Cérémonie de clôture du programme HOMES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cérémonie de clôture du programme HOMES"

Transcription

1 Dossier de presse 13 février 2013 Cérémonie de clôture du programme HOMES Contact Presse Schneider Electric Jean-Pierre Gherardi Tél. : +33 (0) Contact Presse Havas Wolrdwide Paris Erika Nardeux Renato Martinelli Tél. : +33 (0) (0)

2 Sommaire Introduction... 3 Le mot de Jean-Pascal Tricoire... 3 Le mot de Pascal Brosset... 4 Présentation du programme HOMES... 5 HOMES en résumé... 5 Les principaux enseignements du programme... 6 Une stratégie en 3 volets / Agir pièce par pièce / Optimiser l approvisionnement en énergies / Agir sur l engagement des acteurs Recommandations Pour les bâtiments existants Pour les règles de construction Pour les politiques publiques Pour la R&D HOMES Dossier de Presse, 13 février

3 Introduction Jean-Pascal Tricoire Président du Directoire Schneider Electric Face à la croissance de la consommation et des coûts de l énergie, ainsi que la raréfaction des énergies fossiles, tous les scénarios élaborés par les institutions publiques et les experts pour maîtriser la demande énergétique et, par la même occasion, nos émissions de CO 2 convergent : l efficacité énergétique est une priorité absolue. La directive Efficacité Énergétique adoptée en octobre 2012 va dans ce sens. Chaque Etat membre de l Union Européenne a 14 mois pour transcrire ces objectifs en droit national. Le débat sur la transition énergétique nous offre ainsi l opportunité de faire mieux comprendre au public cet enjeu de réduction de la consommation d énergie et son importance. Mais ce débat est trop souvent focalisé sur la question de la production. Il faut aussi se placer du côté de la demande : il s agit de consommer moins, mais surtout de construire un paysage énergétique pour consommer mieux. Aujourd hui, nous disposons de solutions qui nous permettent d optimiser notre usage de l énergie, et le bâtiment est un maillon essentiel de ce nouvel ensemble. Qui plus est, les esprits sont prêts et convaincus de la nécessité d agir. Ne laissons pas passer cette formidable opportunité de changer notre rapport à l énergie. HOMES Dossier de Presse, 13 février

4 Pascal Brosset Directeur de l Innovation Schneider Electric HOMES a été, depuis 2008, le programme de recherche le plus ambitieux dans le domaine de l efficacité énergétique des bâtiments en Europe. Avec nos partenaires, nous avons mené un ensemble de recherches et d expérimentations afin de prouver le bien-fondé de l efficacité énergétique active. HOMES est avant tout une philosophie : ce programme place l humain au centre du dispositif permettant de consommer moins et mieux. HOMES propose une nouvelle vision de l énergie : l énergie n est pas un besoin, c est un moyen pour produire des services aux personnes. Selon le programme HOMES, il existe une véritable complémentarité entre les trois familles de solutions d efficacité énergétique que sont : la qualité de l enveloppe, la performance des équipements, et le pilotage actif. Ces trois domaines de solutions sont indépendants, il n y a pas d ordre pour mener les actions liées à l un ou l autre des domaines, et les actions sont complémentaires. Nous croyons à la pertinence du pilotage actif, et avons ainsi défini un protocole de mise en œuvre autour de trois stratégies. Cette méthodologie permettra non seulement de maximiser la performance du bâtiment, mais également de le rendre compatible «Smart Grid». La mise en place d une nouvelle filière économique pour consommer moins et mieux l énergie en fonction des besoins des acteurs est possible. HOMES Dossier de Presse, 13 février

5 Présentation du programme HOMES HOMES, pour Habitat et bâtiment Optimisé pour la Maîtrise de l Energie et les Services, est un programme d innovation collaboratif ayant pour but de doter chaque bâtiment de solutions pour atteindre la meilleure performance énergétique. Initié en 2008 pour une durée de quatre ans, le programme est soutenu par OSEO, établissement public d aide à l entrepreneuriat et à l innovation. Piloté par Schneider Electric, HOMES a regroupé treize partenaires industriels et acteurs de recherche : CEA, CIAT, CSTB, Delta Dore, EDF, L institut National Polytechnique de Grenoble, Philips Lighting, Radiall, Schneider Electric, Somfy, STMicroelectronics, Watteco, Wieland Electric. Ensemble, ces acteurs complémentaires de la gestion du bâtiment conçoivent des solutions pour : optimiser l'utilisation de l'énergie, diversifier les sources d'énergies, pérenniser la performance énergétique et faciliter la mise en œuvre de la gestion de l'énergie dans les bâtiments neufs et existants, tertiaires et résidentiels, en France et en Europe. HOMES Dossier de Presse, 13 février

6 Les principaux enseignements du programme HOMES Le programme HOMES a permis d étudier, d améliorer et de tester des solutions d efficacité énergétique active simples, efficaces, soutenables économiquement, et potentiellement créatrices d emplois. D un point de vue économique HOMES a estimé que les solutions d efficacité énergétique active : Permettent d économiser entre 20 et 60% de la facture globale d un site ; Ont un retour sur investissement entre 3 et 7 ans dans le tertiaire, entre 5 et 15 ans dans le résidentiel ; Sont complémentaires des autres solutions d efficacité énergétique concernant l enveloppe et les équipements du bâtiment. HOMES Dossier de Presse, 13 février

7 D un point de vue environnemental et sociétal Il a été évalué que ces solutions : Appliquées aux 230 millions de bâtiments européens, permettent de réduire significativement la demande en énergie finale : réduisant jusqu à 40% le poste consommation des bâtiments soit 16% de la facture énergétique globale ; Facilitent l introduction des productions en énergies renouvelables sur les réseaux électriques européens, en rendant les bâtiments «Smart Grid Ready» leur permettant de contribuer à l effacement des pointes de consommation électrique très fortement carbonées ; Améliorent ainsi l indépendance énergétique de l Europe avec une soutenabilité économique forte ; Créeraient environ emplois directs en Europe sur 30 ans ; S intègrent dans les politiques territoriales des quartiers et des villes ; Sont quasiment autosuffisantes économiquement, et donc ne pèsent pas sur l endettement des collectivités, des Etats et de l Europe. Au final, HOMES estime que la création d une filière économique de l efficacité énergétique active contribuerait à apporter des solutions pour 4 enjeux majeurs pour l Europe : La réduction des émissions de CO 2 La création d emplois non délocalisables La contribution à l indépendance énergétique Sans augmentation de la dette souveraine des Etats membres HOMES Dossier de Presse, 13 février

8 Une stratégie en 3 volets Le programme HOMES propose une nouvelle vision de la performance énergétique d un bâtiment, s articulant autour de solutions qui concernent à la fois la qualité de l enveloppe, la performance des équipements, et le pilotage actif. Il s agit là de trois vecteurs d intervention indépendants, sans ordre d application, et complémentaires. Le programme HOMES a ainsi proposé un protocole du pilotage actif articulé autour de 3 stratégies permettant de maximiser la performance du bâtiment tout en le rendant compatible «Smart Grid». HOMES Dossier de Presse, 13 février

9 1/ Agir pièce par pièce Pour maximiser la performance énergétique d un bâtiment, il est nécessaire d optimiser les services rendus à l occupant. Grâce à un écosystème de contrôle de la pièce, l occupant peut adapter l environnement à ses activités et à son confort : il s agit du «room control». Grâce au «room control», il devient possible de piloter finement les différentes pièces du bâtiment en fonction de la présence et de l activité : en présence de personnes dans la pièce, l adaptation du confort à l activité est gérée par objectifs ; en l absence d occupant, les pièces sont gérées automatiquement (mise en veille ou extinction des équipements, etc.). HOMES Dossier de Presse, 13 février

10 Cette stratégie a d ores et déjà été estimée sur 5 sites pilotes, choisis pour la diversité de leurs usages et de leur localisation géographique, avec des potentiels de gains significatifs : de 25% à 56% de réduction de la consommation d énergie. HOMES Dossier de Presse, 13 février

11 2/ Optimiser l approvisionnement en énergies Pour servir les besoins des occupants d un bâtiment, il faut optimiser l approvisionnement en énergies en fonction du coût économique et du coût carbone. L approvisionnement et la distribution d énergie sont alors pilotés en fonction de la somme des besoins de chaque local. Ce pilotage permet de gérer les sources d énergie et la relation avec l écosystème amont de l îlot, du quartier, de la ville, etc. HOMES Dossier de Presse, 13 février

12 Cette stratégie HOMES permet d anticiper le développement des réseaux intelligents. Elle instaure un système où chaque niveau contribue collectivement à l optimisation du niveau supérieur. Elle participe également au développement du potentiel de la gestion de la demande d électricité des bâtiments. «Pas de développement des réseaux intelligents, sans bâtiments intelligents!» HOMES Dossier de Presse, 13 février

13 3/ Agir sur l engagement des acteurs Pour améliorer la performance énergétique d un bâtiment, il est nécessaire d établir un plan de mesure incrémental pour aller chercher progressivement des sources d économies. Or, les besoins diffèrent selon les acteurs concernés. Il faut mettre en place des stratégies d information adaptées aux attentes spécifiques de chacune des parties prenantes et à leur domaine de responsabilité. Cette stratégie HOMES permet d intégrer les métiers de la filière bâtiment. Elle encourage le développement d outils pour améliorer la performance énergétique des bâtiments adaptés aux acteurs de la construction et de la gestion immobilière. «Passer de l ignorance à la connaissance, de la connaissance à la conscience, de la conscience à l action» HOMES Dossier de Presse, 13 février

14 Recommandations Afin d accélérer l émergence d une filière économique de l efficacité énergétique active, un certain nombre de mesures à caractère législatif et règlementaires devraient être prises pour faciliter, développer, accompagner, et anticiper le développement d un marché des solutions d efficacité énergétique active en Europe. Les travaux du programme de recherche HOMES ont permis de formuler des propositions pour le neuf comme pour le parc existant. Elles ont pour trait commun de mettre l usager au cœur du processus d efficacité énergétique active. Car c est en se détournant des machines, pour se consacrer à l humain, que l on réussira à actionner ce levier majeur pour la transition énergétique. Il s agit également de définir la feuille de route en matière de Recherche & Développement à la suite de ce programme : ce qu il reste à développer ou industrialiser pour améliorer et compléter l offre des solutions d efficacité énergétique active. Les recommandations: Pour les bâtiments existants Développer le métier de «gestionnaire de l énergie». Inciter dès aujourd hui à l amélioration permanente de la performance énergétique du bâtiment en activant la totalité des trois familles de solutions : o contrôle actif o qualité des équipements o amélioration de l enveloppe Pour les règles de construction Rendre les bâtiments pilotables pièce par pièce. Pour rendre les bâtiments «Smart Grid Ready», inclure les fonctionnalités de communication du bâtiment avec son environnement. Pour les politiques publiques Prendre en compte la performance réelle des bâtiments plutôt que la performance conventionnelle. Poursuivre la recherche en matière d efficacité énergétique active. HOMES Dossier de Presse, 13 février

15 Pour les bâtiments existants L amélioration de la performance d un bâtiment existant engage son propriétaire, son occupant, son responsable de maintenance, et s il existe, son gestionnaire d énergie. Ce dernier est un nouveau métier à créer. Pour un résultat optimal, ils ont avant tout besoin de disposer de la consommation finale de toutes les énergies, et de comprendre pourquoi et non combien on consomme, afin d analyser de manière conjointe et dans le temps les deux composantes de l équation : la consommation et l usage du bâtiment (l occupation pour une maison, le confort apporté, le nombre de nuitées pour un hôtel, le nombre de couverts pour un restaurant, etc.). Le programme permet d élargir la palette d actions disponibles pour améliorer le bâtiment. Il a mis en évidence la complémentarité de trois leviers d actions, à effet variable suivant le type de bâtiment qui peuvent contribuer à parts égales à l amélioration de la performance du parc de bâtiments : le contrôle actif, la qualité des équipements techniques, la performance de l enveloppe. Le programme a mis en évidence que les différentes actions permettant l amélioration de la performance énergétique sont complémentaires et additives en pourcentage. La grande nouveauté est que l ordre dans lequel on mène les actions importe peu : elles contribuent toutes à l objectif global fixé pour autant quelles soient toutes menées à leur terme. HOMES Dossier de Presse, 13 février

16 Pour les règles de construction La recommandation principale est de rendre les bâtiments pilotables avec une granularité suffisante. En effet, le potentiel de gain par le contrôle actif est directement lié à la finesse de pilotage des espaces et de prise en compte des variations d usages au court du temps. Encore faut-il que les équipements producteurs et consommateurs d énergie puissent aussi être pilotés pièce par pièce. Le programme précise aussi les spécifications pour rendre le bâtiment «Smart Grid Ready». D une part, il doit pouvoir communiquer avec son environnement, et d autre part il doit être pilotable pour pouvoir répondre à ce dialogue par des actions appropriées, réalisées souvent automatiquement, sous le contrôle de ses utilisateurs. Projections en termes de création d emplois grâce au développement d une filière économique d efficacité énergétique active : Pour les bâtiments non résidentiels Ingénierie : Installateurs : Industrie : Indirects : Pour les bâtiments résidentiels Installateurs : Industrie : Indirects : À ces emplois peuvent être rajoutés de nouveaux métiers tels que : La formation de ces acteurs : environ Le métier de gestionnaire d Energie : environ La mission de gestionnaire de bâtiment : environ Soit un total d environ emplois en Europe pendant 30 ans. HOMES Dossier de Presse, 13 février

17 Pour les politiques publiques Pour les futures politiques publiques en matière d efficacité énergétique, il importe d organiser la transition de la performance conventionnelle vers la performance réelle des bâtiments. On pourra ainsi impliquer tous les acteurs du bâtiment par des améliorations en termes de confort, d efficacité et par la réduction de la consommation d énergie. Pour la Recherche & Développement Le programme HOMES a également listé les domaines de recherche et d innovation qui nécessitent encore de l investissement pour développer les solutions d efficacité énergétique active et leur performance opérationnelle. Parmi ceux-ci les plus importants sont : En terme de capteurs : les capteurs d occupation et toutes les technologies autour des capteurs virtuels ; En terme d application : la ventilation, le traitement et la qualité d air et la mesure de l énergie dans les vecteurs aérauliques ; En terme de traitement de données : les fonctions avancées de monitoring propriétaire et de monitoring exploitant ; En terme d outils et de professionnalisation des filières : les simulations capables d intégrer les modes d usage du bâtiment ; En terme législatif et règlementaire : la réduction des écarts entre les calculs prévisionnels et la réalité opérationnelle. HOMES Dossier de Presse, 13 février

HOMES / FFIE Vers des solutions d efficacité énergétique active accessibles à chaque bâtiment

HOMES / FFIE Vers des solutions d efficacité énergétique active accessibles à chaque bâtiment HOMES : Habitat et bâtiment Optimisé pour la Maîtrise de l Energie et des Services - programme collaboratif d innovation - FFIE : Fédération française des entreprises de génie électrique et énergétique

Plus en détail

Présentation du projet Smart Electric Lyon

Présentation du projet Smart Electric Lyon . Présentation du projet Smart Electric Lyon 4/03/2014 EDF Les réseaux électriques deviendraient-ils intelligents? Décembre 2012 2 Consommation par marché et usages 2/3 pour le spécifique (Éclairage et

Plus en détail

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL

Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Communiqué de presse 3 décembre 2014 Le plan Rénovation Energétique des Bâtiments de la Nouvelle France Industrielle en ordre de bataille avec le CERCLE PROMODUL Répondant aux enjeux de la transition énergétique,

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Filière usages et pilotage des bâtiments en Bourgogne

Filière usages et pilotage des bâtiments en Bourgogne Filière usages et pilotage des bâtiments en Bourgogne Sommaire Introduction...03 Contexte de l étude....04 1 Présentation de la filière, contexte et enjeux 1.1 Définition de la filière...05 1.2 Enjeux

Plus en détail

L effacement diffus : cet inconnu bientôt dans votre foyer (1/3)

L effacement diffus : cet inconnu bientôt dans votre foyer (1/3) Accueil Acteurs & marchés Entreprises Habitants Politiques énergétiques Territoires & projets Energystream Le blog Energie des consultants Solucom Accueil» Éclairage» L effacement diffus : cet inconnu

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017

Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Préambule de la Convention d objectifs et de gestion de la CNAV 2014-2017 Faciliter l accès et la compréhension du système de retraite aux assurés : il s agit d une exigence de service public. Depuis désormais

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions ISO 26000 Kezako che cosa è C est quoi donc Qué es Was ist das Hablas ISO 26 000 Do you speak ISO 26000 26000 L ISO en 10 questions 7 Bonnes questions centrales Environnement pratiques des affaires SOMMAIRE

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Schneider Electric le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des geographies équilibrées FY 2012 milliards d de CA en 2012

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

SOA : le futur des bâtiments intelligents?

SOA : le futur des bâtiments intelligents? SOA : le futur des bâtiments intelligents? Philippe Nappey Schneider Electric Strategy & Innovation IN Tech 20 janvier 2011 Contexte Les bâtiments deviennent de plus en plus intelligents Ils intègrent

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment, qui consomme près de 40 % de l énergie en France, est l un des principaux gisements pour atteindre l objectif européen de 27

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional

Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional Une approche comparative des impacts des technologies de chauffage sur la demande Roch Drozdowski - Chef de mission Smart Grids GrDF - Direction

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait

La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait Offre de formation OF4 La gestion analytique et l anticipation des contrôles du service fait 1 OF4-1 Assurer la gestion financière analytique ModuleOF3-3 obtenu et validé pour participer au module OF4-1

Plus en détail

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE

SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE SOLUTIONS ENTREPRISES Le BILAN CARBONE Le BILAN CARBONE Toute activité industrielle, tertiaire et agricole émet, directement ou indirectement, des gaz à effet de serre ayant pour conséquence de contribuer

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Séminaire «Les jeunes entreprises innovantes au service de l habitat et de la ville du futur» Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Sébastien Cadeau-Belliard

Plus en détail

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE Les Smart Grids, filière d avenir de la transition énergétique Centrale de pilotage Intégration

Plus en détail

Les applications de la domotique dans l habitat intelligent

Les applications de la domotique dans l habitat intelligent Economies d énergie & Confort Les applications de la domotique dans l habitat intelligent AquaSolAir 280, rue Edouard Daladier 84200 Carpentras Tel: 04 90 60 80 30 Fax: 04 90 60 66 26 Mail: contact@aquasolair.com

Plus en détail

En route vers la troisième révolution industrielle!

En route vers la troisième révolution industrielle! En route vers la troisième révolution industrielle! Transition énergétique, Smart Home, Smart Buildings, Smart Cities Quelle place, quel positionnement, quel avenir pour votre entreprise?... Les Spécialistes

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Dossier de presse Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et la Fondation Bâtiment-Énergie Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Le Plan Bâtiment Durable... 2 La Fondation Bâtiment-Énergie...

Plus en détail

Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30

Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30 Atelier Bâtiment intelligent Vannes, le mercredi 3 juillet 2013 8h30 10h30 Ordre du jour 8h45 Tour de table 9h00 - Introduction CCI Morbihan Philippe des Robert Conseiller entreprise Bâtiment durable et

Plus en détail

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010

immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 immeuble de bureaux à énergie positive 31 mars 2010 1 1 Bonne Energie, au cœur de la Zac de Bonne Vaste programme de restructuration d une caserne militaire au centre de Grenoble de 8,5 ha 850 logements

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

L essentiel de la RT 2012

L essentiel de la RT 2012 La newsletter des Experts Tertiaire Somfy N 5 I AVRIL 2012 édition spéciale L essentiel de la RT 2012 POLE SOLERE, Cité de l Environnement (69) Bâtiment BEPOS. Gestion des Brises Soleil Orientables et

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Adoptée le 17 septembre 2015 Table des matières 1 Fondement de la politique... 3 1.1 Mission... 3 1.2 Principe... 3 1.3 Support aux promoteurs... 3 1.4 Financement

Plus en détail

Smart grids for a smart living Claude Chaudet

Smart grids for a smart living Claude Chaudet Smart grids for a smart living Claude Chaudet 1 Institut Mines-Télécom Les smart grids en quelques mots Modernisation des réseaux électriques Utilisation des technologies de l information et de la communication

Plus en détail

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac

FLEXIPAC: Philippe ANDRE, ULg-BEMS Pour le consortium Flexipac FLEXIPAC: Optimisation d une production locale de sources d énergies renouvelables intermittentes par la flexibilisation des usages des pompes à chaleur résidentielles et tertiaires Philippe ANDRE, ULg-BEMS

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr

Africa Smart Grid Forum Session B2. Le Projet de compteurs Linky en France. Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Africa Smart Grid Forum Session B2 Le Projet de compteurs Linky en France Marc Delandre marc.delandre@erdf.fr Chiffres clés d ERDF Production & trading Transport Distribution Commercialisation 35 millions

Plus en détail

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité

L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité L intégration des énergies renouvelables dans le réseau de transport d électricité Juin 2014 Synthèse Colonne vertébrale du système électrique, le réseau de transport d électricité est un atout central

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

STANDARD mondial pour le contrôle des bâtiments résidentiels et tertiaires

STANDARD mondial pour le contrôle des bâtiments résidentiels et tertiaires KNX, qu est-ce que c est? STANDARD mondial pour le contrôle des bâtiments résidentiels et tertiaires Plus de confort, plus de sécurité, énormes gains d énergie : la demande en systèmes de gestion des bâtiments

Plus en détail

LA RÉHABILITATION ÉNERGÉTIQUE DES LOGEMENTS. Catherine Charlot-Valdieu et Philippe Outrequin

LA RÉHABILITATION ÉNERGÉTIQUE DES LOGEMENTS. Catherine Charlot-Valdieu et Philippe Outrequin LA RÉHABILITATION DES LOGEMENTS Catherine Charlot-Valdieu et Philippe Outrequin Sommaire 8 Comment atteindre les objectifs du Grenelle de l environnement? LES ENJEUX DE LA RÉHABILITATION DES LOGEMENTS

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system.

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system. Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Vesta-System et principe de son gestionnaire de son gestionnaire

Plus en détail

Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande

Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande Présidentielle 2012 : Vos propositions pour l industrie Réponses de François Hollande 1. L industrie est-elle une de vos priorités? Pourquoi? L industrie figure en première page de mon programme parce

Plus en détail

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN

L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN L EFFICIENCE ÉNERGÉTIQUE POUR LE BÂTIMENT MÉDITERRANÉEN Rencontres CEA INDUSTRIE en région PACA N 1 La cité des énergies Cadarache K. Zunino 12/12/2012 Référence Présentation jj mmm aaaa PLAN 1. L énergie

Plus en détail

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production Programme Energy Action pour l industrie Un programme d économies d énergie. Les solutions Energy Action de Schneider Electric. Des économies d énergie

Plus en détail

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts 24 janvier 2014 Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la La place sa priorité stratégique «Transition Énergétique

Plus en détail

Boîte à outils pour les entreprises

Boîte à outils pour les entreprises Boîte à outils pour les entreprises A chacun de s en saisir Je suis spécialisé dans le secteur du bâtiment 1. Secteur du bâtiment stimulé par la rénovation énergétique Les règles d'urbanisme sont simplifiées

Plus en détail

SOUTIEN EXCEPTIONNEL A L ACTIVITE

SOUTIEN EXCEPTIONNEL A L ACTIVITE CIACT du 2 février 2009 «Plan de relance de l économie» - B - SOUTIEN EXCEPTIONNEL A L ACTIVITE ECONOMIQUE ET A L EMPLOI Enveloppes du plan de relance de l économie : 600 M pour le financement des PME

Plus en détail

L ÉCONOMIE CIRCULAIRE DANS VOTRE RÉGION? COMPRENDRE POUR DÉCIDER

L ÉCONOMIE CIRCULAIRE DANS VOTRE RÉGION? COMPRENDRE POUR DÉCIDER L ÉCONOMIE CIRCULAIRE DANS VOTRE RÉGION? COMPRENDRE POUR DÉCIDER Conscients que la crise qui caractérise la période actuelle traduit davantage une lente métamorphose plutôt qu une secousse conjoncturelle,

Plus en détail

Groupe de travail du Plan Bâtiment Durable. Rénovation des logements : du diagnostic à l usage Créons la «carte vitale» du logement «!

Groupe de travail du Plan Bâtiment Durable. Rénovation des logements : du diagnostic à l usage Créons la «carte vitale» du logement «! Groupe de travail du Plan Bâtiment Durable Rénovation des logements : du diagnostic à l usage Créons la «carte vitale» du logement «! Contribution de la Région Franche Comté Retour d expérience du programme

Plus en détail

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C

Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule Innovation H3C «Smart Grid et Compteurs communicants : Quelles conséquences sur la gestion de la consommation et de la production d énergie pour les bâtiments du 21 ème siècle?» Thibaut VITTE Docteur Ingénieur Cellule

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Impact de l intégration des EnR sur les réseaux de distribution d électricité

Impact de l intégration des EnR sur les réseaux de distribution d électricité Impact de l intégration des EnR sur les réseaux de distribution d électricité Clubs Mines-Energie et Mines-Environnement et Développement Durable François Blanquet ERDF Directeur Réseaux 5 décembre 2013

Plus en détail

Prendre le controle de la maison n a jamais été aussi facile. Contact Presse Havas Worldwide Paris Nathalie Riera

Prendre le controle de la maison n a jamais été aussi facile. Contact Presse Havas Worldwide Paris Nathalie Riera Dossier de presse Wiser Prendre le controle de la maison n a jamais été aussi facile Contact Presse Schneider Electric France Jean-Pierre Gherardi tel +33(0)4 76 60 50 24 jean-pierre.gherardi@schneider-electric.com

Plus en détail

La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents

La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents La Gestion Technique de Bâtiment Pour des bâtiments intelligents Un levier important de la réduction des consommations d un bâtiment est la bonne gestion de ses équipements. En effet, la façon dont un

Plus en détail

Les matinales du Smart Home

Les matinales du Smart Home Les matinales du Smart Home 28/11/2013 1 NanoSense 10 ingénieurs et techniciens / située à Boulogne Billancourt Fournisseur de produits et de solutions (hardware et software) Spécialisé Intelligence du

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

VALORISATION SOCIO-ÉCONOMIQUE des réseaux électriques intelligents. Synthèse

VALORISATION SOCIO-ÉCONOMIQUE des réseaux électriques intelligents. Synthèse VALORISATION SOCIO-ÉCONOMIQUE des réseaux électriques intelligents Synthèse JUILLET 215 Ce document constitue la synthèse des travaux relatifs à la valorisation socio-économique d un premier périmètre

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Concilier la performance économique et la performance d usage du bâtiment L équation économique de vos projets doit être optimisée sur la

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid. Xavier Brunotte info@vesta-system.com

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid. Xavier Brunotte info@vesta-system.com Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Présentation Vesta-System Projet Multisol : Principe de la solution et

Plus en détail

Michael Reichle Vice-Président de CAPIEL AVANT-PROPOS

Michael Reichle Vice-Président de CAPIEL AVANT-PROPOS Pour une utilisation intelligente de l énergie Contribution de la filière européenne Basse Tension aux Smart Grids 1 Philippe Sauer Président de CAPIEL Michael Reichle Vice-Président de CAPIEL AVANT-PROPOS

Plus en détail

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments en partenariat avec Et avec le soutien de la: Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments Expérimentations de solutions innovantes DOSSIER DE CONSULTATION Mai 2012 Projet Efficacité énergétique

Plus en détail

L efficacité énergétique des bâtiments Programmes PREBAT 2005-2007, HABISOL 2008-2010

L efficacité énergétique des bâtiments Programmes PREBAT 2005-2007, HABISOL 2008-2010 L efficacité énergétique des bâtiments Programmes PREBAT 2005-2007, HABISOL 2008-2010 Bilan et perspectives scientifiques Etienne Wurtz, vice-président du comité d évaluation HABISOL Rappel du contexte

Plus en détail

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile

LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ. Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile LES NOUVEAUX USAGES DE LA MOBILITÉ Un enjeu et une opportunité majeurs pour l industrie automobile. Position du problème Un axe très important dans les transports individuels est celui des nouveaux usages

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Analyse stratégique de la filière I. Description de la filière Les bâtiments résidentiels et tertiaires sont les plus consommateurs d'énergie en France (44 %) et la

Plus en détail

Au cœur du Hive, siège social de Schneider Electric Créer un bâtiment intelligent pour une gestion durable des ressources

Au cœur du Hive, siège social de Schneider Electric Créer un bâtiment intelligent pour une gestion durable des ressources Dossier de presse Au cœur du Hive, siège social de Schneider Electric Créer un bâtiment intelligent pour une gestion durable des ressources Mardi 13 décembre 2011, Rueil-Malmaison, France «Le bâtiment

Plus en détail

Camille DEMAZURE Mars 2014 1

Camille DEMAZURE Mars 2014 1 Camille DEMAZURE Mars 2014 1 Les principes guidant au projet CARBONUS Ville Neuve est une ville résolument tourné vers l avenir. Dynamique et moderne, elle attire de plus en plus de jeunes ménages par

Plus en détail

EDF, ACTEUR ENGAGÉ POUR LE CLIMAT

EDF, ACTEUR ENGAGÉ POUR LE CLIMAT EDF, ACTEUR ENGAGÉ POUR LE CLIMAT Une électricité bas carbone et compétitive est un formidable atout pour décarboner l économie. EDF, électricien responsable, partenaire officiel de la conférence Paris

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014 Schneider Electric Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Un positionnement affirmé Production et transmission Eolienne Solaire Hydraulique Carburant bio Hydrocarbure Nucléaire Gestion de l

Plus en détail

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest

Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Steria reçoit GPSO - Grand Paris Seine Ouest Visite GPSO de Green Office Meudon le 22 mars 2012 Copyright Ateliers 115 Architectes Steria GreenOffice Meudon Steria et le Système d Information qui gère

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

Réforme du dispositif de soutien aux filières sous obligation d achat

Réforme du dispositif de soutien aux filières sous obligation d achat Réforme du dispositif de soutien aux filières sous obligation d achat Mars 2014 Le cri d alarme du 10 septembre 2013 au Parlement européen des 9 «utilities» européennes illustre la gravité de la situation

Plus en détail

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis.

Le FEDER interviendra plus spécifiquement sur des actions de formation individuelles et élaborées suite à un diagnostic précis. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 11/12/2014. ALSACE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Le Programme

Plus en détail

Notre nouveau programme d Entreprise

Notre nouveau programme d Entreprise > Notre nouveau programme d Entreprise Londres, 13 janvier 2005 Présentation à la communauté financière 1 Notre nouveau programme d entreprise Présentation à la communauté financière 2 > notre Vision Présentation

Plus en détail

Signature du consortium pour le projet Smart Electric Lyon

Signature du consortium pour le projet Smart Electric Lyon 26 NOVEMBRE 2012 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Signature du consortium pour le projet Smart Electric Lyon Le projet Smart Electric Lyon a été officiellement lancé à l initiative du Groupe EDF dans le cadre d un

Plus en détail

Journée IHF Palavas les Flots. Vers un Hôpital plus Efficace et mieux intégré à la Ville de demain. Segment Santé France

Journée IHF Palavas les Flots. Vers un Hôpital plus Efficace et mieux intégré à la Ville de demain. Segment Santé France Journée IHF Palavas les Flots Vers un Hôpital plus Efficace et mieux intégré à la Ville de demain Segment Santé France Schneider Electric en bref Milliards d euros de CA en 2012 du CA réalisé dans les

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France

Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Performance Energétique des Bâtiments : solutions techniques et exemples de réalisations proposés par Gaz de France Congrès européen Eco-technologies pour le futur Lille 10&11 juin 2008 Atelier Eco-technologies

Plus en détail

France GBC. Green Building Week

France GBC. Green Building Week Green Building Week 21 au 27 septembre 2015 Dossier de participation Contact : Sabine de Pellegars-Malhortie sdepellegars@francegbc.fr SOMMAIRE 1- La Green Building Week du 21 au 27 septembre 2015 2- Quelles

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018)

Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018) Plan triennal de mobilisation pour les copropriétés fragiles et en difficulté (2015-2018) Les copropriétés dans leur diversité 1. un petit immeuble datant du moyen âge (15 ème siècle), en pans de bois,

Plus en détail

Présentation de la base INIES

Présentation de la base INIES Présentation de la base INIES CUIB 4 février 2015 La base INIES Base de données française de référence sur les caractéristiques environnementales et sanitaires des produits de construction http://www.inies.fr

Plus en détail

Investir 1,1. dans la société de demain 3,6. C est le moment d agir

Investir 1,1. dans la société de demain 3,6. C est le moment d agir N 42 - FÉVRIER 2011 C est le moment d agir 07 > N 76 - Juin 2014 > 11 36 milliards d euros de projets déjà cofinancés milliard d euros déjà engagé au titre des Investissements d Avenir Investir dans la

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010 La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente Février 00 L avènement de la Smart Grid* 3 et consommation Consommateurs *Réseau intelligent Communication et logiciels à tous les

Plus en détail

CSSS DOMAINE-DU-ROY PLAN TRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010-2013

CSSS DOMAINE-DU-ROY PLAN TRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010-2013 CSSS DOMAINE-DU-ROY PLAN TRIENNAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2010-2013 Présenté au comité de direction, le 21 décembre 2010 1. LA DÉMARCHE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Au printemps 2006, le gouvernement du Québec

Plus en détail

Une technologie innovante pour connecter votre maison

Une technologie innovante pour connecter votre maison Vivez connectée Une technologie innovante pour connecter votre maison io-homecontrol est une technologie de communication radio sans fi l, bidirectionnelle, intégrée dans une large gamme d équipements

Plus en détail

Le bâtiment responsable 2020. Jeudi 6 février 2014

Le bâtiment responsable 2020. Jeudi 6 février 2014 Le bâtiment responsable 2020 Jeudi 6 février 2014 SOMMAIRE DE LA PRÉSENTATION Les «megatendances» pour la construction La Règlementation Bâtiment Responsable 2020 Ai Environnement ambitions 2020 des pôles

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

Pour toute question sur ce dossier: Erny Huberty, Head of Corporate Marketing, Enovos Luxembourg S.A., (+352) 2737-6711, erny.huberty@enovos.

Pour toute question sur ce dossier: Erny Huberty, Head of Corporate Marketing, Enovos Luxembourg S.A., (+352) 2737-6711, erny.huberty@enovos. enovos trendwatch smart future - smart living 2020 communiqué de presse Contact et informations: TNS: Dr. Sabine Graumann TNS Infratest Business Intelligence (+49) 89 5600 1221 sabine.graumann@tns-infratest.com

Plus en détail

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales kpmg.fr 1 Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales 2 La gestion de la trésorerie,

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire Atlantique et

Plus en détail