intégrer dans leur offre l'esprit du coût global, quelque soit le moment de leur participation à la sûreté de fonctionnement de l'équipement industriel du donneur d'ordres. Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 2/11

3 4. Visites d'usines des 22 et 23 avril Trois visites d'usines avaient été organisées : 4.1. RAND GOLD Refinery à Germiston. La SAMA avait pris des contacts d'introduction avec cette entreprise et vivement suggéré cette visite. C'est mondialement le plus important site de raffinage et de fusion de l'or, dont la réputation s'est bâtie en 80 ans de production de tonnes d'or. La visite était intéressante pour son côté sécuritaire exceptionnel et spectaculaire, (nombreux sas, protections individuelles, passage des visiteurs aux rayons X ). Le procédé de raffinage (Miller Chlorination process), l'affinage électrolytique (99,99 %), la fusion, la fabrication des produits semimanufacturés (plaques, lingots, fils, bagues, bracelets, utilisent des technologies (fours, bains électrolytiques, filières, balances de précision, analyseurs ) paraissant traditionnelles, mais leur application aux métaux précieux pose de problèmes spécifiques de maintenance et de récupération des moindres "déchets". Les spécificités, la culture et l'autarcie historique ne semblent cependant pas favorables à une ouverture proche à des services externalisés SASOL à Secunda, leader mondial de la conversion du charbon en carburants liquides ( bbl /jour), dont le procédé de gazéification du charbon (Gas reforming), les procédés associés (Fischer Tropsch synthesis et Isocracking), les installations de manutention du charbon et de chargement déchargement des produits liquides bruts et finis, en font un énorme complexe pétrochimique et une entreprise de employés. Les premières unités de fabrication datent de Elles donnent l'impression d'une maintenance élaborée, malgré leur âge et la nature des produits véhiculés. SASOL est fortement engagé dans le développement durable Centrale Electrique de MATLA à KRIEL est opérée par ESKOM (6 unités de 600 MW) MW sont installés en RSA et 88% fonctionnent au charbon. Cette centrale, équipée de 6 chaudières BABCOCK alimentées au charbon pulvérisé et 6 groupes turbo-alternateurs ALSTHOM / MAN, en font une centrale thermique assez traditionnelle. L'âge de la centrale (22 ans) et sa durée de vie prévisionnelle (30 ans) mettent la centrale devant la nécessité d'un reengineering proche. La grande maintenance programmée tous les cinq ans pour chaque unité (major overhaul) est probablement un créneau accessible à nos grandes entreprises de maintenance et/ou aux constructeurs eux-mêmes, le challenge étant de respecter (et optimiser) les délais d'intervention sur les équipements principaux (turbo-alternateurs comme équipements chaudronnés). Commentaires généraux : Si ces visites rapides ne permettent pas de porter des jugements avisés, nous pouvons essayer de dégager nos impressions générales, sans être autorisés à les généraliser à l'industrie sud-africaine : La culture de la vie en autarcie, héritage de l'apartheid, est une caractéristique générale, qui se manifeste par un fort potentiel humain, des ateliers de maintenance intégrés et parfaitement équipés (suréquipés?), particulièrement à la SASOL. Le corollaire est la vision prudente (voire hostile dans quelques cas) des acteurs à l'intervention externe. Les départs à la retraite et l'émigration du personnel qualifié de souches européennes mènent à la pénurie fatale de compétences à terme proche. La relève par un personnel autochtone formé aux taches essentielles, d'exécution et surtout de management et d'encadrement, n'est pas suffisamment préparée. La production d'électricité souffre d'un déficit énorme que les fréquentes coupures de courant (deux fois par semaine en moyenne pour chaque quartier de Johannesburg) mettent rapidement en évidence dès les premiers contacts avec le pays. La fiabilité des installations de production et de distribution n'est Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 3/11

4 probablement pas la seule en cause et peut-être même mineure devant la gestion qui en est faite : le prix extrêmement bas du KWh incite au gaspillage, mais la modernisation coûteuse, exigeant une augmentation substantielle des tarifs, les économies d'énergie, la conversion vers le nucléaire n'obtiennent pas encore le consensus populaire. Les unités industrielles sont apparemment bien gérées et bien entretenues, même si les taches présumées subalternes (le nettoyage des poussières très pulvérulentes de la centrale électrique par exemple, mortelles pour les équipements mécaniques) sont délaissées. Ce risque n'existe évidemment pas à la Rand Gold Refinery dont les poussières de métaux précieux ne peuvent être aussi négligées que celles de charbon. Le marché qui peut s'ouvrir aux entreprises françaises n'est imaginable que dans un cadre à forte valeur ajoutée, technologique, méthodologique et de prestations externes hautement qualifiées, accompagnant un transfert de know-how indispensable à la crédibilité attractivité de l'offre et à son efficacité. Il reste à définir, dans chaque cas abordé par les entreprises françaises, la nature de l'offre pas nécessairement perçue comme une demande exprès :"c'est à l'offre de tirer la demande". 5. Le Symposium du 24 avril (Le programme est donné en annexe 1) Chaque entreprise française s'est efforcée, selon les préconisations d'ubifrance, concertées avec l'afim, d'éviter les longues présentations de sociétés, produits, chiffres, statistiques et références habituellement privilégiés dans ce genre de colloque et de composer leur discours autour de thèmes choisis (suggérés) comme faisant partie des concepts de base (Ingénierie, Prestations, Sûreté de fonctionnement, Inspection )...Seule PPMS n'a pas souhaité faire de présentation, son créneau (prestation de personnel) s'y prêtant assez peu. Les motivations étaient généralement de deux natures et éventuellement concomitantes : l'approche du marché de la maintenance industrielle et la recherche de partenaires locaux pour développer en partenariat des associations de compétences. Le colloque a été précédé d'un "official opening" assuré par M. Yves de Ricaud suivi de deux interventions de personnalités Sud-Africaines : 5.1. M. Nimrod ZALK, du Département of Trade & Industry (DTI) a expliqué les politiques nationales et particulièrement l'approche "NIPF" (National Industrial Policy Framework). Il a évoqué les performances nationales, les "leading sectors" (automobile, sidérurgie, aluminium, chimie, mines, agriculture, forêts et papeterie ) qui n'ont pas encore atteint leur niveau maximum de développement. Plusieurs messages ont ponctué l'énumération des 13 programmes stratégiques de développement dont l'éducation, l'innovation, les technologies, l'amélioration du potentiel industriel Nous retiendrons aussi que les secteurs industriels-clefs qui bénéficieront d'actions stratégiques de la part du DTI sont les exploitations minières, l'industrie agro-alimentaire et les secteurs innovants, mais aussi celui des appareils électroménagers M. Steven BOSHOFF, membre du conseil de la SAMA, a développé le thème des facteurs humains dans les développements de projets de maintenance et a proposé un modèle d'évaluation (PFEM- Personnel Factors Evaluation Model) sur des critères anthropométriques, physiologiques et psychologiques. La recherche du minimum d'effort pour maintenir un équipement doit être une priorité. Ceci rejoint les préoccupations de l'afim dont l'étude récente sur les maladies Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 4/11

5 professionnelles, les accidents du travail et la pénibilité du métier "maintenance" en France montrent le lourd tribut payé par les acteurs. Ces exposés ont été suivis des présentations françaises : 5.3. Jean-Claude FRANCASTEL AFIM J'avais choisi le thème de "Maintenance outsourcing The French knowhow and market evolutions", en m'appuyant sur les chiffres du BIPE et mes appréciations qualitatives sur la valeur ajoutée des entreprises et les performances contractuelles requises. J'ai préalablement fait une présentation de l'afim et profité de cette occasion pour donner des extraits des exposés de Claude Pichot à Bruxelles sur Maintenance education et Professional diseases Bryarlie Dear SAIPEM Director MMO competence center a présenté "The turnkey maintenance contracts the advantage for he client". Ses compétences en matière d'ingénierie de maintenance, la part qu'il a prise dans sa langue maternelle à l'animation du symposium et des différents meetings informels, ont été d'un grand intérêt pour tous les participants, Sud-Africains et français Ravy MYSORE Chief executive BUREAU VERITAS a parfaitement développé le concept du RBI "The methodology and process of the Risk based Inspection (RBI)" et bien valorisé son offre autour d'un thème très actuel Philippe LAMOTTE Managing Director - PETROSEAL a présenté le sujet "The technical and economical advantages of the under pressure leak sealing process" et montré l'intérêt des produits, outillages et techniques qu'il représente Olivier CHEYROU HYDRATYGHT a développé "Joint integrity and business challenges", les techniques et outillages qu'il propose permettant de prévenir les fuites dues aux montages Jérôme POGUET Sales manager IMASONIC dont le sujet était : "How recent advances in ultrasonic transducers for non destructive testing helps for predictive maintenance". Les technologies proposées de sondes et transmetteurs de signaux destinés au monitoring et aux contrôles non destructifs ont intéressé les participants, même si cette fourniture s'adresse plutôt aux équipementiers Jacques BAUDELOT Regional Commercial Manager SDV LOGISTIQUE INTERNATIONALE A développé les capacités de son entreprise à répondre à " Strategic importance of the logistic of spare-parts" y compris les équipements les plus lourds et encombrants, et de procurer une assistance logistique aux contrats de maintenance industrielle Bryan GUJJALU Manager APAVE a présenté : " The evolution of maintenance and APAVE's response in terms of efficiency and safety". Cet exposé répondait à la préoccupation majeure de l'industrie française et de sa maintenance en particulier, par la voix d'une entreprise incontournable sur ce marché Les participants Sud-Africains : On en trouvera la liste en annexe 3 6. Les rencontres informelles Chaque participant français avait reçu la liste des entreprises sud africaines ayant manifesté un intérêt à les rencontrer. Le déroulement de la conférence et son intérêt indéniable ont privilégié les rencontres lors des pauses-cafés, déjeuners et après 16 heures. Une salle avait été mise à la disposition des participants pour faciliter leurs entretiens. Elle n a pas été utilisée mais des rencontres informelles ont eu lieu dans le vestibule à la satisfaction plus ou moins grande de certains participants français dont certains auraient préféré avoir des rendez-vous formels. Certaines entreprises ont Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 5/11

6 organisé leurs rencontres formelles avec des entreprises sud-africaines (partenaires et clients potentiels) dans le cadre de leur mission de prospection complémentaire assurée par la Mission Economique. Nous savons à ce stade que plusieurs entreprises sont parties satisfaites des contacts prometteurs qu'elles avaient pu avoir jusqu'à leurs départs. Nous nous sommes promis de faire un point dans quelques mois pour avoir le "feedback" des retombées de ce symposium. 7. Conclusion : la perception du Marché de la maintenance en RSA Au travers de cette très intéressante manifestation, des informations exposées par la Mission Economique, des contacts informels avec les représentants des entreprises participantes, des échanges spontanés avec l'ancien Chairman de la SAMA nous avons une vision partielle, certes, du marché de la maintenance en RSA et un petit échantillonnage de l'offre de maintenance pouvant se présenter sur ce marché, mais nous pouvons essayer, très prudemment, d'en donner notre perception provisoire. La culture très conservatrice des acteurs industriels SA pourrait laisser une impression défavorable quant aux chances que peuvent avoir les entreprises françaises à percer ce marché. Compte-tenu du déficit progressif flagrant de compétences suffisantes pour assurer le maintien à long terme de l'outil industriel de production, la clef d'introduction semble cependant être le transfert de savoir-faire qui doit accompagner impérativement toute offre de services. Deux formes paraissent réalistes : par accompagnement de partenaires locaux ayant à affronter leur propre marché avec de plus fortes exigences qualitatives technologiques, méthodologiques et de sécurité, et par programmes de formation directe des acteurs de tous niveaux., nécessairement associés à des équipes françaises pour assurer leurs taches contractuelles. Outre la formation technologique spécifique aux équipements à maintenir, il y aura lieu de compléter par l'acquisition de connaissances en Ingénierie et méthodologies de maintenance. La recherche de participation de la SAMA dans les programmes éducatifs nationaux et ses idées intéressantes sur l'évaluation des facteurs humains, inciteraient à des collaborations fructueuses tant avec l'afim qu'avec les prestataires potentiels. Nous ne manquerons pas de faire, dans quelques semaines, un sondage d'opinions auprès de nos collègues présents à ce symposium pour tenter d'apprécier les retombées réelles, à moyen et long terme, de cet évènement. Jean-Claude Francastel 8. Annexes 8.1. Annexe 1 : Programme de la journée du 24 avril 8.2. Annexe 2 : Présentation des participants français au symposium (22-24/4) 8.3. Annexe 3 : Participants Sud-Africains au symposium le 24/ Annexe 4 : Adresses et liens utiles Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 6/11

7 Annexe 1 : Programme de la journée du 24 avril VENUE: BRYANSTON/JOHANNESBURG The Forum/The Campus Wanderers building - 57 Sloane Street This conference is endorsed by SAMA and has one ECSA CPD credit - Ref: SAMA00048 PLENARY SESSION Conférence Chairman: Joe Amadi-Echendu - Past Président (SAMA) 8h00 - Registration of participants 8h30 - Official opening by - Yves DE RICAUD, Minister Counsellor for Economic Affairs, Embassy of France in South Africa - Nimrod ZALK, Chief Director of Industrial Policy - Enterprise and Industry Development Division (Department of Trade and Industry - DTI). 9h00 - "SAMA & Integration of Personnel Factors into the Design of Maintenance Systems" - Steven BOSHOFF- SAMA Council Member 9h45 - "Maintenance outsourcing: The French know-how and market evolutions: Maintenance Education - Professional diseases and accidents in maintenance" - Jean- Claude FRANCASTEL, Afim's delegate to international relations AFIM 10h30-COFFEE BREAK 11 h00 - "The "turnkey" maintenance contracts "the advantage for thé client" Bryarlie DEAR, Director MMO Competence Center - SAIPEM 11 h30 - "The methodology and process of the Risks based Inspection" (RBI) Ravi MYSORE, Chief Executive - BUREAU VERITAS 12h00- LUNCH 13h30 - "The technical and economical advantages of the under pressure leak sealing process" Philippe LAMOTTE, Managing Director - PETROSEAL 14h00 - "Joint integrity: security and business challenges" Olivier CHEYROU - HYDRATIGHT 14h30 - "How recent advances in ultrasonic transducers for non destructive testing helps for predictive maintenance" Jérôme POGUET, Sales Manager - IMASONIC 15h00 - "Strategic importance of the logistic of spare parts" - Jacques BAUDELOT, Régional commercial manager - SDV Logistique Internationale 15h30 - "The evolution of maintenance and APAVE's response in terms of efficiency and safety" Bryan GUJJALU, Manager - APAVE 16h00 - CLOSURE OF THE SYMPOSIUM Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 7/11

8 Annexe 2 Présentation des participants français aux journées des 22, 23 et 24 avril 2008 AFIM (Association française des Ingénieurs et responsables de Maintenance) 10, Rue Louis Vicat PARIS TEL+ 33 (0) Jean-Claude FRANCASTEL Délégué aux relations internationales AFIM is a non for profit society entirely dedicated to the maintenance profession with the aim of promoting and helping the maintenance improvement in industry as well as real estate assets. APAVE SUDEUROPE ZI Gay Lussac ARTIGUES PRES BORDEAUX TEL + 33 (0) Contact : Jean-Claude HERAUD, Directeur Afrique APAVE INDIAN OCEAN LTD Avenue Soobiah REDUIT Ile Maurice TEL Bryan GUJJALU Manager (Apave Indian Océan Ltd) APAVE is highly specialised in training firms in the field of safety: electrical safety for electricians and non electricians, machines and material handling safety, health and safety management, risk management, environmental risks, fire safety chemical risks, first aid, etc. APAVE offers also a wide range of technical services, like audits, inspections and consulting, in the field of safety. BUREAU VERITAS 17bis, Place des reflets La Défense PARIS LA DEFENSE TEL+33 (0) Contact: Vincent GUILBERT, Directeur Afrique Ravi MYSORE Regional Chief executive, East & Southern Africa 1 st floor, Morningside 495 Summit Road Summit Office Park PO Box Benmore, 2010 Tél +27 (0) Cell + 27 (0) BUREAU VERITAS is a large multinational company with over 700 offices in 150 countries. With employees of over 33,000, Bureau Veritas has built recognized expertise, helping clients comply with standards and regulations relating to Quality, Health & Safety, Environment and Social Responsibility. The Group's network delivers a comprehensive range of services including inspection, testing, auditing, certification, ship classification and related technical assistance, training and outsourcing. Bureau Veritas provides also advisory services. They play a key role in both risk management and performance improvement. HYDRATIGHT SAS 49-53, Rue Salavador Allende BEZONS Tel:+33 (0) Site Internet: Olivier CHEYROU Business leader France Afrique HYDRATIGHT is the international leader in providing joint integrity solutions, technologies and services globally through local infrastructure. Hydratight offers a comprehensive range of quality products and services worldwide, supported by strong experienced engineering teams. Totally committed to safety and quality, with an emphasis on safe, accurate and durable tools, all of our products and services are designed, manufactured and carried out within a quality management System in accordance with ISO 90001:2000 (Quality Management) ISO 14001:2004 Environmental Management) and OHSAS 18001: 1999 (Occupational Health and Safety). Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 8/11

9 IMASONIC S.A. Z.A. Rue des Savourots VORAY-SUR-L'OGNON TEL:+ 33 (0) Jérôme POGUET Directeur commercial IMASONIC SA designs and manufactures a wide range of ultrasonic transducers and solutions for industrial applications, Non Destructive Measurement (NDM), diagnosis, monitoring. PETROSEAL Philippe LAMOTTE Parc activités Aérodrome SAINT ROMAIN DE COLBOSC TEL: + 33 (0) PETROSEAL is specialised in ail activities related to under pressure leak sealing, products and services (manufacturing and supply of sealing compounds, sealing box/clamps...), training in use of these materials and in technical procedures. SAIPEM SA SAIPEM - MMO Overseas Energies 1/7 avenue San Fernando Saint Quentin en Yvelines cedex TEL: (0) Bry DEAR Directeur MMO Compétence Center Adresse électronique : SAIPEM Group is the largest turnkey contractor in the oil and gas industry both onshore and offshore. The international organisation is providing many different kinds of services - including specialised services and maintenance, modification and operations with strong local presence in strategy and emerging areas. SDV Logistique Internationale Tour Bolloré 31-32, Quai de Dion-Bouton PUTEAUX CEDEX Jacques BAUDELOT Directeur commercial SDV International logistics - South Africa 24 Corova Street - Jet Park Johannesburg SA ZA PO Box 1018 ISANDO ZA 1600 Johannesburg SA TEL:+ 27 (0) SDV Group is operating in Africa and worldwide all along the logistics chain from plant, firms, origins up to delivered on sites. This does include also, a strong presence in : mining, oil filed, irrigation, civil works and energy projects. Over and above those activities, SDV offers storage facilities under free or bonded status, following clients demand, and a large coverage of inland transport ail over Africa, including the lockland countries. First and largest logistics network in Africa, SDV is represented in 40 African countries, allowing direct deliveries under one document, one and unique logistics partnership fully responsible on door to door basis. PPMS (People to Projects Management Services) 10 Rue du Colisée PARIS TEL+ 33 (0) François PIALAT Coordinateur des ventes PPMS (People to Projects Management services) based in Paris, specialized in the technical assistance on the on and offshore Petrochemical and Chemical industries, is dedicated to sourcing the most qualified and knowledgeable personnel for developing projects on the African and Middle East markets. Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 9/11

10 Annexe 3 : Participants Sud-Africains au symposium le 24/4 Prénom Nom Société Dion AGOSTINHO Eskom Sheene BALVANTHA Bureau Ventas Gerrit BEZUIDENHOUT Carl Zeiss Optronics Francois BEZUIDENHOUT Arcelor Mittal SA Stan BRODZIAK SASOL Solvents Mdu BULUNGA APCO Worldwide Andrew CARR Sebenza Consulting Todo CHAKARA Ilima Energy Bazil CHETTY SULZER Absolom CHISWO Spectra Inspection Services Frederic DIORE EDF Linden EMMERSON SASOL Fred EVEANS Polyflex Seals Grant FREYER SASOL Hendrik GROBBELAAR PBMR Peter HAYER Automatic Mass Production Gerhard HENNOP Arcelor Mittal SA Prof Stephan HEYNS University of Pretoria Henk JOUBERT Arcelor Mittal SA Shana LIEBENBERG SAMA Dr Patrick MAKAWA Bureau Veritas Abel MALINGA IDC Richard MALOPE Transet Freight Rail Ephraim MAROBELA Marotech Mudzunga MASHAMBA Productivity SA Mpho MATJEKE Productivity SA Tebogo MATOBAKO ESKOM Iain MENZIES AngloGoldAshanti Suzan MKHABELA Productivity SA Devan MOODLEY Ilima Energy Amelia NAIDOO Productivity SA Prof Ravi NAYAGAR ECSA Pilani NDLOVU Rotek Engineering Tracey NORMAN ECSA Gavin PUCKLE Rand refinery Jean-Michel PUYBOUFFAT Rotek Engineering Grant QUECK Pfizer Laboratories Isabelle RAUBACH Bureau Ventas Floyd REZANT Spectra Inspection Services Neil ROSENBERG Arcelormittal SA John ROWLAND SAPPI Charl SMAL CSIR Glynnis SOLOMONS VAN WYK Bureau Ventas Elmo VAN DER LINDE SASOL Wally VAN SCHALKWYK Arcelormittal SA Jean VAN STADEN PETRO SA Jaco VISSER Arcelor Mittal SA Nimrod ZALK DTI Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 10/11

11 Annexe 4 : Adresses et liens utiles THE FRENCH EMBASSY IN SOUTH AFRICA Economie Department P.O Box BENMORE Augusta House Inanda Greens Business Park 54, Wierda Road West - Wierda Valley SANDTON JOHANNESBURG - REPUBLIC 0F SOUTH AFRICA Phone: +27 (0) Fax:+27 (0) Contact: Christophe BEZOU, Trade Attaché Website: UBIFRANCE The French Agency for International Business Development Head Office: 77, Boulevard Saint Jacques PARIS - FRANCE Phone: Fax: And subsidiary Marseille Office: 2, Place d'arvieux, BP MARSEILLE Cedex 02 - FRANCE Contact: Monique ARRIBET Phone: Website: SAMA Southern African Maintenance Association Administration Office Phone: +27(0) Fax:+27 (0) Contact: Shana LIEBENBERG, Administrator Website: UNIVERSITY of PRETORIA Graduate School of Technology Management Engineering II, Room University of Pretoria PRETORIA 2000 Republic of South Africa Joe E AMADI-ECHENDU Professor : Engineering & Technology Management Phone : +27 (0) Mob. : +27 (0) Website : AFIM Association Française des Ingénieurs et responsables de Maintenance 10, Rue Louis VICAT PARIS-FRANCE Contact: Jean-Claude FRANCASTEL - Delegate to International Relations Phone : Fax : or Website: ENGINEERING NEWS Symposium Johannesburg 22 au 24 avril 2008 Compte-rendu JCF/AFIM page 11/11

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Think performance and engineering

Think performance and engineering Think performance and engineering Un processus maîtrisé Notre organisation et nos méthodes de réalisation des projets sont basées sur : Un cycle en V des projets, de la spécification au commissioning et

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique

Logiciels pour l'industrie pharmaceutique CIS Valley Logiciels pour l'industrie pharmaceutique La gamme Pharma Valley The PHARMA Valley range L'industrie pharmaceutique est confrontée à un enjeu stratégique majeur : les exigences toujours plus

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Société - Company QUI NOUS SOMMES WHO WE ARE OUR CUSTOMERS OUR KNOW-HOW GROUP OVERVIEW

Société - Company QUI NOUS SOMMES WHO WE ARE OUR CUSTOMERS OUR KNOW-HOW GROUP OVERVIEW Société - Company QUI NOUS SOMMES Expert en solutions de haute technologie, Neoaxess assure l étude et la conception d installations de systèmes de Sécurité à usage professionnel. Notre Savoir-faire Neoaxess

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection

Préparation / Industrialisation. Manufacturing Engineering/ On-site Industrialisation. Qualité, contrôle et inspection. On-site quality and Inspection AAA travaille dans le secteur aéronautique sur l'industrialisation, l'ingénierie de fabrication, la production, les activités d'inspection des appareils et la formation, sur appareil, sous-ensemble ou

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE Via la Partnership Opportunity Database (POD) du Réseau Entreprise Europe (A COMPLETER EN ANGLAIS) Offre de coopération d affaires (BO) (distributeur,

Plus en détail

La pièce manquante à votre succès / The missing piece to your success

La pièce manquante à votre succès / The missing piece to your success La pièce manquante à votre succès / The missing piece to your success Table des matières Notre processus de recrutement Nos domaines de compétences Nos métiers Notre service de paie Table of content Our

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine

MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE. Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine MSO MASTER SCIENCES DES ORGANISATIONS GRADUATE SCHOOL OF PARIS- DAUPHINE Département Master Sciences des Organisations de l'université Paris-Dauphine Mot du directeur Le département «Master Sciences des

Plus en détail

PEINTAMELEC Ingénierie

PEINTAMELEC Ingénierie PEINTAMELEC Ingénierie Moteurs de productivité Drivers of productivity Automatisation de systèmes de production Informatique industrielle Manutention Contrôle Assemblage Automating production systems Industrial

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY

Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Réseau Africain des Organismes de Bassin RAOB African Network of Basin Organizations - ANBO ASSEMBLEE GENERALE GENERAL ASSEMBLY Johannesburg (Afrique du Sud) 4 au 7 mars 2007 Johannesburg (South Africa)

Plus en détail

LTCI Corporation. 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci.

LTCI Corporation. 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci. NOUS INNOVONS, nous CRéONS ET nous LIVRONS WE INNOVATE, CREATE AND DELIVER 2438 Boul. de Maisonneuve Est, Montréal, QC H2K 2E9 Tel: 1-514-596-0327 / Fax: 1-514-523-0940 info@cimaltci.com www.cimaltci.com

Plus en détail

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction

Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Must Today s Risk Be Tomorrow s Disaster? The Use of Knowledge in Disaster Risk Reduction Website: https://dce.yorku.ca/crhn/ Submission information: 11th Annual Canadian Risk and Hazards Network Symposium

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels. Journées Annuelles du Pétrole. Christiane Muller, Air Liquide. Les Hydrocarbures de l extrême

Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels. Journées Annuelles du Pétrole. Christiane Muller, Air Liquide. Les Hydrocarbures de l extrême Journées Annuelles du Pétrole Entreprises Citoyennes: Sécurité et Risques Industriels Christiane Muller, Air Liquide Air Liquide en bref Fournisseur de gaz industriels & médicaux et de services associés

Plus en détail

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan

NOM ENTREPRISE. Document : Plan Qualité Spécifique du Projet / Project Specific Quality Plan Document : Plan Qualité Spécifique du Projet Project Specific Quality Plan Référence Reference : QP-3130-Rev 01 Date Date : 12022008 Nombre de Pages Number of Pages : 6 Projet Project : JR 100 Rédacteur

Plus en détail

Digital Marketing : 14 et 15 septembre 2015. Retargeting : Garder le contact avec son audience

Digital Marketing : 14 et 15 septembre 2015. Retargeting : Garder le contact avec son audience Programme Digital : 14 et 15 septembre 2015 Jour 1 - lundi 14 septembre 2015 8.00 Accueil & Inscription 9.00 Retargeting : Garder le contact avec son audience Aurélie Lemaire, Responsable mkgt Bing Ads

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS. Management of Transportation Systems

DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS. Management of Transportation Systems DOSSIER DE PRÉSENTATION POUR UN NOUVEAU COURS PROGRAMME : MBA TITRE DU COURS : Management of Transportation Systems SIGLE : XXX PROFESSEUR RESPONSABLE DU PROJET DE COURS : Georges Zaccour SERVICE D'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Annex 1: OD Initiative Update

Annex 1: OD Initiative Update Fondements du D Cadre de travail stratégique Stratégie de Stratégie de programmes rédigée et Projet de stratégie de programmes partagée avec la Commission programmes Consultative Statut Commentaires/problèmes/

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business

Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business 2009-1-TR1-LEO05-08630 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Enseignement Vocationnel sur les Operations de Business to Business

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE

UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE UPFI URBAN PROJECTS FINANCE INITIATIVE Union pour la Méditerranée Union for the Mediterranean Lors de la conférence ministérielle des 9 et 10 novembre 2011 à Strasbourg sur le développement urbain durable,

Plus en détail

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring to Shared Services Canada the Control and Supervision of Certain Portions of the Federal Public Administration in each Department and Portion of the

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON...

UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... UN PEU DE VOTRE CŒUR EST TOUJOURS À LYON... A PIECE OF YOUR HEART IS FOREVER IN LYON... Diplômé(e)s et futur(e)s diplômé(e)s, les moments passés sur le campus d EMLYON ne s oublient pas... Etre membre

Plus en détail

Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614. Victor Buyck Steel Construction n.v. Pokmoere 4 9900 Eeklo - Belgium

Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614. Victor Buyck Steel Construction n.v. Pokmoere 4 9900 Eeklo - Belgium Boulevard de l'impératrice Keizerinlaan 66, B-1000 BRUSSELS Certificate of conformity of the factory production control 1148-CPR-20110614 In compliance with Regulation 305/2011/EU of the European Parliament

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

ThyssenKrupp Marine Systems AG

ThyssenKrupp Marine Systems AG ThyssenKrupp Marine Systems AG Hermann-Blohm-Str. 3 20457 Hamburg, Germany P.O. Box: 10 07 20 20005 Hamburg, Germany Phone: +49 (0)40 1800-0 Fax +49 (0)40 1800-1111 E-mail: marinesystems@thyssenkrupp.com

Plus en détail

Morocco Road Show Casablanca Feb 23. Meziane GHAOUI. North Africa Regional Manager

Morocco Road Show Casablanca Feb 23. Meziane GHAOUI. North Africa Regional Manager Morocco Road Show Casablanca Feb 23 Meziane GHAOUI North Africa Regional Manager HPS Roadshow au Maroc Le Groupe Honeywell ACS & HPS en Afrique du Nord Notre approche en Afrique du Nord Automation aujourd

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012

THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 THE OUAGADOUGOU RECOMMENDATIONS INTERNET INFRASTRUCTURE FOR AN AFRICAN DIGITAL ECONOMY 5-7 MARCH 2012 We, the participants, assembled in Ouagadougou, Burkina Faso, from 5-7 March 2012, for the meeting

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

DOCUMENT DE SYNTHESE

DOCUMENT DE SYNTHESE E L A B O R A T I O N D U N P R O C E S S DE P I L O T A G E ET DE S U I V I Société d accueil : ELAN, MANAGEMENT DE PROJETS PFE présenté par : FOURREY Maxime Tuteur industriel : M. Julien DUBREUIL, Responsable

Plus en détail

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes

Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Optimiser la recherche d informations dans deux des Bases de Données internes et Accroître la productivité des analystes Mémoire de stage Promotion 2010 Priscillia VON HOFMANN Abstract Today, the importance

Plus en détail

PROFILS METIERS (Semestre 9)

PROFILS METIERS (Semestre 9) ENSEIGNEMENTS ACADEMIQUES DU DEPARTEMENT Management et Entrepreneuriat (2014-2015) PROFILS METIERS (Semestre 9) Ancré au cœur des connaissances transversales en sciences de gestion issues des deux premières

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Manager, Construction and Engineering Procurement. Please apply through AECL website:

Manager, Construction and Engineering Procurement. Please apply through AECL website: Position: Location: How to Apply: Manager, Construction and Engineering Procurement Chalk River, Ontario Please apply through AECL website: http://www.recruitingsite.com/csbsites/aecl/en/jobdescription.asp?jobnumber=709148

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Etude comparative des pratiques de l intelligence économique entre le Maroc, l Afrique du Sud et le Brésil Par: Mourad Oubrich 3 Plan de la présentation Contexte Cadre conceptuel de l IE Etude empirique

Plus en détail

Summer School * Campus d été *

Summer School * Campus d été * Agri-Cultures 2013 Summer School * Campus d été * French intensive courses and discovery of French culture and agriculture Français Langue Étrangère découverte de la culture et du monde agricole français

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

Etude sur l efficacité marketing des entreprises luxembourgeoises Bilan en demi-teinte

Etude sur l efficacité marketing des entreprises luxembourgeoises Bilan en demi-teinte Etude sur l efficacité marketing des entreprises luxembourgeoises Bilan en demi-teinte Sommaire Méthodologie et approche 3 Le département marketing au Luxembourg: une fonction clef dans le support de la

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

SAIPEM EN FRANCE. People, Skills, Equipment. Saipem sa Bâtiment Energies 1/7 avenue San Fernando - 78884 Saint-Quentin-Yvelines cedex - France

SAIPEM EN FRANCE. People, Skills, Equipment. Saipem sa Bâtiment Energies 1/7 avenue San Fernando - 78884 Saint-Quentin-Yvelines cedex - France 06.2012 SAIPEM EN FRANCE People, Skills, Equipment. Saipem sa Bâtiment Energies 1/7 avenue San Fernando - 78884 Saint-Quentin-Yvelines cedex - France Tel. +33(0)1 61 37 88 88 saipem.com A Subsidiary of

Plus en détail

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11

MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 MANITOBA TRADE AND INVESTMENT CORPORATION ANNUAL REPORT 2010/11 SOCIÉTÉ DU COMMERCE ET DE L'INVESTISSEMENT DU MANITOBA RAPPORT ANNUEL 2010/11 Board of Directors Conseil d administration Hugh Eliasson Chair

Plus en détail

Nouvelle approche de validation Novo Nordisk

Nouvelle approche de validation Novo Nordisk 44 ème Congrès International SFSTP 6 et 7 juin 2012 LA CONNAISSANCE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DE LA QUALITE PRODUIT Apports du «Quality by Design» et retours d expd expériences Nouvelle approche de validation

Plus en détail

Economie de l'environnement

Economie de l'environnement Economie de l'environnement Fatih Karanl Département d'economie, EconomiX-CNRS, Université Paris Ouest Nanterre la Défense E-mail: fkaranl@u-paris10.fr Web: http://economix.fr/fr/membres/?id=1294 2013-2014

Plus en détail

Our connections make a world of difference

Our connections make a world of difference Our connections make a world of difference Your Partners for Success Your partners for success About us Qui sommes nous Fondé en 2001 par Tarik Bouziane, RSM Acconcil offre à ses clients nationaux et

Plus en détail

11 Février 2014 Paris nidays.fr

11 Février 2014 Paris nidays.fr 11 Février 2014 Paris nidays.fr Inspection de canalisations flexibles utilisées sur les plateformes pétrolières Raphaël TILLET U n g r o u p e, d e s s a v o i r - f a i r e Ingénierie Electronique et

Plus en détail

Interministerial crisis management and operational centre - COGIC

Interministerial crisis management and operational centre - COGIC Interministerial crisis management and operational centre - COGIC Situation One Ops Center among many others. For protection civil in priority... Permanent information of the Ministry of the interior and

Plus en détail

Sub-Saharan African G-WADI

Sub-Saharan African G-WADI Sub-Saharan African G-WADI Regional chapter of the Global network on Water and Development Information for Arid Lands Prof. Cheikh B. Gaye G-WADI Workshop 20-21 April 2010 Dakar, Senegal 35 participants

Plus en détail

Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies

Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies Relions les hommes à l entreprise Linking people to companies Concevoir et commercialiser des logiciels d infrastructure Designing and selling infrastructure software CORPORATE «La capacité de MediaContact

Plus en détail

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies.

Prior to joining L'Oréal, he spent 11 years working for various Pharmaceutical companies. CAILLAUD Frédéric Directeur du Licensing L'ORÉAL Frédéric Caillaud joined L'Oréal in 1994 as Director of the Licensing and Business Development Department in charge of negotiating alliances, licensing

Plus en détail

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA

Etienne Galerneau. etienne_galerneau@fr.ibm.com. Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA Etienne Galerneau etienne_galerneau@fr.ibm.com Manager of Integration Acquisition Software Group IMT France & NWA 13 Les acquisitions au cœur de la stratégie d IBM Software Group Annual meeting of stockholders

Plus en détail

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties

Expertise. Fiabilité. Qualité globale. Garanties Expertise Fiabilité Qualité globale Garanties GenSun est un fournisseur de solutions photovoltaïques «sur mesure» et clefs en main pour les particuliers, les entreprises et les collectivités. Des experts

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

<< << << www.acreos.com SIMULATION / SIMULATION PEDAGOGICAL EXPERTISE / EXPERTISE PEDAGOGIQUE

<< << << www.acreos.com SIMULATION / SIMULATION PEDAGOGICAL EXPERTISE / EXPERTISE PEDAGOGIQUE www.acreos.com SIMULATION EXPERTISE INNOVATION TECHNOLOGY TRAINING SOLUTIONS SIMULATION / SIMULATION PEDAGOGICAL EXPERTISE / EXPERTISE PEDAGOGIQUE GLOBAL TRAINING SOLUTIONS / SOLUTIONS COMPLÈTES DE FORMATION

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation

Atelier : Formation. Rapport du Groupe 1. Brainstorming Formation actuarielle. 1. Système de formation Atelier : Formation Rapport du Groupe 1 Brainstorming Formation actuarielle 1. Système de formation Formation universitaire ou Système examens (système anglo-saxon) Conciliation entre les deux: Formation

Plus en détail

D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve )

D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve ) D R A F T (a work in progress destined to always be incomplete, the way all dictionaries are, because people and languages constantly evolve ) Glossary/Glossaire The enclosed list includes many of the

Plus en détail

Our connections make a world of difference

Our connections make a world of difference Acconcil Connected for Success Our connections make a world of difference Your Partners for Success Your partners for success About us Qui sommes nous Fondé en 2001 par Tarik Bouziane, Acconcil offre à

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DU ROYAUME DES PAYS-BAS LA HAYE CONVENTION SUR LA PROTECTION DES ENFANTS ET LA COOPÉRATION EN MATIÈRE D'ADOPTION INTERNATIONALE (La Haye, le 29 mai 1993) Notification

Plus en détail

Coriolis - Mise en place d une culture Projet 17/01/2014 56, rue de Londres 75008 Paris www.op2.fr +33 (9) 72 40 89 02

Coriolis - Mise en place d une culture Projet 17/01/2014 56, rue de Londres 75008 Paris www.op2.fr +33 (9) 72 40 89 02 Groupe Orlade Paris Munich Lausanne Coriolis - Mise en place d une culture Projet 17/01/2014 56, rue de Londres 75008 Paris www.op2.fr +33 (9) 72 40 89 02 Op² Ce document constitue l offre d Op² en réponse

Plus en détail

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING)

LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LES PRINCIPES DE L INGÉNIERIE EN SÉCURITÉ INCENDIE (PRINCIPLES OF FIRE PROTECTION ENGINEERING) LIEU: Sandman Hotel ( Près de la station de métro ) 999 rue de Sérigny Longueuil, QC, CANADA J4K 2T1 http://www.sandmanhotels.com/fr/hotel/quebec/montreal

Plus en détail

Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia. Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010

Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia. Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010 Towards a sustainable university-enterprise partnership scheme in Tunisia Practical Training at Saarland University 29-30 November 2010 La Grande Région SaarLorLux Luxembourg Lorraine (France) Huit Facultés

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) 25/06/2014 - SEMINAIRE PRAISE Ing. Marius Ndolimana Safety Advisor/Corporate QHSE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tractebel Engineering - Sécurité routière 25 Juin

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

CERTIFICATE. Reichhart Logistique France. ISO/TS 16949:2009 Third Edition 2009-06-15. 95 Rue de Neuf-Mesnil 59750 Feignies France

CERTIFICATE. Reichhart Logistique France. ISO/TS 16949:2009 Third Edition 2009-06-15. 95 Rue de Neuf-Mesnil 59750 Feignies France CERTIFICATE The Certification Body of TÜV SÜD Management Service GmbH certifies that Reichhart Logistique has established and applies a Quality Management System for Design and manufacturing of exhaust

Plus en détail

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime)

Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Complex Weapons - Delivering Capability Through Partnerships Nick Neale Project Director Future Local Area Air Defence System (Maritime) Presentation Themes MBDA delivering capability through partnerships

Plus en détail

Y. S. Links Business Consulting

Y. S. Links Business Consulting Y. S. Links Business Consulting Janvier 2012 Your Smart Link for Entry and Growth in Asia Y.S.Links est un cabinet de conseil qui propose à ses clients onestop services consulting, depuis la planification

Plus en détail

Direction B Unité Personnel, Administration et Budget

Direction B Unité Personnel, Administration et Budget Unité Personnel, Administration et Budget Avanade Belgium BVBA Mr Marc Sorée Guldensporenpark 76 blok H 9820 MERELBEKE Strasbourg, 1 1 "12" 2013 Attribution du marché public n 06/2013 Configuration serveurs

Plus en détail

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to:

If the corporation is or intends to become a registered charity as defined in the Income Tax Act, a copy of these documents must be sent to: 2012-08-23 Corporations Canada 9th floor, Jean Edmonds Towers South 365 Laurier Avenue West Ottawa, Ontario K1A 0C8 Corporations Canada 9e étage, Tour Jean Edmonds sud 365, avenue Laurier ouest Ottawa

Plus en détail

Digitalisation de l Industrie Bancaire

Digitalisation de l Industrie Bancaire Digitalisation de l Industrie Bancaire James Nauffray Jeudi 4 Juin 2015 GET STARTED. BUSINESS IS BACK! AGENDA 1. Digitalisation de l Industrie Bancaire 2. Présentation Crossing-Tech 3. Cas d usage 2 Digitalisation

Plus en détail

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission

Nos Métiers. Historique. Notre Vision. Notre Mission Historique 1958 : Création de la SMMO : Minoterie de blé tendre à Oujda. Première minoterie cotée en bourse entre 1972 et 1980. 1989 : Création de la société COPATES ; première unité industrielle de production

Plus en détail

BREEAM. Building Research Establishment s Environmental Assessment Method

BREEAM. Building Research Establishment s Environmental Assessment Method BREEAM Building Research Establishment s Environmental Assessment Method Qu est ce que le BREEAM? Certification de performance environnementale Performance basée sur des crédits répartis entre différentes

Plus en détail

Le jeu d'apprentissage

Le jeu d'apprentissage Le jeu d'apprentissage UK/07/LLP-LdV/TOI-009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Le jeu d'apprentissage UK/07/LLP-LdV/TOI-009 Année: 2007 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Résumé:

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

Marc Haan. Belgian/Belge

Marc Haan. Belgian/Belge Marc Haan Belgian/Belge 41 years old/41 ans Partner/Associé Marc Haan has been promoted partner in the Advisory department of KPMG Luxembourg. He has gained extensive experience in the Investment Management

Plus en détail

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle

Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Programme de Maîtrise en administration des affaires (MBA) Description officielle Ce document constitue la version officielle du programme à compter de juin 2015. Les étudiants sont soumis aux règlements

Plus en détail

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials Plateforme Technologique Innovante Innovation Center for equipment& materials Le Besoin Centre indépendant d évaluation des nouveaux produits, procédés et services liés à la fabrication des Micro-Nanotechnologies

Plus en détail

MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre»

MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre» MANCHESTER «De la ville industrielle à la ville la plus verte d'angleterre» 458 100 habitants (2007) - Située au Nord-Ouest de l'angleterre. La stratégie de planification urbaine conduite à Manchester

Plus en détail