AllJoist Prefabricated I-Joists

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "AllJoist Prefabricated I-Joists"

Transcription

1 Rapport d'évaluation CCMC R RÉPERTOIRE NORMATIF : Publié : Réévalué : Réévaluation : Réévaluation en cours AllJoist Prefabricated I-Joists 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est d'avis que le produit «AllJoist Prefabricated I- Joists», lorsqu'il est utilisé comme solive de plancher et de toit selon les conditions et restrictions énoncées à la section 3 du présent rapport, est conforme au Code national du bâtiment 2005 : l'alinéa )a) de la division A, lorsqu'on emploie les solutions acceptables suivantes de la division B : paragraphe ) Norme (CAN/CSA-O86-01, pour l'évaluation des solives en I prescrite par le CNB); l'alinéa )b) de la division A constituant une solution de rechange permettant d'atteindre au moins le niveau minimal de performance exigé par la division B dans les domaines définis par les objectifs et les énoncés fonctionnels attribués aux solutions acceptables suivantes : paragraphe ) Portées des chevrons, des solives et des poutres (c.-à-d. comme solution de rechange aux solives de plancher). Cette opinion est fondée sur l'évaluation, par le CCMC, des éléments de preuve techniques fournis à la section 4.1 par le titulaire du rapport. La décision n o (12787-R) autorisant l'utilisation de ce produit en Ontario, sous réserve des modalités qu'elle contient, a été rendue par le ministre des Affaires municipales et du Logement le (révisée le ) en vertu de l'article 29 de la Loi de 1992 sur le code du bâtiment (consulter la décision pour connaître les modalités). Cette décision est assujettie à des examens ainsi qu'à des mises à jour périodiques. 2. Description Solive de bois en I préfabriquée offerte en douze modèles et qui incorpore des matériaux de semelles joints par entures multiples à l usine. Le produit est formé de deux semelles continues en bois d œuvre collées à une âme en OSB de 9,5 mm ou de 11,1 mm d épaisseur conforme aux exigences qualitatives de Boise Cascade Wood Products, L.L.C. Les semelles sont soit de qualité brevetée Alljoist (APG), soit classées par contrainte mécanique (MSR) en usine. Elles peuvent être soit en bois d œuvre plein scié, soit en bois composite breveté collé sur la face. Le produit est offert en hauteurs allant de 235 mm à 610 mm. Voir le tableau 2.1 pour les dimensions et les qualités des semelles

2 L âme et la semelle sont assemblées en embouvetant l âme profilée en OSB dans une rainure profilée pratiquée au centre de la face large de la semelle (semelles supérieure et inférieure). Les joints semelle-semelle assemblés par enture multiple, âme-âme et âme-semelle sont collés à l aide d un adhésif à base de polymère en émulsion combiné à un polyuréthane (voir le rapport CCMC R). Les joints âme-âme et âme-semelle de tous les modèles AJS peuvent être liés au moyen d'un adhésif fait de phénol-résorcinol (CCMC L ou CCMC L). Exception faite des modèles AJS-30 et AJS-200, les joints semelle-semelle assemblés par entures multiples de tous les autres modèles AJS peuvent être liés au moyen d'un adhésif fait de phénol-résorcinol (CCMC L). Tableau 2.1 Dimensions des semelles et qualités des modèles «AllJoist Prefabricated I-Joists» Produit Hauteur (mm) Épaisseur de l'âme (mm) Dimension de la semelle (mm) Qualité 1 AJS-5 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 APG AJS-10 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 APG AJS-20 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 MSR AJS-25 de 241 à 406 9,5 38,1 x 89 MSR AJS-25 de 457 à ,1 38,1 x 89 MSR AJS-30 de 457 à ,1 38,1 x 89 MSR AJS-140 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 MSR AJS-150 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 MSR AJS-160 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 MSR AJS-170 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 MSR AJS-180 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 MSR AJS-190 de 235 à 406 9,5 38,1 x 63,5 MSR AJS-200 de 241 à 406 9,5 38,1 x 63,5 MSR 1. Les semelles en bois d'oeuvre classées APG et MSR sont brevetées. 3. Conditions et restrictions L'opinion sur la conformité fournie par le CCMC à la section 1 se limite à l'utilisation du produit «AllJoist Prefabricated I-Joists» conformément aux conditions et restrictions énoncées ci-après. Le produit est conçu pour être utilisé dans les structures, comme solive de plancher, uniquement en milieu sec Tous les produits en bois d œuvre, les panneaux dérivés du bois et les produits en bois d ingénierie exclusifs ne doivent être utilisés qu en milieu sec. «Milieu sec» signifie un milieu d utilisation où la teneur en eau d équilibre du bois ne dépasse pas 15 % sur une période de 1 an et 19 % en tout temps. Le bois contenu à l intérieur de bâtiments secs, chauffés ou non, a généralement une teneur en eau d équilibre variant entre 6 % et 14 %, selon la saison et la localité. Pendant la construction, tous les produits de bois devraient être protégés des intempéries dans la mesure du possible afin de s assurer que la teneur en eau du bois ne dépasse pas 19 %, conformément à l article Teneur en eau, division B, CNB Les détails techniques d avant-projet qui suivent ont été fournis au CCMC par Boise Cascade Wood Products, L.L.C. dans le but de démontrer que le produit peut être utilisé dans des bâtiments visés par la partie 9 du CNB et accepté par les autorités compétentes locales : - 2 -

3 i) Tableaux des portées de plancher précalculées de Boise Cascade Wood Products, L.L.C. Lorsque le produit est utilisé comme solive de plancher et chevron de toit à portée simple (unique) ou comme solive de plancher continue (multiple) ne supportant que des charges uniformément réparties, la mise en œuvre doit être conforme aux tableaux de portées (y compris les critères de vibration 1 ) contenus dans les documents intitulés : Maximum Allowable Floor Spans, mis à jour le 21 juillet 2009; et AllJoist Specifier Guide Includes AJS 140 / 20 / 25, daté du 15 avril Le produit doit être installé conformément aux directives des documents susmentionnés de Boise Cascade Wood Products, L.L.C. dans le cas des applications visées par la présente évaluation. Les applications exclues de ces directives doivent faire l objet d études techniques au cas par cas. 1. Lorsque la construction comprend une chape de béton ou des entretoises/cales et que les solives sont installées à la portée maximale, il est possible que les critères actuels de vibrations ne répondent pas à toutes les attentes des occupants. Il est recommandé de consulter Boise Cascade Wood Products, L.L.C. pour rajuster les portées applicables à ces types d installations, au besoin. ii) Détails d installation précalculés de Boise Cascade Wood Products, L.L.C. Les détails précalculés par Boise Cascade Wood Products, L.L.C. et contenus dans le document intitulé «AllJoist Specifier Guide Includes AJS 140 / 20 / 25», se limitent à la conception de bâtiments pour lesquels on ne dépasse pas les limites spécifiées concernant les points suivants : panneau de rive charge verticale max. (page 8); blocs anti-compression charge verticale max. (page 8); panneau de blocage charge verticale max. (page 8); exigences relatives aux raidisseurs d âme (page 10); tableaux des charges en porte-à-faux (pages 10 et 11); balcon en porte-à-faux (page 10); tableaux sur les trous d âme (page 9); détails d assemblage de toit (pages 12 et 13); et tableaux de charges de toit réparties uniformément (pages 14 et 15). iii) Caractéristiques techniques requises Dans le cas d applications structurales hors de la portée/des limites indiquées dans le document susmentionné de Boise Cascade Wood Products, L.L.C., ou à la demande des autorités compétentes, les dessins et documents connexes doivent porter le sceau d un ingénieur reconnu, expérimenté dans la conception d ouvrages en bois et autorisé à exercer en vertu des règlements provinciaux ou territoriaux pertinents. Les installations hors de la portée/des limites des points 3 i) et 3 ii) comprennent, sans toutefois s y limiter, les points suivants : les charges plus élevées ou les portées plus longues que celles qui sont spécifiées dans les détails précalculés du fabricant; les charges concentrées; les murs porteurs décalés; les zones où les charges dues au vent ou aux séismes sont élevées; les trémies d escaliers; - 3 -

4 la conception de poteaux et de poutres de murs porteurs lorsque la charge totale dépasse les valeurs spécifiées dans les tableaux de portées du CNB 2005 pour les solives de plancher ou de toit; et la conception de semelles de fondation lorsque la charge totale dépasse les valeurs spécifiées dans les tableaux de portées précalculées du CNB 2005 pour les solives de plancher ou de toit. L ingénieur doit établir ses calculs conformément à la norme CAN/CSA-O86 et peut se référer au Guide technique de la construction à ossature de bois publié par le Conseil canadien du bois. iv) Soutien technique offert par le fabricant Boise Cascade Wood Products, L.L.C. offre un soutien technique. Il est aussi possible de consulter l entreprise au sujet de l utilisation de cette solive en I préfabriquée et brevetée en composant l un ou l autre des numéros suivants : Téléphone : Télécopieur : Ce produit doit être identifié par la mention «CCMC R», apposée sur le côté de la semelle ou de l âme. Ce numéro du CCMC n est valable que s il apparaît de concert avec la marque de certification de la PFS Corporation, laquelle agira comme organisme tiers chargé de la certification de produit et de l'assurance de la qualité. Les solives endommagées ou défectueuses ne doivent pas être utilisées, à moins d être réparées conformément aux directives écrites du fabricant. 4. Éléments de preuve techniques Le guide technique du CCMC sur le produit «AllJoist Prefabricated I-Joists» décrit la nature des éléments de preuve techniques requis par le CCMC afin de lui permettre d'évaluer si un produit constitue une solution acceptable ou une solution de rechange, conformément au CNB Le titulaire du rapport a soumis : i) les résultats d'essais spécifiés par le CCMC et résumés à l'annexe; ii) les valeurs de calcul dérivées. Ces données ont été transmises au CCMC pour fins d'évaluation. Les essais ont été menés par des laboratoires indépendants reconnus par le CCMC. Les résultats d'essai correspondants se rapportant au produit «AllJoist Prefabricated I- Joists» sont résumés ci-après

5 4.1 Données relatives à la conformité au CNB 2005 sur le produit «AllJoist Prefabricated I- Joists» et qui sous-tendent l'opinion émise par le CCMC à la section Généralités Valeurs de calcul Tableau Résistances pondérées du produit 1 «AllJoist Prefabricated I-Joists» Réaction Modèle Résistance max. aux Réaction max. Coefficient Moment de Rigidité en pondérée au appuis aux appuis Hauteur de résistance flexion 6 de solive (mm) pondéré 2 cisaillement d extrémité intermédiaires EIx10 6 cisaillement sans sans (N-m) raidisseurs 4 raidisseurs 5 (kn-mm 2 K x 10 6 ) AJS , , ,1 AJS , , , ,1 AJS , , , , , ,7 AJS , , , , , ,7 AJS , , , ,1 AJS , , , ,1 AJS , , ,6-5 -

6 Tableau Résistances pondérées du produit 1 «AllJoist Prefabricated I-Joists» (suite) Réaction Modèle Résistance max. aux Réaction max. Coefficient Moment de Rigidité en pondérée au appuis aux appuis Hauteur de résistance flexion 6 de solive (mm) pondéré 2 cisaillement d extrémité intermédiaires EIx10 6 cisaillement sans sans (N-m) raidisseurs 4 raidisseurs 5 (kn-mm 2 K x 10 6 ) ,1 AJS , , , ,1 AJS , , , ,1 AJS , , , , ,1 AJS , , , , ,1 AJS , , ,0 1. Les résistances pondérées comprennent ø = 0,9, appliqué conformément à la norme CAN/CSA-O86. On peut obtenir du fabricant des données techniques ainsi que des tableaux de charges et de portées supplémentaires. 2. La résistance au moment de flexion ne peut être augmentée de quelque coefficient que ce soit qui serait approuvé par le CNB pour des éléments répétitifs. 3. Ces solives en I requièrent des raidisseurs à tous les points d appui. 4. Surface d'appui d'extrémité minimale de 38 mm (44,5 mm si la hauteur de la solive en I est 457 mm). 5. Surface d'appui intermédiaire minimale de 89 mm. 6. La rigidité en flexion est fondée sur la valeur E sans cisaillement

7 Titulaire du rapport : Usine(s) : Boise Cascade Wood Products, L.L.C. 455 Fénelon Boulevard, Suite 102 Dorval QC H9S 5T8 Tél. : Téléc. : Saint-Jacques, Nouveau-Brunswick Pohenegamook, Québec Le présent rapport est produit par le Centre canadien de matériaux de construction, un programme de l'institut de recherche en construction, Conseil national de recherches du Canada. Le rapport doit être lu dans le contexte du Recueil d'évaluations de produits du CCMC dans sa totalité, y compris mais non de façon limitative l'introduction qui contient des informations importantes concernant l'interprétation ainsi que l'utilisation des rapports d'évaluation du CCMC. Les lecteurs doivent s'assurer que ce rapport est à jour et qu'il n'a pas été annulé ni remplacé par une version plus récente. Prière de consulter le site ou de communiquer avec le Centre canadien de matériaux de construction, Institut de recherche en construction, Conseil national de recherches du Canada, 1200, chemin de Montréal, Ottawa, Ontario, K1A 0R6. Téléphone : Télécopieur : Le CNRC a évalué le matériau, produit, système ou service décrit ci-dessus uniquement en regard des caractéristiques énumérées cidessus. L'information et les opinions fournies dans le présent rapport sont destinées aux personnes qui possèdent le niveau d'expérience approprié pour en utiliser le contenu. Le présent rapport ne constitue ni une déclaration, ni une garantie, ni une caution, expresse ou implicite, et le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) ne fournit aucune approbation à l'égard de tout matériau, produit, système ou service évalué et décrit ci-dessus. Le CNRC ne répond en aucun cas et de quelque façon que ce soit de l'utilisation ni de la fiabilité de l'information contenue dans le présent rapport. Le CNRC ne vise pas à offrir des services de nature professionnelle ou autre pour ou au nom de toute personne ou entité, ni à exécuter une fonction exigible par une personne ou entité envers une autre personne ou entité

8 ANNEXE A Les valeurs de calcul obtenues lors des essais de conformité à la norme ASTM-D , «Standard Specification for Establishing and Monitoring Structural Capacities of Prefabricated Wood I-Joists», tel que spécifié dans la norme CAN/CSA-O86-01, «Règles de calcul des charpentes en bois», sont résumées ci-dessous. Les portées des solives précalculées publiées par le fabricant ont ensuite été calculées conformément à la norme CAN/CSA-O86. Tableau A1. Informations supplémentaires sur les essais réalisés sur le produit «AllJoist Prefabricated I-joists» Propriété Informations sur les essais Résistance au cisaillement Résistance au moment de flexion Rigidité La résistance au cisaillement du produit a été établie au moyen d essais conformément à la norme ASTM-D Des essais de qualification et de contrôle de la qualité ont servi à établir le coefficient de variation applicable, CV w, et le coefficient de normalisation de fiabilité tiré du tableau de la norme CAN/CSA-O86 a servi à déterminer la résistance spécifiée. Les essais de qualification relatifs à la résistance au moment de flexion ont été effectués selon les principes analytiques prescrits dans la méthode ASTM-D Des essais de qualification et de contrôle de la qualité ont servi à établir le 5 e centile selon une distribution normale. Le coefficient de variation Weibull, CV w, a été normalisé à un taux conservateur de 15 %, et le facteur de normalisation de fiabilité tiré du tableau de la norme CAN/CSA-O86 a servi à déterminer la résistance spécifiée. On a soumis des échantillons de diverses hauteurs à un programme d essais de flexion pour confirmer la rigidité du produit. On a utilisé la formule suivante pour prédire la flèche à mi-portée : où EI = E x I sans cisaillement du tableau, w = charge uniforme (kn/m), L = portée (mm), K = coefficient de fléchissement par cisaillement. Joints d about Les joints d about ont été évalués dans le cadre de l essai de traction des semelles. Les semelles sont assemblées par entures multiples en usine, et des essais de traction sont effectués régulièrement. Fluage On a mené des essais de résistance au fluage sur des échantillons du produit conformément à la méthode ASTM-D 5055; deux échantillons de chacun des modèles de solives en I ont été soumis à une charge équivalant à 1,5 fois le moment de résistance de calcul. La reprise élastique doit être supérieure à 90 % du fléchissement sous une charge se situant entre une charge équivalant à 1,5 fois la charge totale et la charge permanente élémentaire (20 % de la charge de calcul). Longueur d appui Au moins dix échantillons ont été soumis à des essais visant trois longueurs d appui, avec des solives en I de hauteur variée, y compris les hauteurs les plus élevées. Une régression linéaire a été réalisée à l aide des moyennes des hauteurs soumises aux essais afin d obtenir le reste des valeurs. Des solives ont été soumises à des essais visant à confirmer la pertinence de longueurs d appui d'extrémité minimales de 38 mm (44,5 mm pour les solives en I dont la hauteur est 457 mm) et de 89 mm. Des essais de qualification ont servi à établir le coefficient de variation applicable, CV w, et le facteur de normalisation de fiabilité tiré du tableau de la norme CAN/CSA-O86 a servi à déterminer la résistance spécifiée

9 Tableau A1. Informations supplémentaires sur les essais réalisés sur le produit «AllJoist Prefabricated I-joists» (suite) Propriété Informations sur les essais Qualification de l adhésif Matériau utilisé pour l'âme Assurance de la qualité en cours de fabrication Les joints semelle-semelle assemblés par enture multiple, âme-âme et âme-semelle sont liés à l aide d un adhésif à base de polymère en émulsion combiné à un polyuréthane (voir le rapport CCMC R). Les joints âme-âme et âme-semelle de tous les modèles AJS peuvent être liés au moyen d'un adhésif fait de phénol-résorcinol (CCMC L ou CCMC L). Exception faite des modèles AJS-30 et AJS-200, les joints semellesemelle assemblés par entures multiples de tous les autres modèles AJS peuvent être liés au moyen d'un adhésif fait de phénol-résorcinol (CCMC L). Le matériau utilisé pour l'âme est conforme aux normes CAN/CSA-O , «Revêtements intermédiaires de construction» et «Product Standard PS 2». Le programme d'assurance de la qualité en cours de fabrication englobe les exigences énoncées dans la norme ASTM-D Le programme est vérifié par l'organisme tiers, PFS Corporation, dans le cadre de la certification du produit. Le programme d'assurance de la qualité comprend aussi un classement exclusif, un échantillonnage au hasard et des essais continus en usine, L'organisme tiers de certification veille à ce que les mesures de contrôle de la qualité maintiennent les valeurs de calcul publiées pour chaque usine

Rapport d'évaluation CCMC 13459-R Isofoil

Rapport d'évaluation CCMC 13459-R Isofoil Rapport d'évaluation CCMC 3459-R Isofoil RÉPERTOIRE NORMATIF : 07 2 3.03 Publié : 202-09-27 Réévalué : 202--27 Révisé : 205-04-23 Réévaluation : 205-09-27. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material)

Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material) CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 13519-R Legerclad (Air Barrier Material) RÉPERTOIRE Réévalué Révisé Jamais Réévaluation Non : : NORMATIF : 07 27 09.02 Publié en : 2013-03-07 Réévaluation cours :

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 12713-R

Rapport d évaluation CCMC 12713-R Rapport d évaluation CCMC 12713-R RÉPERTOIRE NORMATIF 04 22 19.01 Publié 1995-11-29 Réévalué 2008-06-03 Réévaluation 2010-11-29,VREORF 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC)

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

Fiche technique CCMC 13530-L WALLTITE v.2

Fiche technique CCMC 13530-L WALLTITE v.2 CONSTRUCTION Fiche technique CCMC 13530-L WALLTITE v.2 Publication Réévaluation Révision Jamais Oui : : l'évaluation : 2010-09-13 Prochaine réévaluation : 2013-09-13 Réévaluation en cours Préface : Répertoire

Plus en détail

TJI MD s31 TJI MD s33 s47

TJI MD s31 TJI MD s33 s47 N o TJ-4510F GUIDE DU RÉDACTEUR DE DEVIS Solives Trus Joist MD TJI MD s31 TJI MD s33 TJI MD s47 EST DU CANADA Solives Trus Joist MD TJI MD fabriquées au Canada Grande surface de clouage Uniformes et prévisibles

Plus en détail

Monsieur le conseiller Michel Béland. Madame la conseillère Jocelyne Brossard

Monsieur le conseiller Michel Béland. Madame la conseillère Jocelyne Brossard PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINTE-CATHERINE RÈGLEMENT NUMÉRO 2011-01 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE CONSTRUCTION NUMÉRO 2011-00 DE FAÇON À INTÉGRER LE CODE DE CONSTRUCTION DU QUÉBEC ET LE CODE NATIONAL

Plus en détail

GUIDE DU CONCEPTEUR VERSA-LAM 2.0E

GUIDE DU CONCEPTEUR VERSA-LAM 2.0E CALCUL AUX ÉTATS LIMITES CANADA GUIDE DU CONCEPTEUR VERSALAM E Rapport d'évaluation CCMC 12472R VERSALAM Système de planchers et de toits de haute performance GCVL 2 Le SIMPLE FRAMING SYSTEM LE SYSTÈME

Plus en détail

Manuel de Conception pour Garde-corps

Manuel de Conception pour Garde-corps Manuel de Conception pour Garde-corps Pour Concepteurs, Ingénieurs, Architectes, Entrepreneurs, Installeurs www.allium.com Table de matière Introduction 2 Type de systèmes de garde corps.4 o Série 100

Plus en détail

Solives. Trus JoistMD

Solives. Trus JoistMD SOLUTIONS DE PLANCHER Solives SOLUTIONS DE TOITURE NOUVEAU POUR 2009! Les valeurs de portée sont augmentées pour donner une plus grande capacité de charge. Trus JoistMD TJIMD 110 TJIMD 210 TJIMD 230 TJIMD

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC R Nordic I-Joist Series

Rapport d'évaluation CCMC R Nordic I-Joist Series CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 13032-R Nordic I-Joist Series RÉPERTOIRE NORMATIF : 06 17 33.01 Publication de l'évaluation : 2001-10-29 Réévaluation : 2014-02-26 Prochaine réévaluation : 2016-10-29

Plus en détail

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm.

.3 Tolérance de la fabrication des panneaux..1 ± 0,8 mm. Pour des longueurs de 1290mm..2 ± 1,6 mm. Pour des longueurs de 3048mm x 1290mm. EN ALUMINIUM page 1 de 8 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Clauses générales.1 Les clauses générales de ce contrat font partie intégrante des travaux de la présente section. 1.2 Critères de calculs.1 Les panneaux d aluminium

Plus en détail

Cahier des Prescriptions Techniques «Poutres en I»

Cahier des Prescriptions Techniques «Poutres en I» Commission chargée de formuler des Avis Techniques Groupe Spécialisé n 3 Structures, planchers et autres composants structuraux Cahier des Prescriptions Techniques «Poutres en I» Planchers et Toitures

Plus en détail

Agrément général de contrôle des constructions

Agrément général de contrôle des constructions Annexe 10 Document de synthèse relatif à la paille en tant que matériau isolant. INSTITUT ALLEMAND POUR LES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement public (de droit allemand) 10829 Berlin, le 10 février

Plus en détail

Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants

Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants Programme résidentiel d efficacité énergétique - Bâtiments existants (Anciennement appelé le Programme d amélioration énergétique des habitations existantes d Efficacité NB et le Programme d amélioration

Plus en détail

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans

Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations relatives à la qualité acoustique des écrans Recommandations ayant trait à la qualité acoustique des produits de construction utilisés dans les écrans Les recommandations relatives à la

Plus en détail

Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement. Rajouts. Guide concernant les plans à fournir à l appui d une demande de permis de construire

Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement. Rajouts. Guide concernant les plans à fournir à l appui d une demande de permis de construire Service de l urbanisme, des biens et de l aménagement Rajouts Guide concernant les plans à fournir à l appui d une demande de permis de construire Août 2004 1table des matières Introduction 2 Plan de terrain

Plus en détail

Bois SAFITM STRUCTURES DE BOIS À OSSATURE LÉGÈRE MURS DE REFEND POSSIBILITÉS DE CONCEPTION À LA LIMITE DE VOTRE IMAGINATION

Bois SAFITM STRUCTURES DE BOIS À OSSATURE LÉGÈRE MURS DE REFEND POSSIBILITÉS DE CONCEPTION À LA LIMITE DE VOTRE IMAGINATION SAFITM Bois STRUCTURES DE BOIS À OSSATURE LÉGÈRE MURS DE REFEND Le module SAFI Ossature légère est une technologie de génération paramétrique automatisée de haut niveau pour la création et l analyse de

Plus en détail

Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST)

Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST) Conseil national de recherches du Canada Vérification de la santé et de la sécurité au travail (SST) Vérification interne, CNRC SEPTEMBRE 2010 1.0 Sommaire et conclusion Contexte Ce rapport présente les

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067

Norme définitive. Conseil des normes actuarielles. Août 2012. Document 212067 Norme définitive Version définitive des Normes de pratique Révision des Normes de pratique applicables aux régimes de retraite Déclaration des renseignements concernant le coût supplémentaire et la sensibilité

Plus en détail

Chapes et dalles sur plancher bois

Chapes et dalles sur plancher bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Chapes et dalles sur plancher bois A. Onillon 1 Chapes et dalles sur plancher bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Chapes et dalles

Plus en détail

Certification des produits d'ingénierie

Certification des produits d'ingénierie Certification des produits d'ingénierie Sylvain Gagnon, ing. Chercheur Systèmes de construction 418-659 659-2647, poste 3102 sylvain.gagnon@qc.forintek.ca www.valuetowood.ca www.valeuraubois.ca Plan de

Plus en détail

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables

Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables Instruction complémentaire 52-107 Principes comptables et normes d audit acceptables PARTIE 1 INTRODUCTION ET DÉFINITIONS 1.1 Introduction et objet 1.2 Régime d information multinational 1.3 Détermination

Plus en détail

Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast

Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast Agrément / ETA (T) Agrément Berner Easyfast Article Number: 6641, 6643, 6644, 6645, 6646, 6647, 6648, 6649, 6650, 6652, 786, 788, 789, 791, 792, 793, 794, 796, 797, 798, 799, 811 Languages: fr BERNER_Agrément_/_ETA_(T)_Agrément_Berner_Easyfast_37581[PDF]_fr.pdf

Plus en détail

Schöck Isokorb modèle QS 10

Schöck Isokorb modèle QS 10 Schöck Isokorb modèle Schöck Isokorb modèle 10 Contenu Page Exemples d application 152 Dimensions 153 Platine frontale de la charpente métallique/armature complémentaire 154 Tableaux de dimensionnement/espacement

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

Pour la qualité des maçonneries en béton

Pour la qualité des maçonneries en béton Pour la qualité des maçonneries en béton www.cerib.com www.marque-nf.com www.fib.org www.capeb.fr www.umgo.ffbatiment.fr www.uncmi.org Ce document, destiné aux prescripteurs et aux entrepreneurs, a été

Plus en détail

Bulletin d'inspection des bâtiments

Bulletin d'inspection des bâtiments lletin d'inspection des bâtiments Adoption du Code national du bâtiment de 2010 et modifications connexes aux processus visant les exigences en matière d'efficacité énergétique Hiver 2015 lletin d'inspection

Plus en détail

Étude de code Règlementation 2

Étude de code Règlementation 2 Dans le cadre du cours Re glementation 2 Remis a : S. Denis Bergeron Par : Michel Asselin Kevin Pedneault Tommy Ve zina Date de la remise : 28 novembre 2012 1 Table des matières Contenu Introduction...

Plus en détail

ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-006

ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-006 ARRÊTÉ MUNICIPAL NO. A-006 En vertu de la Loi sur l'urbanisme et des autres pouvoirs qui lui sont dévolus, le conseil du Village de Cap-Pelé dûment réuni, adopte ce qui suit : 1.1 Le présent arrêté peut

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

Mémoire technique : Halle industrielle à Villars-Ste-Croix

Mémoire technique : Halle industrielle à Villars-Ste-Croix Mémoire technique : Halle industrielle à Villars-Ste-Croix Novembre 2008 Page : 1 / 6 Table des matières 1. Les données 2 2. Le travail demandé 3 3. La démarche 3 4. Résumé des sections et conclusion 7

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 19 décembre 2014 modifiant les modalités de validation d une démarche qualité

Plus en détail

Poutrelles en I et LVL SolidStart LP

Poutrelles en I et LVL SolidStart LP Poutrelles en I et LVL SolidStart LP Distribués au Canada par Taiga Building Products MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION PRODUITS DE BOIS D'INGÉNIERIE Conception utilisant les états limites SolidStart LP Guide

Plus en détail

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005)

Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement» (Août 2005) D i r e c t i v e r e l a t i v e a u x p r o d u i t s d e l a c o n s t r u c t i o n Evaluation de la conformité à la norme he N 12150-2 du «Verre de silicate sodo-calcique de sécurité trempé thermiquement»

Plus en détail

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage

Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Élaboration d une norme professionnelle nationale (NPN) et d outils d apprentissage Financé par le Gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils sectoriels Introduction et contexte :

Plus en détail

Avis Technique 2/10-1434*02 Add

Avis Technique 2/10-1434*02 Add Avis Technique 2/10-1434*02 Add Additif à l Avis Technique 2/10-1434 et 2/10-1434*01 Add Avant d utiliser ce système, il est indispensable de prendre connaissance de l Avis Technique 2/10-1434 en tenant

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE Version du 18.11.2013 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L ÉDUCATION ET DE LA CULTURE Direction Culture et créativité Unité Diversité et innovation culturelles MODÈLE DE CAHIER DES CHARGES POUR

Plus en détail

Prévention des chutes de toits. de haut. Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits.

Prévention des chutes de toits. de haut. Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits. DC 500-141-1 2008 (final).qxd 20/05/08 10:40 Page 1 Prévention des chutes de toits de haut Un accident est vite arrivé le danger est présent chaque jour pour les travailleurs en bordure des toits. Table

Plus en détail

Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers)

Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers) NM 10.1.009 Projet de Norme Marocaine 2014 Spécifications pour éléments de maçonnerie Éléments de maçonnerie en béton de granulats (granulats courants et légers) Norme Marocaine homologuée Par Décision

Plus en détail

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne

le conseil municipal de la Ville de Sainte-Anne VILLE DE SAINTE-ANNE-DE-BELLEVUE PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 763 RELATIF AUX PROJETS PARTICULIERS DE CONSTRUCTION, DE MODIFICATION OU D OCCUPATION D UN IMMEUBLE APPLICABLES À LA ZONE H-8. ATTENDU

Plus en détail

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant

Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance et au renouvellement du certificat de représentant Projet de règlement Loi sur la distribution de produits et services financiers (chapitre D-9.2, a. 200 par. 1 à 5, 6, 7 et 9 et a. 203 par.1, 3 à 6 ) Règlement modifiant le Règlement relatif à la délivrance

Plus en détail

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE

NOTE D INFORMATION TECHNIQUE NOTE D INFORMATION TECHNIQUE Concernant l installation des vérandas concernées par la RT 2012 en maisons individuelles Cette note a été établie à partir des textes réglementaires suivant : - Arrêté du

Plus en détail

Agrément Technique Européen ETA 13/0526

Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Agrément Technique Européen ETA 13/0526 Nom commercial Titulaire Site Internet Type générique et utilisation prévue du produit de construction DOLCEA i3 PCIM S.A. Rue du Péquet 54 5590 Achêne (Ciney) Belgique

Plus en détail

Guide de clôtures de piscine

Guide de clôtures de piscine Guide de clôtures de piscine ottawa.ca/enceintesdepiscine Le présent guide vous aidera à obtenir un permis pour l enceinte qui entoure votre piscine (voir la définition plus bas). En vertu du Règlement

Plus en détail

Open Joist TRIFORCE Series

Open Joist TRIFORCE Series Rapport d'évaluation CCMC 13474-R RÉPERTOIRE NORMATIF : 06 17 53.01 Publié : 2010-02-09 Révisé : 2010-08-26 Réévaluation : 2013-02-09 Open Joist TRIFORCE Series 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux

Plus en détail

Canplas WeatherPro Évents de toiture ProVentilator Section 07 72 24. Digicon Information Inc. Page 1

Canplas WeatherPro Évents de toiture ProVentilator Section 07 72 24. Digicon Information Inc. Page 1 Digicon Information Inc. Page 1 Cette section inclut les dispositifs d évacuation persiennés, préfabriqués, montés sur le toit, ajustables en fonction d une toiture inclinée de 3/12 à 12/12, fabriqués

Plus en détail

Version révisée n 3. Mars 2009. Remplace la version d octobre 2005

Version révisée n 3. Mars 2009. Remplace la version d octobre 2005 Bonnes Pratiques de Fabrication des Encres utilisées sur la face non en contact des aliments des emballages de denrées alimentaires et d articles destinés au contact des aliments Version révisée n 3 Remplace

Plus en détail

Le Projet des architectes de l APEC

Le Projet des architectes de l APEC Le Projet des architectes de l APEC Entrevue d évaluation pour les architectes de l APEC de l Australie et de la Nouvelle- Zélande Protocoles relatifs au processus de candidature pour un architecte de

Plus en détail

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs

Note sur le traitement des cas particuliers dans la réglementation thermique 2012 des bâtiments neufs MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES RÈGLEMENT SUR LES CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION Adopté par le conseil d administration le 25 mars 2009 et modifié le 17 juin 2015

Plus en détail

Sommaire des investissements nets comptabilisés pour le seuil 3, uniquement pour certains projets;

Sommaire des investissements nets comptabilisés pour le seuil 3, uniquement pour certains projets; Programme d infrastructures Fonds Chantiers Canada-Québec Instructions relatives à la réclamation finale dans le cadre des volets Grandes villes et Grands projets Généralités En vertu du Programme d infrastructures

Plus en détail

SECTION 16428-A TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION. TYPE CMP-A1 800 ampères maximum/600 V c.a. maximum

SECTION 16428-A TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION. TYPE CMP-A1 800 ampères maximum/600 V c.a. maximum TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION TYPE CMP-A1 800 ampères maximum/600 V c.a. maximum PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS 1.01 PORTÉE A. L'Entrepreneur devra fournir et installer, lorsque indiqué sur les dessins, un

Plus en détail

SECTION 16428-C TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION. TYPE Pow-R-Line C 400A À 2500A, 18 de Profond / 600 V c.a. maximum

SECTION 16428-C TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION. TYPE Pow-R-Line C 400A À 2500A, 18 de Profond / 600 V c.a. maximum TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION TYPE Pow-R-Line C 400A À 2500A, 18 de Profond / 600 V c.a. maximum PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS 1.01 PORTÉE A. L'Entrepreneur devra fournir et installer, lorsque indiqué sur

Plus en détail

Rapport annuel PRP. Rapport annuel 2012-2013 de la Loi sur la protection des renseignements personnels

Rapport annuel PRP. Rapport annuel 2012-2013 de la Loi sur la protection des renseignements personnels Rapport annuel PRP Rapport annuel 2012-2013 de la Loi sur la protection des renseignements personnels Bureau de l'accès à l'information et de la protection des renseignements personnels d'eacl Revision

Plus en détail

La présente ligne directrice énonce les attentes du BSIF en ce qui a trait à la mise en œuvre des exigences figurant dans la LSA et le Règlement.

La présente ligne directrice énonce les attentes du BSIF en ce qui a trait à la mise en œuvre des exigences figurant dans la LSA et le Règlement. Ligne directrice Objet : information à communiquer aux souscripteurs de polices à participation et aux souscripteurs de polices ajustables Catégorie : Saines pratiques commerciales et financières N o :

Plus en détail

Note de service À : De :

Note de service À : De : À : De : Note de service Tous les Fellows, affiliés, associés et correspondants de l Institut canadien des actuaires et autres parties intéressées A. David Pelletier, président Conseil des normes actuarielles

Plus en détail

Ministère des Ressources naturelles. PROGRAMME novoclimat 2.0 CADRE NORMATIF

Ministère des Ressources naturelles. PROGRAMME novoclimat 2.0 CADRE NORMATIF Ministère des Ressources naturelles PROGRAMME novoclimat 2.0 Volet «maison» CADRE NORMATIF 1 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme

Plus en détail

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle.

Bois lamellé-collés. Elément structurel obtenu par collage de lamelles de bois dont le fil est généralement parallèle. Bois de structure Bois lamellé-collés Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certification Acquis environnementaux Définition Elément structurel obtenu

Plus en détail

GUIDE DE L ACTUAIRE. Concernant la production du rapport sur l attestation de la ligne directrice de fonds propres - Assurance de personnes

GUIDE DE L ACTUAIRE. Concernant la production du rapport sur l attestation de la ligne directrice de fonds propres - Assurance de personnes GUIDE DE L ACTUAIRE Concernant la production du rapport sur l attestation de la ligne directrice de fonds propres - Direction principale de la surveillance des assureurs et du contrôle du droit d exercice

Plus en détail

Lignes directrices du candidat et de la fondation pour l'attribution de subventions de projets en pratique clinique, en jumelage 2013

Lignes directrices du candidat et de la fondation pour l'attribution de subventions de projets en pratique clinique, en jumelage 2013 1 Lignes directrices du candidat et de la fondation pour l'attribution de subventions de projets en pratique clinique, en jumelage 2013 Objectif Par cette initiative, la Fondation de musicothérapie du

Plus en détail

Guide technique pour la construction résidentielle Séries LPI 18, 20Plus, 32Plus, 36, 42Plus, 52Plus et 56

Guide technique pour la construction résidentielle Séries LPI 18, 20Plus, 32Plus, 36, 42Plus, 52Plus et 56 Poutrelles en I SolidStart LP MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION PRODUITS DE BOIS D'INGÉNIERIE Conception utilisant les états limites Poutrelles en I SolidStart LP Guide technique pour la construction résidentielle

Plus en détail

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits

Dernière modification : 5 février 2003. Nº du cours Titre du cours Structure et analyse de produits Devis de cours DEC - 570.C0 Design industriel NOM DU PROGRAMME Dernière modification : 5 février 2003 Nº du cours Titre du cours 203-570-SF Structure et analyse de produits Pondération Heures Préalables

Plus en détail

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau

Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les bâtiments à un seul niveau Phase avant-projet : Sélection de la stratégie d'ingénierie incendie appropriée pour les Les présentes informations traitent des approches d'ingénierie incendie les plus appropriées dans des cas spécifiques

Plus en détail

Annexe 9 : Accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants SOMMAIRE

Annexe 9 : Accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants SOMMAIRE Annexes à la circulaire interministérielle (NOR : LOGU0907226C) relative à l accessibilité des bâtiments d'habitation collectifs existants, et des établissements recevant du public et installations ouvertes

Plus en détail

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD

ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD ÉLARGISSEMENT ET RÉPARATION DES PONTS EN ARC NORD ET SUD SITUÉS SUR L AUTOROUTE 20 AU-DESSUS DE LA RIVIÈRE CHAUDIÈRE À SAINT-ROMUALD Jacques Blouin, ing. M. Sc. Directeur Ouvrage d art GENIVAR Société

Plus en détail

Fonds ontarien de promotion de la musique. Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts

Fonds ontarien de promotion de la musique. Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts Fonds ontarien de promotion de la musique Lignes directrices de la vérification/du rapport des coûts TABLE DES MATIÈRES Introduction 2 Niveaux d assurance 2 Exigences de la mission de vérification 3 Règles

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Trustwave Préparé par le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification dans le cadre du Schéma canadien d évaluation et de certification selon

Plus en détail

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE

PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE ET EXIGENCES EN MATIÈRE DE RENSEIGNEMENTS POUR TOUTE MODIFICATION PROPOSÉE AUX PROGRAMMES DÉSIGNÉS EN VERTU DE LA LOI SUR L ATTRIBUTION DE GRADES UNIVERSITAIRES DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONTENTS

Plus en détail

Téléphone:(819) 597-2047 Télécopieur:(819) 597-2554. Demande complétée le: Adresse: Nom: Tél.:

Téléphone:(819) 597-2047 Télécopieur:(819) 597-2554. Demande complétée le: Adresse: Nom: Tél.: ST-Aimé-du-Lac-des-Îles 871, Chemin Diotte ST-Aimé-Du-Lac-Des-Îles J0W 1J0 Téléphone:(819) 597-2047 Télécopieur:(819) 597-2554 FORMULAIRE DE PERMIS Demande de permis Demande débutée le: Saisie par: Type

Plus en détail

Agrément Technique Européen

Agrément Technique Européen Centre Scientifique et Technique du Bâtiment 84 avenue Jean Jaurès CHAMPS-SUR-MARNE F-77447 Marne-la-Vallée Cedex 2 Tél. : (33) 01 64 68 82 82 Fax : (33) 01 60 05 70 37 Autorisé et notifié conformément

Plus en détail

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520

Plateforme modulable TSCS Page 1 sur 22. Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 1 sur Note de conformité à la norme NF P93-520 Page 2 sur Sommaire 1 Modalités d application (extrait de la norme NF P93-520 du 11/97)... 4 2 Domaine d application... 4 3 Définitions... 7 3.1 Hauteur:...

Plus en détail

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre

Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre Solution constructive n o 1 Réduction de la transmission du son par les cloisons en plaques de plâtre par A.C.C. Warnock et J.D. Quirt On explique ici comment réduire la transmission acoustique par les

Plus en détail

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES

INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES INSTRUCTION GÉNÉRALE RELATIVE AU RÈGLEMENT 52-107 SUR LES PRINCIPES COMPTABLES, NORMES DE VÉRIFICATION ET MONNAIES DE PRÉSENTATION ACCEPTABLES TABLE DES MATIÈRES PARTIE TITRE PAGE PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES

LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES N o TJ-9500F GUIDE DU RÉDACTEUR DE DEVIS LINTEAUX, POUTRES ET COLONNES EST DU CANADA Comprend les produits Trus Joist MD TimberStrand MD LSL, Microllam MD LVL et Parallam MD PSL Qualité constante et rendement

Plus en détail

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés

Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits combinés EA-7/05 Guide EA pour l application de la norme ISO/CEI 17021:2006 pour les audits combinés Référence de la publication Guide EA pour l Application de la norme ISO/CEI 17021:2006 concernant les audits

Plus en détail

Information Circular Circulaire d information Ref. ICC/INF/2005/004. Date: 18 août 2005. 1. Étude de qualification des emplois

Information Circular Circulaire d information Ref. ICC/INF/2005/004. Date: 18 août 2005. 1. Étude de qualification des emplois Le Greffe The Registry Information Circular Circulaire d information Ref. ICC/INF/2005/004 Date: 18 août 2005 Étude de qualification des emplois achevée en mai 2005 La présente circulaire a pour objet

Plus en détail

Ce document contient de l'information et des champs de formulaire. Pour lire l'information, appuyez sur la flèche vers le bas à partir d'un champ de formulaire. Lignes directrices d'étude de viabilisation

Plus en détail

Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers

Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers CP-DG-17 Page 1 de 9 Politique relative aux contributions financières exigées des parents ou des usagers 1. Objet de la politique La présente politique s inscrit dans les pouvoirs et fonctions de la commission

Plus en détail

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2

ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I. Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 ANNEXES CODE DE LA CONSOMMATION ANNEXE I Annexe mentionnée à l article R. 312-0-0-2 Informations précontractuelles européennes normalisées en matière de crédit immobilier FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

Projet de M. et M me Dupont Construction d un garage et atelier

Projet de M. et M me Dupont Construction d un garage et atelier Projet de M. et M me Dupont Composition du dossier : Maquette 3D Et d autres documents sous formes de fichiers dans M:/BERTRAND/2TEB/Tableau /2TEBEE/Projet de M et M me DUPONT/ Technicien d Etudes du Bâtiment

Plus en détail

GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK

GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK GUIDE DU PROCESSUS D APPROBATION DES ACTIVITÉS MINIÈRES AU NOUVEAU-BRUNSWICK TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. COMITÉ PERMANENT DES MINES ET DE L ENVIRONNEMENT... 1 3. LE PROCESSUS D APPROBATION...

Plus en détail

Ministère de l Environnement Direction de la planification durable Division des sciences et de la planification

Ministère de l Environnement Direction de la planification durable Division des sciences et de la planification Ministère de l Environnement Direction de la planification durable Division des sciences et de la planification DOCUMENTATION SUR LE STOCKAGE DE PRODUITS PÉTROLIERS DANS UN SECTEUR PROTÉGÉ DU CHAMP DE

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Trustwave Network Access Control (NAC) version 4.1 et Central Manager Software version 4.1 Préparé par Le Centre de la sécurité des télécommunications à titre d organisme de certification

Plus en détail

Contrôle des soudures

Contrôle des soudures DESTINATAIRES : Ingénieurs responsables des structures en DT Ingénieurs et techniciens du Service de la conception et du Service de l entretien de la Direction des structures DATE : Le 4 juin 2009 OBJET

Plus en détail

Façades Fiches d Application

Façades Fiches d Application Fiches d Application Ventilées - Système de Ventilées - Viroclin Ventilées - Virocnail Ventilées - Système Mixte Consulter le Dossier Technique Viroc disponible dans www.viroc.pt, dans la langue FR, sur

Plus en détail

Ordre des Experts Comptables de Tunisie

Ordre des Experts Comptables de Tunisie Ordre des Experts Comptables de Tunisie Note d orientation sur les diligences du Commissaire aux Comptes d un établissement de crédit en matière de l obligation mise à sa charge par l article 3 de la circulaire

Plus en détail

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie

FERMACELL Firepanel A1. La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie FERMACELL Firepanel A1 La nouvelle dimension en fait de sécurité incendie Firepanel A1 La nouvelle plaque pare-feu de FERMACELL Partout en Europe, le choix exigé pour la finition sèche des bâtiments publics

Plus en détail

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP.

Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme un modèle de CCTP. IDE A LA REDACTION D UN CCTP : Prescriptions particulières PLANCHERS BAS Allotissement SE 26/07/2013 REAMBULE Ce document est une aide à la rédaction d un CCTP et ne doit en aucun cas être considéré comme

Plus en détail

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN

Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 SPECIMEN Voie Romaine F-57280 Maizières-lès-Metz Tél : +33 (0)3 87 51 11 11 Fax : +33 (0 3 87 51 10 58 PROCES-VERBAL PROCES-VERBAL DE CLASSEMENT n 13 A - 1044 - Révision 1 Résistance au feu des éléments de construction

Plus en détail

Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles

Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles Phase avant-projet : Murs légers en acier dans les structures résidentielles Ce document introduit l'utilisation de montants légers en acier pour les murs porteurs et les cloisons non structurales. Il

Plus en détail

Fabricant français de panneaux solaires. Notice d installation pour module équipé du cadre solrif

Fabricant français de panneaux solaires. Notice d installation pour module équipé du cadre solrif Fabricant français de panneaux solaires 20 13 Mars Notice d installation pour module équipé du cadre solrif 1 Introduction 2 Sécurité 3 Montage et Raccordement 4 Maintenance et Entretien 5 Caractéristiques

Plus en détail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail

Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Modèle de Contrat pour un Médecin du travail salarié d'un Service interentreprises de Santé au travail Adopté par le Conseil national de l Ordre des médecins Session des 30 et 31 janvier 2003 Entre : Monsieur

Plus en détail

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER

MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER MARCHE À SUIVRE POUR DEMANDER L ÉVALUATION DES TITRES DE COMPÉTENCES EN TRAVAIL SOCIAL OBTENUS À L ÉTRANGER Veuillez prendre note: L'évaluation de l'acts est acceptée dans toutes les provinces et les territoires

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES

DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES AUTO/IND/PLOMB DEMANDE D AUTORISATION DE DÉTENIR / UTILISER DES APPAREILS DE DÉTECTION DE PLOMB DANS LES PEINTURES CONTENANT DES SOURCES RADIOACTIVES Ce formulaire de demande concerne les demandes d autorisation

Plus en détail

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS

ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS ESSAIS COMPARATIFS DE STABILITE DIMENSIONNELLE SUR PARQUET CHENE CONTRECOLLE MASSIF ET MASSIF 3 PLIS 04/03/2014 Pour le compte de : Oakwood Import ZA La Croix Blanche 46200 Lachapelle-Auzac Contact : PFT

Plus en détail

PREAMBULE : Prescriptions générales relatives à la qualité de l eau

PREAMBULE : Prescriptions générales relatives à la qualité de l eau PRESCRIPTIONS GÉNÉRALES ET TECHNIQUES NÉCESSAIRES A L INDIVIDUALISATION DES CONTRATS DE FOURNITURE D EAU DANS LES IMMEUBLES COLLECTIFS D HABITATION ET LES ENSEMBLES IMMOBILIERS DE LOGEMENTS Conformément

Plus en détail