Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé. Journée nationale du 8 Novembre 2013"

Transcription

1 Déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé Journée nationale du 8 Novembre 2013

2 Déroulement de la journée

3 Déroulé de la journée 3 10h00-11h00 - Présentation des résultats de l évaluation du déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé, et des perspectives, EQR/Planète publique 11h00-12h30 - Ateliers en sous-groupes pour une réflexion sur les stratégies de déploiement à partir de 2014 Atelier 1 : Comment créer un environnement favorable pour favoriser l appropriation de la démarche qualité en région? Atelier 2 : Comment concrètement mettre en place la démarche qualité au sein de son association? 12h30-13h00 - Plénière Restitution des synthèses des ateliers Echanges avec la salle 13h00-14h00 - Déjeuner

4 Déroulé de la journée 4 14h00-15h45 - Ateliers en sous-groupes pour un travail sur les contenus et méthodes pédagogiques dans le cadre de l accompagnement à l appropriation Atelier 3 : Quels contenu et méthodes pédagogiques favoriser pour des formations de formateurs au niveau national et régional? Atelier 4 : Quels contenu et méthodes pédagogiques favoriser dans le cadre d un conseil méthodologique, d une sensibilisation? 15h45-16h00 - Pause 16h00-16h30 - Plénière Restitution des synthèses des ateliers Echanges avec la salle 16h45 - Clôture

5 Contexte et soutien à l appropriation

6 Contexte de la mise en place de la démarche qualité en promotion de la santé Un point de départ : 6 la Mesure 15 des Etats Généraux de la Prévention (EGP) (2006) Faciliter la mobilisation des associations qui interviennent en prévention : axe 1 : Amélioration des modalités de financement axe 2 : Mise en place de la démarche qualité pour les associations En pratique : - Coordination de l axe 2 confiée à l Inpes par la DGS - Suivi régulier dans le cadre du comité de suivi des mesures EGP piloté par la DGS ( )

7 Démarche Qualité en promotion de la santé 7 Définition : Processus global, systématique et continu qui permet d accroître la confiance dans la qualité Prévention de la non qualité par examen des points critiques (assurance qualité) Mobilisation de tout l organisme (management qualité)

8 Des enjeux partagés 8 (Re)donner confiance et du sens aux acteurs en promotion de la santé Inscrire la qualité au cœur des principes d organisation des activités d une structure et des préoccupations des acteurs en promotion de la santé

9 Soutien au déploiement de la démarche qualité 9 Objectif : Implanter progressivement la démarche qualité dans les associations intervenant en promotion de la santé (2009 à 2013) Objectifs quantifiés : Objectifs spécifiques : - 80% des grands réseaux - 30% des associations intervenant en promotion de la santé développer une «culture qualité» parmi les associations et les partenaires institutionnels du champ mettre en place la démarche qualité dans les associations en : développant les compétences internes dans les associations proposant un soutien et un accompagnement de proximité diffusant des outils opérationnels et adaptés aux associations (guide d autoévaluation) agissant pour créer un contexte favorable à la reconnaissance de cette initiative

10 Soutien : 5 leviers principaux - Conception partenariale et collaborative - Diversification progressive des outils pour répondre aux besoins - Soutien à l utilisation pour les personnes relais - Création d une synergie national/régional/local - Communication constante

11 1- Conception partenariale et collaborative Groupe de travail ( ) : inter associatif et institutionnel (DGS) contribuer à l élaboration du guide ( ) travailler aux diverses évolutions du processus, à sa diffusion et à sa valorisation ( ) 11 Groupe de rédaction de l ouvrage ( ) : 4 associations mettre à disposition les fondements théoriques et les analyses d expériences Instance d évaluation ( ) : associations, administrations nationales et régionales contribuer à l élaboration du protocole de l évaluation du déploiement participer à la co-définition des questions évaluatives précises à l issue de la phase exploratoire conduite par le prestataire suivre la réalisation des travaux (validation des livrables et réorientation si nécessaire) émettre un avis final sur le rapport d évaluation final remis par le prestataire soumis à la validation de la Directrice générale de l Inpes

12 2- Diversification progressive des outils pour répondre aux besoins 12 Un guide partagé Construit avec les associations sélectionnés via un appel à participation AIDES, ANITéA, ANPAA, CISS/AFD-AFH, CRIPS/CIRDD IDF, Défi santé nutrition, FNES, Holisme communication, MFPF Analyse littérature + outils existants Groupe de relecture Test : 40 associations Disponible gratuitement en version papier et version téléchargeable à remplir en format numérique (2009)

13 2- Diversification progressive des outils pour répondre aux besoins (2) Besoins identifiés: - mise à disposition des connaissances sur les fondements de la qualité, et plus particulièrement de la démarche qualité en promotion de la santé ouvrage Démarche qualité pour les associations intervenant en promotion de la santé (2013) - plaidoyer et présentation des ressources dépliant Démarche qualité en promotion de la santé (2013) - communication internationale version en anglais du guide d autoévaluation (2013)

14 3- Soutien à l utilisation pour les personnes relais 14 Développement des compétences Formation de formateurs : «Pool» de formateurs à l échelle nationale - Session co-construite et co-animée Inpes/associations Mise à disposition de ressources et mutualisation des pratiques - Kit pédagogique et espace collaboratif (plate forme numérique Agora) Inscription dans un cadre structurel - Un axe dans le cahier des charges PRC pour une appropriation à des fins pédagogiques et un accompagnement des acteurs

15 4- Création d une synergie entre le niveau national et régional 15 Un chapitre dédié dans l ouvrage Agences régionales de santé Financer, professionnaliser et coordonner la prévention : Autoévaluation de la qualité des actions en promotion de la santé menées par les associations Des présentations aux GRSP lors des journées nationales Une formation à destination de 2 ARS puis des sessions interrégionales

16 16 5- Communication en continu Un espace dédié sur le site Internet Inpes : Un dépliant Démarche qualité en promotion de la santé Une communication écrite : publication d articles dans Equilibre, La santé de l Homme, Horizon Pluriel Une communication orale : Journée de lancement, Interventions en région, Journées Fnes/Inpes, Journées PRC, Journées de la prévention

17 Aperçu général du processus d élaboration et de déploiement D après le rapport EQR/Planète publique 17

18 INPES Evaluation du déploiement de la démarche qualité Présentation synthétique des enseignements et préconisations de l évaluation Journée du 8 novembre 2013

19 Processus d évaluation du déploiement de la démarche qualité Une évaluation sur 10 mois Objectif : évaluer la pertinence, la cohérence et l efficacité du déploiement de la démarche qualité Calendrier de l évaluation : septembre 2012 / juin 2013 Démarche d évaluation Septembre / novembre 2012 : structuration du protocole et entretiens de cadrage Décembre / avril 2013 : collecte de données (cf. outils ci-contre) Mai/Juin2013:analysesetpréconisations OUTILS DE COLLECTE Une analyse documentaire approfondie(documents stratégiques, bilans et outils de reportingdesprc, documents de suivi du dispositif ) Unevingtaine d entretiensauprès d acteurs clefs auniveau national (INPES, institutionnels hors INPES, têtes de réseaux associatifs : ANPAA, AIDES, FNES, Fédération Addiction ) Des visites terrain associant entretiensqualitatifs et groupes de travaildans 18 régions (plus de 145 personnes interrogées) avec : Des entretiens individuels et collectifsavec des institutionnels (ARS, DRJSCS) et les membres des PRC (IREPS, partenaires associatifs) Des ateliers participatifs avec un échantillon d associations ou opérateurs locaux Des échanges (de visu ou téléphoniques) avec les formateurs formés au niveau national et certains formateurs relais en région Livrables Tome 1 : résultats de l évaluation, réponse aux questions évaluatives et préconisations Tome 2 : monographies régionales (18 régions) Une enquête au niveau national auprès de l ensemble des associations répertoriées par l Inpes (tauxde réponse de 27% sur une base de 985 cibles) Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13 19

20 Résultats de l évaluation : guide et formation Au niveau national : un outil et des formations nationales ayant atteint les objectifs fixés Un référentiel qualité (Guide d autoévaluation) adapté, diffusé et globalement bien reçu Des formations de formateurs efficaces, mais dont la pérennité est questionnée 112 formateurs formés au niveau national entre juin 2010 et novembre 2011 Une bonne couverture régionale, mais un turn-over important Diffusion et commande du Guide d autoévaluation Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13 20

21 Résultats de l évaluation : dispositif de déploiement Au niveau régional : un déploiement s appuyant sur les PRC et les têtes de réseaux associatifs ayant permis sensibilisation et formation à la culture qualité Une logique de déploiement en cascade, favorable à une dynamique inter associative Une mobilisation des PRC à partir de 2010, selon des stratégies variables sur le territoire Principalement à travers des sessions de sensibilisation et de formation Nombre de sessions de sensibilisation, de formation et d accompagnements sur site (panel : 18 régions) Certaines difficultés récurrentes et un essoufflement constaté en 2013 Nombre de participants aux sessions de formation et de sensibilisation (panel: 18 régions) Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13 21

22 Résultats de l évaluation : appropriation par les organismes Une appropriation de la démarche très différenciée selon les types d opérateurs, et encore confrontée à de nombreux freins Un contexte général peu favorable à des financements structurels pour l amélioration de la qualité des associations De nombreux freins pour les organismes, en dépit d une démarche jugée positive : Une démarche jugée fédératrice, qui permet d objectiver et valoriser les actions Mais qui présente des freins importants, avec en tête le manque de moyens, la complexité de la démarche et la difficulté de mobiliser en interne sur la démarche Un niveau d appropriation différencié selon les types d opérateurs : Facilité dans certains grands réseaux Complexe et faible pour les structures associatives locales hors réseau Un effet de levier identifié : l implication d opérateurs non associatifs qui n étaient pas prévus(ex: sanitaire, infirmière scolaire) Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13 22

23 Résultats de l évaluation : portage national et régional Au final, une démarche pertinente, reconnue mais souffrant d un manque de portage Une démarche pertinente et nécessaire pour répondre à l'enjeu d'une utilisation efficace et efficiente des deniers publics Des principes de départ pertinents : choix d une démarche large, standard, socle commun d auto-évaluation pour franchir une première étape de diffusion d une culture qualité au sein des associations Globalement, un faible portage au niveau national au regard de l ambition de la démarche Des ARS peu à peu intégrées et inégalement impliquées selon les régions Une démarche cohérente et complémentaire avec l existant, mais des articulations entre démarches et outils (qualité / évaluation / méthodologie de projet) à expliciter encore sur le terrain Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13 23

24 Résultats de l évaluation : cohérence Au final, une première étape qui inscrit la PPS «dans le sens de l histoire» au sein d un processus de long terme Des démarches qualité sur le sanitaire et le médico-social qui se sont déployées par étapes sur un temps relativement long(souvent plus d une dizaine d année) Des étapes qui ont impliqué une acculturation et un accompagnement des acteurs importants (formations, sensibilisations, outillage) et des moyens dédiés (rôle important des agences: HAS, Anesm, ANSP et accompagnement consultants). Desdémarches quisontpasséesde phasesbaséessurlevolontariatetàdesphases plus contraignantes en introduisant le caractère obligatoire (législatif et réglementaire) Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13 24

25 Résultats de l évaluation : cohérence Au final, une première étape qui inscrit la PPS «dans le sens de l histoire» au sein d un processus de long terme Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13 25

26 Conclusions, chiffres clefs et pistes de réflexion En synthèse, des chiffres clefs signes d une première diffusion de la culture qualité Niveau national Niveau régional Niveau local Un Guide, de l accompagnement guides d autoévaluation diffusés Près de téléchargements 112 personnes formées au niveau national au cours de 5 sessions de formation Plus de 22 rencontres du groupe de travail et 129 personnes autorisées sur le réseau Agora 12 interventions de l Inpes 95% des PRC se sont emparés de la démarche Plus d untiers des PRC qui s appliquent une démarche qualité 160 sessions de sensibilisation et 65 sessions de formations réalisées par les PRC depuis 2010 (estimations réalisées à partir de 18 régions) Des agents formés dans 11 Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre ARS + de 1300 personnes sensibilisées en région (estimations réalisées à partir de 18 régions) Près de 600 personnes formées (lors d une formation régionale ) (estimations réalisées à partir de 18 régions) 8 grands réseaux entrés dans la démarche qualité

27 Conclusions, chiffres clefs et pistes de réflexion Piste 1 : Poursuivre le déploiement en renforçant le portage institutionnel au niveau national et régional Renforcer le portage institutionnel de la démarche dans son ensemble RenforcerlelienaveclesARS Communiquer et poursuivre la diffusion et la sensibilisation au niveau national Piste 2 : Affiner les stratégies de déploiement en région selon les cibles et renforcer la mutualisation Consolider et élargir l implémentation dans les grands réseaux associatifs Ajuster les modalités de soutien pour l implémentation dans les structures locales Inciter les PRC à s appliquer une démarche qualité en interne (groupe de travail interne, démarche interne ) De manière transversale, renforcer le portage dans les structures au niveau Direction/ CA en les sensibilisant de façon plus systématique. Animer et renforcer la mutualisation entre les PRC Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13

28 Conclusions, chiffres clefs et pistes de réflexion Piste 3 : Ajuster les outils (guide et accompagnement) Ajuster le référentiel qualité«guide d auto-évaluation» Pérenniser les formations nationales et créer un véritable réseau de formateurs Piste 4 : Créer une véritable instance de suivi du déploiement et assurer la cohérence avec les autres outils et démarches MettreenplaceunComitédesuiviauniveaunational Clarifier et communiquer sur l articulation et la cohérence des différents outils et démarches Evaluation du déploiement de la démarche qualité Octobre 13 28

29 Perspectives

30 Soutien au déploiement de la démarche qualité 30 4 axes 1. Poursuivre l accompagnement de fond pour inscrire la démarche qualité dans le champ de la promotion de la santé (comme dans le sanitaire, le médico-social ou l humanitaire) 2. Soutenir l implémentation de la démarche qualité dans les structures 3. Ajuster le guide d autoévaluation 4. Ajuster les modalités de pilotage et de travail au niveau national 1 principe Poursuivre la dynamique partenariale

31 Soutien au déploiement de la démarche qualité Poursuivre l accompagnement de fond pour inscrire la démarche qualité dans le champ de la PS Informer régulièrement le SGM/DGS pour renforcer le portage institutionnel afin de favoriser l entrée dans la démarche et sa pérennité Communiquer et publier différents types d articles Sensibiliser les organismes de formation pour qu ils intègrent une présentation de la démarche qualité dans leurs enseignements Poursuivre la diffusion de l ouvrage Démarche qualité pour les associations intervenant en promotion de la santé

32 Soutien au déploiement de la démarche qualité Soutenir l implémentation de la démarche qualité dans les structures Consolider et élargir l implémentation dans les grands réseaux associatifs Ajuster les modalités de soutien pour l implémentation ou l utilisation du guide d autoévaluation dans les structures locales Favoriser l utilisation du guide d autoévaluation par les PRC Inciter les PRC à faire évoluer leur offre de service en fonction des «bonnes pratiques» repérées dans l évaluation

33 Soutien au déploiement de la démarche qualité Soutenir l implémentation de la démarche qualité dans les structures (suite 1) Animer et favoriser la mutualisation entre les PRC Animer la plateforme Agora et proposer des perspectives d évolution pour dynamiser l outil Maintenir et renforcer les compétences des formateurs : Organiser une session de formation nationale de «nouveaux» formateurs à l utilisation du guide d autoévaluation Prévoir un temps annuel d échanges et de mutualisation entre les formateurs «avancés» Intervenir à la demande lors des journées régionales

34 Soutien au déploiement de la démarche qualité Soutenir l implémentation de la démarche qualité dans les structures (suite 2) Renforcer la synergie avec les ARS Animer et favoriser la mutualisation entre ARS : mettre à jour régulièrement la plateforme Agora ARS Présenter la Démarche lors d une réunion des Directeurs de Santé Publique ARS : Intervenir auprès des ARS en fonction des demandes Convenir de modalités permettant de faire découvrir la démarche et de répondre aux questions des ARS

35 Soutien au déploiement de la démarche qualité Ajuster le guide d autoévaluation Ajouter une présentation des 5 domaines du guide Compléter le mode d emploi Actualiser les exemples En fonction des retours d expérience Travail collaboratif avec les partenaires

36 Soutien au déploiement de la démarche qualité Ajuster les modalités de pilotage et de travail au niveau national Réviser la composition du comité de pilotage Composé de 10 à 15 membres institutionnels et associatifs Objectifs : - Suivre et réorienter si besoin le déploiement de la démarche qualité en promotion de la santé - Diffuser et valoriser la démarche Créer des sous groupes ad hoc sur des durées limitées

37 Merci de votre attention 37

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011)

du plan stratégique 2010-2014 de l AERES (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) Actualisation du plan stratégique 2010-2014 de l AERES décembre 2011 (document ad dopté lors du Conseil de l Agence du 8 décembre 2011) SOMMAIRE Une actualisation du plan stratégique 2010-2014, indispensable

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré

Propositions pour des actions humanitaires de qualité. Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Définir un budget en cohérence avec le plan de formation élaboré Les éléments suivants sont à prendre en compte : 1. Le volume d heures ou de jours de formation. 2. Le volume des effectifs (pour évaluer

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire

Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Enquête dans la perspective d un renforcement des synergies territoriales sur les périmètres des cinq SAGE portés par l Etablissement public Loire Restitution du rapport final Orléans, 2 mai 2013 Sommaire

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020

Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 Contribution Programme métropolitain pour l insertion et l emploi 2016-2020 L Uriopss Rhône-Alpes créée en 1948 est une association loi 1901 qui regroupe et soutient les organismes privés non lucratifs

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

Présentation du projet associatif

Présentation du projet associatif Présentation du projet associatif Notre projet associatif : une volonté politique, une longue démarche participative Face aux transformations profondes et rapides de la société française dans son ensemble

Plus en détail

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I

Préconisations. pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Préconisations pour le développement des musiques actuelles en Sarthe *** février 2012 I 1 I Enjeux principaux Diversité et attractivité Les enjeux liés à l existence d espaces d expressions des cultures

Plus en détail

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation

LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation LES BRUYERES: Une Association jeune crée en 1994, en constante mutation Agissant en harmonie avec les principaux acteurs du secteur de l accompagnement des personnes âgées En phase avec les évolutions

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi

Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi Le réseau des Equipes Techniques de Plans Locaux pour l Insertion et l Emploi PTI PLIE Quelles convergences? 30 avril 2014 Document de travail Les PLIE se sont toujours situés en complémentarité des autres

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action

Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un Plan de Formation-Action Pour l appropriation et la déclinaison du positionnement touristique du Pays du Bugey par ses acteurs touristiques Maître d ouvrage : Syndicat

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

Catalogue des formations 2015

Catalogue des formations 2015 Catalogue des formations 2015 Education pour la santé Promotion de la santé Sommaire Quelques informations pratiques sur nos formations...4 Promouvoir la santé des publics : quelques fondamentaux...6 Promouvoir

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE

L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L INNOVATION SOCIALE COMME RESULTANTE D UN NOUVEAU PORTAGE DE L ACTION SOCIALE L innovation sociale comme résultante d un nouveau portage de l action sociale Alexis BARON Directeur de l Agglomération Grenobloise

Plus en détail

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die

LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES. Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die LES RENCONTRES DU MANAGEMENT Jean-Marc DAUBOS Directeur CH Crest et CH Die Dr Florence TARPIN-LYONNET Chef de Pôle des activités de soins et d Hospitalisation à Domicile CH Crest Présidente CME Retour

Plus en détail

Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire

Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Évaluation du dispositif de formation et d accompagnement des intervenants de l aide alimentaire Synthèse du rapport d évaluation Juin 2013 1. Le dispositif déployé par l INPES Les études ABENA I et II

Plus en détail

Formations à l éducation thérapeutique du patient

Formations à l éducation thérapeutique du patient Nouvelles dates 2016 Nouvelles formations Formations à l éducation thérapeutique du patient Formation n 1 (6 jours) Mettre en place une démarche d éducation thérapeutique Mettre en place une démarche d

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION Mise à jour en juillet 2010 POLITIQUE DE COMMUNICATION 1. MISE EN CONTEXTE... 2 2. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION... 2 3. MISSION DU MINISTÈRE... 2 4. VALEURS...

Plus en détail

Animation de la vie sociale

Animation de la vie sociale Animation de la vie sociale Pour un projet social répondant aux critères d agrément Document à l usage des gestionnaires des structures Département des Interventions Sociales Document réalisé par les Pôles

Plus en détail

PÔLE D EXCELLENCE RURALE

PÔLE D EXCELLENCE RURALE CANDIDATURE POUR UN PAYS DU LIVRE ET DE L ÉCRITURE SYNTHÈSE février 2006 Communauté de communes du Pays de Forcalquier et de la montagne de Lure Le Grand Carré 13 Bd des Martyrs BP 41 04 301 FORCALQUIER

Plus en détail

Construire et organiser son réseau

Construire et organiser son réseau Journées Santé Travail 23 & 24 octobre 2012 Construire et organiser son réseau «Maintien dans l emploi» pour une optimisation de sa démarche partenariale précoce Séverine CHARTRAIN, Responsable du SAMETH

Plus en détail

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels.

Cahier des charges - cadre. Volet 1 : Contexte et Orientations. Plan académique de la. formation continue. des personnels. Délégation académique à la formation des personnels de l Éducation nationale [Dafpen] Cahier des charges - cadre Volet 1 : Contexte et Orientations ************* Plan académique de la formation continue

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire

Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Politique éducative 1 er degré département de la Haute-Loire Axe 1 : Affirmer le pilotage pédagogique Renouveler les pratiques professionnelles et engager le projet Pou collectif sur les chemins de l innovation

Plus en détail

Fiche informative sur l'action

Fiche informative sur l'action Fiche informative sur l'action Titre de l'action : Construire un projet personnel et professionnel d orientation au collège : livret d accompagnement à l orientation des classes de Quatrième et Troisième

Plus en détail

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020

Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 l Europe se mobilise Fonds Asile Migration Intégration Fonds Sécurité Intérieure Programmes nationaux 2014-2020 L action de l Union européenne Une action commune... L Union européenne met en œuvre, depuis

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

Repères 2014 : l essentiel

Repères 2014 : l essentiel Atouts Prévention Rhône-Alpes Repères 2014 : l essentiel POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent Le label Pour bien-vieillir permet d identifier les actions de prévention proposées par vos caisses

Plus en détail

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention

Plus en détail

Le partage de la fonction RH en matière de santésécurité

Le partage de la fonction RH en matière de santésécurité JOURNÉE SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL 6 OCTOBRE 2015 LE MANAGER TERRITORIAL, UN ACTEUR-CLÉ DE LA SANTÉ-SÉCURITÉ AU TRAVAIL Le partage de la fonction RH en matière de santésécurité au travail Synthèse d

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

Label qualité Aide en santé

Label qualité Aide en santé Label qualité Aide en santé La qualité de service rendu aux usagers des dispositifs d aide à distance Octobre 2014 2 Label qualité Aide en santé / octobre 2014 Table des matières PRÉAMBULE... 3 CONTEXTE

Plus en détail

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION

Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Dispositif de formation dans le cadre du FNE FORMATION Région : LANGUEDOC-ROUSSILLON Département : PYRENEES-ORIENTALES Appel à proposition Dispositif de formation dans le cadre du FNE Formation Sept. 2014

Plus en détail

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers

Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers L ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS PROTECTION DE L ENFANCE Actualité et modalités de prise en charge des mineurs isolés étrangers Programme Le statut juridique du mineur étranger isolé à son

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE»

PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» PLAN REGIONAL POUR DES EXPERIMENTATIONS D ACTIONS EN FAVEUR DES JEUNES DE 16 A 25 ANS «PERDUS DE VUE» REGION ALSACE 1 CAHIER DES CHARGES FINALITES - Développer des actions d accompagnement des jeunes «perdus

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle

Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Évaluation de l action du Conseil général de la Nièvre en faveur de l insertion sociale, économique et professionnelle Elèves administrateurs Promotion Vercors Janvier 2006 SOMMAIRE Introduction I. Approche

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

L e-administration et ses effets induits

L e-administration et ses effets induits L e-administration et ses effets induits Illustration concrète de la conduite du changement dans un contexte d expérimentation Intervenant: Gilles DELAMARCHE Equipe e-bourgogne 1 ère partie Première expérimentation

Plus en détail

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne

Le Guide de compétences Licences Université Jean Monnet Saint-Etienne Le Guide de compétences ou comment traduire des diplômes en compétences professionnelles - Contexte - Pour qui, pourquoi? - La démarche suivie - Méthodologie Le Guide de Compétences Mieux nous faire comprendre

Plus en détail

L Atelier Santé Ville à Rennes

L Atelier Santé Ville à Rennes L Atelier Santé Ville à Rennes Fort d une dynamique historique de travail autour des enjeux de santé, la Ville de Rennes dispose d un atelier santé ville depuis 2006. L ASV est porté par la Direction Santé

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015

CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 CAHIER DES CHARGES Action Collective Régionale 2015 " Prévention du risque infectieux " Depuis leur création, Uniformation et Unifaf accompagnent les employeurs et les salariés dans leur démarche de professionnalisation.

Plus en détail

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE

PROFESSIONNELS DE SANTÉ? EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE DÉLÉGATION, TRANSFERTS, NOUVEAUX MÉTIERS COMMENT FAVORISER DES FORMES NOUVELLES DE COOPÉRATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTÉ? RECOMMANDATION HAS EN COLLABORATION AVEC L ONDPS SYNTHÈSE 1. INTRODUCTION 1.1.

Plus en détail

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES

EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES EXPERIMENTATION DU LIVRET DE COMPETENCES La circulaire du 28 décembre 2009 lance l expérimentation du livret de compétences prévue par l article 11 de la loi relative à l orientation et à la formation

Plus en détail

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE

SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE Ministère du travail, de l emploi et de la santé Paris, le 24 janvier 2011 SYNTHESE DU RAPPORT SUR LA MODERNISATION DE LA POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES DANS LES ETABLISSEMENTS PUBLICS DE SANTE - Mercredi

Plus en détail

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 Soutenir le choix du domicile : une problématique pour les Départements Une

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

SENSIBILISATION ET RENFORCEMENT DE L AUTONOMIE

SENSIBILISATION ET RENFORCEMENT DE L AUTONOMIE SENSIBILISATION ET RENFORCEMENT DE L AUTONOMIE 1/Mobilisation et rétablissement de la confiance Déclanchement du processus Entretien/Dialogues Contact des partenaires institutionnels et de la société civile.

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES. Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS DE SERVICES Marché n 2011-013 CAHIER DES CHARGES Agence régionale de l innovation 31685 Toulouse Cedex Objet de la consultation : Formation, coaching stratégique et accompagnement

Plus en détail

Créer son organisme de formation en entreprise

Créer son organisme de formation en entreprise Créer son organisme de formation en entreprise Une offre du groupe DYADEO 1 La création d un organisme de formation STRATÉGIE Créer une adhésion à l entreprise Mettre en adéquation les RH et l évolution

Plus en détail

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant

Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant Charte Ile-de-France des résidences d artistes du spectacle vivant La présence artistique en Ile-de-France est constituée par la présence régulière et perceptible au sein des lieux du spectacle vivant,

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation

Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté. Note d information sur un appel à projets en cours de préparation Direction de l Environnement Service Ecocitoyenneté Note d information sur un appel à projets en cours de préparation «(r)évolutions des pratiques des associations environnementales pour accompagner l

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

L éducation thérapeutique du patient définition, formation

L éducation thérapeutique du patient définition, formation L éducation thérapeutique du patient définition, formation Nos missions en Languedoc Roussillon 1/3 Formation initiale et continue Soutien méthodologique Recherche et action Accompagnement des politiques

Plus en détail

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur :

Cahier des charges. Consultation pour la réalisation d une étude sur : 12/10/2015 Cahier des charges Consultation pour la réalisation d une étude sur : «Évolution de l ingénierie française de la Construction liée au BIM (Building Information Modeling)» CDC ETUDE BIM COPIIEC

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015

«Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 «Gîtes de France Horizon 2015» Synthèse du Projet d Orientation Stratégique 2007-2015 Synthèse de présentation du projet Horizon 2015 approuvée par le Conseil d Administration Fédéral Gîtes de France du

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME

FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME FICHE-ACTION N 2 RENFORCER LA MISE EN RÉSEAU DES ACTEURS ET DES PROFESSIONNELS DU TOURISME Référence à la Charte de territoire AXE 1 : Conforter et développer les coopérations et les transversalités Objectif

Plus en détail

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques

Pôle Handicap Neurologique Ile De France. L outil des réseaux neurologiques Pôle Handicap Neurologique Ile De France L outil des réseaux neurologiques L état des lieux (1) Les réseaux de santé neurologiques et les expérimentations en Ile de France Les Réseaux neurologiques: Missions

Plus en détail

Journées d études du GIT octobre 2011

Journées d études du GIT octobre 2011 Journées d études du GIT octobre 2011 Domaines d intervention d une infirmière en santé au travail-iprp au sein d une équipe pluridisciplinaire d un service inter- entreprises le CIAMT Education Santé

Plus en détail

Projet risques psychosociaux mai 2008. Contexte et diagnostic :

Projet risques psychosociaux mai 2008. Contexte et diagnostic : Projet risques psychosociaux mai 2008 Contexte et diagnostic : La sollicitation des médecins du travail et des agents de contrôle de l inspection du travail sur les différentes formes de «souffrances»

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE

CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE CAHIER DES CHARGES PRESTATION EXTERNE D ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT D HABITAT-CITE Démarche engagée avec le soutien financier du FRIO (fonds de renforcement institutionnel

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014

Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014 Programme de travail qui décline opérationnellement les conclusions de la journée Apprentissage du 19 septembre 2014 Objectif Actions Déclinaison opérationnelle de l action Mesure Etat Concertation Groupe

Plus en détail

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères

Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères Le décret du 27 mars 2014 remplaçant le livre II du Code wallon de l action sociale et de la santé, relatif à l intégration des personnes étrangères et d origine étrangère. 1 PLAN Introduction Parcours

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013

CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 accompagner la professionnalisation et le développement des associations sportives! CATALOGUE DES FORMATIONS 2012-2013 A destination des dirigeants bénévoles d associations sportives et des salariés de

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Libellé de l UE UE 1 : public et prospective Libellé de l EC CM Résumés Intervenants Modalités

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL. Notre grande cause à nous, c est faire naître votre

RAPPORT ANNUEL. Notre grande cause à nous, c est faire naître votre RAPPORT ANNUEL Lauréat au palmarès 2010 France Initiative pour la bonne appropriation de la démarche qualité et la très forte implication de la plateforme à tous les niveaux du réseau dans les groupes

Plus en détail

Comité régional en transport collectif de la Mauricie

Comité régional en transport collectif de la Mauricie Comité régional en transport collectif de la Mauricie La première génération En février 2002, le comité de coordination du Consortium en développement social de la Mauricie a tenu une rencontre régionale

Plus en détail

Direction Générale à la Culture Attaché Territorial (poste ouvert à la voie contractuelle)

Direction Générale à la Culture Attaché Territorial (poste ouvert à la voie contractuelle) Chargé de Mission Cadre A Direction Générale à la Culture Attaché Territorial (poste ouvert à la voie contractuelle) Pilotage et animation de projets complexes pour leur montage et leur suivi, notamment

Plus en détail

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006

Le plan d intervention au service de la réussite de l élève. 16 février 2006 Le plan d intervention au service de la réussite de l élève 16 février 2006 Services éducatifs 1 La nature du plan d intervention Le plan d intervention a pour objectif d aider l élève qui, parce qu il

Plus en détail

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3

Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED Plan de formation des OSC de niveaux 2 et 3 DP1

Plus en détail

P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014. «L a c h a n s o n e n s c è n e II»

P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014. «L a c h a n s o n e n s c è n e II» P R O J E T P É D A G O G I Q U E - A n n é e 2 0 1 3-2014 «L a c h a n s o n e n s c è n e II» Responsabilités : Responsables du projet : Association Portugaise des Professeurs de Français Rédacteurs

Plus en détail

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE

AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE AXE 3 - AFFIRMER L IDENTITE CULTURELLE ET TOURISTIQUE ORIENTATIONS STRATEGIQUES N 10 : Animer et développer la production touristique : produits, équipements et hébergements N 11 : Favoriser la professionnalisation

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

5 ème session : chantier «accompagnement des établissements de santé»

5 ème session : chantier «accompagnement des établissements de santé» 5 ème session : chantier «accompagnement des établissements de santé» Accompagnement des établissements à l atteinte des pré-requis Anne-Alexandra Babu, Mission systèmes d information des acteurs de l

Plus en détail

Risques psychosociaux (RPS)

Risques psychosociaux (RPS) Risques psychosociaux (RPS) Une approche pour la prévention. Des repères pour l action. Contexte actuel de «Montée» des RPS dans : Les évolutions du travail et de son contexte (logiques financières et

Plus en détail

Construction d un programme régional commun à 3 services de santé au travail

Construction d un programme régional commun à 3 services de santé au travail 48 ème Journées Santé - Travail du CISME 19 octobre 2011 Construction d un programme régional commun à 3 services de santé au travail Séverine LINÉ - Chargée de projet ASMIS Plan Le contexte Un programme

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 mars 2016 fixant le cahier des charges national relatif aux projets pilotes d accompagnement à

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre)

Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Cahier des charges de l appel à propositions pour la participation au «Séminaire décentralisé PRITH Île-de-France 2015» (16-22 novembre) Le plan régional d insertion des travailleurs handicapés (PRITH)

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE

OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE OFFRE DE FORMATION TERRITORIALISEE DOCUMENT DE CADRAGE 2011-2012 Introduction La Région des Pays de la Loire a pour ambition de participer au renforcement du droit à la formation, en veillant notamment

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N

PROJET SERVICE AXE AGIRC-ARRCO N Page 1 sur 8 PROJET SELECTIONNE PAR LE CCAH EMPLOI ET FORMATION APF INITY, le réseau favorisant l insertion professionnelle (Gard Languedoc Roussillon) La Délégation départementale APF du Gard crée et

Plus en détail

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Auteurs : Antoine JAN Blezat Consulting Florence GALLOIS BRIDE OC2 Consultants Février 2014 Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Synthèse Coordination

Plus en détail