RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE rue de Laeken Bruxelles NOTE EXPLICATIVE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE 73 75 rue de Laeken - 1000 Bruxelles NOTE EXPLICATIVE"

Transcription

1 RESTAURATION D UN HOTEL DE MAITRE DU XVIII e SIECLE rue de Laeken Bruxelles NOTE EXPLICATIVE 1 Bâti existant et programmation du maître d ouvrage. Le lieu L hôtel Dewez, situé au croisement de deux rues anciennes la rue Vander Elst et la rue de Laeken -, concerne deux maisons des XVII e et XVIII e siècles, réunies vers 1775 par l architecte Laurent-Benoît Dewez, architecte du roi Charles de Lorraine. L architecte dessine une façade intégrant les deux maisons préexistantes, transforme un ancien passage en entrée cochère, crée un escalier d honneur, aménage des passages d un hôtel à l autre et décore les salons au moyen de plafonds stuqués, de lambris et d enduisage. Des interventions attribuées à Laurent-Benoît Dewez subsistent incontestablement aujourd hui. La totalité de l ensemble bâti a été classée par arrêté de l Exécutif de la Région de Bruxelles -Capitale du 13 février Le programme L objectif du maître d ouvrage consiste à réaliser en relation avec les installations du n 79 rue de Laeken un centre dédié à la Franc-maçonnerie, comprenant entre autre un musée et un centre de documentation ouverts à un large public. La restauration de l hôtel Dewez permet la réaffectation d un bâtiment à l état dégradé en lui attribuant une fonction d intérêt collectif. 2 Implantation des fonctions Lisibilité structurelle L implantation des différentes fonctions dans l ensemble classé a été choisie par les auteurs de projet et le maître de l ouvrage avec un souci pour les préoccupations patrimoniales du lieu. Elle s est faite dans le plus grand respect des éléments existants, le but étant de modifier le moins possible les murs, les baies et les planchers afin de garder intacte la lisibilité structurelle de l hôtel de maître du XVIII e siècle. Espaces significatifs de l architecture de Laurent-Benoît Dewez Les auteurs de projet ont choisi d implanter les fonctions ouvertes au grand public dans les parties de l hôtel les plus significatives de l architecture néo-classique de Laurent-Benoît Dewez. Les études préliminaires des finitions intérieures et des menuiseries, ainsi que l examen visuel in situ ont permis d identifier avec certitude quelques interventions attribuées à Laurent-Benoît Dewez. Les décors des trois salons en enfilade au rez-de-chaussée de l aile 73 sont parmi les plus représentatifs, ainsi que l escalier d honneur et l arcade dans le passage cocher. Le programme du maître de l ouvrage comprend des fonctions administratives (centre de documentation CEDOM, bureaux et salles de réunion) et des fonctions muséales. Parmi celles-ci, les espaces d exposition du musée, la librairie et les infrastructures d accueil sont ouvertes au public. Il a donc été décidé d implanter les espaces muséaux d exposition dans les salons classés de l aile du 73. L entrée principale se fait par le passage cocher accessible à partir de la rue de Laeken. La double porte d entrée Auteur : MME Note explicative Page 1 de 5

2 en bois rue de Laeken est maintenue et doublée d une nouvelle paroi de verre qui maintient une transparence entre la rue et le hall favorisant l accès au musée. Fermée, celle-ci assure la sécurité du bâtiment. Le passage cocher garde son caractère d espace de transition entre l espace public et la cour, tout en respectant des conditions de confort minimum. Les salons du 75 sont en partie affectés au vestiaire et à l accueil. Les étages de l hôtel Dewez abritent des fonctions plus privées telles que les bureaux, le secrétariat et les salles de réunion. Le sous-sol et les combles sont sans affectation. 3 Notion de parcours au rez-de-chaussée La notion de parcours dans le projet muséographique a été un élément important dans la détermination plus précise des espaces d exposition. Un cheminement permet la découverte de parties significatives de l hôtel Dewez, à savoir la cour extérieure/ façades sur cour les anciennes écuries/ arcades les trois salons en enfilade du 73. L atmosphère évolue tout au long du parcours, passant en alternance par des ambiances lumineuses claires et obscures. Auteur : MME Note explicative Page 2 de 5

3 4 Intégration de nouvelles structures dans l ensemble bâti. Le programme défini par le maître de l ouvrage nécessite une superficie au sol supérieure à celle disponible actuellement dans l ensemble bâti. De nouvelles structures sont projetées sur la parcelle. Au niveau du rez-dechaussée, les nouveaux espaces participent également au parcours muséographique. Création d un espace couvert sous verrière L affectation partielle de la cour à des espaces d exposition permet de répondre à la superficie demandée du programme muséographique. Une nouvelle verrière couvre une partie de la cour existante. Le projet de la verrière ne peut être accordé que si celui-ci s intègre à son environnement architectural dont elle respecte la valeur patrimoniale. Dans un souci de répondre à ce critère, les auteurs de projet ont, dans l élaboration du projet de la verrière, veillés à être attentifs à sa forme, à sa structure, à sa transparence, et à son climat intérieur. La structure de la nouvelle verrière a été conçue de manière à minimaliser son impact dans l ensemble classé. Celle-ci est totalement indépendante des anciennes structures existantes. Le principe de désolidarisation entre les structures anciennes et la nouvelle verrière est entièrement respecté. Toutes les dispositions nécessaires sont prises pour que le climat intérieur de l espace sous la verrière respecte les exigences muséales en vigueur et afin que les techniques mises en place ne génèrent pas d incidences néfastes sur son environnement urbain direct. Une continuité est réalisée au niveau du revêtement de sol entre celui de l entrée cochère en pierre bleue et celui de la cour conservée en pavés de récupération. Un nouveau pavage en pierre bleue sous la verrière respecte le caractère d un ancien espace extérieur. Reconstitution d une volumétrie à l arrière des anciennes arcades des écuries. Les vestiges du bâtiment de fond de cour, marqué par des baies en plein cintre sont conservés. Les arcades qui clôturent la perspective de la cour sont restaurées. La volumétrie anciennement existante est reconstituée à l arrière des arcades, tenant compte des exigences du programme. Côté cour, le nouveau profil de la toiture en zinc suit l ancien profil marqué sur le mur mitoyen avec le bâtiment n 79. Les anciennes portes battantes en bois des écuries sont reconstituées. Un nouveau bâtiment le long du mur mitoyen du 79 permet la liaison entre la nouvelle verrière et le volume reconstitué à l arrière des arcades. Accès au 79 Il importe également que la nouvelle infrastructure muséale se réalise à côté du n 79 rue de Laeken qui dispose, entre autres, du plus grand temple maçonnique d Europe occidentale, réalisé au début du siècle dans un style Art-Déco avec éléments égyptiens. Le projet prévoit la mise en valeur de ce temple classé en y permettant un accès direct depuis le musée. La visite du temple pourrait suivre celle de l exposition. Auteur : MME Note explicative Page 3 de 5

4 5 Options de restaurations. Le parti opté pour la restauration de l hôtel Dewez consiste à préserver les structures, les finitions et les décors originaux, témoins de l histoire du bâtiment. Différentes sources référentielles sont prises en considération pour la restauration, car comme nous l avons vu, l hôtel Dewez est constitué d anciennes unités d habitations qui se sont progressivement agrandies au cours de leur développement. Cette philosophie sera respectée tant pour les espaces extérieurs que pour les espaces intérieurs. Façades extérieures, entrée cochère et revêtement de sol extérieurs Les façades extérieures sont restaurées dans leur situation XVIII e, ainsi que le passage cocher, espace de transition entre la rue et la cour. Le pavage en pierre bleue du passage cocher est maintenu. Le pavage de la cour existante est déposé et reposé dans la cour conservée suivant une nouvelle disposition homogène. Décors intérieurs et finitions Les périodes référentielles de restauration sont définies en fonction de la documentation des décors des différentes pièces. A titre d exemple, les décors existants des salons du rez-de-chaussée seront restaurés dans leur situation XVIII e en ce qui concerne les lambris en bois, les enduits traditionnels, les plafonds stuqués (dégagement des moulures), le choix des appareils d éclairage (lustres), la mise en valeur des peintures murales, etc. Les éléments néoclassiques attribués à Laurent Benoît Dewez seront minutieusement restaurés de manière à rendre à ces pièces l image du XVIII e siècle. Salon 1 Auteur : MME Note explicative Page 4 de 5

5 Salon 2 Salon 3 6 Démolitions Démolitions ponctuelles et ouvertures d anciennes baies Le projet comprend également la démolition de certaines maçonneries et planchers. Il s agit de démolitions de maçonneries ponctuelles. Les murs de maçonneries intérieurs démontés sont des éléments identifiés comme ayant une moindre valeur historique. Les auteurs de projet se sont basés sur le Bindungsplan de Dieter Nuytten en date du 15 octobre 2001 pour vérifier l importance des éléments à démonter. Des passages dans des anciennes baies sont créés entre les deux unités d habitation. Auteur : MME Note explicative Page 5 de 5

Un peu d'histoire. La corniche classique se compose en général de trois niveaux:

Un peu d'histoire. La corniche classique se compose en général de trois niveaux: La corniche supporte le chéneau qui recueille les eaux pluviales de la toiture et protège le haut de la façade d une humidification excessive. Au-delà de cette fonction technique, elle achève la composition

Plus en détail

A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES

A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES Service du Logement Rue de la Madeleine 38 Rue Cathédrale 34-4000 Liège Liège, le 10 octobre 2012 RAPPORT A. ACTES ET TRAVAUX PROJETES Rénovation complète et réaffectation en neuf logements d un ensemble

Plus en détail

Hôtel d Avelin LILLE

Hôtel d Avelin LILLE Hôtel d Avelin L Hôtel D AVELIN LES TRAVAUX 1.800 m² 21 appartements du T1 au T6 Parkings, sous-sol, caves Investissement d exception : L emplacement de l immeuble, son architecture remarquable, la rénovation

Plus en détail

Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris

Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris Manufacture nationale des Gobelins, Mobilier national, Paris Depuis le 17 ème siècle, l histoire du Mobilier National et celle de la Manufacture Nationales des Gobelins sont indissociables, bien qu étant

Plus en détail

Chinon Règlement PSMV Titre II Chapitre 2, secteur USS A Article USS A 14

Chinon Règlement PSMV Titre II Chapitre 2, secteur USS A Article USS A 14 TITRE II - CHAPITRE 1 LEGENDE DU DOCUMENT GRAPHIQUE LIMITES DU SECTEUR SAUVEGARDÉ FIGURÉ AU PLAN PAR UN TIRETÉ ÉPAIS DE COULEUR NOIRE, ALTERNANT UN TIRET LONG ET UN TIRET COURT. Cette limite reprend rigoureusement

Plus en détail

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

Le diagnostic patrimonial du Domaine de la Léonardsau

Le diagnostic patrimonial du Domaine de la Léonardsau Le diagnostic patrimonial du Domaine de la Léonardsau Les partenaires institutionnels Les objectifs Les conclusions du diagnostic Les partenaires institutionnels Etat Région Département Ville d Obernai

Plus en détail

Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château. Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP)

Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château. Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) Une projection plus fine, plus cohérente, pour protéger notre patrimoine,

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT. RÈGLEMENT N o 761-07-15

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT. RÈGLEMENT N o 761-07-15 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE PIEDMONT RÈGLEMENT N o 761-07-15 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT #761-07 PORTANT SUR LE PLAN D IMPLANTATION ET D INTÉGRATION ARCHITECTURALE SUR LE TERRITOIRE DE LA MUNICIPALITÉ

Plus en détail

REGLEMENT DES PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PL-DAILLY TABLE DES MATIERES

REGLEMENT DES PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PL-DAILLY TABLE DES MATIERES REGLEMENT DES PRESCRIPTIONS URBANISTIQUES PL-DAILLY TABLE DES MATIERES ARTICLE 1 GENERALITE... 2 Art.1.1. Conformité... 2 Art.1.2. Situation... 2 Art.1.3. Caractéristiques du site... 2 Art.1.4. Structure

Plus en détail

COMMUNE DE MIEGE VS LA BOVIRE PROJET DE CONSTRUCTION TROIS VILLAS GROUPEES

COMMUNE DE MIEGE VS LA BOVIRE PROJET DE CONSTRUCTION TROIS VILLAS GROUPEES COMMUNE DE MIEGE VS LA BOVIRE PROJET DE CONSTRUCTION TROIS VILLAS GROUPEES 1 2 PROJET Cette nouvelle promotion est située à Miège, dans la partie supérieure du village, à environ 5 minutes à pied du centre

Plus en détail

Le prix Architecture 2015 de bibliothèques et de centres d archives du Québec honore trois réalisations architecturales de bibliothèques

Le prix Architecture 2015 de bibliothèques et de centres d archives du Québec honore trois réalisations architecturales de bibliothèques Le prix Architecture 2015 de bibliothèques et de centres d archives du Québec honore trois réalisations architecturales de bibliothèques Montréal, le 18 novembre 2015 Le Congrès des milieux documentaires

Plus en détail

Période : Octobre Décembre 2012

Période : Octobre Décembre 2012 RELEVÉS DES PERMIS DE DÉMOLIR ET DE CONSTRUIRE Parmi les tâches importantes que lui fixent ses Statuts, le Comité repère et suit les opérations liées à des transactions ou opérations immobilières privées

Plus en détail

«La batterie de la Cride»

«La batterie de la Cride» la batterie de la cride La Ville a acheté la Pointe de la Cride à la Marine en août 2013, dans le but de conserver et restaurer ce patrimoine historique. Ce site bénéficie d une vue exceptionnelle sur

Plus en détail

Secrétaire M. Martin de Launière, conseiller en urbanisme, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement durable du territoire

Secrétaire M. Martin de Launière, conseiller en urbanisme, division soutien aux CCU et CLP, Direction de l aménagement durable du territoire Procès-verbal de la réunion 14-11 du conseil local du patrimoine, tenue le 8 octobre 2014 à 18 h, à la salle de conférence D-343, à l Hôtel de Ville, 4250, chemin de la Savane, Longueuil, sous la présidence

Plus en détail

Architect At Work : le carré des innovations pour l architecture

Architect At Work : le carré des innovations pour l architecture Destiné exclusivement aux prescripteurs, Architect At Work est à la fois un lieu de rencontres et un réel forum d échanges où l attention des visiteurs est focalisée sur des nouveautés sélectionnées au

Plus en détail

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX

DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX DESCRIPTIF SOMMAIRE DES TRAVAUX CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE INFRASTRUCTURE ET FONDATIONS - Les fondations seront renforcées si nécessaire suivant l étude de l ingénieur structure

Plus en détail

façades commerciales en centre ancien

façades commerciales en centre ancien façades commerciales en centre ancien 1 INTRODUCTION L aménagement et la conception des façades commerciales, ces fameuses «vitrines» inscrites désormais de manière indélébile dans l histoire de la ville,

Plus en détail

MAISONS FERME EN QUATRE VOLUMES

MAISONS FERME EN QUATRE VOLUMES MAISONS RÉNOVER FERME EN QUATRE VOLUMES Au nord de la campagne tourangelle, une ferme reprend vie sous les traits d une réhabilitation menée par l architecte Stanislas Cheuvreux. Cette résidence secondaire,

Plus en détail

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs

Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs semaine de l architecture Pôle d excellence éducative Albert Camus Groupe scolaire et centre de loisirs Adresse : rue Paris, Coulaines Surface : 7 125 m2 Parti architectural : un équipement facteur de

Plus en détail

Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire

Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire Groupe scolaire Édouard Branly : Construction d un restaurant scolaire EDITO Conformément aux engagements du maire, les équipements de proximité sont au cœur de notre action municipale. Ainsi le conseil

Plus en détail

REFECTION COMPLETE DE L ANCIEN HOTEL NATIONAL DE MONTREUX

REFECTION COMPLETE DE L ANCIEN HOTEL NATIONAL DE MONTREUX REFECTION COMPLETE DE L ANCIEN HOTEL NATIONAL DE MONTREUX Synthèse harmonieuse de la grande tradition architecturale «belle époque» et des techniques de construction les plus modernes, Les Résidences du

Plus en détail

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat

LOCATION ACCESSION PSLA CATALOGUE. DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat DEVENEZ PROPRIÉTAIRE d un pavillon neuf avec Vendée Habitat PSLA CATALOGUE LOCATION ACCESSION ACCESSION De la location à l accession, Vendée Habitat vous accompagne dans vos projets immobiliers et sécurise

Plus en détail

piscine couverte du Clos Saint-Bernard ou Villa Noailles

piscine couverte du Clos Saint-Bernard ou Villa Noailles Provence-Alpes-Côte d'azur, Var Hyères 2e maison rue Saint-Pierre Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 1987 Date(s) de rédaction : 2001 Cadre de l'étude : inventaire topographique

Plus en détail

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE

ANNEXE 2 AQUARELLE PROMOTION ST ETIENNE Résidence AQUARELIA mars 2010 SAINT ETIENNE Résidence Seniors AQUARELIA SAINT ETIENNE DESCRIPTIF TECHNIQUE SOMMAIRE DE LA RESIDENCE SENIORS NIVEAUX 1 à 8 1- CARACTERISTIQUES TECHNIQUES GENERALES DE L IMMEUBLE 1.1.- Infrastructure 1.1.1-Fondations

Plus en détail

QUARTIER «WUNNEN AM PARK» 40-48 RUE GUILLAUME CAPUS L-4071 ESCH-SUR-ALZETTE

QUARTIER «WUNNEN AM PARK» 40-48 RUE GUILLAUME CAPUS L-4071 ESCH-SUR-ALZETTE VENTE SUBVENTIONNÉE RÉSIDENCE - LOT 5N Rue Sophie Germain Rue Florence Nightingale Rue Blaise Pascal RESIDENCE + COMMERCES IMPLANTATION NO. APPARTEMENT ETAGE NOMBRE CH. À C. Surface utile d habitation

Plus en détail

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé

Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé Château Sainte-Suzanne, France : mêler architecture contemporaine et monument classé FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château centre d interprétation de l architecture et du patrimoine Localisation

Plus en détail

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX

ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX ORIENTATION D AMENAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIECE 3-12 SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX 1 LE SECTEUR ANCIENNE ECOLE DES FINS RUE MARC LEROUX LOCALISATION GEOGRAPHIQUE DU SECTEUR CONCERNE

Plus en détail

AVIS DE PUBLICITE MARCHE DE L UNIVERSITE PARIS SORBONNE

AVIS DE PUBLICITE MARCHE DE L UNIVERSITE PARIS SORBONNE AVIS DE PUBLICITE MARCHE DE L UNIVERSITE PARIS SORBONNE Ref : 2015PM82 Type de produit : 71317100 Services de conseil en protection et en matière d incendie et d explosion Objet du marché: Désignation

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune du Blanc-Mesnil Plan Local d Urbanisme Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) Vu pour être annexé à la Délibération du Conseil Municipal du 16 juillet 2015 arrêtant le

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus. Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015.

Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus. Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015. Enquête publique du 02/ 02/2015 au 16/ 02/2015 inclus Commission de concertation : le mercredi 04 mars 2015. TRAVAUX ENVISAGÉS : Demande de permis d urbanisme pour la démolition de deux maisons unifamiliales

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS. Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS. Septembre 1994.

DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS. Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS. Septembre 1994. DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS Septembre 1994 Septembre 1994 Ministère de l Equipement, des Transports et du Tourisme Ministère de

Plus en détail

réno25 Votre partenaire pour la rénovation de fenêtres

réno25 Votre partenaire pour la rénovation de fenêtres réno25 Votre partenaire pour la rénovation de fenêtres présentation du produit réno25 Le rôle de la fenêtre est primordial en architecture : elle habille la façade, lui donne son caractère, éclaire les

Plus en détail

Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe

Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe Petit lycée, actuellement immeuble à logements et salles de classe 8 rue Pierre-Veyrat Chambéry Dossier IA73003805 réalisé en 2014 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du

Plus en détail

ESCH-NONNEWISEN QUARTIER «WUNNEN AM PARK» MAISONS UNIFAMILIALES (LOT 5N) VENTE SUBVENTIONEE

ESCH-NONNEWISEN QUARTIER «WUNNEN AM PARK» MAISONS UNIFAMILIALES (LOT 5N) VENTE SUBVENTIONEE VENTE SUBVENTIONEE Rue Sophie Germain Rue Florence Nightingale Rue Blaise Pascal Vente Subventionnée - Maisons disponibles Vente Subventionnée - Maisons vendues Vente non-subventionnée Location non-subventionnée

Plus en détail

LICENCE Génie civil (construction bois architecture et urbanisme bioclimatiques)

LICENCE Génie civil (construction bois architecture et urbanisme bioclimatiques) Contacts : www.physer.eu toufike.henni-chebra@cnam.fr annie.chappelet@cnam.fr tél. 06 73 66 00 67 LICENCE Génie civil (construction bois architecture et urbanisme bioclimatiques) 1. GÉNIE CIVIL (FONDAMENTAUX)

Plus en détail

Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques

Jacques Moulin, architecte en chef des monuments historiques 43. Mobilier national, Manufacture nationale des Gobelins, Paris - Schéma directeur - Travaux Mobilier national - Travaux manufacture nationale des Gobelins et nouvelles manufactures 43.1/ Schéma directeur

Plus en détail

Les Devantures commerciales dans le Val-de-Marne RECOMMANDATION POUR LES DEVANTURES

Les Devantures commerciales dans le Val-de-Marne RECOMMANDATION POUR LES DEVANTURES Les Devantures commerciales dans le Val-de-Marne RECOMMANDATION POUR LES DEVANTURES LA RUE Les devantures des commerces participent à la cohérence de la rue, elles respectent : Les limites du parcellaire

Plus en détail

page1 Mr et Mme x 2, rue xx xxx 34725 xxxxxx FRANCE Tél :xxxx xxxxx x

page1 Mr et Mme x 2, rue xx xxx 34725 xxxxxx FRANCE Tél :xxxx xxxxx x Mr et Mme x 2, rue xx xxx 34725 xxxxxx FRANCE Tél :xxxx xxxxx x DOCUMENT : CAHIER DES CHARGES INITIALES POUR LA RENOVATION D HABITATION PRINCIPALE Index : 1. Présentation avant travaux: 1.1 Famille : 1.2

Plus en détail

destination des constructions, la surface hors oeuvre nette...

destination des constructions, la surface hors oeuvre nette... Les pièces à joindre à un dossier de permis de construire NOTICE EXPLICATIVE Vous trouverez ci-dessous la nature et le détail d établissement des 8 pièces du formulaire nécessaire à l établissement du

Plus en détail

Plan d actions en direction des copropriétés du site historique de Lyon

Plan d actions en direction des copropriétés du site historique de Lyon Plan d actions en direction des copropriétés du site historique de Lyon VILLE DE LYON Direction de l Aménagement Urbain 1 Contexte Arial bold pour les titres Corps 32 Arial pour le texte Corps 25 Cinquante

Plus en détail

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation construction traditionnelle - grandes structures - rénovation QUI sommes nous? Fondée en 1994, l entreprise générale de construction BALFROID-MAG- NÉE réalise tous types de projets immobiliers : constructions

Plus en détail

Immeuble dit résidence Andromède

Immeuble dit résidence Andromède , Arâches-la-Frasse Flaine Forêt Références du dossier Numéro de dossier : Date de l'enquête initiale : 2006 Date(s) de rédaction : 2011 Cadre de l'étude : enquête thématique régionale Stations de sports

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

Ventilation naturelle de confort thermique

Ventilation naturelle de confort thermique d habitation Fiche d application : Ventilation naturelle de confort thermique Date Modification Version 04/02/2010 Document de travail pour la réunion de consultation des professionnels du 05/02/10 à St

Plus en détail

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité

L A T O U R D E P E I L Z Municipalité V I L L E D E L A T O U R D E P E I L Z Municipalité PRÉAVIS MUNICIPAL N 14/2015 le 9 septembre 2015 Concerne : Demande d'un crédit d'étude de Fr. 360'000.-- pour la transformation et la rénovation de

Plus en détail

ESCH-SUR-ALZETTE / NONNEWISEN MAISONS UNIFAMILIALES ET BI-FAMILIALES / VENTE PUBLIQUE

ESCH-SUR-ALZETTE / NONNEWISEN MAISONS UNIFAMILIALES ET BI-FAMILIALES / VENTE PUBLIQUE Réalisé en partenariat avec la Ville d Esch-sur-Alzette, le nouveau quartier «Nonnewisen Wunnen am Park» offre à ses habitants des logements de haute qualité dans un environnement agréable, bordé d espaces

Plus en détail

la loge Location de La Loge Kluisstraat 86 - rue de l Ermitage B-1050 Brussels +32 (0)2 644 42 48 info@la-loge.be asbl-vzw architecture museum la loge

la loge Location de La Loge Kluisstraat 86 - rue de l Ermitage B-1050 Brussels +32 (0)2 644 42 48 info@la-loge.be asbl-vzw architecture museum la loge Kluisstraat 86 - rue de l Ermitage B-1050 Brussels +32 (0)2 644 42 48 info@la-loge.be Location de La Loge asbl-vzw architecture museum la loge Le bâtiment La Loge est un lieu de patrimoine unique, situé

Plus en détail

Commune de Saint Antonin de Lacalm

Commune de Saint Antonin de Lacalm AMENAGEMENT D'UNE MAIRIE PROGRAMME Commune de Saint Antonin de Lacalm - Le Bourg - 81120 SAINT ANTONIN DE LACALM Tél : 05 63 55 55 78 - Fax : 05 63 55 69 47 - Courriel : mairie.stantonindelacalm@e-kiwi.fr

Plus en détail

PROJET DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FÊTES

PROJET DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FÊTES Belfort, le 11 décembre 2014 PROJET DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FÊTES Par Damien Meslot, Député-Maire de Belfort La Salle des Fêtes, située place de la République, va faire l objet prochainement d importants

Plus en détail

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉGLISE PROTESTANTE UNIE D AIX EN PROVENCE 14 MARS 2015 VOTE SUR LES TRAVAUX DANS NOS LOCAUX

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉGLISE PROTESTANTE UNIE D AIX EN PROVENCE 14 MARS 2015 VOTE SUR LES TRAVAUX DANS NOS LOCAUX ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉGLISE PROTESTANTE UNIE D AIX EN PROVENCE 14 MARS 2015 VOTE SUR LES TRAVAUX DANS NOS LOCAUX L avancement sur 2014 Présentation des grandes lignes du projet à l AG 2014. Définition d

Plus en détail

LA MAISON. Maison ART UR Architectes Paris 14e. www.architecturedecollection.fr. Prix sur demande

LA MAISON. Maison ART UR Architectes Paris 14e. www.architecturedecollection.fr. Prix sur demande Prix sur demande Maison ART UR Architectes Paris 14e Année 2008 Surface 660 m 2 Chambre 3/4 Salle de bains 3/4 Garage 2 Jardin 27,70 m 2 LA MAISON Terrasse 1967 Piscine oui 15x3,20 m Conçue par l agence

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés» «Etude et maîtrise d œuvre de réhabilitation des bâtiments classés Monuments Historiques» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) «Diagnostic Monuments Historiques des bâtiments classés»

Plus en détail

AUH - ZONE A URBANISER

AUH - ZONE A URBANISER AUH - ZONE A URBANISER Il convient de se référer à la partie intitulée «Définitions et dispositions communes à toutes les zones».cette partie générale comprend : - des compléments à l application des articles

Plus en détail

RESTAURATION ET RÉNOVATION DE L HÔTEL COMMUNAL DE FOREST

RESTAURATION ET RÉNOVATION DE L HÔTEL COMMUNAL DE FOREST RESTAURATION ET RÉNOVATION DE L HÔTEL COMMUNAL DE FOREST ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES À MOBILITÉS RÉDUITES Présenté par : Mme Mariam El Hamidine Echevine : Egalité des chances Jeunesse Cohésion sociale

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Direction générale Statistique - Statistics Belgium Statistique des permis de bâtir North Gate bureau 05.B50 Boulevard du Roi Albert II 16 1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 tél. : 02/277.61.34

Plus en détail

LOT n 6 PLATRERIE - STAFF

LOT n 6 PLATRERIE - STAFF DOMFRONT EGLISE ST JULIEN Lot n 6 Plâtrerie - Staff - Page 1 Maître d'ouvrage VILLE DE DOMFRONT Hôtel de Ville Place Roirie 61700 DOMFRONT --------------------- EGLISE ST JULIEN RESTAURATION DU CLOCHER

Plus en détail

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER

Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER Avenue des Frênes 77 411 MONTEVRAIN NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE IMMOBILIER 1/6 LE NEST PARTIES COMMUNES CLOS COUVERT GROS OEUVRE : Fondations suivant étude géotechnique, Dallage béton armé, Réalisation

Plus en détail

Concilier économie d énergie & bâti ancien

Concilier économie d énergie & bâti ancien Concilier économie d énergie & bâti ancien Contact: Arthur Goubet Ingénieur 206 rue de Belleville / 75020 PARIS Tél. : 01.43.15.00.06 / Fax : 01.43.15.01.80 e-mail : mail@tribu-energie.fr - web : www.tribu-energie.fr

Plus en détail

IMéRA Réhabilitation et restructuration du site historique de l ancien Observatoire Longchamp Marseille (13)

IMéRA Réhabilitation et restructuration du site historique de l ancien Observatoire Longchamp Marseille (13) IMéRA - Réhabilitation et restructuration du site historique de l ancien Observatoire Longchamp Marseille (13) E. Leteissier 1 IMéRA Réhabilitation et restructuration du site historique de l ancien Observatoire

Plus en détail

Hôtel de voyageurs, Hôtel Prunier, puis Hôtel de la Couronne

Hôtel de voyageurs, Hôtel Prunier, puis Hôtel de la Couronne , Aix-les-Bains Centre historique 7-9 rue Albert er, 9 square du Temple de Diane Références du dossier Numéro de dossier : IA73236 Date de l'enquête initiale : 24 Date(s) de rédaction : 24 Cadre de l'étude

Plus en détail

DEFINITIONS. ALIGNEMENT VERTICAL - composition dans une façade des ouvertures situées dans le même axe vertical.

DEFINITIONS. ALIGNEMENT VERTICAL - composition dans une façade des ouvertures situées dans le même axe vertical. Annexe 1 DEFINITIONS A ACCES - pour être constructible, tout terrain doit avoir accès à une voie (voir ce mot) publique ou privée, soit directement, soit par l intermédiaire d un passage aménagé sur fonds

Plus en détail

02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes

02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes 02 règlement communal de la publicité, des enseignes et pré-enseignes Le règlement de la publicité, des enseignes et pré-enseignes a été élaboré dans le cadre des dispositions du code de l Environnement,

Plus en détail

Rectorat de l académie de Poitiers. Une histoire riche

Rectorat de l académie de Poitiers. Une histoire riche Rectorat de l académie de Poitiers Une histoire riche Un voyage de deux siècles dans Poitiers De l hôtel de préfecture au site de Montierneuf Vers les années 1810, le rectorat dispose d un bureau et d

Plus en détail

4) TERRASSES Ossature béton coulé sur place. L acrotère revêtu de pierres naturelles et de briques, similaires aux façades.

4) TERRASSES Ossature béton coulé sur place. L acrotère revêtu de pierres naturelles et de briques, similaires aux façades. GROS-OEUVRE FERME 1) FONDATIONS Fondation sur semelles en béton armé Dalles, voiles mitoyens et murs extérieurs des sous-sols en béton armé (jusqu à hauteur du rez-de-chaussée) Aux étages, dalles en béton

Plus en détail

Un emplacement rare pour une situation d avenir

Un emplacement rare pour une situation d avenir Plan Masse Paysager Visuel laissé à la libre interprétation de l artiste Plan Rez-de-chaussée Plan 1 er etage Plan 2 e etage SCI ATRIA Descriptif sommaire des ouvrages et prestations Suivant plans P.C.

Plus en détail

ETEL. La Villa d Etel

ETEL. La Villa d Etel ETEL La Villa d Etel Au centre et au calme, le charme d une petite résidence un emplacement et un site exceptionnels pour un port de charme Etel bénéficie d une situation exceptionnelle à l orée d un des

Plus en détail

Bâtiment MENUISIER FABRICANT

Bâtiment MENUISIER FABRICANT Bâtiment MENUISIER FABRICANT MENUISIER FABRICANT Le menuisier fabricant réalise des menuiseries intérieures (portes, mezzanines, parquets, escaliers, rangements) et extérieures (portes, fenêtres, volets,

Plus en détail

2. Le local decoration et architecture

2. Le local decoration et architecture 2. Le local decoration et architecture 2.1. Le fast food traditionnel De nombreux fast food ont encore une décoration d intérieur assez classique : - banquette old fashion et souvent peu confortables -

Plus en détail

Une maison... L architecte Thierry Noben connaît

Une maison... L architecte Thierry Noben connaît CASAS 298 FR-008 (Noben) 8/03/07 17:33 Page 8 Une maison... Située dans un lotissement luxembourgeois, cette habitation construite par l architecte-bâtisseur Thierry Noben, se veut sans prétention, relativement

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Pourtant cette réponse architecturale repose sur des problématiques concrètes, que pose la maison individuelle et son empreinte.

NOTICE EXPLICATIVE. Pourtant cette réponse architecturale repose sur des problématiques concrètes, que pose la maison individuelle et son empreinte. C2XM25 NOTICE EXPLICATIVE Pour ce concours d idée d architecture «DUMANE IN CASA», nous vous proposons un projet que nous avons nommé : «Trois points de suspension». «Trois points de suspension» est un

Plus en détail

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE V - GÉRER L ÉNERGIE ET LUTTER CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LA SITUATION À PARIS V.1 - FAVORISER LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE La maîtrise de l énergie et plus largement la politique de lutte contre les changements

Plus en détail

Prix de vente : 280 000 Euros

Prix de vente : 280 000 Euros Visite du bien : 072081 Localisation : Violès Ville proche : Orange à 14 Km Autoroute : A7 à 15 Km Aéroport : Avignon Charmante villa entourée de vignes dans un petit village Provençal au cœur des Côtes

Plus en détail

VILLE DE SETE OPÉRATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE PNRQAD CENTRE-VILLE. «Programme National de Rénovation des Quartiers Anciens Dégradés»

VILLE DE SETE OPÉRATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE PNRQAD CENTRE-VILLE. «Programme National de Rénovation des Quartiers Anciens Dégradés» VILLE DE SETE OPÉRATION DE RESTAURATION IMMOBILIERE PNRQAD CENTRE-VILLE «Programme National de Rénovation des Quartiers Anciens Dégradés» Déclaration d Utilité Publique de Travaux Ilot Jaurès Selon Arrêté

Plus en détail

L adoption du procès-verbal est reportée à la réunion du 16 mai 2012.

L adoption du procès-verbal est reportée à la réunion du 16 mai 2012. Procès-verbal de la réunion 12-08 du Comité consultatif pour la protection des biens culturels, tenue le 18 avril 2012 à 18 h 30, à la salle de conférence E-345, à l Hôtel de Ville, 4250, chemin de la

Plus en détail

longe l angle nord-ouest du site.

longe l angle nord-ouest du site. Villa Rotonda Goirle, Pays-Bas Architectes : Bedaux de Brouwer Architecten (Pieter Bedaux, Thomas Bedaux, Koen de Witte, Kees Paulussen, Rien Lagerwerf et Cees de Rooij) Maître d ouvrage : particulier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ

CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ CAHIER DES CHARGES POUR L ACCOMPAGNEMENT DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC DE 5ÈME CATÉGORIE AUX NOUVELLES NORMES D ACCESSIBILITÉ 1. CONTEXTE La loi du 11 février 2005 exprime le principe «d accès

Plus en détail

Bâtiment CHARPENTIER BOIS

Bâtiment CHARPENTIER BOIS Bâtiment CHARPENTIER BOIS CHARPENTIER BOIS Le charpentier bois conçoit, réalise et restaure charpentes, aménagements de combles et bâtiments à ossature bois. Métier Le charpentier bois réalise la structure

Plus en détail

Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE

Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE 16 juin Ville de Rosny-sous-Bois ATELIER 2 : PATRIMOINE GLOSSAIRE Acrotère Dans l architecture classique, un acrotère est un ornement sculpté disposé au sommet d un fronton ou sur un pignon. Dans l architecture

Plus en détail

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal

COMMUNE D AVENCHES. Législature 2011-2016. Préavis municipal n 92 au Conseil communal COMMUNE D AVENCHES Municipalité Législature 2011-2016 Préavis municipal n 92 au Conseil communal «Projet de rénovation du bâtiment de l Hôtel de Ville Choix des variantes» Approuvé en séance de Municipalité

Plus en détail

Enseignement. Lycée Ambroise Brugière. Clermont Ferrand

Enseignement. Lycée Ambroise Brugière. Clermont Ferrand Enseignement RÉFÉRENCES Lycée Ambroise Brugière Clermont Ferrand Simplicité et fonctionnalité qualifient le nouveau Lycée Ambroise Brugière de Clermont Ferrand. Forme, structure et matériaux ont été entièrement

Plus en détail

REFERENTIEL DU CONCOURS

REFERENTIEL DU CONCOURS REFERENTIEL DU CONCOURS 25 e CONCOURS 2013-2015 Groupe III Classe 9 MACONNERIE L ŒUVRE LES CONDITIONS A REMPLIR LES MODALITES DE REALISATION DES EPREUVES LE REFERENTIEL DES COMPETENCES. I. POURQUOI SE

Plus en détail

Eco-Village Toubab-Dialaw

Eco-Village Toubab-Dialaw Eco-Village Toubab-Dialaw L éco-village de Toubab Dialaw est situé à environ 1km de la mer sur une colline et à 2,5km du centre village de Toubab Dialaw. Les 2ha de terrain permettront de développer une

Plus en détail

sport nature équitation Centre Equestre et Poney-club Présentation de la réalisation Le bâtiment d accueil 1. Réflexion de départ.

sport nature équitation Centre Equestre et Poney-club Présentation de la réalisation Le bâtiment d accueil 1. Réflexion de départ. Créé de toutes pièces en 2001, par Yanka Nadobny et Gilles Coladon, à Nages et Solorgues (30), Kalinka est un centre équestre et un poney club où l on prend le temps de découvrir et comprendre les poneys

Plus en détail

Maison, dite le Chalet des Roses

Maison, dite le Chalet des Roses Maison, dite le Chalet des Roses 20 chemin de Bellevue Les Coteaux Aix-les-Bains Dossier IA73002153 réalisé en 2013 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

4 LOGEMENTS JEAN-BAPTISTE LACOUDRE ARCHITECTURES 1/ LOGEMENT SOCIAL 2/ CABANE 3/ MAISON DE VILLE 4/ RESIDENCE DE TOURISME

4 LOGEMENTS JEAN-BAPTISTE LACOUDRE ARCHITECTURES 1/ LOGEMENT SOCIAL 2/ CABANE 3/ MAISON DE VILLE 4/ RESIDENCE DE TOURISME 4 LOGEMENTS JEAN-BAPTISTE LACOUDRE ARCHITECTURES 1/ LOGEMENT SOCIAL 2/ CABANE 3/ MAISON DE VILLE 4/ RESIDENCE DE TOURISME / 15 LOGEMENTS PARIS (10e) Le programme prévoit la construction de 15 logements

Plus en détail

la maison du livre place des Hauts Fourneaux Esch-sur-Alzette

la maison du livre place des Hauts Fourneaux Esch-sur-Alzette la maison du livre place des Hauts Fourneaux Esch-sur-Alzette la maison du livre En tant que bibliothèque universitaire moderne la Maison du Livre représente un ensemble de services organisés autour d

Plus en détail

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier

PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE. Guide pratique du particulier PERMIS DE CONSTRUIRE ET DECLARATION PREALABLE Guide pratique du particulier Envie de vous lancer dans un projet de construction neuve? Envie d aménager vos locaux ou de modifier votre façade? Vous êtes

Plus en détail

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT

PLAN D EXTENSION. «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT PLAN D EXTENSION «En Dallaz Les Assenges» REGLEMENT Règlement du plan d extension partiel s appliquant aux secteurs «En Dalaz» et «Les Assenges» et modifiant le règlement des zones de villas, de l ordre

Plus en détail

Statistique des permis de bâtir

Statistique des permis de bâtir Direction générale Statistique - Statistics Belgium Statistique des permis de bâtir North Gate bureau 05.B50 Boulevard du Roi Albert II 16 1000 Bruxelles Numéro d entreprise: 0314.595.348 tél. : 02/277.61.34

Plus en détail

DUMAZER & LAFALLISSE ARCHITECTES

DUMAZER & LAFALLISSE ARCHITECTES DUMAZER & LAFALLISSE ARCHITECTES ADRESSE // 205 BIS BOULEVARD RASPAIL 75014 PARIS MAIL // AGENCE@DUMAZER-LAFALLISSE.FR SITE // WWW.DUMAZER-LAFALLISSE.FR ASSOCIE 1 // MARION DUMAZER TEL // 06 83 31 18 04

Plus en détail

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant la vente du Petit-Hôtel à Chaumont

Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant la vente du Petit-Hôtel à Chaumont ENVIRONNEMENT 08-019 Rapport du Conseil communal au Conseil général concernant la vente du Petit-Hôtel à Chaumont Madame la Présidente, Mesdames, Messieurs, 1. Historique (Du 15 septembre 2008) A l origine,

Plus en détail

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux.

Justifier des choix réalisés pour les travaux au regard de la consommation et de la maîtrise de l énergie et de l eau, du choix des matériaux. Annexe Prise en compte de la démarche de développement durable et solidaire pour les opérations de moins de 15 logements Grille du référentiel départemental Justifier des choix réalisés pour les travaux

Plus en détail

Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor

Projet de réhabilitation des façades du quai de Podor Partenariat entre les Conseils Régionaux de Saint Louis/Sénégal et Rhône Alpes/France en collaboration avec Le Syndicat d initiative de Saint Louis du Sénégal et Podor Rive Gauche Projet de réhabilitation

Plus en détail

Résidences Soldanella à Ovronnaz

Résidences Soldanella à Ovronnaz Résidences Soldanella à Ovronnaz D ossier de vente Constructeur : H+H Sion SA - Chemin St-Hubert 5 1950 Sion 027/327.43.20 hhsion@netplus.ch Renseignements : Amandine Verschaeve Pont de Pierre 1610 1911

Plus en détail

LES PORTES ET LES FENÊTRES

LES PORTES ET LES FENÊTRES FICHE PATRIMOINE LES PORTES ET LES FENÊTRES Ce que tout propriétaire doit savoir en LES PORTES ET LES FENÊTRES PRÉSERVER LE CACHET DU PLATEAU Chaque immeuble, même le plus modeste, fait partie du patrimoine

Plus en détail