CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE"

Transcription

1 UNIVERSITE MONTPELLIER 1 UFR MEDECINE THÈSE Présentée pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITE MONTPELLIER I Discipline : Biochimie et Biologie Moléculaire École doctorale : Sciences Chimiques et Biologiques pour la Santé par Cyrielle CLAPÉ CONTRÔLE DU MÉTABOLISME ET DE LA PROLIFÉRATION PAR LES MICROARN ET LES ACTEURS DU CYCLE CELLULAIRE Soutenue publiquement le 19 juin 2009 Directeur de Thèse Dr Lluis FAJAS Membres du jury Pr Pierre DUBUS Pr Jean-Paul CRISTOL Dr Bernard MARI Dr Martin VILLALBA Rapporteur Examinateur Rapporteur Examinateur 1

2 SOMMAIRE Remerciements..2 Sommaire...4 Abréviations...7 INTRODUCTION...10 Partie 1 : La voie CDK4-pRB-E2F1 dans les métabolismes énergétique et lipidique..11 I. Les acteurs du cycle cellulaire Le cycle cellulaire, une vue d ensemble La kinase cycline-dépendante CDK4..13 a. La famille des CDK b. La kinase CDK La protéine Retinoblastoma prb Le facteur E2F a. La famille des facteurs E2F b. Structure des facteurs E2F et Modulation d activité. 16 c. Le facteur E2F1..18 II. Des fonctions indépendantes du cycle cellulaire Régulateurs du cycle cellulaire dans la différenciation..19 a. La différenciation musculaire. 19 b. L hématopoïèse..20 c. Le développement du tissu adipeux : l adipogenèse Régulateurs du cycle cellulaire et Métabolisme. 22 a. Développement et fonction pancréatiques..22 b. Fonction de l adipocyte..23 III. La mitochondrie et le métabolisme énergétique Un organite compartimenté La membrane interne : la phosphorylation oxydative L espace intermembranaire La matrice mitochondriale : de nombreuses voies métaboliques...27 a. La ß-oxydation des acides gras b. Le cycle de Krebs La biogenèse mitochondriale..28 IV. Le métabolisme lipidique : lipogenèse et lipolyse Le tissu adipeux La fonction du tissu adipeux : le métabolisme lipidique 30 a. La lipogenèse..31 b. La lipolyse..32 Partie 2 : Un microarn, mir-143 dans le cancer de la prostate 33 I. Cancer de la prostate Épidémiologie et facteurs de risque Mécanismes moléculaires du cancer de la prostate Diagnostic et Traitement du cancer de la prostate Métabolisme et cancer de la prostate..35 II. L ARN interférence La découverte de l ARN interférence La découverte des microarn : régulateurs endogènes..39 4

3 III. Le métabolisme des microarn La production de microarn chez les Mammifères...40 a. La transcription...40 b. La maturation nucléaire..40 c. L exportation vers le cytoplasme d. La maturation cytoplasmique..42 e. L incorporation dans le complexe RISC.42 f. Régulation de la synthèse des microarn Les modes d action.43 a. Reconnaissance de la cible.43 b. Répression post-transcriptionnelle par les microarn...44 c. Clivage de la cible...45 d. Dé-adénylation et Dégradation de la cible..45 IV. Les fonctions biologiques des microarn Le micrornome Les mir dans la croissance et la différenciation cellulaires Les mir dans le métabolisme cellulaire Les mir dans la défense antivirale Les mir dans les pathologies. 48 V. MicroARN et Cancer Profils d expression des microarn dans les cancers Pourquoi les microarn sont-ils dérégulés? MicroARN : oncogènes ou suppresseurs de tumeurs Les microarn dans le cancer de la prostate.. 52 VI. Mir-143 et son implication dans le cancer de la prostate Description du mir Fonctions biologiques du mir Des ARNm cibles pour mir a. Des cibles comme s il en pleuvait.. 56 b. K-RAS, une cible validée...56 c. ERK5, enfin validée 57 JUSTIFICATION DE PROJET 60 RÉSULTATS...63 Première partie : Le facteur de transcription E2F1 module la dépense énergétique chez la souris.64 Article 1 : E2F1 modulates energy expenditure in mice...65 Deuxième partie : Une kinase cycline-dépendante, CDK4, contrôle les métabolismes énergétique et lipidique...98 I. Introduction 99 II. Matériel et Méthodes Extraction ARN et RT-PCR Culture cellulaire Souris cdk4-/- et cdk4 R24C Analyses ultrastructurales des tissus Consommation d oxygène par les mitochondries Dosages des acides gras libres et triglycérides Co-immunoprécipitation et spectrométrie de masse.102 5

4 III. Résultats CDK4 dans le métabolisme lipidique a. Caractérisation morphologique du tissu adipeux blanc 103 b. Rôle de CDK4 dans la fonction adipocytaire c. Régulation des enzymes de la lipogenèse et de la lipolyse CDK4 dans le métabolisme énergétique..106 a. Analyse morphologique du tissu adipeux brun 106 b. Analyse de l activité mitochondriale 106 c. Régulation des acteurs mitochondriaux par CDK IV. Discussion CDK4 dans le métabolisme lipidique CDK4 dans le métabolisme énergétique V. Perspectives Troisième partie: Un microarn, mir-143 dans le cancer de la prostate.112 Article 2 : mir-143 interferes with ERK5 signaling, and abrogates prostate cancer progression in mice.113 Résultats supplémentaires : mir-143 dans le métabolisme énergétique.138 DISCUSSION GÉNÉRALE.139 Références bibliographiques 146 Annexes..159 Article 3 : Regulator of G Protein Signaling-4 Controls Fatty Acid and Glucose Homeostasis 160 Article 4 : CXC Ligand 5 Is an Adipose-Tissue Derived Factor that Links Obesity to Insulin Resistance Résumé

5 RÉSUMÉ Le contrôle métabolique implique un dialogue entre régulateurs du cycle cellulaire et facteurs métaboliques. Des stimuli externes, comme la nutrition, peuvent être traduits en signal prolifératif mais également en une réponse métabolique. Précédemment, nous avons observé que les régulateurs, E2F1, cdk4 et Rb jouent un rôle clé dans le contrôle de l adipogenèse et la fonction pancréatique. Nous avons montré que le facteur E2F1 participait activement à la régulation de la biogenèse et la fonction mitochondriales en réprimant l expression de PGC-1 alpha, régulateur de l homéostasie énergétique. De façon intéressante, les souris cdk4-/- semblent présenter une expression de gènes mitochondriaux et des activités mitochondriales, inversées à celles des souris E2f1-/-. Enfin, CDK4 semble également jouer un rôle dans le métabolisme lipidique. Les microarns sont des petits ARN endogènes non codants qui régulent négativement l expression des gènes et sont impliqués dans de nombreux processus cellulaires. Nous avons montré que l expression du microarn 143 diminue durant la progression du cancer de la prostate. La protéine ERK5, cible de mir-143, a des effets proprolifératifs et son expression est aberrante dans le cancer de la prostate. mir-143 pourrait être directement impliqué dans la carcinogenèse, via ERK5. Cela suggère que mir-143 pourrait être un suppresseur de tumeur. Enfin il semblerait que mir-143 joue un rôle dans le métabolisme énergétique. Nos résultats indiquent donc que les changements métaboliques et prolifératifs observés dans le développement du cancer soient étroitement liés, mais aussi régulés par les facteurs du cycle cellulaire et les microarn. Mots-clé : CDK4, E2F1, Métabolisme, microarn, cancer. 182

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand

Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce qu HER2 et comment le détecter? Pr Frédérique Penault Llorca Pathologiste Centre Jean Perrin, Clermont-Ferrand Qu est-ce que HER2? HER2 est un récepteur. Il signifie human epidermal growth factor

Plus en détail

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS

Leptine et diabète LA LEPTINE POSSEDE DEUX TYPES DE RECEPTEURS Leptine et diabète La leptine est une hormone protéique de 16 KDa (précédé d une séquence signal hydrophobe) comportant 167 acides aminés produite à partir du "gène de l'obésité" ob, principalement par

Plus en détail

BIOLOGIE. Durée : 4 heures. L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve.

BIOLOGIE. Durée : 4 heures. L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve. Concours B ENSA B-0112B BIOLOGIE Durée : 4 heures L usage de la calculatrice, d abaques et de tables est interdit pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être

Plus en détail

Physiologie du Pancréas endocrine

Physiologie du Pancréas endocrine Physiologie du Pancréas endocrine 1 I. Introduction II. Insuline Plan 1. Sécrétion 2. Régulation 3. Actions physiologiques 4. Mode d action III. Glucagon 2 2eme Année de médecine 1 Cellules β I. Introduction

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux

Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux Oncogènes et anti-oncogenes C. Hourioux Définitions : Cancer Multiplication anarchique de cellules échappant aux mécanismes normaux de différenciation et de régulation de leur multiplication Capacité à

Plus en détail

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate.

La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. IV Gluconéogenèse La gluconéogenèse c est la synthèse de glucose à partir de pyruvate. La gluconéogenèses est essentiellement réalisée dans les cellules du foie (90 %). Mais elle peut également survenir,

Plus en détail

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes

Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes Comparaison procaryotes/ 2TSbc Expression des gènes Comparatif entre procaryotes et eucaryotes La majeure partie des connaissances de biologie moléculaire a d'abord débuté par l'étude des phénomènes chez

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers

TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers TISSUE MICROARRAYS (PUCES TISSULAIRES) Dr Gaëlle Fromont CHU Poitiers Principe Construction Techniques réalisables sur TMA Analyse des résultats: lecture Interprétation - Intégration des résultats Intérêts

Plus en détail

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2

PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 PAES 2010-2011 STAGE DE PRÉ RENTRÉE UE 2 Introduction Théorie cellulaire : toute cellule est issue d une cellule L information génétique est transmise aux 2 cellules filles à chaque division Le génome

Plus en détail

ETUDE DE LA TRIMETHYLATION DE LA LYSINE 27 DE L HISTONE L H3 DANS LE CANCER DE LA PROSTATE Marjolaine NGOLLO Doctorante en première année 15/02/2013 Directeur de thèse: Professeur L. GUY DONNEES EPIDEMIOLOGIQUES

Plus en détail

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer

BL01 : Environnement agro-industriel et cancer Note : ce document n est qu une prise de note rédigée pendant le cours de BL01. Il ne peut donc se substituer au cours d autant plus qu il est souvent incomplet (la 2 ème heure était souvent celle de la

Plus en détail

MITOCHONDRIES : Généralités. DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON

MITOCHONDRIES : Généralités. DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON MITOCHONDRIES : Généralités DES 5 décembre 2014 Virginie GUILLET- PICHON PLAN Introduction Structure, dynamique mitochondriale Métabolisme énergétique mitochondrial Génétique Manifestations cliniques et

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008

Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008 Suite du Cours Physiologie L3 APA -2008 Elsa HEYMAN MCU FSSEP Lille 2 Chapitre 1: Bioénergétique Parties IV- V - VI IV- La voie aérobie CO 2 + H 2 O VOIE AEROBIE ATP Glucose, Glycogène, acides gras libres,

Plus en détail

EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales

EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales Université Joseph Fourier FACULTE DE MEDECINE 38700 LA TRONCHE Année Universitaire 2012/2013 EXAMEN Deuxième Année des Etudes Médicales 1ère SESSION UE 5.1 : Biochimie 1 Lundi 4 février 2013 8h30 à 9h30

Plus en détail

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Principes, aspects pratiques, applications cliniques François Ducray Neurologie Mazarin, Unité Inserm U711 Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Etude

Plus en détail

Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk

Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk Vue générale de la régulation du cycle cellulaire par les complexes cyclines/cdk actif Différentes Cdk peuvent s associer avec différentes Cyclines Cdk active: tyrosine et thréonine Kinase (phosphoryle

Plus en détail

TD La régulation de la glycémie

TD La régulation de la glycémie TD La régulation de la glycémie Comme nous l avons vu dans le chapitre 1, le milieu intérieur subit en permanence des modifications dues à l activité cellulaire ou aux apports extérieurs. Cependant, un

Plus en détail

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6).

La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). II.2.4.3 LA CHAINE RESPIRATOIRE MITOCHONDRIALE La chaîne respiratoire mitochondriale est associée aux crêtes de la membrane interne des mitochondries (Figure 2-6). Figure 2-6 Résumé du métabolisme énergétique

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 QCM 1 La plupart des techniques de biologie moléculaire repose sur le principe de complémentarité

Plus en détail

Etude de l implication des miarns. dans le cancer du sein basal-like. et la régulation de BRCA1

Etude de l implication des miarns. dans le cancer du sein basal-like. et la régulation de BRCA1 Etude de l implication des miarns dans le cancer du sein basal-like et la régulation de BRCA1 Insaf FKIH M HAMED fkihinsaf@yahoo.com Laboratoire d'oncologie Moléculaire Centre Jean Perrin Clermont-Ferrand

Plus en détail

Cycle cellulaire Partie 2

Cycle cellulaire Partie 2 17/02/2015 THIERRY Guilhem L2 CR : BORG Manon BMCP Pr. A. AUTILLO TOUATI 16 pages Cycle cellulaire Partie 2 Plan : A. Les protéines codées par des gènes dits "suppresseurs de tumeurs" I. La protéine p53

Plus en détail

ULBI 101 Biologie Cellulaire L1. Le Système Membranaire Interne

ULBI 101 Biologie Cellulaire L1. Le Système Membranaire Interne ULBI 101 Biologie Cellulaire L1 Le Système Membranaire Interne De la nécessité d un SMI Le volume augmente comme le cube de la dimension linéaire, alors que la surface n'est augmentée que du carré Une

Plus en détail

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE

COURS DE METABOLISME LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 8 Pr C. ZINSOU LA NEOGLUCOGENESE BIOSYNTHESE DU GLUCOSE A PARTIR DU PYRUVATE 1 - INTRODUCTION 2 - ETAPES ENZYMATIQUES 2.1 - TRANSFORMATION DU PYRUVATE EN PHOSPHOENOLPYRUVATE

Plus en détail

Chapitre 2 : Organisation de la cellule

Chapitre 2 : Organisation de la cellule Partie 1 : notions de biologie cellulaire DAEU- Cours Sciences de la Nature & de la Vie- Marc Cantaloube Chapitre 2 : Organisation de la cellule La cellule est l unité de base des êtres vivants. Il existe

Plus en détail

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011

CYCLE CELLULAIRE et CANCER. L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Novembre 2011 CYCLE CELLULAIRE et CANCER L. Xerri, Institut Paoli-Calmettes, M2 Oncologie «Module Génomique Tumorale», Introduction Le cycle cellulaire est l'ensemble des modifications qu'une cellule subit entre sa

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

Biomarqueurs en Cancérologie

Biomarqueurs en Cancérologie Biomarqueurs en Cancérologie Définition, détermination, usage Biomarqueurs et Cancer: définition Anomalie(s) quantitative(s) ou qualitative(s) Indicative(s) ou caractéristique(s) d un cancer ou de certaines

Plus en détail

Conservation des grains de céréales et des farines

Conservation des grains de céréales et des farines Les calculatrices sont autorisées conformément à la circulaire no 99-186 du 16 novembre 1999. La clarté du raisonnement et la qualité de la rédaction interviennent dans l appréciation des copies. Conservation

Plus en détail

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 3 L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE I. LA RELATION GENES-PROTEINES Les protéines interviennent dans le fonctionnement d

Plus en détail

Repenser le cancer de l ovaire après. Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu

Repenser le cancer de l ovaire après. Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu Repenser le cancer de l ovaire après Jérôme ALEXANDRE, Université Paris Descartes, Oncologie, GH Cochin Hôtel Dieu Objectifs Faire une recherche exhaustive des anomalies génétiques et épigénétiques des

Plus en détail

Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité.

Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité. Etude de la lysine acetyl transferase PCAF dans le développement du diabète et de l'obésité. Tuteur : Jean-Sébastien Annicotte EGID CNRS UMR8199 Faculté de Médecine-Pôle Recherche, 2eme étage Bd J. Leclercq

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : 3 Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité en échangeant de l'information.

Plus en détail

COURS DE METABOLISME BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE )

COURS DE METABOLISME BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE ) 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 12 Pr C. ZINSOU BIOSYNTHESE DES LIPIDES ( LIPOGENESE ) 1 - INTRODUCTION 2 - TRANSFERT DU RADICAL ACETYLE DE LA MITOCHONDRIE DANS LE CYTOSOL 3 - BIOSYNTHESE DE L'ACIDE PALMITIQUE

Plus en détail

PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1)

PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1) PARCOURS : BIOLOGIE, GENETIQUE, IMMUNOLOGIE, MICROBIOLOGIE ENSEIGNEMENT (SEMESTRE 1) Apport de la Biologie Cellulaire et Moléculaire aux innovations médicales (bases et prérequis de biologie cellulaire

Plus en détail

COURS DE METABOLISME DEGRADATION DES LIPIDES

COURS DE METABOLISME DEGRADATION DES LIPIDES 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 11 Pr C. ZINSOU DEGRADATION DES LIPIDES 1 - DIGESTION DES LIPIDES ET MOBILISATION DES LIPIDES DE RESERVE 1.1 - DIGESTION DES LIPIDES 1.1.1 - Les enzymes : 1.1.2 - Absorption

Plus en détail

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE

CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE CH 5 RÉGULATION DE LA GLYCEMIE I. les hormones : généralités 1. définition d'une hormone Substance sécrétée par une glande endocrine. Elle est libérée dans le sang et se retrouve dans toute la circulation

Plus en détail

Comment la glycémie est elle régulée?

Comment la glycémie est elle régulée? Comment la glycémie est elle régulée? La glycémie, quantité de glucose dans le sang, est un facteur primordial pour un bon état de santé. Bien que les apports de glucose soient très variables dans le temps,

Plus en détail

La régulation de la glycémie

La régulation de la glycémie La régulation de la glycémie INTRODUCTION GENERALE La glycémie est le taux de glucose plasmatique. Chez un sujet normal, la glycémie oscille autour d une valeur moyenne comprise entre 0.8 g.l -1 et 1.2

Plus en détail

Les lipides et dérivés

Les lipides et dérivés UE1 : Biochimie Les lipides et dérivés Partie 5 : Digestion, absorption et transport des lipides Partie 6 : Méthodes d analyse Isabelle Hininger-Favier Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier

Plus en détail

BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES

BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES SCEANCE 4 BIOLOGIE MOLECULAIRE ET EXERCICES LA REPLICATION Nous avons vu lors de la séance précédente de biomol les caractéristiques de l ADN et des différents ARN. Nous allons aujourd hui voir la réplication.

Plus en détail

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue

1. Système nerveux et système endocrinien. Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue HOMÉOSTASIE 1. Système nerveux et système endocrinien 589 Maintien de l homéostasie par : Système endocrinien (hormonal) : Sécrétion d hormones dans le sang Action lente, mais soutenue Système nerveux

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL ( 60 crédits soit 30 crédits/semestre)

MASTER PROFESSIONNEL ( 60 crédits soit 30 crédits/semestre) UNIVERSITE PAUL CEZANNE - AIX-MARSEILLE III Site Web : www.univ.u-3mrs.fr U.F.R. : Faculté des Sciences et Techniques Avenue Escadrille Normandie Niemen F-13397 Marseille Cedex 20 MASTER PROFESSIONNEL

Plus en détail

Optimisation de la nutrition périnatale pour réduire les risques de pathologie à court et long terme

Optimisation de la nutrition périnatale pour réduire les risques de pathologie à court et long terme Les rencontres de l institut Carnot Qualiment 4 février 2014, Nantes Optimisation de la nutrition périnatale pour réduire les risques de pathologie à court et long terme Martine Champ CRNH Ouest, UMR PhAN,

Plus en détail

Professeur Michel SEVE

Professeur Michel SEVE UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 2 : Structure de la cellule Le réticulum endoplasmique Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous

Plus en détail

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky

Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole Defer, Aurore Gaudin, Jacqueline Polyte, Hervé Lerat et Jean-Michel Pawlotsky Dérégulation du cycle cellulaire et activation de la réponse aux dommages de l'adn par les protéines du VHC, déclencheurs potentiels de l'hépatocarcinogenèse Alexandre Florimond, Philippe Chouteau, Nicole

Plus en détail

ANNEXE XIV MODE D ACTION DES ONCOGÈNES ET DES SUPPRESSEURS DE TUMEUR

ANNEXE XIV MODE D ACTION DES ONCOGÈNES ET DES SUPPRESSEURS DE TUMEUR ANNEXE XIV MODE D ACTION DES ONCOGÈNES ET DES SUPPRESSEURS DE TUMEUR Chez les mammifères, les cellules en prolifération active cessent de se diviser lorsqu'elles sont exposées à des facteurs défavorables,

Plus en détail

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France 3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France Etude conduite chez des étudiants dans 3 villes (Montpellier, Bordeaux, Grenoble) Age : 19 à 26 ans Année

Plus en détail

V. Exemples choisis. 1. Classification et propriétés

V. Exemples choisis. 1. Classification et propriétés V. Exemples choisis 1. Classification et propriétés Autrefois, les Polyomavirus et les Papillomavirus étaient regroupés en une famille unique nommée Papovaviridae (nom qui regroupe le début du nom de chaque

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Université Joseph Fourier Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives. JODRY Vinciane

RAPPORT DE STAGE. Université Joseph Fourier Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives. JODRY Vinciane Université Joseph Fourier Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives RAPPORT DE STAGE INFLUENCE DE L'EXERCICE PHYSIQUE DURANT LA GESTATION SUR LE FONCTIONNEMENT PANCREATIQUE ET LA GESTION

Plus en détail

anaboliques des leucine

anaboliques des leucine effets Les anaboliques des acides aminés BCAA leucine Par Neil Priest et de la Les acides aminés ont été la révolution au début des années 80 mais ensuite ils sont passés un peu en second plan car durant

Plus en détail

D après SVT 1 ère S, Nathan, 2001, modifié Remérand 2001.

D après SVT 1 ère S, Nathan, 2001, modifié Remérand 2001. Enseignement Obligatoire de 1 ère S - Dossier 2 : la régulation de la glycémie et les phénotypes diabétiques- 1 Ac. Poitiers 1 ère S Enseignement général Le diabète, une maladie en constante augmentation,

Plus en détail

ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale

ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale Unité d enseignement UE 8 : Biologie Moléculaire - Microbiologie ECUE 2 (L 1 -S 2 ) : Microbiologie générale Microbiologie générale 1h30 de cours et 1h15 de Travaux pratiques Un examen écrit ; un examen

Plus en détail

EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2

EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2 BIOLOGIE EIA ENDOCRINOLOGIE DCEM2 o TISSU ADIPEUX 1- Le tissu adipeux permet de stocker de l'énergie sous forme de triglycérides en période post-prandiale et de la restituer sous la forme d'acides gras

Plus en détail

La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale

La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale Yves Tarte, dmv Vétérinaire chargé du développement vétérinaire Hill s Pet Nutrition Canada Inc A.T.S.A.Q. Février 2009 La nutrigénomique Science toute

Plus en détail

Humidité, Chaleur et Nouveau-Né. J.M. Bartoli Pôle Parents-Enfants Hôpital St Joseph Marseille

Humidité, Chaleur et Nouveau-Né. J.M. Bartoli Pôle Parents-Enfants Hôpital St Joseph Marseille Humidité, Chaleur et Nouveau-Né J.M. Bartoli Pôle Parents-Enfants Hôpital St Joseph Marseille 1884 1857 1883 1883: Tarnier 1902 Réchauffement et morbidité Coney Island Sides Shows (DR Martin Courney) 1907

Plus en détail

Prix de Recherche en Nutrition & Hygiène Alimentaire - Institut Appert 2011

Prix de Recherche en Nutrition & Hygiène Alimentaire - Institut Appert 2011 Prix de Recherche en Nutrition & Hygiène Alimentaire - Institut Appert 2011 Union Interprofessionnelle pour la Promotion des Industries de la Conserve Appertisée www.laconserve.com Contact presse : Diane

Plus en détail

2012>2020. Un continuum du lycée à l université Présentation des projets de recherche. Mardi 20 mai 2014

2012>2020. Un continuum du lycée à l université Présentation des projets de recherche. Mardi 20 mai 2014 2012>2020 Un continuum du lycée à l université Présentation des projets de recherche Mardi 20 mai 2014 Projet : Effets des beta-glucanes sur la différenciation et caractérisation phénotypique des chondrocytes

Plus en détail

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE

LA REGULATION DE LA GLYCEMIE Le début vous l avez fait avant les vacances cours de ce jours à partir du II Chap8 TS spécialité Thème 3 Restitution des acquis LA REGULATION DE LA GLYCEMIE http://img10.beijing2008.cn/20080824/img214581293.jpg

Plus en détail

Chapitre 4 Cycle cellulaire. Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases :

Chapitre 4 Cycle cellulaire. Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases : SYNTHESE Chapitre 4 Cycle cellulaire Le cycle cellulaire comprend 2 périodes : L interphase, constituée de 3 phases : G1 : phase de croissance cellulaire et d activités métaboliques normales. S : phase

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

Impact métabolique des acides gras _. Importance du degré d insaturation

Impact métabolique des acides gras _. Importance du degré d insaturation Impact métabolique des acides gras _ Importance du degré d insaturation Dominique Hermier Unité 914, Paris Physiologie de la nutrition et du comportement alimentaire Plan Les familles d acides gras Acides

Plus en détail

PCEM1. 5. Métabolisme Glucido-Lipidique. CAHIER D'EXERCICES de BIOCHIMIE 2009-2010 EDITE PAR LE DEPARTEMENT DE BIOLOGIE

PCEM1. 5. Métabolisme Glucido-Lipidique. CAHIER D'EXERCICES de BIOCHIMIE 2009-2010 EDITE PAR LE DEPARTEMENT DE BIOLOGIE PCEM1 5. Métabolisme Glucido-Lipidique CAHIER D'EXERCICES de BIOCHIMIE 2009-2010 EDITE PAR LE DEPARTEMENT DE BIOLOGIE http://www.chusa.upmc.fr/disc/bio_cell Cahier d'exercices en Biochimie / PCEM1 Métabolisme

Plus en détail

Besoins d innovation et attente des entreprises

Besoins d innovation et attente des entreprises Besoins d innovation et attente des entreprises ExonHit Therapeutics Fabien Rouet Directeur Système d information/bioinformatique France/US fabien.rouet@exonhit.com http://www.linkedin.com/in/fabienrouet

Plus en détail

II.5. l inflammation protumorale

II.5. l inflammation protumorale II.5. l inflammation protumorale L une de ses missions est de favoriser la reconstruction des tissus lésés. Les macrophages sécrètent des : enzymes MMP Facteurs de croissance EGF Cet aspect de l inflammation

Plus en détail

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire)

Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire ou pluricellulaire) 4- Organisation structurale et fonctionnelle des cellules Organismes unicellulaires Organismes pluricellulaires cellule Cellules procaryotes (toujours unicellulaire) Cellules eucaryotes (unicellulaire

Plus en détail

Étude des mutations PIK3CA

Étude des mutations PIK3CA Étude des mutations PIK3CA Application dans les cancers du sein et les cancers colorectaux métastatiques Alexandre Harlé a.harle@nancy.unicancer.fr Centre Alexis Vautrin Unité de Biologie des tumeurs Département

Plus en détail

Glycémie et homéostasie

Glycémie et homéostasie Glycémie et homéostasie L homéostasie (de homeo semblable et stase rester) est l ensemble des mécanismes permettant de réguler la constance du milieu intérieur. La glycémie est la mesure du taux de glucose

Plus en détail

A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T

A L I M E N T A T I O N A G R I C U L T U R E E N V I R O N N E M E N T Analyse par RNA-seq de l'expression sexe- dépendante dans le foie et le tissu adipeux blanc de 3 espèces : le porc, le poulet et la souris Contexte Rôle des estrogènes dans l expression sexe-dépendante

Plus en détail

Trouver l intelligence. qui se cache dans chaque situation difficile. pour faire évoluer sa vie avec cœur et raison,

Trouver l intelligence. qui se cache dans chaque situation difficile. pour faire évoluer sa vie avec cœur et raison, Les années de thèse et la rédaction de ce manuscrit sont l aboutissement d une grande réflexion sur un sujet scientifique, le monde de la Science pour lesquels mes conclusions ont été inattendues mais

Plus en détail

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques

Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques UE7 Cours n 9 C. LAMAZE 24.11.11 Elise GODEAU (partie1) Guillaume MERGENTHALER (partie2) Le rôle de l endocytose dans les processus pathologiques SOMMAIRE : I. L endocytose à récepteurs : la voie des clathrines

Plus en détail

Les récepteurs à activité enzymatique intrinsèque

Les récepteurs à activité enzymatique intrinsèque Les récepteurs à activité enzymatique intrinsèque Différentes activités enzymatiques intrinsèques ont été mise en évidence : Activité tyrosine kinase (TK) Ex : le récepteur au DGF, à l EGF ou les récepteurs

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

Présentation des projets financés au titre de l édition 2010 du Programme Blanc Inter SVSE 4

Présentation des projets financés au titre de l édition 2010 du Programme Blanc Inter SVSE 4 Présentation des projets financés au titre de l édition 2010 du Programme Blanc Inter SVSE 4 ACRONYME et titre du projet Page HearDeafTreat Audition et surdité: Mécanismes moléculaires et approches thérapeutiques...

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

Les lipides et dérivés

Les lipides et dérivés UE1 : Biochimie Les lipides et dérivés Partie 5 : Digestion, absorption et transport des lipides Partie 6 : Méthodes d analyse Isabelle Hininger-Favier Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier

Plus en détail

Université du Québec à Montréal

Université du Québec à Montréal RECUEIL D EXERCICES DE BICHIMIE 6. Les acides nucléiques 6.2. Réplication, transcription et traduction P P P CH 2 H N H N N NH NH 2 Université du Québec à Montréal 6.2. Réplication, transcription et traduction

Plus en détail

Chapitre 14: La génétique

Chapitre 14: La génétique Chapitre 14: La génétique A) Les gènes et les protéines, ça te gêne? 1) a) Quel est l élément de base des vivants? Les cellules b) Qu a-t-elle en son centre? Un noyau c) Qu y retrouve-t-on sous forme de

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI Chapitre 5 : La transcription UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Professeur Joël LUNARDI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 5. La transcription

Plus en détail

Eléments primordiaux de biologie moléculaire

Eléments primordiaux de biologie moléculaire Eléments primordiaux de biologie moléculaire Pourquoi s intéresser au matériel génétique? Base de l information génétique Tissu Cellule Noyau Organisme entier Lieu où est localisé l ADN Mol d ADN qui est

Plus en détail

Respiration Mitochondriale

Respiration Mitochondriale Université Pierre et Marie Curie Respiration Mitochondriale Objectifs au cours de Révisions Biochimie PCEM2 Révisions Biochimie Métabolique 2004-2005 Pr. A. Raisonnier (alain.raisonnier@upmc.fr) Mise à

Plus en détail

Pr Laurent Morel. Enseignement : Physiologie et Endocrinologie Moléculaire

Pr Laurent Morel. Enseignement : Physiologie et Endocrinologie Moléculaire UMR 6547 CNRS Génétique des Eucaryotes & Endocrinologie Moléculaire Pr Laurent Morel Recherche : Signalisation Androgénique nique et cancer de la prostate Enseignement : Physiologie et Endocrinologie Moléculaire

Plus en détail

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction

La synthèse des protéines transcription code génétique traduction CEC André-Chavanne BIO 3 OS La synthèse des protéines transcription code génétique traduction I. La «Transcription» : de l ADN à l ARNm. L'adresse suivante permet d accéder à une ANIMATION sur la TRANSCRIPTION.

Plus en détail

COURS DE METABOLISME

COURS DE METABOLISME 1 COURS DE METABOLISME Chapitre 7 (Pr C. ZINSOU) LE CYCLE TRICARBOXYLIQUE (CYCLE DE KREBS OU CYCLE DU CITRATE) 1 - INTRODUCTION 2 - ENTREE DU PYRUVATE DANS LE CYCLE DE L'ACIDE CITRIQUE 3 - DIFFERENTES

Plus en détail

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata.

Déterminants moléculaires et spécificité du Priming immunitaire chez le mollusque d eau douce Biomphalaria glabrata. Délivré par UNIVERSITE DE PERPIGNAN VIA DOMITIA Préparée au sein de l école doctorale ED305 Energie et Environnement Et de l unité de recherche UMR5244 Ecologie et Evolution des Interactions Spécialité

Plus en détail

L ETAT COLLOIDAL E BIOLOGIE

L ETAT COLLOIDAL E BIOLOGIE L ETAT COLLOIDAL E BIOLOGIE Ou le grand bêtisier AVERTISSEME T: Devant la recrudescence de contre vérités de natures ignares ou purement trompeuses, destinées à alimenter un Marketing pauvre concernant

Plus en détail

Plan du cours 29/03/2013. Schéma général transduction signal. Introduction Le cancer est une pathologie cellulaire

Plan du cours 29/03/2013. Schéma général transduction signal. Introduction Le cancer est une pathologie cellulaire UE09s Méthodes d étude et analyse du génome Applications des techniques du génie génétique à la thérapie des maladies acquises Exemples en cancérologie Thérapie ciblée Théranostique Plan du cours Introduction

Plus en détail

TD1: homéostasie du glucose

TD1: homéostasie du glucose TD1: homéostasie du glucose 1. Mécanismes neuroendocrine de régulation de la glycémie 2. Fonctionnement des neurones GE 3. Régulation de l activité des neurones GE par les acides gras 4. Régulation de

Plus en détail

TAM 2 au 5 septembre 2014

TAM 2 au 5 septembre 2014 TAM 2 au 5 septembre 2014 Partie 1 Biologie Cellulaire Cellule en anaphase. (oui, c est BEAU, vous allez aimer la bioc!) Le commencement c est la Cellule! La cellule est l unité fondamentale de tous les

Plus en détail

Élucidation des mécanismes d action et identification des composés actifs. Université de Montréal. par Meriem Ouchfoun

Élucidation des mécanismes d action et identification des composés actifs. Université de Montréal. par Meriem Ouchfoun i Université de Montréal Validation des effets antidiabétiques de Rhododendron groenlandicum, une plante médicinale des Cri de la Baie James, dans le modèle in vitro et in vivo Élucidation des mécanismes

Plus en détail

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION

TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION TRANSMISSION DES VIRUS ET CYCLE DE MULTIPLICATION II. 1 Généralités II.2 Transmission des Virus II.3 Grandes étapes de Cycle de Multiplication Attachement Pénétration Réplication Libération II. 1 Généralités

Plus en détail

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT

Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT Cahier de texte de la classe 1 ère 4 - SVT DATE SEQUENCE lundi 12 : revoir la fiche méthodologique «utiliser le microscope optique» (disponible sur le site du lycée) Lundi 12 1 er contact avec les élèves.

Plus en détail

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire

Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire UE2 : Structure générale de la cellule Chapitre 7 : Structure de la cellule Le noyau cellulaire Professeur Michel SEVE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Le Tutorat. Au quotidien pour les PACES

Le Tutorat. Au quotidien pour les PACES 2 Le Tutorat Au quotidien pour les PACES Le Tutorat* est une association d'étudiants en deuxième année de Médecine, Pharmacie et Sage-Femme. La totalité des services détaillés sur cette plaquette sont

Plus en détail

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction

Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06. Correction Licence-Master Bioinformatique Contrôle continu 06/03/06 Correction -«Vraies» questions de cours -«fausses» questions de cours: questions pour voir si pouviez imaginer une réponse crédible qui n était

Plus en détail