Cérémonie de clôture du programme HOMES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cérémonie de clôture du programme HOMES"

Transcription

1 Dossier de presse 13 février 2013 Cérémonie de clôture du programme HOMES Contact Presse Schneider Electric Jean-Pierre Gherardi Tél. : +33 (0) Contact Presse Havas Wolrdwide Paris Erika Nardeux Renato Martinelli Tél. : +33 (0) (0)

2 Sommaire Introduction... 3 Le mot de Jean-Pascal Tricoire... 3 Le mot de Pascal Brosset... 4 Présentation du programme HOMES... 5 HOMES en résumé... 5 Les principaux enseignements du programme... 6 Une stratégie en 3 volets / Agir pièce par pièce / Optimiser l approvisionnement en énergies / Agir sur l engagement des acteurs Recommandations Pour les bâtiments existants Pour les règles de construction Pour les politiques publiques Pour la R&D HOMES Dossier de Presse, 13 février

3 Introduction Jean-Pascal Tricoire Président du Directoire Schneider Electric Face à la croissance de la consommation et des coûts de l énergie, ainsi que la raréfaction des énergies fossiles, tous les scénarios élaborés par les institutions publiques et les experts pour maîtriser la demande énergétique et, par la même occasion, nos émissions de CO 2 convergent : l efficacité énergétique est une priorité absolue. La directive Efficacité Énergétique adoptée en octobre 2012 va dans ce sens. Chaque Etat membre de l Union Européenne a 14 mois pour transcrire ces objectifs en droit national. Le débat sur la transition énergétique nous offre ainsi l opportunité de faire mieux comprendre au public cet enjeu de réduction de la consommation d énergie et son importance. Mais ce débat est trop souvent focalisé sur la question de la production. Il faut aussi se placer du côté de la demande : il s agit de consommer moins, mais surtout de construire un paysage énergétique pour consommer mieux. Aujourd hui, nous disposons de solutions qui nous permettent d optimiser notre usage de l énergie, et le bâtiment est un maillon essentiel de ce nouvel ensemble. Qui plus est, les esprits sont prêts et convaincus de la nécessité d agir. Ne laissons pas passer cette formidable opportunité de changer notre rapport à l énergie. HOMES Dossier de Presse, 13 février

4 Pascal Brosset Directeur de l Innovation Schneider Electric HOMES a été, depuis 2008, le programme de recherche le plus ambitieux dans le domaine de l efficacité énergétique des bâtiments en Europe. Avec nos partenaires, nous avons mené un ensemble de recherches et d expérimentations afin de prouver le bien-fondé de l efficacité énergétique active. HOMES est avant tout une philosophie : ce programme place l humain au centre du dispositif permettant de consommer moins et mieux. HOMES propose une nouvelle vision de l énergie : l énergie n est pas un besoin, c est un moyen pour produire des services aux personnes. Selon le programme HOMES, il existe une véritable complémentarité entre les trois familles de solutions d efficacité énergétique que sont : la qualité de l enveloppe, la performance des équipements, et le pilotage actif. Ces trois domaines de solutions sont indépendants, il n y a pas d ordre pour mener les actions liées à l un ou l autre des domaines, et les actions sont complémentaires. Nous croyons à la pertinence du pilotage actif, et avons ainsi défini un protocole de mise en œuvre autour de trois stratégies. Cette méthodologie permettra non seulement de maximiser la performance du bâtiment, mais également de le rendre compatible «Smart Grid». La mise en place d une nouvelle filière économique pour consommer moins et mieux l énergie en fonction des besoins des acteurs est possible. HOMES Dossier de Presse, 13 février

5 Présentation du programme HOMES HOMES, pour Habitat et bâtiment Optimisé pour la Maîtrise de l Energie et les Services, est un programme d innovation collaboratif ayant pour but de doter chaque bâtiment de solutions pour atteindre la meilleure performance énergétique. Initié en 2008 pour une durée de quatre ans, le programme est soutenu par OSEO, établissement public d aide à l entrepreneuriat et à l innovation. Piloté par Schneider Electric, HOMES a regroupé treize partenaires industriels et acteurs de recherche : CEA, CIAT, CSTB, Delta Dore, EDF, L institut National Polytechnique de Grenoble, Philips Lighting, Radiall, Schneider Electric, Somfy, STMicroelectronics, Watteco, Wieland Electric. Ensemble, ces acteurs complémentaires de la gestion du bâtiment conçoivent des solutions pour : optimiser l'utilisation de l'énergie, diversifier les sources d'énergies, pérenniser la performance énergétique et faciliter la mise en œuvre de la gestion de l'énergie dans les bâtiments neufs et existants, tertiaires et résidentiels, en France et en Europe. HOMES Dossier de Presse, 13 février

6 Les principaux enseignements du programme HOMES Le programme HOMES a permis d étudier, d améliorer et de tester des solutions d efficacité énergétique active simples, efficaces, soutenables économiquement, et potentiellement créatrices d emplois. D un point de vue économique HOMES a estimé que les solutions d efficacité énergétique active : Permettent d économiser entre 20 et 60% de la facture globale d un site ; Ont un retour sur investissement entre 3 et 7 ans dans le tertiaire, entre 5 et 15 ans dans le résidentiel ; Sont complémentaires des autres solutions d efficacité énergétique concernant l enveloppe et les équipements du bâtiment. HOMES Dossier de Presse, 13 février

7 D un point de vue environnemental et sociétal Il a été évalué que ces solutions : Appliquées aux 230 millions de bâtiments européens, permettent de réduire significativement la demande en énergie finale : réduisant jusqu à 40% le poste consommation des bâtiments soit 16% de la facture énergétique globale ; Facilitent l introduction des productions en énergies renouvelables sur les réseaux électriques européens, en rendant les bâtiments «Smart Grid Ready» leur permettant de contribuer à l effacement des pointes de consommation électrique très fortement carbonées ; Améliorent ainsi l indépendance énergétique de l Europe avec une soutenabilité économique forte ; Créeraient environ emplois directs en Europe sur 30 ans ; S intègrent dans les politiques territoriales des quartiers et des villes ; Sont quasiment autosuffisantes économiquement, et donc ne pèsent pas sur l endettement des collectivités, des Etats et de l Europe. Au final, HOMES estime que la création d une filière économique de l efficacité énergétique active contribuerait à apporter des solutions pour 4 enjeux majeurs pour l Europe : La réduction des émissions de CO 2 La création d emplois non délocalisables La contribution à l indépendance énergétique Sans augmentation de la dette souveraine des Etats membres HOMES Dossier de Presse, 13 février

8 Une stratégie en 3 volets Le programme HOMES propose une nouvelle vision de la performance énergétique d un bâtiment, s articulant autour de solutions qui concernent à la fois la qualité de l enveloppe, la performance des équipements, et le pilotage actif. Il s agit là de trois vecteurs d intervention indépendants, sans ordre d application, et complémentaires. Le programme HOMES a ainsi proposé un protocole du pilotage actif articulé autour de 3 stratégies permettant de maximiser la performance du bâtiment tout en le rendant compatible «Smart Grid». HOMES Dossier de Presse, 13 février

9 1/ Agir pièce par pièce Pour maximiser la performance énergétique d un bâtiment, il est nécessaire d optimiser les services rendus à l occupant. Grâce à un écosystème de contrôle de la pièce, l occupant peut adapter l environnement à ses activités et à son confort : il s agit du «room control». Grâce au «room control», il devient possible de piloter finement les différentes pièces du bâtiment en fonction de la présence et de l activité : en présence de personnes dans la pièce, l adaptation du confort à l activité est gérée par objectifs ; en l absence d occupant, les pièces sont gérées automatiquement (mise en veille ou extinction des équipements, etc.). HOMES Dossier de Presse, 13 février

10 Cette stratégie a d ores et déjà été estimée sur 5 sites pilotes, choisis pour la diversité de leurs usages et de leur localisation géographique, avec des potentiels de gains significatifs : de 25% à 56% de réduction de la consommation d énergie. HOMES Dossier de Presse, 13 février

11 2/ Optimiser l approvisionnement en énergies Pour servir les besoins des occupants d un bâtiment, il faut optimiser l approvisionnement en énergies en fonction du coût économique et du coût carbone. L approvisionnement et la distribution d énergie sont alors pilotés en fonction de la somme des besoins de chaque local. Ce pilotage permet de gérer les sources d énergie et la relation avec l écosystème amont de l îlot, du quartier, de la ville, etc. HOMES Dossier de Presse, 13 février

12 Cette stratégie HOMES permet d anticiper le développement des réseaux intelligents. Elle instaure un système où chaque niveau contribue collectivement à l optimisation du niveau supérieur. Elle participe également au développement du potentiel de la gestion de la demande d électricité des bâtiments. «Pas de développement des réseaux intelligents, sans bâtiments intelligents!» HOMES Dossier de Presse, 13 février

13 3/ Agir sur l engagement des acteurs Pour améliorer la performance énergétique d un bâtiment, il est nécessaire d établir un plan de mesure incrémental pour aller chercher progressivement des sources d économies. Or, les besoins diffèrent selon les acteurs concernés. Il faut mettre en place des stratégies d information adaptées aux attentes spécifiques de chacune des parties prenantes et à leur domaine de responsabilité. Cette stratégie HOMES permet d intégrer les métiers de la filière bâtiment. Elle encourage le développement d outils pour améliorer la performance énergétique des bâtiments adaptés aux acteurs de la construction et de la gestion immobilière. «Passer de l ignorance à la connaissance, de la connaissance à la conscience, de la conscience à l action» HOMES Dossier de Presse, 13 février

14 Recommandations Afin d accélérer l émergence d une filière économique de l efficacité énergétique active, un certain nombre de mesures à caractère législatif et règlementaires devraient être prises pour faciliter, développer, accompagner, et anticiper le développement d un marché des solutions d efficacité énergétique active en Europe. Les travaux du programme de recherche HOMES ont permis de formuler des propositions pour le neuf comme pour le parc existant. Elles ont pour trait commun de mettre l usager au cœur du processus d efficacité énergétique active. Car c est en se détournant des machines, pour se consacrer à l humain, que l on réussira à actionner ce levier majeur pour la transition énergétique. Il s agit également de définir la feuille de route en matière de Recherche & Développement à la suite de ce programme : ce qu il reste à développer ou industrialiser pour améliorer et compléter l offre des solutions d efficacité énergétique active. Les recommandations: Pour les bâtiments existants Développer le métier de «gestionnaire de l énergie». Inciter dès aujourd hui à l amélioration permanente de la performance énergétique du bâtiment en activant la totalité des trois familles de solutions : o contrôle actif o qualité des équipements o amélioration de l enveloppe Pour les règles de construction Rendre les bâtiments pilotables pièce par pièce. Pour rendre les bâtiments «Smart Grid Ready», inclure les fonctionnalités de communication du bâtiment avec son environnement. Pour les politiques publiques Prendre en compte la performance réelle des bâtiments plutôt que la performance conventionnelle. Poursuivre la recherche en matière d efficacité énergétique active. HOMES Dossier de Presse, 13 février

15 Pour les bâtiments existants L amélioration de la performance d un bâtiment existant engage son propriétaire, son occupant, son responsable de maintenance, et s il existe, son gestionnaire d énergie. Ce dernier est un nouveau métier à créer. Pour un résultat optimal, ils ont avant tout besoin de disposer de la consommation finale de toutes les énergies, et de comprendre pourquoi et non combien on consomme, afin d analyser de manière conjointe et dans le temps les deux composantes de l équation : la consommation et l usage du bâtiment (l occupation pour une maison, le confort apporté, le nombre de nuitées pour un hôtel, le nombre de couverts pour un restaurant, etc.). Le programme permet d élargir la palette d actions disponibles pour améliorer le bâtiment. Il a mis en évidence la complémentarité de trois leviers d actions, à effet variable suivant le type de bâtiment qui peuvent contribuer à parts égales à l amélioration de la performance du parc de bâtiments : le contrôle actif, la qualité des équipements techniques, la performance de l enveloppe. Le programme a mis en évidence que les différentes actions permettant l amélioration de la performance énergétique sont complémentaires et additives en pourcentage. La grande nouveauté est que l ordre dans lequel on mène les actions importe peu : elles contribuent toutes à l objectif global fixé pour autant quelles soient toutes menées à leur terme. HOMES Dossier de Presse, 13 février

16 Pour les règles de construction La recommandation principale est de rendre les bâtiments pilotables avec une granularité suffisante. En effet, le potentiel de gain par le contrôle actif est directement lié à la finesse de pilotage des espaces et de prise en compte des variations d usages au court du temps. Encore faut-il que les équipements producteurs et consommateurs d énergie puissent aussi être pilotés pièce par pièce. Le programme précise aussi les spécifications pour rendre le bâtiment «Smart Grid Ready». D une part, il doit pouvoir communiquer avec son environnement, et d autre part il doit être pilotable pour pouvoir répondre à ce dialogue par des actions appropriées, réalisées souvent automatiquement, sous le contrôle de ses utilisateurs. Projections en termes de création d emplois grâce au développement d une filière économique d efficacité énergétique active : Pour les bâtiments non résidentiels Ingénierie : Installateurs : Industrie : Indirects : Pour les bâtiments résidentiels Installateurs : Industrie : Indirects : À ces emplois peuvent être rajoutés de nouveaux métiers tels que : La formation de ces acteurs : environ Le métier de gestionnaire d Energie : environ La mission de gestionnaire de bâtiment : environ Soit un total d environ emplois en Europe pendant 30 ans. HOMES Dossier de Presse, 13 février

17 Pour les politiques publiques Pour les futures politiques publiques en matière d efficacité énergétique, il importe d organiser la transition de la performance conventionnelle vers la performance réelle des bâtiments. On pourra ainsi impliquer tous les acteurs du bâtiment par des améliorations en termes de confort, d efficacité et par la réduction de la consommation d énergie. Pour la Recherche & Développement Le programme HOMES a également listé les domaines de recherche et d innovation qui nécessitent encore de l investissement pour développer les solutions d efficacité énergétique active et leur performance opérationnelle. Parmi ceux-ci les plus importants sont : En terme de capteurs : les capteurs d occupation et toutes les technologies autour des capteurs virtuels ; En terme d application : la ventilation, le traitement et la qualité d air et la mesure de l énergie dans les vecteurs aérauliques ; En terme de traitement de données : les fonctions avancées de monitoring propriétaire et de monitoring exploitant ; En terme d outils et de professionnalisation des filières : les simulations capables d intégrer les modes d usage du bâtiment ; En terme législatif et règlementaire : la réduction des écarts entre les calculs prévisionnels et la réalité opérationnelle. HOMES Dossier de Presse, 13 février

Présentation du projet Smart Electric Lyon

Présentation du projet Smart Electric Lyon . Présentation du projet Smart Electric Lyon 4/03/2014 EDF Les réseaux électriques deviendraient-ils intelligents? Décembre 2012 2 Consommation par marché et usages 2/3 pour le spécifique (Éclairage et

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

L effacement diffus : cet inconnu bientôt dans votre foyer (1/3)

L effacement diffus : cet inconnu bientôt dans votre foyer (1/3) Accueil Acteurs & marchés Entreprises Habitants Politiques énergétiques Territoires & projets Energystream Le blog Energie des consultants Solucom Accueil» Éclairage» L effacement diffus : cet inconnu

Plus en détail

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids

ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Smart Grids, nos clients au cœur du réseau de demain ERDF prend le virage technologique des Smart Grids Association Carbon AT, Nantes, le 16 avril 2013 Régis LE DREZEN Regis.le-drezen@erdf-grdf.fr Film

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Schneider Electric le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des geographies équilibrées FY 2012 milliards d de CA en 2012

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE

LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE LES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS AU SERVICE DE LA VILLE NUMERIQUE ET DURABLE Thomas VILLARD Directeur de projets Systèmes Electriques Intelligents Anne CHATILLON Chef de projets Ville Durable Sommaire

Plus en détail

«L apport des réseaux électriques intelligents»

«L apport des réseaux électriques intelligents» ENR et intermittence : l intégration dans les réseaux de distribution en France 18 avril 2013 Michèle Bellon, Présidente du directoire d ERDF «L apport des réseaux électriques intelligents» Les réseaux

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Séminaire «Les jeunes entreprises innovantes au service de l habitat et de la ville du futur» Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid Sébastien Cadeau-Belliard

Plus en détail

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes

Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes Les Smart Grids, filière stratégique pour les Alpes-Maritimes FAIRE AVANCER TOUTES LES ENVIES D ENTREPRENDRE Les Smart Grids, filière d avenir de la transition énergétique Centrale de pilotage Intégration

Plus en détail

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF

Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise. Solutions STIBIL et GILIF Le bâtiment, nouvel outil de performance pour l entreprise Solutions STIBIL et GILIF Un immeuble tertiaire à réinventer Les entreprises sont régulièrement confrontées à de profonds changements de leur

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

Position du secteur électrique français

Position du secteur électrique français 16 novembre 2010 ENERGIE 2020 Position du secteur électrique français L UFE, Union Française de l Electricité, est l association professionnelle du secteur de l électricité. Elle représente les employeurs

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Concilier la performance économique et la performance d usage du bâtiment L équation économique de vos projets doit être optimisée sur la

Plus en détail

Smart grids for a smart living Claude Chaudet

Smart grids for a smart living Claude Chaudet Smart grids for a smart living Claude Chaudet 1 Institut Mines-Télécom Les smart grids en quelques mots Modernisation des réseaux électriques Utilisation des technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts 24 janvier 2014 Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la La place sa priorité stratégique «Transition Énergétique

Plus en détail

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system.

Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA. Xavier Brunotte info@vesta-system. Solutions logicielles de gestion énergétique coopérante smart building in smart grid : Exemple CANOPEA Xavier Brunotte info@vesta-system.com Agenda Vesta-System et principe de son gestionnaire de son gestionnaire

Plus en détail

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production Programme Energy Action pour l industrie Un programme d économies d énergie. Les solutions Energy Action de Schneider Electric. Des économies d énergie

Plus en détail

En route vers la troisième révolution industrielle!

En route vers la troisième révolution industrielle! En route vers la troisième révolution industrielle! Transition énergétique, Smart Home, Smart Buildings, Smart Cities Quelle place, quel positionnement, quel avenir pour votre entreprise?... Les Spécialistes

Plus en détail

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014 Schneider Electric Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Un positionnement affirmé Production et transmission Eolienne Solaire Hydraulique Carburant bio Hydrocarbure Nucléaire Gestion de l

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

Journée IHF Palavas les Flots. Vers un Hôpital plus Efficace et mieux intégré à la Ville de demain. Segment Santé France

Journée IHF Palavas les Flots. Vers un Hôpital plus Efficace et mieux intégré à la Ville de demain. Segment Santé France Journée IHF Palavas les Flots Vers un Hôpital plus Efficace et mieux intégré à la Ville de demain Segment Santé France Schneider Electric en bref Milliards d euros de CA en 2012 du CA réalisé dans les

Plus en détail

Accompagner la Transition Energétique en Bretagne Projets collaboratifs pour l efficacité énergétique des Territoires

Accompagner la Transition Energétique en Bretagne Projets collaboratifs pour l efficacité énergétique des Territoires Accompagner la Transition Energétique en Bretagne Projets collaboratifs pour l efficacité énergétique des Territoires Thierry DJAHEL Directeur Développement & Prospective Schneider Electric France Conférence

Plus en détail

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf

Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Le Hive L amélioration énergétique d un bâtiment neuf Présentation de Thierry DJAHEL, Schneider Electric Dans le cadre de la matinée technique IFPEB CSTB du 28 novembre 2012. 28/11/2012 1 En chiffres 35

Plus en détail

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010

La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente. Février 2010 La révolution énergétique De la fée électricité à l énergie intelligente Février 00 L avènement de la Smart Grid* 3 et consommation Consommateurs *Réseau intelligent Communication et logiciels à tous les

Plus en détail

Présentation de la base INIES

Présentation de la base INIES Présentation de la base INIES CUIB 4 février 2015 La base INIES Base de données française de référence sur les caractéristiques environnementales et sanitaires des produits de construction http://www.inies.fr

Plus en détail

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS

ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS LES SMART GRIDS DEVIENNENT REALITE SMART GRID ALSTOM GRID AU CŒUR DES RESEAUX INTELLIGENTS Date : 08/02/2011 Selon l IEA, entre 2010 et 2030 : - la croissance économique devrait engendrer une demande énergétique

Plus en détail

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr

Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales. kpmg.fr Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales kpmg.fr 1 Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales Les enjeux et clés de succès des entreprises familiales 2 La gestion de la trésorerie,

Plus en détail

L énergie, des enjeux pour tous

L énergie, des enjeux pour tous L énergie, des enjeux pour tous Transformer le Système d'information EURIWARE conçoit, développe et met en œuvre des systèmes d information métiers en réponse aux enjeux majeurs de performance et de transformation

Plus en détail

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional

VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional VERS UNE COMMUNAUTÉ EURO- MÉDITERRANÉENNE DE L ÉNERGIE : Passer de l'import-export à un nouveau modèle énergétique régional Avril 2013 En 2011, pour la première fois, la Commission européenne parle d une

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Au cœur du Hive, siège social de Schneider Electric Créer un bâtiment intelligent pour une gestion durable des ressources

Au cœur du Hive, siège social de Schneider Electric Créer un bâtiment intelligent pour une gestion durable des ressources Dossier de presse Au cœur du Hive, siège social de Schneider Electric Créer un bâtiment intelligent pour une gestion durable des ressources Mardi 13 décembre 2011, Rueil-Malmaison, France «Le bâtiment

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS

PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS PLF 2014 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : PRÊTS ET AVANCES À DES PARTICULIERS OU À DES ORGANISMES PRIVÉS Version du 01/10/ à 16:07:40 PROGRAMME 866 : PRÊTS AUX PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES

Plus en détail

COMPTE RENDU DE WORKSHOP

COMPTE RENDU DE WORKSHOP COMPTE RENDU DE WORKSHOP Date 23/02/2015 :Lieu : AME Rédigé par : M. Chouiter Objet : Première session du groupe de réflexion portant sur l insertion du véhicule électrique en Martinique. Structures présentes:

Plus en détail

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016,

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, EDF Entreprises vous accompagne et vous propose ses solutions CCI de France 4 Février 2014 EDF

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs

Plus en détail

560 GW de capacité installée

560 GW de capacité installée . Les systèmes électriques intelligents? AFE 24 juin 2014 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE EUROPÉEN : 430 MILLIONS DE PERSONNES DESSERVIS 560 GW de capacité installée ~5 000 000 km de réseau MT+ BT 2 600 TWh utilisés

Plus en détail

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère

Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère Démonstrateur HOMES à la Préfecture de l Isère 1 Un partenariat de 3 ans entre la Préfecture de l Isère et Schneider-Electric Instrumenter le site Innovation Créer une situation de référence Business Partenaires

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

Wiser WISER, ma maison. ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! Système de gestion de l énergie pour l habitat. et pilote simplement AVEC MON APPLICATION

Wiser WISER, ma maison. ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! Système de gestion de l énergie pour l habitat. et pilote simplement AVEC MON APPLICATION Wiser Système de gestion de l énergie pour l habitat Je me sens zen ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! je mesure mes consommations énergétiques et pilote simplement ma maison. AVEC MON APPLICATION WISER, > Connaissez-vous

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

N 65 - JANVIER-FÉVRIER 2014 www.electromagazine.fr - ISSN 1779-9899 - 9.00. Profession négociant

N 65 - JANVIER-FÉVRIER 2014 www.electromagazine.fr - ISSN 1779-9899 - 9.00. Profession négociant Le magazine de la filière électriquemagazine N 65 - JANVIER-FÉVRIER 2014 www.electromagazine.fr - ISSN 1779-9899 - 9.00 À lire page 15 Profession installateur/ prescripteur Tazé Électricité : gestion pragmatique

Plus en détail

LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE

LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE Naud et Poux Architectes DOSSIER DE PRESSE LE GROUPE EDF FAIT DES SYSTEMES ELECTRIQUES INTELLIGENTS UNE REALITE N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF SA 22-30, avenue de Wagram 75382

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

ecartec 2013 Infrastructures de recharge EVlink Pour vous brancher sur la mobilité électrique, faites le plein de sérénité

ecartec 2013 Infrastructures de recharge EVlink Pour vous brancher sur la mobilité électrique, faites le plein de sérénité Dossier de presse ecartec 2013 Infrastructures de recharge EVlink Pour vous brancher sur la mobilité électrique, faites le plein de sérénité Contact Presse : Schneider Electric France Jean-Pierre Gherardi

Plus en détail

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

«ÉCO-SOLIDAIRE» LE DISPOSITIF LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES LA RÉUNION, ILE SOLAIRE ET TERRE D INNOVATION La Réunion île solaire, terre d'innovation Reunion island, innovation land LE DISPOSITIF «ÉCO-SOLIDAIRE» PLUS D UN MILLIER DE FOYERS RÉUNIONNAIS BÉNÉFICIAIRES

Plus en détail

Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities

Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities Intervention Emmanuel Autier Partner Utilities BearingPoint De l innovation à la révolution du secteur des Utilities Confidentiel. 2011 BearingPoint France SAS 1 La révolution du secteur des Utilities

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics

La «maison intelligente» Un lieu de vie. Stephane Henry - ST Microelectronics La «maison intelligente» Un lieu de vie Stephane Henry - ST Microelectronics La domotique La domotique est aujourd hui utilisée pour : Objectif attendu La gestion du chauffage Reduire le cout Les systèmes

Plus en détail

Schneider Electric : des infrastructures plus performantes au service de l action publique

Schneider Electric : des infrastructures plus performantes au service de l action publique Salon des Maires et des Collectivités locales 22, 23 et 24 novembre 2011 Dossier de presse Schneider Electric : des infrastructures plus performantes au service de l action publique Contact Presse : Schneider

Plus en détail

Enjeux du stockage de l énergie

Enjeux du stockage de l énergie Enjeux du stockage de l énergie S. PINCEMIN Doc/Ing Etudes & Recherche - Pôle Energies Renouvelables CleanTuesday -Nice 7 juin 2011 Plan de la présentation 1- Le CSTB en bref 2- Le contexte énergétique

Plus en détail

UNE REFLEXION PREALBLE

UNE REFLEXION PREALBLE UNE REFLEXION PREALBLE NOUS N AVONS JAMAIS ETE AUSSI RICHES IL N Y A JAMAIS EU AUTANT DE PAUVRES QUI GERE LA REPARTITION? 1 ÉNERGIE ET TRANSITION Comprendre la situation est facile Ce qu il faut faire

Plus en détail

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique

Les grands chantiers du Smart Grid français. vers une feuille de route technologique Les grands chantiers du Smart Grid français vers une feuille de route technologique Bogdan ROSINSKI pôle S2E2 SMART ELECTRICITY CLUSTER ASPROM Conférence «Maîtrise de l'énergie» Paris 6 avril 2011 Sommaire

Plus en détail

Les outils de la transition énergétique ISO 50001

Les outils de la transition énergétique ISO 50001 Les outils de la transition énergétique ISO 50001 26 mars 2013 Michel HIRAUX +32 496 58 12 04 Le Management énergétique dans son contexte Management et Système de Management Objectif d un EnMS Facteurs

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC)

Copyright Agirc-Arrco Mars 2012. 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) 2 QUESTIONS pour comprendre le Système d Information Retraite Complémentaire (SI-RC) SOMMAIRE (1/3) ENJEUX DE L INFORMATIQUE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE 1. Depuis quand un programme de convergence informatique

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale

Banque de détail. Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale Banque de détail Dynamiser votre réseau de distribution et accroître son efficacité commerciale L évolution de l environnement et les enjeux dans la Banque de détail CENTRES D'APPELS Intensification du

Plus en détail

Smart city. Smart agriculture. Construire aujourd hui le monde de demain!

Smart city. Smart agriculture. Construire aujourd hui le monde de demain! Smart city Smart agriculture Construire aujourd hui le monde de demain! Dossier de presse 2014 La nouvelle relation à l énergie sera forcément à contre- courant puisqu elle ne pourra s appuyer sur des

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Charte Investissement Responsable des acteurs de la Place de Paris: Actions menées par les signataires pour répondre à leurs engagements

Charte Investissement Responsable des acteurs de la Place de Paris: Actions menées par les signataires pour répondre à leurs engagements Charte Investissement Responsable des acteurs de la Place de Paris: Actions menées par les signataires pour répondre à leurs engagements Bilan 2009-2011 Mars 2012 1 Les signataires Depuis juillet 2009

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

Plan Industriel Réseaux Electriques Intelligents

Plan Industriel Réseaux Electriques Intelligents Plan Industriel Réseaux Electriques Intelligents APPEL à CANDIDATURE et à PROJETS des territoires pour contribuer au déploiement à grande échelle de solutions technologiques Smart Grids Avril 2015 Date

Plus en détail

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014

ERDF et la Transition Energétique. CESE Nice le 23 avril 2014 ERDF et la Transition Energétique CESE Nice le 23 avril 2014 1. ERDF et la distribution d électricité en France 2. La transition énergétique 3. ERDF dans la transition énergétique 4. En synthèse 1 ERDF

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement

S engager à agir pour le développement durable dans une période de changement Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais E/ECE/1471/Rev.1 Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève, 14-16 avril 2015

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

Compétitivité et Carbone

Compétitivité et Carbone Page 1 DU BILAN GAZ A EFFET DE SERRE AU PLAN D ACTIONS : UN LEVIER DE COMPETITIVITE POUR LES ORGANISATIONS Le 28 Octobre 2014 à Lille www.rencontres-regionales-carbone.fr > Nord-Est Compétitivité et Carbone

Plus en détail

Baisse de l autofinancement et des investissements : un défi pour l action publique locale

Baisse de l autofinancement et des investissements : un défi pour l action publique locale Serge Bayard Président du conseil d administration La Banque Postale Collectivités Locales Jean-Pierre Balligand Président du Comité d orientation des finances locales La Banque Postale Thomas Rougier

Plus en détail

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet

Monitoring THPE. Soutien au projet. Présentation du projet Monitoring THPE Le projet Monitoring THPE a donné lieu à l un des premiers systèmes innovants de suivi des performances énergétiques et de confort des bâtiments. Informations générales Localisation : Région

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

DIFFUSION : (2080) JOURNALISTE : F Lorian Ortega ÉTUDE. Des réseaux plus intelligents : les smart grids. Améliorer la gestion des réseaux clans leur

DIFFUSION : (2080) JOURNALISTE : F Lorian Ortega ÉTUDE. Des réseaux plus intelligents : les smart grids. Améliorer la gestion des réseaux clans leur ÉTUDE Quelles conditions pour faire de 2017 l année des smart Florian Ortega Avec un chiffre d affaires estimé à 6 milliards d euros par an d ici 2020, les réseaux intelligents ou smart grids représentent

Plus en détail

Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions

Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions Table des matières: Guidelines Fonds de Pensions TABLE DES MATIERES... 1 INTRODUCTION... 2 1 FINANCEMENT ET FINANCEMENT MINIMUM... 3 1.1 FINANCEMENT... 3 1.2 FINANCEMENT DE PLAN... 3 1.3 FINANCEMENT MÉTHODE

Plus en détail

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE COALITION FRANCE POUR L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE PROPOSITIONS COMMUNES Mise en œuvre de la rénovation énergétique du parc existant de bâtiments Contact CFEE : Joël VORMUS Tél. : 01 55 86 80 08 joel.vormus@cler.org

Plus en détail

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique

Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Efficacité énergétique pour les particuliers : une solution pour le monitoring énergétique Orange Labs Jérôme Descos, Recherche & Développement 13 mars 2012, présentation au Colloque Energ&TIC² travaux

Plus en détail

Smartgrids: un mapping rapide

Smartgrids: un mapping rapide Smartgrids: un mapping rapide - 3 smartgrids (de l amont à l aval) - choc de 3 univers (utilities, élec, IT) - ce qui bouge en 2014 - quel rôle pour les territoires et les individus Smartengy, conseil

Plus en détail

Le coût des politiques climatiques. Double dividende ou coûts excessifs?

Le coût des politiques climatiques. Double dividende ou coûts excessifs? Introduction La première séance : Les justifications de la politique climatique. La dialectique court terme long terme : Intuition écologique contre «raison»économique. Taux d actualisation : Prix relatif,

Plus en détail

Synthèse n 16, Février 2012. Financement de la croissance verte et orientation de la création monétaire

Synthèse n 16, Février 2012. Financement de la croissance verte et orientation de la création monétaire Synthèse n 16, Février 2012 Financement de la croissance verte et orientation de la création monétaire ----------- 1. Les investissements nécessaires à la transition vers un modèle de croissance durable

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL * «Accompagner les techniciens à fort potentiel vers des fonctions managériales orientées projet»

FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL * «Accompagner les techniciens à fort potentiel vers des fonctions managériales orientées projet» Le savoir-faire pédagogique au service de l entreprise FORMATION DIPLÔMANTE MANAGER DE PROJET INDUSTRIEL * * Titre de niveau II enregistré au RNCP Accessible par VAE «Accompagner les techniciens à fort

Plus en détail

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers

Maisons de Santé Pluridisciplinaires. Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Maisons de Santé Pluridisciplinaires Conditions d éligibilité à des soutiens financiers Les maisons de santé pluridisciplinaires (MSP) visent à offrir à la population, sur un même lieu, un ensemble de

Plus en détail

Demand Response, une brique importante du Smart Grid

Demand Response, une brique importante du Smart Grid Emplacement Co-branding Demand Response, une brique importante du Smart Grid Colloque OSE, 29/09/2011 SAS au capital de 854 000 euros Un modèle qui a fait ses preuves Energy Pool, Agrégateur de capacités

Plus en détail

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ

AU CŒUR DE LA SOCIÉTÉ VADE-MECUM DE L UTILITÉ DE L INVESTISSEMENT EN INFRASTRUCTURES 02 LE CERCLE VERTUEUX DES INFRASTRUCTURES FINANCEMENT MOBILITÉ EAU ÉNERGIE EMPLOI CROISSANCE RÉSEAUX DU FUTUR PROTECTION CONTRE LES ALÉAS

Plus en détail

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche

Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche Un fonds climat énergie au GL? Présentation de la démarche 1 1 1 Contexte et enjeux Un engagement territorial pour le climat Objectifs du plan climat d ici 2020 : les 3x20-20% des émissions de gaz à effet

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

BAC + 5. International INTERNATIONAL MBA ENVIRONMENTAL MANAGEMENT AND DIGITAL SYSTEMS. Terra Institute

BAC + 5. International INTERNATIONAL MBA ENVIRONMENTAL MANAGEMENT AND DIGITAL SYSTEMS. Terra Institute International Terra Institute INTERNATIONAL MBA ENVIRONMENTAL MANAGEMENT AND DIGITAL SYSTEMS BAC + 5 TIC ET ENVIRONNEMENT : DES EMPLOIS EN PLEINE EXPLOSION Selon l Organisation Internationale du Travail,

Plus en détail

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante

Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Économie d énergie dans les centrales frigorifiques : La haute pression flottante Juillet 2011/White paper par Christophe Borlein membre de l AFF et de l IIF-IIR Make the most of your energy Sommaire Avant-propos

Plus en détail

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures

Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures Etude sur les cadres règlementaires et leur efficacité à encourager les entreprises à améliorer leur efficacité énergétique et sur les mesures complémentaires nécessaires Synthèse Avril 2015 Pourquoi

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire

www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire www.groupecaissedesdepots.fr La Caisse des Dépôts acteur du développement économique et de l économie sociale et solidaire développement économique et économie sociale et solidaire En soutenant la création

Plus en détail