Comptabilité générale I LES REGIMES PARTICULIERS DE TVA

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comptabilité générale I 2014-2015 LES REGIMES PARTICULIERS DE TVA"

Transcription

1 Comptabilité générale I LES REGIMES PARTICULIERS DE TVA

2 TVA, régime «normal»: rappel La taxe sur la valeur ajoutée est une taxe à la consommation. C'est donc le consommateur final qui paie cette taxe, c'est-à-dire la personne qui bénéficie de la livraison d'un bien ou de la prestation de services. L assujetti à la TVA constitue un maillon essentiel dans la perception de cette taxe. Elle est portée en compte sur les ventes aux clients et la TVA frappant les achats et investissements peut être récupérée (pour autant que ). La différence entre les TVA dues et les TVA récupérables doit être versée au Trésor.

3 Des régimes «particuliers» de TVA existent Dans le cadre du cours, nous aborderons les régimes particuliers de TVA suivants: 1. Le régime forfaitaire 2. Le régime de TVA concernant le travail immobilier (Autoliquidation / TVA cocontractant) 3. Le régime forfaitaire de TVA applicable aux agents de voyages et aux TO (Isalt) Pour découvrir la liste complète des régimes particuliers de TVA, vous pouvez trouver toutes les informations auprès du SPF des Finances, Administration de la TVA, de l enregistrement et des domaines.

4 OBJECTIF DES REGIMES PARTICULIERS DE TVA? SIMPLIFICATION

5 1.Le régime forfaitaire L'administration accepte, pour certaines professions, que la TVA soit calculée de manière simple et forfaitaire. Bouchers charcutiers, Boulangers et boulangers pâtissiers, Cafetiers, Coiffeurs, Cordonniers, Crémiers et laitiers ambulants, Détaillants en alimentation générale, Détaillants en gibiers et volaille, Détaillants en tabacs, Droguistes, Exploitants de friteries, Forains, Glaciers, Libraires, Marchands de chaussures, Marchands de journaux, Marchands de textiles et d articles en cuir, Médecins avec dépôt de médicaments, Pharmaciens, Poissonniers, Poissonniers ambulants, Quincailliers Les entreprises en question peuvent cependant opter pour le régime normal de la T.V.A

6 4 conditions pour pouvoir bénéficier du régime forfaitaire Faire partie des 22 secteurs cités ci-avant Agir en tant que personne physique ou avoir constitué une SNC / SCS ou une SPRL 75 % du chiffre d'affaires doit consister en des opérations pour lesquelles aucune facture ne doit être établie Le chiffre d'affaires HTVA ne peut dépasser ,00 EUR par an Source:

7 «Problèmes» que rencontrent ces professions en matière de TVA? Traitent principalement avec des particuliers N ont pas d obligation de «facturer» en cas de vente à des particuliers Comment dès lors estimer le chiffre d affaires réalisé en vue de calculer les TVA dues à l administration?

8 Solution? Reconstituer «artificiellement» le chiffre d affaires imposable de l assujetti, sans qu il soit nécessaire de recourir au facturier de sorties Pour chaque taux de T.V.A., le chiffre d'affaires est fixé de manière forfaitaire. (La déduction de la TVA sur les achats est appliquée suivant les règles habituelles.) Comment? La base imposable (chiffre d'affaires estimé) est établie par la multiplication de la somme des achats trimestriels avec un coefficient de marge bénéficiaire (forfait). La marge bénéficiaire est déterminée de manière forfaitaire. Selon le taux de TVA, on calcule la TVA (à la sortie). Comme d habitude, pour calculer la TVA à verser au Trésor, on applique la formule: TVA sur ventes (estimée par le forfait ) - TVA sur les achats.

9 Exemple: forfait friterie Achats trimestriels de sauces 200,00 TVA 6% (payée à l'achat) 12,00 Coefficient de marge bénéficiaire 2.85 (forfait) Détermination de la base imposable : 200,00 X 2.85 = 570,00 Calcul de la TVA due (sur le CA estimé) : 570,00 X 6% = 34,20 TVA à payerpourletrimestrepourles sauces: TVA due - TVA payée à l'achat = 34,20 12,00 = 22,00 [1] Michel Ceulemans, Horeca et TVA, Edipro, 2010 Fisconet- règlementation forfaitaire TVA

10 2. Le régime de TVA concernant le travail immobilier - TVA due pour autoliquidation, (Anciennenement taxe à acquitter par le cocontractant) C est en principe l assujetti qui livre les biens ou preste les services qui est redevable de la TVA et qui la mentionne dans sa déclaration. Il existe toutefois certaines situations où la loi reporte cette obligation sur le co-contractant. Il s agit du système de report de perception de la TVA.

11 Quand le régime «d autoliquidation» est-il applicable? 2 conditions à remplir: Il doit s agir d un travail immobilier : travail de construction, transformation, aménagement, réparation, entretien, et démolition d un bien «immeuble» par nature ET Le client doit être lui-même assujetti à la TVA en Belgique et déposer une déclaration de TVA chaque mois ou chaque trimestre

12 Exemples de travaux immobiliers Installation de chauffage central, livraison avec placement de vitres, volets, travaux de toitures, nettoyage de vitres, entretien des jardins, activités d une société de nettoyage,

13 Conséquence du régime cocontractant? La TVA (21%) ne peut pas être portée en compte sur la facture pour le travail immobilier destiné à l activité professionnelle fourni et presté à des clients assujettis qui déposent des déclarations à la TVA. Elle est «acquittée» par les clients eux-mêmes.

14 Que doit mentionner la facture de vente? Obligations de l entrepreneur : la facture sera établie sans TVA et portera la mention : «AUTOLIQUIDATION» Anciennement «Taxe à acquitter par le co-contractant" (art. 20 de l arrêté royal n 1 du Code de TVA)» ; il mentionnera dans sa prochaine déclaration TVA le total des travaux facturés par lui dans ce régime pour la période couverte par la déclaration.

15 Comptabilisation chez le prestataire (à la vente) 400 Clients 5.000, Prestations de services 5.000,00 Pas de facturation de TVA

16 Que doit faire le client (= le cocontractant)? Obligations du co-contractant : calculer la TVA due au taux de 21 % ; mentionner cette TVA dans sa déclaration TVA de la période ; déduire cette TVA dans le cadre de cette même déclaration.

17 Comptabilisation à l achat Exemple: facture relative à des travaux immobiliers effectués pour un assujetti par un entrepreneur pour un montant de 5.000,00 HTVA 411 TVA à récupérer 1.050, Réparations 5.000, Fournisseurs 5.000, TVA due pour autoliquidation 1.050,00 Opération blanche

18 Résumons Celui qui exécute les travaux ne facture pas de TVA (Autoliquidation) Celui qui fait exécuter les travaux ne paie pas (ne décaisse pas) de TVA mais doit à la fois déclarer et déduire la TVA dans sa déclaration (opération blanche) au taux de 21% Le régime «d autoliquidation» évite que la TVA doive être préfinancée par le client

19 3. Le régime forfaitaire applicable aux agents de voyages et TO Le régime particulier de TVA applicable aux agences de voyages est particulièrement complexe. Ce régime particulier a été mis en place en raison de la spécificité de la profession Pour adapter les règles TVA au caractère spécifique des activités exercées par les agences de voyages, le législateur européen a institué un régime spécial répondant à un double objectif : simplifier l application des règles TVA pour ce type de prestation de services répartir les recettes TVA entre les Etats membres

20 Ce régime spécial peut être résumé comme suit: Regroupement de tous les services en une prestation unique Taxation dans le pays où l agence est établie Base d imposition spéciale : la base d imposition de la prestation unique est constituée par la marge de l agence de voyages. Non-déduction de la TVA en amont : les montants de TVA qui sont portés en compte à l agence de voyages par d autres assujettis et qui profitent directement au voyageur ne sont ni déductibles, ni remboursables dans aucun Etat membre.

21 Les professionnels soumis au régime spécial Le régime spécial s applique aux organisateurs de voyages et tour-opérateurs c est-à-dire aux professionnels qui organisent et vendent, en leur nom propre, aux voyageurs, des voyages qu ils réalisent en utilisant les biens et les services que d autres lui fournissent à cet effet. Le tour-opérateur se définit comme une entreprise qui organise des voyages combinés (forfaits) et agit par l'intermédiaire d agences de voyages. L organisateur de voyages se distingue principalement d un touropérateur en ce sens qu il vend directement le voyage qu il organise aux voyageurs, sans passer par une agence intermédiaire. L organisateur de voyages est donc une agence de voyages (avec Licence A) qui traite en tant qu organisateur de voyages uniquement et directement avec les voyageurs (c est-à-dire les consommateurs finaux).

22 A dater du 1 er mai 2014, le gouvernement a décidé d exempter de la TVA les voyages en dehors de l UE vendus par une agence belge soumise au régime de la taxation sur la marge. Cette décision permettra de placer les agences de voyages belges sur un pied d égalité avec leurs concurrentes établies ailleurs dans l UE. Cette modification ne va toutefois pas engendrer une diminution spectaculaire des prix, l impact étant limité de 3.78% à 1.68% maximum du prix de vente pour les organisateurs qui appliquent la TVA. Info UPAV newsletter mai 2014

23

24 La base forfaitaire d imposition ou assiette de la TVA Il s agit du montant sur lequel la TVA doit être calculée. Soit les prestations offertes aux voyageurs hors taxes d aéroport, taxes de sécurité et autres TVA. Par principe, on ne calcule pas de TVA sur une autre taxe. Cette base forfaitaire correspond à un pourcentage constant du prix de vente, déterminé voyage par voyage, facture par facture.

25 On distingue 4 marges forfaitaires PRESTATION TVA SUR MARGE FORFAITAIRE D IMPOSITION OU ASSIETTE D IMPOSITION 1. TO belge livre un forfait via un intermédiaire (agence de voyages) établi en Belgique 2. TO (Organisateur de voyages) vend en direct au client CLEF DE CALCUL 21% 18% 3.78% 21% 13% 2.73% 3. Réservation d hôtel effectuée par l agence pour le client 4. TO vendent leurs voyages via un intermédiaire établi à l étranger source : UPAV 21% 8% 1.68% 21% 6% 1.26%

26 Le principe de la globalisation Lors de la (re)vente de voyages de TO, la TVA sur la marge du TO et la TVA sur la marge de l'agent intermédiaire sont globalisées au niveau du TO. Le TO calcule la TVA totale globalisée, la fait percevoir par l agent de voyages qui la lui transmet et c'est le TO qui paie au Trésor les deux TVA calculées sur les marges "globalisées". L'agent de voyages est chargé de percevoir la TVA (à charge du voyageur) qui doit être comprise dans le prix du voyage. Le taux applicable est de 21%. Donc seul le TO traite avec le Trésor: on ne trouvera ni 411 ni 451 dans la comptabilité de l agent de voyages qui revend un forfait.

27 Le principe de la non déduction de la taxe payée en amont La TVA sur les services de voyage payée en amont n'est pas récupérable : «les agences de voyages ne peuvent déduire la TVA grevant les biens et les prestations de services que d autres assujettis leur fournissent aux fins des prestations de services et qui profitent aux voyageurs". Art 45 4 du Code de la TVA Les biens et prestations de services visés, ayant un rapport direct avec l organisation du voyage, concernent : le transport, le logement, la nourriture ou les boissons consommées sur place, les divertissements, et qui sont facturés à l Agence de voyages en son nom propre ; la rémunération d une autre agence de voyages qui est intervenue dans la fourniture des mêmes services. La TVA payée sur les frais généraux (imprimés, téléphone,...) est récupérable, selon les règles normales

28 Les acomptes En règle générale (dans le régime normal de TVA), une TVA est calculée sur une facture d acompte (comme sur une facture). L UPAV a obtenu que les acomptes sur les forfaits ne soient pas taxés au moment de leur encaissement. La TVA se décompte donc uniquement lors de la facturation définitive, acomptes compris. Les acomptes sur la billetterie internationale (TVA 0%) ne sont pas taxables.

29 Cas pratique: analyse du principe théorique de la TVA sur marge forfaitaire d imposition applicable aux agences de voyages sur base de deux dossiers Ex1 City trip Rome : Facture acompte + facture solde émanant d un TO destinées à une agence de voyages - voyage au sein de l UE et donc application du régime TVA Ex2 Sri Lanka: Facture acompte + facture solde émanant d un TO destinées à une agence de voyages - voyage en dehors de l UE et donc exemption TVA Une grille d analyse est proposée pour permettre à l étudiant de lire, de comprendre et de vérifier l ensemble des montants figurant sur les factures émises par les TO. Ces données font l objet d une comptabilisation spécifique dans la comptabilité de l agent de voyages.

30 LE TO L agent de voyages Ex1 City trip Rome : Facture acompte + facture solde émanant d un TO destinées à une agence de voyages - voyage au sein de l UE et donc application du régime TVA Pas de TVA perçue au moment de la facture d acompte voir page 94 syllabus

31 Identification des données utiles pour la comptabilisation des factures TO sur base de la facture solde du = lecture Prix total du voyage (à charge du client) 1.740,00 Acompte déjà versé par l agence de voyages au TO Commission accordée par le TO à l agence de voyage 446,00 224,90 Solde à payer par l agence au TO 1.069,10 Détermination de la marge forfaitaire d imposition et calcul du montant de TVA Montant hors taxes et hors TVA Marge forfaitaire d imposition ou assiette TVA Montant 1.499,33 Calcul 1.740,00 (prix client) 184,00 (air taxes)=1.556,00 (prix hors taxes TVAC) Il faut donc extraire la TVA : 1.556,00/ , ,33 X 18% Montant de TVA 56,67 269,88 X 21% Base de calcul et taux de la commission accordée par le TO à l Agence de voyages Base de la commission 1.499,33 Le + souvent : le prix hors taxes, hors TVA, hors suppléments Taux de la commission varie en fonction de différents critères. 15% 1.499,33 X 15%=224,90

32 Ex2 Sri Lanka: Facture acompte + facture solde émanant d un TO destinées à une agence de voyages - voyage en dehors de l UE et donc exemption TVA

33 Identification des données utiles pour la comptabilisation des factures TO sur base de la facture solde du Prix total du voyage (à charge du client) 6.732,14 Acompte déjà versé par l agence de voyages au TO 1.732,00 Commission accordée par le TO à l agence de voyage 931,82 Solde à payer par l agence au TO 4.068,32 Montant ( ) Calcul qui vous permet de trouver le montant Montant hors taxes et hors TVA Marge forfaitaire d imposition ou assiette TVA Montant de TVA EXEMPTION DE TVA Base de calcul et taux de la commission accordée par le TO à l Agence de voyages 6,732,14-520,00 = 6,212,14 Base de la commission Le + souvent : le prix hors taxes, hors TVA, hors suppléments Taux de la commission varie en fonction de différents critères ,14 15% 6.212,14 X 15%=931,82

34 Analyse de documents Les notes simplifiées ci-avant ont pour objectif de permettre à l étudiant en tourisme de comprendre les bases de ce régime particulier, dans le cadre du cours de comptabilité générale. Des pièces justificatives spécifiques au secteur des agences de voyages permettent d illustrer et de comprendre la théorie.

35 La comptabilisation des achats et des ventes de voyages (dans la comptabilité de l AGENT DE VOYAGES) Comptabilisation des achats de voyages (factures reçues du T.O 7PLUS) a) enregistrement de la facture d acompte 600 Achat TO 446, Fournisseurs 446,00 Facture acompte b) Enregistrement de la facture solde 600 Achat TO 1.069, Fournisseurs 1.069,10 Facture solde Comptabilisation des ventes de voyages aux clients 400 Clients 1.740, Ventes TO 1.740,00 Facture n

36 Nous constatons : que lors de l imputation de la facture d achat, il n est pas fait usage du compte 411, TVA à récupérer. En effet, La TVA sur les services de voyages payée en amont n'est pas récupérable : «les agences de voyages ne peuvent déduire la TVA grevant les biens et les prestations de services que d autres assujettis leur fournissent aux fins des prestations de services et qui profitent aux voyageurs". que lors de l imputation de la facture de vente au client, il n est pas fait usage du compte 451, TVA due. En effet, en vertu du principe de globalisation : lors de la (re)vente de voyages de TO, la TVA sur la marge du TO et la TVA sur la marge de l'agent intermédiaire est globalisée au niveau du TO, aucune TVA n est donc due à l Etat. Article 45, 4 du Code TVA

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL

GUIDE PRATIQUE DE LA SARL PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et Commissaire aux Comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SARL ET DE L EURL Création et gestion de la SARL, de l EURL, de la SELARL, de la SELU

Plus en détail

30. Exercice pratique

30. Exercice pratique 30. Exercice pratique Sauf stipulation contraire explicite ou implicite, les montants sont renseignés T.V.A. 21 p. c. non comprise. Quelles sont les grilles de la déclaration périodique à la T.V.A. qui

Plus en détail

Guide de la TVA Ministère des Finances 2002

Guide de la TVA Ministère des Finances 2002 Guide de la TVA Ministère des Finances 2002 Cette brochure a été réalisée sous la supervision d'un groupe de travail de fonctionnaires du Ministère des Finances. Elle ne peut être reproduite et/ou publiée

Plus en détail

I. INFORMATION AUX NOTAIRES

I. INFORMATION AUX NOTAIRES Taxe sur la valeur ajoutée. Article 44, 1 er, 1, du Code de la TVA. Soumission à la TVA des prestations des notaires et des huissiers de justice à partir du 1 er janvier 2012. L administration a informé

Plus en détail

Taxe sur la valeur ajoutée

Taxe sur la valeur ajoutée Taxe sur la valeur ajoutée Introduction La taxe sur la valeur ajoutée est une des questions incontournables pour une entreprise, qu elle soit starter ou déjà bien établie. La TVA concerne chaque opération

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE

CHAPITRE 4 LA TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A MODULE : les opérations courantes Chapitre 4 : La taxe sur la valeur ajoutée (Formateur) Chapitre 5 : Les achats et les ventes Chapitre 6 : Les charges de personnel Chapitre

Plus en détail

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2

COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 COMPTABILITÉ FINANCIÈRE A1 A2 MODULE 2 : les opérations courantes Chapitre 4 : La taxe sur la valeur ajoutée Chapitre 5 : Les achats et les ventes Chapitre 6 : Les charges de personnel Chapitre 7 : Les

Plus en détail

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT

Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Comptabilité générale I 2014-2015 LES OPÉRATIONS D ACHAT Quels achats? 1. Biens durables (Cl. 2) 2. Achats de marchandises ou services destinés à la vente (Cl. 60..) 3. Fournitures ou services consommés

Plus en détail

Annexe I La déclaration périodique à la TVA doit être déposée : L assujetti est en principe, tenu de déposer sa déclaration périodique à la TVA, via l application INTERVAT disponible sur le site internet

Plus en détail

Partie 1.5 La déclaration et le paiement de la TVA

Partie 1.5 La déclaration et le paiement de la TVA Partie 1.5 La déclaration et le paiement de la TVA Section 1 : Les règles générales communes à toutes les entreprises I) Les déclarations Le type de déclaration à déposer, ainsi que la périodicité dépendent

Plus en détail

La TVA CHAPITRE. Le champ d application. Les assujettis et les redevables. Les opérations imposables

La TVA CHAPITRE. Le champ d application. Les assujettis et les redevables. Les opérations imposables La TVA La TVA (taxe sur la valeur ajoutée) est un impôt indirect sur la consommation, calculé sur le chiffre d affaires, collecté par l intermédiaire de l assujetti pour le compte de l État à chaque étape

Plus en détail

CAS : La TVA des clients du cabinet MOREL (10 pages)

CAS : La TVA des clients du cabinet MOREL (10 pages) Centre de Ressources Comptabilité Finance Lycée MARIE CURIE Avenue du 8 mai 1945 - BP 348 38435 ECHIROLLES cedex http://crcf.ac-grenoble.fr/ CAS : La TVA des clients du cabinet MOREL (10 pages) Auteur

Plus en détail

1. Règle d exigibilité Modification essentielle (3)

1. Règle d exigibilité Modification essentielle (3) - LES MODIFICATIONS 2013 DE LA TVA- Conférence du 27 février 2013 Organisée par Charles Félix PLAN DE LA CONFERENCE 1. Modification des règles d exigibilité de la TVA - 1.1. Modification essentielle -

Plus en détail

FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA

FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA FAQ n 6 : Le droit à déduction en matière de TVA Les informations contenues dans cette FAQ sont soumises aux conditions qui figurent sous l onglet «Avertissement» de ce site. Nous vous invitons vivement

Plus en détail

Piscines et centres aquatiques

Piscines et centres aquatiques Collectivités locales et TVA Piscines et centres aquatiques Les communes peuvent être amenées, notamment pour promouvoir le développement social, culturel et sportif de leur territoire, à animer des activités

Plus en détail

COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS.

COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS. COMPARATIF Belgique France SUR LE REGIME SIMPLIFIE DES ENTREPRENEURS. BELGIQUE PROPOSITION DE LOI n 1618 du 19 JANVIER 2016 : Proposition de loi-cadre visant à créer un statut simplifié pour les indépendants.

Plus en détail

30. Exercices pratiques

30. Exercices pratiques 30. Exercices pratiques Sauf stipulation contraire explicite ou implicite, les montants sont renseignés T.V.A. 21 p. c. non comprise. Quelles sont les grilles de la déclaration périodique à la T.V.A. qui

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : ETABLISSEZ DES FACTURES IRREPROCHABLES

Fiche conseil. Nom du Document : ETABLISSEZ DES FACTURES IRREPROCHABLES ETABLISSEZ DES FACTURES IRREPROCHABLES Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Certifié ISO 9001 Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de

Plus en détail

Règlement sur la taxe de promotion touristique

Règlement sur la taxe de promotion touristique Règlement sur la taxe de promotion touristique Projet approuvé le 22.07.09 variante 7 Vu les articles 27 à 31 de la loi cantonale sur le tourisme du 9 février 1996, Vu l article 21 de l Ordonnance générale

Plus en détail

Loi de Finances 2014 par Delphine Cabon

Loi de Finances 2014 par Delphine Cabon Loi de Finances 2014 par Delphine Cabon La Lois de Finances pour 2014 a été publiée le 30 décembre 2013, amputée des dispositions invalidées par le Conseil Constitutionnel. Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

SCI Société Civile Immobilière

SCI Société Civile Immobilière SCI Société Civile Immobilière Pascal Dénos, 2011 ISBN : 978-2-212-54881-5 La location de l immeuble social par la SCI Mise à disposition gratuite de l immeuble social aux associés La SCI peut mettre gratuitement

Plus en détail

I. Opérations pour lesquelles un assujetti exempté est redevable de la TVA belge

I. Opérations pour lesquelles un assujetti exempté est redevable de la TVA belge Taxe sur la valeur ajoutée. Modification, à partir du 1er janvier 2010, des règles de localisations des prestations de services et des obligations qui en résultent. Assujettis qui effectuent uniquement

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices industriels et commerciaux et impôt sur les sociétés Mars 2012 Régime micro BIC Régime d'imposition de plein droit des entreprises individuelles dont le

Plus en détail

L IMPÔT SUR LA DÉPENSE, HISTORIQUE ET RÔLE

L IMPÔT SUR LA DÉPENSE, HISTORIQUE ET RÔLE Partie 1 L IMPÔT SUR LA DÉPENSE, HISTORIQUE ET RÔLE L imposition de la dépense, si l on se place du côté du consommateur ou sur le chiffre d affaires, si l on retient les entreprises imposables, dans son

Plus en détail

9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES

9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES 9 QUESTIONS POUR MIEUX COMPRENDRE LE REGIME DE LA FRANCHISE DE TAXE POUR LES PETITES ENTREPRISES Service Public Fédéral FINANCES Secteur TVA Edition 2013 Dépôt légal: D/2005/0719/3 AVANT-PROPOS Dans le

Plus en détail

DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES

DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES Fiche Mise en œuvre du «Paquet TVA». Directive 2008/8/CE du 12 février 2008 relative au lieu des prestations de services : obligations d identification des assujettis

Plus en détail

CHANGEMENTS DE TVA AU 1 er JANVIER 2014 QUEL IMPACT SUR VOTRE FACTURATION?

CHANGEMENTS DE TVA AU 1 er JANVIER 2014 QUEL IMPACT SUR VOTRE FACTURATION? CHANGEMENTS DE TVA AU 1 er JANVIER 2014 QUEL IMPACT SUR VOTRE FACTURATION? Les taux de la Taxe sur la Valeur Ajoutée Désormais il existera trois taux différents : 5.5% (maintien) 10% (anciennement 7%)

Plus en détail

Fiche conseil gratuite

Fiche conseil gratuite COMPTABILITÉ, FISCALITÉ ET PAIE POUR LES PME Fiche conseil gratuite L autoliquidation de la TVA Obligations et formalités Référence Internet Disponible sur Internet + dans l ouvrage (cf. page 6) Saisissez

Plus en détail

FISCALITE. TVA: La taxe sur la valeur ajoutée. Généralités. Qu est-ce que la TVA:

FISCALITE. TVA: La taxe sur la valeur ajoutée. Généralités. Qu est-ce que la TVA: FISCALITE Le but de ce chapitre est de vous aider à trouver des informations précises et valables sur la réglementation européenne de la TVA. Si vous constatez certains manquements ou certaines erreurs,

Plus en détail

LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010?

LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010? LE PAQUET TVA Comment se préparer pour l échéance du 1 er janvier 2010? Henri BITAR CMS Bureau Francis LEFEBVRE Atelier Congrès national ECF Clermont- Ferrand, 17-18- 19 septembre 2009 Le paquet TVA :

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse pas 76 300

Plus en détail

LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF

LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF 1/6 NOTE JURIDIQUE LE REGIME FISCAL DES ORGANISMES A BUT NON LUCRATIF 1. Les enjeux. En principe, les associations relevant de la loi du 1er juillet 1901, et plus généralement les organismes à but non

Plus en détail

Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée.

Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée. Par contre, quelques formalités sont obligatoires pour être en règle.. mais pas de tenue d une comptabilité compliquée. Les seules formalités nécessaires consistent en : 1. une demande d identification

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles

Livret fiscal du créateur d entreprise. Bénéfices agricoles Livret fiscal du créateur d entreprise Bénéfices agricoles Mars 2012 Régime du forfait Ce régime s'applique lorsque la moyenne des recettes (TVA comprise) mesurée sur deux années consécutives ne dépasse

Plus en détail

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise

I. CHAMP D'APPLICATION. A. Quant à la nature de l entreprise MICRO ENTREPRISE 06/01/2011 La micro-entreprise n'est pas une structure juridique en soi mais un simple régime fiscal applicable, dans certaines conditions, aux entreprises individuelles. Les bénéfices

Plus en détail

COMMERCE ELECTRONIQUE

COMMERCE ELECTRONIQUE COMMERCE ELECTRONIQUE 17/11/2011 Le commerce électronique est en pleine expansion, il s inscrit maintenant dans un cadre juridique précis. Le Code civil, le Code de la consommation et la loi pour la confiance

Plus en détail

Fonds Européen pour les Réfugiés ( FER ) 2008-2013

Fonds Européen pour les Réfugiés ( FER ) 2008-2013 Fonds Européen pour les Réfugiés ( FER ) 2008-2013 Réunion d information Paris, le 16 avril 2013 Le guide des bonnes pratiques et l éligibilité des dépenses Présentation générale du guide Objectif général

Plus en détail

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur.

Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. Le régime micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) À jour au 1 er janvier 2016 Le point sur ( ) Janvier 2016, l auto-entrepreneur change de nom et devient le micro-entrepreneur. activité déclarée sous le

Plus en détail

INSTRUCTION. N 04-065-M49 du 16 décembre 2004 NOR : BUD R 04 00065 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique

INSTRUCTION. N 04-065-M49 du 16 décembre 2004 NOR : BUD R 04 00065 J. Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique Page 1 of 8 INSTRUCTION N 04-065-M49 du 16 décembre 2004 NOR : BUD R 04 00065 J Texte publié au Bulletin Officiel de la Comptabilité Publique RÈGLES DE TVA APPLICABLES AU SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT

Plus en détail

REGIME FISCAL DE LA MICRO ENTREPRISE

REGIME FISCAL DE LA MICRO ENTREPRISE REGIME FISCAL DE LA MICRO ENTREPRISE Ce document ne présente que les principes du régime fiscal de la micro-entreprise que peuvent choisir les entrepreneurs individuels. D'un point de vue social, les micro-entrepreneurs

Plus en détail

Anne NOIRET, Maidais Jean François BELLET, MMA (Intermédiaire d assurance pour le compte de COVEA filiale directe de compagnie MMA)

Anne NOIRET, Maidais Jean François BELLET, MMA (Intermédiaire d assurance pour le compte de COVEA filiale directe de compagnie MMA) Atelier n 2 Quels statuts pour exercer? Les conséquences & implications en terme de réglementation et de fiscalité / impact de la pluriactivité / Régime spécifique de la TVA Animation : Anne NOIRET, Maidais

Plus en détail

AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027

AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027 CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTES AGENCE RECEPTIVE - COLMAR TOURISME Certificat d immatriculation au Registre des Opérateurs de Voyages et de Séjours ATOUT France : IM068100027 Il est expressément précisé,

Plus en détail

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch

Logiciels. Edition 2010. Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21. Valable dès le 1 er janvier 2010. www.ezv.admin.ch www.ezv.admin.ch Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) Publ. 52.21 Logiciels Edition 2010 Valable dès le 1 er janvier 2010 Editeur: Administration fédérale des douanes (AFD) Direction générale des douanes Section

Plus en détail

SOUS-SECTION 4 PRODUITS PÉTROLIERS OUVRANT DROIT À DÉDUCTION DANS LES CONDITIONS DE DROIT COMMUN [DB 3L1434]

SOUS-SECTION 4 PRODUITS PÉTROLIERS OUVRANT DROIT À DÉDUCTION DANS LES CONDITIONS DE DROIT COMMUN [DB 3L1434] SOUS-SECTION 4 PRODUITS PÉTROLIERS OUVRANT DROIT À DÉDUCTION DANS LES CONDITIONS DE DROIT COMMUN [DB 3L1434] Références du document 3L1434 Date du document 10/05/96 II. Opérations concernées. Date d'entrée

Plus en détail

Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire

Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire Décision ET 123.563 du 19 décembre 2012 Nouvelles règles en matière d exigibilité de la TVA Période transitoire L émission d une facture, avant la survenance du fait générateur, n est plus une cause d

Plus en détail

31. Exercices pratiques

31. Exercices pratiques 31. Exercices pratiques Ces exercices pratiques reprennent in extenso les questionnaires des deux derniers examens écrits de T.V.A. des 17/11/2007 et 15/11/2008 organisés par l I.P.C.F. Sauf stipulation

Plus en détail

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur

Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Fiche pratique Questions-réponses sur le statut de l auto-entrepreneur Adie Conseil Fiches pratiques Introduction 1 Qu est ce qu un auto-entrepreneur? L auto-entrepreneur est une personne physique (et

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir LES MOYENS JURIDIQUES LES DOCUMENTS COMMERCIAUX Un emplacement et une taille à respecter Mentions obligatoires à faire figurer sur tous les documents commerciaux

Plus en détail

Calcul de la TVA exigible dans le BTP

Calcul de la TVA exigible dans le BTP Calcul de la TVA exigible dans le BTP Livre blanc Décembre 2012 Éditions Tissot Décembre 2012 Page 1 sur 7 Introduction Quelles sont les bases du calcul de la TVA? TVA collectée, TVA déductible et TVA

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 2041 GQ N 50793 # 14 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. BÉNÉFICES

Plus en détail

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative

Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Le régime fiscal des Offices de Tourisme sous forme associative Afin de déterminer le régime fiscal d un Office de Tourisme constitué sous forme associative, il est nécessaire de distinguer les différentes

Plus en détail

REPUBLIQUE DE DJIBOUTI. Direction des impôts. GUIDE de la TVA ------------------- Direction des impôts - 09/11/2008 1

REPUBLIQUE DE DJIBOUTI. Direction des impôts. GUIDE de la TVA ------------------- Direction des impôts - 09/11/2008 1 REPUBLIQUE DE DJIBOUTI Direction des impôts GUIDE de la TVA ------------------- Direction des impôts - 09/11/2008 1 SOMMAIRE Sommaire :.. pages 2 à 4 Index alphabétique.pages 5 à 7 INTRODUCTION 1-Le contexte

Plus en détail

1) Une évaluation forfaitaire dans certains cas très précis ; 2) Une évaluation sur base de l avantage réel obtenu dans les autres cas.

1) Une évaluation forfaitaire dans certains cas très précis ; 2) Une évaluation sur base de l avantage réel obtenu dans les autres cas. Définition : Qu est-ce qu un avantage en nature? Le salarié ou le dirigeant d entreprise qui bénéficie, sans qu il intervienne personnellement dans les frais, d une mise à disposition d un véhicule, d

Plus en détail

LA TVA DANS LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE APPLICATION DANS LES ÉTATS MEMBRES, ÉLÉMENTS D'INFORMATION DESTINÉS AUX ADMINISTRATIONS, AUX OPÉRATEURS

LA TVA DANS LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE APPLICATION DANS LES ÉTATS MEMBRES, ÉLÉMENTS D'INFORMATION DESTINÉS AUX ADMINISTRATIONS, AUX OPÉRATEURS LA TVA DANS LA COMMUNAUTÉ EUROPÉENNE APPLICATION DANS LES ÉTATS MEMBRES, ÉLÉMENTS D'INFORMATION DESTINÉS AUX ADMINISTRATIONS, AUX OPÉRATEURS AUX RÉSEAUX D'INFORMATION, ETC. Remarque Le présent document

Plus en détail

NOTE FISCALE. Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom)

NOTE FISCALE. Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom) NOTE FISCALE N 05.12 Emilie REPUSSEAU Mai 2012 Version mise à jour Taxe sur les surfaces commerciales (TaSCom) Depuis le 1 er janvier 2011, la TaSCom est affectée à la commune sur le territoire de laquelle

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l Économie et des Finances Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes Ministère délégué auprès du ministère de l Écologie,

Plus en détail

Co-Brand Logo. Les pièges de la facturation.

Co-Brand Logo. Les pièges de la facturation. Co-Brand Logo. Séminaire UHPC Emmanuel Rivera Le 16 février 2005 Agenda La facture:document essentiel en matière de TVA Obligation de facturation: qui et dans quels cas? Mentions obligatoires sur les factures

Plus en détail

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours)

Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Territorialité et régime des livraisons de biens meubles corporels : AIC, LIC, importation, exportation (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Les livraisons de biens entre

Plus en détail

Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010

Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010 Nouvelles règles TVA concernant le «lieu des prestations de services» à partir du 1 er janvier 2010 Commission des experts-comptables et conseils fiscaux internes Le présent article vise à donner un aperçu

Plus en détail

ARTICLES DE LOI RELATIFS AUX SANCTIONS ENCOURUES EN CAS DE RETARD OU DE NON-INTRODUCTION DE DOCUMENTS

ARTICLES DE LOI RELATIFS AUX SANCTIONS ENCOURUES EN CAS DE RETARD OU DE NON-INTRODUCTION DE DOCUMENTS ARTICLES DE LOI RELATIFS AUX SANCTIONS ENCOURUES EN CAS DE RETARD OU DE NON-INTRODUCTION DE DOCUMENTS Le présent document a été conçu dans le but de pouvoir retrouver facilement les articles de loi nécessaires

Plus en détail

TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE

TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE @internet-dgfip N 50449 # 14 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES N o 3310 NOT-CA3 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET TAXES ASSIMILÉES NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION N 3310 CA3 ET SES ANNEXES Ce document

Plus en détail

FAQ n 7 : Les obligations de déclaration

FAQ n 7 : Les obligations de déclaration FAQ n 7 : Les obligations de déclaration 7.1. Quels avocats doivent remplir des déclarations à la TVA? Les avocats dont le chiffre d affaire annuel hors exonérations (voir FAQ n 3) est inférieur à 5.580

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Préambule Les présentes conditions générales de vente disponibles sur le site simmerstore.com traitent de la vente de produits par SIMMERSTORE à l exclusion des produits et

Plus en détail

Fiche de cas particulier

Fiche de cas particulier Relations entre la Métropole et les DOM La présente fiche a pour objet d exposer, à grands traits, le régime particulier de TVA à mettre en œuvre au titre des relations nouées entre un établissement situé

Plus en détail

Règlement sur la taxe de promotion touristique

Règlement sur la taxe de promotion touristique Règlement sur la taxe de promotion touristique Vu les articles 7 à de la loi cantonale sur le tourisme du 9 février 996, Vu l article de l Ordonnance générale de la loi sur le tourisme du 6.06.996, la

Plus en détail

Marchés privés - Délais de paiement

Marchés privés - Délais de paiement Marchés privés - Délais de paiement Lutte contre les délais cachés et factures périodiques Info n 2014 273/6-2 du 06/05/2014 Pour toute question : Service Affaires Juridiques et Contentieuses Laurent POUZOLS

Plus en détail

CAPIPLAN 1. 1 Cette fiche info financière décrit les modalités du produit qui s appliquent le 07 février 2014.

CAPIPLAN 1. 1 Cette fiche info financière décrit les modalités du produit qui s appliquent le 07 février 2014. CAPIPLAN 1 Type d assurance-vie Assurance-vie avec taux d intérêt garanti (Branche 21). Garanties Garantie principale En cas de vie de l assuré à l échéance du contrat : Le contrat garantit le paiement

Plus en détail

EXPOSE DE LA PROBLEMATIQUE

EXPOSE DE LA PROBLEMATIQUE Administration générale de la Fiscalité Expertise Opérationnelle et Support Service TVA Taxe sur la valeur ajoutée Décision TVA n E.T.127.884 d.d. 05.10.2015 Agences de voyages Assurances Assujettissement

Plus en détail

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL

RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.10.2012 COM(2012) 605 final RAPPORT DE LA COMMISSION AU CONSEIL sur le lieu de taxation des livraisons de biens et prestations de services, y compris les services

Plus en détail

Modification de la loi TVA 2015. Conférence Chambre des Métiers. 20 novembre 2014

Modification de la loi TVA 2015. Conférence Chambre des Métiers. 20 novembre 2014 Modification de la loi TVA 2015 Conférence Chambre des Métiers 20 novembre 2014 1 Remarques préliminaires 1. La présentation ci-après tient compte du projet de loi n 6720 du 15.10.2014 concernant le budget

Plus en détail

PRINCIPES DIRECTEURS INTERNATIONAUX DE L OCDE POUR L APPLICATION DE LA TVA/TPS PRINCIPES DIRECTEURS SUR LA NEUTRALITE

PRINCIPES DIRECTEURS INTERNATIONAUX DE L OCDE POUR L APPLICATION DE LA TVA/TPS PRINCIPES DIRECTEURS SUR LA NEUTRALITE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES PRINCIPES DIRECTEURS INTERNATIONAUX DE L OCDE POUR L APPLICATION DE LA TVA/TPS PRINCIPES DIRECTEURS SUR LA NEUTRALITE Ces Principes directeurs

Plus en détail

RÉFORME DE LA REDEVANCE POUR CRÉATION DE BUREAUX, DE LOCAUX COMMERCIAUX ET DE LOCAUX DE STOCKAGE

RÉFORME DE LA REDEVANCE POUR CRÉATION DE BUREAUX, DE LOCAUX COMMERCIAUX ET DE LOCAUX DE STOCKAGE RÉFORME DE LA REDEVANCE POUR CRÉATION DE BUREAUX, DE LOCAUX COMMERCIAUX ET DE LOCAUX DE STOCKAGE Article 50 de la loi n 2015-1786 du 29 décembre 2015 de finances rectificative pour 2015 Note d information

Plus en détail

Les frais de déplacement

Les frais de déplacement Les frais de déplacement Février 2016 Editeur responsable : Secrétariat social des Classes Moyennes de la Province de Liège, Joëlle Pirlet, administrateur délégué, boulevard d Avroy 44, 4000 Liège Date

Plus en détail

2 Formalisme de la facture : mentions obligatoires

2 Formalisme de la facture : mentions obligatoires Page 1 sur 8 Imprimer PRATIQUE COMPTABLE 2 Formalisme de la facture : mentions obligatoires Le formalisme de la facturation est régi à la fois par le droit commercial et par les textes liés à la TVA (c.

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/04/15 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/32 NOTE COMMUNE N 19/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

kpmg Sommaire Actualités N 1, 4 janvier 2011 KPMG Algérie La loi de finances pour 2011, principales mesures Actualités n 1, 4 janvier 2011

kpmg Sommaire Actualités N 1, 4 janvier 2011 KPMG Algérie La loi de finances pour 2011, principales mesures Actualités n 1, 4 janvier 2011 kpmg Actualités n 1, 4 janvier 2011 Actualités N 1, 4 janvier 2011 KPMG Algérie La loi de finances pour 2011, principales mesures Sommaire 1) Le bénéfice imposable, détermination, réductions et exclusions

Plus en détail

Formation fiscale TVA approfondie Valorisation des résultats de la recherche

Formation fiscale TVA approfondie Valorisation des résultats de la recherche Formation fiscale TVA approfondie Valorisation des résultats de la recherche Anthony ASSASSA Chargé des questions fiscales - DSFIM 01 44 96 51 06 anthony.assassa@cnrs-dir.fr Objectifs de formation P. 2

Plus en détail

DFF Documentation de base

DFF Documentation de base 15 février 2006 Exemples des changements de pratique en vigueur depuis le 01.01.2005 et le 01.07.2005 dans le cadre de la TVA 1.1. Facturation / adresse Afin que les clients puissent demander la déduction

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES ENTREPRENEURS

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES ENTREPRENEURS BULLETIN N 005 Publié en juin 1996 Révisé en août 2014 LOI DE LA TAXE SUR LES VENTES AU DÉTAIL RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES ENTREPRENEURS Le présent bulletin décrit les exigences relatives à la taxe

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

E 3527 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007

E 3527 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007 E 3527 ASSEMBLÉE NATIONALE S É N A T DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2006-2007 Reçu à la Présidence de l'assemblée nationale Enregistré à la Présidence du Sénat le 18 mai 2007 le 18 mai 2007

Plus en détail

ASA Avocats Newsletter

ASA Avocats Newsletter ASA Avocats Newsletter Lettre d information trimestrielle sur l actualité juridique Aktuelles zu Gesetzgebung und Rechtsprechung Spécial : INCIDENCES DE LA LOI «LME» EN DROIT ECONOMIQUE Septembre 2008

Plus en détail

Les avantages en nature / avantages anormaux ou bénévoles

Les avantages en nature / avantages anormaux ou bénévoles Mise à jour : 12/03/2015 Parc scientifique Einstein - Rue du Bosquet 8A - B-1348 Louvain-La-Neuve Téléphone : +32 (0)10/811 147 Fax +32 (0)70/401 237 - info@filo-fisc.be Les avantages en nature / avantages

Plus en détail

CONTRAT TYPE DE SYNDIC «TOUT SAUF»

CONTRAT TYPE DE SYNDIC «TOUT SAUF» CONTRAT TYPE DE SYNDIC «TOUT SAUF» (Contrat type prévu à l article 18-1 A de la loi n 65-557 du 10 juillet 1965 modifiée fixant le statut de la copropriété des immeubles bâtis et à l article 29 du décret

Plus en détail

IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique - Modalités d'application

IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique - Modalités d'application Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-RICI-280-40-20150812 DGFIP IR - Crédit d'impôt pour la transition énergétique

Plus en détail

Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat

Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat Rôle et responsabilités du maître de l ouvrage public dans la gestion du compte prorata, par Bertrand Couette, Avocat 1/ Rappels généraux Lorsque plusieurs entreprises sont amenées à intervenir sur un

Plus en détail

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE

LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE LES MECANISMES DE LA TVA INTRACOMMUNAUTAIRE Par Laurent Pierandrei, Professeur de Comptabilité Internationale, ACE Paris, France (Partie Double 1 er septembre 2006) La TVA au sein de l Union Européenne

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RÉGIME FISCAL À 15% DES DROITS D AUTEUR ET SUR LES IMPLICATIONS TVA ET SOCIALES

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RÉGIME FISCAL À 15% DES DROITS D AUTEUR ET SUR LES IMPLICATIONS TVA ET SOCIALES INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RÉGIME FISCAL À 15% DES DROITS D AUTEUR ET SUR LES IMPLICATIONS TVA ET SOCIALES Document mis à jour le 26/06/2015 Rue d Arlon 75-77 1040 Bruxelles Tel.: 02/286.82.11 www.sabam.be

Plus en détail

I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge

I. Opérations pour lesquelles une personne morale non assujettie identifiée à la TVA est redevable de la TVA belge Taxe sur la valeur ajoutée. Modification, à partir du 1er janvier 2010, des règles de localisations des prestations de services et des obligations qui en résultent. Personnes morales non assujetties disposant

Plus en détail

UNE AUTRE FAÇON DE VIVRE LE COMPTE PRORATA

UNE AUTRE FAÇON DE VIVRE LE COMPTE PRORATA UNE AUTRE FAÇON DE VIVRE LE COMPTE PRORATA Le syndicat de la maçonnerie et du gros œuvre de la Haute-Garonne a récemment mis au point une méthode de traitement du compte prorata inspirée par la volonté

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 : CHAMP D'APPLICATION - DÉFINITION Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent à toutes les prestations de services conclues

Plus en détail

PLCI Fiche technique. Nom du produit. Pension Complémentaire - PLCI. Description

PLCI Fiche technique. Nom du produit. Pension Complémentaire - PLCI. Description PLCI Fiche technique Nom du produit Description Pension Complémentaire - PLCI Une PLCI permet de constituer une pension complémentaire attractive combinée à une garantie en cas de décès, assortie d une

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE

CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE Office de Tourisme de Bayonne Place des basques BP 819 64108 Bayonne Cedex Tél. 0820 42 64 64 / Fax 33 (0) 5 59 59 37 55 resa@bayonne tourisme.com www.bayonne tourisme.com

Plus en détail

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion

Livret fiscal du créateur d entreprise. Sociétés civiles immobilières de gestion Livret fiscal du créateur d entreprise Sociétés civiles immobilières de gestion Régime d imposition Les sociétés civiles immobilières (SCI) ont pour objet la gestion d'un patrimoine immobilier. Leur activité

Plus en détail

Numéro du rôle : 6097. Arrêt n 163/2015 du 19 novembre 2015 A R R E T

Numéro du rôle : 6097. Arrêt n 163/2015 du 19 novembre 2015 A R R E T Numéro du rôle : 6097 Arrêt n 163/2015 du 19 novembre 2015 A R R E T En cause : le recours en annulation de l article 36 de la loi du 15 mai 2014 portant exécution du pacte de compétitivité, d emploi et

Plus en détail

Vente en ligne à l international :

Vente en ligne à l international : 27 Novembre 2012 27 Novembre 2012 11h00 à 12h00 Vente en ligne à l international : cadre juridique/fiscal solutions de livraison et de paiement Salle N 6-7 Aspects juridiques : Les informations d indentification

Plus en détail

La diversité des modes d organisation des enseignes

La diversité des modes d organisation des enseignes Numéro 4 / février 2014 L évaluation des coûts et des marges dans les rayons alimentaires de la grande distribution en 2012 Contributeurs : Philippe Boyer, Amandine Hourt Les travaux de l observatoire

Plus en détail

CESSION DE PARTS SOCIALES DIRIGEANTS SOCIAUX DONATION. 1 ère AO2, 10 janvier 2006, RG 04/5049

CESSION DE PARTS SOCIALES DIRIGEANTS SOCIAUX DONATION. 1 ère AO2, 10 janvier 2006, RG 04/5049 CESSION DE PARTS SOCIALES 1 ère AO2, 10 janvier 2006, RG 04/5049 Lors de la cession d une S.N.C, le remboursement aux cédants, par un acte séparé le jour même de la cession de parts sociales, de la totalité

Plus en détail

La facturation (et l archivage) électronique

La facturation (et l archivage) électronique La facturation (et l archivage) électronique Jean-François Derroitte www.avocats109.be 109CA mai 2011 Champ d application Loi du 28 janvier 2004 transposant la directive 2001/115/CE s applique: à toutes

Plus en détail

Actualités fiscales TVA

Actualités fiscales TVA Actualités fiscales TVA Benoît Vanderstichelen! Président IEC Mesures de soutien à la fonction logistique Amélioration du régime de report de paiement de la TVA due à l importation (ET14000) Depuis 2013,

Plus en détail