INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE"

Transcription

1 INTRODUCTION AUX SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE CRTS, Janvier 2016 Amal LAYACHI, DEFINITION- GENERALITES

2 Vers une définition Information? Géographique? Système? INFORMATISATION Information localisée sur la surface de la TERRE Base de données géoreferencées modélisation Définition des SIG (1) C est un "système informatique de matériels, de logiciels, et de processus conçus pour permettre la collecte, la gestion, la manipulation, l'analyse, la modélisation et l'affichage de données à référence spatiale afin de résoudre des problèmes complexes d'aménagement et de gestion". SIG-logiciel = définition réductrice

3 Définition des SIG (2) La définition française est due à l'économiste Michel Didier (1990) Un système d'information géographique est un "ensemble de données repérées dans l'espace, structuré de façon à pouvoir en extraire commodément des synthèses utiles à la décision". SIG : une base de données structurée Pourquoi le SIG Passer des cartes sur support papier à des cartes numériques Gérer l archivage des cartes et leur identification Faire des d interrogations et des analyses spatiales et temporelles Rendre les données géographiques accessibles à distance et au profit du grand public Échanger et partager l information géographique Moderniser les pratiques de gestion des données à référence spatiale Disposer d un outil d aide à la décision, à la gestion et à la communication

4 Disciplines reliées aux SIG

5 Terminologie Des termes voisins sont également utilisés : Géomatique collecte de données, télédétection, mesures de terrain, relevé d élévation, etc. Système d'information à référence spatiale (SIRS) terme en usage notamment au Canada Système d'information du territoire (SIT) cadastre, aménagement du territoire Système d'information de l'environnement (SIE) Les Types de SIG COLLET & HUSSY (1995) établissent une distinction entre SIG de gestion et SIG d exploitation SIG de gestion : «concernent les institutions publiques ou privées dont le rôle est de fournir une information à caractère spatial cohérente, fiable et actualisée». SIG d exploitation : «proposent un environnement de description (cartographie, animation, ) et d analyse (interrogation, modélisation spatiale, simulation)».

6 Un peu d histoire 1 er apparition En 1854, John Snow analyse l'épidémie de choléra de Londres et en détermine les points de contamination. Un peu d histoire Maguire et al. (1991) distinguent trois périodes principales dans l'évolution des SIG : fin des années 1950 milieu des années 1970 : début de l informatique, premières cartographies automatiques et naissance de l'éditeur de logiciels SIG ESRI (en 1969) ; milieu des années début des années 1980 : diffusion des outils de cartographie automatique/sig dans les organismes d Etat (armée, cadastre, services topographiques...) ; depuis les années 1980 : croissance du marché des logiciels, développements des applications sur PC, mise en réseau (bases de données distribuées, depuis les années 1990, apparition des applications sur Internet et banalisation de l'usage de l'information géographique (cartographie sur Internet, calcul d'itinéraires routiers, utilisation d'outils embarqués liés au GPS...), apparition de logiciels libres

7 Quelques exemples de questions auxquelles un SIG peut répondre Quel est l'état des routes sur une commune? Qu'est-ce qui a changé depuis 1952? Quelles sont les parcelles concernées par une inondation éventuelle? Quelles sont les zones sensibles en cas d'avalanches ou de glissement de terrain? Quel est le chemin le plus rapide pour aller de la caserne des pompiers à l'incendie? Que se passe-t-il si une substance toxique se déverse à tel endroit? Où implanter des postes de surveillance d'incendie de forêt? Trouver les zones favorables à la culture du riz? Comment évolue la déforestation en Amazonie? Recherche de sites propices à la culture des algues sur la côte atlantique?

8 QUESTIONS TYPES AUXQUELLES PERMET DE REPONDRE UN SIG (1) Où Occupation du sol Comment Propriétaire? Type de sol? Superficie? QUOI Parcellaire Qualité de l eau QUESTIONS TYPES AUXQUELLES PERMET DE REPONDRE UN SIG (2) Quand Suivi de la Et si? végétation Impact routier

9 Tableau récapitulatif des fonctions SIG Questions Objet d étude Exemple d application Où? Quoi? Localisation Analyse thématique Inventaire localisé Comment? Répartition Analyse Spatiale Quand? Évolution Analyse temporelle Et si? Modélisation Simulation Étude d impact Domaine d applications En caractérisant les questions auxquelles un S.I.G est censé pouvoir répondre, on est vite confronté à la multiplicité des domaines d application possibles. - aménagement du territoire : Schémas d aménagement du territoire, Plan d'urbanisme (PU), choix de tracés routiers, autoroutiers ou ferroviaires, études d impacts. - gestion urbaine : gestion de la voirie, des réseaux de distribution, des espaces verts, du patrimoine, de la sécurité, simulation d insertion de projets architecturaux. - circulation et conduite automobile : choix d itinéraires, suivi de flottes de véhicules, aide à la conduite assistée par ordinateur, - agriculture : génie rural, gestion des ressources en eau, suivi et prévision des récoltes, gestion des forêts, - protection de l environnement : définition des zones sensibles, suivi des évolutions, alerte aux pollutions, protection des paysages, - risques naturels et technologiques majeurs : définition et suivi des zones à risque, prévention de catastrophes, intervention en cas de sinistre, organisation des secours...

10 APPROCHE DE DONNEES DANS UN SIG Les systèmes d'information géographique (SIG) : Double Approche SIG CAO Logiciel de cartographie assisté par ordinateur SGBD Système de gestionnaire de bases de données

11 Modéliser les problèmes spatiaux Construire un SIG revient à modéliser le monde réel :

12 LA NOTION DE COUHE D INFORMATION FONCTIONNALITES DES SIG

13 les 5 A Abstraire : modélisation géographique des données Acquisition- les outils pour saisir, acquérir et manipuler des données, Archivage- les outils de gestion, de stockage et d'extraction des données, Analyse- les outils de requête, de transformation et d'analyse des données, Affichage- les outils de visualisation, d'affichage et de présentation des données, ABSTRACTION C est la modélisation, l intellectualisation du monde réel suivant différents prismes. La construction du Schéma (ou Modèle) Conceptuel de Données (SCD/MCD) permet de modéliser la base de données en définisant les objets (classes d objets), leurs attributs ainsi que leurs relations L outil SIG doit être capable de transcrire et de «stocker» votre modélisation. Cette étape est nécessaire avant toute numérisation, elle sert de point de départ de la constitution des bases de données géographiques, et de support de dialogue entre les différents intervenants (décideurs, utilisateurs, prestataires, ). Le but de modéliser est de se faire comprendre par le plus grand nombre.

14 ACQUISITION Acquisition à partir de documents existants Acquisition à partir de photos Acquisition à partir d images satellite Acquisition à partir de données alphanumériques Acquisition à partir du terrain Les échanges de Données L acquisition de données externes et leur diffusion font partie de la mise en place d un SIG et de son évolution. Or, l échange de données géographiques n est pas qu un échange de coordonnées X et Y et d un éventuel Z. C est échanger toute une série d informations très diverses supportées par des technologies différentes : - Qualité de la donnée (précision) - La métadonnée - Le référentiel de localisation - La structure de la donnée sémantique - La donnée graphique - Les relations entre objets - Le codage des caractères - Le support physique pour l échange - Le matériel

15 ARCHIVAGE Outils de gestion de la donnée: stockage et d extraction de la données Rôle de la métadonnée : étiquette de la donnée. Renseignements qui ont pour but de favoriser l'utilisation et la diffusion de la donnée en précisant les caractéristiques et les précautions d'emploi à respecter. Exemple Le réseau routier Description des objets :» Arcs polygons ou points» modèle topologique ou non» precisions de la saisie (m dm, ) source de la saisie Date de la donnée Périodicité de la mise à jour Taille de la donnée (octet) La couverture géographique Système de projection ANALYSE SPATIALE Analyse spatiale mettant en jeu les relations géométriques entre les objets géographiques Analyse topographique mettant en jeu la données sur le relief Analyse réseaux mettant en jeu les relation de connexité dans un réseaux

16

17

18 AFFICHAGE LES COMPOSANTES DU SIG

19 PRINCIPALES COMPOSANTES LES DONNEES GEOGRAPHIQUES DANS LES SIG Les données constituent le cœur du SIG

20 Les sources peuvent être : SPECIFICITES TECHNIQUES DES DONNEES MULTI-SOURCES 1. Des documents internes sur papier (plans et cartes, croquis, fiches de renseignements) ou numérique 2. Des sources externes provenant : - d organismes nationaux (ANCFCC, ) - d organismes partenaires (exploitants réseaux, collectivités locales, ) 3. Acquisition de données si l existant ne répond pas aux besoins SPECIFICITES TECHNIQUES Plusieurs techniques pour la collecte de l information Digitalisation carte Relevés terrain Image satellite Données numériques existantes GPS Données statistiques, rapport, enquêtes Scanerisation carte

21 SPECIFICITES TECHNIQUES TYPOLOGIE DES DONNEES 1. Données de base ou de référence Cartes topographiques cadastre Limites administratives Représentation du territoire Constitution d un «référentiel» 2. Données thématiques ex : occupation du sol, espaces verts, voiries, 3. Données applicatives Données spécialisées, difficilement ré exploitables dans d autres contextes AUTRES ASPECTS LIES AUX DONNEES ASPECTS INSTITUTIONNELS : respect du mandat producteur/utilisateur, confidentialité des données ASPECTS JURIDIQUES : protection de l information, copyright ASPECTS FINANCIERS : 80% du coût de mise en place des SIG NECESSITE d une analyse préalable de l existant et de l identification des procédures d échange et de mise à jour des données avant le démarrage du projet

22 PRINCIPALES COMPOSANTES Utilisateurs - Les utilisateurs finaux des SIG ont des profils très diversifiés: décideurs, gestionnaires, techniciens, cadres techniques - Le Niveau de connaissance technique est hétérogène - Les besoins de ces utilisateurs sont variés - Identification des besoins - la sensibilisation - la formation - l implication - L accompagnement et le suivi - l organisation institutionnelle

23 PRINCIPALES COMPOSANTES Méthodes Méthodes liées à la gestion de projets Techniques et méthodes de démarrage de projets : études d opportunités, de faisabilité, analyse des besoins, études détaillées Techniques de gestion de projets : organisation, délai, coût, temps, planification, suivi évaluation, contrôle,. Méthodes techniques liés aux développement des systèmes d information : Formalisme de conception Méthode de développement Méthodes techniques spécifiques aux outils de traitement et de développement

24 PRINCIPALES COMPOSANTES Matériel L'ordinateur: Le S.I.G fonctionnent aujourd'hui sur une gamme très diversifiée d'ordinateurs: des micro-ordinateurs (PC ou Mac) aux stations de travail sous Unix et des serveurs de données aux ordinateurs de bureaux connectés en réseau ou utilisés de façon autonome. Infrastructure réseaux Les périphériques: Reliés à l'ordinateur, de multiples périphériques permettent d'assurer diverses fonctions et deviennent de plus en plus indispensables: - le matériel d'acquisition des données: scanner, table à digitaliser.. - le matériel de stockage des données: disques durs, CD Rom, DVD... - le matériel de visualisation des données: écrans traditionnels, écrans plats, portables... - le matériel d'impression des données: imprimantes, traceurs...

25 PRINCIPALES COMPOSANTES MATERIELS - LOGICIELS - APPLICATIFS OFFRE LOGICIELS ET MATERIELS TRES DIVERSIFIEE Les critères qui jouent sur le choix des outils et de l architecture : La taille de l organisation La nature du domaine de l activité SIG : métier ou territoire L envergure de l activité SIG : un ou plusieurs métiers concernés? La place du SIG dans l activité de l organisation: raison d être de l organisation ou moyen parmi d autres de travail Le mode d utilisation du SIG : ponctuel sur étude ou routinier comme support de l activité Le degré d ouverture du SIG : système ouvert sur l extérieur ou clos sur ses données internes, part des données externes dans le système, échange de données, diffusion de documents. Le type de production du SIG : cartes d analyses, plans complexes, documents de communication La culture informatique de l équipe

26 MATERIELS - LOGICIELS - APPLICATIFS Croisement des besoins avec les objectifs stratégiques des décideurs CONCLUSION SIG outils indispensable de gestion de planification et de décision Rapidité dans la prise de décision Rapidité dans l exécution des tâches facilité et rapidité à l accès à l information SIG : difficultés non techniques mais organisationnelles et structurelles Nécessité d une démarche pragmatique de mise en place de projets

QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement

QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement QU'EST CE QU'UN SYSTÈME D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUE? Institut de recherche pour le développement Définition du SIG Informatisation SIG Information localisée à la surface de la terre Base de données géoréférencées

Plus en détail

Topographie opérationnelle

Topographie opérationnelle Michel Brabant avec le concours de Béatrice Patizel, Armelle Piègle et Hélène Müller Topographie opérationnelle Mesures - Calculs - Dessins - Implantations Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-12847-5

Plus en détail

Contributions du Système d Information Géographique dans la gestion des situations d urgence

Contributions du Système d Information Géographique dans la gestion des situations d urgence FORUM SUR LA NORMALISATION 2 ème Edition - 2011 Thème «SAUVER DES VIES À TRAVERS LES TÉLÉCOMMUNICATIONS» Centre de Conférence Ministère Affaires Etrangères Abidjan-Plateau 16, 17 et 18 novembre 2011 Session

Plus en détail

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE

Plus en détail

État de l art : usages

État de l art : usages 3D : de la maquette jetable à l entrepôt de données Henri PORNON 6 mai 2010 IETI Consultants 17 boulevard des Etats-Unis - F-71000 Mâcon Tel : (0)3 85 21 91 91 - fax : (0)3 85 21 91 92 Email : henri.pornon@ieti.fr

Plus en détail

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault

Création et administration d une base de données métier pour la. l Hérault Création et administration d une base de données métier pour la gestion des opérations au SDIS de l Hérault Présentation du Service Départemental d Incendie et de Secours de l Hérault Situé au sud de la

Plus en détail

3- Qu'est-ce qu'un SIG

3- Qu'est-ce qu'un SIG 3- Qu'est-ce qu'un SIG Essentiel de la géomatique version 7 Les ministères en charge du développement durable, du logement, des territoires et de l'agriculture 15 mai 2013 Paternité - Pas d'utilisation

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne

ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne Le 28 novembre 2003 ÉLÉMENTS DE PLANIFICATION Piémont de la montagne Problématique générale : Le piémont du mont Saint-Hilaire subit des pressions de développement importantes. Ce milieu est relativement

Plus en détail

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau

Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Mise en place d une base de données géoréférencées: outil d aide à la décision pour la protection des prises d eau Contexte Exigences croissantes en matière de qualité et de sécurité d approvisionnement

Plus en détail

Système d information géographique

Système d information géographique UE méthodologie A Système d information géographique De la géographie à l aménagement Département de géographie Laboratoire THEMA/CNRS thomas.thevenin@u-bourgogne.fr Permanence : mardi 11h00 à 12h30 Objectifs

Plus en détail

Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours.

Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours. Proposition de progression : BTS CI 1 ère année avec 24 semaines effectives de cours. Septembre (3 semaines) S2.1 Réseaux informatiques (LAN, WAN), notions d intranet, d extranet Systèmes d exploitation,

Plus en détail

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi?

Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Un outil de gestion de l information spatiale : les SIG Les SIG, finalement c est quoi? Guillaume Fantino CNRS-ENS / Environnement, Villes, Société Observatoire des Sédiments du Rhône Plan: Informations

Plus en détail

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012

Zones humides De la connaissance à... La gestion. Mercredi 25 avril 2012 Zones humides De la connaissance à...... La gestion Mercredi 25 avril 2012 - Présentation Forum des Marais Atlantiques - Prélocalisation - Inventaire - Les zones humides prioritaires Le Forum des Marais

Plus en détail

L hypertexte comme mode d exploitation des résultats d outils et méthodes d analyse de l information scientifique et technique.

L hypertexte comme mode d exploitation des résultats d outils et méthodes d analyse de l information scientifique et technique. L hypertexte comme mode d exploitation des résultats d outils et méthodes d analyse de l information scientifique et technique Luc GRIVEL INIST/CNRS CRRM PLAN DE L EXPOSÉ (1) DE L ANALYSE DE L IST À L

Plus en détail

Développement du secteur de la géomatique au Burundi :

Développement du secteur de la géomatique au Burundi : Développement du secteur de la géomatique au Burundi : Avec le support de l, le Gouvernement du Burundi se dote d une couverture nationale en ortho photographies aériennes de très haute résolution CONTEXTE

Plus en détail

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014

Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti. Boby Piard 01 October 2014 Cartographie et gestion de l information territoriale en Haïti Boby Piard 01 October 2014 Plan de la présentation I. Présentation du CNIGS Processus de Création Mandat, Mission, Services disponibles II.

Plus en détail

Gestionnaire d applications

Gestionnaire d applications FONCTION DE LA FILIERE SI INTITULE : Gestionnaire d applications CLASSIFICATION / GROUPE : 3.3 A CODE RH :.. FAMILLE PROFESSIONNELLE : Filière SI - Exploitation et Services au client Date de mise en application

Plus en détail

ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTÈMES D'INFORMATION L'OFFRE D'ALDEA SUR LES PROJETS GÉOGRAPHIQUES

ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTÈMES D'INFORMATION L'OFFRE D'ALDEA SUR LES PROJETS GÉOGRAPHIQUES ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTÈMES D'INFORMATION L'OFFRE D'ALDEA SUR LES PROJETS DE SYSTÈMES D'INFORMATION GÉOGRAPHIQUES 30, Avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt + 33 (0)1 55 38

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL

POUR DIFFUSION AUX AGENTS DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES LOISIRS SERVICE DU PATRIMOINE CULTUREL 15-04 Equipe RH4 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : ADMINISTRATEUR FONCTIONNEL DU SI DU PATRIMOINE CULTUREL (h/f) DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DE LA CULTURE, DU PATRIMOINE, DU SPORT ET DES

Plus en détail

1 / Jacques Autran, laboratoire abc. Rencontres SIG La lettre 2010 - Comment gérer et diffuser des données historiques dans un SIG?

1 / Jacques Autran, laboratoire abc. Rencontres SIG La lettre 2010 - Comment gérer et diffuser des données historiques dans un SIG? Construire une base de données historiques et l exploiter à l aide d un SIG renouvellement d'une démarche traditionnelle par l introduction de nouvelles méthodes 1 / L'Observatoire Homme-Milieu sur le

Plus en détail

La géomatique au service de l évaluateur municipal

La géomatique au service de l évaluateur municipal La géomatique au service de l évaluateur municipal Jean-François Métivier, géomaticien Coordonnateur - Évaluation Service de l évaluation Ville de Trois-Rivières PARTENAIRES Conférence des utilisateurs

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE

PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION GENERALE TTI Production est un bureau d experts en Télédétection, SIG et Cartographie crée en 1994. Nous sommes aussi revendeur d images satellites (optiques et

Plus en détail

Enquête modernisation Administration du Droit des Sols

Enquête modernisation Administration du Droit des Sols Enquête modernisation Administration du Droit des Sols auprès des collectivités locales instructrices des autorisations d urbanisme Fiche de cas Evaluation de l avancée des projets : Agglomération de Communauté

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE ET AMÉNAGEMENT (L1, L2, L3)

LICENCE GÉOGRAPHIE ET AMÉNAGEMENT (L1, L2, L3) LICENCE GÉOGRAPHIE ET AMÉNAGEMENT (L1, L2, L3) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence Domaine : Sciences humaines et sociales Mention : Géographie et aménagement Présentation L esprit de la formation

Plus en détail

18 Informatique graphique

18 Informatique graphique Avant-propos En 1988, les Editions Hermès publiaient un ouvrage intitulé La synthèse d'images, qui présentait un état de l'art de ce domaine de l'informatique, vingt cinq ans environ après l'introduction

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE SYSTÈME D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : OUTIL D ANALYSE & DE REPRESENTATION STATISTIQUE Présentation lors des portes ouvertes du 21-22-23 Octobre 2015 «MEILLEURES STATISTIQUES

Plus en détail

Système Pour l Apprentissage de la Régulation des TrAnsports Collectifs Urbains de Surface Un simulateur de formation réalisé par la RATP

Système Pour l Apprentissage de la Régulation des TrAnsports Collectifs Urbains de Surface Un simulateur de formation réalisé par la RATP 1 LE PROJET SPARTACUS Système Pour l Apprentissage de la Régulation des TrAnsports Collectifs Urbains de Surface Un simulateur de formation réalisé par la RATP 2 La régulation des autobus La régulation

Plus en détail

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES

CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CO-193 CARTOGRAPHIE A PARTIR D'IMAGES SPATIALES DE LA GAMME PLEIADES CANTOU J.P. IGN, RAMONVILLE STE-AGNE, FRANCE CONTEXTE ET OBJECTIFS Contexte Le système d Observation de la Terre Pléiades conçu par

Plus en détail

Guide d équipement du BTS Assistant de gestion de PME

Guide d équipement du BTS Assistant de gestion de PME Guide d équipement du BTS Assistant de La performance économique des PME repose en grande partie sur la qualité de leur système d information (SI) et sur la maîtrise par les différents collaborateurs des

Plus en détail

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation

Plus en détail

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES

LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES LE CONCEPT DE L EXPLOITATION IMPLANTÉ AU MTQ ET LE PROGICIEL DÉVELOPPÉ À L APPUI DE LA PRISE DE DÉCISION EN ENTRETIEN ESTIVAL DES ROUTES Philippe Veillette, ing. Anne Baril, ing. Ministère des Transports

Plus en détail

Systèmes d information géographique pour la gestion des milieux aquatiques

Systèmes d information géographique pour la gestion des milieux aquatiques Systèmes d information géographique pour la gestion des milieux aquatiques St Jean Bonnefonds, 19 octobre 2012 SIG et milieux aquatiques Présentation du syndicat Création du SIG du SIVOM : Les 5 composantes

Plus en détail

Nos convictions et nos expertises

Nos convictions et nos expertises Enjeux et particularités des Systèmes d Information Géographique Nos convictions et nos expertises Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et particularités des Systèmes d Information

Plus en détail

LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS

LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS LE LIVRE BLANC DU RELEVE DE BÂTIMENTS Le Livre blanc du Relevé de Bâtiments Edition 2012 1 Sommaire Présentation... 3 Pourquoi des Relevés de Bâtiments?... 3 Les différentes missions de relevé de bâtiment...

Plus en détail

La Visibilité, connaissance et gestion des données, où en est-on?

La Visibilité, connaissance et gestion des données, où en est-on? La Visibilité, connaissance et gestion des données, où en est-on? Projet National Ville10d Ville d Idées Journée d échanges «Penser la ville avec son sous-sol» 02/02/2016 Projet National Ville10d - Thème

Plus en détail

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local

Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local OSIRIS-Inondation Inondation et OSIRIS-Multirisques Un dispositif d assistance à la préparation et la gestion de crise au niveau local Gilles MOREL - Centre d Études Techniques Maritimes et Fluviales (MEEDDAT/CETMEF)

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER

LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER LES GAULOIS À PORTÉE DE TOUS, UN SIG THÉMATIQUE SUR L'ÂGE DU FER Michel Cartereau michel.cartereau @ agroparistech.fr AgroParisTech, UFR d'informatique 16 rue Claude Bernard, F-75231 PARIS CEDEX 05 [logo-agroparistech.png]

Plus en détail

Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017

Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017 Programme d'utilisation obligatoire d un ordinateur portable 2016-2017 Baccalauréat en architecture (B.Sc.arch.) Maîtrise (professionnelle) en architecture (M.Arch.) Table des matières Page 1. Contexte

Plus en détail

Formation professionnelle TIC Suisse

Formation professionnelle TIC Suisse Formation professionnelle TIC Suisse DIRECTIVES concernant l examen professionnel de: Informaticienne / informaticien 1 en technique des systèmes et réseaux TIC Informaticienne / informaticien en développement

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE pour une maison individuelle page 1/5 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PCMI1. Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

L ÉLEVAGE TROPICAL, TERRAE ICOGNITAE?

L ÉLEVAGE TROPICAL, TERRAE ICOGNITAE? Introduction à l atelier L ÉLEVAGE TROPICAL, TERRAE ICOGNITAE? G. Duteurtre P. Bonnet C. Dutilly M. Napoleone M. Peyre I. Touré PLAN DE L INTRODUCTION Que sait-on de l élevage tropical? Les dispositifs

Plus en détail

SchemaElec. Gestion topologique des réseaux électriques

SchemaElec. Gestion topologique des réseaux électriques SchemaElec Gestion topologique des réseaux électriques INTRODUCTION Ce que c est UN LOGICIEL SPÉCIALISÉ SchemaElec permet la saisie et la modification des données du réseau de manière ordonnée en respectant

Plus en détail

L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée

L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée L e S ys tèm e d info rm a tio ns ro utière s a u C g 84 23 Novembre 2011 - CETE méditerranée DEMARCHE PREALABLE Acquisition des données routières Choix de l environnement informatique PRESENTATION DU

Plus en détail

Présentation du projet «Cartes et bases de données régionales agricoles de Tunisie»

Présentation du projet «Cartes et bases de données régionales agricoles de Tunisie» D:\Sem\AFIGEO040506_CRA_Tunisie.ppt CONTRIBUTION DE L INGENIERIE GEOGRAPHIQUE A LA RE-ORIENTATION DE LA POLITIQUE AGRICOLE ET ENVIRONNEMENTALE DE LA TUNISIE Christian Crépeau, SCOT/CS-SI, www.scot.fr Tél

Plus en détail

Contactez-nous. Note sur les solutions de numérisation et archivage.

Contactez-nous. Note sur les solutions de numérisation et archivage. Note sur les solutions de numérisation et archivage. La dématérialisation du document papier et le traitement automatique du document numérisé. Contactez-nous RSD S.A. 41, Rue Marziano CP 1750 1211 Genève

Plus en détail

ArcGIS. Le Système d Information Géographique Complet

ArcGIS. Le Système d Information Géographique Complet ArcGIS Le Système d Information Géographique Complet ArcGIS Le système d information géographique complet ESRI ArcGIS constitue une suite intégrée de logiciels destinés à la conception du système d information

Plus en détail

CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère

CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère CAMA Zones humides L inventaire des zones humides du Finistère Pierre THULLIEZ, Conseil général du Finistère Conférence régionale «Biodiversité en Bretagne» 22 juin 2010 La politique départementale des

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION

PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION PREFET DE LA DORDOGNE Direction Départementale des Territoires Service Connaissance et Animation Territoriale Pôle Connaissance des Territoires PLAN LOCAL D'URBANISME DOSSIER DE CONSULTATION ANNEXE AU

Plus en détail

Réorganisation du SIG de l'agence en s'appuyant sur une architecture ArcSDE

Réorganisation du SIG de l'agence en s'appuyant sur une architecture ArcSDE Réorganisation du SIG de l'agence en s'appuyant sur une architecture ArcSDE Présentation Cette communication tente appréhender l intérêt de migrer d une organisation SIG classique (mode fichier) en organisation

Plus en détail

BIM : Le bâtiment à l ère de la Big-Data, intégration interprofessionnelle des processus de conception, construction et exploitation.

BIM : Le bâtiment à l ère de la Big-Data, intégration interprofessionnelle des processus de conception, construction et exploitation. BAUJET Gabrielle KOÇA Enea LANÇON Louis SONNET Benjamin TOPI Blerim B3 2014-2015 Groupe 37 BIM : Le bâtiment à l ère de la Big-Data, intégration interprofessionnelle des processus de conception, construction

Plus en détail

Programme en termes de compétences

Programme en termes de compétences Semestre 7 Compétences de base Programme en termes de compétences Concevoir et mettre en œuvre les méthodes d'évaluation Compétences "métiers" Rassembler et analyser la documentation technique et/ou organisationnelle

Plus en détail

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE

TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE TRADUCTION TECHNIQUE ET NOUVELLES TECHNOLOGIES : MÉTAMORPHOSES DU CADRE DIDACTIQUE Nathalie Gormezano Institut Supérieur d Interprétation et de Traduction (Paris) La traduction technique aujourd hui évolue

Plus en détail

Présentation de l outil l production et de gestion des MDweb. Rabat Mars 2004

Présentation de l outil l production et de gestion des MDweb. Rabat Mars 2004 Présentation de l outil l de production et de gestion des métadonnées MDweb Rabat Mars 2004 1 Objectifs Recenser et cataloguer les données environnementales Stocker et gérer g les métadonnm tadonnées à

Plus en détail

2 GLOSSAIRE ET TERMINOLOGIE... 3 3 COMPOSITION DU SYSTÈME INFORMATIQUE... 3 4 ARCHITECTURE DU SYSTÈME INFORMATIQUE DE ROXANE... 4

2 GLOSSAIRE ET TERMINOLOGIE... 3 3 COMPOSITION DU SYSTÈME INFORMATIQUE... 3 4 ARCHITECTURE DU SYSTÈME INFORMATIQUE DE ROXANE... 4 Solution Roxane 1 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE... 2 2 GLOSSAIRE ET TERMINOLOGIE... 3 3 COMPOSITION DU SYSTÈME INFORMATIQUE... 3 4 ARCHITECTURE DU SYSTÈME INFORMATIQUE DE ROXANE... 4 4.A ) L APPLICATION COMPO-MANAGER...

Plus en détail

ArcGIS Network Analyst :

ArcGIS Network Analyst : ArcGIS Network Analyst : Un exemple d analyse de déplacement sur un réseau routier Salle de classe SIG 2011 Copyright 2011 ESRI WNET- 1 ArcGis Network Analyst: Un exemple d analyse ArcGis Network Analyst:

Plus en détail

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER?

LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? DESCRIPTIFS DES SEMINAIRES Du 20 au 22 Mai (03 jours) LE CAHIER DE CHARGE DE LA FORMATION : COMMENT PASSER UNE COMMANDE DE FORMATION A UN CABINET ET L EVALUER? Brève présentation du Le cahier des charges

Plus en détail

Inventaire des espèces et solution de mobilité. Arnaud Pelorce

Inventaire des espèces et solution de mobilité. Arnaud Pelorce Inventaire des espèces et solution de mobilité Arnaud Pelorce I : Contexte Contexte national La Stratégie nationale pour la biodiversité, adoptée par la France en 2004. Objectif de stopper l érosion de

Plus en détail

Bureau c1. Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée

Bureau c1. Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée Bureau c1 Gestion de l'éclairage public sur les Parcs d'activité Économiques et réforme «DT - DICT» - Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée Gabriel CAUSERA Chef de service SIG gabrielcausera@beziers-agglo.org

Plus en détail

ENQUETE "PREFERENCES DECLAREES" SUR LE CHOIX DE LOCALISATION RESIDENTIELLE ET LE CHOIX MODAL A BRUXELLES. Sylvie Gayda STRATEC s.a.

ENQUETE PREFERENCES DECLAREES SUR LE CHOIX DE LOCALISATION RESIDENTIELLE ET LE CHOIX MODAL A BRUXELLES. Sylvie Gayda STRATEC s.a. ENQUETE "PREFERENCES DECLAREES" SUR LE CHOIX DE LOCALISATION RESIDENTIELLE ET LE CHOIX MODAL A BRUXELLES Sylvie Gayda STRATEC s.a., Belgique Présenté à Paris lors du Congrès International Francophone de

Plus en détail

UN PROJET AVEC DES ELEVES : POURQUOI? COMMENT?

UN PROJET AVEC DES ELEVES : POURQUOI? COMMENT? UN PROJET AVEC DES ELEVES : POURQUOI? COMMENT? Qu il soit petit ou ambitieux, de courte durée ou de fond, le projet, moment exceptionnel dans l année ou moment de la semaine, motive les élèves sur un thème

Plus en détail

Règles opérationnelles pour la gestion de l information d entreprise (GIE) :

Règles opérationnelles pour la gestion de l information d entreprise (GIE) : Règles opérationnelles pour la gestion de l information d entreprise (GIE) : Rapport de projet final présenté au Conseil des dirigeants principaux de l'information du secteur public Présenté par : Mark

Plus en détail

SiiG 1005 route de Vénéjan 30 200 Saint-Nazaire Tél : 04 66 90 58 00 / Fax : 04 66 82 98 35 / Email : technique@siig.fr / Web : http://www.siig.

SiiG 1005 route de Vénéjan 30 200 Saint-Nazaire Tél : 04 66 90 58 00 / Fax : 04 66 82 98 35 / Email : technique@siig.fr / Web : http://www.siig. Evolutions Veremap.pro (Décembre 2009) Sont décrites ici les évolutions apportées à l application de cartographie en ligne «Veremap.pro», à savoir : - L évolution des fonctionnalités existantes ; - L ajout

Plus en détail

I. L application localisation de l activité des flottilles et des moyens de production, et les concepts associés (1)

I. L application localisation de l activité des flottilles et des moyens de production, et les concepts associés (1) I. L application localisation de l activité des flottilles et des moyens de production, et les concepts associés (1) Marc Taconet, FAO Rome (Italie) Alexis Bensch, FAO Alicante (Espagne) Y. Kazaoui, INRH

Plus en détail

Events Manager Document commercial V 1.04 FR 1 / 5

Events Manager Document commercial V 1.04 FR 1 / 5 L organisation de réunions, assemblées, congrès, colloques et autres évènements, nécessite une administration rigoureuse et contraignante, la parfaite maîtrise des processus de réservations et contrôles

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne --

Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne -- Mise en œuvre d un SIG organisationnel au Conseil général de la Mayenne -- Atelier Collectivités Territoriales Conférence Francophone ESRI - Versailles 11 octobre 2007 CG53/DFAGI/DSI Ronan JEGO 10/2007

Plus en détail

> IMSMA: le Système de gestion de l information pour l action contre les mines

> IMSMA: le Système de gestion de l information pour l action contre les mines > : le Système de gestion de l information pour l action contre les mines Aperçu général Dia 1 > Contenu > Champs d application & d utilisation > Politique de distribution & licence > Principales composantes

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT PREFECTURE DE LA REGION AQUITAINE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Santé Sécurité Travail REFERENTIEL DES ACTIVITES & DES COMPETENCES DES MEMBRES DE CHSCT

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation

Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels techniques et administratifs de recherche et de formation Programme des épreuves des concours externes de recrutement des personnels D1 RECRUTEMENT DES ASSISTANTS INGÉNIEURS...2 D1.1 Assistant cartographe (nouveau programme)...2 D1.2 Assistant en production et

Plus en détail

Plan Régional de l organisation de l information géographique: défis, réussites et valorisation

Plan Régional de l organisation de l information géographique: défis, réussites et valorisation Plan Régional de l organisation de l information géographique: défis, réussites et valorisation Bernardo Pizarro Hernández GRAFCAN Directeur Gérant RABAT 21 OCTOBRE 2014 1 Défis et Critères de Base La

Plus en détail

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE

S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE S8 - INFORMATIQUE COMMERCIALE Les savoirs de l Informatique Commerciale doivent être abordés en relation avec les autres savoirs (S4 à S7). Les objectifs généraux sont : o de sensibiliser les étudiants

Plus en détail

Novembre 2014 LE CATALOGUE "AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE" INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE

Novembre 2014 LE CATALOGUE AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE Novembre 2014 LE CATALOGUE "AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE" INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE Sommaire Le contexte et les vieilles pratiques Le projet de catalogue de données Un outil partagé au service

Plus en détail

Responsable du département. Production / Infrastructures

Responsable du département. Production / Infrastructures Page 1 sur 9 Nom Fonction REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR Martine Véniard Directeur du système d information Directeur du personnel Direction générale Date 1/01/2016 Signature Sources : Répertoire des

Plus en détail

Présentation de la solution

Présentation de la solution Infrastructure spatiale des Etudes Transport de Tisseo une solution intégrée au SI Tisseo Présentation de la solution Introduction MobiGIS a conçu pour le compte de Tisséo SMTC pour une solution d'alimentation,

Plus en détail

Solutions pour le Cadastre et la Gestion Foncière

Solutions pour le Cadastre et la Gestion Foncière Solutions pour le Cadastre et la Gestion Foncière 4 e Universités de Perfectionnement de la FGF Cotonou 23 au 25 Novembre 2015 Bernard Griesmar - Trimble Trimble: Evolution Technologique Terrassement Construction

Plus en détail

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale

40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale 40 règles «d hygiène informatique» pour assurer la sécurité informatique d un cabinet/service d imagerie médicale Le système d information (RIS, PACS, internet, ) est au cœur de l organisation de tout

Plus en détail

Champ de l Etude - SCOPING

Champ de l Etude - SCOPING Cadrage 1 Champ de l Etude - SCOPING Les principes directeurs de la phase de définition du champ de l étude la définition du champ de l étude n est pas une simple activité la définition du champ de l étude

Plus en détail

IV. Le projet ISPADAF

IV. Le projet ISPADAF Formation ISPADAF septembre 2012 IV. Le projet ISPADAF Par Francis Gendreau et Françoise Gubry 1 Plan Introduction I. Objectifs et valorisation II. Partenaires et travail collaboratif III. Outils IV. Intervenants

Plus en détail

Royaume du Maroc Ministère de l Habitat de l Urbanisme Et de la Politique de la Ville AGENCE URBAINE DE MARRAKECH

Royaume du Maroc Ministère de l Habitat de l Urbanisme Et de la Politique de la Ville AGENCE URBAINE DE MARRAKECH Royaume du Maroc Ministère de l Habitat de l Urbanisme Et de la Politique de la Ville AGENCE URBAINE DE MARRAKECH Appel d Offres Ouvert n 17/2012 Du 19/12/2012 à 9h30mn Etude Foncière relative à l aire

Plus en détail

La problématique de la. Réalisation d une maquette géospatiale urbaine 3D pour la gestion du vieux bâti

La problématique de la. Réalisation d une maquette géospatiale urbaine 3D pour la gestion du vieux bâti Réalisation d une maquette géospatiale urbaine 3D pour la gestion du vieux bâti Le cas du quartier El Amir, ville d Oran (Algérie) Madina Asmaa Missoumi, Ingénieur d État en aménagement du territoire Département

Plus en détail

B2i Que faire avec un ordinateur?

B2i Que faire avec un ordinateur? Techno-Habilis B2i Que faire avec un ordinateur? Les Technologies de l'information et de la Communication B2i Que faire avec un ordinateur? - Techno-Habilis 2006 Page : 1/7 Unité centrale Définition :

Plus en détail

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT

Séminaire urbanisme commercial. L Aménagement commercial dans le SCoT Séminaire urbanisme commercial L Aménagement commercial dans le SCoT Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial Le Développement Durable au cœur du Document d Aménagement Commercial

Plus en détail

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique)

Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) 1 Compte-rendu de l atelier 3 «Compétences et pratiques pédagogiques innovantes» Animé par Marianne Poumay, Université de Liège (Belgique) INTRODUCTION Le développement des compétences nécessité des situations

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE 2013-2014

APPEL A CONCURRENCE 2013-2014 CENTRE CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE 2013-2014 FICHES TECHNIQUES COMITE Cecafoc CED Géographie Table des matières GEO 1... 3 La frontière entre le Mexique

Plus en détail

HP Backup and Recovery Manager

HP Backup and Recovery Manager HP Backup and Recovery Manager Guide de l'utilisateur Version 1.0 Table des matières Introduction Installation Comment installer Support des langues HP Backup and Recovery Manager Rappels Sauvegardes planifiées

Plus en détail

https://iga.ujf-grenoble.fr/presentation/cermosem/formation/formations-sig

https://iga.ujf-grenoble.fr/presentation/cermosem/formation/formations-sig Formations aux Systèmes d Information Géographique (SIG) Initiation et perfectionnement Mise en application sur les logiciels ArcGIS, MapInfo et QGis Màj. : sept. 2014. È Objectifs : acquérir les connaissances

Plus en détail

Journée professionnelle de l AAS Introduction au modèle OAIS. l ISO 14721:2003 Définition des concepts et des entités fonctionnelles

Journée professionnelle de l AAS Introduction au modèle OAIS. l ISO 14721:2003 Définition des concepts et des entités fonctionnelles Journée professionnelle de l AAS Introduction au modèle OAIS l ISO 14721:2003 Définition des concepts et des entités fonctionnelles Par Basma Makhlouf Shabou Association des archivistes suisses Berne,

Plus en détail

CHAPITRE 4 - ZONE UE

CHAPITRE 4 - ZONE UE CHAPITRE 4 - ZONE La zone, secteurs destinées à accueillir des constructions à usage d habitation, des équipements collectifs, scolaires, sanitaires, sociaux ou culturels, de sports ou de loisirs. Rappels

Plus en détail

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD :

Introduction. 1. Une base de données : 2. Un SGBD : Le modèle Entité-Association Introduction Les bases de données ont pris une place importante en informatique, et particulièrement dans le domaine de la gestion. L étude des bases de données a conduit au

Plus en détail

GESTION D UN PARC INFORMATIQUE

GESTION D UN PARC INFORMATIQUE Gestion de parc - page 1/8 - GESTION D UN PARC INFORMATIQUE Contexte : - Une société disposant d un nombre de postes clients assez important. - Le technicien à pour rôle d'assurer la disponibilité technique

Plus en détail

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement l dans les villes Jean-Lucien Seligmann Int l utilities GIS consultant jlseligmann@cegetel.net 115 Rue Brancas - 92310 Sevres France

Plus en détail

Version 6 Présentation des nouveautés

Version 6 Présentation des nouveautés Version 6 Présentation des nouveautés Copyright Bionatics s.a. 2015 Tous droits réservés Augmentez la densité informationnelle de vos maquettes numériques Une version plus performante pour accélérer vos

Plus en détail

Spécifications de contenu informationnel : Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans

Spécifications de contenu informationnel : Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans Pourcentage de saturation en eau de la surface du sol Écart par rapport à la moyenne de cinq ans Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications

Plus en détail

RWANDA MARAIS ATLAS INTERACTIF DES MARAIS DU RWANDA. Notes pour son exploitation par des personnes non familiarisées avec ESRI ArcReader

RWANDA MARAIS ATLAS INTERACTIF DES MARAIS DU RWANDA. Notes pour son exploitation par des personnes non familiarisées avec ESRI ArcReader RWANDA MARAIS ATLAS INTERACTIF DES MARAIS DU RWANDA Notes pour son exploitation par des personnes non familiarisées avec ESRI ArcReader Rwanda marais Atlas des marais du Rwanda Mode d emploi - /10 CONTENU

Plus en détail

L Inclusion Financière au MIX

L Inclusion Financière au MIX L Inclusion Financière au MIX 1. Contexte Le secteur manque de ressources sur le paysage des institutions offrant des services financiers aux populations mal desservies disposant de suffisamment d envergure

Plus en détail

Intervention en entreprise

Intervention en entreprise Intervention en entreprise ADM-170 Séance 6 - Informatique Semaine du 16 juin 2008 Ordre du jour Les données et l information Distinction entre données et information L évaluation de la valeur de l information

Plus en détail

Logiciels associés. Traçabilité : Gestion de parc. Descriptif fonctionnel et pré-requis techniques

Logiciels associés. Traçabilité : Gestion de parc. Descriptif fonctionnel et pré-requis techniques FICHE TECHNIQUE LOGICIEL Logiciels associés Traçabilité : Gestion de parc Descriptif fonctionnel et pré-requis techniques Offre logicielle Groupe PRISME Page 1 Sommaire 1. Introduction 3 2. Présentation

Plus en détail

UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE)

UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE) N de l'identification : HEFF-ECO-ECCX-Outils de gestion 4-NB UNITE D'ENSEIGNEMENT (UE) Catégorie : Section : Année : Economique Comptabilité NB Intitulé de l'ue : Outils de gestion 4 Langue(s) d'enseignement

Plus en détail