Étude pratique des vaisseaux lymphatiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Étude pratique des vaisseaux lymphatiques"

Transcription

1 Étude pratique des vaisseaux lymphatiques F. BAZIN ( Maître de Conférence en Biologie) M.A. BESLIER (technicienne de laboratoire de Biologie) Ce document a pour but d apporter les indications nécessaires à cette étude et de donner un aperçu des observations qui peuvent être faites par des étudiants en premier cycle d études universitaires. Il ne s agit pas d une publication de résultats originaux, mais de la mise à la disposition d étudiants et d enseignants d un document susceptible de leur permettre de faire des observations personnelles ; la confrontation au réel étant le moyen le plus efficace pour s approprier des connaissances Les manipulations sur les animaux de laboratoire ont été effectuées à l occasion de séances de travaux pratiques au Département de Génie Biologique de l I.U.T. de CAEN. Ces travaux ont été réalisés par des personnes agréées et dans le respect des règles de bonnes pratiques de laboratoire.

2 A) Injection de ganglions lymphatiques chez la souris : mise en évidence de vaisseaux lymphatiques et de la circulation de la lymphe 1 ) Préparation du matériel La technique utilisée est celle de l injection de «Bleu de Prusse gélatiné» selon GABE (in «Techniques Histologiques» p , Masson et Cie édit. 1968). L injection se fait sous un faible grossissement de la loupe binoculaire. Utiliser une seringue type seringue à insuline avec une aiguille fine au biseau neuf. La solution de colorant est visqueuse et peut boucher l aiguille. Maintenir seringue et aiguille tièdes dans un bain marie jusqu au moment de l injection et vérifier l écoulement du liquide au moment de procéder à la piqûre. 2 ) Préparation de la souris La souris de préférence mâle, doit être choisie la moins grasse possible. Les femelles multipares ayant beaucoup de tissu adipeux sous-cutané ne doivent pas être utilisées. Les souris de race blanche permettent une meilleure observation de la coloration des vaisseaux se détachant sur le derme clair. La manipulation se fait sur un animal mort, mais encore chaud et souple. La souris est euthanasiées par asphyxie et immédiatement fixée par les pattes sur une plaquette de liège.

3 3 ) Incisions de la peau et préparation des volets cutanés 1, 2, 3 : incisions de la peau 4 : décoller la peau en déchirant le tissu conjonctif sous-cutané Ne décoller qu un seul côté à la fois. 5 : étaler le volet cutané et l épingler sur le liège. Attention! La face interne de la peau se dessèche rapidement et le tissu conjonctif sous cutané est collant ; ne pas le toucher avec les doigts 5 cage thoracique abdomen Emplacement du ganglion lymphatique inguinal

4 Repérage d un ganglion lymphatique inguinal et injection de colorant dans ce ganglion Volet cutané veinule abdomen Colorant progressant dans un vaisseau lymphatique Ganglion lymphatique inguinal ganglion injecté aiguille cuisse Repérage du ganglion seringue Injection du ganglion

5 Observation d un vaisseau lymphatique coloré après injection du ganglion inguinal droit Partie de vaisseau non injectée. L injection se poursuit grâce à une ramification. Vaisseau lymphatique principal et ramifications Veine et veinules confluentes Ganglion injecté Ganglion non injecté sens de migration du colorant au cours de l injection

6 Ouverture de la cavité abdominale, observation des organes et repérage de la chaîne des ganglions mésentériques 3 1, 2 : sections de la paroi abdominale 3 : écarter les deux volets de muscles et les épingler sur les volets cutanés foie (masquant l estomac) pancréas rate coecum gros intestin ganglions lymphatiques mésentériques anse de l intestin grêle Veines mésentériques le mésentère est transparent.

7 Injection des ganglions lymphatiques mésentériques et des ganglions lombaires veine cave postérieure rein gauche Le rein est déplacé pour montrer un ganglion lymphatique rénal coloré Le colorant est injecté dans toute la chaîne ganglionnaire mésentérique rectum ganglion lombaires vessie vésicules séminales Ganglions lombaires injectés Un ganglion lymphatique rénal est en relation avec un ganglion lombaire par un vaisseau lymphatique

8 La lymphe conduite par le canal thoracique retourne dans le sang , 2 : découper la cage thoracique, retirer tout le plastron et le diaphragme 3, 4 : fendre la peau et étaler les deux volets cutanés. veines jugulaires externes thymus 2 Glandes salivaires thymus oreillette droite ventricule droit lobes droits du poumon retournés canal thoracique = vaisseau conduisant la lymphe collectée dans toute la partie postérieure du corps (organes contenus dans l abdomen, membres postérieurs), vers le sinus veineux. aorte dorsale vaisseau lymphatique issu des ganglions mésentériques rein droit ganglion axillaire coloré après injection du ganglion inguinal gauche

9 Ganglions et vaisseaux lymphatiques mis en évidence par les injections de Bleu de Prusse ganglion cervical (plusieurs ganglions collés contre les glandes salivaires ) sinus veineux oreillette droite ganglion axillaire canal thoracique ganglion brachial ganglions mésentériques Ganglions pyloriques ou pancréatiques ganglion rénal ganglion lombaire ganglion inguinal ganglion caudal Autres ganglions observables au cours de la dissection (d après : www. eulep.org/necropsy_of_the_mouse)

10 B) Structure histologique des vaisseaux lymphatiques La paroi des vaisseaux lymphatiques est généralement fine, mis à part le cas du canal thoracique ou des gros vaisseaux des grands Mammifères. On peut rechercher sur des préparations histologiques les sections de ces vaisseaux. Leur reconnaissance est difficile pour un observateur débutant. La lumière des vaisseaux lymphatiques est limitée comme dans le cas des vaisseaux sanguins par une couche de cellules étroitement imbriquées. Ces cellules forment un endothélium. La lymphe s écoule dans ces vaisseaux suivant une direction imposée par la présence de valvules. 2 valvules en position de fermeture du vaisseau Mésentère de souris traité par une solution de nitrate d argent : les limites cellulaires sont marquées par un dépôt brun. Une cellule de l endothelium Segment de vaisseau lymphatique tissu adipeux

11 C) Des vaisseaux lymphatiques spécialisés, les vaisseaux chylifères conduisent les lipides absorbés par l intestin Ces vaisseaux sont les premiers vaisseaux lymphatiques découverts (Gaspare Aselli ) car ils peuvent être remplis d une lymphe laiteuse : le chyle. Cet aspect ne s observe qu après un repas riche en lipides. Intestin grêle (chien) mésentère Veine mésentérique (les artères ne sont pas figurées) Vaisseaux lymphatiques Anse de l intestin grêle sous-tendue par le mésentère d après le dessin original de G. ASELLI

12 Absorption des lipides et formation du chyle Les documents présentés ont été réalisés en faisant absorber de la crème par des anses intestinales de rat. Après lavage de la lumière de l intestin, des portions de parois ont été conservées dans du formol salé. Des coupes à congélation réalisées dans ces prélèvements ont été colorées par le Noir Soudan (colorant lysochrome, c est-à-dire : se dissolvant dans les lipides). 2 1 Coupe à congélation d un segment d intestin grêle de rat après absorption de crème de lait = lumière de l intestin 2 = pôles apicaux des entérocytes de l épithélium absorbant : accumulation de lipides 3 = région des cryptes de Lieberkhun 4 = emplacement des chylifères. Les portions de chylifère emplies de chyle sont colorées en noir. 5 = tissu conjonctif de la sous-muqueuse 6 = vaisseau lymphatique collectant le chyle des chylifères = vaisseau sanguin de la sous-muqueuse 8 = muscle lisse circulaire Schéma d interprétation

13 Formation du chyle et son acheminement par les chylifères et les vaisseaux lymphatiques de l intestin monoglycérides, acides gras, cholestérol Microvillosités du plateau strié Pôles apicaux emplis de chylomicrons agglomérés REL G Pôles apicaux des entérocytes en coupe transversale noyau Villosité intestinale chylifère chyle Epithélium absorbant formé par les entérocytes Synthèse des chylomicrons par les entérocytes. REL = réticulum endoplasmique lisse, G appareil de Golgi Vaisseau capillaire sanguin contenant des hématies Chylifère contenant le chyle (chylomicrons agglutinés) Tissu conjonctif Vaisseau lymphatique artériole Muscle lisse circulaire Les chylifères conduisent le chyle aux vaisseaux lymphatiques situés dans la sous-muqueuse

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative).

Bouche : 2 paires d incisives, de grande taille, à croissance continue (en relation avec le régime alimentaire). Langue (sensibilité gustative). TP 2 ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

gamme complète en modèles anatomiques humains, botaniques et zoologie

gamme complète en modèles anatomiques humains, botaniques et zoologie Votre Distributeur : 10 rue Lavoisier - Parc d activités de Ragon - 44119 TREILLLIERES Appelez le 02 51 12 70 01 dès maintenant! Fax : 02 51 12 72 27 contact@batailler-labo.fr www.batailler-labo.fr gamme

Plus en détail

Protocole de dissection de la SOURIS

Protocole de dissection de la SOURIS Protocole de dissection de la SOURIS Matériel nécessairen - Une paire de petit ciseaux - Une sonde cannelée - 2 paires de pinces fines - épingles Epingler la souris Fixer la souris en extension sur le

Plus en détail

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION

DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION DES ALIMENTS AUX NUTRIMENTS : LA DIGESTION INTRODUCTION : Nos organes consomment des nutriments qu ils prélèvent dans le sang au niveau des capillaires sanguins. D où proviennent les nutriments dont nos

Plus en détail

Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas.

Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas. Bases anatomique et physiologique de la rate et du pancréas. La rate. La Rate en MTC : La Rate en MTC est un emblème représentant les fonctions organiques d une grande partie du système digestif (l estomac,

Plus en détail

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système digestif

Notes d'études secondaires. Sciences et technologie 316 Le système digestif Notes d'études secondaires Sciences et technologie 316 Le système digestif Nom: Prénom: Groupe: Date: Classification des nutriments: 1) Protéines (protéïdes ou protides) 2) Glucides : Sucres 3) Lipides

Plus en détail

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr

4/5. www.physiologie.staps.univ-mrs.fr 4/5 Tissus et Organes Les Tissus Un ensemble de cellules qui ont une structure semblable et qui remplissent la même fonction constitue un tissu. Quatre tissus primaires s enchevêtrent pour former la «trame»

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation Classe : 1 ère STL Enseignement : Chimie-biochimie-sciences du vivant THEME du programme : Thème 1, Les systèmes vivants présentent une organisation particulière de la matière Sous-thème

Plus en détail

Sciences de la nature

Sciences de la nature Sciences de la nature VISÉES PRIORITAIRES Se représenter, problématiser et modéliser des situations et résoudre des problèmes en construisant et en mobilisant des notions, des concepts, des démarches et

Plus en détail

SOMMAIRE (ouvrage physiologie)

SOMMAIRE (ouvrage physiologie) SOMMAIRE (ouvrage physiologie) Partie 1 : Organisation cellulaire et tissulaire des êtres vivants Chapitre 1 : Ultrastructure des cellules humaines A définition et généralités sur la cellule B membrane

Plus en détail

LES VAISSEAUX SANGUINS

LES VAISSEAUX SANGUINS LES VAISSEAUX SANGUINS PLAN DU COURS: LES VAISSEAUX SANGUINS (chap.20) STRUCTURE ET FONCTIONS DES VAISSEAUX SANGUINS introduction structure des parois vasculaires réseau artériel capillaires réseau veineux

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine?

Chapitre V : La circulation sanguine. I Comment je me représente la circulation sanguine? Chapitre V : La circulation sanguine I Comment je me représente la circulation sanguine? Activité diagnostic : Une représentation historique de la circulation sanguine selon Claudius Gallien et... la mienne.

Plus en détail

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés

Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Activité 6 : mettre en œuvre un protocole de dissection pour comparer l organisation de vertébrés Existe-t-il des similitudes à l échelle de l organisme interne? OC : Les vertébrés, malgré une morphologie

Plus en détail

Cours formation théorique

Cours formation théorique Programme du cours de premier cycle Cours formation théorique Anatomie, physiologie, biologie, pathologie Bases de la biologie 1. Qu est-ce que la vie 2. Organisation d un être humain 3. Plans du corps

Plus en détail

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves)

Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) Progression CBSV (2h30/semaine : une classe de 15 élèves) dates Connaissances Capacités 1.1 Les organismes vivants présentent une unité et une diversité 7/9 L observation des organismes vivants témoigne

Plus en détail

HISTOLOGIE DU FOIE ET DU PANCREAS

HISTOLOGIE DU FOIE ET DU PANCREAS HISTOLOGIE DU FOIE ET DU PANCREAS (Clickez sur un sujet) 1- Foie, Rappel anatomique 2- Foie et voies biliaires, Fonctions 3- Architecture générale du foie 4- Lobule hépatique 5- Vésicule biliaire 6- Pancréas

Plus en détail

Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression. Professeur Christophe RIBUOT

Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression. Professeur Christophe RIBUOT UEMPSfO - Physiologie Chapitre 6 : Circulation : Circulation dans le système à haute pression Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

HISTOLOGIE DU TUBE DIGESTIF (2) INDEX(Clickez sur un sujet)

HISTOLOGIE DU TUBE DIGESTIF (2) INDEX(Clickez sur un sujet) HISTOLOGIE DU TUBE DIGESTIF (2) INDEX(Clickez sur un sujet) 1) Introduction 2) Structure générale 3) Oesophage 4) Jonction oeso-gastrique 5) Estomac 6) Jonction gastro-duodénale Pressez «Page Down» pour

Plus en détail

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015

ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 ANATOMIE DU COEUR ET DES VAISSEAUX Dr DASSIER HEGP Paris 75015 1.1) Généralités I) LE COEUR Le cœur est un muscle creux (poids 270 g chez l'adulte), à contraction rythmique dont la fonction est d'assurer

Plus en détail

Généralités sur les injections

Généralités sur les injections Généralités sur les injections UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Principes à

Plus en détail

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF.

LA DIGESTION I. L APPAREIL DIGESTIF. LA DIGESTION Les aliments ingérés ne peuvent être utilisés tels quels par l organisme. Ils doivent être simplifiés par l appareil digestif en nutriments assimilables, et ce au cours de la digestion. Digestion

Plus en détail

Atomes. Molécules. Tissu : Cellules. Ensemble de cellules dotées d une structure et d une fonction communes. Tissus. Organes.

Atomes. Molécules. Tissu : Cellules. Ensemble de cellules dotées d une structure et d une fonction communes. Tissus. Organes. Atomes Molécules Tissu : Ensemble de cellules dotées d une structure et d une fonction communes. Cellules Tissus Organes Systèmes 1. Le tissu épithélial: Les épithéliums Membrane basale Formés de cellules

Plus en détail

CPR Réanimation cardio-pulmonaire

CPR Réanimation cardio-pulmonaire Thème 04 CPR Réanimation cardio-pulmonaire N d article 1401 CSauv Thème 04 Séquence 01 Page 01 Version 200610f Schéma ABCD Respiration artificielle Contexte initial / Position du patient Si au point A

Plus en détail

L APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE

L APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE L APPAREIL CARDIO-VASCULAIRE LE COEUR A- ANATOMIE I- Généralités - le coeur est situé dans le thorax entre les 2 poumons, dans le médiastin antérieur - forme conique et sa pointe repose sur le diaphragme

Plus en détail

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l

LABORATOIRE D ANALYSES DE BIOLOGIE MEDICALE. Glycémie.0.75 g/l N: 0.70 1.10 4.16 mmol/l La régulation de la glycémie Introduction : Qu est ce que la glycémie? Quelles sont les valeurs normales de la glycémie? Document 1: bilan sanguin d une personne non diabétique (à jeun) Docteur P Pharmacien

Plus en détail

Une collection de planches et de modèles d'anatomie est disponible à la BU Santé de Reims. Consultez notre catalogue pour la découvrir.

Une collection de planches et de modèles d'anatomie est disponible à la BU Santé de Reims. Consultez notre catalogue pour la découvrir. Une collection de planches et de modèles d'anatomie est disponible à la BU Santé de Reims. Consultez notre catalogue pour la découvrir. Ces objets sont consultables sur demande à l'accueil de la BU. Tous

Plus en détail

Le Système Vasculaire

Le Système Vasculaire Le Système Vasculaire II/ Les différentes portions du système vasculaire 1. Les artères 2. Les capillaires 3. Les veines 4. Les lymphatiques : un système à part. LES ARTERES I. Anatomie des artères II.

Plus en détail

Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé?

Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé? Atelier n 4 : Que devient le pain une fois mangé? 1. OBJECTIFS. - Comprendre le fonctionnement du système digestif. - Pouvoir expliquer le trajet réalisé par le pain après sa mise en bouche. - Découvrir

Plus en détail

ANATOMIE LYMPHATIQUE

ANATOMIE LYMPHATIQUE ANATOMIE LYMPHATIQUE Tous droits réservés, ISBN : 2-907653-87-3 Par Gérard MONSTERLEET Cadre de Santé en Masso-Kinésithérapie Adresse postale FunCal Industria, 137-141 Esc. Izda. Entr. 1a 08025 BARCELONA

Plus en détail

Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif. La digestion 3ème Année 1

Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif. La digestion 3ème Année 1 Fig 1 : Fonctions schématiques du tube digestif La digestion 3ème Année 1 Fig 2 : Anatomie de la cavité orale La digestion 3ème Année 2 Fig 3 : Dents temporaires et permanentes, coupe longitudinale d une

Plus en détail

LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE

LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE LES LEUCOCYTES «ACTEURS» DE L IMMUNITE Les liquides circulants de l organisme (la lymphe et le sang) véhiculent des molécules et des cellules dont certaines sont des «acteurs de l immunité». Votre travail

Plus en détail

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire.

Plan de la présentation LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE. Différentes causes provoquant un lymphoedème secondaire. LE LYMPHOEDÈME ET LA THÉRAPIE DÉCONGESTIVE COMBINÉE MICHEL EID, MASSOTHÉRAPEUTE CLINIQUE DU LYMPHOEDÈME DU QUÉBEC ET PHYSIO EXTRA Plan de la présentation Définition de différents types de lymphoedème.

Plus en détail

TP, 2 nde : Le cœur et son activité

TP, 2 nde : Le cœur et son activité TP, 2 nde : Le cœur et son activité En vert : des éléments de correction. Autre remarque : un schéma bilan est construit au fur et à mesure. Idée biblio : il existe un dossier hors série «Pour la science»

Plus en détail

EXAMEN D ADMISSION FORMATION ASSC / ASE SCIENCES NATURELLES

EXAMEN D ADMISSION FORMATION ASSC / ASE SCIENCES NATURELLES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE EXAMEN D ADMISSION FORMATION ASSC / ASE Janvier 2017 SCIENCES NATURELLES NOM : PRÉNOM : Lisez attentivement les consignes Le natel est interdit Aucune

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE L'ABSORPTION

PHYSIOLOGIE DE L'ABSORPTION 12 PHYSIOLOGIE DE L'ABSORPTION Objectifs : définir l'absorption relier l'histologie de la muqueuse intestinale à sa fonction d'absorption expliquer l'absorption de l'eau par osmose présenter les voies

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Grandes Fonctions. Système digestif. Docteur Marika Rudler, Service du Pr POYNARD GHPS Mardi 15 octore 2013 (S1) 9h-10h30

Grandes Fonctions. Système digestif. Docteur Marika Rudler, Service du Pr POYNARD GHPS Mardi 15 octore 2013 (S1) 9h-10h30 Grandes Fonctions Système digestif Docteur Marika Rudler, Service du Pr POYNARD GHPS Mardi 15 octore 2013 (S1) 9h-10h30 Objectifs Décrire le processus de digestion 1 er temps: Anatomie descriptive 2ème

Plus en détail

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie.

Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Module : Cours de Anatomie-Physiologie-Pathologie. Public cible Ce cours fait partie du tronc commun obligatoire à toutes les thérapies Aperçu de la formation (Définition) L anatomie est la connaissance

Plus en détail

Sciences & Technologie LE SQUELETTE

Sciences & Technologie LE SQUELETTE LE SQUELETTE L appareil moteur de l homme est constitué par un squelette osseux articulé et par des muscles qui prennent appui sur les os et les mettent en mouvement. Le squelette joue un rôle important

Plus en détail

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques

Programme du cours. Terminologie Médicale. A) Préfixes. B) Morphologie. C) Physique-Physiologie. D) Moyens d investigation. E) Méthodes thérapeutiques Anatomie, Physiologie, Pathologie Humaine Programme du cours Introduction Terminologie Médicale A) Préfixes B) Morphologie. C) Physique-Physiologie D) Moyens d investigation E) Méthodes thérapeutiques

Plus en détail

Renseignements pour les patients

Renseignements pour les patients Biopsie du ganglion lymphatique sentinelle Renseignements pour les patients Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur

Plus en détail

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON. Année 2006 - Thèse n 85 ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE FELIN THESE

ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON. Année 2006 - Thèse n 85 ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE FELIN THESE ECOLE NATIONALE VETERINAIRE DE LYON Année 2006 - Thèse n 85 ORGANISATION DU SYSTEME IMMUNITAIRE FELIN THESE Présentée à l UNIVERSITE CLAUDE-BERNARD - LYON I (Médecine - Pharmacie) et soutenue publiquement

Plus en détail

Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015

Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 1 Dr BOGGIO Les fonctions du système digestif 2.2 S1 Cycles de la vie et grandes fonctions IFSI Dijon - Promotion COLLIERE 2014-2015 10 Les processus digestifs Ingestion : introduction de nourriture dans

Plus en détail

THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion

THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion THEME N 1 : Manger L appareil digestif et la digestion Ce que je pense savoir 1. Quels est le trajet des aliments dans notre corps? Les aliments que nous mangeons font le même trajet imposé de la bouche

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

TD2: appareil circulatoire LES VAISSEAUX

TD2: appareil circulatoire LES VAISSEAUX TD2: appareil circulatoire LES VAISSEAUX LE SYSTEME VASCULAIRE Introduction Structure des vaisseaux Circulation dans les artères la pression artérielle mesure de la pression artérielle Circulation dans

Plus en détail

DISSECTION D UN CŒUR DE POULET

DISSECTION D UN CŒUR DE POULET Préparation et organisation de la zone de travail L élève doit pouvoir travailler dans un espace libre de tout mouvement ou déplacement. La paillasse doit être dégagée de toutes affaires inutiles. Le plan

Plus en détail

L APPAREIL DIGESTIF (suite)

L APPAREIL DIGESTIF (suite) BOYER Judith le 19.10.10 CHALOPIN Amélie Physio Karine MAHEO L APPAREIL DIGESTIF (suite) IV. L estomac (suite) 1. Motilité (suite) Les facteurs qui augmentent la force des contractions gastriques sont

Plus en détail

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique.

Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Thème 1 : Corps humain et santé : l exercice physique. Chapitre 3 : Fonctionnement cardiaque et circulation sanguine. Nous avons vu qu au cours d un effort, on observait une augmentation du débit ventilatoire.

Plus en détail

Organisation de la cavité pelvienne féminine (II)

Organisation de la cavité pelvienne féminine (II) Léon Doriane et Saudreau Blandine 01/12/10 Anatomie, Organes génitaux féminins, Dr Millon Organisation de la cavité pelvienne féminine (II) Introduction L ovaire, gonade féminine, est situé dans le petit

Plus en détail

Tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif Tableau récapitulatif Définition spécifique Injection intra dermique Injection sous cutanée Injection intra musculaire Injection intra veineuse Introduction d une solution concentrée Introduction d une

Plus en détail

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE.

LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. LA CHIRURGIE HERNIAIRE PAR LAPAROSCOPIE. Vous allez être opéré(e) prochainement d'une hernie inguinale (au-dessus du ligament inguinal, ligament qui se trouve entre l'épine antérieure du bassin et le pubis)

Plus en détail

Les injections - 1 - DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse.

Les injections - 1 - DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse. Les injections - 1 - LES INJECTIONS GENERALITES DEFINITION Fait d'introduire une substance médicamenteuse dans l'organisme, au moyen d'une seringue munie d'une aiguille creuse. VOIES D'INTRODUCTION POUR

Plus en détail

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON

TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON MILLE Sara Ronéo de Module 5 LABERGERIE Laura Cours de Mr LECOMTE Le 21/02/11 Le cours est disponible sur l'ent TRAITEMENT ET DEPISTAGE DES POLYPES DU COLON Épidémiologie du Cancer Colo-rectal (CCR): Le

Plus en détail

UE 2.2 C4 LES VAISSEAUX SANGUINS

UE 2.2 C4 LES VAISSEAUX SANGUINS UE 2.2 C4 LES VAISSEAUX SANGUINS I. STRUCTURE ET FONCTION Le sang est transporté dans l'organisme par un réseau de vaisseaux sanguins : ρ les artères envoient le sang hors du cœur, ρ les veines ramènent

Plus en détail

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr

La pression artérielle rielle n est n grandeur strictement régulr La pression artérielle rielle n est n pas une grandeur strictement régulr gulée. Elle doit être à tout moment suffisante pour que le débit d local de chaque organe soit ajusté à ses besoins métaboliques.

Plus en détail

Collagène Laminine Glycoprotéines. Collagène (réseau) Fibronectine Glycoprotéines

Collagène Laminine Glycoprotéines. Collagène (réseau) Fibronectine Glycoprotéines Collagène Laminine Glycoprotéines Collagène (réseau) Fibronectine Glycoprotéines 1 Classification des épithéliums Nombre de couches Forme des cellules 2 4 types d épithéliums simples Épithélium simple

Plus en détail

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes

LES INJECTIONS DEFNINTION INVARIANTS. 1. Cadre législatif. 2. Principes LES INJECTIONS DEFNINTION Une injection parentérale est l introduction dans l organisme de substances médicamenteuses par une autre voie que le tube digestif au moyen d une seringue et d une aiguille.

Plus en détail

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2. LES VITAMINES Unité 2 - volet 4 ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.4) Différencier les vitamines lipo-solubles et les vitamines hydro-solubres et expliquer comment leur solubrité affecte leur absorption,

Plus en détail

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION

DIGESTION LICENCE 2 STAPS Document d accompagnement LA DIGESTION LA DIGESTION INTRODUCTION 1. PROCESSUS DIGESTIFS 1.1. Ingestion 1.2. Propulsion 1.3. Digestion mécanique 1.4. Digestion chimique 1.5. L assimilation 1.6. Défécation 2. ASPECT GENERAUX DU SYSTEME DIGESTIF

Plus en détail

La troisième semaine de développement

La troisième semaine de développement La troisième semaine de développement La 3 ème semaine du développement embryonnaire est marquée par 2 évènements majeurs : - La gastrulation proprement dite qui aboutit à la formation d un embryon tridermique;

Plus en détail

Contrôle de l apprentissage

Contrôle de l apprentissage Niveau 2 07 / Le sang Information pour l enseignant 1/6 Sujet Cahier de travail dans son intégralité Devoir Les élèves résolvent le test. Matériel Solution Type de travail Travail individuel Durée 45 minutes

Plus en détail

ACTIVITE : Montrer que l organisation des Vertébrés présente des similitudes témoignant d une parenté.

ACTIVITE : Montrer que l organisation des Vertébrés présente des similitudes témoignant d une parenté. ACTIVITE 10 Ce que nous savons : la biodiversité représente la diversité du vivant. Cependant, malgré leur grande diversité de forme et d organisation, il est possible de regrouper des espèces actuelles

Plus en détail

PLAN DE COURS. Anatomie et physiologie II 101 141 SF 2 2 2

PLAN DE COURS. Anatomie et physiologie II 101 141 SF 2 2 2 PLAN DE COURS Anatomie et physiologie II 101 141 SF 2 2 2 Technologie d analyses biomédicales Professeurs : Francine Bédard Gilles Bourbonnais Philippe Houle-Leroy Lucie Morin Département de biologie et

Plus en détail

Le système cardio-vasculaire P.1

Le système cardio-vasculaire P.1 Le système cardio-vasculaire P.1 Date : 21/10/04 M. Bugnazet 1. Le cœur : A) Position du cœur : Le Cœur possède environ la taille et la forme d un point serré. Il occupe une position centrale dans la cage

Plus en détail

ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE

ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE ANATOMIE DE LA REGION AXILLAIRE Marc Revol, Jean-Marie Servant Le creux de l aisselle, ou fosse axillaire, est situé en avant de l omoplate (ou scapula), entre la paroi thoracique et le bras. C est une

Plus en détail

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR

UN ACCÈS VASCULAIRE POUR UN ACCÈS VASCULAIRE POUR L HÉMODIALYSE Qu est-ce que c est? Pour vous, pour la vie Madame, monsieur, Votre médecin vous a informé de la nécessité de recevoir des traitements d hémodialyse pour remplacer

Plus en détail

ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE

ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE Commission Apnée Centre Cécile Pétré Janvier 2013 ANATOMIE PHYSIOLOGIE APNEE I. Définitions Anatomie Physiologie Apnée I. Pourquoi? I. Les principaux organes et fonctions concernés

Plus en détail

Buvez, buvez... éliminez!!!

Buvez, buvez... éliminez!!! Buvez, buvez... éliminez!!! 1. L'urine: produit d'une régulation. Afin que les cellules fonctionnent à plein rendement, le milieu intérieur dans lequel elles baignent doit présenter une composition aussi

Plus en détail

Injections à l'acide hyaluronique

Injections à l'acide hyaluronique Injections à l'acide hyaluronique Les injections d agent de remplissage sont une des techniques de rajeunissement faciales les plus populaires. Alors que nous vieillissons, les tissus sous-jacents qui

Plus en détail

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE

EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE EXAMEN FORMATIF PHYSIOLOGIE HUMAINE Ceci est un outil pour réviser mais surtout pour voir quel est le TYPE DE QUESTIONS que je pourrais vous poser à l examen Dans le vrai examen, il y aura une plus grande

Plus en détail

La Cryothérapie et la réduction permanente des dépôts de graisse par le froid

La Cryothérapie et la réduction permanente des dépôts de graisse par le froid La Cryothérapie et la réduction permanente des dépôts de graisse par le froid La réduction des capitons graisseux est un sujet d actualité récurrent dans la cosmétique. En beauté médicale, il existe de

Plus en détail

Le diabète gestationnel. Neuf mois en moi

Le diabète gestationnel. Neuf mois en moi Le diabète gestationnel Neuf mois en moi SOMMAIRE 1- Q est-ce que le diabète gestationnel? 2- Les effets du diabète gestationnel sur mon bébé 3- Les objectifs et le traitement 4- La technique du prélèvement

Plus en détail

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions

Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie. Des réponses à vos questions Ablation de la vésicule biliaire ou cholécystectomie Des réponses à vos questions Introduction A quoi sert la vésicule biliaire? La vésicule biliaire est un petit sac d environ 10 cm de longueur. Elle

Plus en détail

TECHNOLOGIE CAP BOUCHER PARCOURS DE FORMATION LA VOLAILLE

TECHNOLOGIE CAP BOUCHER PARCOURS DE FORMATION LA VOLAILLE TECHNOLOGIE CAP BOUCHER PARCOURS DE FORMATION LA VOLAILLE Identifier les volailles au sein d un laboratoire de découpe en respectant l ordre chronologique de l habillage et du bridage. ALAIN DEPOSE PROFESSEUR

Plus en détail

Dissection du cœur. Cœur de mouton avec ses vaisseaux sanguins en face ventrale (vue de face)

Dissection du cœur. Cœur de mouton avec ses vaisseaux sanguins en face ventrale (vue de face) Dissection du cœur La dissection du cœur a pour but de mettre en évidence l existence des valvules sigmoïdes (situées entre les artères et les ventricules), des valvules auriculoventriculaires (situées

Plus en détail

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose

Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Chapitre 3 : l approvisionnement en glucose Le glucose qui se trouve dans le sang, utilisé pour le fonctionnement des organes, provient des aliments mangés. Quel est le trajet des aliments dans notre corps?

Plus en détail

Thème Anatomie et physiologie

Thème Anatomie et physiologie DESCRIPTION DE LA CIRCULATION SANGUINE L appareil circulatoire sanguin comprend une pompe (le cœur) et une double circulation : la petite circulation : ou circulation pulmonaire, où le sang veineux qui

Plus en détail

Organogenèse : Des membres Du tube cardiaque primitif, TCP Du système urinaire

Organogenèse : Des membres Du tube cardiaque primitif, TCP Du système urinaire Organogenèse : Des membres Du tube cardiaque primitif, TCP Du système urinaire Human Embryo Carnegie Stage 15 Week 5 Ebauche cardiaque Ebauches des membres Image internet La mise en place des membres Embryons

Plus en détail

PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE»

PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE» PROTECTION CONCERNANT LES RISQUES BIOLOGIQUES «DÉCLIC AVANT QUE ÇA PIQUE» Josée e Allard et Sandra Hulmann Enseignantes à l École des métiers des Faubourgs-de-Montréal de la Commission scolaire de Montréal

Plus en détail

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait

Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait Activité 12 : Recherche des constituants d un produit transformé ([nom du fromage étudié]) à partir d un lait 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Des pratiques au service de l alimentation humaine : La production

Plus en détail

Anatomie et morphologie de l intestin grêle

Anatomie et morphologie de l intestin grêle Anatomie et morphologie de l intestin grêle L intestin grêle est l organe central de l absorption des nutriments. Il mesure 4 à 5 mètres de long et est situé dans la cavité abdominale. Il est composé de

Plus en détail

Les sens. L anatomie de l œil

Les sens. L anatomie de l œil Les sens Sens Récepteur Perceptions perçues Goût langue Saveurs (salée, sucrée, acide et amer) chaud et froid Odorat nez Odeurs et la douleur Vue yeux couleurs, relief, lignes, luminosité, mouvements et

Plus en détail

Le système vasculaire

Le système vasculaire 1 I LES VAISSEAUX DU COEUR ARTERES CORONAIRES : elles sillonnent dans le sillon coronaire, elles donnent naissance à des branches qui pénètrent dans le cœur et chacune des artères irrigue un territoire

Plus en détail

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire

Tâche : Les problèmes du système excréteur urinaire Les problèmes du système excréteur urinaire http://www.bioweb.lu/anatomie/rein/rein.jpg Guide de l enseignant Document de travail RienST_guide de l'enseignant modifié.doc 1 Nous avons choisi façon de présenter

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE ANNOTATION D UNE COUPE SCHEMATIQUE DU CŒUR Schéma à connaitre pour l exam : surtout veine cave supérieure, aorte, artère pulmonaire, veine cave inférieure, les valves (ou valvules),

Plus en détail

Guide de découpes de viande bovine, d agneau et de mouton

Guide de découpes de viande bovine, d agneau et de mouton Guide de découpes de viande bovine, d agneau et de mouton Vous pouvez consulter toutes ces spécifications sur les sites internet suivants : www.ilovemeat.fr Deuxième Edition : juillet 2013 Contient plus

Plus en détail

TD 3 Régulation de l activité cardiaque

TD 3 Régulation de l activité cardiaque Régulation de l activité cardiaque OBJECTIFS Connaître l anatomie de l innervation cardiaque et le fonctionnement de l arc réflexe cardiaque. Expliquer la réponse de l organisme à une augmentation de la

Plus en détail

Intégration à la profession de technologiste médical

Intégration à la profession de technologiste médical Intégration à la profession de technologiste médical CLA.05 Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 53,33

Plus en détail

L appareil digestif. 1. Structure du tube digestif

L appareil digestif. 1. Structure du tube digestif L appareil digestif Structure du tube digestif Muqueuse Sous muqueuse Musculeuse Adventive Particularité de chaque segment L œsophage L estomac L intestin grêle Duodénum Jéjunum Iléon Le colon L appendice

Plus en détail

LA DIGESTION. fiche Dl : signification de la digestion

LA DIGESTION. fiche Dl : signification de la digestion LA DIGESTION 1. A QUOI SERT L'APPAREIL DIGESTIF? fiche Dl : signification de la digestion L'appareil digestif a un triple rôle : 1 - digérer = réduire les aliments en de très fines particules (de la bouche

Plus en détail

Technical Zoom. Vibromassage avec U-Tech de Weelko. Mettez-vous aux mains de U-Tech, F-833. Esthétique juin 2014

Technical Zoom. Vibromassage avec U-Tech de Weelko. Mettez-vous aux mains de U-Tech, F-833. Esthétique juin 2014 Technical Zoom Esthétique juin 2014 TABLE Vibromassage et séances 2 Appareil et applicateurs 3 Vitesse de travail et spécification techniques 4 Information web 5 Vibromassage avec U-Tech de Weelko Cellulite?

Plus en détail

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0.

A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations correctes: (0. «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com» EXERCIE N O 1: A/ Chaque série d affirmations peut comporter une ou plusieurs réponse (s) exacte(s). Repérer les affirmations

Plus en détail

16. Physiologie du foie et des voies biliaires

16. Physiologie du foie et des voies biliaires 16. Physiologie du foie et des voies biliaires 16.1. Anatomie fonctionnelle du foie : le lobule hépatique Le foie est constitué de cellules hépatiques épithéliales nommées hépatocytes (60% des cellules)

Plus en détail

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines

10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines 10 Structure et catabolisme des Lipoprotéines Deux sources principales de lipides pour l organisme : Exogènes : via l intestin Endogènes : via le foie Les lipides circulent dans le sang en association

Plus en détail

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation

B i o l o gist e OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER. 4 Peser les quantités d excréments. 1 Animal et matériel. 5 Cahier d observation Expérimenter OBSERVATIONS SUR TON ANIMAL FAMILIER B i o l o gist e Tu peux faire des observations sur ton animal en relation avec ce que tu apprends en classe. Pour connaître le devenir des aliments consommés

Plus en détail

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires

Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée. - I - Approche globale des réactions immunitaires Chapitre I La réaction inflammatoire, une manifestation de l immunité innée - I - Approche globale des réactions immunitaires Mécanismes de défense de l organisme en réponse à la pénétration de microorganismes

Plus en détail