Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Résultats du questionnaire Métier de réceptionniste en hôtellerie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Résultats du questionnaire Métier de réceptionniste en hôtellerie"

Transcription

1 Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 27/09/10 N : Résultats du questionnaire Métier de réceptionniste en hôtellerie Vous trouverez ci-après les résultats du questionnaire sur le métier de réceptionniste diffusé en novembre 2009 à l ensemble des syndicats départementaux. Ce questionnaire avait été conçu pour aider l INRS à mieux appréhender les difficultés liées au métier de réceptionniste. Les réponses à ce questionnaire ont servi de base à la rédaction d une brochure sur la prévention des risques professionnels et l amélioration des conditions de travail des réceptionnistes. Cette brochure sera diffusée à l occasion du prochain salon Equip hôtel. Depuis 2005, l Institut National de Recherche et Sécurité (INRS) a constitué avec des Caisses Régionales d Assurance Maladie (CRAM) un groupe de travail autour du thème de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles dans le secteur de l hôtellerie. Le groupe de travail constitué a élaboré, en collaboration avec les organisations professionnelles du secteur, des brochures supports d informations, éditées par l INRS ( sur les métiers de : - Femme de chambre et valet dans l hôtellerie (référence ED 991) - Lingère, linger et équipier dans l hôtellerie (référence ED 6033) - Aujourd hui, le groupe prépare un nouveau support sur le métier de «Réceptionniste en hôtellerie». L UMIH apporte son concours à ces travaux, mobilise des hôteliers pour participer à des réunions de travail ou relire les documents en projet.

2 Autant pour les métiers de femme de chambre ou de lingère, les difficultés de recrutement et les risques étaient connus et mis en évidence notamment dans le supplément «Salaires» du journal «L Hôtellerie Restauration», autant les éventuelles difficultés de recrutement des réceptionnistes et leurs origines sont peu connues. A la lecture des premiers projets de document, l UMIH a élaboré un questionnaire à destination de ses adhérents hôteliers et adressé aux UMIH départementales. Il est comptabilisé 254 réponses issues de toutes les régions de France et de tous types d hôtellerie. 51 % des réponses indiquent des difficultés de recrutement pour les postes de réceptionniste. Les résultats présentés n ont qu une valeur indicative du fait qu il n y a pas eu d échantillonnage ni de ciblage du répondant. Ce dernier peut être un personnel de direction, administratif ou un réceptionniste Ils permettent cependant de pointer : Des difficultés de recrutement liées à la formation et à la connaissance du métier auquel les candidats postulent. Mais aussi, des lacunes dans la présentation physique et orale des candidats ainsi que le manque de motivation. Des aspects positifs du métier tels que le contact enrichissant avec des personnes ou la variété des tâches qui font que les journées sont toujours différentes. La possibilité d évolution professionnelle et le perfectionnement permanent en font un métier très attractif. Des aspects négatifs du métier tels que les horaires décalés et le stress engendré par des relations parfois conflictuelles avec les clients ou la complexité des tâches exécutées sous pression de temps. Les conditions physiques de travail sont également en cause dans ces aspects négatifs : périodes de travail debout ou assis trop longues, travail sur écran, postes peu adaptés Des risques professionnels liés pour près des 2/3 aux agressions physiques ou verbales et au stress. Des douleurs physiques diverses (douleurs aux jambes, au dos, aux yeux, ) sont citées une fois sur quatre. A noter que 43 répondants considèrent qu il n y a aucun risque identifié pour ce métier Le détail des résultats d exploitation de ce questionnaire est présenté aux pages suivantes. Mise en garde : Les résultats présentés ne sont représentatifs que de la perception des personnes qui ont volontairement répondu. Le questionnaire était anonyme et n indiquait pas le type d établissement ni la fonction de la personne qui a rédigé la réponse. L UMIH et l INRS remercient toutes les personnes qui ont bien voulu apporter leur contribution en répondant au questionnaire et celles qui ont relayé la diffusion. 2

3 Détail des réponses des questionnaires 1. Etes-vous confrontés à des difficultés de recrutement de réceptionnistes? Sur les 254 réponses : 126 «oui» soit 51 % et 121 «non» (49 %) 4 assurent eux-mêmes la réception et répondent aux questions suivantes 3 réponses «non concernés» sans commentaires Si vous avez des difficultés de recrutement, de quels types sont-elles? Répartition des 130 réponses à la question Réponses proposées Nombre de réponses Détail des réponses «autres» et des commentaires Nombre de réponses Formation (exigences linguistiq ) 118 Manque Formation/inform 64 Présentation (physique, orale) 77 Manq expérience 18 Salaire 29 Manq motivation Horaires 35 Salaire 11 motifs 43 Salaire 10% Présentation (physique, orale) 27% 23% Formation (exigences linguistiq ) 40% 3

4 Répartition de la catégorie Salaire 6% Horaires 18% motifs 22% Manq Formation/inform 32% Manq motiv ation 13% Manq ex périence 9% 2. Comment caractériseriez-vous le poste de réceptionniste? a. Aspects positifs Réponses proposées Nombre de réponses Evolution professionnelle 117 Polyvalence du poste 215 Contact avec les clients Evolution professionnelle 19% Polyvalence du poste 34% 12% Contact avec les clients 35% 4

5 Détail des réponses «autres» et des commentaires Nombre de réponses Perfectionnement 30 Responsabilité 13 Valorisation 11 Autonomie 7 10 Autonomie 10% 14% Perfectionnement 43% Valorisation 15% Responsabilité 18% 2. Comment caractériseriez-vous le poste de réceptionniste? (suite) b. Aspects négatifs Réponses proposées Nombre de réponses Station debout prolongée 53 Horaires décalés 164 Bruit 13 Stress

6 Station debout prolongée 13% 16% Horaires décalés 41% Stress 27% Bruit 3% Détail des réponses «autres» et des commentaires Nombre de réponses Relations/Litiges/Sécurité 24 Travail WE/JF Horaires/Nuit 21 Complexité-Polyvalence- Responsabilité 17 Salaire 6 17 Salaire 7% 20% Relations/Litiges/Sécurité 28% Complex ité-poly v alence- Responsabilité 20% Trav ail WE/JF Horaires/Nuit 25% 6

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Résultats du questionnaire Rénovation des hôtels

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Résultats du questionnaire Rénovation des hôtels Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 27/09/10 N : 47.10 Résultats du questionnaire Rénovation des hôtels Vous trouverez ci-après les résultats du questionnaire sur la rénovation

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle. ANIMATION D'EQUIPE option logistique REPERAGE DES COMPETENCES DU CANDIDAT

Certificat de Qualification Professionnelle. ANIMATION D'EQUIPE option logistique REPERAGE DES COMPETENCES DU CANDIDAT Certificat de Qualification Professionnelle ANIMATION D'EQUIPE option logistique REPERAGE DES COMPETENCES DU CANDIDAT Nom et prénom du candidat : Entreprise : Le titulaire du CQP Animation d équipe option

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?»

Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Résultats : «Quelles sont vos perspectives professionnelles 2015?» Fin décembre 2014/Début janvier 2015 1 Contexte Objectifs visés: Relever le moral des cadres en début d année Prendre connaissance des

Plus en détail

- Guide à destination des entreprises / Programme TMS Pros - Comment renseigner l étape 2 Par quoi commencer?

- Guide à destination des entreprises / Programme TMS Pros - Comment renseigner l étape 2 Par quoi commencer? - Guide à destination des entreprises / Programme TMS Pros - Comment renseigner l étape 2 Par quoi commencer? Vous êtes inscrit au programme TMS Pros et nous avons validé l étape 1 de votre parcours. Ce

Plus en détail

Groupe d échanges du 12 novembre 2013. Point n 2 : expérimentation du télétravail. Prorogation et modalités d évaluation

Groupe d échanges du 12 novembre 2013. Point n 2 : expérimentation du télétravail. Prorogation et modalités d évaluation Groupe d échanges du 12 novembre 2013 Point n 2 : expérimentation du télétravail Prorogation et modalités d évaluation L expérimentation du télétravail dans les services des MEDDE-METL est désormais active.

Plus en détail

Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance

Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance Grille d évaluation des conditions de travail des tuteurs à distance Version 2.0 février 2006 Sylvie Boulenger, Sylvie Dalbin, Jacques Rodet Jacques Rodet Initiateur et facilitateur de t@d http://jacques.rodet.free.fr

Plus en détail

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ!

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Decembre 2013 Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Le contexte socio-économique actuel peu stable, les aléas de nos vies personnelles, nos déceptions comme nos envies

Plus en détail

Normes minimales de travail dans les centres de services à la clientèle

Normes minimales de travail dans les centres de services à la clientèle Normes minimales de travail dans les centres de services à la clientèle CONTEXTE Plus de 6 000 fonctionnaires fédéraux travaillent dans des centres de services à la clientèle, et la plupart sont membres

Plus en détail

Guide de l entrevue Étapes préparatoires

Guide de l entrevue Étapes préparatoires Service Alternance Travail-Études et Placement Guide de l entrevue Étapes préparatoires Une entrevue ça se prépare! L entrevue est une étape décisive dans le processus de recrutement Une entrevue, ça ne

Plus en détail

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE

BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE Dossier Médical Personnel BAROMÈTRE DE NOTORIÉTÉ ET D IMAGE MARS 2012 L AVANCÉE DU DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL EN QUELQUES CHIFFRES - MARS 2012 26 LE NOMBRE DE RÉGIONS DANS LESQUELLES DES PROFESSIONNELS

Plus en détail

Les réseaux sociaux professionnels

Les réseaux sociaux professionnels Les réseaux sociaux professionnels 1. Qu est-ce qu un réseau social professionnel? Les réseaux sociaux ont investi notre vie personnelle : on dénombre aujourd hui 32 millions de personnes en France inscrites

Plus en détail

FPPU UQAC - UQAT- UQO UQTR

FPPU UQAC - UQAT- UQO UQTR QUESTIONNAIRE D ÉVALUATION DES EMPLOIS DU PERSONNEL PROFESSIONNEL FPPU Fédération du personnel professionnel des universités UQAC - UQAT- UQO UQTR Syndicat des professionnelles et professionnels de l'université

Plus en détail

Travail sur écran & troubles musculo squelettiques à la CAF de l Oise (60)

Travail sur écran & troubles musculo squelettiques à la CAF de l Oise (60) Travail sur écran & troubles musculo squelettiques à la CAF de l Oise (60) Dr Christine CHAUX (Médecin du Travail) Sylvie GRAND (Formatrice PRAP) Nathalie LOTHE ( Hygiéniste du travail) Gisset 20 mars

Plus en détail

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement

Titre I : Principes généraux. Titre II : Procédure de recrutement UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE COMPIÈGNE Ecole doctorale Charte de thèse Centre de Recherche Royallieu - CS 60319-60203 Compiègne cedex tél. 03 44 23 44 23 - www.utc.fr Préambule La charte de thèse de l Université

Plus en détail

ENTRETIEN DE COLLABORATION

ENTRETIEN DE COLLABORATION ENTRETIEN DE COLLABORATION Le texte mis «en rouge» est à remplir par l employé avant l entretien de collaboration. Le reste sera rempli par le(s) responsable(s) hiérarchique(s) et le chef du personnel.

Plus en détail

Risques professionnels et prévention

Risques professionnels et prévention Janvier 2015 Risques professionnels et prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles Vincent JULLIEN Directeur de clientèle vj@institutviavoice.com 01.40.54.13.77 Eva MOACHON Consultante

Plus en détail

WapiCafé Mouscron Mouscron, le 29 avril 2014 Cadre du WapiCafé : Synergies, Tous acteurs pour l emploi! Positionnement du WapiCafé dans Synergies Invitation La bonne personne à la bonne place? Comment

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE

Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance. Dossier de recevabilité VAE Commission Paritaire Nationale de l Emploi et de la Formation Professionnelle de la branche Mutualité Certificat de Qualification Professionnelle Chargé(e) de relation à distance Dossier de recevabilité

Plus en détail

Management de la santé et de la sécurité au travail. Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents

Management de la santé et de la sécurité au travail. Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents Management de la santé et de la sécurité au travail Optimisez votre gestion par des objectifs et des indicateurs pertinents Objectifs et indicateurs : 1 Décliner la politique de prévention La politique

Plus en détail

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA

AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA AUTOÉVALUATION PAR LES MEMBRES DU CA Questionnaire pour le fonctionnement général du conseil d administration Cette autoévaluation a pour but de faire le point après

Plus en détail

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage

Fidélisation du Client Sécurité - Surveillance - Gardiennage Présenté par: +20 ans d expérience. de culture polyvalente et de recherches en matière sûreté-sécurité Date de la présentation: 2013 Concurrentiel. DANS LA PRESTATION SECURITE SURVEILLANCE GARDIENNAGE

Plus en détail

Les questions types des entretiens d'embauche

Les questions types des entretiens d'embauche Les questions types des entretiens d'embauche Parlez-nous un peu de vous Ce que vous pouvez dire : Nom Lieu de résidence Études Expérience professionnelle Motivation Qualités Utilisez éventuellement votre

Plus en détail

Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire

Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire Instructions pour la sauvegarde et l envoi du questionnaire 1) Pour accéder aux options de sauvegarde et d envoi du questionnaire, veuillez cliquer sur le bouton représenté ci-après, situé en dernière

Plus en détail

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION

Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Réalisez votre Document unique tout simplement EXEMPLES ILLUSTRÉS DE RISQUES PROFESSIONNELS DANS LA DISTRIBUTION Où peut-on se procurer le formulaire à remplir? Il n existe pas de formulaire standard à

Plus en détail

PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle

PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle 24-26 juin 2015 PILP: parcours d intégration vers une licence professionnelle Philippe LALLE Vice-président Formation et vie universitaire Lyon 1 Contexte: -très peu de flux L2 => LPro -critiques réitérées

Plus en détail

ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE

ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE ACADEMIE DE GRENOBLE -+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+ RAPPORT DU JURY DU RECRUTEMENT SANS CONCOURS D ADJOINT ADMINISTRATIF DE SECONDE CLASSE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ================

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

Préparation concours ACCES- Toulouse

Préparation concours ACCES- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours ACCES- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours ACCES : définition 2

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

I. SENSIBILITE DES PETITES ENTREPRISES AUX RISQUES PROFESSIONNELS

I. SENSIBILITE DES PETITES ENTREPRISES AUX RISQUES PROFESSIONNELS Les PME et les risques professionnels Gilles THUILLOT Directeur de Département 01 55 33 21 06 Gilles.thuillot@lh2.fr Vanessa GALISSI Directrice d études au département Opinion Institutionnel 01 55 33 21

Plus en détail

Note aux élèves. Une deuxième situation d'évaluation, à travers une production personnelle écrite de 15 pages maximum (annexes non comprises).

Note aux élèves. Une deuxième situation d'évaluation, à travers une production personnelle écrite de 15 pages maximum (annexes non comprises). 1 Note aux élèves L un des objectifs de l enseignement de la Prévention Santé Environnement (PSE) en classe de Baccalauréat Professionnel est de former des acteurs de prévention responsables et autonomes.

Plus en détail

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués

Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Procédure administrative : Évaluation du rendement du personnel de soutien employés non syndiqués Numéro : PA 6.020 Catégorie : Ressources humaines Pages : 10 Approuvée : le 18 octobre 2010 Modifiée :

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE AU SERVICE DES PATIENTS ET DES PERSONNELS

LA DEMARCHE QUALITE AU SERVICE DES PATIENTS ET DES PERSONNELS LA DEMARCHE QUALITE AU SERVICE DES PATIENTS ET DES PERSONNELS Patrick de Saint-Jacob Directeur Division Cliniques Groupe ORPEA - CLINEA SISQUAL 2007 - CNIT LA DEFENSE, le 13 novembre LE GROUPE ORPEA -

Plus en détail

LA C F D T DANS LA D.R. EST VAL DE LOIRE. Mandat 2010/2013. Mieux connaître la CFDT pour y adhérer?

LA C F D T DANS LA D.R. EST VAL DE LOIRE. Mandat 2010/2013. Mieux connaître la CFDT pour y adhérer? LA C F D T DANS LA D.R. EST VAL DE LOIRE Mandat 2010/2013 Mieux connaître la CFDT pour y adhérer? A travers cette brochure, nous vous présentons le fonctionnement de la CFDT. Parmi ces différentes structures

Plus en détail

Terminales STMG. Les spécialités

Terminales STMG. Les spécialités Terminales STMG Les spécialités Les quatre spécialités GF : Gestion Finance Mercatique RHC : Ressources Humaines et Communication Systèmes d information de gestion La spécialité Gestion Finance Choisir

Plus en détail

Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2004

Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2004 Décret n 2001-1016 du 5 novembre 2004 Circulaire du 18 avril 2002 Vous avez au moins 1 salarié? un apprenti? Vous allez embaucher une personne en CDI, CDD ou intérim? Alors vous êtes concerné quel que

Plus en détail

Le contexte, les enjeux La formation action PRAP, une action de prévention De nouvelles compétences à développer Un dispositif à déployer

Le contexte, les enjeux La formation action PRAP, une action de prévention De nouvelles compétences à développer Un dispositif à déployer Le contexte, les enjeux La formation action PRAP, une action de prévention De nouvelles compétences à développer Un dispositif à déployer 2 Un contexte (toujours aussi) alarmant! Le coût Humain Plus d

Plus en détail

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ;

- un questionnaire destiné aux fibromyalgiques ayant déjà effectué une cure = 127 réponses ; Association reconnue d Intérêt général et agréée au niveau national par le Ministère de la Santé et des Solidarités agrément n N2006AGD43 - Siret : 50880038000026 Association Loi 1901 n W 751190228 site

Plus en détail

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement

OUTILS D AIDE AU RECRUTEMENT. Définition du profil de poste. A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement Définition du profil de poste A remplir par RH et Manager avant de lancer le recrutement NECESSAIRE SOUHAITABLE SERAIT UN PLUS REDHIBITOIRE Formation Expérience Compétences Langues Savoir-être Pré-sélection

Plus en détail

CNIFPD / UNPPD 80-82 rue de la Roquette 75011 Paris

CNIFPD / UNPPD 80-82 rue de la Roquette 75011 Paris Madame, Monsieur et Cher Collègue, La Fédération Européenne des Prothésistes Dentaires (FEPPD) vient de proposer à la plupart des pays de l Union une enquête sur les symptômes cutanés et respiratoires

Plus en détail

Guide de construction de CV

Guide de construction de CV Guide de construction de CV Lors d une recherche d emploi, comme lors d une recherche de stage, le CV est l outil indispensable. Il est le support qui vous présente, vous représente et vous «vend». Soyez

Plus en détail

Enquête auprès des Adhérents de l AIST89 réalisée par l'ecole de Gestion et de Commerce de Sens. Synthèse des résultats

Enquête auprès des Adhérents de l AIST89 réalisée par l'ecole de Gestion et de Commerce de Sens. Synthèse des résultats 17 juin 2013 Enquête auprès des Adhérents de l AIST89 réalisée par l'ecole de Gestion et de Commerce de Sens Synthèse des résultats AIST89 17 bis avenue de la Puisaye CS 315 89005 AUXERRE - Tél. : 03 86

Plus en détail

TECHNICIEN TERRITORIAL

TECHNICIEN TERRITORIAL Cadrage actualisé 01/01/16 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale Note de cadrage indicatif

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E

CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CAHIER DES CHARGES QUALITÉ DE L'ACCOMPAGNEMENT A LA V.A.E CHAMP D APPLICATION Ce cahier des charges s adresse à l ensemble des structures qui interviennent dans la phase d accompagnement à la VAE et qui

Plus en détail

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9

Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version 07/10/2011 1/9 RESULTATS DE L ENQUETE DE SATISFACTION SUR LA FORMATION EN «RECHERCHE CLINIQUE» DISPENSEE LE // Enquête de satisfaction DIRC GRAND OUEST Version // /9 OBJECTIF & METHODE Evènement : Séminaire TEC CeNGEPS

Plus en détail

La gestion du stress. Au sein de l organisation

La gestion du stress. Au sein de l organisation La gestion du stress Au sein de l organisation Plan Introduction Qu est-ce que le stress? Les agents stressants Le stress dans l organisation Les causes du stress au travail Comment se manifeste-t-il?

Plus en détail

Analyse ergonomique en PSE

Analyse ergonomique en PSE Analyse ergonomique en PSE Dans le cadre de la journée de formation du 07/01/2014 consacré à «l analyse ergonomique en P.S.E.», un travail a été mis en place. Le déroulement suivant a été proposé : - élaboration

Plus en détail

Recherche-action en cours dans une école SIAA Approche orientante

Recherche-action en cours dans une école SIAA Approche orientante TITRE DE L EXPÉRIENCE Septembre 2003-mai 2004 Approche orientante pour élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage ÉCOLE SECONDAIRE SIAA Polyvalente de Disraëli (822040) à Disraëli 474 élèves

Plus en détail

Sessions Santé et Sécurité FFB

Sessions Santé et Sécurité FFB Sessions Santé et Sécurité FFB 19 Octobre 2009 (Sarthe) 23 Octobre (Mayenne) 20 Novembre (Vendée) 26 Novembre (Loire Atlantique) 27 Novembre (Maine et Loire) Le Stress Dr Fanny Chollet Médecin du Travail

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle PILOTAGE DE PROCEDE DE CONDITIONNEMENT REPERAGE DES COMPETENCES DU CANDIDAT

Certificat de Qualification Professionnelle PILOTAGE DE PROCEDE DE CONDITIONNEMENT REPERAGE DES COMPETENCES DU CANDIDAT Nom et prénom du candidat : Entreprise : Certificat de Qualification Professionnelle PILOTAGE DE PROCEDE DE CONDITIONNEMENT REPERAGE DES COMPETENCES DU CANDIDAT Le titulaire du C. Q. P. Pilotage de ligne

Plus en détail

Trophée de l entreprise numérique

Trophée de l entreprise numérique Trophée de l entreprise numérique Dossier de candidature Dossier à retourner dûment rempli à la Chambre de commerce et d industrie de Nouvelle-Calédonie avant le vendredi 8 août 2014. Les dossiers devront

Plus en détail

Engager des actions de prévention des RPS

Engager des actions de prévention des RPS Engager des actions de prévention des RPS FICHE 1 : Comment faire? Quelles ressources? Sensibiliser, informer sur le stress et les RPS Animation-flash Les mécanismes du stress au travail Comment réagit

Plus en détail

LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL

LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL LA SOUTENANCE DE VOTRE PROJET PROFESSIONNEL PERSONNEL TIMING : 30 minutes de soutenance dont : 15 minutes de présentation 10 à 15 minutes de questions/réponses et commentaires du jury 5 minutes de délibération

Plus en détail

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP

CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Dossier n 5 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» CONDUCTRICE DE TRAVAUX BTP Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués Entretien avec Sabine, Conductrice de travaux dans le BTP dans le 9 ème

Plus en détail

Une rencontre dense et active de 5 jours consécutifs pour dynamiser et optimiser les parcours d insertion

Une rencontre dense et active de 5 jours consécutifs pour dynamiser et optimiser les parcours d insertion Une rencontre dense active de 5 jours consécutifs pour dynamiser optimiser les parcours d insertion Cte opération est cofinancée par l Union Européenne Les horaires : Un atelier de 35 heures Du lundi au

Plus en détail

COMMUNIQUER PAR ECRIT

COMMUNIQUER PAR ECRIT COMMUNIQUER PAR ECRIT Octobre 2008 1 SOMMAIRE Les Objectifs de l Atelier Le CV Les règles du bon CV Les différents types de CV Les différentes parties du CV Quelques remarques et recommandations La Lettre

Plus en détail

LES ENJEUX. Pourquoi évaluer les risques professionnels? C est un préalable à la création ou à l actualisation du Document Unique

LES ENJEUX. Pourquoi évaluer les risques professionnels? C est un préalable à la création ou à l actualisation du Document Unique Pourquoi évaluer les risques professionnels? C est un préalable à la création ou à l actualisation du Document Unique LES ENJEUX Cet argumentaire est à destination des employeurs : TPE, PME, artisans,

Plus en détail

Management humain du changement

Management humain du changement Training inter entreprises Suisse Romande Management humain du changement «Les crises, un formidable tremplin pour rebondir» Bertrand Piccard Résultats du training > Amélioration par les managers de la

Plus en détail

CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV*

CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV* CQP Pilote de ligne de conditionnement (H/F) des industries chimiques : Niveau IV* Dossier VAE Candidat Nom :... Prénom :... Signature : *LE NIVEAU AUQUEL IL EST FAIT REFERENCE EST CELUI DE LA NOMENCLATURE

Plus en détail

La prévention des risques psychosociaux

La prévention des risques psychosociaux La prévention des risques psychosociaux MIEUX CONNAITRE LES RISQUES : DÉFINITIONS Les risques psychosociaux La notion de risques psychosociaux correspond, selon le Ministère du travail, aux risques professionnels,

Plus en détail

PAGE DE GARDE SOMMAIRE

PAGE DE GARDE SOMMAIRE Lundi 7 Décembre 2015 au Vendredi 12 Décembre 2015 Vous allez réaliser pendant quelques jours un stage en entreprise. Afin de mieux suivre votre expérience, nous vous demandons de réaliser un compte rendu

Plus en détail

Trame interactive de création de Document Unique d Evaluation des Risques Professionnels

Trame interactive de création de Document Unique d Evaluation des Risques Professionnels Trame interactive de création de Document Unique d Evaluation des Risques Professionnels Une assistance interactive pour la création, l exploitation, la mise à jour et la conservation de votre Document

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013

RAPPORT FINAL. Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI. 13 mars 2013 Enquête sur la formation professionnelle dans les ETI RAPPORT FINAL 13 mars 2013 Version finale 13/03/2013 RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE ÉLECTRONIQUE 2 Introduction Le questionnaire diffusé par l ASMEP-ETI auprès

Plus en détail

1. Prendre contact. 2. Téléphoner. 3. Se préparer et gérer son entretien

1. Prendre contact. 2. Téléphoner. 3. Se préparer et gérer son entretien 1. Prendre contact On peut prendre contact de différentes manières : - Par téléphone : c est la manière la plus rapide. En effet vous avez rapidement la réponse pour un éventuel stage ou un entretien.

Plus en détail

Conduite d opérations logistiques

Conduite d opérations logistiques Certificat de Qualification Professionnelle Conduite d opérations logistiques REPERAGE DES COMPETENCES DU CANDIDAT Le titulaire du CQP Conduite d opérations logistiques est capable de : Réaliser tout ou

Plus en détail

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER

7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER SÉMINAIRES D EFFICIENCE 7 SAVOIRS POUR OPTIMISER ET FAVORISER LES PRISES DE DÉCISIONS DES DIRIGEANTS SOMMAIRE UTILITÉ DU SÉMINAIRE? FORMATEURS ET INTERVENANTS PROGRAMME EMPLOI DU TEMPS CONTACT & NOTES

Plus en détail

Ce texte, élaboré par la CRAM Nord-Est, est applicable aux entreprise des Ardennes, de l Aube, de la Marne, de la Haute-Marne, de la

Ce texte, élaboré par la CRAM Nord-Est, est applicable aux entreprise des Ardennes, de l Aube, de la Marne, de la Haute-Marne, de la Prévention des Risques Professionnels Recommandation n 13/2009 de la CRAM NORD-EST BIEN ACCUEILLIR ET FORMER EN SÉCURITÉ LE NOUVEL ARRIVANT Caisse Régionale d Assurance Maladie Nord-Est Ce texte, élaboré

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI Introduction L Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) s associe

Plus en détail

32 Travail & Sécurité 03-05

32 Travail & Sécurité 03-05 Visite d une ligne de fabrication : de gauche à droite, Michel Dalpra, secrétaire du CHSCT, Laurence Weibel, de la CRAM Alsace- Moselle, Sébastien Strubel, directeur du site de Wisches, auprès d un opérateur.

Plus en détail

Livre blanc. L apprentissage mixte produit une formation plus efficace

Livre blanc. L apprentissage mixte produit une formation plus efficace Livre blanc L apprentissage mixte produit une formation plus efficace Dans l environnement concurrentiel d aujourd hui, les entreprises qui réussissent étudient comment renforcer leurs avantages concurrentiels

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

Avantages économiques

Avantages économiques I. QU EST CE QUE LE SYSTEME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL? Le SME est un outil de gestion interne qui favorise l intégration précoce d objectifs écologiques précis dans les autres systèmes de gestion et

Plus en détail

PROGRAMME TMS pros information entreprises programme TMS Pros

PROGRAMME TMS pros information entreprises programme TMS Pros PROGRAMME TMS pros information entreprises programme TMS Pros Juin-Juillet 2014 vidéo PLAN DE PRÉSENTATION TMS c est quoi? Programme TMS pros 2014-2017 Origine Ciblage Normandie Déroulé de la démarche

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales

ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales ANI jeunes article n 1 «jeunes décrocheurs Recueil de pratiques auprès de 35 Missions Locales Rappel du cadre de ce recueil : Lors du Comité de Pilotage technique paritaire ANI «jeunes décrocheurs» du

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie

GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie Guide pour le Travail Personnel d Approfondissement GUIDE POUR LE TRAVAIL PERSONNEL D APPROFONDISSEMENT (TPA) Première partie http://www.grandmanitou.net/img/jpg/le_petit_nicolas.jpg Travail Personnel

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Programme Energie Intelligente Europe

Programme Energie Intelligente Europe Ad Personam : Une campagne européenne en faveur du transport public Programme Energie Intelligente Europe Le Grand Besançon 59 communes 170 700 habitants Ville de Besançon : 130 000 habitants (76% pop

Plus en détail

Note à l attention de Monsieur le Sous-Préfet

Note à l attention de Monsieur le Sous-Préfet PREFET DU NORD SOUS PREFECTURE DE DOUAI Affaire suivie par Charlotte Haremza Référente Marianne Tel : 03 27 93 59 74 Mail : sp-douai-charte-marianne@nord.pref.gouv.fr Douai, le 19 février 2015 Note à l

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de la Qualité. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de la Qualité Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches (CQPI) «Technicien

Plus en détail

Mécénat de compétences : comment engager les actifs?

Mécénat de compétences : comment engager les actifs? Mécénat de compétences : comment engager les actifs? 1 ère enquête nationale Septembre 2014 Sommaire Présentation des partenaires Objectifs et méthodologie Qui sont les entreprises qui ont répondu? Mécénat

Plus en détail

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES

STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES ESSEC Etude sur la «Trajectoire» des diplômés des MASTÈRES SPÉCIALISÉS Monographie MS STRATEGIE ET INGENIERIE DES AFFAIRES INTERNATIONALES Mars 2006 Sommaire I. Objectifs de l étude II. Résultats Détaillés

Plus en détail

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT)

PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) PPPE (PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT) SANA SELLAMI sana.sellami@univ-amu.fr 2 PPPE?? P P P E PROJET PERSONNEL PROFESSIONNEL ETUDIANT Projet de vie, professionnel Travail de Groupe Projet de vie,

Plus en détail

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012

Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Page 1 sur 9 Résultats de l enquête de satisfaction des clients professionnels - 2012 Objectifs et méthodologie de l enquête Afin de renforcer sa stratégie d amélioration continue au service du développement

Plus en détail

ERASMUS+ UN ATOUT POUR L EMPLOYABILITÉ, UNE FORCE POUR LES ENTREPRISES

ERASMUS+ UN ATOUT POUR L EMPLOYABILITÉ, UNE FORCE POUR LES ENTREPRISES ERASMUS+ UN ATOUT POUR L EMPLOYABILITÉ, UNE FORCE POUR LES ENTREPRISES 1 2 Erasmus + un atout pour l employabilité, une force pour les entreprises L Union Européenne investit 16,4 milliards d euros dans

Plus en détail

Article 2 CQP «Chef des ventes»

Article 2 CQP «Chef des ventes» MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3359 Convention collective nationale IDCC : 2754. MAGASINS PRESTATAIRES DE SERVICES

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST. Proposition de barème sur 120 points

INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST. Proposition de barème sur 120 points INDICATIONS DE CORRECTION ELECTROFEU SUD OUEST Proposition de barème sur 120 points Questions à traiter travaux demandés PARTIE 1 Dossier 1 LES CONDITIONS DE TRAVAIL 1.1 Identifier les risques auxquels

Plus en détail

Le compte-rendu des questionnaires

Le compte-rendu des questionnaires Janvier 2014 Le compte-rendu des questionnaires Semaines de la Solidarité Internationale 2013 1/20 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. Le questionnaire... 3 II. Les résultats globaux... 4 A. L âge des répondants...

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais :

Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : Agence canadienne de développement international 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Tél. : (819) 997-5006 Sans frais : 1-800-230-6349 Télécopieur : (819) 953-6088 (Pour les malentendants

Plus en détail

Situation n o 18 Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT

Situation n o 18 Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT Exercice litigieux du droit de retrait et appui du CHSCT Suite à une altercation avec sa supérieure hiérarchique, une femme de chambre exerce son droit de retrait. Le secrétaire CHSCT l incite à maintenir

Plus en détail